AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  






Partagez | 
 

 Cours de Niveau 1, La Lévitation. [Clos]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6 ... 10 ... 15  Suivant
AuteurMessage

Invité
avatar



MessageSujet: Re: Cours de Niveau 1, La Lévitation. [Clos]   Ven 25 Juil - 15:01

Le professeur l'avait ensuite incité à monter sur le lit qui flottait déjà en l'air, le petit Enry s'en approcha d'abord doucement, au cas où le lit l'attaquerait sans le prévenir. On ne sait jamais hein... Lentement, il posa sa main sur celui-ci tout en se retournant puis s'installa sur le matelas qui était, en passant, très confortable. Mais, même s'il avait totalement confiance en son professeur, et qu'il savait que ce dernier ne s'amuserait pas à le transporter au quatre coins de la salle de classe pour lui donner la frousse. Enfin, tout était possible. Peut être qu'au fond de lui, Flitwick était un être dévergonder ? Enry savait que dans chaque personne, il y avait une part du caractère qu'on essaye de cacher, de dissimuler à la vue des autres... Enfin bref, le jeune bleu et bronzé s'était installé sur le lit, s'installant le plus près sur le coté, tenant la barre au cas où il manquerait de tomber. Il n'avait aucune envi de s'écraser sur un élève. Et, par la même occasion, il plaqua ses jambes contre lui tout en fixant son professeur avec insistance. Plus vite s'était fait, mieux s'était... Enfin... Plus lentement s'était fait, mieux cela serait...

Le petit aigle se retenait de trembler. Oh non, il n'était pas terrifié, juste que se serait la première fois qu'il volerait dans les airs, qui plus est, sur l'un de ses meilleurs amis. Le lit. Raaah... Il ferait des cauchemars ce soir si cela se passer mal. Enry déglutit péniblement, toujours en fixant le professeur. Quand celui-ci rétorqua : à la une... à la deux... à la trois. Le lit se souleva dans les airs, et Enry sentait qu'il planait au dessus de la salle de classe. Le professeur savait ce qu'il faisait, et le jeune homme était satisfait d'avoir l'occasion de planer sur un lit plutôt que pendu par une jambe à quelques mètres du sol. C'était même très bien, le lit. Il aurait même pu se mettre plus à l'aise. Même s'il sentait que ses membres tremblaient légèrement, Enry parvenait à contrôler ses sentiments.

Enry risqua un regard en dessous de lui, il ne préférait pas trop se pencher au cas où le lit basculerait. Néanmoins, il vit que toutes les têtes s'étaient levés vers le lit. Très vite, il se retira, se cramponnant toujours à la barre du lit. * Ne pas tomber. Ne pas tomber. Inspire. Expire. Ce n'est rien comparé à ce que cette poufsouffle allait vivre. * Le jeune homme sentit que le lit restait en suspension dans l'air, il jeta un coup d'oeil au professeur puis remarqua qu'il se trouvait juste au dessus de son bureau. Doucement, et calmement (essayant de maintenir ses tremblements), il descendit du lit pour aller s'installer à sa place. Se cachant très vite derrière sa mèche de cheveux ébènes. Les adolescents autour de lui avaient l'air ravis de la prestation de Flitwick. En tout cas, le petit aigle remerciait intérieurement l'hybride de ne pas l'avoir fait tomber... Et puis, il y tenait plus que tout lui à son pantalon ! Et, s'il avait eu la mauvaise occasion de montrer son caleçon à l'assemblée, heureusement qu'il n'avait pas mit le caleçon extrêmement laid que sa mère lui avait confectionner. Elle avait l'art de lui faire des trucs ridicules, mais, malheureusement, quand il ne restait plus que cela dans ses effets personnels, il n'avait pas d'autres choix que de l'enfiler...

Enry fixant maintenant son parchemin, restant tout aussi silencieux que quelques minutes plus tôt. Il n'avait jamais remarqué que son parchemin avait une couleur aussi... belle. Ah, ah... Enry secoua la tête, posant la paume de sa main contre son front, aplatissant sa mèche d'avantage sur son visage. L'expérience qu'il venait de vivre l'avait un tout petit peu retourner, et il tentait avec beaucoup de mal de reprendre ses esprits... Il essaya d'avoir une toute petite pensée pour la demoiselle Kase...


[ - 6 5 4 mots - ] 

[Question = Combien d'elixirs différentes rencontre t-on dans l'ensemble de la saga Harry Potter ? Donnez moi leurs noms !

J'en ai compté trois.

Le premier qui apparaît dans le tome 1 d'Harry Potter, se nomme l'Elixir de longue vie. La plupart des ingrédients pour la fabriquer son inconnu, cet élixir a pour base la pierre philosophale. Aussi longtemps qu'on en boit, il apporte la vie Éternel, néanmoins, si l'on arrête d'en boire, on en meurt. Le créateur de la pierre philosophale se nomme Nicolas Flammel.

Le deuxième s'appelle l'Elixir Cérébrale de Baruffio, il devrait augmenter la concentration et diminuer le besoin de faire un bon petit somme. Ce n'est pas un potion réglementaire. Elle est vendue par Eddie Carmicheal.

Le troisième se nomme Elixir Éternel (il y en a plusieurs). Nous ne savons pas beaucoup d'information sur ces elixirs, néanmoins, nous savons qu'ils sont étudiés en 6ème année à Poudlard.

[Tout à fait, brillant ! (tout comme le RP, surtout la partie caleçon... !). Bien une nouvelle question : combien de propriétés a le sang de dragon et qui les a découverte ? Pourquoi Rita Skeeter voit-elle une controverse dans cette découverte ? Bonne quête !]

====
OK
Revenir en haut Aller en bas

Invité
avatar



MessageSujet: Re: Cours de Niveau 1, La Lévitation. [Clos]   Ven 25 Juil - 18:34

Après quelques instants, le Professeur Filius Flitwick prit la parole et Enry s'exécuta. Il se coucha sur le lit et les élèves purent entendre le décompte du professeur de sortilèges. Le lit se leva dans les airs et traversa la pièce. Jessika, lorsque le lit passa près d'elle, fit un large sourire. C'était vraiment... Quel mot pourrais-je utiliser? Ah, mais bien sûr! C'était vraiment trop magique! Elle était si émerveillée qu'elle murmura:

"Extraordinaire..."

D'après la rouge et or, Enry avait l'air plutôt calme pour quelqu'un qui était couché sur un lit qui flottait dans la classe. Jessika était loin de se douter que le Serdaigle retenait des tremblements.

Le lit s'arrêta devant le bureau du jeune garçon. Lorsque l'élève de première année se leva pour retourner à sa place, Jessika lui fit un sourire. Cependant, Enry n'avait pas du le voir, puisqu'il n'avait même pas regardé les autres élèves. Il s'était assis et regardait quelque chose sur sa table, quelque chose que la jeune Fenty ne pouvait apercevoir car, Enry se trouvait au devant de la classe.

En même temps que tous les élèves de la classe, Jessika applaudit pour cette magnifique démonstration. Elle applaudissait le Professeur Flitwick, évidemment, car c'était lui l'auteur de la démonstration, mais, aussi Enry pour son courage.

Lorsque les élèves s'arrêtèrent, quelques mots étaient en train de s'écrire sur le tableau. Jessika les lut. Elle allait recopier ses notes mais dans ses mots. Elle prit sa plume, la trampa dans l'encre et commença à copier. C'était bien beau tout ça, mais, il ne fallait pas oublier de prendre des notes, n'est-ce pas Miss Fenty?

Ensuite, ce fut le tour à Miss Kase et Miss Montgomery de faire la seconde démonstration. Jessika aussi se demandait comment Anabelle allait faire pour garder la jupe de la jeune fille en place. La jeune Fenty pensa:

*Elle ne va tout de même pas utiliser du skotch-tape pour coller sa jupe à ses jambes!*

Jessika regarda sa soeur et essaya de savoir si elle se posait la même question qu'elle. En tout cas, la jeune Gryffondor espérait qu'Anabelle réussisse car, elle ne voulait pas que la Poufsouffle, qui avait l'air sympathique, se ridiculise en montrant ses culottes! Et c'était quoi aussi l'idée de prendre une fille en jupe pour faire la démonstration? Rah la la! Le meilleur moyen, c'était que Kase aille mettre un pantalon! Mais bon! Elle ne pouvait pas quitter un cours pour se changer pour faire une démonstration. Ce serait une perte flagrante de temps! Ce n'était pas la meilleure idée du siècle mais, c'était celle du Professeur Flitwick. Après tout, c'était lui l'expert! Il savait ce qu'il faisait.

Alors, Jessika attendit patiemment que les deux Poufsouffles soient prêtes pour la deuxième démonstration! En attendant, l'élève de première année de Poudlard demanda à sa soeur jumelle:

"Tu as hâte à la dernière démonstration?"

Elle regarda Krystina avec ses yeux étincellants de bonheur et d'émerveillement. Elle savait que sa soeur allait adorer être le "cobaye" pour la dernière démonstration.

[501 mots!]

=====
Ok


Dernière édition par Jessika Fenty le Sam 26 Juil - 1:38, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas

Invité
avatar



MessageSujet: Re: Cours de Niveau 1, La Lévitation. [Clos]   Ven 25 Juil - 21:24

Le moment de l’expérience arrivait à grands pas. Lethe ne tenait plus en place. Son corps n’était plus qu’un bol de stress sur le point de déborder. Devant elle, Enry s’envolait à bord de son lit moelleux. Elle le regarda monter jusqu’au plafond, espérant le plus fort possible qu’il lève la tête et que celle ci heurte le plafond ! Mais ce doux moment n’eut pas lieu. Le Serdaigle lança un coup d’œil vers le bas, se baissant prudemment pour ne pas tomber. Durant un instant ses yeux se posèrent dans ceux de la Poufsouffle puis passèrent sur la voisine de l’enfant. Hâtivement Lethe détourna son regard envieux, et bascula son dos en arrière pour signaler à Anabelle qu’une conversation entre elles allait avoir lieu. D’une voie assez haute, pour que Miss Montgomery l’entende, elle lui demanda :

" Au fait Ana, tu comptes m’aider comment ? "

Pas de réponse, Anabelle ne l’avait sûrement pas entendu. Lethe ferma les yeux quelques secondes. En les rouvrant, sa première vision fut un lit suspendu dans les airs qui passait devant elle. Wouah ! Y’a de quoi rendre des personnes folles ! Le regard de la fillette se posa sur ses genoux. Elle les avait toujours trouvés immonde. Du coup quand elle osait exposer ses jambes elle mettait toujours quelque chose pour les masquer. C’est comme ça qu’elle remarqua que le matin même elle avait mis un collant. Au moins on verrait pas sa petite culotte. Bon d’accord elle était pas moche mais bon c’est une honte d’évitée. Soudain Lethe se rappela quel type de jupe elle avait mis. C’était ça jupe noire serrée. D’ailleurs plus le temps passait et plus la petite fille, pourtant pas bien grosse, avait du mal à rentrer dedans. L’heure des séparations sonnerait bientôt ! Lethe se demanda alors si, vu que sa jupe était étroite, elle descendrait beaucoup. La petite, qui pourtant n’est pas croyante, pria pour que sa tenue reste en place. Elle croisa les doigts, puis se rendant compte de l’imbécillité de son geste leur rendit leur état initial.
Elle releva sa tête qui, à ce rythme là, finirait bientôt par aller dire bonjour à ses cuisses. Une slave d’applaudissement marqua la fin de la démonstration d’Enry Stanley. L’heure était venue pour Lethe de montrer ce qu’elle avait dans le ventre. Tout son stress s’évacua et elle prit la résolution de ne pas crier. Puis, quand son cher professeur Filius Flitwich l’invita à le rejoindre au centre de la pièce, ce fut d’un pas déterminé qu’elle s’exécuta. Derrière elle, Anabelle Montgomery se leva à son tour et vint se placer à ses côtés. Les deux jeunes filles échangèrent un regard qui permit à Lethe de remarqué le léger sourire moqueur cachait derrière le visage de la 3ème année.
L’enseignant demanda alors à Lethe de venir se placer face à lui à peu près de mètres de distance. Alors qu’il se préparait à prononcer l’incantation, le cobaye Lethe rentra le bas de son chemisier dans sa jupe, au cas où ce ne serait pas le bas que descende mais le haut. Si ce cas de figure avait lieu la petite fille n’aurait rien pour séparer son chemisier de ses sous vêtements. Elle se verrait donc contrainte d’exhiber la brassière qui masquait les deux renflements qui lui servaient de poitrine. Cette perspective fit accéléré le pas à la Poufsouffle. Une fois sa tâche accomplie elle ne se détendit pas pour autant, au contraire une bouffée de stress l’envahit à nouveau. Pourtant toutes les précautions avaient étaient prise pour que Lethe ne soit pas la cible d’un regrettable incident. Soudain, sans que quiconque est entendu Flitwich prononcer son sortilège, Lethe sentit une brusque secousse la renverser. Ravalant un hoquet de surprise elle attendit la collision contre le sol. Mais au lieu de s’étaler, face contre terre, ses pieds s’élevèrent dans les airs, son corps tirait à sa suite. La fillette jeta un coup d’œil inquiet à ses jambes. Sa jupe était restée en place. Etait-ce la preuve que Dieu existait ou un simple coup de chance ? Lethe n’aurait su répondre. Son chemisier commençait à sortir de sous sa cachette mais la jeune fille n'y prêta pas attention. Elle aurait rejoint la terre ferme avant qu’il s’en soit totalement extirpé. Filius la fit tournoyer dans les airs quelques instant. Et, avant que la fillette soit prit de vertige et que le sang lui soit monté à la tête, il la fit redescendre. Un grand sourire ornait le visage de Lethe. L’expérience avait été super ! Volait l’espace de quelques secondes est vraiment quelque chose à faire ! Durant toute la durée du vol miss Montgomery n’avait pas eu le besoin de bouger, elle avait simplement observé Lethe voler.
Un bruit d’applaudissement accueillit la Poufsouffle à son retour au sol. Celle-ci remercia son professeur et sa camarade avant d’aller rejoindre sa place au deuxième rang pour regarder Krystina Fenty subire le sort de " Mobilicorpus ".



| 829 mots |



=====
OK
Revenir en haut Aller en bas

Invité
avatar



MessageSujet: Re: Cours de Niveau 1, La Lévitation. [Clos]   Ven 25 Juil - 21:49

La jeune Krystina Fenty écouta les quelques paroles qu'échangèrent Enry et le Professeur Filius Flitwick. Après quelques secondes, Enry se plaça dans le lit (qui avait l'air, soit dit en passant, tellement moelleux. Mais disons qu'un lit, aussi confortable qu'il soit, ne semblait pas rassurer le cobaye. Enfin, durant quelques secondes seulement car ensuite, il parut plus rassuré.

À la une, à la deux, à la trois... et le lit s'éleva du sol. Krystina mémorisa les gestes du Directeur de la maison où elle avait été répartie. Avec un peu de pratique, elle devrait réussir à reproduire l'acte.

Et le lit se fit soulever haut. Très très haut! Krystina dut étirer son cou ( vers le haut, bien sûr ) jusqu'à la douleur pour pouvoir apercevoir la démonstration. Sa soeur lâcha:

"Extraordinaire..."

Oui, extraordinaire. Époustouflant! Krystina ne remarqua même pas qu'elle avait arrêté de prendre des notes, mais, de toutes façons, la salle baignait dans un calme. Il n'y avait plus rien à prendre en note.

* Waouhhh! Super!!! *

La Première année vit le lit passer au-dessus de sa soeur jumelle et d'elle-même. Puis, finalement, le lit s'arrêta près du bureau du Serdaigle. Ce dernier s'y installa.

Krystina le regarda mais il s'était caché derrière sa mèche et elle douta qu'il ne la remarque. Elle commença à l'applaudir. Bien entendu, elle applaudissait aussi le Professeur. Elle se retourna à nouveau vers Enry qui semblait examiner... une feuille de parchemin? Espérant se cacher des autres. Pourquoi il se cachait du regard des autres? Il était probablement timide. Mais ce n'était pas une raison pour ne pas lui offrir de félicitations!

" Bravo Enry! "

Krystina commença à lire ce qui s'inscrivait sur le tableau. Elle trempa vivement sa plume dans l'encre et écrivit tout, ne manquant pas d'ajouter les détails qui n'étaient pas marqués mais que le Professeur avait expliqués durant le cours. Quand elle eût terminé, elle put voir les deux Poufsouffles s'avancer pour la démonstration. Mais il y avait toujours le problème de la jupe.

Krystina eût une idée, se rappelant le cours de défense contre les forces du mal du Professeur Sévérus Rogue, alors elle décida d'en faire part:

" Pour la jupe de miss Kase. N'y aurait-il pas un moyen de la "paralyser" avec un sort dans le genre de "petrificus totalus" mais ... juste pour la jupe? "

Bon bein, elle venait de donner son idée la petite grande???! Fenty. Elle pourrait ne rien valoir. Mais ce n'était pas grave.

Puis elle entendit sa soeur qui lui demandait:

"Tu as hâte à la dernière démonstration?"

Krystina ne fit que répondre avec une sorte de regard étincelant dans le genre: Tu connais déjà la réponse mais je te réponds quand même... en chuchotant bien sûr.

" Oui! C'est tellement beau la magie. Elle semble si fausse. Mais elle est si vraie! Je veux tout apprendre sur la magie. Et le vol. C'est ce qu'il y a de plus magique. Quelque chose qui produit une sensation si... étrange. Même quand on ne fait que regarder! Alors, oui, j'ai hâte de voler. Voler sans balais, sans oiseau, sans dragon. Et sans avion ou hélicoptère. Voler à l'aide d'une baguette. C'est tout! C'est ... magique! "

Elle avait dit tout cela sans quitter le Professeur Flitwick des yeux. Elle ne voulait rien manquer des démonstrations!

NOMBRE DE MOTS: 556

=====
OK
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Commerce

Parchemins : 577
Âge : 28 pâquerettes (27 août 1983)
Actuellement : Apprentie d'Ollivander.


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
Multi-compte de: Susan

MessageSujet: Re: Cours de Niveau 1, La Lévitation. [Clos]   Sam 26 Juil - 13:54

Anabelle avait été portée au comble de la joie lorsque les deux Fenty - qu'elle surveillait du coin de l'oeil - parurent clairement approuver sa demande d'une revanche enneigée. Chouette ! On allait pouvoir s'amuser un peu ! D'un coup, les deux petites remontèrent dans l'estime de la fillette qui commença à penser que finalement, finalement il nous fallu bien du talent pour être vieux sans être adulte, elles n'étaient peut-être pas aussi gourdes qu'elles en avaient l'air.
La Poufsouffle daigna donc adresser un clin d'oeil complice aux jumelles, clin d'oeil qui signifiait ostensiblement quelque chose comme : "Aha ! Nous savons des choses que les autres ignorent, bisque, bisque rage !".
Puis, reportant son attention sur le cours au moins pour dix secondes, faut pas exagérer non plus, elle était en classe, tout de même !, la brunette gratifia Lethe d'un sourire qui se voulait rassurant avant d'agiter sa baguette d'une main fôlatre, envoyant au passage voltiger de petites étincelles dorées. Le message était évident : "Ne t'en fais pas, cocotte, ma baguette et moi, on va maintenir ta jupette en place !" Le but de la manoeuvre était, bien entendu, de mettre Lethe en confiance. Ce qui n'était pas forcément gagné.

*Elle a l'air toute stressée, la pauvre choupinette ! Heureusement que je suis là, quand même !* songea Ana, en adressant un coup d'oeil peiné à Lethe.

N'empêche, elle était bien contente d'avoir été promue (unilatéralement, certes, mais promue tout de même !) "aide cobaye" ! C'était certainement moins amusant que d'être le cobaye lui-même, mais au moins, elle n'allait pas rester les bras croisés pendant que d'autres se payaient une sacrée tranche de marrade. Car dans l'esprit de la jeune fille, se retrouver suspendu par les pieds était sans conteste une des choses les plus amusantes au monde. Probablement parce qu'elle n'avait jamais eu l'occasion de l'être, d'ailleurs.

*C'est probablement super rigolo, de voir les choses la tête en bas. C'est bien, de changer d'angle de vue, de temps en temps ! Tiens ! Ce soir, avant de m'endormir, je vais faire le poirier, comme ça, moi aussi j'aurais vu les choses différemment, aujourd'hui !* se promit-elle avec enthousiasme, visiblement sans réaliser que ses petites camarades de dortoir, elles, risquaient sérieusement de s'inquiéter pour sa santé mentale. Déjà que sa réputation n'était pas bien reluisante...

Ravie de ce projet, Anabelle posa les coudes sur son pupitre et cala son menton au creux de ses mains pour regarder tout à son aise Enry monter dans le lit magique. Il avait vraiment troooop de chance, lui ! La petite Poufsouffle, les yeux écarquillés d'émerveillement, contempla avec une ferveur quasiment religieuse dressons tous un autel en l'honneur du Dieu Flitwick Enry léviter avec le lit ! Waouh ! C'était vraiment la grande classe !
Ce cours était définitivement son favori ! Bien plus drôle que ceux, psychorigides, de MacGonagall ou que des affreuses leçons de Rogue ! Remarque, depuis que celui-ci avait quitté le monde des potions, Ana trouvait un regain d'intérêt à la matière. Slughorn était plutôt drôle, dans son genre, et mélanger des trucs et des machins gluants dans un grand chaudron se révélait étonnamment intéressant depuis que Rogue n'était plus là.

*Avec Slughorn, au moins, je n'ai pas l'impression d'être une espèce de larve dégoûtante collée sous une chaussure... C'est tout de même plus agréable...* commenta-t-elle en tortillant rêveusement une de ses deux nattes.

Elle fut toutefois tirée de ses pensées par Lethe qui venait de se lever. Oups ! Lethe ! Il ne fallait pas qu'elle l'oublie ! Sinon, la pauvre petite allait se retrouver avec la dentelle et les petits coeurs à l'air.
Pas peu fière de l'importance de son rôle, Ana se leva précipitamment renversant son pupitre au passage et envoyant voler son encrier ouvert sur Hainoa pour aller prêter baguette forte à sa camarade. Allumez les projecteurs, c'était sa minute de gloire !
La Poufsouffle donna une petite tape dans le dos de son cobaye attitré, comme pour lui dire "Allez, c'est parti Ophélie Lethe, Anabelle, Lethe, tu vas voir, tout va bien se passer, on va faire salle comble !" et lui chuchota :

- Je connais un sort top, tu vas voir, ça va marcher du tonnerre !

Et, avant que Lethe ait eu le temps d'en demander plus, elle brandit (brandy, warfwarf !) sa baguette en direction de la jupe de la fillette et de prononcer d'une voix flûtée mais ferme :

- Duro !

Parce que elle, elle était en troisième année, et que les troisièmes années, c'est connu, ils sont grands, beaux, forts, intelligents, et ils connaissent des tas de sorts super pratiques !
Bon, Anabelle n'était peut-être pas bien grande, pas bien jolie, pas très forte, pas très intelligente et elles ne connaissait de sorts que ce qu'on lui avait appris jusqu'alors mais, fort heureusement pour Lethe, elle les maîtrisait parfaitement farpaitement, comme dirait l'autre !. La jupe de Lethe prit-elle la consistance d'une plaque de ciment, ce qui lui permit ainsi de servir de cobaye sans les désagréments culottiques (invention, invention) que la chose aurait pu amener.

Bien contente d'avoir si ingénueusement sauvé la dignité et l'honneur de sa nouvelle copine (dans l'esprit d'Ana, durcir une jupe, ça crée nécessairement des liens), la brunette adressa un grand sourire à Hainoa et Orla avant de lancer un coup d'oeil à Lethe qui, la tête en bas, ne semblait pas si heureuse que cela de découvrir les joies de la vie mode chauve-souris (ou opossum : "Opossum, opossum, opossum !").
Anabelle hésita un instant à se pencher pour se taper trente secondes de bavette avec Lethe, histoire d'avoir ses impressions en direct mais elle jugea préférable de s'abstenir. Flitwick n'apprécierait peut-être pas ce genre de comportement. Surtout de la part de la fille qui venait de bombarder des premières années avec des boulettes de parchemin.

- Finite Incantatum ! lança-t-elle lorsque la démonstration fut finie.

Car la jupe de ciment, pour s'asseoir, ce n'était pas l'idéal.
Toute contente de s'être si bien acquittée de sa mission impossible, Ana regagna sa place en sautillant joyeusement. Posant ses petites fesses sur sa chaise, elle glissa à Hainoa un «C’était trop banaaaane chouette !» enthousiaste avant de lorgner d’un œil intéressé la Fenty qui était à Serdaigle (Jessina ? Krystica ?) se lever à son tour pour la troisième démonstration.

(1060 mots, à une dentelle près)

=====
OK
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité
avatar



MessageSujet: Re: Cours de Niveau 1, La Lévitation. [Clos]   Dim 27 Juil - 21:39

Ravi de son petit effet suite au Lévicorpus, le vieux professeur rendit son sourire à ceux ébahis de l'assistance. Bien, et un point de plus pour Fifi. Un soudain sentiment d'orgueil s'empara de lui et il s'imagina cette classe d'élèves brillants qui, grâce à son enseignement, faisaient léviter des blocs de pierre entiers afin de lui ériger un autel, les jeunes filles dansant autour de lui alors que les vigoureux jeunes hommes élevaient un temple à sa gloire. On pouvait lire "Au dieu Filius, roi des sorciers, génialissime enseignant dont les qualités le dépassent" sur le fronton ouvragé. Secouant la tête, il reprit consistance. Bon, le cours d'abord, le culte après (n'y aurait-il pas de la transmission de pensées dans cette classe ?? N'est ce pas Ana... ). Alors, explications, compte rendu, expérience, travaux pratiques. C'était l'ordre à suivre, alors c'est partit. Ebouriffant sa tignasse déjà bien crépue, il s'exclama :

"Merci beaucoup Miss Kase ! Comme vous avez pu le voir, Miss Kase a été comme arrachée de la terre ferme par une force assez grande et suspendue par la cheville au dessus du sol, la tête en bas. Ce sont là les caractéristiques principales du Lévicorpus. Excellent, A vous Miss Fenty, pour le Mobilicorpus !"

Il agita la baguette et les phrases suivantes s'inscrivirent sur le tableau central :

Levicorpus (souvent informulé) a pour effets :
- Lévitation corporelle d'un humain ou humanoïde
- Suspension dans les airs du corps visé par la cheville, la tête en bas donc.

"Par ailleurs, je voudrais congratuler Miss Montgommery..."

Il s'arrêta un instant, un peu décontenancé par le regard acide qu'il intercepta entre Misses Fenty et une Miss Montgommery exultant de joie. Ainsi donc, voilà l'origine de ces bouts de parchemins froissés ! Aha ! Intérieurement, il se vit les montrer du doigt en proférant "Je vous ai eues ! Aha, j'ai gagné, je suis le meilleur !!!!!", mais ses pulsions mégalomanes se calmèrent et repartirent aussi vite qu'elles étaient venues, bien qu'un éclair dans ses yeux ait révélé à sa classe le fin fond de sa pensée...

"... Pour cette excellente démonstration ! Quelle inspiration ! Mais où allez vous chercher cette originalité, vraiment, utiliser un Duro, parfait ! Je suis très impressionné, surtout de la part d'une troisième année pour une telle maîtrise du sort ! Bien, après cette démonstration, je vous demanderai de vous mettre par groupe de deux ou trois au maximum et nous allons pratiquer quelque peu ce fameux sortilège. Commencez à vous répartir et à rassemblez vos affaires en calme dès la fin de la démonstration."

Il invita Miss Fenty à le rejoindre et agita sa baguette de joie, de petites étincelles de saphir émergeant de son extrémité. Bien, c'est partit !


"Attention Miss Fenty, à la une, à la deux et TROIS !"

Miss Fenty qui avait dévalé les escaliers des gradins après avoir pris très consciencieusement toutes les notes inscrites au tableau normal c'est une serdaigle comme le Fifi semblait très enthousiaste à la démonstration et se laissa faire très nonchalamment, n'opposant pas la moindre résistance à son Mobilicorpus, ce qui était franchement plus facile que s'il avait choisi Mr Stanley pour ce sortilège là. Elle quitta son appui au sol et s'inclina très doucement en position horizontale, s'élevant aussi lentement dans les airs avec une impression de confort et de félicité totale, du aux affinités du Lévicorpus avec le sort de coussinage. Elle s'éleva au dessus des gradins puis redescendit à l'horizontale pour se stopper devant son bureau à elle, couvert de parchemins et... d'une boule de parchemin !!!!Intuition confirmée ! Pour la peine, il la laissa à l'horizontale sans qu'elle ne puisse bouger, là ! La vengeance du maître des sorts est terrible quand on la cherche avec des batailles de parchemins en plein cours de lévitation !!!


"Merci Beaucoup Miss Fenty ! Comme vous pouvez le constater, le Mobilicorpus permet de faire flotter des corps à travers les airs, le tout en position horizontale. Par ailleurs, j'ai le pouvoir de contrôler tous ses mouvements. Observons".

Il agita son bout de bois magique et Miss Fenty leva gracieusement les bras en les agitant comme si elle parlait avec un sourd-muet. Un autre coup de baguette et elle se déplace rapidement à l'horizontale, fendant l'air avec ses jambes qui exécutaient un véritable numéro de danse.

"Comme cela, le mobilicorpus prend place non pas parmi les sortilèges de lévitation mais plutôt parmi ceux de locomotion, ayant le pouvoir de contrôler ses mouvements, ce qui répond à la définition du charme de locomotion. Merci pour votre participation Miss Fenty ! Finite incantatem !".

Un coup de baguette délicat et s'inscrivirent au tableau les indications suivantes :

"- Mobilicorpus. Charme de locomotion. Suspend un humanoïde à l'horizontale en l'élevant du sol à distance raisonnable.
- Charme de locomotion : tout sortilège capable de faire exécuter un mouvement grâce à son action".

"Maintenant, réunissez-vous et faites léviter à tour de rôle les objets qui se trouvent devant vous. Inanimatus Apparitus".

Aussitôt surgirent du néant, ou plutôt du non-être, une plume, une souris et un poids. Il dit alors en levant le regard vers Mr Stanley et Misses Montgommery, Kase, Stewart et Quirke:

"Mr Stanleyet vous autres, Misses Kase, Stewart, Quirke, et Montgommery, qui êtes déjà des experts en matière de lévitation, auriez vous l'amabilité de nous faire une démonstration ? Je vous rappelle préalablement les règles : Pour faire léviter un objet, vous devez exécuter un délicat mouvement du poignet, à la fois souple et déterminé. Tout d'abord levez la baguette de manière bien souple, tournez votre baguette dans le sens inverse des aiguilles d'une montre et prononcez distinctement la formule : "Win'GAR'dium Levi'O'sa", en insistant bien sur le "gar" et le "o". Une fois le sort lancé, faîtes moi donc voler cette plume, dans un mouvement circulaire s'il vous plaît. C'est le plus difficile dans notre sort : Maîtriser le mouvement de la chose que l'on fait léviter. On la dirige, bien entendu, grâce aux mouvements que décrira votre baguette après la prononciation de la formule. La diction est fondamentale, alors articulez du mieux que vous le pouvez. Souvenez vous du sorcier Baruffio qui, au lieu de faire apparaître un vison sur les épaules de sa femme, fit apparaître un bison... N'oubliez pas que l'essentiel, c'est de visualiser dans les moindres détails les effets que votre sort va avoir. Visualisez la plume qui s'élève haut, toujours plus haut d'une manière délicate, visualisez la, exécutez son ballet circulaire !"


[HJ : Je veux éclaircir la situation quant aux points accordés. Ici je ne précise rien, mais croyez moi, vous avez tous rapportés des points à vos maisons. Il y a une note de participation 1 pour le nombre de message (5 points mini, ça monte très haut sinon), participation et réponse 2 (Pour le moment, maximum de 10 points pour Miss Montgommery et Mr Stanley et Misses Fenty, Kase, Stewart, Knightley et Quirke), Rp et autres pour le reste ! Maximum, comme toujours, de 30 à 35 points !


Dernière édition par Filius Flitwick le Lun 28 Juil - 19:06, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas

Invité
avatar



MessageSujet: Re: Cours de Niveau 1, La Lévitation. [Clos]   Lun 28 Juil - 18:35

Puis, ce fut le tour de Miss Lethe Kase de leur faire sa démonstration, aidée de Miss Anabelle Montgomery. En tous cas, cette dernière l'avait bien aidée, dois-je l'avouer (même si Krystina Fenty et elle sont en guerre) en utilisant le Sortilège "Duro".

Krystina Fenty vit le Professeur Flitwick prononcer sa formule. Puis, Lethe se fit renverser et en moins de temps qu'il en faut pour le décrire, elle se retrouva la tête pointée vers le bas, les pieds vers le haut. Bien sûr, Anabelle avait bien choisi le sort qu'elle allait jeter et la jupe de la Deuxième année était restée en place.

Filius fit en sorte qu'elle tournoie un moment dans les airs puis il arrêta le sortilège. Krystina commença à applaudir Lethe puis le Directeur de la maison où elle avait été répartie, et, il faut bien que je vous en fasse part, même si elles étaient en guerre, elle applaudissait aussi Anabelle. Après tout, c'était elle qui avait aidé Lethe.

Justement, elle mettait fin au sortilège pour éviter que Miss Kase s'asseoit sur une jupe aussi dure que le béton. Krystina jeta un coup d'oeil au Professeur qui semblait bien rêveur. Celui-ci n'avait toujours pas répondu à la question de sa soeur. Miss Fenty haussa les épaules.

Mais le Professeur Filius Flitwick sembla sortir de sa rêverie et félicita la cobaye qui venait de se rasseoir et expliqua le phénomène et les caractéristiques principales du Lévicorpus. Puis il incita la Première année à se préparer pour le Lévicorpus.

Par contre, d'un coup de baguette, d'autres phrases s'inscrivirent sur le tableau. Il se doutait sûrement que Krystina allait prendre tout cela en note alors c'est ce qu'elle fit. Elle inscrivit tout sur son papier de parchemin tout en ajoutant les détails que le Directeur de la maison de Serdaigle avait spécifiés mais n'avait pas marqués.

Puis, ce dernier félicita les deux Poufsouffles. Puis il invita notre chère Krystina à le rejoindre.

L'aigle de se fit pas prier. Elle dévala les escaliers en vitesse. Elle se retrouva vite près du Professeur de sortilèges. Le Professeur compta jusqu'à trois et annonça le "Mobilicorpus". Krystina qui n'essayait pas du tout de résister au Sortilège (elle voulait tellement voler, que voulez-vous?) quitta le sol et s'éleva dans les airs s'inclinant à l'horizontal. Wouaahhh! Comme c'était confortable, l'air!

Ayant une entière confiance envers le Professeur, elle ne s'opposa pas à ce qu'il la fasse voler au dessus des gradins. Puis elle se sentit arriver près de son bureau. OHHH NONN!!! Ça n'avait pas duré longtemps! Pas du tout! Dommage...

Mais quelque chose clochait, elle était toujours bloquée en horizontale quelques mètres au dessus du sol. Puis, le Professeur continua ses explications. Il affirmait que le Mobilicorpus permettait de faire flotter des corps à l'horizontal dans les airs... mais qu'il pouvait aussi contrôler ses mouvements... Krystina sentait des envies de l'humilier de la part du Professeur Flitwick. Houpss... Elle crut remarquer la raison de ce léger mal entendu. La boule de parchemin sur son bureau...

Puis, ses bras levèrent doucement et en agitation. Puis ses jambes se firent contrôler. Puis le Professeur expliqua encore le mobilicorpus et des notes s'inscrivirent au tableau.

Krystina échangea un regard avec sa soeur, toujours à l'horizontal, dans les airs. Elle écouta le Professeur dire à ses élèves comment il voulait qu'ils fassent léviter une plume. NON MAIS! Il l'avait oubliée là! Ou... peut-être faisait il expres. Ne jamais sous-estimer les nains!

Elle demanda au Professeur Flitwick d'une voix qui se voulait polie et qui cachait son enragement contre le Professeur. Ce n'était tout de même pas elle qui avait plié les boules de parchemin:

" Monsieur Flitwick, puis-je redescendre? Je vois que vous n'avez plus besoin de moi... "

Ouais, il n'avait plus besoin d'elle si c'était pour lui disloquer l'épaule ou lui tordre le bras!

EDIT DU PROF : Mince alors ! J'ai oublié de préciser que je t'ai fait redescendre. Bref, rassures-toi, tu n'es plus les quatre fers ne l'air mais bien au contact de la chaise de ton bureau !! Merci encore !!
Revenir en haut Aller en bas

Invité
avatar



MessageSujet: Re: Cours de Niveau 1, La Lévitation. [Clos]   Lun 28 Juil - 20:17

{ Vu que j’ai été trop c***e nase pour postée au même rythme que les autres, j’vais sauter un bout du cours. Maiiis, pour faire vite vite ; Orla a bien aimer bombarder Krystina et Jessika de boulette de parchemin et quand Flitwick a fait lévité le crapaud, Orla s’est levé sur sa chaise en hurlant pour le récupérer ! x) }

Orla était assise sur le bout de sa chaise, complètement impressionnée par les prouesses du professeur sur les élèves. Elle aurait tellement voulue être celle qui vole. Comme les jolis papillons violets et blancs qu’elle avait vus quand elle s’était rendu aux serres ce matin ! Vous croyez qu’Orla pourrait monter un numéro spécial « Spaghettis et les papillons ». Genre que les papillons attraperait doucement Spagh’ avec leurs petites pattes et le ferait voler tandis que le crapaud lancer des morceaux de chocolats dans la foule ? Ah ouais ! Faudrait en parler à Hainoa, ça pourrait être trop banane ! Elle le nota dans un coin de son cerveau et retourna son attention sur le petit professeur.
Qui venait de leur demander de faire une démonstration ? Du « Wingardium Leviosa » ? Sérieux ? Sérieux Sérieux ? Sérieux, sérieux de chez sérieux ? Un grand sourire éclaira le visage de la petite Serdaigle qui s’empressa de se lever de sa chaise pour se mettre bien en valeur. Déjà qu’elle avait manqué son tour d’être cobaye, elle voulait absolument être la première personne qui puisse faire voler la plume ! Sans attendre un quelconque signe du professeur, elle sortit sa baguette.

« J’veux commencer moi ! J’veux être la première ! J’suis full bonne en plus ! »

Ouais bon, la dernière phrase, elle l’avait plutôt dit pour rassurer tout le monde que pour se vanter ! Parce qu’à voir les visages que les divers étudiants de la salle de classe lui décrochaient, il ne semblait pas très très rassuré ! Mais pourquoi ? Est-ce qu’elle avait l’air siiii dangereuse que ça ? Je vous rassure ; Orla est peut-être un peu folle mais vous allez tous ressortis avec vos cheveux sur votre tête, okidoki ? Après avoir décrochée un clin d’œil à ses deux amies, à l’occurrence Anabelle et Hainoa, elle s’exécuta. Un mouvement de poignet dans le sens contraire des aiguilles d’une montre pour ensuite dire, ou presque crier en fait, la bonne formule.

« WinGARRRRdium LeviOOOOOOOsa ! »

Tout doucement, la plume blanche commença à léviter dans les airs, balançant de droite à gauche. Les yeux pétillants, Orla commença à la faire tourner. Aaaaaaaah ! Elle y arrivait ! Et tout le monde avait encore des cheveux intacts ! Non mais, quand même ! Orla, c’est une vraie de vraie professionnelle ! Mais, était-elle capable de faire autre chose que des cercles ? LA question à 1000 mornilles ! Ne lâchant pas la plume qui était à quelques pouces en haut d’elle, elle commença à agiter sa baguette dans toutes les directions, décrivant divers formes.

« Vous voyez ?! Ca, c’est un carré … et ça, un losange … et ça, c’est un cœur … pi ça, une étoile … et là, j’vais faire un dessin d’extra-terrestre, regardez bien ! »

Continuant d’agiter la baguette dans toutes les directions, elle s’amusa à faire agiter sa plume dans les airs. Mais, au bout d’un moment, elle la redéposa sur son bureau. C’était bien amusant tous ça mais Hainoa et Anabelle avait aussi le droit d’essayer de dessiner des extra-terrestres dans l’air ! Elle redéposa sa baguette sur son bureau et, toujours avec un grand sourire fendue jusqu’aux oreilles, elle se retourna vers ses deux amies.

« Allez-y, c’est à vous ! »

{ Albus Dumbledore a découvert les 12 propriétés du sang de dragon. Mais j’trouve pas le truc sur Rita Skeeter ! >_< }
[EDIT : Exact ! Quand à Rita, je ne sais plus si c'est moi ou le livre qui le dit (des fois je me fais peur) mais il me semble qu'elle contredit le fait que la découverte vient de lui car un autre scientifique l'aurait découvert en même temps, bref, je t'accorde le bonus !! Nouvelle question : Quand sont nés les jeunes Potter, Lupin, Black, Evans, Rogue et Pettigrow ? Bonus (soyez précis !).
[EDIT 2 : J'ai trouvé : Il aurait volé la découverte de 8 des 12 propriétés de sang de dragon à un certain Ivor Dillonsby.
Revenir en haut Aller en bas

Invité
avatar



MessageSujet: Re: Cours de Niveau 1, La Lévitation. [Clos]   Lun 28 Juil - 22:24

OUAH! Tout ça était si nouveau pour Erica... Mais en tout cas, elle a eu raison de vouloir venir dans cette école de magie... Elle est peut-être perdu et n'a pas d'ami pour l'instant, enfin, pas d'ami à part Pixie, son petit chaton, qu'elle avait laissé dans le dortoir après s'être disputé pendant une bonne dizaine de minute, ses parents l'ont ensorcelé, ce qui fait qu'il comprend plus facilement ce qu'on dit et qu'il arrive à parler... Ce qui n'est vraiment pas pratique... En tout cas, ce cour était très pratique, si Pixie l'énerve, elle n'aura qu'à l'envoyer dans les airs!

Le professeur avait fait voler un lit avec quelqu'un au-dessus... La personne... Etait... En train de dormir! Dormir en plein cour! Bon, ce n'est pas le genre d'Erica de roupiller en classe, mais elle n'est pas du matin donc... Aussi, comment vous endormir avec une boule de poile qui n'arrête pas de courir dans tous les sens et qui vous demande de lui donner à manger toutes les 2 heures! Enfin bref, le professeur venait de demander à trois personnes de faire des démonstrations... La dernière personne qui vient de faire une démonstration se nomme Orla Quirke...

Elle est douée, je l'avoue... Mais quand même... Elle s'en vante ^^'... M'enfin bref, ce n'est pas le sujet, elle avait utilisé une baguette et une plume... C'est vrai que les formes que faisait la jeune fille étaient assez amusantes... Surtout l'extraterrestre ^^', car il n'en avait pas vraiment l'air ^^'... Mais c'est quand même mieux qu'Erica, elle, elle n'est pas douée en dessin depuis qu'elle est toute petite! C'est comme ça ^^'... Par contre, elle est douée en chant et en musique...


Erica était plus qu'éblouit... Tout ça était si fantastique! La jeune héritière n'aurait jamais cru voir cela un jour! Des objets volants on en voit pas partout! Et aussi des professeurs aussi rigolos! Bah au moins, pendant ce cour, on s'amuse! C'est aussi un peu normal, car la matière préféré d'Erica est les sortilèges, et ce n'est pas sa matière préférée pour rien! La jeune fille voulait féliciter celle qui venait de faire la démonstration mais elle avait peur de prendre la parole sans en demander la permission et en plus juste pour féliciter quelqu'un... Erica est très attentif aux règles et essaie de les respecter au mieux.

*Ouah! Elle est douée! En tout cas plus que moi ^^', l'autre fois j'ai tenu ma baguette à l'envers --'*
Revenir en haut Aller en bas

Invité
avatar



MessageSujet: Re: Cours de Niveau 1, La Lévitation. [Clos]   Mar 29 Juil - 0:21

Assis au fond de la classe, comme à son habitude, Erg ne perdait pas une miette de ce qui se passait, griffonnant sans cesse des notes sur ce que le professeur faisait remarquer et sur les moindre faits et gestes de ses camarades, Ergwen n'écrivait pas bien, même très mal, mais très vite. Mais si Erg notait beaucoup, il notait presque trop, ainsi on pouvait lire des remarques sur les habitudes d'un élève de gryffondor qui se grattait sans cesse l'oreille droite, sur les cocasses manières d'une serdaigle qui elle, ne pouvait s'empêcher de tortiller sa plume en tous sens durant quelques secondes avant de la poser sur la table et de la reprendre quelques secondes plus tard. Ergwen était heureux, beaucoup de spécimens amusant semblaient jalonner Poudlard, à chaque recoin, à chaque intersection de couloir il ne pouvait s'empêcher de remarquer des choses sur les habitudes, les manières et les tics des gens.

Ergwen n'aimait pas son professeur de sortilèges seulement parcequ'il était son directeur de maison. Mais parcequ'il l'avait chaleureusement accueilli et que ce petit être mettait tellement d'énergie dans son cours que celui-ci en devenait presque passionnant bien qu'Ergwen connaisse déjà le sortilège de lévitation. A vrai dire Ergwen connaissait pas mal de choses, mais jamais celui-ci s'en serait vanté comme le faisait actuellement une certaine Orla qu'il avait déjà croisé dans un couloir, il n'avait pas remarqué de particularité chez elle si ce n'est qu'un plis sur sa robe, surement dû au voyage de celle-ci dans une valise trop étroite, entrainant un faux plis au trois quart gauche de la robe noire. Cette jeune prétentieuse, car il fallait le dire elle n'était pas franchement modeste avec sa manie d'accentuer sur certaines syllabes et répétant un incessant "moi je, moi je". Ben Moi Je pense qu'elle me casse drôlement les pieds, songea Erg. Il se demanda si elle était aussi bête que Phinéas ou que Rat (HJ : Voir Poudlard Express). Erg avait toujours des pensées en décalage avec les situations. Il remarqua que le sort n'était pas parfait, la plume penchant légèrement vers le côté gauche. Sa mère lui avait dit "Tout mauvais résultat d'un sort entraîne un autre mauvais résultat, les erreurs vont par paire, comme les chaussures". A moins qu'elle ne soit unijambiste, un intéressant phénomène devait donc avoir eu lieu, le professeur était à l'autre bout de la salle et ne l'avait surement pas remarqué, Erg qui était juste derrière la fille à l'extra-terrestre était rudement bien placée pour s'apercevoir qu'une de ses mèches avait légèrement noirci. Il se pencha en avant et lui chuchota.


Je suis désolé, mais je crois que vous avez dégagé une flatulence tellement plus haute que votre derrière que celle-ci vous a légèrement noirci votre chevelure...

Il se rassit pleinement sur sa chaise, rempli d'une satisfaction certaine. Il aimait bien, quand il arrivait à trouver les mots justes au bon moment....

Ergwen aurait bien aimer montrer qu'il savait le faire, lui aussi et sans se faire roussir les cheveux, ces gestes seraient sans doutes moins précis et il serait incapable de dessiner des extra-terrestres mais il savait qu'il pouvait soulever une plume par magie, il l'avait déjà fait avec Rat qui était alors plutot mal retombé et qui necessita toute la magie réparatrice des os de Mme Maclish.

[HJ : Dans mon souvenir James Potter est né la même année que mon père (IRL, bien sur ^^) je crois que c'était en 1960, donc la même année que Sirius et les autres Maradeurs, non ?]


Dernière édition par Ergwen Maclish le Mar 29 Juil - 1:06, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Cours de Niveau 1, La Lévitation. [Clos]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Cours de Niveau 1, La Lévitation. [Clos]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 5 sur 15Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6 ... 10 ... 15  Suivant
 Sujets similaires
-
» Cours de Niveau 1, La Lévitation. [Clos]
» Cours de Niveau 1, la Magie dans tous ses Etats !
» Cours de niveau 2, L'Attraction et la Répulsion.
» [1ère année] #Cours 1# Le sortilège de lévitation
» Haiti - Nicaragua Niveau de Pauvreté En interprétant l’article sur le ralen

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
HP-Hogwarts ::  :: Archives :: Les vieux grimoires :: Les années précédentes :: Sujets clos année 6 :: Cours année 6-
Sauter vers: