AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  




Partagez
 

 [Janv.] Cours de potions n°2 (Toutes les années)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant
AuteurMessage

Invité
Anonymous




[Janv.] Cours de potions n°2 (Toutes les années) Empty
MessageSujet: [Janv.] Cours de potions n°2 (Toutes les années)   [Janv.] Cours de potions n°2 (Toutes les années) EmptyLun 23 Mar - 14:58

[Je rappelle que vous pourrez gagner jusqu'à 40 points par élève en cours de potions. Jusqu'à 10 points de présence (ça dépendra du nombre de posts que vous aurez écrit), jusqu'à 10 points de participation (questions, réponses, analyses, remarques etc.) et jusqu'à 20 points pour les travaux pratiques.]

Horace Sughorn marchait d'un pas décontracté dans le grand couloir du troisième étage, à quelques mètres de son bureau qu'il venait de quitter quelques instants auparavant. Le professeur de potions, sorti de sa retraite quelques années auparavant avait décidé cette année encore de rester enseigner à Poudlard. C'était un meilleur outil pour se créer d'importants contacts et puis le vieil homme préférait se savoir entouré de jeunes sorciers plutot que de rester seul dans son coin.

A présent Horace descendait un petit escalier en colimaçon ; si étroit que deux élèves n'eurent d'autre choix en voyant l'imposant abdomen du professeur que de rebrousser chemin et de se décider à le laisser passer.

Slughorn s'enfonça ensuite dans les profondeurs du château, dans les cachots plus précisément, l'endroit où les cours de potions magiques avaient toujours eu lieu, même quand Horace y avait fait ses études, il y a fort longtemps.
Le professeur pénétra ensuite dans sa salle de cours, décorée par de belles tapisseries et où un grand poêle répandait sa douce chaleur aux quatres coins de la salle de cours.

Le vieil homme fit signe aux quelques élèves présents sur le pas de la porte d'entrer.


- Entrez, entrez, nous allons attendre les autres.

En file indienne les quelques élèves entrèrent et Slughorn alla prendre place derrière son bureau en attendant l'arrivée des prochains élèves.
Revenir en haut Aller en bas

Ernie MacMillan
Ministère

Parchemins : 662
Âge : 34 jets de cheveux (7 Octobre 1979)
Actuellement : Adulte [Département de la coopération magique internationale]


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
Multi-compte de: Susan


[Janv.] Cours de potions n°2 (Toutes les années) Empty
MessageSujet: Re: [Janv.] Cours de potions n°2 (Toutes les années)   [Janv.] Cours de potions n°2 (Toutes les années) EmptyMar 31 Mar - 10:59

Potions ! Enfin un cours digne de ce nom magistralement conduit par un professeur dont la carrière exemplaire aurait bien valu une nette augmentation de salaires et quelques lauriers en prime ! Malheureusement, l'administration actuelle ne semblait pas s'apercevoir du génie qui exerçait en ces murs. Rogue était très certainement jaloux du succès de Slughorn auprès des élèves ! Ah !
Si Ernie MacMillan n'avait pas eu des idées très arrêtées sur sa dignité (ainsi qu'un coiffé décoiffé impeccable à préserver), il aurait bien sautillé tout du long du couloir menant aux cachots. Les potions étaient - et de loin - son cours favori. A tel point, d'ailleurs, que c'était tout juste s'il ne bavait pas aux pieds de Slughorn. D'aucuns chuchotaient même qu'il conservait une photo d'Horace sous son oreiller et qu'il lui adressait une prière tous les soirs. Des cancans, bien entendu. La seule photo qu'Ernie conservait sous son oreiller était celle de Gigi MacMillan, chienne très, très classe dont le poil souple et soyeux avait de quoi rendre vert de jalousie n'importe quel caniche à sa mémère impliqué dans une pub pour du César. La pauvre petite bête devait s'ennuyer ferme sans les enfants MacMillan pour lui tresser le poil lui lancer la baballe. Mais ils ne pouvaient décemment pas l'amener avec eux à Poudlard. D'une part parce que les chiens y étaient interdits (diktat imposé par MacGonagall, sans doute...) et d'autre part parce que l'humidité écossaise transformerait certainement la malheureuse chienne en petite mouton frisé. Mais passons.

Comme de juste, Ernie était arrivé devant la salle de classe bon premier. Et pour cause ! Il avait sprinté à travers les corridors bondés d'élèves, à l'interclasse, pour être certain de ne pas être en retard en potions. Il songeait d'ailleurs même sérieusement à demander une dispense des dix dernières minutes de cours à Flitwick. Ainsi, il pourrait même avoir le temps de bavasser avec Slughorn avant la sonnerie ! A moins qu'il ne mette au point un moyen subtil de quitter la classe de sortilège avant tout le monde ? "Ooooh, Professeur, je crois que je vais m'évanouiiiiir... Puis-je aller à l'infirmeriiiie ?" ou bien "Ooooh, Professeur, il faut que j'aille aux toiletteeees..." voire même "Ooooh, Professeur, je sens qu'Ophélia a besoin de moiiii... Puis-je sortiiir ?" L'ennui, bien entendu, était que Flitwick - qu'Ernie soupçonnait d'être particulièrement suspicieux de nature - risquait fort de flairer l'embrouille après deux ou trois semaines de ce petit manège. Hum... Peut-être pourrait-il s'arranger pour glisser en douce un laxatif dans le petit-déjeuner de Zacharias et ensuite, paf, se proposer pour l'accompagner à l'infirmerie lorsqu'il serait pris de violentes crampes d'estomac, au beau milieu d'un exercice sur les sortilèges informulés. "Moi, moi, Professeur ! Je vais l'accompagner ! Le pauvre petit ! Il est tout pâlot ! Faudrait pas qu'il tombe dans les escaliers, hein !" Et une fois hors de la salle de cours : "Bon, Zacharias, t'es mignon, ça m'a fait plaisir de te voir, mais là, j'ai à faire... Tiens toi au mur et tout devrait bien se passer, hein !" Ce serait diabolique. Restait à trouver les laxatifs, bien entendu.

En attendant de régler cette épineuse question, Ernie entra d'un pas guilleret dans le cachot et gratifia son professeur d'un large sourire ultra bright et, somme toute, un peu niais, les yeux brillant d'une excitation teintée d'admiration. Waouh ! Ce prof était vraiment trop classe !
Dans un magnifique jet de cheveux fleurant bon la violette sauvage, Ernie s'exclama avec une déférence toute MacMillanesque :

- Bonjour Professeur ! J'ai justement quelque chose à vous donner ! poursuivit-il d'un ton débordant d'enthousiasme, à tel point, d'ailleurs, que même les points d'exclamation paraissaient audibles.

Le jeune garçon adressa un nouveau sourire à Slughorn avant de farfouiller dans son sac d'un air affairé. Voyons, où l'avait-il mis déjà ? Non ! Pas ça, c'était son pschiiit-pschiiit à la menthe poivrée... Là c'était sa brosse à cheveux barbie, là son miroir de poche... Ah ! Voilà !
Le Poufsouffle tira précautionneusement de son sac un petit paquet rectangulaire, soigneusement emballé dans un papier cadeau vert Serpentard. Tenant fiérement son présent à la main, il alla le déposer en se dandinant sur le bureau de Slughorn en précisant d'un air de conspirateur :

- Ce sont des fruits confits, professeur, comme je suis rentré à Londres pendant les vacances, j'en ai profité pour faire un saut Chemin de Traverse bravant ainsi courageusement le danger mangemort pour vos beaux yeux, si c'est pas une preuve d'amour, ça !

Ceci étant dit, le blondinet s'empressa d'aller s'installer au premier rang fayot, bien en face du bureau de Slughorn, et entreprit d'installer méticuleusement tout son matériel sur la paillasse. Il avait vraiment hâte de commencer !

(794 à un léchage de bottines près)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité
Anonymous




[Janv.] Cours de potions n°2 (Toutes les années) Empty
MessageSujet: Re: [Janv.] Cours de potions n°2 (Toutes les années)   [Janv.] Cours de potions n°2 (Toutes les années) EmptyMar 31 Mar - 20:02

Yes ! Second cours de potion, un cours que Mike adorait temps, humm.. préparé, concocté sois même des potions magiques, des filtres, et surtout sentir leur odeur parfumée ou leur qualité physique.Enfin.. seulement pour certaine, car si on devrait décrire la matière physique du Polynectar, une potion qui permettait à son utilisateur de se transformé en une autre personne ,rien qu'en mettant un cheveu de sa cible à l'intérieur de la fiole, Mike ne pouvait que dire ces deux most : Boue et dégueulasse. Mais si on la jugeait par son utilité, ces deux mots n'apparaisseraient surement pas dans sa définition.
Lorsque Mike fouillait dans ses souvenirs, il se rappela qu'au premier cours de potion, il avait réussit à faire gagné à Gryffondor beaucoup de points ! (sans se vanter bien sur), et espérait aujourd'hui pouvoir faire la même chose ou mieux, encore mieux oui répétition, mais lorsqu'on peux pas faire autrement !! Les autres Gryffondor qui avait été présent avaient également fait de leur mieux. Pourquoi aimait-il tant le cours de potion, déjà a cause des préparations, apprendre à créer des potions liquides, uniquement avec des composants qu'on trouvaient dans la nature, ou sur les animaux... n'était-ce pas.. excitant?
De plus le professeur Slughorn était très sympathique avec ces élèves, Mike n'était pas rancunié et avait totalement oublié le début du premier cours, ou son excellent professeur de potion lui avait "crié" dessus pour s'être mêlé des affaires de Tim Jordan, un élève de première année qui ne ratait aucune occasion de faire le pitre.

En parlant de Tim ou Timmy pour les intimes, cela faisait un petit moment que Mike ni vu, ni entendu parlé de lui. Peut-être serait-il présent à ce second cours, car, malgré le fait qu'il faisait l'idiot, c'était quelqu'un de très sympa. Et puis, il y avait aussi Jamie, sa sœur de cœur. Après leurs petite balade dans les couloirs, Mike ne l'avait plus vu. Et il ne pouvait le cachés, ces deux amis le manquait terriblement. Heureusement, il avait d'autre amis pour lui tenir compagnie, il pouvait cité au passage : Zack, son capiitaine adoré, ou Laura pourquoi ne pas cité au passage l'équipe de Quidditch entière ! Colin Crivey ect.
Bon, ce n'était pas tout, mais raté un cours aussi intéressant au passage, le prof aussi était intéressant , divertissant et agréable, n'était pas de sa nature.

La fois dernière, les élèves avaient appris ce qu'était un Philtre de Mort-Vivante, et avait eut pour devoir de rédigé un rouleau de parchemin ou ils devaient inventé leur propre recette. Pas mal non?
Aujourd'hui, les élèves allaient apprendre quelques choses de nouveau? Quoi? Une autre potion très intéressante, ou des composants qui permettaient de concocté les potions, c'était au professeur Horace Slughorn de voir.
Après un bon petit déjeuner copieux, ou Mike avait but un verre de jus d'orange, mangé plusieurs toast beurré et des corns-flakes (comme à la maison !), il se leva de table et sortit de la Grande Salle (qui au passage portait bien son nom vu qu'elle était grande.. bon ok, c'était pas très marrant !).
Aussitôt, Mike monta les escaliers et se rendit à l'étage ou se trouvait la salle de potion, toqua légèrement et vit qu'un élève était déjà arrivé, un Poufsouffle.

- Bonjour, professeur Slughorn

L'élève présent tendit au professeur une boite qui contenait d'après lui quelques fruits confits. Les ananas confits étaient ces préférés disaient-on.. Il sourit, et alla s'asseoir au premier rang, comme à son habitude au cours de potion.


[596 mots]
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Anonymous




[Janv.] Cours de potions n°2 (Toutes les années) Empty
MessageSujet: Re: [Janv.] Cours de potions n°2 (Toutes les années)   [Janv.] Cours de potions n°2 (Toutes les années) EmptyMer 1 Avr - 19:32

Depuis quelques nuits Naima se réveillait en sur saut toujours par le même cauchemar, elle est être dans un cimetière et elle voit le nom des membres de sa famille, amis inscrit sur les tombes : sa plus grande peur.
Comme cette nuit elle ne voulait pas et ne pouvait plus supporter ces visions, elle décida de ne pas dormir. Elle s avança dans chaque matière, lut le livre d enchantements, de sortilèges et de potions en entier. Le lendemain elle aurait son premier cours de potions avec l honorable professeur Slughorn. Son père lui avait dit que ce professeur était excellent et sympathique mais qu il aimait les élèves travailleurs et sérieux ce qu était parfaitement Naima. Son père ancien Serpentard avait appartenu au club Slugh et Naima espérait énormément y appartenir mais en première lieu il vaudra qu elle montre sa valeur au professeur par son intelligence et a sa maîtrise des potions. Sa mère lui avait appris les bases des potions qui est une matière noble et elle aussi honorable. Naima travaillait toujours mieux la nuit dans la tranquillité du claire de lune sans les piaillements de jeunes filles dont les seuls centres d intérêts sont le maquillage ou à un membre d un groupe d adolescents éphémère.

L aube se leva et Naima partit se doucher. Elle s habilla de son uniforme, ses cheveux étaient ondulés et coiffées d un serre-tête marrons foncées. Elle mit son collier en forme de cœur que sa mère lui avait offert le jour de son entrée à Poudlard. Ce collier était transmis de mère en fille depuis que la famille Halliwell existe ( cela signifie longtemps).
Elle se maquilla les yeux d une simple touche de mascara et un léger baume à lèvres pour les hydrater et les magnifiées. Elle se regarda une dernière fois dans le miroir rajusta son serre-tête. Le résultat lui convenait parfaitement et sortit de son dortoir en laissant la salle de bain à une fille blonde de son dortoir dont le nom lui échappait complètement.

Le tableau s ouvrit pour la laisser sortir puis elle marcha d un pas lent et gracieux .Même a son jeune âge elle arborait une grande confiance en elle et une aura qui peut paraître oppressant pour les personnes de son age ou même plus âgées.
Elle avait faim car une nuit de travail et d apprentissage brûle de nombreuses calories et par la suite on a besoin d un regain d énergie avec un petit-déjeuner copieux et surtout gourmand. Elle ne sentait pas la fatigue du moins par encore et son visage n exprimait aucun signe de sa nuit blanche.

Elle descendit les marches du Grand Escalier d une démarche de top model ,la tête haute les épaules rentraient pour faire ressortir sa poitrine qui était déjà bien dessinée car elle a été réglée très tôt comme sa mère . Elle faisait plus âgée plus femme que les jeunes filles de son age. Elle était beaucoup plus mature que la plus part des gens de son age. Elle savait ce qu elle voulait et était décidée a devenir quelqu’un d important sans l aide de sa famille ni les avantages qu elle aurait par son nom (si connus). Elle s entendait mieux avec les personnes plus âgées car elle pouvait apprendre avec eux et elle ne supportait pas les conversations typique enfantine et débiles de certaines garçons et filles de son age. Elle était une jeune fille spéciale dans ce monde, une adulte dans le corps d une enfant ce que disait sa mère.

Elle pénétrait dans la Grande Salle et la balaya du regard. Elle était quasiment vide, il n était que 7h une heure matinal et a laquelle les élèves se lèvent tout juste. Sa table était vide a pour son grand plaisir elle n aurait pas a se forcer a faire la conversation et donnait le change ce matin elle ne pouvait pas . Elle pouvait prendre son temps pour savourer les plats délicieux que lui offrait cette table. Elle prit du thé à la verveine puis des toast beurrés et recouverte d une délicieuse confiture aux mûres , des œufs en coque,un grand verre de lait qui était un repas équilibrée et très bon Elle se promettait qu elle passera dans les Cuisines de Poudlard pour prendre un pot de cette confiture et d autre gâteau.
. Dégustant petite bouchée par petite bouchée ce repas lorsque les élèves sont arrivés enfin dans la Grande Salle comme une marée humaine. Comme chaque matin une tradition que Naima adorait la remise du courrier par les hiboux. Naima reçu un dizaine de lettre d amis du monde entier et une lettre de ses parents. Elle ouvrait la lettre de ses parents puis la lit :

Bonjour ma chère fille

J espère que tu vas bien. Tu m a annoncé que Poudlard te plaisait mais je sais que tu aurais préférée être à BeauBâton avec tes amis. Je m en excuse te t avoir arracher à eux mais comme moi tu as ne grande faculté d adaptation. Je t en félicite.
Poudlard est l école où j ai fait toutes mes études dans la noble maison de Serpentard comme tu le sais. . J ai appris le retour du professeur Slughorn mon directeur de maison a l époque où j y étais, un homme fort aimable et d une intelligente rare. Tu aimeras ses cours, j étais un de ses préférés et j appartenais au club très privée de ces proches : le club de Slugh. Dans ce club tu pourras rencontrer des élèves promus à un grand avenir et qui d aideront dans ta vie future et t apporteront des contacts surs et utiles. J ai moi-même gardé de nombreux contact avec les membres de ce club.
Etant ma fille et aussi douait que moi dans cette matière je pense qu il t a intégreras au club. Je ne m inquiètes pas tu es une fille d une grande intelligence et d un charme comme ta chère mère. Tu m a écris dans ta dernière lettre que Serpentard avait battus Serdaigle et Gryffondor .Je peux t avouer que mon cœur reste vert et argent même après tant d année. Je suis déçu que tu ne sois pas aller dans mon ancien maison mais comme le dit ta grand –mère : « Serdaigle est la deuxième meilleure maison de Poudlard bien sûr après Serpentard. »
Toute ma famille a été à Serpentard et j espère que ton frère ira dans la maison des verts dans deux ans. Mais je me pose de nombreuses questions sur lui il ressemble énormément a ta mère alors j ai bien peur qu il soit a Gryffondor ou Poussoufle. Nous verrons dans deux ans. Il changera et mûrira du moins je l espère.
Ma fille tu me ressembles tellement mais fait très attention au gens autour de toi. Des personnes voudront être amis avec toi pour ton nom pour mon soutien et celui de notre famille, ne donne ta confiance qu aux élus.
Passe une bonne semaine mon amour toute la famille t embrasse et tout va bien au manoir.
N oublies pas d offrir ce petit cadeau au directeur de mon ancienne maison. Je suis sûre qu il va aimé.

Michel Roosevelt Halliwell



Naima sourit a la vue du paquet que son père lui avait envoyé et pensa elle aussi qu il serait très heureux de ce cadeau .
Naima bût une dernière gorgée de thé verveine et salua des connaissances puis sortit de la Grande Salle avec un dernier regard à la table des professeur * Il va adoré* . Ces dernières phrases sont les seuls qui pouvaient dire que notre monde était en grand danger. Comme a son habitude Michel Halliwell préservait sa fille du danger. Elle n avait appris que Voldemort était revenu et les lois anti-moldus qui avait été voté par le Ministère de la Magie que le jour de la rentrée dans le compartiment du Poudlard Express par Luna, Ginny et Neville . Elle n était venu en Angleterre que 2 mois avant la rentrée et la France était moins touché que par ce fléau.

Elle monta les escaliers en lisant ses lettres avec un sourire triste plein de nostalgique et de jalousie car elle voulait être avec eux. Elle se sentait seule et en plus avec ses cauchemars qui n arrangeaient rien. A la lecture de la lettre de sa cousine Stessy Halliwell une petite américaine blonde que Naima adorait mais voyait si peu. Elle arriverait dans une semaine à Poudlard. Cette nouvelle rejoint la brunette sa cousine à Poudlard un bout de sa famille dans cette école mais Pourquoi la blondinette venait juste de rentrer a la Magic Academy qui se trouve sur la cote Ouest des Etats-Unis mais Naima ne savait pas exactement où elle était du au secret des écoles.
Sa curiosité avait été éveillé et elle n aura de repos que quand elle l aura élucider. Elle lui écrirai une lettre pour lui demandait des explications.
Elle marcha dans le couloir pour rejoindre son dortoir. Elle y pénétra et posa ses lettres sur son bureau. Elle partit dans la salle de bain pour se regarder dans le miroir car elle devait être parfaite pour son premier cours de potion pour l honneur de son père et de sa famille.
Elle était aussi jolie que ce matin en quittant son dortoir alors elle sortit de la Salle de Bain et de la Salle Commune des Serdaigle son sac en bandoulière sur l épaule.

Elle marcha de pas lent car elle était en avance de nombreuses minutes et les élèves n avaient sûrement pas fini de déjeuner. Elle arrivait devant la porte puis entra. Le cachot de potions ne comptait que 2 élèves un Gryffondor qui était poursuiveur de l équipe de Quidditch,un sport que Naima adore et un autre plus âgée de Poussoufle. Puis tourna son regard sur le professeur de potion qui était assis sur la chaise de son bureau.

« -Bonjour Professeur Slughorn Je me prénomme Naima Halliwell et je suis en première année à Serdaigle. J ai très hâte de suivre mon première cours de potion avec vous dit elle avec un franc sourire Naima n était pas une fayote mais elle disait simplement ce qu elle pensait. Les potions avec la DFCM et les métamorphoses étaient ses matières préférées.
Puis elle reprit et sortit soigneusement de son sac le paquet que son père lui avait envoyé.
Mon père Michel Roosevelt a été élève dans la maison de Salazar Serpentard et il m a demandé de vous remettre ce présent qui est un excellent bordeau français qui a vieilli dans nos propos caves depuis plus d une dizaine d années ce qu il la magnifiait. * Ce vin doit être aussi vieux quelle peut être mêmet plus* J espère qu il vous plaira . Elle lui donna

Puis elle s assit au premier rang a coté du Poussoufle et sortit ses affaires flambant neuve puis les rangea. Elle se tourna vers le Poussoufle qui rangeait son matériel avec grand soin .

«-Bonjour je me présente Naima Halliwell en première année dans la maison de Serdaigle . J aime beaucoup les potions et tu a l air d être excellent dit elle avec un magnifique sourire .Naima disait ce qu elle pensait il avait rangeait impeccablement son matériel et paraissait très intelligent. Elle l avait vu de nombreuses fois a la bibliothèque avec un montagne de livre devant lui et on avait du mal a le voir caché derrière cette montagne de livre.Et pour l avouer elle le trouvait très beau mais chut ... Elle ne s était pas assis par hasard a cette place.
Elle attendait qu il se présente et qu ils entament une conversation qui sera certainement très intéressante…

___

1966 mots
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Anonymous




[Janv.] Cours de potions n°2 (Toutes les années) Empty
MessageSujet: Re: [Janv.] Cours de potions n°2 (Toutes les années)   [Janv.] Cours de potions n°2 (Toutes les années) EmptyMer 1 Avr - 20:47

Sophie se trouvait dans la Salle Commune, assise sur les fauteuils et elle était pensive.
*Aujourd'hui, c'est le premier cours de Potions, j'ai intérêt à assurer, il faut que je fasse honneur à ce que maman m'a appris. Je veux pouvoir lui dire que j'ai fait gagner des points à ma Maison dès le premier cours. Il paraît que ce professeur Slughorn a le chic pour récompenser les bons élèves. J'espère que j'aurai cette chance. Il faut bien que mon héritage me serve à quelque chose. mais il ne va pas forcément travailler sur les potions de soin dès le premier cours. Or c'est principalement là que je suis douée.*
Elle soupira et se leva pour descendre dans les cachots, au sous-sol. Elle marcha un long moment, lentement, pour se concentrer sur tout ce que sa mère lui avait appris depuis qu'elle était petite. La mère de Sophie était une guérisseuse exceptionnelle et, de plus, elle faisait des recherches de haut niveau sur les potions. Sophie était bien loin de la valoir. Et pourtant, elle était tellement fière de ce savoir familial qui se transmettait de génération en génération.
*Il faut que je travaille dur pour pouvoir un jour apprendre tout ça à ma fille.*
Sophie arrivait à proximité des cachots. L'atmosphère de l'endroit la fit frissonner. Mais cela lui rappelait les sous-sols du manoir où travaillait sa mère et elle continua à avancer. Elle marcha pendant quelques minutes. Elle trouva enfin l'entrée de la classe et entra.
*Il fait meilleur ici. L'ambiance est plus chaleureuse je trouve.*
Elle se tourna vers le bureau du professeur et aperçut le professeur Slughorn. Il avait l'air gentil, mais très triste. Sophie se demanda si le meurtre du professeur Dumbledore qui avait défrayé la chronique à la fin de l'année dernière y était pour quelque chose. Elle décida de lui faire un sourire afin de le réconforter un peu.
"Bonjour, professeur, je m'appelle Sophie Kirte, je suis nouvelle. J'ai hâte d'assister à votre cours. J'aime beaucoup les potions."
Sophie sourit encore puis observa ses camarades. Il y avait un élève de sa maison, un certain Ernie, et également deux jeunes filles. Elle les salua d'un signe de tête et alla s'installer à une table.
*Je suis un peu inquiète. Et si je me ridiculisais. Après tout, ce n'est pas parce que maman est super douée en potions que… allons ne pense pas de bêtises Sophie, tu sais que tu es aussi très douée. D'ailleurs tu as lu plein de livres sur toutes sortes de potions. Détends-toi.*
Elle sortit ses affaires et se mit à feuilleter. Tombant sur une potion de soins, elle prit une feuille de parchemin et se mit à prendre fébrilement des notes.
*Une potion de soins pour les maux de ventre, intéressant ! Je pourrais essayer d'en faire à Noël. Alors voyons, il me faut… mais où est-ce que je vais trouver ça, bon maman va sûrement pouvoir m'en dénicher… chauffer à feu doux ? Ah il faudra que je m'achète un vrai soufflet.*

[504]
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Anonymous




[Janv.] Cours de potions n°2 (Toutes les années) Empty
MessageSujet: Re: [Janv.] Cours de potions n°2 (Toutes les années)   [Janv.] Cours de potions n°2 (Toutes les années) EmptyJeu 2 Avr - 13:40

"Potions, potions, potions, potions, potions"

Chatonnait gaiement la petite Serdaigle son sac sur l'épaule. Elle sautillait avec joie et volupté dans les couloirs, le rouge aux joues du sport qu'elle effectuait. Ses cheveux venaient claquer contre ses reins, formant des noeuds au rythme de ses pas. Une magnifique pirouette plus tard, elle entrait dans un nouveau couloir chantant maintenant "mon beau chaudron, roi des chaudrons" le coeur heureux et l'âme joyeuse. Et ce n'était qu'un euphémisme! Ethele Val, première du nom, était tout simplement raide dingue des potions! Un art magique qui se comparait à la cuisine! Et dieu sait que la gourmande aimait cuisiner! De la charlotte aux fraises au pavlova en passant par les petits sablés, elle savait tout faire. Alors une potion? Elle vous faisait ça les doigts dans le nez, les autres dans le... les yeux bandés et pendu à une poutre du plafond sans sentir la difficulté!

Elle avait passé le premier cours dans son coin sans trop parler, un peu intimidée par tout ce monde et par l'enseignant. Si bien que le professeur ne l'avait sûrement pas remarquée. Mais aujourd'hui c'était une autre paire de manches. Le deuxième cours était celui de la révélation. Attention professeur Slughorn voici la jeune Val aux compétences magiques peut-être faibles mais aux qualités de chimiste et de cuisinière développées! Si elle savait faire un dosage acido-basique alors qu'elle n'avait qu'onze ans elle pouvait s'en sortir devant un chaudron où il fallait émincer des carapaces de bestioles aux noms étranges et broyer des racines d'arbres centenaires. De plus la Serdaigle avait bien appris ses leçons et ne se retrouverait donc pas comme un cake au moment des questions orales!

Descendant les escaliers qui menaient aux cachots en sifflotant dans la joie et dans la bonne humeur, la petite demoiselle se permit une chorégraphie improvisée dans le couloir. Un pas de bourrée par ci, un saut de biche par là, s'appuyant contre le mur, faisant mine de faire des claquettes elle fini par atteindre la porte de la salle en faisant le moon-walk -de manière ridicule certes! Mais n'est pas danseur qui le veut-. Elle passa la porte en saluant gaiement le professeur qui les faisait entrer son sympathique sourire toujours fiché sur le visage. Ok, il n'était pas aussi sexy que le professeur Rogue, mais il était tout de même plus accueillant.


"Bonjour professeur!"

Quelle joie de vous retrouver en ce jour! Je n'aurai pu rêver meilleur emploi du temps! Tiens d'ailleurs, si je ne me retenais pas, je vous ferais un câlin! Parce que vous enseignez l'art si superbe des potions, des filtres, des charmes en bouteille! Je vous adore, je vous adule, je vous admire!

Ethele prit ensuite le temps de regarder qui pouvait bien se trouver dans la classe, croisant les doigts pour apercevoir une tête connue -et se demandant ce que cela donnerait si elle se faisait faire un t-shirt "I love Potion"- Personne. Bah, après tout, ce n'était pas très étonnant. La demoiselle ne connaissait pour ainsi dire personne dans le château. Elle se dirigea d'un pas sautillant vers une table bien en vu du tableau et elle sortit ses affaires le sourire aux lèvres regardant son abominable garce de baguette qui devait rester dans les entrailles en tissu de son sac. Quel dommage! Elle lui tira la langue, contente de savoir qu'ici il n'était question que d'intelligence et de savoir et non pas de magie qui coule dans vos veines. Non parce que tout le monde n'avait pas la chance d'en avoir beaucoup... de la magie dans les veines.

[602]

___


# TOUS COMPTES # Napel

[J'ai toujours un bug, impossible d'éditer correctement ça revient en haut du texte, je ne peux donc pas mettre de couleur >_< Voilà ^^]
Revenir en haut Aller en bas

Ernie MacMillan
Ministère

Parchemins : 662
Âge : 34 jets de cheveux (7 Octobre 1979)
Actuellement : Adulte [Département de la coopération magique internationale]


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
Multi-compte de: Susan


[Janv.] Cours de potions n°2 (Toutes les années) Empty
MessageSujet: Re: [Janv.] Cours de potions n°2 (Toutes les années)   [Janv.] Cours de potions n°2 (Toutes les années) EmptyLun 6 Avr - 16:30

Inutile de préciser qu'Ernie n'avait pu s'empêcher de considérer avec une certaine satisfaction les élèves qui étaient entrés dans le cachot à sa suite. Aha ! Jet de cheveux de la victoire, ils étaient tous arrivés après lui, ce qui vengeait bien son entrée en seconde position seulement lors de la première soirée du très mystérieux et très classe Club de Slug'.
Le jeune homme se sentait d'autant plus content qu'il était, pour l'instant, le plus âgé de tous les élèves présents. Il n'aurait donc probablement aucun mal à réaliser la potion du jour. D'ailleurs, quel que soit le niveau, Ernie réussissait toujours parfaitement la préparation. Hormis, bien entendu, ce jour funeste où il avait touillé seulement deux fois dans le sens des aiguilles d'une montre au lieu de trois. Le fond de son chaudron n'avait pas survécu. Les souliers de Zacharias, son malheureux voisin de table non plus. Mais Ernie était intimement convaincu que ce tragique incident n'aurait jamais eu lieu si son chaudron n'avait pas eu un fond outrageusement mince à la base. Mais qu'attendait le gouvernement pour légiférer ? Combien de drame chaussuresque faudrait-il encore vivre avant que la situation ne soit prise en main par une administration compétente comme le serait la sienne lorsqu'il serait élu ministre de la magie ? La chasse aux mangemorts, une priorité - quoique, en ce moment, pas tellement, en fait - peuh ! Mais ce n'était rien comparé aux catastrophes survenant quotidiennement à cause des fonds de chaudrons défectueux ! L'avenir de la société sorcière se jouait précisément ici, dans les fonds de chaudron ! Lesquels n'étaient pas toujours très propres et ne présageaient, du coup, rien de bon pour l'avenir. Pour une fois que Trelawney aurait pu tenir une prédiction avérée...

Son large sourire ultra bright (et fleurant bon la menthe poivrée, un parfum qui s'alliait parfaitement avec la flagrance de son tout nouveau shampooing) se fâna cependant un peu lorsqu'il vit une petite Serdaigle offrir à son tour une bouteille au professeur Slughorn en passe de devenir alcoolique, il allait pouvoir fonder un club avec Sybille. Oh ! La copieuse ! Hérésie ! Plagiat ! Meurtre ! Mensonge ! Enfer et cheveux gras ! Elle lui avait volé son idée !
Ernie haussa les sourcils d'un air scandalisé on appelle ça le jet de sourcils, les MacMillan le pratiquent depuis neuf générations avec classe et distinction et dut faire appel à toute sa bonne volonté (laquelle était, ne le nions pas, guidée par son désir ardent de devenir ministre de la magie. Il lui fallait soigner son image, sinon les électeurs ne suivraient jamais !) pour ne pas lancer un coup d'oeil assassin à la fillette.
En tout cas, le doute n'était plus permis ! Les Serdaigles avaient dû placer des espions dans la salle commune de Poufsouffle pour mieux les prendre de vitesse ! Ce qui expliquerait la soudaine remontée des Aigles aux Sabliers (même si, bien entendu, les Blaireaux laissaient les autres maisons gagner, cette année, juste pour leur faire plaisir). Mais il découvrirait le pot aux roses avec l'aide d'Ophélia, qui était passée experte dans l'art subtil de dénicher les complots depuis qu'elle était devenue journaliste au Hibou bavard. Polynectar ? (Ce qui expliquerait pourquoi Hannah disparaissait si souvent, ces derniers temps. Justin prétendait qu'elle avait un petit ami, mais il n'avait vraiment aucune imagination, parfois !) Imperio ? (Ce qui expliquerait pourquoi Justin ne semblait plus avoir toute sa tête, ces derniers temps. Hannah ? Un petit ami ? Enfin voyons ! Restons sérieux !). Merlin ! Flitwick devait certainement être dans le coup !

Le Poufsouffle n'eut toutefois pas le temps d'étayer son raisonnement car déjà Naïma venait s'installer à sa table. Aha ! Et en plus elle venait le narguer ! Mais il saurait rester fort et vaincrait l'adversité ! Après tout, n'était-il pas l'élève qui avait réussi à faire fuir (ou presque) Drago Malefoy, l'année passée ? N'était-il pas le héros qui avait sauvé Alehandra Stones du rhume de cerveau certain, s'il ne lui avait pas donné des mouchoirs ? N'était-il pas le beau gosse sympathique blondinet dont le jet de cheveux parfait pouvait amadouer jusqu'à Miss Teigne elle-même ? N'était-il pas un MacMillan, enfin ? Si ! Bien sûr que si ! Et la liste de ses exploits n'est pas exhaustive.
Ernie se redressa donc sensiblement sur sa chaise (au risque d'être plus cambré qu'une danseuse de flamenco) et gratifia Naïma d'un sourire ultra-bright associé à un jet de cheveux parfait.

*Aha ! Elle essaie de me séduire en plus ! Mais le seul amour de ma vie c'est la politique Juliette ! Fi ! Fi ! Je ne tomberai pas dans ces pièges si grossièrement noués qu'ils sont une insulte à mon intelligence supérieure* songea-t-il en adressant un coup d'oeil en biais à Naïma.

- Enchanté, chuchota-t-il à son tour (mais d'une voix très virile malgré tout), oui, tout le monde aime les potions, surtout avec un professeur aussi fabuleux que le nôtre, rajouta-t-il, en haussant un peu la voix, des fois que Slughorn serait à portée d'oreille.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité
Anonymous




[Janv.] Cours de potions n°2 (Toutes les années) Empty
MessageSujet: Re: [Janv.] Cours de potions n°2 (Toutes les années)   [Janv.] Cours de potions n°2 (Toutes les années) EmptyMar 7 Avr - 20:38

Claes prit ce jour-là le chemin des cachots en traînant clairement la patte. Il n'avait pas envie d'aller en potions, mais rien n'avait l'air de se passer tout à fait comme il l'avait prévu. Il avait envoyé un courrier à sa mère, l'air aussi contrit qu'il en avait été capable (Dieu merci l'écrit permettait à l'ironie de passer inaperçue et lorsqu'il écrivait "malheureusement le Professeur Slughorn a rejeté ma candidature pour son club" cela pouvait paraître sincère) et avait avoué son lamentable échec auprès du professeur de Potions. Lui-même avait été en réalité plutôt soulagé d'une telle réponse de la part du professeur, s'attendant à se retrouver plongé dans un milieu aussi superficiel que celui qui fréquentait les salons de sa mère. Et il avait assez donné dans ce registre, merci bien ! (encore que les risques que Slughorn se mette à lui pincer la joue en lui disant "mais il est trop chouuu" étaient plutôt limités)

Toujours est-il que sa mère, qui n'avait pourtant pas une grande autorité sur son fils, avait décidé que cela se passerait autrement. Son fils avait intégré la maison du lion, alors qu'elle-même avait été une Serpentarde fière de l'être (encore que sorcière depuis à peine trois générations il y avait un certain nombre de sujets qu'elle préférait éviter avec soin), passait encore. Que son fils s'habille de rouge au château alors que le bleu le mettait bien mieux en valeur, elle pouvait se faire une raison (après tout les hommes n'étaient pas vraiment réputés pour leur bon goût vestimentaire). Qu'il refuse de s'inscrire en divination alors que c'était la plus noble des matières, elle consentit à accepter qu'il devait tenir cela de son père. Mais qu'il n'appartienne pas au club le plus renommé qui soit, le fan club d'Ernie MacMillan le club de Slug, c'était inadmissible. Elle-même en avait été membre, et elle vouait une admiration sans bornes au professeur. Elle avait aussi le pressentiment que si quelqu'un pouvait remettre son fils sur le droit chemin, ce ne pouvait être que lui. Aussi se montra-t-elle inhabituellement intraitable. Claes avait toujours eu le dernier mot contre sa mère et jamais, non jamais en 11 ans (exception faite de sa garde-robe bleu, mais bon c'était ça ou se promener nu, et quelque chose lui disait qu'il aurait perdu en prestance le cas échéant) elle n'avait pu lui imposer la moindre conduite. Mais comme le savait toute personne pratiquant la langue française, l'exception servait à confirmer la règle. Peu importait que Claes doive suivre un cours pour lequel il n'éprouvait absolument aucun intérêt, il intégrerait ce club quoi qu'il lui en coûte (le garçon n'était pas tout à fait d'accord avec ce dernier point, mais bon il avait cru comprendre qu'il n'avait pas tellement le choix au final).

Comme sa mère le lui avait conseillé, à peine entré dans la salle de classe, il s'approcha du bureau du professeur et vint le saluer (dans la version officielle, Claes était aussi censé lui offrir un ballotin d'ananas confits que lui avait envoyé sa mère par la poste -et au vu du paquet que le professeur avait déjà déballé il devait y avoir un autre fayot dans la salle- mais Claes avait voulu y goûter et comme ça n'était pas mauvais du tout il avait fini le paquet lui-même). Il plongea son regard dans celui du professeur et, d'une voix d'une indifférence morne, il annôna comme on le lui avait recommandé :

"Bonjour Professeur, je m'appelle Claes Mézangier, je suis le fils de Césarine Appleby, qui a été élève à Serpentard un peu avant votre retraite. Elle m'a chaudement recommandé vos cours et m'a demandé de vous transmettre ses amitiés"

Venu à bout de cette laborieuse, mais hélas non moins nécessaire, étape, il adressa un regard circulaire à la salle et prit place auprès d'une Serdaigle qui devait être de son année. Il adressa un rapide signe de tête à Sophie qu'il venait à peine d'apercevoir un peu plus loin, et il se retourna vers sa voisine.

"Bonjour, je m'appelle Claes Mézangier"

Il ne manqua pas poser sur elle son regard brun pénétrant afin d'évaluer sa réaction. Mais il se dit que quelle qu'elle soit, cette position n'en perdrait rien de stratégique. Il était en face du tableau, donc particulièrement bien placé pour suivre avec attention les consignes, et il espérait bien que son intelligence naturelle ferait le reste. A voir l'excitation de sa voisine, elle devait aimer les potions, et comme elle était à Serdaigle, elle ne devait pas être trop mauvaise en la matière. Ce serait toujours une assurance de plus au cas où son intelligence naturelle ne suffirait pas. Restait à espérer qu'elle ait le sens de l'humour et un minimum de répartie.


Dernière édition par Claes Mézangier le Jeu 9 Avr - 14:29, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas

Elyna Artanis
Indépendant

Parchemins : 1067
Âge : 25 ans [10 mai]
Actuellement : Adulte


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
Multi-compte de: Lilly


[Janv.] Cours de potions n°2 (Toutes les années) Empty
MessageSujet: Re: [Janv.] Cours de potions n°2 (Toutes les années)   [Janv.] Cours de potions n°2 (Toutes les années) EmptyMer 8 Avr - 22:46

Après la petite pause à dix heures permettant aux élèves de pouvoir souffler un peu avant de reprendre la suite de leur cours pour la matinée, la petite aiglonne avait un cours de potions pour les deux heures qui allaient précéder le déjeuner. La jeune fille se sépara de son amie Syloh qui devait se rendre en étude de runes, une option que Lyn n'avait pas prise, elle trouvait ce cours bien assez compliqué, et estimé que l'arithmancie était une matière bien assez compliqué comme ça pour en ajouter une seconde à son relevé de notes. Bref, elle retrouverait son amie lors du déjeuner. D'ailleurs, le seul avantage qu’elle voyait à ce genre de chose, c’est qu’elle aurait moins de route pour se rendre jusqu’à la grande salle juste après la leçon. Encore fallait il qu’elle puisse sortir à l’heure, car il est bien connu que les professeurs aiment retenir leurs élèves quand il y a des moments importants tel que le déjeuner, la pause, ou le dernier cours de la journée. Une chance que le professeur Rogue n’était plus le responsable des cours de potions, son remplaçant, le professeur Slughorn n’avait rien de comparable avec son prédécesseur, on sentait l’expérience du vieil homme dans chacune de ses paroles, et la moindre explications devenaient aussitôt clairs et facile à réaliser.
La jeune serdaigle arriva donc dans le cachot. Dans un premier temps, elle passa devant le bureau du professeur qu’elle salua avec un grand sourire rempli de politesse :


« Bonjour Professeur »

Et tout en continuant sa route, elle observait les places déjà occupées, des élèves de sa maison était déjà la, mais elle remarqua aussi une jeune poufsouffle avec qui elle avait déjà discuter il y a fort longtemps, voila peut-être l’occasion pour les fillettes de se revoir pour partager leur impression sur ce premier trimestre passé à l’école. Lyn arriva donc à la hauteur de Sophie et elle lui demanda avec un large sourire :

« La place à coté de toi est libre ? »

La jeune fille fit un petit signe d’acquiescement, mais à savoir si c’était pour Elyna ou non, elle ne savait pas vraiment. Tanpis, elle s’installa quand même, et tout en sortant ses parchemins et ses plumes pour prendre des notes, elle regarda si il y avait des informations sur le cours de la matinée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité
Anonymous




[Janv.] Cours de potions n°2 (Toutes les années) Empty
MessageSujet: Re: [Janv.] Cours de potions n°2 (Toutes les années)   [Janv.] Cours de potions n°2 (Toutes les années) EmptyVen 10 Avr - 0:23

Sophie leva les yeux de son livre un instant en reconnaissant Claes, qu'elle avait rencontré dans le parc la veille et avec qui ils avaient parlé littérature moldue. Elle ne savait pas vraiment quoi penser de lui, mais ce qui était sûr, c'est qu'il avait été sympathique avec elle la veille et qu'elle lui en était reconnaissante. De plus, il était franc et Sophie appréciait, plus que tout, la franchise. Lorsqu'il lui fit un signe de tête pour la saluer, elle sourit et répondit gentiment à son salut avant de reprendre son livre où elle l'avait laissé. Mais elle ne pouvait pas détacher ses pensées de son camarade qu'elle venait de saluer.
*Claes a l'air aussi à l'aise ici qu'un poisson hors de l'eau. Il ne doit pas beaucoup aimer les Potions ou alors, il y a autre chose, mais je ne sais pas quoi. Il est tout de même très secret comme garçon. Je me demande si je découvrirai un jour ce qu'il cache. Ca m'intrigue.*
Sophie se remit alors à prendre des notes sur les différentes potions de soin contenues dans son livre, bien qu'elles ne soient pas nombreuses. Après tout, elles étaient très intéressantes. Elle se demanda si le professeur Slughorn la laisserait utiliser sa salle en dehors des cours pour préparer ses potions et ses onguents. Il faudrait qu'elle pense à le lui demander. Mais ça n'était jamais évident d'obtenir des choses comme ça quand on n'était qu'une Première Année encore peu instruite.
*Il va falloir que je joue de patience et de gentillesse pour que le professeur accepte. Ce n'est pas gagné d'avance. Mais si je n'essaie pas, c'est certain que je n'aurais rien.*
Alors qu'elle était concentrée sur son livre, la jeune Poufsouffle ne remarqua pas la jeune fille qui s'approchait de son bureau. Elle l'entendit lui demander si elle pouvait s'asseoir à côté d'elle et reconnu Elyna Artanis, une jeune Serdaigle, avec qui elle avait bavardé juste avant la cérémonie de la Répartition. En fait, elles avaient partagé leur barque. Elle acquiesça doucement pour lui signaler que la place était libre. Puis, elle attendit que la jeune fille ait sortit toutes ses affaires pour se tourner vers elle en souriant.
"Finalement, on n'a pas été dans la même maison, n'est-ce-pas Lynn ?"
Sophie lui avait trouvé ce surnom de Lynn quand elles s'étaient rencontrées. Il venait d'un dessin-animé moldu qu'elle avait vu chez un de ses amis l'année passée et qu'elle avait adoré.
"Mais on peut quand même être amies, non ? Après tout, ça ne change pas le fait que tu es vraiment très sympathique. Moi, je pense que ça ne change rien. Qu'en dis-tu ?"
A nouveau, Sophie faisait preuve d'une spontanéité à toute épreuve, mais cela faisait, à son avis, partie de son charme.
*Lynn est la première fille que j'ai rencontrée à Poudlard et elle est vraiment jolie et adorable. J'espère qu'elle sera d'accord pour qu'on reste amies. Après tout, elles s'étaient bien entendues dès le début, alors…*
"Tu es d'accord ?"
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé





[Janv.] Cours de potions n°2 (Toutes les années) Empty
MessageSujet: Re: [Janv.] Cours de potions n°2 (Toutes les années)   [Janv.] Cours de potions n°2 (Toutes les années) Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
[Janv.] Cours de potions n°2 (Toutes les années)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 4Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant
 Sujets similaires
-
» [Janv.] Cours de potions n°2 (Toutes les années)
» Un cours d'Initiation au Quidditch pour toutes les années ?
» Cours de potions n°2 : Poisons et Antidotes
» Cours de potions o1 ? introduction à l'art des potions ? toutes années confondues
» Mlle Bergamote ) 1er Cours de Potions

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
HP-Hogwarts :: Archives :: Archives :: Les vieux grimoires :: Les années précédentes :: Sujets clos année 7 :: Cours année 7-
Sauter vers: