AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  




Partagez
 

 Conversation entre soeurs... [ Cloturé ]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Rowen Lone
Sport et culture

Parchemins : 1649
Âge : Inavouable [18 Juillet 1981]
Actuellement : Poursuiveuse de l'Equipe des Pies de Montrose


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
Multi-compte de: Plus personne de vivant


Conversation entre soeurs... [ Cloturé ] Empty
MessageSujet: Conversation entre soeurs... [ Cloturé ]   Conversation entre soeurs... [ Cloturé ] EmptyLun 21 Juil - 11:41

La cloche sonna la fin du dernier cours de la semaine. Pour les élèves de cinquième année, il s’agissait donc d’un cours de divination avec Firenze le centaure, où ils avaient encore passé toute l’heure à faire brûler de la sauge et de la lavande sur le parterre de mousse aménagé par Dumbledore. Rowen, comme tous les vendredi soirs, avait faillit s’endormir lorsqu’ils avaient dut s’allonger sur la mousse. Non seulement, le reste de la journée avait été très fatigante, mais en plus, ce cours était presque aussi ennuyeux que ceux d’Histoire de la Magie. A la rigueur, Trelawney mettait un peu plus d’ambiance lorsqu’elle se chargeait de la divination ( même si elle prédisait des présages de mort à tous les élèves, ou presque ). Et puis bavarder ou se moquer de la prof était bien plus facile que pendant les cours de Firenze… Mais bon, puisqu’apparemment, le centaure avait été bannit de sa forêt, on ne pouvait faire autrement. Quoi qu’il en soit, Rowen s’était juré d’abandonner cette matière l’année suivante. Après tout, elle était bien incapable de lire n’importes quelle étoile, ou de reconnaître n’importe quel signe. Donc bon, elle aurait sûrement une très mauvaise note à l’examen de fin d’année, et ne pourrait pas continuer la divination pour les ASPIC. Bah, tant pis. Ce n’était pas une très grosse perte, de toute manière… Soupir.
Sortant de la salle dans un vacarme monstre, la Gryffondor salua poliment le centaure, puis se pressa de rejoindre Abigaïl Hudley qui s’était déjà éclipsée. Au milieu du chemin qui menait à la salle commune des rouges et ors, cependant, elle s’aperçut qu’elle avait oublié son sac dans la salle de cours. Mazette ! Quelle poisse ! Elle devait vite se presser d’aller le récupérer, si elle voulait le retrouver pour le week-end. Car sûrement Firenze quitterait-il la salle de cours et la verrouillerait-il, en partant. Bah. Après tout, elle pouvait toujours utiliser un sortilège sur la porte, ce n’était pas bien compliqué. Mais si elle se faisait prendre, aïe aïe aïe ! Craignos, en effet… Dans le pire des cas, elle irait voir Rusard en le suppliant d’ouvrir. Il lui aboierait alors à la figure, en grommelant et pestant contre ces imbéciles d’élèves qui oubliaient toujours leurs affaires. Comme s’ils n’avaient pas de cerveau ! Inutile de préciser qu’elle aurait répliqué ( ou dans sa tête, tout du moins ) que ce n’était qu’un jaloux, et que ce n’était pas la peine de faire sa mauvaise fille, parce que lui, de toute façon, n’en avait pas ( et gna, et gna ! ).

M’enfin. Pressant le pas, la Gryffondor tourna à l’angle d’un couloir, puis s’arrêta dans un grand dérapage à l’endroit où se déroulait habituellement le cours. Là, elle chercha une porte qui ressemblait grosso modo à celle du cours de Divination ( parce qu’elle était bien incapable de le localiser dans le château ! Généralement, il y avait toujours une âme charitable pour marcher devant elle et lui montrer le chemin ). Trouvant enfin ce qui semblait être la salle de cours où elle avait oublié son sac, Rowen essaya de tourner la poignée qui… la mordit !


« OUARGH ! »

Elle retira immédiatement sa main, puis souffla dessus. Décidemment, ces fichus portes ! Ca mordait, mais vachement fort ! Lançant un regard de reproche à la poignée de porte ( dit comme ça, on aurait dit que je pète un boulon, non ? ), la lionne donna un grand coup de pied, et commença à râler, tout en se demandant où pouvait bien être la véritable salle de classe ( parce que d’habitude, celle de Firenze était plus polie ! ). Semblant sortir d’un sommeil, la poignée la regarda ( enfin on suppose ), puis s’adressa à elle d’une voix caquetante ( Peeves, sors de ce corps ! )

« Vérouillé ! »

Fronçant les sourcils, Rowen lui tira la langue ( même si c’est connu, une porte, ça n’a pas d’yeux… déjà que les murs qui ont des oreilles, c’était bien déluré… ), puis rebroussa chemin. Après avoir demandé sa route deux ou trois fois ( la première fois, un Serpentard de la carrure de Montague l’avait regardée de haut et n’avait rien dit ), la cinquième année trouva enfin ce qu’elle cherchait. Elle frappa à la porte, fut contente de voir que Firenze était toujours là à regarder les étoiles, puis demanda d’une toute petite voix à récupérer ses affaires. Il les lui rendit, en lui disant de prendre garde à la position inhabituelle de Vénus en fonction de Neptune – c’est quoi ces salades ? -, puis elle prit congé, après avoir répondu quelque chose de vague.

Remontant quatre à quatre les marches des escaliers mal lunés qui ne cessaient de changer de direction ( « Mais quand est ce que je vais retrouver ma salle commune, moi ?! » ), Rowen dut emprunter plusieurs passages secrets afin d’arriver ( en un seul morceau ) à destination… Epuisée, elle murmura le mot de passe à la Grosse Dame ( elle n’avait plus la force de parler plus fort ), puis pénétra dans la salle commune, bondée, comme à son habitude.
Elle passa devant un groupe de premières années qui s’échangeaient des cartes de chocogrenouille, s’arrêta un instant pour observer une splendide partie d’échec version sorciers, puis jeta un coup d’œil au coin de la pièce où, l’année précédente, Fred et Georges Weasley occupés, entourés d’élèves plus jeunes, avides de voir leurs nouvelles inventions. Avec une petite pointe de nostalgie, elle se souvint le jour où elle avait réprimandé Fred pour avoir placardé des annonces qui incitait les Gryffondors à faire un concours de « celui qui touche le Saule Cogneur ». Décidemment, ces deux rouquins lui manquaient beaucoup. Il n’y avait aucun élève assez talentueux et créatif pour les remplacer. Même si beaucoup essayaient de leurs ressembler. Aucun n’avait le punch et le naturel des deux frères Weasley. M’enfin…
La gamine monta dans son dortoir, et constata qu’Alehandra, Lavande et Parvati n’étaient toujours pas revenues… Tant mieux !

Pas qu’elle n’aimait pas leurs compagnie… loin de là ! Mais lorsqu’elles étaient là, Rowen ne pouvait s’empêcher de participer aux conversations, en racontant des trucs débiles… Bref. En clair, elle avait du mal à se reposer ou à rester calme lorsqu’elles étaient présentes. Et comme avec la journée crevante qu’elle avait eut, elle n’avait envie que de s’allonger sur son lit, le fait que son dortoir soit vide était une bonne chose. Quant à Sarah, sûrement vagabondait-elle dans la cuisine, à donner des cours aux elfes de maisons, ou dans le parc, à capturer des insectes étranges dans des bocaux… Mais si elle voyait Rowen dormir, elle ne la réveillerait sûrement pas, et se ferait très très discrète… Ce qui n’était pas forcément le cas de Parvati et Lavande. Car même si elles ne souhaitaient pas non plus la réveiller, le fait de parler entre elles, et à hautes voix ( dur, de chuchoter discrètement xD ), la tirerait quand même de son sommeil… Ainsi, la jeune brune s’étala sur son lit, et ferma les yeux… Enfin le week-end…


[ 1193 mots ]
[ libre pour qui veux, mais priorité Sarah Lone ]


======
Ok


Dernière édition par Rowen Lone le Mar 5 Aoû - 12:30, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://heavenly.dream.free.fr

Invité
Anonymous




Conversation entre soeurs... [ Cloturé ] Empty
MessageSujet: Re: Conversation entre soeurs... [ Cloturé ]   Conversation entre soeurs... [ Cloturé ] EmptyLun 21 Juil - 12:28

Comme Sarah avait eut l’intelligence de ne pas choisir l’option « Divination » lors de sa troisième année à Poudlard, elle sortait bien plus tôt le vendredi soir. En gros, au lieu d’avoir un double cours d’option, elle n’avait pas cours du tout, vu que Soin aux créatures magiques était le mercredi, et qu’en dehors, elle n’avait que l’étude de Rune ( le jeudi après midi ). En gros, la brune profitait du temps libre pour aller dans le parc, et chercher des insectes étranges. Les insectes, la nature, et toutes les bestioles qui y vivaient, faisait partie de l’une de ses grande passion. Elle ne comptait même plus le nombre de bêtes qu’elle avait gardé et nourrit dans des bocaux, ni les dégâts qu’elle avait un jour causé en ramenant une ruche à la maison. Quoi qu’il en soi, la jeune Gryffondor adorait tout ce qui était petit, et qui avait des pattes. Autour dire qu’à Poudlard, elle était servie !
Ainsi, accroupie dans l’herbe, près d’un grand chêne, l’investigatrice des insectes qu’elle était, recherchait à la loupe la moindre trace de scarabées mutant, ou de chenilles à couleur anormales. Elle avait certes, une collection monstre de papillons de toutes les couleurs, qu’elle avait gardé dans des cadres ( les papillons, ne vivant pas très longtemps, elle attendaient qu’ils meurent pour les conserver. Ainsi, leurs éclat serai préservé à jamais ), mais elle en voulait toujours plus. En fait, Sarah ressemblait à une gamine qui, suite à un caprice, voudrait encore une poupée Barbie, alors qu’elle en était déjà énormément. Et qui étaient presque toutes semblables, en plus. M’enfin bon…

Enfin, Sarah Lone aperçut ce qu’elle cherchait. Près d’un petit tas de mousse, sur le tronc principal, trottait une sorte de gros cafard rose rayé orange, qui semblait ne pas s’apercevoir de la présence du gros prédateur qu’elle était. Affichant une mine extasiée, la demoiselle, en prenant milles précautions, parvint à enfermer l’insecte dans un gros bocal à confiture qu’elle était partie chercher dans les cuisines. Elle en avait toujours une bonne dizaine dans son sac, de toutes les tailles, et recueillait tous les soirs tout plein d’insectes, pour le plus grand bonheur de ses camarades de chambrée *smile*.
Ses pots tous complétés, la Gryffondor remonta donc dans son dortoir, afin de ranger ces bocaux dans le tiroir. Dès qu’elle le pourrait, elle retournerait dans la salle sur demande, où elle avait réussit à stocker sa belle collection. De cette manière, elle pouvait observer des heures durant ses petits protégés, sans déranger personne, et sans être dérangée. Puis, lorsque l’heure du repas arrivait, elle filait illico presto dans les cuisines via un passage secret qu’elle avait découvert, et pouvait passer un peu de temps avec les elfes de maisons, en leurs expliquant qu’il fallait allier tel ingrédient avec tel ingrédient, s’ils voulaient que la nourriture soit bonne ( et, comme elle avait le palais extrêmement fin, elle était toujours très difficile ).

Bref. Trébuchant sur les escaliers, dans sa précipitation de rentrer cacher ses bocaux, une lueur démente sur le visage, Sarah entra enfin dans la chambre, et regarda autour d’elle. Pour le moment, la pièce était plongée dans la pénombre, et les autres ne semblaient pas encore être rentrées. Seule Rowen avait commencé à dormir, étalée, comme un gros poupon, sur son lit.
La cinquième année s’empressa de ranger ses affaires, puis s’installa auprès de son aînée. Comme celle-ci semblait réellement dormir ( et ne pas faire semblant, comme elle avait l’habitude de le faire lorsqu’elle voulait éviter de la compagnie xD ), elle s’affaira à préparer son petit goûter, composé de thé et de biscuit.


« Accio ! »

Faisant léviter vers elle son service à thé caché dans sa valise, et une boîte de gâteaux qu’elle n’avait pas montré à Rowen, de peur de se la faire engloutir en une après midi, la demoiselle commença à préparer les boissons… pour deux, vu que Rowen n’allait sûrement pas tarder à se réveiller !

Cependant, comme elle n’avait pas trop envie de l’attendre ( comprenez là, sa tasse de thé lui faisait des clins d’œil ! ), Sarah tenta de voir de quelle manière elle pourrait réveiller sa grande sœur. Il y avait évidemment la manière « douce », qui consistait à chatouiller doucement la joue de sa sœur avec ses cheveux – et comme elle était chatouilleuse, elle se réveillait inévitablement-. Seulement, ça aurait été trop facile.
Affichant un sourire de crocodile à la Charline, Sarah s’avança de sa sœur, puis, en lui sautant presque dessus, lui attrapa les épaules, la secoua fortement en criant


« BOUUUUUHHHH ! »

Si avec ça elle ne s’était pas réveillée … xD. Mais, pour ne pas se faire agresser par une Rowen de mauvais poil après un bon petit somme gâché ( et de quelle manière ! ), la lionne retourna rapidement à sa place, puis, avec un grand sourire, accueillit sa sœur qui émergeait encore du gaz, avec un petit :

« Salut Rowen, comment ça va ? » enthousiaste.

Puis, histoire de la mettre encore plus de bonne humeur ( vu qu’elle connaissait par cœur sa sœur ), elle enchaîna :

« Et comment va Corner ? »

Avec ça, impossible d’être de mauvais poil, hein ? Smile Sarah, smile !

[ 822 mots ]


======
ok
Revenir en haut Aller en bas

Rowen Lone
Sport et culture

Parchemins : 1649
Âge : Inavouable [18 Juillet 1981]
Actuellement : Poursuiveuse de l'Equipe des Pies de Montrose


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
Multi-compte de: Plus personne de vivant


Conversation entre soeurs... [ Cloturé ] Empty
MessageSujet: Re: Conversation entre soeurs... [ Cloturé ]   Conversation entre soeurs... [ Cloturé ] EmptyLun 21 Juil - 13:20

« BOUUUUUHHHH ! »

« OUARRRGHHH !! »

Faisant un bon qui aurait fait pâlir de jalousie Jet Li, et se cognant au passage contre les lattes du lit supérieur, Rowen se réveilla en sursaut. A moins d’avoir le sommeil extrêmement lourd, jamais personne n’aurai pu continuer à dormir après une telle attaque. Grimaçant de douleur, se massant le haut du crâne, la jeune fille regarda autour d’elle pour déceler l’origine de ce soudain tapage. Clignant à plusieurs reprises les yeux, pour ne plus voir ces stupides ronds blancs qui apparaissaient en masse à chaque fois qu’on gardait les paupières closes trop longtemps, la lionne bailla la bouche grande ouverte, l’air encore un peu ensommeillé. Se tournant ensuite vers sa sœur, qui affichait un sourire plus que suspect, Rowen fronça les sourcils, sans rien dire. Elle savait que, de toute manière, elle adorait trop sa sœur pour dire quoi que ce soit ( et c’était peut être aussi pour cela que cette dernière en profitait ). Cependant, elle avait quand même légèrement dépassé les bornes, en la réveillant ainsi. Elle avait intérêt à avoir une bonne raison ! Sinon, ça allait barder féroce, dans le dortoir !

Baillant une nouvelle fois, Rowen fixa droit dans les yeux sa jumelle, puis, demanda, d’une voix pâteuse :


« Gnoua, qu’est ce qu’il y a ? T’es dingue ou quoi ? »


Sarah enchaîna cependant avec une question, en saluant sa sœur et en faisant usage des formules de politesses fréquentes dans un début de conversation. Grommelant, l’air un peu bougon, la jeune fille répondit, en lançant un regard mauvais à sa triplée :

« Comment est ce qu’on peut bien aller après s’être fait réveiller par un vacarme digne d’une fuite d’éléphant ? »

S’étendant sur le lit, Rowen regarda le plafond, et bailla pour la troisième fois lorsque Sarah se renseigna sur Michael. Comment est ce qu’il allait, lui ? Bah, là, maintenant, elle n’en savait pas grand-chose. En fait, elle ne l’avait vu que la veille. Et oui, il allait bien. Mais peut être qu’il avait changé d’humeur, à présent. Après tout, ce n’était pas parce qu’ils étaient ensemble, qu’ils devaient se voir 24h/24, hein ? ( ce serai gonflant, pour les deux xD ).
Haussant les épaules tout en se redressant en position « assise » sur le lit, la jeune brune répondit, d’un ton vague :


« Michael ? Beuh j’en sais rien. Il doit sûrement aller bien… »

Puis, apercevant les gâteaux sur la table basse, la Gryffondor en piocha quelques uns, et commença à les manger ( à charge de revanche xD ). Invitée par sa sœur à boire le thé, et bu ensuite une gorgée, puis se détendit. Bon, certes, elle était d’humeur vraiment massacrante en se réveillant ( tu m’étonnes ). Mais à présent, elle était redevenue sereine… Comme quoi, Sarah connaissait vraiment toutes les ficelles pour la faire aller mieux ou mal xD. Ce n’était pas pour rien qu’elles étaient nées en même temps… Quoi qu’on puisse dire, les jumeaux étaient bien plus proches entre eux, que le seraient un frère et une sœur normaux. Vu qu’ils avaient le même âge, ils partageaient beaucoup plus de choses. Et, logiquement, les triplés étaient bien plus liés que des jumeaux. Ils étaient trois à tout partager, et faisaient tout ensemble. En clair, Sarah et Rowen ne se disputaient que très rarement, et étaient souvent sur la même longueur d’onde ( bien que Rowen n’ait toujours pas comprit pourquoi sa cadette avait un goût aussi prononcé pour la mode ). Il n’empêche que, même si leurs centres d’intérêt n’étaient pas exactement les mêmes, les deux Gryffondors avaient souvent le même avis. Et encore heureux, vu que chez les Lones, il n’y en avait pas un seul de raisonnable. Tous étaient très têtus, et n’acceptaient pas que les autres aient raison.
Arrêtant de maugréer dans sa barbe, la cinquième année se redressa et regarda sa sœur, à qui elle demanda :


« Et toi, comment tu te portes ? »

Selon ses sources ( parce que oui, elle faisait surveiller sa sœur chérie, warf warf ), Sarah n’avait toujours pas de petit copain. Et pourtant, elle était bien plus féminine et coquette que Rowen ! Quoique, en même temps, il en existait tout plein, des filles comme ça. Arf. Pauvre Sarah qui était toute seule depuis si longtemps, et qui n’attendait que ça… avoir un petit ami…
M’enfin. Lui adressant un sourire de réconfort ( même si elle ne devait pas en comprendre la raison ), la lionne trempa un biscuit ( ça faisait déjà le quatrième xD ) dans sa tasse de thé, mordit dedans, puis passa ses bras derrière sa tête.


« Au fait, il y a un banquet pour Halloween, non ? Apparemment, ils vont encore se déguiser, cette année là. Tu vas te mettre en quoi ? »

Sarah étant une excellent couturière, et une de ces filles qui assistait à chaque évènement du château, Rowen ne doutait pas qu’elle ait déjà son costume, et une idée bien précise de comment se maquiller, même si Halloween ne serai que dans deux jours. La jeune Gryffondor n’avait cependant rien prévu, et viendrait dans ses habits normaux, comme d’habitude. De toute manière, Halloween ne représentait pas grand-chose, chez elle. Il ne fallait pas non plus compter sur elle pour se déguiser en citrouille géante. Ce serait tendre des perches à Corner, ça… Et depuis quelques temps, c’était la guerre déclarée au nombre de points, alors bon, elle ne devait surtout pas faire le moindre pas de travers – même s’il trouvait toujours quelque chose à lui balancer en pleine poire… remarquez, elle aussi !-.
Souriant de manière bête en pensant aux diverses conversations ( si on pouvait appeler ça comme ça ) qu’elle avait eut avec le Serdaigle, Rowen jeta un coup d’œil en direction de la porte. Puis elle reprit :


« Tu sais, je ne pense pas que les filles vont arriver maintenant. Alors bon, tu peux me montrer, hein ? »

[ 1004 mots ]


======
ok
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://heavenly.dream.free.fr

Invité
Anonymous




Conversation entre soeurs... [ Cloturé ] Empty
MessageSujet: Re: Conversation entre soeurs... [ Cloturé ]   Conversation entre soeurs... [ Cloturé ] EmptyLun 21 Juil - 14:27

Sarah éclata d’un rire cristallin lorsque Rowen lui demanda si elle était dingue. Encore complètement dans le gaz, les paupières à demi closes, et les cheveux en bataille, sa sœur était vraiment trop comique. Et en plus, si elle se mettait à parler comme une vieille qui venait d’être tirée de son sommeil, c’était encore mieux ! Elle se calma légèrement, mais rigola de plus belle quand on la compara à un « vacarme d’éléphant ». Ben oui, c’était l’effet voulut ! Et apparemment, elle avait réussit, et haut la main peau d’lapin ! Par ailleurs, Rowen sembla évasive lorsque le sujet de Michael Corner fut abordé. Comment ça, elle ne savait pas ? Si c’était SON copain à elle, Sarah aurait tout fait pour le coller toute la journée ( et tant pis pour les cours *SBAF* ). Ouvrant grand les yeux – tellement grands que ses sourcils allèrent se cacher derrière sa frange basse -, la Gryffondor se pencha sur la table, et sembla profondément outrée. Cependant, elle adopta une attitude assez intime, malicieuse, puis dit, d’une voix aussi mystérieuse que celle de Trelawney lorsqu’elle se forçait un max :

« Quoi ? Ca veut dire que vous passez tout votre temps à vous embrasser, sans parler ni rien ? »

Elle imaginait vraiment mal Rowen embrasser Corner en public, comme le faisaient Ron Weasley et Lavande Brown. Mais elle voulait juste la taquiner un petit peu. Elle avait évidemment comprit ce que sa sœur voulait dire en lui répondant, puisqu’elles étaient sur la même longueur d’onde. Un sourire aux lèvres, elle tapota l’épaule de sa sœur qui s’était approchée de la table, sans doute attirée par les nombreux gâteaux colorés, et la bonne odeur de thé chaud.

« Je rigole », finit elle par dire, en souriant à pleine dents…

Puis Rowen lui demanda comment elle, elle allait. Bonne question. D’ordinaire, Sarah avait toujours le punch d’une battante. Et puis elle croquait la vie à pleine dents. N’étant jamais de mauvaise humeur comme sa sœur, elle aurait d’habitude répondu oui. Malgré, aujourd’hui, elle débordait de vitalité ! Car non seulement, elle avait finit ses cours tôt ( et était donc en week-end plus tôt ), mais en plus, elle avait capturé un spécimen hyper rare, hyper trop mignons, qui ferait pâlir de jalousie n’importe quel collectionneur d’insectes. Ayant du mal à cacher sa mine plus que réjouie, la demoiselle se pencha et fouilla dans sa valise, pour en ressortir le bocal où elle avait mit sa curieuse bête rose rayée orange. Débordant de fierté, elle répondit donc, très enthousiaste :


« Ouaiiis, ça va super bien ! Regardes ce que j’ai réussit à attraper, aujourd’hui ! Il est pas super chou ?! »

Si l’insecte ne menaçait pas de s’échapper, elle aurait sans doute ouvert le flacon et embrassé le sorte de scarabée sur le haut du crâne. Non mais sérieusement ! C’était son nouveau bébé, sa fierté, son petit sucre d’orge… ah nan mais carrément, là, elle devait sérieusement se trouver un petit ami… xD
Elle reposa le bocal de confiture dans sa valise, puis prit un biscuit et l’avala. Rowen commençait à entamer dangereusement la boîte, et si elle traînait trop, elle n’aurait même pas un seul morceau ! Sortant ensuite de sa poche, un petit flacon marron contenant une sorte de liquide blanc transparent, elle en versa quelques gouttes dans sa tasse de thé, mélangea, huma le parfum, et bu une gorgée. Délicieux ! Décidemment, ce genre d’arome était vraiment un plaisir pour le palais !

Rowen aborda ensuite le sujet du banquet d’Halloween. Folle de joie que sa sœur ait pensé à cette fête ( elle n’osait pas trop parler de ça d’elle-même, et attendait que sa sœur le fasse ), Sarah lui adressa un clin d’œil, son sourire s’élargissant un peu plus :


« Mais bien sûr que je vais me déguiser ! L’année dernière, j’étais en dame citrouille. Mais cette année, je me suis confectionné un déguisement… exquis ! » elle fit le bruit d’un baiser, et amena ses doigts joints sur ses lèvres, comme le feraient des pizzaiolo italiens pour parler de leurs produits.

N’en disant pas plus pour le moment, voulant mettre un peu de suspens, la lionne attendit que sa sœur ne la supplie de montrer son costume, pour fouiller sous son lit, et en retirer un costume vert pailleté virant au bleu, composé de grandes ailes d’oiseau, et de plumes vives :


« TADAM ! Je me déguise en Jojarbille, cette année ! C’est cool, nan ? Il est super, je trouve. Et puis c’est vraiment une super idée. Je suis sûre que personne n’aura la même »

Elle décrocha un grand sourire à sa sœur, qui avait l’air assez exaspéré. Puis, elle plia soigneusement son costume, et le rangea à sa place. Si Rowen ne lui avait pas demandé de l’enfiler pour voir ce que ça donnait, elle ne le ferait pas avant le banquet d’Halloween. Après tout, c’était une création haute couture et inédite ! Il ne fallait pas que quelqu’un puisse la voir avant le jour J. Niark.

[ 853 mots ]


=====
ok
Revenir en haut Aller en bas

Rowen Lone
Sport et culture

Parchemins : 1649
Âge : Inavouable [18 Juillet 1981]
Actuellement : Poursuiveuse de l'Equipe des Pies de Montrose


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
Multi-compte de: Plus personne de vivant


Conversation entre soeurs... [ Cloturé ] Empty
MessageSujet: Re: Conversation entre soeurs... [ Cloturé ]   Conversation entre soeurs... [ Cloturé ] EmptyLun 21 Juil - 19:27

Lorsque Sarah parla de rester scotché à la bouche de Michael sans parler ni rien, Rowen recracha la gorgée de thé qu’elle venait de boire. Non mais ça ne va pas la tête ! Jamais, jamais elle ne faisait ce genre de choses en public ! C’était plus écoeurant qu’autre chose… Sérieusement, la jeune Gryffondor se demandait comment Lavande pouvait avoir si mauvais goût, et de si mauvaises manières. Pourtant, les deux sorcières s’entendaient vraiment bien, et, parfois ( rarement, mais ça arrivait ) étaient sur la même longueur d’onde. Il y avait cependant beaucoup de choses que Rowen n’approuvait pas – de toute manière, tout le monde se fichait de ce qu’elle pouvait bien dire -. Restée ventousée à un Weasley en faisait partit. Bah. Elle ne détestait pas particulièrement Ron ( elle avait déjà fait un cours de botanique avec lui et le trouvait assez sympathique, même s’il était un peu nigaud ). Mais c’était surtout le fait de ressembler à des poulpes enlacés, qui la dérangeait. Une lueur folle dans le regard, l’aînée des Lones regarda sa cadette, qui finit enfin par dire que c’était une blague… d’assez mauvais goût, ouais !
Puis, après avoir passé le sujet Corner, la conversation dériva sur un insecte douteux que la cinquième année avait attrapé. Certes, Rowen était plus ou moins comme sa sœur. C’est à dire qu’elle ne criait pas et ne fuyait pas dès qu’elle voyait un petit insecte, aussi moche soit-il. Cependant, elle avait toujours trouvé la passion de Sarah à collectionner ces « trucs », très… étrange… Et puis non seulement le scarabée avait l’air de mauvais poil et stupide – il se cognait sans cesse à la paroi -, mais en plus, il avait une couleur écoeurante : rose rayé d’orange. Sérieusement. Si Dieu était une personne censée, pourquoi avait-il confectionné des bestioles aussi bizarres ?


« Heu ouais, il est chou… si tu veux… » répondit-elle, en se forçant à sourire.

Après tout, tous les goûts étaient dans la nature. Et elle était habituée à voir sa sœur susciter une passion sans borne pour des choses un petit peu décalées. Après tout, elle même avait fait la collection de sucreries, dans sa jeunesse ! Seulement, elle avait grandit et un peu mûrit. Ce qui, visiblement, n’était pas le cas de sa cadette ( mais c’est pour ça qu’on l’aime <3 ).
Buvant une nouvelle gorgée de thé, Rowen remarqua que Sarah avait mit quelques gouttes de quelque chose dans sa tasse à elle. Tiens ? Qu’est ce que ça pouvait être ?
Intriguée, la jeune fille demanda à goûter le breuvage, et reçut l’autorisation. De toute manière, Sarah était bien trop occupée à s’extasier sur le banquet d’Halloween et sur son costume, qu’elle n’aurait rien pu lui refuser. Elle le montra par ailleurs à Rowen, qui se figea net, comme pétrifiée. C’était quoi ce « truc » ? Une sorte de parure bleue flashi qui avait des plumes et des paillettes partout ! Jojarbille ! Ben tiens, pourquoi pas… en tout cas, c’était clair et net, la demoiselle ne porterait jamais un truc comme ça. Cependant, il fallait bien reconnaître que sa triplée avait raison sur un point :


« Heu ouais, joli. Et en effet, personne n’aurai le même que toi… »

*Tout du moins, personne n’aura cette idée tordue… quoique, Loufoca Lovegood en serai capable !*

Feintant un grand sourire enthousiaste, la Gryffondor trouva bon de s’éloigner le plus possible du sujet, en en revenant à l’arome étrange que Sarah avait mit dans sa tasse de thé.
Elle montra le flacon qui avait disparut dans sa poche, puis interrogea :


« Au fait, c’est quoi ce que t’as mis dans ton thé ? De la fleur d’oranger, du lait dilué ? Voyons voir quel goût ça a … »

Elle porta ensuite la tasse de sa sœur à ses lèvres, bu une gorgée, qu’elle recracha aussitôt dans son mouchoir. BEURK ! Mais c’était quoi, ce goût venu d’ailleurs ? On aurait dit un mélange de jus de chaussette et de morve de Troll ! Quoique, elle n’avait jamais goûté à ces deux ingrédients… mais ça ressemblait vaguement à l’idée qu’elle s’en faisait. Complètement infect ! Elle se demandait bien ce que pouvait être cet arome au goût aussi prononcé. Un truc à vous couper l’appétit net ! Pour le coup, elle n’avait même plus envie de boire et de manger… juste d’aller se rincer la langue sous de l’eau bien froide…

[ 741 mots ! Baisse de régime xD ]


=====
ok
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://heavenly.dream.free.fr

Invité
Anonymous




Conversation entre soeurs... [ Cloturé ] Empty
MessageSujet: Re: Conversation entre soeurs... [ Cloturé ]   Conversation entre soeurs... [ Cloturé ] EmptyMar 22 Juil - 21:49

Sarah savait bien que sa jumelle ne partageait pas la même passion qu’elle pour les insectes. Et pourtant, quand elles étaient petites, c’était Rowen qui attrapait courageusement les vers de terre et les brandissait vers leurs mères. A présent, elle n’était pas dégoutée par les bestioles, mais ne les aimait pas autant qu’avant. C’était dommage. Continuant tout de même de sourire, la rouge et or continua de boire dans sa tasse de thé. Se léchant les babines, elle piocha un nouveau gâteau, et le trempa dans sa boisson chaude. Elle n’avait pas remarqué que sa sœur ne trouvait pas son idée de déguisement aussi « cool » qu’elle, et se contenta de répondre, en hochant vigoureusement et aveuglement la tête :

« Oui, oui ! On est du même avis ! Je suis sûre que les autres vont pâlir de jalousie devant mon costume… même Nick Quasi sans Tête ne sera pas aussi impressionnant, avec sa scène de décapitation ratée. Après tout, il fait la même chose tous les ans ! »

Sûre d’elle, la jeune fille sourit à sa sœur, puis hocha la tête lorsqu’elle lui demanda s’il s’agissait d’un quelconque arôme de grand-mère, qu’on foutait dans des crêpes bas de gamme.

« Tu peux goûter, si tu veux ! » autorisa t-elle.

Cependant, Rowen ne semblait pas trouver la boisson à son goût. Fronçant les sourcils, se demandant comment cette dernière pouvait ne pas trouver bon ce breuvage, alors qu’elles devaient grosso modo avoir le même palais ( vu qu’elles étaient identiques ! ).


« C’est de l’essence de cafard d’eau. Chaque cafard de cette sorte, lorsqu’on le tue d’une certaine manière, donne une goutte. C’est ce qu’il y avait dans ce flacon, et c’est vraiment excellent ! D’habitude, on ne le prend pas avec du thé, mais c’est ma propre recette ! Apparemment, soit on aime, soit on déteste. Visiblement, on dirait que ce n’est pas à ton goût », acheva t-elle en riant devant la mine écœurée de Rowen.

Puis, elle tendit un gâteau à la confiture de fraise à l’ancienne préfète, puis l’incita à le manger.


« Tiens, ça te fera passer le goût. »

Elle s’accouda ensuite à la table de tea time, et demanda, les yeux brillants, la voix malicieuse :

« Au fait, tu ne veux pas que je te fasse un costume pour Halloween ? Je suis sûre que Michael sera ra-vi de te voir habillée en princesse… ou heu… en cow girl. Un truc du genre, non ? Légèrement sexy, mais pas trop vulgaire. D’ailleurs, c’est un des types branché de Poudlard, ce Serdaigle. Il va sûrement se déguiser aussi. En Dracula, j’le verrais bien. Un truc assez dark, ténébreux. Tu pourrais mettre une robe rouge, non ? »

Déversant son flot d’idée, Sarah ne remarquait même pas qu’elle devait saouler complet sa frangine. Elle la voyait cependant habillée avec l’une de ses créations. Vu qu’elle ne pouvait se déguiser en autre chose qu’une Jojarbille, la jeune lionne voulait que son portrait craché mette quelque chose. Ainsi, ce serai un peu comme si elle, elle le portait. Mais il y avait un problème…

« Dis… Ne me dis pas que Clem’ t’as déjà proposé de te faire un costume, hein ? »

Elle fronça les sourcils. Clémentine, leurs cousine, avait toujours été une rivale, dans la catégorie « habillage de Rowen ».

[ 562 mots ]


======
OK
Revenir en haut Aller en bas

Rowen Lone
Sport et culture

Parchemins : 1649
Âge : Inavouable [18 Juillet 1981]
Actuellement : Poursuiveuse de l'Equipe des Pies de Montrose


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
Multi-compte de: Plus personne de vivant


Conversation entre soeurs... [ Cloturé ] Empty
MessageSujet: Re: Conversation entre soeurs... [ Cloturé ]   Conversation entre soeurs... [ Cloturé ] EmptyMer 23 Juil - 21:38

Plus impressionnant que Nick Quasi sans Tête et son spectacle de décapitation loupée ? Ca se discutait. Après tout, Sarah se ferait tellement remarquée sapée de cette manière, que même le fantôme des Gryffondors ne réussirait pas à capter l’attention. Cependant, ce ne serait pas parce qu’elle était drôle ou époustouflante dans son costume, mais tout simplement ridicule. Bah, on disait que le ridicule ne tuait pas. Et puis, si ça pouvait lui faire plaisir, il n’y avait pas de problème ( mais ne comptez pas sur Rowen pour lui jeter la première pierre xD ). La langue toujours endolorie, incapable de dire quoi que ce soit, la jeune Gryffondor jeta un coup d’œil meurtrier à sa triplée, qui montrait clairement l’état de sa pensée. Elle avait pas pu le dire avant ? Bon sang de bonsoir ! Encore plus écœurée lorsque Sarah lui avoua que ce liquide infâme provenait d’un sale cafard ( et d’eau ou pas, peu importait ! Un cafard restait un cafard ! ), Rowen dut se retenir à grand peine de ne pas envoyer la bouilloire sur la petite teigne qui lui servait de frangine. Elle accepta cependant sans broncher de poser le gâteau à la fraise sur sa langue pour faire passer un peu le goût, tout en jetant au passage, un coup d’œil qui se voulait réprobateur à sa sœur, et à ses goûts venus de l’au-delà. Retrouvant donc l’usage de sa langue et de son palais, la Gryffondor bu de nouvelles gorgées de son bon thé à elle ( sans rajouts suspects ), et manqua de s’étrangler avec sa boisson lorsque Sarah lui parla de lui confectionner un costume pour Halloween…

Certes, il y avait quelques années ( trois, peut être ? ), Rowen avait trouvé l’idée géniale ( et puis c’était pour une robe de bal ). Mais là, elle était légèrement récalcitrante. Elle n’avait pas tellement envie de se retrouver sapée en phénix, ou pire, en jojarbille ( assortie à sa sœur, on aura tout vu ). Mais au-delà des oiseaux aux propriétés magiques, on lui proposa un costume sexy, de cow girl, de robe rouge, ou *beurk* encore plus atroce ! De Princesse !
Lançant à Sarah un regard profondément écœuré ( et pourtant, elle l’adorait ! ), la cinquième année répondit, en hochant la tête :


« Non ne t’inquiètes pas, ça ira… de toute manière, je n’ai jamais rien porté pour Halloween… »

Pas qu’elle se baladait à poil pour le dernier jour du mois d’Octobre ! Loin de là… Mais elle voulait faire comprendre à sa triplée qu’elle n’avait pas tellement envie de se déguiser. A la rigueur, en première année, ça passait… Mais là, ils étaient en cinquième année ! La honte ! Manquerait plus qu’ils aillent faire le porte à porte dans le château de Poudlard pour réclamer aux profs des bonbons. McGonagall leur aurait, après les avoir regardé d’un œil rond, donné des tritons au gingembres qui provenaient de sa boîte écossaise ( Rowen avait déjà eut l’occasion d’y goûter, vu qu’elle s’était déjà retrouvé dans son bureau ! ), et Rogue aurait tout fait pour les empoisonner avec des potions nocives qu’il aurait camouflé en bonbons douteux ( et à l’air passablement gras ). Bref, en clair, ce n’était pas une excellente idée. Et, quand Sarah lui demanda si elle l’avait trahie en acceptant que Clémentine Desfleurs lui confectionne un costume, elle hocha la tête vigoureusement, et répondit :

« Oh non, beurk ! Je n’ai vraiment pas envie de me déguiser pour ce banquet là. Je mange, et je file illico presto dans la salle commune. Pas la peine de faire de cette soirée tout en plat… »

[ 617 mots ]


=====
OK
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://heavenly.dream.free.fr

Invité
Anonymous




Conversation entre soeurs... [ Cloturé ] Empty
MessageSujet: Re: Conversation entre soeurs... [ Cloturé ]   Conversation entre soeurs... [ Cloturé ] EmptyMer 23 Juil - 22:59

« Oh, zut. Mais ce n’est pas possible >.< J’étais sûre de l’avoir mise dans la pochette intérieure de mon sac. Elle doit être quelque part par là, forcément. »

« Mince. Et maintenant, avec quoi tu comptes l’écrire ? De l’encre verte, j’trouve ça un peu bizarre ; et puis, ça ne s’accorde pas avec les couleurs de la carte. »

« L’encre verte, moi je trouve que c’est assez spécial, mais tu as bien raison, ici, ça fait un peu tâche. Rôh, je me rappelle que je l’avais mise LA l’encre turquoise. Laisse-moi réfléchir un peu. Le sort s’acharne sur moi aujourd’hui, comme si ce dernier cours avec Firenze ne suffisait pas.»

Elles étaient là, assises sur les marches torsadées qui menaient directement à la volière, toutes les deux un parchemin raturé entre les mains, leurs sacs posés sur les marches d’en dessous. Ca ne faisait même pas quinze minutes qu’Abigaïl était sortie de son cours de divination avec leur nouveau professeur centaure. D’ailleurs, elle avait filé à la vitesse de la lumière, car immédiatement après, elle devait aller rejoindre son amie Mary – qui par contre elle, n’avait pas choisie l’option divination, et donc, n’avait pas eut cours du tout cet après-midi- pour qu’elles rédigent une lettre d’anniversaire à Jenny. Pour l’occasion, Abigaïl avait choisi une carte aux teintes bleutées. Les deux jeunes filles avaient fini d’écrire la lettre au brouillon, mais il leur fallait ABSOLUMENT cette encre turquoise pour l’écrire au propre. Mais où avait-elle bien pu passer ? Rappelle-toi Abi, rappelle-toi !

« PARVATIIII » S’exclama la jeune Hudley tout à coup.
« Ah ouais, où ça Parvati ? »
« Non, elle n’est pas là. C’est juste que l’encre turquoise, c’est elle qui me l’avait emprunté. J’avais complètement zappé ça. Il va falloir que j’aille lui demander. Je pense que là, elle n’en a plus besoin. Arf, direction le dortoir. J’espère juste qu’il est sur sa table de chevet. Au pire, j’me lancerais à sa recherche dans tout Poudlard. A dans pas longtemps. »

Déjà diminuée à l’idée de traverser le château de haut en large pour rejoindre sa salle commune, Abigaïl se mit en route, toute épuisée. Elle dévala les escalier de la tour en manquant de se casser la figure, puis emprunta un raccourci pour se retrouver directement devant les escaliers du quatrième étage. Et un kilomètre à pied, ça use, ça use. Un kilomètre à pied, ça use les souliers ! Non, ses converses bleues tiendront le coup. Elles tiennent toujours le coup. Mais passons. Abi se retrouve devant le tableau de la grosse dame, donna le mot de passe et entra dans la salle commune. – et là encore, elle faillit rater la marche – Sans jeter un coup d’œil à la pièce, elle monta rapidement dans les dortoirs et ouvrit la porte de sa chambre, sans prendre la peine de toquer.

« Oh, Rowen, Sarah, désolée. On la refait. »

Abi ressortit et ferma la porte. Deux secondes plus tard on entendit « Toc, toc, toc » Elle re-rentra et sourit aux deux sœurs avant de s’étaler de tout son long sur son lit. Ah, cela faisait du bien. Ses jambes n’en pouvaient plus, elles. Cinq, six, sept, huit et rebelote. Elle se leva et s’avança vers le lit de Parvati. LE VOILA LE PETIT FLACON. « Ah en fin O__O Te voilà. Et en plus t’es même pas vide ! » Elle se dirigea vers Rowen et l’enlaça « Je t’aime, toi » Et elle en fit de même pour Sarah.

« Cherchez pas à comprendre. A plus tard les filles, je ne faisais que passer. »

Et elle sortit en trombe du dortoir, Mary avait peut-être déjà déplumé un hibou <_____<


====> []

621 MOTS

=====
OK
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé





Conversation entre soeurs... [ Cloturé ] Empty
MessageSujet: Re: Conversation entre soeurs... [ Cloturé ]   Conversation entre soeurs... [ Cloturé ] Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Conversation entre soeurs... [ Cloturé ]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Conversation entre soeurs... [ Cloturé ]
» Retrouvaille entre soeurs...|feat Rhéa-Gaïa O'Brain
» Conversation entre Dorian & Na Yoon
» Conversation entre Hoonbyeol et Saehee
» Infiltration entre Soeurs

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
HP-Hogwarts :: Archives :: Archives :: Les vieux grimoires :: Les années précédentes :: Sujets clos année 6-
Sauter vers: