AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  






Partagez | 
 

 [Défis] ~ 30 baisers - Bellatrix Lestrange ~

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Invité
avatar



MessageSujet: [Défis] ~ 30 baisers - Bellatrix Lestrange ~   Lun 25 Mai - 18:42

Titre: Un dernier regard
Couple: Bellatrix/ Rayder
Personnages concernés: Rayder Jones
Rating: PG
Thème: #25 : Si seulement je pouvais lui manquer
Tomes concernés: tome 7
Cadre: Un soir, dans les Trois Balais



La veille de la Bataille avait sonné, et Bellatrix fut prise d’une soudaine envie de revoir, ne serait-ce qu’une dernière fois le sorcier qui avait chamboulé ses idées. En le quittant dans la forêt interdite, la sorcière avait réussit à repousser ses idées durant deux jours, deux jours où les images du vampire ne firent que l’assaillirent dans l‘espoir de la faire rechuter dans cette douce douleur que cela produisait dans le coeur. Et en ce soir de veille de combat, la mangemort ne parvenait pas à trouver le sommeil, pire elle ne faisait que penser à son Maître et à Rayder. Pourquoi venait-il parasiter ses pensées? Depuis 17 ans, ces dernières n’allaient que vers le Mage Noir.

Toujours est-il que vers une heure du matin, la mangemort avait quitté le manoir des Malefoy, où elle était censé rester, pour retrouver la trace du vampire. Elle savait que la nuit jouait en sa faveur, Rayder sortait librement dans cette partie de la journée, mais le monde des sorciers était vaste, et il était très aisé de ne pas trouver quelqu’un. Bellatrix opta donc pour une solution radicale, elle alla aux Trois Balais. Le sorcier lui avait dit qu’il logeait ici. Elle ne mit pas beaucoup de temps à trouver quelle était sa chambre, elle transplana jusque dans cette pièce, et fut heureuse d’y trouver le vampire qui revenait de sa balade nocturne.

Elle fit un sort pour que leurs paroles ne soient pas entendues de l’enfant qui dormait paisiblement près de la fenêtre. Puis elle avança jusqu’à lui, lui qui ne faisait qu’hanter ses pensées.


- Je n’ai pas pu tenir ma parole… Il fallait que je vous revois avant le combat.

Si la sorcière avait eu un peu moins de dignité, elle aurait fondu en larmes à cet instant. Car elle transgressait les règles qu’elle avait elle-même fixé entre eux, se faisant ainsi passer pour faible. Mais face à ce qu’elle ressentait, elle ne pouvait pas lutter. C’est ainsi qu’elle se retrouvait ici en pensant à son Maître, et près de son Maître en pensant à Rayder. C’était une histoire à vous faire devenir fou, mais heureusement pour elle, elle l’était déjà, son état psychique ne pouvait donc pas en pâtir davantage.

- Je ne devrais pas vous dire ça, mais je n’ai cesser de penser à vous depuis que nous nous sommes quitté dans la forêt. Je sais que c’est moi qui est fait cette demande de ne plus nous revoir, mais je ne pouvais pas tenir, et il était idiot de penser le contraire.

Un duel sans pitié se jouait en elle, le vampire contre son Maître. Cette histoire était vraiment invraisemblable! Un sorcier qu’elle ne connaissait que très peu, arrivait à prendre autant de place que le Seigneur des ténèbres. Bellatrix était une nouvelle fois en pleine contradiction.

Le sorcier n’osait rien répondre, il l’écoutait et semblait comprendre ce qu’elle lui disait. Ressentait-il toujours ce qu’il lui avait démontré dans la forêt? Elle aurait été bien bête si entre temps il avait éprouvé ces mêmes sentiments pour une autre femme. Bellatrix avait beau se dire que c’était le mieux qu’il pouvait faire, et qu’elle n’avait pas à se mêler de ça, une douleur insupportable lui pressait le cœur en pensant à cette éventualité. Le sorcier était libre de ses mouvements et de ses sentiments, une autre sorcière pouvait donc prendre sa place au sein de se cœur arrêté, mais la Belladone se voilait la face en lui disait qu’elle espérait pour lui qu’il trouve une autre à qui le dire…

La sorcière avait le chic pour se mettre dans des situations peu ordinaires. L’homme de sa vie n’aimait personne, et donc même pas elle qui était pourtant prête à tout, même à se tuer, pour lui; tandis que le second, qui avait fait son trou rapidement dans ses sentiments, ne pouvait lui appartenir du fait qu’elle soit au service du premier. Qui plus est, le vampire avait l’apparence corporelle de la moitié de l’âge de notre mangemort. Quel dilème difficle dans cette petite tête déjà si fragilisée par la vie et ses détours.

Elle regarda le vampire de son cœur dans les yeux,. Ces derniers brillaient dans le peu de lumière qu’offrait la lune dans cette pièce si sombre. Puis, dans un élans incontrôlé, et incontrôlable, elle alla se blottir dans ces bras que quelques jours plus tôt elle avait eu tant de mal à quitter.


- Je vous demande pardon pour tout le mal que je vous cause…

Était-ce bien Bellatrix Lestrange qui s’exprimait? Non, c’était la femme qui se terrait depuis trop longtemps pour laisser place à la mangemort.
Le vampire lui assura une nouvelle fois, qu’elle ne lui faisait pas de mal, et quand bien même celui qu’il ressentait n’était pas désagréable. La mangemort aurait voulu le croire, mais elle savait ce que l’on pouvait souffrir dans cette situation. Combien de fois avait-elle pleuré pour son Maître?

Elle releva alors la tête vers celle de Rayder, il la regardait de cette façon que personne n’avait jamais osé porter sur elle. C’était bon, il lui avait redonné le courage qui lui manquait pour se battre pour la victoire de son Maître, mais également pour espérer revoir ce sourire et ce regard posés sur elle.

Bellatrix sourit alors au vampire, et posa une main sur la joue de ce dernier. Elle savait que cela devait le partager dans ses impressions, entre crainte et joie de ce que cela pouvait signifier. Sa peau était toujours aussi douce et froide en même temps, mais ce contact ne dégoutait pas la mangemort, qui ne l’avait jamais été. Elle se redressa sur la pointe des pieds et déposa un tendre baiser tout près des lèvres du vampire.

Puis sans un mot, juste un dernier regard pour ce sorcier tant aimé, elle transplana vers son Maître.




[976 mots]
Revenir en haut Aller en bas

Invité
avatar



MessageSujet: Re: [Défis] ~ 30 baisers - Bellatrix Lestrange ~   Mar 26 Mai - 21:17

Titre: Une étoile, mon étoile
Couple: Bellatrix/Apophis
Personnages concernés: Apophis Sykes
Rating: G
Thème: #16 - Conte de Noël
Tomes concernés: aucun
Cadre: La veille de Noël, du temps où ils étaient tout jeunes, tout frais, tout beaux!



Un soir dans la demeure des Malefoy. Tout le monde était à son ouvrage, Narcissa et Andromeda aidaient les adulte, tandis que Roldophus, son frère, Lucius et Apophis étaient en train de faire une partie de jeu d'échec façon sorcier. Une ambiance bien calme pour un repère de mangemorts.... C'est que nous étions à la veille de Noël, et qu'en plus de cela , les parents des familles Black et Lestrange venaient d’annoncer l’union prochaine de leurs enfants. Que de réjouissances! Oui, enfin plus pour certain que d'autres.

Notre mangemort n'était pas du tout de la fête. Elle détestait Noël trouvant ce jour beaucoup trop moldu et niais à son goût. Mais que voulez-vous, Narcissa avait toujours adoré célébrer cette fête, alors elle en était d'autant plus ravie, que sa grande soeusoeur allait se marier et qu’en plus c’était la famille de son chouchou de Lucius qui allait accueillir tout le monde pour le 25 Décembre.

Bellatrix était alors une très jolie jeune femme, beaucoup plus que ses deux petites soeurs. Azkaban n'avait pas encore eu d'emprise sur elle. Et pourtant, elle était déjà toute entière dévouée au Mage Noir, mais sa conscience était encore intacte. Sa robe était de la même teinte que ses cheveux ébènes. Elle était légèrement resserrée, pour souligner gracieusement sa taille tellement fine.

La mangemort regardait la neige qui commençait à recouvrir le jardin de la demeure. La pluie aurait permis une similitude entre ses sentiments et la météo, mais non il neigeait. Un cris de joie de son futur mari, qui venait de prendre la tour de son frère, la fit sortir de ses rêveries mélancoliques. Pour échapper à ce calvaire, il n'y avait qu'une seule chose à espérer: que le Maître est besoin d'elle. Bellatrix pourrait ainsi fuir cette ambiance de joie, pour enfin passer un Noël comme elle les aimait, au service du Seigneur des Ténèbres.

Elle entendit les talons de sa soeur se rapprocher. Il était certaine qu'elle allait lui demander son aide, la réponse de notre mangemort était déjà toute trouvée! Alors plutôt que d'activer le déclin vers la mauvaise humeur, elle préféra sortir, en esquivant royalement Narcissa.

La neige craquait sous ses pas, c'était d'ailleurs bien le seul bruit qu'on pouvait entendre. Le manteau blanc étouffait chaque son de la nature. Les flocons étaient comme des étoiles qui tombaient du ciel, qui était d'ailleurs très étoilé en cette froide nuit d'hiver.

Bellatrix s'était arrêtée et regardait le ciel. Elle cherchait la constellation qui comportait l'étoile qui avait le même nom qu'elle. Oui, ses parents avaient eu l'âme philosophe à sa naissance... On voit où ça l'a mené.

Soudain, une branche de gui apparue devant ses yeux. La mangemort se retourna et trouva Apophis Sykes qui lui souriait joyeusement.


- Tu te trompes mon p'tit Apo, c'est le jour de l'an qu'on fait ça, pas à Noël. Tu vas devoir attendre.

Elle jeta machinalement un regard vers la fenêtre du salon, c'était certainement un paris idiot de ce crétin de Rodolphus ou de son frère. Mais non, il n'y avait personne là-bas. Elle reporta donc son attention sur le jeune homme qui n'avait pas sourcillé.

- Qui ne tente rien n'a rien!

Avait soudainement répliqué le sorcier. Bellatrix esquissa un petit sourire, au moins il avait du répondant. Ca venait d'où d'ailleurs cette tradition? Encore des moldus certainement, double raison pour ne pas céder.

La mangemort décida donc de savoir pourquoi il était venu. Il avait forcément une autre bonne raison. Il allait pas venir comme ça, ils s'entendaient comme chien et chat!


- Tu ne regardes plus la partie de tes amis?

- Leurs deux reines ne t'arrivaient pas à la cheville.

Il avait ce petit accent ironique dans la voix qui allait parfaitement avec son expression. Bellatrix le sonda d'un regard dont elle seule avait le secret, puis elle lui sourit de nouveau.

Le jeune sorcier était nettement moins âgé qu'elle, la différence était très visible, puisqu'ils n'étaient quand même pas bien vieux tous les deux.
Allait-il suivre la voie de ses parents? Il y avait certains doutes qui pesaient quant à sa décision. Bellatrix n'avait pas hésité une seconde, trouvant même trop longue l’attente qui l’avait menée jusqu’au moment où avait enfin pu intégrer les rangs du Seigneur des Ténèbres. La sorcière était encore bien jeune, mais parfaitement décidée à devenir LA meilleure, la seule en qui il aurait le plus confiance. Oh bien sûr d'autres mangemorts lui mettraient des bâtons dans les roues, c'était même certain, mais elle serait plus forte qu'eux. Elle était plus forte que bon nombre d'autres sorciers, malgré son physique frêle et, en apparence, sans défense.


- Tu tentes un peu trop souvent Sykes.

Elle avait d'autres chats à fouetter que de faire la baby-sitter! Elle détourna son attention du jeune homme pour se remettre à la recherche de son étoile. Mais Apophis brandit de nouveau la branche devant son nez. Elle soupira et le regarda. Il n'allait pas la lacher, c'était toujours comme ça avec lui. Elle l'aurait bien changé en rat pour la soirée, mais ses parents en aurait certainement voulu à la jeune femme. Alors elle se résigna.

- Bon aller, viens là!

Sauf que c'était elle qui prenait la branche. On mène la danse jusqu'au bout quand on cède à un caprice de gamin. Elle lui déposa un rapide baiser puis lui plaqua sa branche de gui contre le torse. Bien qu'il était plus jeune qu'elle, il était nettement plus grand. Pas étonnant avec son petit mètre soixante trois.

- Aller maintenant tu me laisses respirer!

Et elle s'éloigna. Bellatrix n'avait plus envie de chercher l'étoile plus longtemps, alors elle reprit le chemin du manoir, mais en mi-chemin elle entendit la voix du jeune sorcier s'élever derrière elle.

- Elle est à gauche.

La jeune femme se tourna vers lui, mais il ne la regardait pas, il avait les yeux fixés sur le ciel. Apophis avait trouvé Orion et sa Bellatrix. Elle sourit malgré elle, comment avait-il comprit qu'elle cherchait cette étoile? Elle tourna les talons, sans dire un mot, mais elle ne risquait plus de ne pas retrouver cette fameuse étoile.

[1024 mots]
Revenir en haut Aller en bas

Invité
avatar



MessageSujet: Re: [Défis] ~ 30 baisers - Bellatrix Lestrange ~   Mer 27 Mai - 22:03

Titre: Secret entre femmes
Couple: Bellatrix / Sateen
Personnages concernés: Sateen Jinx
Rating: PG
Thème: # 7: Help
Tomes concernés: aucun
Cadre: En fin de journée, dans l’allée des embrumes.




Bellatrix errait dans l’allée des embrumes, elle venait de terminer avec brio une mission du Seigneur des Ténèbres. Elle était tellement heureuse d’avoir une nouvelle fois parfaitement répondu aux attentes de son Maître, qu’elle ne faisait attention à rien. La mangemort bouscula d’ailleurs un vieux sorcier qui était sur son chemin. Cependant elle fut attiré par un cris. Un cris d’enfant qui provenait de tout près. Comment ça quelqu’un s’amusait sans elle? La mangemort était de tellement bonne humeur qu’elle n’aurait pas râté un tel divertissement pour tout l’or du monde, d’autant plus qu’il s’agissait d’un enfant. Elle pressa donc le pas pour arriver le plus rapidement possible sur place.

Elle était parvenue à l’endroit en question en moins d’une minute, mais quand elle vit l’enfant en question, elle se rappela les dires de son vampire. Sa filleule avait l’âge de cette gamine et lui ressemblait si ses souvenirs étaient bons. Le mangemort qui faisait face à l’enfant s’apprétait à lancer le sort funeste, Bellatrix pointa sa baguette, ni une ni deux, sur Sateen et fit apparaître le sort du bouclier protecteur. L’éclair verte de son collègue ricocha et alla percuter un mur. Il se tourna vers elle et la regarda d’un air mauvais.


- Pourquoi as-tu fais ça?

- Parce que je veux m’amuser, et qu’une gamine à tuer ça m’amuse toujours, alors déguerpis, ou j’aurai en plus d’elle, ton cadavre pour me distraire!

Comme elle ne plaisantait pas, et que le mangemort n’était pas vraiment l’un des plus puissant, il quitta la scène du crime en transplantant, après avoir grogné des paroles incompréhensibles.
Bellatrix regarda l’enfant qui semblait légèrement perturber par tout ça. Elles ne se connaissaient pas, et on ne peut pas dire que la mangemort soit une grande fan de cette marmaille. Elle n’avait d’ailleurs jamais touché à Drago étant enfant. Ces petites choses roses et qui pleure pour un oui ou pour un non, très peu pour elle!


- Sateen?

La fillette ne lui répondit pas. Elle devait craindre pour sa sécurité. Mais il était un peu tard pour craindre de sa survie. D’ailleurs pourquoi ne retournait-elle pas auprès de Rayder, le sorcier lui avait pourtant bien parler de cette capacité qu’avait sa filleule. Le choc certainement.

- Sateen, je connais Rayder.

- Tu connais Dadoo?

Voilà qu’elle avait retrouvé sa langue! Bellatrix n’était pas mécontente d’avoir enfin une réponse, et surtout de ce type, maintenant elle était certaine que c’était la fameuse filleule en question. Elle la décrivit rapidement, il n’y avait pas beaucoup de points de ressemblances avec le vampire. Mais apparement, c’était de la famille éloignée, alors c’était plutôt normal.

- Oui, je le connais, je vais te ramener chez toi, tu veux?

La sorcière faisait preuve d’une gentillesse extraordinaire vis-à-vis de cette enfant qu’elle ne connaissait pas, et qu’elle était supposer détester. Mais que voulez-vous, il y a parfois des miracles. Et puis elle avait promis au vampire de ne pas faire de mal à la petite. En l’occurrence, elle avait fait mieux puisqu’elle lui avait sauvé la vie.

- Sateen elle doit pas suivre les inconnus.

Et voilà la phrase que la mangemort redoutait. Elle n’allait tout de même pas la forcer. Pourquoi n’y avait-il pas un mode d’emplois livrer avec les enfants. Et encore, là elle était relativement grande; qu’est-ce que ça devait être avec un bébé?!

- Je te ramène chez Rayder, c’est promis!

Evidemment, ça n’était pas vraiment quelque chose de rassurant pour un enfant, surtout pour celui qui a retenu la leçon que chaque parent essait de leur inculquer. A savoir de ne pas suivre un inconnu, même s’il dit nous connaître. Et visiblement, le vampire, ou quelqu’un d’autre, l’avait bien éduqué, puisque la petite fille ne lui avait pas répondu, mais la voilà qui commençait à vouloir s’enfuir en courant.
La fillette était déjà presque arrivée à la sortie de la ruelle, alors Bellatrix la pétrifia sur place.
Pas de doute, Sateen se souviendrait de cette dingue.


- Désolée, mais il me faut bien un moyen de te ramener, et puisque tu ne me fais pas confiance!

Elle la saisit dans ses bras et transplana jusque dans la chambre de la fillette que le vampire louait aux Trois Balais. Elle posa l’enfant sur son petit lit et annula les effets du sort. Sateen ne semblait pas vraiment très heureuse d’avoir été transporté comme un vulgaire sac de pommes-de-terre, alors la mangemort prit les devants.

- Tu vois que je n’ai pas mentis! Te voilà chez toi.

- Sateen, elle doit pas parler aux inconnus!

Et bah, si Bellatrix n’avait pas saisie le message…
Le chaton de la fillette, qui faisait tranquillement une sieste jusqu’à ce que la sorcière arrive avec sa jeune maitresse, descendit du lit du vampire, s’étira, et alla se coucher dessous cette fois. Ainsi il était moins exposé aux regards et aux éventuelles caresses de sa maitresse, qui lui ferait prendre du retard sur son sommeil.


- D’accord, mais dis-moi, pourquoi tu n’as pas réussis à le rejoindre tout à l’heure?

La fillette marqua un temps de pause. Elle devait certainement réfléchir au pourquoi du comment, cette femme pouvait bien en savoir autant sur elle et son tuteur.

- Je ne sais pas.

Bellatrix s’y attendait un peu, mais c’était histoire de faire un peu la conversation avant de la quitter. Elle s’approcha de nouveau de l’enfant, qui eu un mouvement de recule en la voyant arriver. La mangemort n’avait pourtant pas l’intention de la pétrifier une seconde fois!

- Alors reste sagement ici, Rayder ne voudrait pas qu’il t’arrive quelque chose! Repose toi, et ton pouvoir pour le retrouver, reviendra tout seul.

Avait-elle si bien observer Narcissa pour avoir ces gestes? Toujours est-il qu’elle sourit à la petite fille qui se méfiait toujours, qu’elle s’accroupit à côté du lit sur lequel était assire Sateen, et qu’elle replaça tendrement une petite mèche de cheveux derrière l’oreille de l’enfant. Elle se releva et déclara doucement.

- Je ne lui dirai pas que tu étais sortie, alors ne lui dis pas que je t’ai ramené.

Elle lui sourit, amusé de leur « secret » qui se terminait plutôt bien, et déposa un petit bisou sur les cheveux blonds de l’enfant. Sateen était sauvage, mais semblait déjà un peu moins distante avec la sorcière. Peut-être parce que toutes deux ne voulaient pas décevoir le vampire, chacune dans leur genre.
La mangemort s’éloigna de l’enfant, la regarda un instant, puis transplana. Elle était certaine que Sateen ne bougerait plus de la chambre avant le retour de son tuteur. Et au fond d’elle, elle avait vu un peu de son enfant qu’elle n’avait jamais eu, dans cette petite fille au caractère déjà bien trempé.


[1117 mots]
Revenir en haut Aller en bas

Invité
avatar



MessageSujet: Re: [Défis] ~ 30 baisers - Bellatrix Lestrange ~   Jeu 28 Mai - 11:17

Titre: Contre-coup
Couple: Bellatrix / Gawain
Personnages concernés: Gawain Robarbs
Rating: PG-13
Thème: # 4: Cauchemar
Tomes concernés: Tome 7
Cadre: Chez le sorcier, le soir.



Bellatrix était en train de se battre contre l’Auror depuis au moins une bonne heure, ils ne cessaient de s’envoyer de jolies petites choses à la figure, telle que des menaces pour la mangemort. Qui étaient déclarer très naturellement. Tandis que le sorcier préférait une façon plus détourner de dire les choses, trouvant la métaphore très agréable.

La cause de ce combat était des plus simples, le sorcier était allé faire une descente dans l’Allée des Embrumes. Il en était repartit avec plusieurs kilos de matériels nécessaire à la pratique de la magie noire. Les mangemorts avaient bien sûr appris cela, et en avait informé le Seigneur des Ténèbres qui avait demandé si quelqu’un se portait volontaire pour aller lui faire comprendre de rester dans son chemin et de ne plus en sortir. Dans tous les sens du terme d’ailleurs.

Evidemment, notre mangemort s’était tout de suite déclarée volontaire, servir le Seigneur des Ténèbres était un honneur, même dans ce genre de tache ingrate. Arrivée sur place, elle avait été accueillit pas un Gawain des plus irrité, elle n’avait pourtant quasiment rien fait, juste éclaté sa porte d’entrée en arrivant. Ca n’est pas de sa faute si le sorcier avait été trop long à venir lui ouvrir.


- Endoloris!

Bellatrix lui assénait ce sort pour la dixième fois consécutive. C’était son sort favoris, et elle avait bien envie de le voir la supplier de lui donner la mort pour obtenir la délivrance. Mais le sorcier ne fatiguait pas si facilement, et il parvenait encore à éviter les éclairs.

- Rend toi à l’évidence, Gawain, tu es trop faible face à moi!

Mais le sorcier continuait à se battre, essayant de la désarmer ou de lui infliger quelques dommages corporel.

Cependant arriva un moment fatidique où un sort de feu sortit de l’une des baguette. Laquelle? Aucun des deux ne saurait en mesure de vous le dire, le combat les prenait trop. Une explosion d’une puissance phénoménale eu lieu. Cela était dû au produit qui avait été versé sur le butin de l’Allée des Embrumes.

La mangemort s’était retrouvée projetée au dehors par la fenêtre. Elle bougea d’abord un pied, puis les deux, vint le tour des mains, puis elle ouvrit les yeux. Elle n'avait rien apparement, quelques égratignures, mais comparé à ce qu'il aurait pu lui arriver, ça n'était vraiment rien. Bellatrix regarda autour d'elle, il y régnait un chaos monstre. Les restes de la maison du sorcier était encore en feu. Tiens où était-il celui-là d'ailleurs? La sorcière songea tout de suite qu’il avait dû transplaner juste à temps, histoire d’éviter tous risques, en espérant que la mangemort aurait succombé dans l’explosion.

Cependant, en se relevant, Bellatrix aperçu un corps non loin d’elle, près d’un buisson. Elle s’approcha doucement de lui. C’était bien Gawain, il était dans un piteux état. Ce fut à un tel point, que la redoutable mangemort eu pitié de lui et s’agenouilla. Il n’avait pas perdu connaissance, mais ne bougeait pas pour autant.


- Tu as gagné Black… Déclara t-il dans un soupir.

- Je te l’avais dis.

Elle le regarda un instant dans les yeux, la fin était proche, et elle s’en réjouissait. Ce rat n’avait eu que ce qu’il méritait, et avait été punit par son propre plan. Le sang de quelques blessures superficielles, perlait sur le visage de la sorcière qui se trouvait tout près du corps quasiment inerte de l’Auror.

- Tu diras au Ministre… Tu lui diras que…

- Que quoi? Robarbs?

Le sorcier venait de pousser son dernier soupir. Bellatrix commit alors une chose impensable. Ce corps maintenant inanimé l’avait toujours attiré de son vivant, alors doucement, très doucement, après avoir été parfaitement certaine qu’il était décédé, elle l’embrassa.


- AAAAAAAAAh!

Bellatrix venait certainement de réveiller tout le monde, mais elle avait fait un cauchemar bien pire que les précédents. Cette fois elle ne recevait pas le baiser des détraqueurs, mais embrassait volontairement un Auror! QUELLE HORREUR! Quelle horreur! C’était franchement plus terrible de cauchemarder de ça, que des espèces de choses noires et terrifiantes qui hantaient autrefois Azkaban!
Elle resta un moment sur le qui vive, dans les ténèbres qu’offrait la pièce. Sa mission l’avait plus bouleversée que prévue… Mais heureusement ça n’était qu’un cauchemar!…



[707 mots]
Revenir en haut Aller en bas

Invité
avatar



MessageSujet: Re: [Défis] ~ 30 baisers - Bellatrix Lestrange ~   Ven 29 Mai - 20:39

Titre: Le petit chaperon noir.
Couple: Bellatrix / Elerinna
Personnages concernés: Elerinna Carter
Rating: PG
Thème: #5 : Grimm/Perrault
Tomes concernés: Aucun
Cadre: Un soir de pleine lune dans la forêt interdite



Bellatrix avait été faire les courses pour son Maître, foie de rat et autres pattes de salamandres en composaient l’essentiel de ce qu’elle transportait avec elle. La mangemort avait mit pas mal de temps à trouver tout ce dont il avait besoin, il faut dire que les commerçants n’étaient pas tous très rassurés en la voyant débarquer dans leur commerce. Ils avaient bien sûr raison d’avoir peur, on ne peut vraiment pas les blamer pour un comportement d’instinct primaire que l’on nomme plus couramment « instinct de survie ».

La nuit était tombée depuis déjà deux bonnes heures, et la lune éclairait la forêt qui grouillait de créatures toutes plus dangereuses les unes que les autres, qui ne demandaient qu’à avoir pour diner la pauvre mangemort. La sorcière avait allumé le bout de sa baguette en lumos, car les rayons lunaires ne parvenaient pas à correctement travers l’épais feuillage des arbres qui composaient l’atmosphère assez inquiétante.

La sorcière aurait pu transplaner, mais elle n’en avait nullement envie. Pourquoi se déplacer de cette façon, alors qu’on peut profiter de la nuit? Elle avait toujours aimé la nuit, moment où tout est caché, mais aussi où tout se ressemble.

Elle progressait donc tranquillement, un sac en velours noir à la main qui contenait les ingrédients du Seigneur des Ténèbres, et sa cape noire sur le dos. La mangemort avait relevé la capuche sur son visage, non pas qu’elle craignait le froid ou d’être reconnu, ce qui était plutôt difficile puisque personne ne venait dans cette forêt, et surtout pas la nuit. Non, c’était juste l’habitude.

Soudain, des pas pressés se firent entendre non loin d’elle. La mangemort s’arrêta dans sa marche et scruta les alentours. Elle aperçut une chose blanche, assez grande et musclée, passer entre les arbres très rapidement. Qu’est-ce que ça pouvait être? Une licorne? Non, elles se déplacent toujours en troupeau. Un centaure? Trop petit…

La mangemort ne se méfia pas d’avantage. Pourquoi aurait-elle été inquiété d’une chose aussi innocente? Elle était dans la forêt interdite, forcément il y avait des étrangetés qui se baladaient. Tant qu’elle ne se faisait pas attaquer, elle ne les provoquerait pas. Pas ce soir en tout cas, sa journée avait été rude, alors elle souhaitait satisfaire le Seigneur des Ténèbres et profiter de la nuit pour essayer de faire quelques heures de sommeil de suite.

Quelques minutes plus tard, Bellatrix trouva une femme assise au pied d’un arbre. Que faire, la tuer? Non, elle s’était promis de ne rien faire ce soir, et de rentrer le plus rapidement possible pour apporter le paquet du Mage Noir. Mais la sorcière attirait son attention, elle l’avait déjà vu quelques part.
Elle s’approcha donc d’elle. La lune était cachée à cet instant, et pourtant elle était d’une blancheur frappante, presque luisante.


- Tu es perdu mon enfant?

- Non, je profite de la nuit.

Bellatrix la regarda, ce visage ne lui était vraiment pas inconnu, mais où l’avait-elle déjà vu. Sa voix ne lui disait absolument rien, alors elle ne l’avait jamais rencontré.
Elle décida de poursuivre sa route, mais elle s’arrêta net en étant témoin de changements étranges…


- Que vous avez de grandes oreilles!

- Mon père avait de la famille lutin.

Moui, pourquoi pas. Un lutin et une sorcière? Etrange relation tout de même. Elle repensa alros à Kreattur, l’imaginant faire la cours à sa sœur. Cela eu pour résultat qu’un sourire amusé venait d’apparaître sur son visage sans expression.

- Que vous avez de longs membres!

- C’est parce que j’ai longtemps pratiqué le Quidditch.

Ce sport était réputé pour causer pas mal de dégâts corporels à ses joueurs, mais de là à avoir une telle déformation. Mme Pomfresh ne se trompait jamais dans les potions, et Sainte Mangouste était tout de même un grand hôpital… Peut-être que l’étrangère avait pratiqué le Quidditch dans un autre pays.

- Vous…. Vous avez une queue?!

Cette fois, la femme ne trouva aucune excuse à lui répondre pour expliquer ses anomalies. De toute façon , elle n’aurait pas pu le faire, même si elle le voulait. En effet, Elerinna venait de terminer sa transformation. Elle avait maintenant l’apparence d’un grand loup au pelage immaculé. Et elle grogna en direction de la mangemort.

Bellatrix se souvint alors où elle avait déjà vu cette tête, c’était sur la liste des personnes à récupérer dans leurs membres. La lycan les avait intéressé, mais personne n’avait réussi à mettre la main dessus. Il fallait bien sûr que sa tombe sur elle, tomber nez à truffe avec un loup-garou un soir où elle ne comptait pas se battre.

Le loup sauta sur la sorcière qui l’esquiva avec une agilité et une facilité déconcertante. La mangemort posa les courses de son Maître sous l’arbre qu’occupait Elerinna quelques instants auparavant, et pointa sa baguette sur l’animal. Devait-elle la tuer ou l’amener au Seigneur des Ténèbres? Elle n’eu pas le temps de réfléchir davantage que déjà l’animal blanc lui sautait une nouvelle fois dessus, Bellatrix lui lança le sort Doloris qui le frappa en pleine poitrine.

Elerinna, ou plutôt le loup-garou, poussa un cris plaintif et commença un pleurer. Les mêmes pleures qu’un chien peut pousser. La queue basse, et la tête également.
Bellatrix s’approcha d’elle.


- Aller, aller on est gentil le toutou! Je t’aurais bien enmené, mais je suis pas sûr que mon Maître aime les poils de chien. Pas de chance!

A ce moment là, les crocs de la loup-garou passèrent à moins d’un centimètre du poignet de la mangemort. Cette dernière trouva cela un peu fort et la pétrifia sur place. Elle rit, c’était une très jolie statue, sur laquelle se reflétait la lune. On aurait dit une statue de marbre des meilleurs sculpteurs.

- Au revoir mon loulou!

Elle posa un baiser sur la truffe de l’animal, rendant encore plus ridicule la situation dans laquelle se trouvait la sorcière sous sa forme lupine, et lui caressa la tête entre ses deux oreilles pointues.
Elle rit une dernière fois devant son chef d’œuvre, puis alla récupérer son petit sac.
La mangemort reprit sa route, tranquillement, au cœur de cette forêt sans pitié, un sourire au lèvres, le cœur léger. Elle avait été la seule à trouver la loup-garou, mais l’avait laissé là. Elle n’aurait pas été intéressante pour le Seigneur des Ténèbres.

Sa capuche était tombée dans le combat, alors elle la remonta sur son visage. Elle arriva un quart d’heure plus tard, auprès de son Maître, se gardant bien de lui raconter ses déboirs, se contentant de lui faire voir qu’elle avait une fois de plus remplie parfaitement ce qu’il lui avait confié à voir.

En passant devant une fenêtre et en voyant la pleine lune briller haut dans le ciel étoilé, elle songea à son œuvre qui était toujours pétrifiée. Le sort perdrait ses effets à l’aube, avec la forme d’animal de la sorcière. Avec un peu de chance, la sorcière servirait de diner à une des créatures de la forêt.


[1164 mots]
Revenir en haut Aller en bas

Invité
avatar



MessageSujet: Re: [Défis] ~ 30 baisers - Bellatrix Lestrange ~   Sam 30 Mai - 10:20

Titre: Douce illusion du cœur.
Couple: Bellatrix / Voldemort
Personnages concernés: Lord Voldemort, (+ Sid)
Rating: PG
Thème: #3 : Le baiser qui n’en est pas vraiment un
Tomes concernés: Tome 7
Cadre: Au manoir des Malefoy



Bellatrix était dans la chambre que sa sœur avait bien voulu lui céder le temps que les mangemorts se serviraient de leur manoir comme QG. Il fallait toujours un point de ralliement lorsque l’on était une organisation d’une certainement importance, et d'une importance certaine. Il avait été naturellement conclut que l’endroit serait la demeure de sa sœur. La mangemort aurait adoré que sa maison serve de repère au Seigneur des Ténèbres, mais encore fallait-il qu’elle en ait une. En sortant d’Azkaban elle n’avait pas vraiment prit le temps de consulter les petites annonces.

La sorcière avait du temps pour elle se soir. Elle n’aimait pas en avoir de trop, mais une petite heure par jour, elle ne crachait pas dessus. De son lit, elle pouvait entendre les cris de Sid qui se trouvait en dessous. Il devait faire "mumuse" avec son ombre devant la cheminée. C’est dingue ce que ce sorcier pouvait être dérangé. Pour qu’une folle le remarque, c’est qu’il était gravement atteint le pauvre petit. La mangemort se remémora alors leur passage à Poudlard, sous la protection d’Alecto Carrow, ils avaient pu faire pression sur la Mère de Cherise tranquillement dans le bureau de l’enseignante. Et ce jour là, Sid avait été particulièrement agité… La jeune sorcière ne risquait pas d’oublier son premier entretiens avec de vrais mangemorts!

Son regard se posa de nouveau sur celui qui la regardait depuis un moment. La sorcière lui sourit. Ce regard de serpent, aux pupilles en amende et à l’iris rouge… tout le monde le craignait, tout le monde en faisait des cauchemars, mais elle, elle le trouvait si profond, si intelligent, tellement conquérant, invincible! Comment ne pas tomber en extase devant un tel regard?! Et il n’était rien que pour elle, elle et elle seule!

Elle reporta son attention vers le dehors. La fenêtre était grande ouverte, laissant ainsi entrer les parfums printaniers, et la petite brise légère d’une fin d’après-midi. Un merle se mit à chanter joyeusement. En temps normal, notre sorcière aurait dégainé sa baguette et l’aurait pulvérisé en moins de temps qu’il n’en faut pour dire le nom du volatile. Mais aujourd’hui elle ne bougea pas. Ce chant, elle l’appréciait presque. Son âme était joyeuse et légère, tandis que toutes ses pensées n’allaient que vers un seul être. Un être tellement proche, mais souvent tellement éloigné d’elle, et de son cœur.

Bien sûr elle en souffrait, mais jamais, oh grand JAMAIS, elle n’oserait lui dire quoique ce soit à propos de ses petits sentiments. Le Maître n’aimait rien et surtout personne, c’était clair et net. Alors elle avait fait ce que toute femme aurait fait à sa place, elle avait gagné sa confiance, se rendant de plus en plus importante, et parfois même indispensable dans les desseins du Seigneur des Ténèbres. La sorcière était ainsi suffisamment proche de lui pour calmer quelques douleurs sentimentales.

La sorcière était mariée, certes. Mais avec Rodolphus, ils vivaient davantage l’un à côté de l’autre, plutôt que l’un avec l’autre. Inutile de revenir sur les circonstances de ce mariage que la mangemort regrettait parfois. Ce qui sauvait son époux, c’est qu’il n’était pas embêtant, il avait compris que sa femme n’était pas comme il se l’était imaginé, et la laissait faire sa vie. Dans le cas contraire, Bellatrix n’aurait eu aucun scrupule à se rendre veuve.

Le sorcier, à la peau si blanche maintenant, bougeait auprès d’elle, et pourtant il ne faisait aucun bruit. Elle savait ce qu’il était en train de faire, aussi ne changea-t-elle pas la direction de son regard. Il avait toujours ce chic, cette grâce que les ballerines moldus lui auraient envié si elles avaient eu l’immense chance de le connaître. Car oui c’était une privilège de le connaître, de le connaître comme Bellatrix le connaissait.

Parfois, quand ses rêveries l’enmenaient trop loin, ou que ses rêves l’assaillaient trop hardement, elle songeait à ce qu’il en serait s’il n’était pas ce qu’il était. C’était très difficilement immaginable. Le penser autrement, c’était le voir plus faible, et la sorcière ne supportait pas cette idée. Mais tout de même, s’il n’était pas le Maître incontesté, aurait-elle eu sa chance? C’était une question qui ne trouverait jamais de réponse, puisque les temps étaient ce qu’ils étaient, et que rien ne changerait maintenant.

Bellatrix se mit alors à caresser sa marque des ténèbres. Lien très précieux entre lui et elle. Quelle n’avait pas été sa joie, le jour où enfin, il lui avait apposé ce précieux présent dans sa chair! Le plus beau jour de sa vie sans nulle doute. A partir de cet instant elle avait été liée à ce sorcier à la vie à la mort. Lui promettant de le servir jusqu’au bout, et se promettant de faire tout pour lui, même s’oublier pour le satisfaire. Oui, cette marque était bien plus qu’un moyen pour lui, de l’appeler. Mais ça, personne ne pouvait le comprendre. Souvent, elle passait ses doigts dessus, ce geste insignifiant la rassurait, lui rappelait qu’il comptait sur elle plus que sur d’autres qui pourtant avaient également la chose au bras. Cette marque était le véritable équivalent d’une alliance! Dommage que plusieurs autres sorciers l’avaient aussi.

Elle détourna son regard de la fenêtre pour l’accorder tout entier au sorcier quand on cogna violement contre la porte.


- Bella! Bellaaaaaaaaa! Il veut te voir! Bellaaaaaaaaaaaaaaaa!!!

C’était Sid bien sûr. Plus discret que lui, ça n’était pas possible. Mais aujourd’hui, en plus d’hurler, il voulait visiblement défoncer la porte. C’est Lucius qui serait ravis si le petit Avery y parvenait. Cette idée l’amusa beaucoup, et elle espéra un instant qu’il parvienne à en venir à bout. Mais elle se ressaisit rapidement et répondit d’une voix glaciale.

- Dis lui que j’arrive et retourne jouer.

Il avait bien sûr passer l’âge pour cela, mais Bellatrix prenait un malin plaisir à toujours le traiter comme un gamin. Ce qu’il n’était pas loin d’être toujours malgré son grand âge….

Les tambourinements cessèrent. Il était partit. Alors la sorcière se leva et serra le sorcier, qui la regardait toujours, contre sa poitrine. Elle lui sourit, puis l’embrassa. Bellatrix se dirigea ensuite vers la commode que la pièce comportait, agita sa baguette pour dévérouiller le tiroir qu’elle avait prit soin d’ensorcelé, et y posa avec beaucoup de précaution le sorcier. Il la regardait toujours, toujours avec le même regard, les mêmes gestes, lui qui n’était qu’image couchée sur le papier.

La mangemort avait trouvé cette représentation animée de son Maître dans un journal, elle l’avait bien sûr découpée, et maintenant la regardait quand son cœur se faisait trop lourd. Elle referma le tiroir, et le protégea de nouveau par le maléfice. Elle respira un instant calmement pour redevenir celle qu’il souhaitait voir, puis elle quitta la chambre pour rejoindre le vrai sorcier, qui l’attendait au salon pour lui confier une nouvelle mission.

La femme éprise redevenait en un clin d'oeil la terrible mangemort en qui il avait une grande confiance. Parfois elle se trahissait un peu, laissant échapper un regard qui en disait long sur ses ressentis, mais le plus souvent, rien ne passait.


[1180]
Revenir en haut Aller en bas

Invité
avatar



MessageSujet: Re: [Défis] ~ 30 baisers - Bellatrix Lestrange ~   Ven 5 Juin - 21:29

Titre : C'est la petite Bella qui a perdu son chat.
Couple : Bellatrix / Dumbledore
Personnages concernés: Albus Dumbledore / Sirius Black
Rating : G
Thème: #1 Où est la sortie s'il vous plait?
Tomes concernés : aucun
Cadre : Première année de Pouldard pour la petite Bellatrix Black



Oui le titre rappelle un peu une chanson enfantine, mais c'est normal. Bellatrix n'avait alors que onze, et elle avait perdu son minet. Tout commença un bel après-midi d'automne. La toute jeune Bellatrix avait été envoyé depuis très peu de temps dans la maison Vert et argent. Quelle joie pour cette petite demoiselle qui ne s'imaginait pas dans une autre maison que celle-ci. Son stupide cousin, Sirius avait rejoind la maison Rouge et Or. Pas tellement étonnant en fait, il ne faisait jamais rien comme tout le monde.

Bellatrix faisait des efforts pour ses courts, et elle n'était pas du tout une mauvaise élève, elle était même très studieuse! Elle exécélait particulièrement dans toutes les matières qui traitaient de près ou de loin la magie noire. Déjà un petit penchant?

Cet après-midi là, la jeune fille révisait son sort de lévitation sur un branche. Elle était assise au pied d'un arbre dans les jardins de l'école. Elle s'était placée à l'ombre, déjà soucieuse que son teint garde sa pâleur. Sa baguette était levée vers un petit bout de bois qui volait à deux centimères du sol. Ca n'était franchement pas très brillant, mais la toute jeune sorcière était fière de cette performance, surtout que trois autres bouts de bois jonchaient le sol, ils étaient calcinés.

Sa chatte lavait accompagné. L'animal était de robe gris tigrée, et avait de grands yeux vers émeraudes. Bellatrix avait voulu enmener cette animal car c'était la plus calme. Sa compagne répondait au doux nom de Pénéloppe, c'était la future mangemort qui l'avait choisis, elle voulait un nom humain à consonnance antique.

La petite boule poil sommeillait aurpès de sa maitresse qui révisait, jusqu'à ce qu'une explosion est lieue juste à côté de la chatte, qui sauta et s'enfuit. Bellatrix lacha son sort et se releva très en colère.


- Sirius! Descent de l'arbre!

Effectivement, son cousin était bien dans l'arbre. Ca ne pouvait qu'être lui pour oser terroriser un chat. Elle avait mis ses petits points sur ses hanches et le regardait avec un regard noir.

- Va la chercher!

- Je suis allergique ma pauvre Bella, je peux pas! Avait-il déclaré d'un ton hillare et faussement désolé.

La jeune sorcière lui balança ses bois de bois calcinés, et partit à la recherche de Pénéloppe. Elle ne connaissait pas suffisement bien le château pour la retrouver facilement. Quel imbécile ce Sirius, elle allait y passer tout l'après-midi.

Elle l'appela plusieurs fois, allant voir dans les toilettes, et fouillant la salle commune et le dortoir de sa maison, mais rien.

La jeune sorcière commençait à désespéré, quant en passant devant le bureau du directeur de l'école, elle l'entendit parler.


- Tu es bien curieuse toi! Tu viens d'où?

Etait-ce la curiosité? Ou tout simplement l'instinct de sentir que c'était à Pénéloppe qu'il s'adressait? Toujours est-il qu'elle osa entrer dans le bureau pour voir. Et elle avait plutôt bien fait, le vieux mage tenait son animal par le cou, mais n'était pas agressif. Elle toussota pour se faire remarquer, et très timidement commença à s'excuser. Oui, oui Bellatrix avait un peu de respect pour les anciens à cette époque.

- Excusez-moi... je crois que c'est mon chat... je...

Mais le sorcier lui avait sourit gentiment et lui tendait l'animal qui la regardait de ses grans yeux émeraudes. Bellatrix hésita un instant, se demandant si ça n'était pas une parade pour la punir ensuite, puis voyant que le directeur ne faisait rien d'autre, elle sauta vers lui, prit son minet et déposa un bisou sur la joue barbue du sorcier.

- Merci!

Elle avait un sourire resplendissant, et toute la fougue de l'enfance. Elle avait d'ailleurs réagit comme une enfant, à la fois soulagée de récupérer son chat, mais également de ne pas se faire punir.

Elle allait sortir quand le sorcier l'arrêta en chemin en lui disant de ne plus jamais entrer dans son bureau sans y être invité. La petite demoiselle promis de bon coeur, le directeur l'impressionnait trop. Elle reprit son chemin et sortit.

Seulement deux secondes après, une petite tête brune réapparaissait.


- Eh... c'est par où qu'on retourne chez les Serpentards?

La petite fille avait chercher Penéloppe sans regarder où elle allait, et maintenant elle n'avait aucune idée de comment retourner dans sa salle commune. Le sorcier leva les yeux aux ciel, ces premières années étaient tous les mêmes! Et lui indiqua le chemin qu'elle devait enprunter.

[734 mots]
Revenir en haut Aller en bas

Invité
avatar



MessageSujet: Re: [Défis] ~ 30 baisers - Bellatrix Lestrange ~   Ven 5 Juin - 21:37

Titre : Sacré sort, et rires à en perdre la tête!
Couple : Bellatrix / Dumbledore
Personnages concernés: Dumbledore, Drago, Rogue
Rating : PG
Thème: #8 embrasse-moi
Tomes concernés : 6 (un peu beaucoup modifié =) )
Cadre : Avant la mort du pauvre Dumbledore



Les mangemorts avaient pénétrés l'enceinte de l'école grâce au petite Drago Malefoy. Bellatrix devait avouer qu'elle était plutôt surprise par son neveu. Elle qui le pensait tout juste bon à suivre les autres, il avait réussit quelque chose pour une fois. Elle avait déjà été un peu surprise lorsqu'elle lui avait donné des cours d'occlumancie, il s'était révélé être très doué. D'un autre côté, il n'avait pas trop le choix, avec un professeur comme Bellatrix.

Les mangemorts progressaient tranquillement dans l'école, devant tout de même régler le problème de certains mages blancs qui avaient voulu venir jouer les héros! Oh ça n'était pas l'attaque finale, qu'ils se rassurent tous, là c'était un exercice grandeur nature, un petit échauffement en sommes.

Bellatrix faisait partit du groupe qui avait suivis Dumbledore jusqu'au sommet de la tour, Drago devait tuer son directeur, mais il semblait avoir quelques difficultés pour cela. La bravour connaissait des limites certaines chez ce petit. Et alors que tous commençaient à s'impatienté, un sort retentit dans l'escalier et toucha toutes les personnes présentes sur la tour. Le sort du Rictusempra, venait de les toucher. Quel lâche celui qui avait lancé ce sort. Il comptait donc les tuer par le rire? Mourir de rire, franchement c'est pas très fin! Surtout pour des mangemots...

Toujours est-il que cela avait marcher, et chacun commençait à rire sans savoir pourquoi ni comment s'arrêter. Il faut dire que pour énoncer un sort tout en explosant de rire, c'était plutôt hardue comme tâche!

Le sort a pour désavantage certain de faire s'étouffer les personnes qui en sont touchées, et après quelques minutes, les esprits commençèrent à se brouiller. Si bien que notre mangemort ne savait plus trop ce qu'elle disait, comme toutes les autres personnes présentes d'ailleurs.
Drago était écroulé au sol, Dumbledore se retenait sur la muraille, et les autres n'étaient pas dans une position beaucoup plus noble.

La sorcière se dirigea vers le sorcier le plus proche: Dumbledore, et se raccrocha à la pierre comme lui, leurs jambes commençaient à ne plus pouvoir les soutenir, et pourtant ils étaient tous secoués de rires violents. Leurs regards pleins de larmes se croisèrent, et la sorcière déclara tout en riant.


- oh! j'avais jamais remarqué que t'avais les yeux aussi bleus! Viens là mon p'tit Albus que je t'embrasse!

A ce stade, même l'alcool n'aurait pas donné un effet plus fort sur eux, et la mangemort attrapa la tête du vieux sorcier entre ses mains, et lui offrit un fougueux baiser. Elle le regarda, et rit de plus belle, tout comme le sorcier. Au fond elle était écoeuré de ce qu'elle venait de faire, mais son esprit n'était plus très connecté à ses gestes.

Rogue arriva dans cette assemblée de délurés, et parvint à annuler le sort. Bellatrix se redressa et regarda le directeur. C'était pas possible elle n'avait pas fait cette horreur? Elle s'en écarta comme s'il avait la peste et vérifia que personne n'avait fait attention à ce passage. Personne ne les regardait, et c'était tant mieux!

Le cours des choses put reprendre son droit, et le vieillard poussa son dernier soupir grâce à son ami le plus dévoué.


[526 mots]
Revenir en haut Aller en bas

Invité
avatar



MessageSujet: Re: [Défis] ~ 30 baisers - Bellatrix Lestrange ~   Ven 5 Juin - 21:53

Titre : Just married
Couple : Bellatrix / Rodolphus
Personnages concernés: Rodolphus / Narcissa
Rating : PG
Thème: #13 la pire erreur de ma vie
Tomes concernés : aucun
Cadre : Mariage de miss black avec monsieur Lestrange

[Je n'ai pas eu de réponse de Rodolphus quant à ma demande, alors je fais ce topic toute seule. Si il s'avérait qu'il souhaitait que je le supprime, je le ferai! ^^ Mais Bella est son épouse, alors je trouve ça bizarre, s'il n'y a aucun post sur lui! =)]



Le grand jour était arrivé! Oui, la jeune et jolie Bellatrix allait s'unir par les liens sacrés du mariage avec Rodolphus Lestrange. Jeune homme qu'elle connaissait depuis des années, puisque rencontré grâce à leur deux familles alors qu'ils n'étaient qu'enfants. La sorcière n'avait pas eu beaucoup le choix, si ça n'était pas lui, ça serait son frère. On a des obligations à respecter lorsque l'on fait partie d'une famille de sang pur ultra-conservatrice. Les sangs aussi pur que celui de leur précieuse famille, étaient rares! Il ne fallait donc pas laisser passer un aussi bon parti.

La jeune femme doutait terriblement alors que sa soeur Narcissa s'exitait tout seule de voir tant de bonheur. Sa soeur devait vraiment être aveugle pour ne pas voir la détresse de son aînée. Mais Bellatrix mit ça sur le compte du jeune âge de Narcissa, elle ne pouvait pas comprendre tout ce que cela voulait dire pour la nouvelle mangemort.

Oui, car il fallait bien une bonne nouvelle dans son existence, elle rejoignait les rangs du Seigneur des Ténèbres, avec son mari. Y aller seule lui aurait convenu tout à fait, mais la famille se faisait une gloire de montrer que les deux jeunes mariés respectaient les engagements de la famille ensemble.

Bellatrix n'avait pas voulu mettre une robe blanche, et pourtant elle n'avait encore une fois pas eu le choix... Elle qui ne portait que du noir depuis des années, elle se trouvait bien étrange avec ce vêtement.

La sorcière restait silencieuse, tandis que bon nombres des membres de la famille venait la voir pour savoir si elle était stressée, pour voir comment elle était "belle". Mais elle ne leur répondait pas, son regard était perdu dans le reflet d'elle-même que lui offrait le miroir. Se marier était certainement une bonne chose, mais peut-être qu'elle n'en avait pas envie de cette bonne chose, en tout cas peut-être pas avec cet homme.

On pouvait prendre ces réflexions, pour une hésitation normale de jeune mariée, mais il n'en était rien! Certes elle le connaissait bien et savait qu'il ne lui causerait pas d'ennuis, mais ça n'allait pas plus loin. Elle avait rencontré celui qui ferait toujours battre son coeur, elle en était certaine. Mais cet homme n'était pas Rodolphus, et surtout... il était tout à fait inaccessible. Double tristesse pour une jeune mariée.

Vint le moment où elle ne pourrait plus reculer. La cérémonie avait lieu en très petit commité. Les paroles s'enchainaient, et les enchainaient petit à petit un plus l'un à l'autre. Aucun des deux fiancés ne regardait l'autre, à croire que Rodolphus était dans le même état d'esprit. Arriva le moment d'échanger les alliances. Un simple anneaux d'or du plus banal effet. Et enfin le célèbre "vous pouvez embrasser la mariée".

Bellatrix entendit alors sa soeur pleurnicher au premier rang. Il n'y avait pourtant vraiment rien de touchant là-dedans. La sorcière faisait bonne figure et osa regarder l'homme qui était maintenant son mari.
Ils s'embrassèrent et à cet instant précis, Bellatrix pensa que c'était certainement la plus grosse erreur de sa vie!

La fête se poursuivit, le temps continua de filer, Azkaban fit son oeuvre... et les deux jeunes époux ne changèrent pas. Une certaine amitié avait toujours subsisté entre eux, mais rien de plus. Une union pour rien, une union gâchée...


[550 mots]
Revenir en haut Aller en bas

Invité
avatar



MessageSujet: Re: [Défis] ~ 30 baisers - Bellatrix Lestrange ~   Sam 6 Juin - 21:08

Titre: It was only a kiss…
Couple: Bellatrix / Voldemort
Personnages concernés: Voldy chéri!
Rating: PG
Thème: #26 Pacte avec le diable
Tomes concernés: 5,6,7... Peu importe
Cadre: Chez les Malefoy, un soir très calme…



Bellatrix était seule dans le manoir tout entier. Et curieusement, elle ne trouvait vraiment rien à faire pour s’occuper. Tous avaient été envoyé en mission, sauf elle. La sorcière préférait penser que c’était parce que son Maître allait lui en confier une bien plus délicate et de confiance. Elle était assise dans le salle, face au fau qui crépitait dans la cheminée. Ses jambes étaient passées par-dessus un accoudoir, et elle tournait une mèche de cheveux entre ses doigts. Il n’y avait absolument aucun bruit dans la demeure. C’est dans ces instants très rares, qu’on pouvait se rendre compte de la superficie de l’endroit.

Alors qu’elle était plongée dans ses pensées, la mangemort entendit comme un frottement sourd à l’étage au-dessus. Elle était seule, comment pouvait-il y avoir un tel bruit? Elle se leva sans bruit, sortit sa baguette et avança doucement. Arrivée à l’étage à pas de velours, elle entrebailla la porte, qui pour une fois ne grinça pas. Le Maître était là, assis dans un fauteuil, face au feu qui crépitait dans la cheminée. Bellatrix se sentie toute chose, sans le savoir ils avaient été dans la même position mais à des endroits différents. Oui l’amour rend bête…

Le frottement qu’elle avait entendu n’était autre que le long corps de Naguini, qui rempait tranquillement dans la pièce sans accordé aucune attention à la mangemort, qu’il n’avait d’ailleurs pas vu.


- Tu peux entrer Bellatrix.

Le cœur de la sorcière fit un bond. Le Seigneur des Ténèbres avait deviné la présence d’une personne, mais en plus avait deviné qui était cet intrus. La mangemort entra doucement, trop heureuse d’y avoir été invitée, mais quelque peu angoissée aussi.

- Je ne veux pas vous déranger Maître.

Comme elle avait pu le deviner depuis son poste d’observation, lui non plus ne faisait rien. Elle arriva à son niveau et le regarda. Ses yeux de serpent fixaient les flammes qui dansaient devant lui. Il avait l’air calme, Bellatrix l’avait rarement vu aussi détendu.

- Tu sais pourquoi je suis si calme?

Mais décidément! Il lisait dans ses pensées ou quoi? Elle maitrisait pourtant parfaitement l’occlumencie…. Son cœur avait fait un second bon. Quoi répondre, elle ne savait pas, non. Elle se posait d’ailleurs cette question… Vite une réponse intelligente!

- Une bonne nouvelle mon Maître?

Sa voix était douce, elle retenait toutes les émotions qui se bousculaient en elle. Très bonne actrice que cette femme là, elle aurait pu faire une carrière brillante si elle avait mit ce don à profit d’une autre cause que de cacher ses sentiments.

- Oui…

La mangemort le regarda, mais n’osa pas demander quelle était cette bonne nouvelle. S’il y avait bien une chose à éviter avec le Seigneur des Ténèbres, c’était bien de lui poser des questions. C’est lui qui en posait; et si son discours était vague, c’est qu’il le souhaitait ainsi.
Comme la sorcière restait muette, comme son maître, elle décida de s’assoir à même le sol. Elle mit ses jambes de côté et tout son corps était tourné vers celui qui l’attirait inexorablement.

Le serpent et le feu étaient les seuls à briser le silence de cette pièce. La sorcière regardait son Maître, qui regardait le foyer brulant. Bellatrix le trouvait magnifique à cette instant. Des flammes passaient dans les yeux de son Maître, mais pour une fois, elle n’était pas le reflet de son âme. Son teint était impressionnant, prenant chaque teinte que prenait le feu, sa pâleur habituelle était envolée devant une palette de rouges-orangés. Maintenant, notre mangemort ne s’ennuyait plus du tout, la contemplation de son Maître suffisait à la combler.

Soudain, sans même la regarder, il lui adressa la parole avec un visage qui n’exprimait absolument aucun sentiment.


- Il faudra que je parle à ton mari.

- Je vous l’enverrai dès qu’il sera rentré.

Elle n’avait rien laissé passer non plus, mais elle avait prit une sacré douche froide. Parler de son mari, Rodolphus, alors qu’elle était en plein rêve éveillée… Remise de ses émotions, elle cru voir un rictus de sourire sur les lèvres si fines de son Maître. Était-il en train de se jouer d’elle? En d’autres circonstances, la sorcière aurait exploser en cris, mais là, c’était son Maître, il avait tous les droits sur elle. Et la sorcière le laissait faire. Même s’il se moquait peut-être d’elle, au moins il s’occupait d’elle!

Après un moment à regarder, tout deux, le feux. Bellatrix sentit la main gelée de son Maître se glisser dans son cou. Elle tourna doucement la tête vers lui pour savoir ce qu’il en était. Il avait les yeux rivé sur son tatouage, résidu d’Azkaban. Souvenir qu’elle ne voyait heureusement que dans le reflet d’une glace.


- Quatre-vingt treize…. Quatre-vingt treize… J’ai eu pendant un moment quatre-vingt treize mangemorts sous mes ordres.

Il parlait plus pour lui que pour quelqu’un d’autre, et la sorcière en profita pour se noyer dans ce regard écarlate. Elle n’avait jamais songé à savoir combien ils étaient… plus ou moins? Aucune idée.
C’est alors que survint l’irréparable! La mangemort ne put pas se contrôler, et en un éclair elle s’était redressée et ses lèvres trouvèrent celles de son Maître. Juste un instant, un instant sacré, mais qu’elle regrettait déjà.

Bellatrix s’était reculée d’au moins trois pas du Seigneur des Ténèbres, son regard était fuyant. Quelle honte! Un dramatique moment d’égarement, une faiblesse passagère qui allait lui coûter chère!


- Pardonnez moi, Maître! Je ne sais pas ce qu’il m’a prit…Je… Ca ne se reproduira plus!

Bellatrix ne semblait jamais autant vulnérable, que lorsqu’elle se retrouvait seule face au Mage Noir et qu’elle avait quelque chose à se repprocher. Ce qui était rare, puisqu’elle faisait en sorte de ne jamais faire quoique ce soit de mal, qui puisse être entendu par son Maître.

- Je l’espère Bella, je te pensais au-dessus de ça.

Le cœur de la mangemort se brouillait tout seul. Le Seigneur des Ténèbres ne la regardait même pas, et ses paroles étaient bien pire que tous les doloris qu’elle avait pu recevoir dans sa vie. Et Dieu sait qu’elle avait encaissé!

- Je le suis Maître, je ne ferai jamais plus rien de tel!

- Il serait préférable en effet, je ne voudrais pas être obligé de me séparer de mon meilleur élément pour un tel acte.

Il la menaçait? Bellatrix se sentit défaillir mais tint bon. Bellatrix aurait voulu se jeter aux pieds de son Maître pour implorer son pardon et lui prouver au combien elle lui était dévouée. Mais elle ne bougea pas. Rien.

- Promet que tu ne le feras plus.

C’était une chose dont elle était bien sûr incapable, elle aurait toujours envie de renouveller cette délicieuse, mais au combien dangereuse expérience. Mais, toujours à prendre sur elle, la sorcière se resolue à faire comme elle l’avait toujours fait. Elle se contrôlerait, se surveillerait davantage, pour ne plus commettre l’irréparable. Son poste en dépendait maintenant, et certainement sa vie…

- Je promet…

Elle baissa la tête, de honte, mais également parce qu’elle ne pouvait plus supporter cette vue si délicieusement attirante.
Naguini passa juste devant elle, afin de retrouver son Maître qui la prit dans ses bras et lui caressa sa tête écailleuse. La mangemort aurait donné cher pour se retrouver à la place du reptile. Mais il était temps de refouler tout ça au fin fond de son cœur et de quitter les lieux. Ce qu’elle fit, sans adresser un nouveau regard à son Maître, ni même une parole.


[1248 mots]
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [Défis] ~ 30 baisers - Bellatrix Lestrange ~   

Revenir en haut Aller en bas
 
[Défis] ~ 30 baisers - Bellatrix Lestrange ~
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Défis] ~ 30 baisers - Bellatrix Lestrange ~
» Bellatrix Lestrange
» Wanted : Bellatrix Lestrange
» Bellatrix Lestrange
» (F) Taylor Warren - Bellatrix Lestrange

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
HP-Hogwarts :: Hors-jeux :: Les galeries :: Défi - Les 30 baisers :: Les anciens 30 baisers-
Sauter vers: