AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  






Partagez | 
 

 [FINI] Loins des yeux, près du cœur | J / M |

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage

Invité
avatar



MessageSujet: [FINI] Loins des yeux, près du cœur | J / M |   Mar 23 Juin - 23:47















    Jerôme resta quelques instants devant son parchemin avec un sourire désabusé, se demandant ce qu'il pourrait bien écrire et surtout ce qui l'avait poussé à prendre ce bout de papier et cette plume. Il devait bien l'avouer, elle lui manquait... un peu; après tout, le bleu et bronze ne trouvait jamais de bonne compagnie en une fille, si ce n'était sa sœur Sydney, entre Fawcett et Serdaigle, le brun imaginait sans doute que ce n'était que parce qu'elle était de sa famille et qu'au niveau sentimental et moral, ils se ressemblaient. Le Serdaigle n'avait pas beaucoup d'amis, déjà en somme, il était fort solitaire et le silence lui était une compagnie bien assez agréable pour ne pas être remplacée et de plus, il n'avait aucune amie. Néanmoins, la jeune rousse avec qui il avait fait connaissance dans les couloirs le jour du bal de Noël était complètement différente, elle était la seule fille de son âge - il faut préciser, ce n'était pas le cas des petites années - à ne pas baver devant lui alors qu'elle avait un petit ami. Bien qu'à vrai dire, il ne savait pas vraiment si Morgane en avait un, espérons que non, les petits amis étaient toujours jaloux ! Il sourit devant sa superficialité et la plume commença à tracer son chemin.





Chère Morgane,

Je dois avouer que je ne sais pas trop pourquoi je t'écrit cette lettre, j'imagine parce que tu es la seule présence féminine autre que ma sœur que je supporte. La seule qui n'a pas un filet de bave en me voyant non plus, sans aucun égocentrisme de ma part. Comment vas-tu ? Tu n'avais pas trop l'air dans ton assiette la dernière fois que je t'ai vu ( à vrai dire, plutôt aperçue, tu sais bien que moi et tes amis Serpentards, ce n'est pas l'amour et bon, venir te dire bonjour devant eux... Enfin bref, tu ne me connais pas vraiment après seulement une soirée. ). Je dois avouer que ton petit regard triomphant, ton beau sourire et ton caractère si Serpentard et sympas à la fois me manque tout de même. Je me doute de la fierté que tu ressentiras en lisant ces mots, moi, Jerôme Fawcett, est en train de te faire des compliments. Imagine-moi en train de rouler des yeux, je viens de faire une bêtise, mais c'est la réalité, la petite rousse que tu aies me manque... Un peu. Simplement que bon, ici, tout le monde m'aime bien et n'aime pas m'énerver. Toi, un caractère pareil, ah làlà, je ne trouve cela nulle part. Et je suis peut-être devenu accro à cette rébellion d'ado', une Serpentard en plus !
J'imagine que je ne pourrais pas te voir durant les vacances, tu verras sans doute tes amis et moi les miens, de plus, mon frère va se marier avec sa copine et je suis requis pour la fête mais aussi et surtout les préparations, le ménage et tout. Je n'aime pas ça, comme tous les mecs. Je suis en train de faire un effort sur moi-même pour m'ouvrir aux gens et me faire des amis, aussi... A la rentrée de Poudlard, je viendrais te voir et je me réconcilierais peut-être avec ta maison. Après tout, j'aime bien rêver et l'espoir fait vivre. Tu te rends compte que je suis prêt à m'ouvrir pour te parler ? Oh làlà, tu es mauvaise pour moi ! Mais tu as une personnalité... passionnante. Je suis idiot, je te dis tout ça, je prends du temps à écrire et ça tombe, tu ne liras jamais cette lettre, un pauvre petit garçon que tu trouves sans doute sans intérêts. Tu aurais d'ailleurs sans doute raison. En plus, je suis en train d'écrire un roman pour rien !
Mais bon, au cas où.. Que fais-tu de tes vacances ? Peut-être pourrions-nous quand même nous voir après tout si tu le veux bien; tu as des projets ? Raconte-moi tout, s'il y a des gens qui t'embêtent ( Je deviendrais une racaille tiens, un vrai Vincent Fayr ! ) ou... Ou des amours après tout, ce serait la première fois que tu discuterais de garçons avec un garçon, hein ? Enfin bref, essaye de me répondre si tu trouves le temps !

Jerôme Fawcett,
Ou le danseur des couloirs.




    Jerôme relut une dernière fois le parchemin et en se traitant une nouvelle fois de pauvre idiot, l'attacha à la patte de sa chouette qu'il envoya dans les airs après Morgane.


Dernière édition par Jerôme Fawcett le Mar 14 Juil - 23:07, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas

Invité
avatar



MessageSujet: Re: [FINI] Loins des yeux, près du cœur | J / M |   Mer 24 Juin - 1:49

Lorsque Morgane a reçu cette lettre, elle l'a lue et relue plusieurs fois de suite, stupéfaite d'avoir des nouvelles de Jerôme. S'il y avait bien une personne dont elle n'aurait jamais pensé recevoir de hibou, c'était bien de lui... Toutefois, elle lui répondrait, elle le savait parfaitement. Et ce n'était pas une question de politesse. Elle avait envie de lui répondre. Morgane n'avait jamais eu besoin de chercher de la compagnie à l'extérieur des amis avec qui elle restait généralement, mais même si elle ne connaissait pas beaucoup le jeune Bleu et Bronze, elle voulait garder contact avec lui. C'était étrange, la jeune héritière s'en rendait parfaitement compte, mais qu'importe, au fond ? Elle avait toujours fait ce qu'elle voulait ( sauf en ce qui concernait Poudlard ) et ce n'était pas aujourd'hui que les choses allaient changer. Ainsi, elle saisit sa plume et une feuille de parchemin et commença à écrire une réponse pour ce jeune homme dont elle avait fait la connaissance le soir du bal de Noël...





Cher Jerôme,

Je ne te cache pas ma surprise en recevant ta lettre. Je ne m'attendais absolument pas à avoir de tes nouvelles, mais j'en suis toutefois heureuse. Pardonne-moi d'être aussi franche, mais je trouve que ces filles vont un peu trop loin à mon goût. Ce n'est pas dans mon caractère de leur ressembler et je n'ai pas envie de changer pour qui que ce soit. En tout cas, la situation peut s'appliquer à toi également, je pense. Tu es bien l'une des rares personnes qui n'hésite pas à me tenir tête. Et aussi étrange que cela puisse paraître, même si l'on ne se connaît pas vraiment, ne plus te voir me rend nostalgique... très certainement vis-à-vis de Poudlard.
Je vais bien, tout du moins aussi bien que je puisse aller. J'étais comme qui dirait un peu préoccupée... disons qu'il y a quelques changements dans ma vie, en ce moment... A vrai dire, je ne suis même pas certaine de voir toutes les personnes que je cotoyais à Poudlard, pendant l'été, même s'il n'y en avait certes pas beaucoup. Je crois que je ne verrais même pas Roxane, ta cousine, qui est pourtant l'une de mes meilleures amies. Je le regrette d'ailleurs, tout comme je regrette de ne pas pouvoir te voir. Tu ne me crois pas ? Je m'en doute, mais tanpis. Actuellement, je suis en France, et je crois que je vais y rester un moment. Les seules personnes que je verrais sont très certainement celles qui habitent sur place...
Ton frère va se marier ? C'est une merveilleuse nouvelle. Même si tu n'aimes pas beaucoup cette fête, voit plutôt le bon côté des choses. Peut-être t'y amuseras-tu ? Peut-être rencontreras-tu une fille qui te plaira ?

Tu ne me croiras peut-être pas, mais ce que tu me dis me fait plaisir. J'aurais voulu te voir à la rentrée, moi aussi, mais je crains que cela ne soit impossible. Lorsque j'ai quitté Poudlard, à la fin de l'année, j'avais quelques doutes et c'est la raison pour laquelle tu m'as vue si morose, ou peut-être plutôt perdue dans mes pensées. Je ne savais pas encore ce qu'il en était, mais maintenant je peux dire avec certitude que je ne reviendrais pas à Poudlard. Je repars à Beauxbâtons en Septembre... Et je dois dire que je n'ai aucune idée de ce que seront mes vacances pour le moment... Peut-être reverrais-je quelques amis ou irais-je à quelques soirées, mais je n'ai pas de projet précis... J'aurais aimé pouvoir passer un peu de temps avec toi, même si je suis certaine que cela doit te surprendre énormément... Je le comprend. Comment Morgane Winston pourrait-elle être gentille, hein ? Mais quoi qu'il en soit je crois que cela risque d'être dur... Je ne pense pas revenir en Angleterre et à moins que, pour une raison pour une autre, tu ne décides de venir en France...

Je partagerais bien ces quelques éléments avec toi, mais je dois dire que pour le moment, ma vie est assez floue... Je ne sais pas encore comment appréhender cette rentrée de Septembre, et malgré le fait que revenir à Beauxbâtons soit ce que j'avais désiré pendant toute l'année passée, c'est tout de même le brouillard...
Et toi, alors ? Tu peux me le dire également si quelque chose te tracasse ou te tient à coeur...

Morgane.





Et voilà, la réponse était écrite. Toutefois, Morgane gardait la lettre dans ses mains, un peu comme si elle hésitait à l'envoyer. Cependant, elle s'avança vers sa chouette blanche et attacha son parchemin à l'une de ses pattes. Presque immédiatement, la chouette s'envola.
Revenir en haut Aller en bas

Invité
avatar



MessageSujet: Re: [FINI] Loins des yeux, près du cœur | J / M |   Ven 26 Juin - 14:24

    Jerôme fut d'abord content de voir un bout de parchemin lui revenir et avant de parcourir ses lignes, il prit soin de donner un morceau de pain à la jolie chouette de la Serpentard. Allons, donc, elle lui répondait ? Un fin sourire s'étala sur le visage du brun, et oui, et oui, irrésistible * Paf * Néanmoins, à force de parcourir la fine écriture de Morgane, ses sourcils se froncèrent et ses yeux ne purent réprimer une pointe de surprise mélangée à un temps soit peu de tristesse. Alors, il ne reverrait sans doute jamais Morgane... C'était dommage; une fois de plus, le brun sourit, il y avait à peine un an, si on lui avait dit qu'il serait triste de ne pas voir Morgane Winston, il l'aurait envoyé à Sainte Mangouste sans y repenser. Mais il fallait bien le croire, cette adolescente lui manquerait, contrairement aux autres filles possibles. Le sorcier rigola en se demandant ce qu'aurait dit Johan, là, en regardant cette lettre, en voyant que son jumeau correspondait avec une fille et que, pire que tout, elle lui manquerait. Il se serait bien fichu de lui ! Les autres auraient ri, Sydney aurait sans doute sourit sans rien dire et Craig lui aurait envoyé une claque monstrueuse en lui disant qu'il rentrait enfin dans le dur endroit qu'est l'amour. Jerôme roula des yeux et reprit sa plume.



Chère Morgane,

Je ne vais pas te mentir, je suis méchamment surpris que tu ne reviennes pas à Poudlard ! Enfin, quand je dis méchamment, ce n'est pas que je t'en veux, loin de là, si tu es plus heureuse à Beauxbâtons, c'est tant mieux pour toi ! Mais je dois avouer que ne plus voir la tête rousse dans toute la masse qu'est Poudlard va me manquer. Puis-je savoir pourquoi tu quittes Poudlard ? A cause des professeurs, des personnes ou autre chose ? Oh, tu n'es pas obligée de me répondre, je comprendrais que ce soit un choix personnel et que tu ne veuilles pas me le dire ! Tu pars avec ta jumelle ? Enfin, j'imagine que c'est ta jumelle, une Griffondor, plutôt jolie, qui fait du Quidditch et qui a le même nom que toi, c'est ça, non ? Winston, ce n'est pas répandu, surtout en Angleterre. C'est dommage que tu ne reviennes pas, moi qui voulais t'engager en tant que garde du corps, tu aurais montré les dents et toutes les filles que tu sembles ne pas apprécier seraient parties. Dommage ! Tu aurais été efficace ! Maintenant, je vais être obligé de m'entraîner aux cent mètres pour pouvoir les semer. Vu que l'année prochaine, mon frère ne sera plus là pour faire rempart, ça aide un Batteur dans la famille ! ^^
Tu aimes bien les mariages ? Tu veux peut-être venir ? Tu serais ma cavalière - ça ne changerait pas tant que ça, vu comment nous nous sommes rencontrés - et tu pourrais voir Roxie ! Hum, et si tu pouvais éviter de lui répéter le surnom, je ne veux pas avoir de problèmes... Je ne savais pas que tu la connaissais, meilleure amie même ? Waow, le monde est petit comme on dit ! Je pense qu'elle pourrait venir te voir de temps en temps en France, avec pleins de boutiques partout et sa meilleure amie, elle sera au paradis ! Ca te dirait de venir alors ? Il faut bien sûr que je demande à mes parents et surtout aux deux mariés, mais bon, il n'aura aucune fille qui me plaira comme tu dis, vu que les seules filles invitées sont de ma famille et que mon frère ne sera pas vraiment d'accord que je drague sa femme ! Tu pourrais même prendre Mégane avec toi, mon jumeau se sent bien seul lui aussi, ce serait assez amusant, tu ne trouves pas ? Les deux jumeaux ensemble... Enfin, pour cela, il faut que tu veuilles venir. Ce sera une occasion pour vous de vous habiller dans des belles robes hyper chiques que les filles rêvent tant de mettre... Enfin je ne te connais pas vraiment pour dire cela.

Tu me dis quoi dans ta prochaine lettre ? Si tu es intéressée, et moi je demande à Craig et Halwen ( ce sont les mariés, il vaut mieux que tu le saches si tu viens... ). J'espère qu'en rentrant chez toi et en retrouvant tes anciens amis, tu te sentiras mieux et que tu pourras te recadrer. Et que, peut-être ou en tout cas je le souhaite de tout mon cœur, tu reviennes à Poudlard ; ce n'est pas en partant que tu m'aideras à arranger mes relations avec tes amis !
Moi ? Oh et bien... Je pense que tout va bien, la guerre est finie, ma famille est toujours entière, un mariage à l'horizon, je crois bien que je suis heureux. Un peu seul peut-être, mais bon, c'est la routine, je commence à m'habituer... Je vais éviter de t'écrire un roman, d'ailleurs j'entends Craig qui rentre à la maison, je vais aller lui demander si toi et Mégane pouvez venir, j'espère avoir de tes nouvelles prochainement !

Jérôme,
Ou un petit aigle bien perdu sans son serpent...



    Pressé de donner sa requête à son grand frère, le brun attacha vite fait la lettre à la chouette, la lança dans les airs et la regarda s'envoler le plus loin que ses yeux réussirent à la suivre, comme pour savoir où était précisément cette fille avec qui il entretenait une si étrange relation...
Revenir en haut Aller en bas

Invité
avatar



MessageSujet: Re: [FINI] Loins des yeux, près du cœur | J / M |   Ven 26 Juin - 22:04



En voyant revenir sa chouette avec un bout de parchemin accroché à la patte, Morgane ne put s'empêcher de sourire. Elle même n'y croyait pas et pourtant il fallait qu'elle reconnaisse qu'elle était impatiente de recevoir une lettre de ce jeune Serdaigle. Elle ne le connaissait pas beaucoup, certes, et surtout pas depuis très longtemps, mais elle était toutefois heureuse de cette correspondance. Pourquoi ? Elle n'en savait trop rien, en fait. Peut-être parce qu'il représentait un lien avec Poudlard, ou alors parce qu'il lui manquait ? Oubliant cette dernière hypothèse aussi vite qu'elle était venue, comme pour s'en dissuader, la rouquine commença à lire cette réponse et sourit de plus belle lorsqu'elle vit que Jerôme l'invitait à être sa cavalière pour le mariage de son frère. Non pas par fiereté, mais tout simplement parce qu'elle était heureuse qu'il l'invite. Et contre toute attente, elle avait envie d'y aller. Saisissant une nouvelle fois sa plume et un parchemin, elle relit une fois de plus sa lettre et commença immédiatement à répondre.






Cher Jerôme

Et bien pour ne rien te cacher, je ne sais pas ce que je veux vraiment. Après tout, on ne se rend compte de l'importance des choses auxquelles on tient qu'à partir du moment où on les a perdues, alors bon... Beauxbâtons est une très bonne école, et de plus je rêvais d'y retourner depuis que j'ai mis les pieds à Poudlard, mais au fond... enfin, c'est compliqué. En réalité, je dois dire que quitter le château ne relève pas de mon choix personnel, enfin, pas complètement, en tout cas. Pour que tu comprennes bien, je vais t'expliquer le pourquoi de mon arrivée. En réalité, si je suis venue en Angleterre, en Septembre, ce n'était pas ce que je voulais. Plus que tout je désirais rester en France, mais Mégane, ma jumelle, étais contrainte de partir et en aucun cas je ne l'aurais laissée. Alors je suis moi aussi venue à Poudlard. Si je repars maintenant, c'est parce que notre mère accepte de laisser ma soeur revenir. Et tu as bien deviné. Elle était à Gryffondor et jouait au Quidditch. Vraiment bien, d'ailleurs. Franchement, je ne pense pas avoir la carrure d'un rugbyman, et du haut de mon petit mètre cinquante huit, je ne suis pas sûre de t'être très utile... quoi que j'avoue que ça m'aurait bien amusée de les faire partir, mais je doute que tu aurais eu envie de faire le vide autour de toi. Cela dit, je te fais confiance, tu trouveras bien un moyen de survivre quand même. Et puis ce serait dommage que je ne puisse plus correspondre avec toi. Et si tu te mettais au Quidditch ? Peut-être que tu les dissuaderais de continuer. Elles seraient peut-être trop intimidées par la suite et elles te laisseraient respirer...

Tu veux vraiment m'inviter ? Et bien je dois dire que ça me surprend assez mais pourquoi pas, ça peut être une bonne idée. Comme je te l'ai dis, je n'ai pas encore de véritable projet et je dois dire que ça me ferait plaisir de pouvoir venir. Le mariage est prévu pour quand, d'ailleurs ? Je vais en parler à mes parents et à ma soeur, pour savoir si elle peut venir, et je te donnerais ma réponse définitive dans ma prochaine lettre, une fois que tu m'auras confirmé la date, et surtout si les mariés et le reste de ta famille acceptent ma présence. Je ne veux nullement m'imposer, et je comprendrais parfaitement qu'ils ne soient pas d'accord. C'est une fête familiale alors après tout... Et maintenant que j'y pense, puis-je te demander quelque chose ? Voudrais-tu m'accompagner à une soirée ? J'ai entendu dire qu'un ami pensait faire une fête à Vegas d'ici peu de temps et ça aurait été chouette que tu puisses venir. Enfin même si ce n'est pas encore sûr et que rien n'est mis au point pour le moment... Quoi qu'il en soit, ça me ferait plaisir que tu puisses venir avec moi. Et puisque tu dis que tu es un peu seul... Enfin je comprendrais que tu n'acceptes pas, surtout si tu n'aimes pas tout ce qui est fêtes et réceptions, et je ne t'en tiendrais pas rigueur, mais je voulais te le proposer... Ca peut être sympa. Tu en penses quoi ?

En tout cas, je ne suis pas sûre que que le fait de revenir en Angleterre change quelque chose quant à mon possible retour à Poudlard, même si j'avoue que j'aurais bien aimé te revoir à la rentrée. Et dire que tu me ferais presque penser que j'ai ta vie sociale entre les mains... Je suis certaine que tu t'en sortiras très bien sans moi, de toute façon. Après tout, ce n'est pas comme si je comptais beaucoup, au fond...



Morgane,
qui attend de tes nouvelles.





Une fois qu'elle eu terminé et signé sa lettre, Morgane l'enroula sur elle même avant de l'attacher une nouvelle fois à la patte de sa chouette. Après que celle-ci fut partie, la jeune héritière se surpris à se demander combien de temps mettrait le jeune garçon pour lui répondre. Une chose était certaine, elle attendrait sa lettre avec impatience.


Revenir en haut Aller en bas

Invité
avatar



MessageSujet: Re: [FINI] Loins des yeux, près du cœur | J / M |   Sam 27 Juin - 18:53

    Craig n'avait pas fait dans la demi-mesure en entendant la requête de son cadet, le p'tit devient amoureux pour la première fois, n'importe quoi, des muscles et pas de tête celui-là ! C'est sûr qu'avec le peu d'amies qu'il avait, il ne pouvait pas savoir qu'on pouvait entretenir une relation d'amitié avec une fille, macho va ! Jerôme ne savait pas vraiment pourquoi cette remarque l'avait tant touché, après tout, il connaissait très bien le triplé comme un gros ours lâchant tout et n'importe quoi, mais bon... Le erdaigl ne savait pas quoi en penser. Néanmoins, la frustration était vite tombée quand les mariés avaient acceptés; Halwen lui avait dit oui tout de suite et son futur beau-frère soupsonnait qu'elle se fichâ complètement de s'il y avait un invité de moins ou de plus; Craig, par contre, l'avait cuisiné longtemps pour savoir qui venait à sa fête. Plutôt pour savoir qui était la fille selon son frère mais celui-ci était resté muet. Il ne fallait pas mettre la venue de Morgane en danger --'. Mégane fut aussi invitée, pour le plus grand bonheur de Johan, espèce de dragueur va ! Et c'est ainsi que Jerôme lut avec impatience la lettre de sa correspondante, voulant déjà lui dire que c'était d'accord.



Chère Morgane,

Tout d'abord, je tiens à te dire que les mariés sont d'accord pour que tu viennes ! Je leur est dit que je t'en parlerais dans ma prochaine lettre mais ils veulent absolument t'envoyer une invitation à toi, et sûrement une aussi à Mégane qui est elle aussi, bien sûr, invitée. Au passage, il faudra surveillé Johan qui est peut-être un peu trop content de la voir venir si tu vois ce que je veux dire ! Habille-toi comme tu veux, du moment que tu n'es pas en robe de mariée, quoi qu'à vrai dire, je 'timagine assez mal dans la grande robe blanche avec les voiles et tout et tout, enfin, ce n'est que mon avis, tu es peut-être très jolie dans ce genre de chose. Bon, d'accord, je m'enfonce. Alors le mariage a lieu le 31 juillet, tout d'abord à la commune comme pour les Moldus, puis, une petite fête chez moi. Pas de problèmes pour les autres invités, après tout, il n'y aura pas que la famille, les petits-amis respectifs des invités seront là, plus quelques amis et les témoins, donc pas de problèmes, tu peux venir ! Mégane est d'accord ? Après tout, elle peut très bien avoir des projets elle aussi... Tes parents sont d'accord ? J'espère, je suis impatient de te voir ! Hum... Et si le marié te fait un réflexion ou à moi essaye de... de l'ignorer.

Ta situation familiale n'a l'air géniale dis-moi... J'espère que tout ira mieux maintenant que tu es rentrée en France; je comprends très bien que tu veuilles repartir avec ta jumelle, j'aurais été dans a même situation, j'aurais pris la même décision ! Les gens ne savent pas ce que c'est d'être séparé de son jumeau, piurtant Johan et moi, on est que des faux jumeaux. J'imagine que les vrais sont encore plus liés. Enfin, je continuerais quand même à espérer que tu reviennes et je ne te lâcherais plus via courrier ! Tu vas regretter d'avoir répondu à ma première lettre crois-moi !
Me mettre au Quidditch ? Moi ? Et bien... J'avoue n'y avoir jamais vraiment pensé, je suis plutôt du genre à rester dans mes bouquins ou à m'allonger tout la journée dans l'herbe à rêvasser... Mais ma foi, pourquoi pas ? J'y songerais; en plus ma maison a besoin d'effectif, on n'est peut-être callé niveau matière grises, mais niveau muscle, ce n'est pas vraiment la même chose. Je te préviens si je deviens une étoile montante du Quidditch, mais je ne suis pas très adroit, enfin...

Une soirée ? Quel genre ? Et bien, oui, pourquoi pas; mais tu es sûr que ton ami sera d'accord ? Je te rappelle que je ne suis u'un pauvre petit aigle bien mépriser des Serpentards si c'est bien une fête vert et argent... Enfin, ma foi, Las Vegas, ça ne se refuse pas, je suis un ado avant tout et aller dans la vie où tout est permis... C'est assez tentant. En plus, je pense que mes parents seront d'accord, ils sont plutôt laxciste sur les sujets de sorties - vu que je ne sors pas beaucoup ^^ -. Bref, si ton ami est d'accord et que tu n'as pas trop l'impression que je ferais cloche, pas de problèmes, je viendrais avec plaisir !
Ne dis pas de bêtises, bien sûr que si tu comptes beaucoup, bon je te l'accordes, on ne se connaît pas tant que cela et qui sait, ça tombe tu es une vraie teigne ( Je rigoles hein, ne te vexe pas ); mais je ne pense pas que tu devrais tant te dénigrer, à première vu, tu es quelqu'un de très sympas, même si je dois avouer qu'au début dans les couloirs, tu étais peut-être un peu froide aux premiers abords... Une carapace pour cacher un grand coeur simplement ! J'attends impatiemment ta réponse !

Jerôme,
Ou un ptit gars qui va être bien perdu à Las Vegas...



    Un peu anxieu de la réponse, Jerôme prit néanmoins le temps de donner un peu à manger à la chouette de la Winston, puis l'envoya au loin, les yeux dans le vague. Quel duo, Serpentard - Serdaigle ! Et dire qu'ils s'envoyaient des lettres... Il y avait vraiment quelque chose de bizarre dans la vie des adolescents.



Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas

Invité
avatar



MessageSujet: Re: [FINI] Loins des yeux, près du cœur | J / M |   Sam 27 Juin - 22:36



Contrairement à tout ce que l'on aurait pu croire, Morgane était de plus en plus impatiente de recevoir des nouvelles de son correspondant. De plus, il fallait qu'elle reconnaisse également qu'elle avait hâte de le revoir. Surprenant venant de Morgane, non ? Elle qui détestait la quasi totalité des personnes de Poudlard tout autant que l'école en elle-même, elle en venait presque à se faire un ami. Enfin, tout du moins si on pouvait l'appeller ainsi. Au fond, elle ne savait pas vraiment comment décrire leur relation. Quoi qu'il en soit, elle préférait laisser ses interrogations de côté pour le moment et elle pensait alors au jour du mariage. Il fallait bien qu'elle se l'avoue, elle comptait presque les jours qu'il restait jusqu'au 31 Juillet, le jour où elle pourrait le revoir. Et ce serait très certainement l'une des rares fois où elle pourrait passer du temps en sa compagnie, alors bon... Ainsi, elle ne tarda pas à lui répondre. Elle alors prit une plume entre ses mains, pour débuter l'écriture de sa lettre.





Cher Jerôme,

Je te le dis immédiatement, mes parents sont d'accord. Je ne pensais pas qu'ils refuseraient, mais je préférais en être certaine. En tout cas, il n'y a aucun problème pour que je vienne, et il ne devrait pas y en avoir non plus pour Mégane. Ce sera une belle journée, j'en suis certaine. Au fait, j'ai eu Roxane au téléphone, juste après avoir reçu ta lettre d'ailleurs, et lorsque je lui ai dis que je venais au mariage de ton frère elle a littéralement sauté de joie. Et elle insiste même pour que je passe la semaine entière chez elle. Comme ça, on aura tout le temps de choisir nos robes. Quoi qu'il en soit, j'ai vraiment hâte de te revoir, moi aussi. Enfin, d'un côté, je dois dire qu'on ne se connait pas vraiment, c'est vrai, mais je te trouve tout de même très sympa. C'est étrange, quand même. Enfin, je veux dire qu'à Poudlard je n'aurais jamais pensé que tu m'inviterais au mariage d'une personne de ta famille, et encore moins que nous correspondrions par lettres, mais j'en suis heureuse. Des réflexions, dis-tu ? Comment ça ? Heu... d'accord. Je ne dirais rien, même si je dois avouer que tu m'intrigues assez...

On verra bien comment les choses se passent à la rentrée. Il reste un peu moins de deux mois avant la reprise des cours, alors d'ici là... Quoi qu'il en soit, je dois dire que je ne me vois absolument pas éloignée de ma jumelle, c'est absolument inenvisageable, pour moi. Alors lorsque notre mère nous a annoncé qu'elle voulait qu'elle quitte Beauxbâtons, même si ça me déplaisait au plus haut point, je n'ai pas hésité une seule seconde. Et tu sais, on est peut-être jumelles, mais j'ai quelques minutes de plus que Mégane, alors, même si ça peut paraître un peu bête, je me considère comme l'aînée et ainsi je m'éfforce de la surveiller du mieux que je le peux. C'est comme ça depuis toujours, en fait, et ce n'est pas près de changer. On grandit toutes les deux, d'accord, mais elle sera toujours ma petite soeur. En tout cas, je ne pense pas me lasser de tes lettres. Au fond, ce sera peut-être toi qui en aura marre des miennes au bout d'un moment, qui sait ? Mais j'ai bien l'intention de répondre à chacune de celles que tu m'enverras. Pour le Quidditch, je ne pense pas que tu ais à t'en faire. Si j'ai joué un match l'année passée, je pense que tu peux bien intégrer l'équipe de Serdaigle sans aucun problème. Enfin, je n'étais que remplaçante bien sûr, mais je ne suis vraiment pas habituée à ce sport ( comme à tout autre, d'ailleurs... ), alors qui sait ? Comme tu le dis, peut-être que dans quelques années tu seras une célébrité ? En tout cas, si tu passes les sélections et que finalement tu joues un match, tu me le diras, hein ? Comme ça je t'encouragerais, même si je serais à des kilomètres...

Ce sera le genre de soirée... et bien dont j'ai plus ou moins l'habitude, en fait. Qui se termine assez tard, avec beaucoup de musique, beaucoup de monde et tout le reste. Mais ne t'en fais pas pour mon ami, du moment que je dis que tu viens avec moi, il n'y a aucun problème. Et ce ne sera pas une fête entre Serpentards, loin de là, d'ailleurs. Disons que je suis certaine qu'il n'y aura pas que des gens de Poudlard. Quelques uns, bien sûr, vu que mon ami y était, en septième année, plus précisément,
mais après je ne sais pas trop qui sera présent... enfin tu verras bien une fois sur place. Rassures-toi, tu ne feras pas cloche du tout, et tu ne seras pas perdu, au contraire. De toute façon je te présenterais à ceux que je connais, je ne vais pas te laisser tout seul dans ton coin, quand même. J'ai eu quelques échos et à prioris la fête se déroulerait mi Août, à peu près. C'est bon ? Tu me donnes ta réponse définitive dans ta prochaine lettre ? J'espère que tes parents seront d'accord, en tout cas.

Morgane,
qui a hâte de te revoir.




Dès qu'elle eu terminé d'écrire sa lettre, Morgane s'approcha rapidement de sa chouette afin que celle-ci la porte au jeune Serdaigle. Caressant légèrement son dos avant que celle-ci ne s'envole, la Vert et Argent retourna ensuite voir sa jumelle pour lui annoncer la date du mariage.
Revenir en haut Aller en bas

Invité
avatar



MessageSujet: Re: [FINI] Loins des yeux, près du cœur | J / M |   Dim 28 Juin - 23:22



    Ayant fini la lecture de la lettre qu'il attendait depuis longtemps, Jerôme ne put s'empêcher de sourire en la redéposant sur la table. Lui, petit Serdaigle un peu paumé dans le monde magique, allait assister à une soirée dont un Winston avait l'habitude, c'est-à-dire une soirée qui n'allait pas du tout être dans les habitudes du jeune homme. Sûrement bien arrosé, avec toutes les bêtises que cela engendrerait... D'habitude, le brun aurait dit non tout de suite, mais, sans savoir pourquoi, connaître quelqu'un venant d'une bande inapprochable lui donnait envie d'y aller. Après tout, allez dans une soirée super très VIP, avec Morgane qui, il fallait quand même le dire, était loin d'être moche et très sympathique, et ne serait-ce que pouvoir dire à Johan, tu sais, j'ai été à Las Vegas et on a fait la fête toute la nuit, et le début de la journée. Classe quand même ! Bon, bon, il fallait arrêter là, le Fawcett divaguait légèrement; il devenait superficiel alors qu'il avait horreur de ce genre d'habitude normalement. Il prit donc une plume qu'il trempa dans l'encrier, tout en se disant que pour des adolescents qui n'auraient jamais dû se revoir, ils allaient se voir assez souvent...



Chère Morgane,

Je suis heureux d'avoir de tes nouvelles, et d'aussi bonnes ! Je me faisais la réflexion en commençant cette réponse, dire qu'il y avait à peine quelques mois, on ne se connait pas, et après une danse dans les couloirs, nous voilà à deux pour un mariage et pour une fête, j'imagine très arrosée; surprenant, tu ne trouves pas ? J'ai déjà hâte de te voir au mariage ! Vas-tu venir directement chez moi ? Ou alors, veux-tu que l'on se retrouve d'abord au Chemin de Traverse, comme ça, nous irions plus facilement chez moi - vu que tu ne sais pas exactement où ça se trouve et que ni toi, ni moi, n'avons le permis de Transplanage -. Je dois avouer que je suis curieux de voir comment tu seras habillé, pour tout te dire, c'est le premier mariage auquel j'assiste et je n'ai même pas eu le droit de voir la robe de mariée... Le monde est injuste ! Je viens de dire à Johan que Mégane viendrait sans doute au mariage, dis-moi, elle aun petit-ami ? Si oui, et bien... Tenons-le à l'œil, le pauvre est tellement perdu sans les filles ! Et pour mon grand-frère, et bien des réflexions hum... Disons simplement qu'il a une imagination très fertile. Peut-être un peu trop fertile mais passons...

Toi aussi, tu es arrivée la première ? Tiens, je ressens exactement la même chose que toi, même à quelques petites minutes, je me sens plus vieux et plus mâture que lui, j'ai toujours un peu envie de le protéger... C'est bête je trouve mais bon... C'est vrai, tu as joué dans l'équipe des Serpentards en remplaçante ? Oh, je ne regarde pas vraiment ce sport, ça hurle un peu trop partout à mon goût, ça se culbute et tu te retrouves à l'infirmerie alors que tu n'as même pas joué... Enfin, les tribunes sont parfois plus violentes que le terrain lui-même quoi. Je suis désolé de t'avoir raté même si je ne pense pas que l'on se connaissait à cette époque-là, et quand bien-même, nous ne nous sommes plus parlés depuis cette nuit dans les couloirs donc bon... Et vous avez gagné ce match-là ? Je suis sûre que tu étais très douée et que tu l'es toujours en tout cas ! Être une fille ne signifie pas ne pas savoir faire de sport, après tout, les meilleures joueurs de l'école sont en fait de filles... Enfin bref. Je m'essaierais donc au Quidditch l'année qui arrive, même si je ne pense pas que cela fera reculer les filles, bien au contraire, mais bon tant pis, ce sera une bonne expérience !

Ah ! Si c'est le genre de soirées dont tu as l'habitude, c'est le genre dont moi je n'ai pas l'habitude ! Il faudra que tu me gardes à l'œil, histoire que je ne fasse pas un pas sur le côté... Après tout, c'est sûrement une soirée heuuu genre VIP, non ? Rooh làlà, je vais avoir l'air d'un vrai idiot, mais bon... Vegas, toujours Vegas; j'ai vraiment trop envie d'y être et faire connaissance avec tes amis, ça tombe ils sont sans doute plus sympas que je ne le pense ! Hum Serpentard en septième année... Je ne vois que Chad faire ce genre de soirées, je me trompe ? Vous sortez ensemble ? Je n'ai pas eu vent d'une quelconque relation - autre que d'une semaine ^^ - le comprenant... Enfin, je n'écoute pas les ragots non plus. Je ne t'ai même pas demandé, tu n'avais pas de petit-ami en France ? Ca a dû être dur de la quitter si c'est le cas... Ou inversement, pas de petit-ami à Poudlard, si ? Je peux lui donner de tes nouvelles si tu le souhaite bien que je pense, si tu en as un, que tu l'as déjà fait... Enfin... J'espère recevoir une lettre rapidement, j'aime beaucoup te parler !

Jerôme,
Ou futur joueur de Quidditch !



    Tout en songeant que cette signature, comme toutes les autres, était complètement stupide; il envoya la chouette à la recherche de sa correspondante et descendit prévenir les parents qu'il faudrait rajouter deux couverts de plus pour le mariage de Craig et d'Halwen...

Revenir en haut Aller en bas

Invité
avatar



MessageSujet: Re: [FINI] Loins des yeux, près du cœur | J / M |   Lun 29 Juin - 15:31



Encore une lettre qui ne faisait que ravir la jeune héritière. Elle avait beau avoir détesté chacun des élèves de Poudlard, à quelques exceptions près pour sa jumelle et ses amis, il fallait qu'elle reconnaisse que pour ce jeune Serdaigle, les choses étaient quelque peu différentes, c'était le moins que l'on puisse dire. Morgane avait très certainement du paraître assez froide lorsqu'elle était encore dans cette école de Grande-Bretagne, et il fallait reconnaître que là, c'était tout autre. Elle en venait même à vouloir garder contact avec Jerôme par lettres aussi longtemps qu'il lui serait possible de le faire. Et dire qu'ils ne se parlaient que par correspondance. C'était peut-être un peu faible pour baser là dessus une relation, d'amitié en tout cas, mais bon. Amitié, et dire qu'elle en venait même à vouloir être amie avec lui. Morgane avait bien changé, en un an, c'était plus que certain. La jeune rouquine ne pu s'empêcher de rire à cette pensée. Et si, au fond, ce qu'elle voulait c'était retourner à Poudlard ? Non, c'était stupide. Elle n'avait rêvé que de retourner à Beauxbâtons depuis qu'elle était arrivée en Septembre dernier, alors... Reprenant sa plume, elle débuta une nouvelle réponse.




Cher Jerôme,

C'est vrai, j'avoue que c'est assez drôle, ou tout du moins inattendu. Comme quoi tout peut arriver, n'est-ce pas ? Et puis je dois avouer que tu es quand même de bonne compagnie, c'était sympa de passer la soirée du bal de Noël avec toi. Pour le mariage, ne sachant absolument pas où tu habites et ne désirant pas me perdre en route, je préfèrerais que l'on se rejoigne sur le Chemin de Traverse, si ça ne te dérange pas. Ce sera plus pratique, je pense, et au moins je n'aurais pas à me demander à qui je suis entrain de parles une fois arrivée chez toi. Après, Mégane est célibataire, alors ton frère a peut-être une chance, qui sait ? D'accord, je ne ferais pas attention à ton grand frère, ou tout du moins j'essaierais. Ca peut surprendre mais oui, j'ai bien joué un match l'année dernière. J'étais gardienne et Serpentard rencontrait Gryffondor ( mais Mégane ne faisait pas partie des joueurs sinon je ne me serais jamais présentée ). J'avais envie d'essayer le Quidditch, mais je ne m'y risquerais plus, je crois. Je pense qu'il sera préférable de laisser ma place à des personnes qui on plus l'habitude de jouer que moi, même si j'ai arrêté quelques buts. En revanche, je dois dire que l'on a gagné, et c'était plutôt chouette. Et tant que possible, je préfère essayer d'éviter les tribunes, sauf pour soutenir Mégane, bien sûr. Ce n'est jamais très calme...
Et bien tout d'abord, dis-moi le genre de soirées dont tu as l'habitude, comme ça je pourrais te dire si c'est effectivement tout le contraire ou non des miennes. Mais t'en fais pas, dans tous les cas je ne te lâcherais pas de la soirée, surtout que je ne pense pas avoir franchement envie de te chercher dans la foule à cinq heure du matin. En tout cas, tu ne te trompes pas du tout, il y aura un carré VIP et on y sera, bien sûr. De toute façon, on s'y habitue vite, à ce genre de fête, et après on ne voit pas le temps passer. Je ne savais pas que tu connaissais Chad ! Enfin, d'un autre côté, qui ne le connait pas ? C'est bien lui qui organise cette soirée, et comme toutes les autres qu'il a données, je suis certaine qu'elle sera géniale. Si je sors avec lui ? Non, pas du tout. Chad c'est un peu comme... je dirais comme mon frère de coeur. Je le connais depuis quelques années déjà et depuis nous sommes amis. Ensuite non, je n'ai personne pour le moment. Et toi ? T'as peut-être une copine ? Si c'est le cas, ça ne l'a dérange pas que je t'enlève pour quelques jours ? Je ne te l'ai pas dis, mais je pense que c'est mieux de rester sur place pour deux ou trois jours. Douze heures de vol, ça fatigue, et puis je doute que tu ais envie de prendre l'avion après une nuit blanche... D'ailleurs, tu peux rester combien de temps, tu penses ? Le mieux serait d'arriver la veille pour repartir le lendemain. Enfin, sauf si tu veux arriver chez toi après presque quarante-huit heure sans dormir...

Ensuite, j'ai une question à te poser, enfin plusieurs plutôt, même si tu n'es pas obligé d'y répondre. Je comprendrais parfaitement que tu n'en ais pas envie. Qu'est-ce que tu fais de tes journées ? Enfin je veux dire, depuis qu'on correspond tous les deux, on parle plus ou moins d'événements bien précis, mais en général que fais-tu ? Quels sont tes passe-temps ? Et à Poudlard, à part les cours, comment occupe-tu tes journées ? Et ton anniversaire ? Quand est-ce ? On a beau discuter par lettre, je ne sais pas grand chose sur toi, alors... Pardonne-moi, ça fait beaucoup de questions et peut-être suis-je un peu trop curieuse...


Morgane.



Et voilà, une nouvelle lettre de terminée. Un sourire sur son visage, la jeune Morgane se dirigea une nouvelle fois vers sa chouette blanche afin qu'elle porte la lettre au jeune Serdaigle, qui vivait quelque part en Grande-Bretagne.
Revenir en haut Aller en bas

Invité
avatar



MessageSujet: Re: [FINI] Loins des yeux, près du cœur | J / M |   Lun 13 Juil - 18:48







    Jerôme avait mis un peu plus de temps que d'habitude - donc pas tant de temps que ça xD - à répondre à la lettre de Morgane, trop préoccupé par une autre lettre qu'il avait reçu et qui avait un peu mit son cerveau sur le mode " stop ". Il venait juste de recevoir, plus ou moins en même temps que son amie rousse, une lettre provenant de cette école du Pays de Gales, qui avait surgi de nulle part, comme pour faire concurrence à Poudlard qui se remettait à grand peine de la bataille finale. Une lettre l'invitant à l'école, mais ce n'était que la première partie, car s'il n'avait pas su la suite, notre Serdaigle serait retourné à Poudlard sans aucuns remords, mais lui apprenant aussi son don, le contrôle empirique. Ce fut bien sûr la grosse dispute entre les jumeaux car Johan n'avait pas reçu de lettre, mais après quelques jours de guerre intense, cela s'était calmé et, décidant que de toute façon, à part sa famille, il n'avait personne à Poudlard, le bleu et bonze avait décidé d'accepter d'aller à cette école si mystérieuse. Il avait beaucoup hésité à le dire à Morgane, fou de joie à l'idée de lui apprendre la bonne nouvelle, mais il avait décidé de passer cela à silence, pour lui faire la surprise. Il la reverrait après avoir appris à contrôler son pouvoir et lui ferait une démonstration comme surprise. C'était un bon plan pour lui; mais si seulement il avait su xD.




Chère Morgane,

Et bien, nous sommes d'accord, on se rejoindra sur le Chemin de Traverse ! Tu as une préférence pour le magasin ? Vu que ça ne fait qu'une année que tu es en Angleterre, peut-être ne connais-tu pas tout le chemin de Traverse après tout ! Je te propose Fleury &&' Bott, si tu le veux bien, la librairie, tu vois où elle se trouve ? Ce serait chouette que Mégane et Johan se mettent ensemble alors si ta jumelle n'a pas de petit-ami ! Oh, on pourrait s'amuser à les mettre ensemble pour passer le temps, les mariages... C'est toujours long; bon d'accord, c'est un passe-temps assez bizarre, mais bon, ce n'est pas grave ! Ah oui, je vois à quel match contre Gryffondor tu as joué ! C'est un des seuls auxquels j'ai assisté, tu as très bien joué, même si je me suis plus démené à ne pas tomber de l'estrade qu'à regardé le match en lui-même. De toute façon, je ne suis pas très callé niveau Quidditch, pour tout t'avouer, je crois que je ne sais même pas combien de point apporte le lancé du souaffle dans les anneaux... Dix je crois, mais par contre, le vif d'or, gros point d'interrogation. Si je joue, je deviendrais batteur alors ! C'est moins compliqué, tirer dans la balle et essayer de viser les autres... Ouh là, les soirées dont j'ai l'habitude ? C'est plutôt calme, un peu d'alcool, mais on finit très rarement bourrés, on n'est pas beaucoup, et il n'y a pas de carré VIP ! Je vais être VIP ? Tu es sûr qu'Armani, hum, pardon Chad, serait d'accord ? C'est pas l'amour entre Serdaigles et Serpentards hein... Le connaître est un bien grand mot, on se croise quelque fois, de simples coups de têtes pour se dire bonjour, je le connais surtout d'une réputation, qui, je dois bien l'avouer, n'est pas très bonne. Mais je ne me fie jamais au ragots, si c'est comme ton grand frère, il doit être très sympas ! Enfin j'espère... Moi ? Une copine ? Oh non, non, la plupart des filles qui veulent sortir avec moi n'aiment que mon physique ou alors les réponses que je peux leur donner en interrogations donc bon... J'attends la fille avec qui je m'entends bien et qui me corresponds, contrairement à la plupart des gars qui sortent seulement pour avoir une copine. Ma mère est carrément d'accord pour une semaine, peut-être plus si je lui demande gentiment je crois, elle est contente que je sorte avec d'autres personnes je pense. Et ien dormons à Las Vegas alors ! Dis comme cela, c'est assez bizarre, quand on sait la réputation de Vegas xD.

Oh non, tu n'es pas curieuse du tout ! Enfin, si, un peu, mais c'est tout à fait normal vu que nous correspondons ensemble... Et bien, je passe beaucoup de mon temps avec ma famille, tu l'auras sûrement remarqué durant l'année que tu as passé à Poudlard, mais les Fawcett sont très nombreux - sans parler de ma petite sœur qui n'y est pas encore rentrée - et donc, si je veux bien m'occuper de tout le monde, ça me prend déjà beaucoup de temps. Ou sinon, j'aime beaucoup lire et étudier, tu dois sans doute trouver ça rasoir, mais après tout, je ne me suis pas retrouver à Serdaigle pour rien ! Ou sinon, j'écris un peu, mais je pense moins bien que ma sœur Chelsea, bien qu'elle ne m'ait jamais vraiment laissé lire; j'aime aussi me balader, la nature en elle-même et, caractéristique qui fait tous les Serdaigles, rêver. Ou sinon, je vole aussi pas mal en balai, ça me plaît assez, au moins, si je me mets au Quidditch, je n'aurais pas besoin d'apprendre à voler ! Mais bon, avec mon frère qui jouait au poste de batteur, et la mariée qui est joueuse professionnelle depuis sa sortie de Poudlard... Je vais faire un peu tâche quoi, mais bon, puisque tu me l'as proposé, je vais essayer !
Parle-moi aussi de toi ! Ce que tu aimes ou pas faire etc. ! Je suis impatient de mieux te connaître...

Jerôme,
Ou le paumé de la famille !



    Réfléchissant une dernière fois à sa décision de ne pas parler de Taliesin à Morgane, Jerôme attacha l'enveloppe à la patte de sa chouette et la fit s'envoler vers la France...
Revenir en haut Aller en bas

Invité
avatar



MessageSujet: Re: [FINI] Loins des yeux, près du cœur | J / M |   Mar 14 Juil - 17:37

Les semaines et les mois s'étaient écoulés, et Morgane n'avait pas cessé de correspondre avec Jerôme. Elle lui répondait presque à l'instant même où elle recevait ses lettres, dans l'espoir d'en avoir une prochaine le plus tôt possible. En quelques sortes, c'était en partie grâce à lui qu'elle avait tenu à Beauxbâtons, car depuis la rentrée de Septembre elle ne supportait tout simplement plus cet établissement scolaire, et ce quand bien même ne l'avait-elle pas explicitement dit au jeune Serdaigle. Tout ce qu'elle avait voulu, c'était retourner à Poudlard, même s'il elle était parfaitement consciente qu'il n'y avait que très peu de chance pour que cela se produise. Toutefois, et contre toute attente, elle quitta l'école française avec sa jumelle dans le but de reprendre les cours à Poudlard. Elle était réellement impatiente d'y retourner, et quelque part elle l'était également de revoir Jerôme. Bien évidemment, elle ne lui avait rien dit. Elle voulait en quelques sortes lui faire une surprise. Mais le soir-même de son arrivée, elle apprit qu'il n'était plus là. Et lorsqu'elle s'était retrouvée seule elle en avait même pleuré, même si elle ne l'aurait très certainement jamais reconnu. Elle s'était en quelques sortes sentie trahie, mais aussi énormément vexée. Pourquoi ne lui avait-il rien dit ? Pourquoi lui avait-il caché son départ ? Peut-être parce qu'au fond, il n'en avait absolument rien à faire d'elle. C'était ce dont elle s'était persuadée. Morgane s'en était toujours un peu doutée, au fond. Les jours s'étaient alors écoulés, et la rouquine n'avait toujours pas répondu à la dernière lettre du Bleu et Bronze. Elle avait énormément hésité, mais finalement, sur un coup de tête, elle prit un parchemin et attrapa une plume, avant de commencer à écrire ces quelques mots...




Jerôme,

Je dois bien reconnaître que cela fait un bon moment que je ne t'ai plus écris. Deux semaines ? Trois semaines ? Un peu plus peut-être, je n'ai même plus compté. Mais au fond qu'importe ? Cela n'a aucune importance, je le sais bien. Et vois-tu, c'est par ailleurs la raison pour laquelle j'ai longuement hésité à t'envoyer cette lettre. Parce qu'au départ, je ne comptais même pas te répondre. Pourquoi ? Pour être parfaitement franche avec toi, je dois te dire que je n'en avais pas la moindre envie ! Cela te surprends ? Et bien tant pis si c'est le cas, c'est pourtant la vérité. Mais je suppose que si je n'avais pas pris la peine de répondre, cela ne t'aurait pas embêté outre mesure, n'est-ce pas ?

Je suis certaine que tu dois te demander d'où vient ce soudain revirement de situation, non ? Alors que l'on s'échangeait des lettres plusieurs fois par semaine, voilà presque un mois entier sans que tu n'aies de mes nouvelles. C'est étrange, tu ne trouves pas ? Mais tu dois bien te douter qu'il y a eu quelque chose, non ? Et peut-être que tu sais même de quoi il s'agit exactement ? En tout cas, moi, je suis certaine que tu sais de quoi il en retourne. Tu ne vois vraiment pas, Jerôme ? Bon et bien dans ce cas je vais t'expliquer. Pour faire simple ( car je n'ai absolument pas envie de m'éterniser sur une chose qui n'en vaut pas la peine ), je vais aller au plus direct. Comme tu le sais, j'ai longtemps pensé que je ne reviendrais jamais à Poudlard, mais toutefois les choses changent, et souvent au moment où l'on s'y attend le moins. Ainsi je suis revenue en Angleterre vers la mi Décembre, pour arriver presque immédiatement dans l'école de magie écossaise. Et j'y suis encore. Au moment où je t'écris, je me trouve dans la salle commune des Serpentards, d'ailleurs. De ce fait, je ne te cache pas mon étonnement lorsque le soir même de mon arrivée on m'a appris que tu étais je ne sais trop où dans une école du Pays de Galles ! Tu comptais me le dire un jour peut-être, ou ça t'amusait tellement de me laisser dans l'ignorance que tu avais même pensé à ne jamais me le dire ? Bien sûr que non, tu ne me l'aurais jamais dis. Ce devait être si drôle de correspondre pendant des mois alors qu'au final je ne savais même pas où tu te trouvais réellement ! Tu t'es bien amusé, j'espère ?

Sache que je n'apprécie absolument pas les menteurs dans ton genre. Et ce n'est pas la peine de me répondre, je me passerais très bien de tes lettres. Toutefois, si par hasard on venait à se croiser un jour dans la rue, tu me feras le plaisir de faire semblant de ne pas me voir, d'accord ?

Morgane Winston.




Une fois qu'elle eu terminé, elle laissa sa plume et sortit rapidement de sa salle commune. La lettre entre ses mains, elle se dirigea à grands pas vers la Volière, et une fois arrivée elle appela sa belle chouette blanche, qui vint presque instantanément se poser près d'elle. Elle caressa un instant sa tête, avant d'attacher son parchemin à la patte de cette dernière, qui ne tarda pas à s'envoler.
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [FINI] Loins des yeux, près du cœur | J / M |   

Revenir en haut Aller en bas
 
[FINI] Loins des yeux, près du cœur | J / M |
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Loin des yeux, près du coeur [Aurore]
» Loin des yeux, près du coeur
» Melvin ? ferme les yeux et imagine que je suis là près de toi
» [Validée]ne le regardez pas dans les yeux!
» Je serais toujours près de toi... [Mort de Saveur d'Amande: pv Dauphine, et ceux qui veulent lui rendre hommage]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
HP-Hogwarts :: Archives :: Archives :: Les vieux grimoires :: Les années précédentes :: Sujets clos année 9-
Sauter vers: