AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  






Partagez | 
 

 1ère réunion de l'Armée de Dumbledore

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant
AuteurMessage

avatar
Indépendant

Parchemins : 854
Actuellement : Adulte


MessageSujet: 1ère réunion de l'Armée de Dumbledore   Sam 10 Jan - 9:52

On ne pouvait pas rester sans rien faire si cet assassin de Rogue et ses sbires étaient au pouvoir, Neville, Ginny et Luna étaient bien d'accord là-dessus. Il fallait organiser une lutte souterraine, rendre la tâche difficile aux Mangemorts, protéger les nés-moldus... l'Armée de Dumbledore devait reprendre du service.

Chacun d'eux en avait parlé à ceux en qui ils avaient confiance... le risque était grand que l'information ne tombe entre de mauvaises mains, mais à eux trois, ils avaient fini par réussir à refaire le merveilleux parchemin d'Hermione, celui qui affichait le mot "cafard" sur le visage du délateur. Avec un petit raffinement supplémentaire, mais chut...

Une première réunion aurait lieu aujourd'hui pour la prise de contact, rassembler les troupes, voir combien on était, faire signer le parchemin, donner à chacun un gallion métamorphe qui signalerait les prochaines réunions. Neville espérait aussi dès aujourd'hui pouvoir rédiger une liste de propositions des membres sur les actions concrètes qu'on pouvait lancer. Ainsi, dès la deuxième réunion, on pourrait s'occuper de la réalisation des plus pertinentes, réalistes et faisables d'entre elles.

Les futurs membres de l'AD arrivaient maintenant les uns après les autres, et Luna leur proposait gentiment de s'assoir, on attendrait que tout le monde soit à peu près là pour commencer. Luna était ravie de voir le courage de ses camarades[qui avaient pris tous les risques pour venir, elle aimait quand les rêves et les idéaux devenaient réalité. Elle sourit à Lavande, qui lui répondit par un clin d'oeil. Lavande avait été précieuse dans les préparatifs de la réunion, on lui devait en particulier l'emménagement de la salle et elle accueillait maintenant les élèves à l'entrée, rassurant d'un sourire ou d'une main sur l'épaule ceux qui arrivaient inquiets.

____________________________

[HJ:-Nous attendrons que tout le monde soit à peu près là avant de discuter. Postez donc pour commencer votre arrivée sur place. Dans quel état d'esprit êtes-vous? Fébrile, impatient, inquiet? Volontaire, passionné, curieux? Vous pouvez aussi détailler les raisons de votre choix d'appartenir à l'Armée de Dumbledore, et par qui vous avez su que la réunion allait avoir lieu. Vous devez être inscrits sur la liste de Dumbledore (voir panneau d'affichage) avant de poster ici].
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité
avatar



MessageSujet: Re: 1ère réunion de l'Armée de Dumbledore   Sam 10 Jan - 10:27

Tim avait ouïe parler d'une réunion se tenant dans une salle étrange qui apparaissait à quiquonque en avait besoin par son frère. Il appellait ces réunions des "séances de l'AD", dont il avait lui même fait partie.
Selon ce qu'en avait compris Timmy, il s'agissait d'un entrainement intensif aux lancers de sortilèges afin de mieux pouvoir se débrouiller en face de véritable mangemorts. Plus poussé par le fait que Lee en ait fait partie un jour que pour vraiment aller balancer des sortilèges, Tim avait lui aussi décidé de s'y rendre.
Il alla au couloir dont lui avait parlé son frère, en face d'une statue à l'aspect horrible. Après une attente interminable où il pensa que son frère s'était bien moqué de lui, il aperçut enfin un contour de porte qui se dessinait sur le mur. Poussé par la curiosité il poussa cette porte ...
Il pénétra dans une vaste pièce aux murs cachés par d'immenses bibliothèques garnies de livres divers, des manneaquins entreposés dans un coin où régnaient aussi quelques coussins.
Debout au milieu de cette vaste salle, une jeune demoiselle que Tim n'avait pas encore croisé ...


Hello M'dame ! T'aurai la possibilité de me renseigner où est ce que c'est que je suis ?

La fille ne lui accorda à peine un regard et ne daignit pas répondre à sa question. Il se sentait un peu perdu et malgré tout, pas des masses à sa place. M'enfin il avait l'habitude. Et si c'était bien des réunions de l'AD comme lui avait dit son frère qui se déroulaient ici, il savait qu'il donnerait le meilleur de lui même pour ... épater les filles :p
Revenir en haut Aller en bas

Invité
avatar



MessageSujet: Re: 1ère réunion de l'Armée de Dumbledore   Sam 10 Jan - 12:59

Il y avait deux ans, un club, un groupe spécial s'était formé a Poudlard, l'ecole de sorcellerie. On disait qu'elle se nommait l'armée de Dumbledore, autrement dit , l'A.D . Dans ce groupe d'élèves, on apprenait à se défendre contre les forces du mal. Pourquoi Harry Potter et ces compagnons avait-ils créer ce club? Alors qu'il y avait déja un professeur de Défense contre les Forces du Mal. La réponse était très simple, Dolores Ombrage, était une employée du ministère, elle était sous les ordres de Fudge, et avait interdit la pratique de magie dans sa classe, c'est donc pour cela, que les élèves motivés, avait décider de s'inscrire dans l'A.D. Lors de la sixième année de Harry Potter, le groupe avait céssé d'organiser des réunions, pensant que ce n'était plus la peine. Mais maintenant que les Carrow, des affreux mangemorts, qui torturaient les élèves avait pris pouvoir à l'école. Ont ne pouvaient plus apprendre convenablement les anti-sorts, des sorts défensif ou offensif très puissant. Donc, Luna Lovegood, une élève de Serdaigle, qui faisait partit de l'A.D, eut l'idée de recommencer les réunions. Mike comptait bien s'y inscrire, car les cours des Carrow n'étaient pas le genre de cours qu'il voulait, en arrivant ici. L'annonce avait parcourut un peu toutes l'écoles, sans attiré l'attention de Rogue, le nouveau directeur,ou d'autre professeurs qui étaient de son côté. La première réunion avait lieu aujourd'hui, mais ce n'était pas de la pratique, c'était uniquement pour signer quelques papiers, et faire connaissance. Mike attendait ce jour avec impatience, lorsqu'il quitta la Grande Salle, après son déjeuner, il se dirigea vers la salle commune, dans son dortoir plus précisement, histoire de se préparer et en même temps ce reposer. Et oui, il restait quelques heures avant le début de la réunion, et le jeune gryffondor ne pensait pas être le seul à vouloir s'inscrire dans l'Armée de Dumbledore. Il avait entendu plusieurs dialogues entre élèves, qui parlaient de sa, avec joie ou impatience. En fait, c'était un peu comme sa qu'il avait en partit découvert ce qu'était l'A.D, et a quoi servirait ce club. Mike s'allongea dans son lit, tête sur l'oreiller et contempla sa baguette. Mike la caressa lentement, et enleva les traces de doigt avec sa robe de sorcier. Puis, il pointa sa baguette vers son armoire, plus précisement sur la poignée, il fit un petit mouvement de la main, et la poignée s'ouvrit toutes seul. Mike sourit, et répéta le geste pour refermer l'armoire, il regarda l'heure, dans 10 minutes, la réunion commencerait. Arrivée en retard pour ce premier jour n'était pas très commode, il sortit donc du dortoir en prenant soin de refermer la porte, une nouvelle fois avec sa baguette, histoire de voir si il maîtriser vraiment la magie. Puis, un sourire au lèvres, il se rendit dans un couloir, d'après les renseignements, c'était ici que se trouvait la salle. Mais aucune il n'y avait aucune porte, il fallait demander ce qu'on voulait, et passer trois fois devant la porte. Mike souffla, et commenca à parler, devant une porte invisible

- Je veux que le lieu de réunion de l'A.D apparait, Je veux que le lieu de réunion de l'A.D apparaît, je veux que le lieu de réunion de l'A.D apparaît.

Il eut alors la surprise de découvrir une porte, qui n'était pas là, il y avait quelques secondes. Il poussa la porte et vut un élève de Gryffondor, ainsi que Luna Lovegood, qui maintenant, serait en partie chef du groupe. Mike les salua tous deux, et alla s'asseoir


[609 mots]
Revenir en haut Aller en bas

Invité
avatar



MessageSujet: Re: 1ère réunion de l'Armée de Dumbledore   Sam 10 Jan - 13:24

La première réunion de l'Armée de Dumbledore, enfin! Jamie attendait ce jour avec impatience depuis le moment où elle en avait entendu parler discrètement dans sa salle commune.
La sorcière avait connu l'existence de la Salle sur Demande quelques jours auparavant seulement, après avoir couru pour échapper à un personnel de Poudlard, en compagnie d'un certain Serpentard. Enfin bref, Jamie arriva donc au 7 ème étage, baguette en main, et regarda autour d'elle. Il ne fallait absolument pas que quelqu'un suspecte l'AD de reprendre vie. Elle arriva donc devant la porte, en pensant à tout prix à l'AD et aux réunions qui s'ensuivraient, avec un bouillon d'impatience et de joie dans le ventre. Ils allaient enfin faire quelque chose contre ces satanés Carrow et surtout, contre cet ingrat de Rogue! Elle le détestait, celui là. Dès qu'elle le voyait, elle avait envie de lui jouer des mauvais tours, c'était plus fort qu'elle. Et bien évidemment, il y avait aussi l'honneur de Dumbledore. Il fallait lui montrer que personne n'abandonnait, que tout le monde tiendrait le coup et ferait partir ces Mangemorts de son école.. en sa mémoire. Parce qu'il était de loin le meilleur directeur.
La porte s'ouvrit, et Jamie entra rapidement avant de se retourner et de la refermer. Mais ce n'était pas la peine, puisqu'elle avait disparu. La sorcière se retourna alors et ses yeux furent épatés. La salle était magnifiquement bien aménagée, on voyait qu'ici ça ne rigolait pas: l'AD voulait se battre, se défendre. Un sourire se faufila sur son joli visage, et elle salua Lavande qui était à l'entrée avant d'avancer et de se poster aux côtés des autres membres. Elle sourit à Luna qui était en face d'eux puis tourna la tête à côté d'elle.

- Hé, Tim salut! Alors comme ça tu veux devenir membre de l'AD? C'est bien, petit.

Jamie l'avait connu durant le festin du premier soir, et elle fut contente de voir qu'un aussi jeune garçon ait déjà pleins d'ambitions. Il était sur la bonne voie celui là, c'était certain.
La sorcière s'assit ensuite dans les poufs créés à cet effet, puis attendit en observant autour d'elle. Elle était très pressée et débordait d'énergie. Vivement que ça commence.
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Indépendant

Parchemins : 2146
Âge : 31 ans [21 Décembre 1979]
Actuellement : Organisatrice de mariage


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
Multi-compte de: Charly

MessageSujet: Re: 1ère réunion de l'Armée de Dumbledore   Sam 10 Jan - 14:42

Dawn marchait tranquillement dans le couloir. De nature froide et hautaine, elle n’était pas vraiment LA fille qu’on abordait pour lui demander l’heure ou pis, retrouver son chemin. Non généralement on préférait changer de couloir… Question d’assurance, de sécurité aussi. Comme quoi les élèves non Serpentards ne devaient pas être aussi stupides qu’ils en donnaient l’impression (n’allons pas non plus jusqu’à dire qu’ils sont intelligent, faut des limites à tout ça ^_^). Et puis Dawn n’était pas non plus complètement asociale avec les élèves issus des autres maisons. Si on cherchait bien on pouvait voir qu’elle s’entendait très bien avec Erwan, élève de Poufsouffle, mais aussi à peu près (oui parce qu’il y a des limites aussi^^) avec Susan et Edward qu’elle savait supporter (n’allons pas jusqu’à dire qu’elle les appréciait, faut pas pousser :p).

Dawn se déplaçait donc en toute tranquillité, le regard dur et froid, comme à son habitude. Sa jupe courte tombait sur ses cuisses fines mais musclées. Sa chemise blanche, parfaitement repassée, épousait tout aussi parfaitement son buste. Sa cravate verte et argent était très légèrement détendue, mais restait tout de même fort bien ajustée autour de son cou d’une pâleur quasi cadavérique. Nous étions au mois de Septembre et la chaleur était telle qu’elle avait préféré le port des manches courtes à celui des manches longues. De fins bas couleur chair parcourrait ses jambes pâles. Ses souliers d’uniforme étaient noirs, tout comme sa jupe plissée. Sans talons, sa démarche avait quelque chose de félin et de gracieux. Ses longs cheveux bruns, tombant en cascade ondulées sur ses épaules pour achever leur course au niveau de ses hanches, étaient détachés. A son poigné était attaché un fin élastique noir, au cas où elle éprouve dans sa journée un quelconque besoin d’attacher ses cheveux (ne serait-ce que pour les cours de potions, déjà..). A son annulaire gauche brillait une bague en platine ornée d’un diamant en forme de lune. Sa bague de fiançailles. Etait-ce utile de préciser que depuis qu’elle la portait, elle ne cessait de l’admirer d’en montrer les divers reflets à ses amis (qui franchement n’allaient sûrement plus tardés à en avoir assez) ? Je crois que non. Pourtant là, alors qu’elle marchait en silence, telle une ombre, dans ce long couloir du château qu’était Poudlard, elle ne songeait pas une seconde à sa bague. A sa taille était attachée sa baguette magique. Elle, par contre, elle la savait là et bien présente. A son épaule, son sac de cours en bandoulière noir glissait au rythme de ses pas contre ses hanches.

Sans s’arrêter, elle descendit une volée de marches. Elle avait pu éviter les questions de ses amies, prétendant rejoindre Perséphone à la volière et la travailler quelque peu dans le parc ultérieurement. Elle n’avait averti de sa décision qu’Isaac pour le moment (s’en sentant obligée lui étant à présent fiancée), mais elle hésitait à en parler à Damian. A dire vrai elle détestait lui cacher des choses, c’était pour elle une torture difficilement supportable. Son frère savait tout sur elle, elle ne lui cachait rien si elle le pouvait. Pourtant là, elle hésitait, craignant sa réaction. Elle savait qu’il n’était pas fanatique des nés-moldus (elle non plus d’ailleurs ^_^) mais aussi qu’il l’aimait assez pour vouloir l’empêcher de risquer sa vie dans un but qu’il trouverait peut-être futile… Pourtant Dawn se sentait concernée. Depuis l’affaire du viol d’Elea, elle ne cessait de s’intéresser à la politique, aux injustices commises dans le monde, et ressentait un pressent besoin de s’imposer en avocate, renommée, tant qu’à faire. Bien que pour l’instant, ceci ne resta qu’un rêve qu’elle espérait néanmoins réaliser dès que ses études toucheraient à leur fin.

Soupirant, la jeune femme atteignit l’étage inférieur et poursuivit son chemin, l’air on ne peut plus innocent (si, si Dawn peut avoir l’air innocent faut pas croire ^^). La brune acheva sa route devant un mur vierge. Personne dans le coin, c’était bon. Elle fit ce qu’Erwan lui avait dit et la prote vint paraître sous son regard de glace. Elle la poussa alors, personne d’autre n’étant dans l’allée où elle se trouvait et la referma prestement derrière elle. Le regard d’acier de la vipère parcourut l’assemblée qui avait déjà commencé à se former. Elle ne fut pas surprise de trouver une majorité écrasante de lions. Oh par toutes les vipères venimeuse de Russie (doit pas y en avoir des masses^^), où donc s’était-elle installée ? Ceci étant, elle y était préparée, c’était plutôt la suite qui allait lui réserver des surprises.

Pour l’instant elle se contenta de regarder chaque personne présente en silence. S’attendant à des remarques. Elle s’en moquait. Qu’ils pensent ce qu’ils veulent d’elle. Les ragots elle connaissait ça depuis son plus jeune âge alors ce n’était pas à dix sept ans que ça allait la toucher. Adressant aux quatre personnes présentes un signe de tête (on sait jamais, peut-être vont-ils croire qu’elle est là pour les dénoncer *niark*), elle s’adossa au mur, déposant son sac à ses pieds. Elle était un peu placée dans l’ombre et ne parla point. Dawn était de toute façon connue pour ne parler que lorsque ça s’avérait être nécessaire (pour elle), mais elle n’avait pas pour autant la langue dans sa poche et disait toujours franchement ce qu’elle pensait. Ancienne préfète, elle avait une certaine prestance qui lui avait assuré une réputation assez… dure mais qui lui était plutôt favorable. On ne venait pas la chercher et elle se faisait respecter. Ca lui convenait.

Son regard froid et éteint (comme toujours), examinait les lieux et les personnes ici présentes. Elle savait que cette salle, elle allait la voir un bon bout de temps (normalement). A moins que sa présence ne soit gênante, mais maintenant, elle était dans la confidence, alors oseraient-ils la sortir d’ici en sachant que si elle le désirait, elle pourrait les vendre à Rogue ? Elle avait du pouvoir, et elle le savait. C’était ce qui la rendait dangereuse, ce qui lui donner cette sensation de force et de supériorité qui ne la lâchait presque jamais. C’était ce qui faisait d’elle une Perfect.


[1 018]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.dailymotion.com/s-o-r-a-y-a/video/x59sxo_dawn_webcam

Invité
avatar



MessageSujet: Re: 1ère réunion de l'Armée de Dumbledore   Sam 10 Jan - 15:08

Alehandra était une ancienne membre de l’Armée de Dumbledore, elle en avait fait partie dès qu’Hermione en avait eut l’idée. En fait, beaucoup de personne pensait que c’était une idée d’Harry si celle-ci existait le nom en revanche venait de Ginny. C’était un nom approprié et Harry fut tout de suite de son avis pour le nommer ainsi vu qu’à l’époque c’était ce que redoutait le ministère de la magie.

Enfin passons…, Alehandra apprit qu’une nouvelle réunion avait lieu car, elle avait gardé le galion que lui avait donné Hermione. Celui-ci était très pratique car, il pouvait donner la date et l’heure des réunions de l’armée… Celle-ci se déroulait toujours dans la salle sur demande ce qui n’était plus très compliqué à trouver.

Alehandra se demandait toute fois qui allait donner les cours pour apprendre aux nouveaux arrivants car, Harry n’était plus à Poudlard. Elle ne savait pas exactement où il était en fait, personne ne le savait même pas Ginny qui pourtant était devenue la petite amie de celui-ci l’année dernière.

La rouge et or avait bien sûr reçu un coup au cœur en apprenant cela, Harry l’avait cependant quittée. Mais, elle savait que c’était pour le bien de Ginny et qu’une fois que Voldemort serait détruit ils… Ses mots elle avait du mal à les penser car, elle en souffrait rien que de les imaginer… Mais, elle savait que c’était vrai. Harry aimait Ginny et Alehandra devait se faire une raison, elle devait tourner la page de leur histoire. Cela faisait plus d’un an à présent qu’Harry avait mis fin à leur relation et il était peut-être temps qu’elle pense à d’autre chose.

Et Alehandra avait bien des choses à penser dont notamment se renseigner sur ce que cela lui coûterait pour devenir Auror. Non, seulement en argent mais, aussi physiquement. Il fallait aussi qu’elle se trouve un emploi et un logement après ses études à Poudlard. Chaque matin elle parcourait les petites annonces de la gazette du sorcier en espérant trouver quelque chose d’intéressant sur le Chemin de Traverse.

Personne ne venait de toute façon lui adresser la parole à l’exception de Lavande qui vint lui dire que Dean Thomas non plus n’était pas réapparu à l’école. Parvati et Padma avaient elles aussi disparu de la circulation, il y avait de moins en moins de monde à la table des Gryffondor. Dans les 7ème il ne restait plus que Seamus et Neville chez les garçons ainsi que Kenny. D’ailleurs le jeune homme ne lui avait pas adressé la parole depuis leur retour à Poudlard.

Ce qui renforçait un peu la crainte d’Alehandra de s’être trompée sur les intentions du jeune homme. Ca n’aurait pas été la première fois d’ailleurs. Alehandra était d’une maladresse déconcertante pour certain, elle se retrouvait toujours avec des hématomes un peu partout sur le corps sans vraiment savoir d’où il venait. Elle ne voyait pas non plus, plus loin que le bout de son nez quand il s’agissait de sentiment amoureux et d’ailleurs, elle c’était souvent demandé pour quoi Harry avait jeté un jour son dévolu sur elle. Alehandra n’était pas vraiment sur d’elle c’est le moins que l’on puisse dire, elle se trouvait quelconque surtout quand elle osait se comparer à sa cousine Aelita.

Aelita était pour Alehandra la plus magnifique des jeunes filles bon nombre de garçons avaient d’ailleurs succombés à ses charmes. Alors, qu’Alehandra pensait n’en avoir aucun… pourtant elle avait eut des prétendants dont le meilleur ami d’Harry. Mais, Alehandra fut trop bornée pour se douter de quoi que ce soit… elle considérait comme un ami et puis c’était Ron le meilleur ami d’Harry. Jamais elle n’aurait osé imaginer plus avec lui et puis de toute façon elle c’était déjà rendu compte de l’attirance qu’Hermione et lui avaient l’un pour l’autre… Alors, pourquoi devait-elle gâcher cela par sa présence.

Enfin à présent, elle était face à la porte de la salle sur demande, elle y pénétra et vit immédiatement. Elle se rapprocha alors, de la jeune fille tout sourire en oubliant un moment les instant désagréable qu’elle avait passé durant les vacances d’été.



- Bonjour, Luna, lui dit-elle en lui souriant. Tu sais qui va donner les cours ? lui demanda-t-elle dans un murmure.

Alehandra ne savait pas que c’était Luna qui l’avait convoquée et encore moins que c’était elle qui reprenait les rênes de l’Armée.


****

727 mots
Revenir en haut Aller en bas

Invité
avatar



MessageSujet: Re: 1ère réunion de l'Armée de Dumbledore   Sam 10 Jan - 15:37

Théophile se glissa dans la salle sur demande, sans bruit. Il salua d'un geste les personnes déjà présentes, le visage grave. Il ne dit rien. Il était grave, préoccupé. Il regrettait la présence de premières années, comme le petit Tim ou encore Mike. Ces jeunes ne se rendaient pas compte dans quoi ils s'engagaient. Ils n'avaient pas conscience de l'ampleur des conséquences qui leur tomberaient sur le nez. Trop jeunes, trop naïfs, ils n'avaient pas leur place ici.

Le Gryffondor s'adossa au mur, enfonçant son bonnet sur ses yeux. L'affaire était grave, et d'importance. Il ne savait même pas s'il était prêt à ce qui s'annonçait. L'AD était un hommage vibrant au défunt directeur, mais cela le préoccupait d'impliquer les nouveaux. A quoi servait de les protéger s'ils allaient à l'encontre des ennuis.

Théophile ferma les yeux, pesant ses pensées et se torturant l'esprit.


Honneur et loyauté...
Revenir en haut Aller en bas

Invité
avatar



MessageSujet: Re: 1ère réunion de l'Armée de Dumbledore   Sam 10 Jan - 16:03

L’Armée de Dumbledore… Autrefois, lorsqu’Ombrage avait fait planer pour la première une ombre malveillante sur Poudlard, Alexander l’avait rejoint pour mieux protéger ses proches et surtout les premières années de sa maison. Maintenant, la situation était encore pire et Alexander rempilait pour une année de plus… Il savait que Susan et Elizabeth y serait sûrement et cela lui redonnait du baume au cœur de savoir que les camarades de sa maison avaient autant d’abnégation que lui… ou peut-être que ça le rassurait aussi. C’est donc sans peur qu’il arriva devant la porte de la salle sur demande. Oh bien sûr, il ne savait pas comment ça se passerait alors que Harry n’était plus là, mais ils trouveraient sûrement une solution. Après tout, l’union fait la force.

Après être passé trois fois devant le mur, une porte apparu. Il posa une main sur la poignée et entra. Le problème c’est que la première personne sur qui son regard se posa était celle qu’il pensait justement ne jamais voir dans l’enceinte de l’AD… *Dawn Kostovak* Disons-le, les rapports entre la jeune fille et le préfet des jaunes et noirs n’était pas brillant et s’il n’y avait eu Myrielle, peut-être que ça aurait un jour dégénéré en conflit. Cela n’avait pas été le cas, fort heureusement, mais cela n’empêchait pas qu’Alexander n’aimait pas beaucoup la brune pour trois raisons 1) Elle lui avait fait boire un philtre d’amour pour le faire casser avec Aelita, 2) Elle sortait avec Irving, 3) Il pensait avec beaucoup de sincérité que Dawn utilisait Myrielle mais qu’elle ne l’aimait pas vraiment. Un Poufsouffle peut avoir la rancune tenace, surtout quand il a quelques tendances Serpentard comme notre bon Alex. Pinçant les lèvres, il se décida enfin à ouvrir la bouche. « Bonjour mesdemoiselles, bonjour messieurs. » Et il s’avança un peu plus dans la pièce sans s’approcher de quiconque. Il joua un instant avec l’anneau qui scellait sa promesse de mariage avec Jade. Il n’avait rien contre les verts et argents, cette bague en était la preuve. Sa rancune envers Dawn était personnel et qu’on la trouve ou non justifié, il n’avait qu’une envie c’était de lui dire de partir. Une Perfect dans l’AD ! Non mais c’était ridicule ! Elles étaient les chouchouttes de Rogue ! Et encore, il disait ça en toute objectivité car autant il n’aimait pas Dawn, autant il n’avait rien contre Elea et il adorait littéralement Myrielle, encore plus depuis qu’il lui devait la vie et qu’elle avait terminé à l’hôpital pour le sauver. Non, il y avait maldonne. Mais il était trop poli pour exprimer ce qu’il pensait… Et il était strictement hors de question qu’il en parle à leur rousse amie sauf si Dawn cherchait des problèmes au groupe mais il ne pensait pas que cela soit le cas. Et puis, si elle voulait rester, elle devrait signer le parchemin magique… et ils savaient pour les anciens que les effets pouvaient en être dévastateur.

Bref, il manquait encore beaucoup de monde. La ponctualité d’Alexander finirait par le perdre un jour… Maintenant qu’il savait que Kostovak était de la partie, peut-être que la prochaine fois il essaierait d’arriver en retard. Avec les rondes, c’était sûrement faisable… non ?

[536]
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Professeur

Parchemins : 1930
Âge : 32 printemps (21 juin 1980)
Actuellement : Assistante de sortilèges


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
Multi-compte de:

MessageSujet: Re: 1ère réunion de l'Armée de Dumbledore   Sam 10 Jan - 17:31

Lorsque, quelques jours plus tôt, Hannah avait soufflé à Susan que l'Armée de Dumbledore allait reprendre du service, la rouquine s'était sentie à la fois profondément soulagée et incroyablement malheureuse. Soulagée parce que, après plus d'une semaine à devoir supporter sans piper mot les injustices de l'administration envers les nés moldus et autres sangs mêlés, les fanfaronnades des Serpentards et les stupides cours des Carrow, il était bon de pouvoir enfin organiser une contre-offensive. D'ailleurs, le château bouillonnait d'une rage mal contenue, depuis la rentrée. L'Armée de Dumbledore aurait au moins le mérite, outre de les préparer à une éventuelle attaque de Poudlard, de catalyser les rancoeurs et de leur prouver à tous qu'ils n'étaient pas en train de devenir des pantins entre les mains de Vous-Savez-Qui.
Malheureuse parce que la réouverture de l'armée était la preuve même que le danger rôdait, non seulement à l'extérieur de l'école mais au sein du château lui-même. Les quelques élèves à avoir été punis par les Carrow, au cours de la semaine passée, pouvaient déjà en témoigner. Sans oublier que l'AD ne faisait que rendre plus présente encore l'absence de leur ancien directeur. L'Armée de Dumbledore. C'était bien pour cela qu'elle avait été fondée, pour poser une fidélité, une loyauté, envers Dumbledore. Dumbledore mort, le nom perdait force et sens, se révélait vain. Inanité du réel. Vers qui se tournait leur loyauté maintenant ? Vers la mémoire de Dumbledore ? Mais un souvenir était-il suffisant pour insuffler le courage ? Vers Potter ? Mais Potter était absent et nul ne savait où il se trouvait. Non ! Aux yeux de Susan, retourner à l'AD, c'était avant tout se montrer fidèle envers soi-même. C'était réaffirmer constamment que malgré toutes les pressions extérieures, jamais elle n'aliénerait ses valeurs et ses convictions les plus profondes à une tyrannie sanguinaire. Le courage ne la Poufsouffle ne prenait pas sa source dans une bravoure naturelle, comme pouvait le faire celui des Gryffondors. Il naissait plutôt de cette volonté, si propre aux Poufsouffles, de se montrer droit et intègre.
Alors oui, Susan avait repris le chemin de l'AD. Un peu pour Dumbledore, un peu pour Potter mais surtout pour elle-même.

Presque sans parler, Susan et Hannah avaient parcouru à pas feutrés le couloir conduisant à la salle sur demande, se retournant nerveusement tous les trois pas, sursautant au moindre bruit et craignant à chaque instant d'avoir été rattrapées par Rusard ou pire, les Carrow.
Mais elles atteignirent le "mur" sans encombre et s'empressèrent de passer trois fois devant, l'esprit tendu en direction de ce qu'elles voulaient trouver derrière les portes dissimulées aux regards.
Elles se précipitèrent presque à l'intérieur de la pièce tant elles étaient désireuses d'échapper à la noirceur glaciale du couloir.
Susan eut un haussement de sourcil étonné. Tout ce monde ! Tous ces premières années qui savaient à peine lancer un lumos... Qui avait bien pu les mettre au parfum ? Naïvement, elle s'était imaginée retrouver les mêmes visages - ou peu s'en faut - qu'en cinquième année, quelques nouveaux en plus, quelques anciens en moins, mais jamais ô grand jamais elle ne s'était attendue à... Hé bien ça.
Perplexe, la jeune fille embrassa la salle du regard. Le décor n'avait pas changé depuis la dernière fois qu'elle y était venue, mais les élèves... Hannah avait déjà rejoint Zacharias et Justin, qui se tenaient un peu en retrait. Mentalement, Susan tenta de dresser la liste des "anciens" susceptibles de revenir : Lavande, Parvati, Padma, Dean, Seamus, Elizabeth, Ernie et Michaël n'étaient pas encore arrivés. Toutefois, Susan ne doutait pas un seul instant qu'il reviendrait. Ils ne pouvaient que revenir.

Du coin de l'oeil, elle aperçut Alehandra, discutant avec Luna. Enfin un visage connu ! Susan lui adressa un petit signe de la main avant d'écarquiller les yeux sous l'effet de la surprise. Car à quelques mètres d'Alehandra, se tenait, très raide, très froide, Dawn. Dawn ?! Dans l'Armée de Dumbledore ? Fuyez tous, on nous espionne ! Susan, malgré tous les excellents principes que ses parents avaient tenté de lui inculquer, ne put s'empêcher de fixer un instant la Serpentard d'un oeil rond et perçant. Que faisait-elle ici ? Comment avait-elle su ? S'était-elle trompée de porte ?
La Poufsouffle faillit esquisser un pas en direction de Dawn, tant elle tombait des nues, avant de se souvenir brutalement que Dawn ne la considérait pas suffisamment pour la voir arriver d'un coup d'oeil favorable. Elle se contenta donc de saluer la jeune fille d'un signe de la tête, sourcils imperceptiblement froncés, avant de se diriger d'un pas lent, visiblement pensif, vers Alexander, auquel elle chuchota de façon à n'être audible que de lui seul :

- Il y a du monde, non ? Tous ces premières années...

Elle laissa sa phrase en suspens, certaine qu'Alexander comprendrait ce qui était se fier un peu trop à l’intelligence du garçon.

(809 mots but Word en grève)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Ministère

Parchemins : 366
Âge : 32 jets de cheveux (7 Octobre 1979)
Actuellement : Adulte [Département de la coopération magique internationale]


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
Multi-compte de: Susan

MessageSujet: Re: 1ère réunion de l'Armée de Dumbledore   Sam 10 Jan - 18:37

Dans un magnifique jet de cheveux fleurant bon la pomme verte (une toute nouvelle recette mise au point par la famille MacMillan au cours de l'été), Ernie franchit à son tour l'entrée ultra secrète de la non moins ultra secrète salle sur demande. Enfin ultra secrète... Voilà qui restait à déterminer ! Car étant donné le monde qui se trouvait déjà à l'intérieur, il y avait fort à parier que bientôt, tout le château connaîtrait l'existence de la pièce. Et alors ils n'auraient plus qu'à se réfugier dans les toilettes de Mimi Geignarde pour être un peu tranquilles !
Le jeune garçon haussa un sourcil avec classe et élégance (la MacMillan attitude, toujours avoir la MacMillan attitude !) et constata avec satisfaction qu'il avait enfin un public digne de lui qu'Ophélia ne faisait pas partie de la horde de "petites années" qui avait envahi les lieux. Il s'était bien gardé de lui parler de la réouverture de l'Armée de Dumbledore (qu'elle connaissait de nom puisqu'il l'avait bassinée avec, deux ans plus tôt, alors qu'elle s'apprêtait à entrer en première année), de crainte que, dans un élan d'enthousiasme débordant, elle ne se précipite à la première réunion. Une fillette de seconde année ne pouvait décemment pas rejoindre les rangs de l'AD ! A fortiori si c'était sa soeur ! C'était beaucoup trop dangereux, voyons ! On se battait contre des mangemorts en bois, quand même ! Il y avait de quoi faire des cauchemars ! Même un sort aussi basique qu'expelliarmus n'était pas abordé avant la troisième année de cours. Certes, Ophy avaient d'autres atouts en main. Comme, par exemple, un sourire ultra-bright capable d'éblouir n'importe quel type encagoulé pendant au moins deux secondes, mais était-ce bien suffisant si Poudlard venait à être attaqué ? Sans compter qu'elle risquait d'être toute décoiffée, avec ces entraînements et ça, ce serait vraiment trop dommage !
Plutôt content, donc, de voir qu'Ophélia était sagement restée dans la salle commune, Ernie ne put toutefois pas s'empêcher de se passer une main perplexe dans les cheveux en remarquant que certains élèves, parmi ceux qui étaient déjà arrivés, paraissaient étonnamment petits. S'agissait-il de sixièmes années atteints de nanisme suite à une potion qui aurait mal tournée pendant le cours de Slughorn ? De cinquièmes années rétrécis suite à une punition humiliante des Carrow ? Des amis intimes de Filius Flitwick ? Ou bien... Non, impossible ! Vous voulez dire que même les premières années avaient accès la salle ? Mais on laissait vraiment entrer n'importe qui, de nos jours ! Abasourdi à cette idée (Enfin, c'est insensé ! Que fait le ministère ? Ah non, en fait, on préfère encore qu'il ne regarde pas du côté de Poudlard... Vilain ministère, dégage !), le blondinet haussa un sourcil mi désapprobateur et mi anxieux. Comment diantre ces cadets allaient-ils bien pouvoir apprendre à maîtriser en quelques heures par ci und par là ce qu'il avait fallu aux plus âgés des années de cours à intégrer ? A moins qu'ils ne soient tous des Granger en herbe - ce dont Ernie doutait - les choses risquaient de se révéler compliquées.

*A moins que Londubat ne les ai faits venir que pour remplir la paperasse inutile ?* ne put-il s'empêcher de songer en esquissant un sourire over sexy.

Car oui, c'était par Neville Londubat himself qu'Ernie avait appris la réouverture de l'AD. Une information de première main, en somme.
Il lança un dernier coup d'oeil à un petit groupe de premières années avant de se tourner définitivement du côté des plus vieux. Son regard croisa une cravate verte au passage. Une cravate verte ?! Ici ? Rembobinage, please ! Par les Saintes Culottes de Rusard MacGregor ! Dawn Kostovak !
Ernie marqua un temps d'arrêt et plissa les yeux. Soit il s'était trompé de salle, soit les choses avaient bien évolué, en deux ans. Soit Rogue soupçonnait quelque chose et avait envoyé Dawn espionner.
Il se détourna toutefois assez rapidement. Quelle que soit la raison de Dawn d'être venue là ce soir, il finirait bien par découvrir le fin mot de l'histoire. Un futur premier ministre n'ignore jamais rien.
D'un pas assuré (et - est-il utile de le préciser ? - très, très classe), le Poufsouffle se dirigea vers Alehandra, non sans avoir salué auparavant d'un signe de tête décontracté les quelques personnes qu'il connaissait. Les autres aussi, tant qu'à faire. Deux ou trois voix en plus ne pouvaient pas faire de mal.
Alehandra. La fille qui l'avait surpris en flagrant délit de port de pochette rose un an auparavant (pour sa défense, la pochette en question lui avait été prêtée par Ophélia, il n'a rien à voir avec cette couleur !) et qu'il avait probablement sauvée du rhume de cerveau en lui donnant un mouchoir, après un cours en plein air bien arrosé (les ballerines de Lavande devaient encore s'en souvenir). Content de retrouver la Gryffondor, avec laquelle il n'avait que rarement l'occasion de discuter on ne bavarde pas pendant la classe !, Ernie la gratifia d'un sourire ultra-bright accompagné d'un jet de cheveux de circonstances avant de lâcher d'un ton over cool soigneusement étudié :

- Bonjour Alehandra, salut Luna. Vous allez bien ? Prêtes à reprendre du service ?

Façon délicate de rappeler que lui, il avait fait partie de la première Armée, Madame ! Il était un rebelle, Madame ! Il n'avait presque pas peur du risque, Madame !

(902 mots but Word fatigué)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: 1ère réunion de l'Armée de Dumbledore   

Revenir en haut Aller en bas
 
1ère réunion de l'Armée de Dumbledore
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 4Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant
 Sujets similaires
-
» 1ère réunion de l'Armée de Dumbledore
» [Elève - Armée de Dumbledore] Alix Parker (Avril Lavigne/Négociable) ~ 5e année Gryffondor
» L'Armée de Dumbledore ~ Nouvelle génération [Responsables: Neville Londubat/Ginny Potter]
» [Elève - Armée de Dumbledore] Nils Maxwell (Jeremy Sumpter/Négociable) ~ 5 ème année Poufsouffle
» [A reprendre - Elève/Héritier/Armée de Dumbledore] James Potter (Chace Crawford) ~ 5e année à Gryffondor

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
HP-Hogwarts ::  :: Archives :: Les vieux grimoires :: Les années précédentes :: Sujets clos année 7 :: Réunions de l'AD-
Sauter vers: