AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  




Partagez
 

 Bal de Noël : Piste de danse et plaine enneigée.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage

Susan Montgomery-Bones
Directeur Poufsouffle

Parchemins : 2199
Âge : 34 printemps (21 juin 1980)
Actuellement : Professeur de sortilèges


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
Multi-compte de:


Bal de Noël : Piste de danse et plaine enneigée. Empty
MessageSujet: Bal de Noël : Piste de danse et plaine enneigée.   Bal de Noël : Piste de danse et plaine enneigée. EmptyLun 2 Mar - 3:06

Le moins que l’on puisse dire de la salle commune de Poufsouffle, c’était qu’elle ne ressemblait plus du tout à la pièce que les élèves avaient l’habitude de connaître. Les tables de travail et les confortables fauteuils avaient disparu. Au milieu de la salle trônait un énorme sapin de Noël croulant sous des décorations jaunes Poufsouffles et autour duquel les Blaireaux échangeraient leurs cadeaux, lorsque minuit sonneraient.
Près de la porte conduisant aux dortoirs des garçons, un buffet généreusement garni avait été dressé avec amour pour contenter les estomacs affamés et gourmands des Poufsouffles. La nourriture provenait des cuisines de l’école mais pas seulement (il aurait probablement semblé suspect qu’une telle quantité d’aliments disparaisse subitement). Le professeur Chourave, Alexander et Susan avaient également fait des pieds et des mains afin de faire venir discrètement certains mets de Pré-au-Lard. Merci Merlin, Rogue n’y avait vu que du feu.
Près de la porte conduisant aux dortoirs des filles, une piste de danse avait été aménagée (car la tradition voulait que le bal de Noël reste, avant tout, un bal, et même si les cavaliers n’étaient pas de mise cette année, certains élèves tenaient peut-être à réviser leurs pas de valse) et un gramophone géant, généreusement prêté par Pomona, passait de la musique.
Ce n’était toutefois pas là le plus déstabilisant. Non ! Le plus déstabilisant était le fait que, malgré la température agréable qui régnait, la pièce était couverte de neige. Oui. De neige. Une neige épaisse, immaculée et, pour tout dire, magiquement constituée (parce que le professeur Chourave était aussi très, très forte en sortilèges, surtout si Susan et Alexander lui filaient un coup de paluche en prime !). Des stalactiques (ou stalagmites) descendaient de la cheminée et des guirlandes de glace couraient le long des murs. Bref, tout avait été fait pour donner l’illusion d’être à l’extérieur. Susan avait même poussé le vice jusqu’à accrocher des étoiles fluorescentes au plafond ce qui, dans la lumière tamisée de la pièce, était du plus bel effet (à ses yeux en tout cas, mes ses yeux n’étaient pas très objectifs).
Malheureusement, ils n’étaient pas parvenu à caser une patinoire là-dedans
La pièce était, de toute évidence, divisée en trois grands espaces : l’un pour le buffet, l’autre pour la piste de danse et un large espace enneigé autour, afin de permettre aux joyeux drilles qui le souhaitaient de se lancer dans des batailles de boules de neige et enfin un dernier espace, au dessus duquel une banderoles proclamait en lettres d’or : «Concours de bonhommes de neige : seuls ou en équipe, venez vous inscrire !»
Il ne restait plus qu’à espérer que les élèves apprécieraient…

(HJ : vous l’aurez compris, nous vous proposons une soirée de Noël enneigée. Bien entendu la «grosse» activité de la soirée est ce fameux concours de bonhommes de neige auquel vous pouvez participer seul ou en équipe («Non mais on est des Poufsouffles, on est tous une équiiiiipe ! On ne veut pas faire plusieurs bonhommes de neiiiige») mais vous pouvez également décidé de conduite vos personnages sur la piste de danse, de rester près du buffet ou bien encore de lancer des boules de neige sur vos voisins. Surveillez Roman Jones La soirée s’achèvera à minuit par un échange de cadeaux auprès du sapin… D’ici là… Amusez-vous bien !).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité
Anonymous




Bal de Noël : Piste de danse et plaine enneigée. Empty
MessageSujet: Re: Bal de Noël : Piste de danse et plaine enneigée.   Bal de Noël : Piste de danse et plaine enneigée. EmptyLun 2 Mar - 17:35

*


Suite à la discussion qu'Abbygael avait eu avec Ophélia peut-être une ou deux semaines plutôt, notre jeune Abbygael était bien décidée fêter Noël comme il se devait, en compagnie de tous les autres membres de Poufsouffle qui, depuis un an et demi maintenant, étaient devenus sa famille. Chaque Poufsouffle était unique, et chaque Poufsouffle était une personne inoubliable. Si l'un avait ne serait-ce que le plus infime des problème, un Jaune et Noir n'était jamais loin pour lui offrir son aide, ou ne serait-ce qu'un tout petit peu de réconfort. Tous s'entraidait dans l'adversité, et c'était l'une des nombreuses raisons pour lesquelles Abbygael aimait tant sa maison et sa seconde famille.

De plus, il ne fallait pas oublier que Noël était une fête merveilleuse et magnifique, où amour et partage étaient les maîtres mots. Et il fallait bien reconnaître qu'au milieu du climat actuel ( soit celui installé depuis que Rogue était devenu directeur et que les Carrow faisaient cours à Poudlard ), fêter Noël au milieu de gens fantastiques ne pouvait qu'être une chose excellente qui, sans aucun doute, remettrait du baume au coeur aux élèves.

Comme l'année passée, Abbygael s'était préparée en avance pour le bal, afin de ne pas avoir à se presser lorsque l'heure arriverait. Elle ne pu d'ailleurs s'empêcher de repenser au bal de l'année dernière qui, sans aucun doute, avait été des plus merveilleux. Elle se remémora la soirée qu'elle avait passée, tout d'abord en discutant avec Lethe, sa grande amie et coéquipière de batailler de polochons, puis avec Helena, et enfin avec Hayden... Les choses avaient bien changé, cette année, c'était indéniable... Elle n'adressait plus la parole à Hayden, ou si peu, trop peu, peut-être même, et bien évidemment, étant jumeaux, elle ne parlait plus vraiment à Helena non plus.

Quoi qu'il en était, les choses n'allaient pas changer, quoi qu'elle dise ou fasse. Au fond, tout ce qu'Abbygael aurait voulu, c'était que chacun s'adresse toujours la parole, normalement... mais cela n'arriverait pas ( pour le moment ). Et bien tant pis, Abbygael ferait avec. La jeune Poufsouffle laissa s'échapper un soupire, puis pensa à Axel, qui devait se préparer ( ou allait le faire ), pour le bal de Serdaigle. Il était gentil, cet Axel, oui, très gentil, même ! Et elle l'aimait beaucoup !

Assise sur son lit, la petite Jaune et Noir attendait avec impatience que la soirée commence, tout autant pour s'amuser que pour savoir ce que Susan, Alexander et Madame Chourave avaient bien pu leur concocter, surtout qu'il fallait que chacun apporte avec lui une paire de gants. Mais pourquoi donc des gants ? Ce n'était pas maintenant que les élèves le sauraient, ça, c'était certain ! Mais avec tout le remu ménage qu'il y avait dans le dortoir, personne ne devait plus tout à fait y penser.

Fin prête, Abbygael avait décidé de faire les choses en grand, en beau, en Poufsouffle ( tout simplement ). C'est donc pourquoi elle portait une robe noire et dorée, et avait pensé à prendre un petit gilet noir, au cas où, de sorte qu'elle n'ait pas à remonter dans son dortoir en plein milieu de la soirée. Et pour faire les choses encore mieux, la petite Poufsouffle avait même un cavalier, un vrai, un beau, un classe ! Alors que nombreuses était les élèves qui s'interrogeaient sur la tenu de leur cavalier, afin d'être sûres que leurs robes s'accorderaient parfaitement avec les costumes de ces messieurs, Abby, quant à elle, n'avait pas ce problème. En effet, son cavalier porterait un costume en accord avec la robe de Miss Erwind. Mais qui était donc ce Mystérieux inconnu ? Mais c'était Mystère ! Et oui, vous ne rêvez pas, la mascotte officielle de Poufsouffle serait bien évidemment présente au bal des Jaune et Noir, et avec une tenue de soirée tout spécialement conçue pour l'occasion !

L'heure arriva rapidement, et Abbygael prit Mystère dans ses bras et se dirigea vers la salle commune après avoir attrapé sa paire de mouffles avec elle. Elle descendit les quelques marches et là, elle ouvrit des yeux émerveillés...


[ 670 mots ]

Tenue d'Abbygael :

Spoiler:
 

Mystère et sa tenue de soirée :

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas

Megan Jones
Commerce

Parchemins : 411
Âge : 33 ans [22 mai 1980]
Actuellement : Assistante de Myrielle


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
Multi-compte de: Mymy


Bal de Noël : Piste de danse et plaine enneigée. Empty
MessageSujet: Re: Bal de Noël : Piste de danse et plaine enneigée.   Bal de Noël : Piste de danse et plaine enneigée. EmptyLun 2 Mar - 21:15

Cette année, les choses étaient devenus de plus en plus difficile. La répression se faisait lourdement sentir dans chaque recoin de l’école. Megan avait peur. Elle s’en cachait à peine… Pour autant, elle n’aurait loupé le bal clandestin pour rien au monde. Il était très important à ses yeux. C’était la dernière fois qu’elle pourrait faire la fête (bien que de son avis, il n’y est pas grand chose à fêter) avant de quitter l’école. Elle ne faisait pas partie de ces gens qui quitteraient Poudlard avec énormèment de regrets. Plein de choses et de gens l’attendaient à l’extérieur… mais tout de même. Elle ne verrait plus Susan se coiffer tout les matins (opération qui pouvait se révéler parfois délicates et qui amusait Megan, depuis le temps qu’elle disait à Susan de mettre de l’après shampoing spécial cheveux long…), elle ne verrait plus Alexander somnoler sur un livre de poésie en pensant que personne ne le remarquait, elle ne verrait plus Ernie remettre en place son coiffé-décoiffé… Bref, rien de tout ça ne serait facile pour elle car ils lui manqueraient tous. Mais elle irait de l’avant après avoir terminé dignement son année.

Enfin, avec autant de dignité que sa frousse puisse lui permettre toujours.

Pour l’occasion, Megan avait aidé certaines des petites à se préparer. Parmi elles, Bérénice Bones, la groupie d’Ernie. Celle-ci était très très triste de ne pas avoir été choisie pour faire le cadeau à son bien-aimé… Megan s’était bien gardé de lui dire « qui » avait eu cet honneur. Elle était flippante parfois la petite Bérénice. Mignonne, mais flippante.

Elle s’était ensuite préparé elle en passant une robe comme d’habitude très sexy. Elle avait cependant ajouté à sa tenue des gants noirs pour éviter d’avoir froid aux mains et avait prévu un boléro au cas où. Elle avait cru comprendre qu’il ferait frais et coquetterie ne doit jamais rimer avec pneumonie, n’importe quel fan de la mode vous le dira. Il n’y avait rien de plus anti-glamour que d’éternuer sur sa belle robe.

Elle descendit ensuite et s’aperçut que presque personne n’était arrivé. Elle se mit donc dans un coin, serrant son sac contre elle parce qu’il contenait le cadeau pour sa personne désignée et en observant la décoration. Tout était vraiment superbe, il y avait pas mal de boulot derrière, ça se voyait ! Enfin, elle ne s’inscrirait pas pour le bonhomme de neige, c’était sûr. Elle n’aimait pas trop ça même quand la neige était naturel alors… Par contre, elle voulait bien dessiner le bonhomme gagnant. D’ailleurs, après chaque fête, elle faisait toujours des tonnes de croquis et cette fois, même si ce n’était qu’une petite fête entre Poufsouffle, elle ne dérogerait pas à sa règle. Après tout, dans tout les carnets et cahiers de croquis qu’elle entassait, il y avait de résumé toute sa vie à Poudlard avec chacun de ses occupants… Il y avait aussi les numéros de tout les hiboux bavards. Cette années, il faudrait qu’elle cherche des renseignements sur ce s’était passé dans les autres salles communes pour sa rubrique potin… De beaux articles encore en perspective avant de passer le flambeau à la fameuse Bérénice.

Tenue de Megan :

Bal de Noël : Piste de danse et plaine enneigée. Biggayout18wp5zd2gy3.th

[525]


Aimer c'est la moitié de croire
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité
Anonymous




Bal de Noël : Piste de danse et plaine enneigée. Empty
MessageSujet: Re: Bal de Noël : Piste de danse et plaine enneigée.   Bal de Noël : Piste de danse et plaine enneigée. EmptyMar 3 Mar - 18:43

Bon, allez, il allait y faire un tour. Oui, Peter Andrews allait se rendre au bal. Bon, à la base, il ne voulait pas et il aurait d'ailleurs préféré rester dans son dortoir avec un bon livre mais non, voilà que s'offrait à lui la possibilité d'aller au bal. Bon, il n'avait pas de cavalière et y aller, pour tout dire, n'était pas du tout obligatoire. Mais il comptait y faire un tour pour montrer qu'il était bien un Pouffsouffle, qu'il était content d'être là, pour montrer qu'il était content d'être dans cette maison. Bon, il vallait bien savoir tout de même qu'il avait déjà installé un livre sur son lit hein. Mais bon, il avait tout de même fait un effort de tenu, parce qu'il n'allait quand même pas se pointer en pyjama hein ! ( surtout que ça consistait en un simple boxer ! ). Alors il avait opté pour une chemise blanche et un Jean noir. C'était une tenue bien simple qui ne paraîtrait pas louche s'il venait à se casser donc c'était parfait. Il avait passé une main dans ses cheveux et avait estimé que c'était bon, de toute façon, se coiffer n'était pas quelque chose qu'il faisait souvent alors il était certain que ça allait passer inaperçu.

M'enfin bon, une fois habillé, il regarda un coup dans son miroir et leva les yeux au ciel. Il était bien ouais mais bon, de toute façon, il n'allait pas se casser la tête parce que déjà, il fallait bien savoir que la seule fille qu'il aurait voulu impressionner n'était pas là du fait que Mackenzie Nott était à Serdaigle et que donc, elle allait s'amuser de son côté. Ca, ça craignait, il aurait cent fois préféré la voir elle, parce qu'il n'avait pas plus d'attache que ça avec les Pouffsouffles, malheureusement bien sûr mais bon, il n'avait pas d'autre choix que de faire avec. Et bien soit. Tant pis hein.

Il descendit alors et fut agréablement surpris par la décoration. Oui, sérieux, c'était vraiment super sympa ici ! Ceux qui avait fait la décoration, sérieux, c'était bien sympa, ils s'étaient vraiment bien cassé la tête pour faire tout ça. Magique. Oui, c'était bien le mot tiens. Donc voilà. Il était totalement épaté. Vraiment.

Il n'y avait presque personne. C'était cool dans un sens comme ça, il n'allait pas être étouffé par la foule. D'ailleurs, il se sentait parti d'un coup parce que son premier reflexe fut de filer vers une fille. Comme si des ailes lui avaient poussé. Il était en couple alors... Cela consistait seulement à trouver des amis. Ca pourrait toujours être sympa non ?

Donc il s'avança, dans un mouvement simple et bien commun avec lui, les mains dans les poches avec un pas lent. De toute façon, il n'était pas bien pressé puisque s'il allait trop vite, il finrait par se casser bien trop tôt. Parce que pour le moment, à aucun moment il ne pensait à rester là. Mais en même temps, ce n'était pas comme s'il était super entourée hein. La jeune fille tenait un chat drôlement bien vêtu, il ne put s'empêcher de sourire.

- Hey Salut.

[ 527 ]
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Anonymous




Bal de Noël : Piste de danse et plaine enneigée. Empty
MessageSujet: Re: Bal de Noël : Piste de danse et plaine enneigée.   Bal de Noël : Piste de danse et plaine enneigée. EmptyMar 3 Mar - 19:01

Première année, première neige, premier Noël à Poudlard, première angoisse et premier stress. Scott avait peur il ne fallait pas le cacher, il se sentait mal. C’était la première fois qu’il participait à un bal de Noël. En plus il avait invité Emy au dernier moment, heureusement elle n’avait pas eut de prétendant… Enfin peut-être qu’elle lui avait dit oui pour lui faire plaisir et qu’en fait elle avait eut des tas de propositions.

*Oh non par Merlin et si c’était ça ?*, se demanda-t-il en frottant le miroir plein de buée de la salle de bain du dortoir des premières années de Poufsouffle.

Scott regarda ensuite son reflet des vaisseaux avaient éclatés dans ses yeux tellement, il avait prit une douche un peu trop chaude.


*Oh non, je ne peux pas me présenter à elle comme ça ! Comment je vais faire*, se demanda-t-il en se précipitant vers son lit.

Il avait toujours une serviette autour de sa taille quand il fouilla dans ses vêtements après une tenue correcte. Bien sûr, il n’avait pas prit le temps de la choisir avant ce qui l’aurait peut-être relaxé. Il chercha après sa chemise noir et ne la trouva pas son pantalon noir aussi avait disparu de sa garde robe.


*C’est pas vrai*, songea-t-il * Je dois être maudit*, pensa-t-il en se retournant vers son lit.

Non, vous avez tord de penser que Scott aurait pu se tromper de lit. Il savait très bien que c’était son armoire et son lit. Seulement il ne s’attendait pas à voir que sa tenue de bal soit là devant lui parfaitement installée et prête à être portée
.

*Vicky !*, se dit-il en souriant.

Sa sœur aînée aurait-elle été capable de faire un tel geste pour son petit frère… Franchement, Scott ne le savait pas mais, il était en tout cas heureux de ne pas devoir chercher après ses affaires. Il enfila un caleçon noir puis, son pantalon noir et enfin sa chemise noir. Il prit ensuite la cravate qu’il avait sur son lit et fit un large nœud sans boutonner sa chemise jusqu’au bout. Il se mit un peu de parfum et se glissa en dehors de son dortoir pour se rendre dans la salle commune où le bal avait lieu. Il chercha du regard Emy mais, il ne la voyait pas, il avait le cadeau de Bérénice Bones, il le glissa alors, sous l’arbre. Il avait aussi une rose entre les mains pour Emy et un autre présent pour elle dans sa poche. Il lui donnerait après qu’elle ait ouvert son premier cadeau. Il espérait qu’elle allait aimer.


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Anonymous




Bal de Noël : Piste de danse et plaine enneigée. Empty
MessageSujet: Re: Bal de Noël : Piste de danse et plaine enneigée.   Bal de Noël : Piste de danse et plaine enneigée. EmptyMar 3 Mar - 20:14

Et voilà, c’était le jour J.

Emy cligna des yeux en se regardant une nouvelle fois dans la glace qui lui faisait face. Elle passa ses doigts entre ses cheveux rose et tenta de les remonter pour esquisser une ébauche de coiffure. Elle fronça les sourcils et finit par les relâcher tout en soupirant. C’était la cinquième fois de l’heure qu’elle essayait de se trouver une coiffure. Si cela continuait, elle allait véritablement y aller tel quel. Dépitée, elle se détourna de son reflet et se dirigea vers son lit où elle se laissa tomber. Ses mèches éparpillées autour de son visage et sur le drap blanc étaient le résultat d’un véritable combat contre elle-même et, apparemment, la chevelure avait gagné.

Elle grogna ostensiblement et roula de manière à se retrouver sur le dos. Son regard planté sur le plafond, elle se dit que finalement ça avait peut-être une mauvaise idée de s’inscrire à ce bal. Elle avait du trouver un cadeau pour la personne qui lui avait été désignée, et qu’elle ne connaissait pas par ailleurs !, mais surtout elle avait du trouver une tenue digne de ce nom, ne voulant pas paraître tel un cafard parmi les lucioles, et désirant plus que tout ne pas faire honte à Scott qui lui avait gentiment demandé de l’accompagner durant cette soirée. Et puis, peut-être trouverait-elle un moment pour s’esquiver durant quelques heures afin de voir Marc ? Elle n’osait pas se l’avouer, mais au fond d’elle, elle en avait très envie et espérait de tout son cœur que cela puisse se réaliser. Bref !, dans tous les cas il fallait qu’elle s’habille, et vite !

Soupirant, elle se redressa et après avoir jeté un coup d’œil au bazar qu’elle avait mis autour de son lit, elle se mit une baffe mentale et sauta sur ses pieds. Bien. Tout d’abord, ses habits. Elle se baissa et fouina dans ses affaires jusqu’à trouver ce qu’elle cherchait : une jolie petite robe noire et blanche, mignonne comme tout, qui irait bien avec sa personnalité et avec ses cheveux. Elle la posa sur le drap, et reprit sa recherche. Après avoir passé un long moment à balancer ses affaires d’un côté et d’un autre afin de se dégager la vue, et à pester contres ces « foutues valises ensorcelées où on peut mettre plein d’trucs mais dans lesquelles on ne retrouve absolument rien ! », elle mit enfin la main sur ce qu’elle cherchait : de fines chaussettes noires qui remontaient jusqu’au genoux, et des chaussures de la même couleur dotées de petits talons. Elle les balança sur son matelas et souffla, les mains sur les hanches, un air de victoire sur le visage. Tenue trouvée !

Soulagée, elle remit rapidement, et n’importe comment, ses habits et différents objets en sa possession dans sa valise, avant de refermer le tout et de s’étirer longuement, comme si elle venait fournir un dur effort. Bon, et voilà, maintenant qu’elle avait perdu tout ce temps, il ne lui restait plus qu’une heure ! Heureusement qu’elle se connaissait assez pour savoir qu’elle ne perdrait pas dix ans à se maquiller, et se faufila donc rapidement jusqu’aux salles de bain afin de prendre une douche. Oui, il valait mieux être propre et frais avant de se rendre un bal. C’était le minimum.

C’est donc vingt minutes après, savonnée, shampooinée, rincée, et séchée, qu’elle se mit de nouveau devant le miroir, l’air déterminée, la robe et les chaussettes dans une main, les chaussures dans l’autre. Elle s’habilla ensuite rapidement et soupira de soulagement lorsqu’elle vit son image dans la glace. Finalement, ce n’était pas si horrible ! Et puis, elle ne s’embêterait pas avec ses cheveux, ils étaient biens comme ça. Fière, elle se retourna donc et glissa dans un petit sac à main les deux cadeaux qu’elle avait préparé. Bien, tout était fin prêt. Parfait.

C’est à ce moment précis que ses yeux se posèrent sur l’horloge et elle contint difficilement un cri d’horreur. Et voilà ! Elle était en retard ! Ah non mais vraiment !, elle était véritablement i-rré-cu-pé-rable ! Se maudissant elle-même pour quelques dizaines de générations, elle s’enfuit donc rapidement des dortoirs et se rendit dans la salle commune. Elle fut à ce moment stoppée dans son mouvement tellement ce qu’elle voyait la sidérait. La salle avait été aménagée, et ils n’avaient vraiment pas lésiné sur les idées et la décoration. Après un moment, elle aperçu son ami un peu plus loin, et se dirigea doucement vers lui. Arrivée à sa hauteur, elle souffla :


« C’est incroyable, non ? »

Ses yeux brillaient pratiquement en regardant le grand sapin recouvert et entouré d’une doucereuse et épaisse couche de neige merveilleusement blanche et éclatante.


Spoiler:
 

[789]
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Anonymous




Bal de Noël : Piste de danse et plaine enneigée. Empty
MessageSujet: Re: Bal de Noël : Piste de danse et plaine enneigée.   Bal de Noël : Piste de danse et plaine enneigée. EmptyMer 4 Mar - 17:20

Scott sursauta en entendant la voix d’Emy. Il se retourna vivement pour la regarder des pieds à la tête, il la trouvait vraiment ravissante. Le jeune Poufsouffle lui sourit et lui tendit la rose qu’il avait entre les mains. Il eut dû mal à déglutir pour pouvoir répondre à la question qu’avait posée Emy.

- La décoration est incroyable en effet mais, tu l’es plus encore, lui dit-il avant de sentir ses joues s’enflammer. Tu…, tu souhaites boire quelque chose ? Où est ce que tu veux danser ? lui demanda-t-il toujours avec difficulté comme si sa gorge était devenue soudainement très sèche.

Scott ne savait plus quoi dire d’autre tout ce qu’il savait c’était qu’il était pétrifié à l’idée de faire un pas de travers. Il regarda dans la salle commune si, il ne voyait pas sa sœur aînée mais, il n’y avait aucune trace d’elle. Elle était peut-être partie rejoindre son petit ami qui n’était pas – il en était sûr maintenant- dans la même maison que celle-ci. Alors, que sa gorge commençait à s’en remettre son regard tomba de nouveau sur la robe d’Emy . Ses joues remirent à rougir et sa gorge se serra elle aussi à nouveau. Scott se demanda ce qui était entrain de lui arriver.
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Anonymous




Bal de Noël : Piste de danse et plaine enneigée. Empty
MessageSujet: Re: Bal de Noël : Piste de danse et plaine enneigée.   Bal de Noël : Piste de danse et plaine enneigée. EmptyMer 4 Mar - 19:21

Question du soir, bonsoir ! Comment faisait-on lorsqu’on était Bérénice Bones pour passer un bon noël ? L’année précédente, elle était rentrée chez elle, cette année, elle aurait voulu qu’elle n’aurait pas pu. Papa et Maman étaient partis à l’étranger pour des trucs de grands qu’elle ne pouvait sans doute pas comprendre. Heureusement, en lieu et place (fin presque) du grand bal annuel, Poufsouffle organisé une fête dans la salle commune. Si Bérénice n’était à l’aise avec personne, du moins était-elle moins peureuse lorsqu’il s’agissait des camarades de sa maison. Sauf Alexander. Lui, il faisait vraiment peur.

La seule chose qui l’embêtait vraiment c’est que le tirage au sort n’avait vraiment pas joué en sa faveur. Elle espérait naïvement tomber sur Ophélia, Susan ou, au pire, une camarade de dortoir… mais non ! Pas du tout ! Elle était tombé sur ELIZABETH HARRIS ! Oui, vous avez bien lu ! Cela voulez dire qu’elle serait obligée de lui PARLER ! Oh mon dieu ! Rien que d’y penser, elle en avait des palpitations. Jamais elle ne serait capable de prononcer deux mots d’affilés (genre, joyeux noël) à quelqu’un d’aussi populaire, formidable etc ! Non, c’était tout bonnement impossible ! Elle envisageait très sérieusement et sans aucune honte de jeter à Elizabeth son cadeau et de fuir à toutes jambes. Seul problème à ce plan génial : fuir pour où ?

Comme elle avait encore quelques heures pour penser à ce problème, elle descendit rejoindre les autres dans la salle commune peu de temps après que Megan l’ait habillée et coiffée. Megan c’était la rédactrice du Hibou Bavard et Bérénice s’était retrouvé on ne sait trop comment (probablement un coup d’Ophélia) propulsé futur remplaçante de Megan. Ce serait déjà elle qui rédigerait la partie sondage du prochain numéro à la place de la blondinette pour se faire la main. Bérénice n’avait pas à s’en plaindre, elle n’avait besoin de côtoyer personne pour écrire dans le journal de l’école. Mais elle n’en revenait quand même toujours pas.

Une fois dans la place, elle observa les alentours à la recherche d’une bonne âme pour la soutenir…Mais elle ne vit personne apte à le faire. Elle se mit donc dans un coin en espérant voir quelqu’un qu’elle connaisse mieux que Megan (genre… Ophélia ? Susan ?). Enfin, pour voir, il faudrait déjà qu’elle lève le nez au lieu de regarder ses chaussures qui, pour aussi belles qu’elles soient, l’empêchaient de voir qui était présent. Elle était pourtant bien plus présentable que d’habitude. Ses longs cheveux bruns étaient certes lâchés mais ils étaient retenus sur le côté par des barrettes ce qui laissait voir son visage. De plus, sa robe noir, toute simple, la seyait plutôt bien même si quelque chose de plus coloré l’aurait peut-être mise d’avantage en valeur. Seulement Bérénice complexait trop et avait trop peur des gens pour réfléchir à tout ça. La seule chose qu’elle voyait c’est que ses parents l’avaient laissés tombé comme une vieille chaussette pour noël et que maintenant elle vivait presque l’enfer sur terre. Dès que minuit sonnerait et qu’elle aurait jeté son cadeau à Elizabeth (elle ne savait pas encore comment rendre le geste naturel mais ça viendrait), elle retournerait dans sa chambre et tenterait d’oublier qu’elle s’était montré à visage découvert devant tout Poufsouffle.

Mais petite Bérénice, quelqu’un doit t’offrir un cadeau tu sais ? tu ne t’en sortiras pas à si bon compte…

Bal de Noël : Piste de danse et plaine enneigée. Michelleryan11.th

[569]
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Anonymous




Bal de Noël : Piste de danse et plaine enneigée. Empty
MessageSujet: Re: Bal de Noël : Piste de danse et plaine enneigée.   Bal de Noël : Piste de danse et plaine enneigée. EmptyMer 4 Mar - 21:24

Le bal. Mais qu’est ce qui lui était donc passé par la tête pour avoir accepté d’y aller ? Elle qui aimait tant se faire discrète, elle qui préférait regarder et écouter plutôt qu’agir, elle devrait aller vers les gens, voire même danser. En effet, maintenant qu’elle s’était engagée, Eva-Rose ne comptait pas se défiler. Ca n’était pas dans ses principes. Quant à se rendre au bal pour ne rien n’y faire, il ne fallait même pas y compter. Si la jeune Poufsouffle aimait être discrète, elle ne voulait pas s’ennuyer. Or, c’était justement l’ennui qui la guettait si elle ne se bougeait pas un petit peu, pour une fois.

Bon. Maintenant qu’Eva-Rose était décidée, venait la douloureuse et compliquée question de l’habillement. La jeune fille n’avait en effet jamais participé à ce genre d’événement et ne savait pas vraiment quelles étaient les modalités afin d’être présentable, comme aurait dit Halloween. Hal’…si elle avait été là, sûrement que la Serpentard aurait pu l’aider, mais cette dernière fêtait sans doute Noël à sa façon, dans sa salle commune, avec ses camarades. La petite deuxième année devait donc se débrouiller seule, ce qui pour une fois ne lui ferait aucun mal.

Il n’en reste pas moins qu’Eva-Rose avait beau chercher dans sa malle, elle ne trouvait rien qui pouvait convenir à une telle soirée. Bon, il est vrai qu’autours d’elle la plupart des Poufsouffle en étaient encore eux aussi à se chercher un vêtement, mais ce n’était pas une raison. La ponctualité faisait elle aussi partie des principes de la jeune Watters. Ce jour là cependant, il commençait à devenir certain qu’elle ne pourrait être tout à fait à l’heure tant elle peinait à se préparer, ce qui commençait à sérieusement l’énerver. Quand on connaît les colères dont est capable Halloween Strue, et quand on sait qu’Eva-Rose est sa sœur, on sait alors aussi qu’il vaut mieux éviter que la jaune et noir n’enrage vraiment, car les conséquences pouvaient souvent être désastreuses.

Finalement, après avoir traité de tous les noms le bal auquel, rappelons-le, elle avait volontairement accepté de se rendre, Eva-Rose trouva une jolie robe bleue foncée qu’elle ne se souvenait pas avoir emportée. Avec un sourire, la jeune Poufsouffle reconnu là l’attention de sa mère et de sa sœur. En effet, Mme Watters était une Cracmolle et ne connaissait donc pas Poudlard, et c’était Halloween qui avait dû la prévenir de la vraisemblante tenue d’un bal de Noël. Emue, la jeune sorcière remercia ses deux aînées dans un soupir. La robe n’était certes pas du jaune de sa maison, mais elle était vraiment belle.

Une fois habillée et coiffée, Eva-Rose s’apprêta à descendre dans la salle commune, avant de souvenir que les préfets leur avaient demandé de prendre des gants. La jeune sorcière trouvait ça plutôt étrange mais n’était pas assez idiote pour ne pas faire confiance à Susan et Alexander qui savaient ce qu’ils faisaient, contrairement à elle d’ailleurs. Elle repartit donc de nouveau à l’assaut de sa valise afin de trouver une paire de gants pas trop moche, ce qui fut finalement fait en moins d’une minute. La petite Watters étaient enfin définitivement prête.

L’émerveillement. Quel mot pourrait donc mieux décrire ce que ressentit Eva-Rose en découvrant la salle commune ? De la neige ! Les préfets avaient apporté la neige dans le château, ce qui n’était pas peu faire, et en plus en déjouant la surveillance de Rogue et des Carrow. Bien entendu, la petite sorcière savait que la magie y était pour quelque chose, mais ça ne changeait pas que c’était magnifique.

Bien qu’elle aie mis pas mal de temps à se préparer, Eva-Rose était l’une des seules personnes à déjà être descendues. Elle regarda autours d’elle et avisa une fille de son âge qui attendait, seule dans un coin, dans sa belle robe noire. La jeune Watters reconnu Berenice Bones, cousine de la préfète du même nom. La pauvre petite regardait ses chaussures et semblait toute perdue. Avec un sourire contrit, Eva-Rose s’approcha.


- Bonsoir Berenice. Ca va ?

[674 mots]
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Anonymous




Bal de Noël : Piste de danse et plaine enneigée. Empty
MessageSujet: Re: Bal de Noël : Piste de danse et plaine enneigée.   Bal de Noël : Piste de danse et plaine enneigée. EmptyJeu 5 Mar - 0:02

Emy resta un instant figée. Scott venait de la prendre totalement au dépourvu. Alors qu’elle avait glissé ces mots à son encontre, il lui avait automatiquement présenté une magnifique rose qu’il avait apparemment amené spécialement pour elle. Les joues rosies, elle avait tendu ses doigts pour récupérer la fleur d’une manière hésitante et timide. Elle ne s’attendait pas à une telle chose. En effet, bien que ce cadeau pouvait paraître anodin, il ne l’était pas pour la jeune fille. En fait, cela signifiait beaucoup de choses pour elle, et elle sentit son cœur se gonfler de joie alors qu’elle adressait à son ami un sourire plein de gratitude lui faisant comprendre sans mot qu’elle le remerciait profondément.

Elle le regarda d’avantage, alors qu’il détournait les yeux vers la salle afin de chercher sa réponse à la question qu’elle lui avait posé un instant auparavant. Sa tenue lui allait vraiment bien. Elle le mettait bien plus en valeur que ses habits de tous les jours et elle trouvait même que cela lui donnait un certain charme accentué par son air innocent et adorable. Elle soupira légèrement, un petit sourire de bien être flottant toujours sur ses lèvres.

Alors qu’elle tournait elle aussi ses yeux sur le sapin et sur les personnes déjà présentes, il prit la parole. Et ce qu’il dit l’émue encore plus. À vrai dire, cela lui donna une immense et imminente envie de se cacher quelque part pour ne pas dévoiler son étonnement et ne pas montrer à son ami ses joues chaudes et rouge qu’elle sentait ressortir de plus en plus, à rivaliser avec ses cheveux ! Hé bien, ces derniers jours lui avaient véritablement réservé des surprises mais elle ne parvenait toujours pas à se faire à l’idée qu’on puisse lui faire de tels compliments !

Il avait enchaîné presque tout de suite après avoir prononcé ces mots, mais il ne parvenait, lui non plus, pas à cacher sa timidité et son mal aise. Et plus il rougissait, plus elle en faisait de même. Ils ne se rattrapaient vraiment pas l’un l’autre ! Emy essaya de reprendre contenance, histoire de les sauver tous les deux.


« Je … je pense qu’il vaut mieux qu’on aille boire un petit quelque chose … »

« On pourra aller danser après … quand il y aura un peu plus de monde … »

Elle se rapprocha alors de lui et glissa son bras autour du sien, ses joues ne se refroidissant toujours pas, afin de l’entraîner vers ce qui servait de bar. Elle releva les yeux discrètement vers lui et ajouta :

« Et … merci pour ce que tu as dit. Tu es vraiment gentil … Et ta tenue te va à merveilles, toi aussi. »

Elle finit sa phrase en un petit sourire sincère qu’elle voulait rassurant. À les voir ainsi, cela devait paraitre un peu étrange, voire drôle, mais Emy s’en moquait. S’ils étaient timides, ce n’était pas leur faute, après tout !, et puis ils étaient jeunes. Mais ils n’allaient tout de même par restés dans cet état toute la soirée ! Parce que là, ils devaient certainement ressembler à deux petits bonbons roses abandonnés au fond du paquet vide.


[534]
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé





Bal de Noël : Piste de danse et plaine enneigée. Empty
MessageSujet: Re: Bal de Noël : Piste de danse et plaine enneigée.   Bal de Noël : Piste de danse et plaine enneigée. Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Bal de Noël : Piste de danse et plaine enneigée.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» Bal de Noël : Piste de danse et plaine enneigée.
» Festivités étudiantes (prio Lav', libre sinon) [T]
» PISTE DE DANSE - Alec & Myria
» PISTE DE DANSE - Caleb & Luka
» Une Danse avec l'Ange Démoniaque, Nyx Hela

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
HP-Hogwarts :: Archives :: Archives :: Les vieux grimoires :: Les années précédentes :: Sujets clos année 7-
Sauter vers: