AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  






Partagez | 
 

 Cours de niveau 2, L'Attraction et la Répulsion.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage

Invité
avatar



MessageSujet: Cours de niveau 2, L'Attraction et la Répulsion.   Mer 9 Juil - 11:32

Quelle journée de fou ! s’exclama le professeur Flitwick. Dans sa minuscule tête à la peau parcheminée et aux cheveux ébouriffés se bousculaient les images d’un réveil mémorable et un tantinet bruyant, le souvenir d’escaliers mal lunés et d’un cours passionnant avec ses premières années. Mais la journée était loin, très loin même, de se finir là. Après les débutants, les « experts », les « avancés ». Il avait une petite envie de tester leurs capacités avant toute chose. Après tout, il les connaissait depuis plus de six ans pour certains, et il savait de facto qu’à chaque rentrée, c’est à peine si les élèves se souvenaient de son nom, alors des incantations et des théories, n’en parlons pas !

Il s’organisa déjà un peu mieux qu’avec ses premières années et tenta de siphonner la poussière qui semblait triompher depuis des siècles dans cette salle aux hauts gradins de bois ancien, mais un petit « Récurvite » de temps en temps ne faisait pas de mal à la salle, au contraire… Il débuta le rangement de quelques notes, consigna sur papier ses premières impressions des « débutants » qui finalement n’était pas si débutants que ça, et s’écria « Evanesco », sitôt dit, sitôt fait, les plumes qui ornaient les tables disparurent d’une traite, même celles qui avaient un peu roussies du fait des tentatives de lévitation très infructueuses pour certains, notamment ceux qui avaient agités leurs baguettes dans tous les sens comme il l’aurait fait avec une cravache, donnant des coups de bâton dans le nez ou pire dans les yeux de leurs camarades, ou encore ceux qui marmonnaient vaguement une incantation et qui touchaient du bout de leurs baguettes une plume innocente qui finissait par se faire cuire…

Ceci fait, il prépara le matériel nécessaire aux sorciers avancés avec qui il avait à faire ! Il passa de gros oreillers moelleux et des poufs d’un volume impressionnant au dessus de chacune des armoires et en dissémina d’autres au gré de ses envies, notamment sur son promontoire tout de livres faits. Plaçant sur chaque gradin de la documentation, il s’écarta ensuite pour faire disparaître les chewing-gums qui étaient soudainement eux aussi rentrés de vacances et qui avaient repris leurs places habituelles. C’était la rentrée pour tout le monde… Sa besogne achevée et considérant sa classe comme « propre » une nouvelle fois, il s’installa alors à son bureau et se plongea dans quelques livres sur des théories magiques complexes… « Si on considère c la concentration du lanceur de sort, w le pouvoir de la baguette, d la détermination et e l’expérience, on considère par ailleurs b le facteur poids et taille, v le facteur d’état du lanceur de sort, On sait que par définition s l’effet du sortilège attendu est donné par la formule suivante : s = (c*d+w*e)/ (b*e+v*d), soit s=(c+w)/(b+v), ou on considère également (b+v) = Z= ?. Plus Z, le facteur négatif, est grand, plus la chance de réussite est faible, donc plus s est faible, par ailleurs, la formule … ».

Après une page supplémentaire, il ferma son livre à la reliure en cuir et songea à son cours plutôt qu’à ses théories. Il allait recevoir quatrièmes, cinquièmes et sixièmes années. Tous venaient ici en perspective des examens de fin d’année, BUSE comme ASPIC. Alors un petit discours du genre Mettez-vous-au-travail-sinon-c’est-moi-qui-vous-y-mettrez ne ferait aucun mal, même plutôt pas mal de bien. Avec la peur d’échouer au ventre, on travaille beaucoup plus et finalement mieux, alors comme à chaque classe depuis plus de 35 ans maintenant, il allait émettre une belle mise en garde qui motiverait l’ensemble ! Et le premier qui ricanera aura droit à la plus belle surprise de sa vie en voyant les petits mots confinés aux fins-fonds de sa trousse venir précipitamment dans la main de son professeur… qui ne savait pas encore s’il les lirait ou non...

Soudain un « dring » sonore se fit entendre. Ils allaient arriver. D’ailleurs leur arrivée était tout ce qu’il y avait de plus éloigné du discret quand on entendait les bruits semblables à ceux qu’émettrait un troupeau d’éléphants en fuite devant un lion affamé, le tout conjugué à des raclements de chaussures et de chaises. Voilà pourquoi il ne voulait pas de chaises mais des bancs confortables pour travailler. Un bruyant « toc » retentit et faillit défoncer la porte. Le pauvre petit maître des sorts sursauta, croyant qu’on faisait exploser sa porte de classe. D’un coup de baguette plutôt sec, la porte s’ouvrit sur un petit bonhomme encore sous le choc, une expression étrange sur le visage, à mi chemin de l’effroi et de la surprise le tout avec une légère pincée de colère, les cheveux encore dressés sur la tête. Quelle journée décidément, quelle journée, mon dieu mon dieu, dit il en souhaitant fortement qu’un fauteuil moelleux le raccompagne jusqu’à son bureau…


Dernière édition par Filius Flitwick le Sam 8 Nov - 19:47, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Assistant

Parchemins : 1930
Âge : 32 printemps (21 juin 1980)
Actuellement : Assistante de sortilèges


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
Multi-compte de:

MessageSujet: Re: Cours de niveau 2, L'Attraction et la Répulsion.   Dim 13 Juil - 18:41

"On n'a jamais le temps, c'est le temps qui nous a..." (petit jeu numéro 1 : un bonbon au premier qui me dit qui la chante, cette phrase !). Et effectivement, en ce tout début d'année, Susan ne le sentait que trop, qu'elle n'avait pas le temps ! Deux mois de vacances avaient suffi pour qu'elle oublie ce que signifiait les mots "emplois du temps", "sonnerie" ou bien encore "réveil". Dur retour à la réalité scolaire !
Susan avait été bien longue à s'extirper de son lit douillet, et même à présent qu'elle remontait d'un pas mécanique le grand escalier qui menant à sa salle de cours, elle avait le sentiment d'avoir encore la tête au pays des rêves. Ce qui risquait d'être plutôt handicapant si le cours du jour se révélait un peu compliqué.
Or, pour sa sixième année de sortilège, Susan doutait que Flitwick leur fasse un petit débriefing sur le lumos et ne nox. En fait, ce qu'elle avait vu du programme, en feuilletant son livre Sorts et Enchantements niveau 6 l'avait tout bonnement terrifiée. Comment ? Des sorts imprononçables ? Mais... Mais... Mais c'était beaucoup trop difficile ! Ce genre de pratiques étaient réservées aux sorciers comme Dumbledore allez savoir pourquoi j'ai failli écrire Montesquieu au lieu de Dumbledore. Montesquieu, célèbre mage barbu, c'est connu.... Pas à des minus de sixième année ! Ils étaient complétement fous, les gens qui dressaient les programmes.

*Et là, c'est le jour où je vais vraiment faire exploser la salle de classe !* songea Susan, franchement pessimiste et plutôt désespérée.

Elle voyait d'ici les gros titres de la Gazette du lendemain : "Sinistre drame à Poudlard !" "L'étudiante impliquée nie toute relation avec les mangemorts..." "La jeune kamikaze a-t-elle été payée par Vous-Savez-Qui ?" Oh Merlin ! Elle allait être exclue de l'école ! On allait lui briser sa baguette ! Elle allait passer des années enfermée à Azkaban ! Sa famille allait la renier et elle finirait par mourir, seule, une froide nuit de Noël, sous un pont de Londres, âgée de 24 ans, propriétaire d'un labrador boiteux et complétement alcoolique (Susan, pas le labrador !). Tiens, ça faisait longtemps qu'elle n'était pas sortie, celle-là !
Elle le savait ! Elle le savait qu'elle aurait dû choisir un cours un peu plus tranquille... Divination, par exemple. Ah non, pas divination, en fait. Elle avait eu un D, en divination. Enfin, au moins, sa note était assortie à la matière.

Ce fut donc une Susan aussi tremblante qu'une première année à la veille de son second cours avec Rogue (oui, parce que pour le première cours, elle ne se méfie pas, la gentille première année, elle y va confiante... Mais alors pour le second... Elle sait à quoi s'en tenir !)qui franchit le pas de la porte. Tout de même... Jamais elle n'aurait pensé qu'elle considérerait un jour Flitwick comme un monstre potentiellement sanguinaire ("Gnignigni... Encore raté, Bones ! Je vais être obligé de vous manger un bras... Pour vous punir !") et adorant torturé ses élèves avec des exercices hors de portée. Enfin, il faut un début tout, n'est ce pas.

- Bonjour Professeur, hasarda-t-elle d'une petite voix flûtée.

Puis, elle fila s'installer à une des deux tables du troisième rang. Quitte à faire exploser la salle, autant être bien au milieu. On ne bâcle pas le travail...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité
avatar



MessageSujet: Re: Cours de niveau 2, L'Attraction et la Répulsion.   Mar 15 Juil - 19:11

C'était donc elle qui avait failli détruire ma porte, songea après s'être remis de toutes ces émotions le minuscule professeur ! Mon dieu, je m'achète une armure quand on aborde les sortilèges informulés, se conseilla t-il ! Locomotor Barda, soupira t-il à un fauteuil moelleux et tendre à volonté qui s'empressa d'activer ses petites pattes pour bondir jusqu'à lui. Confortablement installé dans son servile destrier, il regagna sans peine son bureau et arrangea son chapeau pointu qui avait bondi de sa tête lorsque son propriétaire avait eu la surprise de sa vie. Il lorgna vers l'élève qui avait failli séparé sa porte et ses gonds de manière définitive et lui adressa un sourire qui lui fit trois fois le tour de la tête lorsqu'il la reconnut. C'était un de ses plus anciennes élèves, agréable et efficace quoi qu'un peu ... "incontinente de la baguette", selon son expression. Elle avait en effet tendance à, disons, mal juguler son pouvoir ... et au choix à finir un sortilège protéiforme innocent en explosion tonitruante, en odeur insoutenable de putréfaction ou en un prodigieux éclat de lumière qui valait à toute la classe une cécité temporaire de deux heures, autant dire que le jour d'un examen, c'était fort peu pratique de ne pas pouvoir non seulement lire les questions mais aussi d'y répondre !

"Bonjour Susan ! En avance comme toujours, à ce que je constate, dit-il de façon fluide et douce ! Comment vas-tu ces temps-ci ? Prête pour la sixième année ? Je ne doute pas que tu la réussiras si tu parviens à, disons, maîtriser les informulés. Je suis sûr que tu n'as pas pu t'empêcher d'ouvrir Sortilèges et Enchantements niveau 6, me tromperai-je ? Rien de bien difficile pour toi, quand on sait de quelle famille tu es issue ! Feu ta tante Amelia était une sorcière très puissante, je suis sûr qu'avec un peu de concentration, tu l'égaleras sans soucis !"

Sa voix s'éteignit quand il vit entrer un second élève, et il s'écarta rapidement de Susan, en lui adressant un petit sourire genre "on-en-reparlera-quand-ce-mioche-ne-sera-plus-là-et-vivement-qu-il-parte-ça-me-démange-mais-je-ne-veux-pas-être-accuser-de-favoritisme". Il regagna son bureau en adressant un clin d'oeil et un sourire tant affable qu'amical au nouveau venu qu'il connaissait bien aussi. Il était heureux de les voir revenir et d'aborder avec eux des sujets dont ils n'avaient pas fini de cauchemarder ! Le vieux personnage tout rabougris occupa de nouveau ses quartiers, déversant de son sac une tonne de copies sur son bureau digne d'un ministre et s'attela à corriger le tout. Calant ses lunettes sur le bout de son nez fin, il débuta sa correction en étalant la masse de labeur devant lui, son visage minuscule disparaissant et sa plume de paon disproportionnée dont les élèves se moquaient souvent commença un raturage important, en inscrivant des annotations par ici, des commentaires par là, et d'autres congratulations. A chaque fois qu'un élève pénétrait par delà la pauvre porte en piteux état que le vieux professeur n'avait pas le courage de réparer, il levait sa tête de gnome au dessus de sa forêt de copies et saluait amicalement ses anciens élèves. Dans cette même petite caboche qui s'affairait à ses corrections, les engrenages tournaient très vite, et des images se bousculaient comme dans une sorte de lutte. Ce qu'il préparait à ses élèves n'était pas du domaine du pétard mouillé, mais beaucoup plus dans le royaume très fermé du feu d'artifice, que dis-je, de l'explosion, de la déflagration, de la bombe nucléaire parbleu ! Ils commençaient la dure période des examens, et bientôt ce n'est plus qu'une question de temps ridicule, ils allaient connaîtrent, ses chers cinquièmes années, ce que signifiaient crise de stress et révisions intensives... Autant les y préparer !

[HJ : Vive les mini jeux, concours internes, blagues et autres bavardages non perturbateurs, alors à vos plûmes ! En sus du mini jeux de Susan, je propose (pour toi aussi Susan) quelques questions qui offrent du Bonus et qui, par ailleurs, me permettent de trancher pour le trophée RP, alors faîtes en un maximum, mais évitez le deux de suite merci ! Première question : quel est l'enchantement a lancé Ombrage sur la porte de son bureau pour être prévenue de l'entrée de visiteurs non désirés ? Bonne quête, et au plus rapide le point Bonus !]
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Sport et culture

Parchemins : 1647
Âge : 30 ans [18 Juillet 1981]
Actuellement : Poursuiveuse de l'Equipe des Pies de Montrose


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
Multi-compte de: Alexandra Bowman/Rudy Spencer/Hainoa Stewart/Nicolas Caremis

MessageSujet: Re: Cours de niveau 2, L'Attraction et la Répulsion.   Mer 16 Juil - 12:03

Dans un geste magistral, Rowen sortit de sa poche son vieux morceau de parchemin froissé sur lequel était noté l’emploi du temps. Elle jeta un bref coup d’œil à l’assemblée, réunie autour d’elle pour savoir quel cours ils auraient juste après celui de Botanique, tout en disant, d’un ton qui se voulait réprobateur : « Non mais franchement… Vous ne connaissez toujours pas votre emploi du temps ? ». Ah ben, c’était l’hôpital qui se foutait de la charité. M’enfin. Cherchant du regard la case adéquate, la demoiselle y lu « cours de sortilèges années supérieures ». Bouarf. Encore un de ces cours où seraient réunis tous les élèves à partir de la quatrième année. C’était quoi cette organisation ? Les cinquièmes années avaient les BUSE à la fin de l’année, eux ! Ils ne pouvaient pas non plus perdre du temps avec des années inférieures… Même chose pour les sixième années, qui devaient passer leurs ASPIC. Elle est belle, la jeunesse. Mais bon… Soupirant à l’idée de se retrouver avec d’autres élèves, toutes maisons confondues ( dont des Serpentard, gnar gnar gnar ), Rowen se dirigea vers la salle de sortilèges et enchantements, en compagnie de deux ou trois camarades. Regardant sa montre, la jeune fille pressa le pas, et, après cinq bonnes minutes à errer dans les couloirs, pu enfin atteindre la salle de classe. Elle entra comme à son habitude avec un grand sourire, et aperçut le Professeur Flitwick qui était en train de discuter avec Susan Bones, seule élève présente, pour le moment… Toujours très polie, elle resta sur le pas de la porte quelques secondes, attendant qu’il finisse de parler, puis dit :

« Bonjour Professeur. »

La cloche n’avait toujours pas sonné, mais le début du cours ne devrait pas tarder… Ne faisant pas partie des « proches » de Susan, Rowen se contenta de la saluer avec enthousiasme, puis d’aller s’assoir sur le banc juste derrière…
Après tout, les cours avec d’autres années avaient leurs avantages. Elle pourrait ainsi peut être se retrouver avec Andgy Kortigas, une quatrième année brune, préfète de Gryffondor, avec qui elle bavardait souvent. Par ailleurs, la demoiselle était forcément toujours assise à côté d’elle en cours d’Histoire de la Magie, et, pendant que le Professeur Binns déblatérait ses notes sur un ton monocorde, les deux lionnes s’occupaient à s’écrire des mots, ou à jouer à la Bataille Explosive mise en mode « silencieuse ». Les cours de sortilèges étaient aussi très pratiques pour se laisser aller. Lorsqu’il y avait une partie théorique, les élèves n’écoutaient que d’une oreille discrète. Et une fois qu’il fallait pratiquer, ils profitaient tous de la cohue générale pour aborder divers sujets, ou faire de petits jeux tous plus intéressants les uns que les autres…

Incroyablement magnanime, l’enseignant n’avait jamais rien dit, mais avait l’autorité nécessaire pour intimer un peu de calme lorsque le besoin s’en faisait sentir. Déballant ses affaires, jetant de temps à autres des coups d’œil vers la porte pour voir si aucun de ses camarades n’entrait, la demoiselle commença à suçoter avec délices le bout de sa plume d’aigle, qui n’allait pas tarder à gratouiller le papier…


[ Il s'agit d'un sortilège anticatimini ]

[ EDIT : Encore une fois très juste. C'est original et assez "exotique" comme nom de sortilège, j'adore ! Bien, une nouvelle question (n'oubliez le mini jeu de Susan ! Notre cher Dumbledore est un homme très instruit, n'est ce pas ? Il lit beaucoup et parfois a de belles surprises au cours de ses lectures. Sur quel type de métamorphose se renseignait-il à la bibliothèque quand un livre l'a soudainement frappé ? (soyez précis, bonus à la clé)]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://heavenly.dream.free.fr

Invité
avatar



MessageSujet: Re: Cours de niveau 2, L'Attraction et la Répulsion.   Mer 16 Juil - 17:53

Sortilèges. Klaralye aimait beaucoup ce cours, c’était d’après elle le cours le plus important qu’on pouvait offrir à Poudlard. Bien sûr, la Métamorphose, les Potions, les DFCM surtout avec les temps qui courent, etc, restait important mais, c’était les Sortilège qui se révélaient le plus utile dans la vie de tous les jours. Besoin d’nettoyer une tâche, hop ! Besoin d’ranger du linge sale qui traîne sur le sol, hop ! Besoin de débarrer la clef de son journal intime parce qu’on l’a perdu, hop ! Bref, tout ça pour dire que Klaralye aimait beaucoup les Sortilèges et Enchantements. Et puis, le professeur était très gentil, Kla’ le trouvait très amusant avec sa petite voix flûtée, du haut de ses 3 pommes et des pelures !

En arrivant dans la classe, elle s’était installée aux côtés de sa bonne amie Rowen, avec qui elle faisait toujours des travaux de qualités. Elle se plaçait souvent avec elle en classe lorsque les cours lui permettait, elle se ramassait toujours avec d’excellent résultat vu que Rowen avait fait tout ce qu’elle devait faire l’année dernière. Comme quoi y’avais des avantages à avoir des copains plus âgés que soit même. Elle lui décrocha un grand sourire et s’installa sur la chaise. Vous voyez, Kla’ trouverait encore plus les cours de Sortilège intéressant s’il apprendrait à faire apparaître des coussins sur des chaises en bois ! Tout en sortant ses affaires de son sac, elle engagea la conversation avec la Gryffondor.


« Salut Row’ ! J’espère que ça t’embêtes pas que jm’installe ! Shawn voulait qu’on passe le cours ensemble mais apparemment il a décidé de pas venir … »

Même s’il s’amusait parfois à louper les cours avec ses amis, Klaralye aimait tout autant son amoureux. Ça fessait maintenant 1 an qu’elle filait le parfait bonheur avec Shawn et elle souhaitait que ça ne change pour rien au monde. Il était tellement … parfait ! Enfin, tout le monde arrivait à lui trouver des défauts mais Kla’ était tellement aveuglée par l’amour qu’elle avait pour lui qu’elle le trouvait complètement parfait ! Avec ses beaux cheveux blonds qui avait une façon si tendre de lui chatouiller le front lorsqu’il s’embrasse, avec ses grands yeux noisette qui pétille même quand ça va pas, de ses douces paroles qui savent tant lui remonter le moral … Ah, l’amour ! <3

La salle de cours était plutôt vide, il n’y avait que Rowen, Klaralye et Susan, la préfète des Pouffy’s avec qui Klaralye ne s’était jamais vraiment particulièrement entretenu ! Mais, elle semblait sympathique comme tout, Kla’ devrait aller lui parler un de ces jours. Mais en attendant, elle avait Rowen avec qui parler et c’était bien suffisant. De toute façon, le cours allait commencer d’une minute à l’autre !


{ Métamorphose transsubstantielle . Le titre exact du livre est ; Théories de la Métamorphose transsubstantielle [ in English > Theories of Transubstantial Transfiguration ] }

[EDIT : Rigoureusement Exact !! Qu'il est intelligent ce Dumbledore ! D'ailleurs, n'aurait-il pas été primé et maintes fois récompensé ? Quels sont les noms des prix qui lui ont été décerné ? Soyez précis, au plus rapide le point de Bonus !]
Revenir en haut Aller en bas

Invité
avatar



MessageSujet: Re: Cours de niveau 2, L'Attraction et la Répulsion.   Mer 16 Juil - 19:40

Entrée dans le château - elle qui venait tout juste de sortir de la serre de botanique -la jeune Gryffondor jeta un coup d’œil sur son emploi du temps pour vérifier si le prochain cours était bel et bien celui avec le directeur de Serdaigle. Et bien sûr, ce fût tout à fait ça. Elle en était sûre - après tout, comment oublier une de ses séances favorites ? « Cours de sortilèges, années supérieures. », c’est ce qui était écrit sur le petit parchemin ; parchemin qu’elle eut vite de ranger dans son sac avant de prendre la direction de la salle des enchantements. Années supérieures, cela signifiait qu’elle allait suivre un cours auquel tous les membres de sa famille seraient présents >.< Ainsi que des élèves de différentes maisons … C’était pas mal comme idée, cela créait un certain échange entre les quatre maisons de Poudlard, et cela lui donnerait peut-être l’occasion de faire de nouvelles connaissances. Bref. C’était une journée assez crevante en fait, vu qu’elle avait cours le matin ET l’après-midi. * Bouhou …* Elle espérait juste qu’avec le professeur Flitwick, tout allait bien se passer, et que le cours se déroulerait comme d’habitude, dans une ambiance plus que bonne =)

Abigaïl parcourait les couloirs du château en silence en se demandant ce qu’allait bien être le sujet du cours d’aujourd’hui. Un sujet pas trop facile pour les sixièmes, pas trop difficile pour les quatrièmes, ni trop répétitif pour eux, les cinquièmes. Mais le professeur d’enchantement est un professeur très compétant donc bon, il n’y avait rien à craindre, la jeune fille lui faisait entièrement confiance. Mais passons. Elle était déjà arrivée devant la porte de la salle, et, après avoir toqué deux coups bien sonores, la jeune fille entra et adressa un sourire tapageur au professeur Flitwik « Bonjour professeur. »
Dans la salle, il n’y avait encore que trois personnes, Susan Bones, la parfaite préfète des Poufsouffle – mais elle ne la connaissait pas beaucoup – Une jeune fille de Gryffondor à l’air sympathique, en quatrième année peut-être, et une de ses camarades de chambre, Rowen. Abigaïl l’aimait bien, mais toutes deux n’avaient jamais réellement fait connaissance. Elle se dirigea donc vers Mlle Lone – qui était en compagnie de l’autre Gryffondor, mais ce n’était pas grave, ça lui fera une nouvelle amie XDD – et au passage, fit un petit coucou de la main à Susan, puis posa son sac près de Rowen, mais de l’autre côté Vous occupez pas, c’est compliqué XDD


"Hey. Vous allez bien toutes les deux ? J’espère que je ne dérange pas trop si je me mets là. =)"

Tout le monde n’allait pas tarder à arriver, elle pris donc place sans trop attendre la réponse de ses interlocutrices et sortit son parchemin et sa plume, prête à écrire toutes sortes d’informations que le professeur pourrait donner pendant la durée du cours.

[Bah, le professeur Dumbledore a été honoré par L’Ordre de Merlin, première classe. Il a reçu le prix de Barnabus Finkley d' aptitude exceptionnelle aux sortilèges je pense O___O]

[EDIT : Pas que, mais j'accorde le demi point Bonus. Qui peut m'en dire plus ? Par ailleurs, qui peut me citer les divers prénoms de Dumbledore ? Bonus à la clé !]
Revenir en haut Aller en bas

Invité
avatar



MessageSujet: Re: Cours de niveau 2, L'Attraction et la Répulsion.   Ven 18 Juil - 12:31

Se lever à des heures impossible, glandouiller devant la télévision moldu durant quelques heures, aller s’entraîner le restant de la journée pour garder un bon cardio et une bonne forme physique et finalement rentrer chez soi et s’écrasant de nouveau devant le téléviseur en s’empiffrant pour 6, tout ça en se disant qu’on le mérite après une année complète de cours à Poudlard. C’est ça, la belle vie ! =) Mais, Olwen était quand même obligé de sortir de son confort 10 mois par année pour aller à Poudlard, ce qui n’était pas si mal en soit, et se farcir des heures et des heures de cours, là ou le hic de s’amener à l’école commence. Mais bon, tout le monde passait par-là un jour et Olwen pouvait quand même se remonter le moral en se disant qu’il en était à sa quatrième année et qu’il ne lui en reste que 3 autres si on oublie celle dans laquelle il vient se lancer. Et peut-être qu’une seule s’il décide de lâcher après ses BUSEs ! Mais ça, hors de question. Peut-être qu’il n’aime pas trop trop l’école, mais de là à tout lâcher pour regrettez le restant d’ces jours, y’a quand même des limites … On peut noter ici que l’influence de sa mère n’y ait pas pour rien ! ^__^

Aujourd’hui, à l’horaire de notre blondinet ; Arithmancie avec les Gryffondors à la première du matin, Sortilège niveau supérieur ensuite. Heure du dîner, et double-cours de Botanique avec tous les 4ièmes années pour terminer l’après-midi. Quand même pas trop mal comme journée, il n’avait pas à subir Rogue et ses vanneries de la journée ! Il revenait tout juste de sa salle commune, où il était allé faire l’échange bouquin d’Arithmancie contre bouquin de Sortilège et il remonta rapidement jusqu’à la salle de cours. Surprise, surprise ; il n’y avait que 4 personnes dans la salle de cours, et tous c’était tous des filles. Olwen reconnut bien évidemment Rowen, celle qui lui avait sauvé la mise au début d’année. Par contre, les 2 jeunes filles qu’elle avec de chaque côté d’elle, il les connaissait de vu mais rien de plus. Et Susan Bones, qu’il ne connaissait que grâce à son statut préfectoral. Olivia lui avait toujours dit beaucoup de bien d’elle, même quand elle lui avait éclaté la cheville avec tous pleins de cognard il y a 1 ou 2 ans – oui, je m’en souviens, haha xD -.

Il décida d’aller s’installer avec la rouquine avec l’ambition de peut-être faire une nouvelle rencontre. Il salua Rowen d’un signe de tête en passant devant elle et c’est deux copines avant d’aller déposer son sac au pied du pupitre de la Poufsouffle. Il remonta ses culottes – qu’il portait toujours trèèèèèèès taille basse, comme tous bons garçons qui se respecte xD – et rabaissa son polo aux couleurs de sa maison avant de s’écraser sur la chaise sans trop s’inquiéter que la jeune fille ait d’autre plan pour qui allait mettre ses fesses sur cette chaise durant le cours. Si elle attendait quelqu’un, tant pis, il devrait mettre ses fesses ailleurs et ce, sans rouspéter. Il enleva sa casquette avant que le professeur Flitwick lui enlève lui-même et la déposa sur le coin de son bureau en se passant une main dans les cheveux pour ne garder de mauvais plis. C’est peut-être un garon qui se respecte notre Olwen, mais des cheveux, c’est précieux ! =) Il se retourna finalement vers Susan en souriant de son adorable sourire qui lui creuse de petites fossettes dans les joues. Comme à la belle Elizabeth Harris …


« Susan, c’est ça ? J’espère que ça t’dérange pas dm’avoir à côté d’toi pour le cours. Olwen Wilson, 4ième à Serdaigle ! »

Il continua de sourire à la … 6ième année si ses calculs sont bons, n’attendant pas vraiment qu’elle approuve sn choix. De toute façon, elle n’oserait jamais le renvoyer en disant qu’elle ne veut pas le voir, elle était préfète et ça devait être dans leur protocole de ne rejeter aucun élève. Et puis, elle allait vite se plaire en sa compagnie, personne ne pouvait détestser la gueule d’ange ! #SBAAF# Sur ce, le cours commença …


[ Les prix, mention ou titre que Dumbledore reçu ; Commandeur du Grand Ordre de Merlin, Manitou suprême de a Confédération internationales des mages et sorciers, élève chez les Gryffondors de 1851 à 1858, professeur de Métamorphose à Poudlard de 1940 à 1971, Vainqueur du grand mage noir Grindelwald, Inventeur de la pierre philosophale avec monsieur Nicolas Flamel, découvreur des propriétés du sang de dragon, fondateur de l’Ordre du phénix et révélateur de la prophétie. ]
[ Albus Perceval Wulfric Brian Dumbledore. Albus ; du latin "blanc", évoque Albion, ancien nom désignant la Grande-Bretagne. Perceval ; Chevalier d’Arthur qui trouva le Saint-Graal, partagent ce prénom avec Percy Weasley. Wulfric ; Fait référence au mystère du Beowulf. Brian ; ? Dumbledore ; vieux mots anglais pour "bumblebee" (bourbon). ]
[ Le petite jeu de Susan ; I don’t know ! >_______< J’voulais les bonbons, moi ! T__T ]


[EDIT : Les titres et prénoms de Dumbledore, tout y est, c'est très bien ! Bon, poursuivons notre petit jeu ! Tout aussi intelligente que notre vieux Dumbledore, Hermione manifeste une grande curiosité pour des sujets divers et toujours complexes. En deuxième année, néanmoins, elle relâche son attention et interrompt pour la première fois de sa vie (et de sa mort pour lui) l'exposé du professeur Binns pour le questionner au sujet de la chambre des secrets. De quoi venait t-il juste de parler auparavant ? Une question ardue, un gros bonus conséquent !]


Dernière édition par Olwen Wilson le Sam 19 Juil - 6:03, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas

Invité
avatar



MessageSujet: Re: Cours de niveau 2, L'Attraction et la Répulsion.   Ven 18 Juil - 15:02

Comment ça Alohomora sert à faire léviter des objets ? En son fort intérieur, le vieux professeur soupira et leva son minuscule bras qu'il abaissa avec vigueur en raturant la phrase, quitte à déchirer le parchemin... Il leva son petit nez de ses copies qui commençaient sérieusement à l'agacer. De ses petits yeux noirs, il scruta chaque élève avec minutie après les avoir tous affablement et amicalement salués. Miss Lone, Jenz et Hudley étaient déjà plongées dans leurs sempiternelles discussions. Six ans de cours et six qu'elles passaient et repassaient leurs sujets de discussion favoris en revue. Mais Flitwick les aimait bien, et la lueur de joie dans leurs regards prouvait que c'était bien réciproque. Il y avait aussi Mr Olwen, en pleine discussion avec Miss Bones. Le maître des sorts se sentit incroyablement satisfait et jovial car il n'aurait jamais pensé voir des élèves d'âges et de maisons différentes se parler comme si de rien n'était. C'est pour cette raison qu'il adorait les cours mixtes, pour cette diversité franche et pour cette innocente ambiance d'amitié, d'amusement qui se dégageait de tous ces visages. Il abandonna sa pléthore de parchemins et s'approcha des deux groupes. Après tout, le cours n'allait pas démarrer de sitôt avec quatre personnes présentes ! Maudissant les mollusques qui devaient encore trainer dans les couloirs au lieu de venir promptement en cours, un grand sourire se dessina sur son petit visage parcheminé et il interrompit leurs conciliabules en s'éclaircissant doucement la gorge, pas comme certains obstinés à faire plus de bruit qu'un éléphant à trompe longue en période de rut, et il entama les prémices d'une conversation très ... professionnelle.

"Alors, nous voici avec une sixième année, 2 cinquièmes années et 2 quatrièmes années, j'espère que vous n'êtes pas trop stressés par l'approche des examens ! Mais bon, cette année, pour vous tous, on aura droit à des sujets passionnants, vraiment ! Surtout pour vous autres cinquièmes et sixièmes (il tourna la tête vers Susan) années ! Les informulés, c'est pas de la tarte, comme dirait l'autre, surtout si on discute au lieu d'écouter... (remontrance tacite à ne surtout pas suivre, surtout bavardez, sinon on va s'ennuyer :p) . Si ce n'est pas indiscret, pourrais-je savoir ce que vous avez fait de bos pendant vos vacances ? Au fait, pas de questions par ailleurs, demanda t-il ? Je suis ouvert à toutes vos interrogations !"

Il attendit patiemment une réponse de ses élèves et observa du coin de l'oeil une porte en piteux état qu'il se hâta d'aller réparer, en jetant un regard au dehors pour voir si d'autres élèves arrivaient, puis il referma la porte et revint vers son petit groupe en attendant une question à laquelle il s'empresserait de répondre avec grande joie !

[HJ: mini concours : le post avec le plus de smile différents. A vos plûmes !]
Revenir en haut Aller en bas

Invité
avatar



MessageSujet: Re: Cours de niveau 2, L'Attraction et la Répulsion.   Ven 18 Juil - 15:34

Klaralye avait pognée un fixe sur les petits oisillons qui essayaient d’apprendre à voler dehors. I love you Il était tout cute, à battre des ailes mais à chaque fois descendre vers le bas avant que leur maman vienne les attraper de ses ailes agiles pour aller les reporter dans leur nid. Et ensuite de suite, jusqu’à ce que les oisillons soit capable de voler comme des professionnels. Very Happy Etrangement, voir les oiseaux lui rappelait elle-même. Laughing Quand elle chutait, il y avait toujours quelqu’un pour l’aider à remonter la pente et c’était sans peur qu’elle replongeait en espérant sans sortir mieux que la prochaine fois. I love you Mais, ça suffit les pensées philosophiques et les comparaisons fantasmagoriques, revenons au cours de sortilège je vous pris les amis ! Wink

Quelques minutes après son arrivée, une autre jeune fille s’était jointe à elle et Rowen. :cherry: Abigaïl si s’est souvenir était bon, ce qu’elle doutait quand même fortement … C’était bien connu, Kla’ avait la mémoire d’un poisson rouge ! :alien: Et, pour ceux qui ne le savent pas, les poissons rouges ont une mémoire de 2 secondes ! Shocked C’est pour ça qu’il trouve que faire le tour de leur bocal toute leur vie est si palpitant, il ne se souvienne jamais ce qu’il y a de l’autre côté donc, c’est une vie remplis de surprise et de rebondissement ! Razz Mais, on s’en fout, c’pas le sujet d’aujourd’hui ! =) sunny Toute souriante, elle se pencha vers la nouvelle venue. Smile


« Saluuue ! :rabbit: ça nous dérange pas du tout du tout ! Oui, j’vais bien ! Et toi ? C’est Abi ton nom ein ? Moi c’est Klaralye ! albino Mais, appelle moi Kla’, tout l’monde m’appelle come ça presque ! Surprised »

Et oui, Klaralye n’arrête jamais d’parlé ! JA-MAIS ! Suspect Même quand elle n’a rien à dire, elle trouve un sujet d’conversation complètement hors-sujet ! Wink Mais, la jeune fille ne continua pas bien longtemps de bavasser comme une pie – on note la révérence aux oiseaux du début d’mon poste cyclops – que Flitwick commença le cours. Elle ferma ce qui lui servait de porte à blabla –expression trop nulle de ma maman pale :maboul: – et écouta le professeur. Quand il leur demanda s’ils étaient stressés, Klaralye lâcha un grand « Nooooonnnn ! Very Happy ». Pourquoi être stresser, c’était que l’année prochaine les BUSEs ! :bounce: Enfin, pour Kla’, c’était pas du tout du tout le cas pour Row’ et Abi ! Quoique, peut-être que ça les stressaient pas, elle devrait penser à leur poser la question à la fin du cours. king

Et, THE question arriva enfin. Comment c’était passé leur vacance d’été ?! Kla’ leva la main bien haut, trop contente de pouvoir raconter son été. :joker: Il avait été FAN-TA-STI-QUE et elle était plus que ravie de pouvoir le partager avec tout le monde. :afro: Comme attendu, Flitwick lui donna le droit de parole et Klaralye ne perdit pas une seconde pour déballer ce qu’elle avait à dire !


« Moi, cet été, j’suis été à Walt Disney, en Floride ! La Floride, c’est aux Etats-Unis, en Amérique du Nord ! yeah C’est un gros gros gros parc avec pleins d’mascottes trop amusantes et des manèges gigantesques ! clown J’y suis allée durant 2 semaines avec ma mère et ma sœur, on s’est amusées comme des p’tite folles ! Very Happy Et le soir, y’avais toujours des parades avec des gros feux d’artifices, j’ai pleins d’photos souvenirs que j’ai pris avec un appareil photo moldus, j’pourrais les apporter aux prochains cours si vous voulez les voirs ! Mais sinon, j’suis resté chez moi ! bom J’suis été au mariage de ma tante mais c’était ennuyeux … Et c’est tout j’crois bien ! »

> Sleep

Consciente d’en avoir dis plus que nécessaire, la jeune Gryffondor arrêta de parler pour laisser le tour aux autres. cheers Elle, ça l’intéressait de savoir ce que les autres avaient fait de leur été, oh que oui mes amis ! =D

[ Réponse de la question plus haut ; Dans le livre, ça dit seulement qu’il parle, je cite ; des faites établis et véritables ! ]
[ J'ai mis pleiiiiiiiiiin de smilee ! =D ]

[EDIT : Très beau message, j'en conviens, mais en fait, je demandais de quoi parlait Binns AVANT que Hermione lui parle de la chambre. Tu peux retenter ta chance, pas de problème pour moi !! Au plus rapide le point, et à qui battera ces deux magnifiques messages très, heu, "smillisé", pour remporter le concours !!!]
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Assistant

Parchemins : 1930
Âge : 32 printemps (21 juin 1980)
Actuellement : Assistante de sortilèges


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
Multi-compte de:

MessageSujet: Re: Cours de niveau 2, L'Attraction et la Répulsion.   Ven 18 Juil - 17:35

On ne le dira jamais assez, Susan Bones aspirait à devenir souris. Et elle était plutôt douée en la matière. La plupart du temps, elle était le modèle type de l'élève ultra-discrète, à tel point, d'ailleurs, qu'il lui était arrivé plusieurs fois d'être prise à part par des professeurs perplexes cherchant à comprendre pourquoi diantre une fille comme elle avait séché la moitié des cours de l'année Shocked et "Vous avez des problèmes d'ordre privé, Bones ? scratch " "Mais professeur, je vous assure que j'étais là pour tous vos cours ! study " "Ah bon ? Vous êtes sûre ? Vous avez des témoins ? Enfin, ce n'est pas que je ne vous fais pas confiance, mais tout de même... Suspect "
Oh certes ! Susan n'était pas toujours bien attentive à la leçon du jour Evil or Very Mad - a fortiori en histoire de la magie Sleep - et elle n'était pas la dernière à glousser :joker: (toujours doucement) quand l'occasion s'en présentait, en divination, par exemple (parce que bon, la divination, il faut tout de même bien admettre que c'est un cours pour rire un bon coup :geek: avant d'aller se faire défoncer par Rogue :fight: :blesse: ) mais jamais il ne lui serait venu à l'idée de sécher le moindre cours, enfin ! :maboul: Elle aurait été toute traumatisée, la pauvre petite Crying or Very sad ! Pensez donc ! Avec son imagination débordante, il ne lui aurait pas fallu plus de dix minutes pour s'imaginer renvoyée de l'école et condamnée à finir ses jours sous un pont de Londres, etc., etc., tout le monde commence à connaître la suite de l'histoire Very Happy . Autrement dit, elle serait revenue sur sa décision en moins de temps qu'il n'en faut pour s'exclamer "Hé ! Tu ne connais pas la dernière ?" :lit: La gentille Bones n'avait pas une âme de rebelle. ange 1

Bref. Notre discrète petite Susan avait manqué de justesse l'arrêt cardiaque :mort: quand Flitwick - ce grand sorcier (mauvais jeu de mots... :lol!: ) - lui avait directement adressé la parole. A elle Exclamation L'insignifiante Susan ! Shocked Elle en avait été si étonnée qu'elle avait failli se pincer pour vérifier qu'elle ne rêvait pas Like a Star @ heaven . Si elle était parvenue à contenir ses pulsions masochistes, elle n'avait toutefois pu se retenir de tourner vivement la tête, pour s'assurer que c'était bien à elle que Flitwick s'adressait, et non à une autre Susan avec laquelle elle partagerait ce cours sans le savoir et qui, elle, mériterait que leur petit professeur lui adresse la parole. Cool
Quelle ne fut pas sa stupeur de découvrir que non, non, c'était bien à elle et à elle seule qu'était destiné le petit monologue de Flitwick. Une stupeur qui allait d'ailleurs de paire avec une certaine angoisse pale . Pour ne pas dire une angoisse certaine. affraid

*Arf... Il me parle, il me parle ! Il faut que je trouve quelque chose à dire ! Vite ! Vite ! silent * avait-elle songé avec l'énergie du désespoir - au moins tout ça Rolling Eyes .

Malheureusement, Susan n'était pas d'une nature très loquace No surtout lorsqu'on la prenait par surprise Surprised et encore plus quand la "surprise" en question émanait d'un professeur pour lequel elle avait le plus grand respect I love you (note, elle n'avait aucun respect pour Rogue, cette ordure :vnr: , mais elle ne se serait pas nécessairement sentie plus à l'aise s'il lui avait adressé la parole dans un contexte similaire. Elle se serait probablement dit qu'il complotait quelque chose de pas très net... Twisted Evil ) ! Aussi avait-elle été bien en peine de lâcher ( :smile: ) un misérable et quasi inaudible :

- Euh oui... Euh... C'est-à-dire que euh... J'ai eu euh...

Ouf ! :cherry: Sauvée par le gong ! Pile au moment où Susan allait éclater en sanglots désespérés :sad: Rowen était entrée dans la pièce, mettant un terme à son calvaire (qui partait pourtant d'un bon sentiment !). La Poufsouffle gratifia sa camarade d'un regard brillant de reconnaissance cheerleader . Ah ! Elle l'aurait bien embrassée, la gentille Rowen :fleur: si le geste n'avait pas paru décalé What a Face .
Elle se contenta donc d'étaler un peu plus ses affaires sur sa table, pour se donner une contenance avant le début du cours, tandis que ses joues, qui avaient viré au rouge tomate Embarassed quand Flitwick s'était adressé à elle, retrouvaient leur pâleur coutumière. albino

Pourtant, Susan n'était pas au bout de ses surprises :gift: . Elle commençait à peine à se remettre ( :infi: ) de l'épisode Flitwick qu'un Serdaigle inconnu vint s'installer à ses côtés, visiblement volontairement. Ce qui était franchement déstabilisant. Il aurait été tout naturel qu'il prenne cette place si la salle avait déjà été pleine comme un oeuf, mais ce n'était pas encore le cas.
Il aurait été tout aussi naturel que, dans un moment de distraction drunken , Olwen soit venu - par indvertance - se mettre à côté d'elle. Dans ce dernier cas, il aurait bien vite réalisé son erreur et, recouvrant ses esprits Idea , il se serait esclaffé Laughing cruellement : "Arf ! Mais non, je suis vraiment trop stupide ! Pourquoi est-ce que je me mets là, moi ? Comme si quelqu'un avait envie d'être à côté de toi !". Et de reprendre tout son bazar (affaires de cours, Susan, affaire de cours Razz ) pour aller s'installer ailleurs.
Or, Olwen, lui, semblait bien décidé à installer ses quartiers à côté de Susan. Confuse confused (c'était pour la caméra cachée ? "Surprise, surprise ?" :tof: Ils lui faisaient tous une vilaine farce bom dont elle était le dindon king ?) elle chuchota d'une petite voix apeurée, quelques secondes à peine avant le début du cours :

- Euh... Non, non, je t'en prie euh... Je te promets que je ne mettrai pas le feu à tes cheveux !

*Oh Merlin ! Mais qu'est-ce que je raconte ? Arg ! Avec tout ça, c'est sûr qu'il ne va pas rester ! Mad * réalisa la pauvre malheureuse en plaquant une main horrifiée sur sa bouche. Bravo Susan ! :champ:

Hélas pour Olwen, le cours débutant, la retraite salutaire ne lui fut plus permise. Susan reporta son attention sur Flitwick, les mains sagement croisées sur son marche et la mine attentive quoiqu'un peut crispée... Car l'heure de vérité allait sonner ! Elle allait enfin savoir si son livre racontait des bêtises ou si...
Aaaaarf ! Noooon ! Pas les sorts imprononcés ! Pas les sorts imprononcés ! Le suspense ne fut pas bien long, et Susan pâlit franchement quand Flitwick fit allusion à son programme. L'espace d'un instant, elle eut réellement l'impression qu'elle allait défaillir. Elle parvint cependant à se reprendre et, levant une main tremblotante (Susan était très douée pour tout ce qui était tremblements et fébrilité Wink) elle demanda d'une toute petite voix abattue et chevrotante :

- Euuuh... Mais professeur... Ce n'est pas un peeeeeeeeu euuuuuh... Dur ? Euuuuh... Je veux dire... Euuuuuh...

Elle laissa son idée en suspens et piqua du nez en direction de ses chaussures - fort jolies au demeurant - avec le sentiment cuisant qu'elle était parvenue à se ridiculiser dès le début de l'année... clown

[Difficile à battre question smiley !! Bonne chance aux éventuels candidats, et pour le mini jeu, la question est toujours valable, confer message de Miss Jenz]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Cours de niveau 2, L'Attraction et la Répulsion.   

Revenir en haut Aller en bas
 
Cours de niveau 2, L'Attraction et la Répulsion.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» Cours de niveau 2, L'Attraction et la Répulsion.
» Cours de Niveau 1, La Lévitation. [Clos]
» Cours de Niveau 1, la Magie dans tous ses Etats !
» Haiti - Nicaragua Niveau de Pauvreté En interprétant l’article sur le ralen
» cours de latin

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
HP-Hogwarts ::  :: Archives :: Les vieux grimoires :: Les années précédentes :: Sujets clos année 6 :: Cours année 6-
Sauter vers: