AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  




Partagez
 

 Chouettes et bavette (PV Quentin)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Anabelle Montgomery
Commerce

Parchemins : 585
Âge : 30 ans (27 août 1983)
Actuellement : Apprentie d'Ollivander.


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
Multi-compte de: Susan


Chouettes et bavette (PV Quentin) Empty
MessageSujet: Chouettes et bavette (PV Quentin)   Chouettes et bavette (PV Quentin) EmptyDim 27 Juil - 22:51

Cinq heures un soir d'automne. Le soleil rasait les montagnes écossaises et ne tarderait sans doute plus à se coucher. Pourtant, Anabelle Montgomery avait bravé la semi-obscurité des couloirs de Poudlard pour monter jusqu'à la volière, ouverte aux quatre vents.
C'est qu'elle avait une bonne raison, pour braver ainsi la bise d'octobre et le crépuscule automnal. Elle avait rendez-vous avec un de ses aînés. Et on a beau être en guerre contre sa fratrie, il est impossible de déroger à certaines obligations.
Alors, la petite avait passé sa grosse écharpe de laine, enfilé sa cape, et avait quitté la chaleur moite de sa salle commune pour honorer ses devoirs fraternels. D'ailleurs, c'était elle qui avait demandé à Quentin de la rejoindre à la volière. On y était toujours plus tranquille pour discuter qu'à la bibliothèque - Royaume du Cerbère Pince - ou au détour d'un couloir. Surtout à cette heure de la journée. Plus personne ne venait envoyer des lettres, le soir. La volière était bien trop inhospitalière, avec ses fenêtres sans vitres et son sol maculé.

Anabelle s'arrêta sur le pas de la porte. Elle pouvait entendre les hiboux ébouriffer leurs plumes après une journée de sommeil. Pour eux, ce serait bientôt l'heure de la chasse. La fillette esquissa un sourire et tira sa baguette de sa poche. Il faisait bien trop sombre pour qu'elle y voit correctement, et elle n'avait pas envie de tomber. Sans compter qu'elle était suivie par un petit chat boitillant qui, de toute évidence, n'était pas très courageux.

- Lumos, chuchota la petite.

Un rayon de lumière jaillit de la pointe de sa baguette, éclairant la pièce d'une clarté d'un blanc d'opale. Deux chouettes ululèrent de surprise indignée et chaton laissa échapper un faible miaulement avant de se coller un peu plus contre la jambe d'Anabelle.
Celle-ci se baissa pour gratter son matou entre les oreilles tout en murmurant d'un ton amusé :

- Oh ! Ce que tu peux être bête, des fois ! Ce sont juste des chouettes ! Allez, viens !

Elle se redressa, balaya la volière du regard et poussa un soupir excédé. Quentin était en retard.
Anabelle fronça le nez et pénétra dans la pièce, Chaton sur les talons. Le petit animal ne cessait de lancer des coups d'oeil inquiets autour de lui, comme s'il s'attendait à ce que les chouettes décident de faire de lui leur petit déjeuner. Mais de toute évidence, elles avaient mieux à faire que de se préoccuper d'un félin apeuré.
La Poufsouffle traversa d'un pas assuré la volière pour aller se planter contre un pilier plus à l'abri du vent que les autres. Ce n'était pas la première fois qu'elle utilisait la volière comme lieu de rendez-vous aussi savait-elle où l'endroit était le plus "confortable".
Bien décidée à prendre son mal en patience, elle replia la jambe droite, posa son pied sur le pilier, coinça sa baguette dans sa sacoche de manière à ce qu'elle éclaire la pièce sans qu'elle ait besoin de la tenir, croisa les bras derrière le dos et fixa d'un oeil perçant l'entrée.
A ses pieds, Chaton se roula en boule et entreprit de surveiller les chouettes. Des fois qu'elles auraient envie de l'attaquer...

(535 mots, à une chouette près)


534

OK
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Quentin Montgomery-Bones
Indépendant

Parchemins : 2513
Âge : 34 ans [16/05/80]
Actuellement : Gérant de la Jobarbille - Ménagerie magique


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
Multi-compte de: Charlotte, Alan, Joséphine & Julian


Chouettes et bavette (PV Quentin) Empty
MessageSujet: Re: Chouettes et bavette (PV Quentin)   Chouettes et bavette (PV Quentin) EmptyVen 22 Aoû - 12:03

Quentin avait rendez-vous avec sa petite soeur à la volière, soeur qu'il n'avait pas vue depuis la rentrée. Il la croisait dans un couloir ou entre deux cours de temps à autres mais il ne lui consacrait plus autant de temps qu'avant. Certes ils parvenaient à s'échanger de manière régulière chaton (qui rapellons là, est aux deux frères et soeurs) mais c'était toujours une opération des plus rapides, surtout que Quentin laissait plus le chaton à Anabelle, qui en ressentait plus le besoin. Non pas que Quentin n'appréciait pas la compagnie du petit félin, bien au contraire, mais Ana était une petite fille et l'affection d'un chat lui faisait forcement du bien.

Quentin avait une ronde à faire, bien entendu. Pourquoi vous refiler une ronde pile le soir où il n'en fallait pas une ? Ben pour vous embêter simplement ! Bien entendu, pourquoi arranger tout le monde quand on pouvait gonfler le plus de préfets possibles ? Evidemment Quentin avait pris du retard et avait donc du surveiller les étages supérieurs en toute hate. Il avait accourut pour ne pas faire poireauter sa petite soeur à la volière (à la volière en plus, quelle idée de choisir un lieu pareil pour attendre, parce qu'Ana savait pertinnement qu'il aurait du retard, il fallait être réaliste). Quentin redessendit dans les fonds de Poudlard pour aller chercher une cape (avec ce temps là, il ne faisait pas très chaud à l'extérieur) et sortit du chateau pour se diriger vers la volière.

Il y arriva quelques minutes plus tard et fut soulagé (à moitié, ça voulait dire qu'elle attendait depuis au moins quelques minutes) de voir que la petite Poufsouffle était déjà là, avec le chaton. En parlant de chaton, il faudrait penser à le renommer un jour tiens, parce que”chaton” ça fait un peu passe-partout (aucun rapport avec Fort Boyard non). Quentin alla dans la direction de sa soeur et passa sa main droite derrière sa tête, la posant dans ses cheveux, tout en déposant un baiser sur son front. « Bonsoir. Tu vas bien ? » Il se recula de quelques pas pour mieux voir sa petite soeur.

Elle avait allumé sa baguette, ce qui était plus que profitable pour se répérer dans la sombre volière. La nuit tombait plus vite à cette saison là et Quentin réalisa qu'ils auraient peut être du choisir un autre lieu de rencontre, éclairé lui et qui serait peu être plus au chaud. Mais bon, c'était Anabelle qui avait choisi le lieu de rendez-vous, c'était peut être voulu, elle avait peut être quelques choses à y faire. Quoiqu'il en était, elle avait quelque chose à lui dire, Quentin ne savait pas encore quoi, mais il se tenait toujours disponible pour sa soeur, une question de principe. Elle voulait lui parler, il n'allait pas la laisser dans le besoin. Le préfet avait pris cette décision il y avait de celà trois ans, il s'était promis de ne plus négliger sa petite soeur comme ils le faisaient tous auparavant, et il espérait avoir réussi. Mais pour lui se rapprochement avait été bénéfique, quoiqu'on en dise. Il parlait à présent beaucoup plus et beaucoup plus facilement avec Anabelle mais surtout, il semblait ne plus y avoir de trace d'un quelconque oiseau imaginaire, une preuve en soit.

---------------------------------
546


548
$$$
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.signouret-chocolatier.fr/

Anabelle Montgomery
Commerce

Parchemins : 585
Âge : 30 ans (27 août 1983)
Actuellement : Apprentie d'Ollivander.


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
Multi-compte de: Susan


Chouettes et bavette (PV Quentin) Empty
MessageSujet: Re: Chouettes et bavette (PV Quentin)   Chouettes et bavette (PV Quentin) EmptyVen 22 Aoû - 17:57

Il n'y avait pas à dire mais les garçons, lorsqu'il s'agissait de ponctualité, c'était vraiment la loose (sauf que, bien entendu, Anabelle le pense plus poliment était donné qu'elle ignore tout de la signification d'une expression aussi grossière que "c'est la loose !", vous la prenez pour qui, enfin ?!) ! Si Anabelle n'avait pas eu l'intelligence de se couvrir chaudement pour monter jusqu'à la volière, elle aurait eu mille fois le temps de mourir congelée avant que Quentin ne daigne apparaître.
D'ailleurs, peut-être était-ce le but non avoué de la manoeuvre "Je suis en retard, oups, désolé !" ? Laisser Anabelle périr de froid au milieu des fientes de hiboux choux genoux cailloux bijoux joujoux poux . Le crime parfait, en somme. Dont on ne retrouverait jamais l'arme.
Mais son Serpentard de frère n'était certainement pas aussi vicelard, n'est ce pas ? Enfin, peut-être que si, il l'était, mais il n'était probablement pas assez intelligent pour préméditer un tel assassinat de sang-froid, c'est le cas de le dire, ouh, encore un mauvais jeu de mots, tiens ! !

La petite brunette était précisément en train de lancer un coup d'oeil - pour la septième fois en l'espace d'une minute - à sa montre en forme de fleur rose lorsque son aîné daigna finalement pointer le bout de son vilain nez. Pas trop tôt, j'ai failli attendre.
Anabelle regarda son frère approcher d'un oeil torve. Elle n'avait toujours pas digéré l'épisode Shawnie - loin s'en faut - et elle tenait - à tort ou à raison - son frère pour responsable de l'ignorance dans laquelle on l'avait maintenue, elle, la pénultième benjamine de la famille, jusqu'à l'année passée, et dans laquelle on la maintiendrait encore probablement si elle n'avait pas fait, totalement par hasard, la connaissance de son grand cousin, un jour de pluie et d'ennui. Mais que Quentin se console ! Il n'était pas le seul dans le collimateur d'Anabelle. Christian, Vickie et Edward se partageaient également la vedette. En réalité - et de manière assez paradoxale - seule Izzie semblait épargnée par la colère froide de sa petite soeur.

D'aucuns Christian, toi ici ? mettaient la froideur actuelle d'Anabelle vis-à-vis de sa famille sur le compte de sa préadolescence. Ce qui était, au fond, un moyen bien facile et bien lâche de se laver les mains du problème. Les Montgomery-Rien-Derrière étaient très doués pour jouer les autruches en inventant des excuses qui les éloignaient de toute responsabilité. Dire qu'Ana n'était qu'une petite peste en pleine crise pré pubère en était une preuve de plus.
Non ! Anabelle n'était pas en train de piquer une quelconque crise d'adolescence ! Pas sur ce point là, du moins.
Non encore ! La quasi haine farouche qu'elle vouait au reste de sa fratrie n'était pas un caprice de fillette pourrie gâtée à laquelle on viendrait de refuser un énième plaisir !
Non enfin ! Elle n'était pas une petite écervelée ne comprenant rien à rien ! Bien au contraire. Si ses frères et soeurs avaient daigné lui prêter un peu plus d'attention, lorsqu'il en était encore temps, peut-être se seraient-ils rendu compte qu'Ana était d'une finesse et d'une sensibilité exacerbées.

Seulement, tout le monde avait eu l'air de penser qu'elle n'était que la benjamine. Un peu gamine. Un peu douce rêveuse. Un peu irresponsable. Oh ! Ils l'aimaient bien. Mais ils l'aimaient à la manière d'un petit animal de compagnie qu'on trimballe par habitude et auquel, au fond, on n'accord pas beaucoup d'importance. Anabelle n'était pas une poire. Elle le savait parfaitement. Et elle était toute prête à l'accepter tant qu'on ne la rejetait pas. Elle avait voué une confiance aveugle à ses frères et soeurs. Bêtement, elle avait pensé que c'était réciproque.
Mais elle s'était laissé tromper par sa candeur enfantine. La loyauté familiale semblait être à sens unique. Les Montgomery-White tellement meilleurs qu'eux étaient subitement arrivés dans sa petite existence et avaient tout chamboulé. Ils lui avaient, d'une certaine manière, ouvert les yeux sur l'hypocrisie qui sévissait au sein de sa propre fratrie. Depuis, elle s'en défiait comme de la peste. Combien de non-dits encore ? Combien de cousins cachés ? Combien de mystères familiaux, enfin ?

Cependant, une fois encore, une fois de plus, c'était elle que l'on traitait d'idiote. Croyaient-ils donc que, parce qu'elle était petite, ils avaient le droit de la mépriser ? Avaient-ils oublié leurs treize ans ? Avaient-ils oublié combien on est vivant et apte à penser, à réfléchir, à cogiter, même petit, même enfant ? Ne comprenaient-ils pas à quel point elle avait pu les aimer ? A quel point elle les aimait encore ? Et à quel point elle se sentait trahie ? Car les trahisons les plus cruelles sont bien celles de nos proches. Elle avait été d'accord pour être la gentille petite soeur un peu cruche tant qu'ils lui faisaient confiance. Elle ne pouvait désormais plus l'être. Le jeu était allé trop loin.

Sans un mot, elle se laissa embrasser par son frère. Sans un mot, mais l'estomac noué et le coeur au bout des lèvres. Elle avait le sentiment d'être salie. Et elle, la si intègre Anabelle Montgomery, ne pouvait le supporter.
Elle parvint toutefois à dominer ce sentiment et répondit au bonjour de son frère par un sourire grimaçant. Ana était une Poufsouffle, une pure, une dure. L'hypocrisie ne faisait pas partie de son vocabulaire. Elle inspira un grand coup avant d'entrer dans le vif du sujet d'une voix flûtée :

- Je suppose que tu n'as pas beaucoup de temps alors je serai brève : il est temps de trouver un nom à Chaton.

Mieux valait-il en finir au plus vite.

(942 mots, à une trahison familiale près)
943
$$$
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Quentin Montgomery-Bones
Indépendant

Parchemins : 2513
Âge : 34 ans [16/05/80]
Actuellement : Gérant de la Jobarbille - Ménagerie magique


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
Multi-compte de: Charlotte, Alan, Joséphine & Julian


Chouettes et bavette (PV Quentin) Empty
MessageSujet: Re: Chouettes et bavette (PV Quentin)   Chouettes et bavette (PV Quentin) EmptyDim 21 Sep - 1:09

Si Anabelle savait croyait dur comme fer que Quentin était responsable dans l'histoire “Shawnie”, elle se trompait lourdement. En effet la benjamine (“ex” serait plus exact) des Montgomery était pour ainsi dire persuadée que ses (et en particulier “son”) grands frères avaient tentés par tous les moyens de lui cacher l'existence du cousin blondinet White. Alors que -précisons-le- Quentin était aussi ignare quand à la connaissance de ses cousins que sa jeune soeur. On pouvait lui accorder, qu'à la différence de la petite Poufsouffle, il s'en fichait royalement. Oui, pour lui, qu'il y ai cousin ou pas, ça ne changeait rien, il restait un Montgomery-un-vrai et fidèle à sa famille, la plus proche du moins.

Quentin n'avait donc bien entendu rien compris à l'attitude de sa jeune soeur (qui n'avait même pas daigné lui expliquer la raison de sa haine soudaine), d'autant plus qu'elle ne visait que lui. Pourquoi lui ? Admettons qu'il lui ait volontairement caché l'existence des White (le motif resterait encore obscur), Victoria, Chris', Ed' ou même Izzie, qui semblait si “proche” du fameux Shawn, auraient eux aussi très bien pu l'informer. Mais non, il semblait logique que ce soit Quentin (apparement le seul pas au courant), qui soit victime des foudres de la plus jeune Poufsouffle de la maison (la seule il faut dire) sans qu'il sache même pourquoi. Mais bon après tout, c'est surement une histoire de karma, faut pas chercher.

* Avec un peu de bol, dans deux ans elle en voudra à quelqu'un d'autre *

Il semblait bien évidemment évident qu'Anabelle en voulait toujours à Quentin si on en jugeait par le ton de sa voix (c'était peut être le jour, celui des révélations!), peu chaleureux au demeurant. Non non, Ana' semblait ne pas aimer son frère, et c'était franchement déplaisant, pour le préfet des Serpentard. Le jeune homme faisait cependant mine de rien et tentait de se concentrer sur ce qu'elle disait, et non sur ce qu'elle voulait bien laisser paraitre.

Anabelle avait beaucoup grandit, elle était à présent une jeune fille, bien loin de la petite Anabelle que Quentin se plaisait tant à prendre dans ses bras. Non là, on voyait bien qu'il y avait un mur entre Quentin et sa soeur, l'age en premier lieu, le conflit secret n'arrangeant pas le tout. C'était assez pénible pour le sixième année, qui commençait à en avoir réellement marre de s'éloigner chaque jour un peu plus des membres de sa famille. Ed', Chris', puis maintenant Anabelle, qui serait la suivante ? Vicky ? Déjà fait, elle avait quitté la maison. Heureusement qu'Izzie restait là pour lui.

« C'est une bonne idée. Mais je te rassures, j'ai du temps pour toi... » Dit il en s'asseyant sur le bord d'une fenêtre, face à elle. Elle était adossée à un pilier, sa baguette éclairant Quentin en pleine figure. ”Allez Parlez! Nous savons que c'est vous!” Ca ne le dérangeait pas vraiment, mais il pénait à voir sa soeur correctement. Se décalant légèrement, Quentin put enfin comtempler la jeune troisième année, un petit sourire en coin collé à ses lèvres. Elle était vraiment mignonne, de plus en plus belle avec le temps, ça ne faisait aucun doute, elle était bien une Montgomery #PAF#.

« Alors, qu'est-ce que tu proposes ? » Demanda t'il d'une voix douce. Il n'avait en fait pas encore réfléchis à la question, et n'avait donc pas encore d'idées bien précises, même vagues d'ailleurs. Il se doutait qu'Ana devait avoir quelques noms en tête et si jamais elle n'en avait pas, il savait qu'elle en trouverait rapidemment, de par sa vivacité d'esprit pour le moins surprenante (et encore vous ne l'avez pas à la maison). Zieutant sa petite soeur, Quentin attendit patiemment sa réponse.

----------------
615


MMM
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.signouret-chocolatier.fr/

Contenu sponsorisé





Chouettes et bavette (PV Quentin) Empty
MessageSujet: Re: Chouettes et bavette (PV Quentin)   Chouettes et bavette (PV Quentin) Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Chouettes et bavette (PV Quentin)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Chouettes et bavette (PV Quentin)
» Chouettes et Hibou
» [Défi] 30 baisers - Quentin Montgomery [TERMINE]
» WE DID IT !
» Lila Estève-Deschamps

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
HP-Hogwarts :: Archives :: Archives :: Les vieux grimoires :: Les années précédentes :: Sujets clos année 6-
Sauter vers: