AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  




Partagez
 

 Mutisme [PV]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage

Adrien Sallers
Adrien Sallers
Sport et culture

Parchemins : 363
Âge : 30 ans [05-01-1983]
Actuellement : Professeur de danse moderne


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
Multi-compte de: Mymy


Mutisme [PV] Empty
MessageSujet: Mutisme [PV]   Mutisme [PV] EmptyLun 21 Juil - 18:04

L’un des adjectifs les plus fréquemment utilisés pour désigner Adrien était « adorable » mais il y avait des moments où il ne l’était pas tout à fait. A certaines périodes bien défini, le poufsouffle se murait dans un silence dont il était difficile de le faire sortir. Il ne bougeait pas, ne pas parlait pas, ne mangeait même pas ! Il restait là, immobile dans un coin de la salle commune, à fixer un point invisible en face de lui tout en se balançant d’avant en arrière de temps en temps.

Ce jour là, il était en pleine crise. Pourquoi ? Comment ? Nul n’aurait été capable de l’expliquer. Il était rentré de cours et brusquement, en plein milieu d’une conversation avec ses camarades de classe, était parti dans un coin de salle où il resta toute la soirée. Vers minuit, le préfet de sa maison, Alexander, vint le chercher pour le ramener à sa chambre mais il refusa de bouger et Alex avait peur de lui faire mal. Adrien passa la nuit dans la salle commune et même les gâteaux que l’elfe de maison lui apportèrent vers trois heures du matin restèrent intact.

Il passa la journée là, à fixer le vide sous les regards inquiets ou moqueurs de ses camarades. Personne n’osait lui parler, tous désertaient la salle commune pour ne pas croiser son regard. Vide de tout sentiment, il vous glaçait le sang. Alexander fit porter pâle le jeune garçon et prévint l’infirmière. Elle conseilla de le laisser là où il était et de lui donner du chocolat quand il reprendrait conscience de la réalité. Pour l’infirmière de Poudlard, le chocolat est le remède à tout.

Le silence entourait Adrien. De son point de vu, rien de tout ce que je viens de vous raconter ne s’était produit. Il n’entendait rien, ne voyait rien. Il était à l’intérieur de lui, coupé de l’extérieur, et il réfléchissait. A quoi ? Nul ne le sait, pas même lui. Tout était embrouillé dans la tête du jeune homme. Il avait juste besoin d’être un peu seul avec lui-même. Parce que côtoyer les autres était trop douloureux, il préférait s’isoler de la plus radicale des manières. Bien qu’il ne mange, ni ne dorme, il ne ressentait aucun besoin, pas même celui d’aller aux toilettes. Son corps était figé le temps que son esprit reprenne sa route. Dans ses moments là, il savait au fond de lui qu’après ce serait pire. Si cela venait aux oreilles d’Adam… Mais il en avait besoin, de ce moment, parce que sinon, vivre lui serait trop difficile.

« Tu ne devrais même pas être né. » Cette phrase trottait dans sa tête inlassablement. Il se cognait au mur invisible des mots tel un bateau sur un écueil. Qui lui avait dit ça ? Il n’arrivait pas à s’en souvenir. Quand ? Ça non plus ça ne lui revenait pas. Ce devait être une personne importante pourtant… mais il ne voyait plus le visage, juste les mots.

« Je ne devrais pas exister. » Pensait Adrien douloureusement tout en continuant à se balancer d’avant en arrière. Il se sentait encore mal. Peut être passerait il une nouvelle nuit de jeun ici, seul dans la salle commune.

[540 mots]

OK
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Anonymous




Mutisme [PV] Empty
MessageSujet: Re: Mutisme [PV]   Mutisme [PV] EmptyLun 21 Juil - 18:20

Le samedi était un jour plus que reposant parce qu'il annonçait le début du week-end sans blague. Eli profitait toujours de ce jour pour s'avancer dans ses devoirs et ainsi être tranquille pour le dimanche suivant. Par chance ce jour là, elle avait travaillé plutôt rapidemment et avait donc terminé un devoir de potions en 1 heure chrono, un véritable record il fallait le dire (il fallait aussi ajouter le facteur Slughorn qui arrangeait la chose). Eli se décida donc d'entamer son devoir d'Histoire de la magie (Binns n'était jamais avare en devoir lui par contre) qu'elle devait absolument faire à la bibliothèque, manquant de livres sur le sujet.

Elle plia donc ses affaires dans son bureau et attrapa plusieurs rouleau de parchemin, un encrier et sa plume pour tout mettre dans son sac, qu'elle posa gracieusement sur son épaule. La jeune fille arpenta donc le petit couloir pour se diriger de son dortoir à la salle commune. Elle y arriva quelques secondes plus tard en tachant d'adresser un signe de la main à une Katheline Domas apparement surexitée dans sa chambre. Alors qu'Eli s'apprétait à tracer vers la porte principale, son attention fut attirée par le seul occupant de la grande salle commune. Adrien était assis par terre immobile.

Adrien était de la même année qu'Eli et il se connaisait donc bien depuis à présent 3 ans. La jeune fille ne l'avait jamais vu ainsi et se demandait bien ce qu'il pouvait bien avoir. Tout naturellement, elle se dirigea en sa direction, tenta d'appercevoir son visage. Le jeune Poufsouffe avait les yeux rivés vers le sol et ne les bougeait pas, comme s'il était pensif. Eli voyait bien que son ami n'allait pas bien. Elle arriva donc à son niveau et posa d'un geste nonchalant son sac à terre, tout en se baissant pour se poser à genoux, à ses côtés.

« Adrien, ça ne va pas ? » Elle posa machinalement sa main sur l'épaule du jeune homme. Fronçant les sourcils -signe indéniable de son inquiétude- Eli regardait Adrien dans les yeux, tentant de comprendre ce qu'il se passait. Bien entendu, s'il ne lui disait rien, elle ne pouvait pas savoir de quoi il en retournait. En attendant, Eli s'inquiétait, elle n'avait jamais vu son ami ainsi et ne savait pas si c'était grave ou pas. Venait il d'apprendre une triste nouvelle ? Est-ce une quelconque crise ? Allait il s'en remettre ? Autant de questions qui couraient dans la tête de l'ex-capitaine.

Elizabeth jetait des coups d'oeils fréquent dans la salle commune pour voir si quelqu'un pouvait l'aider, mais sans succes. Elle était seule avec Adrien. En même temps, en plein samedi après-midi, tous les élèves étaient ou en train de travailler (très peu probable) ou dans le parc à s'amuser (option beaucoup plus plausible). Ainsi Eli ne pouvait s'empêcher de caresser malgré elle l'épaule d'Adrien. Elle était nerveuse et ne faisait donc pas attention à ce qu'elle faisait ou du moins elle agissait instinctivement comme si elle consolait Adrien, alors qu'il n'en avait peut être pas besoin. Dans tous les cas, Eli continuait à le fixer en attendant qu'il ouvre la bouche.

( 524 )

526
Revenir en haut Aller en bas

Adrien Sallers
Adrien Sallers
Sport et culture

Parchemins : 363
Âge : 30 ans [05-01-1983]
Actuellement : Professeur de danse moderne


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
Multi-compte de: Mymy


Mutisme [PV] Empty
MessageSujet: Re: Mutisme [PV]   Mutisme [PV] EmptyLun 21 Juil - 19:14

Un nuit plus tard, Adrien avait le teint livide. Cependant, il n’était plus seul, Elizabeth l’avait rejoint, elle essayait de lui parler. Une partie de lui l’entendait, l’autre était trop profondément enfoui en lui pour se rendre compte de ce qui se passait. Totalement engourdi, c’est à peine s’il sentait le contact de la main de la jeune fille. Au bout de plusieurs minutes, il fit un immense effort, cherchant à dominer sa crise, et leva légèrement la tête. Il posa les yeux sur la jeune fille. Il la regardait mais sans la voir vraiment. Il savait juste qu’elle était là, qu’elle essayait de le faire réagir. Au lieu de fixer le sol, c’était maintenant sur elle qu’il plongeait l’abîme de son regard. Aucune expression n’était visible dans ses prunelles sombres.

La partie consciente de son être avait peur de l’opinion d’Elizabeth sur lui. Il la connaissait depuis longtemps, depuis aussi longtemps qu’il était à Poudlard en réalité. S’il ne pouvait pas qualifier la jeune fille d’amie car ils se parlaient assez peu, en revanche leurs rapports étaient plutôt bons. Ils n’avaient pas beaucoup de centres d’intérêt commun mais être dans la même classe, ça permettait de créer des liens. S’il y avait eu quelqu’un devant qui il aurait peut être osé danser cela aurait Elizabeth, il était sûr qu’elle ne rirait pas et qu’elle serait peut être même curieuse d’en savoir plus. Pour le moment ce n’était pas à l’ordre du jour.

« Laisse nous Adrien. » Non, il ne devait pas se souvenir, il ne devait pas. Il baissa à nouveaux les yeux et se balança d’avant en arrière. Par instant il avait un tic nerveux au niveau du cou. Ses mains serraient convulsivement ses épaules. Dans une tentative désespérée pour sortir de sa crise, il attrapa Elizabeth et la serra convulsivement contre lui. Il murmura alors d’une voix haché :

« Laisse moi… seul… »

Ses paroles faisaient écho à celles qui résonnaient dans sa tête. Il lâcha Elizabeth et reprit sa position initiale, replié sur lui même, ne bougeant que par tic nerveux ou par tremblements.

« Tu n’obéis pas ? » Un bruit de claque sonore résonna dans l’esprit d’Adrien. Oui, ce jour là, son père l’avait frappé. Pourquoi ? Il ne s’en souvenait pas. Il était petit à l’époque. Il se sentait triste d’être toujours de trop, de ne pas être le chouchou… Il enviait Adam qui était aimé à la fois de leur mère et de leur père. Il aimait sa famille, pourquoi ne leur rendait-elle pas ? Sa mère était arrivé, elle l’avait serré contre elle… Elle avait crié contre son père, lui avait dit qu’on ne frappait pas un enfant. Ce souvenir, par contre, était ancré dans son esprit. Sa mère avait toujours été là pour lui. Elle l’avait même inscrit à un cours de danse pour l’aider à s’en sortir. « Tu ne devrais même pas être né. » Oui, il était une erreur… Il n’avait jamais été aussi beau et doué que son frère. Il n’était qu’un objet de déception pour son père.

Il fallait qu’il oublie. Il fallait qu’il reste encore un moment… comme ça… seul tout au fond de lui…

[533]

OK
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Anonymous




Mutisme [PV] Empty
MessageSujet: Re: Mutisme [PV]   Mutisme [PV] EmptyLun 21 Juil - 19:19

Adrien demanda à Elizabeth de le laisser seul. Bien évidemment pour la jeune fille il était hors de question de partir sans en savoir plus. Certes il ne voulait pas d'elle, mais Eli s'inquiétait et estimait avoir le droit de savoir ce qui arrivait à son camarade de classe. Elle n'avait jamais vu pareil comportement mais voyait surtout que son ami n'allait pas bien du tout, il était donc impossible de le laisser seul. « Pas question de te laisser seul... » Elle resta donc bien évidemment aux côtés d'Adrien, prenant place plus confortablement, sa précédente posture lui faisait un peu mal.

Eli fronçait les sourcils en regardant successivement le Poufsouffle et la porte de la salle commune, espérant voir quelques entrer. Bien évidemment, personne ne se risqua à pénétrer dans la pièce circulaire. C'était bien quand vous travailler ardemment que quelqu'un trouvait toujours le moyen de vous déranger et là, que vous aviez besoin d'aide, personne ne rappliquait. Eli attrapa définitivement le bras de son ami à deux mains et le secoua légèrement pour le sortir de sa torpeur. Il fixait la jeune fille d'un regard vide incroyablement stressant. « Adrien, répond moi ! »

Rien à faire, après les quelques mots qu'il avait reussi à articuler, le jeune troisième année semblait vouloir rester muet. Eli réfléchissait à ce qui pouvait lui arriver. Déjà Adrien lui avait parlé et lui avait de la laisser ce qui prouvait qu'il était conscient. Il n'était pas empoisonné c'était certains et ne souffrait pas non plus d'un sortilège. Eli était prête à parier que ce genre de crise lui était déjà arrivé. Ainsi, elle continuait de secouer doucement Adrien qui lui ne la lachait pas du regard pour qu'il revienne à la réalité. Non, désespérée, Eli devait se rendre à l'évidence, elle ne pouvait rien faire pour sortir le jeune homme de son bug informatique son silence. Elle avait beau le secouer comme un orangina, rien n'y faisait. Peut être bien que les mots allaient avoir plus d'impact sur lui.

« Adrien, c'est Elizabeth, pourquoi tu ne me réponds pas ?» Eli était prête à parier que si son ami se rendait compte qu'elle était inquiete, il sortirait de son état. Pour l'heure, Eli n'avait pas ce plan en tête puisqu'elle était réellement inquiete et désemparée. Elle sentait les larmes lui monter aux yeux sans pouvoir rien y faire. Non, non, Eli détestait voir les gens malades, ça la mettait dans un état désastreux. Il avait fallu la voir quand Wendy était allée à l'infirmerie suite à un match de Quidditch, elle avait pleuré toute les larmes de son corps tellement elle était mal.

Là, la jeune poursuiveuse n'était pas non plus loin de la crise de larme. Voir quelqu'un se tenir assis sur le sol, se balançant d'avant en arrière en fixant un point au sol et sans piper mot, croyez moi, pour une petite Poufsouffle de 13 ans, c'était sacrement flippant. « Adrien...» Peut être qu'à l'annonce de son prénom, le jeune homme allait réagir (ou pas). Eli plantait donc elle aussi ses yeux marrons dans les yeux du jeune homme en attendant qu'il réponde. Peut etre bien qu'il pouvait ressortir une seconde fois de son long silence, après tout, il l'avait fait une fois...

Alors que la jeune fille observait son camarade qui la fixait, elle sentait les larmes lui monter aux yeux. Bien entendu elle avait sa fierté et ne voulait pas pleurer, elle se retenait donc au maximum. Après tout, pourquoi les garçons devaient s'abstenir de pleurer et pas les filles ? Elle était plus forte que ça quand même... Et puis, rapellons qu'Eli voulait devenir auror, un métier dangereux, où il n'y avait pas de place pour les filles qui pleuraient au moindre tracas. Non Eli serait forte et le resterait. Pour l'heure, elle se devait de rester forte devant Adrien, c'était déjà un bon début.

( 640 )

649
Revenir en haut Aller en bas

Adrien Sallers
Adrien Sallers
Sport et culture

Parchemins : 363
Âge : 30 ans [05-01-1983]
Actuellement : Professeur de danse moderne


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
Multi-compte de: Mymy


Mutisme [PV] Empty
MessageSujet: Re: Mutisme [PV]   Mutisme [PV] EmptyLun 21 Juil - 19:26

Adrien entendait la voix d’Elizabeth mais il n’avait pas le courage de lui répondre. Il le fallait pourtant. Consciemment ou non, il savait qu’il devait répondre et un murmure passa sur ses lèvres. Pas assez fort, pas assez clair, il était impossible de l’entendre. Il avait échoué dans sa tentative de communiquer. Il essaya une nouvelle fois, bouche entrouverte à la recherche de quelque chose à répondre. Mais que dire à Elizabeth ? Il lui avait déjà demandé de le laisser seul. Il releva la tête vers elle et planta son regard vide dans celui de la jeune fille. Pourquoi restait-elle là ? Ils n’étaient pas amis, juste des camarades… et il ne valait vraiment pas la peine qu’elle se donnait pour le sortir de son état. Il en sortirait bientôt de lui même, cela faisait déjà deux jours… pour lui, qui n’avait aucune notion du temps à l’heure actuelle, ça faisait à peine quelques heures. Il se sentait tout de même mieux qu’au début de sa crise. Il avait retrouvé la perception de ce qui l’entourait, il manquait juste de force pour agir.

Il fallait qu’il parle. Elizabeth insistait, répétant inlassablement son prénom dans l’espoir d’éveiller en lui un début de conversation, un semblant de réalité.

« Je sais… » Commença-t-il par dire. Mais que savait il ? En réalité, il savait qui lui parlait, il savait qui elle était, mais cela ne l’avançait pas beaucoup. Ses genoux tremblèrent convulsivement entre ses bras. Parler lui demander beaucoup d’effort. Il aimerait tant replonger dans une inconscience réconfortante…

« Elizabeth… » Finit-il par murmurer. Il n’arrivait pas à mettre les mots dans l’ordre, à faire en sorte que ces mots deviennent des phrases et qu’enfin elles traversent la porte de ses lèvres pour être entendus par la jeune fille.

« Je veux… » quoi donc ? « rester là… encore un moment… » Oui, il n’était pas près à faire face aux autres. Il voulait encore dormir en lui même comme s’il était seul au monde. La solitude ne lui faisait pas peur, il ne craignait que d’être rejeté. Les paroles d’Elizabeth, son assistance qu’elle lui imposait, tout cela faisait plaisir à Adrien…. Mais il n’y a pas que des Eli dans Poudlard, il y a plein d’autres personnes bien moins intentionnés à son égard… Et il ne voulait ni les voir, ni leur parler et encore moins les entendre.

« S’il te plaît… » Ses yeux, jusque là vide toute émotion, trahissait maintenant une grande détresse. La phase de mutisme était fini mais sa tristesse revenait proportionnellement au galop tandis qu’il pleurait sur son sort. Ils étaient secs, ses yeux, mais on pouvait y lire la peur et l’effroi. Il n’était pas courageux, il n’était pas viril non plus… et il n’avait pas un sous d’orgueil. Il n’était pas un bon fils. Son père le lui avait dit, il n’aurait jamais du naître. Un seul bon fils valait mieux que deux dont un poids mort. Il était bien un Sallers pourtant, on voyait la ressemblance avec son géniteur sans beaucoup se forcer… mais il n’était pas un bon sang pur. Il ne méritait alors pas d’exister. On ne faisait que le tolérer, toute sa petite vie, on l’avait tolérer dans la famille… mais non accepté.

*Papa… pourquoi m’avoir dis ça…* mais à cette question muette, il n’avait nulle réponse.

[559]

OK
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Anonymous




Mutisme [PV] Empty
MessageSujet: Re: Mutisme [PV]   Mutisme [PV] EmptyMer 23 Juil - 1:20

Adrien commençait à parler et Eli devait reconnaitre que ça la rassurait un peu. Certes ses premières paroles n'étaient pas très claire (Oui tu sais, mais tu sais quoi ?). Peut être bien qu'il savait qu'il s'agissait d'Elizabeth, mais jusqu'à là, il n'y avait pas beaucoup de soucis, tout le monde aurait pu le dire, surtout que la jeune fille venait d'énoncer clairement son prénom. Mais elle le savait bien à présent, Adrien était très bizzare, comme dans un état second ou plongé dans des pensées profondes. Tellement profondes d'ailleurs qu'il en oubliait la réalité et qu'il fallait l'y faire revenir d'urgence. Heureusement qu'Eli avait eu la bonne idée de lui répéter plusieurs fois son nom pour le sortir de cet état semi comateur. Qui sait d'ailleurs depuis combien de temps il était là. Peut être bien plusieurs heures.

« Oui Adrien, on va rester là... » Oui car pour Eli, quand celui ci lui dit qu'il voulait rester là, pour Eli ça ne signifiait nullement qu'il voulait rester seul. Et même dans le cas où il voulait rester seul, il était hors de question de l'y laisser. Dans un état pareil, le Poufsouffle ne pouvait décemment pas rester tout seul. Non, ça c'était certains. « Ne t'inquiètes pas... » En fait, c'était plutôt Eli l'inquiète dans l'histoire, pas vraiment Adrien. Enfin peut être que lui aussi l'était mais on ne pouvait le savoir. Eli en revanche, à moins d'être aveugle, il était difficile de le rater. Les sourcils froncés, les mains cramponnées au jeune homme et le corp penché vers lui, les signes ne trompaient pas, Eli n'était pas bien.

Alors qu'elle ne savait plus quoi faire pour aider son camarade, Eli remarqua qu'il semblait aller mieux. Semblait juste hein, parce que ce n'était pas non plus la grande forme, la forme olympique si vous préférez. Mais en revanche, son regard se faisait mon fixe et il semblait avoir fini de se balancer d'avant en arrière. Voilà qui était déjà plus rassurant. Eli regardait toujours le 3ème année avec insistance, voyant si son visage changeait lui aussi. Apparement oui. Elizabeth n'aurait pas su dire quoi, mais il n'avait pas la même expression que tout à l'heure, c'était certains.

Voyant qu'à présent il écoutait vraiment ce qu'elle lui disait et qu'il pouvait même lui répondre sans tomber à côté litteralement de la plaque. (“Tu vas bien Adrien ?” “Midi”) Eli se lança à poser une question. « Qu'est-ce qui s'est passé ? Qu'est-ce que tu avais ? » Oui certes il y avait deux questions, mais c'était en fait deux questions en une, qui regroupait tout. L'essentiel était de savoir ce qui s'était réellement passé, pour Adrien était comme ça. Eli chercha dans sa mémoire des souvenirs qui auraient pu la guider vers un tel évènement. Quelqu'un qui en parlait, ou même voir Adrien pas vraiment en forme. Elle ne passait certes pas beaucoup de temps avec lui mais elle ne l'avait jamais vu comme ça, ça c'était sur et certain. Se redressant pour se mettre à genoux, Eli jeta un nouveau coup d'oeil vers la porte de la salle commune en espérant voir quelqu'un entrer et reporta son regard sur le jeune homme. Bien évidemment, ils étaient encore seuls...

( 5 3 2 )

540
Revenir en haut Aller en bas

Adrien Sallers
Adrien Sallers
Sport et culture

Parchemins : 363
Âge : 30 ans [05-01-1983]
Actuellement : Professeur de danse moderne


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
Multi-compte de: Mymy


Mutisme [PV] Empty
MessageSujet: Re: Mutisme [PV]   Mutisme [PV] EmptyMer 23 Juil - 20:29

« Rien. »

Fut la première réponse d’Adrien aux interrogations de son amie. Elle lui demandait comment il allait, ce qu’il avait, mais justement, il n’avait rien. Il était seulement anormal. Il était un mauvais sang pur, un mauvais poufsouffle. En résumé, il était un naze. Entre sa famille qui le détestait et Heaven qui le méprisait, Adrien en avait par dessus la tête. Il essayait de ne pas y penser au quotidien mais par moment, il flanchait. C’était dans ces cas là qu’il faisait une crise.

Celle ci était terminée, ou presque. Si cela n’avait pas été le cas, il n’aurait rien répondu du tout à Elizabeth. Il aurait fait comme avec l’elfe qui lui avait apporté à manger la nuit dernière, il l’aurait ignoré.

S’accrochant à la réalité, autrement dit à Elizabeth, il posa les yeux sur elle. Son regard était encore un peu vide mais il faisait des efforts pour expliquer. Il venait juste de le réaliser mais sa camarade semblait vraiment inquiète. Au fond de lui cela le touchait profondément… c’est pourquoi il tenta vraiment de reprendre ses esprits une fois pour toute.

« Mutisme. Crise de Mutisme. »

Ce n’était pas vraiment clair tout ça… Il pouvait faire mieux, il le devait ! Jamais il n’avait voulu inquiéter qui que ce soit ! D’ailleurs, qui pouvait s’intéresser à lui, hein ? Il n’était qu’Adrien Sallers le mal aimé, le non désiré, le raté.

« Je fais des crises… comme ça… parfois… »

Voilà qui commençait déjà plus à une ébauche d’explication. Pourtant, une petite voix au fond de lui disait qu’il ferait mieux de se taire. En écho, la voix de son père raisonnait. Il lui répétait inlassablement ces mots qui avaient transformés la vie d’Adrien. Ce jour là, l’équilibre fragile du jeune homme avait basculé. C’était peut être ce qui l’avait tant changé qu’il avait souhaité devenir un autre. Que ne donnerait il pas pour être un parfait serpentard ! Bien sûr, son amie trouverait ça choquant, il ne pouvait pas le lui dire… Surtout qu’à sa connaissance, Elizabeth n’était pas non plus une amoureuse transie des Serpy en tout genre.

« Mais ce n’est rien. »

Sa voix et son expression redevenait peu à peu normal. Il commençait à sentir son corps et aussi les douleurs induites par deux jours d’immobilisme et de jeun. Son ventre grogna, il l’ignora. Il préféra se concentrer sur ce qu’il disait. Il savait de toute façon que se jeter sur la nourriture juste après une crise était dangereux. C’était le vomissement intempestif assuré juste après.

« J’ai l’habitude. »

Ajouta-t-il pour finir de rassurer Elizabeth. Il s’étira, lentement, il avait mal partout mais il faudrait bien que ça passe. Il n’avait pas dormi depuis 48h il allait aussi devoir dormir… enfin, si ses camarades le laissait faire. On ne pouvait pas dire que les Poufsouffles étaient les moins bruyant ou les plus studieux. Les blagues [de Roman à tout hasard] et les paroles prononcés fort aux détours des couloirs résonnaient comme des cloches dans sa tête… Il aviserait le moment venu, il allait d’abord falloir qu’il se sustente un peu, très peu, car avec la conscience revenait aussi les besoins inhérents à l’être humain et combler deux jours était plus difficile qu’on se l’imagine.

[547]

OK
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Anonymous




Mutisme [PV] Empty
MessageSujet: Re: Mutisme [PV]   Mutisme [PV] EmptySam 26 Juil - 23:14

Adrien avait apparement eu une crise de mutisme. Eli ne connaissait pas trop ce mot mais en connaissait quelques détails. Mutisme, c'était bien quand on était muet ? Ce qui pouvait expliquer le comportement du jeune homme. Il lui dit qu'il avait parfois ce genre de crise. Charmant... Il avait peut être l'habitude comme il disait, mais pas Eli et la jeune fille ne s'était pas encore tout à fait remise du choc passé. Adrien semblait trouver ça normal, comme si tous le monde faisait de telle crise. En même temps peut etre qu'il en avait depuis tout petit et qu'à présent elles faisaient parties intégrantes de sa vie.

« Ca fait longtemps que tu en as ? » Eli n'avait pu retenir sa question. Pour elle il était évident que ce genre de crise avait une source, parfois une source dont on préférait oublier tous les détails, d'autres fois non. Ainsi si Adrien lui disait qu'il avait ses crises depuis tout petit, ça ne devait pas être du à un incident, mais plus à un vrai problème de naissance. Enfin Eli disait ça (penser serait plus juste) mais elle n'en savait rien du tout. Elle n'avait jamais vraiment posé de question à Adrien et reconnaissait qu'elle ne lui parlait pas aussi souvent qu'elle l'aurait voulu. Mais elle savait reconnaitre ses torts, et reconnaissait avec honnêteté qu'elle n'avait pas été une bonne amie pour lui, c'était évident, d'ailleurs, elle ne l'avait jamais été.

Eli se demandait d'ailleurs pourquoi elle s'était révélée si éloigné du jeune garçon. Ils s'entendaient bien tous deux depuis leur première année, oui ils s'entendaient bien, mais ça s'arrêtait là. Ils n'avaient peut être pas les même affinités ni les mêmes façons de vivre. C'était regretable quand, surtout pour se rendre compte 3 ans plus tard que le garçon en question souffrait de crise fréquente de mutisme. Enfin fréquente, du moins assez nombreuses pour s'en rendre compte quand on est une amie. Eli ne l'avait pas été, et savait le reconnaitre. Elle avait du se dire qu'elle avait “assez d'amis comme ça” et n'avait donc pas jugé bon de consacrer plus de temps à ses “simples” copains. Nul. Nul de chez nul. Ce comportement est limite digne d'une Serpentard miss Harris...

La jeune fille regardait donc le blondinet qui lui faisait face et ne bougeait pas. Elle était toujours assise par terre et Adrien aussi. Il avait l'air fatigué. Les traits creusés et l'air vraimant arrassé. Il n'avait pas du dormir et manger depuis un moment si on en jugeait par son comportement. Ces crises devaient durer un bon moment en fait. Eli n'en avait pas la moindre idée et tenta -on ne sait jamais peut etre bien que lui aussi le saurait- de le demander. « Tes crises te durent combien de temps en général ? Ca fait longtemps que tu es assis là ? Tu as faim ? Tu veux que j'aille te chercher quelques choses à manger en cuisines ? » Oui quand Eli parlait il était difficile de l'arrêter.

Ca en revanche, tout le monde le savait. Quand Eli était inquiete elle parlait encore plus que d'habitude (de quoi vous flanquer la pétoche, hein ?!) Là par exemple, elle était inquiete au possible pour Adrien et s'inquiétait de son état. En même temps, il fallait le voir au coco! Il était pas tout frais! Bien au contraire. Eli était même prête à parier qu'il dormirait volontier dès que sa joue entrerait en contact avec l'oreiller. Pour l'heure, elle l'avait assez assiégé de questions pour le moment, il fallait quand même le laisser répondre. Adrien tu as ton temps de paroles, c'est à toi. BIP !

( 6 0 0 )

612
Revenir en haut Aller en bas

Adrien Sallers
Adrien Sallers
Sport et culture

Parchemins : 363
Âge : 30 ans [05-01-1983]
Actuellement : Professeur de danse moderne


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
Multi-compte de: Mymy


Mutisme [PV] Empty
MessageSujet: Re: Mutisme [PV]   Mutisme [PV] EmptyLun 18 Aoû - 9:41

Adrien sortit de sa poche un paquet de gâteau qu’il commença par émietter. Ensuite, il colla les miettes au bout de son index et les porta à sa bouche avec une lenteur calculée. Contrairement à ce qu’une telle crise pouvait laisser croire, Adrien n’était pas contre le fait de répondre aux différentes questions d’Elizabeth. Il trouvait même ça plutôt sympa qu’elle se préoccupe de lui. Ce n’était pas pour rien qu’il se sentait le mal aimé, même dans sa maison à Poudlard on se préoccupait assez peu de lui. C’était peut être aussi parce qu’il ne s’adressait pas aux bonnes personnes, à moins que le monde auquel appartenait les Poufsouffles tel qu’Elizabeth ou Wendy ne lui semble trop brillant et trop luxuriant pour lui. Entre les deux possibilités, je vous laisse choisir celle que vous préférez, n’étant pas exclu que la bonne réponse soit un mélange des deux.

« Depuis que j’ai six ans. Je crois que la première a eu lieu le jour de mon anniversaire. Je suis resté une semaine à l’hôpital muré dans le silence… Et puis je me suis réveillé, comme là, et tout est redevenu normal, jusqu’à ce que cela recommence encore et puis encore… »


Elizabeth continua sa liste de questions mais Adrien répondait lentement, ou plutôt, il prenait tout son temps avant de répondre. Il était comme une machine qui n’avait pas fonctionné depuis longtemps et qui se remettait petit à petit en marche, ce, uniquement parce qu’on le lui demandait. Quand Adrien sortait d’une crise de mutisme, si elle avait lieu chez lui, sa mère le serrait contre elle, lui disait à quel point elle avait été inquiète puis le laisser tranquillement reprendre ses esprits. Sa mère ne pouvait jamais s’attarder bien longtemps au chevet de son fils, son mari avait toujours inopinément besoin d’elle pour x ou y raison… Quant à ce qui se passait lors d’une fin de crise à Poudlard… Et bien, cela passait inaperçu, il gérait donc la situation seul.

« Le temps d’absence pendant la crise varie selon la gravité, cela peut n’être que deux ou trois heures comme cela peut durer si longtemps qu’on soit obligé de m’hospitaliser pour me mettre sous perfusion. »


Le ton de sa voix était monocorde, on le sentait très technique dans sa façon de parler, comme s’il n’était pas concerné par le sujet. De son point de vu c’était plus ou moins le cas, la personne qu’il était pendant la crise n’était pas tout à fait celle qu’il était le reste du temps. Il y avait le Adrien qui n’avait que six ans et qui souffrait du rejet des autres et ily avait le Adrien de 13 ans qui tentait désespérément de remonter la pente.

« Je ne peux pas trop manger pour le moment, mon estomac risque de se rebeller, mais merci quand même. »

Pour ce qui était du temps qu’il avait passé ici, il n’en avait qu’une idée approximative.

« Je sais pas trop depuis quand je suis là…. »


Il regarda alors sa montre et vit le jour et l’heure.

« Cela doit faire environ deux jours et quelques heures. Je me suis installé là en rentrant de mon entraînement… et j’ai flanché. »

En même temps, il fallait voir qui il avait rencontré à ce fameux entraînement ! Peut être qu’Adrien n’avait simplement pas de bol…

[561]
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Anonymous




Mutisme [PV] Empty
MessageSujet: Re: Mutisme [PV]   Mutisme [PV] EmptyMer 20 Aoû - 16:09

6 ans! Mon Dieu mais le pauvre Adrien souffrait de ce genre de crise depuis près de 7 ans, 7 longues années, c'était énorme ! Eli ne savait pas trop quoi dire à une pareille nouvelle, c'était comme si on vous disait que ça faisait 10 ans que vous souffriez de problème de paranoïa aigüe et que vous n'avait jamais remarqué le moindre petit détail. Flippant certes, mais surtout affreusement génant. En trois années Eli n'avait jamais remarqué qu'Adrien avait un tel problème, c'était vraiment honteux de sa part, d'ailleurs, elle ne préférait pas exprimer son point de vue de peur de prendre un commentaire qui serait justifié genre “Et oui 7 ans, dont 3 où je passe totalement innaperçu”. Là, ça aurait été un vrai drame pour Eli, qui n'aurait plus su où se cacher.

Ecoutant attentivement Adrien parler, la jeune fille de 13 ans ne jugeait pas profitable au garçon de le déranger avec des paroles inutiles. Il devait sans aucun doute avoir besoin de calme et les paroles de quelqu'un d'extérieur devaient être très difficile à analyser et écouter, quand on venait de faire une pareille crise, du moins selon Elizabeth. La façon de manger d'Adrien ne fit que confirmer ses pensées, il était d'une lenteur extreme. Le pauvre devait être vraiment fatigué s'il avait passé sa nuit là sans dormir. Une bonne sieste réparatrie s'imposait pour lui, c'était évident. Eli attendit qu'il finisse de parler pour lui proposer cette option. Il n'allait pas rester assis là encore une heure de plus, c'était intolérable.

« 2 jours ?! » Eli avait parlé un peu plus fort qu'elle ne l'aurait cru. En fait elle n'avait pas réalisé qu'Adrien avait pu passer autant de temps ici là, seul, en pleine crise de mutisme sans que personne ne s'en rendre compte. Elle s'en voulait maintenant encore plus. Dire qu'elle ne passait dans la salle commune que très rapidemment sans préter attention à ce qu'il y avait et qui il y avait. Il aurait pu l'apeller au moins quand il l'avait vu passer ! Quoique non, il ne pouvait pas puisqu'il était en pleine crise de mutisme, completement coupé du monde et de ce qui l'entourait. Néanmoins, sous la culpabilité, il y avait une petite part d'interrogation. Un entrainement ? Un entrainement de quoi ? Il avait intégré l'équipe de Quidditch et Wendy ne le lui avait pas dit ?

« Ton entrainement ? Pourquoi tu t'entraines ? Si ça se trouve c'est ça qui a déclancé la crise... ou pas... » On ne savait jamais, des fois la panique sur un balai pouvait engendrer pas mal de choses, et pas toujours positives en fait, c'était même tout l'inverse. Regardez Megan, vous la mettez sur un balai, elle tombe au bout d'un mètre hauteur tellement elle a peur. Une peur panique, irrationelle, une phobie donc. Mais là nous nous égarons, puisqu'Eli n'était même pas sure qu'il s'agissait d'un entrainement de Quidditch et si oui ou non “ça” avait pu déclancher une nouvelle crise. Le mystère restait entier mais en attendant, Eli préférait de loin ne pas avoir de réponse mais voir Adrien au lit plutôt que l'inverse. « En tout cas, tu as grandement besoin de repos. Allez debout jeune homme! » Elizabeth se leva d'un bon et tendit sa main au Poufsouffle. Il était bien sur évident qu'elle n'allait pas le laisser seul aller à sa chambre, elle allait le coller encore un moment, c'était certains.

--------------------------
562

576
$$$
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé





Mutisme [PV] Empty
MessageSujet: Re: Mutisme [PV]   Mutisme [PV] Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Mutisme [PV]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
HP-Hogwarts :: Archives :: Archives :: Les vieux grimoires :: Les années précédentes :: Sujets clos année 6-
Sauter vers: