AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  






Partagez | 
 

 Cours de niveau 2, L'Attraction et la Répulsion.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
AuteurMessage

Invité
avatar



MessageSujet: Re: Cours de niveau 2, L'Attraction et la Répulsion.   Lun 28 Juil - 15:43

    Andgy était encore en retard, et malencontreusement c’était une nouvelle fois intentionnel. Décidément, en ce moment, elle se maudissait. Ses retards à répétition finiraient par lui attirer des ennuis. D'autant plus qu'il s'agissait d'un cours qu'elle attendait avec impatience : le cours des enchantements. Quoi de plus passionnant. C'est donc en trombe que la petite lionne entra dans la classe, son sac sur l'épaule et sa plume à la main. Pourquoi tenait-elle sa plume à la main ? La réponse est fort simple. Peu de temps avant le cours, Andgy était toujours dans son dortoir, baillant aux corneilles. Puis quand elle s'était enfin aperçue de son retard au cours, elle avait fourré à la hâte ses affaires dans son sac, attrapant de justesse la plume qui se trouvait sous son lit. Ne prenant pas le temps de la ranger, elle avait entamé une folle course durant laquelle elle avait bousculé plusieurs personnes, ne prenant pas le temps ni la peine de s'excuser. De plus, elle n'avait pas vraiment l'habitude de s'excuser. C'est pourquoi, en pénétrant dans la salle où se déroulait le cours, la préfète ne lança pas l'habituel " Excusez-moi pour mon retard " mais tout simplement adressa-t-elle un signe de tête en direction du professeur Flitwick, geste qui signifiait qu'elle savait qu'elle était en retard et que cela ne se produirait plus.
    Comme pour démontrer de sa bonne foi, elle s'empressa de prendre place aux côtés de ses camarades rouges et ors, plume bien sûr déjà sortie. L'encrier et un parchemin apparurent peu de temps après, suivi par le livre de sorts et enchantements. Toutefois, lorsqu'elle releva la tête de son sac, l'américaine constata, qu'elle n'était point en retard, pour la raison que le professeur Flitwick venait tout juste de préluder son attitré monologue, qu'il réservait à chaque début d'année. Estimant ceci comme étant cocasse, elle n'y préta plus, très vite, une grande attention, vu qu'elle était tellement satisfaite d'avoir pu, pour une fois, être arrivée en cours à la bonne heure ! Comme quoi, la technique "je me brosse les dents, en enfilant mes souliers et en faisant mon sac" portait ses fruits ! Certifiant ainsi ce procédé, elle lorgna incessamment d'un regard attendri, son enseignant, qui maintenant d'un geste vif de baguette magique, faisait des prouesses ! Un sourire de béatitude sur les lèvres, elle joignit ces mains, pour diffuser son état présent à son précepteur.
    Ceci étant fait, elle l'écouta dire, que cette année, la majeure partie du travail scolaire, allait s'orienter vers l'apparition, ce qui la laissa quelque peu condescendante. Certes, elle approuvait le fait de pouvoir établir facilement un objet consistant néanmoins elle considérait que cette pratique était un peu douceâtre pour un cours de sortilèges (allez savoir pourquoi...). Plongée dans ces curieuses pensées, elle ne remarque pas, instantanément, qu'un vent avait balayé froidement la classe et avait de la même façon, embarqué avec lui quelques de ces effets personnels mais favorablement pour sa personne, elle retrouva tout ce qu'elle avait temporairement perdu sous sa table. A la fois adoucie et idolâtre, elle apprit aussi que la manipulation des éléments n'allait être que sujet vers la fin de l'année, ce qui la laisse, cette fois-ci, désabusée.
    Soit..
    Le minuscule instituteur cessa de causer et posa, analogiquement dans tous les cours , des questions. Andgy ne prit même pas le temps de réfléchir car Susan Bones, fragile et intelligente poufsouffle, avait déjà commencé à débaler presque l'intégralité de ces acquis, qui se révélaient être bons. Pantois par tant de discernement, elle laissa pareillement son amie, Rowen, ajoutait son petit grain de sel. Décidément, si elle avait l'intention de participer, elle fallait, qu'elle s'y mette ! Pourtant, se connaissant, elle jugea bon d'attendre le moment propice pour concourir et décida de converser pour l'instant avec ces bienfaitrices :
    " Eh ! Dites, c'est moi ou Wilson s'intéresse curieusement à Bones ?"

    Elle avait discerné ce fait dès lors, où le professeur avait joyeusement mentionner l'importance des examens. Agréant aux derniers ragots de l'école, elle avait entendu dire de la part d'Isabelle Montgomery, alors qu'elle attendait patiemment Éric près de la Tour des Serdaigles, que Susan avait un petit ami et soupçonnait, de cette manière, Olwen d'être le dite petit copain. Quiconque supportait la petit préfète, savez que cette dernière avait la fâcheuse manie, ces derniers temps, de se la jouer à la Sherlock Holmes. L'air davantage intéressé, elle laissa la question en suspens, et saisit à temps les renseignements, qu'ajoutait, monsieur Flitwick, concernant les réponses de Susan et Rowen. Une question fraîche fut posée, et voyant que personne ne réagissait, la petite Gryffondor leva la main, pour être questionner (ce qui se fit, n'est-ce-pas !)

    " La formule, qui permet de jeter un sortilège de répulsion, est Repulso, non ? Quant à celle d'attraction, il s'agit, comme on l'a déjà dit, d'Accio. "

    (Je me lance alors : Comment s'appelle le cousin de Seamus, qui n'arrête pas de l'exaspérer en transplanant ? Allez, bonus à la clé !)
Revenir en haut Aller en bas

Invité
avatar



MessageSujet: Re: Cours de niveau 2, L'Attraction et la Répulsion.   Lun 28 Juil - 23:01

Toujours sagement tourné vers le professeur Flitwick, qui venait de repartir dans un monologue qui semblait franchement mettre mal à l’aise la Poufsouffle à côté de lui, Olwen fixait un point derrière le petit enseignant sans réellement l’écouter. Après tout, à quoi bon ? Il avait toujours retenu que la pratique et ça avait toujours suffit pour qu’il s’en sorte avec des « E » partout ! Sauf en potion où il avait eu un « A » mais ça, c’est pas de la faute à Olwen, c’est le professeur qui est timbré … ! Il jeta un regard en biais à la Susan hyper gênée à côté de lui, avec une franche envie de s’excuser pour sa blague sur son poil de jambe. Il l’avait nettement mise mal à l’aise et déjà qu’elle semblait assez … coincée d’avance, Olwen n’avait pas aidé à son cas ! Pas qu’elle était un cas hein, elle est super ordinaire Susan, seulement un tantinet trop gênée en présence des gens … Bref. Le Serdaigle était occupé à se concentrer pour ne pas rigoler ( un plan pour que Susan croit qu’il rit d’elle et qu’elle pique encore une fois du nez vers le sol ! ) quand quelque chose se posa sur son épaule.

Sans le moindre sursaut, il attrapa le morceau de parchemin avant de le regarder quelques instants. Son hirondelle fessait vachement plus classe que son avion de parchemin … Et son sortilège fessait aussi beaucoup plus classe que son je-lance-avec-1-chance-sur-2-que-ça-arrive-à-destination ! M’enfin, Olwen y allait à la manière des moldus, comme il l’avait appris lorsqu’il était plus jeune. Il déplia l’hirondelle pour y lire le message de son amie. Hahaaa ! Un attentat contre Rusard … c’est pas une mauvaise idée quand on y pense bien ! Mais bon, Olwen n’avait pas le courage des jumeaux Weasley pour tenter quelque chose de trop gros contre le concierge, un plan pour qu’il se retrouve en retenue pour le restant de l’année à astiquer la brosse à dent les trophées ! Heureux qu’elle est au moins accepter de le retrouvé dans les cuisines, il ne put s’empêcher un fou rire en arrivant sur la fin de son message. Ouh là, il avait parlé de son poil de jambe aussi fort que ça ? Normal que Susan soit aussi gêner ! Se promettant d’aller lui présenter ses excuses la fin du cours, il trouva un coin sur le parchemin ou il n’y avait encore rien d’écris.

Heeeuuu … y’avais un p’tit hic là ! Qu’est-ce qui pouvait justifier son « j’ai un truc important à t’dire » ? Y’avais rien du tout à lui raconté, le bleu et bronze voulait seulement aller manger une glace et il savait que Rowen serait de bonne compagnie pour le regarder s’empiffrer de glace à la framboise! Pac’que oui, la glace à la framboises domine, les autres glaces s’inclinent ! ( on remarque la rime, ho ho ! xD #SBAAF# ). Mais, en seulement quelques secondes, Olwen trouve THE truc à écrire. Rigolant bêtement, il écrivit de son habituel écriture patte-de-mouche ; « Laisse faire l’histoire de poil de jambe. J’crois qu’y va falloir qu’on parle de notre relation secrète se soir, j’ai l’impression que Corner a des doutes sur nos aventures d’un soir … » Non mais, quand même ! Avouez que la face que Rowen va faire en lisant ça va falloir 1000 mornilles ! Dommage qu’il n’est pas traîner son appareil photo avec lui, ça aurait pu fait une belle photo pour le journal de l’école …

Il replia agilement le morceau de papier en avion ( l’origami, c’est pas dans les cordes d’Olwen ! ) pour le lancer en direction de Rowen. Et hop ! Son avion filait droit devant sur Rowen quand elle changea brusquement de direction. Ho ho …


{ Fergus Finnigan ! }
{ Prochaine question ; " Elle se dressait au sommet [ … ] qu’une bâtisse humide, délabrée, déserte. " Complétez le [ … ] ! =) }


Dernière édition par Olwen Wilson le Mar 29 Juil - 7:21, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Indépendant

Parchemins : 854
Actuellement : Adulte


MessageSujet: Re: Cours de niveau 2, L'Attraction et la Répulsion.   Mar 29 Juil - 1:08

Luna écoutait le professeur, il racontait des choses intéressantes, et elle lui sourit gentiment. Mais l’attention de Luna fut bientôt détournée par le son que faisaient, à sa gauche, des gouttes de pluies tombant sur le rebord de la fenêtre. Flic, floc , ça tambourinait régulier, et ce son léger lui faisait penser à de la musique. Flic, floc , à mesure qu’elle se concentrait sur le bruit, il l’habitait plus intensément, au point qu’elle eut l’impression bientôt qu’un tambour jouait. Du bout de l’ongle, machinalement, elle se mit à accompagner le son du tambour en tapotant sur la table, et le rythme se compliqua bientôt d’une deuxième mesure qu’elle frappa de son autre main sur son genou. Fermant les yeux pour mieux écouter la « musique » qu’elle sentait naître en elle, Luna ayant tout oublié de la classe fredonna un petit air qui s’accordait bien. Flic, floc, tapatoum, tic, tac. Emportée par la musique – elle était mélomane – Luna entonna plus fort son refrain.

« Je t’aimmmmmmme comme un songe d’été, tu m’aaaiimmmmes sans m’égratigner, la viiiiieeeuh nous regarde avec affection, et indulgence pour notre foliiiiiiiiieeeeuh » (Flic, floc, tapatoum, tic, tac).

Dans son élan, elle s’était levée et avait aussi levé le bras comme un acteur de théatre pour mieux déclamer. Elle chanta sa chanson de toute sa voix, les yeux fermés, puis les rouvrit, constatant qu’elle était debout sur son pupitre devant toute la classe. Heu... c’était si mauvais ? Ils n’applaudissaient pas ? Haussant légèrement les épaules – son père lui avait appris à faire fi du regard des autres, Luna descendit de son perchoir et retourna s’asseoir. Elle était résignée d’avance à la punition que le professeur n’allait pas manquer de lui donner ; car comment aurait-elle pu se justifier ? Si elle commençait à parler du flic floc, on allait dire qu’elle entendait des voix et sa vie était déjà assez compliquée comme ça.
Pourtant, que celui qui n’a jamais été saisi par un rythme entraînant lui jette la première pierre ! Ca pouvait arriver à tout le monde. Nan ?


(HJ: Elle se dressait au sommet [ d'une cathédrale qu'elle avait escaladé avec génie, en gargouille talentueuse qu'elle était, plus habile que toutes les autres gargouilles de sa famille. Elle mit sa patte en visière au-dessus de ses yeux exorbités - qui faisaient tout son charme de l'avis de son fiancé Gargouillaume le Valeureux - et admira le paysage, toute la campagne environnante. Au milieu de ces champs tristes, gelés de l'hiver, il n'y avait rien de plus beau, à l'ouest, en deça d'une terne colline] qu’une bâtisse humide, délabrée, déserte. "

J'espère que j'ai bon.

Comme j'ai bien aimé la question sur les sauriens, je réponds aussi à celle-là:

Si je suis attaquée par un dragon, pour le vaincre, mes solutions:

- j'appelle papa,
- ou je l'apprivoise (mais qui c'est le gentil-gentil dragouninou? donne la papatte!),
- ou peut-être il est chatouilleux sous les bras? J'essaie.
(pour mon oraison funèbre, je veux "stand by me", versus Lennon).
)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité
avatar



MessageSujet: Re: Cours de niveau 2, L'Attraction et la Répulsion.   Mar 29 Juil - 15:33

Entendant la porte s'ouvrir puis se refermer précipitamment, le minuscule maître des sorts se demanda bien pourquoi elle s'était ouvert toute seule quand une rafale de vent ébouriffa ses cheveux déjà dans un beau charivari. Cette rafale n'était autre qu'une Miss Kortigas arrivant en trombe pour rattraper son retard. Rien que pour cette prouesse de rapidité, il la gratifia d’un sourire éclatant et ne lui reprocha pas le moins du monde ce léger retard. Il fut encore plus ravi de l’entendre répondre parfaitement à sa question et, à coup de sourires et de dents éclatantes, il prit la parole :

« Excellent Miss Kortigas ! Le sortilège d’attraction a pour formule « accio », quand à la répulsion, c’est bien évidemment « repulso ».

Il dut hausser le ton de sa petite voix flûtée pour recouvrir celui de la pluie qui commençait à tomber, annonçant un automne pluvieux et maussade. Pas de problème pour lui, un mot à son bureau et il aurait pour tout l’hiver sauf grosse colère intempestive de la part de son bureau des paysages de déserts arides et d’îles paradisiaques… Le rêve !

« Bien, répartissez-vous en groupes de 2 ou 3 maximums, on attaque la pratique. Que les quatrièmes années se contentent de prononcer la formule, de visualiser l’objet qui vient à eux et d’agiter un peu leurs baguettes, oui, mais vous cinquièmes et sixièmes années, pas question. Nous allons aborder les informulés. La méthode (il agita sa baguette) est inscrite au tableau, je vous laisse travailler en autonomie, et je passerai parmi vous pour vous aider et vous corriger. Ne bavardez pas inutilement, et concentrez-vous, montrez moi ce que vous savez faire ! Inanimatus Apparitus ! »

Aussitôt apparurent sur chaque table une plume, une souris et un dictionnaire encyclopédique vu l’épaisseur de la reliure. La pluie percutait violemment les fenêtres quand le maître des sorts donna ses consignes :

« Les Quatrièmes années, vous vous occupez premièrement d’attirer à vous les plumes de vos camarades d’en face, et ceux d’en face la vôtre. Les cinquièmes années, attaquez la pratique avec les souris qui sont sur vos tables. Une cible en mouvement est bien moins facile à attirer, cela vous fera travailler la précision. Les sixièmes années, vous vous occupez de faire venir à vous les dictionnaires placés en face de vous et...

Et soudain un… AVION EN PAPIER ! Passa devant son nez (notons la rime !), fusant tout droit vers Miss Lone. Alors là, pas question de laisser ça passer. Le poil de jambe, il y en a déjà ras la casquette, alors les avions en papier, non mais !

« Et voici une excellente démonstration du sortilège d’attraction. Observez bien le mouvement que j’exécute ! Accio ! »

Le ravissant petit avion changea brusquement de direction après que le vieux professeur ait abaissé son poignet en pointant le projectile. Ni une ni deux, il atterrit dans sa main gauche toute ouverte et le professeur tapota du bout de sa baguette l’objet volant non identifié. Ses yeux s’écarquillèrent quand le parchemin s’ouvrit devant lui. Mon dieu mon dieu mon dieu !! Prenant une profonde inspiration, il déclara d’un ton du plus neutre qu’il le puisse :

« Mr Wilson, si vous continuez à parler de poils de jambe et à importuner Miss Bones (il prononça le nom avec douceur) dans mon cours, je vous change de place ! Bien, nous n’avons rien à nous cacher, n’est ce pas Mr Wilson, aussi, je vais me permettre de lire haut et fort ce que vous vouliez garder confidentiel, que cela vous serve de leçon ! Hum, je lis donc sur ce bout de parchemin (il n’aura décidément pas eu beaucoup de chance avec les bouts de parchemins cette journée le pauvre Fifi) : « Laisse faire l’histoire de poil de jambe. J’crois qu’y va falloir qu’on parle de notre relation secrète se soir, j’ai l’impression que Corner a des doutes sur nos aventures d’un soir…" Bien, maintenant, j’espère pouvoir poursuivre mon cours sans histoires de pilosité et autres relations secrètes ou encore aventures d’un soir. Tenez donc, Miss Lone et Mr Wilson n’ont qu’à nous montrer leurs aptitudes en attraction, puisque la leur semble si puissante… »

Il les invita à lire la suivante théorie inscrite au tableau :

Quatrièmes Années :

Etape 1 : Viser la chose à attirer,
Etape 2 : Abaisser délicatement le poignet en prononçant distinctement la formule accio, prononcée « A-KS-IO »,
Etape 3 : Tendre la main qui ne soutient pas la baguette et laissez la plume s’y poser.

Cinquièmes Années :

Etape 1 : Suivre l’objet en mouvement le plus précisément possible avec le bout de la baguette comme si vous regardiez dans le viseur d’un fusil et suivre l’étape 2 des quatrièmes années. Pour la pratique en informulé, confer Sixièmes années,
Etape 2 : Préparer sa main non usitée à attraper la souris.

Sixièmes Années :

Suivre les étapes des quatrièmes années en ne prononçant pas la formule mais en se la répétant mentalement et en visualisant avec le plus de détails possible l’action escomptée, id est la venue du dictionnaire vers vous. L’essentiel est de ne pas se presser et d’accompagner mentalement le déplacement du dictionnaire, si vous allez plus vite que son mouvement mentalement ou que vous le voyez atterrir alors qu’il lévite encore, il s’écrasera au sol en rompant le sort.

Alors que le minuscule enseignant patientait, il entendit nettement un petit rythme qui accompagnait le bruit qui provenait des gouttes d’eau martelant les carreaux. Tiens donc, un charme rythmique. La petite musique s’intensifia encore et toujours lorsque Miss Lovegood, fraîchement réveillée par l’averse vivace, se mit à… POUSSER LA CHANSONETTE ! Mais quel cours de fous ! Bon, en sortant, je vais voir Headmaster et je lui propose soit de m’augmenter vu les conditions de travail navrante, soit de me mettre en retraite anticipée. Non mais des fois, chanter en cours, parler de poils de jambe et en plus s’envoyer des mots qui, pour le coup, n’était pas doux mais torride, on se croit chez mémé ou quoi ? Il se ressaisit bien que les élèves aient pu entrevoir cette lueur de pitié et de supplication poussée par la fatigue et l’absurde. Par chance, il trouva une transition excellente, que dis-je ? Brillante pour enchaîner sur les paroles si philosophiques et poétiques de Miss Lovegood :

« Miss Lovegood, je suis ravi de vous découvrir un talent soudain pour le chant, mais le court de sorts n’est pas, heu, le cours adéquat (il prononça ce nom avec insistance) pour ce genre de pratique. Par contre, si les sorts vocaux vous intéressent, j’en ai plusieurs dans mon sac. Regardez bien, c’est un prélude à notre troisième cours sur les enchantements vocaux. Hum hum, toussota-t-il, Silencio ! ».

Miss Lovegood fit bouger ses lèvres mais aucun son n’en sortit. Un coup de baguette, et elle retrouvait l’usage de la parole en s’exclamant :

« Waouh, professeur, c’est le charme qu’il me fallait pour ne plus faire de nuit blanche à cause des joncheruines ! Merci ! »
Revenir en haut Aller en bas

Invité
avatar



MessageSujet: Re: Cours de niveau 2, L'Attraction et la Répulsion.   Mar 29 Juil - 18:04

Neville venait de sortir du Cours de Défense en Forces du Mal ou il avait dû être humilié comme d'habitude par le professeur Rogue ,il avait pensé qu'après avoir eu un Effort Exceptionnel comme note il s'acharnerait un peux moins sur lui ,mais rien n'y fait .
Neville comme tout les élèves de Gryffondor ne croyait pas encore que Rogue soit le nouveau professeur de Défense Contre les Forces du Mal ,c’était vraiment un cauchemar ,ils étaient juste au début de l’année et Rogue leur demandait déjà des quantités affolante de devoirs .
Neville ,pris son sac et monta dans la Salle Commune des Gryffondor pour prendre ses livre pour le Cours de Sorts et Enchantements qui devait avoir lieu dans quelques instants .
Neville se dépêcha pour aller au cours ,dans sa précipitation ,il fit tomber une jeune fille de première année ,qui portait un bocal de crapauds .
-Désolé ,je suis en retard pour mon cours ,je vais t’arranger ça .
Il sortit sa baguette magique et la pointa sur le bocal .
-Reparo !! Et les vers se reconstituèrent .
Neville était enfin devant la porte du Cours du professeur Flitwick ,il frappa et la entra dans la pièce rectangulaire .
-Je suis vraiment désolé professeur pour mon retard ,j’ais été retenue par le professeur Rogue .
Le professeur lui fit signe de s’assoire et commença ses explications sur les sortilèges d’Attraction et de Répulsion .
Enfin ,les instructions se formèrent dans le tableau en face de la salle .

Citation :

Quatrièmes Années :


Étape 1 : Viser la chose à attirer,
Étape 2 : Abaisser délicatement le poignet en prononçant distinctement la formule Accio, prononcée « A-KS-IO »,
Étape 3 : Tendre la main qui ne soutient pas la baguette et laissez la plume s’y poser.

Cinquièmes Années :

Étape 1 : Suivre l’objet en mouvement le plus précisément possible avec le bout de la baguette comme si vous regardiez dans le viseur d’un fusil et suivre l’étape 2 des quatrièmes années. Pour la pratique en informulé, confer Sixièmes années,
Étape 2 : Préparer sa main non usitée à attraper la souris.

Sixièmes Années :

Suivre les étapes des quatrièmes années en ne prononçant pas la formule mais en se la répétant mentalement et en visualisant avec le plus de détails possible l’action escomptée, id est la venue du dictionnaire vers vous. L’essentiel est de ne pas se presser et d’accompagner mentalement le déplacement du dictionnaire, si vous allez plus vite que son mouvement mentalement ou que vous le voyez atterrir alors qu’il lévite encore, il s’écrasera au sol en rompant le sort.

Neville sortit sa baguette magique et fixa le dictionnaire situé à l’autre bout de la pièce .
-*Accio !!* Pensa-t-il ,il pensait fort ,mais le dictionnaire ne bougeait pas d’un doigt .
Accio s’exclama-t-il accidentellement et le dictionnaire vola vers lui avant de le frapper en pleine tête .
La douleur était vif ,et Neville se leva et remit le dictionnaire en place et se remit à s’entraîner ,alors que touts les regards se tournaient vers lui .
L’exercice était vraiment difficile ,mais Neville avait bien appris pendant les cours de l’A.D qu’il ne fallait pas perdre espoir pour y arriver ,il se remit alors en travail ,mais il n’arrivait toujours pas à réussir .

[528]
La maison des Jédusors (jeux du sort )

Prochaine question :La sortie du film Harry Potter est le pricne de sang mélè est preveu pour quand ?


Dernière édition par Neville Londubat le Jeu 31 Juil - 18:30, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas

Invité
avatar



MessageSujet: Re: Cours de niveau 2, L'Attraction et la Répulsion.   Mer 30 Juil - 13:25

Cho était vraiment en retard puisqu'elle avait passé la plupart de la journée couchée dans son lit à pleurer comme une madeleine au sujet de Cédric. Heureusement elle s'était calmée. Mais un peu trop tard car le prochain cours était déjà commencé... Sortilèges et enchantements avec M. Flitwick. Super! Enfin quelque chose de positif dans sa journée. Mais elle qui était si studieuse et bonne à l'école elle avait peur de l'opinion que son professeur se ferait d'elle. Elle couru comme si sa vie en dépendait et descendit quatre-à-quatre les escaliers. Lorsqu'elle arriva devant la porte elle l'ouvrit tranquillement et esseya de ne pas trop se faire remarquer. Elle ne voulait rien manquer du cours, donc alla s'assoir à l'avant, au centre de la salle. Elle regarda au tableau.

« Oups le professeur Flitwick ne parle pas des 7e année » pensa-t-elle.

Peut-être c'était-elle tromper de cours. Elle demanda donc au professeur qui ce trouvait juste devant elle:

« Monsieur Flitwick est-ce que c'est un cours pour les 7e année? » Chuchota-t-elle pendant que tout le monde travaillait soit en équipe ou soit seul.

Cho n'avait vraiment pas de difficulté avec ce sort. Elle l'avait déjà pratiqué plusieurs fois avec l'A.D. et elle l'avait toujours réussit. Elle ferma les yeux et le dictionnaire se dessina tranquilement dans sa tête. Elle l'imagina entrain de flotter jusqu'à elle et celà réussit en 5 secondes. Qu'allait-elle donc faire tout le long du cours si elle connaissait déjà le sort.

En tout cas elle ne voulait absolument que le professeur la trouve non travaillante. Elle prit donc sa baguette et recommença sans cesse. Après quelques minutes elle décida de prendre quelque chose de plus gros: un bureau. Elle se recula et réussit une fois de plus sans difficulté. Elle s'ennuyait mais ce qu'elle ne savait pas c'est qu'elle ne fesait pas ça pour rien. Elle se pratiquait et à la fin du cours elle serait surement meilleure.

Citation :
( Question suivante: Harry n'a jamais pu manger sa première chocogrenouille. Pourquoi?)
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Indépendant

Parchemins : 854
Actuellement : Adulte


MessageSujet: Re: Cours de niveau 2, L'Attraction et la Répulsion.   Ven 1 Aoû - 18:44

Il n' a pas pu la manger car elle a sauté sur la vitre du compartiment de train, puis par la fenêtre. (Quel dommage, c'est super bon.) Question: dans le film, c'est Hermione qui vole au secours de Harry chaque fois que ses lunettes sont cassées. Mais dans le livre, qui les lui répare? scratch

Luna s'appliqua pour se rattraper aux yeux du professeur. Elle visa avec sa main droite et essaya d'attraper la souris de l'autre main. Malheureusement elle n'était pas complêtement latéralisée et avait beaucoup de mal à imprimer à ses deux mains deux gestes différents coordonnés. Malgré toute sa bonne volonté, elle mit sa baguette dans l'oeil de Cho et étrangla à demi le lapin en voulant trop fort l'attraper. Attristée d'avoir fait mal à deux êtres humains, elle s'assit une minute sur sur le bord de son pupitre (elle s'était levée comme beaucoup pour mieux faire l'exercice), abattue.

Mais soudain, en observant les autres élèves elle trouva qu'ils avaient tous plus ou moins l'air de chefs d'orchestre moldus à agiter ainsi les deux mains. Luna s'esclaffa bruyamment.


"Yourf, yourf, trop drôle!!'
Un ou deux élèves lui jetèrent un regard vague, ne voyant pas ce qu'elle trouvait amusant; Luna était souvent la seule à voir ce qu'elle voyait. Luna sauta vivement sur ses pieds, et agita elle aussi ses deux mains, imaginant tout un orchestre à ses pieds et qu'elle commandait le premier violon et les basses. Décidément, elle était d'humeur musicale aujourd'hui. Il fallait peut-être qu'elle s'inscrive à un club de musique? Luna se voyait bien jouant de la cornemuse ou de l'harmonica. Ou bien de la batterie???

Emballée, Luna fit un grand mouvement de la main et sa baguette s'envola, décrivant un arc de cercle harmonieux avant d'atterrir sur la tête du professeur Flitwick. Heu.... Embarassed
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité
avatar



MessageSujet: Re: Cours de niveau 2, L'Attraction et la Répulsion.   Mar 5 Aoû - 15:35

[ Message pour Cho Chang ; Les doubles-posts sont prohibés sauf dans la partie Flood ( où il reste quand même à modérer ! ), essaie d’éviter la prochaine fois ! Et tes messages ne font pas les 7 lignes obligatoires ( sur mon pc, entouca … ) donc, essaie aussi d’les emplumer un peu plus ! ;D ]


Olwen regarda l’avion changer de direction pour finalement atterrir … dans les mains de Flitwick. BRA-VO ! Le Serdaigle se laissa tomber sur le dossier de sa chaise en passant une main dans ses cheveux en bataille. Fallait l’avouer, c’était pas la première fois qu’Olwen se fessait coincer en plein vol plané ! Il avait plus d’une trentaine de retenue à son actif pour simple cause d’avion en papier, et je n’compte pas les autres retenues qu’il a accumulé pour d’autres raisons toutes aussi nulles … Enfin ! Le professeur Flitwick était plutôt bien comme prof, il n’allait quand même pas oser lire son message devant toute la classe ! Surtout avec les conneries qu’il y avait marqué, un plan pour que Rowen rapplique en s’assurant qu’il ne puisse pas avoir d’enfant plus tard … aïeuh ! Il décrocha un petit sourire désolé à la Gryffondor avant que son directeur de maison commence son speech.

Blablabla … poil de jambe … blablabla … change de place … blablabla … lire haut et fort … LIRE HAUT ET FORT ? Olwen réprima un fou rire en regardant la petit professeur déplier son œuvre d’art avion en papier. Oui bon, il venait peut-être de faire une gaffe qui allait faire bouillonner son amie et faire fondre de gêne Susan mais, fallait l’avouer, la situation était drôle ! M’enfin, la 4ième année la trouvait assez cocasse ! Il croisa les bras en regardant Flitwick lire son message à tout le monde. Maintenant, tout le monde était au courant de son histoire de poil de jambe et de ses aventures d’un soir avec Rowen. Je tiens à le préciser encore une fois ; y’a JA-MAIS eu d’aventure d’un soir avec la Gryffondor, c’est une BLA-GUE ! Qui avait un peu tourné au vinaigre, mais une blague quand même ! x) Sentant que tous les regards étaient rivés sur lui, il se redressa un peu sur sa chaise, replaçant le col de son polo en souriant. Qu’est-ce qu’il pouvait faire de plus de toute façon ? C’est pas comme si ça lui dérangeait que les gens pensent que lui et Rowen, c’est de l’amitié amélioré ! Quoique si ça se rendait jusqu’aux oreilles d’Elizabeth … De toute façon, elle a son Will’, qu’est-ce que ça pouvait bien lui faire ? Et puis, pourquoi est-ce que le Serdaigle pensait-il à elle en ce moment ? Phhff …

Lorsque Flitwick annonça que, puisque que leur « attraction semblait si puissante », ils allaient leur montrer leur talent en attraction, Wil’ se retourna vers Miss Lone pour lui décrocher un sourire qui menaçait vachement de se transformer en éclat de rire. Ce qui le fessait le plus rire dans l’histoire, c’est sans aucun doute le fait qu’il n’avait aucunement nié son histoire d’aventure d’un soir et que si Rowen demanderait sa confirmation devant tout le monde pour s’assurer que personne ne se fassent de fausse idée, elle allait toujours pouvoir ramer. Olwen s’en foutait comme des années 40 de ce que les autres pouvaient penser de lui et des trucs qu’ils pouvaient s’imaginer sur lui et Rowen, ce qui le fessait marrer, c’était surtout de voir Rowen qui ne semblait pas trop apprécier ! ( m’enfin, j’présume qu’elle est pas super contente, elle peut être hyper heureuse aussi xD ). Et de toute façon, Flitwick avait décidé de les placer ensemble pour la pratique de Sortilège ! Il entendit que Flitwick termine de leur donner la théorie et que l’autre folle au boucle d’oreille en radis et au collier en bouchon de bouteille termine de chanter comme une folle avant d’attraper ses trucs et d’aller les déposés sur le bureau de Rowen. Il tourna la chaise inoccupée du bureau devant elle avant de la retourner et de s’y installer. Même si elle était entourée des ses jolies petits copines, Olwen n’était pas pour le moins du monde gêné.


« Bonjour mesdemoiselles ! Bonjour … chérie ! »

HAHAHA. On note ici que le « chérie » était adressée à Rowen, of course. Se trouvant très drôle ( c’est un garçon, c’est un garçon ! ), il éclata de rire. Mon dieu, mon dieu. Qu’est-ce qu’il avait le don de se mettre dans des situations pas croyable quand même ! Il s’arrêta au bout d’un moment, voyant qu’il était à peu près le seul à se marrer. Sortant sa baguette magique, il repris son sérieux en accordant un sourire sincère à Rowen. Après tout, peut-être qu’elle était vraiment mais vraiment vexer et qu’il pouvait dire adieu au bon fonctionnement de ses bijoux d’famille …

« J’désolé que Flitwick est intercepté mon message, j’croyais pas qu’il allait oser le lire devant tout l’monde … Sans rancune ? On va toujours s’manger une glace après les cours ? »

Un petit sourire charmeur sur les lèvres, il attendit la réponse de Rowen avant de commencer la pratique que Flitwick leur avait mis au programme. Avec sa gueule d’ange, Row’ n’allait pas pouvoir lui en vouloir longtemps ! #SBAAF# De toute façon, avec Corner comme petit ami, elle devient bien être habitué au blague du genre, elle n’était quand même pas pour la bouder. Et, frustrée ou non, elle était obligée de l’endurer pour le restant du cours donc ein, mieux vaut le faire avec un sourire qu’un envie de meutre !


[ EVERYBODY ; Whôôôôô minutes les cretons ! J’sais que j’suis pas le professeur Flitwick et que j’ai aucun pouvoir mais là, on est entrain de se fourvoyer solide dans les questions/réponses ! Je vais tout récapituler ! Question d’Andgy / BONNE réponse d’Olwen ( j’ai eu la confirmation d’Andgy ). Question d’Olwen / MAUVAISE réponse de Luna et de Neville ! ( Luna n’as pas le bon passage et Neville énumère le bon passage mais ne l’as pas écrit comme demandé ) Question de Neville / AUCUNE réponse ! Question de Cho / BONNE réponse de Luna ( je présume que c’est la bonne puisque j’ai la même ) Question de Luna / AUCUNE réponse ! Essayer de répondre à la question avant d’en poser une autre. Si vous êtes dans l’impossibilité de répondre, indiquer le avant de poser une nouvelle question ! Merci ! =) ]

[ Réponse à la question de Neville ; le 26 novembre prochain ]
[ Réponse à la question de Luna ; Dans les livres, c’est aussi Hermione … sinon j’en ai aucune idée ! ]
[ Nouvelle question ; « Un morceau de saucisse planté au bout de la fourchette qu’il ( Ron ) brandissait vers Hermione s’envola soudain et atterit sur la tête [ … ] » Sur la tête de qui atterrit le morceau de saucisse ? Et de quoi Weasley était-il entrain de dire ? ( i want the citation complète sur le sujet de Ron ! ) Indice ; 6ième tome, entre le chapitre 10 et 15 ! (LL) ]
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Indépendant

Parchemins : 854
Actuellement : Adulte


MessageSujet: Re: Cours de niveau 2, L'Attraction et la Répulsion.   Mar 5 Aoû - 16:30

[ Réponse à Olwen: FAUX, c'est pas Hermione. Donc tu ne peux pas poser la nouvelle question si t'as pas trouvé la réponse! Allez, je vous aide, c'est un adulte. ]

Luna, un peu rouge, alla voir le professeur Flitwick et se répandit en moultes excuses contrites et désolées, et justifications; essayant de lui expliquer qu'à son avis, sa baguette avait une vie propre et prenait des décisions toute seule sans l'avis de Luna.
Est-ce que c'était possible? Car vraiment, non vraiment, jamais Luna n'aurait d'elle-même envoyé cette fichue baguette sur la tête de son professeur; elle avait bien trop de respect pour lui.


"Non, c'est sûr, c'est la baguette qui a décidé" , affirma Luna au professeur Flitwick; "et en plus elle vole !! C'est tout de même un phénomène peu courant. Si ça se trouve il n'a même jamais été étudié. La passion scientifique héritée de son génie de père la reprit: Ooooohh, nous venons d'être témoins d'une expérience inédite, un phénomène quasiparanormale, du moins tant que nous n'en aurons pas trouvé l'explication. Il faut immédiatement soumettre cette expérience aux langues-de-plombs, non? Pour qu'ils essaient à leur tour de la réaliser. Nous aurions ainsi contribué à l'avancement du monde magique s'ils découvrent de nouvelles propriétés inhérentes aux baguettes magiques.
Ohhhhh, nous devrions même faire une publication rapidement sur le sujet, avant qu'il ne soit censuré par le Ministère... c'est fréquent, vous savez? C'est ainsi que la conspiration de Rance.... heu, oui, bon. Je récupère ma baguette, heu, merci professeur, encore pardon."


Et Luna s'éloigna en disputant sévèrement sa baguette, lui intimant de ne plus jamais agresser un professeur, car ils détiennent le savoir et qu'on leur doit le respect.

"Elle parle à sa baguette" :maboul: , murmura un garçon en ricanant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité
avatar



MessageSujet: Re: Cours de niveau 2, L'Attraction et la Répulsion.   Jeu 7 Aoû - 13:20

( Je crois que c'est peut-être Lupin )
[EDIT : (je reprends la contre réponse de Luna : [Nan, c'est pas lui; ça se passe dans l'allée de traverse; c'est un homme. ]
[EDIT n°= 2 : Le professeur Flitwick vous donne un indice : il aurait du mourir dans le 5° tome des aventures d'Harry Potter]

Cho était toujours entrain de visualiser son bureau et dans sa tête elle dit : Accio. Elle réussit parfaitement. Certaine personne ne l'aimait pas dans cette classe car pendant que la plupart des gens essayait très fort d'amener les objets à eux elle le réussissait sans aucunes difficultés. Cho n.était pas du tout le genre de personne qui se vente d'être bonne à l'école. Elle est bonne mais elle ne s'en vente pas. Cho a toujours été très studieuse. Si elle ne réussit pas quelque chose elle sera légèrement frustrer et c'est ce qui fait qu'elle est si bonne car elle n'est pas comme certaine personne qui à la moindre difficulté baisse les bras au non pas du tout. Tout le contraira même.

Depuis un moment Cho pensait au bal de Noël. Mais maintenant elle n'y pensait plus il hantait ses rêves. Pourvu qu'elle ne soit pas seule. Ce serait bien trop ennuyant.

Elle décida donc de partir à la chasse à l'homme. Le premier qui lui dira oui elle ira au bal avec. Elle commencera ce soir. Que les garçons attachent leurs tuques.

Oups avec tout ça elle avait arrêter de pratiquer le sortilège qu'elle controlait si bien. Le professeur se tenait devant elle et lui fesait des gros yeux. Il lui fesait penser à un méchant nain de maison comme ça.


Désoler professeur je pensait à autre chose.

Le professeur vu un de ces avion en paier et couru pour faire la discipline ailleurs. Ouf il n'était pas trop fâché. Cho se remit au travail.
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Cours de niveau 2, L'Attraction et la Répulsion.   

Revenir en haut Aller en bas
 
Cours de niveau 2, L'Attraction et la Répulsion.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
 Sujets similaires
-
» Cours de niveau 2, L'Attraction et la Répulsion.
» Cours de Niveau 1, La Lévitation. [Clos]
» Cours de Niveau 1, la Magie dans tous ses Etats !
» Haiti - Nicaragua Niveau de Pauvreté En interprétant l’article sur le ralen
» cours de latin

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
HP-Hogwarts ::  :: Archives :: Les vieux grimoires :: Les années précédentes :: Sujets clos année 6 :: Cours année 6-
Sauter vers: