AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  




Partagez
 

 | Défi - 30 Baisers * [ 25/30 ] |

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage

Invité
Anonymous




| Défi - 30 Baisers * [ 25/30 ] | Empty
MessageSujet: | Défi - 30 Baisers * [ 25/30 ] |   | Défi - 30 Baisers * [ 25/30 ] | EmptyMar 30 Sep - 21:53





-----------------
Amber's 30 kisses
-----------------






      | Défi - 30 Baisers * [ 25/30 ] | Avakristenbellsolgf6
        1. Regarde-moi [ Seth Griffins ]
        2. Nouvelle ; lettre [ Matt Stevens ]
        3. Scandale [ Daniel Sallers ]
        4. Toi et moi [ Matt Stevens ]
        5. « J’ai quelque chose à te dire … »
        6. Entre le rêve et la réalité [ Hayden Smith ]
        7. Superstar [ Anthony Saintclerc ]
        8. Jardin secret [ Matt Stevens ]
        9. Course folle [ Matt Stevens ]
        10. #10 [ Daniel Sallers ]
        11. Fleur [ Matt Stevens ]
        12. De bonne humeur [ Louis Sanders ]
        13. Liens [ Daniel Sallers ]
        14. Musique [ Matt Stevens ]
        15. Le bleu le plus pur [ Matt Stevens ]
        16. Invincible, sans égal
        17. kHz [ Louis Sanders ]
        18. « Dites ahhh… » [ Roman Jones ]
        19. Rouge
        20. Retour à la maison [ Daniel Sallers ]
        21. Violence ; pillage ; extorsion [ Vincent Fayr ]
        22. Bercer [ Matt Stevens ]
        23. Bonbon [ Hayden Smith ]
        24. Bonne nuit [ Matt Stevens ]
        25. Obstacle [ Daniel Sanders ]
        26. Si seulement tu étais à moi [ Daniel Sallers ]
        27. Débordement [ Keira Williams ]
        28. Médicament [ Siegfried Léthé ]
        29. Le bruit des vagues [ Matt Stevens ]
        30. Baiser







    Dernière édition par Amber James le Sam 21 Avr - 16:29, édité 37 fois
    Revenir en haut Aller en bas

    Invité
    Anonymous




    | Défi - 30 Baisers * [ 25/30 ] | Empty
    MessageSujet: Re: | Défi - 30 Baisers * [ 25/30 ] |   | Défi - 30 Baisers * [ 25/30 ] | EmptyLun 6 Oct - 23:49

    Titre : Et si l'élève dépassait le Maître?
    Couple : Matt Stevens / Amber James
    Personnages concernés : Les deux et Heaven Clarks
    Rating (G, PG, PG-13, R, NC-17) : G
    Thème (numéro et nom) : 14. Musique
    Tomes concernés (au delà de l'année en cours ?) : Cinquième année des deux =)
    Cadre (époque et lieu si besoin) : Poudlard, au bal de Noël





    ************

    Et si l'élève dépassait le maître ?

    ************

    | Défi - 30 Baisers * [ 25/30 ] | 090523042529181255 | Défi - 30 Baisers * [ 25/30 ] | 090523042602226313 | Défi - 30 Baisers * [ 25/30 ] | 090523042623237237
    @Obsession27









      Amber avait beaucoup, mais vraiment beaucoup de défauts. Elle aimait charrier, manipuler, inventer, extorquer, se rehausser. Elle aimait toutes ces choses qui faisaient d'elle sûrement une des pires Serpentards du moment et même des temps à venir! Pour bien prouver ce fait, il n'y avait qu'à voir son entourage: Voyez-vous quelque chose d'autre que du vert l'entourant? Non? Et bien vous n'êtes ni fous, ni daltoniens, c'est normal, parce que la petite vipère n'avait pas d'autres ami que de Serpentards, c'était dans sa nature. Les autres maisons ne la méritait pas selon elle, ces Griffondors trop idiots et toujours chouchous des professeurs! Puis, ces stupides Poufsouffles qui pensaient qu'un sourire béat et des bras ouverts suffisaient à survivre dans le milieu hostile qu'était la vie active. Surtout pour des sorciers. Et pour finir, ne parlons des Serdaigles, trop sérieux, trop dans la Lune... Et oui, Amber était tombée dans la maison parfaite... pour elle! Amber admettait même ses défauts, enfin, dans un certain sens, car pour elle, c'étaient plutôt des qualités... Mais passons.

      Il y avait néanmoins une qualité que les garçons lui donnaient, ainsi qu'elle-même, cela va de soi, c'était qu'elle était bien jolie la petite princesse. Un peu trop même, on ne se demandera même pas qui dit ça! A force de profiter de cette qualité, la plupart de ces "proies", ceux ui la distrayaient, se méfiaient en la voyant arriver, ce qui rendait les choses beaucoup moins facile pour la petite James... Mais beaucoup plus amusantes! Néanmoins, elle arrivait souvent à appater les garçons bah avec un tel talent pour la manipulation >< et pour cette soirée, c'était déjà choses faite. Deux garçons avec qui elle avait danser et qu'elle avait planté au milieu de la piste. Sans cavalière. A cette pensée, la petite Serpentard eût un sourire glacial, ça l'amusait beaucoup de faire se genre de petits tours aux garçons, plaisants, distrayants et ainsi elle prouvait bien aux autres Serpentards qu'ils avaient intérêt à ne pas lui chercher des noises où ils leur en coûteraient. Serpentard jusqu'au bout! Maintenant, Amber était assise, un sourire aux lèvres mais surtout une coupe de champagne en main. Tout adolescent digne de ce nom buvait. Un peu, voir même beaucoup, mais bon pour une fois, la petite James faisait partie de la catégorie la plus normale: un peu d'alcool. Parce que si celle qui manipulait était ivre, ça ne marchait pas trop. C'était elle la manipulatrice, pas les autres! Elle prévoyait à l'avance la petite demoiselle... Donc, assise, elle observait es couples dansant sur la piste, on aurait presque pu les croire tous amoureux! Peace And Love... Vous n’y croyez pas quand même? L'amour ça n'existait pas, du moins pas dans la vie d'Amber James; même si en de rares moments il lui venait d'espérer tomber un jour vraiment amoureuse de quelqu'un; mais elle chassait vite fait cette pensée absurde.


    « Hé ! James ! J'arrive pas à y croire: t'es toute seule ! »

      Amber se retourna en souriant, Heaven Clarks allait vers elle. D'ailleurs, étonnant aussi, elle était seule, sûrement qu'elle ne le serait pas longtemps, néanmoins c'était assez impressionnant qu'elle accorde du temps à sa "fan". C'est vrai qu'entre elles deux ç'avait mal commencé au début, Heaven n'aimait pas les premières années à part Marie -enfin à cette époque là, maintenant Marie n'était plus première année- et snobait toujours la petite James. Toujours calme, elle, admirait simplement la manière dont Heaven Clarks manipulait les gens, elle voulait faire exactement la même chose et au fil du temps, elles s'étaient mutuellement acceptées et maintenant elles n'étaient pas amies non, mais ele se supportaient très bien. Se cherchaient les noises, se taquinaient, ais pourtant n'étaient pas ennemies. En fait, leur relation était très très compliquée... Et là, elle venait la narguer.


    « Oui pourquoi ? T'as peur que je te fasse de l'ombre ? »

    « Pfff, arrêtes de dire des conneries James, j'suis bien mieux que toi ! T'es que ma copie... en moins bien ! »

      Il fallait avouer qu'Heaven Clarks lui avait appris quelques trucs, même beaucoup de trucs. Néanmoins la petite Serpentards avaient bien trop de fierté pour avouer qu'elle avait participé à ce qu'Amber pouvait faire maintenant; même trop de fierté pour avouer que quelqu'un l'avait aidé tout court!


    « Comment tu veux que je te prouve que je suis meilleure que toi, Clarks ? »

      Un sourire qui ressemblait fort à celui d'un prédateur se dessina sur le visage de l'écossaise. Bien, Amber venait de commettre sa première erreur de la soirée, pourquoi avoir demandé cela à Heaven Clarks? Elle n'aurait pas pu la fermer pour une fois?!


    « Bien... Alors tu embrasses le premier Griffondor qui passe ! »

      C'aurait été bien marrant que ce soit Haven qui passe tiens, elle aurait eu l'air fine là, la petite princesse Clarks! Mais non, bien sûr, ce ne fût pas lui qui passa mais l'ancien petit, maintenant devenu assez grand, Matt Stevens. Génial. Ca marcherait jamais, elle aurait beau utilisé tous les stratagèmes possibles et inimaginables, mais ça ne marcherait pas... Bon, mais pour avoir au moins la moitié de son honneur, elle devait essayer. Juste essayer. Et réussir . La petite Serpentard se déplaça doucement vers le Griffondor, avec un air complètement innocent; bien que personne ne l'aurait cru innocente, son air était si convaincante qu'à force, tout le monde aurait pu la croire!


    « Salut Matt... Tu es tout seul ? »

      Quelle perspicacité! Mais bon, il faut premier lancer l'hameçon avant d'attraper le poisson, n'est-ce pas? Mais bon, le Griffondor était lui aussi perspicace...


    « Donnes-moi une seule bonne raison pour danser avec toi et me faire larguer juste après Amber ? »

    « Et bien... Parce que: un, tu es seul, dit-elle en énumérant sur ses doigts, deux, tu devrais te sentir flatté, pleins de garçons paieraient cher pour être à ta place et trois, je sais que tu ne peux pas résister aux jolies filles... Et je suis jolie. »

      Amber s'approcha du garçon, vraiment très près du garçon et leva la tête vers la sienne. Il était bien plus grand qu'elle mais Amber en imposait bien plus que le très grand Griffondor! Elle pencha la tête vers le côté, comme un petit chien suppliant et répéta sa question. Matta garda un air sévère quelques minutes, comme pour lui faire comprendre que pour lui dire que ce n'était pas la peine mais finit par sourire d'un air las et de lui attraper la taille pour danser un slow comme par hasard ><. Amber lui sourit presque comme s'il était un ami et mit sa tête sur son épaule. Là, le Stevens, il était scotché, qui aurait pensé que la vipère pouvait être... douce?! Personne et encore moins lui. Mais le pauvre se faisait bien des idées, Amber l'appâtait seulement, il ne fallait pas qu'il la repousse juste au dernier moment, c’aurait été trop bête. Et justement le moment arrivait à grands pas. Tandis que la chanson se finissait et que les couples s'arrêtaient quelques secondes, Amber James se mit sur la pointe des pieds, vraiment très haut sur la pointe des pieds et embrassa Matt Stevens.
      *Note: A ne plus refaire*

      Pas qu'il embrassait mal; Amber devait même difficilement avouer qu'il embrassait bien, mais c'était un Griffondor et Griffondor-Serpentard, ce n'était pas possible, même contre-nature! Elle se dégagea des mains du Griffondor et avec un sourire victorieux partit dans la direction des portes de la Grande Salle. Elle passa devant Heaven et dit, le sourire encore plus grand:


    « C'est bien ce que je dis! Je suis devenue meilleure que toi Clarks, faudra t'y faire ! »

      Ne lui laissant pas le temps de répondre, elle sortit de la Grande Salle, laissant son troisième et dernier cavalier de la soirée sur la piste. Seul...




    [ 1350 ]


    Dernière édition par Amber James le Ven 12 Juin - 23:28, édité 7 fois
    Revenir en haut Aller en bas

    Invité
    Anonymous




    | Défi - 30 Baisers * [ 25/30 ] | Empty
    MessageSujet: Re: | Défi - 30 Baisers * [ 25/30 ] |   | Défi - 30 Baisers * [ 25/30 ] | EmptyLun 13 Oct - 22:03

    Titre : La vengeance est un plat qui se mange froid… Ou chaud xD
    Couple : Matt Stevens / Amber James
    Personnages concernés : Le couple et sous-entendu à Summer Smith et Heaven Clarks
    Rating (G, PG, PG-13, R, NC-17) : PG-13 (pour le sous-entendu)
    Thème (numéro et nom) : 24. Bonne nuit
    Tomes concernés (au delà de l'année en cours ?) : Heu ça n’entre plus vraiment dans ceux de JK ^^’
    Cadre (époque et lieu si besoin) : Cinquième année de Matt et Amber



    ************

    La vengeance est un plat qui se mange froid... Ou chaud xD

    ************

    | Défi - 30 Baisers * [ 25/30 ] | 090523042731141661 | Défi - 30 Baisers * [ 25/30 ] | 090523042802443152 | Défi - 30 Baisers * [ 25/30 ] | 090523042828448679
    @Obsession27










      Une fois de plus, la neige tombait en rafale sur Pré-Au-Lard et pourtant la petite James ne bougeait pas. Pas d’un poil. Et en plus, elle gardait la bouche ouverte. Oui, oui, vous ne rêvez pas, Amber James avait bien la bouche grande ouverte par la surprise, profitez-en car ce ne durerait pas mais le fait était là, elle ne savait pas quoi faire mise à part rester debout sans bouger. Matt Stevens venait de l’embrasser. Matt Stevens ! C’était son jouet à elle et pas le contraire, il n’avait pas le droit de la prendre par les hanches d’abord, le seul qui pourrait un jour faire ça, elle ne l’avait pas encore rencontré. Ce n’était qu’un Griffondor ! Une pauvre écrevisse qui essayait d’être plus malin qu’elle mais il se plantait, c’était lui qui devrait s’écraser face à elle, il n’avait pas le droit de l’embrasser comme ça, devant ses amies, et encore moins devant un de ces stupides Griffondors. Encore plus idiot que Stevens, oui, lui avait encore le droit de poser ses lèvres sur les siennes sans risquer de mourir dans les heures suivantes, mais là, le Griffondor, il n’aurait même pas le temps de voir le coup arriver. Il allait lui faire payer ! C’était sûr, autant qu’elle s’appelait Amber James ! Foi de Serpentard.
      Néanmoins, à la grande horreur de la princesse, son jouet n’avait pas complètement eu tord, le baiser ne lui avait pas déplu, loin de là, elle aurait recommencé à l’infini, mais pour que la vipère le dise, vous pouvez toujours vous brosser ! Elle toucha ses lèvres, pensive, sentant encore celles de Matt –Ca y est, elle l’appelait Matt, une certaine Heaven serait pas contente >< -, oh là là, une bonne douche froide ne lui ferait pas de mal, malgré le fait qu’il fasse déjà très froid. Et pour ne pas tomber malade –bah embrasser avec le nez qui coule ce n’est pas top #ZBAAAF#- il vaudrait mieux fermer ta bouche, petite James !


    « Je rêve ou ils nous a traité de groupies ? »

      Amber leva les yeux au ciel, vraiment en retard celle-là. La vert et argent se demanda ce que cette idiote faisait avec elle à vrai dire, elle ne traînait pas avec n’importe qui quand même, et une simple d’esprit ne pouvait pas faire partie de son entourage, hors de question. De plus, la petite Serpentard qui allait bientôt se faire jeter du groupe avait lancé cela au mauvis moment, justement Amber, pourtant souvent calme, était là en colère mais surtout très frustrée. Stevens allait payer. Oui, bon, d’accord, elle n’arrêtait pas de se le répéter, mais une soiffe de vengeance s’était emparée d’elle. De n’importe quelle manière mais il allait payer. Mais revenons-en à la malchanceuse Serpentard qu’était « l’amie » d’Amber. Elle se tourna vers la jeune fille, une pauvre petite idiote, un an plus jeune qu’elle, petite blondasse qui croyait pouvoir arriver à la cheville d’Amber mais non, personne ne lui arrivait à la cheville sauf peut-être Heaven Clarks, celle qui lui avait appris tellement de choses sur l’art d’avoir un garçon entre ses mains. Bref, cette fille là devait dégager. Et ce serait bien cru. Amber se retourna, furieuse, vers la Serpentard, ses yeux jetant des éclairs, quand on dit qu’elle est en colère, c’est le cas ! Ses plus anciennes amies, connaissant parfaitement ce regard, reculèrent imperceptiblement.


    « Dégage » cracha-t-elle.

      La fillette fit une tête d’ahuri. Etait-ce bien à elle que parlait Amber ? La prenant comme elle prendrait un handicapé –ou son père ><- la jeune fille reprit en articulant très lentement :


    « Toi. Oui toi ! Tu. Dégage de là ! J’ai rien à faire avec une idiote comme toi ! »

      Après un moment de flottement, la petite comprit enfin –ce qu’elle pouvait être lente celle là, encore pire qu’Amber ne l’imaginait…- partit en courant avec quelques sanglots, ce qui eût le don de faire sourire la vipère. Une chose de faite. Les filles se rapprochèrent, la félicitant de son franc-parler et qu’elles aussi étaient contentes qu’elle parte. Un peu lèche-botte, mais cela plaisait beaucoup à la petite princesse pourrie gâtée, plus elles étaient attaché à elle, mieux c’était ! Oh là là, Stevens avait encore raison ! C’était des groupies qui l’entouraient, elle avait horreur d’avouer que quelqu’un avait raison ! Mais c’était dans le caractère de la Serpentard de ne pas avoir beaucoup d’amies et parmi les « groupies », il y en avait plusieurs qu’elle considérait comme ses amies, incroyable non ? Les jeunes filles discutèrent ainsi pendant un moment, mais Amber était un peu dans la Lune, elle ne pouvait pas s’empêcher de penser à Matt, que faire pour lui faire payer ? Elle ne savait pas vraiment, si elle pouvait éviter (encore) un baiser, ce serait bien, après tout, il ne faudrait pas non plus que l’écrevisse pense qu’elle était amoureuse de lui, loin de là, simplement, comme toutes adolescente normale, elle aimait bien les garçons. Aimer bien ; pas aimer. Matt n’était qu’un jouet parmi tant d’autres, un jouet bien intéressant certes, mais seulement un jouet. Puis, le jour déclinant, les jeunes filles partirent vers le Château, tout particulièrement vers leur Dortoir, après le nombre de nuits blanches que les verts et argents avaient faite, elles devraient dormir posément cette fois.

      Arrivées dans le Château, elles se séparèrent, certaines pour aller lire, d’autres pour s’amuser (encore une nuit blanche -_-‘) ou encore quelques unes pour aller voir leurs petits amis, les malchanceux qui n’avaient pas goûté aux lèvres d’Amber. Celle-ci justement, se balada dans les Couloirs, en quête de divertissement, et pas n’importe lequel, un garçon ce serait bien ! Mais ce n’est pas n’importe lequel des garçons qu’elle aperçut. Ce garçon. Matt Stevens. Il se dirigeait vers sa Salle Commune, bien tard d’ailleurs, est-ce que le petit désobéirait ? Intéressant. Le Couver Feu étant dépassé depuis longtemps, il ne pourrait pas aller se plaindre si elle lui faisait un mauvais coup car lui aussi serait en tord (bien qu’elle ne sache pas encore quel mauvais coup elle pourrait faire). Elle s’approcha dans l’ombre de l’écrevisse et le prit par derrière, le collant au mur. Elle ne doutait pas qu’il ait plus de force qu’elle, mais comme elle l’avait attrapé par surprise… Autant en profiter. Elle se pencha à son oreille et murmura :


    « Tu n’aurais pas dû faire ça tout à l’heure… Tu es mon jouet et pas l’inverse, tu comprends ça ? Il ne faudrait quand même pas que la pauvre Smith soit au courant, hein ? »

      Puis, avec un sourire séducteur, elle se pencha sur ses lèvres et l’embrassa sensuellement (et voilà, elle s’était dit qu’elle ne l’embrasserait pas et encore une fois raté !).


    « Tu sais, si tu n’étais pas un horrible Griffondor, ça aurait peut-être pu un jour se passer dans un Dortoir plutôt que dans un couloir si tu vois ce que je veux dire… »

      Puis, elle posa un baiser sur sa joue, lui mit une petite claque pour le réveiller et partir tranquillement vers son Dortoir en lui faisant un signe de la main. Ce Griffondor était vraiment passionnant !



    [ 1283 mots ]


    Dernière édition par Amber James le Ven 12 Juin - 23:31, édité 5 fois
    Revenir en haut Aller en bas

    Invité
    Anonymous




    | Défi - 30 Baisers * [ 25/30 ] | Empty
    MessageSujet: Re: | Défi - 30 Baisers * [ 25/30 ] |   | Défi - 30 Baisers * [ 25/30 ] | EmptyMar 10 Fév - 17:56

    Titre : Si je pouvais changer le destin... ? | 1 |
    Couple : Daniel Sallers / Amber James
    Personnages concernés : Le couple et le père d'Amber; Nicolas et Rachel, des personnages secondaires.
    Rating (G, PG, PG-13, R, NC-17) : PG
    Thème (numéro et nom) : 26. Si seulement tu étais à moi
    Tomes concernés (au delà de l'année en cours ?) : /
    Cadre (époque et lieu si besoin) : Durant les vacances après la septième année de Daniel






    ************

    Et si je pouvais changer le destin... ?

    ************

    | Défi - 30 Baisers * [ 25/30 ] | 09052304300181965 | Défi - 30 Baisers * [ 25/30 ] | 090523043023681414 | Défi - 30 Baisers * [ 25/30 ] | 090523043053645838
    @Obsession27













      Accoudée à l'appui de fenêtre de sa chambre, Amber soupira une fois de plus, Poudlard commençait déjà à lui manquer, son ambiance, ses rumeurs et même ses Sangs Impurs... Bien que le sien le soit aussi. Nouveau soupir de la part de notre ancienne Serpentard, son père l'avait vraiment changée, il lui avait appris à détester tout ce qui n'avait pas de rapports avec elle ou simplement lui, à se détester elle-même en un certain sens, à force de l'insulter et de la frapper et bien... Amber avait cédé, s'il s'acharnait ainsi, peut-être était-ce vrai, non ? Qu'elle était une calamité et qu'elle n'aurait jamais dû venir sur cette terre; certes, d'un point de vue extérieur, tout cela semblait irréel et complètement absurde, mais à la place de la jeune fille, qui n'aurait pas fait pareil ? Elle haussa les épaules, faisant tanguer sa tête, elle se fichait de ce qu'auraient fait les autres, en fait, elle n'aimait pas simplement avouer que son père pouvait faire pression sur elle et l'affaisser. L'impétueuse Amber James d'il y a quelques années était partie bien loin... Pas de chez elle hélas, ce départ de Poudlard l'avait fait devenir fragile, idiote et complètement Poufsouffle - Oui, oui, Amber ne savait pas non plus pourquoi Poufsouffle, les préjugés hein... - Elle gardait quand même sa tête froide et impassible devant son père, ne pas montrer ses faiblesses devant l'ennemi. Merci grand frère !


    « Ambeeeeeeeeeeeeeeeer »

      Son père avait un tel don pour briser ses moments de méditations qu'Amber en aurait vomi. Elle le détestait, le haïssait, aurait tant voulu le tuer dans les conditions les plus horribles; elle fit craquer ses doigts avec un petit sourire triste. Si elle en avait la possibilité, voilà longtemps qu'Eban James serait six pieds sous terre, mais bon, il était scientifiquement impossible de le tuer pour elle, autant physiquement que " magiquement ". Avec ses petits bras tout frêles, par rapport à l'armoire à glace qui beuglait après elle en bas, elle ne faisait pas le poids, dans tous les sens du terme et Monsieur-Je-Suis-Un-Mangemort-Super-Fort-Qui-Sait-Utiliser-La-Magie-Noire n'était pas né de la dernière pierre, au grand damne de sa fille, et pourrait la battre aussi aisément que la James écraserait un Moldu un escargot. Entendant que son père continuait de lui hurler après, la brunette jugea plus prudent de descendre enfin en prétendant s'être fait belle pour l'arrivant. En effet, elle avait entendu la sonnette tinter et faire attendre des invités à son père le mettait souvent très en colère. Et bon, un bleu de plus ou de moins, rien avoir avec la métaphore, elle s'en passait volontiers. Elle sortit en trombe de sa chambre et dévala les escaliers comme si sa vie en dépendait... Pas loin.


    « Père... ? »

      Il avait été convenue qu'elle lui parlerait avec respect et non par son prénom en présence d'invités. Elle ferait n'importe quoi pour que son père lui fiche la paix alors bon, s'il n'y avait que ça hélas ! Elle se retourna vers les invités, leur fit une petite révérence, simplement par politesse, et les détailla. Une femme droite, le visage sévère, les cheveux retenus par un chignon serré; heurk, elle lui donnait des frissons ! Le deuxième intrus était un garçon blond peut-être un an, voir deux plus âgés qu'elle... Bon, d'accord, elle était complètement larguée, c'était qui ? Son père ne fit pas durer le " suspens " plus longtemps et lui annonça sans préambule :


    « Je te présente Nicolas ainsi que sa mère, Rachel... Tous deux sont d'honorables Sangs purs et dans une grande bonté d'âme, Nicolas a accepté d'essayer de désouiller ton sang... En t'épousant »

      Il fallut un effort exceptionnel de la part de la jeune concernée pour ne pas s'étouffer; épouser ?! Oh làlà, dans quoi son père l'avait encor fourré ? Et surtout : Comment se tirer de là ? Amber n'en avait aucune idée. Elle envisagea la possibilité de partir en courant avant de la repousser, son père la retrouvait aussi facilement qu'un claquement de doigts.


    « Enchanté de faire votre connaissance mademoiselle »

      " Ce n'est pas mon cas " faillit-elle lâcher avant de se reprendre. Rester calme. Il lui fit un baisemain qui lui donna une grosse envie de le gifler mais elle se retint. Ne jamais montrer ses faiblesses devant l'ennemi; dire qu'elle pensait que depuis la chute de Voldemort, elle ne devrait plus utiliser ce conseil !

      Amber prétexta un fort mal de tête et, s'excusant, se retira dans sa chambre. La tête lui tournait et les larmes lui brouillaient la vue, elle se sentait si désemparée ! Elle se laissa tomber lourdement sur son lit et s'endormit comme une pierre, son oreiller déjà trempé... Elle se réveilla en entendant une fois de plus les vociférations de son père, sécha ses larmes et se redonna rapidement une allure. Elle grimaça en voyant que ça n'était pas très convaincant et descendit. Elle fut très étonnée de voir Daniel au pied de l'escalier avec son air impassible, que faisait-il donc là ?


    «  Puis-je vous emprunter votre fille Monsieur James ? »

      La sorcière vit son père faire un vague hochement de la tête et sortit avec Daniel dans le jardin du grand manoir des James. D'un coup, la jeune fille eût l'impression de revenir des années en arrière, alors que Voldemort n'était plus et qu'elle le plus clair de son temps loin de son père et près de Daniel. Ses problèmes n'existaient plus, juste elle et le jeune homme dans la vie active maintenant. Elle lui en demanda des nouvelles et le sujet dévia sur des souvenirs de Poudlard, les matchs avec leur capitaine Miss Clarks qu'ils avaient détesté mutuellement, mais qui avait, en un certain sens, permit qu'ils se rencontrent; comme quoi...

      « Et toi ? »

      Question piège, souffla la conscience de la verte et argent; elle opta pour une réponse loquasse.

      «  Bof... L'habitude quoi; triste que tu ne sois pas là pour l'année prochaine »

      Amber lui offrit un petit sourire boudeur, presque accusateur, comme si c'était la faute de Daniel s'il était d'un an son aîné. Il émit un petit rire et se pencha vers elle pour l'embrasser. Alors que leurs lèvres se touchèrent, le plus gros soucis d'Amber remonta à la surface: Nicolas. La brunette aurait tant voulu que ce soit un rêve, que les larmes qui avait inonder son lit ne soient qu'un mirage et que l'entrevue du matin ne soit qu'un cauchemar. Mais on parlait bien de son père là... Une larme coula le long de sa joue et le baiser s'interrompit. Daniel regarda son amie, une lueur d'étonnement dans le regard, mais ne dit rien; comme à son habitude.

      «  Daniel, je... Je dois épouser quelqu'un... »



    { 1107 |


    Dernière édition par Amber James le Ven 12 Juin - 23:34, édité 5 fois
    Revenir en haut Aller en bas

    Invité
    Anonymous




    | Défi - 30 Baisers * [ 25/30 ] | Empty
    MessageSujet: Re: | Défi - 30 Baisers * [ 25/30 ] |   | Défi - 30 Baisers * [ 25/30 ] | EmptyVen 27 Fév - 19:43

    Titre : Si je pouvais changer le destin... ? | 2 |
    Couple : Daniel Sallers / Amber James
    Personnages concernés : Le couple et Nicolas
    Rating (G, PG, PG-13, R, NC-17) : PG
    Thème (numéro et nom) : 13. Liens
    Tomes concernés (au delà de l'année en cours ?) : /
    Cadre (époque et lieu si besoin) : Durant les vacances après la septième année de Daniel






    ************

    Et si je pouvais changer le destin... ?

    ************

    | Défi - 30 Baisers * [ 25/30 ] | 090523043524203392 | Défi - 30 Baisers * [ 25/30 ] | 090523043544116943 | Défi - 30 Baisers * [ 25/30 ] | 090523043603343959
    @Greg












      Amber avait tout, mais alors vraiment tout essayé pour le mettre au bord du gouffre et empêcher ces fiançailles, pour que Nicolas se rétracte et qu'il n'accepte plus la proposition d'Eban. Tout, mais alors tout. Allant jusqu'à en oublier ses bonnes manières et ressembler à un homme des cavernes au près du blond. Non, " Il lui apprendrait comme bien se tenir "; elle avait t odieuse avec lui, lui promettant presque de le tromper à tout va, mais il semblait vraiment imperturbable " Tu apprendras à m'aimer " Pitoyable. C'est bien parce que son père avait été présent qu'elle lui aurait craché à la figure, mais elle redoutait les coups. Et c'est là qu'elle avait eu l'idée la plus stupide de sa vie, mais alors, ce n'est pas pour l'enfoncer, mais le brunette avait fait pas mal de chose insensée et qu'elle avait amèrement regretté : jeter à la figure d'Eban que c'était de sa faute que sa mère était morte et ce devant une grande partie de personnes. Simplement s'attacher à son frère, mais bon, cela était des moindres quand on pensait à tout ce qu'elle avait pu faire. L'année où elle avait fugué durant les vacances pour aller chez Cristal, alors là, elle l'avait payé cher, mais alors vraiment très cher. Le nombre incalculable de fois où elle l'avait mis en colère et s'était récoltée des incalculables nombres de coups.

      Mais là, elle avait fait fort. Elle l'avait mis dans une colère sans pareil, elle n'avait jamais vu quelqu'un se mettre dans un état pareil, mais alors du tout. Pourtant, Voldemort et tant d'autres Mangemorts qu'elle avait piu rencontrer par son père... Non, franchement, Eban James n'avait jamais été si en colère que ce jour là. Elle lui avait tout jeté à la figure, sans le moindre sentiment, et sans la moindre raison non plus. Lui lâchant qu'il était la chose la plus pitoyable qu'elle ait un jour rencontré, que c'était de sa faute que sa mère était morte, qu'il était un lâche s'attaquant à n'importe qui et n'importe quoi pouvant lui être inférieur, que son frère était parti à cause de lui et qu'il ne pouvait s'en prendre qu'à lui-même... Elle n'avait pas su continuer son monologue qu'il l'avait frappé. Si fort que même Cristal n'aurait pas reconnue son amie. Nageant dans l'incertitude, Amber avait tenté le tout pour le tout et avait naïvement pensé qu'en ressemblant de près à un Gobelin, Nicolas n'aurait plus voulu d'elle. " Mais le physique ne compte pas " Pas Sang Pur pour rien, il avait réponse à tout celui-là ! Bref, elle avait donc une tête à faire pâlir un Détraqueur pour rien ! Pff, elle s'en serait bien passée - Genre -

      Assise sur le petit appui de fenêtre de sa chambre, la verte et argent commençait sérieusement à douter, voir même à être défaitiste. Elle ne voyait vraiment pas comment se détourner habilement de cette situation. Mettre son père à Askaban ? L'idée était loin de lui déplaire mais il avait des contacts et Amber se doutait qu'il lui faudrait moins d'une semaine avant qu'on ne vienne lui faire payer ce qu'elle avait fait. Soupir. Il semblait qu'Eban avait pensé à tout ! Est-ce que les vies antérieures existaient-elles ? Parce qu'Amber n'avait pas dû faire de belles choses pour subir ça ! Elle aurait très bien pu simplement avouer à Nicolas qu'elle en aimait un autre, mais même sans proférer le nom de Daniel, elle lui promettait une mort longue et douloureuse, son père ayant toujours le moyen de tirer les vers du nez à autrui. Par tous les moyens. La dernière solution était peut-être de trouver quelqu'un qu'elle connaissait, de sang si parfait et de lui demander de l'épouser en parfaite amitié. Il semblait néanmoins que ses relations avec des garçons de Sangs Purs soient rares, voir même, inexistante. Amber réfléchit; une fois de plus, elle ne voyait pas qui pourrait la sortir de là; elle retint un soupir quand la sonnette retentit.

      La brunette se détendit en dévala les escalier, un grand sourire aux lèvres. Elle avait envoyé un courrier à Daniel pour le prévenir de l'absence de son père et il avait promit de venir. Son coeur s'emballa tout de suite et ces satanés fiançailles sortirent de sa tête, bien que Daniel lui en reparlerait sûrement... Un grand sourire aux lèvres - Alors, faut imaginez la réincarnation de Frankenstein avec un sourire, ça fait peur, hein ? - Amber ouvrit la lourde porte à battant. De rechef, son sourire retomba, comble du malheur, ce n'était pas son Denis qui se tenait là, mais Nicolas. Gé-ni-al. Elle pensa durant quelques secondes à refermer la porte mais la pluie battait son plein et elle ne pouvait pas décemment le laisser mourir de froid.


    « Entre » soupira-t-elle.

    « Ton père m'a dit que je pouvais passer te voir... Je ne te dérange pas j'espère ? »

      N'oublions pas la petite courbette de mise et son affreux baisemain. Est-ce qu'il ne pouvait pas la lâcher un peu ? Depuis la journée où elle avait su pour les fiançailles, il n'y avait aucun moyen pour qu'il ne la colle pas, lui raconte sa vie et tout ce qui s'en suivait. Amber ne doutait même plus du fait qu'elle le connaissait mieux que sa propre mère. Elle poussa un petit soupir de lassitude et s'apprêta à lui répondre, sans froideur, vu qu'elle avait apparemment épuisée tous les moyens possibles pour le faire changer d'avis quand la sonnette retentit une fois de plus. Là, son sang se glaça quand elle comprit le malentendu qu'il allait y avoir : Daniel et Nicolas dans la même pièce. C'aurait été dans le même manoir que ça n'aurait rien changé, ces deux-là allaient se tuer, pas besoin d'être Trelawney pour le savoir. Amber se mordit nerveusement la joue et maudit son père une fois de plus d'avoir prévenu Nicolas qu'elle serait là pour la journée. Néanmoins, elle ouvrit la porte pour découvrir un Daniel Sallers mouillé de la tête aux pieds mais qui avait un petit sourire aux lèvres. Sourire que, pour une fois depuis bien longtemps, elle ne partagea pas.


    « Entre Daniel... Hum... Nicolas, Daniel, un... Heu ami. Daniel, Nicolas, mon... Fiancé. »

      Vous avez déjà vu un volcan au repos exploser ? Non ? Eh bien, maintenant, au manoir James, il y avait moyen. Amber n'avait jamais vu Daniel en colère, il avait l'air très calme et maître de ses émotions, assez rare pour un Serpentard; pourtant là, la brunette vit nettement son visage tout d'abord se décomposer puis prendre une rage intense. Comme son père. Ayant une once de respect pour Nicolas, bien que sa tête toute mauve était tentante, elle se plaça entre les deux garçons histoire que Daniel doive lui passer sur le corps pour pouvoir atteindre son " Fiancé ". C'était insensé, mais a verte et argent savait qu'il ne pouvait pas frapper aussi fort qu'Eban et que donc, ce ne serait pas très douloureux - Enfin, elle espérait quand même qu'il ne la frappe mdr -


    « Daniel ! Daniiiiel ! Calme-toi je t'en prie ! S'il te plaît... »

      La phrase s'était terminée dans un petit murmure, elle avait assez de problème, il ne fallait pas que le jeune Sallers vienne en rajouter une couche. Le mâle et ses hormones, tout une histoire xD. Elle lui prit les mains et le regarda dans les yeux pour le calmer, bon, d'accord, la Poursuiveuse était loin de savoir si cela allait marcher et se préparait déjà mentalement à voir le blondinet, derrière elle, être découpé en plusieurs morceaux. Il y eut plusieurs minutes de flottements où l'héritière des James crut vraiment que Daniel ne pourrait pas se contenir pourtant il le fit, non sans garder la mâchoire tendue. Derrière elle, Nicolas poussa un léger soupir et Amber se demanda fugacement pourquoi elle avait retenu son ami. Tant pis. Daniel sembla enfin revenir à la réalité et se dirigea vers la sortie, claquant la porte au nez de sa brunette. Elle resta quelques secondes, les yeux écarquillés, avant de revenir à elle, dans une colère noire. De quel droit lui claquait-il la porte de sa propre maison au nez ? Sous peine qu'il soit en colère ?! Non, mais il allait voir ! Certes, avec Cristal et lui, elle s'était adoucie par rapport à avant mais chassez le naturel, il revient au galop comme le disait si bien les Moldus. Elle jeta un regard froid et dénué d'intérêt à Nicolas qui lui répondit par un sourire charmeur, la faisant rouler des yeux. Elle sortit d'un pas décidé sous la pluie battante pour rejoindre Daniel assez facilement.


    « Qu'est-ce qu'il fiche ici Amber ? » L'attaqua-t-il d'une voix encore très en colère.

    « Je n'en sais rien... Mon père l'a prévenu ! Je n'en peux rien ! »

    « On était censé passer l'après-midi ensemble ! »

      La verte et argent se mordit la lèvre nerveusement, la colère de son orgueil blessée complètement envolée. Elle baissa la tête, honteuse d'avoir trop peur de son père pour partir simplement et passer du temps avec Daniel. Cristal l'aurait hébergé, comme en deuxième, non ? Daniel aussi, sûrement... Mais elle voyait mal son père ne pas partir à sa recherche. Elle entendit à travers le fracas de la pluie son ancien coéquipier de Quidditch soupirer et lui prendre la tête entre les mains. Leurs lèvres se trouvèrent pour un petit baiser qu'ils brisèrent bien vite. Amber ne pu pas supporter bien longtemps le regard du rouquin et détourna les yeux. Elle lui promit de trouver une solution, affirmation à laquelle Daniel ne répondit qu'à un hochement de tête, l'un et l'autre commençant à croire qu'il n'y avait pas de solutions. Avec tristesse, la jeune James se détourna de l'homme qu'elle aimait pour retourner chez elle. Pour retourner auprès de ceux qu'elle haïssait...






    | 1719 |


    Dernière édition par Amber James le Ven 12 Juin - 23:35, édité 4 fois
    Revenir en haut Aller en bas

    Invité
    Anonymous




    | Défi - 30 Baisers * [ 25/30 ] | Empty
    MessageSujet: Re: | Défi - 30 Baisers * [ 25/30 ] |   | Défi - 30 Baisers * [ 25/30 ] | EmptySam 23 Mai - 23:41

    Titre : Si je pouvais changer le destin... ? | 3 |
    Couple : Daniel Sallers / Amber James
    Personnages concernés : Le couple, Cristal et Alan ( son frère ^.^ )
    Rating (G, PG, PG-13, R, NC-17) : PG
    Thème (numéro et nom) : 3. Scandale
    Tomes concernés (au delà de l'année en cours ?) : /
    Cadre (époque et lieu si besoin) : Durant les vacances après la septième année de Daniel







    ************

    Et si je pouvais changer le destin... ?

    ************

    | Défi - 30 Baisers * [ 25/30 ] | 090523071016512508 | Défi - 30 Baisers * [ 25/30 ] | 090523071034576604 | Défi - 30 Baisers * [ 25/30 ] | 090523071053798612
    @Obsession27












      Cette après-midi aurait lieu les fiançailles officielles. De rage, Amber lança ses pantoufles à travers la chambre; imaginons pendant quelques secondes ce que cela donnerait s'il y avait mariage; et laissa passer quelques larmes à travers ses cils. Pourquoi donc fallait-il que tout les trucs de ce genre lui tombent sur son dos à elle ? Sa qualité principale n'était pas d'être sympathique ou même de compatir au malheur des autres, aussi n'aurait-elle pas bronché en donnant une partie de ses ennuis à quelqu'un d'autre ! A Thikingen par exemple, cette exaspérante Griffondor qu'elle avait rencontré lors de sa première année, oh oui, elle se souvenait de cette rencontre où elle s'était assez amusée à lui donner le choix entre elle ou les autres Serpentards... Enfin tout ça pour dire que la rouge et or avait cette vie si parfaite, ces parents et sa ville si parfaite qu'elle lui aurait volontiers refourgué l'ennemi numéro un mondial d'Amber, autrement dit Nicolas sans hésitation. La vipère soupira. Et bien non, elle ne pouvait pas le faire, elle devait se résigner à supporter l'horrible blondinet tout le reste de sa vie. Elle espérait néanmoins qu'il serait du genre " couple libre " pour pouvoir voir Daniel. Mais ce n'était pas gagné, loin de là...

      Amber glissa vers la salle de bain qui lui était réservée - Sang peut-être impur, mais on garde de l'argent, que voulez-vous... - et ne put s'empêcher de se regarder dans le miroir. Elle aurait tant aimé s'habiller ainsi pour un autre événement, pour des autres fiançailles, pour une autre vie... Elle portait une longue robe noire - Au moins la couleur était bien choisie, ça faisait plus enterrement que fiançailles... - en bustier, fort classique malgré tout et qui, elle devait bien l'avouer, était très jolie et lui allait bien. Elle se fit vite fait un chignon ( après tout, il ne fallait pas non plus qu'elle se fasse belle pour quelqu'un qu'elle n'aimait pas --' ), se regarda une dernière fois avec des yeux morne et finit par descendre au salon. Son père lui jeta un coup d'œil, où elle put lire pendant une petite seconde de la satisfaction, puis ils redevinrent froid et sans intérêt; comme d'habitude... ne supportant pas le silence pesant qu'il régnait entre son père et elle, la vert et argent se décida à aller dans le deuxième salon ( si si, ça existe, j'ai lu ça dans un livre où on parle d'aristocratie ! xD ) où elle prit une plume et de l'encre pour répondre à Tobias avec qui elle correspondait depuis les vacances...

      Lorsqu'elle eût plié la lettre après plusieurs minute d'écriture, la jeune fille leva les yeux vers l'immense horloge qui trônait dans la pièce. Plus que cinq minutes et la petite " fête " commencerait. Elle devrait supporter les regards satisfaits des invités, sourire comme si elle était comblée et ravie, devoir porter le regard rageur de Daniel - Car oui, bien sûûûûr, son père avait été impressionné par la politesse et la tenue de son ami et avait tenu à l'inviter. Crétin. - et le regard mélancolique de Cristal qu'Amber avait tenu à inviter. Histoire d'avoir de la compagnie qui lui hurlerait pas dessus parce que son égo masculin était blessé. La brunette poussa un dernier soupir et les premiers invités arrivèrent; elle fit ses habituelles salutations et ne regarda même pas Nicolas pour se diriger directement vers sa meilleure amie. Cristal était habillée d'une longue robe verte, ce qui fit sourire son amie, vipère au point, dire qu'il y avait quelques années, cette satanée Dawson l'avait presque fait devenir hippie ! Au souvenir de cette période, Amber ne put s'empêcher de faire une grimace. Quelle horreur. Celle-ci lui fit un petit sourire encourageant et elles s'avancèrent l'une vers l'autre. Cristal lui sourit :


    « Ca va aller ? »

    « Oui, oui, je me suis faite à l'idée je pense... Par contre, Daniel... »

      La jeune Von Heidfeld ne put que sourire alors qu'Amber soupirait, elle pouvait voir du coin de l'œil le garçon qui semblait au bord de la crise de nerf. Il échangeait coups d'œil vers elle et coups d'œil vers son futur fiancé avec hargne; la verte et argent état presque étonnée qu'il ne lui ait pas encore sauté au cou et égorgé. Les deux amies discutèrent encore un moment de tout et de rien, dont de la rentrée à Poudlard, de la sortie des nouvelles Perfects, j'ai nommé Heaven Clarks et Marie De Liechtenstein; des petits premières qu'elle pourraient martyriser etc. La discussion était si plaisante que la brunette faillit oublier qu'elle était à ses fiançailles avec un type qu'elle haïssait. Mais bon, il fallait bien revenir réalité, aussi, dès qu'elle finit sa conversation avec sa meilleure amie, la vipère retrouva Daniel qui s'adoucit légèrement en la voyant. L'ancien Serpentard ouvrit la bouche pour lui dire quelque chose, mais son amie le prit de court :


    « Sortons, qu'on ne nous entende pas... »

      Il approuva d'un signe de tête et, prenant garde à ce qu'Eban ne remarque rien, ils sortirent dans le jardin. Tous deux firent quelques pas avant que Daniel ne daigne ouvrir la bouche.


    « Qu'est-ce que tu... Qu'est-ce qu'on va faire ? »

      Que pouvait-elle bien lui répondre ? Qu'elle n'en savait rien et qu'elle ne comptait que sur la chance ou Merlin pour la sortir de là ? Non, bien sûr, elle-même était déjà assez inquiète comme ça que pour inquiéter Daniel en prime. La jeune James s'arrêta de marcher, se planta devant celui qu'elle aimait et crocheta ses bras autours de son cou. Amber planta ses yeux dans ceux, bleu clair comme de la roche, de son petit ami; elle essayait d'être la plus confiante possible pour ne pas l'inquiéter plus que nécessaire. La vipère se mit sur la pointe des pieds et ils échangèrent un petit baiser; elle garda les paupières closes encore un moment puis ils se détachèrent à regret et Daniel rentra au manoir James. Amber garda encore un sourire rêveur sur ses lèvres lorsqu'elle eut l'impression que son cœur s'arrêtait, pris dans un étau de glace.


    « Je n'ai jamais prétendu être fin observateur. Mais bon, il me semble que ton fiancé est blond, pas brun non ? Et théoriquement, c'est son fiancé qu'on embrasse, pas les invités... »

      Oh, cela faisait presque neuf ans qu'elle n'avait plus entendu le son de cette voix, pourtant, Amber eût la mauvaise impression de ne l'avoir jamais quitter. La jeune femme se retourna vers le son de cette voix et retrouva son frère, beaucoup plus grand et hélas, beaucoup plus séduisant qu'avant. Appuyé d'un air goguenard contre la face de la bâtisse, il la regardait avec cet air hautain qu'il avait autrefois; et là, elle était à sa merci. Sa mâchoire se contracta, elle s'était jurée de ne plus jamais se laisser faire par cet abruti et voilà qu'il la prenait en plein... adultère. Elle finit par soupirer.


    « Qu'est-ce que tu veux Alan ? »

    « Je ne sais pas encore... Mais si tu ne veux pas que Père soit au courant, tu devrais être plus sympas... »


    Dernière édition par Amber James le Ven 12 Juin - 23:37, édité 1 fois
    Revenir en haut Aller en bas

    Invité
    Anonymous




    | Défi - 30 Baisers * [ 25/30 ] | Empty
    MessageSujet: Re: | Défi - 30 Baisers * [ 25/30 ] |   | Défi - 30 Baisers * [ 25/30 ] | EmptyVen 12 Juin - 16:37

    Titre : Si je pouvais changer le destin... ? | 4 |
    Couple : Daniel Sallers / Amber James
    Personnages concernés : Le couple et Nicolas
    Rating (G, PG, PG-13, R, NC-17) : PG
    Thème (numéro et nom) : 20. Retour à la maison
    Tomes concernés (au delà de l'année en cours ?) : /
    Cadre (époque et lieu si besoin) : Durant les vacances après la septième année de Daniel









    ************

    Et si je pouvais changer le destin... ?

    ************


    | Défi - 30 Baisers * [ 25/30 ] | 09053110320779895 | Défi - 30 Baisers * [ 25/30 ] | 090531103253206068 | Défi - 30 Baisers * [ 25/30 ] | 090531103320131768
    @Obsession27













    « Il a le droit de poser ses mains sur ton corps »

      Amber avait déménagé. Oh oui, c'était génial, elle en aurait sauté partout, après tout, quitter son père, c'était la meilleure chose qui pouvait lui arriver, non ? Ne plus devoir subir ses remarques blessantes, ni ses coups, tout aussi blessants. Oh, ç'aurait tant été la belle vie ! Mais non, le destin s'acharnait sur elle et au lieu de déménager dans un endroit calme et paisible, seule et loin de tout, non, il avait fallu qu'elle habite chez lui. On l'aura compris, la brunette habitait chez son fiancé, cela aurait été normal d'aller chez Nicolas, mais bon, la normale ne voulait pas vraiment qu'on force une fille de seize ans à se marier avec un minable qu'elle détestait. Les yeux bruns de la jeune fille embrassèrent sans vraiment de passion la chambre dans laquelle elle se trouvait, des yeux mornes et ternes, oh ce n'était pas comme si elle avait été enfermée dans cette pièce, elle pouvait se balader où elle voulait, voir même sortir, mais elle avait l'impression de voir tout ce qui se passait dans sa vie sans vraiment le vivre, commeun spectre qui regarde le spectacle. La vue au dehors était imprenable, mais elle ne se sentait pas chez elle, les couleurs de la chambre étaient chaudes et prêtaient à l'amusement, chez elle, c'éait froid et lugubre, tout ce qu'elle aimait xD. Tous les dessins qui encombraient les murs et qu'on voyait plus que la peinture qui étaient au-dessous n'étaient plus et Amber n'avait que pour seule occupation que de tout recommencer. Le temps que le mariage arrive. Le temps qu'elle trouve une solution. Si solution il y avait hélas.


    « Il a le droit de respirer ton odeur »

      Seize et dix-sept ans. Daniel, Nicolas, elle. Cela correspondait aux deux pourtant c'était Nicolas qu'elle devait épouser, c'était Nicolas qui lui prenait la main comme s'il l'aimait vraiment, c'était Nicolas qui posait ses lèvres sur celles, glacées, de sa fiancée. C'était sur les genoux de Nicolas que la brunette s'asseyait, pas sur celle de celui qu'elle aurait bien plus préféré voir comme son fiancé, c'était lui qui avait ses mains un peu trop baladeuse sur une jeune fille de seize ans. C'étaient les mains du blonds qu'elles sentaient sur ses épaules, autours de sa nuque. Oh ! Elle était sûre que dans d'autres circonstances ou plutôt dans une autre vie, Nicolas aurait fait un fiancé superbe, mais pour cela, il aurait fallu qu'elle n'ait pas un autre homme qu'elle aimait et qui l'attendait au dehors; il aurait fallu qu'elle apprenne à le connaître... Amber se laissa glisser lentement long du mur en un sanglot étouffé. Ah ça oui, ça n'arrivait qu'à elle ce genre de chose, qui pouvait donc prétendre avoir un futur fiancé aux mains bien trop baladeuses dans une maison où elle vivait et qui n'était pas la sienne ? Question piège ? Sans doute. La verte et argent prit un gilet qui traînait dans la chambre et se couvrit les épaules, y sentant encore les baisers de Nicolas. Un soupir tremblotant s'échappa d'entre ses lèvres gercées et elle ferma les yeux.


    « La chaleur de ta voix dans le cœur »

      Où était Daniel maintenant ? L'avait-il déjà oublié ? Etait-il en train de panser ses plais et cherchait-il déjà à trouver une autre petite amie pour combler le vide qu'elle-même avait créé ? Peut-être aurait-il eu raison de toute façon, elle ne pouvait que comprendre mais qui pourrait prendre sa place hein ? Qui pourrait donc lui prendre son Daniel ? Elle releva rageusement la tête, qui se penserait aussi bien qu'elle hein ?! Non, mais qu'on lui dise, qu'elle aille lui faire la tête au carré ! Pas seulement pour lui avoir pris Daniel, théoriquement et officiellement, il était libre comme l'air, mais elle, rien qu'espérer lui arriver à la cheville. En parlant de chevilles, n'avait-elle pas les siennes qui enflaient, fut fut ? On pouvait dire que l'ancienne blonde n'avait pas la fille pour l'instant, qu'elle avait le cœur brisé, après tout, elle pouvait le dire; mais tout Serpentard garde une certaine fierté, non ? Un certain égo ? Bien, on est d'accord ! Amber étouffa un bâillement et se leva avec difficulté, une petite nuit de sommeil ne lui ferait pas de mal, mais la porte de sa chambre s'ouvrit et se claqua violemment, Nicolas quoi... Poussant un soupir d'exaspération, elle leva des yeux froids et hautains vers son fiancé, mais ne dit mot, froide comme la glace. Elle rencontra le sourire triste de Nicolas et eut une mine surprise.


    « Tu ne m'aimeras jamais n'est-ce pas ? »

      Un silence lui répondit. Clair comme de la roche. Non.


    « Tu peux partir... »

    « Pardon ? Enfin... Qu'est-ce que ça veut dire ? »

    « T'es sourde ou quoi ? Je viens de te dire que tu peux partir, hop ! Fais tes bagages, même si tu n'as pas grand chose, et vas rejoindre heuuu l'autre là... David ? Non, non Daniel. Bref, dégage. »

      Il y eut un court silence durant lequel Amber resta sans bouger, pensant plutôt à une blague, après tout, elle avait appris que Nicolas était un sale Serpentard - mais vraiment saaaaale, pas comme elle * Paf * - s'il le voulait et faire espérer une pauvre fille qui demande qu'à partir, bah, ça doit être tentant, non ? Néanmoins, le blond la fixait sans ciller, ni aucunes émotions aussi la James comprit-elle qu'il était tout à fait sérieux. Un sourire délicieux se dessina sur ses lèvres, elle était libre ! Sans aucuns regrets pour le garçon devant elle, elle se dirigea vers l'armoire, prit le sac qui n'avait pas été déballé depuis qu'elle était installé dans la demeure, une veste pendant à un cintre et sortit de la pièce sans un mot ni un regard. Elle n'avait qu'une envie : Filer voir si Daniel était chez lui et tout lui dire ! En sentant l'air frais lui mordre la peau, Amber ne put qu'éclater d'un grand rire et ouvrir grands les bras, puis dans un pop sonore, elle disparut du jardin, laissant un blond regarder avec mélancolie l'espace vide qu'elle avait laissé. Sans pitié; il aurait dû se douter qu'elle n'avait pas été répartie chez les verts et argents pour rien... La jeune fille, quant à elle, se retrouva devant la maison de Daniel, un sourire content sur les lèvres. Elle sonna à la porte et fut contente de voir son Batteur préféré ouvrir la porte; sans pré venir elle se jeta dans ses bras, laissant son bagage dehors et l'embrassa avec passion. A bout de souffle, elle finit par se détacher de lui et, avec les yeux brillant, à lui dire :


    « Il est parti. »

      Jamais elle n'avait été si contente de retourner chez son père.
    Revenir en haut Aller en bas

    Invité
    Anonymous




    | Défi - 30 Baisers * [ 25/30 ] | Empty
    MessageSujet: Re: | Défi - 30 Baisers * [ 25/30 ] |   | Défi - 30 Baisers * [ 25/30 ] | EmptyDim 9 Aoû - 23:49

    Titre : Enfin !
    Couple : Seth Griffins / Amber James
    Personnages concernés : Les deux et Sarah Brown
    Rating (G, PG, PG-13, R, NC-17) : Disons PG…
    Thème (numéro et nom) : 1. Regarde-moi
    Tomes concernés (au delà de l'année en cours ?) : Aucun vraiment mais disons deuxième année d’Amber et troisième de Seth X)
    Cadre (époque et lieu si besoin) : Poudlard


    ************

    Enfin !

    ************

    | Défi - 30 Baisers * [ 25/30 ] | 090523042253834173 | Défi - 30 Baisers * [ 25/30 ] | 090523042316670203 | Défi - 30 Baisers * [ 25/30 ] | 090523042337278280
    @Obsession27







      Plus qu’ennuyée, Amber s’assit sur le rebord d’une fenêtre. Comme la plupart des élèves de ce couloir, elle attendait d’avoir cours, encore un horrible cours. Enfin pour les autres, les Serpentards, eux, avaient la paix. Mais bien que ça ne l’enchante guère de l’avouée, la petite vipère avait une pitié sincère envers ses élèves qui se faisaient martyriser ainsi, les pauvres n’empêche, elle n’aurait jamais voulu être à leur place ! Mais de celle où elle était par contre, c’était beaucoup plus amusant ! Ah ! Voir tous ces petits Griffondors, ces petits Serdaigles ou même Poufsouffles se faire gronder à tout bout de champ, de quoi rendre la petite Serpentard de bonne humeur pour toute la journée… Eh bien, il ne fallait quand même pas croire qu’elle aurait pitié de ces pauvres petites horreurs ! Mise à part quelques rares exceptions, Amber se fichait de ce qu’il pouvait bien leur arriver, qu’ils meurent même ne changerait rien. De plus, cette situation à Poudlard l’arrangeait grandement, bon, elle n’était pas non plus une sadique en puissance qui aimait regarder les autres souffrir –enfin, si, un peu mais bon, avec des limites…- Mais ce qui l’arrangeait c’était que depuis que Celui-Dont-On-Ne-Doit-Pas-Prononcer-Le-Nom avait pris le dessus sur les Aurors et le défunt Dumbledore (Hum), eh bien son père s’était un peu clamer au grand bonheur de la jeune fille. Moins d’engueulades –bah oui, ils en avaient encore beaucoup bien sûr ! Ses pauvres cheveux s’étaient remis normalement, très rarement tirés par son père et si celui-ci était toujours aussi froid et distant, il ne lui remettait plus la mort de sa mère sur le dos. Bien qu’Amber se doutait que ça ne durerait pas ainsi bien longtemps, toutes les bonnes choses ont une fin après tout, elle profitait de l’instant et en devenait même un peu plus gentille avec les gens qu’elle croisait ! Ainsi, ceux-ci espéraient eux-mêmes que la situation durerait, bah la petite James était difficile à supporter en temps normaux ! Néanmoins, certaines habitudes ne changeaient pas, par exemple la petite pochette posée sur les genoux de la belle, eh bah oui, une pochette enfermant quelques dessins, un peu moins noirs que d’habitude, un peu, certaine choses ne changeraient jamais…

      En pensant cela, la petite princesse soupira, quand arrêterait-elle ses horribles cauchemars ? Pourquoi donc gardait-elle avec tant de tristesse le visage blême de sa mère en mémoire ? Sa mère qui l’avait abandonné, qui ne s’était pas occupée d’elle et qui avait laissé son père la maltraiter ?! Elle l’avait détesté, la détestait et la détesterait sûrement toujours mais néanmoins, elle ne pouvait s’effacer la culpabilité de tout ce sang qui avait coulé, cette douleur et ce manque d’amour. Alors que ce n’était pas sa faute, pour une fois ! La pauvre, quand elle ne fait rien, elle rejette la faute sur elle par contre quand elle fait quelque chose –ce qui arrivait le plus souvent >.< - eh bien, elle s’en fichait ! Aucune logique la petite !
      Soupirant encore, elle traça quelques lignes sur son dessin, sans vraiment d’envie. Voilà ce qui lui manquait maintenant que Poudlard était sous le contrôle de Rogue : Manque de potins, on s’empêchait presque de vivre si on n’était pas des Serpentards dans le grand château ! Qui disait manque de potins, disait manque d’amusement pour Amber James, elle ne pouvait plus se moquer, raconter des démentis ou de fausses choses sur le couple du moment ou même raconter des bobards sur des faux couples dans les professeurs ! Et pis, maintenant, le petit Potty était parti ! Beaucoup s’ennuyaient sans lui ; Amber dans les premiers mais, contrairement aux autres qui trouvaient que ça « manquait d’action », la petite vipère elle trouvait simplement que ça manquait de piments… Plus personne à qui jouer de mauvais tours… Enfin, bien sûr, il y en a d’autres. Comme quelqu’un qui se trouvait juste devant son nez !

      En fait, dès que l’occasion se présentait, la petite James faisait tout pour embêter son monde et pour foutre l’embrouille partout, peut-être pour ça qu’elle s’entendait si bien avec les gens de sa maison xD.
      Et le pauvre petit qui n’aurait pas de chance c’était… Amber réfléchit quelques moments avant de revenir sur un nom : Seth Griffins. Le pauvre petit Serdaigle allait passer un mauvais moment, soit se faire humilier, soit être à la base d’un mauvais petit plan, ou n’importe quoi d’autre… Quelques secondes les yeux fichés sur le dos de Griffins puis le plan vint doucement germer dans son esprit. De quoi bien l’ennuyer pendant un looooong moment ! Un sourire glacial se dessina sur les lèvres de la Serpentard, peut-être ne serait-ce pas Griffins qui souffrirait le plus… Mais bien Brown, Sarah Brown. Souplement, elle mit pieds au sol et se dirigea vers Seth.


    « Hé ! Seth ! Tu m’as pris de court hier au soir, je n’ai pas eu le temps de te répondre ! »

      Il n’était pas dur d’imaginer la tête du petit, enfin grand Serdaigle, de quoi parlait-elle ? De rien du tout bien sûr, juste de quoi bien énerver Brown, il ne s’était et ne se passera jamais rien entre Griffins et elle, surtout au soir ! Ne laissant pas le temps au petit Serdaigle de réagir, elle l’attrapa derrière le cou et l’embrassa langoureusement. Elle ferma les yeux, laissant croire à la sincérité du baiser et puis se décolla de Griffins, ne lui jetant pas un regard, contrairement à sa petite amie Sarah, à qui elle lança un regard presque désolé ; après tout Seth aurait pu la repousser…
      C’est donc avec un sourire plus que satisfait qu’elle rentra en classe auprès de Serpentards hilarés…



    [ 1017 ]
    Revenir en haut Aller en bas

    Invité
    Anonymous




    | Défi - 30 Baisers * [ 25/30 ] | Empty
    MessageSujet: Re: | Défi - 30 Baisers * [ 25/30 ] |   | Défi - 30 Baisers * [ 25/30 ] | EmptyDim 9 Aoû - 23:52

    Titre : Méprise totale...
    Couple : Roman Jones / Ophélia MacMillan xD Amber James
    Personnages concernés : Le couple, Ophélia et Anabelle
    Rating (G, PG, PG-13, R, NC-17) : G
    Thème (numéro et nom) : 18. « Dites ahhh… »
    Tomes concernés (au delà de l'année en cours ?) : /
    Cadre (époque et lieu si besoin) : Troisième année des deux.







    ************

    Méprise totale...

    ************

    | Défi - 30 Baisers * [ 25/30 ] | 090809054954438399 | Défi - 30 Baisers * [ 25/30 ] | 090809055152768458 | Défi - 30 Baisers * [ 25/30 ] | 090809055225955487
    @Lovely little things, Obsession27 & Mymy <3












    « Moi, je propose qu'on essaye un test biologique sorcier !
    - Waow Anabelle, tu sais comment ça marche ?
    - Heuuu, à vrai dire, je n'ai fait que lire sur le sujet, mais c'est le moment d'essayer !
    - Ne me touche pas Montgomery ! J'suis pas la... jumelle de MacMillan, une simple ressemblance, c'est tout ! »

      Effectivement, la situation était assez cocasse. Non, vous ne rêvez pas, il y avait bien deux poufsouffles - et pas n'importe lesquelles, Anabelle et Ophélia s'il vous plaît - qui parlaient à Amber ( enfin, à moitié xD ) et elle ne les étripait pas, incroyable. Depuis sa teinture blonde, la deuxième Poufsouffle avait remarqué une étrange ressemblance entre elles-deux sans pour autant en souffler nul mot, ce fut simplement lors de sa maudite interview - sur laquelle nous reviendrons plus tard n_n - qu'elles s'étaient toutes les deux regarder d'une autre manière. En effet, la ressemblance qu'Amber pensait petite s'avérait être terriblement grande, elles se ressemblaient comme deux gouttes d'eau, surtout depuis que notre verte et argent s'était teint les cheveux en blond platine comme, par Merlin l'horreur quoi, Ophélia. L'éclair d'une seconde, la Serpentard avait voulu tout balancer dans la pièce et Ophélia avec, raaah, elle qui s'était teinte les cheveux pour échapper à sa famille de tarés et voilà qu'elle se retrouvait dans une autre famille, tout aussi tarée que la sienne, peut-être même plus rien qu'à voir ses jets de cheveux pomme fraîche fraîchement cueillie. Pfff, ça y était, elle pensait comme elle, argh l'horreur n_n.


    « Non, mais, Amber, réfléchis ! On dirait que vous êtes vraiment des jumelles ! T'es née quand d'ailleurs ? *_*
    - Tu m'saoules Montgomery. Y a pleins de gens qui se ressemblent aussi fort ! Regarde la Fawcett là et Catherine !
    - Huum, Ambyyyyy, ce sont des jumelles hein ! Alleeeez, fais le test, ce serait un honneur d'être une MacMillan !
    - Ha ? Je savais pas... Et être une MacMillan serait encore pire que me marier à Stevens Ophélia. Et pour finir, je tiens à rajouter que jamais, plus jamais, tu ne m'appelles comme ça, compris ? Mon Dieu, mais qui m'a refilé deux plaies pareilles ? n_n »

      Enervée, la jeune fille fila le plus vite possible à travers les couloirs, tout en entendant les pas précipités des deux jaunes et noires derrière elles, avec ses petits chuchotis dont elle pouvait entendre un désespéré " mais pourquoi ne veut-elle pas être une MacMillan, on est tellement... Nous ! " avec une Anabelle compatissante qui lui répondait on ne savait quoi qui semblai réanimer l'envie de son amie à faire subir mille et une tortures à la Serpentard pour un test dont le résultat resterait qu'elle ne serait pas de la famille d'Ernie et compagnie. Un long frisson parcourut son échine, être une MacMillan, heurk, elle n'avait jamais pensé qu'on pourrait faire pire qu'être dans sa famille, James, n'importe quoi, un père qui vous bat et tant d'autres choses, une mère qui meurt et un frère complètement barge. Et bah siiiii, on pouvait faire pire ! Etre de la famille d'Ophélia n_n. Supporter ses commérages toute l'année, quelle horreur ! Se faire relooker toutes les semaines, subir des séances d'études forcées, sans parler de tous les plans plus farfelus les uns que les autres qu'elle pourrait lui inventer, et de ses cheveux qu'elle ne cesserait de coiffer. Une vraie poupée. Les yeux de la jeune fille se fermèrent avec douleur, tout mais pas ça.

      Au fil des couloirs, Amber pouvait entendre les pas de ses pots de colle ralentir, comprenant qu'elle allait au cachots et, pour finir, partirent de l'autre côté de là où elle allait. Aaaaah ! C'était tellement facile avec les Poufsouffles, et ouais, leur première qualité était loin d'être courageux ! Enfin quand bien même, la jeune fille comprenait tout à fait que personne ne veuille se jeter dans la gueule des serpents, aucuns n'étaient vraiment tendre envers les " étrangers " et quand bien même la guerre Gryffondors - Serpentards était la plus connue, la plupart du temps, c'était surtout les jaunes et noirs que les vipères détestaient le plus. Bref, la verte et argent resta un long moment à l'entrée des cachots à écouter après le duo Poufsouffle, les yeux fermés quand quelqu'un la tira des cachots vers les couloirs. Amber ouvrit les yeux immédiatement, déjà, de un, elle n'avait rien entendu ( pffff, encore une chance que ce n'était pas Anabelle ! *_* ) et de deux, elle se retrouvait devant un autre Poufsouffle, à croire qu'ils s'étaient donné le mot, et personne d'autre que Roman Jones, l'actuel petit ami de MacMillan, décidemment, tout ce qui arrivait à Amber ces derniers temps avait un rapport avec elle !


    « Non mais Ophélia quoiiiiii ! T'as vu où t'étais ? Encore une chance que je t'ai sauvé, des serpents, j'ai peur de ce qu'ils auraient pu te faire ! »

      Oh oui, il pouvait avoir peur, parce que si c’avait été Ophélia qui avait tiré Amber de ses précieux cachots, elle aurait été à terre tout de suite, et encore plus si c'était pour encore lui parler de cette histoire de test sorcier là... Néanmoins, la verte et argent percuta le sens de la phrase de son soi-disant " sauveur ". Il la prenait pour Ophélia ? Oo Non, mais il fallait arrêter le délire là ! Ils n'allaient pas non plus tous s'y mettre ! n_n Elle en avait déjà assez avec les deux barges qui voulait lui planter des trucs dans les bras seulement à cause d'une ressemblance n_n ! Et pis, le canari là, devant, il pouvait pas reconnaître sa copine franchement ? Oh làlàlà, en parlant de copains et de copines, si Daniel voyait ça argh, elle baisserait dans son estime, et vraiment trèèèèès bas; la quitterait-il ? O.O Ah non, c'est vrai, il était ami avec Harris, pas de stress de ce côté-là. Aussi Amber sourit, bien, elle en avait marre de ressembler à MacMillan, mais néanmoins, elle trouva un plaisir certain à se faire paraître pour elle, elle pourrait s'amuser un peu. Peut-être larguer Jones ? Oh oh oh, quel bon plaaaaaan. Le petit plan machiavélique se mit en place dans son esprit sans savoir un instant que rien ne marcherait comme prévu.


    « Oh heuu désolée, je faisais pas vraiment attention. Merci !
    - Pas de quoi, mais j'ai eu peur ! Comment s'est passé ta journée ?
    - Suuuuuper ! Je me suis amusée avec Anabelle ! Et toi ?
    - Tu m'as manquééééée ! »

      Amber retint une grimace, ce que c'était niais une relation pareille ! Rien avoir avec celle qu'elle avait son vrai petit ami, bien mieux selon elle, où on ne se collait pas vingt-quatre heures sur vingt-quatre, où l'on s'amuse avec d'autres personnes et où on ne s'interroge pas sur sa journée comme un détective. Bref, l'horreur quoi, encore une chance qu'elle n'était pas Poufsouffle quoi ! O.O. Néanmoins, la verte et argent se contenta de sourire, en continuant d'avancer, regardant droit devant soi, sans regarder donc à ce que faisait Roman, à son grand malheur. Effectivement, après être sortie de ses pensées et ne le voyant pas à côté d'elle, Amber se retourna vers Roman avec un regard surpris qui se chargea bientôt d'horreur lorsque celui-ci captura ses lèvres. Heeeeeeeeelp ! Ah non, elle n'avait pas imaginé que son plan soi-disant machiavélique tourne ainsi ! Les yeux écarquillés d'horreur, elle le repoussa comme si c'était la peste réincarné dans un mec de treize ans. Celui-ci la regarda, étonné, ah mais quel con ! Il avait toujours pas pigé qu'elle n'était pas sa petite amie ?! Pour lui remettre en place les idées, Amber lui mit une gifle magistrale qui se répercuta dans les couloirs.


    « Non mais t'es malade Jones !
    - James ?!
    - Quel esprit de discussion ! Dommage que tu l'aies pas fait fonctionner plutôt ! Ca m'aurait éviter de devoir me faire un détartrage ! »

      Roman ouvrit la bouche pour se défendre, après tout, elle était une vipère, mais un toussotement l'arrêta dans sa tirade déjà préparée. Ils se retournèrent de concert pour voir Ophélia et Anabelle, atterrées, qui regardaient la scène. Bon, certes, le plan machiavélique avait entraîné un baiser tout à fait horrible dont Amber se serait bien passé, mais au moins, MacMillan avait définitivement rayé Amer de sa possible liste de sœurs jumelles. Elle la détesterait, au moins ce serait clair et surtout réciproque. Néanmoins, la vipère pourrait démoraliser deux bonnes journées, elle venait d'embrasser un Poufsouffle, quelle horreur, surtout qu'elle était avec Daniel et MacMillan qui lui déclarerait la guerre, donc elle pourrait faire courir la rumeur et elle ne voulait pas se disputer avec son petit ami alors que leur relation allait super bien. Pfff, c'est dur la vie d'adolescente Serpentard franchement n_n. Désemparée et son orgueil en miette ( après tout, elle venait d'embrasser Jones quoi ), Amber passa à côté des deux Poufsouffles pour retourner à sa Salle Commune et, regardant Ophélia, lui dit :


    « T'as gagné MacMillan, je vais redevenir brune ! »





    [ 1606 m0ts ]


    Dernière édition par Amber James le Sam 5 Sep - 16:16, édité 2 fois
    Revenir en haut Aller en bas

    Invité
    Anonymous




    | Défi - 30 Baisers * [ 25/30 ] | Empty
    MessageSujet: Re: | Défi - 30 Baisers * [ 25/30 ] |   | Défi - 30 Baisers * [ 25/30 ] | EmptyMar 11 Aoû - 1:04

    Titre : Après l'effort, le réconfort !
    Couple : Vincent Fayr / Amber James
    Personnages concernés : Le couple et Matt Stevens
    Rating (G, PG, PG-13, R, NC-17) : PG-13
    Thème (numéro et nom) : 23. Violence ; pillage, extorsion
    Tomes concernés (au delà de l'année en cours ?) : /
    Cadre (époque et lieu si besoin) : Quatrième des deux.






    ************

    Après l'effort, le réconfort !

    ************

    | Défi - 30 Baisers * [ 25/30 ] | 090810101242480333 | Défi - 30 Baisers * [ 25/30 ] | 090810101510651331 | Défi - 30 Baisers * [ 25/30 ] | 090810101555617095








      La guerre était déclarée. Entre qui ? Amber James, bien sûr, et Matt Stevens. Certes, certes, cette petit bagarre avait commencé dès leur première année mais de manière assez retenue, seulement des petites piques et des baisers ne voulait rien dire, comme pour prouver à l'autre qu'il était plus fort que lui. Une relation assez bizarre ? Oui, c'était vrai, elle devait bien l'avouer, elle n'avait jamais eu une relation normale avec lui, après tout, avec tous les autres Gryffondors, rien ne s'était passé comme cela, une haine pure, des mauvais coups ou des coups tout court - hum hum - mais rien d'autre. Matt avait l'art de mettre ses nerfs à dure épreuve, sans vraiment qu'elle sache pourquoi, mais dès qu'elle le voyait, elle se sentait frustrée de ne pas pouvoir lui donner un coup de poignard dans les cœur. Elle, méchante ? Si peuuuu. Enfin, d'accord, peut-être un peu, mais bon, on ne se refait pas que voulez-vous ? Elle n'avait pas été envoyée chez les verts et argents pour offrir des petits gâteaux pour tout le monde et pour toutes les occasions ! Et, nom d'un Merlin, Stevens le sentirait passer, ooh oui, il allait goûter à ce qu'une Serpentard en colère pouvait faire. Oh oui, foie de James, elle allait lui faire payer.

      Mais passons au sujet important : Pourquoi voulait-elle à tel point lui faire du mal ? Parce que ce crétin fini ( et encore, elle était sympathique sur ce coup-là ! =O ), oh oui, cet idiot, avait décidé de faire circuler une superbe rumeur pour se venger de toutes les vacheries qu'elle avait pu faire - geeenre elle est super méchante et n'a que ça à faire... Heu bon, d'accord, c'est un peu le cas -, mais il avait lâché la rumeur qu'il ne fallait pas dire sur Amber James : Il avait osé proférer qu'elle embrassait mal ! Et bien sûr, tout Poudlard avait suivit, sauf les Serpentards et autres garçons qu'elle avait pu embrasser ( même Roman, c'était pour dire, bien qu'il fasse profil bas sur ce point ), bref l'horreur quoi Oo. La verte et argent s'était bien sûr précipiter vers son petit-ami, nous le nommerons Daniel Sallers par soucis de confidentialité pour s'assurer quand même que cela n'était pas vrai - une fois de plus on se refait pas, ce serait la fin d'Amber James si la rumeur s'avouait être réelle -, argh, ça tombe c'était seulement par pitié qu'il était avec elle O_o mais la réponse de Daniel l'avait rassurée, ce n'était que par soucis de jalousie vengeance que Matt avait dit cela.

      Aussi, Amber, prenant elle aussi le taureau par les cornes, avait décidé de déployer les grands moyens. Oh, non, plus de petit plan diabolique ( vu comment avait tourné le dernier avec Jones, non merci --' ), pas de saloperies, de rumeurs ( et non, on n'utilise plus le mal par le mal maintenant ! ), pas de coups en douce, non, la Serpentard avait visé haut. Personne ne reconnaîtrait Matt Stevens après ça et pas au sens configuré du mot, non, Amber allait voir Vincent. Et dans le genre défigurer les gens, y avait pas mieux que lui, elle n'avait plus qu'à le convaincre, ce qui serait sans doute le plus dur, ne sachant pas qu'entre Stevens et Vincent, une haine sans pareille s'était aussi installée.


    « Vinceeeeeeeeeent !
    - Putain, Amber, t'sais pas me laisser dormir ?!
    - Mais maintenant t'es debout ! Allez ! J'ai besoin de toi ! Tu dois tabasser quelqu'un !
    - J'suis pas garde du corps m*rde !
    - S'il te plaîîîîîîîîîîît !
    - Je déteste quand tu prends cette tête de chien battu punaise. Bon dis toujours qui.
    - Stevens. Tu sais le...
    - J'sais qui c'est, pas cool la rumeur d'ailleurs... Mais c'est d'accord, je haïs ce type ! »

      Un sourire mi-angélique, mi-exactique se peint sur les traits de la jeune James ! Youhouuu ! Avec Vincent avec elle, elle allait détruire, pas que le visage, mais aussi la réputation de Stevens et avec un air hautain, elle regarderait tout le monde, faisant taire la rumeur à jamais mouhahaha ! Amber se retint à grand peine de ne pas avoir un rire diabolique et à ne pas prononcer un petit Lumos pour le dessous de son menton, elle était génial ! Ha làlà, ce que ça pouvait être chouette d'être Serpentard, haut placée, et d'avoir des amis multi-fonction, une menteuse, Marie, une violent, Vincent, une manipulateur, Daniel et une peste, Cristal. Ah, ce qu'elle pouvait bien se sentir en ce moment, elle ne pensait même plus à cette saleté de rumeur qu'il avait lancé ! =D La vipère attendit impatiemment - et en sautillant légèrement - que son ami si précieux en cet instant aille enfiler un T-shirt - non mais grave, les mecs font la sieste toujours torse nu ? n_n - et descendre, l'air déterminé. Amber ne pipa mot, laissant la colère et son l'envie de tabasser de Vincent monter contre Stevens, et se contenta de le suivre sans un mot au travers des couloirs.

      Ils arrivèrent enfin dans la Grande Salle - et ouais, quand on fout la honte, c'est pas pour rien quoi Oo - et les deux Serpentard s'approchèrent de la table des rouge et or l'air déterminé - surtout le jeune Fayr, parce qu'après tout, c'était lui qui ferait tout -. Comprenant qu'il était visé ( pas si con que ça le ptit Stevens en fait *_* ), Matt se leva et Amber, voulant profiter du spectacle, s'assit à son ancienne place, ne se préoccupant pas des regards outrés des autres lions de la table et regarda amusé le spectacle qui se déroulait sous ses yeux. Voyant le poing de Vincent déjà serré et levé, Matt avait levé les bras, autant dans un geste vain de protection autant que pour demander un moment de paroles au vert et argent. Peine perdue, un gros coup plut une fois mais le rouge et or resta debout; Vincent le regarda pendant quelques secondes, assez étonné qu'il soit toujours debout et, après un haussement d'épaules, lui en remit une deuxième qui claqua si fort qu'Amber eut mal pour son ennemi. Cette fois, il s'écroula et, après quelques minutes où il inspecta son œuvre d'art, il sortit avec un sourire satisfait de la Grande Salle. Amber se pencha vers Matt et lui susurra à l'oreille :


    « On ne lance jamais de rumeurs sur Amber James sans qu'Amber James n'ait donné son accord, compris ? »

      La dénommée se releva avec un sourire d'entière satisfaction et avec une pointe de perversité dans le regard - huuhuuu -, lui donna un coup de pied bien senti dans la partie intime de son anatomie Elle entendit avec une satisfaction immense un grognement sourd de douleur, bien, au moins il avait compris et arrêterait de l'embêter ! ... Ou alors se vengerait. Espérons que non, à force de coups de poings, le pauvre ressemblerait plus à rien quoi Oo. Voulant néanmoins remercier son ami de la journée ( hé ouais, le lundi c'est Cristal, le mardi, Marie * Paf * ), Amber courra après lui dans tous les couloirs. Elle l'aperçu au loin et l'appela en criant presque un grand merci retentissant. Vincent s'arrêta et attendit que la jeune fille le rattrape et lui sourit, comme si il lui était reconnaissant aussi d'avoir eu une bonne raison de tabasser Stevens xD. Elle s'approcha de lui et, voulant lui dire merci, se mit sur la pointe des pieds pour déposer ses lèvres sur celle de l'ancien blond dans un baiser chaste. Vincent posa ses mains sur la taille de sa camarade de maison et ils finirent par se séparer. Loin d'être gênée, la verte et argent éclata de rire :


    « Au moins, je suis sûre que tu finiras de démentir cette maudite rumeur ! »





    [ 1390 m0ts ]
    Revenir en haut Aller en bas

    Contenu sponsorisé





    | Défi - 30 Baisers * [ 25/30 ] | Empty
    MessageSujet: Re: | Défi - 30 Baisers * [ 25/30 ] |   | Défi - 30 Baisers * [ 25/30 ] | Empty

    Revenir en haut Aller en bas
     
    | Défi - 30 Baisers * [ 25/30 ] |
    Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
    Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
     Sujets similaires
    -
    » | Défi - 30 Baisers * [ 25/30 ] |
    » [Défi] 30 baisers - Quentin Montgomery [TERMINE]
    » [UPTOBOX] Bons baisers de Hong-Kong [DVDRiP]
    » Les 30 baisers d'Opalyne
    » Livin' la vida loca [Apollo] HOT.

    Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
    HP-Hogwarts :: Hors-jeux :: Les galeries :: Défi - Les 30 baisers :: Les anciens 30 baisers-
    Sauter vers: