AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  






Partagez | 
 

 Premier cours : sonnez les matines !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5  Suivant
AuteurMessage

Invité
avatar



MessageSujet: Premier cours : sonnez les matines !   Jeu 3 Juil - 12:07

[Désolée pour ce RP plutôt mînable, je suis assez pressée donc il est un peu bâclé ^^"]



La vie d'un professeur est bien différente de celle d'un élève et cela malgré leur lieu de travail commun.

Lorsque Minerva était à Poudlard, elle aménageait son emploi du temps outre cours de manière très sévère pour une jeune fille de son âge. Elle s'inculquait elle-même la discipline. Bien entendu, cela avait grand nombre d'avantages mais peut-être certains trouveraient ses journées assez monotones à la longue : le matin, elle se levait très tôt, au moins une heure avant le reste du dortoir, ce qui lui laissait amplement le temps de se réveiller et de se préparer. Son sac fait la veille, elle n'avait pas besoin de se casser la tête dès le matin, et après une douche froide qui avait pour première vertu de la tirer du sommeil, elle allait s'aérer la cervelle en faisant le tour du parc. Les cours se succédaient ensuite, puis survenait "l'après-cours" qu'elle partageait entre révisions, entraînement de Quidditch, excercices dans des salles de classes vides. Enfin, la journée se terminait par la lecture d'un bon livre emprunté à la bibliothèque.

Cétait un rythme déplaisant et elle-même s'en plaignait de temps à autre mais il va sans dire que c'était une habitude à prendre, la rigueur.

Mais pensez, en étant professeur... À peine si elle arrivait à se fixer un emploi du temps pour sa journée : elle avait à faire face à des imprévus des plus farfelus — telle que l'invasion de l'école par un troll des montagnes adulte. Oui, si Minerva McGonagall imposait sa rigeur passée aux élèves, son emploi du temps à elle était bien moins stric qu'il y a soixante ans, car elle était partagée entre son devoir de professeur, celui de directrice de maison et bien entendu celui de membre de l'Ordre du Phénix.
C'est ainsi que ce matin, elle fut réveillée en sursaut par l'animagus de Kingsley qui l'informait que sa mission s'était déroulée à peu près comme il le souhaitait.
Evidemment, l'âge ne favorisait pas son sommeil et il lui fut impossible de se rendormir par la suite. Pas encore de copies à corriger... Elle sortit la Gazette du Sorcier de la veille et la lut en détail.

Enfin vint l'heure du déjeuner. Le premier jours de cours... Elle se devait de faire impression. Son chignon toujours impeccable, le chapeau bien droit, la robe et la cape d'un noir d'encre, elle traversa la Grande Salle vers la table des professeurs. Comme chaque année, elle ne mangea pas beaucoup : elle était assez anxieuse les premiers jours mais se débrouillait pour ne pas le faire paraître. C'était un scénario qui se répétait depuis le début de sa carrière.
Lorsque la masse d'élèves afflua vers la salle, elle se décida enfin à sortir et monta directement dans sa salle de cours... Elle ferma la porte à clef et respira profondément. Qui donc aurait crû que cette Minerva, si sûre d'elle d'habitude était en réalité si angoissée... Elle redressa la tête d'un air fier et se dirigea vers son bureau. La seule manière de se calmer était de de faire le ménage. Non pas qu'elle doute du travail des elfes de maison, mais de tous temps, c'était pour elle une manière de mettre ses idées en ordre et de décompresser.

Elle retroussa ses manches, s'arma d'un chiffon et nettoya les tables, en tirant avec satisfaction un rien de poussière datant de la veille. Elle consulta sa montre... Les élèves n'allait pas tarder à arriver. D'un coup de baguette magique, elle fit disparaître chiffons et savon, passa sa baguette magique quelques endroits légèrement blanchis de sa robe en guise d'aspirateur et lorsque sa tenue lui parut correcte — c'est-à-dire presque parfaite, — elle ouvrit la porte de sa salle, leur lança un coup d'œil qui signifiait qu'ils n'avaient pas intérêt à faire le moindre bruit, et les laissa rentrer dans la salle.
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Sport et culture

Parchemins : 1647
Âge : 30 ans [18 Juillet 1981]
Actuellement : Poursuiveuse de l'Equipe des Pies de Montrose


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
Multi-compte de: Alexandra Bowman/Rudy Spencer/Hainoa Stewart/Nicolas Caremis

MessageSujet: Re: Premier cours : sonnez les matines !   Jeu 3 Juil - 13:53

Et on sort l’emploi du temps ! Cours de Métamorphoses… Chouette ! Ces cours là étaient de loin les préférés de Rowen… Car non seulement, la matière l’intéressait énormément – ce qui représentait un gros avantage -, mais en plus, le Professeur était carrément génial… Et directrice de sa maison, en plus. Quoi demander de plus ? Bon, certes… L’année précédente, le Professeur McGonagall l’avait un petit peu beaucoup bassiné en lui lançant à chaque cours des regards pleins d’espoirs pour qu’elle réponde à ses questions, quitte à négliger les autres élèves ( pas sympa ! ). Mais le vent de folie avait dut se dissiper. Car à présent, la vieille femme aux allures sévères ne lui prêtait plus autant d’attention. Chance.
Peut être étais-ce dut au fait qu’elle n’avait plus son insigne de préfète… C’était assez probable. Dans tous les cas, elle souhaitait à Edward et Andgy, de ne pas faire autant l’attention du professeur. Car à la longue, c’était vachement… pesant. ( et usant, psychologiquement ). M’enfin bon. Nouvelle année, peau neuve, nouvelle coupe de cheveux #SBAF# ( comment ça, ça n’a rien à voir ? ). Rowen était au top pour démarrer au quart de tour sa cinquième année à Poudlard dans les meilleures conditions. Au programme, révision de tous les anciens cours, pratique lorsque le temps le lui permettait – et dans les toilettes, pour ne pas se faire chopper par des méchants préfets xD -. La jeune lionne passait le plus clair de son temps dans ses bouquins ou dans les toilettes. Tant et si bien que les gens se demandaient si, au final, elle n’avait pas des problèmes d’estomac. A bas les ragots…

Se dirigeant mains dans les poches vers la salle de cours, Rowen frissonna intensément lorsque Nick Quasi Sans Tête lui passa au travers du corps ( les deux étaient fautifs, vu qu’ils ne regardaient pas devant eux ). Malgré quatre années passées… elle ne s’habituait toujours pas à la sensation de se vider un seau d’eau glacée sur la tête, à chaque fois qu’un fantôme la croisait. Bark~.
Frottant intensément ses mains contre ses épaules pour se réchauffer, la demoiselle finit par déboucher devant la salle de Métamorphoses, qui venait d’être ouverte par le Professeur McGonagall.
Non sans un regard sévère vers les quelques élèves déjà présents, pour bien leurs faire comprendre qu’il était inutile de chahuter, l’Animagus se retira dans la salle de classe, pour les laisser passer.
Rowen entra donc dans la pièce, et salua poliment le Professeur, au passage :
« Bonjour Professeur. »

Elle alla ensuite s’installer vers les rangs du milieu de salle, près de la fenêtre, et déballa les quelques affaires qui étaient nécessaires pour ce cours. A savoir, baguette magique, plumes, encrier, et carnet de note.
Comme il était rare d’utiliser le livre, la Gryffondor le laissa dans son sac, prête à le brandir si jamais le besoin s’en ferait sentir. Elle attendit ensuite patiemment que les retardataires prennent place, et que le premier cours de Métamorphose commence…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://heavenly.dream.free.fr

avatar
Assistant

Parchemins : 1930
Âge : 32 printemps (21 juin 1980)
Actuellement : Assistante de sortilèges


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
Multi-compte de:

MessageSujet: Re: Premier cours : sonnez les matines !   Jeu 3 Juil - 18:47

En ce temps là, Blanche-Neige chantait pour ses petits amis les oiseaux et les gentils lapins Blanche-Neige, princesse tellement asociale qu'elle est obligée de sympathiser avec des p'tites bêtes : "Siffler en travaillant... Lalalalalaaaa...Et le balai paraît léger si vous pouvez siffler, frotter en fredonnant... Humhumhumhumhum..."
Susan Bones n'avait pas vraiment le profil de la princesse un peu idiote qui aime faire le ménage quand elle s'embête. Déjà il lui manquait la belle-mère machiavélique et ensuite elle était bien trop timide pour se mettre à pousser la chansonnette devant une armée d'écureuils béats d'admiration (de toute façon, le jour où elle se retrouverait entourée d'écureuils béats d'admiration, elle commencerait à se poser sérieusement des questions sur la qualité des noisetiers de la forêt interdite).
Oh ! Il n'aurait pas été bien difficile de pasticher Blanche-Neige pensez donc, avec des paroles aussi recherchées... en inventant une chanson du genre : "Siffler en travaillant... Lalalalalaaaa... Et la baguette paraît légère si vous pouvez siffler, transformer en fredonnant... Humhumhumhumhum...". Seulement Susan doutait que MacGonagall apprécierait de la voir débarquer, la bouche en coeur, et chantonnant d'une voix de fausset.
Ou comment trouver une idée pour le spectacle de fin d'année. Presque Blanche-Neige, une comédie musicale en cinq actes et en alexandrins. C'est l'Histoire de la gentille Rousse-Poufsouffle qui va en cours de métamorphose et...

Pourtant Susan se sentait d'humeur franchement guillerette, alors qu'elle se dirigeait d'un pas léger vers la salle de classe. La métamorphose avait toujours été une de ses matières favorites et l'Optimal qu'elle y avait reçu aux BUSES l'avait tellement transportée de liesse qu'elle avait carrément l'impression de flotter sur un petit nuage rose. Optimal, c'était bien la preuve qu'elle était capable de faire quelque chose de correct en métamorphose, non ?
Certes, la Poufsouffle avait toujours été plutôt douée en la matière, mais généralement, ses résultats tournaient plutôt autour d'Efforts Exceptionnels ce qui était tout à fait honorable mais n'avait, quoique la note puisse prétendre, rien d'exceptionnel.
Oh ! Susan ne cherchait pas à être exceptionnelle, loin de là ! Elle préférait la position de l'élève discrète sans histoire à celle du premier de classe vers qui les professeurs se tournent toujours, le regard empli d'espoir. C'était certainement très stressant, d'être premier... Un challenge perpétuel, en quelque sorte...

Toujours est-il que, le jour de son examen pratique de métamorphose, elle s'était vraiment sentie très à l'aise. En classe, elle avait toujours peur de faire une bêtise. De changer son escargot en ours polaire vorace. D'éborgner son voisin avec sa baguette "Euh Bones ? Mon oeil est au bout de ta baguette.". De faire exploser toute une aile du château. Bref, Susan était une Poufsouffle excessivement angoissée. Et si elle l'était, c'était parce qu'elle craignait surtout la réaction des autres. Car nul doute que le jour où elle serait responsable de l'apparition d'un ornithorynque carnivore en plein cours, personne ne le lui laisserait oublier de si tôt... "Susan la Charmeuse d'ornithorynque", qu'on la surnommerait après un tel raté !
Et puis il y avait McGonagall. McGonagall était juste... Impressionnante. Susan perdait toujours tous ses moyens quand elle voyait son professeur commencer à parcourir les rangs pour surveiller l'avancée des travaux des élèves. Elle avait toujours l'impression que McGonagall lui lançait son fameux regard : "Tutututut... Pauvre fille, va !" (sauf que bien entendu, elle devait le penser de manière bien plus classe) qui lui collait la chair de poule et lui donnait envie de disparaître sous le plancher.
Or, ce fameux jeudi de juin où elle avait passé ses BUSES de métamorphose, tout s'était passé comme dans un rêve. L'épreuve écrite lui avait paru facile et l'après-midi, en oral, elle avait réalisé qu'elle n'avait franchement rien à craindre de son examinateur. Déjà il était tout petit et donc peu impressionnant, ensuite il avait vraiment été très gentil et enfin il ne lui en tiendrait probablement pas rigueur si elle faisait une bourde. Il devait en avoir vu passer plus d'une au cours de sa carrière et de toute façon, si Susan échouait lamentablement, elle n'aurait plus jamais l'occasion de le recroiser, alors hein...

Mais trêve de bavardage inutile, revenons à nos blaireaux. Ce fut donc une Susan particulièrement joviale qui franchit le pas de la porte. Elle salua son professeur d'un respectueux : "Bonjour professeur", adressa un petit sourire accompagné d'un léger signe de la main à Rowen et fila s'installer au second rang, jugeant préférable de ne pas enquiquiner la Gryffondor en se mettant à côté d'elle. Après tout, Rowen avait énormément d'amis et elle préférait certainement passer l'heure près d'eux plutôt que de se farcir une Susan. Bones, qui plus est !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité
avatar



MessageSujet: Re: Premier cours : sonnez les matines !   Mar 8 Juil - 16:00

- The 7 things I hate about you
The 7 things I hate about you
You're vain, your games, you're insecure
You love me, you like her
You make me laugh, you make me cry
I don't know which side to buy
Your friends they're jerks
And when you act like them, just know it hurts
I wanna be with the one I know
And 7th thing I hate the most that you do
You make me love you...


Selena se promenait au hasard dans les couloirs, sans se rendre compte qu'il était déjà assez tard et que son prochain cours allait bientôt commencer. Mais comme à son habitude, elle avait la tête en l'aire et elle ne faisait ni attention à l'heure, ni attention aux élèves qui se retournaient sur son passage à cause de sa chanson. Enfin non, pas SA chanson, la chanson de sa chanteuse préférée, à savoir Miley Cyrus. Et disons que peut-être que cette chansons pourrait être d'actualité... Après avoir vu ce garçon dans le couloir... Jamais elle n'avait vu un garçon aussi mignon mais surtout, jamais elle ne s'était intéressé de près ou de loin à un garçon. Enfin si, elle était tout le temps avec des garçons, normale parce qu'elle en était pratiquement un, avec ses vêtements trop grands, ses passions qui étaient celles d'un garçon et elle n'osait pas trop s'approcher des filles, elle n'aimait pas leur conversation : maquillages, star, garçons...
Mais passons sur ça ! Elle ne c'était toujours pas rendu compte qu'elle allait arriver en retard quand quelqu'un la bouscula et lui dit : "Désolé, pressé d'aller en cours". Etonnant, quand ça provient d'un adolescent, mais ce n'était pas le plus grave ! Le plus grave c'était que MAINTENANT, elle venait de s'apercevoir que si elle ne se dépêchait pas elle allait être en retard. Alors elle aussi elle se mit à courir en bousculant les gens. Et enfin elle arriva devant la salle de Métamorphose. Elle regarda à l'intérieur avant d'y entrer et vit qu'il n'y avait pas beaucoup de monde. Elle regarda alors sa montre... si elle était tout juste à l'heure, et elle regarda ensuite l'horloge de la classe... elle était en avance !


*RRrr J'aurais pas pu la remettre alors celle-là !*

Elle entra cependant dans la classe, elle regarda le professeur et lui dit bonjour. Elle alla ensuite s'asseoir seule, comme à son habitude, vers le fond de la classe. Elle sorti ses affaire et joua avec sa plume.
Revenir en haut Aller en bas

Invité
avatar



MessageSujet: Re: Premier cours : sonnez les matines !   Mer 9 Juil - 13:47

Le cours de métamorphose avait ceci de fascinant qu’il montrait à quel point la réalité était malléable, et manipulable. Siegfried pensait que chaque chose, chaque individu, chaque objet, chaque vérité pouvait revêtir plusieurs forme suivant le point de vu. Un honnête sorcier pouvait cacher le plus cupide des être, une bonne réputation pouvait cacher des années de manipulation, et un chien pouvait cacher un chat…

Le plus beau dans ce cours, c’est qu’il était dirigé par MC Gonagal, la directrice de maison des gryffondor. Ces gens idéalistes, et arrogants, qui se cachaient derrière une barricade de bons sentiments, de dévouement, d’altruisme. Mais combien d’entre eux laisseront tomber leurs amis lorsque leur vie sera mise en danger, combien penseront à leurs intérêts avant celui des autres lorsque les moments difficiles arriveront ? Beaucoup, certainement beaucoup… Siegfried en était persuadé… Pour lui, l’homme était mauvais, et le plus mauvais des hommes, était celui qui cachait ses ambitions derrière la fausse honnêteté.

Mc Gonagal pouvait transformer les lumières en ombre, elle pouvait faire passer un verre de jus de raisin pour un verre de vin, elle pouvait changer un élève en animal, et elle pouvait rendre à un livre ancien sa splendeur des premiers jours. Mc Gonagal pouvait manipuler la réalité selon son souhait, et Siegfried l’admirait pour ca. Elle était gryffondor, mais ses talents la rendaient intéressante aux yeux du petit orphelin. D’ailleurs, Siegfried se demandait pourquoi elle n’utilisait pas ses talents de métamorphose pour dissimuler quelque peu son apparence sénile. Ca devait être simple pour elle de paraitre un peu plus jeune… Encore une facétie de gryffondor…

Siegfried s’installa vers les premiers rangs. La meilleurs façon de voir la verité, c’était de s’en rapprocher le plus possible.
Revenir en haut Aller en bas

Invité
avatar



MessageSujet: Re: Premier cours : sonnez les matines !   Jeu 10 Juil - 22:46

Kyara était de très mauvaise humeur et se sentait d'âme rebelle. Ce matin-là, elle s'était levée en retard et Dieu sait à quel point elle détestait cela... De plus, elle avait dû faire un choix décisif et très difficile. Pour ne pas arriver en retard en cours, elle devait soit supprimer la souche, soit le petit-déjeuner. Le choix aurait dû être évident n'est-ce-pas ? Pourtant, la petite Gryffondor mit un petit moment à choisir. Et c'est finalement le coeur lourd et l'estomac léger qu'elle se dirigea vers la salle de bain...

Son premier cours de la matinée était Métamorphose. Kyara n'aimait pas vraiment cette matière, voir pas du tout. C'était, d'après elle, la plus complexe. Il lui avait été impossible de reproduire un seul des sorts de son livre. Pourtant, les sortilèges et les sorts de Défense ne lui avaient posé aucun problème... La petite avait donc trouvé une matière dans laquelle elle n'excellait pas. Elle se dirigeait vers sa salle ou plutôt se traînait jusqu'à celle-ci. Il était rare pour elle de ne pas vouloir aller en cours. Mais la Métamorphose était une tout autre histoire... De plus, le professeur McGonagall lui avait paru très stricte et sévère. Cela ne la motivait pas vraiment.

Kyara arriva beaucoup trop tôt à son goût devant la salle de cours. Elle jeta un regard à l'intérieur sans pour autant y entrer. Le cours n'avait pas encore commencé et seulement quelques élèves étaient présents. Elle aurait donc pu prendre son petit-déjeuner en toute tranquillité. Ce fait n'arrangea pas son humeur, au contraire. Elle soupira et entra dans la salle en traînant des pieds. Sans un regard à son professeur, elle alla s'installer au fond. De là, elle espérait être tranquille. Kyara ne voulait pas participer à ce cours, de peur de se ridiculiser. Et puis, le professeur lui faisait un peu peur...
Revenir en haut Aller en bas

Invité
avatar



MessageSujet: Re: Premier cours : sonnez les matines !   Ven 11 Juil - 18:00

Le matin... De bonne humeur comme d'habitude, Will avait fait la connaissance de Ron Weaslet et les soeurs Fenty. Très bonne rencontre. Un cours commun toute année allait débuter pour Will. Elle avait déjà assisté au soin au créature magique et ça c'était pas trop mal passer...
Elle se rendit au cours de méthamorphose en courant, son sac en bandoulière titubant de haut en bas. Elle avait son livre volant qu'elle n'avait pas eu le temps de ranger encore sous le bras. Le professeur Hagrid lui avait conseillé de bien s'en occuper! Elle arriva dans le chateau et grimpa les étages en quatrième vitesse. Un chevalier bizarre, semblait s'être égaré de son tableau. Il était tout petit, et demandait en duel tout élèves qui passait par là. Elle s'arrêtat, et dit:


"Eh le chevalier du dimanche! Je crois que tu vas passer un mauvais quart d'heure! Regarde!"

Une bande de vieille sorcière, qui était dans le même tableau que le chevalier, lui donnait des coups de sac à main. Will éclatat de rire, et recommença sa course folle pour arriver à l'heure à son cours. Elle arriva vers la salle. Il y avait déjà des gens. Elle repera, Kyara, une élève de son année, qu'elle avait vu dans le dortoir. Elle salua le professeur en un petit:

"Boujour Professeur."

Puis elle s'installa à côté de sa camarade de Gryffondor, qui n'avait pas l'air de bonne humeur. Will sourit timidement, et chuchotat:

"Kyara c'est ça? Je suis Will, tu sais on est dans le même dortoir! Tu n'as pas l'air bien ça va?"

...
Revenir en haut Aller en bas

Invité
avatar



MessageSujet: Re: Premier cours : sonnez les matines !   Sam 12 Juil - 23:43

Benjamin n'en pouvait plus de courir dans ce château à la recherche des différents salle de cours, avec ces escalier de mer** qui bougent sans arrêts ! Heureusement le poufsouffle avait apprit à connaitre quelque racourcirt par les tableaux et cela lui permettait d'arriver à l'heure en cour. Quand il se rendit compte qu'il avait métamorphose au premier étage avec la sévère mcGonagall et qu'il venait de sortir d'un cour d'astronomie dans une des tours, il fut soulagé de trouver son passe secret derrière un des tableaux. Il arriva en moins de 3 minutes au 2 ème étage et dut juste descendre un escalier. Mais quand il franchit la porte, plusieurs élèves étaient déjà assis, il venait de nouveau d'arriver en cour tout juste à l'heure. En même temps ils avaient qu’à faire un château plus grand ! Il alla prendre place dans un des chaises encore libre, et sortit ses affaires de métamorphose. Il salua son professeur au passage, elle avait beau être sévère s'était une super prof.
" Bonjour professeur."

Il regarda dans la salle déçu de ne pas y trouver son meilleur ami. Le cour s'annonçait déjà moins drôle. Mais pour y remédier il sortit un bout de parchemin et se mit à écrire des phrase sans aucune importance et sans aucun lien l'une à l'autre. Il y rajouta quelque dessin.
Revenir en haut Aller en bas

Invité
avatar



MessageSujet: Re: Premier cours : sonnez les matines !   Dim 13 Juil - 14:58

Les leçons de Métamorphose n’avaient jamais été les préférées de Lavande. Le professeur McGonagall était certes un excellent professeur, mais elle était aussi d’une grande sévérité, et il n’était pas rare que la jeune Gryffondor appréhende légèrement ces cours. Devoirs non complétés ou simplement peur de mal faire, régulièrement Lavande se rendait à ces cours avec une petite boule au ventre.

Cependant aujourd’hui c’était l’âme étrangement légère qu'elle poussa la porte de la classe de Métamorphose. La raison ? En recevant son bulletin de note, Lavande avait eu l'excellente surprise de décrocher un Effort Exceptionnel à sa BUSE de Métamorphose. Elle qui s’était toujours trouvée nulle dans cette matière ! Cette agréable nouvelle l'avait presque aussitôt fait adorer ce cours et elle se réinscrit donc presque sans réfléchir dans cette classe pour continuer cette option jusqu'aux ASPICs.

« Bonjour Professeur ! »

Remettant en place le bandeau qui lui tenait les cheveux, Lavande accorda un sourire radieux à sa directrice de maison. Elle ralentit d'ailleurs légèrement l’allure au moment de passer devant l'estrade et soutint même le regard de l'Animagus quelques instants, comme si elle avait espéré décrocher quelques félicitations particulières suite à son E aux BUSEs.

Cependant Mme McGonagall ne semblait pas décider à répondre au bonjour de Lavande autrement que par son simple « Bonjour Miss Brown » habituel.

¤ Tant pis ! ¤

S’avançant dans la classe d’un pas aérien, Lavande ne tarda pas à apercevoir Rowen Lone de sa maison et se dirigea droit vers la place voisine de celle de l'ex préfète.

« Coucou Rowen, tu vas bien ? »

Et Lavande laissa tomber son sac à ses pieds avec grâce, avant de s’asseoir et de déposer une bise sonore sur la joue de son amie.


[HJ : J'ai fait s'asseoir Lavande à côté de Rowen et non plus à côté de Susan car j'attends de voir évoluer un peu plus le topic de chez Guipure ^^]
Revenir en haut Aller en bas

Invité
avatar



MessageSujet: Re: Premier cours : sonnez les matines !   Jeu 17 Juil - 11:41

Georgia se pressait. Premier cours, elle ne devait surtout, surtout pas être en retard. Pourtant, elle s'était réveillée tôt. La première même, de son dortoir. Cela ne l'avait pas gênée de se réveiller alors que tout le monde dormait encore tranquillement. Après tout, le monde appartient à ceux qui se lèvent tôt! Elle s'était rapidement préparée, avait jeté un coup d'oeil rapide au livre, qu'elle avait déjà feuilleté avant. De la métamorphose... N'était-ce pas excitant? En fait, si elle était un peu en retard, c'est qu'elle avait essayé de faire quelques petits trucs avec sa baguette mais n'avait réussi qu'à se retrouver les cheveux complètement en pétard. Et il lui avait fallu un temps fou pour les attacher ensuite.

*Foutue baguette! Je t'en ficherais de la magie moi!*

Elle arriva enfin devant la salle et constata, soulagée, qu'elle n'était pas en retard. Elle entra respectueusement dans la salle, un peu intimidée, comme il se le devait. Il y avait déjà quelques élèves présents... Où diable allait-elle donc se mettre? Elle ne voulait pas être seule, mais en même temps, ne souhaitait pas s'incruster avec une personne qui ne voulait pas d'elle. Et puis, chose importante, elle voulait être devant. A l'arrière, il y avait tout ceux qui ne souhaitait pas travailler particulièrement. Elle, pour son premier cours, voulait absolument tout comprendre et tout bien faire!

"Bonjour Professeur"

Elle n'oubliait pas les règles de politesse; Saluer son professeur lui signifiait un respect qu'elle voulait absolument donner. Mais le tout n'était pas de rester plantée là. Elle finit par repérer un jeune garçon assis devant. Elle s'approcha doucement.

"Est-ce que je peux m'asseoir là?"

Elle attendit patiemment sa réponse, debout. Elle ne voulait certainement pas s'imposer. Elle se demanda alors à quelle maison il appartenait. Pour être au premier rang, il fallait être travailleur. Venait-il de Serdaigle, comme elle? Elle avait été pour sa part ravie d'être considérée comme assez travailleuse pour aller à Serdaigle.

"Sinon, je peux aller m'asseoir plus loin."
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Premier cours : sonnez les matines !   

Revenir en haut Aller en bas
 
Premier cours : sonnez les matines !
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 5Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5  Suivant
 Sujets similaires
-
» Premier cours : sonnez les matines !
» Premier cours de Physique-Chimie [Noel, Libre]
» Premier cours d'anglais - Prise de contact (Junior/Senior)
» Premier cours d'équitation pour An' [Avec Lorenzo]
» Les codages HTML de tata Melow || PREMIER COURS : création d'une boîte

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
HP-Hogwarts ::  :: Archives :: Les vieux grimoires :: Les années précédentes :: Sujets clos année 6 :: Cours année 6-
Sauter vers: