AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  






Partagez | 
 

 Aelita

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Invité
avatar



MessageSujet: Aelita   Jeu 8 Juin - 0:45

J’étais toujours dans le coma pourtant je pouvais entendre tout ce qui se passait autour de moi, j’avais perçu la voix de Clara, celle de Madame Pomfresh, mais la seule que j’avais vraiment entendue parfaitement avait été celle de Drago. Il avait semblait pris de panique en me voyant dans l’état où je me trouvais, si j’avais pu j’aurais souris mais je n’en avais plus la force ni le courage de le faire. J’avais juste envie de ne plus être là, la voix de mon père résonnait encore dans ma tête. J’entendis le professeur Dumbledore discuter un moment avec Pomfresh puis j’avais sentit comme un grand vide, on venait sûrement de m’endormir plus profondément. Quand soudain j’entendis à nouveau des voix autour de moi, des infirmières sans aucun doute.

Pauvre enfant, un jour de plus et ça en serait fini de sa vie, dit une voix féminine que je ne connaissais pas

*Pourquoi ne m’a-t-on pas laissé me vider de mon sang ?*, me demandais-je en replongea dans les méandres de mon esprit.

Trois jours passèrent des médecins et des infirmières n’arrêtaient pas de voyager autour de moi. J’appris qu’il y avait deux autres patients dans la même chambre que moi eux avaient plus de chance que moi, car il n’était pas dans le comas. Tous les jours une infirmière venait me voir pour voir si ma respiration était régulière et tous les jours je l’entendais me dire.

Il serait temps de vous réveiller mamzelle cela fait trois fois que je dois repousser vos visiteurs, il faudra encore attendre quatre jours si vous ne vous réveillez pas pour qu’ils viennent vous voir, me dit-elle en prenant ma main, puis elle partit.

*Je ne veux voir, ni entendre personne*, me dis-je en me laissant de nouveau tomber dans mon gouffre de la solitude.

Cela faisait maintenant une semaine, j’entendis un nouveau claquement de slashs puis d’autre pas arrivèrent jusqu’à moi. Je sentis une main se glisser dans la mienne, j’aurais voulu la retirer mais je n’avais plus de force, une autre main prit celle qui me restait et une troisième me caressait les cheveux. J’avais reconnu ses mains si délicates et si aimantes qui me caressaient lentement, c’était mes frères, ils étaient là et tous les trois. J’entendis MichaëL qui avait du mal à déglutir sans doute à cause de ses pleures, j’entendis aussi Samuel renifler.

Ma petite puce pourquoi…, j’aimerais tant que tu te réveilles si tu savais,dit Jérémya sa voix était entrecoupée de sanglots.

Mais je restais là inerte, je ne voulais pas me réveiller, refaire surface pourquoi ? Pour qui ? Pour Drago lui qui m’a regardé me vider de mon sang sans réagir, lui qui m’a fait tant souffrir ? Non, plus jamais je n’avais envie d’avoir à faire à lui. Clara ma douce amie Clara qui m’a acceptée telle que je suis, elle me regrettera ça c’est sûr, Blaise aussi mais je ne leur manquerais pas tant que ça… Mes frères feront vite leur deuil, Alehandra aussi ainsi que Léa et Michael… Non celui pour qui je crains le plus c’est Alexander, je ne voudrait pas qu’il me rejoigne avant son heure.
Revenir en haut Aller en bas

Invité
avatar



MessageSujet: Re: Aelita   Mer 14 Juin - 14:32

Alexander n'avait pu venir avant, mais quand il s'approcha son coeur se pinça dans sa poitrine malgré un visage totalement impassible, il salua les personnes présentes bien qu'il ne comptait absolument pas y préter grande attention.

Il posa des fleurs d'un bmanc immaculée sur la petite table de chevet et pris la main d'Aelita dans la sienne, sa gourmette était rouge, c'est qu'elle était en danger, son amie si tendre était gravement en danger mais il ne pouvait lutter que contre des choses matérielles, son inconscience dépassait ses facultés...

- Ma douce amie... pourquoi ne puis je rien faire.

Il s'agenouilla prés d'elle, sa main dans les siennes, il ne pouvait que prier, la gorge sérrée...

- Je ne peux que rester là prés de vous... maintenant... jusqu'à ce que vous vous reprenniez conscience.

Il chuchotait, sa voix étant presque imperceptible pour les autres personnes présentes. Il ne pouvait que contempler son jolie visage, à la voir ainsi on pourrait penser qu'elle dormait mais lui savait que ce n'était pas ça et il en souffrait.
Revenir en haut Aller en bas

Invité
avatar



MessageSujet: Re: Aelita   Mer 14 Juin - 20:26

J’entendis de nouveaux pas, j’entendis un bruit délicat comme si on mettait des fleurs dans un vase. Puis j’entendis la voix lointaine de mes frères.

Qui c’est cet avorton ?, demanda Jeremya en parlant à voix basse.

Un ami d’Aelita, je suppose, dit Samuel en répondant à la question de Jeremya.

C’est un Poufsouffle, mais il n’a pas la démarche d’un Poufsouffle ni l’allure, il à l’air d’être de sang pur, dit Michael.

Un sang pur intéressant, en plus il n’a pas l’air d’être anglais, renchérit Jeremya.

Non, ça doit être un japonais et de noble famille comme le laisse supposer ses manières, dit Michael.

Alors que je sentais les mains d’Alexander - car je savais que c’était de lui qui s’agissait maintenant - prendre ma main. Je l’entendis me parler de sa voix douce et enivrante comme toujours, j’aurais voulu lui répondre mais je ne le pouvais pas. Je ne voulais pas qu’il reste prés de moi, qu’il vienne me voir oui, mais pas qu’il reste.

*Ne gâche pas tes vacances pour moi Alexander je t’en prie*, me dis-je en restant toujours immobile sur le lit de l’hôpital.
Revenir en haut Aller en bas

Invité
avatar



MessageSujet: Re: Aelita   Mer 14 Juin - 21:05

Il resta un long moment à la contempler ainsi et à prier pour elle toutes les divinités qu'il connaissait, lentement il passa la main sur le front de la jeune fille, il sentit sa respiration calme et régulière, qu'avait elle donc pour ne aps se réveiller de ce coma ?

- Allez vous me laisser seule mon amie, je suis bien seul sans votre compagnie... Ma mère est au dehors et je n'ose la faire rentrer alors que vos paupières sont fermés, il serait bien trop regrettable qu'elle ne puisse admirer la couleur de vos yeux lors de votre première rencontre.

Il savait qu'il parlait tout seul et qu'il y avait peu de chances pour qu'elle se réveille aujourd'hui après une seule visite mais peut être que si il lui parlait tout les jours sa voix finirait par lui parvenir et qu'il dépasserait le stade de l'impuissance dans lequel il se trouvait actuellement.

- Excusez moi mon amie, je reviens, je vais dire à ma mère de rentrer sans moi.

Il se tourna vers les frères de Aelita.

- J'espère messieurs que ma présence ne vous importune pas, je suis un camarade et ami de votre soeur et je me fais beaucoup de soucis pour elle, je compte rester quelques temps à son chevet pour compenser mon retard à apparaître à ses côtés.

Sans attendre de réponse immédiate il laissa les hommes réflechir tandis qu'il allait voir sa mère, ils échangèrent quelques mots en japonais et la femme brune quitta l'hôpital après diverses recommandations à son fils unique.

Il retourna dans la chambre et regarda brièvement du côté des frères Stones avant de retourner s'agenouiller au côté de la jeune fille, lui reprennant les mains et lui murmurant :

- Je suis là mon amie, je suis là...
Revenir en haut Aller en bas

Invité
avatar



MessageSujet: Re: Aelita   Mer 14 Juin - 23:59

Point de vue de Samuel


Je me tenais debout faisant les cent pas devant le lit de ma sœur pendant que son ami était entrain de lui parler avec une voix calme. Je regardais Jéremya et vit dans son regard de la colère, la seule personne qui pouvait toucher sa sœur c’était nous et peut-être le seigneur des ténèbres…, enfin je crois. Jéremya est le plus protecteur de nous trois mais aussi le plus brutal, il préfère agir et réfléchir ensuite. J’observa un peu après Michael, lui était assis et tenait son visage dans ses mains, il est le plus intelligent de nous trois et aussi le plus réfléchis, il est aussi très mature. Je ne sais pas à quoi il pense et je préfère ne pas le savoir.

Point de vue de Michael


*Je sans que Jeremya va exploser si le petit n’arrête pas de la toucher, même si se sont des gestes affectueux*, me dis-je sans pour autant regarder la scène. *J’espère qu’Aelita va s’en sortir sinon, je jure que père ne s’en sortira pas vivant cette fois*, me dis-je en relevant la tête vers elle.

Je regarda le jeune homme, il lui parlait comme si elle était consciente ce qui me frappa c’est qu’il était poli envers nous mais qu’il ne nous avait pas encore dit son nom, ni son prénom.

Point de vue de Jeremya


*Je vais le tuer ce gosse*, me dis-je en frappant du poing contre le plat de ma main, *il va plus vivre longtemps si il la touche encore une fois de la sorte*, pensais-je en le voyant triturer le visage de ma sœur.

Fin des points de vue.


Ouais bah commence par nous donner ton nom et ton prénom et puis on décidera de la suite, lui dit mon frère Jéremya.

Du calme, Jéremy, intervint Michael, il est pas méchant, il a juste peur pour notre sœur c’est compréhensible, je crois que toi aussi tu tiens beaucoup à elle.

J’entendis les pas de Michael arriver prés d’Alexander, il s’installa prés de lui, j’entendis le froissement de son pantalon haute couture.

Ouais, on est juste un peu inquiet, mais on est pas vraiment méchant, lui dit Samuel en s’installant sur mon lit je sentis son poids prés de mes pieds.
Revenir en haut Aller en bas

Invité
avatar



MessageSujet: Re: Aelita   Jeu 15 Juin - 11:51

Alexander ressentit des ondes de haines provenant de l'un des frères de Aelita mais il n'en avait cure, pour sa belle il s'était déjà fait frappé deux fois, il n'était plus à une fois prés surtout qu'il résistait assez bien à la douleur... self contrôle oblige.

- Excusez moi, j'ai oublié de me présenter car je suis réellement inquiet pour votre soeur... mais nous y reviendrons plus tard. Je me nomme Alexander Shinku, je viens d'une famille très ancienne de sorciers japonais mais mon grand père fait commerce en angleterre. Je suis enchanté de faire votre connaissance, mademoiselle Stones m'a dit beaucoup de bien de vous.

Il s'était levé tout en parlant et avait salué les trois hommes. Bien sûr il avait omis de dire qu'il n'était pas exactement sang pur, mais en réalité très peu de personnes en angleterre le savait, il n'y avait que les Symphonies qui devait être au courant dans toutes l'angleterre... En effet puisqu'il portait le nom de famille de la très glorieuse maison Shinku cela passait parfaitement inaperçu.

Il s'approcha de nouveau du lit mais pour éviter de nouvelles ondes négatives il ne reprit pas les mains de la jeune fille, se contentant de continuer à parler pour qu'elle sente bien qu'il était toujours présent.

- J'ai rencontré mademoiselle Stones au milieu de l'année scolaire, nous nous entendions très bien tout les deux, mais à cause de ça monsieur Malefoy junior m'a envoyé ses sbires pour m'obliger à l'abandonner, il a fait ça avec tout l'entourage de votre soeur, certains l'ont bien vécu, j'en fait parti, d'autres non, et c'est regrettable.

Il fit une légère pause, bien qu'il parlait aux frères Stones il ne regardait que Aelita.

- Comme vous le voyez je n'ai pas arrété de parler à votre soeur pour autant, d'autant plus que mon rôle de préfet me tient très à coeur et que je ne comptais pas laisser l'injustice gagner... J'ai donc subit une deuxième vague de coups et ai eu le bras brisé, quand j'ai été guéri je suis de nouveau revenu près de votre soeur mais l'année se terminait. J'ai dû faire un voyage au japon peu après le début des vacances et ai ignoré longtemps qu'elle était tombé dans le coma. Je l'ai su parceque mon hiboux revenait toujours avec mes lettres pour elle,... et me voilà...

Il hésita, mais cette hésitation ne se voyait pas de l'extérieur, elle n'était trahi que par un court silence durant lequel il pesait le pour et le contre.

- Veuillez pardonner mon audace mais... puis je savoir ce qui s'est passé ? Si vous ne désirez pas me répondre je le comprendrais parfaitement car ce ne sont pas mes affaires, mais je trouve étrange ce coma subite...
Revenir en haut Aller en bas

Invité
avatar



MessageSujet: Re: Aelita   Jeu 15 Juin - 23:09

J’écoutais les douces paroles d’Alexander, je savais que mes frères pensaient que je n’entendais pas ce que celui-ci était entrain de dire. Ce qui était totalement faux vu que je pouvais tout entendre et distinctement, seulement mes yeux refusaient de s’ouvrir.

Michael : Shinku, waow tu n’es pas n’importe qui alors.

Samuel : Michael a étudié toutes les généalogies possibles et inimaginables des Sang Pur de toutes les nations.

Michael : Oui, pendant mon temps libre, mais passons, alors moi c’est Michael, celui qui est sur le lit c’est Samuel et celui qui ne dit plus rien c’est Jeremya.

Mes frères et moi-même continuons d’écouter le récit d’Alexander quant il en vint à leur parler de Drago Malefoy.

Samuel :Drago est une mauviette qui a peur de son ombre, mais il est effronté par moment et ne perçoit pas toujours le danger, quant il m’a dit que ma sœur était morte… J’étais près à lui jeter un « Avada » mais je ne peux pas le tuer… Ma sœur l’aime et je ne veux pas être la cause de sa tristesse. Je me moque de ce que Lucius Malefoy me ferait endurer, ma sœur est plus importante que tout à mes yeux.

Jeremya : Notre sœur est tout pour nous, Malefoy n’est qu’un sale gosse prétentieux, qui a déjà perdu une chose rare…, ma sœur n’à rien avoir avec ses groupies qui lui tournent autour. Aelita est authentique, quand elle aime quelqu’un elle ne tourne pas autour du pot elle fonce !

Michael : Ce qui n’est pas toujours le meilleur moyen !

Jeremya : Elle a hérité de moi pour ça, je te signal !

Michael : Bah justement, elle a pas hérité la meilleure partie de toi !

Samuel : Ca suffit vous deux, vous allez pas commencer à vous chamailler…, pensez un peu à Aelita ! Alexander, ce que voulaient dire mes frères c’est qu’on ne sait pas comment elle va régir après son coma.

Jeremya : Ouais notre père n’y a pas été de main morte !

Michael : Jeremya !

Jeremya : Bah quoi ça va finir par se savoir de toute façon…, c’est notre père qui lui a fait ça, car Aelita voulait se venger de Malefoy, justement en lui envoyant des lettres…

Samuel : Seulement notre père à tout découvert et craignant le Kourou de son ami d’enfance…

Michael : Lucius Malefoy pour ne pas le citer…, bah adieux famille et bonjour la vie de fugitif, tout ce qu’on sait c’est que trois Aurores sont déjà à sa recherche.

Jeremya : On a pas perdu de temps…, dire que logiquement elle devait venir avec moi voir les Dragons dont je m’occupe avec Charlie…

J’entendis alors Jeremya soupirer puis il passa une main rugueuse dans mes cheveux et sur ma joue.

Jeremya : Bon il se fait tard, nous reviendrons demain !

Michael : Je pensais que tu n’appréciais pas ce garçon…

Jeremya : Y a que les imbéciles qui changent pas d’avis, allez sortons !
Revenir en haut Aller en bas

Invité
avatar



MessageSujet: Re: Aelita   Jeu 22 Juin - 14:06

Il attendit que les trois garçons sortent, il se dit qu'il finirait sans doute par bien s'entendre avec eux, les soucis envers une personne aimée rapprochent les gens en général.

Alexander reprit la main de sa Dame, et la baisa délicatement.

- Mon amie, votre regard me manque affreusement. Si seulement vous pouviez ouvrir les yeux pour que je puisse admirer leur couleur saphir je serait à jamais votre obligé...


Il savait que Aelita ne l'entendait sans doute pas, mais on lui avait toujours dit que parler aux personnes dans le coma les aider à revenir.

- Je suis revenu aussi vite que possible vous savez, j'ai été au japon, et je vous ai même ramené un présent. J'aimerais tant que vous puissiez avoir le loisir de l'apprécier. Quand vous vous réveillerez peut être pourriez vous venir dans ma demeure prendre le thé. Elle est assez modeste, les affaires vont en se dégradant depuis que mon grand père est en prison, mais c'est confortable, et ma famille aimerait vraiment que je leur présente une de mes amies.

Il se tut un instant, se contentant de regarder le visage de la jeune fille si calme...
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Aelita   

Revenir en haut Aller en bas
 
Aelita
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Malade [Aelita]
» Journal intime d'Aelita Stones
» Atendant Aelita Stones.
» [DEFI] 30 Baisers - Aelita Stones [11]
» SVP

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
HP-Hogwarts ::  :: Archives :: Les vieux grimoires :: Les années précédentes :: Sujets clos année 1-
Sauter vers: