AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  




Partagez
 

 La rentrée à Taliesin [Tous ^^ !]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant
AuteurMessage

Invité
Anonymous




La rentrée à Taliesin [Tous ^^ !] Empty
MessageSujet: La rentrée à Taliesin [Tous ^^ !]   La rentrée à Taliesin [Tous ^^ !] EmptyJeu 2 Juil - 0:29

    [HJ :

    Bonjour et bienvenue à Taliesin !

    Ce post de bienvenue est là afin que chacun puisse faire plus ample connaissance au sein de cette nouvelle école. Il n'est pas indispensable afin d'intégrer l'établissement mais cependant vivement conseillé si vous voulez vous repérer plus facilement et ainsi en savoir plus sur cet endroit étrange et mystérieux Wink ! De plus, il offre la possibilité de lier de nouvelles connaissances, de s'éclater au sein d'un sujet commun. Alors profitez-en !!

    Il restera aussi longtemps que faire ce peut... nous n'avons pas décidé de date d'échéance.

    Concernant les répartitions citées dans ce sujet, elles ne seront pas exécutées ici... Trop compliqué. En revanche, elles seront annoncées pour chaque fiche créée par un nouvel élève de Taliesin.
    La délégation de Poudlard se verra envoyée un mp avec leur catégorie de répartition.

    Voila, que le meilleur gagne ! Je plaisante... Eclatez-vous bien et merci encore à tous d'avoir voulu entrer dans l'aventure !!!

    Votre respecté directeur,


    Apophis Sykes of Woodbury].






"Allez, allez, les enfants ! On se dépêche, on embarque allez !".

Fiché sur son bâteau, accolé au fuselage de la cabine, un jeune homme flanqué d'un uniforme guindé et noir ainsi que d'un képi de la même couleur faisait monter le reste des enfants dans un mouvement de moulinet du bras peu enthousiaste. Il les jaugeait, de temps en temps, cherchant les bonnes têtes commes les mauvaises, observant le moindre de leur détail qu'ils fussent venus de Poudlard ou débutent à peine leur apprentissage en tant que sorciers. Sid Avery Junior, transformé en nouveau Charon pour l'occasion, s'impatientait de devoir revenir à bon port et piaffait de contempler à quelle lenteur certains se dirigeaient vers le ferry.
D'un air lugubre, le képi bien enfoncé sur son crâne et ses cheveux longs et noir, il offrit un grand et large sourire hypocrite à quelques retardataires, juste avant de fermer la barrière derrière eux. Au train où allait les choses, il devrait faire plusieurs voyages... le quota d'élèves n'était pas encore à son comble.

Il se dirigea d'un pas sûr, presque pompeux du genre je-suis-le-dirigeant-de-ce-bâteau, et alerta Pete, le pilote, qu'à présent ils pouvaient y aller. Peter, un jeune garçon débrouillard qu'il avait déniché au fond de l'Allée des Embrumes, amorça la navigation tandis que le ferry partait au loin, s'évanouissant peu à peu du port où il s'était amaré...
Junior se planta à l'avant, non loin de la cabine de pilotage, et ce afin de pouvoir contempler l'horizon et les brumes se fendant petit à petit sur la proue du bâteau... Dans quelques heures, ils débarqueraient sur l'île renfermant cette bâtisse ainsi que tous les espoirs d'un homme revenu d'entre les morts... rien que ça !

Le port de Taliesin avait été admirablement aménagé, bien qu'il jugeât que les flots par ici étaient particulièrement chaotiques... La mer n'était pas non plus terriblement démontée mais cela bougeait sous lui, et Sid détestait lorsque le bâteau commençait à trembler un peu -il avait toujours peur que cet énorme navire ne se retourne sur lui-même...
Le personnel assujetti au port vint les accueillir. Ils portaient le même uniforme que lui, frappé sur leur sein gauche de l'emblème de l'école, à la différence que l'étoffe était bleu marine et qu'ils ne portaient pas de képi, eux !
Le bâteau s'amara à quai et la passerelle se déplia lentement, laissant ainsi la place à chacun de descendre. Sid se plaça à bonne hauteur et hurla à la cantonnade :

"En rang par deux pour faciliter la descente !".

C'était les mots exacts qu'on l'avait entraîné à répéter, de crainte qu'il oublie quoique ce soit... C'était un peu léger étant donné qu'il avait une excellente mémoire !
Le visage toujours aussi sinistre, le teint pâle et le regard sombre, Sidney déplia son bras pour livrer passage aux chers têtes blondes. Le vent soufflait sans pour autant se transformer en bourrasque... de quoi annoncer une belle fin de journée. De là où ils étaient, ils entrevoyaient déjà les petites maisons et boutiques du village d'Aberdaron -petite bourgade qui abriterait bientôt les logements des professeurs. Elles se dessinaient ça et là au gré du paysage et des collines comme des dominos blancs sur des flancs d'émeraude.


"Allez, on se dépêche, on se dépêche ! Jeta-t-il de sa petite voix nasillarde, prochain arrêt : la grande salle du château pour la répartition ! Allez, on se dépêche !".

Ces mots-là, il n'avait pas eu besoin de les apprendre ! Et toc !

Une fois que chacun fut descendu, Sid resta sur le bâteau et s'empressa de fermer la passerelle. A présent, il fallait revenir le plus vite possible afin de quérir les nouveaux retardataires...
Il maudissait déjà la trotte qu'il devrait se farcir d'ici jusqau'à Taliesin. Près de deux kilomètres de marche dans ces sentiers de campagne escarpés... lui qui avait horreur de ces promenades de santé. Certes, cela serait le moyen pour les petits enfants de découvrir la faune locale -et peut-être une façon pour les professeurs de botanique de se la ramener un brin !
Monde décidemment trop cruel !


***


Chacun se pressait dans la grande salle, disposant les derniers préparatifs, installant et décorant les tables. Il restait encore un léger souci au niveau de la musique diffusée dans la salle, elle se bloquait par moments, à la quatorzième mesure du trentième morceaux. Mais l'on remédierait vite à cela !
Les petits elfes de maison, comme les grands humains, aidés aussi par quelques gobelins assez ronchons, s'empressaient de mettre sur pied l'estrade ainsi que la "table des maîtres". Car à Taliesin l'on n'était pas professeur mais maître... Titre distinctif de celui sus-cité qui offrait aussi bien respect qu'admiration. Un maître était plus proche de son élève qu'un simple chargé de cours. Ainsi n'était-on pas élève dans la classe d'untel mais l'élève d'untel...

Bientôt les portes s'ouvriraient sur les élèves et il fallait être rapide et palier à tout. Les draperies féériques du plafond avaient été mises en place, la musique cessait de se figer à la trentième valse, les tables ainsi que les couverts avaient été disposés avec soin, les bougies du plafond flottaient tout juste dans l'air tandis qu'une brise rafraîchissante se diffusait à travers l'immense salle. Une bruine aussi douce et soyeuse que de la rosée stagnait dans ces cieux imaginaires, retombant en de fines goutellettes sur l'herbe toute vaporeuse de brume. Trois ou quatre elfes s'efforçaient de faire tenir de hauts chandeliers sur la table des professeurs tandis que deux humains briquaient une dernière fois le pupitre. Celui de gauche jeta un coup d'oeil à son collègue et lança :


"En espérant que le maître, cette fois, ne sera pas trop tatillon !".

L'autre cracha dans son chiffon.

"T'as raison, Patrick ! Marre de ses remarques désobligeantes...".

La grande porte s'ouvrit soudain et le coeur de chacun s'arrêta... mais repartit aussitôt en voyant qu'il s'agissait d'Alexandra, l'une des aides de cuisine. Elle tendait son doigt vers la sortie, criant à tue-tête :

"Ils arrivent !!! Les élèves arrivent !! Vite !! Il ne nous reste plus que cinq minutes !!!".

"Il faut aller prévenir le directeur et les professeurs, lança l'un d'entre eux, je m'en vais quérir Heegor et...".

"Pas la peine, reprit une petite elfe de maison, je l'ai croisé à l'instant, ils arrivent".

Et chacun, afin de clore ce débat, de s'affairer afin que tout soit parfait pour l'arriver des nouveaux occupants des lieux...
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Anonymous




La rentrée à Taliesin [Tous ^^ !] Empty
MessageSujet: Re: La rentrée à Taliesin [Tous ^^ !]   La rentrée à Taliesin [Tous ^^ !] EmptyJeu 2 Juil - 0:33

***


Accéder à Taliesin, finalement, n'était pas plus difficile que cela. Il fallait, avant toute chose, traverser les double portes de l'entrée, puis ensuite se diriger vers la seule issue possible : une large entrée d'ascenseur. Ce dernier était gigantesque, circulaire, et conduisait droit vers différents endroits de Taliesin. Celui qui nous intéressait de prime abord était la grande salle, située dans les profondeurs du terrain.
Une fois les élèves arrivés à bon port, il fallait encore traverser d'épaisses portes avant de se retrouver réellement dans cette immense salle qui aurait pu contenir, sans hésiter, trois dragons. Elle était, comme le reste des lieux, construite en rond -diverses galeries, balcons, s'étendant le long des parois, comme montant jusqu'au plafond. Ils étaient, bien évidemment, accessibles par tous.

Le sol, chose curieuse, était recouvert d'un fin tapis de gazon et de mousse, eux-mêmes recouverts par une brume rafraîchissante qui faisait qu'on ne voyait plus ses pieds à certains endroits. Les murs semblaient ne pas avoir de consistance, tout recouvert qu'ils étaient par de fines tentures tissées de fil d'or et d'argent et se déplaçant au gré d'une brise appaisante venue de nulle part. Le plafond n'était pas visible, la salle dominée par un ciel factice de tissu brodé de diamants et scintillant de mille feux, aussi léger que des voiles, presque invisible par endroit si bien qu'on eut dit que la galaxie s'était invitée en ces lieux.

Au sol trônait quatre tables. Pour le moment, les élèves pourraient s'asseoir où ils le désiraient puisqu'il n'y avait aucune distinction de maisons à proprement parler. La répartition s'occuperait cependant de faire le tri...
Lesdites tables, aussi longues que la salle, étaient parsemées de fleur des champs, de petits bonbons et de gâteaux, si bien que l'on eut dit comme un océan de sucreries. Et pour cause ! En plus de la rosée qui filtrait dans les airs et des bougies flottantes, il arrivait au ciel d'offrir son lot de caramel, de frandises et de chocolats. Et la météo était capricieuse ces jours-ci ! Il pleuvait beaucoup de sucettes acidulées et de bonbons au miel...

Au fond de la salle, dominant le reste d'un bon mêtre, il y a avait une scène où comme à Poudlard, l'on avait installé la table des professeurs parcourue de chandeliers éclatant et d'une vaissellerie de porcelaine et d'argent à nulle autre pareille. Juste derrière eux, flottant dans les airs et se figurant accrochée à un mur, une longue tapisserie avec les armoiries de l'école. Et un peu plus en avant de cette grande estrade un pupitre d'ébène et d'or représentant les quatre muses de la mythologie grecque, tendant chacune à bout de bras le plateau où serait déposé le registre de l'école. Une plume d'autruche blanche et rouge flottait dans les airs, jouant et courant après un encrier qui ne manquait pas de renverser son encre partout sur le grimoire mis en place et déjà ouvert.

Bélior, un petit elfe de maison, tout propre sur lui dans son costume d'annonceur fait de velours et de broderies exquises, s'avança en avant de la scène -espérant que sa voix porterait assez loin pour être entendue de chacun. Il grimaçait déjà à l'entente de la musique qui venait de basculer sur un air d'opéra partiulièrement sonore... Il attendit patiemment que chacun prenne place et finit par frapper dans ses mains afin qu'on lui accorde audience.


"Silence... -aucune réponse, il se râcla la gorge- Silence !!".

Toujours rien. Les enfants demeuraient particulièrement dissipés... certains avaient déjà commencé à grignoter les bonbons... Il se râcla à nouveau la gorge, claqua des doigts puis lança d'une voix forte, tonitruante, gargantuesque :

"SIIIIIIIIIIILLLLLLLLLLLLLLLLLEEEEEEEEEEEENNNNNNCCCCCCCEEEEEEE !!!!".

De quoi faire se retourner chacun sur lui-même. Plus aucun son, enfin ! Il se râcla humblement le gosier puis entama de sa petite voix fluette mais suffisamment audible pour être entendu de chacun dans cette grande salle :

"Bienvenue à vous, élèves de Taliesin.
Avant de commencer les répartitions dans vos classes respectives et d'entamer aussi bien buffet que festivités, laissez-moi vous présenter ceux qui seront vos professeurs tout le long de cette fabuleuse année !".

Il fit un geste et produisit un long parchemin qui se matérialisa dans les airs. Il s'en saisit, se râcla encore une fois le gosier, puis annonça d'une voix solennelle :

"Levez-vous afin d'accueillir séant...

Maître Gérald Abercrombie, professeur d'histoire et de légendes de la sorcellerie.
Maître Jason Harris, professeur de maîtrise élémentale et des cours associés de botanique.
Son assistant, Monsieur Simon de Greef, jardinier et intendant en botanique.
Maître Raphaël Gibson, professeur de maîtrise mentale.
Maître Ellery MacArthur III, professeur de maîtrise corporelle".

Et l'elfe de jeter un coup d'oeil derrière lui, soit aux différents professeurs pénétrant la salle les uns derrière les autres. Ellery MacArthur, le plus vieux d'entre eux, n'était pas dans une flamboyante jeunesse... Plusieurs fois il manqua rater les marches de l'estrade et il fallut attendre qu'il ramasse son dentier avant que chacun puisse prendre place. Le petit annonceur hocha d'un signe de tête après qu'on lui eut fait signe de continuer, et reprit sa respiration avant de lire :

"Et notre humble serviteur, maître des lieux et hôte dévoué, j'ai nommé...

Maître Apophis Sykes of Woodbury, professeur de maîtrise physique et directeur de Taliesin !".


A ces mots, le parchemin disparut de ses mains et le petit elfe commença à applaudir, cherchant à entraîner le reste de la foule...
Une étrange distorsion spaciale se créa dans le fond de la salle, à l'opposé de l'entrée des professeurs, et une silhouette imposante et sombre se découpa dans la brume. Bélior céda le passage au nouveau venu, s'écartant progressivement et prudamment du pupitre où il se dirigeait. Une longue cape noire en velours, moltonnée et brodée de fils d'or l'enveloppait tout entier -une épaisse capuche cachant son visage. Les plumes de corbeau recouvrant ses larges épaules commençèrent à bouger, à se déployer pour mieux s'envoler dans les airs sous forme d'oiseaux, filant vers ces cieux de toile. La cape s'évanouit alors comme de la fumée ne laissant plus qu'un homme habillé d'un costume blanc piqué de diamants et de perles. Le plastron était gravé d'arabesques s'inspirant du style greco-romain tandis que les grandes emmanchures finissaient sur ses bras en bouton dorés. La cape immaculée ne coulant que sur son épaule gauche était accrochée à son sein par une broche dorée représentant le blason de l'école. Un pantalon tout aussi blanc finissait ce portrait grandiloquent du personnage sous des bottes de cuir s'inspirant, elles aussi, des arabesques précedentes...

Apophis, dont le regard bleu et pénétrant parcourait la salle tout en s'arrêtant sur chacun, déploya ses longues mains et les déposa sur le pupitre, se penchant en avant sous un tonitruant...


"Bonjour, mes amis !

Oui, je sais, spécial comme annonce de bienvenue, n'est-ce pas ?".


Graduellement, un long sourire carnassier vint à frapper ses lèvres. Il baissa la tête, ravalant sa salive puis reprit plus humblement :

"Mais je ne souhaitais pas, non je ne souhaitais en rien, que cette petite entrée en matière tombe à plat sous ce sempiternel : "bonjour et bienvenue à tous !". C'aurait été faire part d'un cruel manque d'originalité et vous méritez tous plus que cela, je pense...".

Il parcourut à nouveau la salle du regard.

"Je suis heureux de constater que nous sommes bien nombreux au sein de cette même grande salle. Comment ne pas être réjoui de voir que tant d'élèves ont répondu à mon appel ?...
Car si vous êtes ici c'est afin de changer les choses, de décupler vos connaissances, de vous donner la chance d'aspirer à plus grand dans votre existence.
Si vous êtes ici c'est que vous vous considérez à part, que vous vous savez différents et aussi doué d'un potentiel à nul autre pareil...

Vous avez frappé à la bonne porte",
acheva-t-il sur un curieux rictus.

Il passa la main dans ses cheveux coiffés en catogan sur son crâne, boucles blondes et exquises figurant celles d'un ange...


"Vos maîtres ici présent ainsi que moi-même vous donnerons les possibilités nécessaires afin de réaliser vos rêves, de parfaire votre avenir. Bélior vous les a déjà présenté, cependant j'aimerais que leur soit réservé un réel accueil, digne de ce nom ! Une véritable et pure standing ovation alors...".

Il leva sa main pour leur faire signe de se lever eux-mêmes puis désigna l'ensemble du corps enseignant du pouce avant de frapper lentement, plus vite, puis avec toute la vigueur possible dans ses mains -son sourire puant, large d'une oreille à l'autre, assassin, dirigé sur les professeurs. Et de se retourner :

"J'étais SUR qu'ils ne sauraient plus où se mettre ! Sur toute la ligne !
Bon. Passons à autre chose...".


Il tourna une page du grimoire, lut quelques lignes et reprit :

"Vous apprendrez qu'ici, contrairement à d'autres écoles, il n'y a pas de répartition possible de maisons en maisons. Vous serez seulement assujettis à une classe, toute relative à la catégorie dans laquelle votre pouvoir sera enregistré.
Suite à cela, il ne vous restera plus qu'à regagner vos dortoirs respectifs...

N'oubliez pas que les classes sont au nombre de quatre : la classe de maîtrise élémentale, la classe de maîtrise mentale, la classe de maîtrise corporelle et la classe de maîtrise physique".


Il se désigna du pouce sur un grand et large sourire.

"Voila. Mais avant qu'il ne soit temps pour vous de fermer vos paupières et de plonger dans des rêves doux et enchantés, il y aura...
Une énorme soirée où j'espère que vous vous gaverez de bonbons, de pâtisseries et autres délices de ce genre. D'ailleurs, je crains que le temps ne soit à l'orage et qu'une averse de toffies ne soit au programme...
Ensuite, place à la musique !!! histoire de me prouver que vous savez être déchainés à l'occasion...
Un seul et dernier mot d'ordre : amusez-vous !!!".


Il attrapa la plume et l'encrier dans le but de commencer la répartition. A chaque élève noté, Sykes lui adjoindrait un professeur, une classe avant que les élèves puissent pleinement profiter de la fête et du banquet...
Pour l'instant, mis à par les bonbons, aucune sorte de nourriture ne trônait sur les tables. Etait-ce une nouvelle façon d'affamer son prochain afin qu'il soit ouvert et attentif aux répartitions ?
Seul l'avenir nous le dirait...


Dernière édition par Apophis Sykes le Jeu 2 Juil - 18:47, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Anonymous




La rentrée à Taliesin [Tous ^^ !] Empty
MessageSujet: Re: La rentrée à Taliesin [Tous ^^ !]   La rentrée à Taliesin [Tous ^^ !] EmptyJeu 2 Juil - 18:17

La rentrée à Taliesin [Tous ^^ !] 581332abercrombie

Les yeux de Maître Abercrombie montèrent jusqu'au plafond. Consternant.

La pluie de confiseries qui aurait dû se déclencher était manifestement en retard. Il lança un regard furieux à Bélior qui inclina sa tête dans une pose interrogative.

Un nouveau coup d'œil vers le plafond suivi d'un nouveau regard appuyé sembla déclencher un processus de réflexion dans la tête de l'elfe. Qui se mit à récapituler mentalement en ouvrant les doigts de son poing fermé un à un et en articulant silencieusement puis, à court de doigts, relevant la tête vers Abercrombie avec un pauvre sourire, désignant Maître Sykes en ouvrant de gros yeux et en haussant les sourcils en guise de question.

Comme son manège muet commençait à attirer l'attention de quelques observateurs, Abercrombie poussa un soupir et puisa dans sa poche un bonbon qu'il expédia verticalement d'une pichenette. La sucrerie avait à peine touché le sol quand l'elfe comprit enfin le message et tourna les talons pour disparaître dans une petite niche. Bélior était un elfe qui présentait bien mais dont les rouages mentaux avaient manifestement besoin d'être huilés de temps en temps.

Les bulles de savon se mirent enfin à descendre paresseusement vers le sol, chacune lestée d'une gourmandise. Arrivées à un mètre cinquante de leur destination finale, elles restèrent en suspension et se mirent à danser doucement à la hauteur des yeux de la plupart des participants.
Finalement un élève un peu moins effrayé que les autres pointa un doigt hésitant et toucha une de ces sphères irisées qui éclata, libérant un bonbon orange qui fut intercepté par une main preste. Après un court examen visuel, la bouche du gamin se lança dans une dégustation qui fut promptement imitée par les jeunes voisins.

Finalement, les jeunes arrivants commencèrent à se détendre après la prestation intimidante du maître. Les professeurs – enfin les maîtres – perdirent un peu de leur attitude minérale et un léger brouhaha commença à se répandre dans la pièce. Simon de Greef fut le premier à risquer un petit sourire. Les échos réfrigérants de l'accueil d'Apophis commencèrent à s'estomper dans les chuchotements encore timides.

Et pourtant, ce matin encore, sous sa forme d'Heegor, il avait fait répéter son discours de bienvenue à Maître Sykes mais c'était plus fort que lui, il n'avait pas pu s'empêcher de faire le zigoto et de sortir ses attitudes théâtrales et ses expressions qui se voulaient humoristiques mais qui n'étaient en fin de compte que des vrilles d'inquiétudes lancées à l'assaut du moral de ces pauvres gamins.

Ne se rendait-il pas compte qu'on ne pouvait pas passer aussi rapidement du statut d'Auror criminel ennemi public à celui de directeur débonnaire d'une école pour jeunes surdoués ? Le nom d'Apophis était encore utilisé par certaines mères pour effrayer leurs enfants désobéissants, l'avait-il oublié ?

L'ambiance qui régnait dans la salle était encore bien loin des cris joyeux de retrouvailles post-estivales qu'on entendait chaque année à Poudlard. C'était bien sûr compréhensible pour une nouvelle école où chaque élève posait pour la première fois le pied. Et puis il fallait se mettre dans la tête des enfants qu'on envoyait dans une école inconnue, à qui on infligeait d'abord une traversée houleuse en compagnie d'un inquiétant passeur légèrement dérangé, suivie d'une grimpée exténuante sur une colline battue par les vents et d'une plongée dans un gouffre obscur pour atterrir enfin dans une salle impressionnante où les attendaient de parfaits inconnus aux figures lugubres avec à leur tête un criminel de sinistre réputation. Et on leur explique alors qu'ils vont suivre des cours originaux dont personne n'a pu démontrer l'intérêt. Ouf ! C'était étonnant que personne ne se soit encore enfui en poussant des cris de terreur ! Il prit quand même note mentalement de surveiller les allées et venues des hiboux pour mettre une sourdine sur des appels au secours qui pourraient bien réduire à néant leur quasi-inexistante réputation.

La campagne de revalorisation de l'image d'Apophis était encore trop récente pour qu'elle ait eu un impact réel sur les esprits et ils avaient eu de la chance que quelques parents aient répondu positivement à leurs invitations. Il avait d'ailleurs fait disparaître certaines lettres de refus dont le contenu allaient du mépris outragé à la haine farouche en passant par l'insulte délibérée.

Le recrutement des professeurs était aussi difficile de part la réputation de l'école qui était encore entièrement à établir. Du coup, les talents potentiels étaient rarement intéressés par une carrière dans un trou paumé, malgré le coup de pouce encourageant du ministère et, il fallait le reconnaître, l'aimable publicité faite par la nouvelle direction de Poudlard.

Devant cette carence, il avait à contre-cœur proposé sa candidature comme enseignant. Après la première réaction d'hilarité, le maître s'était mis en colère et il avait fallu longtemps pour lui faire admettre qu'un sous-effectif dans les rangs des professeurs risquait de compromettre l'école elle-même.
Néanmoins, Apophis ne pouvait admettre qu'un vulgaire elfe de maison soit un professeur à part entière ; Il connaissait bon nombre de sorciers qui refusaient aux elfes tout type de promotion sociale et n'enverrait jamais leurs enfants dans un lieu où ces horribles pratiques avaient lieu. « C'est une race qui doit absolument être contrôlée » « Cette vermine est capable du pire si on ne leur met pas la bride » Voilà les opinions les plus mesurées qu'on pouvait entendre dans ces milieux. Et Heegor, nain honoraire, était assez d'accord avec eux. Il n'avait jamais été à l'aise avec les représentants de ce qu'il appelait « sa race natale » et préférait cent fois la compagnie des nains ou des humains à celle de ses insupportables quasi-congénères.
Mais il fallait pourtant reconnaître qu'une grande maison ne pourrait jamais être aussi bien entretenue que par les soins de ces démons de poche. C'est bien pourquoi il lui avait fallu en recruter un certain nombre.

Cédant à la nécessité, le maître exigea quand même que Heegor utilise une apparence et une identité différentes pour tenir son rôle d'enseignant auprès des élèves. Jamais le secret de sa véritable nature ne devrait transparaître. Abercrombie était né. Mais aucun élève ne lui serait dévolu. Ses cours resteraient généraux et seuls les volontaires pourraient y assister. Pas question qu'il détienne une maîtrise fondamentale. Là-dessus, Heegor n'insista pas. Son emploi du temps était déjà largement saturé et une de ses préoccupations serait de se trouver un remplaçant dans les délais les plus brefs. Mais en attendant, il lui faudrait bien assumer cette charge.

C'est pourquoi Bélior, le plus jeune des elfes de cuisine fut promu au rang de majordome de l'école, sous le contrôle attentif et conjoint d'Heegor et de Gérald Abercrombie, professeur d'histoire de la magie. Malgré toute sa bonne volonté, le jeune gaffeur accumulait bourdes et maladresses et il fallut l'entrainer hors de la portée visuelle du maître pour la préservation de leurs santés nerveuses respectives. Voire de la santé tout court pour le cas de l'elfe.

Tout à l'heure, d'autres bulles descendraient du plafond, apportant aux convives d'autres plats plus substantiels ainsi que boissons diversement colorés servies dans des verres ballons piquées de paille. Une idée d'Heegor, réminiscence d'un téléfilm moldu qui avait meublé une de ses rares soirées libres.

Maître Gérald commença à déambuler dans la grande salle. Tout en se glissant entre les participants, ses oreilles tendues sondaient humeurs et inquiétudes, ses yeux en alerte surveillaient les allées et venues des elfes. L'enceinte disposée autour d'eux n'était pas la véritable limite de la salle, il le savait bien mais Maître Sykes avait voulu accueillir les jeunes arrivants dans cette gigantesque salle qui l'avait estomaqué bien qu'il ne l'ait jamais avoué. Toujours ce goût du sensationnel ! Seulement les dimensions colossales étaient masquées par de faux murs qui la réduisait à des dimensions seulement immenses. Cette idée avait néanmoins permit de créer un léger vent dans la pièce ce qui réduisait l'impression première de claustration et permettrait aux arrivants de s'accoutumer progressivement à la vie souterraine. Il serait bien temps demain matin de découvrir l'exigüité relative des lieux.
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Anonymous




La rentrée à Taliesin [Tous ^^ !] Empty
MessageSujet: Re: La rentrée à Taliesin [Tous ^^ !]   La rentrée à Taliesin [Tous ^^ !] EmptyVen 3 Juil - 23:47

La rentrée des classes… Déjà Simon la trouvait chargée en stress alors qu’il n’était que simple élève alors imaginez le une fois passé du côté du personnel de l’école ! Intense...


Depuis sa rencontre avec Apophis Sykes et Heegor et son intégration dans l'équipe des professeurs de Taliesin, le jeune Français avait tout fait pour se retrouver prêt le premier jour. Il avait travaillé sur 15 discours différents (juste au cas où on lui demande de prendre la parole ^^), avait déjà relu pas moins de 50 fois le trombinoscope des élèves (pour être certain de ne pas confondre ces chères têtes blondes) et avait passé pas moins de 3h au téléphone avec Megan rien que pour parler de sa tenue pour le 1er soir.

Et malgré tout ce travail en amont, plus la rentrée approchait et plus Simon sentait le stress le gagner. Exactement ce même stress qui lui avait fait manquer ses débuts à Ste Mangouste, et ça n’était pas pour le rassurer. Du coup, le garçon dormait peu et passait le plus clair de son temps à envoyer des textos à Megan en quête de soutien et de réconfort.

Une fois le Jour J arrivé, Simon était si nerveux qu’il n’en mangea pas le matin. Pire, il manqua de se perdre sur l’île et de rater le discours de bienvenue aux élèves. Heureusement que Jason était là ! Souvent Simon se demandait ce qu’il deviendrait sans le garçon. N’oublions pas que le jeune Harris était celui qui lui avait trouvé cet emploi ! Et maintenant, il jouait un rôle capital pour Simon en l’aidant à gérer au mieux son stress.


1er septembre, Simon et les autres professeurs étaient déjà sur place quand les élèves arrivèrent sur les lieux. A quelques minutes seulement de la cérémonie de répartition, chacun des adultes se positionna à sa place (sous les ordres d’Heegor qui gérait la soirée d’une main de maître) et attendit le début des hostilités festivités. Les professeurs attendaient à l’extérieur de la salle où tout allait se dérouler et ils devaient se tenir prêts à intervenir lorsque leurs noms seraient cités.

Les élèves ne tardèrent pas à arriver et étrangement cette entrée eut pour effet de détendre un peu le jeune De Greef. Bien qu’il ne les voyait pas encore, leurs voix semblaient si jeunes, si innocentes et si émerveillées que Simon ne put s’empêcher de sourire et de repenser à son entrée à Beauxbâtons quelques années auparavant Rolling Eyes.
Jason et lui s’échangèrent un regard, puis sur un signe d’Heegor (ou plutôt d’Abercrombie) ils se mirent en route vers la Grande Salle où ils furent invités à prendre place.

Régnait dans la salle un silence assez pesant, mais Simon était trop occupé à ne pas marcher sur la robe de son voisin pour s’en sentir réellement gêné. Il suivit le mouvement très calmement et écouta ensuite le discours du directeur dans une attitude très solennelle. Il resta figé un long moment, même bien après que l'intervention du directeur soit passée.

¤ Très impressionnant… Et maintenant ? Qu’est ce qu’il va se passer ? ¤

Bien qu’Heegor les ait déjà tenu informés de la suite des évènements, Simon avait déjà tout oublié.
Il se sentait à vrai dire assez proche des élèves en ce moment : ne sachant pas vraiment ce qui l’attendait ici et assez émerveillé par la splendeur des lieux ainsi que par l’organisation sans faille de ses collègues.

Petit à petit les conversations prirent places entre les élèves, et Simon commença à se détendre. Il risqua même un sourire accompagné d’un petit mot à son voisin : Jason Harris.

« Bon beh c’est parti, à nous de jouer maintenant ! »
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Anonymous




La rentrée à Taliesin [Tous ^^ !] Empty
MessageSujet: Re: La rentrée à Taliesin [Tous ^^ !]   La rentrée à Taliesin [Tous ^^ !] EmptySam 4 Juil - 10:28

Ppppff... vraiment mais alors vraiment débile cette fête ! Le vieux avait pas d'idées pour copier Poudly comme ça ou quoi ?! A quoi il s'attendait, hein ? A ce qu'ils restent tous comme de gentils élèves bien calme, bien cool, bien simples assis à leur table à attendre leur becquée... c'était franchement ridicule et se tromper sur Nikita sur toute la ligne.
Pourquoi diable foutre de la pelouse dans une salle aussi grande ? Elle votait écolo la blondasse ou c'était lui qui hallucinait ? Non mais y avait franchement de quoi rire !

Son arrivée ici ? Oh, elle s'était passée sans encombre. En effet, il avait servi de soutien à la jolie Elea Mayan pour passer le bâteau. Vous savez ? Le genre de crétineries galantes et vieillottes qui vise à tendre la main pour aider une demoiselle à descendre le bâteau. Il lui avait souri, de toutes ses dents, avisant un léger clin d'oeil avant de se détourner d'elle... Franchement, il n'était pas pour les amourettes mais il devait bien avouer qu'elle avait quelque chose de... spécial, et d'infiniment craquant. Peut-être demanderait-il conseil à ses amis Gryffondor pour la séduire ? Histoire de jouer le parfait guignol qui "a peur des filles et qui n'ose pas se lancer". C'est vrai... il n'avait jamais eu de copines à proprement parler. Oui si l'on exclut sa compatriote rencontrée aux dernières vacances d'été... l'histoire ayant duré deux mois, de juillet à août, le temps de son séjour.

Puis il avait fallu gravir la haute montée jusqu'à ce damné château. Il avait cru qu'en tant qu'élève privilégié il n'aurait pas à subir ça... qu'à cela ne tienne ! Tu feras ta petite trotte comme tout le monde, mon chéri, et voila. Franchement, cette grosse blonde, il avait envie de l'étrangler sévère... Puis c'était quoi cette délégation de bras cassés SERIEUX ? A part Elea y en avait pas un de valable ! Tous des petits Poudlardiens propres sur eux et à faire pitié... Mais bon...
Bref, passons à autre chose. Il fallait avouer que l'entrée dans la château l'avait impressionné. Le gros et l'elfe avaient misé là-dessus apparemment et avait fait très fort. Joli coup d'envoi, Maître Sykes, three cheers ! Bref, ce mec avait le sens du spectacle à défaut d'avoir le cerveau surdéveloppé... à se demander comment ce type en était arrivé à un tel degré d'importance et d'influence. Ohh le fric sans doute !

Il s'était installé comme tous les autres, balayant sur la salle un regard émerveillé, à demi impressionné et stupéfait. Oui, c'était beau ! Le décor était somptueux et la mise en scène qualibrée au poil de troll près... Bref, il sentait qu'il s'amuserait bien ici. La musique était jolie mais Nikita espérait au fond de lui quelque chose de plus... agressif. Ouais, qui lui donnerait la frite au lieu de le ramolir comme de la purée trop cuite.
Il vint s'asseoir devant un couvert normal : assiette, fourchette, couteau, cuillère, verre. Mouais. Décevant... où était les coupes en crystal et l'argenterie ? Non il blaguait... enfin. Quand on se targuait d'être le meilleur autant aller jusqu'au bout quoi... bon...
Nikita déposa son coude sur la table, calant son menton dedans et pianotant des doigts au rythme d'une chanson lui revenant par bribes. Il attrapa un bonbon tombé sur la table, le considéra et sourit en voyant qu'il s'agissait là de caramel mou. Il adorait le caramel surtout super mou, héhé, ça colle aux dents. Il se pencha vers ce gros bouffon de Jérôme Fawcett, fichu Serdaible, et lui tendit sur un franc et adorable sourire la friandise :

"Hey, Jérôme ! Regarde ce que j'ai trouvé ! C'est pas toi qui adore le caramel ? Il est pour toi, cadeau !".

Visage d'ange sur une attention franche et tout à fait louable. Ce qu'il désirait c'était faire plaisir à son camarade, voila tout...
Il décocha un petit clin d'oeil en faisant claquer sa langue juste avant que la lumière ne se baisse, que des bulles de savon gavée de bonbecs ne tombent du ciel et qu'un personnage n'apparaisse à la suite des différents professeurs en rang d'oignon juste derrière lui.

*Même Tom Cruise et son église font pas mieux... waaohh...*.

"C'est superbe ! Ajouta-t-il aux alentours à ses camarades, des paillettes dans les yeux, regardez ça !".

Le voile se leva sous forme d'oiseaux de nuit, laissant sur scène l'autre grosse fadasse péroxydée. Pppff ! Mais quel guignol ! Comment pouvait-on avoir un égo aussi surdimensionné ? Il était anormal ce type, c'est pas vrai ! Pour la forme, il poussa un hoquet de stupeur... histoire de...

"Waaahh ! Quel costume !! C'est dingue !!".

*C'est dingue comme c'est moche...*.

Et l'autre s'engagea dans un discours aussi glaçant qu'inquiétant. Ahh là ! Il avait refroidi tout le monde, sur toute la ligne ! Sincèrement, si après personne ne prenait la fuite... surtout les petits nouveaux. Nikita jeta un regard aux premières années d'à peine onze ans qui écoutaient d'une oreille quasi attentive le maître des lieux habillés comme Joaquin Phoenix juste avant qu'il butte Maximus dans Gladiator... fallait être grave allumé pour se fringuer comme ça. Mais ça lui plaisait ! La folie de Sykes avait quelque chose de divertissant.
En dehors du personnage, ce qu'il annonçait déjà pour cette année avait au moins le mérite d'être enthousiasmant.

"Vous vous rendez compte ? Lança-t-il sur un grand sourire enthousiaste, on va explorer nos capacités plus en profondeur ici !! C'est excellent !
Ca promet en tout cas, pas vrai ?".

Et il coula un regard pesant sur Elea, sa candeur, sa beauté, sa douceur, sa blondeur... Il baissa les yeux et s'attarda sur l'autre chose blonde campé sur son estrade. Il venait de finir son discours car tout le monde applaudissait. Nikita ne participa pas à l'intention générale, se contentant de le regarder, de le cerner, de comprendre... mais il fallait avouer qu'il demeurait un mystère et qu'il l'agaçait. Ohh oui par Merlin ! Que cet adulte l'agaçait ! Bientôt il aurait tout le loisir de se venger de lui dans un sens...
Ah non ! Il n'avait pas fini ! Mais quel bavard celui-là, incroyable ! Il continuait, il continuait, il continuait... Et notre jeune Russe de ne parvenir à s'empêrcher de lever les yeux au ciel. Il se tourna vers McGowan qui, manifestement, le regardait de travers.

"Alors Serpy, tu veux ma photo ?".

Il secoua la tête... amusant cette petite joute Gryffondor/Serpentard histoire de ne pas oublier certaines rivalités mais surtout d'où l'on vient. Taliesin, si puissante et intéressante soit-elle, ne dissolverait en rien leurs alliances, leurs maisons.
Enfin, Apophis Sykes se retira de la scène, signe qu'il avait enfin terminé de bavasser. Il avait annoncé pour finir que la bouffe ne tarderait pas à venir ainsi que la musique. Moi nase que celle-là, j'espère ? On pouvait difficilement faire pire...
Et à présent, les répartitions. Oui, c'était logique : autant commencer par le moins plaisant avant tout.
Il se pencha vers les autres, un doute demeurant en lui néanmoins. Et tout bas :

"Hey ! Vous savez comment on sera réparti ou pas ?".
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Anonymous




La rentrée à Taliesin [Tous ^^ !] Empty
MessageSujet: Re: La rentrée à Taliesin [Tous ^^ !]   La rentrée à Taliesin [Tous ^^ !] EmptySam 4 Juil - 22:14

Qui aurait un jour cru voir Jason Harris quitter son bon vieux ministère ? Certainement personne, et pourtant, l'ancien oubliator avait renoncé à se faire exploiter à travailler plus longtemps dans le département des catastrophes et accidents magiques. C'est fou comme voir une promotion méritée passer sous son nez est dérangeant, tellement dérangeant même qu'on se remet totalement en question. Il l'avait fait, s'était entièrement remis en question, et ne regrettait maintenant pas son choix. Le ministère se passerait dorénavant de ses services.

Jason avait toujours vu ses capacités réduites aux "simples" fonctions d'oubliator, alors qu'on lui avait maintes fois répété qu'il avait le potentiel pour viser bien plus haut ministre de la magie par exemple. Professeur de maîtrise élémentale dans une toute nouvelle école de magie, qui aurait au passage fait pâlir le plus ambitieux des sorciers, c'était assez haut ça ? Certainement... surtout si on en jugeait parce qu'on lui avait demandé comme qualifications. Jason n'était pas mécontent de son embauche, bien au contraire ! Quand il avait su que Simon avait lui aussi été accepté et que Raphaël, le frère de Samuel petit-frère donc, par extension, avait obtenu un poste de professeur, le plus vieux des Harris avait tout naturellement été enchanté. Il ne se retrouverait pas seul à Aberdaron, et aurait avec qui discuter les week-end (parce que le séparer de sa famille et surtout amis, ça c'était vraiment pas top).

Il comptait bien évidemment sur Sam', Jessie et son actuelle petite amie pour passer le plus souvent possible. Après tout, leurs présences pour lui était tout simplement vitales, il ne pouvait logiquement pas vivre sans. Ainsi le jeune homme était là, dans l'école, à un endroit dont la simple présence sur terre n'avait jamais été imaginé par n'importe quel homme, même pas en rêve.

Ils étaient tous dans la grande salle de Taliesin, celle qui se trouvait dans les profondeurs de l'île, la salle située le plus bas sous terre. De dehors, il était tout simplement impossible d'imaginer pareil agencement. On ne voyait qu'une simple maison, d'apparence anodine, qui cachait en fait bien plus. Elle cachait en fait, un ascenceur. Ô pas n'importe quel ascenceur mes amis! Celui-ci était si grand et moderne que même les USA n'y avait pas pensé avant ! c'est là qu'on voit la supériorité du thé sur le Hamburger Celui-ci ne faisait bien évidemment que descendre, dans un premier temps sur des salles de cours, puis sur des dortoirs et sur des salles aussi surprenantes les une que les autres, pour finir par arriver, dans la grande salle. Encore une fois, la grande salle n'était pas anodine.

Jason n'avait jamais assisté à pareil spectacle. La grande salle était entièrement recouverte d'un tapis verdoyant, étrangement naturel. C'était de l'herbe, oui, de l'herbe. Une légère brume la tapissait par endroit, mais ça, ce n'était certainement pas le plus impressionant. Le plafond était tout simplement invisible, caché par un voile de brune blanche et légère qui laissait toutefois deviner son hauteur. Les murs étaient masqués par des rideaux d'une étrange clarté, ornés de fils d'or et d'argent, qui bougeaient au rythme d'un vent invisible. C'est bien simple, on se serait cru en extérieur, pas à plusieurs centaines de mètres sous terre, et l'humidité et la fraicheur ambiante amenaient à cette impression là.

Quand les élèves arrivèrent, leurs cris et manifestations rappelant ô combien les années Poudlard, Jason tourna la tête en direction de Simon et Raphaël. Ce moment là, il ne le vivrait qu'une fois. Sa toute première rentrée des classes en temps que professeur, devant des élèves qui seraient bientôt sien, sensation... incomparable. Apophis commença son discours et Jason ne répondit à aucune de ses remarques humoristiques par un sourire. Il s'était plus d'une fois fait avoir pour sa gentillesse, dans le passé, et ne comptait pas commencer son année d'enseignement en paraissant trop gentil. Il pouvait bien sûr être très méchant quand il le voulait, hélas avec des enfants et adolescents, ça avait toujours été pour lui impossible, de par ses frères et soeurs qu'il avait toujours traités avec beaucoup d'amour.

Une fois le discours terminé, les professeurs et élèves bougèrent en coeur devant l'arrivée originale des friandises. C'est qu'il savait les amadouer le Apophis ! Il n'avait rien laissé au hasard ! Heegor était y était pas mal pour quelque chose, aussi. Jason avait constaté avec perspicacité que l'elfe de maison était – malgré les apparences – un être réellement hors du commun. L'ex-oubliator l'avait même comparé pour lui-même à un sorcier brillant piégé dans le corps d'une petite créature. Sa forme d'Abercrombie reflétait en réalité beaucoup plus ce qu'il était vieux et pas avantagé, à savoir un homme, (déjà) avec de brillantes connaissances. Jamais ô grand jamais Jason ne sous-estimerait les capacités d'Heegor, pour ce qu'il en savait pour l'instant.

Quand Simon prit place à la table des maîtres (s'il vous plait), il s'adressa à Jason qui venait de s'asseoir à côté de lui (et à côte de Raph', aussi, si ça intéresse quelqu'un). Le plus vieux des Harris se tourna donc vers son – à présent – collègue et se risqua à un petit sourire.

« Ouais... à nous de jouer... Pas trop de pression, sinon ? Moi ça a commencé quand les élèves sont entrés...
Je me suis dit que ça allait passer, mais... mais non. »


Jason n'en menait en fait pas large (Simon l'avait comprit) mais si les élèves étaient très loin d'eux, Raphaël lui, n'était pas loin, et il était hors de question que Jason ne se révèle pas un collègue de poids – quelqu'un sur qui compter en cas de problème – pour la simple et bonne raison que si Jason et Simon avaient depuis longtemps eut l'opportunité de se plonger dans le monde du travail, Raphaël lui, n'était qu'un jeune diplômé. Jason admirait d'ailleurs le courage de se lancer dans pareille aventure à un âge si jeune ce n'était pas un Gibson pour rien, vraiment admirable...
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Anonymous




La rentrée à Taliesin [Tous ^^ !] Empty
MessageSujet: Re: La rentrée à Taliesin [Tous ^^ !]   La rentrée à Taliesin [Tous ^^ !] EmptyDim 5 Juil - 16:59

Jour de la rentrée des classes...En effet, ça l'était! Mais pour la première fois depuis des années, sa rentrée était bien spéciale. Il la faisait en tant que professeur. Oui oui! Ou plus exactement, en tant que Maître -Ô mon vénéré maître *sbaff*- de Maîtrise mentale. Encore maintenant, il se demandait ce qu'il lui avait pris d'accepter l'offre de Sykes -_-". Qu'est-ce qui lui était passé par la tête? Il n'avait jamais envisagé son avenir professionnel de la sorte. Jamais il ne s'était imaginé enseigner quoi que se soit...sauf à ses fils lorsque le temps serait venu de leur apprendre les dons qui faisaient la puissance du clan Gibson. Il se serait plus vu au Ministère...mais sûrement pas prof dans une école. Bon...il est vrai que ce n'était pas n'importe quelle école. Toute belle, toute neuve, avec des possibilités de faire évoluer les plus jeunes dans une direction différente qu'offrait normalement Poudlard. Pas de cours de potions, ni de cours de soins aux créatures magiques ou de cours de DCFM. Rien à voir! Sykes -oui, parce que c'était lui qui était derrière tout ça-, avait eu l'idée -étrange- d'ouvrir une école. Un meutrier directeur d'une école pour sorciers. C'était à rendre perplexe même les plus confiants. Et encore, le mot était faible. Mais bon...Raphaël aimait prendre des risques, alors autant tenter le tout pour le tout. Et ne disait-il pas lui même qu'il avait toujours voulu travailler avec Sykes depuis qu'il était gamin? Bon, ce n'était pas exactement à quoi il s'attendait, mais le projet était tellement intriguant en lui-même qu'il avait accepté.

Ce qui aurait pu faire flipper n'importe quel jeune inexpérimenté, c'était d'entrer dans la vie active aussi rapidement, deux mois à peine après la fin de ses études à Poudlard, et de se retrouver confronter à deux jeunes qui avaient quasiment son âge à un ou deux ans près. Certes, il y avait des plus jeunes. Ca n'empêchait pas qu'il allait enseigner à des anciens camarades de classe, mais il préférait ne pas y penser. Pour le moment, dans cette grande salle où les élèves affluaient, il était tout à fait calme, maître de lui même, à regarder d'un air désinvolte ce qu'il se passait sous ses yeux. De ses facultés, il était sûr. Voilà pourquoi il ne flippait pas comme n'importe quel jeune inexpérimenté. De toute façon, ça ne lui ressemblait pas du tout. Et puis de plus, Gibson savait que si quelque chose clochait ou s'il avait besoin de l'avis de quelqu'un, il pouvait compter sur ses collègues. Et plus particulièrement sur Jason, quelqu'un en qui il avait confiance. Chose qu'il ne faisait que rarement, mais il avait ses raisons. En réalité, il avait une sainte horreur de se reposer sur quiconque. D'ailleurs, il ne le faisait jamais. Trop d'ego! Ainsi, s'il devait faire appel à Jaz', ce serait en dernier recours. Ce dernier n'était pas en cause, bien au contraire, mais c'était dans la nature de Raphaël de ne compter que sur lui même.
L'aîné des Harris avait quitté le Ministère pour devenir professeur de maîtrise élémentale -et des cours associés de botanique entre autre,- et cela avait étonné Raphaël en toute honnêteté. De part Samuel, il savait que Jason était un excellent Oubliator, donc il avait été surpris de sa décision. Ca n'empêchait pas qu'il était ravi de savoir le meilleur ami de son frère, et parrain de sa nièce de surcroît, ici. Il ne s'ennuyerait pas trop. Etre loin des siens n'était pas une chose facile à gérer et il fallait boucler toute émotion, tout souvenir réjouissant dans un coin de sa tête, ce pour quoi il était très doué. En parlant de Sam...hum hum...ce dernier avait failli l'étrangler quand il lui avait annoncer avec qui il allait travailler. L'aîné des Gibson se croyant enfin débarassé de Sykes avait vu rouge -cramoisi même XD- quand son petit frère lui avait sorti qu'il partait aux Pays de Galles enseigner...sous la direction d'un homme présumé mort.


*Flash-back*

- Dis-moi que tu te fous de ma gu*ule!? Tu ne vas pas partir là-bas pour bosser avec ce...ce...avec le plus grand c*nnard de l'univers?! aboyait-il furieux, hors-de lui.

- Il m'a fait une proposition des plus intéressantes. Inattendue, mais intéressante! répliqua Raph en gardant son calme.

- Ah bah ça je m'en doute! Toi qui rêvais de travailler avec lui, tu dois être ravi, fit-il railleur. Mais qu'est-ce que tu fabriques Raphaël? Tu perds les pédales! C'est un meutrier ce type, l'as-tu oublié? tentant de raisonner son cadet comme il le pouvait.

- Certes, mais jusqu'à preuve du contraire, j'ai toujours pris mes propres décisions, peu importe les conséquences. Sykes n'est pas si...mauvais qu'on peut le penser. Désolé de te dire ça, mais tu es trop étroit d'esprit, surtout quand il s'agit d'Apophis.

- Et toi bien naïf à son sujet! sifflait-il, fort mécontent.

- De toute façon, ma décision est prise. J'ai accepté sa proposition. Tu as devant toi le maître de maîtrise mentale.

- Et en plus tu livres nos secrets? rugit-il, sur le point d'exploser.

Raphaël s'assombrit.

- Non...je les aiderai à faire évoluer leur don. En aucun façon je ne leur enseignerai ce que nos ancêtres nous ont légué. Tu sais bien que cela m'est interdit. Je suis lié par mon serment...
Il y a bien de façons de leur faire développer ce qu'ils possèdent déjà depuis la naissance. Leur montrer la bonne voix et les faire progresser, leur apprendre à maîtriser leur faculté...c'est ça mon rôle. Pas de leur parler de moi, de ma famille ou de mes capacités.


- Te rends-tu compte de ce que tu fais? Et Daphné? Ta nièce et ton neveu, tu y penses? rétorqua-t-il, sachant très bien ce qu'il faisait lui.

Il frappait là où ça faisait mal.

- Ce n'est pas comme si je partais à l'autre bout du monde. Et puis il y a les week-ends, les vacances. J'aurai des moments de répits. Sarah et Nelson sont jeunes encore. Ils ne remarqueront même pas que je suis parti. Quant à Daphné, nous en avons parlé et elle me soutient. Tout comme toi tu es sensé le faire! lui reprocha-t-il.

Ils se dévisagèrent longuement, dans un silence pesant. Les deux frères se prenaient rarement la tête. Les disputes étaient rares, mais non moins violentes. Samuel se sentait trahit et impuissant face à la détermination de son cadet qui tentait de le rassurer et de le convaincre à la fois du bien fondé de sa décision.

- C'est de la folie! maugréa-t-il pour toute réponse.

*Fin du Flash-back*


De la folie? Oh sûrement! Sykes était fou! Ou du moins, une partie de lui l'était. Et derrière cette folie, se cachait une intelligence qui le fascinait. Force était de le constater, ce n'était pas pour autant qu'il le révélerait à qui que se soit. Encore moins à l'intéressé!
Regardant les élèves s'installer dans un brouhaha sans nom -ça au moins ça ne changeait pas de Poudlard-, il ne dédaignait pas les lieux pour autant. Il devait avouer qu'un sacré boulot avait été exécuté ici-bas. De dehors, rien ne prédisposait à ce qu'il pouvait contempler à sa guise dans cette salle. D'abord, inattendu, certes, mais intéressant tout de même, le sol...recouvert d'herbe. Ouais...ça semblait irréaliste, mais facile à réaliser dans leur monde où la magie faisait partie de leur quotidien. De plus, être sous terre pouvait paraître incongru, mais c'était peut-être un moyen pour Sykes de rester discret. Sur ce point-là, il n'avait pas d'idées très arrêtées. Pour quelqu'un souffrant de claustrophobie, vivre sous terre aurait été un vrai cauchemard, mais ça laissait le cadet des Gibson totalement insensible. Peu importe que la lumière du jour atteigne cet endroit où qu'il soit en plein ciel. N'était-il pas un Serpentard? Ex peut-être, mais il avait vécu sept années dans une salle commune basée dans les cachots de Poudlard, ayant pour plafond les profondeurs du lac. Pas besoin de temps d'adaptation pour lui. Il l'était déjà. Durant le discours, ô combien pittoresque de Sykes, il n'avait pas bronché ni montrer un quelconque intérêt. Il se demandait encore pourquoi il en faisait autant? C'était quoi cette tenue excentrique? Voulait-il faire fuir tout le monde, les gamins en premiers? Se croyait-il drôle? Il frôlait quand même le pathétique...-_-"
Machinalement, son regard se porta sur Heegor..ou Abercrombie si vous préférez. Un elfe qui semblait sortir de l'ordinaire, c'est le moins que l'on puisse dire. Il était si perspicace et doué d'une intelligence peu commune, surtout chez les êtres de son espèce. Il l'avait remarqué à plusieurs reprises et ce qui ne lui avait pas échappé, c'était que cet elfe était peut-être bien trop intelligent pour le bien d'autrui. Mais il devait admettre deux choses. De l'une, cet elfe, contrairement à tout ses "confrères" esclaves, imposait le respect, une grande première. De deux...encore heureux qu'il soit là pour gérer tout ça, parce qu'avec Belior...ça aurait été un désastre. Heegor maîtrisait tout d'une main de maître et Gibson s'était promis de se méfier de lui, voir même de garder ses distances.

Les...sucreries apparaissant...yeurk, il n'avait jamais aimé ça, il resta parfaitement indifférent, observant néanmoins les élèves dans leur ensemble, s'arrêtant de temps en temps sur untel pour savoir ce qu'il pensait. Intéressant tout ça. Il y avait du potentiel chez certains, mais il fut interrompu dans son étude quand il repéra une jeune fille blonde dont la silhouette lui semblait familière. Il eut un très léger mouvement de sourcils, avant de reprendre son impassabilité légendaire. Sykes avait bien parlé d'une délégation de Poudlard, mais à vrai dire, il ne s'était pas vraiment posé la question sur le fait qu'il pourrait revoir des têtes qu'il connaissait. Mais à présent, il trouvait cela étrange, comme si...comme si quelque chose clochait et qu'il n'arrivait pas à mettre le doigt dessus. Mais il fut tiré de ses pensées par la voix d'un de ses collègues. Un certain...euh...De Greef? Ouais, c'était bien ça. A n'en pas douter, ce type était très nerveux au départ mais semblait se détendre, contrairement à Jason qui appréhendait. Il avait un peu de mal à participer puisque lui même ne redoutait pas la suite des évènements. Des émotions qui lui étaient étrangères, mais qu'il ressentait par la force des choses étant donné qu'elles émanaient d'eux. Comme ces sensations lui étaient désagréables, il se ferma puis s'installa aux côtés de Jason. Bizarrement, bien qu'il n'eut pas besoin d'être rassuré -Raph étant toujours sûr de lui-, la présence du meilleur ami de son frère était...comment dire? Familière! Voilà, c'est ça. Il faut dire que Sam considérait Jaz' comme son frère. D'ailleurs, est-ce que son aîné savait que Jason travaillait aussi avec Sykes? Il préférait ne même pas connaître la réaction de Samuel et cette simple pensée eut pour effet de lui faire rentrer l'espace d'une seconde la tête dans les épaules. Aouch! Un coup dur pour l'aîné des Gibson de voir deux proches partirent...

Mais ne voulant pas penser à ceux qu'il avait laissé derrière lui, il s'intéressa à la conversation. De toute façon, il devait au moins se montrer un minimum sociable pour tenter de s'intégrer un minimum au corps enseignant. Il n'avait aucune envie de finir comme Rogue, malgré tout le respect qu'il lui portait
*vive le shampooing*. De toute façon, Raphaël était un type sociable quand il mettait de la bonne volonté. A la question de Jason, il ne répondit rien. En réalité, il préféra s'abstenir parce qu'il ne voulait pas passer pour quelqu'un de présomptueux. S'il ne ressentait aucune pression, c'était parce que c'était dans sa nature. Il avait toujours appris depuis son plus jeune âge à tout contrôler. Pour lui, le mot pression n'existait pas. Certes, la perspective d'enseigner à son âge était...étrange. Mais bon...fallait bien un début à toute chose. Néanmoins, ce n'est pas pour autant qu'il jugeait ses collègues. Chacun vivait la chose à sa manière. Il n'avait aucun avis négatif à leur égard.

- C'est nouveau pour nous en effet..., il parcoura la salle de son regard gris-vert, puis reporta son attention sur ses collègues. Mais on s'y habituera vite, finit-il par dire, convaincu.

Nouveau, ça oui! Enseigner, visiblement aucun parmi eux ne l'avait envisagé, donc...mais le temps ferait les choses, à n'en pas douter. Sauf si Sykes faisait fuir les élèves, et ça, Jason, Simon, Abercrombie et lui-même n'y pourraient pas grand chose.
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Anonymous




La rentrée à Taliesin [Tous ^^ !] Empty
MessageSujet: Re: La rentrée à Taliesin [Tous ^^ !]   La rentrée à Taliesin [Tous ^^ !] EmptyDim 5 Juil - 22:20

Depuis que Keenan avait reçu ses deux lettres d’admission (Poudlard + Taliesin), il se maintenait dans un était d’euphorie quasi perpétuelle. Toutes ses vacances n’avaient été qu’une longue succession de moments durant lesquels il racontait à tous ceux qui voulaient l’entendre à quel point sa nouvelle vie au Pays de Galles serait géniale ! Ses parents eurent un peu de mal à suivre cet enthousiasme débordant et furent grandement soulagés quand le jour de la rentrée arriva enfin. Quant à sa petite sœur – qui fut le meilleur public du garçon lorsqu’il commençait à raconter sa vie – Keenan la soupçonnait d’être légèrement jalouse de sa future vie d’étudiant de Taliesin.

**********


Jour J, Keenan rajouta en cachette à son sac tout un tas de paquets de gâteaux et s’assit sur sa valise pour la boucler une bonne fois pour toutes avant de se ruer vers la voiture qu'il l'emmènerait à Dublin (oui M. Connolly ne se fait pas encore très bien au réseau de cheminées, pourtant tellement pratique !). Le trajet fut relativement pénible puisque Keenan trouva le moyen de faire pleurer sa petite sœur en lui donnant un coup de pied suite à une micro dispute sur qui prenait le plus de place dans la voiture (sympa l’ambiance du départ ^^").

Une fois arrivé à Dublin, Keenan fit ses adieux à sa famille car ils avaient tous convenu qu’il était plus pratique que le jeune élève prenne seul le portoloin vers le petit village d'Aberdaron. Pendant un court moment, l’excitation de Keenan retomba lorsqu’il réalisa qu’il se retrouverait loin de sa famille pendant une année entière. Une première pour lui et sa gorge se serra à cette idée.
Malgré la petite engueulade qui avait eu lieu dans la voiture, tous se serrèrent fort dans les bras avant de laisser Keenan partir vers sa nouvelle vie. L’Irlandais de son côté refoula ses larmes bien profondément et fit de son mieux pour se montrer le plus brave possible.

Arrivé à Aberdaron, il trouva le port sans difficulté et fut un des tous premiers à monter dans le bateau qui allait l’emmener à Taliesin. Une fois dedans, il resta un moment cloîtré dans les toilettes pour cacher ses sanglots à ses futurs camarades de promo. Il avait bien envie de les rencontrer au plus vite pour se changer les idées, mais voir les autres parents embrasser leurs enfants ne lui faisait pas spécialement envie en ce moment.

Le bateau mit un certain temps à partir et la traversée parut interminable à Keenan. Pendant celle-ci, il en profita pour aller rencontrer les autres élèves de Taliesin et fut surpris de voir des élèves bien plus âgé que lui alors que l’école venait d’ouvrir ! Après quelques conversations, il apprit qu’une petite délégation d’élèves de Poudlard allait passer l’année avec eux et Keenan se montra enchanté par cette idée.

Mis à part ça, il revit Mary-Lee, la jeune fille qu’il avait rencontré sur le chemin de traverse et ne manqua pas de la saluer courtoisement. Ceci-dit, les deux enfants ne parlèrent pas plus que ça durant le trajet.

**********


L’arrivée à l’école fit beaucoup d’effet à Keenan qui trouva tout de suite les locaux somptueux. Tellement d’effet d’ailleurs qu’il en resta bouche bée et c’est presque sagement du coup qu’il suivit le reste des autres élèves vers le lieu où serait prononcé le discours d’accueil.

Les différents élèves se dirigèrent vers une immense salle au sol couvert de gazon et chacun prit place autour d’une grande table afin d’écouter le discours de bienvenue.
Pendant celui-ci, Keenan ne se montra que moyennement attentif… Il venait de réussir l’exploit d’enlever ses chaussures sans se servir de ses mains et laissait courir ses pieds sur le gazon brumeux qui se révélait incroyablement frais et légèrement humide.

¤ C’est trop bien… Je me demande si il y a des bêtes là dedans… ¤

Et tout en commençant à gratter le sol du bout de ses orteils, il détaillait les visages de ses futurs professeurs et essayait de deviner quels seraient leurs futurs rapports l’an prochain.

Se penchant vers sa voisine (une fillette de son âge...), il ne put s’empêcher de lui chuchoter à l’oreille tout en réprimant un petit éclat de rire. « Tellement une sale tronche le prof à lunettes ! Horrible beuh… » avant de croiser le regard de maître Gibson qui le fit se taire immédiatement.

Le discours se termina rapidement et ne fit pas grand effet sur Keenan (mis à part qu’il trouva le directeur un peu étrange mais bon…). Il fut donc ravi que celui-ci prenne fin et d’être par la même occasion autorisé de nouveau à discuter.

Des friandises apparurent alors partout dans la salle, dans des sortes de grosses bulles de savon et Keenan les accueillit avec grand plaisir. Il ne se fit pas prier pour s’en emparer et choisissait en priorité les bulles contenant des chocolats.

« Excellent ! Je me demande si ça aurait été comme ça à Poudlard ? » se demanda-t-il à haute voix tout en jetant un regard vers les élèves plus âgés « En tous cas vu la tête des « vieux » ils ont quand même l’air assez impressionnés par Taliesin. Je pense qu’on a fait le bon choix les amis La rentrée à Taliesin [Tous ^^ !] 421503 » dit-il en souriant avant de mordre férocement dans un bonbon gélatineux d’à peu près la taille de son poing.
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Anonymous




La rentrée à Taliesin [Tous ^^ !] Empty
MessageSujet: Re: La rentrée à Taliesin [Tous ^^ !]   La rentrée à Taliesin [Tous ^^ !] EmptyLun 6 Juil - 22:08

Et une nouvelle année qui commençait, une autre ! Avec le même cadre poudlarien, les mêmes professeurs, les mêmes cours et les mêmes élèves ennuyeux et sans intérêt. Pas cette fois, Elea avait décidé de changer d’établissement et donc de vie, loin de l’Angleterre et loin de tout ce qui lui rappelait que ces camarades, ou du moins ceux auxquels elle s’était attachés l’abandonnaient à son triste sort parce qu’ils étaient plus grands et donc ne pouvaient pas redoubler pour lui faire plaisir ><. Elle ne s’était jamais vraiment bien entendue avec les 6eme année, pas qu’elle ne faisait pas d’effort, loin de là, mais plus parce qu’elle avait tendance à se prendre pour une star aux yeux des autres. En même temps elle l’était et le serait toute sa vie, alors autant le faire savoir à tout le monde ! Rolling Eyes et puis si on n'était pas d’accord, tant pis ! Elle avait déjà fait un petit stage au coté de la grande star à qui tout le monde voulait ressembler Lexy et avait maintenant une vague idée sur ce qu’elle ferait à l’avenir comme métier, mais le fait est qu’elle n’en était pas sure à 100% et ça, ça avait le don d’agacer certains. Enfin.. C’était une battante et dès qu’elle se fixerait vraiment un but, elle y arriverait sans la moindre difficulté, qui oserait en douter u_u. Reste plus qu’à passer l’année dans un autre château moisit et espérer que ces futurs camarades ne seraient pas aussi… abjectes et sans classe que ceux de l’année précédente. Dire que les élèves n’allaient pas être séparés par maisons.. Enfin, elle saurait qui est looser et qui ne l’est pas au premier regard.

Ils allaient à Taliesin par bateau… ah ce qu’elle aimait les bateaux et les croisières pendant l’été. Bon là, c’était pas les caraïbes, il ne faisait pas très chaud et elle n’était pas allongée dans un yatch qui coûte une fortune, un verre à la main.. Mais, c’était pas plus mal, et le voyage ne durerait pas trop longtemps, si ? L’été passait trop vite, et ça, ça la déprimait un peu.. Plus de Damian. elle avait tant redouté ce moment où elle serait séparée de lui et maintenant, se demandait si c’était un bon choix de changer d'école. Son amant lui avait dit qu’il travaillerait en Angleterre mais elle avait à ce moment déjà prit sa décision.. Ils se verraient tôt ou tard de toute façon. Ils étaient liés, ne l’oublions pas. Une main dans ses cheveux elle repéra un jeune homme charmant non loin d’elle qui l’aida à descendre du bateau, enfin arrivés sur la soit disons île où se trouve Taliesin. Un sourire au coin des lèvres, elle ne refusa pas son aide, pas qu’elle en avait franchement besoin, mais plus parce que la galanterie était une chose dont certains n’étaient pas dotés de nos jours, à croire que tout le monde s’en fichait pas mal des bonnes manières envers les jolies dames.. *soupir* C’est dur parfois de vivre dans un monde d’arriérés *paf*

Mon dieu, il fallait.. marcher ! Quel comble quand même ! >< elle qui savait transplanner à la perfection était obligée de marcher. C’est pas qu’elle jouait les difficiles non plus, mais s’abaisser à ça.. Dire qu’elle pensait que Poudlard était LA pire école du monde, Taliesin suivrait sans la moindre difficulté. Ne bronchant pas le moins du monde -z'etes surpris hein Cool- , elle fit travailler ses petits pieds jusqu’à enfin arriver au château. On les conduit jusqu’à la salle à manger, et elle eut la surprise de voir que l’architecture ronde était très privilégiée ici. Pas sure qu’ils savent ce que ça veut dire un rectangle.. Hum passons, les murs étaient étranges aussi.. A Poudlard les murs bougeaient pas si ? Eh bah là il suffisait d’une petite brise pour qu’ils se transforment en rideaux… et le sol n’était plus qu’une étendue de brouillard qui lui rappelait un peu Londres et son climat très disons, ‘ensoleillé’. Fascinant ce qu’on pouvait faire avec quelques sorts.

Un elfe de maison leur demanda, ou plutôt leur ordonna de.. se taire !oO Euh oui.. de plus en plus étrange tout ça ! u_u Depuis quand les elfes de maisons se permettaient ils de donner des ordres ? Mon dieu Voldy a vraiment laissé le chaos derrière lui>< Il fallait absolument remédier à ça ! Qu’un autre se proclame prince des ténèbres et nous débarrasse de toute cette énergie négative TT..
La blonde revint d’un coup à la réalité quand ce même elfe de maison prononça le nom de Raphaël Gibson. WHAT ??!! Qu’est ce qu’il fichait ici Oo Et prof en plus ? Ah la bonne blague Rolling Eyes et non elle ne doutait pas de ses compétences hein u_u’ *quoique* C’est juste qu’elle avait à un moment donné flasher sur lui après le premier départ de Damian e_e et le voir en tenue de prof.. hum, pardon, maître, c’était plus que bizarre.. Elle devrait l’appeler maître lui ? Hors de question >< Il faisait qu’un an de plus qu’elle aussi, 18ans !!oO Comment ça elle avait pas le choix ? >< Son regard ne quittant pas la silhouette du jeune homme, elle répondit à Nikita avec une voix un touut petit peu lointaine

« Oui ça promet d’être intéressant tout ça »

Intéressant dans le sens ou tout lui paraissait déjà inhabituel. C’est pas que Poudlard lui manquerait (elle s’en fichait pas mal en fait) mais c’est plus la vie sans Dawn et Myrielle qui lui faisait un peu peur. La perfect attitude et les gages, le bon vieux temps quoi >_<.

« Aucune idée pour les répartitions.. Peut être par dons.. »

Attrapant un bonbon rouge au passage, elle se dit qu’avec autant de sucre, la moitié des élèves ici présents ressembleraient à des montgolfières avant la fin de la soirée e.e, avant de le fourrer dans sa bouche.


TALIESIN
965 Mots
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Anonymous




La rentrée à Taliesin [Tous ^^ !] Empty
MessageSujet: Re: La rentrée à Taliesin [Tous ^^ !]   La rentrée à Taliesin [Tous ^^ !] EmptyMar 7 Juil - 0:37

Sur le port, enfin! Quoi de mieux que de partir enfin a Taliesin! Depuis près de 11ans elle rêve de faire son entré dans le monde de la sorcellerie, et la voila! Les cours, les devoirs -pas qu'elle aime ça mais...- les nouveaux amis -peut-être plus ses joujoux qu'elle va manipuler- et tout le reste, a, ça promettait. Elle fit de bref au revoir à son père puis monta dans le grand bateau qui allait les mener à sa nouvelle école. Son père avait été réticent, lorsqu’elle reçut la lettre, car il connaissait –comme bien d’autre-, la réputation d’Apophis et le savoir comme directeur… Bon, après les crises et les pleures de notre chère Mary-Lee –des faux, bien entendu, car Mary-Lee est passée maitre dans l’art de manipuler les autres, surtout son père- il fut contraint d’accepter et de toute façon, il ne pouvait jamais tenir bien longtemps tête a sa jeune fille, redoutant de l’avoir sur le dos. On voit bien qui mène dans la maison.

Elle monta dans le bateau et chercha un endroit un peu plus reculé pour qu’elle puisse être au calme, sa ne lui tentais pas trop de parler. Bien sur, au comble du malheur, Keenan, un jeune 1ère année qu’elle avait rencontré chez Mme Guipure sorti des toilettes. Elle lui adressa un bref salut et plongea dans ses pensées. Le bateau mit un peu de temps avant de s’arrêter, sur un autre port. Elle descendit, les yeux grands. Elle n’avait jamais été ailleurs que Londres et aller aussi loin, ça l’excitait. Elle suivit le petit groupe d’étudiant, certain beaucoup plus âgée. D’après les conversations, c’était des anciens de Poudlard. Mais il y avait aussi des premières années. La marche fut longue et épuisante avant de franchir les grandes portes de l’école

Wahouuuuu fut la seule chose a quoi pensa notre chère McRivey lorsqu’elle entra a l’intérieure de la Salle a Manger. Des friandises partout, le décore, fabuleux et, le sol était recouvert de gazon… C’était tout simplement, M-A-G-N-I-F-I-Q-U-E. Elle alla s’assoir a l’une des quatre tables, celle ou il y avait le plus de première année, bien entendue. C’est alors qu’un elfe de maison monta sur la « scène » pour prononcer un discoure… Un elfe de maison?! Non mais! Des elfe de maison ne sert qu’à faire le ménage, ils ne sont pas censé être des personnes important… Mary-Lee eut un soupir de découragement. Puis, ce fut au directeur de monter sur la scène et de dire encore un discoure long et ennuyeux.

Ceci finit, des bulles de savons tombèrent du plafond, des sucreries dedans. Elle choisit un petit caramel mou, l’un de ses bonbons préféré. Puis, elle entendit la voix de Keenan, un peu trop enjoué a son gout. Mais bon, autant aller s’assoir a coté d’une personne qu’on connait, surtout qu’elle n’avait pas oublié pourquoi elle a été sympa avec lui, cet été. Elle se leva et passa derrière lui et lui dit


« Tu sais, ton sourire niais commence a m’énerver particulièrement »

Son ton n’avait pas été sec, contrairement a d’habitude. Elle s’assit à sa gauche en lui faisant un léger sourire. Elle prit un chocolat dans une bulle de savon qu’elle mangea tranquillement. Les friandises avait toujours été l’un de ses points faibles, l’un des seuls a vrai dire.

« Pas mal comme école, hein? A part peut-être l’elfe de maison… Quand même, lui donner un rôle aussi important… »

Mary-Lee secoua la tête puis regarda Keenan. Il avait encore et toujours ce sourire niait qu’il l’agaçait énormément. Mais bon, on était a la rentré, peut-être changerait-il??

{600 mots}

TALIESIN
610 Mots
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé





La rentrée à Taliesin [Tous ^^ !] Empty
MessageSujet: Re: La rentrée à Taliesin [Tous ^^ !]   La rentrée à Taliesin [Tous ^^ !] Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
La rentrée à Taliesin [Tous ^^ !]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 4Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant
 Sujets similaires
-
» La rentrée à Taliesin [Tous ^^ !]
» Joyeux noel à tous!
» [EVENT] Omnia, la fête de tous les dieux
» En a marre de rester seule tous les soirs
» Forum "Tous pour un"

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
HP-Hogwarts :: Archives :: Archives :: Les vieux grimoires :: Les années précédentes :: Sujets clos année 8-
Sauter vers: