AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  






Partagez | 
 

 Premier cours : sonnez les matines !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5
AuteurMessage

Invité
avatar



MessageSujet: Re: Premier cours : sonnez les matines !   Dim 2 Nov - 10:51

Cette fois, ce fut un élève de Serdaigle qui répondit.

Citation :
L'exercice de base du cours de métamorphose consiste à transformer un objet inanimé en un autre. Par exemple, comme certains l'ont étudié les années précédentes, transformer une allumette en aiguille.

Un mince sourire éclaira ses lèvres, momentanément seulement : Minerva n'était certes pas ce type de sorcières qui souriait tout le temps. Cela permettait à ses élèves d'apprécier davantage la justesse de leur réponse, lorsqu'ils la voyait sourire.

Bonne réponse Monsieur Stanley, 5 points de plus pour votre maison.

Elle agita sa baguette magique en direction du tableau comptabilisant les points de chaque maison de l'école, en fonction du nombre de réponses qu'ils donnaient en cours. Cinq batonnets s'ajoutèrent à côté du nom "Serdaigle".

Voilà qui est exact. Comme le savent certains élèves ici, la métamorphose d'un objet, quel qu'il soit, se divise en deux parties bien distinctes. Quelqu'un sait-il ou devine-t-il lesquelles ?

La question était assez banales et était valables pour toutes matières exigeant l'usage d'une baguette magique.
Revenir en haut Aller en bas

Invité
avatar



MessageSujet: Re: Premier cours : sonnez les matines !   Lun 3 Nov - 14:46

Seamus prenait note de tout ce que disait le professeur McGonagall. Elle était la directrice de gryffondor et mieux valait écouter et se tenir tranquille dans son cours où monsieur et madame Finnigan risquaient d'avoir une lettre de la sous-directrice de Poudlard pour leur apprendre que leur fils n'était pas à fond dans ses études.

Le jeune écossais attendit alors la suite du cours. McGonagall posa une nouvelle question dont Seamus pensait connaître la réponse. Il fallait donc qu'il tente une nouvelle fois car gryffondor avait bien besoin de quelques points supplémentaires.

Il leva donc la main et attendit que le professeur de métamorphose lui donne la parole. Lorsque ce fut le cas Seamus, qui n'aimait pas tellement prendre la parole parmi les autres prit son inspiration et se lança.

« La métamorphose d'un objet se divise en deux parties : la théorie et la pratique professeur... »

Il attendit quelques secondes avant d'étoffer sa réponse.

« La théorie est l'apprentissage du sortilège de métamorphose et la pratique nous permet de mettre en œuvre ce sortilège et de nous entrainer à le reproduire. Cependant il est important de préciser que la métamorphose requiert beaucoup de sérieux ainsi que de la concentration. »

Il savait que sa deuxième phrase plairait au professeur qui n'arrêtait pas de lui rabattre les oreilles depuis six ans avec le sérieux que la matière exigeait.

Seamus ne dit plus un mot et attendit une réponse du professeur McGonagall.
Revenir en haut Aller en bas

Invité
avatar



MessageSujet: Re: Premier cours : sonnez les matines !   Lun 3 Nov - 16:52

La réponse ne se fit pas attendre. Rapidement, Seamus releva la main, l'air peu sûr de lui. Il faisait partie de ces élèves assez attachant, réfléchis et travailleurs mais qui manquent cruellement de confiance en eux.

Oui ?

C'était la deuxième fois qu'il répondait en un cours. Gryffondor étant pour le moment en dernière place, elle se douta que le jeune homme voulait faire gagner des points à sa maison.

Citation :
La métamorphose d'un objet se divise en deux parties : la théorie et la pratique professeur...

Ne souhaitant pas l'influencer d'une quelconque façon, elle resta stoïque, s'avançant légèrement vers les élèves et posantt sa main sur son bureau.

Citation :
La théorie est l'apprentissage du sortilège de métamorphose et la pratique nous permet de mettre en œuvre ce sortilège et de nous entrainer à le reproduire. Cependant il est important de préciser que la métamorphose requiert beaucoup de sérieux ainsi que de la concentration.

Le professeur eut beaucoup de mal à cacher son sourire, car non seulement la réponse était juste mais il venait de rappeler une des notions les plus importantes à ses yeux en métamorphose : la concentration. Sans concentration, il n'y avait pas de magie, et sans sérieux, il était impossible de penser à la métamorphose. Elle s'éclaircit la gorge et reprit un visage de marbre.

Tout juste Monsieur Finnigan. 5 points de plus pour Gryffondor.

D'un geste désinvolte, elle agita sa baguette vers le tableau latéral, sur lequel s'inscrivirent 5 batonnets supplémentaires à côté du nom "Gryffondor".

Je ne le redirais jamais assez : la magie demande de la concentration. Bien, maintenant que les bases ont été rappelées, passons à la partie pratique.

En disant cela, elle avait effectué dirigé sa baguette magique en direction de l'armoire du fond, qui s'était ouverte à la volée. Les sortilèges informulés étaient bien pratiques. Ils épataient en général les élèves et les motivaient quelquefois. Deux boîtes d'alumettes quittèrent leur étagère et atterirent docilement dans la main du professeur.

Monsieur Finnigan, pourriez-vous distribuer une allumette à chacun des élèves présents dans cette salle s'il-vous-plait ?

Elle le remercia d'un bref signe de tête et agita sa baguette en direction du tableau central. Y apparurent les consignes :

Code:
Pratique : 1) Prendre connaissance de la formule magique. Apprenez à la prononcer distinctement.
2) Se concentrer sur votre objectif et sur la métamorphose à effectuer.
3) Visualiser l'objet actuellement sous vos yeux dans le détail.
4) Conceptualiser l'objet final dans le détail également.
5) Prononcer la formule magique à haute voix, en articulant clairement et en tapotant trois fois sur ou au-dessus de l'objet (en fonction de sa taille et de sa nature)
6) Persévérez si votre tentative a échoué.

Notez ce qui est au tableau à la suite de votre cours.

Il s'agissait là d'une fiche basique concernant la métamorphose. Il fallait l'appliquer à l'objet à métamorphoser et bien entendu au type de métamorphose.

Ceci me semble assez clair. En ce qui concerne la métamorphose suivante, celle d'une allumette en aiguille comme vous l'aurez compris, il faut que vous commenciez par apprendre à prononcer la formule suivante.

La formule s'inscrivit à la suite des consignes en lettres capitales : ACU MUTARE.

A titre d'information, le chapitre sur les formules magiques sera étudié l'année prochaine. En attendant, vous apprendrez bêtement celles que je vous enseignerais. Entrainez-vous à prononcer cette formule à haute voix. Rappelez-vous en suite de votre objectif : vous avez une allumette entre les mains et elle doit changer d'aspect. Demandez-vous quelles sont les différences existantes entre l'allumette et l'aiguille, cela peut vous aider dans votre métamorphose.

Le professeur fit une courte pause. Les questions viendraient lorsqu'elle aurait entièrement fini son explication.

Concentrez-vous sur l'allumette et visionnez sa progressive métamorphose en aiguille. Lorsque vous aurez visualisé l'aiguille à la place de l'allumette ici présente, vous pourrez prononcer la formule. AR-TI-CU-LEZ s'il-vous-plait : non seulement le résultat est meilleur mais en plus les examinateurs devant lesquels vous passerez en fin d'année apprécieront. Ne vous attendez pas à réussir du premier coup mais je serais fière de vous si quelques élèves parviennent à un résultat d'ici la fin du cours.

Elle regarda ses élèves d'un air satisfait.

Des questions ?



Code:
TP N°1 : Métamorphose basique (en fonction de votre année)

Je vous demande de faire un RP d'une dizaine de lignes minimum concernant vos tentatives sur les exercices suivants. Vous n'êtes pas censés réussir du premier coup, je vous le rappelle, vous êtes des élèves, pas des professionnels. D'autre part, vous ne serez pas seulement notés sur le résultat, mais essentiellement sur vos tentatives et votre persévérance. Les RP sans fautes de grammaire, d'orthographe et de synthaxe seront bien entendu "privilégiés".


Les première et deuxième années effectueront la métamorphose décrite en cours : l'allumette métamorphosée en aiguille avec la formule ACU MUTARE.

Les élèves plus âgés (troisième et quatrième année), procèderont au même type d'exercice sur une tortue terrestre qui sera métamorphosée en statue de pierre représentant une tortue terrestre. Il suffit donc de figer l'animal et de lui donner cette aspect olide et terne qu'à la pierre. La formule est STATUA MUTARE.

Pour les élèves de cinquième année ou plus, vous excécuterez une métamorphose plus complexe : celle d'une tortue terrestre de la taille d'une assiette en tortue marine de taille inférieure. La formule est TESTUDO MUTARE.


Vous avez jusqu'au 15 novembre [IRL]. Bonne chance
Revenir en haut Aller en bas

Invité
avatar



MessageSujet: Re: Premier cours : sonnez les matines !   Lun 10 Nov - 11:15

Ce fut encore une bonne réponse de la part des Gryffondors. Katchoo se demanda avec un brin de mauvaise foi, s’ils n’étaient pas soumis à un entraînement spécial dans leurs dortoirs pour veiller à ne jamais coller la honte à leur directrice.
Elle attrapa l’allumette qu’on lui tendait, la faisant distraitement rouler entre ses doigts en écoutant leur professeur continuer ses explications.
Les lettres parfaites de Minerva McGonagall s’affichèrent au tableau. La jeune fille s’empressa de les recopier sur un parchemin et surligna plusieurs fois les mots « ACU MUTARE »

C’était le moment de s’y mettre ! Enfin de la pratique !
Elle mit l’allumette de côté et se concentra dans un premier temps sur l’articulation :


- « Acu mutare », fit elle en participant au brouhaha qui avait saisi la classe d’habitude si silencieuse.

Tous s’entraînaient comme on le leur avait demandé
.

- « A-cu mu-ta-re, A-cu mu-ta-re, Acu Mutare », enchaîna-t-elle en essayant de s’habituer au mot.

Quelques minutes plus tard, elle décida de passer à la seconde étape.
Elle plaça l’allumette devant elle et s’attacha à la transformer mentalement en aiguille. Le bois mutait peu à peu en fer, le souffre perdait sa couleur et se trouait pour créer le chas de l’aiguille tandis qu’à l’opposé, l’autre coté s’affinait pour devenir pointu.
Elle se repassa la scène plusieurs fois avant de prendre sa baguette en main.


- « A-cu mu-ta-re », fit elle en tapotant trois fois l’allumette.

Le professeur McGonagall les avait prévenu que les risques de réussite immédiate étaient très faibles, aussi, la jeune fille ne prêta aucune attention à cet échec. Elle reprit immédiatement mais sans plus de succès :


- « A-cu mu-ta-re… Acu Mu-ta-re… A-cu muta-re… Acu mu-tare… Acu mutare… Acu mutare !... »

Elle fixa son allumette d’un air impatient.

- « Bon, tu te décides ? », lui demanda-t-elle en récidivant : « Acu mutare ! »

Elle respira un grand coup pour se calmer, articula silencieusement et soigneusement la formule cinq ou six fois d’affilé. Bon sang, c’était pourtant pas bien compliqué ! Vingt minutes qu’elle peinait comme un diable pour rien !

Elle regarda autour d’elle pour voir où en était les autres. Des troisièmes et quatrième années s’acharnaient avec plus ou moins de succès à transformer une tortue en pierre. Elle s’intéressa un moment à l’une d’elle dont le corps était complètement en pierre alors que sa carapace restait intacte.
Elle rabattit son attention sur son exercice et revit encore et encore son allumette devenir une parfaite aiguille.
Le quart d’heure qui suivit ne fut qu’une série de déceptions plus ou moins vives. La philosophie faisait place à une exaspération totale, puis l’espoir succédait à une lassitude morose.
Après un millier d’intonations différentes, des mouvements de poignets passant du discret au grotesque, le résultat était le même : l’allumette restait désespérément la même.


« Note pour plus tard : réviser activement la formule Acu Mutare » avant le prochain cours de Métamorphose », se promit elle silencieusement en constatant que le cours allait finir sous peu




511 mots
XXX
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Premier cours : sonnez les matines !   

Revenir en haut Aller en bas
 
Premier cours : sonnez les matines !
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 5 sur 5Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5
 Sujets similaires
-
» Premier cours : sonnez les matines !
» Premier cours de Physique-Chimie [Noel, Libre]
» Premier cours d'anglais - Prise de contact (Junior/Senior)
» Premier cours d'équitation pour An' [Avec Lorenzo]
» Les codages HTML de tata Melow || PREMIER COURS : création d'une boîte

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
HP-Hogwarts ::  :: Archives :: Les vieux grimoires :: Les années précédentes :: Sujets clos année 6 :: Cours année 6-
Sauter vers: