AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  






Partagez | 
 

 Un Matin

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
AuteurMessage

Parvati
avatar



MessageSujet: Re: Un Matin   Sam 13 Mai - 12:51

Parvati pouffa légèrement à cause de la remarque de Lavande, ah la la. Parvati, enfant si imprudente, que ça soit dans ses phrases ou dans ses gestes, quand même, un serpent dans une cage, il fallait l'inventer celle-là ! Parvati continua de pouffer en rougissant légèrement... Quand Neville parla, Parvati retrouva son calme et écouta Neville.

<< Oui, tu as bien raison... Mais c'est quand même bizarre, vous ne croyez pas qu'il nous cache quelque chose ?>>

Dit-elle d'un ton pensif, elle se demandait si c'était vrai et si oui, pourquoi il leur cachait ça ?! Elle se laissa surbmerger pas son imagination, et si il c'était fait attaqué par une bête monstrueuse, ou encore... était-il tombé de l'escalier ?! Quand elle vu que la pauvre Lavande venait de tâcher sa robe, Neville et Parvati ne rigolait pas, surement parce qu'ils étaient tout deux très maladroit quand on parlait des tâches, Neville venait de prononçer un sort avec une voix ferme, déterminée et il avait réussi.

<< Bravo Neville ! >>

La jeune sorcière sourit, quand elle vu une autre griffondor arrivée, elle avait l'air fatigué, même bizarre...

<< Salut Nymphalis ! >>
Revenir en haut Aller en bas

Invité
avatar



MessageSujet: Re: Un Matin   Sam 13 Mai - 18:08

Nymphalis mâchonnait son toast, si bien qu'elle ne fit pas tout de suite attention à la salution de Parvati. Elle commença à boire son chocolat avant qu'une petite voix -sa conscience, son Jiminy Cricket- ne lui fasse remarquer que ce serait plus courtois de s'enquir de la santé de ses condisciples plutôt que de se gaver à la façon d'une vache n'ayant pas brouté depuis un ou deux mois. Elle avala donc ce qu'elle avait dans la bouche avant de déclarer poliment :

"J'espère que vous allez bien. Moi, en ce qui me concerne..."

Elle se retint d'ajouter : "En ce qui me concerne, j'imagine que je dois avoir une tête d'enfer, peut-être parce que j'ai découvert les effets néfastes de trois gouttes d'alcool ou encore parce que j'ai sauté le dîner car je n'avait pas envie de manger, ce qui m'a profondément empêcher de dormir, mais que voulez-vous ?" Un vrai moulin à parole, cette Nymphe. Elle s'aperçut que son blason était à l'envers et le remit à l'endroit, mais il lui échappa des mains. Elle sortit sa baguette et tenta un sort souvent utilisé par sa mère :

"Accio !"

Mais ce fut la tasse qui arriva dans sa main, renversant son contenu par terre. Nymphalis décida d'adopter une attitude un peu plus moldue et se baissa pour ramasser le blason.
Revenir en haut Aller en bas

Parvati
avatar



MessageSujet: Re: Un Matin   Sam 13 Mai - 18:19

Parvati fu surprise que la jeune élève ne lui réponde pas, son côté démon aurait bien voulu lui montrer comment été Parvati mais le côté ange ne voulait pas et se fu une guerre sans merci entre le démon et l'ange. A la fin, ce fu l'ange qui gagna, Parvati saisit une pomme et commença à la manger. Quand la jeune fille déçida enfin à parler.

<< Oui, ça va très bien ! >>

Parvati regarda la jeune sorcière qui ne savait pas encore ce sort, Parvati ne le savait pas non plus, comment bien le formuler ect... Elle continua de manger sa pomme, elle regarda l'heure.

<< Bon, et bien, je vais aller me préparer ! A tout à l'heure ! >>

Parvati sourit et se leva de table, elle se dirigea vers la porte de la grande salle, elle regarda le plafond. Les nuages se dissipèrent, puis Parvati sortit de la grande salle, elle marcha pour aller à la salle commune des griffondor où elle prendrait ses affaires pour le cour suivant ...
Revenir en haut Aller en bas

Invité
avatar



MessageSujet: Re: Un Matin   Dim 21 Mai - 15:50

Parvati se leva et quitta la table. Nymphalis la suivit du regard jusqu'à ce qu'elle quitte la Grande Salle et poussa un petit soupir. Avec qui allait-elle parler, maintenant ? Elle coula son attention envers Neville. C'était un garçon assez maladroit, du moins c'était le plus maladroit que jamais la jeune fille n'eut vu. Elle lui adressa un léger sourire ; il était temps de sympatiser un petit peu avec ses camarades de classe. Elle plaça d'un geste lent sa mèche rebelle derrière son oreille et fronça les sourcils pour mieux l'apercevoir -oui, elle avait oublié de mettre ses lunettes. Elle continuait de mâchonner son toast, porta son bol de chocolat fumant à ses lèvres et but. Puis, elle mangea un oeuf à la coque, trempant dedans une mouillette dégoûlinante de beurre avant de dire :

"ça va ? Vous parliez de quoi ?"

Non, elle ne vouvoieait pas Neville, elle parlait à l'ensemble de la table. Elle avait vaguement entendu le mot "serpent" mais ne s'en affola pas. S'il y avait des serpents, le directeur saurait comme les chasser. En fait, elle pensait plutôt aux examens qui approchaient à grands pas. Elle avait toujours été peu douée aux parties théoriques et un peu -rien qu'un tout petit peu- maladroite sur les parties pratiques.

*Voyons... comment transformer une allumette en épingle...*

Elle fronça de nouveau les sourcils.
Revenir en haut Aller en bas

Neville
avatar



MessageSujet: Re: Un Matin   Dim 21 Mai - 16:04

Neville était parti faire un petit tour au pays merveilleux de ses pensées (Neville-Land, en fait) ce qui expliquait son manque total de réaction depuis quelques minutes.
Il émergea toutefois lentement mais sûrement de son état second lorsque Nymphalis lui adressa la parole.

Il connaissait mal la fillette, ce qui, au fond, n'était pas étonnant. Le malheureux Londubat semblait dépourvu de tout sens social et son cerveau avait tendance à fuir dès qu'il s'agissait de communiquer avec les représentants de la gente humaine.
Situation qui atteignait son paroxysme quand il se retrouvait, à son grand dam, face à Rogue ou à un Serpentard.

Cependant, Nymphalis était une Gryffondor, autrement dit, une membre de sa propre maison, par conséquent, elle ne pouvait pas être aussi mauvaise et sadique que le professeur Rogue, n'est ce pas ? D'ailleurs, il était certainement très difficile de faire pire que Rogue. La terreur que celui-ci inspirait à Neville était viscérale. Dès qu'il le voyait apparaître, je jeune garçon avait l'étrange et désagréable sentiment que son estomac se liquéfiait ou que son coeur manquait un battement. Il se sentait alors tel le petit animal velu pris au piège du chasseur.

Le Gryffondor secoua énergiquement la tête pour en évacuer Rogue et sourit timidement à Nymphalis avant de se servir un verre de jus de citrouille, excellent contre la nervosité, paraît-il.
Il but une gorgée avant de répondre :

- On était en train d'évoquer l'accident de Ron. Je soulignais juste qu'il était étrange qu'il se soit fait mordre en herbologie, sachant qu'on est ensemble pour cette classe... Alors, à moins qu'il ne suive des cours particuliers, je ne vois pas comment sa morsure a pu passer inaperçu. Sans compter qu'il aurait forcément demander à aller à l'infirmerie le plus vite possible, tu ne crois pas ?

Contre toute attente, Neville était parfois capable de se montrer d'une logique implacable. Par ailleurs, il détestait d'un problème lui résiste et il pouvait passer des heures sur un casse-tête. Il y avait toujours une solution, c'était obligé, le monde ne pouvait tout simplement pas être si cruel avec ses habitants, il devait y avoir une justice quelque part.
Revenir en haut Aller en bas

Invité
avatar



MessageSujet: Re: Un Matin   Mar 23 Mai - 14:27

La jeune Gryffondor venait de finir de déjeuner, cependant la conversation atteignait un point des plus palpitant ! Elle n’allait pas partir maintenant ! Pour s’occuper les mains elle entreprit de construire une petite pyramide avec les miettes de pains qui étaient éparpillées un peu partout sur la table.

Elle releva les yeux quand une nouvelle arrivante de leur dortoir s’installa à leur table. Elle ne lui avait jamais vraiment beaucoup parlé, mais elle accueillit la jeune demoiselle avec un sourire des plus chaleureux. Elle s’appelait Nymphalis si les souvenirs de Lavande étaient exacts. Après deux ou trois phrases échangées avec Parvati, Nymphalis rejoint la conversation ou Neville pour une fois parlait de façon plutôt animée. Il aimait la sécurité et visiblement l’idée d’une agression dans les serres de botanique ne l’enchantait pas le moins du monde.

Lavande pensait sincèrement que si Ron avait été blessé pendant un cours du professeur Chourave les élèves s’en seraient aperçu d’une part et ensuite le nécessaire aurait été fait pour leur sécurité d’autre part. Ainsi le sujet ne l’inquiétait pas vraiment.


« Peut-être que Ron a senti à peine un picotement quand il s’est fait mordre ! Si ça se trouve c’était une sorte de venin à retardement non ? »

Elle avait parlé d’une voix un peu évasive, elle n’était pas vraiment convaincue par sa réponse mais elle ne voyait pas comment d’autres explications pourraient convenir.

« En tous cas pas la peine de paniquer. Je pense que les professeurs font leur maximum pour que nous restions toujours en sécurité ! »

Peut-être que ses paroles allaient rassurer Neville ? Elle échangea un regard avec Nymphalis, espérant clairement qu’elle allait approuver ses paroles pour rassurer leur camarade qui était connu pour s’angoisser facilement.
Revenir en haut Aller en bas

Neville
avatar



MessageSujet: Re: Un Matin   Jeu 25 Mai - 18:29

Neville, contrairement à ce que semblait croire Lavande, n'était pas paniqué. Il était intrigué, ce qui est totalement différent. Sa logique se heurtait à une énigme franchement tordue ce qui avait le don de le plonger dans une perplexité totale et une humeur massacrante. Tout était logique en ce bas monde donc, il y avait nécessairement une solution sensée à l'accident de Ron. Et son petit doigt lui soufflait que cette solution ne se trouvait pas dans les serres de botanique.

La plupart des gens considéraient Neville comme un brave garçon à l'intelligence un peu réduite. C'était faux. Sous des airs affreusement niais et typiquement idiots, Neville possédait un vrai cerveau, capable d'effectuer de vrais raisonnements et avec une vraie capacité de déduction. Il ne le montrait pas, c'était tout, préférant garder ses petites pensées pour lui seul, tout persuadé qu'il était qu'elles n'intéressaient, de toute manière, pas les autres. Certes, il n'était pas Hermione Granger mais le casse-tête chinois, il connaissait à force d'en faire lors des dimanches pluvieux - fait courant en Angleterre - passés avec sa grand-mère.

- Du venin à retardement ? dit-il, sceptique, possible, mais dans ce cas, comment tu expliques que personne d'autre n'ait été mordu ? S'il se sentait agressé, ce serpent aurait dû attaquer plus d'une personne.

Il secoua la tête. Vraiment, ça ne collait pas, cette histoire de serpent. Harry et Hermione, eux, devaient forcément connaître la véritable raison de la blessure de Ron. Néanmoins, Neville doutait fortement qu'ils en parlent.
Changeant de sujet, puisqu'il sentait qu'il n'y avait rien à tirer d'un prolongement de la conversation, il reprit :

- C'est vraiment trop bête que Gryffondor perde encore la coupe des maisons cette année... Si seulement Rogue ne nous enlevait pas tant de points...
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Un Matin   

Revenir en haut Aller en bas
 
Un Matin
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
 Sujets similaires
-
» bonjour [pv Petit Matin]
» Editorial Le Matin: Pourquoi l'haitien s'autoflagelle-t-il autant?
» Yosei, l'étoile du matin
» Matin de printemps...
» Fatal Bazooka - Ce matin va etre une pure soirée

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
HP-Hogwarts ::  :: Archives :: Les vieux grimoires :: Les années précédentes :: Sujets clos année 1-
Sauter vers: