AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  






Partagez | 
 

 Près du feu

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Su Li
avatar



MessageSujet: Près du feu   Mar 9 Mai - 9:17

Su qui s'était pas mal baladé à travers le château, commençait à avoir mal aux jambes, elle se décida donc à aller à sa salle commune en espérant y trouver quelqu'un mais malheureusement pour elle, il n'y avait personne, a cette heure de la journée, c'est à dire midi, tout le monde était dans la grande salle, ne voulant pas trop avoir à se montrer devant tant de gens, elle s'était directement dirigée vers sa salle commune.

Elle prononça le mot de passe et entra, elle jeta un regard circulaire a la pièce vide et alla s'asseoir près de la cheminée, celle ci crépitait. Elle se décida à sortir un parchemin et une plume de son sac et commença à dessiner ce qu'elle voyait autour d'elle, certes le dessin n'était pas terrible mais au moins ça l'occupait un peu, et elle attendit comme ça que d'autres personnes arrivent pour avoir si possible un peu de conversation...
Revenir en haut Aller en bas

Invité
avatar



MessageSujet: Re: Près du feu   Mar 9 Mai - 11:56

Michael avait mangé dans un temps qu’on pourrait qualifié de record. Chose incroyable pourtant, il avait terminé son assiette ! C’est vrai qu’il mangeait très peu, mais là il commençait à ressentir la faim lui tirailler le ventre… Ca faisait quelques semaines maintenant qu’il ne mangeait presque plus et que personne ne s’en souciait. Peut-être sa mère dans ses courrier, mais il ne les lisait pas alors comment savoir ? Physiquement, il ne pouvait pas vraiment maigrir davantage. Il grandissait mais n’épaississait pas et donc perdait toujours autant ses pantalons.

Après son déjeuner, Michael se sentit soudain vraiment fatigué et bailla à s’en décrocher la mâchoire en rentrant dans la salle commune. Il n’était pas seul, il y avait une fille. Mlle Su Li si on en croyait la feuille d’appel. Il ne lui avait jamais parlé. Michael ne parlait plus de toute façon. Il ne parlait qu’aux gens qui lui adressaient la parole et encore. Enfin non, ça n’était pas tout à fait exact. Il parlait à Mlles Suu et Roze puisque sans qu’on puisse expliquer pourquoi, il se sentait proche d’elles.

Son regard se posa sur la cheminée… Le feu était allumé. Les flammes, cela lui rappelait un souvenir traumatisant dont il n’avait pour le moment parlé à personne. Seule Mlle Symphonie savait… et encore ? Etait-elle bien là ce jour là ? C’était flou dans sa mémoire… Il se souvenait juste des flammes, du piano et d’une phrase.

La Serdaigle, Mlle Li était assise et dessinait. Michael avait bien envie de la regarder faire. Il se mit debout derrière elle et regarda sans bouger la plume glisser sur le papier et reproduisant la cheminée. Ses yeux allèrent du papier à la nuque de la jeune fille. Allait-elle se retourner et lui dire de partir ? Probable…

*Le silence me pèse, vais-je rester sourd toute ma vie ?*

Maintenant ses yeux s’étaient replongés dans la cheminée et malgré le cauchemar qui refaisait surface dans son esprit, Michael sourit puisqu’il avait promis au monde d’être toujours heureux et insouciant.
Revenir en haut Aller en bas

Su Li
avatar



MessageSujet: Re: Près du feu   Mar 9 Mai - 12:07

Su continuait de dessiner, inlassablement, sa plume parcourait le papier en long et en large, elle commença par dessiner la cheminée puis s'attarda sur les détails, elle n'entendit même pas le jeune homme entrer.

Au bout de quelques instant de grande concentration, elle finit par se sentir observée, elle sentait quelqu'un regarder par-dessus son épaule, la jeune Serdaigle se retourna et tomba nez à nez avec un Michael, elle le connaissait peu mais après tout ils étaient dans la même maison.

elle remarqua d'abord que Michael avait l'air perdu, dans un autre monde, elle entreprit alors de lui parler, non sans mal, Su ne trouvait pas ses mots la plupart du temps et était souvent très maladroite


"Bonjour!!...Ca n'a pas l'air d'aller, un problème?"

elle lui sourit, Su n'avait pas l'habitude qu'on la regarde faire et elle cacha sans le vouloir le dessin qu'elle était en train de faire
Revenir en haut Aller en bas

Invité
avatar



MessageSujet: Re: Près du feu   Mar 9 Mai - 15:36

Assez rapidement, la Serdaigle se rendit compte de sa présence et arrêta de dessiner. Au contraire, elle se retourna vers lui pour lui parler. Est-ce que Michael avait un problème ? Non pas en ce moment, du moins il ne considérait pas ce qui lui arrivait comme un problème en soit.

Il resta un moment sans répondre, fixant la partie toujours visible de cette feuille de papier qu’elle venait de lui cacher qui dissimulait son dessin incomplet. Michael aurait pu l’aider à le compléter… Du regard il était en train d’imaginer ce qu’il faudrait rajouter au dessin pour qu’il soit parfait. Mlle Li lui sourit. Une autre fille lui souriait et acceptait de lui parler, ça lui fit très plaisir.

Desserrer les dents ? Michael n’avait rien à dire… Il n’avait presque jamais rien à dire… Il regarda la jeune fille dans les yeux et lui rendit son sourire. Puis il s’assit à côté d’elle toujours sans parler ni faire de bruit inutile. Pour une fois la salle commune était calme et on ne s’y faisait aucunement agresser par des bruits hostiles.

Le jeune blond sortit une feuille de papier et commença à écrire un poème. Enfin un poème… Michael n’était pas très inspiré, il écrivit trois mots qu’il barra aussitôt de trois traits :

Un silence assourdissant

Profond soupir. Michael se désintéressa de ce qu’il venait d’écrire pour regarder la jeune fille à côté de lui. Elle était belle, elle avait l’air douce…

« Mlle Li. Aimes-tu la poésie ? »

Ne souhaitant pas parler de musique, Michael pouvait toujours se réfugier dans ce qu’il préférait après la musique : la littérature, les poèmes…

[hj : pardon, pas d’inspiration]
Revenir en haut Aller en bas

Su Li
avatar



MessageSujet: Re: Près du feu   Mer 10 Mai - 22:11

Su regarda le jeune garçon, visiblement il regardait son dessin, et réfléchissait en même temps. Il avait l'air plutôt sympathique pour ne pas dire très sympathique, elle lui tendit son dessin avec un sourire

"Tient, ça a l'air de t'intéresser"

Il s'assit ensuite à côté d’elle et prit un bout de parchemin avec une plume, mais il arrêta rapidement ce qu'il faisait, apparemment ça ne lui plaisait pas, elle jeta un coup d’œil a la feuille et vit les trois mots barrés, il l'appela ,ensuite Mademoiselle et lui demanda si elle aimait la poésie, ça se bousculait un peu dans la tête de Su, est-ce qu'elle aimait la poésie, elle n'en savait rien mais deux mots tout simple résonnèrent à ses oreilles, juste ces deux mots

*Mademoiselle Li...*

Elle lui sourit en regardant son parchemin barbouillé et avec un petit air de malice dit
"Mlle Li aime beaucoup la poésie, Monsieur Stark..."
Revenir en haut Aller en bas

Invité
avatar



MessageSujet: Re: Près du feu   Jeu 11 Mai - 23:09

Michael prit en souriant la feuille que lui tendait Mlle Li. Il la regarda attentivement puis finit par lui rendre. C’était bien fait, mais inachevé. Bien qu’il trouvait ça beau, Michael ne fit aucun commentaire supplémentaire.

Sinon grande nouvelle, Mademoiselle Li aimait la poésie… Cela ne pouvait que réjouir Michael. Autant si elle voulait converser de n’importe quoi il risquait d’être complètement à côté de la plaque voir même absent de la discussion, autant parler histoire et littérature il pouvait devenir intarissable.

« Est-ce que tu connais Pierre de Ronsard ? »

La poésie française… Michael ne parlait pas français mais il avait dévoré un livre lui retraduisant des poèmes sublimes dédiés à Cassandre, jeune fille si chère au cœur de Pierre de Ronsard. Il les avait tellement aimé qu’il les avait appris en français, langue qu’il ne parlait pourtant pas.

« C’est un poète français »

Sourire jusqu’aux oreilles. A le voir, Michael n’avait vraiment pas l’air d’avoir été touché par la vengeance de Myrielle Symphonie. C’était dans sa nature, il intériorisait tous ses problèmes et paraissait parfaitement heureux. La seule chose qui avait changé chez lui c’est qu’il avait moins l’air dans la lune. Ca le rongeait profondément, mais la plupart des gens voyaient ça comme une amélioration de son état…
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Près du feu   

Revenir en haut Aller en bas
 
Près du feu
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Je serais toujours près de toi... [Mort de Saveur d'Amande: pv Dauphine, et ceux qui veulent lui rendre hommage]
» Julia de Lamerlay - Garde tes amis près de toi...
» Loin des yeux, près du coeur [Aurore]
» Une Lecture près de la Cheminée... [Pv]
» Un peu plus près des étoiles

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
HP-Hogwarts ::  :: Archives :: Les vieux grimoires :: Les années précédentes :: Sujets clos année 1-
Sauter vers: