AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  






Partagez | 
 

 Annabuses, ou comment réussir son exam... , de A. Lasornette

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Invité
avatar



MessageSujet: Annabuses, ou comment réussir son exam... , de A. Lasornette   Jeu 31 Juil - 23:25

Annabuses ou comment réussir son examen en toute facilité , de Adalbert Lasornette.
(Volume 1: Sortilèges et enchantements)



(HJ: contribution du joueur Adalbert Lasornette )

Note de l’auteur : Après maintes discussions avec ma femme, ancienne médico-mage à Sainte-Mangouste et infirmière en retraite de l’école de sorcellerie Poudlard, j’ai eu droit à des récits surprenant d’élèves angoissés ayant concocté une potion revitalisante qui leur a recouvert la peau d’horribles excroissances, d’alchimistes en herbe ayant créé une pommade antifatigue faisant pousser des ramures de cerf, de magouilleurs ayant acheté de l’Elixir cérébrale de Baruffio qui se révélait être de l’eau de toilette agrémentée de pus de Bulbobulb et autres élèves ayant attrapé une crise de foie en ingurgitant ce qu’ils croyaient être de la griffe de dragon en poudre mais qui était en réalité des crottes de Doxy séchées, j’ai décidé de rédiger ce livre pour éviter à des générations d’infirmières et de professeurs des crise de nerfs atroces et des maladies magiquement inexplicables.

Chapitre 1 : La partie théorique des BUSES, que faut-il savoir ?

Partie 1 : Quels sujets sont les plus récurrents aux BUSES ?

Sous partie A : La magie théorique.

De la magie théorique, les BUSES ne traitent guère, inutile de s’encombrer avec les définitions des sortilèges et enchantements et encore moins avec celles des contre-sorts et anti-sorts. Pour toutes références ou explicitations quant à ces termes, reportez vous au magnifique ouvrage rédigé à cet effet, Magie théorique, une vulgarisation des notions communes, du même auteur.

Néanmoins, les sujets de BUSES aiment à tester les connaissances des jeunes sorciers sur certains points qu’il faut absolument maîtriser. C’est là une des gammes de questions pièges que les examinateurs apprécient vu que, selon les conseils de leurs professeurs, les élèves font l’impasse sur la magie théorique. Voici les notions clés qui sont les plus souvent évaluées :

1) DEFINITION DES SORTILEGES AUTONOMES

2) DEFINITION DES SORTILEGES DE LOCOMOTION

3) DEFINITION DES SORTILEGES INFORMULES

Nous rappelons céans leurs définitions exactes :

SORTILEGES AUTONOMES : Tout sortilège qui permet à un objet d’agir par lui-même, que ce soit en se déplaçant ou en parlant.

SORTILEGES DE LOCOMOTION : Tout sortilège qui permet au lanceur de sort de déplacer ou de faire exécuter un mouvement à l’objet visé

SORTILEGES INFORMULES : Forme d’ensorcellement qui ne nécessite pas l’utilisation d’une formule (incantation).

A propos des sortilèges informulés, nous pouvons également remarquer que les sujets aiment à questionner sur son utilité et notamment ses avantages. Nous rappelons ci-dessous ces 2 éléments :

UTILITE DES SORTILEGES INFORMULES : Permet de lancer un sortilège plus rapidement qu’en prononçant l’incantation. Exemple le plus frappant : Ne pas prononcer « PETRIFICUS TOTALUS » est un gain de temps précieux et permet de réduire la marge d’erreur quant à la diction parfaite de la formule.

AVANTAGE DES SORTILEGES INFORMULES : Le lanceur de sort dispose d’un avantage de temps sur son adversaire, et ce même adversaire ne sait pas de quel type de magie le lanceur de sort va user, ne lui permettant pas de parer convenablement le sort et de réagir à temps. L’effet de surprise et la fraction de seconde d’avance sur lui est primordiale en duel.

Sous partie B : théorie de la magie pratique.

De la théorie de la magie pratique, c’est ce dont est constitué en quasi-totalité l’examen de sorts. Ici sont développés les principaux éléments à connaître pour réussir sa partie pratique. Une liste de charmes est dressée et apporte toutes les précisions quant aux principaux éléments de questions, à savoir le geste, l’incantation, l’effet.

Sortilège de Lévitation : Wingardium Leviosa. Geste : lever, tourner. Effet : faire voler les choses à travers les airs.

Sortilège de Réparation : Reparo. Geste : pointer de la baguette l'objet brisé et tapoter. Effet : Répare les objets brisés.

Sortilège du chatouillis : Rictusempra. Geste : pointer de la baguette son adversaire et agiter. Effet : Fait se tordre de rire un adversaire en le chatouillant.

Sortilège de Danse-folle : Tarentallegra. Geste : pointer de la baguette les jambes de son adversaire et agiter. Effet : Provoque des mouvements de danse incontrôlables au niveau des jambes.

Sortilège d'allégresse : (NonCanonique) Allegro. Geste : Pointer et agiter la baguette. Inventeur : Felix Summerbee au XV° siècle. Effet : Durable sensation de contentement, rend heureux, apaisement.

Attention aux questions pièges avec ce sortilège : on retrouve souvent la formulation suivante dans les BUSES : Pourquoi ne lanceriez-vous pas un sortilège d’allégresse sur un mage noir pour vous défendre ? Expliquer. Réponse à la question dans le chapitre 1, partie 2.

Sortilège d’Attraction et de Répulsion : Accio / Repulso. Geste : pointer et abaisser / pointer et fendre l’air dans un mouvement du poignet.

Sortilège de Croissance et Réduction : Amplificatum / Reducto. Geste : Pointer et tapoter. Effet : Grossis instantanément la cible / la rétrécie.

Attention aux questions pièges sur ce sort ! Voir chapitre 2 !

Sortilège de mutisme : Silencio. Geste : pointer la baguette vers la cible. Effet : Inhibition de la faculté vocale. Aucun son ne peut plus être émis par la cible.

Sortilèges de Locomotions

Nous aborderons ses dérivés et autres formes dans le chapitre 2.


Partie 2 : Un modèle d’épreuve pour s’entraîner.


Je vous propose ici le modèle regroupant le plus d’exercices types et de questions pièges en plus des modèles de rédaction et de correction qui vous rapportent le plus de points.

1/a) Décrivez avec précision les effets du sortilège d’allégresse et b) précisez à quelle catégorie de charmes il appartient. Vous illustrerez en c) avec un exemple d’anti-sort de cette gamme de sort.

Ici, il suffit de recopier avec organisation et méthode les effets précisés dans la partie 1, sous-partie 2, de manière à avoir une réponse telle que : Le sortilège d’allégresse permet de créer chez la personne visée une durable sensation de contentement, provoquant de facto une gaieté et un apaisement immédiat. Nous noterons par ailleurs que les effets de ce charme sont principalement le rire, la dérision et l’excès de confiance en soi, voire l’imprudence. Il fait donc partie de l’ensemble des charmes de réjouissance, dont nous pouvons citer l’exemple de l’anti-sort face au hoquet.

2/ Pourquoi ne lanceriez-vous pas de sortilège d’allégresse à un mage noir ? Expliquez et illustrez.

La question piège du débutant. Beaucoup ont envi de marquer que si, ils utiliseraient le sort d’allégresse contre un mage noir. Si vous le rendez durablement heureux et que vous exacerbez sa joie et sa confiance en lui, il n’hésitera pas un instant à tuer encore plus ! C’est le rendre plus dangereux qu’auparavant. On peut citer, en exemple, l’emploi de sortilèges impardonnables comme étant un risque des effets d’un tel sort sur une telle personne.

3/Citez les avantages d’un sortilège informulé lors d’un duel et son utilité dans les sortilèges. Illustrez d’un exemple dans chaque cas.

Ici, on reprend les éléments de réponse du haut (partie 1, sous-partie 1) et on y incère avec élégance des exemples comme le PETRIFICUS TOTALUS pour l’utilité et le sortilège de désarmement EXPELLIARMUS pour son avantage dans les duels.

4/ On répondra ici du mieux possible et sans tergiversation. Citez a) le sort de réduction et nommez b) les différents contre-sorts de ce dernier.

Nous connaissons le sortilège de réduction comme étant de formule « REDUCTO » et nous connaissons aussi son contre-sort, « AMPLIFICATUM », comme étant le sortilège de croissance, de gavage, d’empiffrement… Ici, on doit citer toutes les réponses connues pour avoir le maximum de points.

5/ Complétez et corrigez les phrases suivantes

a) Le sort de verrouillage, …, est le …-… du sortilège de … de formule …

b) Le sort d’illumination, Incendio, est le …-… du sortilège de … de formule Flambios.

c) L’anti-sort d’Accio est le sortilège d’Attraction de formule Inanimatus Apparitus.

A vous de jouer ! Cherchez les erreurs ! Corrigez les assertions aberrantes !
Revenir en haut Aller en bas

Invité
avatar



MessageSujet: Re: Annabuses, ou comment réussir son exam... , de A. Lasornette   Jeu 31 Juil - 23:31

Chapitre 2 : La partie pratique des BUSES, que faut-il maîtriser ?

Partie 1 : L’ensemble des éléments à maîtriser et leurs probabilités de tomber aux examens.

On demande aux élèves de maîtriser les aptitudes suivantes aux examens de BUSES, ce qu’il faut TOUJOURS pouvoir faire pour avoir plus que piètre :

- Savoir exécuter des formes et des mouvements en utilisant un sortilège de lévitation

Au moyen du Wingardium Leviosa de geste lever, tourner, puis en guidant le mouvement avec la baguette tout en restant extrêmement concentré, la plupart du temps les lévitations se font avec des objets fragiles comme le verre et la porcelaine.

-Pouvoir exécuter les actions suivantes sur des animaux : changement de couleur (ensorcellement de base sans formule, il faut juste préciser la couleur escomptée [NOTE : aucune formule connue, je considère donc qu’il n’en a pas pour ne pas en inventer, mais on sait pertinemment qu’il en a bien une]), charme de croissance, de réduction, de mutisme.

-Pouvoir exécuter sur des objets les sortilèges suivants : locomotion (locomotor + le nom de l’objet (fait pousser des pattes qui soutiennent une tasse par exemple)/ locomotor barda/ mobili +nom de l’objet+us), danse-folle (tarentallegra)

-Montrer vos compétence en soin magique (charme de l’attelle, FERULA, charme réparant les nez cassés : EPISKEY)

Partie 2 : Un exemple d’enchaînement de sorts de niveau BUSE.

Une des épreuves favorites des examinateurs est l’enchaînement de sortilèges. Voyons donc la chose telle qu’elle apparaît sur le papier d’examen.

On disposera pour le candidat un dictionnaire encyclopédique, une tasse craquelée, une souris et corbeau.

1) Attirer le dictionnaire à soi (accio, se préparer au poids du dictionnaire),

2) Le faire s’écraser sur la tasse,

3) Réparer la tasse (reparo),

4) Y faire léviter la souris (wingardium Leviosa)

5) Immobiliser la souris (petrificus totalus)

6) Faire marcher la tasse (mobilitassus/ locomotor tasse)

7) Changer le gris souris en orange fluo

Cool Faire grossir la souris (amplificatum)

9) Réparer la tasse (reparo)

10) Faire léviter la souris hors de la tasse (wingardium leviosa)

11) Taire le corbeau (silencio)

12) Rendre la souris mobile et la faire danser (finite, tarentallegra)

13) Faire croasser le corbeau (finite incantatem)

14) Chatouiller la souris (rictusempra)

15) Faire danser la salsa au corbeau (tarentallegra)

16) Taire le corbeau (silencio)

17) Réduire le corbeau (reducto)

18) Faire grandir la souris (amplificatum)

19) Faire la roue plusieurs fois de suite à un dictionnaire (wingardium leviosa)

20) Rendre sa forme d’origine à chaque chose (finite incantatem)

Cette méthode vise grandement à déstabiliser le candidat en lui demandant de réitérer plusieurs fois les mêmes sortilèges, le candidat hésite, stresse et rate son sort, l’examinateur enlève tous les points sur le sort. Il faut garder confiance en soi et recommencer autant de fois que demander (au maximum 20 fois) un sortilège demandé.

J’espère vous avoir préparé et ôter le stress de nos brillants élèves !
Revenir en haut Aller en bas
 
Annabuses, ou comment réussir son exam... , de A. Lasornette
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Annabuses, ou comment réussir son exam... , de A. Lasornette
» Cédric de portau ► un pacte avec Belzébuth ?
» [PCM2015] Comment réussir ses sprints ?
» [Guide] Les Pokémons de Pokémon Picross !
» Comment simuler pour réussir: feindre la stratégie de l'occulte

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
HP-Hogwarts ::  :: Archives :: Les vieux grimoires :: Les années précédentes :: Sujets clos année 11-
Sauter vers: