AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  






Partagez | 
 

 L'espoir fait vivre...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Invité
avatar



MessageSujet: L'espoir fait vivre...   Dim 16 Avr - 21:50

Effie courait dans les couloirs. Il fallait qu’elle la trouve. C’est par pur hasard qu’elle en avait entendu parler : elle se trouvait dehors, se baladant tranquillement, lorsqu’elle avait surpris une conversation qui faisait état de cette salle. Elle s’était sentie stupide, la Salle sur Demande, pourquoi n’y avait-elle pas pensé plus tôt ?

Elle connaissait déjà son existence, son père lui en avait parlé, elle avait 7 ans, mais Effie se souvenait de ce qu’il lui avait dit.
C’était un beau jour d’été, Effie et son père venaient juste de descendre de leurs balais. Elle s’amusait souvent à voler en sa compagnie et cet après-midi là, fatiguée par ses prouesses en vol, elle s’était laissée tombé sur l’herbe, près de son père. Il lui avait raconté plusieurs anecdotes sur sa vie et celle de sa femme à Poudlard, dont celle de la Salle sur Demande :
« C’était un soir pluvieux, je revenais d’un cours de vol lorsque j’ai croisé pour la première fois le regard de ta mère. Son regard n’avait rien de méprisant comparé à celui des autres Serpentard, elle semblait même plutôt apeurée d’être ici. Je l’ai prise en pitié, elle paraissait si fragile…Et puis, alors qu’elle avançait à côté de moi, son sac s’est déchiré devant mes pieds. Je me suis précipité pour l’aider à ramasser ses affaires. Les autres jeunes filles de Serpentard me regardaient des éclairs dans les yeux. J’étais à Gryffondor mais je n’étais comme même pas un monstre !
Quoi qu’il en soit, je me suis tout de même penché pour l’aider. J’ai été surpris de voir ce qu’il y avait dans les yeux de ta mère. Persuadé d’y trouver de la sympathie et de la gentillesse, je n’y ai trouvé que du mépris. Je n’ai pas compris que ce mépris ne m’étais pas adressé, c’est ta mère qui me l’a avoué plus tard.
Un peu plus tard dans la soirée, prit d’une subite impression, j’ai pensé à la Salle sur Demande. Lorsque tu as besoin d’une salle pour travailler ou s’amuser…Et bien, cette salle est le lieu idéal. Je me suis levé, habillé avec soin, puis je suis passé trois fois devant le pan de mur qui ouvre cette salle. Un instant plus tard, je me trouvais devant un super petit salon. Une cheminée au coin de la pièce n’attendait que moi pour être allumé. La salle était prête, il ne me restait plus qu’à inviter ma convive. J’étais à Gryffondor, elle était à Serpentard. Je ne connaissais donc pas le mot de passe de leur salle commune. »
Effie lui avait alors demandé d’une voie naïve comment il avait réussi à convaincre sa mère de venir.
« Et bien j’ai réussi à envoyer un hibou dans le dortoir des filles, qui heureusement, à réveiller la bonne personne. Et tout ça ne s’est pas fait sans peine, il fallait en effet que personne ne se doute que deux élèves étaient sortis de leur dortoir en pleine nuit.
Mais ta mère est finalement apparue sur le pas de la porte quelques minutes plus tard. On aurait dit un ange. Ses cheveux noirs semblaient flotter autour d’elle, elle ne portait qu’une légère chemise de nuit. Elle n’avait en effet pas eu le temps de s’habiller.
Elle était surprise de me voir là, mais je pense qu je lui ai fait bonne impression, puisqu’elle est entrée dans la pièce. Nous avons beaucoup parlé cette nuit là. Nous nous sommes aussi bien amusés, et c’est cette nuit là qu’on s’est embrassés pour la première fois. »
Effie revoyait la scène, elle se remémorait cet instant, où, son père perdu dans ses pensées avait laissé errer ses yeux verts sur le paysage. Effie lui avait alors sauté au coup et son père s’était exclamé :
« Ma petite Fée…Tu m’as fait peur…Je crois qu’il est temps de rentrer, ta mère va s’inquièter »

Effie sortit brusquement de sa rêverie.
*Ca fait si longtemps qu’on ne m’a pas appeler petite fée…*
Elle commençait à s’essoufler, néanmoins elle continua d’avancer à la même vitesse. Un escalier ralentit cependant sa course. Il la déposa en effet à l’opposé du lieu où elle souhaitait se rendre.
Elle s’aperçue qu’elle arrivait devant le couloir où se trouvait la Salle sur Demande. Elle respira un grand coup.
*Bon…J’y vais…Il faut que ça marche…*
Elle pensa très fort à ce qu’elle voulait trouver et passatrois fois, les yeux fermés devant le pan de mur. Lorsque ses trois tours furent fini, elle rouvrit les yeux et avanca une main timide vers la poignée de la porte qui était apparue. Elle avait énormément peur, mais elle pensait que son souhait se réaliserait.

Elle ouvrit la porte brusquement, entra dans la salle et se renferma à l’intérieur. Elle avança doucement, presque timidement et appela :

«Maman…Papa…Où êtes vous ? Ne vous cachez pas… »
Elle se dirigea vers le mur vers le centre de la pièce. Elle ne recevait aucune réponse. Elle crut tout d’abord qu’elle c’était trompée, qu’elle n’avait pas assez pensé à son souhait. La pièce où elle se trouvait avait des murs remplis d’images. Elle était vide de tout mobilier. Effie s’avança pour examiner les images.

Des larmes se mirent subitement à couler le long de ses joues. Elle pleurait. En entrant dans cette pièce, Effie avait souhaité revoir ses parents, tous deux morts depuis 2 ans. Les images accrochées au mur étaient de nombreuses photos de ses parents qui lui souriaient et lui faisaient des grands gestes de la main. Elle avait espéré secrètement que cette pièce lui permettrait de revoir ses parents en chair et en os.
Effie s’agenouilla au centre de la pièce et se mit à pleurer. C’était la première fois qu’elle pleurait autant depuis son arrivée à Poudlard. Ses derniers espoirs venaient de s’envoler. Elle avait compris qu’elle ne reverrait pas ses parents tant qu’elle serait en vie.
Et pourtant, il fallait qu’elle s’accroche à sa vie, il fallait qu’elle sauve l’honneur de ses parents. Son grand-père l’avait tellement fait souffrir…Effie se jura qu’il souffrirait lui aussi.



[1010 Mots]



********
Cornelius Fudge: Comptabilisé
Revenir en haut Aller en bas
 
L'espoir fait vivre...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» L'espoir fait vivre - William [mai 2025]
» L'espoir fait vivre mais l'attente fait mourir [Leïa Jude Sommers -ft- Troian Bellisario]
» L'espoir fait vivre [Borick/Dark]
» l'espoir fait vivre [done]
» [NOUVELLE] L'espoir fait vivre.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
HP-Hogwarts ::  :: Archives :: Les vieux grimoires :: Les années précédentes :: Sujets clos année 1-
Sauter vers: