AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  






Partagez | 
 

 Cours pour les premières années (1er cours)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
AuteurMessage

Invité
avatar



MessageSujet: Re: Cours pour les premières années (1er cours)   Ven 21 Juil - 21:31

*Heum….mais pourquoi donner tant de nom au ministère ?
Je n’en vois pas l’utilité !*
Iris avait levé la main pour répondre et le professeur Hagrid lui a donné la permission, alors elle dit :
-Je pense que c’était une faute très grave, inviter tout animal marchant sur deux jambes en tant qu’ « être » n’était pas une très bonne idée.
Le troll peut marcher sur deux jambes mais ne pourrais en aucun cas faire preuve de civilisation dans un entretien.
Il est fort probable qu’une totale bagarre a dus éclater, et qu’une totale consternation régnait, à mon avis c’est normal puis que les troll ne bénéficie pas d’une intelligence digne de ce nom.

C’était évident et Iris était sûr que quelque chose de ce genre a du se passer.
Elle se dit que vraiment le ministère était rempli d’un tas d’incompétents !
A cette pensée elle du réprimer un éclat de rire !
*hahaha…..*
Revenir en haut Aller en bas

Invité
avatar



MessageSujet: Re: Cours pour les premières années (1er cours)   Mer 26 Juil - 14:11

Esfir avait écouté vaguement ce que les autres disaient. Mais elle trouva injuste qu’une idiote de Serdaigle, même pas sûre de sa réponse est fait gagner des points et pas elle, alors qu’elle aussi avait donné de bonne réponse. Il y avait même la miss-je-lève-la-main-pour-rien-dire qui se faisait bien voir par le professeur, d'ailleurs elle répétait pratiquement ce qu'Esfir avait dit un peu plus tôt. C'était n'importe quoi. Elle était décider à se plaindre, après tout, si elle avait participé ce n’était pas pour déballer sa science mais bien pour gagner des points à Serpentard.
Elle détestait la manière de la Bouletdor de ce mettre en valeur.

*Faut que je lui règle son compte à celle là*

Esfir gardait un sourire inflexible. Elle gardait son sang froid. Elle devait s’y attendre de toute façon que le professeur favorise les Gryffondor avec leur prétendu courage et les Serdaigle qui étaient censés être intelligent. Rogue faisait pareil avec les Serpentard, mais lui c’était différent. Il était directeur de la maison. Alors que ce gros balourd n’était professeur que depuis deux ans d’après les dires de sa sœur Ksénia.
Elle leva la main bien décidée à demander pourquoi, elle, n’avait pas eu de points.

-Excusez moi professeur, mais pourquoi…. Miss Harkins a eu des points, alors que moi aussi, est donné une bonne réponse. Ce n’est pas logique. Enfin, je pense.

Esfir avait parler d’un ton polie, et posé. Elle savait qu’elle ne devait pas s’énerver. C’était la meilleure façon de faire perdre des points. Bizarrement, elle restait toujours calme quand il y avait quelque chose en jeu. Là l’honneur de sa maison, qu’elle considérait la meilleure.
Revenir en haut Aller en bas

Rubeuu H
avatar



MessageSujet: Re: Cours pour les premières années (1er cours)   Mer 26 Juil - 15:20

J’allais répondre à mademoiselle Mc Loggan que sa réponse s’avérait être exacte seulement, mademoiselle Nabirotchkina me coupa la parole en me disant qu’elle aussi méritait des points.

Mademoiselle Nabirotchkina, j’allais justement vous accorder 5 points pour votre précédente réponse mais j’accorde également 5 points supplémentaire à Mademoiselle Mc Loggan, lui dis-je en la regardant droit dans les yeux. Très bien reprenons le cours, dis-je en toussotant pour m’éclaircir un peu la voix. La salle de réunion se trouva en effet envahi par des gobelins qui avaient amené avec eux autant de créatures à deux jambes qu’ils avaient pu trouver. Bathilda Tourdesac nous raconte la suite dans son Histoire de la magie :

Il était difficile d’entendre quoi que ce soit dans le vacarme provoqué par les hurlements rauques des Diricawls, les gémissements des Augreys et les chants criards et incessants des Fowoopers (ou Focifères). Pendant que les sorciers et les sorcières s’efforçaient de consulter les papiers disposés devant eux, divers lutins et fées tourbillonnaient autour d’eux en gloussant et jacassant. Une douzaine de trolls commencèrent à dévaster la salle à l’aide de leurs massues tandis que des harpies rôdaient un peu partout à la recherche d’enfants à dévorer. Au moment où le chef du conseil se levait pour ouvrir la séance, il glissa sur une crotte de Porlack et se précipita hors de la salle en poussant des jurons.

Comme nous le voyons, la possession de deux jambes ne pouvait nullement garantir qu’une créature magique s’intéresserait aux affaires qui préoccupaient les instances dirigeantes de la sorcellerie.
Découragé et amer, Burdock Muldoon renonça à toute autre tentative d’intégrer au Conseil des membres extérieurs à la communauté des sorciers.
Le successeur de Muldoon, Elfrida Clagg, s’efforça de redéfinir le terme d’ « être » dans l’espoir d’établir des liens plus étroits avec d’autres créatures magiques. Les « êtres », déclara-t-elle, étaient ceux qui parlaient une langue humaine. Quiconque pouvait se faire comprendre des membres du Conseil était de ce fait invité à se joindre à la prochaine réunion. Mais cette fois encore, des difficultés ne tardèrent pas à apparaître. Les trolls, à qui les gobelins avaient enseigné quelques phrases simples, commencèrent à détruire la salle. Des Jarvey se faufilaient entre les pieds de chaises en mordant toutes les chevilles qui se trouvaient à leur portée. Une importante délégation de fantômes (qui avaient été interdits d’entrée de temps de Muldoon pour la raison qu’ils ne marchaient pas sur deux jambes mais glissaient dans les airs) assista à la réunion, mais s’en alla bientôt, outrée par ce qu’elle appela plus tard « l’impudente prétention à vouloir satisfaire les besoins des vivants sans accorder la moindre importance aux aspirations des morts ». Les Centaures qui avaient été classé comme « animaux » par Muldoon et que Madame Clagg définissait désormais comme des « êtres », refusèrent d’assister au Conseil pour protester contre l’exclusion des sirènes et des tritons qui étaient incapables de converser autrement qu’en langue aquatique lorsqu’ils se trouvaient à l’air libre. Il fallu attendre…,
dis-je en m’arrêtant dans mon discours.

Je posais alors une autre question :


Quelle année fallu-t-il attendre ?
Revenir en haut Aller en bas

Invité
avatar



MessageSujet: Re: Cours pour les premières années (1er cours)   Mar 8 Aoû - 21:01

Rawane retourna la question dans sa tête. Une fois, deux fois, trois fois. Elle ne trouvait pas. Personne ne répondait. Le silence pesait sur la classe, bien qu'elle soit en plein air. La mine ravie de Hagrid commençait à être une mine déconfite et cela faisait de la peine à Rawane. Elle réfléchit, réfléchit encore et reréfléchit une drnière fois. Non, vraiment, elle ne savait rien de cette date. La seule date qu'elle avait jamais lue était... Oh! Elle pouvait toujours essayer après tout...

Elle leva la main et attendit qu'on l'interroge avant de dire:


-"Professeur, je n'ai aucune idée de la date mais cela devait être au maximum une cinquantaine d'années avant 1692, date à laquelle fut établi le code internationnal du secret magique. Il y a eut des discussions au sujet de créatures magiques durant 7 semaines et les êtres de l'eau y étaient conviés. Donc. Cela doit être avant cette date."

La réponse de Rawane n'avait certes, pas servit à grand chose mais au moins peut-être allait-elle ramener le sourire aux lèvres de Hagrid qui avait presque l'air désepéré.

-*Pourquoi je n'ai pas écouté en histoire de la magie?*
Revenir en haut Aller en bas

Invité
avatar



MessageSujet: Re: Cours pour les premières années (1er cours)   Mar 8 Aoû - 22:56

Dante se trouvait là, entre le flot de parole que la serdaigle, la gryffondor et la serpentard déversaient comme une évidence sur le professeur. Se bagarrant presque pour pouvoir dire leurs avis et accorder des points à leurs maisons, Dante les trouva pathétique. Ce qu'il voulait dans un cours comme celui-ci, c'est d'abord apprendre. La connaissance, il en avait, mais il voulait éclaicir les zones d'ombres.

" Désolé de vous interrompre professeur, mais, j'ai une question. Si vous le permettez, j'aimerais vous demandez pourquoi les sorciers ont mis tant de temps à répertorier les espèces en être ou non être? Prenons par exemple les centaures, éloignés de la communauté moldu et également celle des sorciers, notre avis et nos lois leurs sont étrangères. Alors pourquoi prenons nous un engagement pour les classifier si les êtres consernés ni voit aucun interêt? Qu'elle est le besoin qui a poussé les hommes a vouloir éclaicir un point comme celui-ci. "

Dante était consternée par ce point de vue. Des dates et Des réunions entreprient pour en arriver un point aussi futile. Il n'arrivait pas à comprendre.

" Voyez-vous, j'aimerais que vous m'aidez à comprendre en quoi cette classification douteuse à telle un interêt. Et sur quelle position pouvait-il juger les êtres, sur quels critères? Désolé si ma question est trop profonde mais, à vrai dire, j'espérais avoir votre avis sur un point que les livres n'ont peu éclaicir. "
Revenir en haut Aller en bas

Invité
avatar



MessageSujet: Re: Cours pour les premières années (1er cours)   Sam 2 Sep - 14:11

Eileen Creed maintenant élève de la maison Poufsouffle à Poudlard se présenta largement en retard aux cours de soins aux créatures magiques (quelle bonne impression vas-tu donner!), elle avait parcourut des kilomètres dans le château avant de réaliser que le cours avait lieu dehors près de la cabane de Rubéus Hagrid (le même homme à l'air sympathique qui les avait fait traverser le lac de Poudlard dans de petites barques {ne pouvant comporter pas plus de quatres à cinq élèves de première année}). Elle courrut en ralentissant dans la descente de l'escalier incrusté dans la terre même et se trouva dans la cour du professeur Hagrid. Elle fit le moins de bruit possible pour ne pas se faire répèrer et gronder en se dissimulant dans la petite troupe d'élèves présente au premier cours de soins aux créatures magiques...Ainsi (enfin) en classe elle écouta attentivement le garçon qui venait de prendre la parole. [...]répertorier les espèces en êtres ou non être?[...]avait-il dit? C'était dont çà qu'on étudiait aujourd'hui? Les espèces (créatures) pouvant être considérés comme des êtres (humains?) ou non?..Des centaures? Ces...êtres vivants existaient donc vraiment?..Elle sembla attendre autant que ce jeune garçon la réponse de leur professeur (le regard noisettes fixé sur lui prête à boire toutes les paroles qu'il pourrait formuler dans sa réponse de professeur..)
Revenir en haut Aller en bas

Rubeuu H
avatar



MessageSujet: Re: Cours pour les premières années (1er cours)   Dim 1 Oct - 20:10

Et bien, vous vous êtes trompée d’à peu prés un siècle, c’était en 1811, mademoiselle Harkin, vous n’aurait donc pas de point pour votre réponse, mais ce que vous avez dit est exacte mais ce n’était pas ma question principal, dis-je me retournant vers un jeune homme, oui monsieur Méryona, ce n’est rien un professeur se doit d’être interrompu de temps en temps. En ce qui concerne les Centaures c’est une longue histoire, car se sont eux qui n’ont pas voulu être déclaré en temps qu’être et devenir par la même égaux aux sorciers. Mais à part eux les autres êtres comme les êtres de l’eau voulait être reconnu aux mêmes statut que les sorciers, de mêmes que les Gobelins… Il est vrai que les sorciers du ministères n’ont pas toujours était très clair sur les raisons qui les ont poussé à faire de tels démarches, peut-être voulait-il prouver que l’être humain est supérieur aux animaux. Le but premier, dû moins c’est ce que je pense c’était de protéger les moldu, des espèces dangereuses et pour cela il fallait trouver un classement. J’espère avoir répondu à vos questions Mr Méryona, lui dis-je en le regardant droit dans les yeux. Bien, je vais donc poursuivre le cours et ceci clôturera le premier cours :

1811 pour qu’apparaissent des définitions acceptable par la grande majorité de la communauté magique. Gorgan Stump, qui venait d’être nommé ministre de la Magie, décréta qu’un « être était « une créature dotée d’une intelligence suffisante pour comprendre les lois de la communauté magique et pour prendre une part de responsabilité dans l’élaboration de ces lois ». Les représentants des trolls furent interrogés en l’absence des gobelins et jugés incapables de comprendre quoi que ce soit à ce qu’on leur disait ; aussi les classa-t-on parmi les « animaux » en dépit de leur faculté de marcher sur deux jambes ; les sirènes et les tritons furent invités par l’intermédiaire d’interprètes, à devenir des « êtres » pour la première fois de leur histoire et s’appelèrent désormais les « Etres de l’eau » ; les fées, les lutins et les gnomes, en dépit de leur apparence humanoïde, se trouvèrent classés d’office dans la catégorie des « animaux ».
Bien entendu, la question ne fut pas définitivement réglée pour autant. Nous connaissons tous les théories de certains extrémistes qui militent pour que les Moldus soient considérés comme des «animaux », pas mêmes fantastiques ; nous savons également que les centaures ont refusé le statut d’«être » pour revendiquer celui d’«animaux » ; les loups-garous, pour leur part, on été longtemps ballottés entre le Services des Animaux et celui des Etres ; au moment où je vous parle, il existe un Bureau d’assistance sociale aux loups-garous rattaché au Service des Etres tandis que le Registre des loups-garous et l’Unité de capture des loups-garous dépendent du service des Animaux. Par ailleurs, plusieurs créatures dotées d’une haute intelligence ont été classées comme « animaux » en raison de leur incapacité à dominer leur nature brutale. Ainsi, les Acromantulas et les Manticores ont la faculté de tenir un discours intelligent, mais ne peuvent s’empêcher d’essayer de dévorer tout humain qui passe à leur portée. Le sphinx ne parle que par des énigmes et devinettes, mais se montrera violent si on lui donne une mauvaise réponse
, leur dis-je en les regardant.

Bien le prochain cours vous sera donné par quelqu’un d’autre que moi, j’espère que vous vous entendrez bien avec elle, elle se nomme Neptunia Medusa et elle semble avoir une large connaissance des Créatures Magiques, leur dis-je en leur souriant.
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Cours pour les premières années (1er cours)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Cours pour les premières années (1er cours)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
 Sujets similaires
-
» Résumé du 3ème cours (pour les premières années)
» 1er cours (pour les premières années)
» 1er cours (pour les deuxièmes années)
» Cours pour les premières et deuxièmes années [Cours de Potion]
» Résumé du second cours (pour les première années)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
HP-Hogwarts ::  :: Archives :: Les vieux grimoires :: Les années précédentes :: Sujets clos année 2 :: Cours année 2-
Sauter vers: