AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  




Partagez
 

 [THEME] Retour à Poupou... [Alexey] [RP Clos]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage

Invité
Anonymous




[THEME] Retour à Poupou... [Alexey] [RP Clos] Empty
MessageSujet: [THEME] Retour à Poupou... [Alexey] [RP Clos]   [THEME] Retour à Poupou... [Alexey] [RP Clos] EmptyLun 6 Juil - 10:36

Et une nouvelle rentrée. Sa seconde rentrée. Suzan avait passé d’excellentes vacances pendant lesquelles elle avait tenté de profiter au maximum de son frère qu’elle ne reverrait pas avant un moment. Elle avait pu découvrir les joies – ou malheurs – du camping, et bien qu’elle ait été occupée pendant ces deux derniers mois, elle avait hâte de rentrer à Poudlard. L’école de magie lui manquait tant pour ses enseignements que pour ses camarades. Elle s’était fite plus discrète, plus absente, sur les denrières semaines, mais elle n’en éprouvait que plus le besoin d’y retourner. La veille de la rentrée, il lui fut parfaitement impossible de fermer l’œil tellement elle était impatiente, et au petit matin, sa mère dut emmener à la gare une véritable loque humaine.
Cet état d’épuisement n’empêcha pas Suzan de se montrer moins bavarde et plus calme. Au contraire, il semblait qu’elle avait adopté comme méthode d’anti-endormissement le ‘je-fais-le-plus-de-bruit-possible’. Alors qu’elle piaillait joyeusement dans la voiture pour le grand malheur de son frère et de sa mère, la fillette semblait reprendre vie malgré le manque de sommeil. Elle rentrait à Poudlard. Le seul point d’ombre restait son père qu’elle n’avait toujours pas revu. Il n’acceptait pas que sa fille soit sorcière, et malgré l’année écoulée, il n’avait pas voulu la revoir malgré sa demande. Mais Suzan laissait ça bien dans un coin de son esprit pour ne pas se laisser aller à la déprime dans un moment si heureux. Elle rentrait à Poudlard.
Et pourtant, on aurait pu croire que les évènements de la fin d’année auraient dû l’affecter bien plus que ça. Ce n’était nullement à cause d’un manque de conscience, encore moins parce qu’elle s’en moquait, si elle ne semblait pas vraiment y penser. Mais il est vrai qu’elle avait été dans les premiers à quitter les lieux, et elle n’avait pas bien compris ce qui c’était passé. Personne n’avait pu lui fournir d’explications un minimum rationnel lors de l’attaque de Poudlard, et ensuite, elle avait découvert comme tout le monde le carnage. Les seules personnes dont elle était un minimum proche avaient survécues, et elle n’avait donc pas réellement été affectée par les choses. Par pur réflexe, elle avait tout rejeté en bloc, se fermant totalement à toute douleur, et finalement, elle avait bien réussi à surmonter l’horreur qui avait eu lieu deux mois plus tôt.
Alors qu’elle se rendait à la voie 93/4, elle reconnu sans mal les sorciers, même ceux qu’elle n’avait pas croisés à Poudlard. La mine sombre, certains cherchant du regard des élèves qu’ils ne reverraient jamais. Suzan ne s’attarda pas trop sur les mines sombres de peur de sombrer dans le même état que certains et alla jusqu’au Poudlard Express. Elle aperçut rapidement Aryon avec ses deux sœurs, lui adressa un signe de la main et un sourire avant de grimper dans le train tout en traînant difficilement sa valise qu’elle abandonna dans un compartiment pour aller dire au revoir. Après avoir rapidement étreint mère et frère, elle retourna au pas de course à sa place alors que le Poudlard Express menaçait de partir. Se sachant incapable de hisser sa valise dans le porte-bagage, Suzan se contenta de la laisser à terre et s’assit tranquillement, espérant avoir un voyage plus paisible que l’année passée. Cette fois au moins, elle n’aurait pas à tenter de dissimuler qu’elle venait d’une famille moldue.
Ne sachant pas vraiment si elle allait avoir de la compagnie, Suzan sortit de son sac un crayon et un carnet de dessin et entreprit de gribouiller quelques petites choses de manière grossière. Elle n’avait pas de vrai talent. Finalement, elle entendit la porte s’ouvrir et elle redressa la tête pour voir qui venait lui tenir compagnie, faisant voler sa chevelure châtain-roux. Rien à voir avec les cheveux de la petite de onze ans qu’elle était. Elle avait désormais les cheveux jusqu’aux omoplates, et ils prenaient de plus en plus une teinte roussâtre qui n’était pour l’instant pas pour lui déplaire. Elle arrêta son regard sur le nouvel arrivant avant de lui adresser un sourire timide.

« Salut ! Tu veux de l’aide pour ta valise ? »

Son regard s’était posé sur la valise de son futur compagnon de voyage – sauf s’il fuit en courant – et son premier réflexe avait donc été de lui proposer son aide avant même d’être certaine qu’il tienne réellement à rester dans ce compartiment. Avant même qu’il n’ait répondu, elle avait déjà abandonné son carnet de dessin et se trouvait à ses côtés pour l’aider. Haha que tu veuilles rester ou non, t’as plus le choix !

[763 mots =)]


Dernière édition par Suzan Krigg le Dim 12 Juil - 23:35, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Anonymous




[THEME] Retour à Poupou... [Alexey] [RP Clos] Empty
MessageSujet: Re: [THEME] Retour à Poupou... [Alexey] [RP Clos]   [THEME] Retour à Poupou... [Alexey] [RP Clos] EmptyMar 7 Juil - 11:41

Quitter sa demeure familiale n'avait pas été un problème, bien au contraire, Alexey était ravis de pouvoir retourner à Poudlard. Le seul problème, c'est qu'il n'avait pas spécialement envi de laisser ses jeux vidéos chez lui, pourtant, il n'avait pas spécialement le choix. À Poudlard, ces objets ne marchaient pas. Alexey avait la tête calé contre la fenêtre, son regard fixait le vide tandis que sa soeur s'exciter sur plage. Elle ne parlait que de Poudlard, elle parlait aussi de la presse qui avait parlé d'un retour à l'ordre, mais aussi de nouveauté. Et blablabla, il n'entendait qu'à moitié ce qu'elle disait tellement son débit de parole était rapide et lassant. " Je vous jure, c'est super impressionnant ! Je n'aurais jamais cru qu'un jour, Poudlard aurait de la concurrence ! Faudrait peut être songer à rénover Poudlard ? Si seulement j'étais plus vieille ! Si je travaillais au ministère de la magie, je pourrais faire tant de chose ! Ah, j'en suis certaine ! Et puis... " Alexey aurait aimé pouvoir ne plus l'entendre, et puis, hors de question qu'il aille dans le même compartiment qu'elle comme l'année précédente. Il était clair que notre serpentard n'avait pas d'amis, en faite... Si, il y avait beaucoup de gens qui pensaient être amis avec lui. S'ils savaient...
Alexey ne se rendit pas vraiment compte qu'il s'était assoupis dans la voiture lorsque soudain, quelqu'un lui pressa l'épaule sans trop de force pour le sortir de ses songes. Le jeune brun sursauta puis toisa sa soeur avec étonnement. " Faudrait peut être penser à descendre. On est arrivé à la gare. " Elle ne lui souriait même pas, et elle était déjà dehors pour prendre sa valise dans le coffre. Alexey ne se pressa pas de son coté, il attrapa sa valise qu'il fit rouler derrière lui alors qu'il suivait ses parents sans un mot. Comme ça, on avait l'impression que notre adolescent se fichait pas mal de retourner à Poudlard, et qu'il n'était pas du tout heureux. Pourtant, Alexey l'était quand même un peu. Poudlard lui permettait de se plonger dans d'autres passes temps tel que le quidditch ou encore la lecture et les études. Il n'avait pas trop le choix de s'éloigner un peu de ses jeux vidéos qu'il considérait comme ses seuls amis.

Néanmoins, il avait toujours cette même vision de l'amitié. Il avait été trop déçu à plusieurs reprises par des anciens camarades qu'il était devenu complètement allergique à l'amitié pure et dure. Bien sur, personne dans son entourage ne savait ce qu'il pensait vraiment, mais il avait horreur que les gens se fassent trop facilement des idées sur une quelconque amitié. Ce n'est pas parce qu'on s'entend bien avec une personne qu'obligatoirement, on est lié avec elle par l'amitié. C'était un pure mensonge. L'amitié se nouait réellement avec le temps. C'est d'ailleurs pour cela qu'il était arrivé à notre adolescent de ne plus fréquenter du tout certains de ses camarades de classe ou de dortoir. " Dépêche toi... ! On va être en retard ! " Lâchait sa soeur en s'arrêtant et en obligeant son frère à pressé le pas. " Ca va... Ca va... On a encore dix minutes avant que le train parte... " Répliqua le jeune garçon en fronçant les sourcils, mais il était obligé de se dépêcher. En fin de compte, ils arrivèrent quand même dans la voie 93/4 à l'avance, mais les séparations furent trop longue aux goûts de notre jeune serpent. Que d'étreintes pour pas grand chose... Ce n'était pas comme si les enfants n'étaient pas sur de venir. Il y aurait obligatoirement un retour... Et il y aurait bien sur avant cela, des lettres. Et même des retours pendant les vacances. Pour Noël ?

Sa soeur ne l'aida même pas à porter sa valise qui, même avec des roulettes étaient plutôt lourde. Il la traîna jusqu'au premier compartiment. Alexey croisait les doigts pour qu'il n'y ait pas beaucoup de monde, il n'aimait pas se sentir obliger de parler de ses vacances et de supporter des centaines de questions. Alors qu'il ouvrait la porte du premier compartiment, une fille aux apparences joyeuses et ... motivées (au moins, elle avait l'air ravis de retourner à Poudlard) lui sauta dessus. Alexey recula brusquement, ne masquant pas cet air étonnant qui était apparu sur son visage. Il était tombé sur une folle...

" Euh... J'ai deux mains, je suis en parfaite condition physique, et je pense que... Toi tu aurais plus besoin d'aide pour ta valise. Alors, je peux me débrouiller, tout seul. Merci. "

Ses propos avaient été prononcé avec un cynisme qu'il ne se connaissait pas. Sûrement la surprise combinée à l'étonnement qui avait donné ce mauvais résultat. De plus, il n'avait pu s'empêcher de jeter un coup d'oeil à la valise de la jeune fille qui était toujours sur le sol. Elle proposait son aide alors qu'elle n'était même pas fichue de mettre la sienne ? Bizarre. Une soudaine envie de se faire des amis ? Les élèves avaient parfois tendance à avoir des réactions étranges lorsqu'ils étaient en manque d'amis. Bon, elle était peut être jolie, et... Ah, il l'avait déjà vu quelque part, peut être qu'ils avaient eu un cours en commun ? Alexey ne prononça plus un mot jusqu'à qu'il ait hissé tant bien que mal sa valise dans les filets au dessus de leur tête. Il avait manqué de tomber en arrière, mais était parvenu à garder son équilibre.

" Passe-moi ta valise... " Ce n'était pas de la galanterie, attention... Mais avant qu'elle n'est pu faire quoique ce soit, il avait déjà attraper la valise pour la mettre dans les filets. Il la trouva incroyablement lourde, surtout qu'il n'était pas non plus excessivement fort. Je vous rappelle que notre jeune Alexey n'a que douze ans et qu'il passe autant de temps à la bibliothèque que sur un terrain de quidditch à ... observer les autres jouer. Alors, mettez-lui deux tonnes à chaque bras, et vous constaterez assez vite le résultat par vous même... Alexey parvint à hisser la valise mais ne parvint pas à s'empêcher de tomber en arrière se cognant légèrement l'arrière de la tête. " Aie "


[ 1010 mots environs ]
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Anonymous




[THEME] Retour à Poupou... [Alexey] [RP Clos] Empty
MessageSujet: Re: [THEME] Retour à Poupou... [Alexey] [RP Clos]   [THEME] Retour à Poupou... [Alexey] [RP Clos] EmptyMar 7 Juil - 19:53

Non, ce n’était pas du manque d’ami qui poussait Suzan à agir ainsi, mais elle ne tenait pas à commencer directement le voyage en se mettant en froid avec le dit voyageur. Elle se montrait si expansive plus pour se montrer amicale et ne pas commencer le voyage avec un froid plutôt qu’autre chose. Pas de chance, elle était tombé sur la mauvaise personne. Il y avait sans doute un quart de serpentard dans cette maudite école, il fallait que pour la 2ème année consécutive elle tombe sur l’un de ces asociales pour faire son trajet. Elle soupira face à sa réponse, haussa un sourcil désabusé alors qu’il hissait les deux valises dans les filets sans qu’elle ne réagisse. En plus de faire des remarques désobligeantes, faut que ça se montre fier et orgueilleux et que ça exhibe sa force de gamin de douze ans… et que ça se cogne la tête !
Elle s’approcha de lui par pur réflexe, simplement parce qu’elle se comportait toujours avec sollicitude, et sans lui demander son avis, elle alla inspecter la tête du vert et argent avec attention pour s’assurer qu’il n’avait rien tout en se préparant à passer en mode ‘maman de substitution’, ou chieuse de service, c’est comme vous préférez. Elle avait en même temps examiné ses traits un instant, certaine de l’avoir déjà croisé dans Poudlard. Elle se décida finalement à ouvrir la bouche alors qu’elle était restée silencieuse jusque là.

« C’est malin ça de vouloir faire comme si t’avais pas besoin d’aide pour finalement te faire mal. J’espère bien que le coup t’as remis les neurones en place. »

Elle le fixait d’un air sévère, comme si elle se trouvait face à un enfant particulièrement turbulent, sans pour autant chercher à le blesser à travers ses mots. Elle voulait juste faire comprendre à l’adolescent qu’elle n’avait pas apprécié son cynisme. En même temps, qui l’aurait apprécié à sa place ? Elle s’assit face à lui, puisqu’apparemment, sa tête allait bien, et ne réfléchit pas aux mots qui jaillirent de sa bouche, comme bien souvent.

« C’est pour avoir l’air cool que tous les Serpentards se la jouent genre ‘j’aime personne, je suis trop un rebelle’, ou c’est juste parce que vous trouvez rien de mieux pour vous faire remarquer ? »

Si ces propos semblent, sans intonation, relativement méprisants ou moqueurs, ici, aucuns de ses sentiments ne se faisaient sentir. En fait, Suzan avait fait cette remarque avec un intérêt réel, sa curiosité s’exprimant peut-être un peu trop vite. En tout cas, elle s’interrogeait réellement sur ce qui pouvait bien pousser le serpentard à agir ainsi, et puisqu’ils avaient toute la journée devant eux, autant poser la question directement. Au pire, l’un des deux quitteraient bien le compartiment. A moins qu’elle n’ait de nouveau droit à une nouvelle remarque désagréable. Qui sait. En tout cas, elle n’avait pas du tout conscience que cette question pourrait provoquer le couroux du petit Serpy.

« Ta tête a rien de grave. Avec un peu de chance, tu conserveras toutes tes capacités intellectuelles et ton mauvais caractère sans mal… Et merci pour la valise. »

Suzan rosit légèrement en remarquant qu’elle avait failli oublier de présenter ses remerciements. Son camarade avait beau avoir un sale caractère, il s’était tout de même montré serviable, et elle aurait été bien mal avisée de cracher sur cette aide. Elle avait donc renoncé à attendre sa réponse pour dire merci. Sans prendre garde à ce qu’elle faisait, elle se mit à détailler de plus en plus les traits du garçon, cherchant vainement à mettre un nom sur ce visage. Une chose était sûre, il était en 2ème année, mais alors après…

[612 à peu de choses près]
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Anonymous




[THEME] Retour à Poupou... [Alexey] [RP Clos] Empty
MessageSujet: Re: [THEME] Retour à Poupou... [Alexey] [RP Clos]   [THEME] Retour à Poupou... [Alexey] [RP Clos] EmptyMer 8 Juil - 20:50

Elle avait été très amical, ou plutôt trop amical au goût du jeune homme. Mais, il n'avait pas quitter le compartiment pour autant, c'était déjà pas mal comme approche, pas vrai ? Du moins, du point de vue de notre jeune homme qui n'avait jamais réellement envi de se faire des vrais amis. Mais, cela ne voulait pas dire qu'il restait dans son coin avec ses livres. Au contraire, il était plutôt bien entouré (enfin, quand on parlait de serpentard... bof) par ses camarades de classe et avait souvent aucun mal à se faire des pseudos amis ... Le serpent avait eu la gentillesse (super) de hisser la valise de la demoiselle dans les filets à bagages. C'était aussi pour avoir un peu plus d'espace et pour éviter qu'elle ne le foudroie du regard pendant tout le long du voyage. Mais, il fallait avouer que notre vert et argent préférait rester avec cette fille plutôt qu'avec ses amis qui risquaient de lui poser des centaines de questions sur les épisodes de ses superbes vacances qu'il avait passé au soleil avec ses parents dans le sud de l'Italie. Alexey n'aimait pas parler de ce qu'il avait pu faire ou ne pas faire pendant ses vacances, il trouvait ça inutile, c'était des paroles sur des paroles, vide de sens et sans réel intérêt. Surtout quand on avait environs cinq imbéciles qui ne vous écoutez pas. Alors que là, la demoiselle était très attentive, elle était même cassante à souhait.

Tiens, la minette avait l'air aussi ravis que lui ! Sauf que ce n'était pas pour la même raison. L'adolescent esquissa un petit sourire, mais il n'y avait rien de mesquin dans cet expression. Le serpent n'était pas réellement mesquin, et parfois, il se demandait ce qu'il fichait à serpentard. Le Choixpeau avait-il parfaitement compris qu'il avait extrêmement de mal à se lier d'amitié aux gens après toutes ces mauvaises étapes qu'il avait pu vivre ? L'amitié n'était qu'éphémère. Pendant une fraction de seconde, Alexey se souvint d'une conversation qu'il avait eu avec sa soeur.

- Tu es vraiment stupide. L'amitié c'est quelque chose de précieux ! Surtout lorsqu'on trouve la bonne personne avec qui l'on peut tout partager, avec qui on se sent à l'aise ! Le mieux, c'est lorsqu'on trouve l'amour, alors... Là, tout change. Ton univers se modifie, tu vois la vie autrement.
- En rose c'est ça ? Super. Je suis impatient de tomber amoureux. Je vais faire un remake du Titanic...
- Mais Alex ! Ce n'est pas parce que tu as eu des soucis avec des gens que forcément tout le monde va te faire de sale coup !
- Si, c'est ça le problème.
- C'est toi le problème !
- Tiens donc. Quand on a plus d'argument de poids, on se rabat sur la première idiotie qui te passe par la tête !
- Oh, laisse tomber !
- Pour une fois, tu as une excellente idée.

La conversation s'était terminée sur des claquements de porte. Il n'avait plus adressé la parole à sa soeur pendant trois jours consécutifs, ou plutôt, elle ne lui avait pas adresser la parole. D'habitude, c'était elle qui engager des conversations longues et ennuyeuses. Elle était bien à Serdaigle. Elle cherchait toujours à s'affirmer par les mots, par sa prestance. Complètement puérile... Elle croyait vraiment qu'elle allait l'amadouer avec des belles paroles. Alexey se concentra de nouveau sur les propos de la brune en face de lui, puis il rétorqua après s'être installer en face d'elle :

" T'as quand même du culot hein, je te signale que j'ai faillis tomber à cause de ta valise. Pas de la mienne... "

La prochaine fois, il tâcherait de ne pas l'aider. Pour une fois qu'il se bougeait pour quelqu'un d'autre que lui. Enfin, Alexey n'était pas égocentrique à ce point, mais il avait quand même quelques traits de caractère qui faisait qu'il se trouvait parfois supérieur aux autres. Entre autre : son intelligence. Alors, ses quelques neurones perdus au cour de la bataille contre la valise ne le feraient pas trop pleurer. Puis après avoir sourit trèèèès légèrement, il marmonna :

" Et puis, on verra en cours si mes neurones sont encore en place... "

Les propos suivants de la jeune fille (serdaigle c'était certain) auraient pu donner un sacré coup au jeune homme s'il s'était inclus dans les rangs des " je me rebelle, et ... " bon d'accord, il était un peu de la catégorie " j'aime personne" et il n'avait guère peur de l'affirmer. Alexey se mit à regarder dehors, le train siffla, puis démarra quelques minutes après. Le départ. C'était vraiment quelque chose d'ennuyeux, il se trouvait forcer de saluer ses parents qui lui souriaient de l'autre coté du quai. Alexey eut la bonté de faire un minimum d'effort, puis il se tourna vers son interlocutrice en rétorquant d'une voix tout à coup plus froide...

" Juge les personnes comme tu veux, mais mettre tout le monde dans le même tas est une preuve que tu es aussi idiot que la majorité des serpentards. "

Toujours, lui ne faisait pas partis du lot. Toutefois, il avait quand même joyeuse esquiver la question silencieuse qu'elle lui avait posé. Il n'avait pas envi de se justifier pour les autres, et surtout, il n'avait aucune envi qu'elle le mette dans le même sac à bagage qu'eux. Si elle n'était pas contente du caractère pitoyable de certains serpentards, qu'elle aille voir ailleurs. En plus, elle avait l'air très heureuse 'au début' lorsqu'elle l'avait vu arriver. Ouais. Super ! Par contre, Alexey ne put dissimuler l'air surpris qui se dessina sur son visage pâle lorsqu'elle parla comme si elle était sa mère. Comme si elle s'était inquiétée pour lui surtout. oO Alors, elle l'insultait presque (d'accord, il avait fait de même, indirectement) et après elle le caressait dans le sens du poil ? En le remerciant en plus. Alexey applaudit silencieusement en rétorquant tout en la regardant droit dans les yeux :

" Je ne m'attendais pas à un tel... retournement de situation. De rien pour la valise... Et, en échange, c'est quoi ton nom ? "

Juste comme ça, pour faire passer le temps... Parlons, parlons jusqu'à l'arrivé, et nous nous reverrons plus qu'en cours ensuite. Comme de parfait inconnu...

[ 1012 mots ]
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Anonymous




[THEME] Retour à Poupou... [Alexey] [RP Clos] Empty
MessageSujet: Re: [THEME] Retour à Poupou... [Alexey] [RP Clos]   [THEME] Retour à Poupou... [Alexey] [RP Clos] EmptyMer 8 Juil - 22:40

Et 1 à 0 pour Mister Venyamin. Suzan n’avait pas un instant fait attention à la méprise dont elle faisait preuve en généralisant un trait de caractère à tous les Serpentards, et la réplique du jeune brun la mettait bien mal à l’aise. Pensez donc, une Serdaigle, censée se distinguer pour sa capacité de raisonnement, se faisait remettre en place de manière bien sentie par un petit vert – non il n’y a pas de faute d’orthographe – qui par la même occasion en profitait pour ne pas répondre à la question. Il n’y avait pas besoin d’attendre les cours pour vérifier que ses neurones soient bien en place. Apparemment, pour rappeler aux autres leurs erreurs, son cerveau était toujours parfaitement fonctionnel.
La jeune fille ne s’était cependant pas arrêtée à cette remarque et avait donc totalement changé d’orientation en le remerciant. Pas de doute, elle faisait vraiment un retournement de situation, mais il était fréquent qu’elle agisse de la sorte. L’air surpris qu’adopta Alexey ne lui échappa pas, et elle ne comprit pas immédiatement pourquoi il réagissait ainsi. Après tout, elle n’avait rien fait de plus que de le rassurer pour un quart de mini bobo sur la tête, et de lui adresser les remerciements qu’elle lui devait. Comme quoi, les garçons s’étonnent de bien peu et sont d’étranges créatures. Non, pas un instant elle ne s’était rendue compte qu’une fois de plus, elle avait eu un brusque retournement d’humeur, et que donc il était normal qu’il soit surpris.
Elle ne dissimula donc pas son propre étonnement lorsqu’il lui parla de retournement de situation. Où est-ce qu’il allait le chercher son retournement de situation ? Elle n’avait fait que suivre la continuité du service rendu, qui avait été interrompu par une petite question de pure curiosité. Elle fronça légèrement les sourcils, mettant en même temps son côté un peu trop maternelle de côté, avant de finalement se reprendre et de répondre à sa question avec un sourire.

« Qu’est-ce que tu crois ? Je sais changer mes opinions de temps en temps. Et puis j’ai pas envie qu’on s’ennuie pendant le voyage, alors je vais pas me mettre à me disputer. Quoi que, les disputes, ça occupe le temps aussi. Et une fois que t’es bien énervé, t’as plus qu’à dormir. En tout cas, je m’appelle Suzan. Et toi ? »

Un peu bavarde, il faut en convenir, mais le jour où Suzan apprendra à tenir sa langue n’est pas encore venu. Elle ne se montrait pas agréable simplement pour passer un bon voyage, il en va de soi. Si ça avait été le cas, elle ne l’aurait jamais dit à son compagnon de voyage. Là, elle avait juste envie de communiquer. Elle avait passé d’excellentes vacances, aucun doute à ce sujet, mais elle n’avait été en contact qu’avec sa mère et son frère presque, et elle avait donc envie de s’ouvrir avec d’autres. Le retour à Poudlard avait également tendance à l’excitée un peu plus que d’habitude ce qui là encore lui déliait la langue alors qu’elle se serait montrée un peu plus réservée dans d’autres circonstances.
Elle prit alors conscience du fait que le train avait démarré et que personne n’était entré à son tour dans le compartiment. Manifestement, aucun Serdaigle de l’année de Suzan n’était passé dans les parages, ou en tout cas, aucun n’avait désiré sa compagnie. A la limite, cet état de fait ne l’intriguait pas outre mesure, mais elle venait juste de réaliser en même temps qu’apparemment, le Serpentard n’avait pas eu envie d’aller rejoindre d’autres élèves de sa maison, et qu’aucun n’avait désiré se joindre à lui.

« T’aurais pas préféré faire le trajets avec tes amis ? Il y en a forcément quelques uns qui étaient dans le train avant toi… Et puis, pour parler de ses vacances, c’est toujours mieux de le faire avec des gens qu’on apprécie. Et ils ont bien dû te manquer, non ? »

Voilà, elle était lâchée en mode questions, et se permettait donc d’interroger l’adolescent sans se soucier de savoir s’il avait l’intention de lui répondre ou non. De toute façon, elle ne doutait pas un instant qu’il la rembarrerait dès qu’il irait un peu trop loin. Il n’avait pas l’air d’être du genre à faire dans la diplomatie. Au moins, elle pourrait laisser sa curiosité s’exprimer comme bon lui semblait.

[725 mots]
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Anonymous




[THEME] Retour à Poupou... [Alexey] [RP Clos] Empty
MessageSujet: Re: [THEME] Retour à Poupou... [Alexey] [RP Clos]   [THEME] Retour à Poupou... [Alexey] [RP Clos] EmptyMer 8 Juil - 23:28

Il n'y avait pas été tranquillement, d'accord, il en était conscient. Mais lorsqu'on le cherchait (même si ce n'était pas toujours dans l'intention de son interlocuteur) il montrait clairement qu'il avait raison. Même quand il avait tord, il était toujours persuadé d'avoir raison. C'est toujours comme ça lorsqu'on a les chevilles qui enflent et qu'on s'aime. Enfin, Alexey ne s'aimait pas au point de se lancer des fleurs. Mais, il fallait savoir qu'il n'en lançait jamais à personne non plus. C'était toujours plus trop de lancer des briques. Je vous assure, quand on voit le visage de certaines personnes se décomposer (comme maintenant) on pouvait avoir envi de pouffer de rire. Alexey n'allait pas s'excuser pour ces petites méchancetés, et puis la franchise était souvent une arme de poids contre les gens. On pouvait les voir s'écrouler sous le poids de la vérité. La vérité ça fait mal, et parfois, il vaut mieux savoir ravaler sa langue au lieu de blesser. Combien de fois avait-il blesser des gens sans vraiment le vouloir ? Pas assez de doigt sur la main pour compter, il faudrait qu'il est autant de doigt qu'une pieuvre a de tentacules. Hm, il ne valait mieux pas, son physique en prendrait un sacré coup. Et il pourrait rayer l'être humain dans sa liste de fréquentation. Direction le lac de Poudlard pour voir les belles (moches) sirènes qui attendaient son roi. Alexey ferait un beau remake de Poséidon version laideron.

Dormir ? Franchement, là il en avait déjà envi, et la cause ne serait même pas une dispute. Elle avait de la conversation, mais trop de conversation pouvait tuer la conversation elle-même. Le jeune serpent haussa un sourcil puis retourna à sa contemplation du paysage qui défilait déjà à vive allure. Les arbres devenaient des traînés émeraudes, les nuages devenaient de longues traînés de neige. Quand le paysage défilait trop vite, il n'y avait jamais rien à voir dehors. Alors, il porta de nouveau son attention sur la demoiselle en face de lui qui était réellement en fond dans la conversation. Dans sa conversation. Il avait l'impression qu'elle parlait toute seule. Une belle et longue tirade digne d'une bonne pièce de théâtre de Molière.

" Alexey. J'ai le droit de m'endormir tout de suite ? Non, mais c'est vrai que ce que tu dis, c'est super intéressant. Cependant, il est parfois possible de raccourcir certaines phrases pour éviter que ton interlocuteur s'endorme sur place. Je me demande comment cela doit être lorsque tu parles avec quelqu'un dans les couloirs... Il se sert du mur comme oreiller ? "

Méchant ? Non, s'il vous plaît, ne pensez pas ça. Alexey n'était pas la réincarnation de Belzébuth. Il n'était pas non plus la réincarnation de Dieu, mais on pouvait dire qu'il était entre les deux. Il pouvait se montrer très expressif et gentil quand il le voulait. La conversation c'était aussi son dada, mais pas à ce point. Mais il n'empêchait que la jeune fille savait parler, et qu'elle était loin d'être stupide. Parfois, souvent, cela se ressentait dans un simple dialogue. Suzan n'était pas à Serdaigle pour rien.

" Forge toi ta propre opinion de chaque personne ça évite les surprises, je t'assure. Ou sinon, tu peux très bien ne pas te forger d'opinion du tout, et ignorer. Là, tu éviteras aussi les surprises. "

Ce n'était pas ce qu'il faisait ? L'option B avait été utilisé par le jeune homme pendant si longtemps que c'était devenu une habitude. Il s'était toujours mit dans la tête que peu importe la personne qui se trouvait en face de lui, il ne se lierait jamais d'amitié avec personne. Ainsi, ça évite les surprises. Même si la personne peut être affectueuse, gentille, patiente, et tous les beaux traits de caractère du monde. Alexey n'aimait plus se fier à la personnalité des gens, mais il pouvait parfois apprécier la compagnie de certains, comme Suzan. Sans pour autant être " ami ". Puis, Suzan se mit à danser joyeusement sur la corde sensible. Ses amis. Les vils serpents qui lui servaient d'amis et qu'il n'avait pas envi de revoir. Que pouvait-il lui répondre sans éveiller de soupçon sur ses réels pensées ? Avait-il encore besoin d'user de malice et de méchanceté ? Ou pouvait-il une fois de plus contourner la question ? Pardon... Les questions.

" Vu que j'étais dans les derniers à arriver, c'est certains que certains de mes camarades sont arrivés avant moi. Mais, faire tous les compartiments pour voir une centaine de regard me toisaient avec étonnement, c'est pas pour moi... J'ai pris le premier, et franchement, je suis quand même satisfait. "

Plus satisfait que s'il se serait retrouver dans l'un des compartiments où se trouveraient TOUS ses "amis".

" Je ne manque à personne, et personne ne me manque. Et toi ? Tu n'as pas d'amis ? "

Renvoie magistral de la balle... Quand on sait faire un smatsh en délicatesse, on sait qu'on ne battra jamais Alexey.

[ 813 mots ]
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Anonymous




[THEME] Retour à Poupou... [Alexey] [RP Clos] Empty
MessageSujet: Re: [THEME] Retour à Poupou... [Alexey] [RP Clos]   [THEME] Retour à Poupou... [Alexey] [RP Clos] EmptyJeu 9 Juil - 0:44

Eh deuxième vanne pour Miss Krigg. Nous en sommes donc à 2-0 pour Alexey, et la balle est au centre ! Elle se contenta de piquer un far monumental, sans vraiment savoir quoi répondre. Etait-ce sa fête aujourd’hui ? C’est sûrement ce que pensait Alex vu sa manière de tout le temps la remballer, à moins qu’il n’agisse ainsi juste parce qu’il était comme ça avec tout le monde. En tout cas, Suzan ne savait pas comment réagir et se contenta d’écouter son discours sur l’opinion de chacun avec réprobation. Y’avait plus qu’à espérer qu’il n’avait pas encore beaucoup d’autres idées aussi carrées parce qu’ils étaient pas sortis de l’auberge. Niveau ouverture d’esprit, il semblait pas très performant l’Alex, même s’il était intelligent et doué pour casser les autres. Elle ne prit pas la peine de répondre, de toute façon, il ne semblait pas disposé à se laisser convaincre qu’il avait tort.
Apparemment, elle s’y prenait très mal pour tenter d’avoir une conversation un minimum agréable avec le Serpentard. Et l’idée de se l’écraser à chaque remarque commençait à l’exaspérer. Elle savait faire des efforts pour ne pas provoquer des conflits toutes les deux secondes, elle faisait d’ailleurs tout pour les éviter, mais avouons qu’il y a une limite à toute chose et qu’à se rythme, elle risquait plus de passer pour une gamine qui ne sait pas se défendre qu’autre chose. Elle s’attendait à de nouvelles âneries lorsqu’Alex reprit la parole, mais eut finalement une agréable surprise. Non seulement, ses arguments tenaient la route, mais en plus il lui faisait plus ou moins un compliment. Dans le genre revirement de situation, il faisait pas mal lui aussi. Son énervement fondit aussitôt, et elle consentit sans mal à répondre donc à sa question, bien que la réponse qu’il lui servit l’intrigua fortement.

« Bien sûr que si j’en ai ! J’ai pas passé un an à Poudlard sans apprendre à connaître personne. Mais j’aurais assez de temps pour profiter d’eux dans l’année. Là, j’avais surtout envie de passer un peu de temps seule, même si c’est pas évident dans le Poudlard Express. »

Elle se retint d’allonger la réponse au risque de se prendre une nouvelle réflexion dans les dents, se permettant également une pensée pour Aryon. Un petit Gryffondor de son année qu’elle avait rencontré dès son premier séjour sur le Chemin de Traverse, et ils n’avaient pas mis longtemps pour se lier d’amitié, mais il était probable qu’il ait décidé de passer le trajet avec ses sœurs. Suzan savait qu’elle venait d’énoncer un mensonge et que la seule chose qui l’avait poussée à ne pas chercher quelqu’un d’autre était le poids de sa valise, alors qu’elle avait espéré que quelqu’un pense à la rejoindre, quelqu’un parmi ses amis. Ses espoirs avaient été bien vite déçus, mais elle n’en tenait pas rigueur à qui que ce soit. Elle ne remettait pas en question l’amitié de ses camarades.

« Je comprends pas ta position vis-à-vis des gens. Ils te manquent pas, et tu as de drôles théories sur l’opinion qu’on doit se faire des autres. T’as peur qu’on puisse te blesser ou quoi ? »

Non, Suzan ne devine pas toutes les pensées de ce cher Alex, mais avouons que ses propos, bien interprétés, laissent facilement deviner ce qu’il y a derrière. Celui qui cherche à éviter les surprises avec les autres, et qui ensuite dit clairement que les gens ne lui manquent pas, avec un peu de réflexion, on fait vite le lien, en tout cas, Suzan l’avait fait et n’avait pas retenu la question, aussi peu délicate qu’elle puisse être. De toute façon, elle n’était plus à ça près avec Alexey.

« Je sais pas, moi ça me parait inconcevable de pouvoir me détacher complètement des gens. Et puis, je suis pas d’accord quand tu dis qu’il faut se forger une opinion ou pas du tout pour éviter les surprises. Après tout, tout le monde change, donc quoi que tu fasses t’auras toujours des surprises, et l’avantage, c’est que tu peux toujours laisser aux gens la possibilité de s’améliorer… C’est pas en condamnant les autres qu’on se montre intelligent…. »

Oui, Suzan était bavarde, mais il ne lui fallait pas grand-chose pour réussir à s’emporter. Touchez à ses convictions en la bonté humaine et tout de suite, elle se montre nettement plus extraverti, oubliant de se montrer timide, voire timorée. Elle se moquait désormais bien de vexer Monsieur Alexey, tant qu’elle pouvait lui exposer son propre point de vue. On ne rigole pas avec l’amitié avec Suzan.

[762 mots]
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Anonymous




[THEME] Retour à Poupou... [Alexey] [RP Clos] Empty
MessageSujet: Re: [THEME] Retour à Poupou... [Alexey] [RP Clos]   [THEME] Retour à Poupou... [Alexey] [RP Clos] EmptyJeu 9 Juil - 11:03

C'était bien la première question qui lui était passé par la tête pendant une fraction de seconde. Puisqu'elle était toute seule, c'est qu'elle n'avait peut être aucune liaison solide à Poudlard ? Ou peut être que certains de ses amis étaient décédés durant la bataille... ? C'était fort possible. Mais, elle répondit bien assez vite à sa question. Elle n'avait pas envi d'être entourer de monde aujourd'hui, elle avait besoin d'un peu de tranquillité, d'un peu de répit avant d'arriver à Poudlard. En fin de compte, ils étaient un peu dans le même cas à quelques points près puisqu'ils n'étaient pas motivés par les même raisons. Le jeune serpent n'était pas d'humeur à supporter des bavardages inutiles, il aurait aimé se retrouver seul dans un compartiment, mais c'était extrêmement rare. Généralement, il y avait au moins une personne qui viendrait encombrer cet espace vitale. Mais, en fin de compte, il était arrivé en retard (encore un peu, et il ratait le train) et il avait encombrer l'espace vitale de Suzan. Cette dernière l'avait quand même accueillis à bras ouvert au début, jusqu'à qu'elle se rende compte qu'elle avait affaire à un serpentard. Mauvaise pioche ?

Alexey s'adossa à son siège puis posa son bras sur l'accoudoir en regardant dehors. Il restait toujours très attentif à ce qu'elle allait lui dire mais il avait l'impression qu'elle savait lire en lui. Allait-elle passer la ligne rouge ? Tant pis pour elle. Mais, il tenterait de rester calme. Après tout, il fallait s'attendre à une vivacité d'esprit lorsqu'on se retrouvait avec un serdaigle. Elle le détaillait peut être depuis qu'il était entré dans le compartiment.

Cependant, il repensa à ce qu'elle venait de lui dire. Bien sur qu'il était possible de ne se lier d'amitié à personne dans l'école. Ils suffisaient d'esquiver tout le monde et de s'enfermer dans la bibliothèque avec pour seul compagnie : les livres. Le jeune sorcier avait voulu opté pour cette technique au début de l'année précédente, mais en voyant les Carrow rôdaient de temps à autre dans les couloirs, il avait préféré se retrouver en groupe au cas où ils auraient l'idée de s'attaquer au serpent. Par chance, cette idée ne leur avait même pas effleuré l'esprit. Ce n'était même pas de la chance. Bref, revenons au Poudlard Express. Tout à coup, il eut un peu l'impression de gêné. Si elle voulait rester seule, elle aurait dû bloquer la porte où quelque chose dans le genre, et elle ne l'aurait pas non plus accueillis comme ça. Mais bon, maintenant qu'il était installé, il n'avait surtout pas envi de bouger. Ses prunelles fixaient toujours le paysage s'enfuyait et qui se mélangeait au décor. Finalement, Suzan finit par poser une question qui le refroidit. Ses muscles se crispèrent mais son visage resta de marbre tandis qu'il tournait la tête vers elle. De quoi elle se mêlait tiens ? Ce n'était pas comme s'ils se connaissaient depuis l'année dernière, ce n'était pas non plus comme s'ils étaient des amis intimes. Alors pourquoi se sentirait-il obliger de lui répondre avec honnêteté ? On ne lui obligeait pas, et en quoi cela pourrait la satisfaire de savoir la vérité ? Elle s'inquiétait encore pour lui ? Ou elle voulait le tester pour voir si l'adolescent avait des sentiments et qu'il parvenait à les extérioriser ?

" C'est normal de ne pas comprendre, tout le monde ne vit pas les même choses. Je n'ai pas été déçu qu'une fois, et ça m'a suffit. J'en avais eu marre de nourrir des espoirs pour rien, c'est tout. "

Certes, il n'avait absolument rien dit sur ce qu'il avait pu vivre, mais il avait déjà trop parler à son goût. Il espérait que Suzan allait se satisfaire de ce qu'il venait de lui dire. Mais, la curiosité semblait être l'un des principaux défauts de la jeune fille, alors c'était sûrement mal partis. Elle allait le bombarder de nombreuses questions, jusqu'à qu'il crache le morceau. Sauf qu'il ferait la sourde oreille et ne ferait que répondre partiellement à la réponse. Pas besoin de dévoiler sa vie. Elle pouvait bien comprendre ou faire des déductions après ce qu'il lui aurait dit. Suzan avait été assez vive d'esprit pour comprendre partiellement sa position vis-à-vis des gens. Alors, elle n'avait qu'à continuer son "métier" de détective.

" Je ne condamne pas les autres, je condamne l'amitié. Et ôte moi d'un doute, on est dans le Poudlard Express ou dans une salle d'interrogatoire ? "

Avoir des amis étaient devenu quelque chose de trop difficile à son goût. Il suffisait qu'Alex connaisse un peu trop la personne pour qu'il s'en détache immédiatement. Il avait déjà fait ce coup là à l'un de ses camarades de maison. Harlès n'avait pas trop compris pourquoi le jeune Venyamin avait mit des barrières entre eux, et il n'aurait sans doute jamais d'explication. C'était comme ça, Alexey ne voulait plus s'attacher à personne. Il ne voulait plus qu'on le blesse, il ne voulait plus être déçu. Suzan avec marquait un point en le réduisant au silence pendant quelques secondes. Elle avait toucher le point sensible, mais toujours, sa fierté restait tenace, il ne cillait pas, et son visage ne se déforma pas à cause des sentiments...

[ 859 mots ]
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Anonymous




[THEME] Retour à Poupou... [Alexey] [RP Clos] Empty
MessageSujet: Re: [THEME] Retour à Poupou... [Alexey] [RP Clos]   [THEME] Retour à Poupou... [Alexey] [RP Clos] EmptyJeu 9 Juil - 13:25

Haha ! Il parle !! Suzan esquissa un léger sourire qui ne devait pas pour autant échapper à Alex lorsqu’il lui fit part de ses déceptions. Il était distant, mais elle arrivait quand même à en tirer quelque chose. Si sa curiosité naturelle lui hurlait d’insister et de demander des détails, sa conscience et son bon sens lui rappelaient qu’elle n’était pas une amie, et qu’elle était bien mal placée pour poser des questions. Elle devrait donc en effet se contenter de jouer les détectives et d’essayer de décrypter les réactions du vert et argent. C’était pas gagné, vu comme il était expressif. Même avec son habitude d’observer attentivement les autres, Suzan n’arrivait pas à cerner ses sentiments. Elle n’arrivait même pas à sentir ce qu’il pensait d’elle en fait, et ça avait tendance à la perturber. Tantôt pas trop méchant, tantôt acide, pas facile de démêler tout ça.

Comme pour encore perturber Suzan qui pensait être sur la bonne voie après avoir obtenu une réponse, aussi incomplète qu’elle soit, Alexey enchaina sur une nouvelle question désagréable. Elle reprit donc rapidement une teinte écarlate, sans se rendre compte qu’elle avait touché le point sensible. Elle prit simplement conscience qu’en effet, elle poussait le bouchon un peu trop loin en assaillant le garçon de questions. Pendant un instant, elle voulut répondre méchamment. Oui, oui, je vous assure qu’elle en a envie parfois. Un bon ’Ben si t’es pas content t’as qu’à t’en aller je te retiens pas de force !’ aurait été tout à fait à sa place ici, mais Suzan est ‘trop gentille pour être méchante’ (je cite la source aussi ?) et elle ravala cette réflexion pour répondre avec plus de mollesse, ou de gentillesse, ou de diplomatie, tout dépend des points de vue.

« Je voulais pas me montrer désagréable. Je me demandais juste… Enfin, si tu préfères, je peux toujours me taire, au moins t’auras la paix pendant le reste du trajet. »

La belle proposition que voilà. Suzan qui s’engage à se taire si on le lui demande. Sans doute, Alex risque effectivement de lui dire de le faire… sauf qu’on parle de Suzan Krigg. La volonté y est, mais vous pensez sérieusement qu’elle va réussir à tenir sa langue plus de trente secondes ? Bref, elle pensait réellement ce qu’elle disait, et se mit à observer le paysage un instant pour tenter de ne plus rien dire. Allez Suzan, on évite de regarder le garçon qui est là, on ne parle pas, on se contente de regarder les beaux arbres dehors. Finalement, après avoir fait un gros effort pour se taire pendant plusieurs minutes, elle ne parvint pas à tenir et elle tourna la tête vers son compagnon de voyage.
Elle ne comprenait pas ses comportements. Elle avait beau tenter, c’était au-delà de son entendement, et comme toute chose qui l’intriguait, elle ne décrocherait qu’une fois qu’elle aurait trouvé la solution. Elle décida donc de tout de même continuer à casser les pieds au serpent avec son flot de paroles. Et puis, ils risquaient de s’ennuyer s’ils continuaient ainsi. A moins qu’ils ne finissent par s’endormir. Ca, c’était une idée de se faire une petite sieste tiens. Enfin, pour le moment, Suzan n’avait pas suffisamment sommeil alors bon.

« Tu sais dessiner ? Je cherche quelqu’un pour m’aider à m’améliorer. Et puis, il doit bien y avoir quelque chose qui t’intéresse dans la vie non ? »

Pourquoi dites vous que la question arrive comme un cheveu sur la soupe ? Elle a juste radicalement changé de sujet vu qu’elle sait parfaitement que le sujet ‘amis’ ne l’avancera pas. Elle a donc préféré partir dans quelque chose qui l’intéresse. Et puis avec un peu de chance, elle trouverait bien un sujet non épineux qui lui permettrait de faire s’ouvrir l’huître face à lui.

[639 mots]
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Anonymous




[THEME] Retour à Poupou... [Alexey] [RP Clos] Empty
MessageSujet: Re: [THEME] Retour à Poupou... [Alexey] [RP Clos]   [THEME] Retour à Poupou... [Alexey] [RP Clos] EmptyJeu 9 Juil - 14:31

Le petit sourire qui s'étira sur les lèvres de la jeune fille n'échappa pas au regard du jeune homme, il ne releva pas mais ne chercha surtout pas à comprendre pourquoi elle souriait... Ah, parce qu'il avait dit quelque chose de drôle ? Il n'était pas au courant, et plus il se remémorait ce qu'il avait dit quelques minutes plus tôt, plus il se rendait compte que ses propos n'avaient rien de comique. Après, sa curiosité ne le poussait pas à savoir ce qui l'avait fait sourire, ce n'était pas très important. Ah, et le visage de la demoiselle se décomposa quelques minutes après qu'il est lancé une nouvelle pique. Méchanceté quand tu nous tiens. Enfin, ces propos n'avaient rien d'excessivement méchant. Le jeune vert et argent avait juste été un petit peu désagréable, c'est tout.

Ce fut à son tour de sourire lorsqu'elle lui proposa de se taire et de ne pas parler pendant le reste du trajet. Le silence allait sûrement durer quelques minutes tout au plus. La demoiselle ne semblait pas être le genre de personne à supporter le silence, surtout quand elle se trouvait en compagnie de quelqu'un. Alors bon, il avait raison de sourire. C'était peu crédible, même s'il ne la connaissait pas assez pour le dire. Alexey aimait quand les personnes se lançaient des défis à eux-même, et encore plus lorsqu'il ne réussissait pas à respecter leur propre parole. Le jeune adolescent reporta son attention sur la paysage qui ne l'intéressait pas outre mesure, il préférait lire, mais il n'avait guère envi de redescendre ça valise et de l'ouvrir. Alexey n'était pas un as du rangement, et lorsqu'il ouvrirait sa valise, Suzan aurait peut être l'occasion de partir dans un fou rire incontrôlé. Ou la jeune aigle était maniaque et elle se ruerait sur la valise du deuxième année pour tout ranger. Au choix.

L'adolescent finit donc par s'attarder sur le plafond. Splendide. Il n'y avait franchement rien à faire, et il avait bien envi qu'elle rompt le silence. Sauf qu'il n'était pas près à l'avouer et à le rompre lui même. Ce serait perdre la bataille (mais pas la guerre... oO) et à nouveau, la fierté du serpentard pourrait en prendre un sacré coup. Le jeune adolescent leva les yeux vers Suzan qui était sur le point de craquer, et qui d'ailleurs... Craqua quelques minutes après. Yes !

Par contre, il ne put s'empêcher de sourire (à nouveau) lorsqu'elle lui parla de dessin. Ce n'était pas trop son dada, et même lorsqu'il était gamin, il avait beaucoup de mal à prendre son crayon pour dessiner. Il préférait toujours le lancer de crayon sur sa nounou, ou encore casser la pointe du feutre ou faire un gros trou dans la feuille et dessiner sur la table. Il ne s'était jamais attarder sur une feuille pour laisser aller son imagination dans le dessin. Il préférait écrire, il aimait la poésie. Alexey n'avait pas non plus de paralysie faciale. Il pouvait être aussi souriant qu'il pouvait tirer la tête, cela dépendait des gens avec qui il se trouvait, cela dépendait de son humeur du jour, et surtout, cela dépendait de ce que lui disait "l'autre en face". Alexey finit par répondre :

" Ce n'est pas trop mon truc le dessin. Avec moi comme professeur, tu risques de faire des carnages. Je préfère la poésie. "

L'atmosphère était déjà un peu plus détendu que quelques minutes plus tôt, même si Alexey était encore un peu mal à l'aise après qu'elle ait compris (apparemment sans le savoir) qu'elle avait tapé en pleins dans le mille. Il ne voulait pas s'attacher trop aux gens, par peur de se faire blesser. Il ne voulait pas rouvrir la plaie encore béante.

[ 617 mots ]
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé





[THEME] Retour à Poupou... [Alexey] [RP Clos] Empty
MessageSujet: Re: [THEME] Retour à Poupou... [Alexey] [RP Clos]   [THEME] Retour à Poupou... [Alexey] [RP Clos] Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
[THEME] Retour à Poupou... [Alexey] [RP Clos]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» [THEME] Retour à Poupou... [Alexey] [RP Clos]
» La forteresse du Val sans Retour
» Retour-surprise: Baby Doc a-t-il été manipulé?
» Ambassade Américaine le retour de Duvalier et Aristide n'apporterait rien utile
» 3000 personnes manifestent pour le retour d'Aristide

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
HP-Hogwarts :: Archives :: Archives :: Les vieux grimoires :: Les années précédentes :: Sujets clos année 8-
Sauter vers: