AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  






Partagez | 
 

 Un dortoir particulier [Pv]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar
Ministère

Parchemins : 1673
Âge : 31 ans [16/05/80]
Actuellement : Tireur de baguette magique d'Elite


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
Multi-compte de: Alan, Julian & Jason

MessageSujet: Un dortoir particulier [Pv]   Sam 15 Nov - 16:27

[ PV Heavy et Raph' ]


Rien de tel qu'une soirée entre bests comme les autres ! Un soir de semaine, le mercredi pour être exact, Raphaël et Quentin étaient comme à leurs habitudes - après mangé - en train de parler. Quentin était sur son lit, prêt à y entrer et Raphaël était dans le lit d'à côté. Uniquement vétu d'un caleçon (oui l'été approche les amis, chaleurs torrides et tout et tout), Quentin était allègrement avachi sur son lit en train de parler d'un sujet vraiment très passionant avec Raph'. comme quoi le statut de préfet pouvait vous apporter son lot de petites réjouissances. « Et là elle me sort “T'es qui toi pour me dire ça ?”. “Moi ? Je suis préfet. Et j'ai l'immense joie de te dire que tu viens de faire perdre 20 points à ta maison. Continue comme ça et ce n'est pas avec ta copine de Gryffondor mais avec le professeur Rogue, que tu passeras tes soirées. ”... Je rêve, les Serdaigle se croient tout permis maintenant... 2ème année en plus, tu te rends compte ?! »

Griller le couvre-feu, en soit, n'était pas une chose horrible, mais répondre à un préfet alors qu'on était en tort, il fallait une sacré dose de courage. Quentin ne c'était bien évidemment pas énervé après la jeune fille, on pouvait même reconnaitre qu'il exerçait son travail préfectoral avec calme et justice. Il sanctionnait autant un Gryffondor qu'un Serpentard, même si ça lui pinçait légèrement le coeur de devoir retirer des points qu'il avait fièrement gagné en cours. C'était pour les élèves qu'il faisait ça, si tous respectaient le règlement, viendrait le jour où les coupes des 4 maisons ne fonctionnerait plus qu'au mérite, et pas au comportement insolants de certains.

Quentin ne perdait toujours pas espoir concernant la victoire de sa maison, certes ils étaient derniers du classement mais il fallait noter que contrairement à l'année dernière, l'écart était relativement moins important entre les premiers – toujours ces satanés Poufsouffle – et les derniers. Quentin replit sa jambe sur le lit pour trouver une position plus stable, désirant voir son meilleur ami, allongé sur le dos n'était pas la meilleure solution. Quand Quentin put enfin appercevoir les yeux de son best, il ajouta: « Enfin bref... Dawn m'a dit que demain on risquait d'avoir un devoir surprise avec la mère McGo. Ça va donner tiens, je pouvais pas réver mieux que la leçon sur les métamorphomages... » Non pas que Quentin soit tracassé, il avait passé son après-midi à travailler. Bon certes il n'avait pas compris grand chose – c'était de la métamorphose hein – mais plus de temps n'aurait rien arrangé au problème.

Alors que Raphaël lui répondait, un bruit de pas se fit entendre dans le couloir qui menait à la chambre des deux garçons. Quentin qui faisait face au couloir – contrairement à Raph'- pouvait voir qui arrivait dans leur direction et dès qu'il vu de qui il s'agissait, reporta son regard sur son meilleur ami. « Je crois qu'il y a une fille dans le dortoir des garçons... » lança Quentin un sourire au lèvre. Il s'agissait d'Heaven, une bonne amie à Raphaël. Malgré son jeune age ce n'était pas le genre de fille à hésiter à entrer dans le dortoir des garçons, même à une heure tardive (contrairement à d'autres dont le nom sera tu). Sans gène (pourquoi devrait il se rabiller, il allait bientôt dormir...), Quentin regarda la jeune fille, près à la saluer.


[ 563 ]

XXX
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.signouret-chocolatier.fr/

avatar
Commerce

Parchemins : 2450
Âge : 14.02.84 ;; 28 ans
Actuellement : Styliste aux 1001 Symphonies


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
Multi-compte de: Heavy

MessageSujet: Re: Un dortoir particulier [Pv]   Dim 23 Nov - 16:59

L’été était désormais bientôt là, et cela se voyait tout de suite sur la petite personne qu’était Heaven. Ses vêtements se faisaient de plus en plus fins, et –si c’était possible- de plus en plus court. Ce qui ne déplaisait pas à tous les garçons qui lui courait après, mais qui avait la fâcheuse tendance de faire râler Raphaël, bien qu’il ne fasse pas trop de commentaires. Heaven n’était pas idiote, elle voyait qu’il la regardait avec une énorme envie de lui dire « Non mais va te changer ! », et pour le coup, la demoiselle devenait de plus en plus provocante, juste pour l’embêter. Une petite peste ? Bien entendu, on ne change pas une Clarks ! C’était de famille de toute manière, autant du côté Clarks que Lerant, les filles, comme les garçons, à part quelques exceptions étaient tous des sales gosses qui ne pensaient qu’à eux, et qui aimaient plus que tout embêter leur monde. Heaven en était un parfait exemple.

Ce soir là, Heaven s’ennuyait à mourir, pour ne pas changer. La brune était allongée sur son lit, pensant à diverses choses, certaines bonnes, certaines mauvaises, certaines actions qu’elle devrait bientôt faire, certains mots qu’elle aurait à prononcer un jour ou l’autre. Raëlle, son chaton, qui portait un nom très proche de la personne qui le lui avait offert, était allongée sur son ventre, à moitié découvert, et la chaleur de l’animal pénétrait doucement dans le corps glacé de la petite princesse, et cela faisait beaucoup de bien. Caressant doucement la petite boule de poils, qui avec Heaven était d’une gentillesse infinie, puisqu’elle la laissait dormir toutes les nuits, ne faisait pas ses griffes sur son lit, mais sur celui des autres, Heaven finit par se redressant, prenant Raëlle dans ses bras. Assise sur son lit, la brune venait de trouver ce qu’elle devait faire. Raphaël. Il fallait qu’elle aille voir Raphaël.

Descendant les marches du dortoir des filles, son chat toujours dans les bras, la brune se dirigea vers le dortoir des garçons. Elle savait où était la chambre de Raphaël, pour y être déjà allé plus tôt dans l’année, justement pour recevoir son chat. Arrivée devant la porte, la brune entendit des voix à l’intérieur. Une qu’elle ne reconnaissait puis celle de son protecteur. Tant mieux, il était là ! Elle ouvrit la porte, et trouva Raphaël, de dos, et Montgomery, de face… Chouette !


« Raphaël ! Oh… Et… Toi… » dit-elle à l’intention du préfet. Hein ? Mais non, mais non, elle l’aimait bien, mais si ! Bon, okay, elle avait clairement l’impression qu’il ne pouvait pas la voir, ce qui en soit était quelque chose d’horrible, tant elle était adorable, et sa paranoïa aiguë avait donc déclenchée une certaine… aversion qu’elle nourrissait depuis l’année dernière si ses souvenirs étaient bons, envers le sixième année. Grimpant sur le lit de Raphaël, laissant son chaton aller se lové près de l’oreiller de ce dernier après avoir été se câliner à Raphaël, la brune déposa un petit bisou sur la joue du brun. Elle ne jeta aucun regard à Quentin, de toute manière, qu’il soit là ou pas, la petite princesse des vipères s’en fichait totalement, elle faisait ce qu’elle voulait. Raphaël était aussi à elle, alors le petit Montgomery il pouvait aller se rhabiller ! Surtout quand on savait que depuis quelques temps, sa propre cousine flirtait, à ce qui se disait, avec le grand frère du préfet… Bah, vous imaginez s’ils devenaient… Beaux-cousins ? Un meurtre en perspective ! –Oui, mais de qui ?!-
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://themorningrose.tumblr.com/

Invité
avatar



MessageSujet: Re: Un dortoir particulier [Pv]   Dim 23 Nov - 20:25

Raphaël, étendu dans son lit, était très attentif face aux propos de son ami. Comme à leur habitude, ils discutaient après le dîner. Que ça soit dans la Salle Commune ou dans les Dortoirs, ils passaient souvent leur soirée à s'entretenir de choses et d'autres. Ce soir, Quentin lui racontait sa dernière ronde. Non, son Best n'était pas flic...quoi que...ça pouvait y ressembler. Non, en réalité, Quentin était le Préfet de leur maison. Contrairement à ce qu'aurait pu penser beaucoup de monde, le 6ème année était juste et droit dans ses punitions. Même les Serpentards n'étaient pas épargnés. D'ailleurs, un truc lui trottait dans la tête depuis quelques temps. Il fronça les sourcils, observant son Best un peu plus intensément qu'il ne l'aurait du. Et...et si lui se permettait de se balader en pleine nuit dans Poudlard, est-ce que Quentin fairait régner l'ordre ou bien passerait-il sous silence son "écart" de conduite? Hum...Il avait déjà sa réponse _enfin, il l'espérait_, mais il était tenté de lui poser la question. Héhé...il aimerait bien voir son pote lui enlevé des points parce qu'il n'avait pas respecté l'heure du couvre-feu. Ca devrait être comique tiens! Il était en train de voir la scène dans sa tête, un sourire amusé au coin des lèvres mais la dernière remarque de son pote le fit sortir de ses songes. Les Serdaigles? Tout permis? Oh, ça?!!

- J'te l'fais pas dire! Mon bon, avec leur cervelle de moineau, ça ne m'étonne pas, fit-il en haussant les épaules.

Oui, ils avouaient que certains Serdaigles étaient plus intelligents que la moyenne. Cependant, à ses yeux, tous les autres étaient des petits prétentieux sans aucune jugeotte. Pourquoi traîner dans les couloirs si tard alors qu'ils savaient parfaitement qu'ils se fairaient choper? Des idiots! Alors que son esprit vagabondait sensiblement sur autre chose, Quentin l'informa d'une nouvelle intéressante.
*Merci Dawn, t'es une perle!* Bon, certes, lui il était douée en Métamorphoses, et encore, c'était un euphémisme quand on savait ce qu'il réussissait à faire. D'ailleurs, depuis début février, il lisait de nombreux livres sur l'art de devenir un...animagus. C'était son nouveau défi. Il maîtrisait tellement de "choses" plus ou moins difficiles qu'il voulait mettre la barrière un peu plus haute à chaque fois. Hé bien il était servi. A présent, c'était la métamorphose humaine. Il fallait qu'il en touche deux mots à Quentin au passage. Il avait entièrement confiance en lui. Il savait qu'il ne lâcherait jamais le morceau à quiconque. Quant à la leçon sur les Métamorphomages, Raph' avait trouvé le tout très facile. Il n'avait même pas eu besoin de réviser....ou si peu. Une rapide lecture de quelques parchemins et il avait rangé tout ce bazarre. Cependant, il savait que son pote n'était pas très ami avec la matière du Professeur MacGonagall et il faisait à chaque fois tout son possible pour l'aider comme ce dernier le faisait avec la Botanique à son encontre. Rien que de penser à la Bota', il retint une grimace de dégoût.

- T'inquiète, j'serais pas loin si t'as besoin d'un p'tit coup de pouce.

Non, c'est pas de la triche! Qui a parlé de triche? Ne peut-on pas aider un frère en difficulté? Raph' voyait les choses ainsi de toute façon. Et même si Quentin n'était pas pour, Gibson était quand même prêt à l'aider.

Le bruit de pas qui annonça la venue d'un nouvel invité attira son attention sans pour autant attirer son regard. L'oreille tendue, il avait toujours ses prunelles gris-verts tournées vers son pote. Après tout, ça pouvait être n'importe qui. Il n'avait pas envie d'accorder de l'intérêt à grand monde ce soir _excepté ses proches_. Quand Quentin lui indiqua qu'il s'agissait d'une fille, sa curiosité fut plus forte. Surpris sans l'être réellement, il constata qu'il était question d'Heaven, sa jeune protégée. Effectivement, la jumelle Clarks n'avait pas froid aux yeux. Se pointer ainsi, dans le dortoir des mecs, à cette heure-là...c'était elle tout cracher. Elle faisait ce qu'elle voulait quand elle le voulait et il n'était pas chose aisée de la faire changer d'avis quand elle était lancée. Surtout qu'elle est têtue la gamine. Un rapide coup d'oeil sur sa tenue le rassura. Heureusement, il était présentable! Pas comme la dernière fois où il l'avait accueilli avec une serviette éponge attachée négligemment sur la hanche. Cette fois-ci, il portait un marcel blanc. Un peu trop près du corps, comme une deuxième peau, mais au moins, il n'était pas à moitié nu. Quand au bas, il était caché sous le drap blanc qui retombait négligement sur son abdomen. Ce qui n'était pas trop le cas de son pote qui ne portait qu'un caleçon.


- Heaven..., rétorqua-t-il face à cette soudaine intrusion, sans aucune surprise dans le ton de sa voix.

Le regard d'Heaven vers Quentin le fit légèrement sourire avant qu'il ne se reprenne. Ces deux-là s'entendaient comme chien et chat. Un bonheur! Pourquoi ne s'entendaient-ils pas ces deux-là? D'accord, Heaven était une petite peste, mais elle était adorable quand elle le voulait vraiment. Mais peut-être que Quentin était moins masochiste que lui après tout. Il préférait les relations plus simples, moins prise de tête. C'était aussi fort probable! Sauf que Raph' était un type très patient pour son âge. Voilà peut-être une des raisons qui l'empêche de fuir. Il finit par remarquer la boule de poil qu'elle avait dans les bras. Raëlle avait grandi ces derniers mois. Mais elle était toujours un p'tit matou joueur et espiègle. Comme il s'y attendait _ou pas, ça dépend de l'état d'esprit_, Heavy se dirigea vers lui et grimpa sur son lit. Hum...il se releva donc automatiquement. Vu qu'il était allongé, il s'assit, faisant ainsi face à sa protégée. Raëlle, quant à elle, ne s'était pas gênée elle aussi _telle maîtresse, telle chatte_ et s'était précipitée sur lui. Elle se colla à lui, cherchant les caresses. Il céda à sa requête. Ce n'était pas bien compliqué vous m'direz.
- C'te boule de poil..., marmonna-t-il d'un air vain. Il laissa ensuite Raëlle aller se lover près de son oreiller. Encore heureux qu'il ne soit pas allergique, il aurait passé une nuit d'enfer. Un bisou de la miss sur sa joue, il ne broncha pas. Autant ne pas l'ouvrir de toute façon, ça n'aurait servi à rien. Qu'elle grimpe sur son lit, ignore Quentin effrontément, qu'elle dépose un baiser sur sa joue, aurait pu déclencher une guerre diplomatique, surtout si une certaine brune aux yeux verts- noisettes et au corps de rêve avait elle aussi fait irruption dans le dortoir. Raph aurait eu alors droit à une crise de jalousie des plus irritantes...à moins que ça ne soit totalement le contraire, qui sait? Elle se serait joint au trio rien que pour montrer à Heaven que lui _alias Gibson ici présent_, lui appartenait à elle en priorité. Perso, il trouvait qu'il n'appartenait à personne; la notion de possession étant très subjective. Raphaël releva la tête vers Quentin et haussa les épaules, l'air de dire "Que veux-tu que j'y fasse?". Puis il reporta son attention sur Heaven.

- Alors Heavy, qu'est-ce qui nous vaut cette charmante visite? demanda-t-il en s'adossant à la tête du lit, contre le mur.

Pour venir dans leur dortoir, en fin de soirée, il fallait bien qu'il y ait une raison, n'est-ce pas? Il doutait qu'elle soit venue pour faire un brin de causette avec Quentin, mais bon, les miracles étaient possible, même de nos jours.
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Un dortoir particulier [Pv]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Un dortoir particulier [Pv]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Un dortoir particulier [Pv]
» Garde du corps particulier cherche employeur aisé.
» Chercher un bijou particulier
» Un cours vraiment très particulier
» Le dortoir des filles de première année

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
HP-Hogwarts ::  :: Archives :: Les vieux grimoires :: Les années précédentes :: Sujets clos année 6-
Sauter vers: