AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  




Partagez
 

 [Nov.]Cours n°1 - Années 1 à 3

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Invité
Anonymous




[Nov.]Cours n°1 - Années 1 à 3 Empty
MessageSujet: [Nov.]Cours n°1 - Années 1 à 3   [Nov.]Cours n°1 - Années 1 à 3 EmptyMar 3 Mar - 11:14

Le professeur Binns qui dormait quasiment la plupart du temps venait encore de passer une nuit dans la salle des professeurs. La pièce n'avait rien d'attirant en effet ; c'était une vaste pièce lambrissée, remplie de chaises en bois sombre. Il s'y trouvait une grande penderie où logeait parfois un Epouvantard. Deux gargouilles en pierre encadraient la porte et défiaient tous les étudiants qui voulaient frapper à la porte. Le professeur Binns était tout simplement attaché à cette pièce car c'était dans celle-ci qu'il était mort il y avait maintenant bien longtemps. Un matin il s'était levé et avait laissé son corps derrière lui en allant faire son cours.

Le matin venait donc de se lever et le professeur Binns se rappela qu'il devait dispenser un cours à des années inférieures. Avec un bâillement il se leva et se mit à flotter dans les airs. Il passa à travers la porte au moment même où le professeur Flitwick passait par là. Cuthbert le traversa et ne sembla même pas s'en rendre compte tandis que le minuscule professeur faisait une grimace. Le corps fantomatique du professeur d'Histoire de la Magie se promenait dans les couloirs, croisant au passage des élèves qui se rendaient à leurs cours. Le professeur ne fit pas attention à eux et arriva au premier étage où se trouvait sa salle de classe. Il n'y avait personne et le professeur entra en n'oubliant pas d'ouvrir la porte pour que les élèves, qui ne pouvaient pas passer à travers les portes, puissent entrer. Il s'installa près de son bureau et remarqua que sans s'en rendre compte, il avait pris un autre chemin que d'habitude et n'était pas passé derrière son tableau noir. Cela inquiéta Cuthbert qui d'habitude détestait les choses nouvelles...

Soudain la cloche sonna. Le professeur fantôme ne bougea même pas un sourcil. Les élèves entrèrent alors et prirent place, la majorité préférant les places de derrière pour pouvoir dormir à leur aise sans faire perdre des points à leurs maisons. Mais, il se souvenait de l'accord qu'il avait passé avec l'un des Carrow, car il mélangeait tout le temps leurs prénoms, le but était de rendre les cours d'Histoire de la Magie vivants. Il essaya donc de porter la voix en disant :


- Bonjour chers élèves! Je trouve que vous êtes un peu mou ce matin! Bon, commençons avec ce sujet :

Il prit une craie et écrit au tableau noir :


Le ministère de la Magie

Il continua :

- Donc, je débuterai par vous demander : quel était l'institution qui précédait le Ministère de la Magie ? Parlez-en moi.


Il ferma les yeux et les rouvrit : surprise! : des élèves levaient la main.
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Anonymous




[Nov.]Cours n°1 - Années 1 à 3 Empty
MessageSujet: Re: [Nov.]Cours n°1 - Années 1 à 3   [Nov.]Cours n°1 - Années 1 à 3 EmptyMar 3 Mar - 20:55

L’histoire de la magie ! Le cours qui peut être considéré, toutes années confondues, et ce depuis longtemps, comme le plus ennuyeux qui soit enseigné à Poudlard. Combien d’élèves dans toute l’histoire de l’école ont-ils eu le courage de suivre ne serait-ce qu’un cours jusqu’au bout ? Bien peu, j’en ai peur. Il y a bien sûr les phénomènes tels qu’Hermione Granger, mais ce ne sont là que quelques cas isolés. D’ailleurs, même la studieuse Gryffondor n’a pas parfaitement suivit tous les cours du professeur Binns. Venons-en, d’ailleurs, à ce professeur. Le seul fantôme de tout le château qui enseigne, et certainement la seule personne dans l’histoire de l’école, si ce n’est du monde magique, à avoir continue à travailler après sa mort.

C’est justement à ce sujet si compliqué qu’Eva-Rose pensait en entrant dans la salle d’Histoire de la Magie. En effet, dans l’esprit de la jeune Poufsouffle il était tout à fait inutile de mourir si c’était pour continuer à travailler. Le seul avantage de la mort, si on peut vraiment parler d’avantage, est de pouvoir faire ce que l’on veut. Alors pourquoi ? Pourquoi continuer à débiter à longueurs de journées des faits historiques qui n’intéressent de toute façon aucun des élèves présents dans la salle, exception faite d’Hermione Granger, qui n’était de toute façon plus à Poudlard.


- Bonjour, professeur Binns.

Eva-Rose avait accompagné son salut d’un grand sourire pour le professeur fantôme. Bien qu’elle n’aimât pas vraiment son cours, elle ne trouvait pas que c’était là une raison suffisante pour paraître malheureuse, ce qui n’était bien sûr pas le cas. Bien entendu, la petite Poufsouffle était un peu préoccupée par les évènements récents, mais elle était une véritable sorcière, même pour les critères rigoureux du Ministère de la Magie et avait obtenu son statut du sang sans aucun problème, puisqu’elle avait pu prouver grâce à sa sœur son ascendance sorcière.

C’est en allant s’installer qu’Eva-Rose remarqua qu’elle était la seule élève à être arrivée, ce qui ne l’étonna pas outre mesure. L’Histoire de la Magie était à ce point détestée que la plupart des étudiants faisaient toujours en sorte d’arriver le plus tard possible, et même de louper une partie du cours. Enfin, en ce moments ils évitaient tout de même d’avoir des heures de colle, puisque la discipline s’était renforcée et faîte plus dure sous l’impulsion des Carrow.

Eva-Rose ne craignait rien à ce sujet : elle était une élève sage et réfléchie, qui n’avait encore jamais été punie pour quoi que ce soit, et elle en était plutôt fière. Savoir éviter les punitions, elle l’avait élevé au rang d’art. De toute façon la jeune Poufsouffle trouvait futiles et inconscientes les différentes tentatives qui avaient déjà étaient faîtes pour déstabiliser l’autorité. Bien qu’elle n’approuvât pas les méthodes des Carrow, force lui était de constater qu’elle ne pouvait rien y faire.

Une fois ses affaires déballées, Eva-Rose regarda les autres élèves qui commençaient à rentrer, saluant de la tête ses connaissances. Enfin, Binns commença son cours en leur posant une question sur le ministère de la magie. Bien entendu, Eva-Rose ne pouvait y répondre : sa mère était une Cracmolle, une fille de sorcière sans pouvoir magique et ne connaissait donc rien à l’histoire de la magie.


[542 mots]
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Anonymous




[Nov.]Cours n°1 - Années 1 à 3 Empty
MessageSujet: Re: [Nov.]Cours n°1 - Années 1 à 3   [Nov.]Cours n°1 - Années 1 à 3 EmptyMer 4 Mar - 10:37

Vous vous doutez bien qu'Ethele fut l'une des premières à lever la main. Celle ci s'était tendue comme un ressort à peine quelques millièmes de secondes après que le professeur est fini de poser sa question. En effet la jeune Val a-do-rait l'histoire de la magie. Bien que le cours soit légèrement rébarbatif -et le professeur ne faisait pas tout pour le rendre plus vivant- elle se sentait comme un poisson dans l'eau parmi la masse de chose à apprendre et à retenir par coeur. Elle était comme sur un nuage constitué de moments clés du temps qui passe et de personnages tous plus charismatiques les uns que les autres. Elle était presque debout sur sa chaise, le bras tendu comme pour décrocher la lune.

D'ailleurs, c'était un grand pas. Elle n'arrivait pas vraiment à se faire à l'idée que le professeur d'histoire de la magie soit... mort. Ce n'était pas vraiment que cela lui faisait peur. Enfin si, un peu quand même. Fille de moldus elle avait frôlé la crise cardiaque en croisant le première spectre dans le couloir. D'autant plus qu'il s'agissait de Peeves, l'esprit frappeur, qui s'était mis la poursuivre en riant comme un fou, amusé au plus haut point par la face blême de la petite Ethele. Il la surnommait maintenant "Frou-aillarde" mélange étrange de "froussarde" et "trouillarde" et quand on lui demandait pourquoi ce surnom il répondait qu'il n'arrivait pas à choisir le meilleur adjectif pour une telle "Frou-aillarde". Mais passons. Non, le fait que l'homme soit mort, ça la rendait surtout triste.

Du haut de ses onze ans elle ne savait pas vraiment si elle comprenait toute l'ampleur de la mort. Mais elle s'était sentie soulagée de voir que certaine personne pouvait revenir sous cette état. Cela signifiait sûrement qu'il existait quelque chose de l'autre côté. Mais... être mort c'était tellement... bah! L'idée la révulsait. Mais d'un côté pour l'historien qu'était leur enseignant le fait de pouvoir traverser le temps pour toujours devait être un plaisir absolu. Il allait pouvoir retranscrire des années et des années d'événements historique, ce qui était un bon point. Enfin... Ethele commençait à douter du fait que Binns puisse ressentir un sentiment autre que de la lassitude...

Bon, voyant que personne ne prenait la parole, elle se permit de répondre. Et rebaissant son bras, devenant rouge pivoine, elle se mit à réciter ce qu'elle avait apprit par coeur dans les livres de la bibliothèque. Ha ça, elle l'avait potassé son sujet. Se demandant si elle devait dévoiler l'ampleur de ses connaissances tout de suite, elle se contenta donc d'un bref résumé. Enfin bref, à ses yeux quoi. On est Serdaigle, ou on ne l'est pas! Non mais.


"Le Conseil des Sorciers était le prédécesseur du ministère de la Magie. Se succédèrent comme chef du conseil Barberus Bragge, Burdock Muldoon puis Elfrida Clagg. Le Conseil des Sorciers dépensa beaucoup de temps et d'efforts pour décider qui serait autorisé à participer au gouvernement du Monde Magique. Plusieurs définitions des catégories d'Êtres et de Bêtes furent proposées. Burdock Muldoon déclara que tout ce qui marchait sur deux jambes était considéré comme un Être. Elfrida Clagg, son successeur, fit une nouvelle tentative, définissant cette fois les Êtres comme n'importe quelle créature pouvant parler dans un language humain."


Et un sourire sur le visage, elle croisa les bras. Ca, c'était de la réponse. Ethele Val, répond plus vite que son ombre. Hé ouai.

[573 mots]
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Anonymous




[Nov.]Cours n°1 - Années 1 à 3 Empty
MessageSujet: Re: [Nov.]Cours n°1 - Années 1 à 3   [Nov.]Cours n°1 - Années 1 à 3 EmptyMer 4 Mar - 12:11

L'Histoire de la Magie, en voila une matière intéréssante! Enfin.. seulement si nous n'avions pas pour professeur un fantôme ennuyeux. Le professeur Binns s'occupait de cette matière et l'on disais dans le château que c'était une matière ou tous le monde dormait.
Avec ce genre de matière, on pouvais apprendre beaucoup de choses sur les ancêtres, sur l'ancienne magie, comme la magie de l'antiquité par exemple. Peut-être qu'on trouvait également des informations sur d'autres écoles de magies, comme Beaubâtons ou Durmstrang. Mais Mike n'en était pas très sur, vu que chaque école tenait à préservé son secret. Le jeune gryffondor n'avait pas trouvé à la bibliothèque le célèbre ouvrage de Bathilda Tourdesac.
Mais.. on en apprendrait sûrement plus dans ce livre qu'avec le professeur d'Histoire de la Magie. Malheureusement, même si Mike n'avait pas très envie de se rendre à se cours, il y était obligé, car aujourd'hui, les élèves auront droit à un nouveau cours qu'il n'avait pas eu depuis le début de l'année.. le cours qui était sûrement le plus ennuyeux de Poudlard, et qui était animé par le professeur fantôme.
Mike prit son petit déjeuner avec une certaine mauvaise humeur, pourquoi se réveillé pour peut-être se rendormir en plein cours. Mais s'il s'éffrondrait sur la table en plein milieux du cours, il ferai surement perdre des points à Gryffondor.

En effet, on disait que le professeur Binns n'était plus celui qu'il était avant, c'est-à-dire celui qui ne remarquait même pas que des élèves dormaient pendant son cours.
Après avoir repris un peu de force et un peu de joie en mangeant à sa main eh oui.. on disait qu'on était plus joyeux et plus sympathique après avoir bien rempli son estomac Encore vingt minutes avant le début du cours, Mike avait le temps de retourné à la salle commune et cette fois, il s'était renseigné pour savoir ou se trouvait la salle d'Histoire de la Magie, vu qu'il avait faillit être en retard pour le cours d'étude de Runes.
Arrivée dans le "salon" des Gryffondor, il monta dans son dortoir prendre son sac qu'il avait déjà préparée la veille. Eh oui.. il était prévoyant le jeune Miky.. enfin.. parfois seulement !
Le cours d'aujourd'hui était uniquement pour les 1ères à 3ème années, donc la salle ne serait pas rempli, raison de plus pour ne pas dormir.. moins il y aurait de gens, mieux le professeur pourra voir les élèves qui dorment ! Mike voyait qu'il n'était pas le seul Gryffondor à se rendre au cours d'Histoire de la Magie, puisque que d'autres élèves en parlaient en finissant de rangé leurs sac.
A quel étage se trouve la salle d'Histoire de la Magie d'jà .. humm, à sa y'est !

En avant marche, Mike marcha dans Poudlard en consultant sa montre, 15 minutes.. 12 minutes, et il put aperçevoir la salle. Ahh sa va.. il n'a pas mis trop de temps à venir.
Le Poursuiveur glissa sa tête dans l'ouverture de la porte pour voir un peu la salle et les élèves qui s'y trouvaient. Une Poufsouffle et une Serdaigle, pas trop de monde...
Il entra un petit sourire au lèvre.

- Bonjour professeur !

Maintenant qu'il voyait son professeur d'histoire de la magie, Mike pouvait mieux le détaillé.
Il avait des lunettes qui lui donnait une mine assez sinistre, une veste marron.. euhh non. Qu'est que je dit, je veux dire grise. Et également un corps gris, bah oui puisque c'est un fantôme..
Il prit place au troisième rang à une place libre et regarda le tableau ou était inscrit en grande lettre : LE MINISTERE DE LA MAGIE. C'est donc ce que les élèves allaient étudiés aujourd'hui? Assez intéréssant pour un premier cours..


[615 mots]



# TOUS COMPTES # Souaffle
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Anonymous




[Nov.]Cours n°1 - Années 1 à 3 Empty
MessageSujet: Re: [Nov.]Cours n°1 - Années 1 à 3   [Nov.]Cours n°1 - Années 1 à 3 EmptyVen 3 Avr - 21:59

Après son cours de potion, Naima avait Histoire de la Magie, une matière intéressante mais les élèves affirmaient qu elle était la plus ennuyeuse du monde à cause du professeur un………fantôme qui rendait les cours « mort ». Un fantôme …Naima se demandait comment un fantôme pouvait enseigner, il est mort et enterré. Naima se posait énormément de question sur la mort dans ces temps si difficile.

En marchant dans les couloirs pour rejoindre la salle du professeur fantôme* Pourquoi certaines morts deviennent des fantômes *. Naima échafaudait de nombreuses théories sur le « Après », certains stoïciens de l antiquité pensait que le « Après » il n y avait rien le vide complet, mais à la même époque d autres pensaient que le paradis était Les Champs Elyssé pour les bon et les gentils, les braves et les beaux. Et pour les autres il y avait l Enfer * Qui peut décider de qui va où ?*. Cela était la réalité qu elle personne avait la lourde tache de répartie les individus au Paradis ou en Enfer et ce qui n était ni bon ni mauvais devené des fantômes une théorie qui peut paraître très limiter pour les choix. Mais dans la vie il n y a quasiment que deux véritables choix. Nous avons le choix de vivre ou mourir, de tuer ou de ne pas tuer, d aller à l école ou de ne pas y aller et cela sur des domaines aussi variés que nombreux.
La vie était très compliquée et en ce moment elle devait invivable. Elle avait vu de nombreux élèves pleurait a cause de la perte d un être proche. La famille Halliwell et La famille Roosevelt n avaient absolument pas été touchées par ce conflit. La famille Roosevelt que Naima soupçonnait d être plus du côté de Voldemort à cause de leurs idées que le sang-pur était l élite « les intouchables » presque des divinités.

Elle marcha et salua quelques élèves d un simple signe de tête .Naima se sentait un peu seul à Poudlard la vie était si différente de celle dont elle était habituée. Elle avait eu la chance d énormément voyagé avec sa famille. Elle avait appris de nombreuses langues dont le français qu elle trouvait la plus belle et bien sur l anglais, l espagnol et l allemand. Sa famille posa ses bagages dans le Sud de la France pendant un an et demi avant d aller en Angleterre puis Naima partit à Poudlard. Dans son ancienne école qui était composé d une grande communauté de sorcier du moins les élèves de familles sorcier. Elle avait particulièrement aimé les cours d histoire très intéressante sur l Histoire de la France et elle fût fort douée dans cette matière.

Quelques pas séparaient Naima de la classe d Histoire De la Magie, quelques minuscules pas dans quelques secondes elle s'aura dans sa nouvelle classe. Elle choisira sa place puis le cours commencera et comme une parfaite bonne Serdaigle, elle lèvera la main pour répondre a la question du professeur du moins si elle connaîssent la réponse. Ce qui est plus rare qu elle ne connaît pas la réponse d avance mais les exceptions peuvent confirmées la règle. Dans ce cours là elle se sentait sûre d elle, l histoire une des ses matières préférés. Elle espérait que cela le restera. Elle pénétra dans l enceinte de la classe avec un sourire aussi large qu une banane * Pourquoi dis ton ta la banane*. Elle est toujours entrain de penser réfléchir se poser de nombreuses questions que des fois cela explose heureusement qu elle sait se détendre et se lâcher sinon elle exploserait a la moindre contrariétés.

« -Je vous salut professeur dit elle avec le sourire en forme de banane. Elle avait plus que mare dût Bonjour classique la langue est riche alors il faut l utiliser a toutes las sauces. Le professeur … toujours un fantôme avait une teinte grisâtre et on pouvait voir à travers lui. IL était habillé d une veste marron et son nez était surmonté de petite lunette qu il lui donnait un air sinistre.

Elle sonda la classe pour savoir où s assoire. Elle décida de prendre place a coté de………………… …… Mike, poursuiveur de l équipe de Gryffondor. Mike et elle avaient été ensemble au cours précédent et Mike était arrivé plus tôt a ce cours que la brunette. Naima avait envie de mieux connaître le jeune lion. Elle partit en direction du troisième rang où il était assis. Puis elle s assit a coté de lui … d un coup la voix du professeur retentit.

Naima leva la main mais une jeune Serdaigle répondu plus vite quelle *Rapide vraiment rapide *. Cette jeune fille se nommait Ethele Val elle aussi en 1 er année. La jeune Serdaigle avait bien répondu et ferait gagner des points à leur maison. Une autre jeune fille était présente une Poussoufle mais elle ne la connaisait absolument pas .Puis Naima fût interrogé :

-Le Conseil des Sorciers était le prédécesseur du Ministère de la Magie. Le Conseil des Sorcier a eu quelques chefs célèbrent pour leur action comme Barberus Bragge au 13 eme siècle a introduit dans le noble sport du Quidditch ,l ancêtre de notre Vif d or. Une petite anecdote sur la première apparition de l ancêtre du Vif d or sur un terrain de Quidditch, l.Lors d un match Barberus annonça qu il donnera 150 Gallions à celui qui attrapera le Vif D or .

Son succédeur fût Burdock Muldoon au 15 eme siècle et il fût surtout connus pour avoir déclarer les créatures qui marchait sur deux jambes était considéré commun un être a part entière. Sa déclaration fût catastrophique car étant imprécise et beaucoup trop large d application. Les gobelins pour montrer l absurdité de cette déclaration déclarer que les trolls ,les Diricos ,les lutins étaient des êtres. Elle fût abandonnée.

Elfrida Clagg succéda à Burdock et dirigea le Conseil des Sorciers au 17 eme siècle.Elfrida Clagg fût rendu célèbre pour avoir interdit l utilisation des Vif d or lors des match de Quidditch. Elfrida Clagg créa une réserve pour les protégés. Elfrida remit au jour l idée de son prédécesseur mais en précisant qu une créature sera considérer comme un être s il est doté du langage humaine. Comme Burdock cette déclaration cause des remous et permit au Chartier de devenir des êtres puis de participait a la vie politique du monde magique.

Le Conseil des Sorcier fût remplacé par le Ministère de la magie en 1700. Son rôle comme celui du Ministère de la Magie est de cacher au moldus l existant du monde des sorciers et de gérer le monde magique
comme a son habitude Naima répondu de ton calme et dégagé comme si elle racontait ses dernières vacances ou la soirée qu elle avait passé avec ses amis.

Naima après avoir répondu se tourna vers Mike.
« Salut Mike !! Je m appelle Naima Halliwell. Excuse moi j ai oublié ton nom. Aurais-tu l amabilité de me le rappeler dit elle avec un magnifique sourire un brin charmeur.

___

[ 1173 mots ]

Napel
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Anonymous




[Nov.]Cours n°1 - Années 1 à 3 Empty
MessageSujet: Re: [Nov.]Cours n°1 - Années 1 à 3   [Nov.]Cours n°1 - Années 1 à 3 EmptyJeu 16 Avr - 21:23

Sophie était pensive et faillit se cogner à un élève.
"Oh, excuse-moi ! Je rêvais."
Elle décida d'être un peu plus attentive à ce qui se passait devant elle, mais elle n'y pouvait rien. Sophie Kirte venait d'avoir son premier cours de Potions. Et s'il y avait bien quelque chose que Sophie maîtrisait, c'étaient les potions. Elle n'avait eu aucune difficulté à répondre aux questions théoriques de son professeur et, bien que la pratique soit encore un peu houleuse, elle avait réussi une potion dont sa mère aurait pu être fière. Elle avait entendu dire que le cours d'Histoire de la Magie était ennuyeux et elle n'était vraiment pas impatiente d'y participer, mais après tout, sa grande amie Naima y participait avec elle et elles allaient pouvoir bavarder ensemble si elles s'ennuyaient.
*Naima est vraiment adorable. Depuis que nous préparons ensemble la soirée, nous passons beaucoup de temps ensemble et je dois dire que j'adore ça. Elle est vraiment adorable.*
Sophie arriva bientôt dans la classe d'Histoire de la Magie. Le professeur, installé au bureau, jaugeait ses élèves du regard. Elle aperçut alors Naima au troisième rang. Elle en fut toute joyeuse.
"Naima ! Coucou ! Comment vas-tu ? J'ai adoré le cours de Potions !"
Elle s'assit juste devant Naima pour discuter avec elle, mais le professeur Binns posa alors une question sur le système qui avait précédé le Ministère de la Magie. Sophie leva la main.
"Le système qui a précédé le Ministère de la Magie se nommait le Conseil des Sorciers. Il a pour principale fonction de cacher l'existence des sorciers au monde des moldus, mais il permet aussi d'établir des lois régissant le Monde Magique. Il fut successivement présidé par Barberus Bragge en 1269, puis par Burdock Muldoon. Le successeur de Muldoon se nomma Elfrida Clagg, laquelle interdit l'utilisation du Vivet doré pendant le Quidditch."
Sophie inspira longuement puis poursuivit.
"Le Conseil Magique détermina quelles créatures avaient le droit de participer au gouvernement du Monde Magique. Cela posa de nombreux problèmes car des êtres dangereux furent introduits au sein du Conseil."
Elle se tut, satisfaite de sa réponse.
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Anonymous




[Nov.]Cours n°1 - Années 1 à 3 Empty
MessageSujet: Re: [Nov.]Cours n°1 - Années 1 à 3   [Nov.]Cours n°1 - Années 1 à 3 EmptyVen 17 Avr - 19:46

Lune fut une des premières, accompagnée d'une jeune Poufsouffle très jolie, à entrer en cours d'Histoire de la magie. Lune s'était réveillée de bonheur comme à son habitude et n'avait pas trainée avant d'entrer à son premier cours de la journée. Le cours d'histoire de la magie était très intéressant même si ce n'était pas son cours préféré. Elle aimait bien les cours de sortilèges ou encore ceux de Balai volant. Pourtant elle aimait tout ce qui se rapportait à la magie.

Durant ses études moldues, Lune étudiait l'histoire des Moldus. Pur ennui ! Elle s'endormait presque à chaque cours et rêvait constamment à une autre version des faits, meilleure. Et si Louis XIV avait été un meilleur roi, la France n'aurai pas connu une révolution pareille avec une si grande crise, et peut-être ce serait encore une monarchie comme en Angleterre ! Si les treize colonies anglaises d'Amérique n'étaient pas aussi taxées et commandées par les anglais, tout aurait été pour le mieux et l'Angleterre serait plus puissante! Vraiment parfois, les Moldus ne réfléchissent vraiment pas...

En passant devant le bureau du professeur Binns, Lune lui sourit et le salua d'un "Bonjour Professeur" poli en s'inclinant légèrement, puis partit à la recherche d'une place. Elle s'assit à côté de la jeune Poufsouffle qui semblait un peu plus âgée qu'elle, sûrement une deuxième année puis attendit que les autres élèves rentrent en cours.

Tout le monde pense que les cours du professeur Binns sont ennuyeux et sans intérêt. Lune est persuadée du contraire, et pense qu'ils disent cela car ce professeur est un fantôme. Elle ne voit pas ce qu'il y a d'ennuyeux ou de choquant par le fait d'être un fantôme, tout le monde à bien sa place à Poudlard, en tant que professeur, excepté les Moldus bien entendu. D'ailleurs, il parait même qu'une fois un centaure a été professeur de Divination... Avec leurs connaissances et leurs prédictions sur les étoiles et les astres, cela devait être vraiment très intéressant...

Elle observa la salle un moment : quatre élèves venaient de prendre place. La sonnerie retentit. Le professeur posa alors une question : Quel était l'institution qui précédait le Ministère de la Magie ?

Lune savait la réponse à la question, elle l'avait déjà lu dans un livre sur "Le fonctionnement de la vie quotidienne des sorciers" et avait retenu ce passage. Elle leva la main avec les premiers élèves, qui contrairement à sa voisine de table, savaient eux aussi la réponse et répondit calmement après plusieurs versions de réponses qui correspondaient toutes:


"L'institution qui précédait le Ministère de la Magie se nommait Le Conseil des Sorciers. Il a été crée en 1269 avec Barberus Bragge à sa tête, qui précéda Burdock Muldan... Non Muldoon excusez moi, puis Elfrida Clagg. Ils eurent beaucoup de difficultés a proposer une définition pour les Êtres et les Bêtes, et Burdock Muldoon fut même renvoyé grâce à sa définition des Êtres qu'il disait "Ceux qui possèdent deux jambes". En réalité, il avait convoqué tous les Êtres qui faisaient référence à cette définition et les Gobelins ont profité de cela pour convoquer même les Troll et les Géants... C'est alors qu'Elfrida Clagg donna pour définition que tous les Êtres savent parler un langage humain. Ce qui causa aussi beaucoup de problèmes à cette dernière à causes des Chartiers, dont je peux vous donner la définition si vous le souhaitez."


En fait, toutes le définitions étaient presque pareilles. Lune se demanda même pourquoi elle avait levé la main.
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Anonymous




[Nov.]Cours n°1 - Années 1 à 3 Empty
MessageSujet: Re: [Nov.]Cours n°1 - Années 1 à 3   [Nov.]Cours n°1 - Années 1 à 3 EmptyDim 19 Avr - 5:17

Jenna s'installait dans la salle d'Histoire de la Magie toute étrange. Elle avait passé une matinée qu'on qualifierait de mouvementer... Tout d'abord, certains élèves la charriaient à propos du Match mais qui est le vainqueur?? POUFSOUFFLE BIEN SÛR! Quoi il est pas finit!? Mais moi je sais qu'on va gagner! * Paaf !* Après ce petit moment mouvementé, la Jeune Poufsouffle s'était rendu à son Petit-Déjeuner, d'habitude elle n'avait pas faim mais là si! Elle mangea un bol de céréale COOKIE CRISP, deux tartines gentiment et abondamment tartinés de NUTELLA, un bon verre de jus d'orange euh... JOCKEY, et du lait MILKA [bah oui quoi d'autre, Lactel c'est nul].Après ce charmant petit déjeuner elle se fit embrassée, bon d'accord smackée et … c'était un pari mais qu'elle importance? Un garçon était venu la voir et l'avait fait et … était repartit. Mais une jeune fille forte telle que Jenna ne se laisse pas abattre par ça, bon elle a quand même pleurer une petite demi-heure mais chez les filles quand c'est moins d'une heure ça compte pas. Mais elle devint contente quand elle regarda son Emploi du Temps! Elle avait cours de HdlM comme disent les anciens élèves... Elle allait pouvoir parler à un fantôme!!! Bon c'est pas les occasions qui manquent à Poudlard mais elle avait préféré garder ses distances. Elle disait déjà bonjour à tout les tableaux qu'elle croisait le matin c'est suffisant selon elle. Donc après être allé prendre ses affaires de classe elle se rendit en cours, elle était étrange parce que..... Elle était contente! Au début quand elle arriva au près du fantôme elle voulut lui serrer la main * Paf * mais elle s'est finalement contenté d'un bonjour amicale:

- BONJOUR PROFESSEUR! Ça se passe comme on veut!?

Elle se rendit compte de la délicatesse de ses propos et revint sur ses pas:

-Pardon....

Jenna fusilla la salle du regard quand elle aperçut Sophie. Elle fit un grand signe de la main pas discret du tout pour aller s'asseoir à ses côtés.

-Salut ma Soso, faut pas parler fort, il paraît que les fantômes ont l'oreille fine.... Ou c'est le contraire je sais plus....

Tout les élèves avaient déjà répondu à la question mais c'est mal connaître Jenna de croire qu'elle allait laisser tomber! Elle leva haut la main vers le ciel, souleva le petit doigt, ça lui faisait toujours rire, et répondit une fois interrogée:
- C'est le Conseil des Sorciers qui précéda le Ministre de la Magie connût aujourd'hui. Tout d'abord, il faut tout de même préciser que le Ministère de la Magie est la "société" qui réunit un grand nombre de sorciers divisaient en Départements, chargés de s'occuper de la population Britannique en Grande-Bretagne donc de Poudlard entre autre. L'actuel ministre de la magie est Pius Thicknesse, on dit d'ailleurs, Elle fixa les quelques Serpentards de la salle Qu'il serait sous les ordres de Celui-dont-on-ne-doit-pas-prononcer-le-nom. Enfin tout ça pour en revenir au Conseil des Sorciers. Ce Conseil fut crée, comme cité par mes camarades en 1269 et le dirigeant en fut Barberus Bragge, mais pourquoi? Ce Conseil fut créer tout d'abord dans le but de mettre de l'ordre dans le monde magique qui en ces temps là était confondus avec le Monde Moldus.... A sa création, ils durent en premier lieu choisir qui serait apte ou non à diriger ce monde à travers les différentes espèces d'Êtres Vivants Magiques. Malgré tout les efforts fournis, seul les Sorciers ont été promus apte à diriger le monde magique... C'est finalement sous la Confédération Internationale des Sorciers, autre dirigeant mais de niveaux mondiale, que fut pris la décision dans la fin du 16ème siècle de couper les ponts avec le Monde Moldus et c'est en 1692 qu'est voté Le Code Internationale du Secret Magique. Jenna espérait avoir intéressé les autres élèves, elle avait beaucoup lu au sujet de l'Histoire du Ministère de la Magie. C'est en France que la Confédération se réunit pour la première et c'est le rôle du Manitou Suprême de la diriger. Le premier fut Pierre Bonnacord et on sait d'ailleurs que Albus Dumbledore notre cher directeur décédé en fut un... Ce sera tout pour ma part.

Jenna espérait vraiment que ça réponse avait plu et qu'elle avait paru intéressante!
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Anonymous




[Nov.]Cours n°1 - Années 1 à 3 Empty
MessageSujet: Re: [Nov.]Cours n°1 - Années 1 à 3   [Nov.]Cours n°1 - Années 1 à 3 EmptyDim 19 Avr - 15:01

Autant qu'il puisse en juger la plupart des élèves ne portaient aucunement les marques du sommeil. Tous semblaient même plutôt excités à l'idée de le retrouver ou, chose qui échappa totalement à l'esprit du fantôme, de se retrouver entre eux. Bien peu importait en réalité, l'essentiel étant là et tel que tout les ingrédients nécessaires à un bon cours soient réunis. Binns pouvait donner classe. C'est ce qu'il entreprit d'ailleurs de faire.

- Tout le monde est là ?

Le fantôme fit planer un regard lourd de sens sur l'assemblée, s'ils avaient pris la peine de venir ils ne devraient pas s'attendre, cette année contrairement aux autres, à simplement faire acte de présence. Il vu passer divers gens et attendit la dernière personne, puis lui dit :


- Bien, Miss Heap, veuillez fermer la porte.

Prenant ce qu'il fallait d'altitude sur son estrade aérienne et invisible, surplombant son inutile bureau donc, le professeur attendit que la masse bruyante que formait les élèves se discipline un peu et ne laisse filtrer de leurs enthousiasmes respectifs qu'un profond silence apte à l'attentive réception d'un exposé.


- Bien, l'ensemble de vos réponse est bien structuré. Donc, voici les récompenses. 5 points pour Miss Val. 10 points pour Mlle Halliwel, 3 pour miss Kirte, 6 pour miss Hall et 12 points pour l'excellente réponse de Mademoiselle Heap.

Binns peint une caricature de sourire sur sa face de fantôme austère et fatigué, un étrange spectacle pour quiconque n'était pas habitué à voir un fantôme ascétique et quelque peu blasé, défunt aussi, sourire. Imaginer donc une gargouille tenter de manifester sa joie dans une mimique à propos, voilà, vous y êtes presque, à une grimace prêt. Quoiqu'il en était le fantôme faisait des efforts pour donner vie à son cours et alors que les élèves commençaient à échanger quelques regards interrogateurs, que quelques uns semblaient se retenir de lever le bras, il vint à la rescousse de cette génération perdue : ce groupe d'élèves qui n'avaient jamais suivi, ou presque, sérieusement, un cours de Binns de leurs vies. Il continua :


- Bref, résumons. Commencez à prendre des notes. Hum...hum... Le prédécésseur du Ministère de la Magie était le Conseil des sorciers. En douze cent ving-neuf, Monsieur Barberus Bragge était le chef de ce Conseil et Monsieur Burdock Muldoon fut à aussi dirigeant du Conseil des sorciers au quatorzième siècle. Vous trouverez sa biographie à la page vingt-cinq de votre manuel "Histoire de la Magie" par Bathilda Tourdesac. J'espère que vous l'avez tous. Après Muldoon, Elfrida Clagg qui avait une meilleure réputation que ses prédécésseurs rendit la chasse au Vivet doré, comme interdite. Donc, l'utilisation du Vivet Doré durant les matchs de Quidditch fut bannie, ce qui permit à Bowman Wright, de Godric's Hollow d'inventer le vif d'or et de créer le tout premier. On peut grandement remercier Wright car aujourd'hui encore le vif d'or continue d'exister dans les matchs de Quidditch. Le Conseil des Sorciers dépensa beaucoup de temps et d'efforts pour décider qui serait autorisé à participer au gouvernement du Monde Magique. Plusieurs définitions des catégories d'Êtres et de Bêtes furent proposées. Burdock Muldoon déclara que tout ce qui marchait sur deux jambes était considéré comme un Être et convoqua tous ces Êtres à un grand conseil pour discuter des lois appliquer. Les gobelins profitèrent des lacunes de la définition pour amener au congrès toute créature marchant sur deux jambes, aussi étrange soit-elle, des Diricos au lutins en passant par les trolls. Ce désastre conduisit Muldoon à abandonner l'intégration des non-sorciers à la communauté. Elfrida Clagg, son successeur, fit une nouvelle tentative, définissant cette fois les Êtres comme n'importe quelle créature pouvant parler dans un langage humain. De nouveau, cependant, cette définition causa d'énormes problèmes, puisque des créatures comme les Chartiers participèrent et mirent un énorme désordre.


Cuthbert fit une pause et reprit son souffle. il reprit :

- Il y a un autre conseil qui existe encore aujourd'hui au département de la coopération magique internationale. La Condédération internationale des sorciers. La Confédération internationale des sorciers, chargée de surveiller les nombreux conseils et ministères nationaux, se réunit durant des semaines vers la fin du 16e siècle. La persécution des sorciers devenait de plus en plus féroce et il fallait faire quelque chose. La décision de couper définitivement les ponts entre le Monde Moldu et le Monde Magique fut prise. Les problèmes pratiques que cela impliquait furent nombreux. Comment cacher un dragon adulte, par exemple ? Finalement, en 1692, la Confédération fit voter le Code international du secret magique. Les ministères de chaque pays se plient maintenant à ce Code, et c'est probablement la loi la plus importante en vigueur dans le Monde Magique. La Confédération existe toujours aujourd'hui et fait appliquer le Code du secret aux pays qui font des écarts. La Confédération se réunit pour la première fois en France. Le premier Manitou Suprême était Pierre Bonaccord, mais la communauté magique du Liechtenstein protesta. Bonaccord voulait donner des droits aux trolls et interdire leur traque, ce qui ne plut pas énormément aux sorciers du Liechtenstein qui rencontraient des problèmes avec des trolls des montagnes.

Il prit une craie et nota au tableau en parlant :

- Bien, vous allez recopier ceci. Il s'agit de la courbe des Ministres de la Magie et de leurs dates de mandat ministériel.


[Nov.]Cours n°1 - Années 1 à 3 Ministres

- Bien, maintenant, nous allons regarder le plan du fonctionnement. Qui peut me dire en combien de départements est divisé le Ministère de la Magie, et l'utilité des départements. Précisez les services, les fonctionnements divers, bref tout ce que vous savez.

Le professeur fantôme bâilla et gratta sur un parchemin



Dernière édition par Cuthbert Binns le Jeu 30 Avr - 21:07, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Anonymous




[Nov.]Cours n°1 - Années 1 à 3 Empty
MessageSujet: Re: [Nov.]Cours n°1 - Années 1 à 3   [Nov.]Cours n°1 - Années 1 à 3 EmptyDim 19 Avr - 18:41

Sophie était déçue du peu de points rapportés par sa première réponse. Elle décida d'en dire davantage à présent et de donner toutes ses connaissances. Il n'était pas question de laisser Poufsouffle se faire distancer. Encore qu'avec Jenna qui avait obtenu la note maximum, ils ne risquaient pas trop de se faire distancer, mais bon. Elle leva donc la main et répondit à la nouvelle question du professeur Binns lorsque celui-ci l'interrogea.
"Tout d'abord, au niveau deux se trouvent sept services. Il y a le département de la Justice Magique. Anciennement géré par Barty Croupton Senior, il a été sous la direction d'Amelia Bones, puis de Pius Thicknesse. Il contrôle la Brigade Magique qui s'occupe des infractions mineures ne demandant pas l'attention des Aurors. Autrefois, il jugeait les Mangemorts, mais dorénavant, il juge les Nés-Moldus. Ensuite, il y a le service des Usages Abusifs de la Magie, dirigé par Mafalda Hopkrik. Il surveille l'usage de la magie chez les sorciers de Premier cycle et gère aussi la liste des Animagi. Il y a ensuite le service du contrôle des Sortilèges Expérimentaux, géré par monsieur Fripemine. Le service des Détournements de l'Artisanat moldu neutralise les objets moldus détournés par des sortilèges. Arthur Weasley a été responsable de ce département pendant de nombreuses années avant de passer au bureau de détection et de confiscation des faux sortilèges et objets de protection. Il y a enfin le bureau des objets à ensorcellement prohibés, le quartier général des Aurors et les services administratifs du Magenmagot."
Sophie reprit son souffle, mais elle connaissait bien tout cela pour avoir lu en détail son bouquin. En fait, elle l'avait appris par cœur.
"Au niveau 3, il y a quatre services, le département des accidents et catastrophes magiques, la Brigade de Réparation des Accidents de Sorcellerie qui d'ailleurs s'occupe aussi des problèmes de désartibulation, le quartier général des Oubliators et le comité des interventions d'excuse à l'attention des moldus. Au niveau 4, il y a cinq services. On a le département de contrôle et de régulation des créatures magiques, dirigé par Amos Diggory. On a aussi la section des animaux, êtres et esprits, le bureau de liaison des gobelins, l'agence de conseil contre les nuisibles et la commission d'examen des créatures dangereuses. J'ai entendu parler d'une affaire traitée par cette commission au sujet d'un hippogriffe de cette école qui s'appelait Buck. Au niveau 5, il y a quatre services. D'abord, il y a le département de la coopération magique internationale, l'organisation internationale du commerce Magique, le bureau international des lois magiques et le bureau de la confédération internationale des sorciers, niveau britannique. "
Sophie inspira profondément. Elle était loin d'avoir fini.
"Le niveau 6 regroupe cinq services. Le premier est le département des Transports Magiques. Il punit ceux qui transplanent sans permis. Il faut dire que c'est très dangereux puisqu'on peut se désartibuler. Le second est la régie autonome des transports par cheminée, puis on a le service de régulation des balais, l'office des Portoloins et le centre d'essai de transplanage. Le niveau 7 regroupe le départements des jeux et sports magiques, le siège des ligues irlandaises et britanniques de Quidditch, le club officiel de Bavboules et le bureau des brevets saugrenus. Le niveau 8 est l'atrium où l'on renseigne les visiteurs. Le niveau 9 est le Département des Mystères où travaillent les Langues-de-plomb dont on ne sait jamais ce qu'ils font. Enfin, le niveau 9, non-accessible par l'ascenceur, est un étage de salles d'audience."
Elle avait enfin terminé, elle regarda Jenna avec un regard de victoire en haletant.
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé





[Nov.]Cours n°1 - Années 1 à 3 Empty
MessageSujet: Re: [Nov.]Cours n°1 - Années 1 à 3   [Nov.]Cours n°1 - Années 1 à 3 Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
[Nov.]Cours n°1 - Années 1 à 3
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» 1er cours de 3é année : L'introduction à la matière [Close]
» Planning des cours de l'année 97/98
» [Nov.]Cours n°1 - Années 1 à 3
» Premier cours de potions - Années 4 à 7
» Cours n°2. Année 1 à 3. [Terminé]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
HP-Hogwarts :: Archives :: Archives :: Les vieux grimoires :: Les années précédentes :: Sujets clos année 7 :: Cours année 7-
Sauter vers: