AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  






Partagez | 
 

 Cours de Niveau 1, La Lévitation. [Clos]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1 ... 8 ... 12, 13, 14, 15  Suivant
AuteurMessage

Invité
avatar



MessageSujet: Re: Cours de Niveau 1, La Lévitation. [Clos]   Jeu 21 Aoû - 21:52



Chouette l’équipe était constituée ! Deux Poufsouffle un Gryffondor ! Si c’est pas une super équipe ça ! Les trois élèves échangèrent de brèves présentations. Abbygael : c’était le nom de la deuxième Poufsouffle. Un sourire constamment perché sur son visage caractérisait la jeune fille.
Lethe était contente qu’elle l’ait choisi comme coéquipière. Elles allaient bien s’amuser ensemble. Pauvre Théo seul avec deux filles, qui plus est qu’elles ne sont pas dans sa maison... Son amie lui lança un petit coup d’œil inquiet. Ce qu’elle vit la rassura : Le gryffon affichait un sourire amusé et ne semblait pas gêné de ne pas être seul avec sa princesse. Ouff c’est mieux comme ça, pensa Lethe.


Le petit groupe se dirigea vers un lit. C’était le dernier ils avaient de la chance. Ils s’y installèrent, Théo entre les deux fillettes puis commencèrent à bombarder de polochons leurs ennemis. Le bombardier mâle, c’est à dire monsieur Mandrake, se lança dans la bataille le premier. Les deux filles le regardèrent abasourdies. Lethe ne lui connaissait pas cette audace à mitrailler de polochons les autreS. De l’autre côté de son ami Abby se ressaisit la première et prononça un immense Wingardium LeviosAAA ! Suite à son incantation plusieurs oreillers s’élevèrent dans les airs. Elle visait principalement les Serpentards et les Serdaigles.

Jusqu’à ce que Théo se prenne un édredon en pleine tête et tombe à la renverse de son perchoir Lethe était restée immobile, se contentant de regarder le carnage environnant. Une petite voix s’éleva à l’intérieur de son être. Elle lui criait de se ressaisir et de venger son coéquipier. Alors elle s’écria :

- Wingardium Leviosa ! !

Son polochon s’envola au moment où Abbygael recevait un projectile en provenance d’une jeune fille au sourire narquois. Très rapidement la brunette se releva et lança son oreiller sur la fillette.
Se déconnectant de la lutte acharnée qui avait commencé entre les deux élèves Lethe chercha des yeux une cible potentielle. Son regard se posa sur son assistante, Anabelle Montgomery. Elle était en train de bombarder deux jumelles, dont l’une des deux avait était le cobaye de Mobilis Corpus.
Elle les revit entrain de lancer des boulettes de papiers sur sa pauvre amie ! Interdit de toucher à Ana ! A ce moment là la franco-allemande s’était jurer de leur faire payer. Le moment était venu !
Un sourire moqueur naquit sur le doux visage de la seconde année. Mais avant de pouvoir s’amuser un peu la petite vengea son ami. Elle lança aussi fort que possible son polochon sur celui qui avait osé attaquer son chewi. Puis elle joignit ses forces à celle de son amie. Rancunière Lethe nan pas du tout, qu’est ce que vous racontez !


Un nouvel oreiller s’envola pour atterrir sur le visage étonné de la sœur qui appartenait à Gryffondor. Un second décolla immédiatement pour aller rencontrer le nez de la Serdaigle.
Un rire sadique s’échappa de la gorge de Lethe alors que Théophile se relevait à peine. Elle lui adressa un clin d’œil complice puis ensemble ils attrapèrent à mains nues deux nouveaux édredons. Dans un mouvement parfaitement synchronisé ils les lancèrent sur Enry Stanley.

Sous le poids des deux polochons il bascula en arrière, sans oublier dans jeter un regard meurtrier aux deux amis. Devant cette menace les seconds années éclatèrent de rire et reprirent leur assaut polochonique.
Alors que Lethe se préparer à envoyer un paquet surpris sur une serpentard un oreiller vint heurter son avant bras. Le choc le fissura et une poignée de plumes s’envolèrent. Décontenancée la fillette avait perdu le contrôle de son sort et son oreiller dégringola sur la tête de son cher professeur. Seul une glissade sur le côté lui évita une rencontre, sûrement passionnant d’ailleurs, avec le polochon. On était passé à deux doigts de la catastrophe. Un peu honteuse elle adressa un regard désolé à son enseignant qui lui renvoya un sourire amusé accompagné d’un oreiller tout moelleux. Lethe le reçu en pleine tête et éclata de rire. Décidément c’était le meilleur cours de Sortilège auquel elle avait assisté !

Plus motivée que jamais elle reprit ses lancés d’édredons. Tous arrivèrent à l’endroit choisi par la lanceuse. Au bout de dix minutes d’envoyage de polochons Lethe se stoppa, se contentant seulement de renvoyer ce qui la visait. Elle tourna la tête vers ses coéquipiers et vit qu’ils luttaient avec acharnement ! Au moment où Lethe allait détourner le regard elle remarqua du coin de l’œil un projectile qui filait droit en direction d’Abbygael. Alors elle hurla pour la prévenir :

- Attention Abby, baisse-toi !


Sans trop savoir pourquoi son amie lui conseillait cela Miss Erwin s'éxécuta et évita de justesse le polochon. Etonnée, elle se retourna pour détailler l’oreiller qui l'avait manqué de peu. Lethe profita de l’effet de surprise du lanceur pour venger sa camarade.

- Wingardium Leviosa ! !

Le coussin s’éleva dans les airs et Lethe lui fit décrire une boucle au-dessus de la tête de " l’ennemi ". Elle le stabilisa au-dessus puis le fit tomber sur le crane de cette malheureuse personne. Un sourire satisfait apparu sur le visage de la roussette.

Pourtant ce " sauvetage " ne lui fut pas bénéfique car lorsque qu’elle tourna la tête pour se relancer dans la bataille, un polochon entra en collision avec le front de la fillette. Elle se massa distraitement la zone touchée, cherchant l’origine du projectile. La source ne l’étonna guère. De l’autre côté de l’épais nuage de plumes Anabelle Montgomery, sa nouvelle amie, affichait un sourire ravi.

" Si elle veut jouer à ça ", pensa Lethe, " Elle va être servie "

Elle répondit au sourire d’Ana par un petit clin d’œil puis fit s’envoler un nouveau polochon. Elle fit mine de viser la voisine de la 3ème année mais au dernier moment avant l’impact, elle fit changer de cap à son missile, par un brusque mouvement du poigner, pour qu’il atteigne la jeune Montgomery dans le ventre. Dans le mille ! 1 à 0 pour Lethe !


|1008 mots =D|






$$$
Revenir en haut Aller en bas

Invité
avatar



MessageSujet: Re: Cours de Niveau 1, La Lévitation. [Clos]   Jeu 21 Aoû - 22:19

Ce n’est que lorsqu’un épais traversin vint brutalement se loger au creux de ses genoux, la forçant à tomber, que Raine s’aperçu qu’il y avait longtemps que sa partenaire n’était plus dans son dos.
« Réglisse baratiné… » marmonna-t-elle en crachant des plumes et en profitant de sa position (basse) pour ramasser deux petits oreillers. Elle se releva, évita habilement un polochon lancé comme une fusée, et expédia d’un grand coup de baguette magique le premier de ses deux oreillers à la première personne qui entra dans son champ de vision. Elle n’avait pas eu le temps de l’identifier mais sa petite taille lui fit fugitivement penser au professeur Flitwick, si bien qu’elle s’empressa d’envoyer son deuxième oreiller dans n’importe quelle direction, pourvu que sa cible la vit occupée à autre chose qu’à lui lancer des oreillers à la figure…
Il apparu qu’elle avait touché un immense troisième année de son second jet, et plongea sous une table avant qu’il ne trouve l’origine du projectile.

« C’est calme d’un coup… »
Voilà ce qu’elle murmura, accroupie sous sa table. L’épaisse moquette duveteuse qui recouvrait à présent le sol sur une dizaine de centimètres d’épaisseur étouffait la plupart des cris et bruits de chute que produisait le "cours" en continu. Elle n’apercevait que des paires de chaussures fugitives et régulièrement un deux postérieurs s’enfoncer mollement dans les plumes, et c’était tout ce qui lui parvenait du carnage qui sévissait trente centimètres au-dessus de sa tête. En fait, elle serait bien restée là un petit moment… pour respirer un peu… Mais elle trouva bientôt une bien meilleure façon d’utiliser cette petite pause…
En effet, à l’abri sous sa table elle ne pouvait guère recevoir ni envoyer d’attaques. En revanche, elle n’aurait pas pu trouver meilleur endroit pour faire des provisions de munitions ! Elle n’avait qu’à tendre le bras ! Ce qu’elle fit !

En quelques minutes, le dessous de la table était occupé par une cargaison d’oreillers, polochons et traversins de premier choix, et Raine commençait à s’y sentir à l’étroit… Jugeant quez le moment de repasser à l’attaque était venu, elle adopta une stratégie toute particulière :
Tout d’abord, elle fit passer un oreiller d’une taille respectable à l’extérieur de sa cachette et lui jeta rapidement le sortilège de lévitation. Il s’éleva jusqu’à ce que la jeune sorcière n’en vit plus qu’un coin, puis elle l’envoya au hasard, ne pouvant voir autours d’elle. C’était le seul inconvénient de la méthode, mais elle était payante. Avec tout son stock, ce serait bien le diable si elle n’arrivait pas à toucher quelques personnes. Et puis, être à l’abri des représailles, quel bonheur ! Ce n’était peut-être pas très fair-play, mais drôlement tranquillisant !
C’est en reproduisant l’opération sur une paire de douzaines de projectiles qu’elle épuisa son stock et dû se résoudre à quitter sa confortable position.

Malheureusement pour elle, son stratagème avait beaucoup, mais alors beaucoup moins bien fonctionné que ce qu’elle avait imaginé. Ses victimes avaient bien vite localisé l’origine des tirs et, considérant que c’était une grave faute aux principes de la bataille de polochons, avaient arrêté un châtiment adéquat. Ainsi, lorsque Raine s’extirpa de sa cachette, elle reçu d’un seul coup et sans avoir le temps ni le pouvoir de s’en protéger une bonne douzaine d’oreillers qui se répartirent sur la surface de son corps qui tomba sur le coup (et sur le sol). Cinq secondes plus tard, on pouvait observer un étrange monticule duveteux et remuant dans un coin de la salle…


[585 mots]

$$$
[2/ De quel joli nom d'oiseau Ron insulte t-il les rats de la ménagerie magique ?
-> Il les traite de cabotins. (comédien ambulant / mauvais acteur / personne qui cherche à se faire remarquer par sa faconde(?), sa mimique --un vieux larousse)
citation :
-Des cabotins, marmonna Ron.
...
Mais pourquoi un nom d'oiseau ?]
Revenir en haut Aller en bas

Invité
avatar



MessageSujet: Re: Cours de Niveau 1, La Lévitation. [Clos]   Ven 22 Aoû - 8:44

Il allait devenir dingue, déjà qu'il sentait ses tempes tapaient dans sa tête, il avait l'impression d'avoir courut un cent mètre en dix secondes... C'était impossible bien évidemment, mais c'était l'impression que le petit aigle avait eu. Déjà, il était la cible favorite de certains de ses camarades de classe, et Enry énervait, ce n'était pas toujours bon... Ah ah... L'expérience de la couette en feu ne l'avait nullement affecter d'ailleurs. Et puis, il savait parfaitement utiliser ce sortilège, pas besoin donc de faire attention. Enfin, c'est ce qu'il se disait. Et, l'intention première du petit Stanley n'avait pas été d'enflammer la salle de classe, mais de se protéger de cette arme redoutable qu'avait user l'une des jumelles. Enry était presque sur le point de se sauver de la classe, il n'aimait pas du tout cette ambiance. Pas drôle le petit Enry hein ? Il préférait de loin aller parler à ses plantes plutôt que de jouer à taper les autres avec un polochon. A plusieurs reprises, il s'en prit dans la figure, et un petit groupe s'acharna même sur lui. Le jeune garçon aux cheveux corbeaux avait les sourcils froncés, et il ne pouvait pas réprimer sa colère montante. La colère fait bien des choses, de plus, les deux seuls fois dans sa misérable vie où il avait été en colère était le jour où il avait découvert ses dons pour la magie et qu'il avait malencontreusement exploser un verre dans la figure de l'un de ses camarades. Et, la deuxième fois il s'était mis à hurler sur une fille qui passait dans le couloir. D'ailleurs, maintenant, le jeune homme l'appréciait plutôt bien... Keira Williams. Ce n'était pas de l'amitié, parce qu'Enry ne voulait pas d'ami (pour changer) mais il l'appréciait à sa juste valeur. Discuter avec elle n'était pas un problème.

Le jeune élève de deuxième année fronça légèrement les sourcils, l'expression être en pétard définissait très bien l'état d'esprit de notre jeune homme mais surtout sa coupe de cheveu... Si la jeune Katina ne l'avait pas réveillé avec sa voix, il aurait peut être lancer des incendio dans tous les sens. Mais, à peine voulut-il jeter un sort, il sentit une main se refermer sur son poignet. Il croisa le regard pétillant de sa jeune coéquipière. Puis, il leva le nez vers le lit qu'elle venait d'attirer vers eux... Comment pouvait-il dormir maintenant hein ? Non... Ne t'énerve pas, c'est inutile... Et puis, elle cherche juste à te faire plaisir... Heiiiin ? Il pouvait se débrouiller tout seul !

Puis soudain, une force invisible le tira par la cheville. Il retint un hoquet de surprise. Il n'aimait pas du tout ça. Pendant au moins cinq bonnes secondes, il se retrouva suspendu dans les airs, la tête en bas et les jambes en l'air. @____@ Ma têêêêêêêteeeeeeuh... Il voyait complètement flou, et le paysage tournait autour de lui. C'était plutôt l'effet de son imagination, mais le sang lui montait très vite à la tête. Là aussi... dans les deux sens du terme... le jeune homme plissa les yeux. Il agita les bras lorsqu'il sentit la force le lâcher. Il risquait de se casser un bras ou de se fracturer le crâne s'il n'agissait pas maintenant... Sa baguette toujours à la main, aucun sort ne lui venait à l'esprit pour se réceptionner en toute TRANQUILLITE !! Enry poussa un juron lorsqu'il crut que sa petite vie tranquille s'était terminé à ce cours même. Mais, un lit apparut brusquement sous ses yeux, et ce grâce à la jeune Pouffy qui lui servait de coéquipière.

Très amicale quand même non ... ? Enry poussa un soupire de soulagement. Puis rétorqua : " Ah non... Tu montes avec moi... "
Hors de question de se retrouver tout seul. Impressionnant non ? Pour un garçon qui appréciait plus une conversation avec un objet ou un animal qu'avec un être humain ... ? Enry attrapa la jeune fille par la main pour l'aider à se hisser sur le lit... Il la laissa le diriger tandis que lui tenter de calmer les battements de son coeur. En tout cas, il ne cessait de marmonner des paroles plus pour lui même (et oui, Enry aime parler tout seul) que pour les autres : " Mon Dieu, mais ils sont vraiment débile... Impossible à vivre... Ils ont rien d'autres à faire que s'amuser avec des polochons... Leur niveau intellectuel ne doit même pas dépasser la moyenne... Oui, c'est tout à fait ça... Ils sont attardés mentaux ! Et moi... Je suis dans leur classe ! Mais qu'ai-je fait pour mériter un tel châtiment ? "

Puis, le petit aigle ferma un instant les yeux, pour les rouvrir au bout de quelques minutes. Il croisa à nouveau le regard de sa coéquipière puis rétorqua :" Au faite, merci, preux chevalière pour être venu à mon secours. "

Pour ce qui était de se foutre de la poire des autres avec une voix aussi neutre, seul Enry en était capable bien sur... Il devrait gagner une palme d'or ... ^____^ " Et puis... Pour la pauvre couette qui aurait pu enflammer la classe tout entière... Je m'en fiche. J'étais assez sûr de moi pour exécuter le sort avec attention... Et... Je-ne-suis-pas-fou... "

Si. Un peu Enry. A ta manière, mais un peu...


===================================


[ 8 6 2 mots ]
$$$

Hj - Par contre, Katina, tu peux compter les nombres de mots avec Word. ^___^
Je pense que ça prend moins de temps. =P



[ Ediit Flitwick ; Super participation, vraiment ! Vous vous souvenez des 12 questions qui se trouvnt dans un des posts des pages précédentes ? Et bien, il en reste quelques unes auxquels personne n'as encore tEnter sa chance ! La numéro 4, 9, 10 &' 11 sont encore à la recherche de gentil samaritain prêt à éclaicir leur mystère ! Dès que les 4 questions ont une réponse, j'enchaîne avec une autre série de question ! Bonne chance ! ]
Revenir en haut Aller en bas

Invité
avatar



MessageSujet: Re: Cours de Niveau 1, La Lévitation. [Clos]   Sam 23 Aoû - 0:12

Erica se dirigea vers Raine puis essaya de la tirer, la pauvre, avec tous les oreillers qu'elle venait de recevoir, elle devait être Ko! M'enfin, heureusement, Erica avait toujours son oreiller qu'elle utilisait pour protéger sa tête, le reste, elle s'en fichait... M'enfin bref, Erica reçut ensuite un polochon juste à l'endroit où elle avait mal... La jeune fille grimaça avant de courir se cacher sous une table... Les tables, heureusement qu'il y en a en classe, m'enfin c'est un peu normal car c'est quand même une salle de classe... Ce qui n'est pas normal, c'est ce qui était entrain de se passer au tour de la jeune Bucksworth... Normalement, dans les classes, on ne fait pas de bataille de polochon, mais on écrit et on lit ^^'... M'enfin, ce n'est pas le sujet, la jeune fille se dirigea aussi vite que la lumière vers la table puis se cacha tout en essayant de se protéger avec son polochon, quand à un moment, elle en reçue un nouveau sur la tête...

"-Y en marre =='..."

[Désolé pour ce tout petit poste ^^']
Revenir en haut Aller en bas

Invité
avatar



MessageSujet: Re: Cours de Niveau 1, La Lévitation. [Clos]   Sam 23 Aoû - 5:34

Jessika n'eut que le temps de voir la couette s'enflammer. Ensuite, ce qu'elle voyait, c'était un gros noir. Oui, oui. Le noir. L'obscurité totale. La raison? Elle fermait les yeux! Pourquoi? Parce que quelque chose de blanc manquait de l'étouffer! Ce quelque chose de blanc, elle n'avait pas pu le dévier. Il venait de Enry et le Serdaigle ne lâchait pas prise. Jessika essayait de parler, de lui demander d'arrêter. Mais comment faire si elle n'arrivait plus à respirer? Ah, mais, vous, vous croyiez être capable de parler sans respirer? Bah, essayez et vous verrez que vous ne réussirez pas! La Rouge et Or déplaça sa main. Que faisait sa soeur? Essayait-elle de la défendre? Pourquoi Krystina n'avait-elle pas attraper le coussin pour la libérer? Mais que faisait sa jumelle? Est-ce qu'elle se moquait éperdument de sa vie ou quoi? Oui, oui, malgré que ce soit presque improbable, la jeune élève se posait ses questions. Mais, elle ne pouvait rien voir. Elle entendait son coeur battre de plus en plus rapidement. Elle ne voulait pas mourir étouffée! Mais, est-ce que l'élève plus vieux qu'elle avait remarqué qu'il était en train de la tuer? Non, je n'exagère pas! Il était réellement en train de la tuer! Peut-être inconsciemment, je l'accorde. Mais, ça ne change tout de même pas que Jessika risquait d'étouffer.

L'élève de première année essayait d'attraper le coussin. Une première tentative... Et non! Elle retenta sa chance. Mais, en vain! Rah! La Gryffondor commençait à sa débattre, à reculer. Elle arrivait à prendre de toutes petites respirations. La jeune fille put ouvrir les yeux quelques fractions de secondes. Elle entrevit Flitwick. Pourquoi lui ne réagissait-il pas? Était-il au courant de ce qui se passait ou les plumes lui bloquaient la vue? Jessika se mit à reculer. Mais, le coussin la poursuivait. Elle essaya de mettre les mains devant elle. Mais, les coups devenaient de plus en plus fort et de plus en plus rapides.

Oui! La lionne réussit à attrapper le coussin! Oh... Non! Finalement, elle ne l'avait pas attrappé. Je dois m'être un peu trompée...

Devenue presque aussi bleu que le bleu de Serdaigle, elle entendit la voix de sa soeur. Cette voix lui semblait venir de loin. De très loin! Elle sentit alors le coussin se décoler de sa figure. Et le Serdaigle avait arrêté le coups. La Rouge et Or prit de grandes respirations. Elle haletait un peu. Elle toussotait quelques fois. Elle voyait des images floues. Elle reconnaissait sa soeur mais, c'était encore trop flou.

Lorsqu'elle arriva à retrouver une respiration et une vue normale, elle vit sa soeur, la baguette levée et Enry qui retombait. Alors, sa soeur ne l'avait pas abandonnée! Elle en était sûr! Jamais Krystina n'aurait laissé sa soeur à son triste sort. Jessika sourit. Mais, elle lança un regard noir à Enry. Un regard très noir qui voulait dire tant de choses. Pourquoi il n'avait pas arrêté en la voyant étouffer?

Peu importe. Quelqu'un la fit sortir de ses pensées et elle ne put répondre aux multiples questions qui flottaient dans son cerveau. C'était Katina, la Poufsouffle qui était dans l'équipe du Serdaigle qui l'avait attaqué avec des coussins. Ses paroles continuaient de résonner dans sa tête. Elle s'était d'abord exclamée qu'elle était à Serdaigle tout à l'heure. Mais, Jessika avait laissé tombé ce commentaire, croyant qu'elle pensait qu'elle était la même fille que Krystina et qu'elle n'avait pas remarqué qu'elle était sa soeur. Mais, maintenant, elle avait dit qu'elles étaient jumelles! Non tsé! Elles étaient des clones! Rah la la! Bien sûr qu'elles étaient jumelles. Aucune des deux n'avait été victime d'un sortilège de dédoublement. La Rouge et or fit un sourire en coin à Katina et haussa les épaules, pour toute réponse. Elle n'allait pas dire: "Bah, oui! On est jumelles! T'avais pas remarqué?". La réponse sautait aux yeux et elle n'avait pas besoin de réponse, puisqu'elle la connaissait déjà.

Mais, un lit s'approcha des deux coéquipiers et les protégea. Jessika se tourna vers sa soeur et lui dit signe de se pencher. Un polochon fonçait vers elles. Alors, Jessika se pencha en même temps que la Serdaigle pour éviter le polochon. Puis, elle lança:

"Wingardium Leviosa!"

Elle répéta la formule de nombreuses fois pour que les polochons aillent déstabiliser Théophile.

[713 mots!]
$$$
[Question 11: Que font les verres ensorcelés par Dumbledore lors de sa visite aux Dursley?]
[Réponse: Les verres ensorcelés des Dursley donnent des petits coups sur les tempes des trois Dursley. Ces coups deviennent de plus en plus insistants.]

[ Edit Flitwick ; Désolé Jessika, désolé ! Erreur de ma part, votre Fifi commence à ne plus avoir toute sa tête ! Donc, je récapitule ; ne reste plus que la question 4 et 9 ! ]
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Assistant

Parchemins : 330
Âge : 27 ans
Actuellement : Assistant en DCFM


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
Multi-compte de: Matt

MessageSujet: Re: Cours de Niveau 1, La Lévitation. [Clos]   Dim 24 Aoû - 16:00

La bataille était lancée. Non pas une grande guerre apocalyptique entre 19 pays, mais juste la bataille de polochons. Matt se leva bruyamment, faisant basculer dangereusement sa chaise, puis se tourna vers Summer, un sourire aux lèvres. Tout le matériel était près, et plusieurs élèves avaient déjà commencé à lancer des coussins. Le jeune Gryffondor en vit passer un à quelques centimètres de lui. Il émit un petit rire amusé, puis prit sensuellement la main de sa coéquipière pour l'emmener au coeur de la bataille. Bien qu'ils étaient au sol, les oreillers ne passaient pas loin d'eux parfois. Bref, lit ou fauteuil ? Décision déficile... Le Rouge et Or se gratta le manton puis se tourna vers la jeune blonde, l'air interrogatif. Finalement il zigzaqua entre les différents obstacles objets et s'arrêta devant un gros fauteuil moelleux. Il sortit sa baguette, s'éclaircit la gorge, et prononça attentivement la formule.

" Wingardium Leviosa !"

A sa plus grande joie, le canapé s'éleva dans les airs... mais seulement pour quelques secondes. Car il retomba ensuite lourdement sur le sol. Le jeune Stevens, un peu découragé reéxécuta la formule qui fonctionna très bien cette fois-ci. Attrapant deux polochons au passage, il fit signe à la jeune fille de l'accompagner sur le divan, puis sauta vite dessus avant qu'il n'aille trop haut. Ses pieds pendouillaient encore dans le vide, lorsque quelque chose lui chatouilla la jambe. Une souris encore vivante ! Matt lacha une main, manquant de chuter, puis secoua violemment sa jambe, pour finalement faire tomber le maudit rongeur. Remontant difficilement sur son moyen de vol, il attrapa un polochon posé dessus. Le lion guetta les alentours, ne remarquant pas que Summer était restée à terre, cause de trop forte rapidité de la part du Gryffy. "PAF !" Un oreiller en pleine face. Pourtant tout le monde visait quelqu'un de particulier. Bon, pas grave... Même si il venait tout juste d'entrer dans le combat, Matt était déjà un peu sonné par la violence du coussin qu'il venait de se prendre. Ne pas baisser les bras ! Une jambe sur l'accoudoir et les bras pendant dans le vide, le jeune garçon se secoua la tête pour reprendre ses esprits. Il essayait de voir qui l'avait visé, mais c'était un peu difficile , étant donné le nombre d'élèves qui participaient à cette activité. Le petit brun jeta un regard au professeur nain, qui sembla tout content de voir ses élèves s'amuser autant. C'est vrai, son idée n'était pas si mal. Et puis, retomber en enfance ne faisait pas de mal ! Enfin, pour certains, pas pour Matt, parce que lui, était encore un p'tit jeune.
Il se releva donc, et regarda tous les élèves. Certains étaient plus fort que d'autres... Le petit garçon lacha alors son coussin, mais avant qu'il ait eut le temps de lever sa baguette, un autre polochon passa à quelques centimètres de lui. Il se baissa pour l'éviter, se demandant qui visait si mal. Ou peut-être quelqu'un le visait-il vraiment... Bon,bon ce n'était que le début, mais quand même. Dans la foulée, il distingua Abbygael, une fille qu'il connaissait depuis le début de son séjour à Poudlard. Un sourire narquois aux lèvres, il prononça la formule de lévitation et envoya son oreiller sur la brunette.


" Eéééh, Abby' ! "

Belle façon pour que la jeune fille se prenne le projectile en pleine face. Et comme si c'était pas assez, il agita sa baguette pour faire aller son fauteuil droit sur le moyen de vol de la jeune Jaune et Noir. Par contre, il ne lui restait plus qu'un coussin, et après il devrait aller rechercher des munitions, vulnérable. Les yeux perçants, un air amusé et un sourire aux lèvres, il fonçait vers l'équipe d'Abbygael.

[ Edit : 624 mots =) ]
$$$


  


Dernière édition par Matt Stevens le Dim 24 Aoû - 19:22, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité
avatar



MessageSujet: Re: Cours de Niveau 1, La Lévitation. [Clos]   Dim 24 Aoû - 17:26

Quand Enry l’entraîna en l’assénant d’un « Ah non… Tu montes avec moi » déterminé, la jeune fille tenta de déguiser le rire qui menaçait de lui secouer les cotes dans une quinte de toux.
Pas très gracieux mais efficace ; le Serdaigle ne remarqua rien.


« Tant mieux » fit elle pour elle-même en observant les sourcils froncés de son voisin de lit. « C’est fou comme il a pas l’air commode comme ça… »

- « Attachez vos ceintures, la compagnie Katastrov-Choovansky vous propose de vous élever sans plus attendre pour échapper à des pervers poursuivants et sauvegarder votre précieuse santé mentale », annonça-t-elle en prenant un air très professionnel, confortablement calée entre deux coussins ramassés pour la suite des opérations.

Elle offrit un sourire étincelant à Enry et d’un mouvement de baguette, éleva doucement le lit. Ils furent bientôt deux trois mètres au dessus de la cohue, retrouvant leur position initiale.
La jeune fille se mit à plat ventre, fondue dans le matelas, et, geste typique qu’elle faisait inconsciemment quand elle était en mode « observation », retroussa sa lèvre inférieure, pensive.
Son regard bi-color sauta d’un groupe d’élèves à un autre sans se laisser divertir par un projectile volant. Elle repoussa machinalement quelques objets venant sur eux avant d’entendre un drôle de bruit de fond qui finit par capter son attention.
Perplexe, elle chercha quelques secondes d’où ça venait avant de se tourner vers Enry qui marmonnait dans sa barbe inexistante.


- « Mon Dieu, mais ils sont vraiment débile... Impossible à vivre... Ils ont rien d'autres à faire que s'amuser avec des polochons... Leur niveau intellectuel ne doit même pas dépasser la moyenne... Oui, c'est tout à fait ça... Ils sont attardés mentaux ! Et moi... Je suis dans leur classe ! Mais qu'ai-je fait pour mériter un tel châtiment ? »

« Enry, tu vas finir par me faire flipper », allait elle dire quand, fort heureusement pour la possible susceptibilité d’Enry (ou les quelques restes de sang froid qui lui restait), un coussin égaré la frôla, la coupant net avant qu’elle n’ait prononcé le moindre mot. Instinctivement, elle l’attrapa au vol
Au même moment, une voix se détacha nettement du brouhaha intempestif et un « Waddiwasi » lancé sur le coussin l’arracha brutalement des menottes de la Poufsouffle pour aller percuter un élève un peu plus bas.


- « Whoua ! » s’exclama la jeune fille ébahie
« C’est quoi ce sort, tu le connais, toi ? », demanda-t-elle à Enry en armant sa baguette, loin de se formaliser après les remerciements ironiques du jeune homme et sa justification douteuse de l’emploi du sort « incendio. »

Elle ne lui laissa pas le temps de répondre et enchaîna dans un mouvement de poignet en désignant un traversin échoué sur le haut d’une armoire :

- « Waddiwasi ! »

Aurait elle du attendre qu’Enry lui réponde et lui montre comment utiliser ce sortilège ?
Aurait elle du essayer se réfréner avant de s’essayer au Waddiwasi ?

Certainement, oui, mais comment décaper ce fichu enthousiasme qui coulait dans ses veines quand il s’agissait de possibles armes contres ses acnéiques de frères ?
L’infortuné traversin explosa dans une gerbe de plumes et de lambeaux de taie d’oreiller.

Il y eut un bref instant de silence durant lequel Katchoo n’osa pas broncher, avant de se retourner vers Enry, tachant de dissimuler son embarras :

- « Ahah… ça n’a pas fait avec le coussin tout à l’heure… »




512 mots (sans les citations d'Enry)

$$$
(Enry, tu es devenu un Dieu pour moi, le Dumbledore du comptage de mots. Merci pour l'astuce word ^^)



4/ Que fait Hermione jsute après avoir prononcé ce juron splendide et fantaisiste ??

Elle part chercher le portrait de Phinéas Nigellus et le fourre dans son sac pour éviter que Rogue ne puisse les espionner au travers du tableau de cet ancien directeur serpentard .

Citation :
Citation :
« L’image peinte de Phinéas Nigellus avait la faculté de passer de son portrait du Square Grimmaurd à celui qui était accroché dans le bureau du directeur de Poudlard (…).
- « Rogue aurait pu envoyer P.Nigellus regarder ce qui se passe ici », expliqua Hermione à Ron tandis qu’elle s’asseyait. Mais maintenant, s’il essaye, tout ce qu’il verra, c’est l’intérieur de mon sac »
Revenir en haut Aller en bas

Invité
avatar



MessageSujet: Re: Cours de Niveau 1, La Lévitation. [Clos]   Dim 24 Aoû - 18:47

"Wingardium Leviosa!"

Jessika avait prononcé cette formule pour faire dévier un polochon lancé par une Poufsouffle qui utilisait ses mains plutôt que les formules. Elle lui renvoya le coussin dans sa figure, la déstabilisant. L'élève de première année de Poufsouffle tomba. Jessika fit un petit sourire que font les personnes qui viennent de faire une gaffe. Mais, des couvertures avaient amortis la chute de la Poufsouffle. Celle-ci voulut se vanger. Mais, elle n'en eut pas le temps car elle fut la cible de plusieurs autres élèves.

La Rouge et Or changea donc de cible. Elle regarda chaque élève un par un. Qui allait-elle commencer à attaquer? Les Serpentards, évidemment! Tout le monde savait que les Gryffondors et les Serpentards s'haïssaient depuis plusieurs générations, déjà. Alors, la lionne brandit sa baguette et prononça la bonne vieille formule du professeur Flitwick. Un matelas s'éleva. Oui, oui, un matelas... un vrai! Il s'éleva et vola en direction des Serpentards. Jessika leur donna chacun trois coups de matelas qui faillirent les assommer.

Croyant que c'était assez, qu'elle n'allait tout de même pas les assommer, elle fit un tour de cent quatre-vingt degrés. Mais, soudain, elle reçut cinq ou six polochons dans le dos. Elle fit volte-face. Qui était l'imbécile qui osait attaquer quelqu'un qui avait le dos tourné? Anabelle? Orla? Haiona? Non, peut-être pas elles! Théophile? Katina? Non... Enry? Certainement pas! Se pouvait-il que ce soit Krystina? Impossible! Alors, qui?

Peu importe! La jeune élève de première année qui allait à Gryffondor regarda sa baguette. Ce serait trop lent utiliser sa baguette... Alors, elle prit la dizaine de polochons à ses pieds entre ses mains et elle commença à bombarder tout le monde. ...Jusqu'à ce qu'elle fut la cible de quelques personnes. Alors, là, elle changea de place et prononça:

"Wingardium leviosa!"

Une couverture se leva et tomba, comme la première fois, sur les têtes des "ennemis". Mais... Oh non! Jessika commença à courir. Oui, oui! La bande de Serpentards la voulaient comme cible. Elle fit un tour de la classe avant de ramasser sur son chemin un polochon qu'elle envoya sur eux.

Quelques minutes plus tard, elle ne fut plus la cible de personne. Et elle avait décidé de prendre une petite pause. Elle chercha sa soeur des yeux. Mais, maintenant, c'était difficile de voir quelque chose avec toutes les plumes qui brouillaient la vue de tout le monde. La preuve! Les meilleurs "tireurs" commençaient à mal viser!

Finalement, elle aperçut sa soeur. Elle paraîssait la chercher aussi. Alors, elle l'interpela:

"Krystina!"

L'élève de Serdaigle commença à tourner sur elle-même pour la chercher. Alors, Jessika, qui était assise sur un bureau, mit les pieds à terre et marcha vers elle. Elle déposa une main sur son épaule. Puis, elle lui dit:

"Viens! Suis-moi!"

Elle prit la main de sa soeur et courut vers le "refuge" qu'elles avaient construit quelques minutes auparavant. Arrivées là-bas, elle lui demanda:

"On fait quoi?"

Jessika Fenty posait rarement cette question. Elle était toujours habituée à "leader" une équipe et c'était une des rares fois où elle faisait équipe avec sa soeur à l'école. À son école de Moldus, elle n'avait jamais été dans la même classe que sa soeur pour pouvoir être en équipe avec elle. Mais, Miss Fenty ne voulait que connaître l'avis de sa soeur. Elle avait des petites idées.

[554 mots!]
$$$
[Question 9: Quelle blague de Ron parle de Saturne ? Pourquoi?]
[Réponse: J'ai beaucoup cherché, mais, je n'ai trouvé aucune blague qui parlait de Saturne. Cependant, j'ai trouvé une blague de Ron sur les deux Neptunes.

Citation page 183, chapitre treize: "Aaaaah, dit Ron en imitant le murmure mystérieux du professeur Trelawney, quand deux Neptune apparaissent dans le ciel, c'est le signe qu'un nain à lunettes est en train de naître, mon pauvre garçon..."

Harry avait dit qu'il avait deux Neptune. C'est pourquoi il avait commencé à imiter le professeur de divination. Celle-ci avait dit que Harry était né sous l'influence maléfique de Saturne.

Sinon, j'ai trouvé une autre blague de Ron.

"Est-ce que je pourrais voir ta lune, Lavande? demanda Ron"

Il avait dit ça, parce que Lavande s'était écriée qu,elle avait une planète bizarre. Elle avait demandé au professeur ce que c'était.]
[Bon, bein, je n'ai rien trouvé sur Saturne, mais, j'aurais au moins essayé ^^]
Revenir en haut Aller en bas

Invité
avatar



MessageSujet: Re: Cours de Niveau 1, La Lévitation. [Clos]   Dim 24 Aoû - 19:39

Bientôt, Krystina vit Enry Stanly et Katina Choovansky remonter dans leur lit volant pour lancer d'autres attaques. Puis, elle se retourna vers sa soeur jumelle, Jessika Fenty, afin de lui demander si elle n'était pas trop assommée, ou, voire même, étouffée. Elle lui apprit qu'elle allait très bien et Miss et Miss Fenty retournèrent à leurs attaques.

Alors que la guerre était déclarée entre Miss Fenty la Lionne et une Poufsouffle, Krystina, son polochon et la bonne, efficace et vieille formule du "Wingardium Leviosa" s'acharnaient sur un Gryffondor de Troisième année.

Krystina reçut un tas de plumes en plein dans la gueule bouche. Alors là, si ce jeune homme voulait déclarer la Troisième Guerre Mondiale, ou enfin, une petite guerre civile de Poudlard, il allait en voir de toutes les couleurs. Muhahaha... bon, là, je m'emporte un peu trop, pas vrai?


Donc, comme je le disais l'écrivais, ci-dessus, la guerre civile entre Gryffondor de Troisième et Serdaigle de Première se trouvait officiellement attestée, l'aigle lui envoya un polochon droit dans la figure et le garçon manqua de tomber à la renverse. Ensuite, quand il se releva, Krystina lança un "Lévicorpus":

" Lévicorpus! "

Et le lion fut arraché au sol, tenu par la cheville par une main transparente. Le sang lui montant à la tête, Krystina décida de relâcher son emprise sur sa proie. On ne s'attaque pas à Krystina Fenty. Le message était dorénavant clair. 1 point de plus pour Krystina. 1 à 0 pour elle. Donc, Mademoiselle Kryss sort vainqueur.

Puis, elle chercha sa soeur des yeux. Où était-elle? AAAAOOOUUUCCHHHH! Elle avait reçu un coussin droit dans la nuque avec une de ces forces. Mais elle ne rendit pas le coup, gardant le coussin et cherchant sa soeur jumelle des yeux. Humm... hummm, hummm. Où pouvait-elle être?

Sa voix retentit. Krystina la chercha des yeux en tournant plusieurs fois sur elle-même. Puis, lorsqu'elle l'aperçut enfin, elle se rejoignirent et Jessika demanda à Krystina de la suivre.

Toutes deux gagnèrent leur refuge puis Jess demanda à Kryss ce qu'elles feraient. Ainsi, il n'y avait aucune meneuse. Enfin, les deux étaient meneuses. Krystina proposa:

" J'ai deux idées. La première, c'est de prendre un truc volant. Comme un fauteuil ou un lit. Et d'attaquer ceux qui nous attaquent, et d'attaquer aussi ceux qui sont aussi dans leurs lits. La seconde, c'est encore une idée où on ne pourrait pas nous faire attaquer mais où nous attaquerions les autres. "

Krystina sortit un moment du refuge pour attaquer des personnes. Elle en profitait pour attaquer ces sauvages qui hurlaient à tue-tête. Oui, oui! Avec des plumes dans la bouche ou des coussins manquant d'étouffer dans la figure, il serait plus difficile de hurler, pour ses victimes. C'était quoi, cette habitude. Dès que ces gamins devaient jouer à un jeu plus physique que mental, ils se devaient d'hurler comme des malades? Humph... Imbéciles.

La Première année regagna le refuge, permettant à sa soeur jumelle (oui, toujours Jessika Fenty, ça n'a pas changé en deux lignes) de donner ses idées.

NOMBRE DE MOTS: 507 COMPTÉS PAR WORD

$$$
et plus de questions

[ Edit Fifi le magnifique ; Nouvelle arrivée de question mes p'tits loups ! 1/ Il existe 4 erreurs dans le premier film d'Harry Potter ! Nommez-moi les 4 et expliquer moi dans vos mots en quoi il consiste ! 2/ Expliquez moi ce que signifie Hogward en anglais ( tel sylable fait référence à tel mots etc. ) 3/ Dites moi qui interprète Peves dans le films et ou est-ce que l'on peut retrouvé ses scènes. 4/ Qui est Shirley Henderson ? 5/ Nommez moi 5 espèce de dragons différentes en m'indiquant pour chacun nom original ( in english ), leurs apparences, leur provenance ainsi qu'un autre détail que vous jugez pertinant ! Ce seras tout pour le moment, bonne chance ! ]
Revenir en haut Aller en bas

Invité
avatar



MessageSujet: Re: Cours de Niveau 1, La Lévitation. [Clos]   Mar 26 Aoû - 19:53

Maintenant qu'il était sur le lit en compagnie de sa coéquipière, il espérait vraiment ne pas être à nouveau pris pour cible. Néanmoins, il doutait que cela se passe ainsi, vu que les élèves enragés étaient bien décidés à s'attaquer à eux... Quelle idée aussi de se mêler à cette foule animal ? Enry plissa les yeux pour mieux voir les gens en bas, car pour tout dire, le sort Levicorpus qui l'avait maintenu en l'air par le pied lui avait un peu retourné l'esprit, et il avait l'impression de ne plus y voir clair. Le sang qui lui était monté à la tête avait-il été le fautif de ces troubles de la vue ? Bonne question... En tout cas, sa coéquipière lui rétorqua qu'elle commençait à se poser des questions sur sa santé mentale. C'est ce qu'elle supposa dans sa phrase en tout cas...

" Je vais très bien mentalement. Je t'assure. Sinon, on m'aurait déjà enfermé. Par contre, mes différences peuvent faire croire que je suis fou. Comme maintenant. Qui n'a jamais parlé à voix haute, hein ? "

Le petit aigle continuait de fixer l'adolescente d'un regard perçant et réveillé. Impossible de dormir dans ces conditions. Les cris des élèves étaient encore plus présents dans son esprit... le jeune homme plissa les yeux, il voulut se réinstaller tranquillement, mais voyant que de nombreux regards s'étaient posés sur eux. Il ne bougea pas. Restons assis. En position de défense.

Au cas où un méchant polochon vienne se heurter à sa personne. Hors de question... Il en avait assez. Armé de sa baguette, le garçon avait bien l'intention de retourner chaque polochon qui serait diriger vers lui. Quand soudain, la jeune fille lui demanda ce que faisait le sortilège Waddiwasi. Et, sans attendre sa réponse, elle agit. Sachant bien évidemment qu'elle n'était qu'une élève de niveau 1, elle ne saurait guère utiliser ce sortilège sans explication. Ce qui se produisit devant ses yeux ne l'étonna même pas.

" Ce sortilège décoince un objet avec force et l'envoie à un endroit précis. Mais, vu la façon dont tu as agiter la baguette, le sortilège ne pouvait pas agir positivement sur l'objet... "

Explication un peu tardive. Mais, si elle lui avait un tout petit peu laisser le temps. Peut être qu'elle aurait réfléchit avant d'agir. Le jeune homme avait lu cette définition du sortilège dans un des ouvrages de la bibliothèque qu'il avait eu envi de lire. Il avait déjà tenter de l'apprendre tout seul, mais ce n'était pas au programme de sa deuxième année, et il ne l'avait pas spécialement bien réussis.

Soudain, une nuée de polochon arriva sur eux. Enry s'était brusquement redresser pour affronter dignement cette nuée d'ennemi. Mouahaha ! Vengeance ! Mais quel sort utiliser ?

Enry fronça les sourcils puis tout en pointa rapidement sa baguette vers un polochon qui lui arrivait en pleine face, il rétorqua d'une voix vive mais calme :

" Réducto. "

Il répéta plusieurs fois la formule pour rétrécir le plus de polochons possible. Mais certains percèrent leur défense. Encombrant le lit.

" Raaah, les polochons prennent plus de place ! Aide moi à balancer ceux en trop ! "

Sans attendre la demoiselle aux cheveux dorés, il oeuvra. Il fallait lutter contre l'envahisseur ! C'était sur et certain, Enry était à fond dedans maintenant. Persuadé qu'il était en guerre...


Réponse à la question 4 : Qui est Shirley Henderson ? : C'est l'actrice de Mimi Geignarde ^____^ ]
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Cours de Niveau 1, La Lévitation. [Clos]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Cours de Niveau 1, La Lévitation. [Clos]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 13 sur 15Aller à la page : Précédent  1 ... 8 ... 12, 13, 14, 15  Suivant
 Sujets similaires
-
» Cours de Niveau 1, La Lévitation. [Clos]
» Cours de Niveau 1, la Magie dans tous ses Etats !
» Cours de niveau 2, L'Attraction et la Répulsion.
» [1ère année] #Cours 1# Le sortilège de lévitation
» Haiti - Nicaragua Niveau de Pauvreté En interprétant l’article sur le ralen

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
HP-Hogwarts ::  :: Archives :: Les vieux grimoires :: Les années précédentes :: Sujets clos année 6 :: Cours année 6-
Sauter vers: