AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  




Partagez
 

 /Gare/Des retrouvailles peu habituelles…[PV : Soph',...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage

Invité
Anonymous




/Gare/Des retrouvailles peu habituelles…[PV : Soph',... Empty
MessageSujet: /Gare/Des retrouvailles peu habituelles…[PV : Soph',...   /Gare/Des retrouvailles peu habituelles…[PV : Soph',... EmptyVen 24 Avr - 18:27

... Jen' & Cath'] :

Décidément, son retour d’Espagne avait laissé rapidement place à quelques surprises de taille. D’une part, l’arrivée de la jeune Cáitlín dans sa Famille, mais aussi le retour de sa fille. Elle allait enfin savoir comment se déroulaient, vraiment, les cours à Poudlard. Après tout, il était de notoriété publique que les échanges parents-enfants étaient constamment surveillés par ces abominables Mangemorts à la botte de Vous-Savez-Qui. Ce qui l’exaspérait au plus haut point, elle ne pouvait même plus assurer la protection de sa fille, et il fallait qu’en plus, on l’empêchât d’avoir au moins une bonne raison de paniquer. Elle détestait ça…

De plus, la venue de Cáitlín dans la Famille l’avait quelque peu chamboulée. Car, il lui fallait déjà s’occuper de sa toute petite fille, ce qui nécessitait une grande patience et présence, mais désormais, elle devait également être là pour cette petite nouvelle. Surtout que… ce n’était pas toujours facile compte-tenu des circonstances, mais Mary s’efforçait d’être toujours compréhensive, et puis, elle devait admettre que Cáitlín n’était pas difficile et même très agréable à vivre. Elle espérait que tout se déroulerait pour le mieux. Après tout, elle venait tout juste de débarquer dans sa vie, suite à la Mort de ses Parents.
*Maudits Mangemorts !* pensa-t-elle furieusement. Voilà qui les unissait, une Haine commune, Vous-Savez-Qui et toute sa tribu. Néanmoins, Mary se contentait d’éviter le sujet. Elle préférait attendre que Cathe en parlât la première…

C’était en toute impatience, près de la fillette, que Mary attendait sa Fille et son amie Jenna. Cependant, le silence lui semblait pesant, alors, tranquillement, elle s’efforça de contempler le paysage environnant… Ce pays était vraiment magnifique, et paisible surtout.


[HJ : Désolée, j'étais pas très inspirée... =S]
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Anonymous




/Gare/Des retrouvailles peu habituelles…[PV : Soph',... Empty
MessageSujet: Re: /Gare/Des retrouvailles peu habituelles…[PV : Soph',...   /Gare/Des retrouvailles peu habituelles…[PV : Soph',... EmptyVen 24 Avr - 19:31

Cáitlín était donc là, à côté de Mary, attendant l'arrivée de cette cousine qu'elle ne connaissait pas et donc elle ignorait jusqu'alors l'existence. En elle-même, elle devait reconnaître qu'elle appréhendait cette rencontre. S'entendrait-elle avec cette lointaine cousine? Sophie l'accepterait-elle dans sa famille, chez elle? En intruse qu'elle était.... L'enfant se taisait, enfermée dans le mutisme et les yeux dans le vide, perdue dans ses tristes pensées.
Jusqu'alors, Cathy ne s'était certes pas montrée difficile avec Mary, ne voulant pas être un poids pour elle. Elle se montrait également polie, mais peu bavarde. Car elle avait commencé à se refermer sur elle-même, telle une coquille. Elle s'était déjà si bien enfermée et refusait si bien de parler que Mary pouvait attendre pour qu'elle abordât le sujet des Mangemorts ou de la mort de ses parents. Ce n'était pas le moins du monde dans ses intentions.
Heure après heure, jour après jour, chaque instant où elle en avait l'occasion, les images de ce jour où ses parents avaient été tués lui trottaient en tête, défilaient dans son esprit. Pour l'heure, Cathy n'avait pourtant pas versé la moindre larmes, étant bien au-delà de cela. Tout d'un coup, se souvenant toujours de ces douloureux instants, Cáitlín se rapprocha de Mary, sans crier gare. Sans doute était-elle à la recherche d'un geste de réconfort ou d'affection, sans cependant oser le faire de manière plus manifeste. Et soudain, elle brisa le silence pour demander timidement:


"Mary...? Vous croyez... que ça se passera bien?"

Elle exprimait là pour la première fois son appréhension de cette rencontre imminente avec sa cousine, Sophie. Elle parlait également avec un léger accent provençal, ayant vécu presque toute son enfance dans le sud de la France. Elle vouvoyait Mary, ne sachant pas encore vraiment bien comment se positionner par rapport à elle.
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Anonymous




/Gare/Des retrouvailles peu habituelles…[PV : Soph',... Empty
MessageSujet: Re: /Gare/Des retrouvailles peu habituelles…[PV : Soph',...   /Gare/Des retrouvailles peu habituelles…[PV : Soph',... EmptyVen 24 Avr - 23:56

Sophie venait de passer toute la journée à voyager aux côtés de Jenna. Elle était très contente car, en descendant du train, elle allait enfin revoir sa mère et sa chère sœur qu'elle adorait. Rien, elle en était sûre ne pourrait entacher son bonheur. Même pas son sac qui pesait dix tonnes à son humble avis. Elle avança le long de la rame afin de descendre à quai et tout en marchant, elle se mit à penser. Sa mère allait l'accueillir à la sortie du train avec sa sœur, elles allaient bien et il n'y aurait pas de Mangemorts pour leur faire du tort. Elle regarda Jenna qui traînait aussi péniblement qu'elle sa valise dans le corridor. Elle était vraiment très heureuse d'avoir Jenna auprès d'elle. Elle allait passer une semaine de vacances formidables, elle en était sûre. Le manoir était déjà un endroit merveilleux, mais, en plus, il y avait la forêt et son amie la licorne. Soudain, alors qu'elle s'apprêtait à descendre, Sophie s'aperçut qu'une jeune fille se trouvait à côté de sa mère. La fillette devait avoir son âge et elle avait de longs cheveux bruns. Elle ressemblait à quelqu'un qui avait beaucoup souffert. Elle descendit et eut à peine posé sa valise qu'une furie se jeta sur elle. Elle rit en se sentant couverte de baisers par Alicia.
"Bonjour, ma princesse. Viens, je vais te présenter mon amie. Alicia, voici Jenna."
Elle laissa Alicia saluer Jenna. Alicia n'avait peur de rien, elle n'aurait aucun mal à lui parler. Sophie s'avança alors vers sa mère qu'elle embrassa tendrement.
"Bonjour, Maman, comment vas-tu ? Pas trop fatiguée de ton dernier voyage ?"
Sophie se tourna alors vers l'inconnue.
"Bonjour, je suis ravie de te rencontrer. Je m'appelle Sophie Kirte. J'espère que tu vas bien."
Il était vrai que la jeune fille ne lui avait pas été présentée, mais Sophie ne pouvait pas la snober. Elle se serait trouvée complètement monstrueuse si elle l'avait fait.
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Anonymous




/Gare/Des retrouvailles peu habituelles…[PV : Soph',... Empty
MessageSujet: Re: /Gare/Des retrouvailles peu habituelles…[PV : Soph',...   /Gare/Des retrouvailles peu habituelles…[PV : Soph',... EmptySam 25 Avr - 15:52

Le voyage fut assez long, elle eut même découvert de nouvelles cartes Chocogrenouilles. Durant ce trajet, elle a même prit le temps d'écrire sur son Journal Intime, qu'elle tenait correctement à l'abri des regards. Elle avait beaucoup observé le paysage durant le trajet et petit à petit découvrait le pays qui ne pouvait être qualifié que par l'adjectif ravissant. Elle tournait souvent le regard voir si la dame aux bonbons allaient passer.... Elle avait aperçut deux fois des Mangemorts durant son trajet... Une fois à Poudlard, à peine sortie en haut des tours ils tournoyaient dans les airs dans leurs nuages de fumée noire... Et une fois à la frontière, elle en avait reconnu un qu'elle avait déjà vu à Poudlard parlant avec Amycus Carrow, cette horrible personnage qui s'était permis de mettre Sophie en retenue pour quelques paroles en trop... Arrivée au Quai de Gare, le train enfin à l'arrêt elle s'empressa de replacer dans sa valise toute ses affaires pour ne pas avoir les mains prises durant sa rencontre avec la famille de sa meilleure amie. Elle plaça donc calmement dans son sac son Journal Intime après avoir un peu farfouillé pour une bonne place à fin qu'il soit propre et en sécurité. Puis son carnet de collection de Cartes de Sorciers et Sorcières. Elle fouillait pour chercher sa baguette. Elle avait remarqué que Sophie l'avait à sa ceinture alors Jenna fit de même. Juste à côté de la ceinture, elle reconnue une lettre encore scellée. Elle venait de sa mère, maintenant, Jenna se rappelait qu'elle n'avait pas lut cette lettre pour pouvoir aller plus rapidement à la serre de Botanique. Elle l'ouvrit discrètement pour éviter que Sophie ne pense qu'elle se désintéresse de sa visite chez elle. Elle ouvrit la lettre et la lut:

Ma chère fille,

Ici à la maison tout se passe bien. Mais dernièrement, un petit événement a perturbé notre vie tranquille... Tandis que je m'adonnais aux potions, ceci me passionne sincèrement!, je sortis de la maison pour arroser mais nouvelles plantes, elles m'aideront pour mes potions, un homme étrangement habillé de noir et venu me voir. Je n'ai pas mis beaucoup de temps avant de me douter que c'était un Mangemort, et comme tu m'avais dit que je ferais mieux de m'en méfier, c'est ce que j'ai fait. Je suis d'abord aller chercher dans la cuisine une potion de pétrification, une de sommeil et enfin une de cadran bouclier. J'ai appris il y a peu de temps que les maisons sorcières était protégée par des sortilèges protecteurs... C'est pourquoi avant de lui ouvrir la porte, j'ai explosé la potion devant la porte pour qu'il ait l'impression qu'elle soit protégée par un sortilège... Mais c'était sans compté son expérience... Il a sortit vivement sa baguette et détruit le bouclier et les potions que j'avais placé dans une sacoche... Il pointa sa baguette vers moi... J'étais terriblement effrayé, ma chérie, je ne sais pas ce qu'il aurait fait de moi.... Il m'a demandé de lui montré ma baguette... Je suis allé dans la cuisine... Et je m'y suis enfermée en attendant de trouver une solution... Mais là, il fit explosé la porte, et tes grands frères sont rentrés de l'école... Simon, (l'ainé de Jenna) a tenté de lui sauter dessus mais en un coup de baguette, un éclair rouge, ton frère est tombé comme mort par terre. Heureusement, je m'étais renseigné, ce sorti qu'il ne formula pas était un Stupefix et je ne me suis pas trahit sur ce point. Il aperçut ton autre grand frère Nicolas, il venait d'assister lourdement sur sa tenue plus que douteuse et ses manières de sorciers farfelus, tu sais bien que ton frère ne s'est toujours pas fait à l'idée que ce soit toi qui soit choisie comme sorcière dans la fratrie...., le Mangemort commença à prononcer des paroles que je ne connaissais que trop bien, le sortilège de la mort, ton petit frère rentrait de l'école à ce moment là, un éclair jaillit de sa main en direction du Mangemort qui le percuta de plein fouet. En un rien de temps, je compris que ton petit frère avait des pouvoirs, et donc que notre famille n'était pas entièrement moldue puisque vous étiez deux dans la fratrie... Je suis alors allé me renseigner au près de ta tante, son comportement notamment à ton baptême m'avait parut drôlement louche... Et même lors de mon enfance elle s'est toujours montrée spécial...et j'avais trouvé bizarre son histoire d'internat en Suisse...Il s'est avéré qu'elle était en faite une sorcière! Elle me raconta alors que ma mère aussi en était une et que pour nous protéger elle nous avait bloqué nos pouvoirs à la naissance mais le sceau de ta tante s'est rompu et elle est allé à Poudlard... Elle a rompu mon sceau et fut ravis d'apprendre que tu étais à Poudlard. Elle usa d'un sortilège d'oubli sur le Mangemort avant de le renvoyait au Ministère et quand il est revenu croyant n'être jamais venu, tout se déroula bien, j'étais allé m'acheter ma baguette. C'est un nerf de dragon et du bois de saule. Ma chérie, si tu savais à quel point toute ces découvertes mon perturbée et tes frères aussi. Ta tante est venue vivre chez nous pour rattraper l'enseignement de moi et tes grands frères qu'ils n'ont pas eut la chance d'avoir, car une fois mon sceau brisé leurs pouvoirs sont apparus! En tout les cas, je te souhaite bonne chance avec ta citrouille, et passe une bonne semaine en compagnie de ton amie, Sophie. Il me tarde de te voir la deuxième semaine .

Pleins de doux baisers, ta maman qui t'aime.

PS: Lors de ton baptême, elle avait subit un sortilège de confusion....


Jenna ne savait pas comment réagir à cette lettre... Soudain elle aperçut la sœur de Sophie lui courir dans les bras à toute allure! Rouée de baisers, Sophie n'avait pas l'air d'avoir envie d'entendre parlé de chose comme celles-ci... Jenna se promis de tout aller lui raconter une fois dans son manoir... C'était un nouvelle air de liberté de savoir qu'elle était Sang-Mêlés... Elle se posa aussi la question que quand son père allait rentré pour Pâques, de quel manière allait il prendre la nouvelle....? Jenna se rapprocha des différentes personnes de la famille de Sophie, elle aperçut même une jeune fille dont Jenna avait oublié de lui parler... Ça ne pouvait être sa jumelle puisque ses cheveux n'avait rien avoir avec les cheveux blond vénitien du reste de la famille. Elle fit alors de chaleureuse rencontre avec cette famille:

- Bonjour, Alicia, c'est moi Jenna, tu sais ta sœur me parle souvent de toi, même très souvent. Je suis ravie de faire enfin connaissance avec toi!

Elle se rapprocha alors de Mary, la mère de Jenna, l'embrassa et lui dit:

- Ravie de faire enfin votre connaissance Madame. Merci beaucoup de m'avoir accueillie chez vous!

Elle se rapprocha alors de la jeune fille. Apparemment, Sophie était aussi surprise qu'elle de sa présence et faisait aussi connaissance avec elle:

- Bonjour, Sophie ne m'a parlé de toi, je suis ravie de faire connaissance avec toi! Euh, tu ne ressembles pas trop au reste de la famille donc j'imagine que tu n'en es pas?

En attente d'une réponse de la jeune fille, Jenna baissa sa baguette dans son étui, elle dépassait un peu trop, l'étui de la baguette cogna contre la lettre qui était dans le fond de sa poche. Ça rappela soudain à Jenna qu'elle avait à prévenir son amie Sophie, après tout les deux amies avaient partagé un peu plus de malheur que de bonheur jusqu'à maintenant. Un peu de bonheur ne leurs ferait pas de mal.... Elle se mit aussi à comprendre la fureur qui rongeait le cœur de Sophie en vers les Mangemorts. Elle lui chuchota alors :

- Sophie, j'ai quelque chose de très très important à t'annoncer une fois qu'on sera arrivée....

Elle remarqua soudainement que l'attention de Sophie était dirigée vers la jeune inconnue. Mais cette inconnue n'était apparemment pas inconnue de la mère de Sophie et d'Alicia. Jenna elle préférait admirer la jolie petite bouille d'Alicia, la ravissante jeune sœur de Sophie qui lui ressemblait énormément!

[HRPG= On aurait pas dû laisser parler un peu Cathy et Mary sur le Quais avant d'arriver?]
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Anonymous




/Gare/Des retrouvailles peu habituelles…[PV : Soph',... Empty
MessageSujet: Re: /Gare/Des retrouvailles peu habituelles…[PV : Soph',...   /Gare/Des retrouvailles peu habituelles…[PV : Soph',... EmptySam 25 Avr - 16:59

[HJ : Non, t'en fais pas, ça ira... ^^ On va se débrouiller autrement. Je vous concocte une réponse dès que possible =) (Cathe, je t'enverrai un MP pour te faire signe de quand tu pourras répondre ^^)]

Alors que Mary observait les magnifiques plaines alentour, Cáitlín se rapprocha imperceptiblement d’elle. Comprenant par là un désir non formulé de réconfort, la jeune Mary Kirte lui prit la main et reposa son attention sur elle. Ses yeux brillaient d’une lueur intense, signe d’une grande douceur. Et pourtant, elle demeurait silencieuse, attendant un mot, ou peut-être une phrase de la part de la jeune fille.

"Mary...? Vous croyez... que ça se passera bien ?"

Un sourire empreint de gentillesse s’adressa immédiatement à elle, en guise de première réponse. Mary, en son for intérieur, se sentait presque rassurée de voir que la jeune Cáitlín exprimait enfin ses craintes. Elle voyait cela comme une première étape de franchie. Alors, d’une voix paisible, elle répondit :

"Je n’en doute pas un seul instant. Sophie sera ravie de te rencontrer, j’en suis sûre, et il n’y a aucune raison pour que les choses dérapent."

Puis, elle marqua un temps d’arrêt tout en laissant son pouce glisser avec affection sur la main de la fillette avant de reprendre :

"Par contre, j’aimerais que l’on se tutoie tous. Il n’y a pas de raisons pour que cela ne se fasse pas. Nous sommes de la même… Famille. Donc, je ne veux plus entendre de « vous » sortir de ta bouche, d’accord ?"

Tandis qu’elle la regardait toujours droit dans les yeux, sans aucune arrière-pensée négative, Alicia qui s’était jusqu’alors faite discrète se mit à courir vers le quai.

"Alicia ! Ne t’approche pas trop du quai s’il te plaît ! C’est dangereux…"

Seulement, c’était peine perdue. La petiote était bien trop pressée de revoir sa sœur, ce que Madame Kirte comprenait aisément pour en ressentir la même envie pressante. Un sourire éblouissant de joie orna ses fines lèvres lorsque Sophie s’avança vers elle après avoir laissé sa sœur en compagnie de celle qui devait fort probablement être sa meilleure amie. Elle se détacha doucement de Cathe afin de l’embrasser elle aussi avec tendresse.

"Bonjour, Maman, comment vas-tu ? Pas trop fatiguée de ton dernier voyage ?"
"Je vais parfaitement bien, chérie. Et non, je suis même en pleine forme. J’ai plein de choses extraordinaires à vous raconter à toutes ! Enfin, seulement si cela vous intéresse…"

Elle lui fit un clin d’œil amusé avant d’être attirée par une nouvelle présence. Jenna.

"Ravie de faire enfin votre connaissance Madame. Merci beaucoup de m’avoir accueillie chez vous !"
"Le Plaisir est pour moi. J’ai hâte d’en apprendre davantage à ton sujet. Sophie m’a tellement parlé de toi !" répondit-elle d’une voix flutée.

Elle rappela ensuite Alicia près d’elle, n’appréciant pas du tout le fait de la savoir livrée à elle-même et lui intima gentiment de rester près d’elle. Puis, son attention se focalisa sur les conversations qui se déroulaient entre les trois grandes filles. Aux paroles de Jenna, elle répondit :


"Cáitlín est une Cousine éloignée de Sophie. Mais comme vous l’avez sans doute remarqué, nous sommes dans une gare. Je pense qu’il serait plus agréable de discuter de tout ça autour d’une bonne petite boisson rafraîchissante, au Manoir, n’est-ce pas ?"

Elle jeta un regard à Cathe avant d’ajouter :

"Et seulement si elle veut bien parler…"

Sur ces brèves paroles, elle confia Alicia à Sophie et entreprit de porter la valise de sa fille.
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Anonymous




/Gare/Des retrouvailles peu habituelles…[PV : Soph',... Empty
MessageSujet: Re: /Gare/Des retrouvailles peu habituelles…[PV : Soph',...   /Gare/Des retrouvailles peu habituelles…[PV : Soph',... EmptySam 25 Avr - 22:46

[Sophie, Cáitlín est blonde et non brune]

Cáitlín laissa Mary lui prendre la main, sans rien dire. Bientôt, toujours aussi silencieuse, elle s'y accrocha, comme on le ferait à une bouée de sauvetage.

"D'accord Mary. C'est juste que tout est encore... si... nouveau..." répondit l'enfant d'une voix douce et dans un murmure, après avoir marqué un temps d'hésitation. Oui, si elle le souhaitait, elle la tutoierait.
Un instant plus tard, elle voyait une enfant de son âge, aussi blonde que Mary, s'approchait. Au "maman" qu'elle entendit, elle comprit qu'il s'agissait de sa cousine, Sophie.


"Bonjour... Je suis ravie aussi, Sophie." commença très timidement l'enfant. Elle jeta un regard en direction de Mary, comme pour trouver le courage de se présenter elle-même. Enfin, elle ajouta, toujours de la même façon:

"Je... m'appelle Cáitlín."

Sophie espérait qu'elle allait bien? C'était gentil, mais le sujet à ne pas aborder avec l'enfant. Comme il ne fallait pas lui poser la question. Cáitlín ne voulait pas y répondre et si elle le faisait, ça serait en mentant, ne pouvant reconnaître que non, elle n'allait pas bien, même si sa santé ne posait pour l'heure aucun problème. Au lieu de répondre, elle baissa et détourna les yeux, avant de regarder de nouveau Mary. Elle n'avait pu empêcher qu'un voile de tristesse et qu'une ombre ne passassent dans son regard et sur son visage.

Puis, elle vit Jenna et l'entendit s'adresser à elle.


"Je... ravie aussi. Comment... t'appelles-tu? Je suis Cáitlín Crewe. Et Sophie... n'aurait pas pu te parler de moi..." dit-elle, son accent provençal se faisant d'autant plus entendre qu'elle était intimidée. Et au lieu de répondre à la question de la famille, elle jeta de nouveau un regard en direction de Mary, comme si elle cherchait de l'aide pour se présenter. Si elle avait pu, à cet instant, elle se serait sans doute réfugiée dans les jupes de Mary ou cachée derrière elle par timidité. Mais, ce n'était pas sa mère... Et elle se savait un peu grande pour cette attitude.
Elle fut reconnaissante à Mary d'avoir éclairci le lien familial les unissant à sa place.
Par contre, parler de ce qu'elle venait de vivre quelques jours auparavant, non, elle ne le voulait toujours pas! A la rigueur, elle daignerait dire que ses parents n'étaient plus et qu'elle n'avait plus que Mary et sa famille étaient les seuls personnes qui lui restaient au monde. Mais, elle savait que ça ne se ferait non sans grandes difficultés pour elle. Elle avait l'impression qu'en parler, ne fût qu'en l'évoquant la forcerait à revivre ces horribles instants, qu'elle avait déjà bien assez de mal à oublier. Elle avait d'ailleurs une nouvelle fois détourné le regard et s'était de nouveau enfermée dans son mutisme.
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Anonymous




/Gare/Des retrouvailles peu habituelles…[PV : Soph',... Empty
MessageSujet: Re: /Gare/Des retrouvailles peu habituelles…[PV : Soph',...   /Gare/Des retrouvailles peu habituelles…[PV : Soph',... EmptyDim 26 Avr - 2:06

Jenna était pressé de montrer sa lettre à Sophie mais en même temps très contente d'être ici avec Alicia, Mary et Câitlìn la cousine éloignée de Sophie. Elle n'avait pas tout compris les mots que bafouillait la cousine de Sophie mais elle se contenta tout de même de sourire mais si elle sentait réellement un gêne dans l'attitude de la jeune fille qui avait pourtant l'air d'avoir leurs âges? Mary leur proposa alors de rentrer au manoir. Cette idée ne déplaisait pas du tout à Jenna loin de là! Au manoir elle serait plus tranquille pour annoncer la nouvelle à Jenna. Même si elle restait perturbée à l'idée que sa famille ait dû se battre contre un mangemort et que son frère a faillit être tué... Rien que cette idée dans la tête de Jenna lui fit donner un air triste et elle baissa les yeux... Par contre, Jenna n'eut pas vite fait de comprendre les dernières paroles de Mary... Câitlìn n'avait pas l'air dérangée... juste un peu timide. Mais il y avait sûrement une cause à tout ça... De plus c'est bizarre qu'une cousine éloignée débarque du jour au lendemain dans une autre partie de sa famille et surtout sans que Sophie soit prévenue. Jenna alors se contenta de se rapprocher de Câitlìn et de poser une main sur son épaule. Une main sur une épaule c'est toujours très réconfortant. Surtout quand on a étudié le magnétisme et qu'on a apprit à envoyer de bonnes ondes. Jenna avait envie d'être plus proche de Câitlìn, elle sentait comme une gêne chez elle et Jenna n'aimait pas vraiment qu'on soit gêné à sa rencontre...
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Anonymous




/Gare/Des retrouvailles peu habituelles…[PV : Soph',... Empty
MessageSujet: Re: /Gare/Des retrouvailles peu habituelles…[PV : Soph',...   /Gare/Des retrouvailles peu habituelles…[PV : Soph',... EmptyLun 27 Avr - 16:20

Alors que Sophie regardait avec curiosité la jeune fille en face d'elle, Jenna se glissa à côté d'elle. Elle salua également l'inconnue, puis murmura à l'oreille de Sophie qu'elle avait quelque chose à lui dire. Sophie était intriguée par ce mystère et se promit d'en demander plus à Jenna dès que les deux jeunes filles seraient seules. Sophie était tout de même enchantée de retrouver sa famille. Sa mère lui avoua qu'elle avait plein de choses à lui raconter et elle avait hâte de les entendre. Les récits de voyage de sa mère avaient toujours été passionnants et elle avait toujours pris beaucoup de plaisir à les écouter au coin du feu. Elle se demanda si Jenna et la jeune inconnue apprécieraient aussi ce moment où la jeune femme leur parlerait de toutes ces choses mystérieuses et intéressantes. Elle avait vraiment hâte d'être de retour et d'écouter tout ça avec un bon verre de limonade fraîche fait maison à portée de main. Elle fut néanmoins extrêmement intriguée en entendant dire que la jeune inconnue, du nom de Caitlin, était une lointaine cousine. Elle se demandait ce que cette cousine qu'elle n'avait jamais rencontrée venait faire dans une famille qu'elle ne connaissait pas, et se dit qu'il y avait du y avoir de rands malheurs dans sa vie. Aussi quand Caitlin se présenta, elle décida aussitôt qu'elle ne li parlerait pas de ce qu'elle avait vécu sauf si Caitlin désirait en parler d'elle-même. Elle se contenta de sourire chaleureusement à la fillette.
"Je suis très contente de te rencontrer, Caitlin. J'espère que tu vas te plaire au manoir, avec nous. Et puis aussi à Poudlard après. Je pourrais t'aider à te repérer si tu veux. D'ailleurs, c'est bien simple, si tu veux savoir quelque chose, demande-moi !"
Elle se tourna alors vers sa mère qui avait parlé de rentrer pour discuter de tout ça.

"Je pense, Maman, que les choses sont suffisamment claires. Caitlin a du vivre un drame familial pour être envoyé ici chez nous. Elle va donc vivre avec nous, désormais, n'est-ce pas ? Quant à ce drame, moi, si j'étais à sa place, je n'aurais pas du tout envie d'en parler. Il vaut mieux faire qu'elle se sente bien avec nous que de la forcer à évoquer des évènements traumatisants, je pense."
Sophie prit sa petite sœur par la main et le petit groupe passa le portail de la voie neuf trois quarts et rejoignit le train qui les ramènerait en Ecosse. Sophie marchait à côté de la timide Caitlin et elle lui sourit.
"Tu es bien installée au manoir ? Ca se passe bien ? Moi, j'adore le manoir et les paysages alentours. Ce que je préfère c'est prendre un livre dans la bibliothèque et aller le lire dans les jardins. C'est vraiment un endroit magnifique que les jardins. Et quand tu lis un roman d'amour au milieu des jacinthes et des roses, c'est tellement plus facile de se mettre dans l'ambiance du livre."
Elle prit Alicia dans ses bras pour lui faire un câlin, tout en marchant.

[511]
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Anonymous




/Gare/Des retrouvailles peu habituelles…[PV : Soph',... Empty
MessageSujet: Re: /Gare/Des retrouvailles peu habituelles…[PV : Soph',...   /Gare/Des retrouvailles peu habituelles…[PV : Soph',... EmptyMar 28 Avr - 12:14

"D'accord Mary. C'est juste que tout est encore... si... nouveau..."

La suite des évènements ressembla plus à un capharnaüm qu’à des présentations en bonne et du forme. Cela fit sourire Mary qui ne tarda pas à leur proposer à toutes de rentrer avant de se lancer dans de longues conversations sur un quai de Gare. Elle fut néanmoins rassurée en voyant que Cathe ne demeurait pas aussi muette qu’elle l’avait envisagé. *Après tout, dans de telles circonstances, il est tout naturel pour les gens de ne vouloir pas piper un seul mot*, s’était-elle dit sans trop d’espérances. Cependant, l’état actuel du cours des évènements lui démontrait que la jeune enfant était forte, émotionnellement parlant. Ainsi, elle lui adressa un sourire confiant et rassurant tout en prenant la valise de sa Fille.

"Maintenant que les présentations sont faites, en route, mauvaise troupe !" scanda-t-elle d’une voix enjouée, pressée de les voir papoter autour d’une table familiale, au chaud mais surtout en toute amitié et joie de vivre. Selon elle, il n’existait rien de mieux qu’un sourire pour panser les plaies, en plus d’un ou plusieurs câlins. Il fallait que Cathe se sentît chez elle, et elle comptait bel et bien sur la gentillesse de Sophie pour lui faire comprendre que le Manoir lui était entièrement ouvert.

"Je pense, Maman, que les choses sont suffisamment claires. Cáitlín a dû vivre un drame familial pour être envoyée ici chez nous. Elle va donc vivre avec nous, désormais, n'est-ce pas ? Quant à ce drame, moi, si j'étais à sa place, je n'aurais pas du tout envie d'en parler. Il vaut mieux faire qu'elle se sente bien avec nous que de la forcer à évoquer des évènements traumatisants, je pense."
"C’est bien pour ça que j’ai ajouté : « Si seulement elle veut bien ». Mais je suis ravie que tu le prennes de la sorte. Au moins, cela prouve que j’ai entièrement raison de faire confiance à ma petite fille.", déclara-t-elle alors, non sans masquer un regard amusé.

Puis, elle entreprit de parcourir la Gare à pas rapides afin d’arriver au plus tôt chez elle, avec les filles.
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Anonymous




/Gare/Des retrouvailles peu habituelles…[PV : Soph',... Empty
MessageSujet: Re: /Gare/Des retrouvailles peu habituelles…[PV : Soph',...   /Gare/Des retrouvailles peu habituelles…[PV : Soph',... EmptyMar 28 Avr - 20:44

Cáitlín vit Jenna s’approcher d’elle et sentit qu’elle lui mettait une main sur l’épaule. Elle n’y réagit et n’y répondit que par un sourire, rempli de tristesse et de douceur à la fois. C’était là une manière de montrer, pour l’enfant, qu’elle avait perçu le geste de Jenna – ainsi que sa teneur, sa signification -. Mais, c’était aussi là comme si elle disait silencieusement « Merci, je suis touchée par ton geste. » Oui, timide, c’était le mot juste, sauf que l’enfant ne l’était pas qu’un peu. Et cela représentait un obstacle notable pour elle voire lui gâchait parfois la vie. En ces circonstances, c’était sans doute un obstacle plus grand que d’habitude, vu qu’elle était dans un pays auquel elle n’était pas habituée, où elle n’avait presque jamais vécu et à parler une langue dont elle n’avait auparavant pas précisément fait un usage quotidien.
Certes, Cathy ne restait pas totalement muette, pas que la tentation lui manquât, bien au contraire ; mais, c’était là simple politesse. Elle eût considéré incorrect de ne pas répondre quand on lui adressait la parole – tant qu’on ne lui demandait pas de parler de la mort de ses parents – ou de ne pas se présenter. Pourtant, comme le soupçonnait Mary, les événements récents faisaient que garder le silence était presque un réflexe. Déjà qu’elle était d’un naturel peu bavard, du fait de sa réserve…
Cáitlín, voyant le sourire de Sophie, y répondit par le même genre de sourire que celui qu’elle avait fait à Jenna. Même genre, à ceci près qu’il n’avait pas exactement le même sens. Peut-être un « merci » s’y dissimulait-il, mais c’était surtout une façon muette de dire « j’ai bien vu ton sourire, il me fait plaisir et je te rends la pareille ».
L’enfant put alors commencer à avoir l’impression, qui se renforcerait dans les instants suivants, que Sophie était, elle, volubile, beaucoup plus que l’orpheline. Et cette impression était justifiée.


*J’espère aussi* pensa-t-elle, en réponse à la remarque de Sophie concernant le manoir, un sourire triste sur le visage. Elle n’avait osé dire ces deux si simples mots, ne voulant pas risquer de froisser sa cousine ou Mary. C’était déjà, à ses yeux, bien gentil à elles de l’accepter et de prendre soin d’elle.

« Merci Sophie, je m’en souviendrai » lui dit-elle, toujours le même sourire sur le visage. Il restait fixé dessus, semblant devoir être aussi immuable que celui qu’arborent des poupées, qu’elles soient de cire, de porcelaine ou d’une quelconque autre matière.

Sophie ne connaissait pas un traitre mot de son histoire, et pourtant, elle avait manifestement parfaitement cerné la nature des évènements récents. Elle utilisait les mots adéquats et semblait s’attendre à l’attitude que Cathy voulait adopter par rapport à la situation. Cáitlín lui était d’ailleurs reconnaissante, tout comme elle l’était des propos de Mary, de ne pas vouloir la forcer à en parler.

Au nouveau sourire de sa cousine, la petite orpheline répondit comme précédemment. Et les questions commencèrent à pleuvoir. Sa cousine semblait effectivement décidée à l’en recouvrir. Et ce n’était pas là une critique – négative ou positive – mais bien plutôt une simple constatation de la part de Cáitlín. Elle comprenait d’ailleurs parfaitement cet état de faits. D’autant qu’elle devait reconnaître qu’en d’autres circonstances, ou si elle avait été à la place de son interlocutrice, elle aurait aussi posé un certain nombre de questions. Même en étant aussi maladivement timide qu’elle l’était.


« Oui, je suis bien installée, merci » commença-t-elle à répondre, sans pouvoir chasser l’expression de tristesse de son visage. Pourtant, vu la gentillesse de ses hôtes, elle aurait préféré paraître enjouée, joyeuse sans se montrer insensible. D’autant qu’elle ne voulait surtout pas gâcher les vacances de Sophie et de Jenna par son absence de gaieté. Si cela se passait bien ? Autant que cela pouvait être vrai, vu les circonstances. Mais, dans sa réserve et sa volonté de « préserver », « protéger » ce peu de famille qui lui restait, de ne les blesser en aucune manière, Cathy se refusait à dire l’exacte vérité. Au lieu de cela, remuant de sombres pensées, elle répondit :

« Oui. »

« Effectivement, cela doit être des conditions de lecture idéales »
ajouta-t-elle, au reste des propos de Sophie. Tandis qu’elle disait cette dernière phrase, malgré la tristesse toujours présente sur son visage, on pût voir une lueur passer dans ses yeux, attestant de ce qu’elle appréciait tout particulièrement livres et lecture.

Tout en parlant et songeant tristement à ses parents, Cathy observait ce qui l’entourait, le paysage, les lieux, qu’elle voyait pour une des première fois de sa vie. En les regardant, elle regrettait sa Provence, certes pas natale, mais… A ses yeux, cela revenait au même. Elle n’avait rien contre faire la connaissance de cette partie de sa famille, mais elle aurait tellement préféré que cela se fût passé en d’autres circonstances. Pourquoi avait-il fallu que ses parents meurent, se fassent tuer par des Mangemorts pour qu’elle en découvrît l'existence ? Et pourquoi avait-il fallu que ses parents trouvassent la mort ? Tant de questions sans réelles réponses que l’enfant se posait. A cet instant, elle se serait bien totalement isolée, se repliant sur elle à l’extrême. Ou alors, elle serait bien allée quêter câlin et réconfort du côté de Mary, mais elle s’était fort bien aperçue qu’elle portait la valise de Sophie. Ce pourquoi elle ne la chercha pas particulièrement du regard.


[905]
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé





/Gare/Des retrouvailles peu habituelles…[PV : Soph',... Empty
MessageSujet: Re: /Gare/Des retrouvailles peu habituelles…[PV : Soph',...   /Gare/Des retrouvailles peu habituelles…[PV : Soph',... Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
/Gare/Des retrouvailles peu habituelles…[PV : Soph',...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» /Gare/Des retrouvailles peu habituelles…[PV : Soph',...
» Fin du rp: Retrouvailles {OK}
» Retrouvailles opportunes... [PV Eimerek/ Privé] [POST CLOS]
» Les Retrouvailles ... [Pv WoOd]
» ragots, secrets et retrouvailles [M., M-A., P-J.]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
HP-Hogwarts :: Archives :: Archives :: Les vieux grimoires :: Les années précédentes :: Sujets clos année 7-
Sauter vers: