AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  






Partagez | 
 

 Un petit tour à la volière [libre]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage

Invité
avatar



MessageSujet: Un petit tour à la volière [libre]   Lun 21 Juil - 17:56

Krystina marchait d'un pas assuré jusqu'à la volière, un papier de parchemin à la main. Elle devait envoyer deux lettres. Une première à ses parents et une seconde à ses amies. Cela faisait déjà un mois que Krystina avait quitté le confort de sa maison pour étudier à Poudlard. Elle prenait le soin d'écrire chaque jour à ses parents. Mais, malheureusement, elle n'avait pas assez de temps pour en faire autant avec ses amies. Elle était donc heureuse de leur envoyer cette lettre. Elle aurait bientôt des nouvelles de leur part. Effectivement, ses amies commençaient par envoyer les lettre à ses parents qui, eux, les envoyaient en même temps que leur réponses. Krystina soupçonnait même ses parents de lire les lettres qu'envoyaient ses amies. Elle relut la lettre qu'elle enverrait à ses parents et qu'elle tenait entre ses fins doigts car elle avait passé tout son temps à relire celle qu'elle avait écrite à ses amies.
" 11/10/96


À mon papa et à ma maman chéris.

Salut!

Aujourd'hui, je n'ai pas eu le temps de vous écrire beaucoup. Je vous promets que vous recevrez mieux demain.

Je voulais vous informer que mes cours se déroulent très bien. Je ne vous l'avais jamais dit mais je ne regrette vraiment pas d'être à Poudlard. Si je le pouvais je resterais ici toute ma vie. On ne peut pas emménager à Poudlard. C'est tellement grand. Personne ne verrait la différence! Nahhh je blague. Ahhh! Est-ce que je vous ai déjà dit que les escaliers changaient de direction et que je m'y suis fait prendre? Non? Eh bien, je vous l'affirme. Mais ne vous en faites pas, même si j'ai failli débouler, Poudlard est très sécuritaire et même si je m'étais cassée le cou, Madame Pomfresh, l'infirmière de Poudlard, aurait réparé ça en moins de deux! Je vous assure. Pas besoin de porter un plâtre durant six mois!

Et je maudis encore le Choixpeau (pour vos infos, c'est le Chapeau qui décide dans quelle maison nous sommes envoyés. Je ne vois pas Jess autant que je l'aurais souhaîté. C'est pour ça que je le maudis ce chapeau. Mais, en fait, il l'a fait pour qu'on apprenne à vivre l'une sans l'autre. J'en suis pas sûre mais je vais m'en persuader (((un jouuuurrr....))) Mais bon. Je ne peux rien y faire.

Pour ce qui est de Jess, elle va très bien (d'après ce que je peux voir parce que disons qu'aujourd'hui nous ne nous sommes pas parlées) et elle devrait vous écrire (puisqu'elle a eu un peu de temps libre). Elle se fait plein d'amis. Et pas moi. Mais je vous jure que je ne laisserai rien ni personne nous séparer Jess et moi. Parole d'honneur Wink (je ne me rappelle plus si vous êtes dans l'"inside" ou pas alors...).

Écrivez-moi bientôt!

Ciao.

P.S. Je joins une lettre que vous devez envoyer chez ma Coconut chérie. Une lettre adressée à elle et, disons, Sab, et... toute la gang. Vous m'enverrez la réponse. SANS LA LIRE, BIEN ENTENDU!"


La Serdaigle se dirigea vers la cage d'un hibou, prête à l'envoyer chez elle quand, soudain, elle entendu un gros :" HOUU CROUAAAACK ". Elle se retourna vivement vers la source de ce bruit: son hibou. Il était donc finalement arrivé à la volière. Ce qu'ils pouvaient être intelligents, ces hibous. Le sien n'acceptait pas que quelqu'un d'autre lui vole son boulot. Alors, la jeune fille attacha les lettres aux serres de l'oiseau. Elle lui chuchotta à l'oreille:

" À mes parents. Tu dois savoir c'est où, puisque tu fais le trajet aller-retour une fois par jour. "

Elle allait lâcher son hibou à la fenêtre mais ne le fit pas tout de suite. Ensuite, elle entendit un second bruit. Mais cette fois-ci, ce n'était point le chant d'un hibou mais plutôt un bruit de pas que fait un humain en pénétrant une volière.


NOMBRE DE MOTS: 645


Dernière édition par Krystina Fenty le Mar 22 Juil - 1:27, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas

Invité
avatar



MessageSujet: Re: Un petit tour à la volière [libre]   Lun 21 Juil - 23:08

En lutte contre ses peurs. Voilà le programme d'aujourd'hui pour Kiarah. Après tout le courage était censé être une de ses qualités puisqu'elle avait atteri à Gryffondor. D'ailleurs, cela faisait maintenant plusieurs jours que la rentrée était passée et que le choixpeau l'avait envoyée dans sa maison. Et Kiarah n'avait toujours pas envoyé de nouvelles à ses parents. Eux-même, ne lui avait envoyé aucune lettre, leur fille leur avait formellement interdit de le faire, bien qu'elle savait qu'ils brûlaient d'impatience de savoir si tout se passait bien et ils avaient sans doute des millions de questions à lui poser. Elle-même s'en voulait affreusement de leur infliger ça. De plus, n'ayant fait pour le moment que quelques rencontres, elle commençait à se sentir seule, alors en se coupant de tout contact hors Poudlard devenait trop lourd pour elle. Or, il fallait que ça change, et pour cela, il fallait approcher un hibou. Cette phobie des chouettes et des hiboux, elle s'y était habituée depuis qu'elle était toute petite, depuis le jour où un hibou lui avait apporté sa première lettre et l'avait profondément pincé au doigt jusqu'à l'envoyer direct à l'hôpital Ste Mangouste. En même pas dix minutes, un guérisseur avait pu lui guérir ça mais le souvenir de la douleur était toujours là, sans doute accentué par le fait que Kiarah était haute comme 3 pommes à l'époque et qu'à cet âge on ressentait les traumatismes encore plus fort. Car oui, c'était bien devenu un traumatisme à tel poing qu'il était impossible pour Kiarah d'approcher un rapace au jour d'aujourd'hui.
Alors s'était bien décidée que la jeune Gryffondor montait les escaliers de la volière, il fallait qu'elle poste sa lettre, sa précieuse lettre qu'elle avait écrit avec tant de soin pour ses parents, pour elle...
Tout en grimpant lentement les marches, elle relut rapidement son parchemin, ça lui permettait de penser à autre chose et pour moins appréhender ce qui l'attendait là-haut.


Maman, Papa, et les 2 petits gobelins qui me servent de frère et soeur,

Je vous envoie cette lettre pour vous donner de mes nouvelles. Ce n'est pas tous les jours que je monte à la volière alors, je vais essayer de raconter le maximum de choses que je pourrais. Je sais que j'aurais dû le faire depuis bien longtemps, je sais que vous auriez voulu avoir de mes nouvelles dès le moment où le choixpeau s'est posé sur ma tête, mais ses saletés d'oiseaux sont si impressionnants, il y en a des centaines! J'ai essayé de rester petit-déjeuner dans la Grande Salle pendant la distribution du courrier, je ne vous dis pas le calvaire, je frissonne rien que d'y penser. Je vais essayer de décrire ce que j'aurais dû vpus dire depuis longtemps, je sais je me répète, mais c'est que je suis tellement désolée et que je n'ai aucune excuse. J'espère me rattraper en vous racontant tout depuis la rentrée.
Il n'y avait plus de compartiment libre dans le Poudlard Express, alors je me suis mis dans un qui était déjà plein, on a même dû se serrer. A l'intérieur, il y avait un prof super sévère, il a fait partir tous le élèves par sa méchanceté, et devinez quoi? Moi je suis restée, j'ai résisté à cet horrible sorcier. Ne vous en faîtes pas, je n'ai rien dit de compromettant, au contraire d'une camarade qui s'est pris directement une heure de colle. J'ai rencontré aussi une fille sympa qui s'appelle Mïa dans le compartiment, j'ai pu un peu discuté avec elle car elle est en 1ère année comme moi, alors on s'échangeait nos doutes et appréhensions. Je ne lui ai pas encore reparlé, car elle n'est pas dans la même maison que moi, et oui j'ai atterri à... tadadam... suspens, bon allez je suis méchante là de ne pas vous le dire, mais vous savez ce choixpeau n'est pas si terrifiant que ça... bon aller, je vous le dis avant que votre coeur ne lâche: Gryffondor! Et oui, la maison du courage, vous y croyez vous!
Poudlard est immensément grand, et vous me connaissez, je compte bien y percer tous les secrets! Bien que je pense que ça doit être impossbile... Je me suis perdue tellement de fois! Et je me suis même perdue sans le savoir à proximité de la salle commune des Serpentards, les ennemis jurés des Gryffys! (Je n'ai pas encore eu l'occasion de vérifier la rumeur comme quoi certains Serpentards n'étaient pas branchés Gryffondor). Heureusement, un garçon de Serdaigle se trouvait là et m'a aidé. J'étais plutôt ridicule mais bon, ça c'est un détail.
Inutile de vous dire que j'ai une pile de devoir à faire, que j'ai accumulé, ça je ne devrais pas vous le dire mais c'est pour me rattrapper du retard de la lettre, alors je vous mets pleins de détails, notez ma bonne-foi.
Sinon, j'essaye de m'adapter, ce n'est pas évident, mais même si parfois j'aimerais être un peu moins seule, je suppose qu'avec le temps, j'aurai des amis et je m'amuserai bien... euh, je veux dire je travaillerai sérieusement bien sûr!
Bon maintenant, voyez tous les efforts que je fais car il va falloir que je donne cette lettre à un fichu hibou.
Je vous autorise à répondre mais uniquement avec un hibou très gentil et qui me donne la lettre quand je suis seule, hors de la volière et de la Grande Salle. Alors prenez un hibou ultra intelligent (ça un cerveau ce truc là?) qui calcule le bon moment!
Je vous embrasse, vous me manquez...

Kiarah


Ps: Je n'ai pas réussi une seule fois à apercevoir ce fameux Harry Potter, il existe vraiment celui-là?


Bon la lettre semblait bien, Kiarah avait sondé les fautes d'orthographe, normalement il ne devait pas y en avoir des masses. La mettant dans l'enveloppe, elle arriva enfin devant la porte de la volière...
Elle déglutit un coup, respira fort et la poussa


* Allez, c'est parti *

Une jeune fille se trouvait à l'intérieur entourée de multiples chouettes et hiboux. Incapable de bouger de l'entrée, Kiarah lui dit d'une voix tremblante:

- Heu... salut,... je, comment il faut faire pour envoyer une lettre... je veux dire...

Elle ne termina pas sa phrase consciente que ce qu'elle venait de demander était stupide, puisqu'il suffisait de tendre la lettre à un hibou, mais en fait, elle espérait que la fille lui dise qu'il y avait un autre moyen d'envoyer du courrier. Kiarah aurait même aimé que la fille envoit sa propre lettre à sa place...

Nombre de mots: 1084
[hj: au risque de paraître stupide, mais comment on fait pour participer à la semaine des 500 mots, je veux dire, j'aimerai avoir des points avec ce rp, il faut que j'aille où pour le montrer?]
Revenir en haut Aller en bas

Invité
avatar



MessageSujet: Re: Un petit tour à la volière [libre]   Mar 22 Juil - 2:05


Krystina Fenty entendit les faibles paroles d'une jeune fille. Enfin, elle semblait être une fille par le son de la voix. Et Krystina crut qu’elle était jeune car quel personnage sensé lui adresserait la parole? Il n’y avait que quelqu’un de jeune pour lui adresser la parole. C'est-à-dire, en fait, qu'elle n'avait toujours pas vu la personne qui avait parlé. Comme elle se trouvait seule à la volière, au par avant, elle avait supposé que ces paroles s'adressaient à elles. Sauf si quelqu’un était entré sans que la jeune Fenty s’en aperçoive. Bon fini les supputations. Elle se retourna vivement vers son interlocutrice et sourit. Il fallait être poli dans la vie. En plus, elle voulait rassurer la jeune fille puisqu'elle semblait effrayée à entendre sa voix tremblante.

" Heu... salut,... je, comment il faut faire pour envoyer une lettre... je veux dire... "

Krystina Fenty remarqua que la jeune fille était une Gryffondor. Elle déduisit qu'elle était en première année puisqu'elle ne savait pas comment envoyer de lettre. Krystina ne la prendrait jamais pour une ignorante d'avoir posé la question et c'était de même pour tout le monde, ou presque. Pourquoi la jeune fille semblait-elle si insécure?

La jeune Serdaigle décida de lui répondre d'un ton gentil, amical et aucunemement alarmé. Complètement calme. Il fallait la rassurer. Elle avoua donc:

" Eh bien. Je t'assure que je ne suis pas une experte. Mes deux parents sont moldus. Et moi, c'est ma première année. Par contre, je viens ici au moins une fois par jour. Mais je vais arrêter de te raconter ma vie et essayer de t'expliquer le peu que je connais. "

La jeune Fenty s'approcha de la brunette. Et continua:

" D'après moi, la plus simple et la seule solution plausible est d'utiliser un hibou. Je ne pense pas qu'il y existe un autre moyen à Poudlard. Alors la première chose que tu devras faire c'est de t'avancer et de te choisir un hibou. "

Elle marqua une pause devant l'hésitation de la Gryffondor mais décida de continuer. Elle voulait savoir. Eh bien, elle saurait.

" Tu peux mettre la lettre dans le bec de l'oiseau. Mais moi, je préfère les attacher à ses pattes. C'est plus sûr. Si le hibou échappe ta lettre et qu'il ne la retrouve pas par la suite, tu devras tout réécrire. Mais bon. Ça, c'est toujours un choix. Ensuite tu lui donnes l'adresse. Moi je ne le fais pas puisque j'ai mon propre hibou. Donc si tu as ton propre hibou, il connait déjà l'adresse. Et ensuite, tu lâches l'oiseau à la fenêtre et ils va apporter la lettre à ... à... à, eh bien, la personne qui réside à l'adresse que tu auras donnée. "

Elle siffla et son hibou vint se poser sur son bras.

" Celui-là, c'est le mien. "

Elle remarqua la tension qui régnait toujours dans le corps de son interlocutrice.

" J’ai l’impression que tu es stressée. Ça ne va pas? "

La jeune Serdaigle s'approcha, toujours avec son le hibou, jusqu'à être à quatre-vingt-cinq centimètres, à peine, de Kiarah. Elle ne pouvait pas savoir que celle-ci détestait les hiboux.



NOMBRE DE MOTS: 523
Revenir en haut Aller en bas

Invité
avatar



MessageSujet: Re: Un petit tour à la volière [libre]   Mer 23 Juil - 13:21

[hj: Ok, merci Rosasharn Razz ]

La jeune fille qui se trouvait auparavant seule dans la volière, se retourna pour répondre à Kiarah. Elle eut un ton sympathique et très rassurant, ce qui soulagea Kiarah: cette fille devait être vraiment gentille.
Celle-ci était dans la maison de Serdaigle à en juger par son blason, et tout comme la jeune Gryffondor, elle était en première année. C'est sans doute pour cela, qu'elle semblait comprendre Kiarah puisque elle avait dû se poser la même question au sujet du courrier. Mais en fait, Kiarah savait pertinament comment envoyer une lettre puisqu'elle était d'un milieu sorcier, au contraire de la fille. Seulement, avec la peur qui l'habitait, Kiarah avait besoin de réconfort et elle voulait surtout qu'on lui dise qu'il y avait un autre moyen d'envoyer du courrier, tout en sachant pertinament qu'il n'y en avait pas ici.
D'ailleurs, la réponse de la Serdaigle, fit comprendre à Kiarah que la jeune fille croyait que tout simplement Kiarah ne savait pas comment s'y prendre avec le courrier. Elle était loin de se douter que la Gryffondor avait peur des hiboux. Et, c'était mieux ainsi, Kiarah préférait passer pour une ignorante, bien que la Serdaigle n'avait pas l'air de la considérer ainsi, que pour une fille pétrifiée par ses peurs.
Mais elle ne put cacher sa phobie, entrourée d'hiboux de partout, c'était carrément impossible. Mais c'est surtout quand la fille s'approcha de Kiarah avec son hibou, que la Gryffondor ne put contenir une minuscule goutte de sueur à peine visible, qui perlait sur son front.
Toujours crispée, elle s'aperçut que la fille avait bien deviné que quelque chose n'allait pas.
Kiarah recula un peu pour être hors de portée de l'oiseau avant de répondre:


- Heu, d'accord, merci pour les explications... Tout va très bien, c'est juste que...

Elle fit une pause, prête à lui dire qu'elle avait la phobie des hiboux mais elle ne voulait pas paraître pour une couarde. Or, la dernière fois qu'elle avait tenu à sa fierté, elle s'était rendue plutôt ridicule, alors il vallait mieux qu'elle dise la vérité.

- C'est, qu'en fait, je ne suis pas très à l'aise avec les hiboux...



Edit Juliet : j'ai supprimé le message de Rosa maintenant que c'est sûr que tu l'ait vu ^^
Revenir en haut Aller en bas

Invité
avatar



MessageSujet: Re: Un petit tour à la volière [libre]   Mer 23 Juil - 20:02

La jeune Gryffondor semblait toujours aussi crispée. Et quand Krystina s'était approchée d'elle avec son hibou, elle avait reculé jusqu'à se retrouver très très très très trèèèès loin de l'hibou. En fait, de tous les hiboux. De plus, elle lui répondit:

" Heu, d'accord, merci pour les explications... Tout va très bien, c'est juste que ... "

* Que? *, ne put s'empêcher de songer la jeune fille de moldus.

Mais elle sentait très bien le malaise de Miss Kiarah Miggen alors elle ne voulut pas la brusquer. Elle attendit donc que cette dernière lui explique pourquoi elle était si mal à l'aise. Après tout, la jeune Serdaigle était loin de se douter que son malaise était dû à la peur des hiboux entraînée par un traumatisme étant parvenu lors de sa toute petite enfance...

Mais la brunette qui se trouvait en face d'elle avoua finalement:

" C'est, qu'en fait, je ne suis pas très à l'aise avec les hiboux... "

Pas très à l'aise avec les hiboux. Ça... ça voulait probablement dire qu'elle avait peur des hiboux. Et elle qui les approchait de la pauvre jeune fille. Non mais! Ça ne se faisait pas! Elle s'empressa de s'excuser:

" Ohhh! Eh bien. Je te prie de m'excuser. Je ne le savais pas... "

Voyant très bien que la jeune fille dont elle ne connaissait pas encore le nom ne lui en tiendrait pas rigueur elle continua:

" Alors, c'est cela qui te tracasse depuis tout à l'heure? "

* Mais c'est trois fois rien! Enfin, j'imagine... *, songea la jeune Fenty.

Puis elle lui assura:

" Ce n'est certainement pas moi qui irai de juger! "

Puis elle se dit que moins il y avait de hiboux à cet endroit, mieux Kiarah irait. Elle se dirigea près d'une fenêtre. Elle pensa au jour où elle avait reçu son hibou. Ses parents en avaient offert un à sa soeur et un à elle-même. Elle avait tout de suite su quel hibou elle devait choisir. Et de toutes façons, elle ne voulait ni chat, ni crapaud, ni rat, ni ... enfin. Le seul animal ou volatile si vous préférez qu'elle acceptait était un hibou. Car elle les trouvait intelligents et communs aux sorciers. De plus, ils semblaient plus utiles que les autres animaux puisqu'ils pouvaient vous servir d'animal de compagnie mais aussi de transfert de courrier. Puis elle laissa son hibou s'envoler avec ses lettres en lui murmurant:

" Ne reviens pas ici avant de me rapporter des réponses. Fais le comprendre à mes parents que je veux des réponses d'eux et de mes amies. "

Puis son hibou affirma d'un gros : " HOUUUUUU ". Krystina se demandait s'il avait réellement compris. Probablement. Puis elle se dirigea à nouveau vers Kiarah.

" Je vois que tu veux, toi aussi, envoyer une lettre. Je voudrais bien t'aider. Mais pas en envoyant ta lettre. J'aimerais plutôt te proposer mon aide pour t'aider à affronter ta peur. Où peut-être pas pour l'affronter mais au moins pour te familiariser avec elle, puisque, j'imagine que tu voudras envoyer d'autres lettres à tes proches. "

Puis elle remarqua qu'elle n'était toujours pas au courrant du nom de la jeune fille et que c'était réciproque.

" Au fait, moi c'est Krystina Fenty et toi, comment t'appelles-tu? "

Elle attendit un moment, le temps de la laisser parler.

NOMBRE DE MOTS: 560
Revenir en haut Aller en bas

Invité
avatar



MessageSujet: Re: Un petit tour à la volière [libre]   Jeu 24 Juil - 20:31

Toujours aussi angoissée par la présence des volatiles, Kiarah comprit vite que la Serdaigle était une personne très compréhensive et qui de plus, était plutôt rassurante. Quand la Gryffondor lui révéla qu'elle n'était pas à l'aise avec les hiboux, elle sut que la fille avait tout de suite compris qu'elle en avait peur vu qu'elle éloigna son hibou de Kiarah.
Malgré le stress qui était toujours présent, Kiarah réussit à faire l'ébauche d'un sourire:


- Oh, ne t'excuses pas, tu ne pouvais pas deviner, surtout que logiquement, j'étais obligée de rencontrer des hiboux ici.

Elle fit une petite pause pendant laquelle la Serdaigle en profita pour lui poser une question. Cela s'était tellement vu que Kiarah était super angoissée? Apparemment oui, vu la question. Kiarah sourit à cette pensée, décidément, cette phobie était bien la seule chose qu'elle ne pouvait faire semblant de cacher. Jamais elle ne pourrait se débarrasser de cette peur! Pourtant, Kiarah était une véritable amoureuse des animaux, sauf des hiboux et chouettes. Son regard se perdit au dessus de sa tête, sous le flot d'ailes et de plumes qui s'agitaient au plafond. Essayant de faire abstraction de ce qui l'entourait, chose qui échoua, Kiarah prit la peine de répondre:

- Oui, ça me tracasse beaucoup, en réalité, j'ai vraiment horreur des hiboux et des chouettes, parce que j'en ai peur. Je sais que ça peut paraître curieux et handicapant pour une sorcière censée être habituée à ce genre d'animaux. J'adore les animaux par dessus tout, je regrette de ne pas en avoir, mais pas cela...

Kiarah ne lui expliqua pas pourquoi, elle était traumatisée par ces bêtes car même si la fille semblait plus que gentille, elles n'étaient pas assez proches pour que Kiarah lui révèle "le traumatisme de sa vie". D'ailleurs, si peu de chose paraissait vraiment pathétique. Et puis, Kiarah n'avait guère envie de se rappeller de ses mauvais souvenirs...
Ayant la certitude que la fille ne la jugait pas, puisqu'elle venait de le lui dire, la Gryffondor la regarda donnait des instructions à son hibou avant de l'envoyer amener la ou les lettres. Kiarah observait attentivement ce moment, parler à des hiboux, ce n'était pas vraiment ce qu'elle s'était appliquée à faire durant sa vie. Or, puisqu'elle devait désormais le faire, il fallait qu'elle ne prenne de la graine afin d'accomplir cette tâche le plus vite et mieux possible. Quand la fille eut finit avec son hibou, elle redonna son attention à Kiarah en lui disant qu'elle pourrait l'aider.
Au départ, la Gryffondor était un peu déçue, elle ne pourrait pas compter sur la jeune fille pour envoyer sa lettre à sa place. Mais parès réflexion, Kiarah savait au fond d'elle que la Serdaigle avait raison, même si elle redoutait ce moment plus que tout.
Après tout, Kiarah savait que cela devait arriver puisqu'elle était venue en toute connaissance de cause et si la fille n'avait pas été là, l'idée que quelqu'un se charge d'envoyer sa lettre à sa place, n'aurait même pas germé dans sa tête. Mais puisqu'elle était là, autant accepter son aide.


- Merci beaucoup de perdre ton temps pour moi, tu sais tu n'es pas obligée...

Connaissant désormais le nom de la jeune fille Kiriah reprit:

- Moi, c'est Kiarah Miggen.

Mots: 542
Revenir en haut Aller en bas

Invité
avatar



MessageSujet: Re: Un petit tour à la volière [libre]   Ven 25 Juil - 20:51

Kiarah semblait toujours aussi angoissée par la présence des hiboux. M'enfin, c'était normal de trouver des hiboux à la volière donc elle devait s'adapter à leur présence à cet endroit. Et la jeune lionne semblait tout à fait l'avoir compris puisqu'elle assura:

" Oh, ne t'excuses pas, tu ne pouvais pas deviner, surtout que logiquement, j'étais obligée de rencontrer des hiboux ici. "

Semblant s'être un peu calmée, ou enfin, moins troublée, Kiarah lui répondit:

" Oui, ça me tracasse beaucoup, en réalité, j'ai vraiment horreur des hiboux et des chouettes, parce que j'en ai peur. Je sais que ça peut paraître curieux et handicapant pour une sorcière censée être habituée à ce genre d'animaux. J'adore les animaux par dessus tout, je regrette de ne pas en avoir, mais pas cela... "

Krystina se demanda un moment pourquoi la jeune Gryffondor avait peur des hiboux. Mais ça, ce n'était pas du tout de ses affaires. Miss Fenty aussi aimait les animaux. Mais bon, elle ne comprenait pas pourquoi certaines personnes adoraient les animaux. Bien sûr, bien sûr, il y a toujours l'histoire de la chaîne alimentaire etc... Krystina aimait les animaux. Ils étaient tous mignons, innocents... Mais l'amour pour les animaux de Krystina n'allait pas aussi loin que pour certaines personnes. Kiarah semblait faire partie de ces personnes. SEMBLAIT. Krystina ne jugeait pas, car, elle ne connaissait pas encore Kiarah. Mais elle trouvait ça tout à fait normal de ne pas aimer quelque chose dont on a peur. C'était bel et bien la chose la plus normale qu'elle avait entendue depuis qu'elle était à Poudlard.

Mais bon... arrêtons de parler des animaux en général et parlons plutôt des hiboux. Krystina adorait le sien. Celui de sa soeur aussi. Mais certains hiboux dépassaient les bornes avec leurs " CROUUUUAAAKKKK CROUUUAAAKKKK...HOU HOU HOUUUUUU.... CROUUUUAAAKKKKK " à longueur de journée. NON MAIS! FRANCHEMENT! Ils aimaient bien crier au loup ces volatiles.

Mais bon, retournons au dialogue entre Kiarah et Krystina. Surtout que la Gryffondor venait d'accepter l'aide de Serdaigle. Non mais! Vous ne me croyez pas? En voilà la preuve:

" Merci beaucoup de perdre ton temps pour moi, tu sais tu n'es pas obligée... "

Maintenant, vous me croyez? MERCCCIIII!

" Non mais de quoi tu parles! Je perds pas mon temps! Je le fais avec plaisir. Si je te l'ai proposé, c'est parce que j'y tiens. Oui, oui! Aucunement une perte de temps. Je t'interdis de penser ça! "

La jumelle lui offrit un énorme sourire. Krystina s'étant présentée, Kiarah en fit autant:

" Moi, c'est Kiarah Miggen. "

" Enchantée, Kiarah. ", annonça l'aigle. Puis elle se demanda par où commencer avec la lettre.

Elle eût l'idée du siècle. Non, je vous dis! Vraiment, la meilleure idée du mois! Je vous assure. Personne d'autre n'aurait pu penser à ça!

" Tu pourrais commencer par choisir le hibou avec lequel tu veux envoyer ta lettre. "

WOOWW! NON MAIS! Avouez! Elle est trop forte Krystina! *Vlam!* NON MAIS! VOUS N'ÉTIEZ PAS OBLIGÉS DE M'ASSOMMER!

NOMBRE DE MOTS: 503

POST NON COMPTE IL FAUDRAIT PENSER A ARRETER DE COMPTER SUR LES CITATIONS TU CITES TROP!
Revenir en haut Aller en bas

Invité
avatar



MessageSujet: Re: Un petit tour à la volière [libre]   Sam 26 Juil - 15:51

Kiarah sourit à la réponse de la jeune fille. Si celle-ci tenait tellement à aider Kiarah, ce n'était pas elle qui allait l'en empêcher! Bien au contraire, la Gryffondor était très contente de ne pas se retrouver seule dans de pareils moments. Vaincre une peur, une phobie, ce n'était pas à la portée de tout le monde et visiblement Kiarah ne se sentait pas vraiment sûre d'elle à ce niveau là. Certes, elle était venue ici en toute connaissance de cause, en ayant bien en tête qu'elle devrait absolument vaincre cette peur, mais ce n'était pas aussi facile que ça! Une phobie ne disparaissait pas d'un coup de baguette magique!
Elle inspira fort avant d'avancer un peu plus dans la volière, jusqu'ici, c'était à peine si elle avait passé la porte. Kiarah la laissa ouverte car sinon, elle en était certaine, elle se sentirait prise au piège, étouffée par cet endroit remplis de monstres, comme si elle était clostrophobe. Pourtant ce n'était pas le cas, mais c'était bien connu, la peur engendrée la peur et bien souvent conduisait ensuite à la paranoïa.

Sortant de ses sombres pensées, Kiarah regarda la jeune fille avec reconnaissance en attendant que celle-ci lui explique comment elle devrait s'y prendre. Quelque chose intrigua la Gryffondor, ce visage lui disait quelque chose alors qu'elle ne connaissait pas cette fille avant. Elle ressemblait beaucoup à quelqu'un. Essayant de se rappeller du nom de famille que Krystina avait prononcé juste avant, Kiarah eut la nette impression qu'elle l'avait déjà vu ailleurs. Fenty! Oui c'était ça, Fenty! Cela ne lui avançait pas à grand chose, Kiarah restait intriguée par cette ressemblance d'elle ne savait qui.
La voix de Krystina interrompit ses réflexions. La jeune Serdaigle lui proposa de choisir tout d'abord un hibou. Comment Kiarah pouvait-elle choisir un hibou dont elle ne connaissait rien? Elle ne pouvait tout de même pas dire au pif, tient, je vais prendre celui-là. Comment savoir si cet oiseau n'était pas tête en l'air, ou pas fait pour les longs voyages, plutôt rapide sur des courtes distances, violent ou gentil. Kiarah n'était pas une experte en matière de hibou et même si elle l'était en connaissant toutes les caractéristiques des races, elle ne pouvait pas prévoir le caractère de chaque chouette et hibou. Et elle n'était pas vraiment sûre que Krystina soit plus renseignée qu'elle à ce sujet.

Kiarah leva tout de même la tête en l'air, presque à contre coeur, pour étudier le comportement des hiboux. Elle se sentait vraiment ridicule! Elle faisait vraiment trop de chichi! Bon tant pis, elle n'allait pas passer toute l'heure à choisir un hibou quand même! Elle n'avait pas le temps de voir lequel était plutôt sage et calme, tout en paraissant vigoureux et intelligent. Il fallait qu'elle se décide, et ce choix pouvait être décisif sur sa future relation avec des volatiles. Soit, elle se faisait de nouveau pincer, et s'en était fini définitivement et irrévocablement avec les hiboux, soit tout se passait bien et elle pourrait commencer à se familiariser peu à peu avec ces oiseaux, mais ce n'était pas encore gagné!
Alors, ne pouvant étudier les caractères, Kiarah se pencha sur la beauté et l'allure. Mais comment pouvait-on trouver de la beauté à ces machins volants! Pourtant, oui, elle dût reconnaître qu'il y en avait un, au plumage roux qui lui semblait joli. Il était assez petit mais tant mieux, car il paraissait du coup un peu plus inoffensif aux yeux de Kiarah.
Elle regarda de nouveau sa camarade avec appréhension:


- Heu, je ne sais pas moi, tu me proposes quoi?

Elle leva les yeux au plafond et désigna le hibou roux du doigt. Elle hésita puis reprit:

- Peut-être celui-là non? Qu'est ce que tu en penses?

De plus en plus appeurée, la jeune fille essaya de penser à autre chose. Essayant de reculer le moment où elle approcherait du hibou, elle changea rapidement de conversation:

- Dis-moi, tu n'as pas une soeur, ou une cousine qui te ressemble à Poudlard?

Nombre de mots: 669

[hj: Désolé, je pars en vacances mais je reviens dans une semaine pour continuer le rp ne t'en fais pas ^^]
Revenir en haut Aller en bas

Invité
avatar



MessageSujet: Re: Un petit tour à la volière [libre]   Dim 27 Juil - 0:48

Krystina vit Kiarah s'avancer dans la volière. C'était déjà un bon point. Elle s'était avancée sans qu'on ne l'oblige. Et elle ne semblait pas vouloir repartir en courrant non plus. Génial! Elle y arrivera, j'en suis sûre. Et Krystina aussi avait l'air d'en être certaine. Mais Kiarah n'en semblait pas si sûre. Elle avait l'air plutôt réticente et incertaine. Elle se surprendra... QUOI? Vous pensez que je dis n'importe quoi!? NON MAIS! Faites un peu confiance à la narratrice! Imbéciles!

En tous cas. La jeune Kiarah Miggen essayait de se choisir un hibou. Elle ne semblait pas avoir de préférences. Mais son regard s'arrêta sur un petit hibou roux. Krystina remarqua cet arrêt soudain. Elle suivit le regard de la lionne et remarqua le hibou roux quand la Gryffondor lui demanda:

" Heu, je ne sais pas moi, tu me proposes quoi? "

Mais Krystina n'allait tout de même pas choisir à sa place! Elle se contenta de lui assurer:

" Eh bien, moi, je ne peux pas te dire quel hibou te conviendrait le mieux. Je t'assure que tous les hiboux ici présents sont de bons volatiles puisqu'ils "travaillent" à Poudlard. Je te suggère plutôt de prendre celui qui t'attire le plus. "

C'est à ce moment que Miss Miggen leva son regard vers le plafond et indiqua un hibou à l'aigle:

" Peut-être celui-là non? Qu'est ce que tu en penses? "

Krystina suivit son doigt. C'était le hibou roux! Elle allait lui en toucher quelques mots mais la jeune fille ne lui laissa pas parler. Elle lui posa plutôt une question:

" Dis-moi, tu n'as pas une soeur, ou une cousine qui te ressemble à Poudlard? "

Oh! Son visage lui rappelait quelqu'un? Ou plutôt quelqu'une... Krystina savait exactement de qui il pouvait s'agir. Elle annonça:

" Oui, j'ai bel et bien une soeur qui me ressemble à Poudlard. C'est ma soeur jumelle. Elle s'appelle Jessika et elle a été répartie à la même maison que toi, Gryffondor. "

Puis, ne voulant pas la brusquer avec le choix du hibou elle lui demanda:

" Et toi? As-tu une soeur, un frère ou un autre membre de ta famille à Poudlard? "

Quand la jeune fille lui eût répondu, Krystina répondit à sa question sur le hibou:

" Puis, tu as choisi ce hibou. Là? "

Elle lui pointa l'oiseau et continua:

" Le hibou roux? Eh bien, il semble te plaire. En tous cas, plus que les autres. "

Elle lui offrit un petit clin d'oeil et poursuivit:

" Comme c'est lui qui t'as attirée, je permets de te dire que c'est un bon choix. "

Elle siffla pour attirer l'attention du volatile qui planait encore. Celui-ci, comme s'il avait compris qu'on l'interpellait, se posa, mais plus loin des Première années.

" Veux-tu que je l'attrape? Ou préfères-tu l'attraper... Veux-tu que nous le fassions ensemble? "

Krystina marqua une pause. Elle remarqua le regard de la Gryffondor. Elle voulait la laisser choisir. Krystina Fenty était très contente de pouvoir aider la jeune Miggen à se familiariser avec sa peur. Bien sûr, on ne pouvait vaincre une peur en quelques minutes. Mais se familiariser avec elle, c'était possible.

NOMBRE DE MOTS: 530

[HJ. C'est correct. Je ne t'enverrai pas 1000 MPs pour que tu me réponde XD]

OK

TOUT COMPTE
Revenir en haut Aller en bas

Invité
avatar



MessageSujet: Re: Un petit tour à la volière [libre]   Dim 3 Aoû - 19:57

Contente d'avoir pu changé de sujet, aussi bref que cet instant durera, Kiarah apprit durant cette "diversion", qu'elle ne s'était pas trompée. En effet, Krystina avait bel et bien une personne de sa famille à Poudlard. La Gryffondor sourit en apprenant l'identité de cette personne. Evidemment, qu'elle la connaissait, c'était Jessika sa camarade de dortoir, et qui avait parfois du mal à s'endormir soit dit en passant. Comment Kiarah avait pu ne pas se rappeler d'elle!
En observant mieux son interlocutrice, et ayant les traits de visage de Jesskia en tête, la jeune fille reconnut alors la ressemblance frappante entre les deux soeurs. En même temps, c'était bien normal puisqu'elles étaient jumelles. Connaissant désormais les deux soeurs, il s'agira à Kiarah de faire attention maintenant de ne pas les confondre!
Ayant peur que la conversation se termine, Kiarah accueilla avec joie la question de la Serdaigle. Encore quelques minutes de répis avant le moment fatidique...


- Non, pas à Poudlard, mais j'ai une petite soeur et un petit frère.

Ne voyant pas d'autres réponses ou de questions pour enrichir la conversation et surtout l'allonger, Kiarah fut contrainte à revenir à ses hiboux. Apparemment, Krystina approuvait le choix, mais pas parce que c'était un hibou compétent, seulement parce que Kiarah l'avait choisi. Ce qui n'était pas forcément pour la rassurer.
La Gryffondor, qui n'était ni fière, ni courageuse en cet instant, vit impuissante, le hibou que venait d'appeller sa camarade, s'approchait vers elle. Sa respiration s'accélera quand la Serdaigle lui demanda comment la Gryffondor voulait l'attraper. D'instinct, Kiarah aurait répondu sans hésitation: "Je te laisse l'attraper". Mais au plus profond d'elle, elle savait que ce n'était pas la bonne solution, qu'il fallait qu'elle résiste à cette peur paralysante. Alors, d'un tremblement de voix, elle annonça:


- Je vais le faire.

Respirant, profondément, Kiarah consentit après un petit moment de concentration à s'approcher lentement de l'animal. Il fallait qu'elle y arrive, elle devait le faire! Le hiboux roux la regardait des ses yeux couleur jaune-ambre, il attendait. Kiarah n'était pas assez familiarisée avec les hiboux pour comprendre son expression. Etait-il curieux? Avait-il peur tout autant qu'elle? Etait-il compatissant? Ressentait-il la peur de Kiarah? Etait-il en colère d'avoir était dérangé?
Prise de doutes, Kiarah recula de nouveau, elle se ravisa alors en disant à la jeune fille:


- Tout compte fait, je crois qu'un peu d'aide pour l'attraper serait mieux pour commencer...
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Un petit tour à la volière [libre]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Un petit tour à la volière [libre]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Un petit tour à la volière [libre]
» un petit tour au kenya
» Petit tour en train (Nouvel Orient Express)
» Petit moment de détente || Libre
» Allons faire un tour, du coté de chez Swan… (Alexandra & Molly)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
HP-Hogwarts :: Archives :: Archives :: Les vieux grimoires :: Les années précédentes :: Sujets clos année 6-
Sauter vers: