AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  






Partagez | 
 

 Balade nocturne [ pv : Matt ]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage

Invité
avatar



MessageSujet: Balade nocturne [ pv : Matt ]   Sam 30 Aoû - 1:25




On ne sait jamais ce que l’on peut apprendre en cours, ou tout du moins, à quoi l’on peut penser. Aujourd’hui en fin de matinée, et comme chaque semaine, les premières années devaient avoir cours de Botanique avec le professeur Chourave, directrice de Poufsouffle. Depuis le début de l’année pour ce cours, Abbygael se mettait toujours à côté d’un jeune Gryffondor qu’elle avait rencontré dans le Poudlard Express, Matt Stevens. Ils avaient décidé ça dès le premier cours, tout simplement parce qu’ils s’entendaient bien et que c’était toujours mieux d’être avec quelqu’un que l’on connaissait pour pouvoir discuter. En attendant, ce jour de Novembre n’était pas un jour tout à fait comme les autres. Entre les différentes explications du professeur, les deux jeunes élèves discutaient à voix basse de choses et d’autres quand soudain, une idée leur vint en tête. On ne sait pas vraiment lequel des deux à eut l’idée en premier, et eux-mêmes devaient l’ignorer d’ailleurs, mais ils mirent au point une petite ballade nocturne, et oui ! Quitte à se balader, autant que ce soit la nuit, c’est plus tranquille et plus drôle aussi, surtout quand on enfreint les règles de l’école. Maintenant qu’ils avaient définis le moment de leur ballade, encore fallait-il savoir où elle allait se dérouler ! Les couloirs ? Déjà fait. Le Parc ? Pas assez original. Le Lac, alors ? Trop commun. Finalement, ils optèrent pour un endroit qu’ils n’avaient pas encore visité, plutôt original et parfait pour une ballade, soit la Forêt Interdite. De toute façon, épaisse comme elle l’était, qu’ils s’y baladent de jour ou de nuit, ça ne changerait très certainement pas grand-chose. Pour être original, il fallait dire que c’était plutôt original, ou alors totalement inconscient. Aussi, ils pensèrent qu’ils seraient vite fatigués. Et oui, ils n’avaient que onze ans et de petites jambes, tout du moins pour Abbygael. C’est pourquoi ils essayèrent de voir quel serait la meilleure chose à faire : écourter leur ballade ou la faire d’une autre façon qu’en marchant ? Le choix était vite fait ! En y réfléchissant d’un peu plus près, il n’y avait pas vraiment beaucoup de moyens de transport utilisables. La poudre de cheminette, ce n’était même pas la peine d’y penser, tout d’abord parce qu’elle ne marchait pas dans l’établissement, et puis de toute façon, ça ne leur servirait pas à grand-chose dans une forêt. Alors qu’ils se creusaient la tête, une idée vint illuminer leurs réflexions. Pourquoi n’iraient-ils pas en volant ? Oui, c’était le mieux à faire, le plus simple, le moins fatiguant et surtout le plus sûr. Un Hippogriffe aurait pu faire l’affaire, mais finalement, c’était trop gros, et puis ça mange trop de furets. Donc, le meilleur moyen de transport restait les balais magiques ! Oui, les balais magiques ! Pourquoi n’y avaient-ils pas pensé plutôt ! Petit problème, ni elle ni lui n’en possédait, et les seuls balais sur lesquels ils étaient montés étaient ceux du cours de vol. Maintenant restait à savoir comment faire pour se procurer un balais. Il y avait bien sûr ceux du placard de Rusard mais ce n’était pas garanti qu’ils puissent voler. Sinon, peut-être que s’ils demandaient à des joueurs de Quidditch ou à des élèves plus âgés… Non, c’était sûr qu’ils n’accepteraient pas, et puis c’était pas vraiment discret non plus! Bon, et bien il ne restait plus que la cabane à balais… Oui mais, encore une fois, comment faire ? Bon, et bien ils verraient bien le moment venu, et puis, de toute façon, ils n’avaient plus vraiment le temps d’y réfléchir, car la sonnerie venait tout juste de retentir. Chacun rangea alors ses affaires et se dit au revoir tout en se donnant rendez-vous le soir même devant la cabane. Décidément, les premières années on parfois des idées bizarres…

Le reste de la journée passa rapidement pour la jeune Poufsouffle qui était impatiente de partir à l’aventure en compagnie de son ami Matt. Le soir venu, alors que la plus part des élèves étaient dans leurs lits, la jeune Poufsouffle se prépara pour cette balade nocturne, mise au point pendant le cours de Botanique. Sans que personne ne s’en aperçoive, Abbygael s’approcha de la porte de son dortoir sur la pointe des pieds, et sortit sans faire de bruit. Sa cape de sorcière sur ses épaules, sa baguette dans l’une des poches intérieures de celle-ci, et son écharpe serrée autour de son cou, elle s’engagea des les couloirs déserts qu’elle traversa rapidement tout en faisant bien attention à ce que personne ne la remarque. Une fois dehors, elle marcha plus vite jusqu’à la cabane, où Matt l’attendait déjà. Elle lui sourit et s’avança vers la grande porte de bois. A ce moment là, elle se rendit compte que la porte était déjà ouverte et à peine appuyée. Peut-être que quelqu'un avait eu la même idée qu'eux, qui sait ? Ils poussèrent alors doucement la porte et Abby jeta un bref coup d’œil pas vraiment rassuré à l’interrieur. D’ailleurs, elle s’étonna qu'il n'y ait pas de puissants sortilèges pour bloquer l'accès à l'interieur de la cabane... Ou alors les professeurs attendaient que des élèves viennent jouer avec les balais ( et ainsi les détruire ) pour renouveler leur stock. Ce serait pas bête, ils porraient faire jouer l'assurance…

- Heu… On entre en même temps… hein, Matt ? Dit Abby très peu rassurée.

Quelques minutes plus tard, après s’être aventurés au fin fond de la cabane à Balais, ils ressortirent tous les deux avec un balais chacun, les mêmes balais sur lesquels ils avaient volé en cours. Cependant, vu leur état, ils étaient assez… anciens et un peu usés : c’était des Brossdurs. Mais bon, ce n’est pas ça qui les empêcherait de partir à l’aventure.
Ils se dirigèrent ainsi vers la Forêt Interdite qui bordait le château de Poudlard. Un instant, la jeune Poufsouffle se retourna et pu voir de la lumière sur le porche de Poudlard. Un simple lampion se balançant dans les airs. C’était très certainement Rusard qui faisait une petite inspection du Parc. De toute façon, il n’aurait jamais idée de venir jusqu’à la lisière de l’effrayante forêt, là où Matt et Abby arrivaient rapidement. Abby montra la lumière à Matt et lui indiqua de se baisser tout en faisant attention.
Finalement, ce n’étais peut-être pas une si bonne idée que ça…


Revenir en haut Aller en bas

avatar
Assistant

Parchemins : 336
Âge : 28 ans
Actuellement : Assistant en DCFM


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
Multi-compte de: Matt

MessageSujet: Re: Balade nocturne [ pv : Matt ]   Sam 30 Aoû - 14:47

Wouhouu, du danger, trop coooool ! Décidément, Matt aimait vraiment ça. L'adrénaline et tout ça ! Et puis, qui sait qu'est-ce qui peut se trotter dans la tête de deux première année, inconscients... Et aussi, c'est pas que l'étude des mandragores n'est pas passionnante, mais c'est tout comme mais quand on parle de danger, le petit garçon ne lache plus la conversation. D'ailleurs, un jour au cours de Botanique, alors que le professeur Chourave expliquait la constitution de la Mandragore, Matt et son amie Abbygael, discutaient tout simplement à propos d'une petite escapade nocturne qu'ils comptaient faire. Voler des balais, et explorer la Forêt Interdite... Ca, ça promettait d'être passionnant ! Oui bon, les deux jeunes élèves, ils connaissaient pas tout de la vie, et que si on en enfreignait le réglement à Poudlard, on faisait perdre des points à sa maison... Quel bande d'inconscients ! Surtout qu'ils ne possédaient aucun balais ! Et les seuls disponibles étaient probablement ceux utilisés pour le cours de vol. Bref, le rendez-vous était fixé, le soir-même, à la cabane à balais...

Après avoir rangé ses affaires, le jeune Stevens sortit donc des serres, pour se rendre au repas. Sa fourchette plantée dans son rosbeef, le Rouge et Or réfléchissait à la suite des évènements. Ils devraient sortir assez tard, et donc, sortir après le couvre-feu. Qui sait où Rusard se trouvait le soir ? Et puis, il ne valait mieux pas non plus tomber sur Peeves, ce serait pire... Est-ce qu'ils allaient faire perdre des points à leur maison, aussi ? Peut-être... Le petit garçon, impatient, sortit probablement avant tout le monde de la Grande Salle, pour se rendre à son cours suivant.

En fin d'après-midi, après son cours de métamorphose, le jeune Gryffondor se rendit à la salle commune, et attendit patiemment le soir en lisant un livre. Tanpis pour ses devoirs, le danger était beaucoup plus excitant. Et puis, depuis son arrivée à Poudlard, il n'avait encore jamais visité la Forêt Interdite, tiens... La pièce se vidait, la plupart des élèves remontaient aux dortoirs en baillant. Après plusieurs heures, Matt observa la salle. Il ne restait quaziment personne. Il monta donc aux dortoirs, et partit s'habiller discrètement. Après avoir enfilé un jeans et un pull en laine, il en ressortit.

Sur le chemin, le lion ne rencontra aucun évènements perturbateurs, apart un personnage dans un tableau qui était ivre mort et qui criait n'importe quoi, risquant d'alerter le concierge. Arrivé dans le parc, le petit brun avança prudemment jusqu'à la cabane de bois où se trouvaient les vieux balais. Oui, car il ne fallait pas croire qu'ils allaient voler sur des engins de luxe ! Abby n'était toujours pas dans les parages, et Matt s'assit donc contre l'abri, en attendant l'arrivée de son amie.

Il ne dut pas attendre longtemps, car à peine quelques secondes après, la Poufsouffle arriva. Celle-ci lui adressa un sourire, que le Gryffy lui renvoya. Ils entrèrent ensuite dans la cabane, après que Abbygael aie prononcé une phrase à laquelle Matt ne répondit pas.


- Heu… On entre en même temps… hein, Matt ?

Le garçon approuva simplement d'un signe de tête, et ressortit de la barraque, un Brossdur à la main. Ils n'avaient pas vraiment le choix, pour tout dire... Une fois à la lisière de la forêt, le brunet guetta les alentours, et remarqua comme Abby qu'une loupiote était allumée à l'horizon. La brunette lui fit signe de se baisser, qu'il fit même si il comptait quand même le faire si elle ne lui avait pas "dit". Son balai dans une main, la baguette dans l'autre, il rampa doucement jusqu' en dessous des arbres sombres. Le possesseur de la lanterne serait-il Rusard ? Probablement, parce que le jeune Rouge et Or ne voyait pas vraiment d'autre imbécile personne en train de passer son temps dans le Parc, une lampe à la main. Matt n'était pas beaucoup stressé, bizarrement.
La lumière se rapprocha alors dangereusement de l'endroit où les deux elèves se trouvaient, et le jeune garçon murmura à sa " partenaire de danger ".


" A trois, on se relève et on court dans la forêt... "

Quelle idée ! Mais bon, c'était sûrement la meilleure chose à faire. Et puis, mieux valait braver les dangers d'une simple forêt que de se retrouver face à un concierge inquiétant. Enfin, le petit innocent pensait que cette forêt était normale, toute simple. Il se trompait certainement. A présent, le lampion se rapprochait trop vite, et le Gryffondor, apeuré, lança à Abby.

" Trois ! "

Intelligent... mais bon, dans une situation pareille, on réfléchit pas trop. S'appuyant sur ses bras, le jeune Stevens se leva vivement, et se mit à sprinter, les mains toujours occupées par son balai et sa baguette. Abby semblait le suivre, même si il n'y faisait pas vraiment attention, esquivant maladroitement les branches et les petits buissons qui jonchaient le sol. Il faisait très noir, et Matt avait du mal à distinguer le décor. Bientôt, il utiliserait le sortilège " Lumos ", mais d'abord, il fallait fuir... Pour le moment, il fallait s'éloigner le plus de la personne qui était probablement Rusard.


  
Travaille au lieu de bavarder !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité
avatar



MessageSujet: Re: Balade nocturne [ pv : Matt ]   Dim 31 Aoû - 23:54




Voilà, ils étaient arrivés à la lisière de la Forêt Interdite. Alertés par de la lumière, Abbygael et Matt se baissèrent rapidement, afin de ne pas se faire voir. Mais qui cela pouvait-il bien être ? Rusard, très certainement. Bon, le point positif était que, quand bien même il les verrait bouger, il n’y ferrait pas vraiment attention. Et vu la distance à laquelle ils étaient, il ne penserait jamais à des élèves, mais plutôt à un animal. Tout du moins, c’est ce qu’Abbygael pensait, croisant les doigts pour qu’il ne lui prenne pas l’idée de prolonger sa ballade dans le Parc… Ainsi, les deux élèves se mirent à ramper doucement et sans faire de bruit, jusqu’à arriver sous les arbres sombres qui bordaient le Parc de Poudlard. Ils s’assirent un instant, tenant toujours leurs balais dans une main, et surveillèrent les environs, pour voir s’ils ne risquaient pas d’être découverts. Bon, hors-mis cette lanterne, il n’y avait rien qui, à première vue, pouvait leur nuire. C’était déjà un bon point. Tournant un instant sa tête vers Matt, la jeune Poufsouffle vit que le Rouge et Or avait déjà sortit sa baguette de sorcier, et la tenait fermement. Pour le moment, elle ne leur serait très certainement pas utile, mais selon ce qui se passerait, comme par exemple si un serpent décidait de leur rendre une petite visite, ce serait différent ! Et puis, un bon sorcier se doit de toujours avoir sa baguette prête à l’utilisation…

Pour voir ce que devenait la mystérieuse, et plutôt effrayante lumière, les deux amis se retournèrent en même temps vers le porche de Poudlard, d’où ils pouvaient voir l’inquiétante lanterne qui se balançait toujours dans le vide, les narguant tous les deux. Qu’est-ce que cela pouvait bien être ? Ou plutôt, qui en était le propriétaire si, éventuellement, ce n’était pas Rusard ? De toute façon, ce n’était pas la peine de chercher à comprendre, et puis d’ailleurs, ils n’avaient pas vraiment le temps pour ça. En effet, y réfléchir pourrait leur coûter cher car celle-ci commençait à se rapprocher dangereusement de l’endroit où se trouvaient les deux élèves. Ca, c’était pas vraiment bon signe ! Et maintenant, qu’est-ce qu’il allait se passer ? Ils allaient se faire prendre, avoir des heures de colle pendant le reste de leur scolarité à Poudlard, ou faire perdre des points à leurs maisons ? Bon, ce n’était pas la peine de dramatiser. De toute façon, pour le moment, ils étaient plutôt à l’abri derrière ces petits buissons. Quoi que, en y réfléchissant, ce n’était peut-être pas très sûr car avec la lune presque pleine, ou voyait assez bien les environs… Abby ne bougeait pas, ou plutôt, n’osait plus bouger, se demandant si le mieux était de rester là sans bruit, ou de fuir au plus vite. Cependant, elle n’eut pas le d’y réfléchir très longtemps, car Matt se pencha vers elle et murmura à son oreille.

- A trois, on se relève et on court dans la forêt...

Quoi ? A trois elle devait se tenir prête pour courir aussi vite qu’elle le pourrait dans la forêt Interdite ? Ca ressemblait étrangement au scénario catastrophe d’un film moldu, ça... Et c’était pas là que devait surgir le grand méchant de l’histoire pour les dévorer tous crus ? Heu non… peut-être pas à ce point quand même… Et puis d’abord, pourquoi on l’appelait la Forêt Interdite ? D’après ce qu’Abbygael avait pu lire, elle était dangereuse, et de nombreuses créatures y habitaient… un peu comme dans les forêts moldues, mais bon elle ne pouvait pas être si dangereuse que ça… Si ? A cette pensée, la petite Poufsouffle tourna brusquement sa tête vers Matt, tout en ouvrant ses grands yeux clairs. Bon, de toute façon, ce n’était pas la peine de paniquer, ils étaient tous les deux l’un à côté de l’autre, et s’il arrivait quelque chose, le premier serait toujours là pour secourir le second… sauf s’il était déjà arrivé quelque chose au second avant… « Un… » Commença à dire le jeune Gryffondor. Rien que là, ça s’annonçait mal. Le cœur de la petite Erwind commençait à battre de plus en plus vite. « Deux… » Ajouta-t-il. Bon, allez, il fallait qu’elle soit prête à courir, et elle n’avait nullement la possibilité de rester là une seconde de plus sans Matt après le mot fatidique qui, d’ailleurs, ne tarda pas à venir. « Trois ! ». Voilà, elle n’avait plus le choix. Se relever et courir, se relever et courir. A ce mot qui leur servit de signal, Abbygael vit Matt s’appuyer sur ses bras, et se relever vivement. La jeune Poufsouffle n’eut aucun autre choix que de l’imiter. Après un dernier regard en arrière, elle se releva à son tour, son balais en main, et commença à courir aussi vite qu’elle le pouvait pour ne pas perdre Matt de vue. Ainsi, ils commencèrent à slalomer entre les arbres et à sauter par-dessus les grosses racines qui se soulevaient de terre, à la simple lueur d’une lune presque pleine.

Après plusieurs minutes d’une course effrénée, Abbygael commençait à ne plus sentir ses petites jambes, ce qui devait très certainement être également le cas du petit brun. En effet, elle commençait à être fatiguée et avait réellement besoin de s’arrêter un moment. Malgré qu’ils courraient toujours, on pouvait très bien voir qu’ils avaient un ralenti et commençaient à peiner, et c’était compréhensible ! Il fallait dire qu’ils étaient très jeunes aussi, et pas forcément entraînés à la course d’endurance. Pas du tout même. Ainsi, n’en pouvant vraiment plus, la petite Poufsouffle s’arrêta et reprit son souffle un instant D’ailleurs, rien qu’à son visage, on pouvait très bien voir qu’elle était fatiguée. Elle reprit son souffle un instant, avant de dire quelques mots pour que son ami s’arrête à son tour.

- Matt… Je crois qu’on peut arrêter de courir, maintenant… je ne pense pas qu’on puisse nous voir de l’école…

Oui, ils étaient loin de leur école maintenant, et ne risquaient plus d’être vu par un professeur insomniaque ou un concierge un peu trop zélé. La brunette, tenant toujours le haut de son balai d’une main, appuya le bas de celui-ci contre la terre qui se trouvait à ses pieds, tout en attendant que le jeune Gryffondor se retourne.

La petite Poufsouffle regarda un instant autour d’elle. Les deux amis se trouvaient à une sorte de croisement. En effet, plusieurs chemins, crée par les arbres et les buissons de la forêt, s’offraient à eux. Un instant, Abbygael décida d’analyser la situation. Alors, qu’avons-nous là ? Au total, il y avait cinq chemins tout aussi peu rassurants les uns que les autres, que les deux élèves pouvaient prendre.

- Alors, on continue par quel chemin ?

Oui, bien que sceptique au début, leur aventure tenait toujours, et maintenant qu’ils étaient arrivés là, ils pouvaient bien continuer. De toute façon, s’ils voulaient faire demi tour, il faudrait qu’ils attendent encore un peu pour que la voie soit libre…

La petite brune posa ensuite son balai sur le sol et murmura quelques mots afin que celui-ci se soulève. Doucement, il écouta la jeune fille, qui peut ensuite s’asseoir dessus. Puisqu’ils avaient pris des balais avec eux, autant s’en servir, non ?


Revenir en haut Aller en bas

avatar
Assistant

Parchemins : 336
Âge : 28 ans
Actuellement : Assistant en DCFM


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
Multi-compte de: Matt

MessageSujet: Re: Balade nocturne [ pv : Matt ]   Lun 1 Sep - 1:59

Après avoir jété un rapide coup d'oeil par-dessus son épaule, Matt continua sa course, courant du plus vite qu'il pouvait, bien que les deux jeunes élèves semblaient déjà bien loin de la lisière de la forêt. Le petit garçon manqua quelque fois de trébucher, mais se reprit habilement. Non, il ne valait mieux pas tomber pour l'instant, pas avant d'être assez loin de celui qui rôdait dehors avec sa lanterne. Et si ce dernier avait déjà alerté les professeurs que deux petits garnements élèves " exploraient " la Forêt Interdite ? Dans ce cas, ils étaient mal barrés. Enfin, le Rouge et Or espérait bien sûr que ce n'était pas le cas. Il eut à un moment une idée, mais ne put encore l'appliquer, parce que en mouvement, c'était un peu difficile. Ca consistait à monter sur son balai pour aller plus vite, car oui, Matt commençait à fatiguer. Abby paraissait elle aussi fatiguée de courir aussi vite. Bien que le jeune garçon s'était bien débrouillé au premier cours de vol, ce n'était pas encore un as, loin de là ! Mais bon, au moins, il savait voler dessus, plus ou moins.

Abby s'arrêta, ce qui surprit légèrement le petit brun, qui aurait bien encore voulu se dépenser encore un peu, alors que ca venait juste de commencer. Mais ses jambes, il en aurait bien besoin par la suite. Il s'arrêta alors brusquement, et lors de son freinage, se prit le pied dans une racine mal placée. Sa tête partit subitement en avant, et il fit une sorte de roulé-boulé avant de s'étendre à terre. Plus de peur que de mal. D'ailleurs, une chose commençait à l'inquiéter : Ils ne voyaient plus à présent la lisière de la forêt. Allaient-ils se perdre ? Ca, probablement... Mais ils l'auraient voulu... Enfin, pas vraiment. Le jeune Stevens se releva ensuite, et époussetta ses habits. Une égratinure ornait à présent le coude de Matt. Mais bon, il résistait. Il n'allait quand même pas souffrir à cause d'un petit hématôme ! Par contre, son pull s'était prit un petit trou à l'endroit ou le lion s'était fait mal. Bon, il n'avait pas vraiment mal, hein...
La jeune Poufsouffle semblait éssouflée, ce qui n'était pas nécessairement le cas du Gryffy. Se tenant le coude d'une main, il adressa un léger sourire à son amie, avant d'écouter ce qu'elle avait à dire. La baguette de Matt était maintenant rentrée dans la poche intérieure de sa cape, qui, par ailleurs, était un peu déchiquetée dans le bas.


- Matt… Je crois qu’on peut arrêter de courir, maintenant… je ne pense pas qu’on puisse nous voir de l’école…

En effet, la jeune fille avait raison. Plissant les yeux pour essayer de distinguer de la lumière au bout de la forêt, Matt guetta les alentours. Oui, on ne voyait plus l'endroit où les deux amis s'étaient retrouvés plus tôt, occupés à ramper. De plus, le première année avait du mal à distinguer les environs, car il faisait très sombre.

" Ouais, t'as raison... "

Il ressortit ensuite sa baguette et observa les gestes d'Abby. Elle venait de poser son balai par terre pour ensuite monter dessus. Bonne idée. Le petit Gryffondor fit de même. Les balais qu'ils avaient " empruntés " n'étaient pas terrible. Et puis, bien sûr qu'ils les avaient empruntés ces balais. Oui, tout à fait ! Ben oui, après leur petite aventure, ils allaient les remettre gentiment à leur place... Euh...Si ils n'étaient pas déjà cassés...

- Alors, on continue par quel chemin ?

Hein ? Matt se retourna alors, et aperçut les cinq chemins qui s'offraient à eux. Oula, ca faisait beaucoup ça ! Lequel choisir ? Pour l'instant, le jeune lion imita son amie pour monter sur son balai.

" Euh... J'sais pas moi... "

Il ferma alors les yeux et laissa divaguer son doigt devant lui, ce dernier bougeant rapidement d'un côté à l'autre. Finalement, le petit garçon arrêta son doigt, et ouvrit les yeux. Un chemin était désigné, celui à gauche de celui du milieu. Bon, ben, en route ! Matt tapa alors du pied droit, et décola du sol avec son Brossdur. Il se tourna une dernière fois vers Abby avant de foncer vers le chemin du milieu-gauche. Ses cheveux virevoltaient, car une brise puissante venait taper sur le visage du brunet, lorsqu'il volait sur son balai...
Alors qu'il parcourait la forêt, le garçon cria à la Jaune et Noir.


" Dis, sérieusement, tu crois qu'on va se perdre ? "

Il serra ensuite fermement le manche de son balai entre ses mains, et plissa une nouvelle fois les yeux pour mieux voir l'allée de terre qu'ils empruntaient.


  
Travaille au lieu de bavarder !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité
avatar



MessageSujet: Re: Balade nocturne [ pv : Matt ]   Lun 1 Sep - 17:23





Lorsqu’Abbygael s’arrêta, Matt parut quelque peu étonné. Oui, c’est vrai qu’au fond, ils auraient peut-être dû continuer encore un peu, quelques minutes tout du moins, mais bon, la petite Or et Noir n’avait plus vraiment la force de continuer. A son tour, Matt se stoppa brusquement à la suite de sa camarade. Malheureusement, et contrairement à sa camarade, il trébucha sur une grosse racine qui était presque entièrement sortie de terre. Quand Abbygael le vit tomber tout d’abord, puis rouler sur lui-même jusqu’à s’étaler au sol, la petite Poufsouffle eut peur. En effet, elle pensa tout d’abord qu’il aurait pu se casser quelque chose, un bras ou une jambe. Elle voulu alors s’avancer pour voir s’il n’était rien arrivé de grave au jeune Gryffondor, mais celui-ci se releva presque immédiatement, alors qu’Abbygael faisait un pas dans sa direction, une grande inquiétude visible sur son visage clair. Ah ! Il se relevait ! Il allait donc bien ! Rassurée, la jeune Poufsouffle laissa s’échapper un soupir de soulagement, le sourire aux lèvres. En effet, au grand soulagement de son amie, Matt n’avait rien de bien grave. D’ailleurs, à première vue, il n’avait pas l’air d’avoir grand-chose. Il se releva donc et épousseta un instant ses habits, afin d’enlever la terre et les quelques feuilles qui avaient pu s’accrocher au tissus. A ce moment là, Abbygael remarqua qu’il s’était légèrement accroché son pull au niveau du coude, et était donc très certainement égratigné. Donc, cela confirmait bien ce que supposait la jeune fille, son compagnon d’aventure se portait bien !
Le petit Gryffondor se retourna ensuite vers Abbygael, qui était tout de même assez essoufflée. Il fallait dire que ça faisait plusieurs minutes qu’ils couraient dans la forêt sans s’arrêter, sautant par-dessus les larges racines qui ressortaient de terre, évitant les buissons et autres plantes qui se trouvaient au sol, et zigzaguant entre les arbres sombres. Sa main tenant son coude écorché, il sourit à la petite Poufsouffle et l’écouta parler. Elle lui dit que le mieux était qu’ils arrêtent de courir car l’école était bien loin d’eux à présent. Oui, elle avait raison, Poudlard était bien loin, et la forêt très épaisse… trop épaisse, peut-être... Maintenant, ils ne risquaient plus que quelqu’un les surprenne entrain de partir à la découverte de la Forêt Interdite, un Brossdur à la main. Cependant, s’ils étaient tranquilles de ce côté-là, le danger n’en était pas moins présent ici. Mais ça, les petits premières années innocents qu’ils étaient l’ignoraient encore…

- Ouai, tu as raison…, dit Matt à l’intension de son amie.

A présent, la petite Poufsouffle venait de s’installer sur son balai, et ses pieds se trouvaient à quelques centimètres du sol. Ah ! Comme elle aimait voler sur un balai ! La dernière fois qu’elle était montée sur l’un d’entre eux, c’était pour le match de Quidditch qui opposait Poufsouffle à Gryffondor. Là, au moins, ce n’était pas sur un Brossdur qu’elle était installée, mais sur un Nimbus ! Et oui, à Poufsouffle, on les chouchoute les joueurs de Quidditch ! Bon, il fallait dire qu’elle ne faisait pas officiellement partie de l’équipe, mais elle avait tout de même remplacé l’un des attrapeurs de sa maison. D’ailleurs, ce premier match avait été assez impressionnant pour la petite Erwind. Il fallait dire que le temps n’avait pas vraiment joué en sa faveur car, pour un premier Match, il pleuvait à torrent et un vent horrible faisait rage sur le terrain. De quoi démoraliser les joueurs… Plusieurs fois d’ailleurs, elle avait faillit se prendre un Cognard en pleine tête, mais par chance, et sans vraiment savoir par quel moyen elle avait pu y parvenir, elle avait réussit à les éviter de justesse…

Face à nos deux aventuriers se trouvaient cinq chemins crées par les arbres et les buissons, un juste devant eux, deux à leur gauche, et deux autres à leur droite. Lequel prendre ? Abbygael n’en n’avait vraiment aucune idée. Bon, de toute façon, ils ne pouvaient pas rester là indéfiniment. Le Rouge et Or imita Abbygael et s’installa à son tour sur son balai. Matt ferma ses yeux un instant et releva son bras, son doigt pointé en avant. Ainsi, il fit bouger son bras un instant, le doigt pointant successivement les cinq chemins. Après quelques instants, il s’arrêta sur l’un des chemins et le jeune garçon ouvrit ses yeux. Voilà, c’était décidé, ils prendraient le premier chemin à gauche, en partant du milieu ! A présent, les deux premières années n’avaient plus qu’à se mettre en route ! Ils tapèrent tous deux le sol du pied, et ainsi commença leur balade sur balais magiques.

Voilà, ils étaient partis. Ils se trouvaient là tous les deux, chacun sur un balai magique à quelques centimètres du sol, les arbres défilants un à un devant leurs yeux, leur chemin à peine éclairé par une lune presque pleine.

A un moment, Matt posa une question à Abbygael, mais celle-ci n’y fit pas vraiment attention car une chose occupait déjà ses pensées. En effet, une idée lui traversa l’esprit, une petite idée malicieuse. Pourquoi ne pas faire une petite blague à Matt ? Pas une blague méchante, juste pour rigoler… A ce moment là, et sans que Matt ne s’en aperçoive, Abbygael freina un instant et braqua pour que son balais s’élève dans les airs. A présent, elle était bien au dessus de son ami, mais elle le voyait toujours parfaitement. Il ne manquerait plus qu’elle le perde de vue… A plusieurs mettre au dessus du sol, la petite Poufsouffle était à la même hauteur que les plus hautes branches de certains arbres. Wouaouh ! De là, il y avait une vue magnifique, c’était spectaculaire, à tel point qu’Abbygael en avait le souffle coupé. Elle n’aurait jamais pu se douter que ce serait si féerique. Maintenant, elle ne regrettait pas le moins du monde d’être venue ici. C’était vraiment beau…

Tout à coup, elle entendit quelque chose passer derrière elle, provoquant ainsi une brise légère, ce qui la fit sursauter. Elle tourna alors vivement la tête vers l’arrière, mais pu constater qu’il n’y avait rien. Une nouvelle fois, ce même phénomène se produisit. La jeune fille commença alors à se mettre sur ses gardes, presque apeurée. Qu’est-ce que cela pouvait-il bien être ? En tout cas, ça n’avait rien de très rassurant… La petite brise revint de nouveau, mais cette fois, elle fit voltiger une chose devant le visage de la jeune fille. Sceptique, Abbygael tendit le bras devant elle, tenant toujours fermement le manche de son Brossdur avec son autre main. Lorsque cette chose étrange fut à sa porté, Abbygael l’attrapa délicatement, afin de pas la faire changer de direction à cause d’un mouvement trop brusque. Ainsi, rapprochant l’objet de son visage, le put constater qu’elle tenait une longue plume d’un gris presque noir dans sa main, aussi douce et belle que légère et fine…
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Assistant

Parchemins : 336
Âge : 28 ans
Actuellement : Assistant en DCFM


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
Multi-compte de: Matt

MessageSujet: Re: Balade nocturne [ pv : Matt ]   Lun 1 Sep - 20:49

La sensation de voler était vraiment palpitante ! Sentir le vent contre son visage, mais en même temps, foncer à toute vitesse dans les airs... Et en plus, pour Matt, qui était passionné de Quidditch, ben c'était vraiment génial ! Malgré l'obscurité, le jeune Gryffondor s'amusait vraiment, en train d'esquiver les arbres, ou de changer d'altitude rapidement. Vraiment, le garçon se débrouillait bien sur le vieux Brossdur. Occupé à crier sa joie tout en esquivant de façon habile les troncs, il ne remarqua pas qu'Abbygael venait de se placer au-dessus de lui pendant le vol. Enfin, il le remarquerait peut-être après... Grâce à la presque pleine lune, les obstacles étaient facilement visibles, mais pas trop quand même. Ben voilà, Matt s'éclatait grâce à ça. Et dire qu'il n'avait même pas encore essayer de voler sur un Nimbus ! Bien que le lieu où il se trouvait en ce moment était la Forêt Interdite, il n'y pensait même plus, trop plongé dans la manière qu'il devait prendre pour changer de vitesse. Et hop, wouhhhouu ! Le Rouge et Or venait de faire un looping en l'air autour d'une branche. Après cette petit acrobatie, il se coucha carrément sur son balai, et vint se mettre à quelques millimètres du sol. Il trouvait ça vraiment trop cool ! Mais il n'était pas encore conscient des dangers de cette forêt.

D'ailleurs, en parlant de ses dangers, à ce fameux bois, il n'y avait pas que les créatures sanguinaires et tout le tralala... Parce que, avec un maladroit comme Matt, ben il ne faut pas grand chose pour le mettre en danger... Bon, plutôt, pour qu'il se fasse mal. En effet, c'était seulement la deuxième fois que le jeune garçon volait sur un balai. La première fois étant celle du cours de vol. Et donc, le jeune Stevens, têtu et inattentif un petit moment, se prit une nouvelle fois une racine qui dépassait du sol. Mais, cette fois, la chute fut plus violente. Beaucoup plus, même... Enfin, encore une fois, le petit brun allait avoir plus de peur que de mal...
Il se prit donc le " pied " du végétal, et son balai virevolta précipitemment avant de se coincer dans une branche basse. Matt, quant à lui, repartit une nouvelle fois, faisant un vol plané de plusieurs mètres. Enfin, bon ,c'était peut-être un peu éxagéré... Mais bon, à cette vitesse, peut-être... Il atterit ensuite lourdement sur le ventre, comme dans la piscine, lorsqu'on fait un " plat " sur le ventre. Il dérapa ainsi sur plusieurs centimètres, avant de s'arrêter, le visage recouvert de terre par endroit.

Il se tourna alors sur le dos, se demandant où était son amie. Car là, il était un peu dans le pétrin. Il peina à sortir la baguette de sa poche pour prononçer la formule
" Lumos ". Cette formule était assez utile lorsqu'on se trouvait dans le noir. Tout en diffusant de la lumière avec sa baguette, le lion souleva son pull pour voir les dégâts de sa chute. Bon, il avait juste une grosse ecorchure au niveau du thorax, quoi... Rien de bien grave... xD. Il parvint après à se mettre assis, puis il bougea sa baguette de tous les côtés, essayant de distinguer la petite Poufsouffle. Son balai, il le chercherait bien après...

Tout à coup, la jeune fille passa à toute allure au dessus du petit garçon. Ce dernier pointa sa baguette à l'endroit où elle venait de passer, et fut impressionné de voir une masse noire en train de la poursuivre. Matt écarquilla les yeux. Qu'est-ce que c'était ce truc ? A présent, le petit Stevens paniquait, oui on pouvait le dire. Curieux de savoir quelle était la créature, si c'en était une, qui volait derrière son amie et soucieux de la santé d' Abby', il se leva et chercha son balai des yeux. Heureusement pour lui, il ne se trouvait ni haut, ni loin, et était encore plus ou moins en état de fonctionner. Le Gryffy marcha alors attentivement mais rapidement parmis les racines des immenses arbres, pour arriver à l'endroit où s'était planté son balai. Le première année retira ensuite le Brossdur des branches dans lesquelles il s'était enfoui.

Pas de temps à perdre. Matt grimpa sur son balai, et décolla sans plus attendre. Maintenant, il repensa à la question qu'il avait posée à Abby. Et si cela se produisait ? Si le jeune garçon se perdait, laissant la brunette aux côtés d'une créature inconnue. En y repensant, le petit Rouge et Or avait peut-être une idée sur l'identite dé l'animal. Peut-être était-ce un Sombral, cette fameuse créature que seules les personnes ayant vu la mort peuvent voir. Non, ca ne pouvait pas être possible, car le petit Stevens n'avait jamais assister à la mort d'un de ses proches, ou d'une quelconque autre personne. Alors, l'apprenti sorcier ne voyait vraiment pas ce que ca pouvait être.

Pour l'instant, il fallait se concentrer sur la trajectoire à effectuer. Comment rattraper son amie ? Déjà, ils avaient les mêmes balais, alors question vitesse, c'était pas le meilleur moyen. La baguette toujours à la main, quelques doigts de cette main en train de tenir le manche du balai, et l'autre main également à cet endroit, le jeune élève cherchait toujours une solution. Et si, lui aussi, il se trouvait confronté à une créature effrayant ? Que se passerait-il ? Matt souffla un coup, essayant de ne pas y penser. Il fonçait à travers les arbres, se prenant parfois une petite branche dans le bras ou le visage. Pour le moment, la douleur n'était pas la chose la plus importante. Il fallait retrouver Abbygael...

Après avoir fait une sorte de culbute en l'air pour esquiver une branche trop basse, le petit lion continua sa route, et dans un soupir de souagement, aperçut la jeune Poufsouffle devant lui. Il finit par la rattraper, et lui adressa un sourire rassurant, assez visible grâce au Lumos. Malgré son sourire, il tourna plusieurs fois la tête afin de retrouver la chose volante qui était avant aux trousses de la petite fille. Soudain, la chose refit une brève apparition, narguant les deux élèves.


" Tu sais ce que c'était ? " , demanda t-il, d'une voix peu rassurée à son amie.

Si ca tombe, c'était juste une créature gentille qui cherchait un peu de compagnie. Et en effet, c'était le cas. La visibilité accrue de la lumière émise par la baguette de Matt permettait à present de bien distinguer l'animal. Par contre, la créature se stoppa dangereusement juste devant les deux première année. Le petit garçon freina brusquement, le manche dirigé vers le bas, et s'arrêta à environ un mètre du sol. Il observa mieux l'animal volant et constata que ce n'était qu'un Hyppogriffe. Et heureusement, généralement, ces créatures sont amicales. Celui-là ne faisait pas exception. Matt s'approcha alors de l'Hyppogriffe, occupé à faire battre ses ailes pour se maintenir en l'air, et le caressa doucement. Le Gryffondor tenait miraculeusement sur son Brossdur sans utiliser ses mains, et il fit signe à Abby de venir près de lui, un sourire aux lèvres.


  
Travaille au lieu de bavarder !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité
avatar



MessageSujet: Re: Balade nocturne [ pv : Matt ]   Mer 3 Sep - 1:16




Assise sur son balais, la petite Poufsouffle s’était arrêtée depuis quelques secondes déjà, plus précisément depuis qu’elle avait réussis à attraper la mystérieuse plume qui virevoltait devant elle quelques instants plutôt. Une plume oui, c’était une très grande et longue plume que tenait Abbygael dans sa main. D’où pouvait-elle provenir ? Ainsi, elle réfléchit un instant, puis se retourna vivement. Peut-être existait-il un lien entre cette plume et la brise qu’elle avait senti à deux reprises dans son dos ? Et peut-être que cette brise provenait de… quelque chose. A cette pensée, le sang de la petite Erwind ne fit qu’un tour. Pour se rassurer quelques peu, elle attrapa sa baguette, qui se trouvait dans une poche intérieure de sa cape de sorcière, et prononça rapidement le sortilège « Lumos », tout en déposant sa plume dans la poche intérieure de sa cape. Ainsi, le bout de sa baguette produisit quelques petits scintillements puis laissa apparaître une douce et reposante lumière blanche. Abbygael agita ensuite son bras dans tous les sens pour voir s’il y avait effectivement quelque chose ou non autours d’elle, son autre main tenant le manche de son balai. Un instant, toujours perchée à plusieurs mètres au dessus du sol, le regard de la petite fille fut attiré par une lumière semblable à celle de sa baguette, et qui s’agitait vivement quelques mètres plus bas. Est-ce que c’était Matt ? Abbygael plissa alors ses grands yeux clairs afin de distinguer, dans la pénombre, s’il s’agissait ou non de son ami. Oui, c’était bien lui ! Mais… il était assis par terre ou sa vue lui jouait de mauvais tours ? Non, elle avait très bien vu, Matt était à même le sol et… Et où était passé son balai ? Oula… ça, c’était pas bon signe ! Abbygael s’apprêta à redescendre vers son ami pour voir s’il allait bien mais, à cette instant, elle sentit un long souffle chaud arriver dans sa nuque. Non, ça c’était vraiment pas bon signe ! Abbygael ouvrit de grands yeux et se demanda un instant qu’est-ce qui serait le mieux à faire : Rester là sans bouger en espérant que la… « chose » la confonde avec le paysage, ou fuir à toute vitesse ? Déjà, ne serait-ce qu’avec la lumière qu’émettait sa baguette, on ne pouvait pas vraiment dire que la discrétion était au rendez-vous. Bon, elle aurait le temps de réfléchir plus tard. Maintenant, ce qui lui restait à faire n’était pas vraiment compliquer : fuir le plus vite qu’elle le pouvait ! Ainsi, elle agrippa à deux mains le manche de son Brossdur, plaquant sa baguette contre le manche. De cette façon, elle pourrait y voir un peu mieux, tout du moins en ce qui concernait le chemin devant elle. Il fallait dire que tout sera plus clair ainsi, et de toute façon, cette lumière lui serait bien utile pour éviter des branches mal placées.

Aussi vite qu’elle le pouvait, la petite Poufsouffle fendait l’air, tentent d’échapper à Chose, la grosse bestiole qui lui avait gentiment soufflé dans la nuque. Plongeant à pique, à moitié paniquée, à moitié terrorisée, Abbygael ne tarda pas à passer au dessus de Matt qui fut très certainement surpris de la vitesse à laquelle elle arrivait à faire voler ce vieux Brossdur qui, d’ailleurs, ne devait pas être à sa première escapade en forêt. Après avoir dépassé son ami de quelques mètres, elle se retourna pour voir si Matt allait tout de même bien. Oui, Abbygael savait à quel point Matt aimait monter sur un balai, et le voir assis par terre, et bien ce n’était vraiment pas normal. Alors qu’elle regardait en arrière, elle pu apercevoir Chose qui la poursuivait. Elle remarqua d’ailleurs qu’elle avait de grandes ailes très sombres et était… très, voire trop impressionnante pour une petite fille d’à peine onze ans. Abbygael ne savait pas ce que c’était, et d’ailleurs, elle ne voulait pas le savoir ! Tout ce qu’elle voulait, c’était que Chose arrête de la suivre. Et puis, elle était petite et menue, alors elle n’aurait pas grand-chose à manger, si c’était son intention !

Elle se retourna alors brusquement et vit de justesse la grosse branche qui se trouvait face à elle. Elle se plaqua alors rapidement sur son balai tout en fermant les yeux, et essaya tant bien que mal de le faire descendre assez bas pour éviter la branche. Après quelques instants, elle senti un grand courant d’air sur son dos, puis des feuilles et de la terre lui frôler le visage. Elle rouvrit alors ses grands yeux clairs pour voir ce qu’il se passait, et pu voir de grandes ailes sombres partir un peu plus loin. Chose était donc partie, et c’était elle qui avait fait volé les feuilles et la terre. Rassurée, Abbygael se redressa sur son balai qui ralentissait quelque peu, et laissa s’échapper un soupire de soulagement. A peine quelques secondes plus tard, alors que son balai était presque à l’arrêt, elle entendit un autre bruit, comme quelque chose qui fendait l’air. Elle ne tarda pas à voir une lumière blanche se rapprocher d’elle, et fut encore plus soulagée lorsqu’elle vit Matt arriver à ses côtés. Celui-ci, assis sur son balais lui adressa un sourire comme pour la rassurer. Elle lui sourit à son tour, et le petit Gryffondor prit la parole.

- Tu sais ce que c’était ?

Abbygael tourna rapidement sa tête de gauche à droite en signe de négation, toujours sous le coup de l’émotion. Soudain, Chose refit une apparition, à peut-être un ou deux mètres du sol, réussissant à se maintenir dans les airs grâce à ses grandes ailes noires déployées. Elle n’avait d’ailleurs pas l’air bien méchante, et d’après ce qu’Abby pouvait voir de là, elle ressemblait un peu à un cheval aillé. En s’approchant légèrement, Abbygael reconnut ce qu’était réellement Chose, c’était un Hyppogriffe ! D’après ce qu’avait pu lire la jeune Poufsouffle, ces créatures n’étaient généralement pas méchantes, sauf quand on leur manquait de respect.

Soudain, Matt s’approcha de l’Hyppogriffe. Abbygael voulut alors le retenir afin qu’il ne soit pas en danger ( après tout, on ne sait jamais comment un animal peut prendre nos réactions ), mais il arriva bien trop vite auprès de Chose. Par chance, c’était un Hyppogriffe d’une docilité remarquable, et il permit presque immédiatement à Matt de le caresser. Le petit Gryffondor, qui tenait sur son balai sans poser ses mains sur le manche, fit signe à Abbygael de venir à côté de lui, un petit sourire sur ses lèvres.

Bien qu’elle voulait se rapprocher de Chose, la petite Poufsouffle hésita un instant. Qu’avait dit son livre sur les Hypogriffes ? Que fallait-il faire avant de s’approche de l’une de ces créatures ? Ah oui, il fallait faire une sorte de révérence, pour montrer son respect envers l’animal. Ensuite, il fallait attendre pour voir si l’Hyppogriffe rendait la révérence. Très bien, c’est ce qu’Abbygael allait faire. Seul petit problème, une révérence, ce n’était pas très facile à faire sur un balais, à une mettre du sol. Seule solution, se poser à terre. Ainsi, Abbygael tenta de réduire l’altitude à laquelle elle se trouvait, et pu enfin toucher le sol avec ses pieds. D’ailleurs, l’Hyppogriffe sembla comprendre là où la jeune fille voulait en venir, car il descendit à son tout, et toucha enfin le sol avec ses pieds.
Elle s’avança légèrement puis fit une révérence. L’animal, après quelques instants, lui répondit de la même façon. Abbygael sourit, et s’approcha de Chose pour la caresser. D’ailleurs, pourquoi l’appeler Chose ? Le plus simple serait de lui donner un nom ! Ainsi, elle attendit que Matt la rejoigne pour lui faire part de son idée.

- Dis, Matt, si on lui donnait un nom ? T’en penses quoi ? Ajouta-t-elle avec un beau sourire.


Revenir en haut Aller en bas

avatar
Assistant

Parchemins : 336
Âge : 28 ans
Actuellement : Assistant en DCFM


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
Multi-compte de: Matt

MessageSujet: Re: Balade nocturne [ pv : Matt ]   Dim 7 Sep - 15:40

Matt n'avait jamais lu de livres concernant les Hyppogriffes. La plupart du temps, les bouquins qu'ils lisaient parlaient d'évènements ou de sortilèges. Même parfois de plantes... Enfin bref, le jeune Gryffondor ne connaissait donc pas le salut qu'il fallait faire avant de s'approcher d'un Hyppogriffe. C'est d'ailleurs pour ça que lorsque le garçon s'était approché de la créature, celle-ci avait légèrement hésité et s'était un peu reculée. Il fut donc un peu surpris lorsque la créature mi-aigle mi-cheval s'éloigna de Matt pour venir se poser au sol. Il jeta donc un oeil en dessous de lui et remarqua qu' Abby éxécutait une sorte de révérence en s'inclinant devant l'Hippogriffe. Ce dernier lui rendit le salut peu après. Bizarre. Mais bon... Soudain, sentant son balai basculer dangereusement, le jeune Stevens remarqua qu'il tenait toujours sur son balai sans les mains ! Une de ses mains tenait sa baguette, et l'autre se trouvait juste avant sur la fourrure de l'Hippogriffe. Le brunet n'eut le temps de rien faire car le balai se retourna carrément. Le première année serra alors du plus fort qu'il pouvait ses genoux l'un contre l'autre. Il paniquait quand même, et la force de ses genous ne suffiraient sûrement pas à le maintenir en l'air. C'est pourquoi le Rouge et Or agrippa le manche du Brossdur tant bien que mal, mais malheureusement, le balai pivota et partit dangereusement vers le sol. Matt était vraiment mal barré. Il tenta quand même quelque chose, et par miracle, parvint à faire tourner son balai vers le côté. Toujours un peu appeuré et sans attendre une nouvelle " catastrophe ", le petit sorcier sauta de son balai. Il afficha un sourire à peine visible à la Poufsouffle, avant de pousser un soupir de soulagement. Sa baguette était tombée à terre, mais il ne s'en souciait pas pour le moment.

Abby s'était approchée de l'animal, et était en train de le caresser affectueusement. Ouais bon, Matt ne connaissait rien du tout de la révérence qu'il fallait faire avant de pouvoir s'approcher de l'Hippogriffe, mais comme il le dit souvent, qui ne tente rien n'a rien. Donc, après avoir ramassé sa baguette qui produisait toujours de la lumière, il s'approcha de l'élégante créature. Normalement, un Hippogriffe sauvage ne prendrait pas la peine de passer son temps avec deux jeunes élèves, mais qui sait, peut-être celui-là était-il dressé ? Finalement, le lion essaya d'imiter la jeune fille du mieux qu'il pouvait, tout en essayant de ne pas tomber en s'inclinant. La créature émit un petit sifflement des narines. Le jeune élève recula alors discrètement, inquièt. L'Hippogriffe allait-il lui sauter dessus ? Matt avait-il été trop vite en s'approchant ? Argh... Le première année paniquait... Finalement, l'animal se recula un peu, puis lui rendit le salut. Un sourire aux lèvres, le petit garçon s'approcha de la gentille bête, et la caressa délicatement. Ouaw, que c'était doux. Par la suite, Matt espérait pouvoir faire un petit tour sur son dos... Si ca devenait comme ça, les Hippogriffes étaient vraiment des créatures très gentilles ! Il se tourna vers Abby, qui lui posa une question, un sourire aux lèvres.


- Dis, Matt, si on lui donnait un nom ? T’en penses quoi ?

Cette simple idée le fit encore plus sourire. Oui, pourquoi pas, ça pouvait être marrant. Matt avait une petite idée pour un nom quelque peu débile, et il songea également à faire une petite farce à Abby. Ben oui, le Gryffy, c'était un p'tit farceur... Un sourire malicieux aux lèvres, il reposa son regard sur l'Hippogriffe qui était vraiment beau. Le jeune élève appliquerait son idée plus tard... A un moment cependant, l'animal ailé cligna des yeux et se trémoussa légèrement. Ah mince, Matt n'avait pas abaissé sa baguette quand il s'était approché de l'Hippogriffe. Dans un geste maladroit mais rapide, il abaissa donc sa baguette, pour que la créature n'ait plus la lumière gênante dans les yeux.

" Euh... Ouais... Disons... Flappy ! "

Après avoir laché cette connerie phrase, il se mit à rire. Flappy, quel nom quand même ! Aaah, un brin d'humour ne fait jamais de mal peu d'humour à l'intérieur de la Forêt Interdite permet d'un peu se détendre. Et de ne pas se soucier des dangers présents... Après avoir bien rigolé, il afficha toujours un large sourire, puis repensa à la petite farce qu'il pourrait faire à son amie. Oui, c'était pas mal trouvé... Les yeux pétillants de malice, il allait chercher son balai l'air de rien, et revint près de la jeune Jaune et Noir. Son écorchure au ventre ne lui picotait plus à présent qu'un petit peu, et sa blessure au coude semblait se cicatrisée. Bref, Matt se plaça près d'Abby, son Brossdur dans une main, sa baguette dans l'autre, et puis pointa un point au hazard au milieu des arbres, tout en s'exclamant :

" Oh, regarde ! Un autre Hippogriffe ! "

Sur ce, le jeune Stevens chevaucha son balai puis décolla rapidement dans les airs. En réalité, il n'y avait pas du tout de deuxième Hippogriffe dans la forêt, mais c'était nécessaire pour la diversion. Cependant, le plan de Matt pouvait être raté, car au moment du décollage, il avait écrasé bruyamment une brindille. Haha, la petite Poufsouffle devait normalement paniqué à présent... Ouais bon, c'est ce que Matt espérait. Après avoir volé quelques secondes vers le haut, le petit brun se retrouva au dessus des arbres de la Forêt Interdite. La lune éclairait à moitié le beau paysage, et la lumière donnait super bien sur les végétaux. Au loin, on pouvait apercevoir le château, et dans le Parc, le lampion avait disparu. Tant mieux pour eux. Il devait être pour le moment assez tard, vu la noirceur du ciel. De nombreux hibous hululaient doucement, ne voulant pas briser le calme de la nuit. Le Rouge et Or pouvait également distinguer le lac aux reflets brillants. Héhé, autant en profiter. Matt fonça donc vers l'étendue d'eau, sentant le vent faire virevolter ses cheveux. Quelques bourraques de vent plus tard, il vint se poser à quelques centimètres de l'eau tout en continuant d'avancer. Youhou, que c'était sensationnel ! Il lacha une main pour toucher le lac, et sentit le liquide glacé lui toucher les doigts. Pour finir, il redressa le manche de son balai et retourna au-dessus de la forêt. Mais par contre, il y avait un problème : Le première année avait perdu l'emplacement de son amie, trop sûr de lui et inconscient de ce qui pouvait se produire. Une fois de plus, le jeune lion paniquait. Il se rongeait même les ongles. ( Oui, un peu difficile sur un balai xD ) Pas de temps à perdre, il descendit et traversa les arbres, pour partir à la recherche de la jeune fille. Mais quel têtu il avait fait ! Laisser son amie comme ça, seule dans une forêt dangereuse...

Une douleur provenant de son épaule le fit grimacer. Sa blessure d'avant n'avait toujours pas cicatrisée, et du sang coulait maintenant en petits flots. Et Matt ne connaissait pas de sorts de guérison. Décidément, il avait vraiment besoin de retrouver Abbygael... Esquivant les branches mal placées ou les racines trop hautes, il continua sa route, zigzaguant encore entre les arbres. Finalement, il distingua un peu plus loin, la probable silhouette de son amie, et il descendit donc de son Brossdur. S'approchant discrètement, il fut de moins en moins rassuré lorsqu'il entendit des bruits bizarres provenir d'autour de lui. Le garçon s'arrêta un instant, à quelque mètres de la Poufsouffle, pour écouter. Ces sons étaient vraiment bizarres. Comme des cris de bestioles. Oui, ça devait être des bestioles... Justement, peu après, une forme rouge se fit voir derrière un tronc, et les bruits semblaient provenir de cette chose... Matt, imprudent, et ne connaissant que peu de sorts, prononça l'incantation
" Nox " , avant de pointer sa baguette sur la forme rougeâtre.

" Euh... Wingardium Leviosa ! "

Une créature se mit alors à léviter, sortant de derrière l'arbre. Cette créature était en fait un chaporouge, en train d'agiter maladroitement ses bras en l'air. Les Chaporouges n'était pas très beaux, et assoifés de sang. Mais oui, la blessure au coude de Matt l'avait alerter. Ou plutôt les avait alerter, car d'autres petits gnomes sortaient à présent de leur cachettes, poussant toujours des cris bizarres...


  
Travaille au lieu de bavarder !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité
avatar



MessageSujet: Re: Balade nocturne [ pv : Matt ]   Mar 9 Sep - 16:19




Maintenant que le bel Hippogriffes, qui avait fait bien peur à la petite Poufsouffle quelques temps plutôt, avait rendu sa révérence à la jeune Abbygael, celle-ci pu s’approcher de lui et commença à caresser son doux plumage. Oui, c’était les mêmes plumes que celle qui avait voleté devant elle un peu plus tôt et qu’elle avait soigneusement rangée dans la poche intérieure de sa cape de sorcière. Elle avait eut peur quand même ! Mais bon, le principal c’était qu’elle n’ait rien, et que Matt non plus ! Tiens, en parlant de Matt, où était-il passé ? La petite Abbygael se tourna rapidement et pu voir son ami au sol, qui faisait également une révérence face à l’animal. Elle sourit un instant lorsqu’elle vit que le jeune Gryffondor se retenait pour ne pas tomber. A ce moment là, Chose émit un sifflement de narine et commença à faire quelques pas sur place. Un peu inquiète, Abbygael se tourna une nouvelle fois vers Matt qui paraissait légèrement apeuré. Heureusement, il y eut plus de peur que de mal car, après avoir reculé, Chose rendit son salut à un Matt des plus souriants. Il s’approcha alors de l’animal et Abby demanda avec un grand sourire si Matt était d’accord avec elle pour lui donne un nom, et la réaction du petit garçon fut quasi immédiate. Un petit sourire malicieux apparut sur le visage du jeune Rouge et Or, mais pourtant Abbygael n’y porta pas attention, trop occupée à chercher un nom pour Chose. Parce que oui, il fallait bien l’avouer, « Chose », c’était pas super comme nom…

- Euh... Ouais... Disons... Flappy !

Flappy ? Mais c’était mignon comme tout ça, Flappy ! Oh oui ! Et puis, ça lui allait bien ! Après avoir terminé sa phrase, Matt se mit à rire et Abbygael ne tarda pas à le suivre, laissant s’échapper un gentil et mignon petit rire. Cette sortie en forêt était une bonne idée finalement, ils s’amusaient bien tous les deux ! Par contre, ils n’étaient absolument pas conscient du danger qu’ils pouvaient encourir, et c’était bien ça le plus grave…

Matt adressa ensuite un grand sourire à sa camarade, puis son petit air malicieux refit surface. Tiens… Bizarre… Une fois de plus, Abbygael n’y fit pas attention. Après quelques instants, alors que la petite Poufsouffle caressait toujours le beau Flappy, Matt partit quelques instants et revint, son balai dans une main et sa baguette dans l’autre, sans qu’Abby ne s’aperçoive de sa courte absence.

- Oh, regarde ! Un autre Hippogriffe ! Dit Matt.

Un autre Hippogriffe ? Oh mais c’était leur jour de chance alors ! Enfin… leur soir de chance, plutôt. En tournant vivement sa tête vers Matt, toute heureuse, elle put voir le bras de Matt un peu amoché, et dont la main indiquait une direction. Un grand sourire sur ses petites lèvres roses, elle suivit la direction que lui indiquait son ami. Laissant voyager son regard de droite à gauche, elle chercha l’Hippogriffe. Tiens, il n’y avait rien. Comme Matt était un peu plus grand qu’Abbygael, elle décida de se mettre sur la pointe de ses petits pieds. Après tout, peut-être qu’elle était trop petite pour le voir ? Non, rien…

- Matt, je le vois pas… Où tu l’as vu ?

Sautillant toujours sur la pointe de ses pieds, Abbygael attendit une réponse de la part de son ami, mais celle-ci ne vint pas. Elle se tourna alors et vit que Matt avait… disparut. Non, il ne devait pas être bien loin… pourtant elle ne voyait même pas la lumière de la baguette de son ami… A cet instant, son sang ne fit qu’un tour. Bon, rien ne servait de paniquer. Peut-être qu’il était allé un peu plus loin pour je ne sais qu’elle raison et il va revenir…

- Matt… ? Dit la petite Poufsouffle un peu apeurée.

Non, toujours rien. Sa baguette allumée à la main, elle s’écarta un peu de Flappy et l’agita rapidement d’un côté et de l’autre comme pour retrouver son ami.

- Matt ? Où tu es, Matt ? C’est pas drôle…

Et en effet, c’était de moins en moins drôle pour la petite Poufsouffle. Etre seule dans une forêt qu’elle ne connaissait absolument pas n’était pas des plus rassurants pour une élève de seulement onze ans. Surtout que d’un seul coup, elle entendit des bruits étranges derrière elle, et Flappy l’Hippogriffe commença à remuer avant de s’en aller un peu plus loin. Non, ce n’était vraiment pas bon signe ! Paniquée, la petite Erwind regarda rapidement d’un côté et de l’autre, comme pour chercher son ami. Oui, elle espérait qu’il lui faisait une petite farce, et que, en haut d’un arbre, il jetait des petites pierres un peu plus loin, provoquant ainsi le bruit qu’elle entendait.

- Matt, si c’est toi, arrête ça tout de suite, ça me fait peur !

Toujours rien. Vu le ton que venait de prendre la jeune Poufsouffle, cela ne faisait aucun doute que si c’était Matt, il aurait immédiatement arrêté. Oui, la petite était littéralement terrorisée. Elle réfléchi un instant à ce qu’elle devait faire, mais rien ne lui vint à l’idée. Finalement, elle n’avait pas vraiment d’autres choix que de courir du plus vite qu’elle le pouvait dans la direction opposée au bruit. Paniquée, elle rangea rapidement sa baguette dans la poche intérieure de sa cape, afin que la lumière n’attire pas plus ce qui se cachait dans les buissons, et se retourna pour commencer sa course. Malheureusement, elle posa le pied contre quelque chose, ce qui la fit malencontreusement tomber par terre. D’ailleurs, à cet instant précis, elle se fichait bien de sa voir ce que c’était. Ainsi, elle s’étala au sol, se retenant de justesse avec ses petites mains. En rouvrant ses yeux clairs, elle pu voir la silhouette d’un jeune garçon un peu plus loin, qui avait réussi à soulever quelque chose grâce à un sortilège. Elle reconnut ainsi Matt et elle en fut très soulagée. Ce qu’il soulevait grâce au sortilège gentiment appris par le professeur Flitwick était… étrange. C’était quelque chose de gros et de… Est-ce que c’était un chapeau ? Un chapeau ?! Oh non ! Comprenant de quoi il s’agissait, Abbygael ne réfléchit même pas. Elle se releva d’un bon, un peu de terre éparpillée sur son visage, attrapa son balai et commença à courir en direction de Matt. Une fois arrivée à côté de lui, elle lui attrapa vivement le poignet avec sa petite main, et le força à courir avec elle, l’obligeant à rompre le sortilège de lévitation.

Après avoir couru une nouvelle fois pendant plusieurs minutes, la troupe de Chaporouges à leurs trousses, les deux jeunes élèves s’arrêtèrent un instant. Ces êtres étaient bien plus petits qu’eux et ce, malgré leur taille de jeunes enfants. De ce fait, ils arrivèrent enfin à les semer et Abbygael pu lâcher le poignet de Matt, auquel elle s’était agrippée du mieux qu’elle le pouvait, de peur de perdre son ami de vue une nouvelle fois. Maintenant, ils étaient là, entrain de reprendre leur souffle. Malheureusement, la troupe en colère ne tarda pas à les rattraper et, ne sachant trop où aller pour les semer, les deux amis décidèrent de monter sur leurs balais magiques. Ainsi, ils seraient en sécurité à plusieurs mètres du sol. « Debout ! » Ordonnèrent-ils vivement à leurs Brossdurs. Ils montèrent ensuite dessus sans perdre de temps et décollèrent, tapant du pied par terre.


Revenir en haut Aller en bas

avatar
Assistant

Parchemins : 336
Âge : 28 ans
Actuellement : Assistant en DCFM


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
Multi-compte de: Matt

MessageSujet: Re: Balade nocturne [ pv : Matt ]   Mer 1 Oct - 17:24

Bouaah, que c'est moche ! Tel était la réaction de Matt lorsqu'il avait vu ces petites bêtes. Bah, après tout, il n'avait qu'à les buter, et puis on n'en parlait plus. Même si ils étaient 10... euh... 20 maintenant, et... La troupe de chaporouges augmentait, mais le jeune garçon gardait son sang-froid. C'était pas des nains de 50 centimètres les bras levés, sur un tabouret qui allaient lui faire peur. Ils poussaient juste des cris bizarres, c'était tout ce qui pouvait faire peur ! Enfin, non... Peut-être leurs yeux rouges... Et leurs dents pleines de sang... Hum ! Non non, ça ne faisait pas peur ! Matt ne tremblait pas du tout des mains, loin de là. Enfin, si...

Mais alors qu'il voulait stopper son sortilège de lévitation pour affronter les gnômes, une main lui attrapa le poignet et l'emporta, l'obligeant à courir. Son Wingardium Leviosa était en effet brisé, mais il n'avait pas pu défié ces petits chaporouges. Tiens, ce nom lui rappelait quelque chose. Un conte, peut-être ? Ouais bon, c'était pas le plus important pour le moment. Il n'avait pas que ça à réfléchir. Il se retourna donc et reconnut dans la pénombre son amie Abby, apparemment appeurée. M'enfin, y'avait pas de quoi ! Euh... si, Matt, si...

Dans une course éffrenée, les deux élèves réussirent à semer les nains moches. Oui, c'est comme ça que Matt qualifiait les Chaporouges. Il n'aimait pas se faire interrompre pendant un défi, enfin, sûrement se serait-il fait bouffer par les gnômes si Abby n'était pas arrivée. Mais il ne voulait pas l'admettre, même si ça pouvait être vrai. Le première année s'arrêta donc pour souffler, car après avoir sprinté quelques minutes dans la Forêt Interdite, il y avait de quoi être essouflé. Il ralluma ensuite sa baguette en chuchotant un
" Lumos ". Il se tourna après vers la jeune Poufsouffle, elle aussi, en train de reprendre. Okay', elle l'avait retrouvé, elle avait peut-être eu peur, mais pourquoi avait-elle emmené Matt avec elle pour fuir ? Fuir... Le jeune Stevens n'aimait pas ce mot. Pour lui, c'était un synonyme d'abandon, de défaite. Mais bon, il y avait sûrement d'autres créatures à combattre dans la forêt. Toujours aussi têtu celui-là... Il jeta un oeil autour de lui, mais ne distingua aucune bêtes, et se tourna alors vers son amie pour s'exclamer ;

" Pourquoi t'as fuis ? C'est que des p'tits gnômes ! "

Fronçant les sourcils, il resoufffla un coup puis s'assit sur la terre molle parsemée par endroit d'herbe ou de plantes. Quand même, cette forêt faisait assez peur, et était vraiment très dangereuse. Mais le jeune Gryffy n'en était pas conscient, ne cherchant que l'action et l'aventure. Tellement les deux premières années avaient courus, Matt avait un peu mal aux muscles, surtout aux jambes, et de ce fait, il mordait le col de son pull. Le jeune Rouge et Or ne se demandait même pas si il allait sortir vivant de cette forêt, mais vu son état, on se demandait vraiment. Même si il était résistant... La transpiration perlait sur son front, de la terre et du sang par endroit occupaient sa figure, et des écorchures jonchaient ses jambes, son ventre et ses bras.

Et puis hop, les nains moches refirent leur apparition ! Le brunet se leva alors brusquement, et eteignit sa baguette, mais ne se défendit pas à temps car déjà un chaporouge lui sauta dessus.


* Merde ! *

Alors qu'il se réétalait à terre, Abby monta sur son Brossdur pour mieux se mettre en sécurité. La petite créature, avec sa vieille tête, poussa un cri perçant tout en essayant de prendre la baguette de Matt. Le garçon, probablement sans autre choix, envoya son poing dans le Chaporouge qui partit valser et qui s'étala finalement violemment sur un arbre. Parfois, la magie ne fait pas tout. Le jeune lion se releva de suite, et pointa sa baguette sur une petite troupe de nains moches qui s'étaient séparés du reste du groupe. Avec rage, il cria une formule entre les dents qui, malheureusement, rata. Il réessaya alors, essayant d'articuler le mieux qu'il pouvait.

" Expelliarmus !! "

Et paf, le groupe de Chaporouges explosa, s'éparpillant et gisant par terre. Matt attrapa ensuite son balai, et monta rapidement dessus avant que les autres nains ne viennent lui crier aux oreilles. Abby était toujours à ses côtés, et donc après avoir jeté un bref coup d'oeil vers elle, le petit brun lança une formule qu'il avait difficile à éxécuter, mais qu'il réussit miraculeusement. C'était " Incendio " . Et les effets ne furent pas mauvais. C'était d'ailleurs amusant de voir ces petites bêtes, en feu, courir partout et se rentrer dedans. Matt relança la formule, un sourire narquois aux lèvres. Les 3/4 des gnômes devaient à présent être abattus. Allez, fallait bien en laisser à Abby ! Toujours un grand sourire sur les lèvres, Matt regarda la Jaune et Noir malicieusement, avec un regard sûrement expressif. La lueur des flammes se réflétait sur les pupilles du jeune garçon, qui semblait fier de lui. Un petit combat, voilà ce qui pouvait l'amuser pour le moment.

Et puis, deux p'tits rebels en forêt, ça ne peut faire que des ravages... En effet, pour l'instant, ils avaient déjà volé des balais, échappés à un vieux crouton quelqu'un qui était sûrement Rusard, affrontés le vent sur leur Brossdur, rencontré un gentil Hippogriffe, courus, combattus... Wouaw, déjà pas mal. Et ça ne faisait que commencer ! Enfin, non pas vraiment... Surtout vu l'état dans lequel ils étaient déjà. Mais bon, si ils étaient venu dans un lieu interdit, qui est en plus une immense forêt, c'est qu'ils étaient un minimum courageux. Et inconscients surtout...


  
Travaille au lieu de bavarder !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Balade nocturne [ pv : Matt ]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Balade nocturne [ pv : Matt ]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Balade nocturne [ pv : Matt ]
» Balade nocturne - PV (terminé)
» Balade Nocturne [PV Itsumy et Deino, si tu veux]
» [FB -3 mois] Balade nocturne sur west blue [ solo]
» Balade nocturne (ouvert)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
HP-Hogwarts :: Archives :: Archives :: Les vieux grimoires :: Les années précédentes :: Sujets clos année 6-
Sauter vers: