AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  






Partagez | 
 

 Cours de Niveau 1, La Lévitation. [Clos]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1 ... 7 ... 10, 11, 12, 13, 14, 15  Suivant
AuteurMessage

Invité
avatar



MessageSujet: Re: Cours de Niveau 1, La Lévitation. [Clos]   Lun 18 Aoû - 4:18

[Désolée du retard. J'attendais la semaine des 500 mots! ^^]


Après le chaos qui s'était établi en classe, le Professeur Flitwick avait proposé de faire une bataille avec des oreillers, coussins, couettes, fauteuils et toutes sortes d'objets qui ne font pas mal quand ils atterrissent sur vous. Jessika, évidemment, avait adoré cette idée. Cela allait lui rappeler la bataille de polochons faite avec ses amies Moldues, lors du pyjama party que sa meilleure amie, Krystina et elle avaient organisé. Emballée, lorsque le nain demanda aux élèves de faire des équipes, la jeune Gryffondor se retourna vers la Serdaigle qui occupait le rôle de sa sœur jumelle. En effet, les deux jumelles quasi-inséparables allaient se mettre en équipe. Mais, bien sûr, elles allaient accepter dans leur équipe ceux qui désiraient en faire partie.

Les jumelles avaient toujours tout partagé. Elles avaient toujours joué ensemble. Au début, au début de l'année pré-scolaire, elles jouaient toute seule, ignorant les élèves de leur classe. Mais, rendue à la mi-année, elles avaient continuaient de jouer ensemble, mais, elles accueillaient les autres enfants. Jessika et Krystina étaient devenues très sociables.

Alors, Jessika regarda autour d'elle pour voir s'il y avait encore des personnes qui cherchaient des équipes ou qui n'étaient pas en équipe. Jessika, préférant travailler en solo si ce n'est pas avec sa sœur, quand elle avait le choix, comprenait bien ceux qui se la jouait "solo". Mais, elle adorait faire être en équipe avec sa sœur, surtout dans les équipes de sports. Puisqu'elles étaient sœurs et même jumelles, elles avaient inventé des tactiques de jeux dans tous les sports qu'elles pratiquaient.

Bon, mais ça suffit le blablatage sur la vie des deux Fenty! La voix de Krystina lui parvint. Elle lui demandait si elle voulait prendre Érica dans leur équipe. Quelle question! Alors, elle répondit:

"Bien sûr. Si elle veut en faire partie... Je n'ai absolument rien contre le fait qu'elle soit dans notre équipe. Viens! On va aller lui demander."

Miss Fenty s'approcha donc de Érica Bucksworth. Elle lui demanda, avec un sourire et sur un ton gentil et amical:

"Salut! Est-ce que tu voudrais être avec moi? ... En fait, avec Krystina et moi."

La jeune élève de première année attendit la réponse de la Serdaigle. Lorsqu'elle obtint sa réponse, la partie allait bientôt commencer. Alors, elle s'installa dans un coin avec Krystina et Érica - si elle avait accepté - et elle prit sa baguette entre ses doigts. Lorsque Filius annonça le début de la partie, Jessika dit:

"Wingardium leviosa!"

Un gros coussin se leva dans les airs et alla attaquer la une troupe de Poufsouffles qui, comme le groupe de Serdaigles, essayaient de trouver une tactique. Un sourire en coin, le coussin changea de direction pour aller donner un coup (qui peut être éviter) à Anabelle Montgomery. Ensuite, elle lâcha son coussin et fit voler, avec la même formule, un édredon. Il vola vers Théophile. Finalement, Jessika réussit son coup. Mais, elle ne tarda pas à recevoir des coussins vers elle. Elle en évita un... deux... le troisième, elle le reçut en pleine face... le quatrième aussi. Mais, elle attrapa le cinquième et le sixième. Elle utilisa la bonne vieille formule pour les faire voler vers quelques Serpentards.


[528 mots!]
$$$
Revenir en haut Aller en bas

Invité
avatar



MessageSujet: Re: Cours de Niveau 1, La Lévitation. [Clos]   Lun 18 Aoû - 13:28

Le jeune homme avait le regard dans le vide. Il restait très silencieux, comme à son habitude. En faite, il était en train de réfléchir à comment ils pourraient voler. Son attention s'était tout de suite posé sur un lit, il avait bien envi de dormir un tout petit peu... Mais bien entendu, il devinait que le bouquant qui allait avoir dans quelques minutes prolongerait sa sieste. Que faire donc ? Participer au jeu ridicule de ces camarades ? Aucune envi. Mais la première année qui lui servait de coéquipier avait bien l'air d'avoir envi de jouer au jeu que le professeur leur avait promis. Cela permettait de détendre les élèves après un cours. Pourtant, le cours de son professeur était loin d'être ennuyeux. Bien au contraire. Il avait été plutôt captivant pour tous les élèves non ? Enry pencha la tête sur le coté, tout en serrant le polochon contre lui. Oui très amusant comme jeu... Il ferma un instant les paupières puis reposa ses prunelles couleurs océans dans ceux de la jeune fille. Cherchant toujours. Le lit. C'était décidé, il choisissait le lit. De plus, c'était plus drôle de léviter sur un lit, n'est ce pas ? Lui qui venait d'en faire l'expérience une demi-heure plus tôt. Cette fois, il avait envi de savourer un peu plus cette sensation de voler... Le jeune homme cligna des yeux, puis attrapa le bras de la jeune blonde pour la tirer vers un des lits vacants. Bah quoi ? Premier arrivé, premier servit. Et le jeune homme préférait largement aller sur le lit plutôt que de voler dans les airs. Et, comment pouvait-on utiliser des sortilèges sur soi-même ? C'était plutôt difficile à faire... Le jeune serdaigle aux cheveux encres s'installa sur le lit en tirant la demoiselle, puis d'un léger mouvement du poignet rétorqua d'une voix forte : " Wingardium Leviosa ! " Il n'avait pas demander l'avis de la jeune fille, mais il s'en fichait totalement... Il aurait peut être du respecter le voeu de mademoiselle, hein ? Peut être n'allait-elle pas être satisfaite ? Tant pis alors... Enry préférait songer pour l'instant à son bien être personnel. Installer sur le ventre, complètement détendu, il tenait encore son polochon en main. Attendant patiemment que les autres lévites à leur tour. Impossible de dormir tranquille. Car, il risquait de recevoir un polochon en pleine figure... Enry haussa un sourcil puis remarqua qu'il était maintenant très proche du plafond, il ne pouvait pas se redresser complètement, mais ainsi, ils surplombaient toute la classe... Le jeune homme se tourna vers l'adolescente en rétorquant : " Tu le lances en premier le polochon ? " Il préférait voir la jeune fille agir. Lui n'en avait pas envi. Et qui ne le remarquerait pas sur son petit visage pâle ? Enry cligna des yeux en reposant son regard couleur ciel sur l'assemblée. Déjà une avait commencé à léviter. D'après ce qu'il comprit, c'était l'une des jumelles. Ne lui demandait pas qu'elle était son nom, il n'en savait absolument rien. Bien évidemment, le professeur avait dit plus d'une fois son prénom. Mais le jeune Serdy n'avait pas écouté...

[ Nombres de mots : 5 1 O ]
$$$
Revenir en haut Aller en bas

Invité
avatar



MessageSujet: Re: Cours de Niveau 1, La Lévitation. [Clos]   Lun 18 Aoû - 15:19

A l'instant même où le professeur Flitwick lança le signal du départ, ce fut comme si on avait allumé une grande boîte de Feuxfoux Fuseboum au milieu de la classe !! Plusieurs élèves avaient été projetés en l'air (de leur propre volonté peut-être) comme sous l'effet d'une déflagration tandis qu'un nuage de plumes blanches et grises obscurcissait le centre du chaos. Une bonne poignée de ces plumes s'engouffra dans la bouche sans défense de Raine, peu habituée aux explosions soudaines d'oreillers. Elle prit finalement la stratégie de se protéger derrière son oreiller en crachotant des plumes en attendant que le nuage retombe.

Une dizaine de secondes plus tard, et la bouche débarrassée de ses pelucheux parasites, Raine abaissa son bouclier pour observer la situation. Le nuage de plumes était retombé mais de nouveaux se créaient et disparaissaient au rythme des collisions aériennes. La plupart des élèves faisaient léviter leurs armes plusieurs mètres au-dessus d'eux (c'était de là que venait la pluie de plumes presque constante) mais deux ou trois se bagarraient à coups de traversin à même le sol, façon moldue.

Raine jeta un œil sur sa partenaire, Erica, et vit à son air concentré et à sa baguette pointée en l'air qu'elle était déjà au cœur de l'action. Pensant qu'il était grand temps de l'épauler, la jeune Poufsouffle lança son oreiller en l'air et cria : "WINGARDIUM LEVIOOOSA !"
Malheureusement l'oreiller fut immédiatement percuté par un lit volant et valdingua sur la tête d'un Gryffondor à l'autre bout de la salle.
*J'ai touché quelqu'un, c'est tout ce qui compte non ?*
Mais elle n'eut pas le temps de réfléchir plus longtemps à la validité de son attaque, car le Gryffondor en question lui envoya un énorme polochon au visage en signe de représailles ! Elle n'eut pas du tout le temps de l'éviter et eut bientôt yeux et bouche obstrués par une grande masse blanche et molle. Elle trébucha même sous la violence du coup et s'accrocha bêtement au polochon vengeur pour ne pas tomber. Et, à sa grande surprise, cela fonctionnait, puisqu'elle ne tomba pas. Cela fonctionnait même un peu trop bien puisqu'elle ne sentait plus le sol sous ses pieds...
Horrifiée, elle s'agrippa encore plus au coton blanc et en décolla la partie de son visage où se trouvaient ses yeux : elle lévitait quelques mètres au-dessus du sol avec le polochon, en plein cœur de la zone des combats. Les explosions feutrées fusaient de toutes part et une élève victime d'un levicorpus lançait des maléfices à tout berzingue et dans tous les sens apparemment dans le seul but d'attirer les oreillers en faction sur l'occupante d'un lit volant. D'ailleurs, l'un des maléfices passa à trois centimètres du nez de Raine tandis que le lit lui passait trente centimètres au-dessus de la tête.

Elle n'eut que le temps de pousser un cri avant que son ancienne victime rouge et or ne la ramène doucement à terre avec un rire narquois. (dans le lequel on sentait tout de même qu'il n'avait pas vraiment prévu le baptême de l'air).
Médusée et tremblante, la pauvre blairelle (si si, la femelle du blaireau s'appelle la blairelle) se laissa poser sur une table et prit quelques secondes pour reprendre ses esprits... Un oreiller déjà éventré qui lui arriva dans le ventre l'y aida grandement, et elle le retourna à l'envoyeur de toute la force de ses petits bras avec un grand "HAN !" de bûcheron. Puis, s'apercevant qu'elle avait par miracle toujours sa baguette en main, elle s'empara d'un vieux polochon gris qui gisait sous une table et pointa sa baguette dessus avec confiance et énergie.
"WingArdium LeviOOsa !"
Sa nouvelle arme s'éleva docilement d'un bon mètre et resta en vol stationnaire en attente d'une cible. D'un coup d'œil circulaire, elle repéra une camarade de dortoir : Abbygael. Sa cible choisie, elle se concentra et d'un large mouvement du bras visa la tête de sa colocataire.
Elle ne sut jamais si son action fut couronnée de succès car à ce moment précis un long et fin traversin surgit dans son champ de vision et l'envoya rouler sur le tapis de plumes qui recouvrait à présent le sol...

[à peu près 729 mots]
$$$
Revenir en haut Aller en bas

Invité
avatar



MessageSujet: Re: Cours de Niveau 1, La Lévitation. [Clos]   Mar 19 Aoû - 0:00

Katchoo plongea ses yeux vairons dans le regard du Serdaigle, intriguée par ses propos, avant d’être frappée par un éclair de lucidité.
Elle tira sur les manches de sa robe noire, gênée. Soudain très mal à l’aise de ne pas avoir compris que l’attitude d’Enry n’était pas due qu’à un mauvais régime alimentaire.

« J’ai juste l’air fatigué mais c’est parce que je ne mange pas assez de viande rouge» n’était pas le message à faire passer.
« Passez votre chemin » était à priori celui à comprendre.

Elle ne cilla pas avant une bonne dizaine de secondes pendant lesquelles s’installa un drôle de silence. Enry, la tête penchée sur le côté, son traversin précieusement serré dans ses bras, semblait réfléchir… ou s’endormir… difficile de le savoir.
Katchoo fronça un sourcil, perplexe, l’observant avec attention.

L’apathique Enry Stanley allait il venir à bout de la bonne humeur de la jeune Poufsouffle ?
L’attitude limite hostile du jeune homme ébranlerait elle la foi en la race humaine de Katchoo ?
(Sortez les violons !)

Par les moignons de Django : certainement pas !
Un sourire allait s’élargir sur son visage lorsqu’il se passa une chose extraordinaire : le Serdaigle s’anima et sembla chercher quelque chose des yeux. Elle suivit son regard jusqu’aux lits

La saisissant par le poignet, il l’entraîna, d’un pas décidé, vers les lits apparus un peu plus tôt. Surprise par ce regain d’énergie, Katchoo se laissa faire sans poser de questions.
Un coussin frôla sa tête avant d’aller percuter une Poufsouffle. Elle regarda la jeune fille contre attaquer avec style, mais ne s’attarda pas, préférant coller aux basques de son partenaire.

Elle grimpa à côté du Serdaigle sans moufter jusqu’à ce que le lit s’élève. Elle ne put réprimer un hoquet de surprise et de ravissement devant l’effet du sortilège lancé sans remarquer qu’ils étaient devenus une grosse cible potentielle
Sa bouche resta arrondie de ravissement durant toute l’ascension jusqu’à ce qu’elle lève le nez et remarque que le plafond était à peine à quelques centimètres de son crâne.
Elle se baissa de suite et s’installa plus confortablement, s’approchant du bord du lit comme elle l’aurait fait d’une mezzanine, son polochon coincé sous son bras gauche, sa baguette dans la main droite.
Elle jeta un coup d’œil au jeune homme qui, étendu proche d’elle semblait entamer une sieste quand il se tourna vers elle et lui demanda :


-« Tu le lances en premier le polochon ? »


Katchoo hocha la tête silencieusement, un sourire aux lèvres, repérant un groupe de Gryffondors au milieu de la cohue, submergés par un fatras de plumes voletant ça et là. Saisissant son traversin, elle lui donna un coup de baguette en murmurant
: « Wingardium Leviosa ! »
Puis d’un mouvement bien trop sec, elle envoya le traversin au travers de la salle, droit dans la tête d’un Serpentard.

- « Oh mince ! », s’exclama-t-elle.
« Désolée !, » cria-t-elle à l’adresse de sa victime qui la chercha un moment du regard avant de la trouver en captant le regard navré de la jeune fille.

En croisant le regard du garçon, elle comprit qu’elle aurait du se taire et mettre son crime sur le dos des aléas de la guerre…


- « Heu, je crois que tu devrais déplacer le lit », suggéra-t-elle à son co-équipier malgré lui en lui désignant du doigt sa victime et ses amis qui s’apprêtaient à lancer une salve de réprimande.



576
$$$
Revenir en haut Aller en bas

Invité
avatar



MessageSujet: Re: Cours de Niveau 1, La Lévitation. [Clos]   Mar 19 Aoû - 9:34

Tout le monde avait l'air de super bien s'amuser. Des polochons éventrés filés dans la pièce, suivit par des plumes qui voletaient dans la pièce. Notre jeune aigle fixait la scène d'un air endormi, et, peu à peu, il sentait son esprit s'engourdir. L'effet soporifique des plumes qui voletaient dans la pièce le faisait encore plus sombrer au pays des rêves. Enry afficha un mince sourire, oubliant presque pourquoi il était sur ce lit, et aussi, la présence de la Poufsouffle. Comment elle s'appelait déjà ... Ah, mince, il avait déjà oublier...Enry laissa un soupire étouffer s'échapper de sa gorge, puis continuait sa contemplation de ce délicieux spectacle. Lui ne se trouvait pas aussi vulnérable que ça... Il se trouvait même en sécurité. Aussi proche du plafond, seul les meilleurs viseurs arriveraient à les atteindre. Et, le jeune Stanley doutait que toute la classe ait des instincts de viseur professionnel dans le sang... Se serait plutôt étrange, et notre garçon penserait qu'ils étaient tous victimes d'un sort... A ce propos, il irait chercher entre midi un sort qui puisse rendre quelqu'un surdoué en tel ou tel sport... Il savait qu'il y avait une potion qui permettait de rendre quelqu'un très chanceux dans n'importe quelle situation, néanmoins, cela ne faisait que se rapprocher de ce qu'il souhaitait chercher. Enfin bon, lorsqu'il proposa à sa camarade de le lancer en premier, elle ne dit pas non. Elle aurait bien pu refuser et lui dire de commencer. Mais, à mon avis, elle avait deviner que le jeune homme n'avait vraiment pas envi de jouer. Il n'était pas un gros gamin lui... Le petit aigle aux ailes sombres qualifier tous ces jeux d'inutiles de gamins. Lui n'avait pas envi d'en être un. Oui, mais comme beaucoup le savent, cela fait longtemps que le jeune Serdy a perdu son âme d'enfant. Cela ne veut pas dire pour autant qu'il n'est pas fragile. D'un geste rapide, la jeune Pouffy exécuta le sort merveilleusement bien. Surtout parce qu'elle venait de l'envoyer accidentellement dans le visage d'un Serpentard qui se mit très vite en colère. Mais pourquoi venait-elle de s'excuser ? Après qu'elle lui ait demandé de déplacer le lit, [ ce qu'il ne fit pas tout de suite, bien trop concentrer sur la scène de combat X) ] il rétorqua : " Tu sais... C'est qu'un serpentard, tu aurais dû lui envoyer ce polochon avec plus de forte... "

Enry plissa les yeux, puis il exécuta un léger tour de poignet pour faire léviter le lit vers la gauche, survolant la bataille, mais, ils étaient toujours près du plafond. Le petit aigle finit par lâcher son polochon sur la bataille. Juste en dessous, il y avait une des jumelles. ^_^ Il ne savait pas laquelle. Mais il y en avait bien une. L'apesanteur faisait bien des choses, et parfois, on était pas obliger d'utiliser la magie. Ainsi, le polochon s'écrasa sur la tête de la jeune jumelle. Pour qu'elle ne le voit pas, il s'était légèrement reculer vers le coté du lit. Par contre, vu que notre jeune Enry avait l'esprit de solidarité, il laissa Katina un petit peu exposé à d'éventuelles polochons volants. Si elle avait envi de se protéger, il n'avait pas besoin qu'il lui dise. Puis, tranquillement, comme si de rien était, le petit aigle se retourna sur le dos pour fixer le plafond, puis se mit à dessiner un dessin invisible avec son index. Comme si de rien était oui... Enry était bien un être à part... X)



[ 585 ]




$$$


[ Question 1: 1/ Pattenrond n'est pas un chat ordinaire : expliquez moi donc pourquoi et donnez le nom de l'animal avec lequel il est croisé et ses caractéristiques qui expliquent comment il a découvert l'identité de Croutard. Tout d'abord, Pattenrond est une créature très fascinante, il est en partie un fléreur, cela explique son intelligence et on comprends aussi comment il a pu deviner l'identité de Croûtard. Le Fléreur est une créature féline qui a la capacité de détecter les personnes louches. Néanmoins, si le Fléreur en question s'attache à un sorcier, il peut devenir un excellent animal de compagnie. ]
[EDIT : CHAPEAU BAS ! Vraiment, un modèle d'exactitude et de concision ! Question définitivement close. Bonus accordé Wink ]
Revenir en haut Aller en bas

Invité
avatar



MessageSujet: Re: Cours de Niveau 1, La Lévitation. [Clos]   Mar 19 Aoû - 11:28

Abby venait tout juste de terminer sa phrase. A ce moment là, un jeune garçon s’approcha de la jeune fille blonde pour lui proposer de se mettre en équipe avec lui.

- Alors princesse, besoin d'un chevalier pour vous protéger ? Dit l’inconnu avec un sourire béat sur ses lèvres.

Manifestement, les deux élèves devaient déjà se connaître, et devaient très certainement avoir l’habitude de se mettre en équipe, tout du moins, c’est l’impression qu’ils donnaient. Abby regarda un instant son uniforme et reconnu les couleurs Rouge et Or qu’il portait sur sa cravate et sur son insigne, ce qui voulait dire qu’il était à Gryffondor.

A cet instant précis, la jeune fille blonde fit voyager son regard entre Abby et le jeune homme, ne sachant très certainement pas lequel des deux choisir, si toutefois elle était obligée d’en choisir un. La jeune fille réfléchi ensuite un instant, avant de tourner sa tête vers son professeur.

- On peut ? Murmura-t-elle doucement tout en désignant du doigt ses deux camarades.

Le professeur Flitwick eut ensuite un hochement de tête approbateur sous le regard des trois élèves. La jeune Poufsouffle aux cheveux blond se tourna alors vers ses deux camarades et se présenta, pour Abbygael tout du moins.

- Coucou, moi c'est Lethe ! Ravie de faire ta connaissance.

- Ravie de te rencontrer Lethe ! Ajouta la petite brune avec un sourire.

Lethe se tourna ensuite vers le jeune homme et lui demanda si ça ne le dérangeait pas qu’ils se mettent à trois. Il ne répondit rien sur le moment, mais son regard exprimait son approbation. Lethe se pencha alors près de l’oreille du jeune Gryffondor pour lui murmurer quelque chose qu’Abby ne comprit pas, avant de reprendre la parole à voix haute.

- Bon, si vous le voulez bien on se met à trois ! Déclara-t-elle avec un grand sourire.

Ainsi, le jeune homme accueillit Abby par un chaleureux bonjour, qu’elle ne tarda pas à lui rendre. Un Gryffondor et deux Poufsouffle ? Au fond, ça ne pouvait faire qu’une très bonne équipe !

- Moi c’est Abbygael, dit-elle à l’intention du jeune homme qu’elle ne connaissait pas encore, enfin Abby. Comment tu t’appelles ? Ajouta-t-elle avec un sourire

Le jeune garçon répondit à sa question par un sourire, en ajoutant qu’il s’appelait Théophile Mandrake.
Après quelques instants, le professeur Flitwick annonça le départ de la très attendue bataille de polochon volant, que tout les élèves voulaient commencer au plutôt. Dans chaque coin, on pouvait voir les équipes se faire face, armées de leurs baguettes et d’oreillers, barricadées derrière des couvertures et des lits qui, bientôt, se retrouveraient à valser dans les airs, entre un chandelier et un polochon. D’ailleurs, Abby dû se baisser à de nombreuses reprises afin d’éviter un projectile très gentiment lancé par un adversaire.

Théophile se plaça entre Abby et Lethe, et attrapa sa baguette avant de prononcer le « Wingardium Leviosa », que leur professeur leur avait fait tester sur une plume et une souris quelques minutes plutôt. Ainsi, le polochon visé s’éleva dans les airs. Il le fit ensuite voler de l’autre côté de la pièce, jusqu’à ce qu’il ne s’écrase contre la tête d’un Serpentard qui ne surveillait pas ses arrières. Ne sachant pas trop où viser pour se venger, le petit serpent lança à son tour un oreiller mais, au lieu de viser les deux Poufsouffle et le Gryffondor, il atterrit sur un petit groupe de Serdaigle trop occupés à mettre au point une stratégie, presque en même temps que le second oreiller de Théophile. Cela fit rire Abby qui, à son tour, attrapa sa baguette et lança le sortilège sur un polochon. Au moment où elle allait l’envoyer sur un petit groupe de Serpentard, elle vit un polochon lui passer à quelques centimètres du visage, mettant Théophile à terre. Abby tourna alors la tête vers son coéquipier, et ne vit pas l’oreiller que Raine lui envoyait, et qui arrivait à toute vitesse, la mettant également par terre. Elle ne pouvait rien faire pour éviter le projectile. Le temps de se relever, la jeune Poufsouffle attrapa de nouveau sa baguette, qui était tombée à côté d’elle, et renvoya l’oreiller dans la direction d’où il était venu, touchant une Serpentard qui tomba au sol, entre les couvertures et les polochons. Raine, quant à elle, était déjà au sol avant qu’elle ne puisse riposter.
La bataille était bien partie pour être amusante !



[ Réponse de la question 12 : Il n’y a pas de tableau de Rogue dans le bureau directorial parce qu’il a abandonné son post avant de mourir. Il ne le méritait donc pas. Mais, d’après JK Rowling, Harry pourrait peut-être le faire mettre plus tard. ]
[ Désolée, c’est pas grave si les questions ne sont pas faites dans l’ordre ? ]

[EDIT : Parfait ! Rien de grave pour l'ordre tant que vous précisez le numéro de la question. Ca me va très bien ! Question définitivement close. Bonus accordé !]

[ 741 mots
703 sans les paroles de Lethe et Théophile ]

$$$
Revenir en haut Aller en bas

Invité
avatar



MessageSujet: Re: Cours de Niveau 1, La Lévitation. [Clos]   Mar 19 Aoû - 14:07

La première chose que fit Raine en se relevant, après avoir recraché une boule de plumes, fut de vérifier l’aboutissement de son dernier tir. Et à sa grande satisfaction, Abbygael se relevait péniblement, quelques plumes parsemant ses longs cheveux bruns. Cet épisode prendrait peut-être sa suite ce soir-là, dans le dortoir… Le sourire aux lèvres, Raine commença à chercher l’origine du projectile en plumes qu’elle tenait à présent entre ses mains.

La pièce était dans un chaos général et le professeur était invisible. Il avait peut-être chuté derrière son bureau, ou s’y était réfugié de sa propre volonté. En même temps, dans tout ce fatras, elle aurait aussi bien pu ne pas le voir… Des explosions plumesques se déclenchaient les unes après les autres dans tous les coins de la pièce et on avait de plus en plus de mal à croire que l’endroit était censé être une salle de classe… Sans les deux ou trois élèves levicorpusants ainsi que deux lits volants, on n’aurait pas non plus soupçonné qu’il s’agissait d’un cours de lévitation. Il fallait observer attentivement les élèves pour voir qu’ils pointaient leurs baguettes sur leurs armes avant de les envoyer sur le champ de bataille, et qu’au milieu des cris de joie ou de surprise, ils bougeaient les lèvres au moment d’articuler la formule magique.

En tout cas, elle ne parvint pas à accrocher un regard satisfait trahissant l’élève dont elle avait été la victime, et choisit d’envoyer son nouveau polochon dans le ventre d’un Serpentard debout sur une table.
« On reste à terre, comme tout le monde, ou presque… WingArdium LeviOsa ! »
Elle sentit sa baguette crépiter légèrement, comme pour lui dire qu’elle avait été suffisamment gentille pour aujourd’hui, et le polochon s’éleva dans les airs d’un air molasson. Mécontente, Raine relança la formule :
« WingAAAArdium LeviOOOOOsa !! » La baguette chauffa, mais souleva finalement de bonne grâce le léger polochon à trois mètres du sol.
« Merci… » murmura sa maîtresse. Quelques secondes plus tard, le Serpentard visé était projeté à terre, un polochon écrasé au creux de son ventre.

Elle n’eut pas le temps de s’en réjouir car dans la seconde qui suivit un énorme oreiller s’écrasa dans son dos, manquant de la faire tomber par un léger manque de puissance dans le tir. Raine le récupéra immédiatement et « WingAArdium LeviOOsa », elle renvoya le projectile vers un élève au hasard qui aurait pu être l’auteur de l’attaque précédente.
*Je suis sûre qu’il existe un sort pour prévoir les attaques par derrière…*

C’est à ce moment que ses yeux croisèrent la route d’une Erica en pleine action, et qu’elle se souvint qu’elle était censée faire équipe avec elle…
Elle s’en rapprocha donc, ramassant un oreiller déformé au passage, et se colla dos-à-dos avec elle comme dans un film de samouraïs avant de projeter à la force des bras le pauvre oreiller sur une Poufsouffle qui passait un peu trop près…
« Toutes pour une, une pour toutes !! » lança-t-elle à sa partenaire.

[504 mots]
$$$

[réponse à la question 8 : Il s'agit d'un maléfice de Glu Perpétuelle, qui est d'ailleurs jeté aussi sur la tapisserie généalogique des Black et que les jumeaux Weasley menacent de lancer sur l'insigne de préfet de Ron pour lui coller sur le front...]
[EDIT : EXCELLENT ! Je t'accorde le bonus ! Question définitivement close.]
Revenir en haut Aller en bas

Invité
avatar



MessageSujet: Re: Cours de Niveau 1, La Lévitation. [Clos]   Mar 19 Aoû - 17:17

La malchance ... Oui, c'était la malchance qui avait fait que Peter était arrivé en retard à l'un des deux qu'il trouvait le plus important !! Déjà, il avait veillé tard la nuit pour voir le splendide chateau dans laquel il allait passer 7 ans ! Ensuite, ce matin, il avait perdu son livre des : "Sorts et enchantements niveau 1", qui en fait était sous sa valise !! (D'ailleurs, Peter se demande toujours comment il était arrivé là ...). Donc, c'est avec un retard considérable que le nouveau Pouffsoufle arriva au cours de sortilège.






Après avoir traversé les couloirs (et miraculeusement, Peter ne se perdit pas ! Surement grace à petite visite de la veille...), le jeune garçon de 1ère année arriva enfin devant la salle de classe. Après avoir pris une grande respiration pour se donner du courage, le jeune homme entra dans la salle ...



Lorsque qu'il eut franchi les portes, il fut soulagé que le professeur Flitwick soit aux abords avec un élève qui était placé assez loin de la porte. Mais la moitié des élèves le regardait avec de grand yeux comme si il avait vu le diable en personne. Le jeune garçon remarqua aussi que des groupes de deux était formés et qu'une plume était disposé devant chacun des élèves. Peter ne put s'empecher de sourire du coin des lèvres. Sa mère lui avait appris le sortilège de lévitation un ou deux mois avant la rentrée au grand collège Poudlard. Mais Peter n'y pensa plus car le professeur Flitwick allait se retourner et verrait Peter. Et comme le jeune garçon ne voulait pas de retenue pour retard dès ses premiers jours de cours, il se dépecha d'aller vers une table libre du coté gauche de la salle de classe. Avec enthousiasme, il s'assit sur sa chaise et sortit de son sac son livre de sortilèges et de la poche de sa robe de sorcier, sa baguette magique. Il le prit à la page cinq, passant les remerciements et tout le bazar des premières pages. Ensuite, il lisa la première formule dans sa tête. Puis, pointant sa baguette magique sur la plume, il s'énonça à haute voix :





«Wingardium Leviosa»



La plume s'èleva d'un coup et monta à cinquante centimètres du sol, à peu près et puis, elle retomba d'un coup. Peter voulut dire un juron mais se rapellant qu'il était dans une salle de classe, il l'étouffa par une toux particulièrement grasse et difficile à faire croire par un toux normale.



«Hmmm ... c'est bien !!»



C'était une petite voix flutté et douce qui avait dit ça. Peter sursauta tellement qu'il fit tomber son manuel de cours. Quand il leva la tête et vît qu'il s'agissait du professeur Flitwick, il devint tout rouge. Alors, il l'avait vu effectuer cet essai. Puis, d'une petite voix un peu timide, il balbutia :





«Mer ... Merci ...»



Le nain sourit puis alla voir le voisin de Peter, un Serdaigle. Ensuite Peter fit un ou deux autres essais puis ce fut la fin du cours relativement courpour Peter dû à son retard. Ensuite, Peter revint dans la salle commune prendre un peu de repos.




512 MOTS !!!

$$$

[Reponse à la 5 : C'est le bureau des aurors, je crois !!]


[EDIT : Je suis tout à fait d'accord, mais en fait, je recherchai le nom exact du département. Rien de grave, je te donne le bonus quand même ! Mais si quelqu'un peut m'en dire plus...Wink ]
Revenir en haut Aller en bas

Invité
avatar



MessageSujet: Re: Cours de Niveau 1, La Lévitation. [Clos]   Mar 19 Aoû - 18:10

Paf!

Lucy se tira brusquement de sa rêverie et regarda avec un air d'incompréhension le polochon posé devant elle, sur sa table.

**Tient, ça tombe bien, j'avais sommeil...**

Elle regarda d'un oeil endormi les élèves de la classe se lancer des oreillers à travers la pièce. C'était amusant, on aurait presque pu se croire dans le dortoir des filles, s'il n'y avait pas eu le profess..

**Oh non c'est pas vrai!**

La jeune Serdaigle sentit son visage s'empourprer. Comment, mais comment avait-elle put oublier qu'elle était en cours de Sortilèges, le cours du directeur de sa maison! Elle essaya de se souvenir à quoi elle pouvait bien penser pour se déconnecter à ce point du monde qui l'entourait, mais n'y parvint même pas. A la réflexion, elle se demanda si elle ne s'était pas carrément endormit.

**Non mais quelle imbécile!** pensa-t-elle en se prenant le visage dans les mains.

Relevant la tête, elle chercha les yeux le professeur Flitwick.

**Par pitié, faites qu'il ne m'ait pas vu!**

Par chance, elle le repéra à l'autre bout de la classe, près de son bureau.
Rassurée, elle s'intéressa aux autres élèves du cours.


**Quel chahut!**

Ces mots, selon elle, résumaient bien la situation. Oreillers, plumes et autres polochons voletaient en tous sens. Un véritable champ de bataille! Deux élèves de Poufsouffles étaient dos à dos pour prévenir d'éventuelles attaques. D'autres s'étaient mis à couvert sous leur table. Certains, enfin, semblaient prendre un malin plaisir à bombarder quiconque passerait trop près d'eux.

Paf!

Pas assez rapide pour l'éviter, Lucy reçu un polochon en pleine tête, qui vint se poser sur le premier.

**Ca commence à bien faire!**

Par chance, elle n'avait pas raté le début du cours et était donc capable d'exécuter un sortilège de lévitation... en théorie.

-"Wingardium Leviosa"!

Mais l'oreiller sur lequel elle avait pointé sa baguette resta immobile.

-"WinGARdium LevIOsa"!

Cet fois, la cible décolla d'une vingtaine de centimètre. Profitant de la lévitation précaire de son polochon, elle l'envoya le plus loin possible vers la gauche... avant de se rendre compte que le projectile qu'on lui avait envoyé auparavant venait de la droite!

**Euh...oups!**

Elle regarda l'élève qu'elle avait touché par erreur d'un air mi-désolé, mi-amusé, attendant avec appréhension sa réaction.
$$$
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Commerce

Parchemins : 577
Âge : 28 pâquerettes (27 août 1983)
Actuellement : Apprentie d'Ollivander.


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
Multi-compte de: Susan

MessageSujet: Re: Cours de Niveau 1, La Lévitation. [Clos]   Mar 19 Aoû - 23:32

Décidément, ce cours plaisait de plus en plus à la petite Montgomery. Après une bataille de boulettes de papier musclée, une promesse d'amusements enneigés, des démonstrations culottées (dans tous les sens du terme), voilà qu'était venu le temps des rires et des chants de la bataille de polochons ! Pour sûr ce n'était pas la très académique Minerva MacGonagall qui leur aurait proposé de tels travaux pratiques ! A bien y réfléchir, il était franchement étonnant qu'un professeur aussi coincé s'entende si bien avec un enseignant aux méthodes, sinon peu catholiques, du moins sortant foncièrement de l'ordinaire !
Toutefois, Anabelle avait bien d'autres chats à fouetter mais que fait la SPA ? - ou plutôt, bien d'autres élèves à polochonner - que ceux des mystères de l'amitié MacGonagall-Reine-Des-Coincées et Fifi-Prince-Des-Délurés. En tout cas, une chose était sûre : le fantasque petit Flitwick venait de devenir le professeur favori d'Anabelle et pas seulement à cause des points.

- On se met ensemble ? demande-t-elle à Orla et Hainoa, plus pour la forme que par réel besoin de confirmer ce qui, à ses yeux, était une évidence.

Sans plus attendre, elle gratifia ses deux voisines d'un sourire entendu et positionna le polochon qui lui avait été attribué - véritable arme de destruction massive s'il en est une ! - de manière verticale, afin qu'il fasse face aux tables qui se trouvaient, justement, en face d'elle (jusque là, c'est logique et j'espère que tout le monde me suit, même s'il ne m'aime pas !). Maintenant qu'on lui en donnait les moyens légaux - ou, du moins, licites, car après tout, il n'était pas certain que le ministère approuve les méthodes de Flitwick. Après tout, l'édredon aurait pu être une arme de crime au Trivial Poursuit - elle avait la ferme attention de poursuivre ouvertement sa bataille de boules de parchemin. Sauf qu'au lieu des boulettes, elle se servirait d'un polochon plein de plumes. Espérons qu'il n'y avait pas d'allergiques dans la classe. Quoique... Si Flitwick était un vicelard, il aurait pu justement refiler des oreillers en plumes précisément dans le but de voir mourir étouffée une partie de ses élèves. Ce qui lui ferait moins de copies à corriger. Mais une telle pensée ne pouvait certainement pas traverser l'esprit du gentil Flitwick... N'est ce pas ?

La petite reprenait sa baguette en main et s'apprêtait à envoyer son polochon droit sur les soeurs Fenty lorsqu'elle fut elle-même attaquée par Jessika. Aïe Euh ! Mais c'est qu'elle était rapide, cette petite chipie, en plus ! Ana avait reçu le polochon de sa pire ennemie la première année en plein dans la figure et il lui fallut un petit moment pour s'en dépatouiller sans perdre le peu de dignité qui lui restait.
Echevelée, elle lança un coup d'oeil qui se voulait noir agresseur. Qui se voulait noir seulement. Car il était bien évident qu'au fond d'elle, Anabelle Montgomery était hilare. A la guerre comme à la guerre ! La situation était vraiment drôle et Jessika, somme toute, n'avait fait qu'être plus rapide qu'elle. C'était, finalement, tout à son honneur.
Mais ce n'était pas pour autant qu'Ana allait se laisser faire ! Ni une, ni deux, ni trois, elle remonta ses manches et se mordit la lèvre inférieure en une mimique comique (allez savoir pourquoi, j'ai failli écrire "communiste" puis "communication". Je dois être fatiguée), l'air de dire "Tu ne perds rien pour attendre !" avant de prononcer d'une voix ferme :

- Wingardium Leviosa !

Et hop ! Délicat mouvement du poignet pour accompagner le sortilège. Le polochon s'éleva dans les airs et fusa sur Jessika. "Na !", parut dire Ana, qui esquissa un sourire pétillant de malice en donnant un petit coup de baguette très sec, sur la droite, de manière à être bien sûre que le polochon atteigne la tête de Jessika.
Aha ! Et en plus, maintenant, elle avait un autre polochon à sa disposition ! Déterminée à réutilisé celui qui avait manqué lui casser le nez (au moins tout ça !), Ana le mit en position, dans le but évident de reprendre les hostilités "boulettes de papier" là où elles avaient été arrêtées, lorsqu'elle reçut un second polochon en plein dans l'épaule gauche. Mais euh ! On lui en voulait, ou quoi ? Ce serait étonnant, tiens !

Elle se tourna d'un bloc vers l'élève qui avait osé la frapper via polochon interposé sans y être convié (oui, parce que les Fenty, elles, elles avaient le droit ! Orla, Hainoa et Lethe aussi... Mais pas les autres ! Si, si, c'est logique, je vous assure !) et avisa une petite première année (encore ? Mais qu'est-ce qu'ils mangeaient, les jeunes, de nos jours ?!) de Serdaigle (comme Fenty-The-Second) qui semblait toute contrite de l'avoir touchée, mais pas tant que ça, en fait (pas tant contrite que cela, j'entends. Et non, pas tant touchée. Parce que si, Ana pouvait en témoigner, Lucy l'avait bel et bien touchée !).
Bien. Très bien. Changeant subitement de cible, Anabelle adressa un sourire carnassier ("Euh ? Elle n'a pas trop de dents, là ?") à Lucy avant de prononcer d'un air sauvage :

- Wingardium Leviosa !

Un mouvement de poignet plus tard, le polochon qu'Ana avait elle-même reçu de Jessika fonçait sur Lucy. Non mais des fois !

(883 mots, à un polochon près)
$$$
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Cours de Niveau 1, La Lévitation. [Clos]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Cours de Niveau 1, La Lévitation. [Clos]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 11 sur 15Aller à la page : Précédent  1 ... 7 ... 10, 11, 12, 13, 14, 15  Suivant
 Sujets similaires
-
» Cours de Niveau 1, La Lévitation. [Clos]
» Cours de Niveau 1, la Magie dans tous ses Etats !
» Cours de niveau 2, L'Attraction et la Répulsion.
» [1ère année] #Cours 1# Le sortilège de lévitation
» Haiti - Nicaragua Niveau de Pauvreté En interprétant l’article sur le ralen

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
HP-Hogwarts ::  :: Archives :: Les vieux grimoires :: Les années précédentes :: Sujets clos année 6 :: Cours année 6-
Sauter vers: