AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  






Partagez | 
 

 [après l'infirmerie] ...Le mot fin...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Invité
avatar



MessageSujet: [après l'infirmerie] ...Le mot fin...   Ven 5 Mai - 14:45

Je couru aussi rapidement que mes jambes pouvaient me porter, je gravis les marches en m’empêchant de tomber dans les escaliers, j’arriva enfin dans la tour d’astronomie. Le ciel était beau recouvert d’étoile, je sentis le doux souffle du vent me caresser la joue, je m’approcha du balcon et me pencha pour voir la hauteur. Je vis qu’en bas il y avait des ronces et des arbustes assez épais.

*Si je me jetais du haut de la tour, je mourais peut-être même avant d’avoir pu toucher le sol*, pensais-je en regardant le vide.

Mourir à onze ans n’était pas une solution et je le savais, surtout en se jetant du haut d’une tour.

Mourir de la main de quelqu’un d’autre voilà qui serais plus judicieux, mais qui voudrait m’assassiner ? Qui voudrait que je meurs ?, me demandais-je à haute voix, lui ? Peut-être que lui le voudrait. Oh comme j’aimerais disparaître, dis-je en m’asseyant sur le muré du balcon et en me retournant laissant ainsi mes jambes dans le vide.

La nuit est ma seule complice, ma seule véritable amie, elle est là chaque fois que j’ai besoin d’elle, elle met toujours fidèle. Mais je fais du tord à mes amis, je les empêche de vivre, alors pourquoi ne pas les libérer, je n’ai qu’un geste à faire. Un simple geste et tout sera fini, je n’aurais plus de vie, je n’aurais plus d’espoir tout sera noir, j’aurais disparu et peut à peut je ferais parti de l’oubli.

Je réfléchis aux événements et aux conséquences que cela pourrait apporter au monde si je me jetais du haut de cette tour. Je me demandais qui je pouvais bien blesser en m’en allant de cette manière, si Clara et Alexander m’en voudraient d’avoir fait cela. Je me demandais aussi si lui en serait peiné ou plutôt heureux de voir le lendemain mon corps sans vie gisant sur le sol du parc. Je me posais pleins de questions mais je ne trouvais pas de réponse à celle-ci, juste mes larmes qui continuaient à couler le long de mes joues.
Revenir en haut Aller en bas

Invité
avatar



MessageSujet: Re: [après l'infirmerie] ...Le mot fin...   Ven 5 Mai - 15:23

« HIII MAIS QU’EST-CE QUE TU FAIS, TU ES COMPLETEMENT FOLLE !!! »

Que faisait Lavande dans la tour d’astronomie ? Bonne questions… En fait elle cherchait à rejoindre sa salle commune quand un escalier lui avait fait un salle coup et l’avait coincé dans un couloir vide, sans autre issue que cette tour. N’ayant rien d’autre à faire tant que l’escalier ne se décidait pas à la libérer, Lavande laissa parler son côté curieux et malgré les nombreuses, très très nombreuses marches que comportait la tour, elle décida de grimper à son sommet.

Quelle ne fut pas sa surprise de voir une blonde de son âge se pencher dangereusement, au point qu’elle risquait de tomber !!! Lavande ne réfléchit même pas, elle sauta sur la jeune fille et l’agrippa par le bras sans lui faire mal, mais avec une certaine poigne. Elle l’écarta doucement du rebord. Son cœur battait encore en repensant à l’instant où elle était entrée et où elle a cru que la jeune fille allait sauter. Etre témoin d’un suicide n’étant pas une expérience spécialement réjouissante, Lavande se félicita de ne pas être arrivée trop tard.


« Je ne te connais pas, mais tu allais sauter là ? Ca ne va pas la tête ? Tu m’as fichu une de ces frousse !!! »

Autant lavande pouvait passer pour une fille superficielle, autant elle n’avait pas mauvais fond. Elle n’aimait pas voir les autres malheureux, surtout alors qu’elle-même était en train de vivre le bonheur le plus complet !!! Le visage de la blonde était mouillé de larmes

« J’aimerais qu’on s’asseoit et qu’on parle »

S’était extrêmement culotté comme exigence mais que faire d’autre ? Lavande espérait que la fille, apparemment de Serdaigle, n’allait pas la rejeter complètement, lui dire que ça ne la regardait pas etc. C’était vrai que ça ne la regardait pas mais bon…

« Oh, et promis, je ne répéterai rien de ce que tu vas me dire ! Pas même à ma meilleure amie ! Tu veux que je crache ? »
Revenir en haut Aller en bas

Invité
avatar



MessageSujet: Re: [après l'infirmerie] ...Le mot fin...   Ven 5 Mai - 18:00

Une jeune fille entra dans la salle d’observation, alors que j’étais toujours sur le muret les jambes dans le vide. Au moment où elle cria je sursauta et faillit tomber de la tour, non mais qu’elle gourde d’un peu elle me faisait mourir.

*Dommage que ça n’ait pas marché*, me dis-je en passant mes jambes de l’autre côté afin de toucher de nouveau le sol.

Je sentis alors les doigts de la jeune fille se resserrer autour de mon bras, elle m’entraîna un peu plus loin dans la pièce afin que je ne sois plus en contact avec la hauteur de la tour.


Je n’allais pas sauter, lui dis-je en la regardant droit dans les yeux, je réfléchissais seulement à ma vie, lui dis-je en baissant les yeux.

Ma tête va très bien, ainsi que les autres membres de mon corps, lui dis-je afin de faire un peu d’humour malgré la situation, très bien je veux bien discuter avec toi, mais pas de ma vie, lui dis-je en la regardant, je n’ai pas besoin de te voir cracher pour te croire, lui dis-je en regardant son insigne et en lui souriant de plus belle.
Revenir en haut Aller en bas

Invité
avatar



MessageSujet: Re: [après l'infirmerie] ...Le mot fin...   Mar 9 Mai - 10:23

Lavande n’était pas très rassurée. Elle avait maintenant l’impression de passer pour une vraie godiche à s’être fait du souci pour rien. Elle n’allait pas sauter ? Bah, personne ne pouvait le savoir, mais en tous cas c’était super dangereux de se tenir aussi près du vide. Un simple déséquilibre et pouf, c’était la chute.

« Tu n’allais pas sauter mais tu te tenais quand même bien près de bord ! »

L’air de Lavande était un peu incrédule, quant à celui de la miss de Serdaigle, visiblement la préfète, elle avait l’air éperdument triste malgré ses sourires forcés. Elle ne voulait pas parler de sa vie ? Pas réveiller ses chagrins enfouis probablement. Lavande le comprenait parfaitement. D’autant plus qu’elles étaient loin d’être des confidentes toutes les deux, juste des inconnues qui se sont rencontrées dans cette tour par hasard complet.

« Je… heu… OK ! Je m’appelle Lavande Brown et je suis à Gryffondor, je ne t’ai jamais vu je crois. Je suis en première année. En tous cas beh, enchantée de faire ta connaissance ! »

Grand sourire de Lavande, elle aurait pu raconter sa propre vie à n’importe qui et crier au monde entier à quel point elle était folle d’un charmant Poufsouffle aux yeux clairs mais bon, en parler à une personne au bord de la dépression, ça n’était peut-être pas une idée si géniale que ça. Et puis la jeune sorcière aux chaussures bien cirées n’était pas cruelle au fond, elle était même plutôt gentille et soucieuse du bien être des autres.

*De quoi parler si on ne parle ni de ta vie ni de la mienne. De ses goûts ? Il faudrait que je l’occupe… pourquoi pas dans la salle sur demande.*

« J’ai un peu de temps, si ça te dit on pourrait s’occuper ! Enfin si ça ne te dérange pas… Tu aimes faire quoi en général ? Lire ? Dessiner ? Ecouter de la musique ? »

Lavande tenait absooolument à ne pas laisser cette fille toute seule. Peut-être qu’elles deviendraient amies et qu’ensuite Lavande saurait ce qui la poussait à agir ainsi ? Mais en attendant, découvrir la cause de ses malheurs profonds n’était pas l’objectif de Lavande. Juste de la bouger et de lui changer les idées. S’il le fallait, elle demanderait bien l’aide de Parvati.

*J’espère qu’elle voudra bien*

Dans son dos, Lavande croisait ses doigts dont les ongles étaient impeccablement coupés et recouverts de vernis bleu métallisé bon marché.
Revenir en haut Aller en bas

Invité
avatar



MessageSujet: Re: [après l'infirmerie] ...Le mot fin...   Mer 10 Mai - 14:12

Je regarda la jeune fille qui me disait que je n’aurais pas du me tenir si près du vide, mais j’avais mes jambes dans le vide, s’en doute qu’elle avait cru que je me penchais mais ce n’était pas le cas.

Je ne comptais pas me suicider, je te rassure, mes frères m’en auraient voulu s’en doute jusqu’à la fin de leur vie, lui dis-je en la regardant, alors ne t’en fais pas pour moi je vais bien et j’ai toute ma tête, lui dis-je en lui souriant.

Elle se présenta et me confia qu’elle était de la même maison qu’Harry et que ma cousine, je suppose qu’elle ne les avait jamais vu ou si peux… Enfin bref pour en revenir à Lavande, elle me dit qu’elle était en première année et qu’elle était enchantée de faire ma connaissance. Moi j’aurais préféré faire sa connaissance en d’autre circonstance.

Aelita Stones, Serdaigle, première année, lui dis-je en la regardant droit dans les yeux, j’espérai qu’elle ne connaisse pas mon histoire, mais c’était comme demander à quelqu’un s’il ne connaissait pas Harry Potter c’était quasiment impossible, moi aussi je suis ravie de connaître Lavande, lui dis-je en lui souriant faiblement.

Je lui avais dit que je n’avais pas envie de parler de ma vie, elle me demanda alors quels étaient mes hobbies.

J’aime lire, m’entendais-je lui répondre et toi ?, lui demandais-je en la regardant.
Revenir en haut Aller en bas

Invité
avatar



MessageSujet: Re: [après l'infirmerie] ...Le mot fin...   Jeu 11 Mai - 19:32

« Je n’ai pas dit que tu étais folle ! » s’indigna Lavande.

Il valait mieux enterrer rapidement le sujet et lui changer les idées. Lavande avait la désagréable impression d’être… envahissante ! Si ça avait été Parvati qui était triste, ça aurait été bien plus facile de la consoler mais là ! Elle n’allait pas la prendre dans ses bras quand même. Surtout que la Serdaigle faisait semblant de ne pas être triste.


*Ok, elle ne veut pas être consolée*

Bon elle avait l’information qu’elle cherchait, elle aimait lire ! Lavande aussi, enfin plus des magazines que des romans… D’ailleurs, elle avait son arme absolue contre la déprime : le numéro spécial été de Witcheeses qui informait de la toute dernière mode en matière de maillots de bain.

« Moi aussi j’aime lire. J’aime regarder la Télé, enfin, tu ne sais peut-être pas ce que c’est, c’est moldu. C’est géant, je te le conseille ! J’aime rire avec mes amies, sortir, aller à la mer…»

Lavande évita soigneusement de dire qu’elle aimait les beaux garçons bien qu’elle eut fortement l’envie d’ajouter : mon futur petit ami Elfen Sinksnight ! On ne sait jamais, peut-être qu’Aelita vivait en ce moment un profond chagrin d’amour ? On peut toujours se poser la question. La jeune miss fouilla dans son sac et en sortit le regard brillant de fierté comme s’il s’agissait d’une exclusivité mondiale : le dernier numéro de Witcheeses, son magazine fétiche.

« Regarde ce que j’ai avec moi, je n’ai pas fini de le lire, si tu veux, on peut le regarder ensemble ! J’ai repéré des trucs supers mimis, tu me diras ce que tu en penses. Sinon si tu préfères on peut aller lire à la bibliothèque ! »

Lavande était complètement débordante d’enthousiasme et faisait de larges sourires à sa nouvelle camarade Aelita, la préfète de Serdaigle.
Revenir en haut Aller en bas

Invité
avatar



MessageSujet: Re: [après l'infirmerie] ...Le mot fin...   Jeu 11 Mai - 21:31

Je ne me regardais la jeune fille qui semblait déborder de joie et d’enthousiasme. Elle avait l’air de vouloir m’aider, mais elle ne c’était peut-être pas poser les bonnes questions, à savoir si je voulais être aidée. Je voulais être seule, je voulais rester seule, tous les mots qu’elle prononça s’embrouillèrent dans ma tête. C’est comme si tout ce qu’elle prononçait été dit de très loin, je regarda autour de moi et vit tout tourner, il faut dire que je n’avais rien avalé de la journée et que mes nuits sans sommeils n’aidait en rien, mon état.

Je regardais toujours Lavande la voyant de plus en plus floue, mes yeux commencèrent par se fermer d’eux-mêmes. J’allais m’évanouir d’un moment à l’autre, je le sentais, je voulais parler mes rien ne sortait de ma gorge et Lavande continuait de parler. Quand elle eut fini, je lui souris tristement avant de tomber en avant inconsciente.
Revenir en haut Aller en bas

Invité
avatar



MessageSujet: Re: [après l'infirmerie] ...Le mot fin...   Sam 13 Mai - 16:58

Lavande vit Aelita tourner de l’œil et eut juste le temps de se précipiter sur elle pour la rattrapper. N’étant pas particulièrement costaud, elle ne fit qu’amortir sa chute et elles se retrouvèrent toutes les deux par terre.

*Oh nooon, qu’est ce qui lui arrive ???*

Grande panique chez la jeune Gryffondor qui essaya d’installer Aelita du mieux possible. Elle devait aller à l’infirmerie, mais Lavande aurait été incapable de descendre les escaliers en portant Aelita. Il fallait qu’elle se réveille ou que quelqu’un vienne. La jeune fille s’installa en tailleur et tenait Aelita dans ses bras, elle la tenait dans ses bras comme elle aurait tenu une poupée grandeur nature, la berçant (ou plutôt la remuant afin de la réveiller) de droite à gauche. Lavande écarta les jolies boucles blondes de la préfète qui lui tombaient sur le visage et lui caressa les cheveux dans une attitude qui se voulait rassurante…

« Aelita, je suis là, réveille toi s’il te plait. Tout va bien aller ! Réveille toi s’il te plait il faut que tu ailles à l’infirmerie. »

Elle commençait à vraiment avoir la trouille et une boule d’angoisse lui monta dans la gorge, et si s’était grave ? Heureusement qu’elle était passée par là… Personne ne montait jamais ici, et si elle s’était évanouie seule ? Enfin bon, Lavande n’étant pas vriament d’une grande aide en ce moment elle pria de toutes ses forces pour que JUSTEMENT, quelqu’un passe par là, ça devenait plus qu’urgent.

« Où sont les hommes quand on a besoin d’eux »

Sa voix se voulait assurée et exaspérée mais on y sentait la panique percer…

« Réveille toi s’il te plait !!! »

Lavande commençait à avoir des fourmis dans les jambes, mais elle ne s’arrêta pas de bercer cette fille qu’elle connaissait à peine et de lui caresser les cheveux. Elle ne savait pas quoi faire d’autre. Elle savait juste qu’il fallait absolument qu’elle reste avec elle, parce qu’Aelita avait besoin d’elle.
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [après l'infirmerie] ...Le mot fin...   

Revenir en haut Aller en bas
 
[après l'infirmerie] ...Le mot fin...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Les Américains ne pourront pas changer la donne à Cuba après Castro.
» Perte des points en dextérité après Up
» Le rôle du Canada dans l’Haïti de l’après-Aristide :
» Deux semaines après le séisme, elle est retrouvé vivante sous les décombres
» Après le feu et le sang......la reconstruction.....

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
HP-Hogwarts :: Archives :: Archives :: Les vieux grimoires :: Les années précédentes :: Sujets clos année 1-
Sauter vers: