AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  






Partagez | 
 

 Tristounette de partir

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Invité
avatar



MessageSujet: Tristounette de partir   Sam 3 Juin - 14:18

La jeune Lavande avait passé bien du temps à faire ses valises, à retrouver toutes ses affaires, à faire rentrer toutes ses bricoles dans ses deux énooormes sacs. Elle n’était pas vraiment ravie à l’idée de quitter Poudlard. Bien sûr elle allait revoir ses parents et cela suffisait à la combler de joie, mais à vrai dire, elle se plaisait à Gryffondor. Lavande avait sa routine, ses amies, une meilleure amie même : Parvati et elle avait Elfen.

Rien que l’idée de passer deux mois loin de lui lui donnait envie de verser quelques larmes. Il allait tellement lui manquer mais s’en rendait-il vraiment compte ? Lavande s’était un peu isolée des autres Gryffondor pour le jour du départ. Parvati en avait profité pour rejoindre Padma et Lavande avait juste suivi en silence Harry, Ron et Hermione… Elle avait beaucoup de mal à trainer ses deux valises et la Gryffondor avait eu beaucoup de chance de se faire aider par Hagrid qui lui monta ses valises dans son wagon.

Il était un peu brusque et même rustre, mais le professeur de soin aux Créatures Magiques avait vraiment le cœur sur la main c’était le moins qu’on puisse dire. Les élèves étaient restés presque tous sur le quai et chacun avait son petit pèlerinage d’au revoir au château, mais Lavande avait déjà ses valises montées, donc elle ne pouvait que rester dans le train. Par chance tous les élèves seraient forcés de passer devant elle pour rejoindre un compartiment, donc elle verrait forcément Elfen passer.

Cette idée la fit sourire. Il fallait qu’elle lui demande son adresse, qu’elle lui écrive tout l’été, deux fois par jour s’il le voulait bien ! A cette pensée, Lavande retourna son sac pour en sortir un crayon et entreprit de monter sur la banquette pour aller chercher du parchemin dans sa valise. Elle était debout, dans un équilibre précaire sur sa petite banquette à fouiller son sac quand quelqu’un d’autre entra dans le wagon et lui fit tourner la tête.
Revenir en haut Aller en bas

Invité
avatar



MessageSujet: Re: Tristounette de partir   Lun 5 Juin - 13:55

Et voila... le temps de partir était venu... Le temps de rentré dans le monde "normal", le temps d'endosser encore une foissa carapace d'idifférence était venu... Elfen était triste, il avait passé la meilleure année de sa vie ici, a Poudlard, et le fait de quitter ce lieux de toute les joies lui faisait mal aux coeurs.

Les cours de balai lui manquait déjà, l'ambiance de Poulsouffle aussi... Mais pour se rassurer, il se dit que l'année prochaine se serait pareil et même mieux... Oui, mais l'année prochaine c'était dans deux mois!!! c'est long deux mois!!! Deux mois de temps libre, en temps normal c'était bien, mais là, Elfen aurait tout fait pour rester à l'école. Etonnant pour quelqu'un qui n'aimait pas l'école... En repensant de ses espoirs en matière de Quidditch, le jeune sorcier eût un sourire, des espoirs fous... Il n'avait pas été pris dans l'équipe de Poulsouffle... Ce serait peut être pour l'année prochaine, mais il en doutait. Toujours dans le dortoir à préparer sa valise, Elfen revoyait son année défiler devant lui. Il était un des derniers resté dans le dortoir, tous étaient descendu dans la salle commune pour fêter leurs départs. Qu'y avait il de réjouissant dans ce départ? Pour Elfen, rien...

Il repensa à Lavande... Il fallait absolument qu'il la revoit avant de quitter le monde magique!!! C'était une question de survit... Dans le train!!! Peut être pouvait il la voir dans le train... Sur cette pensée, le jeune Poulsouffle se dépècha de ranger ses dernières affaires... Ca faisait plus d'une heure qu'il était entrain de préparer sa valise, pas parce qu'il y avait beaucoup d'affaire, non! Juste parce qu'il rêvassait en même temps!!! Et hop! Il balança sa brosse à dent dans le sac et ferma celui ci avec hâte. Mais il y avait un problème... Le sac ne voulait pas se fermer!!! Elfen n'était pas d'une nature très patiente, et après une dizaine d'essaie de fermeture, le jeune sorcier s'énerva contre son sac et l'envoya balader... Grosse bétise, car pendant que le sac volait, les habits se disperçèrent dans toute la pièce... Ca aurait pût être une scène comique, mais là, Elfen avait les nerfs à fleur de peau, il lui fallu s'asseoir sur le bord d'un lit pour se calmer.

*C'est rien, je vais ramasser tranquillement mes vétements et refaire ma valise, et ensuite j'irais au quai directement.*

Il passa bien dix minutes a ranger ses vétements dans la valise. En ramassant un caleçon, Elfen remarqua que son frère avait oublier un livre sur sa table de nuit. Il le lui rendrait pendant le voyage...

La valise voulu bien se fermé au bout de quelques essaies. Un sourire de satisfaction s'afficha sur le visage du jeune garçon. Son sac était enfin prèt. Il se dirigea alors vers la porte du dortoir en vérifiant qu'il n'avait rien oublié... Non, apparemment c'était bon. Le jeune Poulsouffle descendit les escaliers à contre coeur, ça lui faisait mal de devoir quitter cet endroit. Il passa dans la salle commune sans s'arrêter, des élèves fêtaient encore leurs départs!!! Certain tournèrent la tête au passage d'Elfen et chuchotèrent quelque chose à leurs voisin, mais le sorcier n'y préta pas attention.

Traversant le château, Elfen regrettait déjà le temps des cours!!! Arriver sur le quai, il se méla à la foule. Tout le monde se serrait dans leurs bras, s'échangeait leurs adresses, certain pleurait même, de joie ou bien de douleur... Elfen, qui était un peu trop sensible, avait déjà les larmes aux yeux. Ceci se posèrent sur une silhouette qui se détachait du groupe : celle du prof de Soins des créatures magiques, Hagrid. Le jeune Poulsouffle n'avait jamais assisté à ses cours, parce qu'il n'avait jamais le temps, il avait toujours été à fond sur les cours de vol. Sur cette pensée, il rougit quelque peu en s'avançant vers cet homme.

"Monsieur?"

"Oui?"

"Excusez moi, mais auriez vu Lavande? Une élève de Gryffondor, cheveux roux, jolie avec une grande val..."

"C'est bon, je la connais"dit Hagrid dans un petit rire" oui, je l'ai vu, elle est montée dans le train, à mon avis elle voulait une cabine avant que tout le monde monte... Et tu ferais bien d'en faire autant si tu veux être assis pendant le voyage"

"Merci monsieur" lui répondit Elfen avec un sourire.

Elle était montée dans le train!!! Avec un peu de chance, sa cabine était pas trop loin et encore libre. Le jeune sorcier monta dans le train et parcouru le couloir du wagon en regardant dans chaque cabine si il voyait sa Lavande... Elfen était pressé de revoir la jeune Gryffondor, et quand il la trouva, il la contempla un bon moment derrière la vitre de la porte, avant de rentré dans la cabine... Elle était toujours aussi belle, le jeune sorcier avait de yeux que pour elle. Il se tenait debout dans l'encadrure de la porte.

"Coucou Lavande!!! Je peux venir ici pour le voyage?"

Elfen voulait lui sauter dessus, de la serrer dans ses bras, et de l'embrasser... Un souvenir lui traversa l'esprit... un souvenir ô combien doux... Le baiser qu'il lui avait déposer quelques temps avant... C'était tellement doux que le jeune Poulsouffle voulait se serrer contre sa petite amie et l'embrasser...
Revenir en haut Aller en bas

Invité
avatar



MessageSujet: Re: Tristounette de partir   Ven 9 Juin - 14:23

Une fois que Lavande fut parvenue avec peine à extraire de sa valise de quoi écrire, elle eut à peine le temps de se rasseoir qu’elle se releva d’un bond. Elfen venait de rentrer dans son compartiment, et s’il avait voulu rester distant, elle n’en avait pas l’intention et lui sauta au cou.

« Elfeeen, te voilà enfin, j’avais si peur que tu ne viennes pas !!! »

Oui, car si le baiser qu’il lui avait donné avait officialisé leur union, pour le moment il n’y avait aucune garantie que leur couple tienne les vacances d’été. Lavande le souhaitait par-dessus tout, mais le cœur d’un garçon est tellement compliqué et insondable.

Bref, elle lui fit un sourire éclatant avant de le serrer fort fort dans ses bras et de pencher la tête en arrière pour réclamer un bisou. Non, elle ne lui laisserait pas le temps de ranger ses affaires. Le temps d’un trajet du Poudlard Express et ils ne se verraient plus pendant 2 mois.


*Comme ça va passer vite ce trajet, et comme les deux mois vont être longs*

« Oh tu vas tellement me manquer pendant les vacances, je voudrais t’écrire tous les jours si je le peux. Tu vas partir ou rester chez toi ? Ton frère sera avec toi ? On n’en a même pas encore parlé… Tu vas trop trop trop me manquer ça va être horrible… »

Elle le tenait toujours bien serré dans ses bras. Ses yeux commençaient à s’embuer de larmes alors elle enfouit son visage dans le creux de l’épaule d’Elfen et s’efforça de ravaler ses larmes… Il serait bien temps de s’effondrer en pleurs sur le quai de la gare, mais pleurer tout le trajet, pas question, elle aurait les yeux rouges et gonflés et par expérience, Lavande savait que ça n’était pas très joli.

Lavande finit enfin par desserrer son étreinte quand elle fut sûre qu’elle ne pleurerait pas et se mit à écrire son adresse sur le papier à lettre rose qu’elle avait sorti de sa valise.


Citation :
Pour Elfen (petit cœur dessiné) mon ange qui va tellement me manquer,

Lavande Brown,
XXXXX
XXXXX Londres

Ecris moi cet été.

Puis elle embrassa le papier et le remis à son chéri avant de lui tendre la plume et le papier à lettre.

« A toi s’il te plait, comme ça je pourrai t’écrire… »
Revenir en haut Aller en bas

Invité
avatar



MessageSujet: Re: Tristounette de partir   Sam 10 Juin - 10:32

Elfen venait d'arriver dans le compartiment que Lavande lui sauta au cou!!! Le jeune sorcier ne l'avait pas fait car il n'était toujours pas sûr de lui, les question était toujours les même... Irait il trop vite? Est ce que ce geste était déplacer? ect... Mais une fois que Lavande vint dans ses bras, le jeune Poulsouffle oublia ces questions qui étaient maintenant secondaire... Un sourire apparu sur son visage!! un vrai sourire, à la fois joyeux et tendre... Elle lui dit qu'elle avait eût peur qu'il ne vienne pas... Mais Elfen aurait tout fait pour venir rejoindre sa Lavande!!!

Elfen fût encore plus aux ange quand il se senti serrer contre la jeune Gryffondor, là il l'enlaça, il en avait envie depuis longtemps... la prendre dans ses bras... La serrer contre lui... Un rêve venait de se réaliser!!! Et comble du bonheur, elle recula la tête pour lui quêter un bisous!!! Elfen, qui sourait toujours, le lui donna... Enfin... il lui donna plus qu'un bisous... Un baiser... Pendant qu'il l'embrassait, son étreinte devint plus... amoureuse... Ses mains était autour de la taille de la jeune fille, et se risquaient à lui caresser le bas du dos...

Quand leurs lèvres se séparèrent, Lavande lui souffla qu'il allait lui manquer... Puis elle le questionna sur ses vacances... Qu'allait il faire? Où irait il? Est ce que Gauthier l'accompagnerait? Il réfléchit deux seconde, le temps de répondre correctement à ces questions...


"Je vais pas vraiment être chez moi... Je vais être au Chaudron baveur!!! Il y a des chambres là bas, et puis c'est juste à coté du chemin de traverse. Parce que je ne veux pas retourner avec ma... mère... Et pour Gauthier, je ne sais pas du tout... Peut être qu'il viendra avec moi ou qu'il ira voir sa mère adoptive."

Elfen avait bien réfléchit à ses vacances, il ne voulait pas quitter le monde magique pour retrouver sa "mère"... Il avait eût un peu d'argent par ci par là, assez pour se payer une chambre pendant deux mois... Et puis comme ça, il verrait du passage, et il verrait peut être même Lavande quand elle viendra au chemin de traverse!!!

"Lavande... Tu vas me manquer horriblement... deux mois sans toi, ça va être long!!! Si seulement on pouvait se voir pendant les vacances..."

Mais à défaut de la voir, Elfen achèterait un hiboux pour lui écrire tout les jours!!! Quel que soit son programme de ses journées, il prendrait le temps de lui écrire... Et puis, il penserait à elle chaques secondes, chaque minutes...

Les deux amoureux étaient toujours l'un dans les bras de l'autre... Mais le jeune sorcier senti de la tristesse... Lavande venait d'enfouir son si jolie visage dans le creux de l'épaule d'Elfen... Celui ci avait les yeux humides... Il ,'aimait pas sentir la personne la plus chère à son coeur triste!!! Il déposa alors une mains dans les cheveux de sa petite amie, comme pour la rassurer...

Au bout d'un moment, la jeune Gryffondor se désserra de l'étreinte amoureuse du jeune Elfen... Celui ci vit que ses yeux étaient brillant, et qu'elle s'était peut être retenu de pleurer... Elle se dirigea alors vers sa valise et en sorti un papier rose, du papier à lettre sûrement!!!

Elle embrassa le papier avant de la remettre a Elfen, qui était hypnotisé par Lavande!!! Il mit un moment à se rendre compte que sa chérie lui tendait une plume et le papier...


"Ah euh... excuse moi, j'étais..." il rougit quelque peu... il était un peu géné d'avouer que en faite, il était admiration devant Lavande, elle lui semblait tellement belle... "... en train de me dire que tu étais très belle..."

Puis, il prit la plume et le papier rose, et marqua l'adresse de son lieux de séjour.


Citation :

Pour la plus belle personne qui a sût prendre mon coeur... Je t'aime ma Lavande
Elfen Sinksnight
chambre xx,
chaudron baveur
xxxxLondre

Il redonna le papier a sa Lavande, et ne pût s'empécher de lui donner un bisous... hum... Elle était magnifique, Elfen était totalement sous le charme!!! Ils étaient toujours debout, et Elfen se tenait si près de Lavande qu'il aurait pût sentir son souffle... Peut être que ses gestes n'était pas du goût de la jeune fille... Peut être que si...
Revenir en haut Aller en bas

Invité
avatar



MessageSujet: Re: Tristounette de partir   Jeu 22 Juin - 10:42

[hj : Pitié excuse moi je sais que j’ai mis très longtemps à répondre… J’espère que ta livebox va se remettre bientôt en tous cas !!!]

*Il va loger au chaudron baveur ? Quelle horreur !*

Lavande avait du mal à croire une telle chose alors que tous allaient loger chez leurs parents, dans une vraie maison avec une maman qui fait la cuisine et une grande salle de bain pleine de produits de beauté. Lui allait loger au Chaudron Baveur ? Cet espèce d’endroit glauque ? Il devait y avoir une erreur ! Il ne devait pas être seul oui ça devait sûrement être ça. Peut-être qu’en fait il habitait à l’étranger et que ses parents venaient le voir à Londres pour des raisons pratiques ? Enfin visiblement pas sa mère puisqu’il semblait ne pas s’entendre avec elle.

*Oui c’est certainement ça…*

Elle ne pu s’empêcher de se montrer mal à l’aise face à cette nouvelle, elle se posait tellement de questions, ça l’inquiétait à vrai dire…

« Mon ange, tu… tu ne rentres pas chez toi ? Tu loges au chemin de traverse ? Et… et ton père ? Enfin c’est si grave que ça avec ta maman ? »

Elle savait qu’elle était indiscrète mais tant pis… Elle s’inquiétait pour lui ! La Gryffondor était en train de sonder dans sa tête toutes les possibilités même les plus improbables. Son regard était rivé sur le visage d’Elfen, ce beau visage qu’elle voulait graver dans sa tête pour s’en souvenir tout l’été.

*Oh non je n’ai même pas de photo de lui*

« Tu veux que je demande à ma mère si on peut t’héberger ? »

Il était clair et net que Madame Brown ne serait jamais d’accord mais bon. Là c’était parce qu’elle était prévenue trop tard… Peut-être pour une minuscule semaine ? Elfen lui tendit le papier avec son adresse qu’elle lu attentivement pour être sûre de savoir la déchiffrer en temps voulu.

Son regard s’arrêta sur le « je t’aime » et à nouveau ses yeux s’embuèrent de larmes.


*Oh, c’est la première fois qu’on me dit ça… Et on doit se séparer dans une poignée d’heure… C’est injuste, vraiment trop injuste !!!*

L’adresse était bien au chaudron baveur et Lavande eut une boule dans la gorge à cette pensée. Une larme lui échappa qu’elle essuya aussitôt et se jeta à nouveau dans ses bras pour pouvoir pleurer plus tranquillement…

« Elfen ne m’oublie pas pendant cet été je t’en prie… »

Ils restèrent un moment ainsi. Les doigts de Lavande s’étaient agrippés si fort aux vêtements d’Elfen qu’elle ne tarda pas à avoir des fourmis. Elle pleurait à chaudes larmes tout en se traitant mentalement d’idiote parce qu’elle aurait les yeux gonflés.
Revenir en haut Aller en bas

Invité
avatar



MessageSujet: Re: Tristounette de partir   Mar 27 Juin - 12:05

Elfen remarqua que sa Gryffondor était quelque peu mal à l'aise face à la nouvelle qu'il allait loger au chaudron baveur. C'est sûr que le jeune Poulsouffle apréhendait un peu de passer deux mois là bas. Mais franchement, il n'avait pas trop le choix, enfin si, car on a toujours le choix... mais il ne faut pas se soucier des conséquences, sinon la liberté de choisir disparait... Mais Elfen avait choisit cet endroit pour sa proximité avec le monde magique, et aussi pour la distance considérable qui le sépare.

Il voyait bien que Lavande était inquiète pour lui, et il s'attendait à avoir des questions de sa part, car il n'avait pas encore abordé ce sujet là... Le jeune sorcier n'avait pas voulu parler de ça car ce sujet était comment dire... sensible, et les rares personnes à qui il en a parlé ont déprimé après... Elfen ne voulait pas rendre Lavande triste... Il ne voulait pas lui faire de mal... Il l'aimait trop pour ça.

Lavande lui demanda alors si il ne rentrait pas chez lui, et puis son père? et sa mère? viendraient ils le voir? Elfen eût alors un moment de solitude, car si il disait sa situation familiale, Lavande serait effrayé, et le quitterai sans aucun doute... Rare sont les filles qui acceptent des situations comme celle là...


"Oui... je vais aller au chemin de traverse. Excuse moi si ce que je vais dire te choques, mais mon père nous a laissé avec notre mère quand il a appris qu'elle était une sorcière, je n'ai aucune nouvelle de lui, il s'est sans doute construit une nouvelle vie. Quand à ma "mère", elle ne me remarque pas... Il est donc mieux que j'aille vivre ailleurs, et puis elle me cloitrerait tout l'été..."

Le jeune Poulsouffle prit alors les mains de sa petite amie et les serra dans les siennes... Il ne voulait pas la perdre à cause de sa situation. Puis, la jeune sorcière émit une idée qui aurait enchanté Elfen, elle lui demanda si il voulait qu'elle demande à sa mère si elle pouvait l'héberger. Elfen afficha un petit sourire triste... C'était trop tard, la mère de Lavande n'accepterait jamais, et en plus il était un gars... Et qui c'est combien les mères sont réticente quand il est question d'hébergé le copain de sa fille... En général, elles ne voulaient tout simplement pas, s'inquiètant de ce qu'il se passerait la nuit... Comme si tout les garçons étaient comme ça!!! A vrai dire, c'était un risque...

"J'aurais bien aimé... mais ta mère ne sera sûrement pas d'accord, et puis, tes parents ne t'ont pas vu de l'année, il veule te voir seule, je suppose... je ne veux pas gêner..."

Il ne savait pas quoi dire, il n'allait pas dire non, car il aurait bien voulu, mais il savait aussi que la famille c'était important. Deux mois sans Lavande... Ca allait être l'horreur... Vivement la rentrée!!! Elfen se surprit à penser ça, car dans le monde moldu, il détestait l'école, si il pouvait s'en échapper, il le faisait... Mais là, c'était différent. L'école où il allait lui plaisait, il se sentait chez lui là-bas, et il retrouverait Lavande!!! Rien que cette pensée le mit de bonne humeur... Mais retrouver voulait dire quitter aussi... Sa bonne humeur s'envola aussi vite qu'elle était apparu.

Quand Elfen donna le bout de papier, il vit que les yeux de Lavande s'emplirent de larmes... Il n'eût pas le temps de dire quoi que se soit, Lavande était revenu dans ses bras, la tête contre son épaule, et elle pleurait... Ils étaient maintenant assient sur une des banquettes, Lavande était sur les genous du jeune Elfen. Celui ci passa délicatement sa main dans les cheveux de sa bien aimé en lui murmurant :

"Nan... s'il te plait... ne pleure pas... je ne t'oublirais pas, ça je te le promet, je ne pourrais pas t'oublier..."

Puis, il déposa un baiser plein de tendresse sur le front de Lavande...
Revenir en haut Aller en bas

Invité
avatar



MessageSujet: Re: Tristounette de partir   Jeu 29 Juin - 10:24

Si Lavande s’était attendue à une réponse de ce genre, elle n’aurait certes pas parlé de ce sujet aussi librement. Alors c’était donc ça le mystère qui planait autour de la famille de son petit ami ? Un père moldu qui ne supportait pas l’idée que la femme qu’il aime soit une sorcière ? Lavande avait également un père moldu, mais heureusement pour elle, l’histoire était plus heureuse et elle vivait heureuse avec ses deux parents.

*Oooh il ne connaît pas son père, le pauvre… Stupide Lavande, tu aurais pu fermer ta bouche pour une fois*

Tout en pensant à cela, la Gryffondor referma sa mâchoire qui était restée ouverte et pendante à l’annonce de cette nouvelle qui l’avait légèrement déstabilisée. Elle aurait voulu savoir plus de détails, même si ça la gênait d’en demander.

« Oh, je suis désolée, je… je ne voulais pas…
et… est-ce que ton père sait que tu existes ?»


Elle se mordit la lèvre, elle n’aurait peut-être pas du poser la question… Mais ça avait été plus fort qu’elle, fichue curiosité.

Aussitôt qu’elle se fut jetée dans les bras d’Elfen elle fondit en larme. Un trop plein d’émotions qu’elle devait partager avec lui. Oui elle était triste et oui il allait lui manquer… Elle l’aimait tant, elle serra le plus fort possible ses vêtements dans ses poings et enfouit son visage de telle façon contre lui qu’elle pouvait à peine respirer.

Quand le train freina, ses larmes redoublèrent. Elle aurait voulu ne pas pleurer, être forte et courageuse comme une vraie Gryffondor, mais malheureusement c’était au dessus de ses forces. Lorsque le train commença à freiner, Lavande laissa échapper un sanglot plus prononcé que les autres.


*La gare ? Déjà la gare ? Non pas déjà…*

Ses larmes coulaient toujours mais elle se décrispait peu à peu. Il faudrait bien qu’elle se résigne et qu’elle soit brave. Elle resta quand même dans la même position, sans rien dire jusqu’à ce que le train freine complètement.

“On est déjà arrivés, je ne veux pas te quitter Elfen… Je… je t’aime ! ”

Du bout des lèvres, elle alla chercher les siennes avant de se détacher de lui pour observer d’un œil inquiet le quai. Elle chercha des yeux ses parents, les yeux rouges à force d’avoir pleuré. Lorsqu’elle les vit elle leur fit un signe de la main qui voulait dire qu’elle arrivait, que ça n’était pas la peine qu’ils montent dans le train.

« Mes parents sont là… Il… il faut que j’y aille… »

De nouvelles larmes s’échappèrent de ses yeux alors qu’elle se retourna vers lui et le regarda d’un regard suppliant.

« Viens avec moi s’il te plait ne me laisse pas seule !!! »

[hj : Etant donné que la rentrée approche je pense qu’on peut clore le sujet rapidement Wink qu’en penses-tu très cher Elfen Wink]
Revenir en haut Aller en bas

Invité
avatar



MessageSujet: Re: Tristounette de partir   Jeu 29 Juin - 20:35

Elfen voyait bien que sa réponse mettait mal à l'aise... Mais il ne pouvait pas mentir à Lavande, c'était impossible. C'est vrai que sa famille était assez spécial, un frère distant, une mère indifférente à leurs existences, et un père qui les avait abandonné... C'est en pensant à sa famille que le jeune Poulsouffle se mettait à envier les autres avec leur belle famille, avec un amour paternel et maternel... Mais ces pensées ne faisait qu'un rapide passage dans sa tête, et heureusement d'ailleur... Mais maintenant, il s'en fichait... Tant qu'il serait avec sa Lavande, tout irait bien!!!

Lavande avait l'air d'être confuse, embêtée par les paroles du sorcier... Elle s'excusa, disant qu'elle ne voulait pas... Qu'elle ne voulait pas quoi? La jeune Gryffondor n'avait pas finit sa phrase, mais elle avait enchainé avec une petite voix sur une question... Est ce que son père savait qu'il existait? Il savait qu'il avait un fils qui se nommait Elfen...enfin pour le nom, de l'avis d'Elfen, ce n'était pas sûr qu'il le connaisse...


"Lavande...ne soit pas désolée, tu n'as pas à être désolée... Je te le dis : tu peux me poser toutes les questions que tu veux, j'essayerais d'y répondre. Mais ne t'excuses pas s'il te plait, il n'y a pas de raison... dit-il en adressant un petit sourire à son amour, puis, il répondit à la question au sujet de son père : "Pour mon père, si, il sait que j'existe, il était là à ma naissance apparement... Il s'est rendu compte que ma "mère" était une sorcière après ma naissance et celle de mon frère..."

Elfen comprenait la curiosité de sa Lavande, car lui même était curieux, mais ne parlait pas beaucoup, ça ne se remarquait donc pas...

Une fois que Lavande se fût jetée dans ses bras, Elfen remarqua qu'elle pleurait...Non... Il ne voulait pas qu'elle soit triste... Mais pleuré pouvait faire du bien... Il la senti le serrer contre elle... Il la serra également!!! Elle allait lui manquer, à un tel point qu'elle ne pouvait imaginer... Il se mit à la consoler car il ne pouvait pas la voir pleurer sans rien faire... Il lui chuchottait des mots doux à l'oreille... Mais a un moment, le jeune sorcier senti le train ralentir...


*Nan pas la gare!!! c'est trop court... Ca doit être un problème sur la voie... S'il vous plait!!! Faites que ce soit ça...*

Mais non, regardant par la fenêtre, le Poulsouffle vit King Cross se rapprocher d'eux... Pourquoi allait ce si vite? Les pleures de Lavande se firent prononcés... Là, le jeune garçon qu'était Elfen eût les larmes aux yeux, il allait falloir quitter Lavande pour deux mois... C'était tellement injuste!!! Le train s'immobilisa alors complètement, libérant quelques vapeurs de part et d'autre de la machine... Libérant aussi les larmes du jeune Poulsouffle... Ces larmes coulèrent silencieusement avant de venir se briser un peu plus bas... Mais quand sa petite amie bougea, et releva la tête vers lui, il ravala ses larmes... Elle lui adressa alors la parole, lui annonçant qu'ils étaient arrivés... Et qu'elle...qu'elle l'aimait...Ces mots firent apparaitre un léger sourire sur le visage d'Elfen, qui n'eût pas le temps de dire quelques chose, car envouté... Il avança les lèvres à la rencontre de celle de Lavande... Un rapide baiser après lequel la jeune sorcière alla faire des geste de la main à la fenêtre... Sans doute à ses parents...

Elfen attendit qu'elle se retire de la fenêtre pour la prendre dans ses bras... Il la serra fort contre lui, déposant dans son cou une multitude de baiser, lui disant qu'il l'aimait... Son visage était cacher à Lavande, et cela tombait bien, car il laissa ses larmes couler, serrant les dents pour ne pas sanglotter. Après qu'il l'ai relâchée, elle lui annonça que ses parents étaient là, et qu'elle devait y aller...Elle avait un regard suppliant en regardant Elfen... si ça avait été dans une autre situation, et sans les larmes, on aurait pût le qualifier d'attendrissant!!! Elle lui demanda de l'accompagner... Le jeune Poulsouffle l'accompagnerais... mais la rencontre avec ses parents lui faisait un peu peur...

Quoi qu'il en soit, ils sortirent tout les deux du wagon, et ils s'avancèrent sur le quai... Là, Elfen embrassa longuement sa petite amie... La douceur de sa peau, le goût légèrement sucrée de ses lèvres... Il n'allait plus les avoir pendant deux mois... Il n'allait plus avoir sa Lavande pendant deux mois!!! Détachant lentement ses lèvres de celle de la jeune Gryffondor, il lui murmura qu'il lui écrirait autant qu'il pourrait!!!


" Je t'aime Lavande..."

[HJ : oui, je suis tout à fait d'accord... mon absence a écourter notre voyage Embarassed ... Mais je serai là pour le retour!!! Smile ]
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Tristounette de partir   

Revenir en haut Aller en bas
 
Tristounette de partir
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Préval finira par partir avec ces scènes de pillage des magasins par des affamés
» Tolkien: Inspiration à partir de sa vie
» Avant de partir en cavale (PV Nico)
» il y a un qui est censé de partir ce soir mais les autres ??
» De la Tour : fallait pas partir

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
HP-Hogwarts ::  :: Archives :: Les vieux grimoires :: Les années précédentes :: Sujets clos année 1-
Sauter vers: