AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  




Partagez
 

 L'amour porte la musique [Libre]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Invité
Anonymous




L'amour porte la musique [Libre] Empty
MessageSujet: L'amour porte la musique [Libre]   L'amour porte la musique [Libre] EmptyMer 8 Juil - 21:05

Cassie posa ses affaires dans son dortoir, dans la salle commune de Gryffondor. Elle n'était encore qu'une première année insouciante, qu'on avait déjà moqué à deux reprises sur la route de son dortoir. Mais tant pis, de toute façon, si on se moque d'elle, surement à cause de sa taille, c'est qu'on l'envie quelque part, non ? Elle eut une envie irrésistible de musique. A Poudlard, pas moyen de trouve un endroit tranquille ou jouer sa musique, si déjà faut qu'elle trouve un piano, un vrai. Pff, elle était déjà tombée sur un piano qui a faillit la tuer ! A peine s'était-elle assise sur la chaise puis avait touché les touches d'ivoire que la queue de l'instructeur s'était grande ouverte et avait menacé de la mordre ! Elle avait hurlé et n'avait plus touché au piano pendant un mois, après cette malheureuse mésaventure. Brr. Mais elle n'avait pas supporté. Se séparer de sa musique, c'est comme se séparer de son âme, comme sa mère l'aurait dit. Elle reprit le piano, et, même si elle n'a que onze ans, Cassie est déjà une excellente pianiste sous les cours de sa mère, une sorcière de descendance Moldue, qui était d'autant meilleure comme joueuse.

Bref, faute de Piano, à Poudlard, Cassandra mont les escaliers un à un en quête de... La salle sur demande ! La salle qui affiche une salle qui répond à nos besoins. Celle que Lola Lackey, sa mère, utilisait dans son enfance pour jouer de la musique dans les moments de déprimes. Cassandra arriva enfin devant LE tableau. Passer 7 fois devant en pensant très fort à ce que l'on veut ? Facile. C'est ce qu'elle fit :
*Je veux une salle pour faire du piano, je veux une salle pour faire du piano je veux...* Et ainsi de suite. Le septième passage effectué, un déclic se fit entendre. Une porte de bois apparut. Cassie ne se fit pas prier.

Elle entra dans la salle, en veillant à ce que personne ne la voie. Peu importe, après tout, il était très tôt et personne ne pourrait lui reprocher d'avoir enfreint le règlement, chose que Lola se répétait toujours, pour se persuader qu'elle ne faisait rien de mal, du moment qu'elle ne dépassait pas le couvre-feu. Cassie referma la porte avec soin, sans la claquer, mais elle ne se redit pas compte sur le moment qu'elle était restée entrebâillée, puis poussa une exclamation enjouée en découvrant la pièce qui s'offrait à elle. Haute comme trois Trolls, la salle était aussi large que haute. Éclairée par de grandes baies vitrées, la lumière mettait en valeur le piano noir à queue qui était situé au centre de la pièce. Elle s'en approcha lentement, sans pouvoir prononce un mot. C'était magnifique.

Elle posa un doigt sur les touches, faisant ainsi jouer un "Do", sans que des dents ravageuses apparaissent. Elle souffla. Ouf. Cassie put s'assoir toute en sécurité, en étant sure qu'on allait pas l'attaquer car coup de dents. Elle entama sa mélodie. Très doux. Très doucement.


Mélodie de Cassie

Elle caressait les touche en fermant les yeux, se laissant emporter par la mélodie, tout en bougeant lentement, au rythme de la musique. Ceci suffisait à lui faire oublier tous ses soucis. C'était tellement beau, lorsqu'elle oubliait tout le monde et se concentrait sur la musique. Cela lui donnait les larmes aux yeux. Elle accéléra le rythme pour attaquer la partie centrale. Tout s'enchainait, se mélangeait, comme dans un rêve.

Soudain, la porte grinça. Mais elle continua de jouer. C'était une règle, chez elle. Quoi qu'il arrive, ne jamais s'arrêter en plein morceau, sauf en urgence, évidemment. Quelqu'un, un curieux, sans doutes avait pénétré dans la pièce. Tant pis, mais Cassie aurait bien aimé rester en tête à tête avec le piano.


TALIESIN
[ 627 Mots]
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Anonymous




L'amour porte la musique [Libre] Empty
MessageSujet: Re: L'amour porte la musique [Libre]   L'amour porte la musique [Libre] EmptyMer 8 Juil - 23:57

Pour la dernière année d’Anastazya, la jolie Gryffondor avait plusieurs résolutions. Tout d’abord, elle se devait de se concentrer grandement sur ses études, ces dernières allant prendre beaucoup de son temps. Deuxièmement, elle se devait de faire de nouvelles rencontres. Juliette, sa cousine et sa meilleure amie étant partie dans une nouvelle école dénommée Taliesin, au Pays de Galles, Ana’ croyait qu’il serait grandement temps de se faire de nouvelles amies. Bien sûr elle ne négligerait en rien ses anciennes, mais c’était toujours bien d’avoir de nouvelles fréquentations.

Cela faisait à peine quelques heures que le banquet de fin d’année était terminé. Comme à chaque année, Anastazya avait trouvé franchement étrange d’être assise à la même table, avec les mêmes gens, mais de ne pas se faire répartir comme les petits de première année. C’était toujours la même chose chaque année ; Ana’ se retrouvait parmi les plus vieux et contemplait amèrement à quel point il ne lui restait pas beaucoup de temps à passer à Poudlard. Ce qui l’inquiétait le plus dans tout ça, c’était le fait qu’encore maintenant, à 16 ans bientôt 17, la jolie blonde n’avait toujours pas trouvé ce qu’elle voulait faire de sa vie. Et il fallait avouer qu’elle avait intérêt à choisir bientôt, sinon ça n’irait pas du tout.

Sortant de son dortoir après y avoir été déposé ses choses, la blonde déambula quelques peu dans Poudlard, à la recherche de quelque chose à faire. Le couvre feu n’était pas encore en vigueur et puis, il n’était pas si tard. Elle se rendit à la bibliothèque et pris place à sa table libre. Oui, sa table. Car auparavant, Juliette et elle s’y rendaient après les cours pour aller faire leur devoir et pour se trouver des lectures intéressantes. Mais maintenant, il ne restait plus qu’elle. Juliette était loin, très loin. * Au Pays de Galles … * Songea Ana’ en baissant les yeux. Elle s’ennuyait déjà d’elle, les cours n’étant même pas commencés. Puis, le regard vide, les yeux presque plein de larmes, notre Gryffondor quitta la bibliothèque sans livre, direction la Salle sur Demande.

La Salle sur Demande avait toujours été l’endroit préféré d’Ana à Poudlard. La plupart du temps, on n’y était pas dérangé et on ne risquait pas de tomber sur une mauvaise compagnie. Marchant doucement dans les corridors, Ana’ se sentait replongée dans les bons moments qu’elle avait passé à Poudlard. Cette année serait riche en émotions. Poudlard avait été sa première maison, le premier endroit à l’accueillir, alors franchement, il serait difficile pour elle de s’en détacher. Ce fut à ce moment précis qu’elle entendit une mélodie. Mais pas n’importe laquelle. Celle la lui disait quelque chose. Ana’ s’arrêta doucement et tendit l’oreille. Elle se tourna sur elle-même et constata que la porte de la salle sur demande était claire et nette devant elle. Attirée par les notes cognant lentement contre les doigts de la personne qui jouait, Ana’ s’arrêta de penser et entra dans la salle. Pour l’occasion elle s’était transformée en sorte de baie window. Au centre de la salle siégeait un piano a queue comme chez elle, ainsi que … Ainsi qu’une gamine. Une gamine blonde, merveilleusement rentrée et plongée dans sa musique. Ana’ s’avança quelque peu et la contempla avidement, expression figée sur le visage. La musique qu’elle jouait était … Enivrante. Tout simplement magique. Lorsque le morceau pris fin, Ana’ eut soudainement le sentiment d’être nue comme un vers ; C’était bien entendu une métaphore, car la jeune fille ne l’était pas réellement, bien sûr. Mais elle sentait qu’il lui manquait quelque chose et compris assez vite que c’était la musique que la jeune inconnue jouait. Elle s’approcha donc tranquillement d’elle et lui fit un sourire timide. « Ce que tu joues es … Splendide. Je n’avais jamais entendu quelque chose d’aussi calme et reposant depuis très longtemps. Tu veux bien me montrer un autre morceau que tu connais ? » Curieuse ? Oh seigneur oui, Ana’ l’était. Tout ceux qui la connaissait s’entendaient pour le dire !




[ 674 mots ]


J'espère que mon intrusion ne te dérange pas ! ^^


TALIESIN
Revenir en haut Aller en bas
 
L'amour porte la musique [Libre]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Bnflowers: Promotionons la musique libre :)
» Obama en chute libre ...
» Porte étendard orque
» GIFI un amour de caniche toy femelle de 10 ans (34)
» Aucun prisonnier n'a pu s'échapper, d'après le porte-parole de la PNH

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
HP-Hogwarts :: Archives :: Archives :: Les vieux grimoires :: Les années précédentes :: Sujets clos année 8-
Sauter vers: