AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  






Partagez | 
 

 Le journal d'Antigone

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Invité
avatar



MessageSujet: Le journal d'Antigone   Lun 27 Avr - 14:59

Mercredi 20 Septembre 1997


Cher petit journal adoré,

Je dois bien t'avouer qu'en fait, je ne sais absolument pas pourquoi est-ce que je te crée, et je ne sais absolument pas non plus si je pourrais t'écrire très souvent, mais bon. Quoi qu'il en soit, ce n'est pas grave du tout, et même si tu n'as de mes nouvelles qu'une fois par moi, tu en auras tout de même. Par contre, petit journal, je te demanderais une toute petite chose. Surtout, et je dis bien surtout, je ne veut pas que tu t'inquiètes si au bout de trente-deux jours tu n'as toujours pas de mes nouvelles ! Car tu sais, je ne veux pas que tu penses que je t'oublie, car ce ne serait absolument pas vrai !

Ah, et je ne sais pas trop ce que je pourrais écrire, maintenant... Enfin, je n'ai jamais eu de journal, alors je ne sais pas vraiment comment commencer, en fait... Mais je pense qu'après, c'est exactement comme faire du vélo ! Une fois qu'on a appris, on ne peut plus du tout oublier comment on fait pour pédaler ! Enfin, d'un autre côté, je n'ai jamais appris à faire du vélo, alors au fond ce n'est peut-être pas un très bonne exemple... Enfin bon, je pense qu'au fond ce n'est pas trop grave puisque tu as du comprendre là où je voulais en venir...

Au fond, ça me fait très plaisir d'écrire dans un journal. Si si, je t'assure ! Et puis, tu m'as l'air très gentil ! Bon, c'est vrai que d'un autre côté, je ne vois pas vraiment pourquoi tu ne serais pas gentil... Et tu ne m'as rien fais, alors raison de plus ! Comme tu l'auras deviné, je n'aime pas porter de conclusions hâtives sur les gens, surtout lorsqu'ils n'y sont pour rien. Je trouve que c'est tout à fait normal... en fait, je ne vois pas pourquoi je devrais vraiment me méfier des gens lorsque je ne les connais pas... ou même m'en méfier tout court...

Bon, et si tu me parlais un peu de toi, maintenant ? Je ne fait que papoter toute seule, alors peut-être que tu as quelque chose à dire toi aussi... Vas-y, je t'écoute ! Oh... C'est vrai, j'oubliais que tu ne savais pas parler... Tu sais, je pense vraiment que les sorciers devraient inventer un sortilège qui parviendrait à faire parles les objets qui ne le peuvent pas... Comme toi, en fait ! Oh ! Tu crois que ça existe ? Oui, peut-être qu'un sortilège qui permet de faire parler les choses existe déjà... En tout cas, ce serait très utile et très très chouette ! Mais de toute façon, je sais que toi, tu ne dirais jamais rien de tout ce que je te raconte ! Tu es un gentil journal et j'ai entièrement confiance en toi ! D'ailleurs, tu me semble être tellement gentil que je suis même sûre que l'on va très très vite devenir de très bon amis ! C'est même plus que certain, en fait ! Ce serait chouette que l'on soit amis, tous les deux... Tu ne trouves pas ? Oui, je sais, tu ne peux toujours pas parler...

Oh ! Tu sais quoi ? Un jour, j'inventerais une formule qui permettra aux objets de parler ! Et comme ça on pourra papoter tous les jours tous les deux ! Bon, j'avoue que ce ne sera pas avant de très nombreuses années, mais bon..


Il faut que je te laisse, petit journal,

A bientôt !

Antigone.


[ 574 mots ]


Voltiflor
Revenir en haut Aller en bas

Invité
avatar



MessageSujet: Re: Le journal d'Antigone   Lun 27 Avr - 19:51

Mercredi 27 Septembre 1997

Cher petit journal,

Je tiens à te faire savoir que je veux m'excuser entièrement car je n'ai pas été très polie, le premier jour où je t'ai écris... En effet, et j'en suis réellement désolée, je ne me suis pas présentée... Je sais, je sais, j'aurais du... mais je n'y ai pas pensé... Ce n'est pas du tout parce que je ne voulais pas, petit journal, hein, mais j'ai oublié...

Alors déjà, j'espère que tu ne m'en veux pas, petit journal, et puis je voulais que tu saches aussi que je vais me présenter maintenant. Je m'appelle donc Antigone Philomène Athénaïs Eudoxie Fergusson. Oui, je sais, ce sont des prénoms peu courants, et tous à côté ça fait un peu long, mais bon... Pour t'expliquer un petit peu mieux comment mes parents ont décidé de choisir ces prénoms, je te dirais simplement que c'est par rapport à leurs passions qui étaient, en réalité, l'Histoire et l'Antiquité, quoi qu'aussi la littérature. Je ne suis pas sûre que ça t'intérèsse vraiment, mais bon, passons... Tout d'abord, je vais te parler des mes prénoms, plus précisément que je ne l'ai fais. Antigone vient du Grec, et signifie « à l'angle opposé ». Il paraît que de nombreuses pièces de théâtre parlent d'une fille qui s'appelle elle aussi Antigone... par contre, j'ai jamais lu ces pièces de théâtre... Mais je compte les lire sous peu ! Ensuite, vient donc Philomène ! Ca veut dire « qui aime la lune » mais aussi « Rossignol » ! C'est drôle, parce que je ne sais absolument pas chanter ! Enfin, je n'ai jamais essayé non plus, en fait... Et dire que Clahihi ( dont je te parlerais une prochaine fois, en même temps que Pétritri ) trouvait que c'était un peu étrange comme prénom... Athénaïs vient également de l'Antiquité, tout comme Antigone ! En fait, c'est un dérivé d'Athena, la déesse de la Guerre et de la Paix, et la fille de Zeus ! Il reste enfin Edoxie qui, en réalité, ne change pas vraiment des prénom précédents. En effet, c'est un prénom lui aussi issu de l'Antiquité, et, de plus, il se retrouve dans ce nombreux pays slaves ! On a d'ailleurs pour référence Eudoxie Lopoukhine, qui était en réalité la femme du Tsar de Russie, Pierre Le Grand.

Aussi, j'ai très exactement onze ans, et ce depuis le 22 Juin 1986. C'est drôle, tu ne trouves pas ? Comment ? Tu te demandes pourquoi je dis ça ? Oh ! Je suis désolée ! J'oubliais que tu étais un journal et que tu ne comprenais pas toujours tout, puisque tu ne connais pas tout ce qu'il se passe dans mon monde, tout du moins tant que je ne t'en parle pas. En fait, le 22 Juin, c'est le jour de l'équinox d'été ! Et c'est le jour le plus long de l'année ! Je ne sais pas tout à fait combien d'heures il dure, mais en tout cas il dure très longtemps ! Oh, et aussi, le 22 Juin, c'est le lendemain du 21 Juin, qui est le jour de la fête de la musique ! Mais là encore je ne sais pas trop si ça me correspond vraiment puisque, comme je te l'ai dis un peu plus haut, je ne sais pas chanter, ou jouer d'un instrument de musique... en tout cas, je n'ai jamais essayé...


Je te laisse petit journal !

A bientôt !


[ 550 mots ]


Voltiflor
Revenir en haut Aller en bas

Invité
avatar



MessageSujet: Re: Le journal d'Antigone   Mar 28 Avr - 0:10

Bonjour, petit journal !

C'est encore moi, Antigone, comme tu dois très certainement t'en douter. Bien sûr, tu dois tout à fait être certain que cela ne peut être que moi qui vient écrire un petit peu, car je suis la seule personne qui connait ton existence ! Enfin non, à vrai dire, nous sommes deux : Roberte-Pâquerette ( dont je te parlerais sous peu, ne t'en fais pas ) et moi ! Même si Roberte-Pâquerette ne parle hélas pas beaucoup... Quoi qu'il en soit, je voudrais de nouveau m'excuser pour la dernière fois... En fait, je suis partie un petit peu précipitement car c'était l'heure de la promenade quotidienne de Roberte-Pâquerette, dans le parc de Poudlard, et Pétritri et Clahihi nous attendaient ( bien évidement, petit journal, je te parlerais également d'eux un petit peu plus tard ).

Ainsi donc, je n'ai hélas point eu le temps de terminer de me présenter, et sache que je le regrette très très très sincèrement, petit journal adoré ( mais que veux-tu, au fond, nous dépendons entièrement des circonstances et, en fait, je suis à peu près certaine que tout ceci est un complot... tout comme le complot de ma famille pour cacher au monde entier que mon oncle Nestor est un extraterrestre... je n'en suis pas encore tout à fait sûre, mais je crois que je ne suis pas loin de trouver la vérité... Je poursuivrais mes recherches lorsque je rentrerais chez moi, pour les prochaines vacances ! ). Je t'ai donc précédément dit comment je m'appelais exactement ( parce que bon, tu sais que je m'appelle Antigone, mais tu ne connaissait bien évidemment pas mes autres prénoms... sauf si quelqu'un te les a dit, auquel cas je me demande bien qui cela peut être... Tu pourrais peut-être me le dire, non ? Histoire que je sache au moins qui c'est... Oh ! Je suis désolée, j'oubliais que tu ne pouvais pas, pardonne-moi une nouvelle fois, petit journal, mais je n'ai pas l'habitude de parler à quelqu'un qui ne peut pas me répondre... Comment ? Roberte-Pâquerette ? Tu la connais comment ? Oh ! J'oubliais, je t'en ais un tout petit peu parler un peu plus haut ! Excuse-moi, une nouvelle fois, je n'y pensais plus... Et bien elle, c'est assez différent en fait, et je t'en parlerais un tantinet plus tard, comme je te l'ai déjà promis ! Tu vois ? Il n'y a pas que moi, qui oublie vite... Je plaisante, bien sûr, et je ne t'en veux pas du tout, et ne t'en voudrais jamais ! Je ne te connais pas beaucoup, c'est vrai, mais je t'apprécie tout de même énormément ! Et sache que c'est tout à fait sincère ! Je ne dis jamais autre chose que ce que je pense vraiment, mon petit journal adoré ! ), et je t'ai aussi parlé de mon jour d'anniversaire. Et si je te parlais un petit peu de mes amis, maintenant ? Hein ? Qu'en dis-tu ? Ca pourrait peut-être être très très chouette ! Tu en penses quoi ? Oui, tu dis comme moi, non ? J'en étais certaine ! Ah, je savais que toi et moi on s'entendrait très bien ! Donc alors commençons par... heu... Oh ! Je suis vraiment, vraiment désolée petit journal, mais il va falloir que je te laisse... Je n'ai pas fais attention à l'heure et j'ai TP de Potion dans cinq petites minutes, alors je vais y aller... déjà que mon chaudron explose presque à chaque fois...

Au revoir et à très bientôt !

Antigone.

[ 568 mots ]

Voltiflor
Revenir en haut Aller en bas

Invité
avatar



MessageSujet: Re: Le journal d'Antigone   Mar 28 Avr - 0:54

Bonjour petit journal adoré !

Je suis de nouveau désolée pour t'avoir si rapidement laissé tout seul, la dernière fois que je suis venue pour t'écrire quelques toutes petites lignes... Je m'excuse, mais je dois dire que je n'avais plus beaucoup de temps pour te dire au revoir plus vite, en fait... Comme je te l'avais dis, déjà que je fais exploser mon chaudron à tous les cours... j'avais peur d'être mal vue si j'arrivais en retard... Au final, je suis arrivée juste à temps ! Le professeur Slughorn venait à peine d'ouvrir la porte, et les élèves entraient toujours ! J'ai eu beaucoup de chance, surtout que ça n'a pas loupé... mon chaudron a explosé une nouvelle fois... Sur le moment, je dois bien avouer que ce n'est pas très drôle, mais bon, après j'en ris un petit peu, ou tout du moins j'en souris ! Et puis bon, ce n'est pas si grave, au fond. C'est juste mon pauvre petit chaudron qui explose tout le temps, mais bon, maintenant, il a l'habitude, alors il s'en remettra... Enfin j'espère...

Comme je te le disais donc la dernière fois que je suis venue te tenir compagnie ( quoi qu'en fait c'était toi qui me tenais compagnie pendant la sièste de Roberte-Pâquerette ), je vais dès à présent te parler de mes amis ! Oui, car vois-tu, j'ai des amis ! Bon, je n'en n'ai pas beaucoup, mais au moins, ils sont très gentils et surtout très fidèles ! Je vais commencer par Goumi ! Goumi, c'est mon petite ours en peluche ! Il est très gentil et rose bonbon ! Il est si joli ! Tu sais, des fois, il m'aide pour jouer des pièces de théâtre, parce que bon, toute seule, ce n'est pas toujours très drôle, en fait... Surtout pour faire plusieurs rôle en même temps... mais bon ! Après, il y a Roberte-Pâquerette ! Elle aussi, elle est adorable ! En fait, c'est un plan de tomate que j'ai amené avec moi à Poudlard ! Oh, et tu sais ? Elle adore écouter le chant des baleines, le soir, avant de s'endormir ! Si, si, si ! Et elle adore aussi se promener dans le parc de Poudlard, le soir, après les cours ! C'est un plan de tomate vraiment adorable ! Après Roberte-Pâquerette, il faut absolument que je te parle de Cerise-Cannelle, qui était un fraisier formidable ! Oui, oui, tu as bien entendu, enfin, bien lu, je veux dire... '' était ''... Pourquoi '' était '' ? Et bien parce qu'elle a subit un destin des plus tragiques... Mais qu'est-ce qu'elle était courageuse, tout de même ! Tu veux que je te raconte son histoire ? D'accord ! Mais sache que celle-ci n'est pas des plus drôle... C'était un jour de fin juin, peu de temps après mon anniversaire. Mes pouvoirs magiques s'étaient manifestés quelques temps plus tôt, et j'avais reçu ma lettre pour Poudlard. On était dans le jardins, mes parents et moi, et Roberte-Pâquerette prenait le soleil un peu plus loin. J'étais entrain de m'occuper de cette chère Cerise-Cannelle, lorsque son pot ( en terre cuite ) finit en plusieurs morceaux éparpillés un peu partout dans le jardin. Ah ! J'ai immédiatement soupçonné le fils des voisins ( dont je n'ai, par ailleurs, jamais vraiment connu le nom... mais je compte bien le découvrir un jour ! )...

Oh ! Je dois de nouveau te laisser ! A bientôt cher journal !

Antigone.

[ 549 mots ]


Voltiflor
Revenir en haut Aller en bas

Invité
avatar



MessageSujet: Re: Le journal d'Antigone   Mar 28 Avr - 2:56

Cher petit journal adoré,

Je me rend compte que, souvent, je t'abandonne avant même que je n'ai pu terminer de te dire ce que je devais te dire, et je m'en excuse réellement... Mais bon, quoi qu'il en soit, même si tu dois patienter quelques jours, je finis toujours par te dire ce que je devais te dire, n'est-ce pas, cher petit journal adoré ? Oui, j'étais sûre et certaine que tu serais d'accord avec moi ! Ainsi donc, je vais reprendre là où j'en étais.

Je venais tout juste de terminer mon récit sur cette chère Cerise-Cannelle, et maintenant, je vais te parler de mes deux amis que je me suis faite à Poudlard, et ce, dès mon arrivée dans le Poudlard Express ! Tout d'abord, je vais te parler un petit peu de mon amie Pétronille Pélagie Hildegarde Hortense ( quoi que je soupçonne aussi que l'un de ses prénoms doit être Adélaïde, mais je n'en suis point tout à fait sûre... Ou alors peut-être qu'elle s'appelle Agapanthe ? Il faudrait que je lui demande son prénom complet, un jour... ) Bindweed. Et '' Bindweed '', ça veut dire '' Poids de senteur '' ! C'est drôle, hein ? Il faudrait que je pense à lui offrir quelques Poids de Senteur, pour son anniversaire, non ? Ce serait une très bonne idée, je pense, et ça lui ferait certainement plaisir ! Je l'appellerais Pélagie-Gingembre ! C'est joli, comme prénom, tu ne trouve pas ? Je sais qu'elle est née le 21 Avril ! C'est dans pas très longtemps, en plus ! Bon, c'est décidé, je vais essayer de trouver des Poids de Senteur ! Aussi, Pétronille est quelqu'un de vraiment très très gentil, et je dois dire aussi qu'elle s'est immédiatement très bien entendu avec Roberte-Pâquerette ! Et avec moi aussi, bien évidemment ! Mais moi, par contre, je préfère vraiment l'appeler Pétritri plutôt que Pétronille... Je ne sais pas trop pourquoi, en fait, mais bon ! Je trouve juste que c'est plus cours, et puis c'est marrant ! Mais bon je t'expliquerais ça aussi plus tard, lorsque je t'aurais présenté mon autre ami. Oh, et tu sais, le soir de notre répartition ( oui, parce que elle a onze ans, tout comme moi ! ), elle a été envoyée dans la maison des Serdaigles, la maison des Sages et Réfléchis. Cette maison aurait, par ailleurs, été créée par une dame qui s'appelait Rowena Serdaigle, mais bon, je n'en sais pas plus... Il y a aussi un petit garçon que j'aime vraiment beaucoup, et qui a lui aussi le même âge que moi. Il s'appelle Claes Andreas Edmund Mézangier, même si son nom usuel, je dirais, n'est autre que Claes Mézangier. Moi, par contre, je l'appelle Clahihi ! Là aussi je trouve que c'est plus drôle, mais bon, il faut reconnaître aussi que c'est un petit peu plus long que '' Claes ''. Et puis moi, ils m'appellent Antiti ! Comment ça, on forme le club des '' i '' ! C'est tellement chouette ! Enfin bon, pour en revenir à Clahihi, lui, il a été envoyé à Gryffondor ! La maison des gens Courageux et Hardis ! C'est un monsieur qui a crée cette maison, et d'après ce que je sais, il s'appelait Godric Gryffondor ! Enfin bon... Oh ! D'ailleurs, il faudra que je pense à lui demander sa date d'anniversaire, la prochaine fois que je le vois ! J'espère que son anniversaire n'est pas déjà passé, par contre... Dans le pire des cas, je lui offrirais quand même un cadeau !


Sur ce, je dois te laisser petit Journal ! A très bientôt !

Antigone.

[ 573 mots ]


Voltiflor
Revenir en haut Aller en bas

Invité
avatar



MessageSujet: Re: Le journal d'Antigone   Mar 28 Avr - 13:00

Bonjour, bonjour, mon petit journal adoré !

Maintenant que je t'ai parlé de moi, j'ai eu une idée ! Et si je te racontais mon arrivée à Poudlard, en te parlant, par exemple, de mon arrivée sur le quai neuf trois quart, ou encore mon voyage dans le Poudlard Express, puis le soir avec ma répartition et le dîner de nouvelle année ? Ce serait peut-être chouette, non ? Comme ça, au moins, tu saurais à peu de choses près comment se passe l'arrivée des nouveaux élèves, à Poudlard ! Tu es d'accord ? Chouette, alors ! Je commence donc mon récit immédiatement ! Ca te va ? Oh, j'oublie toujours que tu ne sais pas parler... J'espère que ça te va, en tout cas !

Donc, petit journal, comme je te le disais, je vais te parler de mon arrivée à Poudlard ! Comme mes deux parents sont des personnes nées sans aucun pouvoir magiques, je n'ai jamais imaginé, ne serait-ce qu'une seule seconde, que le monde sorcier existait ! Et, d'ailleurs, mes parents non plus, bien évidemment, si bien qu'ils n'en croyaient pas leurs yeux lorsque j'ai reçu ma lettre d'admission pour Poudlard ! Moi non plus je n'y croyais pas, au départ, ce qui est tout à fait normal quand on y réfléchis, en fait, mais finalement je m'y suis très vite habituée. Mais d'un autre côté, je dois dire que la magie m'impressionne quelques peu... En effet, je n'ai pas vraiment confiance en la magie, surtout pour m'occuper de mes plantes, que ce soit à Poudlard, pour m'occuper de Roberte-Pâquerette, ou encore à la maison pour m'occuper de mon petit potager personnel.

Enfin bref. Quoi qu'il en soit, maintenant, je commence tout de même à m'y habituer un peu ( et heureusement car après plusieurs mois passé à Poudlard, à étudier la magie sous sa forme théorique et pratique, il était temps ! ). Donc, comme je te le disais, je vais te raconter mon arrivée à Poudlard. Lorsque je suis arrivée dans le Poudlard Express, je me suis immédiatement mise à la recherche d'une cabine libre, ou tout du moins d'une cabine où il restait encore un peu de place, histoire que je puisse faire un voyage bien tranquille, en regardant au travers des grandes vitres du train. C'est après quelques minutes que j'en ai finalement trouvé une, où il y avait deux garçon et une fille, même si, en fait, je crois que le premier garçon c'était endormi un petit moment avant que je n'arrive. Je suis entrée, me suis installée, et me suis présentée. J'ai appris que la petite fille à côté de laquelle j'étais assise s'appelait Pétronille, et que le petit garçon qui ne dormait pas s'appelait Claes. Je leur ai bien évidemment présenté Roberte-Pâquerette, que j'avais gardé dans mes bras, et ils semblèrent l'adorer immédiatement ! C'est chouette qu'ils l'aient tout de suite adorée, tu ne trouves pas, cher journal ? Enfin bref. Ainsi, on a commencé à discuter, et je les instantanément trouvé très gentils, tous les deux ! On a commencé à discuter, de choses et d'autres, et je dois dire que je me demande encore comment Pétronille a bien pu faire pour savoir que j'étais née moldue dès l'instant où j'ai dis que Roberte-Pâquerette était un plan de tomates...

Je te laisse, mon petit journal, et je te promet de te raconter le reste de mon arrivée à Poudlard une autre fois !

Antigone.

[ 561 mots ]

Voltiflor
Revenir en haut Aller en bas

Invité
avatar



MessageSujet: Re: Le journal d'Antigone   Mar 28 Avr - 18:03

Coucou, petit journal adoré !


Me revoici pour te conter la suite de mon arrivée à Poudlard et, par conséquent, le vrai début de ma vie dans le monde magique ( parce que bon, d'un autre côté, il faut bien reconnaître qu'avant Poudlard, ma vie dans le monde magique n'existait pas vraiment ). La dernière fois que je t'ai écris quelques lignes, je t'avais raconté mon arrivée dans le Poudlard Express avec Roberte-Pâquerette, ainsi que ma rencontre avec Pétritri et Clahihi. Aujourd'hui, je vais te raconter mon arrivée à Poudlard, et plus précisément je vais te raconter le soir de ma répartition.

Le voyage en train c'est très très bien passé. Comme je te l'ai précédemment dit, j'ai tout de suite sympathisé avec Pétritri et Clahihi, et ainsi nous avons discuté tous les trois tout a long du voyage, si bien que le temps est très très vite passé ! Pour tout te dire, je ne l'ai même pas vu s'écouler, en fait. Et la nuit est très vite tombée ! Lorsque le train s'est arrêté, il faisait nuit noir, et je dois dire que tout était très impressionnant ! On est tous descendus du train, tout en laissant nos bagages sur le quai car, d'après ce que l'on nous a dit, ceux-ci seraient montés directement dans nos dortoirs. Ainsi, tous les élèves qui entraient en première année s'étaient regroupés, alors que les autres partaient déjà en direction du château de Poudlard, d'après ce que j'en ai conclu. Un grands géants nous a alors accueilli, et nous a souhaité la bienvenue à Poudlard. Ils nous a ensuite demandé de nous avancé un peu, et nous a ensuite fait monter sur d'étranges barques. Je dis étranges car lorsque tout le monde fut installé, elles se mirent à avancer toutes seules ! C'était réellement impressionnant, et plus encore pour moi car je n'étais absolument pas habituée au mode magique. En plus, à côté de moi, il y avait deux élèves qui disaient qu'il leur semblait avoir vu quelque chose bouger, un peu plus loin. Ca ne m'a pas vraiment fait peur, car en fait, je me disais qu'ils avaient très certainement mal vu... C'est possible, après tout ? Quoi qu'en fait, je ne sais pas vraiment.. J'ai entendu des élèves plus grands que moi qui disaient qu'il y avait un calmar géant dans le lac, mais personnellement, je ne l'ai jamais vu, encore... Cela dit, je ne me décourage pas le moins du monde ! C'est comme pour les extraterrestres, en fait.. Peut-être que j'en verrais un un jour, qui sait ? Enfin quoi qu'il en soit, je verrais bien le moment venu, n'est-ce pas ? Et puis, je ne me désespère pas, c'est comme pour les extraterrestres, d'ailleurs ! Je ne compte pas y renoncer le moins du monde ! Tu sais, petit journal, je suis par ailleurs tout à fait certaine que mon oncle Nestor est un extraterrestre ! Pourquoi ? Et bien parce que ! Enfin, je veux dire que je ne saurais pas réellement te dire pourquoi... Et puis, savoir pour quoi, c'est même pas tout à fait grave, en fait... Le tout c'est de savoir que c'en est un ! Mais ce qui est bizarre, c'est qu'il n'est pas un troll... Enfin bon, on verra bien !


Petit journal, je dois te laisser ! A bientôt !

Antigone.

[ 545 mots ]

Voltiflor
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le journal d'Antigone   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le journal d'Antigone
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le journal d'Antigone
» Sinistre farce éléctorale dans les Caraibes selon le journal Humanite.fr
» Journal de Hermione Blake
» Journal d'un archéologue [PV]
» L’après Gousse se négocie déjà (source : journal Le matin)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
HP-Hogwarts ::  :: Archives :: Les vieux grimoires :: Les années précédentes :: Sujets clos année 7 :: Réunions de l'AD-
Sauter vers: