AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  






Partagez | 
 

 19h - Près du lac.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Invité
avatar



MessageSujet: 19h - Près du lac.   Dim 21 Mai - 15:57

Ce qu'il y avait de bien avec l'été, c'était sans aucun doute les jours plus longs. A 19 heures, le soleil était encore bien visible et ne se sentait pas encore près à s'éteindre dans l'horizon, là où le lac et la montagne se rencontraient. Il faisait relativement chaud et les élèves qui se promenaient aux alentours du lac avaient tous noué leur veste autour de leur taille et retiré leur cravate. Pour une fois, Diabalzane avait laissé de côté l'uniforme et son côté stricte et elle était vêtue d'un jupe plissée verte et d'un chemisier blanc. Elle avait attaché ses cheveux longs avec un ruban noir mais quelques éternelles mèches rebelles tombaient avec nonchalance devant ses yeux gris. Ces mêmes yeux gris qui parcouraient rapidement les pages d'un grand livre posé ouvert dans l'herbe. Ses longs doigts fins effleuraient les lignes écrites à l'encre un peu passée.

Elle soupira tant elle s'ennuyait et elle leva les yeux vers le lac immense qui s'étendait devant elle. Quelques élèves s'étaient déchaussés pour mettre les pieds à l'eau et d'autres riaient aux éclats en s'éclaboussant. Elle leva les yeux au ciel et tenta de reporter son attention sur sa recherche, en vain. Dix minutes après, elle ferma le lourd livre d'un geste rageur. Tant pis pour ce soir. Déjà, les sorciers se levaient et se dirigeaient vers le château sombre. Le repas s'annonçait et elle entendit un "clac" retentissant qui marquait l'ouverture des portes de la Grande Salle.

Elle ferma les yeux et bascula sur ses avant-bras. Comme d'habitude, elle n'avait pas faim, elle préferait profiter des rares moments de beau temps. Aurait-elle dû penser à autre chose ? Quoi qu'il en soit de lourds nuages s'amoncelèrent au dessus de sa tête. Elle ouvrit les yeux, il ne pleuvrait pas sans doute avant la nuit, mais le temps s'était assombrit, ce n'était peut-être pas plus mal. Elle se redressa et s'assit normalement et prit le livre sur ses genoux, comme pour s'assurer qu'il n'allait pas disparaître. Elle regarda l'orage se préparer en silence. L'orage... Il y avait de l'orage partout en ce moment, même entre elle et Drago alors qu'elle n'aurait jamais pensé ça possible. Elle baissa les yeux avec regret.

* Pense à autre chose qu'à lui, tu vas t'en rendre malade...*
Revenir en haut Aller en bas

Invité
avatar



MessageSujet: Re: 19h - Près du lac.   Lun 29 Mai - 18:00

Il faisait doux, et le temps s'annonçait bon jusqu'à la nuit, les portes de la grande salle venaient de s'ouvrir mais Ksénia n'avait en aucun cas envie d'aller manger, elle n'avait, comme à son habitude, pas faim et elle ne pensait qu'à être seule et à le rester. Elle respira profondément, la douce odeur de l'été qui commençait a s'épanouir lui donnait du bonheur.

Elle soupira en se rendant conte qu'elle était toute seule a marcher dans le parc tous les autres élèves étaient partis manger et elle était sortie quelque minutes avant que les portes de la grande salle ne s'ouvrent.

Elle fourra ses mains dans ses poches elle toucha délicatement, l'enveloppe de la lettre que lui avait envoyé sa famille quelques jours au par avant, le papier sentait le fin parfum de sa mère et le parchemin était parsemé de petits dessins de ses deux cadets, elle sourit en pensant a sa famille qu'elle n'avait pas vue depuis les dernières vacances.

Elle marchait tranquillement dans le parc non loin du lac quand elle s'aperçut qu'il y avait une jeune fille assise au bord de celui ci, un gros livre sur les genoux, elle s'approcha d'elle toujours aussi curieuse et s'aperçut que ce n'était personne d'autre que Diabalzane...
Elle sourit et alla à sa rencontre.


-Mais c'est notre chère Diabalzane... Toujours à penser a tes leçons je vois...
Revenir en haut Aller en bas

Invité
avatar



MessageSujet: Re: 19h - Près du lac.   Lun 29 Mai - 19:40

Une voix féminine prononça son prénom, Diabalzane la reconnut immédiatement. Elle tourna ses yeux pâles vers la jeune fille qui lui fournissait un bon moyen de penser à autre chose. Elle fit un petit sourire sarcastique et se leva pour faire face à son interlocutrice.

-Tiens, Mademoiselle Nabirotchkina n'a pas faim ?

Elle jeta un coup d'oeil au gros livre qui était resté au sol. Elle leva un sourcil et se baissa pour le ramasser.

-Je n'étudiais pas, je regardais juste les images, après tout je ne suis bonne qu'à ça, il semblerait que les Serpentard soient plus méchants qu'intelligent.

Malgré sa réplique sanglante elle affichait un sourire mauvais.

- Ca fait bien longtemps Ksénia, qu'es-tu devenue pendant son long moment, je t'ai cru morte, je pensais qu'un Gryffondor d'avait égorgé à cause de tes trop nombreux coups bas.

Elle lui fit un clin d'oeil et lâcha le livre en le fermant, affichant de cette manière le titre de l'oeuvre. "Grandes Familles Et Grands Blasons Des Grandes Familles De L'Histoire de la Sorcellerie."Edition Sang Pur et Co écrit par Vanita de Beauregard, une femme d'une blondeur incroyable et d'un beauté tout aussi inimaginable dont la photo adressait de petits signes de la main à ses lecteurs, un sourire méchant plaqué sur ses lèvres rougeoyantes.

- Tu t'es faite quelques amis ? La dernière fois que je t'ai parlé tout le monde te fuyait...
Revenir en haut Aller en bas

Invité
avatar



MessageSujet: Re: 19h - Près du lac.   Mar 30 Mai - 22:39

Diabalazane la reconnut tous de suite, elle se leva et lui fit une remarque comme quoi elle n'avait pas faim; Ksénia eu un sourire machiavélique pour toutes les personnes qui devait être en trin de manger et surtout pour les élèves de Pousoufle au quel elle faisait toujours un nombre incalculable de blagues avec la nourriture...
Elle sourie à la jeune fille quand elle lui dit que les Serpentar devez être plus méchant qu'intelligent, elle en avait la même opinions mais n'en faisait aucuns commentaires.


Tu dois être une exception car tu es loin de ne pas être intelligente...

Elle rigola intérieurement en pansant au différentes méchancetés qu'elles faisaient toutes les deux quand elles étaient ensembles.

-Par contre question méchanceté tu es très doué...

Ksénia lut sur le visage de la jeune fille un sourire mauvais, elle adoré ce sourire significatif que la jeune fille était prête a faire toute sorte de coup bas mais Diabalzane lui demanda pourquoi elle ne lavait pas vue pendant un bon bout de temps et le sourire de Ksénia s'effaça, elle se rappela de la maladie de sa mère mais eu un haut au cœur tous en se rappelant qu'elle avait survécue et qu'a présent elle allait bien.

-Ma mère et tombé malade et je suis rester avec elle, tu comprends la famille...

Elle fit un clin d'œil a la jeune fille.. La sourire de Ksénia revint plus sarcastique que jamais.

-Pour les amis c'est pas trop mon truc je préfère rester seul et pour ce qui me fuyait la dernière fois que tu ma vue je ne les es jamais revue... Et toi comment ça se passe les amis la famille comment va ton adorable frère...

Ses yeux commencèrent à briller, Hadrien était un compagnon de jeune formidable avec lui elle trouver toujours quelque chose a faire.
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: 19h - Près du lac.   

Revenir en haut Aller en bas
 
19h - Près du lac.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Je serais toujours près de toi... [Mort de Saveur d'Amande: pv Dauphine, et ceux qui veulent lui rendre hommage]
» Julia de Lamerlay - Garde tes amis près de toi...
» Loin des yeux, près du coeur [Aurore]
» Une Lecture près de la Cheminée... [Pv]
» Un peu plus près des étoiles

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
HP-Hogwarts ::  :: Archives :: Les vieux grimoires :: Les années précédentes :: Sujets clos année 1-
Sauter vers: