AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  




Partagez
 

 Une poire au chocolat [PV]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Invité
Anonymous




Une poire au chocolat [PV] Empty
MessageSujet: Une poire au chocolat [PV]   Une poire au chocolat [PV] EmptyJeu 3 Juil - 23:20

Comme on pouvait s'y attendre, Roman Jones succomba bien tôt au plaisir de la proximité des cuisines. Ainsi, le troisième jour de son arrivée à Poudlard, la faim se fit sentir à onze heures du soir, alors que tout portait à croire l'inverse. Un repas copieux, un Roman rassasié, une bonne nuit en perspective. Sauf que nuit ne rimait pas forcement avec sommeil dans l'esprit du première année. Les préfets se seraient fait un malin plaisir de rappeler que “le couvre-feu passé, il est interdit de se promener dans les couloirs” et que “tout élève se promenant tardivement dans les couloirs se verra infligé une punition” mais voilà, l'estomac de Roman Jones n'attendait pas. Ainsi, se faufilant discretement hors de son lit, Roman glissa de couloirs en couloirs pour sortir en cachette de sa salle commune. Les préfets ne lui diraient certainement rien parce que, selon Megan, ils étaient amis avec elle.

Une petite tête blonde se fit donc remarquer à la clarté des torches du long corridor souterrain. Le petit garçon jetait des regards fréquents en arrière pour voir si -par le plus grand des hasard et la plus grande des poisses- un préfet de couleur vert et argent ne se faisait pas voir. Par chance, pas l'ombre d'un Irving ou d'un Montgomery à l'horizon (Roman connaissait tous les noms des préfets de Poudlard, l'avantage d'avoir une bonne mémoire). Alors que Roman approchait de l'endroit voulut, il tenta de se souvenir des dernières paroles de sa soeur, qui avait prévu une excurtion du petit garçon par avance. Jenni était vraiment forte des fois.

“Un tableau représentant des fruits”, “Un tableau représentant des fruits” . Ça y'est! Après avoir passé moultes champs de batailles et prairies verdoyantes, Roman tomba sur ce qu'il voulait. Un grand tableau représentant une vaste coup de fruits se planta devant lui, spontueusement éclairé par une porte. Roman avait bien reçu toutes les explications de Jenni', qui ne devait pas en être à sa première excurtion nocturne, la coquine et chercha donc des yeux une poire. Par chance, parmi la vaste variété de fruits qu'il y avait, on trouvait uniquement une poire, plutôt perchée en hauteur -sans aucun doute un moyen de décourager les jeunes premières années- qui ne démotiva pas pour un sous Roman. Se plantant sur la pointe des pieds, le jeune homme chatouilla du doigt le petit fruit qui se transforma immédiatement en poignée de porte, poignée que le petit garçon n'eut qu'à abaisser pour entrer.

Il se retrouva face à une salle immense, aussi grande que la grande salle. D'ailleurs quand Roman se visualisait chaque recoin de l'école avec précision, il compris que les cuisines de Poudlard étaient exactement situées juste au dessous de la grande salle. On pouvait d'ailleurs voir quatres immenses tables, positionnées dans le même prolongement que celles de la grande salle et en une seconde, Roman compris comment les plats parvenaient magiquement devant lui au moment du repas.

Après avoir pris place à la “table des Poufsouffle” avec beaucoup d'hésitations (il avait peur d'être transféré par magie dans la vraie grande salle) il regarda tout autour de lui avec admiration. Il devait y avoir bien une centaine d'elfes de maison -créature donc que Roman ne connaissait pas- qui s'activaient à travailler. Ils travaillaient donc aussi la nuit ? Vraiment ces créatures étaient vraiment trop cool! Quand Roman eut commandé une tablette de chocolat à un elfe qui voulait apparement lui rendre service avec insistance (en plus Roman ne savait pas où chercher tellement il y avait de placard!), il se rendit compte qu'il n'était pas le seul sorcier à être dans la pièce. « Cool je suis pas tout seul! » S'exclama Roman en remarquant que le garçon était de la même maison que lui. Il lui adressa un signe de la main pour l'inciter à se joindre à lui et rajouta. « Tu savais que ceux qui trouvent l'entrée des cuisines de Poudlard sont à 90 % des élèves de Poufsouffle ? A croire que les élèves des autres maisons sont trop idiots pour gratouiller une poire... A titre d'exemple, Serpentard ne représente que 1% , et encore il est prouvé qu'ils ont été aidés...C'est vraiment nul d'être un Serpentard en fait... » Sans commentaire...

( PV Will )
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Anonymous




Une poire au chocolat [PV] Empty
MessageSujet: Re: Une poire au chocolat [PV]   Une poire au chocolat [PV] EmptySam 5 Juil - 14:46

Driiiiiiiiiiiiiiiing!.....Driiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiig! DriiiiPAF! Un poing s'abattit violement sur le pauvre réveil. Déjà? Il était déjà l'heure de se lever? Mais c'était impossible! Il avait l'impression de n'avoir dormi que...qu'une heure...effectivement! Il était 23h et William s'était couché vers 21 heures. Oui, effectivement, c'est tôt...mais la journée avait été rude pour les cinquièmes années. Visiblement, les profs en profitaient pour les tuer au travail. C'est quoi ce bordel? Will, visiblement de mauvaise humeur par ce réveille insoupçonné, se leva sur un coude pour regarder autour de lui. Aïe...mais qu'est-ce qu'il avait fabriqué? Comment il avait réglé son réveil lui encore?? Il y jeta un oeil et fut surpris de voir que personne n'avait réagit. Heureusement...parce que s'il avait réveillé Shawn ou Erwan (oui, eux aussi se couchent tôt), il n'en aurait pas été très fier. Bon....puisque personne n'avait fait preuve d'assez de détermination pour échapper à Morphée, il allait se remettre la tête dans son oreiller. Il était presque sur le point de s'endormir lorsque son estomac se mit lui aussi à danser la samba. Presque aussi redoutable que son foutu réveil. William ne voulait pas en entendre parler et se retourna de l'autre côté comme pour montrer à son estomac qu'il ne céderait pas à sa requête. Mais impossible de le faire taire!

Will maugréa quelque chose entre ses dents puis s'assit sur son lit, les yeux fermés, une seule idée en tête...dormir! Oui...enfin...une autre sensation commençait à faire nettement son apparition. Will avait faim en réalité mais il n'avait pas très envie de sortir de son lit, les yeux encore emplis de sommeil. Il resta assit sur son lit, dans le noir, pendant une bonne de dizaine de minutes sans rien dire. Visiblement, il n'était pas très décidé à se lever. Il y avait de quoi. Le dortoir des Poufsouffles étaient peut-être douillet, un lieu où il faisait bon vivre, mais la nuit, il préférait amplement rester au chaud dans son lit que de déambuler dans des couloirs glaciales. Avant, il n'hésitait pas à sortir, mais cette année, il était tellement préoccupé par les BUSE qu'il avait peu de temps pour "sortir" le soir pour se promener dans Poudlard. Alors qu'il écoutait pour savoir si son estomac ne se manifesterait plus, ce dernier se manifesta d'un tel cri de détresse que William sursauta et sauta du lit, attrapant sa robe de chambre au passage pour ne pas attraper la crève.

Il sortit du dortoir et ne fut pas surpris d'y voir quelques élèves de 5ème, 6ème et même 7ème années à travailler et/ou discuter ensemble. Lui avait fini ses devoirs tôt. William avait un avantage sur certain. Il aimait bosser, ce qui était déjà pas mal, mais il apprenait vite et bien. Possédant une bonne mémoire, William ne passait pas des heures à apprendre des tonnes de leçons. La technique était simple en somme. Suivre en cours lui permettait d'apprendre 60% de la leçon en question...les 40% restant était d'une facilité déconcertante, surtout pour Shawn qui ne brillait pas niveau études, un très bon ami de Will. William en faisait une pécadille. Le soir, il relisait ses notes, les remettait parfois au clair _ tout dépendait des circonstances des prises de notes _ et il connaissait sa leçon. Il apprenait sans effort au final et il compatissait avec ceux qui passaient des plombes sur leur devoirs et ne se couchaient qu'à des heures tardives. Bon...revenons à nos moutons!

William traversa la Salle Commune, sans se faire ennuyer par qui que se soit. En cinquième année à présent, il faisait partit des "Grands" comme on dit si bien, et même les Préfets le laissaient tranquille. Will traversa le passage secret et se retrouva dans le couloir pas très avenant dans le sens où il ne faisait pas très chaud. Cependant, contrairement aux cachots, le "coin" des Poufsouffles étaient normalement éclairé et il fallait avouer que c'était plaisait. Allez...direction droite...le pas silencieux et rapide, William voulait absolument atteindre les cuisines avant que son estomac ne refasse des siennes. Si Rusard, Miss Teigne ou pire, un des Préfets de Serpentards étaient dans le coin et le surprenait, s'en était fini de lui et adieu les points gagnés par sa maison. Allez, un peu plus vite, mais tout en restant alerte et vif au cas où il faudrait se planquer très vite sans se faire remarquer. Le couvre-feu était passé aussi, sinon il n'aurait pas besoin d'être aussi vigilant.

Ce n'était pas la première fois que William se rendait dans les cuisines sans y être invité. Il connaissait le chemin par coeur et le moyen d'entrer était d'une simplicité qu'il ne comprenait pas comment les autres "maisons" n'avaient toujours pas pigé l'astuce. Mais tant mieux, ça prouvait que les Jaunes étaient plus malins. Et puis ça en faisait plus pour les autres. Arrivé devant le tableau représentant une vaste coupe de fruits, William veilla à ce qu'il n'y ait personne aux alentours puis gratta doucement l'unique poire de la peinture. Une poignée apparue et William se pressa d'entrer dans les cuisines et de refermer derrière lui la porte qui se fondit dans le mur et la toile. Une bonne chose de faite! A présent, il ne restait plus qu'à...manger! Bah oui, il n'avait pas fait tout ce chemin pour jouer des claquettes. Et puis les cuisines, c'était pour manger, non?! Bon, là, il avait la dalle, alors autant se dépêcher...parce que retourner ensuite jusqu'à sa Salle Commune ne serait pas une mince affaire. Avec les rondes qu'il y avait...mais il y était habitué à force.

Les Elfes étaient là, à leur tâche respective. Sans hésiter, il demanda un "big" sandwich 'poulet-salade-tomates-mayonnaise"...BeAuCoUp de mayonnaise! Miam! Rien qu'à cette pensée, son estomac criait encore plus famine. A croire que son estomac avait un cerveau et comprenait lorsque William parlait. Terrifiant! Le Poufsouffle, sans l'ombre d'une hésitation, se dirigea vers sa table et s'y installa. Il s'était mis tout au bout, malgré l'espace disponible. Sait-on jamais s'il devait se planquer et se foutre sous la table. Pas très glorieux, mais ça empêcherait sa maison de perdre des points à cause de son estomac. En fait, le coupable au final, c'était SON estomac, et pas lui! Lui il voulait dormir, pas partir en expédition vers les cuisines. Alors que les Elfes s'empressaient de préparer sa commande
(ça fait resto-snack lol), quelque chose se produisit. Une chose que Will avait envisagé mais qu'il espérait ne pas se voir réaliser ce soir-même. Il prit sa baguette dans sa main sous la table et espéra au plus profond de lui qu'il allait s'en sortir. Par la barbe de Merlin...Il s'agissait d'un petit premier année de sa maison.

Ouff...il était plus que soulagé. Mais visiblement, le jeune Poufsouffle n'avait pas vu que dans les cuisines, il y avait plus que des Elfes. Il le vit hésiter à s'asseoir, ce qui le fit sourire. Ca lui rappelait ce qu'il avait vécu alors qu'il n'était quand première année, tout comme lui. On hésitait, on craignait de se retrouver transporter jusque dans la Grande Salle...et d'avoir des ennuis. Après s'être assuré qu'il n'allait pas disparaître comme par magie, le jeune garçon demanda une tablette de chocolat. Ah, oui, ça aussi c'était appétissant! Très appétissant même! William était connu pour être un accro aux sucreries et autres douceurs en tout genre. Et le chocolat était au summum de ses péchés mignons. Après le sandwich bourré de mayo, il allait sûrement demandé du chocolat. C'est alors que le petit Poufsouffle remarqua enfin sa présence. Il avait de la chance qu'il ne soit pas tombé sur un Serpentard, il aurait été grillé.

Le jeune garçon avait l'air plutôt enjoué, content d'avoir réussi sa première excursion. C'était plutôt drôle au fond, mais il comprenait. Un petit nouveau qui réussit à venir jusqu'aux cuisines sans se faire avoir par les Préfets et autres concierge, c'était pas mal du tout pour un début. Il commençait bien l'année lui. Plus posé, Will avait prit un peu de rcul avec ces sorties nocturnes. Mais il ne rechignait pas quand c'était nécessaire. C'était toujours de bons moments d'euphorie et d'adrénaline même si Will restait toujours sur le qui-vive quand il s'évadait de son dortoir. Le gamin lui fit signe de s'approcher. William, ne voyant pas pourquoi il refuserait, se leva et vint s'installer en face de lui tout en ne perdant pas une miette de ce qu'il lui racontait.


"Je te le fais pas dire!...Cependant, je préfère ça. Si les Serpentards pouvaient venir ici autant qu'ils le voulaient, on ne pourrait pu y venir comme on veut. De plus, je suis sûr que eux aussi ont leurs secrets et que nous sommes loin de les connaître...Mais je ne m'en porte pas plus mal!" fit-il d'un simple sourire.

C'est cet instant précis que choisi un des Elfe pour lui amener son "big" sandwich 'poulet-salade-tomates-mayo extra portion'. Il remercia l'elfe et reporta son attention vers le jeune Poufsouffle. Il était peut-être temps de se présenter, non?!


"Au fait, je m'appelle William Harris, cinquième année et toi?" demanda-t-il curieux.

Evidement, il avait assisté à la cérémonie de répartition, mais il n'avait pas tout suivi non plus. Mémoire d'éléphant il avait, mais il ne pouvait être au four et au moulin. Puis il mordit franchement dans son sandwich, son estomac n'y tenant plus.
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Anonymous




Une poire au chocolat [PV] Empty
MessageSujet: Re: Une poire au chocolat [PV]   Une poire au chocolat [PV] EmptyMer 9 Juil - 0:22

Chouette, un nouveau compagnon de jeu! Roman semblait avoir trouvé un garçon fort sympathique qui serait (forcement) ravi de devenir ami avec Roman. Comment pouvait il en être autrement ? Toute personne normalement sencée aimait s'amuser, hors, Roman était celui qu'il fallait à tout le monde pour s'amuser, les statistiques le prouvaient. Alors que le jeune garçon se présentait, Roman s'enfila une première série de carré de chocolat. Oui, ce garçon était un garçon bien manifestement. Il était tout naturellement à Poufsouffle.

« Harris ? Tu veux dire comme Elizabeth Harris ? La joueuse de Quidditch ? Ma grande soeur est très amie avec elle !! Fiouu tu parles d'une coïncidence ! En tout cas enchanté William Harris! Moi je m'intitule Roman Jones ! Le frère de la grande Megan Jones, rédactrice en chef du plus grand journal de Poudlard. Le seul en fait... Je suis en première année dans la meilleure des maisons de Poudlard, tout comme toi ! Parce, ne dit-on pas que, le blaireau est plus futé que le serpent, plus intelligent que l'aigle et plus courageux que le lion ? Non ? Bon ben tant pis... »

Roman engouffra une nouvelle bouchée de chocolat tout en regardant le plafont. Il était un peu terrifié à l'idée de se faire transporter dans la grande salle. Immaginer le stress ! Vous étiez là et PAF, la seconde d'après, vous vous retrouviez un étage plus haut... Mieux vallait ne pas être vu dans les couloirs la nuit, ça pouvait être très dangereux, surtout au rez-de-chaussée, où les chances de rencontrer quelqu'un étaient plus nombreuses qu'aux sous-sols. Alors que Roman pensait à cette coïncidence des plus inatendues, il se rendit compte que le William ne connaissait peut être pas Megan. Mais non! C'était impossible !

« Toi, ça sera Will! Pas William, trop long. Pas Willy non plus, ça fait baleine. Will, c'est très bien! Tu aimes au moins ? En fait, ça n'a pas d'importance, tu n'as pas le choix... » Alors que Roman lançait ça, il gratifia son interlocuteur d'un sourire Colgate, ultra-brillant avec une haleine fraiche éclatant qui lui montrait bien qu'il rigolait. Roman aimait déjà Will Will avait l'air super cool... Déjà, s'il était là, c'était qu'il était cool, parce que les intellos coincés ils venaient dans les cuisines tard les soirs, et oui.

Donc Roman continuait de manger son chocolat alors que le garçon entammait un sandwich particulièrement volumineux. Même Roman -le Roman, the Roman, qui mangeait comme 4- n'aurait pas pu avaler tout ça. Les Poufsouffle avaient la réputation d'être de bons vivants et Roman et Will en étaient la preuve vivante. « Ouaaa!! Tu comptes tout manger ? » Roman écarquillait des yeux ronds. Il ne pouvait croire que quelqu'un d'humain pouvait s'enfiler pareil sandwich à une heure si tardive. C'était à peine croyable, comme si les moutons tout d'un coup avaient eu des ailes.

Alors que Roman finissait sa tablette de chocolat (DEJA ?!!), il ne put s'empêcher de constater que non, il n'était pas rassasié et que oui, il voulait encore mangé. Il se leva donc du banc pour se diriger vers les elfes de maison. Voyant qu'on pouvait avoir TOUT ce que l'ont désirait, Roman ne se fit pas prier pour assouvir sa gourmandise. « Euh... Alors je voudrais une grande coupe de glace au chocolat avec supplément framboise, tout ça sur un coulis de caramel -mais pas trop amer le caramel quand même- avec de la crème chantilly. Et si vous avez je voudrais bien un grand soda s'il vous plait. Et une autre tablette de chocolat pour la nuit parce que des fois j'ai faim -comme maintenant- et j'ai pas envie de merepromener dans les couloirs. Sinon vous avez des Cho-co-gre-nouil-les ou pas ? Non ? Bon ben ça ira alors... Je vous dois combien ? »

Roman se rendit compte en fait qu'il n'avait pas d'argent pour payer les elfes mais apparement ça ne semblait pas être un problème. L'école semblait prendre tous les frais en charge... Tant mieux. Alors que la coupe de ses rêves arriva à Roman, celui l'ammena à la table pour la poser à sa place devant Will. A présent, il ne voyait plus le grand garçon... La coupe pleine, Roman commença à manger. C'était bien entendu succulent, personne ne pouvait le nier et comme Roman était poli il proposa au grand garçon de gouter à son tour. « Si tu en veux tu me le dis hein! Je pense pas tout finir! Euh... En fait si mais bon. Si t'en veux tu le dis quand même! Le Poufsouffle aime partager avec son prochain tout le monde sait ça... » Roman se croyait toujours obligé d'énoncer les qualités des jaunes et noirs comme pour se convaincre que lui aussi était quelqu'un de bien. Au fond, ça le rassurait...
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Anonymous




Une poire au chocolat [PV] Empty
MessageSujet: Re: Une poire au chocolat [PV]   Une poire au chocolat [PV] EmptyVen 11 Juil - 0:24

William acquiessa d'un signe de tête affirmatif quand Roman fit la liaison entre lui et Elizabeth, sa petite soeur. Hé oui, Elizabeth et lui étaient de la même famille et ces deux-là s'adoraient. A entendre Roman qui n'était à Poudlard que depuis très peu de temps, il connaissait déjà bien la jeune Harris, Capitaine de l'équipe de Quidditch de leur maison. Le Quidditch était une vraie affaire de famille chez les Harris. Il n'y avait que lui parmis ses frères et soeurs qui n'avaient pas voulu intégrer l'équipe. Il préférait se consacrer à ses études. Non pas qu'il n'aimait pas le Quidditch, loin de là, mais par rapport au reste de la famille, son approche du sport le plus célèbre des Sorciers était différente. Pour en revenir au jeune Poufsouffle, à première vue, il était pétillant de vie, un vrai trublion qui ne cessait de parler et surtout, il ne tenait pas en place apparement. C'était prévisible vu à la vitesse à laquelle il parlait. Selon Will, Roman devait être épuisant et difficile à suivre. Il était tout à fait le style à vous coller des heures durant ou bien à parler sans s'arrêter, ni respirer...ce qui pouvait être très dangereux, reconnaissons-le! Quand le jeune Jaune se présenta, William lui offrit un sourire franc. Ainsi donc ce trublion était le petit frère de Megan! Etait-ce possible? Megan était une jeune fille si douce et posée...Roman à côté ressemblait plus à un ouragan prêt à tout dévaster sur son passage.

"Le petit frère de Meg'!? Hé ben...content de te rencontrer alors. Je ne savais pas qu'elle avait un cadet." dit-il chaleureusement.

La suite provoqua en lui une certaine hilarité. Ce gamin le faisait rire. Son palabre sur les qualités de chaque maison était drôle. Effectivement, qui pouvait être plus rusé qu'un Serpentard ou aussi courageux qu'un Gryffondor? Les Poufsouffles eux aussi avaient leurs qualités et elles étaient nombreuses. Loyauté, honnêteté, travailleurs, malins, bout-en-train, tolérants et ouverts. Rien que ça! Et encore, c'était dans les grandes lignes. Car si les Poufsouffles possédaient de telles qualités, d'autres parmis eux étaient aussi gentils, patients, avenants, drôles et des personnes de confiance. Si Roman était donc à Poufsouffle, c'était qu'il en était digne! Et à peine avait-il fini de parler qu'il enfilait une autre bouchée de chocolat. On pouvait dire que Monsieur était aussi un goinfre. Mais qui pourrait résister à cette friandise de choix? Même pas William...! Lui aussi était accro au choco. Son attention fut attirée par les regards inquiets de Roman vers le plafond. Il comprenait son anxiété. Lui aussi lors de sa première visite dans les cuisines avait redouté de se retrouver transporté dans la Grande Salle. Alors pour ne pas que le petit cogite trois heures, William intervint.


"T'inquiète, il ne t'arrivera rien. Il faut que les Elfes le veuillent pour que tu sois transporter dans la Grande Salle. Et ils ne le feront jamais! Excepté les exceptions..., fit-il un drôle de sourire aux lèvres. Il laissa le silence plané puis reprit. Le seul que je connais qui a attérit là-haut, c'était un Serpentard un peu trop capricieux et irrespectueux envers les Elfes. Je pense que c'était une sorte de vengance..." fit-il, un sourire amusé sur les lèvres pour conclure.

Alors que Roman revenait à la réalité, William repensait à cette affaire qui s'était produite alors qu'il était en première année et qu'un élève de 4ème année, un Serpentard justement, avait réussi son coup d'arriver comme un cheveu sur la soupe dans la Grande Salle en pleine nuit alors que Rusard et Miss Teigne faisaient leur ronde. Le Serpentard avait payé cher son escapade nocturne. Visiblement, et d'après les bruits de couloirs, ce petit capricieux avait insulté et maltraité les Elfes dans les cuisines ce qui avait provoqué une vive émotion chez les défenseurs des droits des Elfes. Et bon nombre d'entre eux avaient été contents d'apprendre la punition que ce petit prétentieux avait reçu. Une nuit entière avec Rusard et 50 points en moins pour les Verts et Argent. Ce qui était le plus drôle et en même temps le plus désolant dans cette histoire, c'est qu'au lieu que sa maison le soutienne, les élèves l'avaient tous rejetés, ne pardonnant pas le fait qu'il se soit fait prendre et qu'il ait fait perdre autant de point. Etrange ces Vipères tout de même!

Hein? Will? Qui sera Will? Sur le coup, Harris avait déconnecté et il n'avait pas tout compris, le laissant perplexe. Willy la baleine? Euh...Roman, tu peux rembobiner le film, j'ai pas tout compris. C'est exactement ce qu'était en train de se dire William. C'est quelques secondes après qu'il réalisa de quoi parlait Roman. Il le regarda surpris, puis se mit à rire franchement. Ce gamin était tordant! Il sortait tout ce qui lui passait par la tête. Pour Will, c'était comique, même s'il doutait que ça plairait à tout le monde. Quant à lui, avoir un p'tit jeune aussi franc avec lui, c'était plaisant.


"Ok, va pour Will alors!" fit-il en riant, trop amusé par le sourire ultra bright que lui offrait Roman.

Il avait l'habitude qu'on l'appelle Will, surtout sa famille ou ses amis proches, mais d'un petit nouveau qu'il ne connaissait ni d'Eve ni d'Adam, il y avait de quoi trouver ça comique. Il s'imposait sans qu'il ne lui ait rien de demander. Ca aurait été quelqu'un d'autre, il ne donnait pas cher de l'enthousiasme du jeune Poufsouffle, mais William était un jeune homme avenant et sympa, alors faire de telle rencontre, c'était cool! Alors qu'il mâchait sa première bouchée de son big sandwich extra-large, Roman était en train d'halluciner sur la taille de la collation. Lorsqu'il lui demanda s'il comptait tout manger, Will voulut lui sourire, mais impossible. Il avait bien trop dans la bouche. Sourire était le risque d'en foutre partout. Ca n'aurait pas été très folichon. Les yeux ronds de Roman le forçèrent à regarder ailleurs le temps qu'il ait avalé sa première bouchée. Ce n'est qu'ensuite qu'il reprit la parole, amusé par la mine super étonné du petit Pouffy.


"J'ai la dalle et l'estomac bien accroché! Et j'adore ce sandwich! Mais ce que je préfère par dessus tout, c'est les friandises et surtout le chocolat. On pourrait dire que je suis accro...Toi aussi appararement..." déclara-t-il en désignant la tablette du menton que tenait Roman dans sa main. "Mais ça ne me nourrit jamais assez! Ca, dit-il en montrant le sandwich, c'est nourrissant et hyper bon!" déclara-t-il en mordant une nouvelle fois dans son sandwich avec appétit.

Visiblement, Roman lui aussi avait bon appétit et surtout, il aimait aussi le chocolat. D'ailleurs, il venait de s'enfiler la tablette en très peu de temps ce qui aurait pu en surprendre plus d'un. Pas Will cependant, car il avait déjà fait pire! Il préférait ne pas en parler au jeune garçon, mais en moins de dix minutes, il avait mangé trois tablettes de chocolat, bu cinq sodas et avait ingurgité 2 coupes de glace menthe/chocolat. C'était un pari...qu'il avait remporté, mais son estomac avait joué la conga sous le coup. Mais il n'avait pas vomit, ce qui avait impressionné ses amis. Hé ouais, Will pouvait être capable de trucs totalement dingues et inutiles mais intéressants. Alors qu'il terminait sa seconde bouchée et repartait à l'attaque d'une autre, Roman se leva de table pour aller vers un Elfe et passer commande. Hé ben...il avait pas froid aux yeux. Mais il était impressionné par la réserve de nourritures que se faisait Roman. C'est qu'il était affamé ou quoi? L'espèce de morfale! Mais ce p'tit gars serait-il à sa hauteur? Ouais...cool! Il se voyait déjà à relever des défis plus barges les uns que les autres. Il venait d'avaler sa bouchée quand Roman proposa un truc totalement ouf. Payer! Il voulait payer! Ce n'était pas qu'il ne fallait pas payer les Elfes, mais dans les cuisines...enfin, il n'était pas dans un snack. Roman avait-il dijoncté ou était-il un brin trop naïf? Peut-être les deux, qui sait?

Il toussota, surpris par l'intention de Roman, mais fit au début comme si de rien n'était. Puis le jeune Poufsouffle revint s'installer en face de lui avec son immense coupe de glace. Impressionnante quand même! D'ailleurs, c'était clair, Roman n'était même plus visible! C'était hilarant! Il devait se régaler et d'ailleurs William commençait sincèrement à en avoir envie. Il en avait tellement envie qu'il en sentait le goût dans la bouche. L'imagination pouvait faire de ces choses parfois! C'est alors que Roman lui dit que s'il en voulait, il ne fallait pas qu'il hésite en gros. Fallait pas lui dire de telles choses à Will. C'est la tentation à son maximum! Et quand ce dernier lui dit que le Poufsouffle aimait partager avec son prochain, Will rit amusé par sa déclaration.


"Ca me tente bien oui...mais j'vais finir ça avant!...Au fait, dis-moi, t'as un estomac démesuré pour ton âge. T'as pas mangé ce soir ou tu manges toujours autant?" demanda-t-il intrigué.

William s'engouffra une autre bouchée de son casse-dalle puis reprit.


"Au fait, première sortie nocturne? Réussit visiblement! Tu comptes recommencer?"

Sait-on jamais? Peut-être qu'ils avaient les mêmes passe-temps!?! Et si c'était le cas, il verrait bien le jeune Roman l'accompagner dans ses échappées nocturnes pour délirer.
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Anonymous




Une poire au chocolat [PV] Empty
MessageSujet: Re: Une poire au chocolat [PV]   Une poire au chocolat [PV] EmptyJeu 24 Juil - 17:42

Depuis quand Megan avait un cadet ? Et puis, c'était quoi un cadet ? Vraiment il était bizzare ce Will... Curieux comme pas deux, Roman ne put résister à l'envie de comprendre et de voir plus clair dans les propos du Poufsouffle. Mais quand même, sans comprendre, il n'y avait pas à tortiller des noix, ce garçon avait tort et Roman comptait bien le lui trouver. « Megan n'a pas de cadet! Elle a juste deux petits frères... » Préférant faire abstraction des remarques non construites du garçon, Roman jugea que le sujet “cadet” et tout ce qu'il voulait dire, était clos. Pour qui il se prennait lui avec ses mots savants là, pff. Elizabeth était moins compliquée...

Le grand garçon lui dit ensuite qu'il était possible de se retrouver dans la grande salle par magie et que ça été déjà d'ailleurs arrivé à un élève. Un pas doué nécessairement. Will confirma ses dires en ajoutant qu'il était à Serpentard. Il avait traité les elfes de maisons comme des moins que rien et en avait subit les conséquences. Tant pis pour lui, on n'était pas impolis avec des êtres aussi gentils et attentionnés que les elfes de maison. Les Serpentard avaient vraiment des manières plus qu'étranges des fois. Non il n'y avait pas à dire, Roman aurait préféré mourir que d'attérir avec de pareils énergumènes. Vous vous imaginez vivre avec pareils crétins ? Non mais vraiment ! Surtout que Roman était un né moldu (plus moldu, tu meurs) et il n'était pas sur que le gentil Salazar (hum hum) le veuille bien dans sa grande maison verte. (non non, ce n'est pas une serre.).

Ensuite, comme si le grand Poufsouffle (Roman arrêtes, il ne fait pas non plus 2 mètres) avait envie de s'entendre bien avec Roman, une petite phrase inocente fusa en direction de Roman qui entra par une oreille pour rester bien au chaud dans le cerveau de Roman. Comme ça Will aimait les friandises ET le chocolat ?! Mais ça c'était une excellente chose ! « Le Chocolat ?!» (notez la majuscule à chocolat). « Le chocolat mais c'est un truc explosif! Sans ça je crois que je ne pourrais pas survivre à Poudlard. D'ailleurs j'en ai une tablette sous mon oreiller... On sait jamais... Une hypoglycémie soudaine au beau milieu de la nuit est si vite arrivée... » Mais oui Roman, surement. Si l'hypoglycémie touchait quelqu'un, ce n'était certainement pas Roman, qui avait plus de réserves qu'il en fallait.

Will lui fit ensuite remarquer que Roman avait un large estomac pour son age. Ne trouvant pas cette remarque très surprenante (tout le monde le lui disait) Roman ne jugea pas bon de lui faire remarquer que tout le monde le lui disait. Autant l'informer d'une chose encore plus interressante qu'il serait à même de rapporter à quelqu'un un jour, on n'en doute pas. « Tu sais qu'un estomac peut contenir quatres litres d'aliments ? La plupart des humains n'en utilisent même pas la moitié. Moi je le fais marcher correctement, c'est tout... » Et le pire dans l'histoire, c'était que Roman croyait ce qu'il disait. Il était convaincu que manger normalement était manger comme Roman Jones et pas comme tout ces cures-dents anorexiques qui picoraient au moments des repas. Après on s'étonne que les filles sont maigres ! Pff!

Will lui posa ensuite une autre question à laquelle Roman ne sut que répondre, la raison en était simple. Il n'avait pas compris tout l'énoncé entier de la question. Roman répondit donc comme à son habitude, très spontanemment. « Beuh. Je suis pas un turne! Hey oh! Sinon bien sur que je vais recommencer, à chaque fois que j'aurai faim... Et puis rien que de savoir tout ce qu'il y a ici, je serais forcement tenté. En fait... Je crois que je suis un peu gourmand... » Oui Roman, “un peu” très certainement... Alors que Roman parlait, il mangeait toujours sa glace. Il fallait le reconnaitre, elle était sacrement bonne et s'il continuait comme ça, il n'en resterait plus du tout pour Will. Oh le pauvre! On a “presque” envie de le plaindre, avec son sandwich de la taille d'un éléphant. Quoique question taille, la glace de Roman n'était pas non plus en reste... Helga Poufsouffle avait la réputation d'être une bonne vivante et on sait même qu'elle a crée d'excellentes recettes de cuisines, à croire que Will et Roman sont ses déscendants directs...

( 7 2 0 )

737

OK
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Anonymous




Une poire au chocolat [PV] Empty
MessageSujet: Re: Une poire au chocolat [PV]   Une poire au chocolat [PV] EmptyVen 22 Aoû - 16:38

[Excuse pour le retard! J'ai eu beaucoup de choses à rattraper!]

*************************************

*« Megan n'a pas de cadet! Elle a juste deux petits frères... »*

Il faillit s'étouffer de rire en l'entendant dire une telle chose. Apparement, le petit Jones ne savait pas ce que voulait dire 'cadet'. C'était tordant et Will ne su quoi répondre....Il était tout simplement hilare et il avait même reposé son big sandwich de peur de vraiment s'étouffer avec. La phrase tournait dans sa tête sans cesse et William se mordait la langue pour ne pas partir dans un fou rire incontrôlable. Ce gamin était un vrai trublion! De plus, il s'exprimait avec une telle spontanéité que s'en était déconcertant. Il vous disait direct ce qui lui passait par la tête sans même réfléchir. De plus, Monsieur faisait abstraction de sa remarque, ce qui était drôle. Faut dire que Will n'était pas quelqu'un qui se prenait la tête pour un oui ou pour un non et il essayait de prendre les choses du bon côté en général. Bon, d'accord, Megan n'avait pas de cadet (mdr), mais lui, il avait une petite soeur qu'il adorait plus que tout. En y réfléchissant bien, il se demandait s'il était déjà tombé sur une pareille énergumène, dans le bon sens du terme!? Du plus loin qu'il se souvienne.......Non! Ca pouvait être une bonne chose. Calmé, il reprit son sandwich. Il lui restait la moitié. Effectivement, en peu de temps, il s'en était enfilé pas mal. Faut dire qu'il ne pouvait pas passé sa nuit à manger. Il fallait aussi dormir pour être en forme demain matin et ne pas tomber de sommeil.

Alors qu'il mordait dedans avec appétit, Roman fut comme illuminé. William, quant à lui, continuait de mâchonner, mais ses yeux étaient fixés sur le petit Poufsouffle, malgré la coupe de glace gigantesque se trouvant devant lui. Euh...qu'est-ce qu'il avait dit de si...intéressant? Le cinquième année le regarda avec attention, cherchant à comprendre ce silence. Pas évident vous me direz quand on a une montagne de crème glacée devant soi. Un coup à droite, un coup à gauche...pas fameux tout ça! Non mais tu vas m'enlever cette espèce de colline géante? C'est alors qu'un mot parvint à ses oreilles. Un mot si doux pour l'âme et les papilles qu'il immobilisère le jeune Harris dans son geste. Chocolat! Chocolat! Chocolat! Par Merlin! Le petit Poufsouffle aussi raffolait de chocolat! Le pied! D'ailleurs, le prétexte de l'hypoglicémie refit sourire William. Le prétexte que tout les mordus de chocolat sortaient à tout va pour justifier leur addiction à ce met savoureux et Ô combien onctueux!


"Oui oui, je connais! Sait-on jamais! Un accident est si vite arrivé!" dit-il amusé.

Cette dernière remarque, sortie de son contexte, pourrait en faire flipper plus d'un. Encore heureux que Roman soit assez intelligent pour comprendre ce qu'il voulait dire par-là. C'était une remarque complice sur le prétexte 'bidon' de l'hypoglicémie soudaine mais qui était impossible voir même inenvisageable quand on connaissait la quantité que les deux jeunes garçons absorbaient à eux seuls. Tout ça n'était que pure gourmandise. Et d'ailleurs, ils s'en portaient très bien! Visiblement, ils avaient un autre point commun (PC pour les intimes), ils ne prennaient pas un gramme, ce qui pouvait être passablement énervant pour la gente féminine. Manger pour trois sans aucune conséquence, c'était frustrant pour certaines et William le comprenait à merveille. Ce n'était pas pour autant qu'il changerait ses habitudes.

"Sous l'oreiller! Rien que ça? Moi, c'est dans ma valise...et aussi dans la table de nuit...voir même dans ma malle au bout du lit. Je préfère toujours m'assurer que j'ai de bonnes réserves. Sait-on jamais? Une fringale soudaine....!" fit-il d'un air faussement sérieux où l'hilarité perçait.

Quand le petit Poufsouffle
(oui, il est minuscule...*sort*) aborda le sujet de 'l'estomac et des ses quatre litres d'aliments, Will resta quelque peu perplexe et songeur. Euh...Roman était-il sérieux ou bien inventait-il une nouvelle hypothèse scientifique? Il avait l'air pourtant si sûr de ce qu'il racontait! Peut-être mélangeait-il ce qu'il avait entendu avec ce qu'il avait lu? C'était bizarre tout de même! Quatre litres! Soit c'était vrai et il se considérait à présent comme un extraterrestre, soit il s'emmêlait les pinceaux, et Will était tout à fait dans la norme. Il était bien connu que William était un bon-vivant. Bon-vivant certes, mais pas un espèce de 'porc' sans aucune tenue ni aucune classe. Y a des limites! Surtout que William ainsi que ses frères et soeurs avaient reçus une bonne éducation. Ca n'aurait sûrement pas plu à papa et maman Harris que leur fils se comporte à table comme un mal élevé. Merlin soit loué, Will avait très bien ingéré l'éducation parentale. L'honneur était sauf! De toute façon, avoir de l'appétit était mieux vu que de passer pour un piaf. Avoir un appétit d'oiseau alors que les Elfes préparaient à chaque repas de véritables festins, c'était presque un sacrilège sans nom. Les Elfes travaillaient durs et si en plus on faisait les difficiles à chaque repas, y avait de quoi les desespérer. Lui, il faisait honneur aux frugales repas. D'ailleurs, le petit Poufsouffle semblait bien parti. Le seul hic, c'était de constater la flagrante différence entre sa soeur Megan et lui. Sa grande soeur mangeait très peu...il l'avait remarqué. Serait-ce possible que Roman mange pour deux? Il n'avait pas de réponse à donner.

A sa demande suivante, c'est-à-dire de savoir si oui ou non il recommençerait ses escapades nocturnes, Roman répondit de manière très...spontanée. D'ailleurs, Will ne comprit pas tout. Turne?? Gnéé!!?? Kesako ce mot? C'était pas...dans son vocabulaire. Pas mal le petit Pouffy! C'était donnant-donnant! Roman n'avait pas compris le mot 'cadet', lui c'était le mot 'turne'! Mais faut dire qu'entre les deux, il y avait un sacré précipice. Il y avait un monde entre ces deux mots. Cadet...c'était un terme du langage soutenu, il le concédait...mais turne? Alors là, ça devait être de l'argot. Pour pas connaître, c'était obligé aux yeux de Will. Mais dans le contexte, ça voulait peut-être dire "Je ne suis pas un froussard, un lâche!". C'est comme ça que le pressentait le jeune Harris en tout cas. De plus, le p'tit Pouffy comptait recommencer à chaque fois qu'il aurait faim. Oulaaa....à ce rythme-là, et vu sa franche gourmandise, ses escapades nocturnes seraient quotidiennes. La dernière confidence du jeune Roman eut un effet sur le cinquième année. Il se pinça les lèvres, s'empêchant de rire. Il reposa son sandwich dont il ne restait que le crouton, puis prit la parole en prenant une grande inspiration.


"Un peu gourmand! Dis donc, tu m'étonnes là! Seulement un peu?" lança-t-il amusé par la situation.

Il se tourna vers un Elfe qui n'était pas très loin de lui.


"Une coupe de glace au chocolat, 3 boules, avec du coulis au chocolat, des éclats d'amandes et de noisettes. *silence* Ah oui, et de la chantilly bien sucrée! Surtout n'hésitez pas sur le coulis au chocolat! J'en veux plein....et bien frais!" demanda-t-il poliment.

Puis il se tourna vers Roman qui enfilait sa glace à une allure record. Le petit était un excellent concurrent. Le moins que l'on puisse dire, c'est qu'il l'appréciait le p'tit bonhomme.
"Je crois que nous sommes de vrais accros aux sucreries et autres mets savoureux. A mon avis, le Choixpeau ne s'est absolument pas trompé quand ils nous a envoyé à Poufsouffle. Il faut savoir profiter de la vie et de ses plaisirs." Et dans la minute qui suivait la fin de sa remarque, un Elfe apportait une coupe si grande et si débordante de chocolat et de chantilly qu'il était impossible de la manger seul, même en faisant des pauses. Ce qui était mal connaître notre bon vieux William Harris qui avait plus d'un tour dans son sac....et surtout dans son estomac. Une telle quantité pouvait effrayer n'importe qui, mais pas Will. D'ailleurs, ni une, ni deux, il s'empara de la cuillère et c'était partit pour la dégustation magnum. Il n'y avait même pas de mot pour décrire la saveur et l'effet euphorisant que ça provoquait sur lui. C'était tout simplement SuBliMe!

"Au fait, depuis ton arrivée à Poudlard, tu t'es fait des amis?" demanda-t-il curieux.

Il ne doutait pas qu'avec la tchache qu'il avait, il s'était déjà fait de bonnes connaissances. Et vas-y que je repars à la conquête de l'Everest crémeux et glacé.


_________________________
EDIT Quentin : 1404 Mots

1375
$$$
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Anonymous




Une poire au chocolat [PV] Empty
MessageSujet: Re: Une poire au chocolat [PV]   Une poire au chocolat [PV] EmptyDim 24 Aoû - 1:35

Roman écoutait son nouvel ami parler sans pour autant le regarder fixement. Oui ce n'était vraiment pas pratique de manger une coupe de glace, toute petite soit elle, tout en zieutant fixement quelqu'un. Ainsi Roman dessendait la dite glace de manière plus que vertigineuse, du moins pour une personne normale, pour Roman – qui n'était pas vraiment normal – il mangeait juste tranquillement un petit encas. Certains étaient vraiment bizzare à juger ainsi Roman, c'était eux les bizzares ! Ils ne mangeaient jamais quasiment rien, c'était déprimant, avec tout ce qu'offrait le monde ! Mais passons.

Roman regardait donc Will commander une coupe de glace. Quand on disait que les blaireaux étaient de bons vivants, on n'avait pas mentis. Helga, tu peux être fière de tes élèves ! Le petit garçon sourit doucement à la vue de son ami (oui ami, vous avez bien lu) qui avait peut être (pensée du narrateur, Roman n'imaginait même pas en rêve que quelqu'un pouvait un jour avoir plus faim que lui) plus faim que lui. Mais c'était sans compter sur la rapidité de Roman qui termina sa glace quelques minutes après. Certes assez impressionant quand on ne s'y attendait pas, mais véritablement banal pour quelqu'un qui connaissait bien Roman.

« Helga Poufsouffle est une sorcière qui a créé beaucoup de sortilèges liés à la nourriture. Elle était d'ailleurs connue à Poudlard pour ses nombreuses trouvailles dans le domaine culinaire. Je l'ai lu dans “l'Histoire de Poudlard”. Il est donc logique pour elle que ses élèves suivent cette voie... Ainsi quand je serai grand, c'est à dire quand je dépasserai la taille d'un demi-Fliwtick, j'inventerai moi même un sortilège dans le domaine culinaire. Je ne sais pas encore trop quoi. Peut être le sort qui permet de ne pas faire fondre les glaces, ou le sort qui permettra de ne pas faire flancher un flan jeu de mots jeu de mots ou bien peut être le sort qui empêchera les gens d'avoir des coups de barres en plein milieu de la nuit, il serait bien utile celui là. »

Le franc parlé de Roman pouvait faire rire, certes, mais pour lui, il était on ne peut plus normal. C'est vrai quoi, il disait ce qu'il avait à dire au moment où il le pensait, rien de plus ! Roman parlait certes un peu trop et sur des sujets dont on avait parfois un peu de mal à déterminer la source mais le principal était que ça avait toujours un rapport – plus ou moins éloigné – avec le sujet d'origine. Ce n'était pas le cas de tout le monde qu'on se le dise! Certains passaient du coq en l'ane sans scrupules! Et oui, ces jeunes alors... c'est vraiment désespérant. Mais passons (va falloir arrêter de passer ainsi, parce que ça va vite finir par gonfler le lecture, passons).

Will demanda ensuite à son nouvel ami (le pauvre, il ne savait même pas dans quoi il s'engouffrait) s'il s'était fait, justement, des amis. Quelle question ! Tout le monde était l'ami de Roman, sauf les Serpentard bien sur, du moment qu'il ne le détestait pas ! Et comme il est impossible de détester un Poufsouffle, on était tranquille. Roman décida néanmoins de répondre à ce garçon là, qui brillait par sa naïveté (brave petit Harris, tu peux presque être un Jones toi!).

« Oh oui beaucoup ! Déjà mon meilleur ami s'apelle Anh Karisteas, Serdaigle, première année, à la fois gentil, calme et intelligent tout en étant incroyablement sérieux, pas joueur pour un sous, et petit. Mon objectif est de le faire devenir comme moi, à savoir un vrai James Bond des temps modernes. Ensuite il y a Monsieur Peeves, Esprit Frappeur, énième année de bétises, courageux, fort, et incroyablement agile, - sûrement un ancien Gryffondor -. Ses défauts ? Aucun. Mon objectif pour lui est de lui faire payer sa douche écossaise à ballons d'eau et plus tard, de former avec lui un commando d'élite pour attaquer le Quartier Général des Serpentard. J'ai déjà le soutien de Mimi Geignarde, c'est déjà ça. Ensuite j'ai Zara Parker, Poufsouffle, première année, gentille, calme et muette. Ses défauts ? Pas très bavarde. Ma mission pour elle: l'aider à progresser en classe et à lui apprendre les sortilèges informulés. Pour finir, j'ai aussi beaucoup de copains et de copines; Pour faire bref, ce sont tous les Poufsouffle, Serdaigle et Gryffondor de première année et pas mal de grands, voir des anciens (7ème années avons nous besoin de le rapeller ?) Si tu veux des noms il y a, Nana Peeters, Elizabeth Harris, Hermione Granger, Simon de Greef, lui tu connais pas, Megan et Jennifer Jones, Susan Bones, Alexander Shinku et Christian Montgomery. Plus récemment, Will Harris, membre officiel du duo “les MM, les Morfales de Minuit” et Poufsouffle accompli. »

Si avec ça Will n'était pas satisfait, Roman ne savait pas quoi faire. A la limite il pourrait lui faire un rouleau entier de parchemin pour tout lui expliquer, au moins ça serai par écrit, et il n'aurait pas à tout retenir. Il faut quand même dire que retenir autant d'information en un si court labs de temps pour un humain normal est extremement complexe. Pour Roman, non, qui était quand même un humain normal rassurez vous, mais qui possédez une mémoire visuelle ET sonore, très pratique en cours. Ainsi donc il pouvait aisement vous faire un résume de ce qui avait été dit en classe sans faire la moindre erreur. Ce genre de capacités n'était pas vraiment courante, mais elles avaient au moins l'avantage de vous retenir beaucoup moins de temps pour le travail personnel, temps qui pouvait donc être utilisé à pas mal d'autres choses, comme l'amusement, -entre autre- par exemple...

---------------------
936


951
$$$
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Anonymous




Une poire au chocolat [PV] Empty
MessageSujet: Re: Une poire au chocolat [PV]   Une poire au chocolat [PV] EmptyLun 15 Sep - 23:49

[Excuse-moi pour le retard! J'ai vraiment abusé pour le coup Embarassed ]

************************

Il hocha la tête, pleinement, entièrement convaincu par les propos du jeune Roman. Helga Poufsouffle, la fondatrice de la maison des Blaireaux, était un sorcière douée pour créer de nouveaux sortilèges.

"Tout à fait d'accord! En plus, la plupart des recettes qu'elle a inventé sont utilisées pour les fêtes à Poudlard. Elle était vraiment douée et elle avait du talent. C'était une personne ouverte et une bonne vivante. Elle a rassemblée des gens de tout horizon, de n'importe quelle classe sociale pour fonder Poudlard et notre maison. Elle ne faisait pas de différence. Elle était juste et loyale! Tu me diras....logique que ça soit ces qualités-là qui nous caractérisent." fit-il enthousiaste.

Il avala une espèce de cuillérée digne d'un géant dans sa bouche, l'empêchant de prononcer un seul son. Il avait bien trop de crème glacée et de chocolat dans le gosier pour oser entrouvrir les lèvres. A moins que vous ne vouliez le voir baver...ce qui ne serait pas très...classe! Hum...s'il y avait quelque chose de meilleur que ça, il voulait bien qu'on le change de maison. Mais comme rien n'était plus succulent qu'une big glace au chocolat avec des pépites de chocolat et du glaçage au chocolat, alors il resterait bien ancré à Poufsouffle. Chocolat! Chocolat! Chocolat! Faudrait écrire une ôde à ce met raffiné et ô combien exquis. William était dans l'impossibilité de se passer de son pêché mignon. Tiens...il aurait bien aimé connaître celui d'Helga Poufsouffle. Peut-être aimait-elle aussi les sucreries et autres douceurs? C'était fort possible! ^^ En tout cas, il comprenait Roman. Qui mieux que lui pouvait le comprendre? Ils étaient aussi goinfre l'un que l'autre. Quoi que...ce n'était pas de la goinfrerie à proprement parlé...c'était juste profiter de la vie. Pourquoi se priver de tels plaisirs? En plus, à leur âge, en pleine adolescence, leur corps avait besoin de nombreux apports énergétiques. La nourriture leur apportait? Normal après qu'ils débordent d'énergie. Quoi que...Roman lui, c'était plus une pile éléctrique qu'autre chose.

Et là....plus de glace! Hein? Comment ça? Tu viens de la commander espèce d'idiot! Mais non pas moi, lui! Qui ça lui? Mais le p'tit Pouffy? Le petit....?? Roman! Non, mais tu le fais exprès ou quoi? Avec qui je parle là? Pas avec la table! Y a un p'tit blondinet devant moi qui vient, en un temps record, d'engloutir sa glace à la vitesse de la lumière. Soit j'hallucine...vu l'heure, je pourrais comprendre, soit ce gars est le plus digne héritier d'Helga Poufsouffle que je n'ai jamais rencontré? C'est sûrement le deuxième. Ce petit a un avenir prometteur je te dis! Ouais...j'te l'fais pas dire! Il ira lui...Si ça se trouve, il ouvrira son propre restaurant! Yeaaah la classe! Je squatterai souvent chez lui alors. Il sera un excellent chef. Hé t'emballe pas...tu sais pas ce qu'il adviendra de lui. Mouais...effectivement, mais sait-on jamais? Il a du talent niveau culinaire. Savoir manger ne veut pas dire savoir cuisiner. Peut-être, mais lui semble appartenir aux deux catégories. Pendant que William parlait avec sa conscience, alias Will 2, sa main amenait à un rythme régulier une pleine cuillère de glace chocolatée. Miam...à s'en lécher les babines!


"Tu as de nobles désirs. Inventer un sortilège culinaire...ce n'est pas donné à tout le monde. Tu ferais un malheur si tu ouvrais ton propre restaurant. Tu comptes faire quoi plus tard? Chef cuisinier? Ou bien patissier? J'suis sûr que tu aurais du succès. Mais sache que le sort pour ne pas faire fondre la glace existe déjà. C'est Florian Fortarôme qui l'a inventé récemment. D'ailleurs cet été j'y ai goûté, un délice. Faudra qu'on y aille ensemble la prochaine fois. Il a une glace cassis/abricot/pêche/framboise aux copeaux d'orange à tomber par terre." dit-il aussi enthousiaste que précédement.

"Quant au sortilège concernant les coups de barre....je compte sur toi, ça serait très utile."

En tout cas, y avait pas à dire, Will était tombé sur le bon compère. Il avait un franc-parlé. Il répondait du tac-o-tac, sans vraiment peser ses mots. Evidemement, c'était drôle et amusant. Le problème, c'était que ça pouvait lui poser quelques petites difficultés. Même si on avait l'habitude de dire ce que l'on pense, le monde actuel nous imposait des barrières. Tout n'était pas bon à dire. Est-ce que Roman s'en rendait compte ou était-il encore trop jeune pour se rendre compte de l'impact que pouvait avoir ses mots? Il n'aurait su le dire vraiment. On pouvait lui accorder le bénéfice du doute. Mais dans quoi s'était-il embarqué? Il lui avait juste demandé s'il avait des amis et le voilà qui lui sortait un compte-rendu digne d'un soldat. Nom, prénom, année, maison, défauts, qualités, objectifs...Parfait tout ça! Très bien soldat Jones. Je vous engage...Evidement, Roman connaissait les piliers de la maison: Meg, Susan, Alex et bien évidement, sa jeune soeur Elizabeth. A son évocation, il sourit tout doucement. Trop accaparé par ses entraînements, ses amis, ses cours, Elizabeth semblait ne plus avoir de temps à lui consacrer. Il était content pour elle qu'elle soit si bien à Poudlard...mais de temps à autre, comme en ce moment, il était en manque de sa petite soeur. Il aurait aimé qu'elle lui accorde un peu plus de son temps. Elle était de si bonne humeur, plein de joie de vivre qu'il avait besoin de sa vivacité parfois pour chasser ses mauvaises pensées. Quand son très long monologue pris fin, il se mit à rire. C'est un comique celui-là! les MM, les Morfales de Minuit! Bon dieu! Mais que n'inventait-il pas? Il avait visiblement un cerveau qui fonctionnait à 1000 à l'heure. Attention, il voyait de la fumée s'échapper de ses oreilles. Cerveau sous implosion dans 10...9...8...7...6...5...4...3...2...1....PAF! Ha bah non! Ce petit avait la cervelle bien accroché. Fallait, c'était même recommandé avec Will dans les parages.

"Okay okay...je vois que tu connais toute la clique: Susy, Meg, Alex, Liz...Quant aux autres, je ne vois pas qui sont Ahn ou Zara. Normal, ils sont nouveaux... "

Et William traînait plus avec des élèves de son âge _sauf exception ici présente, j'ai nommé Roman_ comme Shawn, Erwan, Sean, Meg ou Susy. Non pas qu'il ignorait les nouveaux arrivants, mais dernièrement, il n'avait pas trop eu le temps de les rencontrer. Ouais....intégrer les nouveaux était primordial.

"Mais les intégrer à l'accueillante maison des Blaireaux est très important. Et toi alors? Je veux dire, comment se passe les cours? Tout va bien ou tu as quelques difficultés. Parce que si c'est le cas, je peux t'aider si tu veux. Mais j'imagine que tu dois tout comprendre vu ta vivacité d'esprit...!?" dit-il amusé, en entamant le fond de sa coupe de glaçe.

1100 mots
MMM
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Anonymous




Une poire au chocolat [PV] Empty
MessageSujet: Re: Une poire au chocolat [PV]   Une poire au chocolat [PV] EmptyMar 11 Nov - 10:21

( Non non je ne suis pas en retard, que vas-tu imaginer par là ? Vu qu'il se situe en début d'année, je clos le topic, enfin du moins pour moi, tu as le loisir -le devoir même- de poster pour terminer)

Will' demanda naïvement à Roman ce qu'il comptait faire plus tard comme métier. Le petit était incroyablement précoce pour son age dans ce domaine. Alors que certains 7èmes années ne savaient toujours pas vers quoi se tourner (il serait temps de s'affoler les cocos !), Roman lui, dès ses 11 ans, avaient eu plein d'idées pour ses futurs métiers. Oui “ses” parce que pourquoi se contenter d'un seul alors qu'on avait une longue et belle vie ? C'était ça être sorcier aussi, il fallait profiter des avantages que vous offrait cette anormalité (Pour Roman le gène “sorcier” est une anomalie, rapellons qu'il vit dans une famille de moldus). « Plus tard ? Ben en fait j'ai beaucoup d'idées de métier, mais si j'ai bien calculé je pourrai pas tous les faire sur une période assez longue. Donc en premier y'a professeur de métamorphose, ensuite il y a botaniste, puis astronome – mais celui là j'ai laissé tombé – chef cuisinier, et après il faut que je me renseigne sur les métiers du ministère de la magie. Tu crois qu'ils ont un service “Farces et attrapes” j'aimerai bien m'installer à mon compte aussi... »

Ambitieux le petit ! Et oui ! Pour ça, on ne pouvait pas lui reprocher de laisser son avenir au destin ! Ça non ! Quelle horreur de le destin, il faut toujours se prendre en main pour pouvoir se donner les moyens de réussir. Et parole de scoot, Roman réussirait, parce qu'il n'était pas un élève idiot ! D'ailleurs il excellait dans – presque – toutes les matières et chacun de ses professeurs l'avait même au moins félicité une fois. Inutile de dire que Roman avait fait le fier toute la journée à l'annonce de ces bonnes nouvelles et que Meg' et Jenni' étaient au courant, pareille nouvelle pour un nouveau sorcier de sang moldu, c'était presque extraordinaire comme lui avait dit sa maman.

Le grand garçon trop beau (“Dis mamana, je pourrai être comme lui plus tard ?”) lui demanda ensuite si Roman avait besoin d'aide en cours. Alors lui, il était vraiment trop cool! ! Il était aussi gentil qu'Eli mais en moins barbant (non parce qu'Elizaza quand elle met à parler botanique, on l'arrête plus !). « J'adore la métamorphose, c'est une matière trop trop bien ! Mme MacGonagall m'a même félicité une fois ! Puis la botanique c'est trop cool aussi, je crois que plus tard je vivrai dans une serre. L'études des moldus c'est la classe aussi, mais j'ai aucun mérite... Y'a quand même quelques matières que j'aime pas trop super dans Poudlard. Ben déjà j'ai pas encore trouvé l'intérêt des Défenses contre les Forces du mal. Bien que les lutins de Cornouailles soient trop cools (j'ai un copain en deuxième année qui m'en a montré un), la matière est super flippante ! Déjà rien que Rogue il te fout la pétoche, t'as vu sa tronche ?! Tu peux toujours te brosser pour qu'il te fasse un sourire c'ui là ! Note, brosser avec Rogue, c'est pas du luxe... »

Réalisant qu'il n'avait pas tout dit à Will, le jeune homme se dépêcha de rectifier le tir (En l'espace de quelques secondes, Will avait reçu le badge de “ami trop cool” sans s'en rendre compte). « Tiens au fait, je t'ai pas dit. Mais je fais de l'élevage de Lutins dans ma chambre. On m'en a piqué un – de toute manière pour un ça leur fera rien à l'administration – et je l'ai en cage dans mon placard. Je lui fait faire des tests pour mieux le comprendre. Là je le laisse trop jours dans le noir pour voir comment il réagit. Mais attends, t'as pas vu comment ça becte un Lutins de Cornouailles toi ! C'est super dur à nourir ! Le seul aliment que j'ai pour l'instant trouvé qu'il a l'air d'apprécier c'est le bacon rassi. Super quoi... » Oui Roman était un scientifique dans l'ame, puis un lutin ça pouvait toujours servir, en cas de problème avec un élève par exemple.


Décidant qu'il se faisait tard, Roman se leva d'un bon et attrapa la tablette chocolat qu'il fourra dans la poche de robe de chambre. Décrétant qu'ils devaient dormir, Roman regarda William et lui dit d'un ton enjoué. « Il est temps d'aller au lit, tu viens ? Pas question de me laisser seul dans les couloirs, j'aurai trop peur qu'on me vole mon chocolat ! » Quand Will se fut levé, la réaction de Roman ne se fit pas attendre, Roman se jeta sur le dos de Will en prennant bien soin de s'accrocher aux épaules du Poufsouffle. En plus de ça il avait trop de la force ! (En même temps, Roman n'est pas forcement très lourd) Trop fort Will ! Inutile de dire que Roman était aux anges que Will le parte et le promene à ça guise, ça c'était trop cool ! À l'heure actuelle, il n'y avait que Simon qui lui avait fait ça, ses soeurs étant trop légères pour le porter sur leurs dos. Note Jennifer est rembourée par endroit « C'est parti moussaillon ! Direction la salle commune ! En avant pour de nouvelles aventures pleines de péripéties, de joie et surtout, de chocolat ! » Brandissant le poing en l'air, Roman irradiait de joie. Il avait là trouvé, un vrai ami.


[ Terminé pour Roman ]

[ 850 ]


XXX
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Anonymous




Une poire au chocolat [PV] Empty
MessageSujet: Re: Une poire au chocolat [PV]   Une poire au chocolat [PV] EmptySam 13 Déc - 16:25

Ah bah...ce p'tit gars avait de sacrés projets. Mais il en fallait dans la vie pour avancer, surtout chez les jeunes. Ne pas avoir d'objectif pouvait se révéler désastreux pour le mental. Pas de projet, égal pas d'avenir! Et pas d'avenir, à quoi bon s'acharner à bosser? C'était en tout cas la façon de voir les choses made in Harris. Personnellement, il avait de l'ambition. Attention, rien à voir avec un Serpentard "j'écrase tout sur mon passage". William avait de l'ambition parce qu'il voulait avoir la possibilité d'atteindre ses objectifs et de faire le métier qu'il voulait, sans avoir de difficultés. Il avait déjà une idée assez précise de son futur métier, mais il n'était pas à 100% sûr de son choix. Il voulait devenir Médicomage et sauver des vies. Altruiste et désintéressé, c'était pour lui un métier qu'il admirait et pour lequel il se passionnait. Il savait pertinnement que les études n'étaient pas si faciles que ça, mais il en avait les moyens et les facultés. Ce n'était pas comme si ses notes frisaient le ridicule, bien au contraire. Il était un des meilleurs années de sa promotion. Il était d'ailleurs impressionné que Roman, si jeune soit-il, ait autant de professions à l'esprit. Mais il trouvait que c'était une bonne chose. Combien en connaissait-il qui n'avait toujours pas arrêté leur choix. Il écoutait avec intérêt, reposant sa cuillère dans sa coupe presque vide, enregistrant les propos du p'tit Poufsouffle. En entendant "astronome", il eut un léger sursaut. C'était pas un métier de moldu? Ca devait être cool ça! Dommage qu'il laisse tomber. Mais c'était sûrement irréalisable aussi. Professeur, botaniste _perso, il trouvait ce métier super_, chef cuisinier _miam, si Roman le devenait vraiment, il prendrait un abonnement dans son resto XD_ quant aux métiers du Ministère, William pourrait peut-être l'aider d'une manière ou d'une autre. Après tout, Jessie et Jaz' travaillaient au Ministère. S'il en touchait deux mots à ses aînés, peut-être qu'ils accepteraient de le renseigner? Ils adoraient ses frères et soeurs, alors il ne doutait pas de leur aide si besoin était.

Mais ce qui le fit réagir, c'est le projet "me mettre à mon compte". Cool...un magasin de "Farces et Attrapes". Mais ça n'existait pas déjà ça? Il n'était plus très sûr tout à coup. Ca devait être sympa quand même d'être son propre patron. Pas d'horaire, pas de compte à rendre à personne. Tu gères tout, tu prends les décisions...t'engages qui tu veux...Mais même si Will aimait bien se marrer, il se voyait mal travailler dans cette branche-là. Il préférait la médecine. Pour le moment en tout cas. Dans tous les cas, si le jeune Jones voulait réussir, Will était prêt à lui prêter main forte. Il l'aimait bien ce p'tit gars, alors l'aider de temps à autre ne l'ennuyerait pas. D'ailleurs, ne venait-il pas de lui offrir ses services? Un peu d'aide pour les devoirs, ça n'allait pas le tuer. Ce qu'il ne savait pas, bien évidement, c'était que Roman était très doué niveau scolaire et qu'il devait être un des rares élèves de l'école à ne pas demander d'aide. Sauf pour en apprendre encore plus de ses aînés peut-être. Il était incroyable de voir que ces deux Poufsouffles se ressemblaient sur certains points. D'un côté, vous m'direz...ce sont des Pouffys. Une chose que Will avait aussi remarqué: Roman parlait beaucoup! Au moins, il avait de la conversation. Et puis son enthousiasme était plaisant au fond. Il acquiesait sans rien dire à la plupart de ses remarques, partageant l'avis du p"tit gars assit devant lui. Jusqu'à...


- Hum hum...J'admets que Rogue...enfin bref, il ressemble plus à une porte de prison, mais il faut avouer que c'est un bon enseignant. J'ai toujours aimé les Défenses contre les Forces du Mal. Et je trouve la matière encore plus utile aujourd'hui. Le Professeur Lupin était pour moi le meilleur, mais Rogue est différent. Son passé aidant, il sait de quoi il parle. Ce que je n'ai jamais compris, c'est son...son besoin incessant de rabaisser?! Il doit être complexé! Remarque...avec sa tête..., lâcha-t-il en esquissant un sourire hilare avant de se reprendre.

- En tout cas, si t'as besoin, j'suis là!

Quelques secondes après, Roman reprit la parole, lui parlant alors d'un...d'un...quoi?? Will eut un léger sursaut, fixant le jeune Jones d'un regard perçant, se demandant s'il ne se foutait pas de lui. Un élevage de Lutins....dans sa chambre?? Des expériences? Roman, Docteur Jekyll ou Mister Hyde?? Il hésitait tout à coup. Il espérait que Jones ne faisait pas des trucs bizarres. Les expériences sur les créatures magiques étaient mal vu. Le savait-il ou bien était-il ignorant? Cependant, Will se tu, préférant ne pas tracer de plan sur la comète. Et il avait bien fait! Roman était inoffensif. Il cherchait des réponses à ses questions tout en restant "humain". Ouf...l'espace d'un instant, il avait retenu son souffle. N'empêche, ce n'était pas prudent. Les Lutins de Cournouailles n'étaient certes pas très dangereux. Ils étaient plus joueurs et malicieux qu'autre chose, mais tout de même. Il serait dommage que Roman finisse accroché au lustre de sa chambre sans personne pour le détacher.

- Faut quand même gaffe...à ne pas te faire prendre! dit-il tout simplement.

Visiblement, il était temps de rentrer. Le Dortoir les attendait et l'estomac contenté, ils pouvaient à présent aller dormir. Roman avait de l'humour, c'était certain. Perso, il craignait plus de se faire tauper par un Serpentard faisant sa ronde plutôt que de se faire voler son chocolat, mais les priorités de chacun étaient diverses et variées, n'est-ce pas?


- Ouais, vaut p'têt mieux pas trop tarder. Allons-y!

Alors qu'il venait de se lever et qu'il avait contourné la table, il n'eut pas le temps de réagir que Jones lui sautait dessus. Il écarquilla les yeux, surpris par l'assaut imprévu du jeune Pouffy. Hé ben...il était pire qu'une pile électrique. Cependant, Will ne broncha même pas. Il fit en sorte que le gamin ne tombe pas. Ce dernier s'était accroché à ses épaules pendant que lui avait placé ses mains sous ses genoux pour avoir une meilleure prise. Pas de risque de se casser la figure et ainsi, Roman ne l'étoufferait pas en l'étranglant. D'un côté, il ne risquait pas grand chose. Le gamin était du genre poids plume et lui était bien assez costaud pour le porter sans être gêné. Il laissa échapper un pouffement de rire avant de reprendre son sérieux. Ce n'était pas le moment de rire. Il venait de traverser le passage secret menant aux cuisines et il était hors de question qu'ils se fassent choper. « C'est parti moussaillon ! Direction la salle commune ! En avant pour de nouvelles aventures pleines de péripéties, de joie et surtout, de chocolat ! » Aaarg...William faillit s'étrangler sous le coup. Mais chuuuttt bon sang! Il s'arrêta, retenant son souffle! Roman n'avait donc pas la notion du danger ou quoi? Un coup d'oeil à gauche, un coup d'oeil à droite...plus de respiration....Rien! Will fit redescendre la pression. Pour le coup, il avait bien envie de rire, surtout en repensant à la phrase du jeune garçon, mais il se retint et pinca les lèvres, se retenant de commettre une bourde qui pourrait leur coûter cher. Bon...restait plus qu'à rejoindre la Salle Commune. Pour sûr, Will avait fait une super rencontre ce soir _ ou cette nuit _ et ce petit tirait son épingle du jeu.

[Terminé pour moi aussi]
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé





Une poire au chocolat [PV] Empty
MessageSujet: Re: Une poire au chocolat [PV]   Une poire au chocolat [PV] Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Une poire au chocolat [PV]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Une poire au chocolat [PV]
» PILOU caniche chocolat mâle de 6 ans (13) Marseille
» Le salon du chocolat à Paris
» Tarte au chocolat et à la noix de coco
» Patte de Chocolat ♥

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
HP-Hogwarts :: Archives :: Archives :: Les vieux grimoires :: Les années précédentes :: Sujets clos année 6-
Sauter vers: