AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  






Partagez | 
 

 [Sept.] Cours n°1 (Années 1 à 7) <Terminé>

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant
AuteurMessage

Invité
avatar



MessageSujet: Re: [Sept.] Cours n°1 (Années 1 à 7) <Terminé>   Lun 14 Juil - 1:36

Slughorn attendit une réponse qui ne tarda pas à venir. Olwen Wilson leva la main et le vieil homme l’interrogea. Il eut raison et donna une réponse très correcte. Slughorn le gratifia d’un sourire.

« En effet la Pimentine a était inventée par Glover Hipworth qui vécut de 1742 à 1805. Cette Pimentine est surtout utilisée pour guérir la grippe mais aussi pour le rhume. Et en effet comme vous l’avez dit, Mrs. Pomfresh notre chère infirmière n’hésite pas à nous en donner même si de temps à autre on peut observer quelques effets secondaires… Votre réponse a bien mérité cinq points pour Serdaigle… »

Il se frotta alors les mains en signe d’impatience.

« Bien je vais donc vous demander de concocter la Pimentine, Mrs. Pomfresh sera contente d’en avoir des réserves pour l’hiver. A la fin du cours vous en verserez dans un flacon dont j’analyserais le contenu. Lors du prochain cours j’offrirais un flacon de Felix Felicis à celui ou celle qui aura obtenu la meilleure note. »

Il jeta un coup d’œil parmi ses parchemins, éparpillés sur son bureau.

« Tous les ingrédients que vous n’avez pas se trouvent dans l’armoire au fond de la classe - et s’il vous plait pas de gaspillage ! Et faîtes attention aux tapis, ils sont neufs… »

Il désigna de son index boudiné l’armoire rouillée au fond de la salle de cours.

« Toutes les informations nécessaires à la fabrication de la potion se trouvent dans votre manuel à la page 10 (pour tous les niveaux). Il vous reste une heure, bonne chance ! »

[Ci-dessous toutes les deux procédures à suivre sous forme de spoilers.]

Spoiler:
 

Spoiler:
 


Dernière édition par Horace Slughorn le Jeu 28 Aoû - 13:59, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Commerce

Parchemins : 2450
Âge : 14.02.84 ;; 28 ans
Actuellement : Styliste aux 1001 Symphonies


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
Multi-compte de: Heavy

MessageSujet: Re: [Sept.] Cours n°1 (Années 1 à 7) <Terminé>   Mar 15 Juil - 22:41

Heaven finit par bouder, après la justification que le vieux Slughorn à moitié chauve avait donné qu’elle trouvait injuste. Elle appuya sa tête sur une de ses mains et commença à faire tourner sa baguette magique sur la table, en attendant que quelqu’un trouve une réponse. C’était Dawn qui s’y était collée, et qui avait trouvé, au moins, les points seraient pour les vipères ! Ensuite, l’interrogatoire continua, et Heaven commença vraiment à regretter les cours du professeur Rogue. Oui, y’avait pas à dire, entre Slughorn et Rogue, elle préférait Rogue, et même de loin. C’était quelque chose d’anticonstitutionnel

On passa enfin à l’épreuve pratique. Chouette ! Heaven pourrait enfin s’adonner à ce qu’elle préférait, la préparation d’une potion. Aujourd’hui, la potion était en question une potion qu’elle avait déjà vue dans un livre de sa mère, pendant que son frère jouait avec une voiture ensorcelée à côté d’elle. Avec un peu de chance, elle ne ferait pas trop d’erreur… Ou du moins, elle l’espérait. Généralement, elle arrivait à s’en sortir, mais bon, un faux pas était si vite arrivé. La jeune vipère prépara donc toutes ses affaires, ainsi que les ingrédients nécessaires pour réaliser parfaitement la potion qu’était la pimentine (qui était d’ailleurs la potion préférée de cette chère infirmière de Poudlard, Madame Pomfresh !). Jetant un coup d’œil au reste de la classe, la jeune étoile montante de l’équipe de Serpentard remarqua que certains élèves se dirigeaient vers l’armoire où se trouvait la réserve d’ingrédients, au cas où quelqu’un était en rupture de stock.

Elle commença ensuite la potion, en essayant de respecter scrupuleusement ce qu’il était écrit au tableau. Elle fit donc bouillir de l’eau dans son chaudron, après avoir allumé un feu sous ce dernier. Derrière elle, elle entendait Orla, une amie Serdaigle de son jumeau chuchoter des « C’est trop banane ! » à la fille qui était à côté d’elle. Quelle bêtise lui racontait-elle encore ? Enfin, ce n’était pas les affaires de la jeune Serpentard, et elle se reconcentra sur son propre chaudron. A force de regarder ailleurs, la petit avait oublié de surveiller le temps que mettait l’eau a bouillir, et vit un horrible « 12 minutes » au lieu du 11 obligatoire… Et zut ! Ca commençait à peine et voilà qu’elle se trompait déjà ! Elle se dépêcha de couper les racines de marguerites en petits bouts et mit le tout doucement dans le chaudron. Pitié, faite que le 12 ne fasse aucun effet sur le reste de la procédure ! Pitié ! Elle commença à tourner le début de potion, en continuant à prier. Un nouveau prof, et la voilà que devenait nulle ? Non s’état inimaginable !

Un petit coup d’œil vers Siegfried, avant de continuer. Le garçon était toujours très calme, et faisait tous ses gestes avec une certaine lenteur. La jeune fille revint à son propre chaudron, et commença à préparer les vingt cinq centilitres de sang de salamandre dont elle avait besoin. Elle s’arrêta pile poil sur le trait. Elle vérifia consciencieusement le dosage, et déversa le liquide rouge dans la potion. Elle remarqua qu’elle pouvait voir son visage s’y refléter comme dans une glace… Mouais, tout ça, ça allait encore la déconcentrer, et elle décida de passer à l’étape suivante. La potion prit finalement une teinte orangée, ce qui fit sourire l’écossaise. Pour le moment, ce fichu « 12 » n’avait pas crée d’interférences… Avec un peu de chance elle aurait une jolie potion toute bonne ! Elle coupa ensuite le foie de Dragon et en plongea une moitié dans le chaudron et attendit que le sang de salamandre fasse son petit effet.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://themorningrose.tumblr.com/

avatar
Commerce

Parchemins : 2450
Âge : 14.02.84 ;; 28 ans
Actuellement : Styliste aux 1001 Symphonies


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
Multi-compte de: Heavy

MessageSujet: Re: [Sept.] Cours n°1 (Années 1 à 7) <Terminé>   Mar 15 Juil - 22:42

Alors qu’elle attendait que les vingt minutes qu’il fallait pour que le sang de salamandre désintègre le demi foie de Dragon, la jeune vipère entendit le professeur Slughorn parler à Saint Potter, monsieur le survivant. Visiblement, il le félicitait sur sa potion… Pff, il faisait ça parce que Potter était ce qu’il était… Potter avait toujours été complètement nul en potion, ce n’est pas maintenant que ça allait changer, si ? Enfin, mieux valait pour Heaven qu’elle se concentre pleinement sur sa potion, déjà qu’elle avait eu ce fichu 12 au lieu de 11, qui lui avait plombé le moral, encore plus que la justification du professeur suite à sa réponse. Elle fit les dernières étapes de la potion, c'est-à-dire trouver trois fois le tout dans le sens des aiguilles d’une montre, retirer le chaudron du feu, attendre cinq petites minutes et retourner le tout une fois dans le sens des aiguilles d’une montre. La potion changea de couleur, mais ne devint rouge vive… Heaven, plutôt énervée, mit cela sur le compte du « 12 » qu’elle maudissait intérieurement. Il était clair que dès ce cours-ci, le 12 était devenu le chiffre qu’elle aimait le moins.
La jeune Serpentard avait donc finie sa potion, qui était d’un rouge « normal » au lieu d’être « rouge vif ». Elle nettoya et rangea tout ce qu’elle avait utiliser, et attendit que l’heure s’achève.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://themorningrose.tumblr.com/

Invité
avatar



MessageSujet: Re: [Sept.] Cours n°1 (Années 1 à 7) <Terminé>   Ven 18 Juil - 5:37

MISE A JOUR DES CONSIGNES

Deux modifications importantes :
-> il n'y a plus de minimum de lignes à poster, faîtes comme vous voulez.
-> A la vue de l'engouement pour les travaux pratiques et les mps que j'ai reçu pour les départs en vacances je vous laisse jusqu'au 28 Août pour faire votre TP.

Surtout n'hésitez pas à me demander si vous n'avez pas compris ou si des points restent obscures, soit par mp soit par msn, je mets mon adresse dans mon profil dès aujourd'hui... parce que j'ai franchement l'impression que tout le monde me laisse tomber. C'est dommage ça avait si bien commencer...
Revenir en haut Aller en bas

Invité
avatar



MessageSujet: Re: [Sept.] Cours n°1 (Années 1 à 7) <Terminé>   Dim 20 Juil - 23:37

Esfir écoutait le cours depuis le début, cependant, elle n’avait pas sentie le besoin de prendre la parole pour étaler sa science, son père était un maître des potions, il était donc normale qu’elle sache un minimum sur ces sciences qu’elle appréciait particulièrement et les réponses fusaient, apparemment la chasse aux points avaient bien commencé. Première question, Esfir ne se sentit pas vraiment enthousiaste, elle préférait les cours avec Rogue, il avait toujours le génie de mettre de la tension sur les autres élèves de la maison ce dont Esfir s’en donnait à cœur joie. Avec ce nouveau professeur l’impartialité était plutôt au goût du jour, c’était anticonstitutionnel, ce n’était tout simplement pas conforme aux habitudes de la jolie russe, donner des points à d‘autres maisons en potions, on aura tout vu, c’était comme voir Dumbledore chauve et sans barbe ! Enfin peut être pas, vu que Fira, et elle en était sûre, ne verrait jamais leur cher directeur faire ça, à part peut être dans un crise de démence.

Cependant, elle prit tout de même des notes sur ce que ces camarades disaient, elle-même ne sachant pas tout sur l’art des potions, dommage d‘ailleurs, elle aurait pu se faire remarquer à la place de Saint Potter, le soit disant survivant, avec le prof.


*humf, coup de chance, c’est tout !*

Il suffisait de voir comment il se pavanait devant le professeur, et après on disait que c‘était les Serpentards qui se vantaient de tout et de rien, bah entre la Miss-je-sais-tout, qui saute sur son tabouret, à croire qu‘elle ne savait pas ce que voulait dire le mot « classe », et l’autre banane qui devenait miraculeusement doué en potion ; il ne savait plus quoi inventé pour se faire remarqué ou quoi ? Esfir se souvenait parfaitement de la première fois qu’elle avait entendu parler de lui, Mister Potter n’avait rien trouver de mieux que d’arriver à Poudlard en voiture volante, c’était d’un ridicule…
Chassant de ses pensées cette misérable personne qu’il était à ses yeux, l’adolescente ouvrit son livre à la page 10 pour savoir quels ingrédients elle avait besoin : du sang de salamandre, un foie de dragon et des racines de marguerites. Bon ça allait, c’était pas dégoûtant à faire. Fira se leva pour aller prendre les ingrédients dans l’armoire que le professeur avait indiqué avec son index, elle posa son chaudron et alluma le feu avec l’aide de sa baguette. Maintenant, elle devait laisser bouillir pendant 11 minutes, ce qui lui laissait le temps de lire toutes les instructions en prenant bien soin de regarder sa montre toutes les minutes. Déjà, le bouquin était complètement nul, dans le protocole, il disait de couper les racines de marguerites en petits morceaux, et dans les fautes possible il avançait le contraire. Elle était censée croire qui maintenant ? L’auteur de ce livre aurait mieux fait de se tenir tranquille au lieu de se contrarié toutes les 10 lignes. Finalement Fira opta pour des petits morceaux tout en restant dans des tailles moyenne. Heureusement le reste des instructions ne lui posa aucun problème, alors pourquoi sa potion était orange ?! Normalement elle devait avoir une teinte orangée, pas orange carotte ! La Russe était certaine que c’était à cause de ces marguerites ! Les morceaux avait sûrement dû être légèrement trop gros. Un sentiment de colère mélangé à la morosité s’empara d’elle, il fallait qu’elle loupe sa première potion de l’année, si son père avait été là, elle serait morte sur place. Mais bon, en même temps, Nabirotchkina père aurait été capable de lui dire comment couper correctement ces fichues racines ! De toute façon, fichue pour fichue, ça ne servait à rien de se lamenter, cependant, ce n’était pas une raison de la rater complètement, elle pouvait toujours gratter quelques points, sans oublier qu’elle était bien trop perfectionniste pour pouvoir se laisser aller son découragement prendre le dessus.

Voyant que ses cheveux retombaient devant ses yeux Fira aurait bien voulu se recoiffer, mais pour ça qu’elle avait besoin d’une glace. En effet, l’adolescente n’était pas une jeune fille des plus coquette, cependant, elle avait un minimum de féminité, et ils connaissaient sérieusement à l’ennuyer pour effectuer sa potion correctement, heureusement, elle avait bientôt fini. D’ailleurs en y songeant, elle commençait à légèrement suffoquer devant toutes ces fumée de toutes les couleurs : vert, violet, bleu… Ce qui étonna d’ailleurs la russe, comment pouvait on avoir des couleurs aussi différentes en suivant les même instructions ? Certains résultats étaient vraiment pathétique… Esfir jugea le sien convenable, pas merveilleux loin de là, mais au moins, il avait le mérité d’être proche du résultat escompté, d’un rouge légèrement soutenue mais pas assez vif, l’avantage c’était que c’était de la même couleur, et puis au moins elle était pas en retard, ce fut donc tranquillement qu’elle rangea ses affaires attendant que l’heure sonne la fin des cours, et pris un échantillon de sa potion dans une flacon pour que le Professeur Slurghorn puisse l’analyser.
Revenir en haut Aller en bas

Invité
avatar



MessageSujet: Re: [Sept.] Cours n°1 (Années 1 à 7) <Terminé>   Lun 21 Juil - 0:14

Booooon ! Et voilà, 5 points en plus pour les Serdaigles. =) C’était mieux que les 2 qu’il avait gagner en début de cours … M’enfin, quand on y repense, ça fait quand même 7 points de sa part pour les Serdaigles, c’est quand même pas siiiiii mauvais que ça ! Il dédia un petit sourire de satisfaction à la blondinette assise à ses côtés en lui tendant son poing fermés pour qu’elle le tape, un peu pour le féliciter de sa bonne réponse. Quand même, c’est pas tout l’monde qui sait le nom de l’auteur de la Pimentine ! En fait, il n’avait pas grand mérite, il l’avait seulement lu sur la bouteille quand il était à l’infirmerie lorsqu’il attendait que ses oreilles arrête de produire de la fumer. La moral de l’histoire ; Quand il fait froid, les copains et les copines, il est trèèèès important de bien se vêtir pour aller jouer dehors ! =] Et n’oubliez pas, regarder de chaque côté de la rue pour vous assurez qu’aucune voiture n’arrive dans votre direction lorsque vous voulez traverser la rue ! #SBAF# Et après ce court moment d’épisode pour enfant de 3 ans, revenons à notre cours de potion ! =)

Puis, Professeur Slughorn enchaîna sur ce qu’il allait préparer aujourd’hui ; c’était, sans grande surprise pour Olwen, de la Pimentine. Vous imaginez si Slug’ les laisse apporter avec eux un échantillon de leur propre potion ! Il pourrait en verser quelques gouttes dans les verres de ses amis durant les repas, il se marrerait bien, le petit Olwen, à regarder paniquer ses amis qui boucane des oreilles sans comprendre pourquoi. Mais bon, il y avait quoi, 0.0001% de chance qu’il soit assez cool pour les laisser partir avec un échantillon, Olwen pouvait bien continuer de rêver … Il leur indiqua que les ingrédients était dans l’armoire, qu’ils faillaient faire attention à ses nouveaux tapis, les instructions étaient à la page 10 de leurs livres … et go ! C’est parti mon kiki ! =) N’étant pas vraiment du genre à pousser tout le monde pour se frayer une place, il préféra sortir ses instruments et son volume et mettre promptement l’eau à bouillir. Il sortit les instruments qu’il avait rangé dans son chaudron, ceux trop gros pour se tamponner dans son sac, et sortis sa baguette de la poche arrière de son jeans.


« Aguamenti ! »

Un léger coulis d’eau s’échappa de sa baguette après son mouvement agile de poignet et rapidement, son chaudron fut raisonnablement rempli et il tourna le feu pour laisser son feu bouillir durant 11 minutes, comme indiquer dans son livre. Restait qu’à aller chercher les ingrédients durant ce temps et commencer right now à couper les racines de marguerite. Il ne restait plus beaucoup de monde devant l’armoire et Olwen n’eut pas trop de mal à se faufiler et attraper ce dont il allait avoir besoin. Mais, le jeune homme s’en sortait trop bien, il fallait bien qu’il lui arrive un petit quelque chose de pas top, nah ? Lorsqu’il retourna vers sa table, il culbuta sur un pied qui traînait dans l’allée et, pour s’empêcher de s’étendre de tous son long, il se rattrapa sur la table devant lui, accrochant malhabilement le chaudron d’une petite Poufsouffle. Et, pour être encore plus malchanceux dans sa malchance, toute l’eau se déversa sur lui. Je vous rassure, je vous rassure ; la gamine venait tout juste de mettre son eau à chauffer, elle n’était pas brûlant, elle était même aussi gelée qu’un cube de glace ! Une chance, vous imaginez Olwen brûler aux 3ième degrés et obliger d’avoir une peau ratatinée pour le restant de ses jours ? EURK ! Il afficha clairement une expression de surprise, genre la bouche grande ouverte et les sourcils dans l’plafond, avant de reprendre ses esprits devant la jeune fille.

« Excuse-moi, j’ai trébuché … »
« On aurait dit que t’as fais pipi dans tes culottes ! »
« Oui je sais mais … »
« Est-ce que t’as fais pipi dans tes culottes ? »
« Je … j’ai … Non ! J’ai renversé … »
« LE GARCON DEVANT MOI A FAIT PIPI DANS SES CULOTTES ! »


Olwen regarda la gamine, un sourcil arqué. Non mais, il lui prend quoi à cette gamine ? Elle l’avait bien vu que c’était l’eau du chaudron qui s’était renversé sur lui, pourquoi s’amusait-elle à râler des conneries comme ça ? Elle continua de le pointer du doigt en rigolant de sa petite voix fluette. Par chance, la salle de cours étaient plutôt bruyante et peu d’élève se retournèrent pour admirer la scène. Rhââââââ, ça fait 2 fois en plus que ça lui arrive, de passer pour un idiot qui s’urine dessus ! Il y a seulement quelques jours devant Rowen, et maintenant devant toute une classe entière ! Mais, il avait retenu la leçon avec Rowen, il n’allait pas passer pour un idiot encore une fois ! Il se mania à sortir sa baguette, qu’il avait intelligemment rangé dans ses poches après avoir remplis son chaudron et la pointa vers lui en prononçant la même formule magique que Rowen avait utilisée dans les corridors pour sécher ses vêtements. Et, tadaaaaaam ! Olwen était aussi sec qu’un poisson en plein milieu du désert ! Il sécha aussi le bureau de la gamine avant de se pencher vers elle en plongeant son regard dans le sien.

« T’as vu, j’sais m’servir de ma baguette ! Et la prochaine fois qu’tu dis d’autres menteries, j’te lance un sort et tu va devenir chauve pour le restant de tes jours ! »

L’expression narquoise qui brillait dans les grands yeux verts de la gamine s’évapora et devinrent humide. Whôôôôô ! C’était des blagues, voyons ! Vous n’pensiez quand même pas qu’Olwen est assez sans cœur, ou assez Serpentard …, pour rendre une fillette chauve ? Et, même si c’était le cas, il ne savait même pas la formule ! Quoiqu’il pourrait toujours demander à Granger qui n’était qu’à 3 mètres de lui, elle les savait toutes les formules, elle ! Il se pencha une dernière fois vers la fillette et, avant de débarrasser le plancher pour aller rejoindre Daphné, il lui glissa clandestinement quelques paroles à l’oreille.

« J’blaguait ein ! Faut pas t’en faire, j’vais te les laisser tes nattes, mais tu raconte plus d’mensonges ! »

Et sur ce, il retourna à sa place en s’empêchant de pouffer de rire comme si de rien était et sec comme une pieuvre dans un grille-pain ! #SBAFF# ça devait bien faire environ 5-6 minutes que son eau bouillait, il avait le temps de couper ses racines de marguerite. C’était la première fois qu’il utilisait un ingrédient aussi … simple. D’habitude, les inventeurs de potion se forçaient toujours à trouver des potions avec des ingrédients hyper complexe, comme le sang de salamandre ou le foie de dragon justement ! Mais là, c’était d’authentique racine de marguerite. Comme quoi on n’a pas besoin de se s’arracher les cheveux de la tête pour créer quelque chose d’utile ! =) Et sur cette belle pensée philosophique, le jeune homme commença à couper ses fameuses racines. Vite, vite, vite, il les coupa vite fait bien fait et les 6-7 minutes qui restait à l’eau pour prendre la bonne chaleur. Il laissa tomber ses racines bien taillés dans sa potion.

Maintenant, le sang de salamandre. Olwen n’était pas vraiment un froussard mais, il fallait avouer que la vue du sang le rebutait un peu. Il avait toujours été du genre à fermer les yeux durant les prises de sangs ou à ne pas regarder ses égratignures lorsque tel était le cas. Mais, il en était maintenant à sa 4ième année dans le cours de potion et je peux vous assurez que c’est loin d’être la première fois qu’il utilise du sang d’un quelconque animal. Il avait appris à vaincre son malaise mais, seulement avec le sang qui n’était pas entrain de … saigner. J’vous explique en plus clair parce que là ça doit frôler le ridicule dans vos têtes ; Si quelqu’un est entrain de saigner, ne comptez pas sur Olwen pour vous aider. Il va devenir blanc comme un linge et tout tremblotant. Mais, si c’est du sang dans un bocal ou séché, pas de trouble, Olwen vous verse ça dans une potion illico presto ! Bref, c’est ce qu’il fit exactement, après en avoir bien sûr mesuré 25 mL dans un cylindre gradué. Il le nettoya ensuite sinon, pas trop agréable de découvrir des traces de sang de salamandre séché dans son cylindre au prochain cours …

« Tournez délicatement dans le sens des aiguilles d'une montre. A ce stade-là votre potion doit prendre une teinte orangée. » Parfait, Natacha lui avait justement appris un nouveau sortilège cet été pour brasser sa potion sans avoir à se servir de sa louche. Parce que Olwen avait toujours la mauvaise manie d’oublier de la rincer après chaque utilisation, ce qui mélangeait ce qui restait dans sa louche d’il y a 10 minutes avec présentement et ça, c’est pas bien quand on fait des potions ! C’est même à cause d’une faute d’attention aussi minime que le jeune homme avait déjà fait exploser son chaudron l’année dernière ! Je peux vous assurer que sur le coup, il n’avait pas très bien compris ce qu’il avait put faire de mal ! Bref, il reprit sa baguette qui reposait dans la poche arrière de son jeans, et, prononçant le sortilège doucement, la potion commença à tourner en suivant le mouvement de baguette magique. Hahaha, si c’est pas ça, la beauté de la magie ! #SBAAF# Lorsque sa potion attrapa une teinte orangée comme demandée dans son livre. Quel bête en potion cet Olwen, quel bête ! #DOUBLE-SBAAF#


Prochaine étape … le foie de dragon. Un sourcil arqué, Olwen leva les yeux vers le bocal qui contenait le gros morceau de jello opaque rougeâtre qui semblait s’amuser à gigoter sur lui-même en fessant des bruits particulièrement … dégoutant. Il n’était quand même pas obligé de prendre ça dans ses mains ? C’était sacrément anticonstitutionnel, il allait attraper pleins de bactéries et de microbes avec ce truc ! C’est franchement dégueu, c’était hors de question qu’il prenne ça dans ses mains pour le couper en deux et en mettre la moitié dans sa potion, oh que non ! Mais, notre Olwen n’est pas stupide, une lueur de malice éclaira son regard bleu d’acier. Il attrapa sa pince et se dirigea vers la table de la petite Poufsouffle à qui il avait menacé de faire disparaître les cheveux de son crâne.

« Haem. »
« J’ai même pas dis d’mensonge, j’veux pas qu’tu m’enlève les cheveux d’la têteuuuh ! »
« Non non, j’suis pas là pour ça ! »


« Qu’est-ce que tu veux alors ? »
« La moitié d’ton foie ! »
« T’ES FOU ? J’VAIS MOURIR ! »
« J’parle de ton foie de dragon, banane ! »
« Et, pourquoi j’ferais ça ? T’es même pas gentil avec moi … »
« Si tu m’le donne pas, j’te rend chauve tout d’suite ! »


La jeune fille n’attendit même pas qu’il sorte sa baguette magique qu’elle avança la moitié de foie vers lui en le suppliant de ses petits yeux. Olwen hocha de la tête en guise de remerciement et, attrapant le foie de dragon du bout de ses pinces en retenant de force un grimacement de dégoût, il retourna à sa place. Il plongea le foie de dragon dans sa potion sans prendre le temps de bien vérifier si c’était bel et bien une moitié et non un ¾ ou un ¼ ! Tant pis, le jeune prenait le risque ! Et puis, de toute façon, il était presque assuré de ne pas avoir le Felix Felicis, Hermione était dans les parages et elle allait, comme toujours, faire la potion parfaite ! Olwen ne lui en voulait pas, mais si elle commençait à gagner tous les trucs que Slug’ allait leur donner en récompense, ça risquait bien de changer ... Pas qu’il était matérialiste mais lui aussi, il en voulait des récompenses !

Il commença immédiatement à brasser dans le sens contraire des aiguille d’une montre – on remarque l’erreur ici ^^’’ –quand sa potion commença à faire un étrange bruit de sifflement. Euuuh … c’était dans le protocole, ça ? Il réalisa rapidement qu’il avait oublié un léger détail ; attendre une vingtaine de minute pour que le foie se désagrège. Le sifflement devenait de plus en plus puissant et plusieurs regards inquiet et curieux s’était tourné vers lui. M*rde, ça allait exploser ! Il essaya de récupérer le foie avec sa pince avant que ça explose et heureusement, il y arriva juste à temps. Il recula jusqu’à foncé dans la table derrière lui, entraînant Daphné avec lui pour qu’elle n’ait pas à subir son incompétence. Sa potion déborda du chaudron, ravageant complètement son bureau. Par chance, les choses de Daphné restèrent intactes, si qui rassura un peu le Serdaigle. Il resta figé, contemplant la scène avec les yeux aussi grands que des fonds de chaudron.


« Ben ça alors ! »

La plupart des gens qui avait eu le plaisir d’observer la scène éclatèrent de rire, au plus grand désarroi du 4ième année. Super, il venait d’avoir l’air d’un beau cave à rater une potion que même des gosses de 11 ans était capable de faire correctement. Il décrocha un petit sourire en coin à Daph’ et un regard menaçant aux autres avant de sortir sa baguette et de nettoyer tout ce qu’il pouvait nettoyer à l’aide de plusieurs « Récurvite ». Il sécha également son bouquin, qui n’avait pas été épargné par l’ouragan « Pimentine ». Tant pis pour l’échantillon de Felix Felicis, c’est pas vrai qu’Olwen allait recommencer au grand complet sa potion. De toute façon, il n’aurait jamais le temps de tout compléter, il ne restait pas assez de temps au cours. Il jeta un coup d’œil à ce qui restait dans le fond du chaudron et, par chance, il en restait assez pour au moins remplir une fiole. C’est ce qu’il fit avec le fond survivant et, après l’avoir identifié de son prénom, son année et de sa maison, il alla la porter à l’avant de la classe avec les autres fioles pleines. Son prototype avait encore une teinte rouge mais on voyait qu’il semblait vouloir tiré vers l’orangée, ce qui rassurait Olwen. S’il aurait été assez présent d’esprit pour attendre que son foie de dagron se dissous, il aurait probablement réussis sa Pimentine. Enfin, le mal était fait, restait maintenant qu’à espérer que Slughorn ne lui donne pas une gros bubulle comme note, comme l’aurait fait le cher et tendre Rogue.

---------------
2.474 mots


======

OK
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Sport et culture

Parchemins : 1647
Âge : 30 ans [18 Juillet 1981]
Actuellement : Poursuiveuse de l'Equipe des Pies de Montrose


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
Multi-compte de: Alexandra Bowman/Rudy Spencer/Hainoa Stewart/Nicolas Caremis

MessageSujet: Re: [Sept.] Cours n°1 (Années 1 à 7) <Terminé>   Lun 21 Juil - 7:49

Rowen nota précipitamment tout ce qu’il y avait à dire sur la Pimentine dans son calepin, puis sourit légèrement lorsque Slughorn parla des effets secondaires de cette potion. En effet, il y a deux ans de cela, alors que la Gryffondor avait attrapé un très mauvais rhume, elle était allée voir Madame Pomfresh qui lui avait donné de cette potion. Et bonjour la transformation en cheminée ambulante toute la journée… M’enfin. La demoiselle posa sa plume à sa droite, puis redoubla de concentration lorsque l’enseignant parla de la potion à concocter. Pimentine… La jeune fille n’en avait jamais fait, et se demandait quel genre de résultat elle aurait… Sûrement ceux-ci ne seraient-ils pas aussi bons que lors de ses passages à l’oral. M’enfin. Quoi qu’il en soit, il lui suffirait de suivre les indications du livre, en procédant méthodiquement pour ne rien oublier – ce qui était fréquent, chez elle – et le tour était joué ( ou presque ). Elle se redressa cependant sur son siège lorsque Slughorn parla de la récompense pour celui qui aurait la meilleure note. Comme prévu, tout le reste de la classe froncèrent les sourcils dans une attitude légèrement démente, souhaitant tous remporter la Félix Félicis. Rowen, elle, savait pertinemment qu’elle n’aurait pas la note requise pour gagner le flacon. Et puis il y avait plusieurs têtes de classe, pour ce cours ci. Granger était la plus avancée pour remporter le pactole. Bah… Soupirant, ne voulant avoir de faux espoirs, la demoiselle s’amusa à dévisager certains de ses camarades, qui étaient tellement concentrés qu’on aurait pu penser qu’ils allaient pondre un œuf de la taille d’une noix de coco. Pouffant de rire en croisant le visage d’un élève de Serpentard qui était devenu rouge pivoine, la Gryffondor se tourna vers Juliette Horuni, à qui elle souffla, amusée :

« Psst ! Regardes les tous. Je suis sûr qu’ils vont se donner à fond pour rien. La Félix, c’est sûrement Granger qui l’aura… »

Elle se retourna ensuite vers le Professeur qui arborait un large sourire, et se mit à feuilleter le manuel de potion avancé en même temps que ses camarades, qui tournaient tellement vite les pages dans leurs précipitation de faire la meilleure Pimentine, qu’ils les arrachaient presque. La plupart d’entre eux avaient déjà commencé les premières étapes, et Granger semblait dominer le reste des élèves par son découpage ultra rapide de margerite.

*La vache !* pensa Rowen, en ouvrant des yeux ronds devant une armoire à glace qui venait de passer devant elle en courant, manquant de renverser son chaudron, s’afférant à la préparation de sa propre potion.

Mais l’heure tournait… Ainsi, la cinquième année versa l’eau dans son chaudron, et l’alluma pour le laisser doucement frémir ( pendant onze minute, selon le manuel ). En attendant, elle alla chercher des racines de marguerites au nombre de cinq, et les coupa de façon plus ou moins régulières. ( bon c’est bon hein ? Rowen n’était pas à quinze ans une de ces nana qui faisaient la cuisine comme personne, et coupaient à la perfection les racines… le seul plat qu’elle sache faire sont les tartines – et elle les laisse cramer, en plus… m’enfin- ). Puis, en attendant les trois dernières minutes de chauffe d’eau, elle se pencha une nouvelle fois vers Juliette, qui était grosso modo à la même étape qu’elle, et lui dit :


« Au fait, si tu as la Félix, tu ferais quoi, avec ? »

Enfin plutôt, tu voudrais avoir de la chance pour quel évènement en particulier ? Puisque cette potion était interdite en quidditch, en exams, ou autre… Rowen n’en voyait pas tellement l’intérêt. Elle avait déjà un petit ami, et avait déjà une bonne dose de chance dans la plupart des cas. Bah. Elle verrait bien. Et puis de toute manière, gagner Félix Félicis lui était absolument impossible….

[ 641 mots ]
[ Pas finit xD ]


======

OK
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://heavenly.dream.free.fr

Invité
avatar



MessageSujet: Re: [Sept.] Cours n°1 (Années 1 à 7) <Terminé>   Lun 21 Juil - 14:16

Yes !! Cody avait réussit à faire marquer 5 points sa maison. Vous vous dites surement « Oh, 5 points c’est rien c’est facile à avoir » Eh bah non !!! D’où le fait que Cody était fier de lui. Il prit des notes sur ce que le professeur disait, tout sur ce qu’il disait oui. Il n’en perdait pas une miette. Puis le professeur Slughorn alla écrire au tableau les consignes pour le Tp. Là Cody, arrêta de prendre note et commença à retenir les différentes étapes pour réussir sa potion. Eh oui, il y avait quand même un flacon de Felix Felicis à la clé et il ne fallait surtout pas qu’il le rate. Tiens ! Vous ne savez pas ce qu’est le Felix Felicis ? C’est pourtant bien simple, le Felix Felicis est de la chance liquide. Oui c’est bien ça de la chance liquide. En fait c’est une potion qui porte bonheur quand on en boit. A boire justement avec modération. Une fois que le Professeur de potion eut tout marqué au tableau, Cody prépara sur sa table tout ce qui était nécessaire. Tout d’abord, il prit son manuel de potion à la page dix et regarda les différents ingrédients à avoir. Il avait les racines de marguerites mais il lui manquait, dans son nécessaire à potion, le sang de Salamandre et le Foie de Dragon. Il alla chercher ça dans l’armoire du professeur de potion de potion et commença par le flacon de Sang de Salamandre. Sur le livre il se souvint qu’il y avait marqué 25cl de sang mais il préféra en prendre 50cl on ne savait jamais ce qui pouvait arriver n’est ce pas. Une fois le flacon en main, il chercha le foie de dragon. Il y avait différent foie sur l’étagère des foies et Cody regarda minutieusement les étiquettes pour pouvoir trouver ce foie de dragon. Ah ! Là il venait de le trouver. Brrr, le foie avait une forme bizarre enfin comment dire c’était une forme aussi indéfinissable que le mot anticonstitutionnel pour Cody. Il le prit dans ses mains, beurk, c’était gluant ma parole et tout à fait modelable on aurait dit de la pate à modeler. Il ramena donc les deux ingrédients à sa table et commença à préparer sa potion. Tout d’abord dans le chaudron adapté, il fallait verser de l’eau et la faire bouillir à feu doux pendant onze minutes. Cody alluma donc le petit robinet qui permettait de faire un feu en dessous du chaudron enfin avant qu’il ne pose celui-ci mais rien.

« Tiens, c’est bizarre…Ca ne s’allume pas. »

Il tourna plus fort encore plus fort et…

« Oh mon dieu »

Une grande flamme jaillit !!! Il essaya de fermer le robinet mais celui-ci était brulant. Cody prit sa baguette et jeta avec le sortilège Aguamanti. La de la vapeur s’échappa alors de là où se trouvait Cody. Horreur… Il ralluma donc son feu cette fois en faisant attention de ne rien faire d’irresponsable. En attendant les onze minutes, Cody s’attarda sur les autres taches. Tout d’abord, d’après son livre, il fallait prendre cinq racines de marguerites et les découper en morceaux. Cody prit son couteau et commença à les couper. Tiens un gros morceau avait été épargné, le survivant. En parlant de Survivant c’est bizarre quand même. Avant on appelait Harry Potter avec ce nom là pour avoir échappé à Vous savez qui quand il était bébé, mais maintenant on l’appelle l’élu. Surement un rapport avec cette histoire de prophétie. Enfin, ce n’était pas ses oignons où comme aurait dit son oncle chauve du côté de sa mère « Cody, ce n’est pas ta banane ». Il n’avait jamais rien compris à l’expression sûrement inventé de son oncle. Non en fait il s’en fichait complètement et le laissait dire. Ce n’était de toute façon pas un de ses oncles préférés. Surtout pour les enfants qu’il avait. Tiens, l’eau du chaudron commençait à faire des bulles c’était le moment de commencer à verser les ingrédients. Les racines de marguerites qu’il était censé coupé en petits morceaux était coupé en très petits morceaux voir complètement hachés. Ouai…Il ferait avec…Bref, il prit ses petits morceaux de racines de marguerites et les versa délicatement dans le chaudron comme dans la consigne. Je vous dis délicatement mais bon personne ne peut vraiment juger la délicatesse dont aurait fait preuve Cody pour verser les racines de marguerites. Même moi le narrateur qui compte ses histoires je ne peux juger. Enfin, là n’est pas le problème… Maintenant il fallait verser le sang de Salamandre dans le chaudron. 25 cl précisément et pour cela, il avait obtenu un cadeau de sa grand-mère dans la voiture qui était en route vers la gare de King’s Cross. Elle leur avait donné un petit tube à essais graduer magique. Pourquoi magique ? Eh bien tout simplement parce qu’il suffisait de donner au tube la quantité dont nous volons et de verser le liquide nécessaire pour qu’il se stoppe automatiquement à 25cl. C’était magique. Elle leur avait dit qu’elle les utilisait pour bien réussir ses potions à elle. Après avoir versé le sang de Salamandre, aussi visqueux qu’une glace qui fond au soleil, Cody commença à tourner le liquide contenu dans son chaudron. Délicatement, il tournait dans le sens des aiguilles d’une montre. Encore une fois on ne peut pas juger la délicatesse de son mouvement mais il le faisait le plus calmement possible sans tourner trop vite. La couleur de la potion avait pris une couleur rose orangé à cause des racines de marguerite qui avaient été trop coupés. D’après les différentes erreurs possibles écrites dans le manuel de potion, il suffisait de laisser reposer deux minutes avant d’y mettre le foie de dragon. En attendant ces deux minutes, Cody s’attaqua à la découpe du foie.

« Bouah c’est dégoutant »

C’était une jeune fille qui avait parlé. Elle ne pouvait pas supporter de toucher le foie de dragon. Cody lui s’en fichait un peu car avec son frère ils avaient fait tellement d’expériences qui leur avaient amené à des choses encore plus gluantes que ce foie de dragon. Il regarda l’organe en question, il ressemblait au crâne chauve de son oncle du côté de sa mère. Il n’avait pas une bonne bouille en tout cas. Il coupa donc le crâne, heu, le foie de dragon en deux parties égales et le plongea doucement dans le chaudron pour pas qu’il y ait d’éclaboussure. Puis maintenant la seule chose à faire était d’attendre vingt bonnes minutes. Autour de lui, des élèves se démenaient. Certains obtenaient du goudron au lieu de la texture orangée de leur potion ça faisait peur à voir. Enfin, les vingt minutes passèrent, il regarda si le foie c’était bien décomposé et tourna trois fois dans le sens inverses des aiguilles d’une montre. Là ça potion avait réussis à prendre la bonne couleur, une couleur presque rougeâtre comme l’indiquait le manuel de potion. Il éteignit enfin le peu, déposa son chaudron sur son support et laissa de nouveau reposer mais cette fois cinq minutes. D’après la montre du jeune homme, le cours allait bientôt prendre fin donc il pria pour avoir le temps de finir sa potion. Ouf, les cinq minutes passées, il tourna une fois dans le sens des aiguilles d’une montre et voilà la potion avait prit sa teinte rouge vif. Parfait celle-ci devait normalement être prête. Il en versa dans deux petits flacons qu’il glissa dans sa poche. Pourquoi ? Pour sa grand-mère pour qu’elle puisse les examiner. Elle lui avait toujours demandé de lui montrer ses talents dans le domaine des potions mais il aurait fallu pour ça qu’il puisse utiliser la magie là ce n’était pas le cas alors il ne lui restait que l’option cours. Ensuite, il remplit un troisième flacon qu’il amena au bureau du professeur suivit d’une étiquette comprenant son prénom. Enfin, il nettoya son chaudron à l’aide du sortilège de Récurvit et il partit du cours pour se diriger vers la salle commune.


[1342 Mots]


=====

OK
Revenir en haut Aller en bas

Invité
avatar



MessageSujet: Re: [Sept.] Cours n°1 (Années 1 à 7) <Terminé>   Lun 21 Juil - 17:18

Lethe était confortablement installée sur sa chaise (chose dur mais possible). A chaque question de Slughorn même pas cinq minutes étaient nécessaires pour qu'il ait une réponse. L'ennuie commençait à saisir la jeune fille. Elle n'avait jusque là pu répondre à aucune question mais avant noté attentivement toutes les réponses. Le filtre d'amour était une potion fort intéressant et s'en sur Théophile les rapprocherait peut-être et leur permettrait de s'avouer enfin leur sentiment. Ils iraient tranquillement à Préolard manger une glace à la banane. Lethe émergea de ses rêves ! Elle n'avait pas besoin de potion ou de filtre pour les réaliser ! De toute façon elle savait très bien que ce qu'elle ressentait était la même chose que ce que Théophile pouvait éprouver pour elle !
Le temps perdue dans sa rêverie lui avait fait perdre le fil du cours. Heureusement que les Poufsouffle ne comptaient pas sur elle pour ramener des points à leurs maisons !
Le maître de potion était en train de se remémorer un passé sûrement très lointain, à en juger par l'âge avancé de Slughorn et de son crane à moitié chauve. Lethe trempa s plume dans l'encrier au moment où il revenait à la réalité. Il posa à nouveau une question, portant sur la Pimentine, potion qui soigne la grippe, une potion que l'on trouve souvent chez Madame Pomfresh. Cette fois-ci la Poufsouffle connaissait la réponse mais elle n'eut pas le temps de lever la main que déjà un Serdaigle avait donné la bonne réponse.

" Et Mince " ralla intérieurement Lethe.

Le professeur de Potion demanda alors à ses élèves de concocter cette fameuse potion.
Lethe écouta attentivement les consignes et quand l'enseignant leur cita les pages du manuel nécessaire à sa fabrication elle sortit le sien et le déposa sur sa table.
Le livre était assez vieux, les coins étaient abîmés et ses pages avaient prit une teinte jaunâtre. Elle l'ouvrit avec précaution et se rendit à la page dix. Lethe lut attentivement les règles pour réaliser cette potion, nota les ingrédients nécessaires et sortit de son sac à dos le matériel qui manquait sur son bureau.
Elle partit ensuite vers l'armoire devant laquelle s'amassaient plusieurs élèves. Le temps que Lethe l'atteigne la plupart d'entre eux étaient déjà repartit vers leur place. Elle pu ainsi prendre rapidement un flacon de sang de salamandre un foie de dragon et des racines de marguerite.
La Poufsouffle regagna rapidement sa table et se débarrassa du foie. Quelle sensation affreuse d'en avoir un dans la main !

"C'est anticonstitutionnel de permettre à des élèves de toucher des choses comme ça", pensa Lethe.

Puis elle entreprit de faire cette potion. Elle installa son chaudron, le remplit d'eau (1/3 du chaudron est remplit) sur sa table et l'alluma. Il fallait que l'eau chauffe pendant 11 minutes, ce qui laissait le temps à Lethe de préparer le reste. Elle prit les 5 racines de marguerite et commença à les couper en petit morceau de 5 millimètres de longueur (c'est gros non ?). La fillette sortit de son sac des petites baguettes en bois, celle qui servent aux Chinois pour manger, et s'entraîna à prendre les morceaux de racines. Une fois satisfaite de sa saisie elle abandonna cette activité pour prélever 25cL de sang de salamandre, comme indiqué dans le livre. Elle dut recommencer à plusieurs reprises avant d'atteindre les 25cL piles poil ! Magnifico ...
Les onze minutes étaient passées. Lethe reprit en main ses baguettes et saisi un à un les bouts de racines coupés. Plusieurs d'entre eux chutèrent brutalement dans l'eau provocant quelques éclaboussures. Pourvu que ça ne gâche pas la potion. Elle ajouta ensuite le sang de dragon, puis elle mélangea le tout dans le sens des aiguilles d'une montre. La potion prit une teinte jaune tirant sur le orange. Lethe continua de touiller jusqu'à ce que sa potion ait une belle couleur orangée.
La petite fille eut un hoquet en lisant la phrase "Coupez ensuite en deux parties égales le foie de dragon." .Elle ferma un instant les yeux et prit de grandes inspirations afin de se calmer. A ce moment là elle aurait voulu être à des centaines de kilomètres de là, en voiture en train de rouler vers l'inconnu ! Une image de survivant s'imposa à son esprit. Des centaines de milliers de personnes avaient réussi à survivre à des épreuves bien pires. Alors pourquoi pas elle ? Pleine de courage nouveau, elle attrapa son couteau, rapprocha le foie, nota l'emplacement exact du milieu et coupa. Les deux parties étaient totalement symétriques. Lethe souffla de soulagement et déposa le foie dans le chaudron.
Elle profita des vingt minutes nécessaires à la décomposition du foie pour nettoyer son matériel et le ranger soigneusement dans son sac.
Balançant son dos en arrière, Lethe observa les autres élèves, plusieurs avaient des mines satisfaites mais d'autre avaient le teint pale et la tête baissée... Pourvu que la sienne soit réussi. Pas forcément parfaite mais pas non plus une catastrophe !
Elle relut attentivement les consignes du manuel, vérifiant d'avoir effectué à la lettre chaque étape. "Prenez cinq racines de marguerites que vous couperez en petits morceaux. Versez les ensuite délicatement dans le chaudron" La petite se demanda si ses morceaux de racine n'étaient pas trop gros et si les éclaboussures n'allaient pas la pénaliser...
Enfin les vingt minutes touchèrent à leur fin. Elle tourna trois fois dans le sens inverse des aiguilles d'une montre et retira son chaudron du feu. Lethe prit une petite fiole qu'elle posa à côté du grand récipient.
Cinq minutes plus tard, elle touilla la mixture dans le sens des aiguilles d'une montre. Hélas son mélange n'avait pas la couleur rouge vif demandée... Il était rouge foncé avec des reflets violacés... C'était loupé... En plus son chaudron glissa et heurta sa fiole qui se brisa. Lethe s'empressa de nettoyer et s'entailla la main avec un bout de verre. Son sang s'accumula rapidement dans la plaie. Ignorant la douleur elle attrapa une autre fiole et la remplit de sa potion.
La Poufsouffle alla l'apporter à son professeur en prenant bien soin de lui masquer sa blessure. Mais celui-ci avait dû voir l'incident car il tendit le doigt vers un rouleau d'essuie-tout pour qu'elle essuit son sang...
La tête baissée elle en prit un carré et retourna s'asseoir à sa table...



[ HJ : Olwen la fille que tu martirises dans ton posts c'est pas moi au moins parce que sinon faut que je modifie mon post ... ]

| 1057 mots|


=====

OK
Revenir en haut Aller en bas

Invité
avatar



MessageSujet: Re: [Sept.] Cours n°1 (Années 1 à 7) <Terminé>   Lun 21 Juil - 22:27

Lorsque le professeur le rappela à l’ordre, Daniel manqua tomber de sa chaise. Certes il s’ennuyait profondément mais il était resté très calme et relativement respectueux. Il avait juste estimé que prendre des notes ne lui servirait à rien puisque toutes les informations dites se trouvaient dans leur manuel scolaire.

¤ Mais quel vieux barbon celui-là ! ¤

Bien que le rouquin se fiche pour le moment éperdument de faire perdre des points à sa maison, il se redressa toutefois sur sa chaise. Il en profita pour sortir une plume et un parchemin mais il tint celle-ci immobile au dessus du papier et ne nota pas plus d’informations que depuis le début du cours.

Le fait de se faire reprendre par ce gros homme à moitié chauve n’avait pas beaucoup plus à Daniel qui affichait une mine encore plus contrariée que tout à l’heure (et en plus des joues légèrement rougissantes Rolling Eyes), mais cette remarque avait eu au moins pour effet de le faire suivre avec un poil plus d'attention ce qu’il se passait dans la classe.

¤ Bon il faut le reconnaître, ses cours ne sont pas si nuls… ¤

Maintenant qu’il écoutait presque attentivement, il fut forcé de reconnaître que le professeur ne semblait pas si incompétent que cela. Des différentes potions que le professeur présentait, Daniel aurait donné cher pour être capable de les fabriquer lui-même, et il commença à se demander si finalement la matière n’était pas réellement intéressante.

¤ Le filtre d’amour… Quelles choses cruelles on pourrait faire avec une potion pareille… ¤

A l’évocation de ce filtre, Daniel coucha ses premières notes sur le papier et reporta son attention toute entière sur le cours et sur ce que disait Slughorn. Il prit ensuite quelques autres notes sur le « Felix Felicis » et se jura intérieurement de faire son maximum pour gagner la petite fiole.

Bien rapidement, les élèves furent conviés à passer à la partie pratique, et Daniel rangea plume, encre, baguette et parchemin avant d’ouvrir son livre à la page 10 et de commencer à lire le protocole. La potion n’avait pas l’air suprêmement intéressante (il s’agissait de simple pimentine), mais ceci-dit, le protocole n’était pas si aisé.

¤ Bon et bien commençons… ¤

Dans un premier temps, le jeune Serpentard rassembla avec application tous son matériel autour de son chaudron avant d’aller chercher les ingrédients manquants dans l’armoire du fond de la classe et de les reporter sur son bureau.

Une fois le tri de ses ingrédients faits et le protocole lu et relu dans tous les sens, Daniel se mit à la réalisation de sa potion, tout en prenant grand soin de s’appliquer. Il mit son eau à chauffer et surveilla attentivement son chronomètre tandis qu’il coupait avec soin les 5 racines de marguerite. Une fois ce travail fait, il restait encore du temps sur les 11 minutes mais Daniel n’y fit pas tellement attention et versa directement ses racines ainsi que son sang de dragon. Lorsqu’il se rendit compte de son erreur quelques sueurs froides vinrent s’emparer de lui mais il constata avec soulagement que la potion ne semblait pas trop déséquilibrée par ce petit manque de patience. Il venait de s’en assurer en regardant directement dans le chaudron de son voisin de devant (par manque de chance, celui du survivant : l’élève le plus nul en potions de l’école ! mais bon), et se remit à travailler aussitôt après ce micro-écart anticonstitutionnel.

¤ Ouf, tant mieux… Bon alors maintenant on tourne… ¤

Touillant lentement sa mixture au moyen d’une longue spatule, Daniel grimaça rapidement en constatant que sa teinte « orangée » était plutôt jaune poussin que jaune orangée. Immédiatement il pensa au temps d’ébullition et voulu tout jeter pour recommencer mais malheureusement la leçon était bien trop avancée et il n’aurait pas eu le temps de mener à bien ce TP si il recommençait sa potion maintenant.

¤ Crotte de Boursoufle ! ¤

Suivant toujours le protocole à la lettre en espérant rattraper son erreur, Daniel découpa son foie presque chirurgicalement et plongea ce dernier dans le chaudron tout en prenant 1000 précautions.

Les 20 minutes à attendre furent longues et Daniel en profita pour commencer à nettoyer son pupitre et pour poursuivre sa lecture du chapitre de son manuel se rapportant à la Pimentine. De temps à autres il jetait des petits coups d’oeil aux autres élèves afin de voir où ils en étaient mais désormais la plupart en étaient au même point que lui. Son regard croisa celui d’une jeune fille - via la glace en pied qui se trouvait posée sur le côté de la classe – et la jeune fille lui sourit, laissant à Daniel le temps de détourner vivement les yeux après un petit mouvement d’épaules méprisant.

¤ Aucun intérêt… Et puis d’ailleurs, comment on peut avoir la banane comme ça ? Ça cache sûrement une débilité profonde, je vois pas d’autres explications… ¤

Faisant passer le temps comme il le pouvait, Daniel surveillait tout de même sa potion qui commençait seulement à prendre une teinte un peu plus orangée. Durant les 5 dernières minutes de décomposition du foie, Daniel se surprit à encourager son chaudron afin que la mixture prenne une couleur favorable et lui permette peut-être de rentrer dans les petits papiers du professeur.

Les 20 minutes si longues touchèrent enfin à leur fin et Daniel en profita pour terminer sa potion en la retirant du feu, puis en donnant encore un tour de spatule dans celle-ci, suivant les indications données.

A la fin du TP, la potion pas tout à fait rouge, mais la couleur s’en approchait puisque le mélange affichait un bel orange, bien mûr.

Dépité par ce semi-échec, Daniel attendit le verdict du professeur à moitié en boudant (beh oui, ça reste Daniel lol). Une fois son TP terminé il ne broncha pas et rangea rapidement ses affaires avant de se mettre à regarder fixement devant lui, les bras croisés et écouta bien involontairement certaines conversations menées par les élèves d’à côté (où il entendit des mots comme « voiture volante », « saule cogneur » ou encore « farces et attrapes » = on se demande qui parle, et de quoi Rolling Eyes).


¤ 1035 mots ¤


======
ok
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [Sept.] Cours n°1 (Années 1 à 7) <Terminé>   

Revenir en haut Aller en bas
 
[Sept.] Cours n°1 (Années 1 à 7) <Terminé>
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 7 sur 9Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant
 Sujets similaires
-
» [Sept.] Cours n°1 (Années 1 à 7) <Terminé>
» Cours n°1 de potions - 6e & 7e années [PM]
» Bases en Médicomagie [Cours de 1er année]
» Cours de potion numéro no1 (1er année)
» 1er cours de 3é année : L'introduction à la matière [Close]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
HP-Hogwarts ::  :: Archives :: Les vieux grimoires :: Les années précédentes :: Sujets clos année 6 :: Cours année 6-
Sauter vers: