AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  




Partagez
 

 [Défi] 30 baisers - Quentin Montgomery [TERMINE]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant
AuteurMessage

Quentin Montgomery-Bones
Indépendant

Parchemins : 2506
Âge : 34 ans [16/05/80]
Actuellement : Gérant de la Jobarbille - Ménagerie magique


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
Multi-compte de: Charlotte, Alan, Joséphine & Julian


[Défi] 30 baisers - Quentin Montgomery [TERMINE] Empty
MessageSujet: [Défi] 30 baisers - Quentin Montgomery [TERMINE]   [Défi] 30 baisers - Quentin Montgomery [TERMINE] EmptyJeu 2 Juil - 16:26


[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]

« Quentin Montgomery »
Défi des 30 baisers
[Seuls les administrateurs ont le droit de voir ce lien]


    [Seuls les administrateurs ont le droit de voir ce lien] (Myrielle Symphonie)
    [Seuls les administrateurs ont le droit de voir ce lien] (Dawn Kostovak)
    [Seuls les administrateurs ont le droit de voir ce lien] (Elea Mayan)
    [Seuls les administrateurs ont le droit de voir ce lien] (Olivia Barkley)
    [Seuls les administrateurs ont le droit de voir ce lien] (Léa O'Gara)
    [Seuls les administrateurs ont le droit de voir ce lien] (Isabelle Montgomery)
    [Seuls les administrateurs ont le droit de voir ce lien] (Rowen Lone)
    [Seuls les administrateurs ont le droit de voir ce lien] (Hermione Granger)
    [Seuls les administrateurs ont le droit de voir ce lien](Lavande Brown)
    [Seuls les administrateurs ont le droit de voir ce lien] (Susan Bones)
    [Seuls les administrateurs ont le droit de voir ce lien] (Hermione Granger)
    [Seuls les administrateurs ont le droit de voir ce lien] (Susan Bones)
    [Seuls les administrateurs ont le droit de voir ce lien] (Anabelle Montgomery)
    [Seuls les administrateurs ont le droit de voir ce lien] (Keira Williams)
    [Seuls les administrateurs ont le droit de voir ce lien] (Raphaël Gibson)
    [Seuls les administrateurs ont le droit de voir ce lien] (Andgy Kortigas)
    [Seuls les administrateurs ont le droit de voir ce lien] (Roze Montgomery)
    [Seuls les administrateurs ont le droit de voir ce lien] (Ophélia McMillan)
    [Seuls les administrateurs ont le droit de voir ce lien] (Edward Montgomery)
    [Seuls les administrateurs ont le droit de voir ce lien] (Susan Bones)
    [Seuls les administrateurs ont le droit de voir ce lien] (Susan Bones)
    [Seuls les administrateurs ont le droit de voir ce lien] (Susan Bones)
    [Seuls les administrateurs ont le droit de voir ce lien] (Ophélia McMillan)
    [Seuls les administrateurs ont le droit de voir ce lien] (Susan Bones)
    [Seuls les administrateurs ont le droit de voir ce lien] (Dawn Kostovak)
    [Seuls les administrateurs ont le droit de voir ce lien] (Susan Bones)
    [Seuls les administrateurs ont le droit de voir ce lien] (Ernie McMillan)
    [Seuls les administrateurs ont le droit de voir ce lien] (Erwan Snedlditetikasi)
    [Seuls les administrateurs ont le droit de voir ce lien] (Susan Bones)
    [Seuls les administrateurs ont le droit de voir ce lien] (Susan Bones)


[Seuls les administrateurs ont le droit de voir ce lien]
[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]

[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]


Dernière édition par Quentin Montgomery le Jeu 13 Jan - 16:38, édité 22 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.signouret-chocolatier.fr/

Quentin Montgomery-Bones
Indépendant

Parchemins : 2506
Âge : 34 ans [16/05/80]
Actuellement : Gérant de la Jobarbille - Ménagerie magique


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
Multi-compte de: Charlotte, Alan, Joséphine & Julian


[Défi] 30 baisers - Quentin Montgomery [TERMINE] Empty
MessageSujet: Re: [Défi] 30 baisers - Quentin Montgomery [TERMINE]   [Défi] 30 baisers - Quentin Montgomery [TERMINE] EmptyJeu 2 Juil - 16:28

Titre : Vengeance
Couple : Quentin Montgomery / Myrielle Symphonie
Rating (G, PG, PG-13, R, NC-17) : G
Thème (numéro et nom) : [1] Regarde-moi
Tomes concernés (au delà de l'année en cours ?) : Harry Potter et la coupe de feu (4)
Cadre (époque et lieu si besoin) : [Après le thème 1 de Myrielle...] Fin de l'année, Quentin est encore célibataire.
Nombre de mots : 666

___________________


Quentin n'aimait pas que l'on se moque de lui et c'était précisement ce qu'avait fait Myrielle Symphonie quelques jours plus tôt. Elle l'avait volontairement embrassé et le garçon, litteralement séduit, s'était laissé charmé par la belle rousse. C'était bien mal connaitre Myrielle, qui prennait un malin plaisir à charmer tout ce qui bouger, dans ce cas là Quentin, et avait décidé de le punir du fait qu'il ne l'avait pas regardé, comme si elle était irrésistible... Elle était donc partie au moment où Quentin se laissait aller, ce qu'il n'avait pas du tout apprécié.

Le jeune homme, de nature très rancunière avait décidé de se venger de la belle rousse, et pour cela, il avait décidé de la mettre dans l'embaras. Profitant que la jeune fille soit loin de lui, Quentin avait imaginé un petit scénario qui reposait en fait sur le fait que Myrielle soit en couple. Si elle ne l'était pas, ce n'était pas important, mais il fallait du moins qu'elle ait quelqu'un en vue, et que ce quelqu'un soit justement avec elle au moment où il agirait. Le jeune homme avait donc tout mis en place dans son lit, le soir de l'évènement justement et comptait agir le lendemain, histoire de se venger dans les plus brefs délais.

Le lendemain, Quentin profita du déjeuner pour agir. Symphonie était à la table des Serpentard en train de parler à un jeune homme, debout ,penchée sur lui, qui était assis. Elle tentait bien entendu de le séduire, comme elle adorait le faire et Quentin trouvait le moment idéal pour agir. Il s'approcha de la belle rousse et se posta derrière elle. Elle continuait de faire son petit jeu de séduction au jeune garçon qui se laissait naïvement séduire, comme l'avait fait Quentin la veille. Le Serpentard se dit ensuite qu'il était temps d'agir et annonça d'un voix forte, pas du tout discrete.


« Myrielle, s'il te plait... »

La jeune fille qui l'avait reconnu se contenta de lui jeter un coup d'oeil en coin pour lui dire d'une voix agacée, visiblement dérangée par Quentin “30 secondes s'il te plait, je suis occupée là...”. Tu es occupée ? C'est le bon moment alors... C'était précisement le cas de figure que recherchait Quentin, il espérait précisemment que Myrielle soit contrariée durant son petit numéro. Quentin, resta donc à sa place, ne bougeant pas d'un pouce, et continuant que fixer Myrielle. Il revint à la charge une fois de plus auprès de la jeune fille, et cette fois sa voix était plus agressive.

« Myrielle, regarde moi s'il te plait. »

La Serpentard vit volte face immédiatement avec une mine renfrognée, visiblement contrariée par l'interruption de Quentin. “Quoi ?” Elle avait lancée sa question d'une voix forte et manifestement très agacée. Le garçon n'attendit pas. Il la pris dans le dos et la tira vers lui, plaquant ses lèvres sur les siennes. Il serra son corp contre le sien et prolongea le baiser quelques secondes. Lachant son étreinte, pour planter ses yeux bleus dans ceux de Myrielle, Quentin se recula légèrement pour ne pas voir son visage collé au sien. Il put voir le Serpentard que Myrielle draguait quelques instants plus tôt, partir précipitament de la table des Serpentard, l'air furieux. Quentin avait gagné. Il sourit donc légèrement à la belle rousse, et lui susurra à l'oreille, dans un souffle:

« Nous sommes quittes maintenant.... »

Le Serpentard partit donc de la grande salle, laissant Myrielle seule, encore deboût. Il l'avait manifestement attrapé et il avait eu ce qu'elle voulait. Myrielle avait perdu sa proie et c'était tout ce dont Quentin avait besoin, se venger. Il n'avait pas digéré son petit numéro de la veille et ne supportait pas d'être manipulé et surtout laissé sur sa faim. Sur sa faim, Myrielle y resterait c'était certains sans son cher Serpentard fuyard. Quentin se doutait qu'elle allait dans pas longtemps trouver quelqu'un pour l'attirer dans ses filets mais il s'en fichait, il avait ce qu'il avait voulut. A savoir assouvir sa soif de vengeance, aussi minime soit elle.


[Seuls les administrateurs ont le droit de voir ce lien]
[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]

[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.signouret-chocolatier.fr/

Quentin Montgomery-Bones
Indépendant

Parchemins : 2506
Âge : 34 ans [16/05/80]
Actuellement : Gérant de la Jobarbille - Ménagerie magique


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
Multi-compte de: Charlotte, Alan, Joséphine & Julian


[Défi] 30 baisers - Quentin Montgomery [TERMINE] Empty
MessageSujet: Re: [Défi] 30 baisers - Quentin Montgomery [TERMINE]   [Défi] 30 baisers - Quentin Montgomery [TERMINE] EmptyJeu 2 Juil - 17:02

Titre : Une soirée presque parfaite
Couple : Quentin Montgomery / Dawn Kostovak
Rating (G, PG, PG-13, R, NC-17) : PG-13 (par prudence hein!)
Thème (numéro et nom) : [2] Nouvelle ; lettre
Tomes concernés (au delà de l'année en cours ?) : Harry Potter et la coupe de feu (4)
Cadre (époque et lieu si besoin) : Début des vacances scolaires, juillet 1995, manoir Montgomery
Nombre de mots : 895

______________

S'il y avait bien une chose que Quentin aimait, c'était passer du temps avec Dawn. Être avec elle, pouvoir la voir, la toucher, la sentir près de lui, ça, Quentin ne pouvait s'en passer. C'est donc tout naturellement que la petite amie de Quentin était venue passer quelques jours au manoir Montgomery. L'idée de se séparer d'elle durant les vacances lui était insupportable et il ne pouvait pas concevoir de ne pas la voir pendant une trop longue durée, à savoir les vacances d'été. Mais pour cela, Quentin avait du la convaincre, lui seul chez lui, de ses sentiments envers elle, car seul ces sentiments là pouvaient en réalité la séduire.

Les deux Serpentard s'était séparés à la fin de l'année scolaire d'une manière des plus inabituelles, une manière qui lui était bien restée en tête jusqu'à ce qu'il lui écrive sa lettre, trois jours plus tard. Quentin avait en effet volé un baiser à Dawn sur le quai de la gare de King Cross et s'était enfuit avec pour seule explication un seul sourire de sa part ajouté à son traditionnel regard persant qui faisait si bien chavirer Dawn. Il lui avait promis des explications “très prochainement” et c'est donc trois jours plus tard qu'il lui avait envoyé LA lettre qui avait tout fait basculer.


Citation :
Dawn,

Tu te doutes que cette lettre t'es adressée vis à vis de mon baiser à la sortie de Poudlard Express et tu as bien entendu raison. Comme tu le sais, la nature de mes sentiments envers toi a changé depuis quelques mois et je ne te vois plus comme une simple amie, mais bien plus que ça... Dès que je te croise dans la salle commune je ne peus m'empecher de t'imaginer dans mes bras et tu n'es pas sans savoir que les regards que je te jete ne te laissent pas indifférente, personne n'est mieux placée que toi pour le savoir.

Tu sais depuis longtemps que je te désire et que la perspective de t'avoir à mes côtés est une chose que veux depuis trop longtemps déjà. Notre petit jeu du chat et de la souris a bien trop duré. Je sais que mes sentiments sont partagés et que tu me désires autant que moi même je peux te désirer. Ne joue pas à l'aveugle Dawn, tu es célibataire, moi aussi, ton soit disant grand amour Isaac est avec Myrielle et personne n'est mieux que moi pour toi et tu le sais.

Personne ne peux te voir à ce point si parfaite, autant que moi même je le peux. Tu es belle, séduisante, intelligente et en plus de ça tu prend plaisir à me provoquer, à tester mes limites. Maintenant, tu les connais, et tu sais que jamais je ne pourrais pas attendre plus longtemps pour sortir avec toi. La perspective de rester aussi loin de toi durant les vacances m'est insupportable c'est pour cela que je te propose de passer quelques jours au manoir, ma mère est d'accord, de toute manière, il y a aussi la copine d'Edward, Roze, donc tu ne te sentiras pas de trop.

J'attend ta réponse avec impatience...

Quentin

La réponse avait été bien évidemment positive étant donné qu'à présent, Dawn était plus proche de Quentin qu'il n'aurait osé le souhaiter. La belle brune était allongée sur son lit, faisant face à Quentin, qui ne cessait de la contempler. Il l'embrassait dans le cou tendrement, avec toute la sensualité dont il savait faire preuve. Petit à petit, ne pouvant plus se contenir, Quentin fit doucement glisser le bas du tee-shirt vers le haut du corps de la belle brune et l'embrassa sur le ventre, sous les rire euphorisant de la superbe jeune fille. Quentin remonta doucement sur Dawn et la fixa à présent, un sourire malicieux suspendu aux lèvres, quelques secondes, secondes durant lesquelles les deux Serpentard se fixèrent sans ciller.


Quentin adorait la regarder dans les yeux, les siens étaient magnifiques. Elle l'était toute autant. Ne pouvant se retenir plus longtemps Quentin embrassa fougueusement sa petite amie avec toute la force dont il pouvait faire preuve, avec tout le désir qu'il pouvait exprimer. Tout en lui caressant doucement le ventre avec sa main droite, Quentin était comme dans un état second , tout était trop beau pour être vrai. Le baiser dura plusieurs secondes, plusieurs secondes d'intense passion où seul le mot désir était maitre. Quentin se sentait prêt pour aller plus loin, c'était le moment ou jamais. Pendant que Quentin prennait une intense respiration, il sentit Dawn remuer sous lui et lui prendre le visage entre les mains.


- Quentin on mange!

Dawn et Quentin firent un bon démesuré dans le lit de ce dernier lorsqu'Ana entra sans frapper dans la chambre de son ainé. Quentin s'était redressé sur le lit et était à présent assis tandis que Dawn se recoiffait désespéremment pour effacer tout signes d'un éventuel ébat. Quentin acquiessa d'un signe de tête à sa soeur alors que celle ci redessendait en bas pour rejoindre le reste de la famille. Quentin ne put s'empecher de sourire quand Anabelle était partie et son stress passager se transforma en éclat de rire, plus ou moins nerveux. Ca aurait pu être pire, ça aurait pu être sa mère qui entrait dans la chambre, et là, ça aurait été un peu plus humiliant pour les deux adolescents, Quentin en avait la vague impression.


[Seuls les administrateurs ont le droit de voir ce lien]
[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]

[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]


Dernière édition par Quentin Montgomery le Jeu 2 Juil - 17:26, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.signouret-chocolatier.fr/

Quentin Montgomery-Bones
Indépendant

Parchemins : 2506
Âge : 34 ans [16/05/80]
Actuellement : Gérant de la Jobarbille - Ménagerie magique


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
Multi-compte de: Charlotte, Alan, Joséphine & Julian


[Défi] 30 baisers - Quentin Montgomery [TERMINE] Empty
MessageSujet: Re: [Défi] 30 baisers - Quentin Montgomery [TERMINE]   [Défi] 30 baisers - Quentin Montgomery [TERMINE] EmptyJeu 2 Juil - 17:21

Titre : Alcool, Gloire et Beauté
Couple : Quentin Montgomery / Elea Mayan
Personnage concernés: Myrielle Symphonie, Alexis Montgomery, Drago Malefoy, Pansy Parkinson et toute la floppée de Serpentard de 5ème année... (Hormis Dawn et Isaac qui ne sont pas là)
Rating (G, PG, PG-13, R, NC-17) : PG-13 (Idem)
Thème (numéro et nom) : [1] Scandale
Tomes concernés (au delà de l'année en cours ?) : Harry Potter et la coupe de feu (4)
Cadre (époque et lieu si besoin) : Fin des vacances scolaires, août 1995
Nombre de mots: 1265

_________________


On associait très souvent la nuit noire avec un ciel étoilé à minuit du soir au romantisme, hors, cette soirée là, était tout, sauf romantique. Sauf si bien sûr vous considériez qu'écouter les Bizzars Sister à en réveiller les voisins, en sautant dans tout les sens et en tenant dans la main droite une bouteille de bierre, et dans l'autre, le débardeur d'une fille dont vous ne conaissiez même pas le nom, était une chose romantique. Quentin Montgomery, lui, aimait les choses romantiques de manière générale, mais ce soir là, il ne se rapellait même pas de ce que voulait dire le mot amour.

Le jeune homme, grand, brun, les yeux bleus, plutôt mignon et ma foi bien alcolisé, était dans un état des plus minables. En temps normal, on l'aurait montré du doigt tellement il était rare de voir “l'intello” des Serpentard songer à s'amuser et surtout à boire de l'alcool. Mais ce soir là, bizarement, personne n'était disposé à le désigner voire même à le voir. Car certes, Quentin était minable, mais certains étaient dans un état largement supérieur, c'est à dire, en train de baver au bord de la piscine, ou tout simplement en train de ronfler, dos au sol, chez le voisin d'à côté.

Cette soirée s'annonçait pourtant prometteuse. Une grande fête de Serpentard organisé par ... quelqu'un sans doute, mais allez savoir qui, où tous les verts et argents pouvaient faire ce qu'ils voulaient. Dawn n'était pas là pour le plus grand bonheur de Quentin et avait préféré rester chez son grand amour de vacances, à savoir le parfait, le séduisant et surtout le très lache, Isaac Irving. Le “parfait” préfet de Serpentard avait en effet réussi à faire succomber la glaciale Dawn Kostovak alors que celle ci était avec Quentin. Ayant vécu cette trahison que très moyennement, Quentin avait décidé de noyer son chagrin, disons plutôt sa rage, dans l'alcool et dans les filles, histoire de ne pas se laisser dépérir.

Le Serpentard pouvait voir au loin Myrielle Symphonie avec un jeune homme que Quentin avait déjà apperçu dans sa salle commune, un certain, Alexis, et se demanda si ce n'était pas à cause d'elle qu'Isaac était retourné avec SA petite amie. Après tout, si elle avait su garder son copain, le préfet ne serait pas allé chercher son pain chez le voisin non ? Telle était la vision, plus ou moins floue, de Quentin. Mais la vision de Quentin ne demeurait floue que pour certains domaines, pas pour tous étrangement.

Par exemple, la superbe créature qu'il avait sur les genoux, et bien elle, il l'a voyait parfaitement, ainsi que son décolleté d'ailleurs. La jeune fille riait aux éclats (oui car elle aussi était un peu alcolisée) et Quentin était appuyé contre le dossier d'un banc, les bras écartés, une bierre dans la main gauche (Mais! On avait dit la droite pour la bierre, pas la gauche! Rhoo). La splendide blonde était en train de danser sur Quentin dans un état second alors que celui riait mais ne savait même pas pourquoi. Il planta son regard, encore un peu vague, dans les siens, et lui dit d'une voix quelque peu faible


« Mayan, embrasse-moi»

« Na. Je veux jouer avec toi... »

« Si tu m'embrasses pas, je dis à toute l'école que t'es une fausse blonde. »

Elea pouffa de rire pendant que Quentin éclatait d'un rire sonore particulièrement incontrolable. Il se releva du banc et attrapa la belle blonde dans le dos et l'embrassa dans le cou, la serrant fort contre lui. Elle riait de plus belle et Quentin embrassait chaque centimètres de son cou, tombant toujours un peu plus bas. Elle lui attrapa les cheveux et le tira en arrière, pour pouvoir le regarder dans les yeux.

« C'est moi qui contrôle Montgomery, laisse toi faire. »

Elle attrapa ensuite les épaules de Quentin et le poussa ensuite sur le banc, dans sa position initiale. Elle déboutonna bouton après bouton son chemisier blanc, laissant entrevoir son soutien-gorge mais laissa quand même, la plus grosse partie du haut du corp encore caché. Elle souriat, ses cheveux étaient tout emmelés de par les multiples étreintes d'elle et Quentin depuis près d'un heure. Elle avança ensuite tout son corp sur les jambes de Quentin pour se retrouver près de lui, à califourchon sur le beau brun. Elle planta ensuite son magnifique regard dans celui de Quentin et lui attrapa la tête, pour se rapprocher encore plus près de lui.

Elea colla ses lèvres sur celles de Quentin immédiatement. Le jeune homme sentit son baiser fougueux, hargneux même, et lui rendit le même, du moins autant que ses forces le lui permettaient. Leur baiser dura plusieurs minutes, minutes durant lesquelles on pouvait entendre de petits gémissements de la part des deux Serpentard. Elea se décolla enfin de Quentin et ria de plus belle, lui caressant machinalement le torse. C'est à cet instant là que passèrent Drago Malefoy et Pansy Parkinson, eux, surement les seuls de la soirée, à ne pas être “trop” éméchés. Le blondinet ne put s'empecher de zieuter la belle blonde, ce qui en temps normal, aurait laissé Quentin parfaitement passif, mais avec quelques gouttes (bouteilles plutôt) d'alcool à son actif, donnait une très mauvaise impression. Quentin poussa Elea sur le côté et se leva, les pas légèrement chancellants. Il s'approcha tant bien que mal de Malefoy et lui assema son regard le plus mauvais.


« Tu as... un problème avec ma co... copine Malefoy!? Tu dois peut être te sentir mal de n'avoir que ça à te mettre sous la dent alors que moi j'ai la perf... perf... perfection! »

Quentin aurait pu paraitre parfaitement pitoyable, d'ailleurs, il l'était, et le regard que lui lança Malefoy, regard qui était en fin de compte tout à fait légitime car très rapetissant, ne lui plut pas, mais alors pas du tout. De plus Quentin avait envie de se dégourdir les jambes et de bouger un peu, tant mieux, il aurait un peu d'action au moins. N'attendant ni les sirènes au vent salé ni même les capitaines abandonnés, Quentin plongea sur Malefoy, comme possédé par un démon, et l'attrapa par le col tout en courant. La chute fut inévitable et comme toute chute, la chute a une fin, celle ci ne faisait pas exception à la règle. C'est donc en tout logique que la chute se termina au Niagara dans l'eau, à savoir l'eau glacée de la piscine. Des cris retentirent de part et d'autres de la soirée et tout le monde sembla se réveiller.

Elea avait poussé un cri tout comme Pansy et tout le monde s'était regroupés autour de la piscine, s'imaginant une bagarre des plus tytanesques. Mais avec un intello bourré et un pétochard trempé, fatalement, on ne pouvait rien espérer de bien passionant. Tel était le cas. Quentin était aussi sonné que s'il s'était pris un saut d'eau rempli de glaçons, ce qui était en fait très similaire et Malefoy ne savait pas ce qui lui arrivait et regardait un Quentin qui était aussi désarçonné que lui. Les deux garçons sortirent donc de l'eau, et plusieurs filles offrirent serviettes et réconfort aux deux garçons. Quentin pris la première d'un jeune brune et préféra le second d'Elea. Il était en train de se cailler pour la belle blonde, alors le moins qu'elle puisse faire, c'était le rechauffer, même si elle n'avait rien demandé il est vrai. C'est donc passablement idiot, congelé, et encore alcolisé que Quentin passa le reste de la soirée, de la nuit plutôt, avec Elea, tentant par sa présence d'oublier ce fichu bain de minuit. Quand on dit que l'alcool fait des ravages.


[Seuls les administrateurs ont le droit de voir ce lien]
[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]

[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.signouret-chocolatier.fr/

Quentin Montgomery-Bones
Indépendant

Parchemins : 2506
Âge : 34 ans [16/05/80]
Actuellement : Gérant de la Jobarbille - Ménagerie magique


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
Multi-compte de: Charlotte, Alan, Joséphine & Julian


[Défi] 30 baisers - Quentin Montgomery [TERMINE] Empty
MessageSujet: Re: [Défi] 30 baisers - Quentin Montgomery [TERMINE]   [Défi] 30 baisers - Quentin Montgomery [TERMINE] EmptyJeu 2 Juil - 17:25

Titre : Serpy Forever
Couple : Quentin Montgomery / Olivia Barkley
Personnage concernés: Ben Quentin Montgomery et Olivia Barkley (indirectement Raphael Gibson)
Rating (G, PG, PG-13, R, NC-17) : PG
Thème (numéro et nom) : [1] Toi et moi
Tomes concernés (au delà de l'année en cours ?) : 3 ème tome
Cadre (époque et lieu si besoin) : En cours d'année scolaire, dans un couloir.
Nombre de mots: 1154

________________


Jamais Quentin n'aurait imaginé ça de Raph. Bon certes un pari était un pari, mais un pari comme ça, ça ne lui ressemblait pas, mais alors pas du tout! Quentin Montgomery était un garçon assez réservé et plutôt studieux et pas le moins du monde interessé par les filles. Enfin si il était un minimum interessé bien sur, mais ça n'était pas sa préoccupation majeure. Les études étaient pour lui tout ce qu'il y a avait de plus important à Poudlard et ses amis passaient souvent en second. Raphaël l'avait bien compris, et avait donc décidé de faire radicalement changer le point de vue de son meilleur ami.

Les deux compères avaient eu l'idée, pour s'amuser, de s'adonner à de petits paris qu'ils étaient obligés de respecter. Quentin, dans son parfait esprit de jeune garçon de 13 ans, ne pensait jamais à mal et avait donc contraint Raphaël , accrochez vous, d'aller serrer la main à un Gryffondor. Là, vous vous dites que ou Quentin souffre d'un manque cruel d'imagination, ou alors il est resté dans le stade de l'enfance. Il y a un peu des deux. Quoiqu'il en était, Raphaël ne s'était pas contentait d'un petit gage tout mignon, non, bien au contraire, et Quentin l'avait encore en travers de la gorge.

Le triplés Serpy des Montgomery devait, ni plus ni moins, embrasser la préfète de Serdaigle, tout ceci sous le regard de personne, pour qu'il n'y ai aucun témoin et qu'elle ne puisse pas être crue. Pour Quentin, ça relevait du pur exploit. Déjà il fallait arriver à isoler la jeune fille, ce qui n'était pas tache aisée quand on voyait son groupe d'amies et en particulier quand on était un Serpentard, traduction Poudlarienne de “roublard” et ensuite, il fallait parvenir à l'embrasser sans qu'elle ne retire ni points à sa maison, ni qu'elle hurle comme une écervellée.

Quentin avait donc du faire preuve d'intelligence et de ruse, comme un parfait Serpentard, et avait fignolé un plan qu'il qualifiait lui-même d'infaillible, du moins sur la quasi-totalité des détails. Le jeune homme avait envoyé un hibou plus que parlant à la gentille fille, une certaine Barkley, lui disant qu'il lui donnait rendez-vous dans une salle vide de l'école, en espérant qu'elle le rejoindrait. Il avait pris sont de signer avec ironie “un Gryffondor amoureux”. Bon certes, ça pouvait être blessant pour la jeune fille quand elle découvrirait que le Gryffondor amoureux n'était d'autre qu'un Serpentard calculateur. Mais dans l'esprit bien corrompu de Quentin, le fait de voir un Serpentard à la place d'un de ces idiots de Gryffondor ne pouvait qu'être qu'un soulagement, hélas, tout le monde n'était pas de son avis.

Quentin alla donc dans la salle vide et s'assit sur une chaise, dos à la fenêtre, de telle sorte qu'elle ne pouvait voir qu'une ombre dans la salle plutôt obscure. Il ne voulait pas lui faire peur, juste l'embrasser et s'en aller en s'excusant et pour décidemment ne pas la froisser, lui sortir un mensonge qui la réconforterait. Quentin était bien entendu en avance et la jeune fille apparement aussi, puisqu'elle arriva quelques minutes après Quentin. Comme on pouvait s'y attendre, elle était timide, logique me direz vous, le garçon était plus agé qu'elle et elle ne le connaissait pas. A peine la porte fut fermée derrière elle que Quentin se leva et la fixa dans les yeux, alors qu'elle ne pouvait presque pas le voir.


« Bonjour... Euh... Tu voulais me voir ? »

« Oui en effet. Merci d'être venue. »

Quentin s'approcha d'elle à pas feutrés et arriva en face de la préfète de Serdaigle quelques secondes plus tard. Ne voulant pas faire durer le pari plus longtemps, Quentin poussa la jeune fille sur le mur de derrière et la colla à celui ci, lui plaquant les mains pour qu'elle ne puisse pas bouger. Il lui pris ensuite sa baguette, histoire de ne pas se retrouver à l'infirmerie dans une boite d'alumette et entendit la jeune pousser un léger cri de surprise. Elle ne devait certainement pas s'attendre à ça, et Quentin eu une légère pointe de remort en pensant à ce qu'elle devait ressentir.

« Je suis désolé de te faire ça. C'était un pari, je ne peux pas faire autrement. Il est inutile de crier, nous sommes seuls, il n'y a que toi et moi. »

A ses mots on aurait pu croire beaucoup de choses. Si vous possédiez un esprit légèrement méladramatique, on aurait pu croire à un meutre futur, où à une pratique de magie noire particulièrement odieuse, mais en fait, il ne s'agissait que d'un baiser. Quentin se pencha donc légèrement vers la jeune fille et lui donna un baiser. Pas un baiser cinématographique qui dure 3 /4 d'heure, non un simple baiser, doux, rapide et beau (oui beau car embrasser Quentin Montgomery n'est pas donné à tout le monde. Profites donc, petite aigle). Elle ne s'était pas débatue, peut être bien qu'elle ne savait pas qu'il était à Serpentard ou peut être qu'elle le savait mais qu'elle s'en fichait. Dans tout les cas, elle venait juste de lui coller une claque digne de ce nom. Quentin n'avait pas bronché, bien conscient qu'il la méritait. Quoiqu'il en était, Quentin lui dit.

« Je te rendrai ta baguette quand je serai parti, je n'ai pas envie de prendre des risques, surtout pas avec une Serdaigle comme toi, on se sait jamais. »

Il lui adressa un petit sourire qui se voulait moqueur, mais qui était plutôt inquiétant à voir. Il recula de plusieurs pas tandis que la jeune fille ne bougeait pas, toujours sans baguette. Il la regardait toujours, bien heureux d'avoir réussi son pari. Néanmoins, la fille semblait énervée, du moins profondemment choquée par ce qui venait de se passer. Quentin éprouva un léger remord et ne put s'empêcher de rajouter quelque chose comme pour la rassurer.

« J'avais le choix entre plusieurs filles de ta maison, et je t'ai choisie toi, tu me plaisais plus. Et je dois dire que je ne regrette pas. »

Quentin souria à nouveau. Il savait que cette réfléxion énerverait profondemment la fille ou, au meilleurs des cas, la flaterrait. En même temps, tout le monde savait que les Serdaigle étaient prétentieux, et ils adoraient les compliments. Quentin arriva à la porte et posa la baguette de la jeune fille sur une chaise posée juste à coté. Il ouvrit la porte et embrassa sa main et soufflant dessus comme pour lui envoyer le baiser. Le Serpentard sortit ensuite de la salle vide et rentra dans sa salle commune qui n'était pas située beaucoup plus bas, fier de ce qu'il avait fait. User de ruse et d'intelligence le caractérisait bien et il venait de le prouver une fois de plus. Il ne lui restait à présent plus qu'à trouver un autre pari à Raphaël, un qui lui ferait payer celui ci. Pourquoi pas embrasser une Gryffondor tiens ? Quentin était sur que son meilleur ami en serait ravi...


[Seuls les administrateurs ont le droit de voir ce lien]
[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]

[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.signouret-chocolatier.fr/

Quentin Montgomery-Bones
Indépendant

Parchemins : 2506
Âge : 34 ans [16/05/80]
Actuellement : Gérant de la Jobarbille - Ménagerie magique


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
Multi-compte de: Charlotte, Alan, Joséphine & Julian


[Défi] 30 baisers - Quentin Montgomery [TERMINE] Empty
MessageSujet: Re: [Défi] 30 baisers - Quentin Montgomery [TERMINE]   [Défi] 30 baisers - Quentin Montgomery [TERMINE] EmptyJeu 2 Juil - 17:37

Titre : Une amitié partagée ?
Couple : Quentin Montgomery / Léa O’Gara
Rating (G, PG, PG-13, R, NC-17) : G
Thème (numéro et nom) : [6] J’ai quelque chose à te dire…
Tomes concernés (au delà de l'année en cours ?) : Après le 7 ème tome
Cadre (époque et lieu si besoin) : Trois ans après Poudlard, Léa et Quentin sont toujours amis, ils se revoient chez celui-ci, qui est célibataire…
Nombre de mots: 1057

____________


L’amour ça va, ça vient. La preuve, Susan Bones, LE grand amour de Quentin avait quitté le jeune homme il y avait de cela quelques mois. Un autre jeune homme, surement moins « Serpentard », et donc plus digne de confiance s’était apparemment emparé de son cœur. La décision de rompre n’avait pas été simple, mais Susan avait lourdement insisté, par respect pour elle, Quentin avait accepté. Bien entendu, il en avait eu le cœur brisé pendant plusieurs mois, aujourd’hui encore, il ne pouvait totalement s’en remettre. Mais Quentin avait décidé de tirer définitivement un trait sur L’ex-Poufsouffle et bien qu’il n’ait encore trouvé personne, il continuait d’espérer à mener une vie normale.

Léa O’ Gara était encore et toujours la meilleure amie de Quentin et elle venait justement lui rendre visite le jour même chez lui. Les deux jeunes avaient pris l’habitude de se voir souvent, surtout ces temps ci, depuis que Quentin se remettaient très mal de sa rupture avec Susan. En fait, c’était plutôt Léa qui venait souvent rendre visite à Quentin, celui-ci réduisant au maximum ses trajets à l’extérieur de chez lui. Il ne voulait pas sortir, ou du moins se contentait du strict minimum, c'est-à-dire faire ses courses et aller travailler. Le soir, il restait chez lui à regarder la télévision, un outil moldu assez divertissant. Tandis que Quentin regardait une fois de plus un programme télévisé des plus abrutissants, Léa entra dans l’appartement de Quentin comme elle le faisait à présent si souvent.

Quentin jeta un bref coup à son amie qui entrait et reporta son regard sur la télévision. La jeune fille posa ses clés et son manteau et alla se loger près de son ami en lui donnant un baiser sur la joue. Elle ajouta ensuite en souriant :


« Alors tu vas bien ? »

Elle reposait cette question inlassablement tous les soirs et la réponse de Quentin était toujours la même.

« Non.»

Le jeune homme broyait du noir. Il avait perdu sa joie de vivre habituelle et n’avait plus goût à la vie. Pour lui, tout n’était que source de mauvaises humeur. Même Léa ne semblait plus pouvoir le rendre heureux, elle qui arrivait autrefois à lui redonner le sourire en moins de 30 secondes. Mais ce jour là, tout était différent, il était encore pire que les autres en réalité, Quentin le savait mais Léa pas encore. La jeune fille posa une main sur l’épaule de son ami et se dirigea vers la cuisine, pour préparer le repas à Quentin, comme pour un jeune homme impotent. En fait, si Léa n’était pas là, Quentin savait qu’il ne mangerait pas. Léa avait beaucoup fait pour lui mais ça, il ne s’en rendait encore pas compte.

La jeune fille commença à cuisine comme elle le faisait à chaque fois pendant que Quentin regardait la télévision d’un air las. Après plusieurs minutes, il se décida enfin à lui dire ce qui allait encore moins bien que d’habitude. Ca c’était passé le jour même, quand celui-ci s’était rendu au ministère pour travailler, endroit ou travaillait aussi Susan. Il la voyait des fois en fait, ça lui arrivait, mais il faisait toujours tout pour l’éviter. Heureusement, ce genre de rencontre ne se faisait presque jamais
.

« Léa, j’ai quelque chose à te dire… Je l’ai vue aujourd’hui… Elle était avec un garçon… »

Le ton de Quentin était tel que Léa cessa immédiatement de cuisiner pour s’approcher de lui. Il ajouta.

« C’était cet idiot de Summerby… »

La voix de Quentin tremblait et Léa le regardait à présent les sourcils froncés.

« Ils s’embrassaient… »

Léa vint immédiatement s’asseoir à côté de Quentin et le pris dans ses bras. Le jeune homme retenait ses larmes au possible. Ce qu’il avait vu l’avait profondément détruit. Susan avait un autre garçon. Lui qui croyait que le pire était déjà arrivé… Une larme coula sur la joue du jeune homme qui ne savait plus quoi dire. Il était fâché, énervé même de se laisser ainsi envahit par ses sentiments, mais par-dessus tout, il avait le cœur brisé.

« Je suis là moi, ne t’inquiètes pas… »

Quentin avait entendu Léa à moitié. Pourtant, il l’avait bien entendu. C’est vrai, elle était là, elle. La seule qui avait été là pour lui tout le temps, dès qu’il en avait eu besoin. Léa avait toujours su le consoler quand il en avait eu besoin, être là, simplement, l’avait rassuré bien qu’il n’en ai pas eu conscience. Léa avait vraiment été une vraie amie pour lui, et Quentin bien mauvais en retour. Il ne l’avait jamais remercié à sa juste valeur. Jamais comme il aurait du.

Le jeune homme se tourna vers Léa et la regarda dans les yeux. Il posa ensuite sa main sur la joue de la jeune fille et s’approcha de celle-ci. Il fallait qu’il la remercie. En plus de ça, il avait besoin d’affection, hors Léa était la seule qui était là et qui pouvait lui donner l’affection qu’il attendait. Quentin approcha ensuite ses lèvres de celles de sa meilleure amie et l’embrassa. Il ne regretta pas son geste, comme s’il avait du le faire depuis longtemps. En réalité, il aurait du le faire depuis longtemps. Léa était peut être la fille de sa vie et il ne s’en était jamais rendu compte. Mais peut être que ce n’était pas ce que Léa avait eu envie de faire. Peut être qu’elle n’en avait pas eu envie elle. Elle le voyait peu être uniquement comme un ami, rien de plus. Ca Quentin n’y avait pas pensé. Il cessa donc de l’embrasser et dit.


« Excuse-moi, je suis désolé… »

Il baissa la tête comme s’il regrettait amèrement son geste. En fait, il éprouvait une once de remord. Léa n’avait certainement pas voulu ça mais au fond d’elle, elle comprenait, bien que Quentin n’en ai pas conscience. Elle était plus intelligente que Quentin voulait bien le voir…

« Ce n’est rien… »

Elle se leva ensuite du canapé, encore gênée apparemment, ce qui était logique, et se redirigea vers la cuisine. Quentin était mal et c’était laissé avoir à un moment de faiblesse, assez typique chez lui ces temps ci. Quentin oublia cette histoire, sachant pertinemment qu’il n’y aurait jamais plus que de l’amitié entre Léa et lui. Une amitié, toute de même, en quoi il avait plus que confiance…


[Seuls les administrateurs ont le droit de voir ce lien]
[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]

[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.signouret-chocolatier.fr/

Quentin Montgomery-Bones
Indépendant

Parchemins : 2506
Âge : 34 ans [16/05/80]
Actuellement : Gérant de la Jobarbille - Ménagerie magique


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
Multi-compte de: Charlotte, Alan, Joséphine & Julian


[Défi] 30 baisers - Quentin Montgomery [TERMINE] Empty
MessageSujet: Re: [Défi] 30 baisers - Quentin Montgomery [TERMINE]   [Défi] 30 baisers - Quentin Montgomery [TERMINE] EmptyJeu 2 Juil - 17:47

Titre : Une sœur bien particulière
Couple : Quentin Montgomery / Isabelle Montgomery
Personnages concernés : Isabelle, Edward Victoria et Quentin Montgomery (plus d’autres mômes sans importance #PAF#)
Rating (G, PG, PG-13, R, NC-17) : G
Thème (numéro et nom) : 6: Entre le rêve et la réalité
Tomes concernés (au delà de l'année en cours ?) : Bien avant le premier tome
Cadre (époque et lieu si besoin) : Des rues approchant le foyer Montgomery
Nombre de mots : 975

_____________


Les enfants Montgomery ont souvent pour habitude de se mêler à la population moldue durant leurs vacances d’été. En fait, les triplés Montgomery uniquement s’adonnent à se genre de petit jeu, leur jeune sœur étant, ben justement trop jeune, et leur deux années bien trop « matures » pour jouer à cache-cache. La douzaine de petits enfants –aussi bien moldus que sorciers- étaient donc dans les rues environnantes leur maison pour s’amuser à moulte jeux diverses et variés. Celui-ci, était particulièrement idiot, en particulier pour Edward et Quentin Montgomery. Les deux seuls garçons de la bande étaient actuellement en train de lutter pour leur survie à l’intérieur d’un buisson.

« Tu crois qu’elles nous ont vus ? »

« Non, Izzie leur a donné une fausse piste… »

En effet, les filles de la bande n’avaient rien trouvé de plus amusant que de courir à la poursuite des deux seuls garçons de la bande pour leur offrir un châtiment dont ils ne sortiraient certainement pas indemnes. Mieux valait ne pas savoir de quoi il s’agissait. Ed et Quentin préféraient donc ne courir aucun risque et restaient planqués dans leur buisson tout en restant le plus silencieux possible. Apparemment pas assez. Puisqu’une fille, apparemment possédée par un esprit particulièrement gonflant –auditivement parlant- hurla de toute ses forces :

« Ils sont là ! LA ! Dans les buissons ! »

Saleté va ! Quentin l’aurait volontiers traitée de toutes les noms d’oiseaux qu’il avait en stock (et croyez le malgré son âge il en avait beaucoup) mais il n’en eut pas le temps. Il attrapa son frère par la chance et les deux se livrèrent à une folle course poursuite dans les rues de leur quartier. Des filles en furies les poursuivaient en hurlant comme des amazones sauvages, de quoi vous flanquer la pétoche pour dix ans dans le futur. Quentin était plus rapide, parce que plus grand, et tirait donc avec lui son frère qui pourtant courait vite. Au détour d’un virage, les deux jeunes eurent la présence d’esprit de se jeter au-delà des buissons d’une voisine proche et de se coller à ceux-ci histoire que le troupeau ne les trouve pas.

Une fois de plus, les buissons ne leur offrirent une protection bien sommaire. Les filles encerclaient à présent les deux garçons et ceux-ci furent obligés de se séparer, la fraternité c’est bien mais pas quand elle dépend de la survie. Pendant que Quentin fuyait vers le parc d’à côté il fut obligée de constater que son frère ne s’en sortit pas et fut agrippée par une teigne nommée Sally O’ Bryan, aussi attirante qu’intelligente. Apparemment le châtiment était encore pire que Quentin ne l’aurait imaginé. Les filles avaient pour mission –ô combien horrible- d’embrasser leur proie sur la bouche. Le pauvre Ed fut donc contraint et forcé de se voir donner un baiser par celle qui avait eu l’honneur de la chopper. De quoi vous donner des envies de vomir pendant un sacré moment, parole de Montgomery.

Quentin courut donc, vite, vite, plus vite que le vent même (si, si, c’est possible) pour recevoir (de la part d’une étrange brune) un plaquage digne des plus grand. Isabelle Montgomery, aussi belle que rebelle (et non pas aussi moche que remoche comme Sally O’Bryan, une pensée pour Ed s’il vous plait), venait de s’agripper aux jambes de son frère pour le coller au sol et l’y maintenir. Ce qui n’était pas prévue (autant pour elle que pour son frère) c’était que la jeune fille DEVAIT embrasser son frère, au plus grand dégout de celui-ci (ben oui c’est ça sœur quoi) sur la bouche. Se débattant comme un diable, voulant à tout prix éviter sa sœur qui avait soudainement prit des allures de détraqueur affamé, Quentin ne put rien faire face à deux petites blondes de la rue d’à côté qui aidèrent la belle brune à clouer son frère au sol.


« Lâche-moi Izzie ! Lâche-moi ! »

Ne voulant pas trahir ses amies (et apparemment bien inconsciente aussi), Izzie donna un léger baiser à son frère, suscitant de sa part encore plus de remous.

« Bah mais BAH ! Ca va pas non ? T’es folle ? »

Les deux jeunes filles, plus Isabelle, lâchèrent le jeune homme qui se redressa tout en se débarrassant sommairement de ses quelques taches.

« Beurk… Dégueu… »

« T’aurai préféré te faire embrasser par O’Bryan ? »

Quentin lança un regard mauvais à sa sœur et, encore sous l’effet de la colère, lui répondit :

« Ben à choisir… Oui. »

La jeune fille rigola et frappa son frère avec toute la force dont elle était capable (c'est-à-dire quasi insignifiante) et celui-ci la rejoint dans ses éclats de rire. Celui qui avait du le plus souffrir, c’était certain, était Ed, qui avait subir le baiser de celle qu’ils appelaient tout trois, le crapaud (non non ce n’est pas Ombrage). Pauvre Ed, à côté de Sally, mieux valait encore se faire embrasser par sa sœur (quoique… Beurk !) A peine eut il dit ça, que ça sœur se jeta sur lui et l’embrassa à nouveau, cette fois ci, sans lâcher prise. Quentin poussa sa sœur et cria à son encontre :

« Non mais vraiment t’es malade ! Beurk ! Tu vas voir quand je dirai ça à Vicky ! »

Et là, flou total. Un plafond, une lumière plus que réduite, un enchevêtrement de tissus, et une chaleur quasi étouffante. Quentin était dans son lit, dégoulinant de sueur, apparemment essoufflé. Quentin sortit donc de son lit en caleçon et tee-shirt et descendit les marches. Comme d’habitude, il croisa toute la famille qui était toute levée. Victoria lui donna un baiser (sur la joue hein, entendons nous bien) et lui dit :

« Ed et Izzie t’attendent dehors, ils veulent que tu viennes jouer avec eux et les voisines. »

« Ouai c’est ça… Ben ils peuvent toujours attendre… »


[Seuls les administrateurs ont le droit de voir ce lien]
[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]

[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.signouret-chocolatier.fr/

Quentin Montgomery-Bones
Indépendant

Parchemins : 2506
Âge : 34 ans [16/05/80]
Actuellement : Gérant de la Jobarbille - Ménagerie magique


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
Multi-compte de: Charlotte, Alan, Joséphine & Julian


[Défi] 30 baisers - Quentin Montgomery [TERMINE] Empty
MessageSujet: Re: [Défi] 30 baisers - Quentin Montgomery [TERMINE]   [Défi] 30 baisers - Quentin Montgomery [TERMINE] EmptyJeu 2 Juil - 17:53

Titre : Folie et Quidditch
Personnages concernés : Rowen Lone / Quentin Montgomery
Thème : (7) Superstar
Rating (G, PG, PG-13, R, NC-17) : G
Cadre : 8 ans après Poudlard, à un match de Quidditch, les rivalités de Poudlard sont bien loin.
Nombre de mots : 759

_____________________



Ce n’est pas parce que le soleil brille, que l’été est là et qu’une centaine de personnes crient à tue-tête en chœur, que tout le monde est heureux. Quentin Montgomery par exemple, n’était vraiment pas heureux en cet instant. Non, ça, c’était le moins que l’on pouvait dire…

Le jeune homme de 25 ans était assis dans la tribune présidentielle à côté d’une multitude de gens qu’il ne connaissait ni d’Eve ni d’Adam. En réalité, Quentin connaissait uniquement une personne, une seule personne sur la foule présente ce jour là, et cette personne là volait actuellement dans le ciel sur un balai dernier cri appelé Nimbus 3000.

Oui, il était de notoriété publique à présent que Quentin détestait par-dessus tout le Quidditch, et avec, tous les sports de balais qui se pratiquaient à plus de deux mètres du sol. Ainsi le jeune homme n’était pas vraiment à l’aise quand il s’agissait de surmonter sa peur. Avoir le vertige était une chose, monter volontairement dans la plus haute des places d’un stade en était une autre.

Le match venait de commencer et bien entendu, la foule était véritablement en délire. Tout le monde était debout, sauf Quentin qui préférait de loin la stabilité de son siège à la sensation de vertige que lui procurait la barrière située à quelques centimètres de lui. Les Harpies de Holyhead affrontaient ce match ci les Canons de Chudley, une équipe pas particulièrement forte certes, mais qui se défendait. Les Harpies menaient actuellement au score, 20 à 0 alors que le match avait commencé depuis seulement quelques minutes.

Alors que les poursuiveurs respectifs des deux équipes virevoltaient dans le ciel à une vitesse folle, les attrapeurs, eux étaient aussi inspirés. Ils semblaient avoir repéré le vif d’or dès le début du match et le seul obstacle à la fin du match étaient pour l’heure les 4 batteurs qui faisaient eux aussi un travail remarquable. En fait, on assistait à un match vraiment époustouflant digne des plus grands joueurs de Quidditch qui tenait en haleine tous les spectateurs.

Mais alors que le match n’aurait pas pu être plus fluide, l’une des trois poursuiveuses des Harpies jugea bon de se faire remarquer. Alors que le souaffle était en possession des Canons de Chudley depuis quelques minutes, Rowen Lone, la capitaine de l’équipe de Holyhead effectua une acrobatie des plus spectaculaires et pour Quentin, des plus effrayantes. Alors qu’elle allait croiser les trois poursuiveurs adverses qui se lançaient le souaffle d’une telle vitesse qu’on le voyait à peine, la capitaine sauta de son balai pour tenter de le réceptionner. Bien évidemment, elle fut désarmée de tout balai durant quelques seconde mais arriva – malgré tout – à s’emparer du souaffle.

Inutile de dire que la figure était vraiment dangereuse, Quentin ne put d’ailleurs s’empêcher d’avoir un sursaut de surprise en voyant la jeune fille faire ça. Elle se réceptionna avec grâce sur son balai pour voler avec ses camarades poursuiveuses jusqu’aux buts adverses. Quentin savait qu’une fois en possession du souaffle il était impossible de l’arracher au trio de filles, c’était à chaque fois pareil. D’ailleurs, ce match ci ne fit pas abstraction à la règle puisqu’elles marquèrent une dizaine de buts d’affilés avant de se le faire piquer par l’équipe adverse.

Le match se termina une heure plus tard sur une victoire des Harpies de Holyhead, 310 à 160, autant dire une victoire des plus écrasantes. Les 14 joueurs redescendirent au sol sous les acclamations de la foule qui venait d’assister à un match des plus titanesques. Quentin profita de l’occasion pour se lever et descendre les étages. Il arriva enfin au sol et alla à la rencontre de la capitaine des Harpies. Ce fut elle qui parla en premier.

« Je sais, je sais, je sais ce que tu vas dire … »

« Ce n’est même plus la peine de le dire, tu fais pareil à chaque fois. »

« Contente de voir que tu ne m’en veux pas. »

« Qui te dis que je ne t’en veux pas ? »

Quentin sourit et s’approcha plus près de la jeune fille pour la prendre dans ses bras. Il déposa un doux baiser sur les lèvres de la belle brune et planta ses yeux bleus dans les siens. Ils étaient mariés depuis deux ans et pourtant, leur relation n’avait presque pas changé. Certes elle avait évolué dans le bon sens, mais les taquineries étaient toujours de mise, comme si leurs années à Poudlard n’étaient pas encore terminées. Pourtant, Quentin avait quitté l’école de sorcellerie depuis 8 ans.


[Seuls les administrateurs ont le droit de voir ce lien]
[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]

[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.signouret-chocolatier.fr/

Quentin Montgomery-Bones
Indépendant

Parchemins : 2506
Âge : 34 ans [16/05/80]
Actuellement : Gérant de la Jobarbille - Ménagerie magique


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
Multi-compte de: Charlotte, Alan, Joséphine & Julian


[Défi] 30 baisers - Quentin Montgomery [TERMINE] Empty
MessageSujet: Re: [Défi] 30 baisers - Quentin Montgomery [TERMINE]   [Défi] 30 baisers - Quentin Montgomery [TERMINE] EmptyJeu 2 Juil - 17:58

Titre : Bernée et embrassée
Couple : Hermione Granger / Quentin Montgomery
Personnages concernés : Hermione Granger / Raphaël Gibson / Quentin Montgomery
Thème : ( 8 ) Jardin Secret
Rating (G, PG, PG-13, R, NC-17) : G
Cadre : Durant la 4ème année de Quentin
Nombre de mots : 1041

______________________

Il était de notoriété publique -du moins pour eux deux- que Raphaël Gibson et Quentin Montgomery adoraient s'imposer des paris tous plus idios les uns que les autres. Manque de bol, Raph avait eu la bonne idée de ne pas s'arrêter aux nombreux qu'il avait déjà proposé à Quentin et que celui ci avait bien sur accepté. Ainsi après avoir réussi à intégrer le Hibou Bavard, avoir fait une intervieux de Lone plus ou moins neutre, après avoir embrassé Olivia Barkley sur la bouche, Raph avait décidé de remettre le couvert mais cette fois ci avec une Gryffondor.

Tout le monde sait que Quentin ADORE les Gryffondor, la preuve, il n'en a aucun comme ami ! Bon il ya certes Edward mais le Gryffondor est son frère, ce qui change considérablement la donne. Ainsi les deux Serpentard avaient du débattre et après quelques heures de discutions, ils en vinrent à décider que ce serait Raphaël qui choisirait TOUS les détails de la mission. Quentin ayant fait une sacré crasse à son meilleur ami quelques jours auparavant, il fallait bien que celui se venge.

Ainsi le pari était simple (sur le papier hein, parce que dans les faits c'était beaucoup plus complexe) : Quentin devait simplement embrasser de nouveau une fille, mais cette fois ci une Gryffondor et pas n'importe laquelle ! Hermione Granger ! Et pour corsser le tout Quentin devait ajouter un petit détail à son baiser, un petit détail encore plus “marrant” pour Raph du moins, mais pas tellement pour Quentin. Il devait réussir à rajouter à son baiser une partie de sa ... langue. Si avec ça Quentin restait en vie, on lui pait des figues !

Ne se décourageant pas le moins du monde (c'est ça la classe, parce qu'au fond, Quentin ne la ramennait pas), Quentin accepta. Il attendit donc plusieurs jours, plusieurs heures, de trouver le moment opportun. Par chance, celui ci finit par arriver, une semaine après, dans le parc de Poudlard. Hermione était seule, Quentin se rendit donc vers lui pour engager la conversation. Appuyée contre un arbre Quentin vint s'asseoir à côté d'elle, les jambes pliées, et les pieds joints, ses genoux au niveau donc de sa tête.

Quentin et Hermione étaient depuis leur première année en conflit permanent durant les cours. Ils en étaient arrivés à créer une relation de profonde taquinerie entièrement basée sur la lutte entre leur deux maisons. Quentin avait fini par apprécier vraiment cette relation et à y prendre gout. Ainsi là, il comptait en jouer au maximum. Quentin tourna donc son regard dans celui d'Hermione pour ne plus l'en bouger. Ses yeux bleus semblaient briller dans ses yeux.

« Bonjour Hermione. J'espère que tu vas bien. »Dans un premier temps ce genre de phrases aurait du mettre la puce à l'oreille d'Hermione qui se contenta de répondre au bonjour en étant plutôt surprise. Quentin poursuivit. « Tout à l'heure j'ai bu du jus de citrouille et... c'est bizzare... depuis je n'ai plus de pensées que pour toi... » Quentin voulait jouer la carte du philtre d'amour en sachant pertinemment qu'elle serait suffisament intelligente pour le comprendre rapidemment. Il savait qu'ainsi elle serait moins craintive, si Quentin était dans un état second, un état qu'il oublierait après l'effet de la potion, elle pouvait donc tout se permettre.

Quentin leva sa main vers le visage d'Hermione pour lui remettre une mèche de cheveux en place tout en ne la quittant pas du regard. « Tu es si belle... Je t'aime. » Oui venant de Quentin on savait facilement qu'il n'était pas du genre à dire “je t'aime” à n'importe quoi sans mentir. Quand il aimait quelqu'un, en principe, il le gardait pour lui. Ainsi là, Hermione avait bien compris (oui on ne devient pas la concurrente n°1 de Quentin sans avoir un minimum d'intelligence) qu'il s'agissait d'un philtre d'amour, du moins elle le croyait, Quentin faisait tout pour lui faire croire.

Quand Granger voulait prendre la parole pour protester Quentin lui posa délicatement un doigt sur la bouche pour la faire taire et ajoute « Mais chut... C'est un secret. » Il enleva ensuite son doigt et tout en posant sa main dans les cheveux chatains de la jeune fille approcha son visage de celui de la Gryffondor pour l'embrasser langoureusement. Pari gagné Quentin. Il était en train d'embrasser la jeune fille passionement en epprouvant quand même un léger regret: elle est à Gryffondor. Quoiqu'en soit on pouvait dire que c'était une première, il n'avait jamais embrassé la moindre lionne de sa vie.

Une fois qu'il jugea que son pari était réussi (langue et tout hein ! La totale!) Quentin plongea ses yeux dans ceux d'Hermione et se recula de quelques centimètres. Hermione était completement décontenancée et -en toute logique- lui colla une claque des plus mémorables. Quand un “clac” sonore, Quentin eut du mal à ne pas réagir et à rester dans son jeu. Il le devait, sinon toute sa crédibilité partait en fumée. « Mais...mais... Je t'aime... » Poursuivit il sans ciller. Elle devait en être convaincu sinon l'excuse tombait à l'eau.

Quentin fit ensuite mine d'un mal de crane et d'un vertige passager. Il se posa la main sur les yeux et les rouvrit difficilement. Il regarda à présent Hermione qui était un peu trop près de lui et se recula doucement. « Qu'est-ce que je fais là ? Je me revois boire du jus de citrouille et puis plus rien, le noir total, je ne sais pas ce qui s'est passé. Qu'est-ce que tu m'a fait boire Granger ? Qu'est-ce que j'ai fait ? » Hermione retrouva retrouver sa niaque habituelle et répondit à Quentin séchemment. “Tu m'as embrassé idiot, tu as surement bu un philtre d'amour. Mais sache que je n'aurai jamais été assez stupide pour que tu veuilles que tu m'embrasses ! Mon Dieu... ”

Quentin fit mine qu'il était légèrement surpris (ce n'était pas non plus son genre d'être explicite) et dit immédiatement. « Tu n'as pas intérêt à parler de ça à quelqu'un. Si je choppe celui qui a fait ça, ça va mal aller pour lui... » Et sur ce, Quentin se leva brusquement et fit demi-tour sans préter de regard à Granger. Il souriait. Pari pas très agréable certes -quoique- mais réussit tout de même. La vengeance pour Raph allait être à la hauteur de celui là...


[Seuls les administrateurs ont le droit de voir ce lien]
[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]

[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.signouret-chocolatier.fr/

Quentin Montgomery-Bones
Indépendant

Parchemins : 2506
Âge : 34 ans [16/05/80]
Actuellement : Gérant de la Jobarbille - Ménagerie magique


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
Multi-compte de: Charlotte, Alan, Joséphine & Julian


[Défi] 30 baisers - Quentin Montgomery [TERMINE] Empty
MessageSujet: Re: [Défi] 30 baisers - Quentin Montgomery [TERMINE]   [Défi] 30 baisers - Quentin Montgomery [TERMINE] EmptyJeu 2 Juil - 17:59


Titre : L'année de tous les baisers
Couple : Quentin Montgomery - Lavande Brown
Personnages concernés : Alexander - Susan - Quentin - Lavande - Clément - Clara et bien d'autres.
Rating : G
Thème : 19 / Rouge
Tomes concernés : 7ème tome
Cadre : Durant la 7ème année des personnages principaux, le soir du réveillon du jour de l'an.
Mots : 1182
___________________


Il avait été pour ainsi dire limpide d'organiser la traditionelle fête du jour de l'an avec bon nombre d'élèves quittant Poudlard cette année là. J'avais été d'office désigné pour organiser l'évènement, avec pour seule raison valable mon “extraordinaire sens de la réception”. Certes, quelques années plus tôt, certains élèves de Poufsouffle avait été plus que séduit par ma petite fête estivale, mais les nouvelles allaient apparement vites, et bientôt tous les actuels 7èmes années avaient eu vent que s'il fallait une fête réussie, j'étais l'homme de la situation.

J'avais donc dressé une liste d'invité pour le moins hétérogène, avec pour seule consigne à chacun des conviés, d'apporter deux personnes avec elle, pas plus, pas moins. Ainsi on pouvait à présent voir une bonne trentaine d'élèves dans ma demeure londonienne. J'avais fait les choses en grand, histoire que tous se sentent à l'aise pour fêter la nouvelle année et j'étais d'ailleurs prêt à parier que certains s'amuseraient beaucoup. Musique variée, buffet à volonté, canapés et fauteuils pour se mettre à l'aise, le centre de la salle était réservé à la danse et le grand lustre doré qui la surplomblait donnait une luminosité assez énergisante.

La première de mes invités était ma collègue de toujours, Susan, qui avait prévu d'arriver en retard, avec une de ses amies, Lavande, pour mon plus grand plaisir. Les deux jeunes filles avaient décidé d'arriver ensemble, par Magicobus, qu'à celà ne tienne, tant qu'elles étaient présentes, tout irait bien. J'avais en parrallèle invité Clara Topinnen, une amie que je perdais depuis trop longtemps de vue, et comme pour lui prouver que sa présence ne me serait jamais désagréable, elle était la seconde notée sur la liste. Miss Lone était elle aussi de la partie, avec deux de ses amies Gryffondor, parce qu'une fête sans elle aurait cruellement manqué de piment. Après mes traditionnels amis de toujours, tels que Megan, Elizabeth et Wendy, j'avais tenté de voir grand en ne me restreignant pas aux jaunes et noirs, puisque Roze Maiden – elle-même – était de la partie. Elle avait naturellement invité des amis à elle (heureusement qu'on s'était limité à deux hein), ce qui donnait à présent une liste des plus impressionantes.

Le système du “deux amis par invités” étant apparement très populaires, on ne pouvait s'étonner de voir Clément Muy, arrivant peu avant Allister Summerby, suivi de près par Dawn Kostovak Michaël Corner. Miss Topinnen et le préfet Montgomery (celui des verts et argents, pour ceux qui se demandent) arrivèrent ensemble, chacun ayant pour unique point commun la douce Susan, même si je doutais que le jeune homme en face de moi en ait vraiment conscience. Je savais que Susan et Clara étaient amies, je soupçonnais déjà moins Quentin de s'en inquiéter. L'arrivée de la Serdaigle et du Serpentard fut suivie de celle de Megan Jones, arrivant avec Allister Summerby. Les deux se connaissaient mais étaient – selon moi – radicalement opposés. Ca ne les avaient apparement pas empêché de passer la soirée à danser ensemble.

Alors que la soirée battait son plein et que j'entrais en pleine discution sur les groupe d'appartenance d'une jeunesse décalée Les VIP, tout ça, tout ça avec Clément Muy, Lavande et Susan firent leur entrée. Rayonnantes toutes deux, on doutait qu'elles étaient sobres. Mais mon avis n'avait hélas là rien d'objectif, étant donné que j'étais moi même en train de boire une gorgée de Whisky pur feu. Elles se mélèrent à la foule et s'installèrent comme il le fallait. Elles attiraient toute deux particulièrement mon attention ce soir là, peut être parce qu'elles portaient toute deux du rouge, allez savoir... Alors que Susan jouait doucement avec une serviette rose, Lavande se leva lui proposant d'aller rejoindre “leurs hommes”. Je suivais Susan des yeux, celle ci allant rejoindre son petit ami, Mister Montgomery, et je remarqua que Lavande m'avait elle bien remplacé, puisqu'elle embrassait à présent Mister Corner à pleine bouche avec passion. Clément me parlait toujours mais après trois verre de Whisky, il avait tendance à parler un peu trop et d'un peu n'importe quoi. Tout le monde ou presque dansait à présent, beaucoup avaient bu, et ça se ressentait à l'ambiance. Megan et Allister étaient à présent limite collés l'un à l'autre, ce qui ne manqua pas de me faire sourire, en particulier quand je vis le regard outré de Quentin Montgomery, qui tenta de dissimuler son malaise en dansant avec sa petite amie.

C'est alors que quelqu'un remarqua – enfin – au plafond la branche de gui que j'avais placé là plus tôt dans la matinée. Chaque réveillon du jour de l'an se devait d'être accompagné d'une branche de gui, sinon où allait le monde ? Il manquait inévitablement quelque chose. Ainsi les amoureux présents ne se firent pas prier pour s'y précipiter dessous. Roze tira par la main son fiancé, tandis que Merryl et Erwan se tataient encore à s'embrasser – ou pas – sous la branche de gui. Il fallait dire que le vestiaire était terriblement plus tranquille. Mais ce qui me fit le plus rire, ce fut la situation qui se passa sous les yeux des invités alors que personne ne s'y attendait (et tout ça en écoutant Clément, bien entendu). Lavande se planta sous la branche de gui, tapant du pied et croisa les bras pour que Michaël vienne la rejoindre. Manque de chance pour elle, il ne semblait pas disposé à se laisser faire. C'est alors que – contre toute attente – suite à un regrettable (et surement entendu) coup d'épaule d'Edward Montgomery, son frère se retrouva obligé de percuter à son tour la jeune Brown.

Plus surprise qu'énervée, Lavande se retourna vers le Serpentard (l'unique de la soirée en fait) pour voir de quoi il s'agissait (“Oui, vous m'avez demandée ?”). Passablement géné d'avoir ainsi bousculé la Gryffondor, je vis Quentin lever la tête en l'air où se trouvait – et oui – la branche de gui. Il adressa un regard inquiet à Susan qui contre toute attente, lui sourit, comme si pour voir de quoi il était capable. Lavande elle, bizzarement, rayonnait. Elle semblait enfin avoir le loisir de se venger de son petit ami qui s'obstinait à ne pas vouloir la toucher en public. La Gryffondor se dressa sur la pointe des pieds et passa ses bras autour du cou du jeune homme sans qu'il ait eu le temps de piper mot. Elle colla ensuite ses lèvres sur celle du grand brun, pour l'embrasser durant quelques secondes. C'était la tradition, Lavande était en droit de le faire, dire si ensuite Michaël ne lui en voudrait pas était une toute autre histoire. Les douze coups de minuit retentirent peu de temps après, sous les acclamations et les cris des convives. Chacun se fit la bise, et j'alla rejoindre ma douce, qui venait d'arriver. La belle blonde qu'elle était avait plus que jamais l'air parfaite. Je l'attrapa par la taille pour déposer un baiser sur ses lèvres. Il n'y avait pas à dire, Jade était vraiment sublime vétue de rouge, et apparement elle le savait. “Bonne année” lui susurrai-je à l'oreille, un sourire collé aux lèvres, elle allait très certainement s'annoncer parfaite, cette année là, c'était certains...


[Seuls les administrateurs ont le droit de voir ce lien]
[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]

[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.signouret-chocolatier.fr/

Contenu sponsorisé





[Défi] 30 baisers - Quentin Montgomery [TERMINE] Empty
MessageSujet: Re: [Défi] 30 baisers - Quentin Montgomery [TERMINE]   [Défi] 30 baisers - Quentin Montgomery [TERMINE] Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
[Défi] 30 baisers - Quentin Montgomery [TERMINE]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 4Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant
 Sujets similaires
-
» [Défi] 30 baisers - Quentin Montgomery [TERMINE]
» | Défi - 30 Baisers * [ 25/30 ] |
» [UPTOBOX] Bons baisers de Hong-Kong [DVDRiP]
» Le Manoir Montgomery [Montgomery + leurs invités]
» Les 30 baisers d'Opalyne

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
HP-Hogwarts :: Hors-jeux :: Les galeries :: Défi - Les 30 baisers :: Les anciens 30 baisers-
Sauter vers: