AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  






Partagez | 
 

 Heaven Clarks en bref

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar
Professeur

Parchemins : 2453
Âge : 14.02.84 ;; 29 ans
Actuellement : Professeur de potions & styliste aux 1001 Symphonies


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
Multi-compte de: Heavy

MessageSujet: Heaven Clarks en bref   Lun 21 Juil - 0:38

Année une : Ou comment devenir quelqu’un

Chapitre un : La Serpentard Attitude ou comment avoir la classe

Heaven n’était pas du genre à être une jeune fille adorable, qui vous souriait toujours, était sincère ou quoi que se soit de ce style. Non, Heaven était plutôt une fille qui se moquait de tout ce qui ne lui plaisait pas, rabaissait ceux qu’elle n’aimait, en particulier les Sang-de-Bourbe et leur milieu moldu, qu’elle haïssait plus que tout. Oui, elle avait cette manie, comme la plupart des enfants de famille de Sang-Pur –surtout très aisée-, qui se révulsaient lorsqu’on leur parlait de moldus, de sang-mêlé et de mélange des sangs. Non, le Sang-Pur se devait de perduré, cela ne faisait aucun doute, surtout aux yeux de la petite écossaise. Bien sûr, elle avait été formatée comme cela, car après tout, quand on vient d’une noble famille, on fini toujours par être formater pour penser d’une certaine façon. Heaven avait été formatée par sa mère, une ancienne Serpentard, qui avait toujours détesté les Sang-de-Bourbe et les Moldus, n’ayant fois qu’en la magie et en les potions, qu’elle adorait préparer. Et elle avait transmis son caractère à sa fille, aussi bien le meilleur, que le pire.

Heaven se rendait donc à Poudlard avec la quasi certitude de se retrouver dans la noble maison de Salazar Serpentard, puisque de toute façon, elle rejetait la simple idée de se retrouver chez les rouge et or, les jeune et noir, ou bien les bleu et bronze. Oui, elle le savait, ou plutôt, elle le désirait plus que tout, elle irait chez les vert et argent, sinon quoi elle ferait sûrement un scandale. Mais de toute façon, vu le caractère qu’elle avait, sa fierté, son orgueil, son égo démesuré (« J’ai sauté du haut de mon égo, j’attends toujours d’atterrir »), sa vanité et sa ruse, elle avait toutes les qualités qu’il fallait pour entrer chez les Serpentard. (Comment ça, ce n’est pas des qualités ?) Aucune autre maison ne lui correspondait de toute façon, alors pourquoi chercher midi à quatorze heures ? Elle était une Serpentard dans l’âme, et même jusqu’au bout des ongles ! Elle finirait donc chez les vert et argent.

La cérémonie de Répartition approchait, et au fur et a mesure, l’excitation de la petite écossaise grandissait. Il n’y avait pas de quoi avoir peur, elle savait qu’elle irait à Serpentard, mais quand même… Et si les « gênes Gryffondor » de son père, comme elle appelait cela, étaient présents chez elle ? Non, aucun risque, sinon, elle aimerait un tant soit peu les moldus, hors elle les haïssait jusqu’au plus profond d’elle-même, les « gênes Gryffondor » ne faisaient donc pas partie de son ADN (ouf ! ). On l’appela. Le moment décisif était enfin arrivé. Dans quelques secondes, elle saurait enfin où elle atterrira. Chez les vipères, comme elle le souhaitait ? Ou dans une de ces trois autres maisons, qu’elle ne pouvait pas voir en peinture ? Le Choixpeau eut à peine besoin d’effleurer la tête de la gamine qu’il scandait le nom d’une maison : « SERPENTARD ! ». Un fin sourire aux lèvres, Heaven se leva du tabouret et se dirigea vers la table de vert et argent. Elle savait qu’elle finirait là, il n’y avait pas à dire, elle avait la « Serpentard Attitude ».

[$$$]


so it's gonna be forever or it's gonna go down in flames. you can tell me when it's over if the high was worth the pain. got a long list of ex-lovers they'll tell you i'm insane. cause you know i love the players and you love the game...
 

Meilleure Serpentard 2017

Heaven Gibson



Dernière édition par Heaven Clarks le Sam 20 Sep - 20:30, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://themorningrose.tumblr.com/

avatar
Professeur

Parchemins : 2453
Âge : 14.02.84 ;; 29 ans
Actuellement : Professeur de potions & styliste aux 1001 Symphonies


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
Multi-compte de: Heavy

MessageSujet: Re: Heaven Clarks en bref   Lun 21 Juil - 0:47

Chapitre deux : Le Quidditch est un sport, mais aussi un moyen de se faire connaître.

Le Quidditch était un sport de sorciers, et tout bon sorcier y jouait. Sauf bien sûr, s’il était impossible de tenir correctement sur un balai pendant plus de trente secondes, ou que les obstacles finissaient toujours par arrêter votre course… Mais bon, normalement, tout sorcier y jouait, et la jeune Heaven Clarks n’échappait pas à la règle. D’ailleurs, les balais-jouets étaient les jouets préférés de la gamine, même si elle ne le montrait pas. Le fan de Quidditch, s’était son père, et son frère. Elle, elle rechignait toujours un peu, avant de finalement dire oui pour un petit match ou une petite séance d’entrainement, mais elle avait toujours adoré voler sur un balai. En même temps, elle se débrouillait plutôt pas mal sur ce genre d’engin… Alors bon, tant qu’elle ne se prenait pas d’arbre ou quoi, elle était contente.

L’école de sorcellerie pour sorciers et sorcières Poudlard avait d’ailleurs créé un tournoi de Quidditch. Un tournoi inter-maison, avec une équipe par maison, et le but étant de remporter la Coupe. Les équipes étaient les mêmes que pour les tournois officiels. Un attrapeur, qui se devait d’avoir le vif d’or avant l’attrapeur adverse, afin de faire remporter cent cinquante points à son équipe et finir le match, un gardien, qui devait éviter que l’équipe adverse marque, deux batteurs, qui devaient frapper les cognards de leur batte afin de désarçonner les joueurs qui les gênaient, et ainsi laisser le champs libre aux joueurs de leur équipe, et trois poursuiveurs, qui se passaient le souaffle dans l’unique but de le faire passer à travers les anneaux dorés qu’étaient les buts de l’équipe adverse, chaque but comptant dix points. Le principe était donc exactement le même que dans les matchs officiels, ce qui était parfait pour ceux qui souhaitent devenir joueur professionnel.

Enfin, encore fallait-il faire partie de l’équipe et faire ses preuves ! Heaven avait d’ailleurs eut une soudaine envie, une fois son arrivée parmi les Serpentard, d’entrer dans l’équipe. Elle était en première année, certes, mais pourquoi ne pas essayer ? Après tout, elle ne risquait rien… Sauf peut-être de se prendre la honte de sa vie, mais elle en doutait fortement. Elle était douée sur un balai, ce n’était pas le Quidditch qui allait commencer à lui faire dire le contraire ! Elle s’était donc présentée aux sélections et avait décroché la place de poursuiveuse. Maintenant, il fallait qu’elle assure lors des matchs… Et marquer le plus de points possible…

Et Heaven était douée. Très douée, puisque dès le premier elle avait marqué plus de la moitié des buts des Serpentard… En compagnie de Raphaël Gibson, elle avait récolté le surnom de « robot », tant ils n’arrêtaient pas de se diriger vers les buts adverses afin de marquer. Coup de chance du débutant ? Peut-être, si il n’en avait pas été de même pour les autres matchs. Heaven avait bien fait de postuler pour poursuiveur et non pas un autre poste, car elle excellait à cette place. Et finalement, elle récolta le doux surnom de « l’étoile montante ».

[$$$]


so it's gonna be forever or it's gonna go down in flames. you can tell me when it's over if the high was worth the pain. got a long list of ex-lovers they'll tell you i'm insane. cause you know i love the players and you love the game...
 

Meilleure Serpentard 2017

Heaven Gibson



Dernière édition par Heaven Clarks le Sam 20 Sep - 20:30, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://themorningrose.tumblr.com/

avatar
Professeur

Parchemins : 2453
Âge : 14.02.84 ;; 29 ans
Actuellement : Professeur de potions & styliste aux 1001 Symphonies


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
Multi-compte de: Heavy

MessageSujet: Re: Heaven Clarks en bref   Lun 21 Juil - 2:25

Chapitre trois : La manipulation, un art qui se trouve dans les gênes

Heaven avait ce petit côté manipulatrice et calculatrice, qu’elle avait hérité de sa mère, une femme respectée mais très manipulatrice. Autant le dire clairement, elle pouvait ce qu’elle voulait en claquant des doigts, et n’avait besoin que de tirer quelques ficelles pour obtenir quelque chose. Manipulatrice come pas deux, elle avait tous les hommes à ses pieds et en faisait ce qu’elle voulait, et inconsciemment, Heaven avait copié cette facette sur sa mère… Ou plutôt le « gêne manipulation » s’était réveillé chez la jeune fille. Le premier à en pâtir fut son frère, bien évidemment, puisqu’il faisait tout –ou presque- ce que sa sœur lui demandait. Et Heaven ne s’arrêterait pas en si bon chemin, oh que non ! Peste comme elle était, elle avait comme envie de dominer le monde. Oh, pas comme le Seigneur des Ténèbres, non, laissons le Lord là où il est, dans son trou de Magie Noire. Non, elle voulait réussir, comme sa mère, manipulant tout le monde, arrivant a ses fins en toute discrétion. Et pour cela, elle devait se faire la main.

Les garçons étaient les premières proies de la jeune écossaise, qui adorait les voir ramper à ses pieds, comme des moins que rien, la suppliant de les aimer, de leur accorder quelques précieuses minutes de son temps, et elle, elle s’amusait à les manipuler en leur faisant croire qu’ils auraient un jour de gloire, dans quelques temps, et en profitait pour leur faire faire ce qu’elle voulait. Tous étaient sous ses ordres, gentils petits caniches suivant les ordres de leur divine maitresse (oui, les chevilles ça va). Et Heaven adorait ça, et poussait toujours la chose un peu plus loin. La manipulation, un art de faire qui ne s’apprendre pas. On est manipulateur ou on ne l’est pas, Heaven l’était, et ça faisait souvent mal.

Son côté manipulatrice avait intéressé Siegfried Léthé, son capitaine de Quidditch, avec qui elle avait commencé à parler de chose et d’autres. Lui aussi était comme Heaven, manipulateur, calculateur… Décidément, cela devait être une capacité requise pour entrer dans la noble maison des vipères… Enfin bon, dans tout cela, Heaven avait continué son entrainement pour manipuler les gens aussi bien que sa mère. Elle y arriverait un jour, elle en était persuadée ! Après tout, elle avait les gênes de sa mère, alors pourquoi ne serait-elle pas aussi manipulatrice que cette dernière ?!

Et les garçons défilaient, espérant être un jour le prince charmant de la petite princesses des vipères. Malheureusement pour eux, les espoirs que la jeune leurs donnaient n’étaient que des espoirs qu’elle s’amusait à briser les uns après les autres, leur mangeant le cœur dans leurs propres mains… Elle les manipulait avec grâce et aisance, et eux ne voyaient rien venir… Pauvres petits, quelle déception cela devait être… Voir qu’ils avaient été manipulés durant une certaine durée sans s’en être aperçu… Quelle tragédie… Mais au moins, Heaven continuait son apprentissage… La manipulation est un art qu’on se doit de maîtriser parfaitement.

[$$$]


so it's gonna be forever or it's gonna go down in flames. you can tell me when it's over if the high was worth the pain. got a long list of ex-lovers they'll tell you i'm insane. cause you know i love the players and you love the game...
 

Meilleure Serpentard 2017

Heaven Gibson



Dernière édition par Heaven Clarks le Sam 20 Sep - 20:31, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://themorningrose.tumblr.com/

avatar
Professeur

Parchemins : 2453
Âge : 14.02.84 ;; 29 ans
Actuellement : Professeur de potions & styliste aux 1001 Symphonies


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
Multi-compte de: Heavy

MessageSujet: Re: Heaven Clarks en bref   Lun 15 Sep - 0:04

Chapitre quatre : L’amitié, ou l’art de se faire des alliés, sans pour autant avoir envie de les sauver en cas de situation critique.

Heaven était quelqu’un de peu sociable, qui n’allait généralement pas vers les gens, et qui envoyait promener tous ceux qui pouvaient s’approcher un peu trop d’elle. Ou plutôt, la petite écossaise faisait le tri sélectif dans ses relations sociales. Seules les personnes qu’elle jugeait assez importantes avaient le droit de la côtoyer, et ce depuis qu’elle est toute petite. Aussi, par personnes importante, elle entend personnes de Sang-Pur (plus pur que pur même), nobles et se complaisant dans une richesse imposante. Autant dire que la jeune vipère avait des goûts de luxe, et cela même pour ses relations sociales… Comme quoi, elle était bien différente de son cher frère, qui lui, se fichait pas mal du statut de celui avec qui il parlait et se liait d’amitié.

Non, pour être accepté dans le cercle d’amis de la jeune vipère, il fallait remplir toute une liste de critères, et si un seul n’était pas respecté, vous pouviez directement dire adieux à votre place au sein de son petit cercle. D’ailleurs, Heaven était très pointilleuse là-dessus, et sa mère l’avait, de toute manière, bien entraînée ! Ne pas parler aux Sang-de-Bourbe, eux ne valaient même pas la peine de se lever le matin, tellement ils étaient inférieures à une si haute famille comme l’était celle des Clarks. Ainsi, les Sang-de-Bourbe étaient directement exclus, et avaient beau rampés, leur place serait toujours la même, celle hors du groupe, comme le petit agneau solitaire dans un troupeau de mouton. Ou alors comme le vilain petit canard, à vous de choisir. Il y avait ensuite les traitres à leur sang, comme la famille Weasley. Des personnes aimant bien trop ces stupides Sang-de-Bourbe pour que Heaven ait envie de leur parler. Ils ne valaient rien, et souvent étaient plus portés moldus que magie… La honte quoi ! Comment pouvait-on préférer le monde où la magie n’existait pas, lorsque l’on vivait et que l’on baignait depuis sa plus tendre enfance de le monde où elle était indispensable ?! Pour la jeune écossaise qu’était Heaven Clarks, c’était impensable, et de savoir que son propre père et son propre frère étaient quelques peu intéressés par le monde de ces stupides moldus, elle ne pouvait s’y résoudre. La magie, il n’y a que ça de vrai ! Ou du moins, c’était là la pensée de la jeune vipère de Clarks.

C’est pourquoi, à Poudlard, elle ne s’était liée, en grande partie, qu’avec des gens issus de son milieu social, qui en valaient la peine. Il y avait bien eu quelques exceptions, deux en fait, qui étaient le résultat de l’amitié que son frère avait liée avec les deux jeunes filles qui avaient partagé le compartiment des jumeaux lors de leur arrivée… Oui, il n’y avait que ces deux gamines là que Heaven pouvaient, un tant soit un peu supporter. Oh, bien sûr, elles n’étaient pas de tout repos, mais Heaven les appréciait, ce qui était un très bon point pour les deux filles… Surtout pour celle que Heaven voulait caser avec son frère… Ils étaient tellement mignons tous les deux !

[535]

MMM


so it's gonna be forever or it's gonna go down in flames. you can tell me when it's over if the high was worth the pain. got a long list of ex-lovers they'll tell you i'm insane. cause you know i love the players and you love the game...
 

Meilleure Serpentard 2017

Heaven Gibson



Dernière édition par Heaven Clarks le Sam 20 Sep - 20:32, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://themorningrose.tumblr.com/

avatar
Professeur

Parchemins : 2453
Âge : 14.02.84 ;; 29 ans
Actuellement : Professeur de potions & styliste aux 1001 Symphonies


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
Multi-compte de: Heavy

MessageSujet: Re: Heaven Clarks en bref   Lun 15 Sep - 0:05

Chapitre cinq : Enry Stanley, un Serdaigle amoureux, ou lorsqu’une un oiseau fait une mauvaise rencontre, celle d’une vipère assoiffée de sang.

Comme dit plus haut, Heaven adorait se jouer des garçons. On aurait presque pu croire que cela était inné chez elle, tellement elle y arrivait bien. Un art qu’elle maniait à la perfection, cela ne faisait aucun doute. D’ailleurs, elle le maniait si bien, qu’il arrivait que de petits idiots croient réellement à ses fausses avances, et finissent par s’éprendre de la jolie vipère. Les idiots… Pourtant, ils savaient pertinemment qu’elle ne faisait rien d’autre que de se ficher royalement d’eux. Et pourtant, ils ne pouvaient s’empêcher de l’aimer, chaque jour un peu plus, chaque jour toujours plus… C’est ainsi que Enry Stanley, un jeune Serdaigle, de la même année que notre jolie poupée de porcelaine, finit par ressentir autre chose que du mépris, autre chose que de l’indifférence envers Heaven. Oui, par un malheureux hasard, le jeune garçon avait finit par découvrir des sentiments tout à fait nouveaux pour son petit cœur.

La gamine s’était bien jouée de lui. Elle avait brisée ses remparts, ses murs qui le séparait des autres enfants, et n’avait fait que de le rendre plus vulnérable. Et pourtant, elle lui donnait si souvent des espoirs… Elle nourrissait la petite flamme qui brulait au fond du cœur du petit aigle, chaque jour, lui mangeant petit à petit le cœur dans la main qu’il lui tendait. Heaven était vraiment une horrible gamine, il n’y avait pas à dire, et le pauvre petite aigle qu’était Enry était tombé sur la pire des Serpentards qui existait, surtout en première année.

Alors qu’elle lui donnait de fabuleux espoirs, la petite n’en démordait pas de s’amuser avec tous les autres garçons. Avec tous ceux qui pouvaient la divertir, tous ceux qui étaient trop faible pour lui faire tête, tous ceux qui étaient trop béta pour ne se rendre compte de rien. Enry lui, s’en rendait compte, cela ne faisait aucun doute, mais il devait être le seul à nourrir un amour véritable pour la petite poupée de porcelaine. Et bien sûr, il faisait une grave erreur, car la petite n’en avait strictement rien à faire de lui… Le pauvre petit, si jeune et déjà si torturé à cause de l’amour… Quelle idée de s’éprendre d’une gamine aussi horrible que la jeune Clarks ? Oh, bien entendu, son physique n’était pas horrible du tout, il fallait l’avouer, mais son caractère l’était lui, et il était horriblement sadique par-dessus le marcher… Dans le genre j’ai la poisse, je demande Enry Stanley !

Et pourtant les deux jeunes une petite liaison, une relation, assez complexe, il faut bien le dire, et jamais officialisée. De toute manière, Heaven ne s’afficherait pas publiquement et à toute heure de la journée en compagnie d’un Sang-de-Bourbe, c’était clair et net. Les Serpentards, il n’y a que ça de vrai pour l’écossaise… Alors forcément, tout ce petit cinéma n’a pas duré bien longtemps, et de toute façon, Heaven s’amusait trop de son petit jeu pour avoir une relation stable. Et de toute manière, elle ne connaissait pas le sentiment d’amour. L’amour n’existe pas, dans le cœur d’une princesse venimeuse…

[533]

MMM


so it's gonna be forever or it's gonna go down in flames. you can tell me when it's over if the high was worth the pain. got a long list of ex-lovers they'll tell you i'm insane. cause you know i love the players and you love the game...
 

Meilleure Serpentard 2017

Heaven Gibson



Dernière édition par Heaven Clarks le Sam 20 Sep - 20:33, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://themorningrose.tumblr.com/

avatar
Professeur

Parchemins : 2453
Âge : 14.02.84 ;; 29 ans
Actuellement : Professeur de potions & styliste aux 1001 Symphonies


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
Multi-compte de: Heavy

MessageSujet: Re: Heaven Clarks en bref   Sam 20 Sep - 20:28

Chapitre six : Établissement d’un bilan, ou qu’a apporté cette première année à Poudlard à Heaven Clarks.

Au cours des chapitres précédents, la petite vie et le caractère de la jeune enfant, de l’héritière des Clarks s’est vu mettre à jour. Aussi, il est normal d’établir désormais un bilan qui récapitule l’année que la petite vipère a passé au sein de Poudlard. Ainsi, nous allons, en quelque sorte récapituler tout ce qu’il s’est passé lors de cette première année, afin de garder une trace écrite des faits et gestes de la petite écossaise au cœur de pierre. Nous allons commencer part ce qui l’a fait devenir quelqu’un de célèbre et respecté dans l’école de sorcellerie Anglaise, ce sport que l’on nomme le Quidditch…

Le Quidditch, comme indiqué plus haut est un sport relativement violent, et pourtant, la frêle petite Clarks n’a pas hésiter à y jeter un coup d’œil, et même un grand coup en fait. En réalité, la gamine avait plutôt peur avant d’entrer sur le terrain, mais les sarcasmes du capitaine lui donnèrent l’envie de lui couper le sifflet. Heaven se savait bonne sur un balai, alors pourquoi ne pas tenter ? Ce qu’elle fit d’ailleurs, et qu’elle eut raison de faire. Elle fut prise au poste de poursuiveuse, et ce fut à ce moment là qu’elle monta sur le devant de la scène, et que son nom se mit à briller de mille feux. En effet, dès son premier match, la gamine, certes, accompagnée d’un garçon bien plus expérimenté avait fait ses preuves, et montré qu’une première année pouvait être grandiose. Elle marqua la totalité des points, ou presque, performance qui se réitéra lors des deux autres matchs que l’équipe des vert et argent eurent à faire. Elle gagna le joli surnom d’ « étoile montante », et devint la poursuiveuse fard des vipères… Que les joueurs se tiennent bien, une petite tornade arrive…

Parlons désormais des garçons. Ou plutôt, des deux, ou même des trois voire des quatre garçons qui retinrent l’attention de la jolie vipère. Sur les quatre, trois étaient des Serpents, aux crocs acérés et venimeux, et le dernier était un petit oisillon sans défense. Les trois Serpentard, respectivement Siegfried Léthé, Raphaël Gibson et Drago Malefoy avait chacun quelque chose qui avait attiré Heaven. Siegfried était son capitaine de Quidditch, mais était aussi devenu un bon ami de la petite peste, et cela assez rapidement. Raphaël Gibson, pour le coup, cela avait été l’inverse. C’était lui qui était venu vers Heaven, et qui l’avait prise sous son aile… Quel combat ne commençait-il pas là ! Quand à Drago Malefoy, la petite princesse des vipères ne pouvait s’empêcher de lui vouer une sorte d’admiration, surtout depuis qu’elle savait que sa propre mère était étroitement liée avec le père du blondinet… Autant vous dire que Raphaël n’appréciait pas vraiment cela. Quant au dernier, ce pauvre oisillon qu’était Enry Stanley, ce n’était en fait qu’un jouet de la vipère, bien qu’a ses côtés, elle avait passé quelque chose comme un mois voire six semaines… Inutile de dire que le petit aigle était tombé dans la gueule du loup, je pense que cela, tout le monde l’avait comprit…

Finalement, l’année s’était plutôt bien passée… Heaven excellait en potions, pour le plus grand plaisir de sa mère, elle fréquentait de ‘bonnes’ personnes –trouvez moi un seul bon Serpentard…- et elle réussissait ce qu’elle entreprenait avec brio… En plus de cela, elle s’était fait une réputation du tonnerre… Que demander de plus ?

[583]

MMM


so it's gonna be forever or it's gonna go down in flames. you can tell me when it's over if the high was worth the pain. got a long list of ex-lovers they'll tell you i'm insane. cause you know i love the players and you love the game...
 

Meilleure Serpentard 2017

Heaven Gibson

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://themorningrose.tumblr.com/

avatar
Professeur

Parchemins : 2453
Âge : 14.02.84 ;; 29 ans
Actuellement : Professeur de potions & styliste aux 1001 Symphonies


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
Multi-compte de: Heavy

MessageSujet: Re: Heaven Clarks en bref   Sam 20 Sep - 22:40

Vacances d’Eté 1996 : Ou comment entretenir ses relations sociales.

Chapitre un : Heaven Clarks, aimable, ou comment montrer à la copine potentielle de son frangin qu’elle a le droit de sortir avec le jumeau d’une princesse.

Le mois de Juillet, et les vacances qui vont avec avait été très bien accueilli par la petite écossaise au teint pâle qu’était Heaven. Au bien sûr, elle ne s’exposait pas trente ans au soleil, mais elle ne se cloitrait pas dans sa chambre, à regarder le soleil et l’herbe verte à travers la vitre, hors de question ! Autant être alitée et bien malade si elle devait rester dans sa chambre ! Non, la petite, bien qu’ayant une peau très fragile sortait tous les jours, dans l’immense jardin qui entourait le manoir des Clarks. Il fallait qu’elle se ressource un maximum, qu’elle reprenne ses marques au Manoir. L’école et sa première année à Poudlard l’avait changée, aussi, il fallait absolument qu’elle redevienne la peste qu’elle était… Elle n’en aurait aucun mal, cela était sûr… De plus, elle devait se reposer un maximum, avant l’arrivée d’une furie brune, du nom de Cherise Rowle, qui devait arriver dans le courant de la deuxième semaine de Juillet, et qui devait rester une semaine, peut-être plus au manoir… Autant dire qu’une fois qu’elle serait là, les journées dans la noble résidence des Clarks ne seraient pas de tout repos, surtout lorsqu’on connaissait la gamine.

Et pour la connaître, Heaven la connaissait. Elle l’avait rencontrée lors de son premier voyage à bord du Poudlard Express, en se retrouvant dans le même wagon qu’elle, en compagnie d’une rousse complètement déjantée, et s’était plus ou moins bien entendue avec les deux filles. Arrivés à Poudlard, les quatre enfants subirent le choix du Choixpeau, et la petite brune se retrouva chez les Gryffondor, en compagnie de Haven. C’était d’ailleurs pour cela que Heaven la fréquentait toujours, elle, ainsi que sa copine complètement folle qui avait été, elle, envoyée chez les Serdaigle. D’ailleurs, son cher frère passait son temps avec ces deux filles, et surtout avec la petite brune. Normal, me direz-vous, puisqu’ils étaient dans la même maison et la même année… Effectivement, c’était logique. Ce qui l’était peut-être moins, c’est qu’en ce mois de Juillet, la petite Cherise Rowle était la seule à venir au manoir des Clarks pour passer une semaine de vacances dans un nid de vipères et de lions. Quel courage elle avait là ! En même temps, elle n’était pas chez les rouge et or pour rien…

Enfin bref. Heaven appréciait Cherise, parce qu’elle arrivait à faire sourire son frère, et réussissait à lui changer les idées, surtout depuis qu’il avait été séparé de sa chère et tendre sœur jumelle. Aussi, Heaven lui était très reconnaissante, et lors des vacances, elle lui montra qu’elle l’appréciait, par de petits gestes simples, mais très significatifs. D’ailleurs, ce qui révéla réellement la nature des sentiments qu’avait Heaven envers la petite lionne (donc purement amicaux) fut l’imitation de Cherise que fit la petite peste, en mettant une grappe de cerises à son oreille. Il n’y avait eu aucun doute après cela, le message était bien passé.

[526]

MMM


so it's gonna be forever or it's gonna go down in flames. you can tell me when it's over if the high was worth the pain. got a long list of ex-lovers they'll tell you i'm insane. cause you know i love the players and you love the game...
 

Meilleure Serpentard 2017

Heaven Gibson

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://themorningrose.tumblr.com/

Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Heaven Clarks en bref   

Revenir en haut Aller en bas
 
Heaven Clarks en bref
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [DEFI #2] Heaven Clarks [32/32]
» HIGHWAY TO HEAVEN ♥ welcome in New Heaven
» Stairway to Heaven
» We are lost somewhere between Heaven and Hell
» Heaven's Night

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
HP-Hogwarts ::  :: Archives :: Les vieux grimoires :: Les années précédentes :: Sujets clos année 7 :: Réunions de l'AD-
Sauter vers: