AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  






Partagez | 
 

 Cours de Niveau 1, La Lévitation. [Clos]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5 ... 9 ... 15  Suivant
AuteurMessage

Invité
avatar



MessageSujet: Re: Cours de Niveau 1, La Lévitation. [Clos]   Mar 22 Juil - 22:41

La jeune élève de Poudlard leva la main, lorsque le Professeur devait choisir les élèves qui participeraient aux trois démonstrations. Krystina fut choisie. Jessika avait esquissé un sourire à sa soeur, et, avant cela, avait laissé échapper un rire. Il était vrai qu'exposer son caleçon devant une classe de plusieurs élèves devait être très gênant.

Jessika Fenty reçut soudainement une boulette de papier de parchemin sur le front. De qui pouvait-elle provenir? Jessika, pensa, très sarcastiquement:


*Je me demande vraiment c'est qui, hein! Comme si je ne le savais pas!*


Elle jeta un regard amusé à sa soeur qui recevait, elle aussi des morceaux de papier de parchemin. Puis, elle leva un sourcil. C'était très immature de faire cela. Elle replaça son sourcil et, elle en reçut beaucoup plus.

Jessika se tourna vers celle qui envoyait les petites boules. C'était Anabelle Montgomery. Quelle surprise! Enfin, ce n'était tout de même pas sa faute si l'ange qu'elle était elle avait bien voulu corriger la Poufsouffle de troisième année.

En voyant le regard, ma foi, terrible de l'élève, la jeune Fenty ne put s'empêcher de sourire. Elle adorait cela. Si Anabelle voulait réellement qu'elle se fâche, la Gryffondor ferait semblant de trouver cela amusant, même si cette attaque n'avait rien d'amusant, en attendant de trouver quelque chose pour riposter.


*Incroyable! C'est comme dans les films! Jamais je n'aurais cru pouvoir être la cible de personnes qui lançaient des boules de papiers de parchemin!*
, pensa la jeune fille entre deux boulettes reçues.

Elle avait une bien bonne idée. Elle non plus ne se laissait pas marcher sur les pieds. Anabelle regretterait son geste insolent. Jessika pensa:


*Ne t'en fais surtout pas, Ana, Krystina et moi allons te clouer le bec, encore une fois!*

Ce n'est pas parce qu'elle n'avait pas été prise qu'elle devait agir ainsi! En fait, l'élève de première année savait que ce n'était pas juste à cause de cela qu'elle agissait ainsi. Elle devait être fâchée que les deux jumelles l'avaient corrigée, devant toute cette classe et devant le Professeur. La Gryffondor reconnut que ce ne devait pas être agréable d'entendre des élèves qui n'avaient même pas encore onze ans corriger une fille plus vieille et plus expérimentée.

La jeune Fenty regarda les boules de papiers s'accumuler sur son bureau. Elle riait intérieurement. Elle savait exactement quoi faire! Le pauvre Professeur Flitwick, qui était très occupé par son cours, n'avait pas pu voir qu'Anabelle leur envoyait des boules de papier. Il aurait certainement protesté contre ce geste de méchanceté envers les deux jumelles Fenty. Mais, bon! Ce qui est fait est fait et Jessika avait bien l'intention de contre-attaquer. Bein quoi! C'était du self-défense! Quand elle se sentait menacée, elle attaquait! C'était ça le principe qu'il fallait suivre. Peut-être pas... Mais, l'élève de première année pensait cela. Après tout, son professeur de Kung-Fu avait bien répété cela, même si c'était quelques fois pour blaguer.

La brunette leva les yeux vers sa sœur et elles eurent, encore une fois, un regard complice. Jessika sut alors qu'elle avait la même idée qu'elle! Ce n'était pas très plaisant pour l'ennemi d'avoir des ennemies télépathes, oui?

Jessika sortit sa baguette magique, pendant que le professeur était encore tourné. Elle vit sa sœur faire de-même. Après avoir fait un clin d'oeil à sa jumelle, elle se concentra sur les boules de papier de parchemin. En faisant le va et viens avec sa baguette, Jessika chuchota, en même temps que sa sœur:


"Wingardium Leviosa!"


Puis, les boules de papier de parchemins volèrent dans les airs et allèrent attaquer Anabelle. Elle voulait jeter des boules de papiers de parchemin? Elle allait en recevoir! Si elle voulait la guerre, elle l'aurait!

Jessika n'avait pas du tout honte de son geste. Après tout, ils étaient dans un cours de sortilèges et d'enchantements! Il fallait tout de même commencer à mettre son talent à œuvre au lieu de se concentrer sur la théorie! Et le thème d'aujourd'hui n'était-il pas la lévitation? Eh bien, elle s'était pratiquée à faire léviter les boules de papiers qu'Anabelle lui avait lancées!

L'élève de première année fit un sourire moqueur à Anabelle.

[Naaahh, nous aussi on n'a rien contre toi! Juste dans le RP et même à ça... pas grand chose contre ton personnage! À part que tu nous aies lancé des boules de parchemin! XD]

[687 mots!]

[Même raison que Krystina pour les smileys ^^]

[Heu, les filles, c'est pas un peu éxagéré de lancer un Wingardium Leviosa alors que vous êtes en première année et que je n'ai même pas commencé à vous l'enseigner ? Je veux bien qu'elles soient douées, mais pas au point d'arriver au stade Hermione, id est je lis la formule et je sais le faire... Un peu de crédibilité que diable !!!!!!]

======
OK
Revenir en haut Aller en bas

Invité
avatar



MessageSujet: Re: Cours de Niveau 1, La Lévitation. [Clos]   Mer 23 Juil - 4:23

Krystina Fenty sentait les ondes négatives Evil or Very Mad d'une certaine personne qui fouettaient carrément l'arrière de sa tête pour rebondir sur son crâne:face:. Elle savait exactement de qui il s'agissait.

* Anabelle Montgommery Mad ... *

Oui, oui Twisted Evil , c'était certain. La jeune Serdaigle ne s'était pas encore retournée pour confirmer ses pensées mais elle était déjà certaine qu'il s'agissait d'Anabelle Montgommery. Même si elle était une Poufsouffle.

La Première année savait très bien qu'il ne fallait surtout pas se fier aux apparences. Ainsi, elle ne jugeait pas les élèves selon la maison à laquelle ils appartenaient. Qui avait dit que les personnes, aussi patientes soient-elles, ne pouvaient pas devenir de vrais démons?

C'est à ce moment que le Professeur Filius Flitwick annonça le nom des cobayes. Elle en faisait partie! Youpi :bounce: ! Elle adressa un sourire au Directeur de la maison à laquelle elle appartenait pour lui assurer qu'il ne regretterait aucunement son choix.

C'est à ce moment qu'elle et sa soeur jumelle reçurent un nombre inconnu de boulettes de papier de parchemin. Jessika en avait même reçu une sur le front! Alors là... :maboul:

* ... A.na.belle ... *, songea la jeune fille avec une pointe soulignée de sarcasme.

... allait trop loin. O.K. elle pouvait être choquée Shocked affraid Surprised voire même fâchée Mad What a Face :fache: :vnr: Evil or Very Mad que deux premières années la contre-disent. Elle pouvait les détester. Elle ne pouvait pas toujours rester aussi charmante que le Père Noël santa et ses pitiiits amis rendeer . Mais les attaquer avec des boulettes de papier... c'était...comique. Immature. Et, bien entendu, ça allait un peu trop loin. Ni l'une ni l'autre n'était en pré-maternelle.

Miss Fenty se retourna vers sa soeur et perçut son regard amusé. Mais elles reçurent encore plus de boulettes de papier. Krystina, en même temps que sa soeur, se retourna vers la fautive. Si les trois filles avaient été dans un film de super-héros, des éclairs seraient tout droit sortis de leurs yeux pour entrer en collision et provoquer une explosion due à la pression et... et vous n'avez pas besoin de plus d'explications pour vous imaginer la suite.

Enfin... Elle n'allait pas entrer dans le jeu de la troisième année tout de suite. Elle avait peut-être deux ans, presque trois de plus qu'elle, mais elle ne l'intimidait pas du tout. Elle voulait la guerre. Elle l'aurait :fume: . Elle voulait affronter ses foudres et risquer l'explosion. Il en sera fait selon sa volonté. Mais pas maintenant... maintenant, ce ne serait que l'autodéfense. Ensuite, ce sera la contre-attaque slash vengeance.

Jessika et Krystina sortirent leur baguettes magiques, après avoir échangé un regard, ma foi, très complice. Elles s'assurèrent que le Professeur avait le dos tourné et ne remarquerait rien, et puis, même s'il remarquait quelque chose, les jumelles avaient tout de même leur fierté...


Puis, en même temps que sa soeur, Krystina murmura d'une voix imperceptible, complètement inaudible que, même Anabelle ne l'eût pas remarqué.

"Wingardium Leviosa!" ---
"Wingardium Leviosa"

En moins d'une seconde, toutes les petites boulettes foncèrent vers l'infâme qui avait osé s'attaquer à elle et sa soeur et heurtèrent son beau visage. Krystina la regarda et, si elle avait été en pré-maternelle, elle se serait totalement moquée :moque: de la Poufsouffle.

Bon, retour aux choses sérieuses yeah . Elle réglerait tous ce problème après le cours ange 1, même si ça allait jusqu'à la bagarre :fight:. Jusqu'à la mort :mort: ou pire, jusqu'à ce qu'Anabelle soit tellement blessée :blesse: qu'elle ait besoin d'une infirmière :infi: pour l'aider à aller mieux et même à brosser ses dents 😄 , prendre des photos :tof: et faire dribbler un ballon de basket Basketball puisque ses bras seraient trop mal en points pour pouvoir exécuter ces simples tâches.

Pour l'instant, le Professeur Flitwick voulait qu'elle se prépare pour la démonstration du mobilicorpus. Enfin, l'avertissement ne s'adressait pas réellement à elle puisque les réactions des vêtements ou de quoi que ce soit n'étaient pas du tout humiliantes Embarassed faces au mobilicorpus, malheureusement pour Anabelle, la cochonne 🐷 .

(pour les smileys, il y a aussi le poste avant mon poste précédent Arrow si j'ai bien compris le message du Professeur Flitwick, on peut participer autant de fois qu'on le désire.)


NOMBRE DE MOTS: 665 à vérifier. J'ai essayé cinq fois avec word mais ça ne m'a jamais donné le même nombre scratch :maboul:

[Heu, les filles, c'est pas un peu éxagéré de lancer un Wingardium Leviosa alors que vous êtes en première année et que je n'ai même pas commencé à vous l'enseigner ? Je veux bien qu'elles soient douées, mais pas au point d'arriver au stade Hermione, id est je lis la formule et je sais le faire... Un peu de crédibilité que diable !!!!!!]
Edit Krystina: ^^" Pardon. Ma soeur et moi nous sommes permises puisqu'on avait dit que dans le train on avait passé beaucoup de temps sur ce sort ^^" on ne le refera plus promis!
EDIT : Alors ça marche !!! Bravo à vous !


====

OK 636 mots


Dernière édition par Krystina Fenty le Mer 23 Juil - 20:24, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas

Invité
avatar



MessageSujet: Re: Cours de Niveau 1, La Lévitation. [Clos]   Mer 23 Juil - 13:43

Quoooiii ? Elle n’était pas choisie pour tester le sortilège du professeur ?! Graouh !
Faisant une profonde moue en regardant d’un air à la fois outré et profondément dépité, l’enseignant ( d’un air de dire « nan mais c’est pas juuuuste ! J’ai levé la main avant ! Et pis moi, je suis un grand seigneur, alors heiin ? Elle, elle est même pas émissaire ! C’est doublement pas juste ! » ), la blonde ne pu qu’acquiescer en voyant le petit message d’Anabelle, qui était enfin parvenu à elle. Ah ça, ouais ! Si elle devait se faire chopper la vedette l’expérience, à chaque cours… alors ça, non ! Et pourquoi, d’abord ? Elle avait l’air moins douée qu’elle, c’est ça ? C’est pour cette raison qu’elle allait toujours passer en priorité avant Hainie… Ca alors ! Le monde est truffé d’injustice, ça, je vous le garantis !
Jetant un coup d’œil vers Anabelle, qui semblait aussi indignée qu’elle ( « mais c’est vrai, quoi ! » ), la petite Gryffondor pouffa de rire lorsqu’elle la vit envoyer des boulettes de parchemin vers les deux jumelles ( « la vengeance est un plat qui s’mange en cours de sortilèges et enchantements ! » #SBAF# ). Cependant, elle-même n’avait pas de parchemin à réduire en boules ( sinon, elle aurait déjà imité Ana’ ! ).
Elle fouilla donc dans son sac pour en ressortir deux belles grandes feuilles de papier moldu ( le parchemin, ça sentait pas bon ! ), puis les découpa soigneusement avec un ciseau pour en faire des boules parfaites ( en guerre, elle serai d’une lenteur affligeante ! ). Pendant ce temps, Flitwick fit une remarque sur le caleçon d’Olwen Wilson et d’Enry Stanley, et Hainoa éclata de rire. Décidemment ! Les garçons étaient des gens vraiment bizarres !
Finissant de confectionner ses dernières boulettes, Hainoa jeta un coup d'oeil à Krystina et Jessika Fenty, qui s'étaient prises quelques projectiles made by Ana'. Ces deux là semblaient par ailleurs s'en être ( enfin ) rendu compte, car elles lorgnaient la jeune Poufsouffle d'un air féroce et mauvais. Ouille ! La guerre allait être déclenchée !
Sans avoir le temps de dire "bataille!", Hainoa vit les deux jumelles lever d'un même geste, leurs baguettes. Elles envoyèrent ensuite une nuée de boulettes à la petite Montgomery, qui s'en reçu plusieurs sur la tête. Assez vive, la Gryffondor leva elle même sa baguette, et dit, à voix basse, pour ne pas que Flitwick s'aperçoive qu'une guerre de boulette s'était déclenchée :


« Protego! »

Le charme du bouclier, qu'elle avait apprit l'année précédente avec Barny Harper, son grand ami ( comprendre "Harry Potter", pour les intimes xD ), se déploya et dévia les dernières boulettes lancées. S'ils voulaient se la jouer comme ça, on allait jouer, tiens !
De tous les sortilèges qu'ils avaient étudié l'année précédente dans les cours de l'A.D ( et elle était l'une des seules première année a avoir eut le privilège d'y participer, la classe ! ), le charme du bouclier et le patronus étaient les seuls qu'Hainie arrivait à faire. En fait, selon Ollivander, le fabriquant de baguettes gaga, la sienne était particulièrement efficace pour les sortilèges de matérialisation. Tendre un bouclier ou donner vie à une masse argentée était donc de la tarte, pour Hainie ! Mais on ne pouvait pas en dire autant du sortilège de lévitation, ou de celui de stupéfixion...
Ne pouvant utiliser elle même le Wingardium Leviosa pour renvoyer des boulettes de papier sur les deux jumelles, la petite lionne se servit de son habileté et de sa précision pour venir en aide à Anabelle. Elle espérait par ailleurs qu'Orla se joigne à la bataille, et les aide en puisant dans ses connaissances d'intelligente Serdaigle ( doublée d'émissaire ).

Attrapant une poignée de détritus, Hainoa visa la jumelle qui était à Serdaigle, et lui envoya une rafale de projectiles dessus. A sa grande satisfaction, la brune s'en était reçu plein la poire, mais en plus, le professeur ne s'était aperçu de rien. 10/10 dans tous les cas !
Faisant un sourire de crocodile, la petite blonde attrapa une nouvelle poignée de papiers, et s'apprêta à la lancer sur la Gryffondor, lorsqu'elle se rendit compte que ce qu'elle avait dans la main s'était mis à gigoter. Arquant un sourcil, la fillette ouvrit gros les yeux lorsqu'elle vit qu'elle était à deux doigts d'expédier Spaghetti sur ses camarades de première année. Avec une mine coupable, elle serra le batracien contre elle, en scandant sur un ton de détresse :


« Waaaah, Spagh' ! Je suis désolééééeeeeeee!! »


[ 769 mots ]
[ J'ai rien contre vous non plus xD ]
[ note au professeur : Harry avait proposé à Hainie l'année précédente d'entrer dans l'A.D. Donc logiquement, elle a suivi tous les cours Wink. Même si elle ne connait que deux sortilèges xD ]

[EDIT : Ok, de toute façon, Ana s'apprêtait à en lancer un vu que je lui ai donné l'idée et qu'elle est en 3° année. Donc pas de problèmes. Protego maxima face à des adversaires si redoutables ! ]


======
OK
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Commerce

Parchemins : 577
Âge : 28 pâquerettes (27 août 1983)
Actuellement : Apprentie d'Ollivander.


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
Multi-compte de: Susan

MessageSujet: Re: Cours de Niveau 1, La Lévitation. [Clos]   Mer 23 Juil - 15:19

Dire ce qu'éprouva Anabelle Montgomery face à l'offensive parcheminée musclée des petites Fenty serait probablement impossible. C'était un mélange de satisfaction personnelle et de perplexité scandalisée. Certes, il était, pour elle, très gratifiant, d'être parvenue à faire réagir les deux péronnelles mais elle ne pouvait s'empêcher de songer avec horreur que les deux filles n'avaient vraiment aucun respect pour le droit d'aînesse (et non pas le droit d'ânesse, attention, c'est très différent...) et que l'imagination leur faisait cruellement défaut. Car après tout, en renvoyant les boulettes de papier, elle ne faisait que copier Anabelle et Hainoa.
Outrée à l'idée qu'on puisse piquer son idée sans même payer des droits d'auteur, Anabelle haussa les sourcils en adressant un coup d'oeil en biais à Hainoa - qui venait d'être promue général en chef sans le savoir - l'air de dire : "Non mais tu as vu ça ? Elles sont culottées, ces petites, quand même !" La Poufsouffle aurait reçu les boulettes de parchemin de bon coeur si l'invention n'avait pas été d'elle. Les règles de la guerre veulent que l'on s'incline face à un adversaire intelligent mais que l'on méprise les moutons. Peuh ! Si elles croyaient gagner en les imitant, c'est qu'elles étaient vraiment sottes !

*En plus, elles ne s'embêtent pas ! C'est nous qui avons fait tout le travail, pour les rouler, les petites boulettes !* réalisa-t-elle en pinçant les lèvres avec mécontentement *Décidément, elles n'ont aucun respect, ces deux là !*

La fillette décocha un sourire de fort mauvais augure aux deux premières années avant de leur adresser un petit signe ironique de la main, comme pour leur signifier qu'elles ne perdaient rien pour attendre. La vengeance est peut-être un plat qui se mange en cours de sorts et enchantements, mais il y avait toujours moyen de s'y exercer au détour d'un couloir ou dans un parc désert, gnignigni. Anabelle en savait quelque chose, pour avoir été plus d'une fois victimes de guet apens alors même qu'elle n'était qu'une innocente petite Poufsouffle regagnant tranquillement sa salle commune sans rien demander à personne pour une fois.
Un court instant, elle fut tentée de lever bien haut la même pour piailler d'une voix offensée : "Professeur, professeur ! On nous bombarde à coup de boulettes de papier dégoûtantes ! Vous allez les punir, hein ?" telle la Grande Duchesse de Gérolstein, qui, choquée par l'outrecuidance de son favori (aha, the come back of the petit jeu pour faire genre que ce message est un peu culturel : mais de qui donc il est, cet opéra ?), s'exclame : "Ce qu'on a fait, on le refait. L'histoire est comme un cercle immense... L'aïeul a commis son forfait... L'enfant vient et le recommence. Tout ça pour qu'après deux cent ans, du portier les petits-enfants aient aussi leur petite rente...".

Après tout, la délation n'était pas une mauvaise idée : le wingardium leviosa des jumelles avait été si efficace que toutes les boulettes étaient revenues à la table d'Anabelle, tant et si bien qu'il n'en restait pas une seule du côtés des premières années. C'était une preuve visuelle implacable de leur manque de savoir-vivre. Et elles auraient beau arguer que "Mais non ! Mais pas du tout ! Ce sont elles qui ont commencé !", Flitwick ne croirait probablement que ce qu'il verrait. Or, ce qu'il verrait jouait sans aucun doute en la faveur d'Anabelle.
Mais cette dernière, toute peste qu'elle soit, n'en restait pas moins une honnête Poufsouffle. Et les honnêtes Poufsouffles ne se laissaient pas aller à ce genre de procédés mesquins quoique.... Dommage, tout de même. Elle leur aurait bien cloué le bec, avec ça ! Enfin, presque... Parce qu'Hainoa faisait preuve d'une précision redoutable lorsqu'il s'agissait de viser. La table des jumelles n'étaient pas si impeccable que cela. Ana munifia sa Gryffondor préférée non, non, pas la jumelle, Hainoa d'un regard mi admiratif et mi impressionné. Waouh ! Elle assurait trop, Hainoa ! Mais où est-ce qu'elle avait appris à viser comme ça ?!
L'air rêveur, Anabelle poussa un imperceptible soupir de regret (c'était bien dommage d'abandonner la bataille quand on avait des amies si douées ! Mais bon, en même temps, il faut être raisonnable : écraser son adversaire sans lui laisser une seule petit chance de survie n'était guère fair play genre !) et risqua un coup d'oeil prudent en direction de Flitwick, qui, merci Merlin à croire qu'il le faisait exprès, leur tournait toujours le dos, tout occupé qu'il était à mettre en place les travaux pratiques.
Anabelle profita de cet instant d'inattention professoral pour se pencher vers Hainoa et Orla afin de leur glisser d'une voix audible d'elles seules :

- Retraite, mes braves, retraite... Mais seulement pour le moment...

Elle esquissa un sourire malicieux à l'intention de ses deux amies et se redressa, comme si de rien n'était, les yeux pétillants d'impatience. Si les Fenty n'avaient aucune imagination, ce n'était pas le cas d'Anabelle Montgomery qui alliait le sens de la bêtise à la persévérance. Mélange pour le moins décapant dont les jumelles étaient les victimes du moment.
Elle attrapa une nouvelle feuille de parchemin (ce qui est bien, en septembre, c'est que tout le monde a toujours des tonnes de feuilles de cours vierges alors que dès décembre, la pénurie pointe le bout de son vilain nez crochu) sur laquelle elle inscrivit d'une écriture soignée :

"Fin des hostilités pour aujourd'hui, mais on réglera cette affaire dès la première neige, foi de Montgomery !"

Puis, elle plia son parchemin d'une main experte de manière à en faire un corbeau en papier des plus réussis (oui, les petits sorciers de sang pur ne connaissent pas les avions en papier, c'est logique, en même temps !), corbeau qu'elle envoya voler jusqu'à la table des deux petites.
Ce n'est qu'alors qu'elle reporta son attention pleine et entière sur ce que fabriquait Flitwick, toute pressée qu'elle était de pouvoir refiler un coup de paluche au cobaye Lethe.
Si les batailles de boulettes de parchemin étaient limitées en cours encore heureux qu'elle ne soit pas en métamorphose, imaginez un peu la tête de MacGonagall !, ce n'était pas le cas des batailles de boules de neige dans le parc. Or, en Ecosse, la première neige était précoce. Et Anabelle était passée maîtresse dans le noble art de la boule de neige. Elle la tenait, sa revanche ! Il ne lui restait plus qu'à convaincre Orla et Hainoa de venir avec elle. Ce qui ne devrait pas être trop compliqué, si l'on en jugeait par l'enthousiasme avec lequel Hainoa l'avait suivie dans la bataille du parchemin...

(1098 mots, à une boule de neige près)

======
OK
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité
avatar



MessageSujet: Re: Cours de Niveau 1, La Lévitation. [Clos]   Mer 23 Juil - 20:49

NON MAIS! Espèce d'impolies et d'immatures! C'était quoi l'affaire? Humph! Gamines espiègles! Sa soeur et elle continuaient de recevoir des boules de papier pendant que le Professeur Flitwick avait le dos tourné. Si elle avait été du genre " si tu arrêtes pas, je le dis au prof " elle ne donnerait pas cher de la peau d'Anabelle et de ses alliées. En plus, Jessika et elle auraient eu toutes les chances de leur côté cinq secondes plus tôt. Mais les jumelles n'étaient pas du tout de ce genre. Mais elles continuaient de recevoir des maudites boules de papier de différentes sortes.

La jeune Serdaigle (((Oui, oui, Krystina pas l'autre, Hainoa Stewart. Pfff))) se retourna vers sa soeur. Elles eurent un regard commun et entendu. Elles les ignoreraient pour le moment mais après... la bande de cette Sainte d'Anabelle en verrait de toutes les couleurs! Maintenant, mieux vallait se concentrer sur le cours et apprendre d'autres formules puisque, pour le moment, à part les quelques formules qu'elle connaissait par ses cours et à-part son kung-fu, elle ne pouvait pas se défendre.

En tous cas, Anabelle semblait du même avis puisque la jeune Gryffondor et sa jumelle reçurent... un corbeau?!?!!????? D'où ça sortait? Mais Krystina comprit vite qu'Anabelle était "sang-pur" donc son corbeau correspondait à ses avions. Jessika et elle-même déplièrent le corbeau doucement, pour ne pas attirer les regards du Directeur de Serdaigle. Elles lurent:

* Fin des hostilités pour aujourd'hui, mais on réglera cette affaire dès la première neige, foi de Montgomery ! *

Krystina se retourna vers elle et affirma d'un regard pour montrer son accord. Finalement, elle se dit que leur chicane allait un peu moins. Mais c'était toujours amusant une bagarre de boules de neige. Mais ce qu'Anabelle ne savait pas, c'était que les deux jumelles étaient des expertes de bagarres de boules de neige. Elles vivaient tout de même, au par avant, au Canada. La neige et elles, ça ne faisait qu'un!

Krystina rangea le message en corbeau dans son sac. Puis, elle pensa à toutes les guerres de neige auxquelles elle avait participé. En moins de dix minutes, les différentes équipes construisaient des forts en neige. Et les petites boules de neige, elle n'en manquait jamais. Et tout le monde passait des heures à se lancer des boules de neige jusqu'à ce qu'on ne soit plus que des membres d'une seule équipe dans le jeu, l'équipe gagnante.

Krystina sourit à cette idée de bagarre dans la neige. Anabelle semblait être une experte puisqu'il s'agissait de son idée. Mais Krystina aussi était une experte, tout comme sa soeur jumelle, Jessika. Oui, oui, les jeunes Fenty avaient hâte à cette bataille de boules de neige. Mais elle se demandait si ce n'était que deux (ou peut-être trois) contre deux (les jumelles). Ou si elles devaient préparer des équipes et s'affronter. hum ... peut-être la première des deux idées...

Krystina se concentra sur le cours mais le Professeur Flitwick et le cobaye se préparaient toujours à la démonstration...

NOMBRE DE MOTS: 501


======
OK
Revenir en haut Aller en bas

Invité
avatar



MessageSujet: Re: Cours de Niveau 1, La Lévitation. [Clos]   Mer 23 Juil - 20:51

Le bras toujours levé Lethe jeta un rapide coup d'œil autours d'elle. Plusieurs mains étaient levées. La petite commença à stresser, aussi prit-elle une nouvelle feuille de papier et recommença à dessiner ! Mais sa créativité avait dû s’envoler avec son stress car son brouillon se teinta de gribouillage nerveux. Cela n’avait plus rien à voir avec l’œuvre de tout à l’heure. Les traits harmonieux avaient cédé place aux lignes disgracieuses et aux taches d’encre...
Abandonnant son crayon et son bout de feuille, la jeune fille tenta de deviner les élèves qui auraient la chance de participer à l’expérience. A ce moment là, vu les propriétaires des mains levées, il était évident, pour elle, que Hainoa Stewart, Juliet Knightley et Anabelle Montgomery seraient les heureuses élues. Mais elle souhaitait tellement être choisie comme volontaire.
Patiemment elle attendit la décision de leur cher professeur Flitwich. Celui-ci lui tournait le dos, jaugeant du regard un groupe d’élève menant une lutte infernale. Finalement il se reconcentra sur son cours et fit face à ses élèves.
La jeune Poufsouffle avait des fourmis dans les pieds et commençait à sautiller sur place. Pour clôturer une longue attente (2 minutes top chrono) l’enseignant annonça ses choix. Enry Stanley, Serdaigle en 2ème année, fut choisi comme cobaye pour un vol dans un lit. Lethe étouffa un petit rire moqueur, qui tentait de sortir de ses belles lèvres pulpeuses, lorsque Filius réprimanda la tenue d’un certain Wilson. Puis l’enseignant désigna miss Kase pour tester le sort Levicorpus. D’abord soulagée d’avoir été sélectionné la fillette ressentit rapidement une vague de jalousie l’envahir. Stanley serait confortablement installé dans un lit, douillet ou pas, pendant qu’elle serait suspendue par les pieds dans les airs. Quelle injustice !
La vague d’envie qui essayait de la submerger se changea en honte quand Flitwich ajouta que la jupe de la jeune fille n’était guère appropriée pour cette expérience. Lethe s’attendait à ce qu’il modifie son choix et prenne un autre élève, mais, au lieu de ça, il demanda à quelqu’un de l’aider... Les joues de la jeune fille virèrent au rouge vif...
Anabelle Montgomery se proposa pour l’aider. Lethe avait noué un petit contact avec elle lors d’un cours de Métamorphose. Mais la troisième année semblait plus occupée à lancer des boulettes sur ses camarades qu’à l’aider. Aussi, Lethe sortit de son sac un pantalon blanc (bah quoi tout le monde à une tenue de rechange dans son sac). Elle l’enfila mais Ana lui fit un léger si de tête, pour montrer que non, elle voulait aider Lethe. La Poufsouffle retira donc son pantalon et le remit, en boule, dans son sac.
Elle se tourna vers son " assistante ", qui d’ailleurs n’avait encore rien fait, et remarqua son sourire carnivore. Etait-il dirigé vers elle ou vers les jumelles Fenty. Septique Lethe se retourna et observa la salle de cours, qui n’en était plus vraiment une à en juger par l’attitude déplorable de certains élèves, entre les combats de regard et ceux de boulettes l’ambiance tournerait bientôt au carnage. Cependant la fillette nota qu’un groupe d’élève écoutaient toujours le cours et prenaient même activement des notes.

" Sûrement des premières années en quête de Sortilège, songea Lethe, malheureusement pour eux, et malgré tout le respect que je porte à Flitwich, il semble qu’aujourd’hui ne soit pas leur jour... "

Mais un détail n’échappa pas à Lethe, un jeune garçon essayait de s’introduire dans les conflits... Il devait être en quête d’action...
La petite s’étala sur sa " table " et attendit que son prof la fasse venir pour le Levicorpus.



| 597 mots (petit score...)|


======
OK
Revenir en haut Aller en bas

Invité
avatar



MessageSujet: Re: Cours de Niveau 1, La Lévitation. [Clos]   Mer 23 Juil - 21:32

Visiblement, l'aspect maladif qu'avait Juliet à essayer à tout prix de passer inaperçu avait plutôt marché. Pourtant, il s'était fortement opposé à son désir de vouloir changer ses habitudes, c'était la raison pour laquelle elle s'était brusquement levée de sa chaise pour se porter volontaire... Pas de quoi passer inaperçu, en fait. Mais la jeune fille ne devait pas être suffisamment voyante de la place d'où elle était, et dans un sens, tant mieux.
Car dès qu'elle s'était levée brusquement de sa place, elle avait regretté son geste. Depuis quand décidait-on à la place du professeur qui allait faire l'exercice ou non ? Pour Juliet, il avait été plus ou moins évident qu'il n'y aurait pas beaucoup de monde pour vouloir avoir la tête en bas devant toute la classe, quitte à se ridiculiser. Franchement, ce n'était pas le genre de choses qui gênait Juliet, il y avait même quelque chose d'excitant là-dedans... Et elle était persuadée que tous ces doigts qui se levaient étaient pour pouvoir voler... Mais bien tranquillement assis dans un lit. Vu comme cela, ça paraissait plus tranquille, forcément. Mais la jeune fille ne recherchait pas la tranquillité. Seulement le professeur désigna les volontaires sans tenir compte des envies de chacun, et la petite fille se rendit compte qu'elle était restée debout, alors qu'il n'y avait aucune raison pour cela.
Sans savoir pourquoi, elle ne se rassit pas tout de suite. En fait, elle était plutôt occupée à voir la réaction de la jeune fille qui avait été désignée pour le Lévicorpus. Elle ne paraissait pas très enchantée, visiblement... Juliet fut bien tentée de lui proposer de prendre sa place (en plus, elle n'avait pas de jupe, si ce devait être quelque chose de gênant) mais son attention fut attirée par une boulette de papier qui lui passa juste devant le nez. Celle-ci attérit sur une jeune Poufsouffle, et une bataille commença. Juliet, toujours debout, regardait les échanges hostiles qui fusaient de tous les côtés. Mais le plus drôle, à la limite, c'était que Flitwick ne voyait rien. Comment était-ce possible ?
Il fallait bien avouer qu'elles n'étaient pas très discrètes. Forcément, puisqu'il y avait Orla dans le groupe ! La jeune Serdaigle aimait beaucoup Orla, surtout quand elles se lançaient dans des conversations à propos de la façon très originale de se reproduire des crapauds (vous saviez, vous, que Spaghetti était assez fort pour planter ses oeufs tout seul ?) ou qu'elle lui promettait de lui apprendre à parler batracien... Aaah, ce serait bien, quand même ! Mais bon, ce serait encore mieux si Juliet pouvait apprendre à parler elfe de maison. Oui, maintenant, elle savait grâce à Roze que certains elfes de maison parlait la langue des humains, mais elle était certaine que celui qui l'intéressait (elle l'avait baptisé Chouka) ne devait pas très bien la parler, car il n'avait pas répondu aux lettres qu'elle lui avait envoyé. Enfin bref, ce ne serait certainement pas en cours de sortilèges que Juliet apprendrait à parler le langage crapaud ou même celui des elfes de maison ! Par contre, toute cette agitation autour d'elle était fort intéressante, et il fallait dire que la jeune fille avait un très bon poste d'observation de là où elle était (la preuve, puisque personne n'avait remarqué qu'elle était debout !). Elle n'avait donc aucune raison de s'asseoir, puisque sa crainte de ne pas passer suffisamment inaperçue ne se réalisait pas.
En fait, c'était assez drôle quand on se forçait à regarder l'ambiance de la salle d'un air extérieur. D'un côté, vous aviez une jeune élève qui mettait un pantalon blanc et qui l'enlevait aussitôt, sans trop savoir pourquoi, et de l'autre, il y avait tout un petit groupe qui s'échinait à utiliser des sortilèges pour une simple bataille de boulettes de papier... Franchement, elles n'étaient pas si loin que cela...
Le travail de préfète de Juliet aurait peut-être voulu qu'elle intervienne, mais la petite avait totalement oublié qu'elle en avait le pouvoir, pour l'instant. Et puis, c'était bien distrayant à regarder...


[671 mots]

=====
OK
Revenir en haut Aller en bas

Invité
avatar



MessageSujet: Re: Cours de Niveau 1, La Lévitation. [Clos]   Mer 23 Juil - 23:28

Après quelques minutes, Jessika et Krystina reçurent un papier en forme de corbeau qui volait jusqu'à elles. Mais, c'était quoi cette façon d'envoyer des messages, lorsqu'on était en guerre? Si la première guerre mondiale avait eu lieu dans le monde magique, Anabelle serait déjà décédée avant même que son message n'arrive à destination! Toutefois, Jessika devait s'avouer qu'Anabelle faisait très bien les formes dans le papier et que c'était une idée très originale. Au moins, cette fois, le papier n'était pas un projectile mais bel et bien un message. La jeune Fenty, de son côté, n'aurait pas plié son papier en forme de corbeau, mais elle aurait plutôt plié le papier plusieurs fois pour en faire un tout petit carré. Il ne fallait pas penser au avions en papier car, l'avion aurait tôt fait de faire un "crash" au lieu de se rendre à destination. Les Moldus devraient apprendre à faire des oiseaux dans le papier au lieu des avions inutiles.

Sortant de ses pensées mauvaises, Jessika vit sa soeur déplier le corbeau de papier. Jessika laissa sa soeur lire le message avant elle. Ensuite, elle s'approcha de Krystina et elle put lire le message écrit à l'encre de plume.

*Fin des hostilités pour aujourd'hui, mais on réglera cette affaire dès la première neige, foi de Montgomery !*

Jessika eut un sourire plus moqueur que jamais et elle pensa:

*Pfff! Première neige? Elle compte faire quoi? Nous lancer des boules de neiges derrière un fort de glace? Et, depuis quand on s'attaque aux plus jeunes que soi, lorsqu'on veut être équitable?*

Anabelle était-elle certaine qu'elle n'allait pas oublier cette petite histoire en attendant la première neige? La jeune Fenty haussa les épaules et prit sa plume entre ses doigts. Elle écrivit quelques mots sur un papier. Elle en fit une petite boule et elle le lança à Anabelle. On pouvait y lire: "Nous avons hâte d'y être!"

Il était vrai qu'il neigeait bien tôt à Poudlard, mais, Jessika ne venait pas d'un pays chaud. La neige, elle connaissait ça! Mais, d'après le message d'Anabelle, elle aussi connaissait la neige. Il ne fallait surtout pas sous-estimer l'ennemi sinon, Krystina et elle seraient éliminées de la guerre en moins de temps qu'il ne faut pour lire mon poste.

Jessika, après avoir envoyé son accord à la Poufsouffle, avait immédiatement porté son attention complète sur le Professeur Flitwick et l'élève qui allaient faire une première démonstration.

Elle était plutôt contente que le professeur Flitwick n'ait rien vu. Elle ne voulait pas aller en retenue le premier jour de cours! De plus, Jessika ne voulait pas réellement faire de mal à qui que ce soit à Poudlard. Donc, la bataille de boules de neige ne serait pas une vraie guerre d'ennemis mais un petit moyen pour s'amuser entre ennemis. Après tout, pourquoi perdre son temps à haïr le monde, lorsqu'on peut passer de beaux moments sympathiques avec de vrais amis? Pourquoi perdre son temps à faire chier ses ennemis, lorsque ceux-ci pourraient être des alliés? Après tout, ils avaient tous le même ennemi - ennemi que je ne citerai pas et qui n'est pas Voldemort car lui aussi a le même ennemi que les autres -dans le fond et tout le monde sait qu'il vaut mieux avoir des alliés que de nombreux ennemis.

[549 mots!]

=====
OK
Revenir en haut Aller en bas

Invité
avatar



MessageSujet: Re: Cours de Niveau 1, La Lévitation. [Clos]   Jeu 24 Juil - 8:45

Le jeune homme avait levé légèrement la main, il n'avait pas eu besoin de la portée très haut puisqu'il se trouvait dans la première rangée. Il était bien le seul d'ailleurs, discrètement, il avait tourné son regard azur vers le reste de la classe, l'une des mains s'étaient brusquement levé. Agitant par la même occasion sa baguette, espérant mieux se faire voir. Elle avait vraiment l'air d'y tenir... Le jeune homme reposa son attention sur le professeur qui sembla ravis qu'autant de personnes se propose, quoi de plus normal d'ailleurs ? Le jeune homme resta silencieux, il n'était pas vraiment ravis se trouver dans les airs, même si d'un coté, il s'en fichait un petit peu... beaucoup. Le brun se redressa légèrement toujours en tendant sa main, comme beaucoup des élèves de la classe, d'ailleurs, il croisa pendant un instant le regard d'une des jumelles qui levait aussi la main puis poursuivit sa contemplation du lit... Encore un peu, et ses yeux allaient se fermer, à contempler ce que le professeur venait de faire apparaître. Il en oublia presque le sujet principal, léviter la tête en bas, c'était ça ? Pendant un instant, il songea à ce que sa chère soeur devait être en train de faire. Elle était certainement à l'école elle aussi, à la différence que sa moitié était moldue. Et puis... Il y avait encore cette lettre plutôt compromettante qu'elle lui avait envoyé, et à laquelle il ne lui avait pas encore répondu. Le garçon avait souhaité lui répondre le soir même, ou le lendemain, mais il n'avait pas trouvé les mots pour lui répondre... Soudain, la voix de Flitwick le sortit de ses rêveries. Il venait de l'appeler en précisant qu'il serait le premier à passer. Notre jeune Stanley aurait peut être dû vérifier que quelqu'un se porterait volontaire avant lui. Il fit une légère grimace, à peine perceptible sur son visage neutre. Puis, lorsque le professeur lui conseilla de vérifier si ses habits étaient parfaitement attachés, il vérifia quand même. Sans oublier qu'il ne mettait jamais de truc très moulant... Lui, c'était plutôt large, cela n'allait pas forcément avec sa fine silhouette. Il fallait mieux vérifier avant...

Aucune envie d'exhibé son caleçon à toute la classe, et il avait des choses bien mieux à faire... Enry vérifia une seconde fois que son jean était bien boutonné sous sa robe de sorcier puis se redressa lentement pour se diriger vers le professeur sans vraiment montrer sa joie. Son seul contentement serait d'aller sur ce lit qui avait l'air bien confortable. Enry plissa légèrement des yeux tout en se répétant * Sois sérieux. Sois sérieux. Tu es en cours de sortilèges pas dans ton dortoir. * Il se répétait ces mots à plusieurs reprises jusqu'à que le professeur face dos à la classe. Il entendit quelques chuchotements ainsi que le bruit du papier qu'on froisse. Mais, qu'est-ce qui se passait derrière ? Discrètement, le petit aigle se retourna à moitié pour remarquer qu'il y avait une incroyable bataille de papier pour une raison qui échappait complètement le jeune Stanley. Le jeune garçon était persuadé que si l'on avait donné à sa fille le droit de lancer des sorts sur leurs ennemies potentiels (d'après ce qu'il en avait compris, c'était les jumelles), il ne doutait pas que les furies n'auraient pas ... hésité.

Apparemment, c'était la guerre entre deux groupes de filles, d'un coté les deux jumelles dont une qui était à Serdaigle, et de l'autre coté un petit groupe dont une gryffondor, une serdaigle et une poufsouffle. Le jeune Stanley les avait déjà vu dans les couloirs, et les qualifia très vite de très bruyante... Après tout, il s'en fichait pas mal qu'elle le soit ou non, seulement qu'Enry n'avait pas trop envi de croiser leurs chemins. Ne pas parler à des inconnues susceptibles de faire la discussion pendant des heures et des heures... Enfin bref, il préféra détourner son regard des deux groupes qui avaient l'air de s'incendier. Il ne préférait pas attirer l'attention du professeur, et s'avança d'avantage vers lui, attendant un quelconque ordre. Il ne chercha pas vraiment plus loin une raison qui aurait pu pousser ces filles se jeter des boulettes de papier. Puis, finalement, il demanda au professeur : " Le sortilège de Levicorpus possède un contre-sort il me semble... " Comme tout bon Serdaigle, il aimait se plonger dans la lecture de n'importe quels ouvrages, sauf que là, il n'était plus vraiment sur de ce qu'il avançait. Son esprit était, un tout petit peu, embrouillé par la fatigue. Et oui... À force de voir des lits partout, le jeune bleu et bronze avait l'impression que Morphée le tiré au pays des merveilles sans qu'il ne le veuille vraiment.

Et s'il faisait une erreur ? Qu'il se trompait ? Pourtant, un Serdaigle digne de ce nom ne se trompait pratiquement jamais. Enry cherchait dans son esprit le nom du contre-sort. S'il trouvait, cela faisait toujours bonne image. Et, peut être même que cela rapporterait des points à sa maison ? Le nom du contre-sort ressemblait beaucoup au sortilège. De plus, il était persuadé que la formule était simple... Finalement, il eut un éclair de savoir (pas tant que cela mais bon... XD) " Il me semble que c'est Liberacorpus ? " Puis, ses yeux couleurs océans se reposèrent sur le lit qui se tenait à quelques centimètres du sol.


[ - 895 mots - ]
Revenir en haut Aller en bas

Invité
avatar



MessageSujet: Re: Cours de Niveau 1, La Lévitation. [Clos]   Ven 25 Juil - 12:15

[HJ : Désolé pour hier, gros problème d'ordi dès le matin, il est actuellement en réparation et moi même je n'étais pas là de toute la journée !! J'ai retrouvé un ordi "potable" et me revlà !!]

Bon, c'était encore une idée brillante que de les faire léviter sur un lit ! Pourquoi un lit, hein Filius, pourquoi un lit ! Brillantissime comme idée ! Il venait juste de croiser le regard du jeune Stanley qui contemplait avec une lueur d'envie ce lit bien moelleux aux oreillers rembourrés... Si l'académie apprenait ça, tu serais radié mon vieux, pensa t-il en son fort intérieur. Bref, à l'attaque. Le minuscule professeur avait observé du coin de l'oeil les préparatifs de Mr Stanley, histoire que la "prophétie du caleçon" ne s'avère jamais... Tout en donnant des instructions aux autres. Miss Montgommery avait bondi de sa chaise pour aller au secours de Miss Kase, qui semblait être un peu plus rassurée, quoique. Il se demandait bien ce qu'allait faire Miss Montgommery pour aider sa jeune camarade, après tout, elle n'allait quand même pas s'accrocher à sa jupe pour la maintenir en place lors du Levicorpus ! Si tel était son souhait, ce serait malheureusement un nom catégorique. Brillante aussi celle là comme idée, hein Filius ? Si un inspecteur au détour d'un couloir était pris d'une soudaine envie d'inquisition, hop, qu'il rentrait en douce dans sa salle, que dirait-il si un lit en suspension à six mètres du sol portait un élève en train de faire un somme, et pire, que dirait-il d'une jeune fille suspendue la tête en bas entrain de crier comme une folle après une autre qui lui aurait accidentellement retiré sa jupe alors qu'elle tentait de la garder en place un peu trop vigoureusement !

"Bien Mr Stanley, installez-vous confortablement dans ce lit. Je vais l'ensorceler et nous allons montrer qu'il est possible de faire voler de cette façon. A la une, à la deux, à la TROIS !"

Ni une ni deux, ni trois, le lit s'envola délicatement dans un lent mouvement de tire-bouchon, atteignant sans peine le haut plafond et supportant avec une navrante facilité le poids-plume de Mr Stanley, habituellement caché sous des vêtements beaucoup trop larges pour lui. Un coup de baguette et le lit descendit en passant devant chaque élève dans un grand mouvement circulaire, avec un Enry bien peu rassuré et il revint après un dernier tour d'honneur, s'arrêter pile poil en face de la place que Mr Stanley venait de quitter. Il s'extirpa avec aisance - ou rapidité due à la peur de recommencer ? - et se rassit vite et sans faire de façon aux vifs applaudissements de ses camarades. Le vieux maître des sorts était ravi de cette ovation offerte tant à lui qu'à Mr Stanley et répondit à cette classe entousiaste par un sourire qui lui fit trois fois le tour de la tête et par un ravissant "Merci, mais c'est vous qui allez le faire maintenant !". Il se rassit comme Mr Stanley et attendit patiemment de voir comment allait s'y prendre Miss Montgommery avec Miss Kase, en jetant des regards en coin à Mr Stanley qui semblait avoir une soudaine passion pour son parchemin et qui rougissait à vu d'oeil sous les ovations nourries de ses camarades. Avec un petit sourire pour lui, il enteprit de mettre ses notes en ordre quand il découvrit en plein milieu de théories fastidieuses sur l'influence des phases de la lune sur les sortilèges un vieux bout de parchemin froissé... comme pour en faire une boule ! Mon dieu, il s'en passait des choses dans son dos ! Se promettant d'en chercher l'origine quand les bouledoges français arrêtrons de ronfler (je vous assure que c'est bien plus impossible que les dents pour les poules, pour cause, moi qui vous écris, j'en ai un juste à côté...), il murmura un vague evanesco et attendit cette démonstration de Miss Montgommery. Ayant gratifié Enry d'un grand sourire pour ses connaissances sur le Lévicorpus, il se rappella soudain qu'il était un vieux professeur rabougris et qu'il devait aider les élèves à prendre des notes. Un coup négligent de baguette magique et au tableau s'inscrivirent les phrases suivantes : " Etape de démonstration n° 1 : le sort de lévitation peut faire voler les animaux comme les objets. Il ne peut toutefois pas faire voler un humain. Confer expérience sur la grenou... le crapaud ! Ensoreceler un objet volumineux avec ce sort est réalisable mais complexe, et permet par tergiversation de faire voler un humain. Etape de démonstration n° 2 : le Lévicorpus. Contre-sort : Liberacorpus. Permet de suspendre un être dans les airs ". Avec une impatience exacerbée, il invita Miss Kase à approcher.


Dernière édition par Filius Flitwick le Ven 25 Juil - 15:35, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Cours de Niveau 1, La Lévitation. [Clos]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Cours de Niveau 1, La Lévitation. [Clos]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 4 sur 15Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5 ... 9 ... 15  Suivant
 Sujets similaires
-
» Cours de Niveau 1, La Lévitation. [Clos]
» Cours de Niveau 1, la Magie dans tous ses Etats !
» Cours de niveau 2, L'Attraction et la Répulsion.
» [1ère année] #Cours 1# Le sortilège de lévitation
» Haiti - Nicaragua Niveau de Pauvreté En interprétant l’article sur le ralen

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
HP-Hogwarts ::  :: Archives :: Les vieux grimoires :: Les années précédentes :: Sujets clos année 6 :: Cours année 6-
Sauter vers: