AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  






Partagez | 
 

 Dans le Poudlard Express

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Invité
avatar



MessageSujet: Dans le Poudlard Express   Lun 10 Avr - 13:16

Emilie venait d'arriver à King's Cross, en compagnie de ses parents. Elle portait un pull en V, bleu marine à lignes blanches, ainsi qu'une jupe de la même couleur, lui arrivant juste avant les genoux. Elle s'était fait des nattes, attachées elles aussi, avec des noeuds bleu marine. Son père poussait le chariot avec les valises de sa fille, et sa mère marchait près d'Emilie. Elle ressentait un sentiment d'excitation et de peur à la fois. Elle avait tant entendu parler de Poudlard, par ses parents et ses amis, et elle était très fière de rentrer dans cette école. En même temps, elle avait un léger sentiment de crainte: comment serait cette fameuse école ? Réussirait-elle à se faire des amis ? Cette école sera-t-elle très stricte ? Mais elle ne pouvait répondre à ses questions. Elle ne put y penser plus longtemps, car il était temps pour elle de passer la barrière, d'ailleurs; elle n'était pas très heureuse à l'idée de la passer. Elle était plutôt angoissée et son père passa le premier, lui montrant comment s'y prendre. Elle passa derrière son père, jetant quelques coups d'oeil afin de vérifier si aucun Moldu ne l'observait. Personne en vue, elle passa, courant de toutes ses forces et étant persuadée qu'elle heurterait la barrière de plein fouet. Mais non. Pas du tout. Elle se trouva sur la voie 9 3/4, son père l'attendait, et sa mère vint à son tour, quelques secondes plus tard. Emilie affichait un sourire resplendissant à présent, regardant ses parents, les yeux pétillants. Finalement, la barrière n'était pas si terrible qu'elle en avait l'air. Ses parents lui firent leurs dernières recommendantions, comme d'habitude, à chaque fois qu'elle partait quelque part. Elle ne broncha pas mais, en avait un peu marre de ces incessantes recommandations. Après tout, elle allait quitter ses parents, autant les quitter dans la joie et sans cris. C'est à ce moment que retentit un message: "Tous les élèves sont invités à monter à bord du Poudlard Express. Le train part dans cinq minutes...". Emilie prit congé de ses parents, les embrassa, et monta dans le train. Elle se tenait encre debout, face à la fenêtre; saluant ses parents d'un signe de main. Le train démarra, il était onze heures précises.

Emilie partit à la recherche d'un compartiment libre, et en trouva un assez rapidement. Elle s'assit, côté fenêtre, admirant le paysage. Il ne pleuvait pas au début de son voyage et elle ne put voir que des arbres dépourvus de feuilles et un tapis automnal de feuilles rouges, jaunes et brunes, bercées par une légère brise. Plus tard, lorsqu'elle Emilie observait toujours le paysage, les nuages devenaient gris, menaçants, et froids. Et vint enfin une pluie impatiente, violente et frappante, avec de grosses gouttes d'eau, coulant sur la fenêtre du Poudlard Express. Emilie en fût assez déçue... Non pas par la pluie, puisqu'elle adorait ça, mais par les nuages méchants, et de plus en plus noirs. Ce qui pour elle, était signe de mauvais présage. Elle passa ainsi de longues heures à regarder par la fenêtre, à rêvasser, penser, et réfléchir à diverses choses. Mais à quoi pensait-elle ? Sûrement à sa nouvelle école... Car jusqu'à présent, elle n'avait pas vraiment eu beaucoup d'occasions d'utiliser la magie, étant placée dans une école Moldue. Ainsi passa l'après-midi, entre rêveries, puis une sorcière à l'air assez bizarre, passa dans les wagons, vendant des friandises et du jus de citrouille glacé. Emilie acheta des friandises de chaque sorte, curieuse de nature, et assez gourmande mais ne prit pas de jus de citrouille glacé, trouvant le temps assez froid pour ce genre de boisson. La dame partit, continuant sa ronde et Emilie dégusta ses bonbons, faisant parfois la moue, venant de goûter un Dragée Surprise de Bertie Crochue au Choux de Bruxelles. Elle préfèra ensuite se lancer aux Patacitrouilles, qu'elle trouvait déjà meilleures que les Dragées.

Une fois lassée de manger des bonbons, Emilie sortit un livre intitulé "L'Histoire de Poudlard". Elle avait l'air assez contente de le lire et particulièrement interéssée. Après avoir lu ce livre pendant au moins deux heures, elle le rangea dans son sac à dos. Ils allaient bientôt arriver et Emilie partit mettre sa robe de sorcière. Dix minutes plus tard, elle revint affichant un sourire, puis alla s'assoir, balançant ses pieds et entortillant ses cheveux, signe d'impatience ou d'excitation chez elle. Elle allait bientôt arriver et Emilie allait enfin connaître sa nouvelle école.


[741 mots]


********
Cornelius Fudge: Comptabilisé
Revenir en haut Aller en bas

Invité
avatar



MessageSujet: Re: Dans le Poudlard Express   Dim 16 Avr - 0:52

Reira arriva à la gare de King Cross, un peu trop en avance. Elel avait insisté pour queson père ne l'accompagne pas mais il ne puvait se résigner à laisser partir sa fille ainsi. Elle marchait à une allure rapide, tenant fermement son chariot, ne laissant le temps à son père de la rattraper. Celui l'interpella plusieurs fois pour qu'elle ralentisse mais le jeunz fille n'en faisiat qu'à sa téte.
Le pauvre homme se sentait délaissé une fois de plus: sa femme était morte il y avait de cela plusieurs années et ajourd'hui sa fille partait, il se retrouverait seul chez lui. De plus que les relations de Reira et son père étaient des plus tendues depuis quelques temps: Reira ne se résignait à pardonner son père de lui avoir menti tant d'années. Jamais il n'avoué à sa fille les véritables causes du décès de sa mère et également qu'elle était sorcière. Reira, se sentant trahie, se réfugia dans le chant afin de ne pas avoir à passer du temps avec son père. Celui désapprouvait totalement cete passion qu'il trouvait ridicule. Ce ne fit qu'emplifier la haine de Reira envers son père, ils ne s'adressaient plus la parole.
Néanmoins ce jour, le paternel était bien triste de voir sa fille partir. Reira avait revétue un long jean de couleur clair, des bottes, un pull violet et un long manteau. Ses cheveux lachés dans le dos et son expression sur le visage faisiat penser à sa mère. Son père la contempla longuement, un petit sourire aux lèvres malgrès lui, Reira était le portrait craché de sa mère autrefois. La laisser partir ne faisiat qu'emplifier sa tristesse, els malheurs semblaient s'accumuler dans la vie du sorcier.
Le train entra en gare, Reira se pressa derrière la foule d'élèves afin d'y entrer au plus vite pour puvoir laisser son père. Celu ci attira sa fille contre lui et la serra dans ses bras, reira se dégagua de l'étreinte et partit sans un ergard, les lèvres pincées. Une larme au coin de l'oeil, le père regarda sa fille monter dans le train...
Reira passa entre les élèves se pressant pour avoir une place, la propriètaire du chariot à friandises lui proposa des bonbons mais elle refusa net. Enfin elle vit un compartiment que seule une jeune fille occuper. Elle portait des nattes blondes, elle sembalit étre très heureuse d'aller à poudmard et devait surement étre en première année comem reira. Elle se décida et poussa la porte puis désigna un siège et demanda:


"Je peux m'asseoir?"



[je n'ai pas compté le nombre de mots...]

[Ton post fait 422 mots]
Revenir en haut Aller en bas

Invité
avatar



MessageSujet: Re: Dans le Poudlard Express   Dim 16 Avr - 11:44

Effie s'était longuement préparée à son voyage vers Poudlard. Elle s'était habillée de son plus beau jean, qui semblait légèrement délavé, d'un pull fin vert à coll roulé, qui faisait ressortir ses yeux de son visage, et d'une simple veste noire qui était élimée au niveau des coudes.
Quelques enfants de l'orphelinat l'avaient accompagnée jusqu'à King Cross. Toujours aussi réservée, elle n'avait pas souhaité qu'ils l'accompagnent sur le quai. Elle n'avait pas vécu ses plus belles années dans l'orphelinat mais elle avait réussi à se faire des amis. Etant une des enfants les plus âgés, elle devait en effet s'occuper des plus petits, qui l'appréciaient beaucoup.
Les adieux avaient été déchirants pour eux. Effie s'était montré de marbre, comme si être séparée de ceux avec qui elle avait vécu ces dernières années, ne la faisait pas souffrir.
Pourtant, intérieurement, Effie avait peur. Ses parents lui avaient beaucoup parlé de Poudlard mais elle aurait souhaitée qu'ils l'accompagnent sur ce fameux quai. Mais elle ne s'était jamais plaint et avait gardé ses sentiments pour elle.

Effie avait ensuite poussé la barrière pour rejoindre le quai 9 3/4. De l'autre côté, beaucoup de jeunes sorciers s'y trouvaient en compagnie de leurs parents. Effie avait pu assister à leurs adieux. Certains étaient déjà dans le train et souriaient à leurs parents en leur faisant des grands gestes de la main. D'autres serraient leurs parents et pleuraient de toutes les larmes de leur corps. Les parents paraissaient un peu gêné et consolaient leurs enfants du mieux qu'ils pouvaient.
Enfin, certaines mères donnaient leurs dernières recommandations à leur progéniture.
Effie ne pouvait s'empêcher de sourire devant toutes ses scènes plus touchantes, les unes que les autres. Elle souffrait en silence de ne pas avoir été accompagnée par ses parents, elle aussi.
La rentrée à Poudlard, une des plus grandes écoles de magie était un évènement très important pour une jeune sorcière.

Résignée, elle se décida à monter dans le train, non sans regarder une dernière fois le quai. Elle 'approcha lentement.
Qu'allait-elle découvrir là-bas? Serait-elle heureuse?
Le train allait bientôt partir. Les derniers jeunes sorciers s'arrachaient des bras de leurs parents pour monter dans le train. Effie attendit que le plus important des sorciers soit monté, pour ensuite entrer dans le Poudlard à son tour. Elle détestait être serrée dans une foule, elle avait l'impression d'être étouffée, d'être emprisonnée.
Elle marcha dans le couloir afin de trouver un compartiment vide. Plusieurs sorciers la bousculait pour avoir une chance de se retrouver devant une vitre, afin de jeter un dernier regard sur leurs proches. Elle buta contre un jeune sorcier assis par terre. Elle s'excusa et continua son chemin.
Elle se décida finalement à entrer dans un des compartiments où deux jeunes filles s'y trouvaient. Elles paraissaient toutes les deux heureuses de se trouver là. Elle repensa aux jeunes sorciers qui pleuraient de quitter leurs parents.
*C'est rassurant de savoir que tout le monde ne souffre pas autant...*

Elle leur sourit et demanda d'une voix légèrement roque:

"Bonjour, je suis désolée de vous dérangez mais tous les compartiments semblent plein, je...Je peux m'installer avec vous? "


[518 Mots]
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Dans le Poudlard Express   

Revenir en haut Aller en bas
 
Dans le Poudlard Express
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Petit tour en train (Nouvel Orient Express)
» Haïti: un camion plonge dans une rivière, des dizaines de victimes
» ET LA VERITE SORT DU PUIT/SOU MENSONGE DANS GNB CONTRE ATTILA
» haiti dans les annees 50
» Les changements climatiques menacent le tourisme dans les Caraibes

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
HP-Hogwarts :: Archives :: Archives :: Les vieux grimoires :: Les années précédentes :: Sujets clos année 1-
Sauter vers: