AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  




Partagez
 

 Chocolat un jour, Chocolat toujours | PV Alyss|

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Invité
Anonymous




Chocolat un jour, Chocolat toujours | PV Alyss| Empty
MessageSujet: Chocolat un jour, Chocolat toujours | PV Alyss|   Chocolat un jour, Chocolat toujours | PV Alyss| EmptyVen 22 Aoû - 22:28



Après avoir ramassé leurs affaires, les deux amies, puisque oui elles le sont, avaient quitté leur point de stationnement pour rejoindre les cuisines. La Poufsouffle, son sac de cours sur le dos, avait suivi son guide à travers l’établissement. Elles étaient presque arrivées à leur zone de ravitaillement quand soudain Kase remarqua qu’elle avait oublié quelque chose aux toilettes. Ma jeune fille fit mine de s’arrêter pour renouer son lacet. Alyss se stoppa à ses côtés et attendit. Alors, d’une voix chevrotante, Lethe exposa la situation à sa coupine, priant pour qu’elle accepte d’effectuer un demi-tour.

- Euh Alyss... (Miss Fledge baissa les yeux pour la regarder) Euh... Voila je viens de me rendre compte que... je sais pas si tu as remarqué mais quand on s’est rencontrée... J’étais en train de me brosser les cheveux... avec un petit peigne noir... Bah... Je l’ai oubliée là-bas..


Le lourd poids de la honte s’écrasa sur les épaules la jeune fille, lui donnant l’impression de se rapprocher du sol. Pourtant elle en était pas très loin puisqu’elle était en position accroupie... Elle ferma les yeux quelques brèves secondes. En les rouvrant elle pensait que sa première vision serait le beau carrelage de l’école mais, contre toute attente, elle trouva ses chaussures, toujours à la même distance d’elle que quand elle les avait quittés. Quoi que... Elles lui semblaient quand même un chouia plus proche.

Lentement elle leva les yeux vers Alyss qui, n’avait pas bougé d’un cil. Elle semblait perdue dans ses pensées. Qu’allait-elle lui annoncer ?... Sa réponse serait positive ou négative ?
Mettant ses interrogations de côté Lethe termina ce qu’elle avait entreprit puis se releva. Avant que son amie ne lui donne sa décision elle ajouta :

- Si tu veux j’vais le chercher toute seule...

Remarque, elle n’était pas certaine d’arriver à retrouver les toilettes et rejoindre les cuisines toute seule serait un exploit... Car comme elle l’avait dit à Alyss : Elle n’y était jamais allée... Et comment fait-on pour retrouver un endroit sans y avoir déjà mis les pieds ou que le chemin soit fléché ? Inutilement Lethe tourna la tête à droite et à gauche cherchant désespérément un panneau indiquant la direction des cuisines. Hélas, mais un peu logique, il n’y en avait pas. La jeune fille soupira et attendit patiemment la réponse de son amie. Celle-ci ne se fit pas à attendre. Alyss hocha les épaules et parti en direction des toilettes.

Elles parcoururent la distance en moins de temps qu’il ne leur avait fallut pour faire le chemin inverse. Les deux fillettes arrivèrent rapidement dans la salle aux cabinets. Lethe attrapa avec empressement son peigne puis le fourra dans sa poche.

Aussi rapidement qu’elles étaient venues, elles repartirent en direction des cuisines. Durant tout le temps du trajet Lethe s’assura qu’elle avait bien tout. EN aucun cas elle voulait faire un nouveau détour.
Finalement les amies rejoignirent les cuisines. Mais avant qu’Alyss ne dévoile l’astuce, Lethe s’excusa pour son oubli. En effet ce petit incident lui pesait sur le cœur et elle ne serait pas capable d’avaler quoi que ce soit temps qu’il ne soit pas effacé...

- Alyss, j’voulais m’excuser pour tout à l’heure... J’aurais dû faire plus gaffe... Désolée.



| 538 mots|


$$$


ps : Désolé c'est pas top...
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Anonymous




Chocolat un jour, Chocolat toujours | PV Alyss| Empty
MessageSujet: Re: Chocolat un jour, Chocolat toujours | PV Alyss|   Chocolat un jour, Chocolat toujours | PV Alyss| EmptyJeu 28 Aoû - 11:27

La décision de se rendre dans les cuisines semblaient avoir remplie immédiatement son interlocutrice d’un bonheur incroyable. Alyss savait bien que la plupart des gens ne savaient pas comment s’y rendre, c’était un inconnu rencontré dans les couloirs qui le lui avait expliqué après une petite escapade plus ou moins légale. Alyss entraînait sa nouvelle rencontre à sa suite dans les profondeurs du château, elle dévalait les escaliers à tout à l’heure lorsque soudain leur course fut stoppée. Miss Fledge sentit que son amie ne la suivait plus. Celle-ci se retourna et vit alors Lethe accroupi par terre qui refaisait son lacet, pourtant l’ancien avait l’air solide étant donné tout le chemin parcouru avec sa chaussure toujours accrochée à son pied. Mais la jeune fille semblait avoir autre chose en tête que de refaire ses lacets. Elle l’observait furtivement les yeux collait vers le parquet et bredouilla d’une voix à peine compréhensible et pleins de remords… qu’elle avait oublié sa brosse dans les toilettes ! Alyss ne put s’empêcher d’esquisser un sourire et se ravisa aussitôt se rendant compte de la grossièreté de son geste. Pendant qu’elle riait, son amie était pratiquement prosterné à ses pieds bredouillant des excuses tout aussi confuses les unes que les autres.

Pourtant ce n’était pas si grave que ça ? Une brosse oubliée… un petit détour de rien du tout, bon certes il fallait rebrousser chemin mais elles avaient toutes les deux largement le temps ! Enfin pas tant que ça, mais bon une petite erreur d’étourderie, ça arrivait tellement souvent et d’une façon si régulière que cela ne devenait sournois… surtout pendant les évaluations. Sentant que la Pouffy était toujours face contre terre, et avait laissé tombé depuis très longtemps son honneur pour la simple erreur d’avoir oublié sa brosse à cheveux. Alyss lui prit donc la main et l’aida à se relever tandis qu’avec son plus beau sourire elle lui assura qu’il n’y avait aucun mal :

« Voyons, ce n’est pas la peine de te mettre dans cet état pour une brosse à cheveux. Viens, on va la chercher. C’est pas grave, on a encore du temps Wink Allez vite dépêche-toi quand même ! »


Les deux jeunes filles repartirent ainsi sur leurs pas, en allant le plus vite possible que leur permettait leurs petites jambes de jeunes élèves. Lethe lui proposa d’y aller toute seule mais Alyss refusa immédiatement, qu’est-ce qui lui disait qu’elle puisse retrouver l’endroit où Alyss l’attendait… Non, il allait peut-être perdre encore plus de temps, de ce précieux temps qui leur était déjà compté avant leur prochain cour. Il fallait donc se hâter le plus possible. Après avoir fais rapidement l’aller retour, la Poufsouffle trouva encore le moyen de s’excuser, le rouge avait monté à ses joues et son regard fuyant n’osait plus croiser celui de la Serdy (pourtant elle ne mordait pas, non ?)


« N’en parlons plus d’accord ? C’est pas grave je t’assure, je suis très étourdie aussi, je t’assure que ça m’ait également déjà arrivé. Y’a pas de problème ! Bon allons-y il faut qu’on se dépêche »


Elles continuèrent leur course effrénée dans les couloirs, descendant toujours plus profond dans les méandres du château. Alyss aurait mis à sa main à couper que Lethe n’était jamais venue ici. Oh mais non … quelle idiote ! Si elle était à Poufsouffle, elle était forcément passer par là puisque les cuisines étaient très proches de la maison du blaireau. Et voilà … une main de coupée ! Ca lui apprendra à lancer dire des choses en l’air sans y penser à deux fois. C’est souvent le problème qu’on a un petit caractère tête brûlé, « je parle sans réfléchir ». Les enfants s’arrêtèrent devant la toile de la coupe de fruit remplie à rabord qui rappelait la diversité et la qualité des mets servies à la table de Poudlard. Alyss jeta un coup d’œil à son amie pour vérifier qu’elle était attentive à ce qu’elle allait faire, la Serdy chatouilla la poire et celle-ci dans un petit rire fit pivoter le tableau.


« Et voilà le travail ! Alors, qu’est-ce que tu veux manger, dis-moi ? Du chocolat je suppose ^^ Ce sera un fondant pour moi^^ On peut leur demande ce qu’on veut… »


A peine, Alyss avait-elle prononcé les mots de fondant au chocolat qu’un elfe de maison se précipita dans sa direction avec un petit plateau d’argent sur ses épaules sur lequel gisait une petite assiette surmonté d’un gâteau qui avait l’air des plus succulents. Un moelleux parfaitement fondant au coulis de chocolat, rien qu’ à le voir, la jeune fille se lécha les babines. Elle remercia humblement l’elfe de maison et prit la petite assiette et croqua une première fois dans la pâtisserie, elle laissa s’échapper un soupir d’extase et avec un clin d’œil elle encouragea Lethe à son tour à commander quelque chose.
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Anonymous




Chocolat un jour, Chocolat toujours | PV Alyss| Empty
MessageSujet: Re: Chocolat un jour, Chocolat toujours | PV Alyss|   Chocolat un jour, Chocolat toujours | PV Alyss| EmptyMer 3 Sep - 19:51


Pour le plus grand bonheur de Lethe, Alyss accepta ses excuses avec un petit sourire. Apparemment ce léger contre temps ne l’avait pas trop dérangée. Soulagée, la Poufsouffle adressa à sa toute nouvelle amie, car rappelons-le ça ne fait qu’une petite heure qu’elles se connaissent, un sourire complice. Puis, ensemble, elles s’enfoncèrent dans le château. La fillette nota que quelques éléments du décor lui étaient familiers, comme si elle avait l’habitude de passer par-là... Septique elle se demanda où elle pouvait être. Sa question trouva rapidement réponse quand son regard se posa sur la statue d’entrée de la salle Commune de Poufsouffle. Ainsi, donc les cuisines étaient à côté du repère des ors et noirs.

La jeune fille comprit alors, d’où provenaient les bonnes odeurs qui lui arrivait d’humer le matin... Devant elle, la Serdaigle se massait la main, comme si elle craignait qu’elle tombe sur le beau carrelage du couloir. Lethe la regarda agir un peu inquiètes mais ne dit rien. Après tout ce qui se passait sous la chevelure brune d’Alyss ne la regardait pas.

Leur longue traversée du château prit soudainement fin lorsque miss Fledge s’arrêta devant une belle tapisserie représentant une coupe de fruit bien remplie et dont les principaux acteurs de ce remplissage avait l’air délicieux. Rien que la vue de l’œuvre donna l’eau à la bouche à la fillette. Quels trésors pouvaient bien se cacher derrière ce pan de mur ?

A côté d’elle Alyss lui lança un regard cherchant à capter si l’attention de son " élève " lui était acquise. Elle lui sourit puis chatouilla le ventre d’une poirée appétissante. La tapissera s’écarta révélant les cuisines du château. A peine la porte cachée ouverte des petites créatures, les Elfes de Maisons, se précipitèrent sur les nouvelles arrivantes. Miss Fledge commanda un fondant au chocolat puis invita Lethe à exprimer ses envies. La fillette se dandina, gênée, puis demanda d’une petite voix :

- C’est possible d’avoir un éclair au chocolat associé à un verre de jus multivitaminé, s’il vous plait ?

C’est vrai un simple petit encas c’est pas mauvais pour le régime. Une trop grosse collation ça peut devenir embêtant... Bon ok, Lethe est pas épaisse mais c’est pas une raison pour prendre du poids à tord et à travers non ? Bref... Les deux amies se rendirent à une petite table, ronde et ornée de décorations gravées sur le fer, encerclée par quatre chaises en bois. Alyss s’assit sur celle qui était la plus proche d’elle et Lethe en fit de même. C’est ainsi qu’elles se retrouvèrent installées l’une à côté de l’autre. Rapidement, même très rapidement, les mets qu’elles avaient commandés furent servis par deux elfes de maisons. Lethe les observait, émerveillée, agir, déposer les assiettes, s’incliner devant les deux elfes puis retourner derrière les fourneaux. Le nez humant la bonne odeur du fondant d’Alyss, la Poufsouffle regarda leur plat. Belle présentation, ils donnent envies d’être dévorer sur-le-champ, parfait.

- Bon appétit, dit Lethe le sourire aux lèvres.

A ce moment précis la Serdaigle attaqua son délicieux fondant. Le chocolat dégoulinait à chaque fois que la fillette plantait sa cuillère dedans. L’eau monta très vite à la bouche de la roussette et elle ne put s’empêcher d’attaquer son repas. Elle hésita quelques instants, se demandant si il valait mieux manger avec les mains ou avec les couverts... Finalement la deuxième solution s’imposa comme étant la meilleure : La propreté l’emporte toujours sur la mode Cro-Magnon !

Les premières bouchées laissèrent Lethe sans voix. L’éclair fondait dans la bouche et le chocolat caché en son cœur avait un goût exquis.
La Pouffy mangea sa pâtisserie jusqu’à qu’elle arrive au milieu puis stoppa le carnage. Ne pas tout dévorer d’un coup sinon on en profite pas, lui avait expliqué sa tante lors d’un repas de famille. Pour calmer ses papilles en attente de délice, la jeune fille prit une longue gorgée de jus. A sa droite Alyss marqua elle aussi une pause et Lethe en profita pour laisser échapper de ses lèvres une interrogation :


- Dis, tu vas avec qui au bal ?, demanda-t-elle d’une voix tranquille.
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé





Chocolat un jour, Chocolat toujours | PV Alyss| Empty
MessageSujet: Re: Chocolat un jour, Chocolat toujours | PV Alyss|   Chocolat un jour, Chocolat toujours | PV Alyss| Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Chocolat un jour, Chocolat toujours | PV Alyss|
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Chocolat un jour, Chocolat toujours | PV Alyss|
» Pour être heureux, pensez à manger un carré de chocolat par jour ! [Pv Heather-Emily ?]
» MARLOW ? pas de bras, pas de chocolat.
» Boursouf un jour, Boursouf toujours ! [Donald & Irving]
» AvaloN un jour... AvaloN toujours

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
HP-Hogwarts :: Archives :: Archives :: Les vieux grimoires :: Les années précédentes :: Sujets clos année 6-
Sauter vers: