AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  




Partagez
 

 Elizabeth - Jessie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Invité
Anonymous




Elizabeth - Jessie Empty
MessageSujet: Elizabeth - Jessie   Elizabeth - Jessie EmptyVen 25 Juil - 0:13

[ Poudlard, Royaume-Uni, Union Européenne (PAF) ]
[ Salle commune des Poufsouffle ]
[ Lundi 7 Octobre 1996 ]
[ 18h00 ]


Coucou !

Ca fait longtemps que tu dois attendre de mes nouvelles depuis cet été et je suis désolée de t'avoir fait poireauter aussi longtemps. En même temps, je me doute que tu ne dois pas avoir une minute à toi ces temps ci, avec tout ce qui se passe. Pas la peine de me dire sur quoi tu travailles en ce moment, je sais bien que tes supérieurs te l'interdisent et de toute manière, par courrier c'est bien trop risqué.

Voilà donc des nouvelles de ta petite soeur! Ca fait plus d'un mois qu'on ne s'est pas vue comme tu le sais et depuis ce jour là, il s'est passé quelques petites choses. Donc mon anniversaire à la maison s'est très bien passé car Megan et Simon m'ont beaucoup aidés à tout préparer. D'ailleurs tu devras rencontrer Simon un jour, je suis sure qu'il te plaira beaucoup. Enfin “plaira”, je te rapelle qu'il est avec Megan donc pas question d'y mettre le grapin dessus hein ! En tout cas je t'ai déjà parlé de lui et tu sais qu'il est vraiment digne de confiance, je suis sur que si un jour à Londres tu as besoin de lui, il se fera un plaisir de t'aider si tu lui dis qui tu es. Enfin j'espère vraiment que tu ne le verras pas puisqu'il travaille à Ste Mangouste. J'aimerai mieux ne pas te savoir là bas, quand même.

Donc pour ce qui est des nouvelles de Poudlard, je ne suis plus capitaine comme c'était prévu depuis que j'ai été nommée et c'est Wendy qui a repris le poste! Inutile de dire que j'étais vraiment heureux d'apprendre sa nomination! Enfin sa renomination si on veut être exact. Personne ne le mérite plus qu'elle c'est certains. Donc je reprend mon poste de poursuiveuse n°1 et nous allons commencer notre premier match contre Gryffondor. Ils sont forts les Gryffondor mais bien évidemment pas autant que nous... Je rigoles bien sur...

Donc ça c'était la parenthèse sportive. Sinon j'ai une grande nouvelle à t'annoncer! A l'heure où je te parle, rien n'est encore sur, et je ne préfere pas m'avancer de trop... Enfin voilà, je te racontes tout. J'étais à la volière en train d'envoyer une lettre à Jason quand un garçon est arrivé. Bon c'est pas la première fois que je ne suis pas seule à la volière hein! Enfin ce garçon s'appele Olwen et il a un an de plus que moi. Un Serdaigle, autant dire qu'on s'entend bien. Enfin tout ça pour dire que je suis de suite tombée sous son charme. Bien sur j'ai rougit et j'ai plus su quoi dire mais j'ai pris comme d'habitude sur moi et j'ai fait un effort.

Il m'a même appris à siffler t'images! Le prochain match des Harpies de Holyhead qu'on va voir ensemble (oui parce que maintenant que papa a des places, je veux au moins un match avec toi!), je te montrerai! Tu vas voir c'est épatant ce qu'on peut faire avec deux doigts! Donc maintenant je sais siffler, c'est super, mais ce n'est pas fini. Donc Olwen m'a beaucoup plu, tu verrai comment il est... Son sourire est super mignon et il a de magnifiques yeux bleus... Il me fait vraiment fondre... Donc pour l'instant je ne l'ai pas revu donc je multiplie les visites dans la volière pour le croiser mais il n'est hélas jamais là. Pourtant je choisis toujours la même heure que la première fois! Mais non, jamais, à croire que je suis maudite. Mais je ne désespère pas hein! Ce n'est pas parce qu'on a aucun cours commun, qu'il n'est pas dans la même maison que moi et que sa salle commune est à l'opposée de la mienne que je désespère!

Dès fois je le croise dans les couloirs et il me fait un petit sourire auquel je répond mais bien sur je suis tellement génée que je n'ose pas aller lui parler... T'as pas des conseils pour les filles timides toi ? Si je me rapelle bien à Poudlard tu n'étais pas un modèle d'extravertisme hein ? (ça se dit ça ?) Voilà donc THE nouvelle qu'il fallait que je te raconte absolument. J'espère que tu me répondras vite quand même, que je puisses te dire s'il ya du nouveau!

Passe le bonjour à Jason si tu le vois hein! Je dois te laisser, a bientôt Jessie! Bises!

Elizabeth

( 7 4 4 )

=====
OK
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Anonymous




Elizabeth - Jessie Empty
MessageSujet: Re: Elizabeth - Jessie   Elizabeth - Jessie EmptyVen 25 Juil - 18:49

(HJ : Arf, oui, quand je disais qu'elle était lente, l'Inspiration... :fache: )

Londres, le vendredi 11 octobre 1996


Ma très chère Elizabeth,

Deux semaines de silence de plus de ta part et je lançais les recherches. Je me doute que tu as probablement été très occupée, depuis septembre, mais dans le contexte actuel, comprends bien que je n'ai pu que m'inquiéter d'un silence épistolaire qui n'était, somme toute, que normal. Oh ! Je ne t'imaginais pas encore agonisante dans quelque coin obscur de la forêt interdite (qui est, je te le rappelle, interdite...), perdant tout ton sang et à moitié dévorée par une bestiole velue au service de You-Know-Who mais je n'en étais pas loin. Ce qui aurait été parfaitement stupide puisque, tu n'irais jamais traîner dans la forêt interdite, n'est ce pas.

Peu importe. Me voilà soulagée à présent, de te savoir en pleine santé. Tu ne peux savoir à quel point ta lettre a illuminé ma journée. Le quotidien est bien sombre, ce ce moment. Bien plus que tous les journaux ne le laissent entrevoir. Et malgré tout l'amour que je porte à Londres, force m'est de reconnaître que la capitale est bien morne, ces derniers temps. Si tu voyais le Chemin de Traverse ! Tu ne le reconnaîtrais pas ! Beaucoup de boutiques ont fermé, certaines parce que leurs propriétaires eux-mêmes sont portés disparus, d'autres parce qu'ils craignent des attaques. Quant aux commerces qui continuent, opiniâtrement, à recevoir les clients, elles ferment de plus en plus tôt. Seuls les quartiers mal famés semblent connaître un regain d'énergie économique. Ce qui n'est pas pour me rassurer.

Mais trêve de sombres nouvelles, revenons à nos moutons. Ou plutôt, venons-en à nos moutons, puisque, pour l'instant, je ne les ai pas abordés du tout. Je suis heureuse de constater que tu ne perds pas ton enthousiasme naturel. C'est un véritable don, que tu as là, car il est très communicatif, j'en témoigne !
Je serai - tu t'en doutes - plus que ravie de rencontrer le fameux Simon (en tout bien tout honneur, c'est entendu !) mais effectivement, si la chose pouvait se faire hors de Sainte Mangouste (ou, du moins, seulement dans le salon de thé de l'hôpital et non dans un quelconque service !) ce ne serait pas plus mal. En tout cas, dis lui bien que si un jour il a besoin d'un coup de paluche d'auror, il peut toujours me faire signe... Dans la mesure où il n'a pas viré fiéffé mangemort entre temps, cela va de soi !

Tout comme il va de soi que ton petit Serdaigle ne peut que t'adorer (habile transition, habile transition, j'espère que tu admireras l'effort fourni, parce que quand même, ce n'est pas du grand art, mais presque !). Ou alors c'est qu'il est franchement aveugle (auquel cas, je me charge personnellement de venir lui botter les fesses mouahahahahaha). Tu le sais - et j'en suis navrée - je ne suis pas bien douée pour ce genre de conseils. Surtout que, ne connaissant pas l'heureux élu, je crains trop de t'induire en erreur. Il me semble cependant très important - et tant pis si ce que je m'apprête à dire est affreusement caricatural (on ne lève pas les yeux au ciel, jeune fille, quand l'aînée emplie de sagesse parle... Threuthreu !) - il me semble très important, disais-je, que tu restes fidèle à ce que tu es. Ne cherche pas à le tromper en te faisant passer pour ce que tu n'es pas. D'une part parce qu'il n'aimera que l'image que tu veux lui renvoyer et non celle que tu es, d'autre part parce que tu risquerais de te perdre.
En tout cas, tu ne sembles pas le laisser indifférent, ce Serdaigle, et c'est franchement bon signe ! Alors n'ais pas peur et continue à lui réserver ton plus beau sourire chaque fois que tu as l'occasion de le croiser. Il ne peut que succomber. Peu importe si les choses lambinent un peu. A mon sens, il est inutile de te faire violence pour aller lui parler franchement si tu ne t'en sens pas prête.
Quoi qu'il en soit, écris moi vite pour me raconter la suite de tes aventures poudlardiennes !

Sur ces bons (?) conseils, je suis dans l'obligation de t'abandonner... Prends grand soin de toi, et n'oublie pas que je reste à jamais ta très chère soeur,

Jessie.

PS : Bon courage pour le match ! Go, Blaireaux, Go ! D'ailleurs, et à défaut de pouvoir t'encourager de vive voix, je glisse dans l'enveloppe une photo de notre sympathique petit ami... En espérant qu'il vous portera chance ! C'est amusant, je n'avais jamais remarqué à quel point la truffe du Blaireau était épatée !

PPS : Jason te repasse le bonjour !

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
 
Elizabeth - Jessie
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Jessie Sanders (Gryffondor)
» Vous avez lu l'histoire de Jessie James? - Clyde's links
» Doucement Megan ! [priorité à Elizabeth]
» Lumière, soleil, passion ? [Elizabeth Tudor]
» (F/LIBRE) elizabeth olsen

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
HP-Hogwarts :: Archives :: Archives :: Les vieux grimoires :: Les années précédentes :: Sujets clos année 6-
Sauter vers: