AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  




Partagez
 

 [Cours pratique] La maîtrise de l'esprit

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage

Invité
Anonymous




[Cours pratique] La maîtrise de l'esprit Empty
MessageSujet: [Cours pratique] La maîtrise de l'esprit   [Cours pratique] La maîtrise de l'esprit EmptyLun 27 Juil - 14:28

[Petit rappel:

1/ Ce cours est ciblé et donc est adapté à celles et ceux disposant de facultés psychiques.

2/ Les points de participation aux cours détermineront le passage de votre élève en classe supérieure. Il faut 200 points dans une année scolaire pour valider le passage et ainsi obtenir une bonne appréciation .

3/ Tout comme un prof peut vous en faire gagner, il peut aussi vous en faire perdre si vous n'êtes pas suffisamment attentifs en cours, si vous bavardez trop ou ne travaillez pas suffisamment!

Bonne chance!]


Premier cours de l'année en ce qui le concernait et bien qu'il ressente une légère appréhension, il était plutôt serein. Après tout, pourquoi s'en faire? Il avait mieux à faire que de s'angoisser pour des broutilles. Il n'était pas dans sa nature de se soucier de ce qui pouvait lui poser problème. Après avoir analysé la situation, il était plus du genre à foncer qu'à reculer.
Parfois, il se demandait pourquoi il avait accepté? Ce n'est pas comme s'il avait rêvé de devenir professeur. Enfin...maître puisqu'ici, chaque enseignant possédait ce "titre". Ce n'avait rien de dérangeant puisqu'il se savait un maître dans son domaine, comme chaque Gibson l'était en atteignant sa majorité.
Depuis qu'il avait donner sa réponse à Sykes, il n'avait pas eu de rencontre frontale avec son père. Il avait entendu parler seulement que Julian désapprouvait. Et encore, c'était seulement un on-dit du genre "je l'ai appris de untel qui l'a appris de machin que ton père n'était pas content" etc etc...Mais au jour d'aujourd'hui, aucune lettre, aucun message, rien.
Pourquoi se soucier de l'opinion de son père alors qu'il se foutait de son avis? Tout simplement parce que Julian Gibson n'était pas n'importe qui et Raphaël en était plus que conscient. Il se méfiait donc et restait sur ses gardes.

Depuis qu'il savait qu'il allait enseigner la maîtrise de l'esprit, Raphaël avait du à plusieurs reprises se plonger dans de profondes réflexions pour trouver le juste milieu. Quel juste milieu? Hé bien tout simplement entre ce que son père lui avait appris et ce que lui enseignerait aux élèves qu'il aurait sous sa responsabilité. Lui avait appris à maîtriser ses dons dès l'âge de quatre ans. Mais son père était quelqu'un d'intransigeant, de dur, de sadique et parfois même de brutal. Il ne pouvait tout bonnement pas employer la manière forte avec ces jeunes comme son père l'avait fait avec lui.
Pas évident de ne pas recréer le même schéma. Quand on a appris de telle manière, comment transmettre sans refaire la même chose? Gibson était bien assez malin et réfléchie pour savoir qu'au fond, il ne devait se montrer qu'exigeant et pédagogue. Ou du moins...autant qu'il le pourra. Pas question de parler de ses dons ou encore de la particularité qui les reliait à sa famille. Il n'était là que pour leur permettre de comprendre leur pouvoir, de l'envisager dans sa globalité -ce que malheureusement peu d'entre eux arriveront à faire-, de le maîtriser et d'en connaître les effets et limites.

La salle qu'il avait à sa disposition était bien assez grande pour accueillir une bonne trentaine d'élèves et ça, en laissant entre chaque table deux bons mètres de chaque côté. Ici, chacun aurait son propre bureau. La maîtrise de l'esprit n'avait rien d'unificateur. C'était au contraire une forme de magie plutôt personnelle, égoïste même. Elle ne devenait altruiste -et encore, c'était plus par intérêt personnel- que lorsqu'on l'utilisait sur autrui. Il devait bien l'avouer, la magie de l'esprit était...avait toujours été apparenté au côté obscur de la force. Exceptée la légilimencie peut-être, qu'on apparentait plus à la lumière.
Spacieuse, éclairée, il ne souhaitait pas passer l'année dans une salle de classe étriquée, sombre, sans aucun atrait. Perso, il s'y serait vite emm*rdé.
Au fond de la salle, il y avait une grande, longue et imposante estrade en marbre réservée à la pratique et aux entraînements.. Il avait opté pour cette roche métamorphique pour son symbolisme. Evidement, peu de personnes pouvaient se vanter d'en connaître la véritable valeur. Pas celle d'un point de vue pécunier, mais psychique et historique. L'utilisation du marbre, depuis l'Antiquité, était liée à l'art et à la volonté des hommes. Où est le rapport? La maîtrise de l'esprit était un art dur, rigoureux, mais de toute beauté quand on savait enfin, après des années d'entraînements, s'en servir. Quant à la volonté, même si elle était indéniablement évidente dans l'apprentissage, elle ne valait rien sans le talent. Après tout, le marbre était une matière rare, lourde, fragile et précieuse que seuls les maîtres savent travailler. La comparaison était des plus évidente. Ses élèves étaient encore des roches informes, des pierres brutes. Lui seul pouvait les sculpter pour en faire des oeuvres d'art. En espérant que ces derniers fassent mieux que de se regarder le nombril...

De son côté, à l'opposé de l'estrade de marbre, se trouvait son propre bureau. Ce dernier était en bois d'ébène. Devenu rare et surtout précieux, il avait opté pour celui provenant du Gabon. Il n'était pas entièrement noir étant donné qu'il était veiné de blanc. Il restait classique mais auguste, tout en restant imposant et en apportant une touche qui n'était autre que Gibsonienne. Totalement indéfinissable!
Alors que l'heure du cours approchait à grand pas...tu m'étonnes, reste plus que 2 minutes, le son des premières voix se fit entendre.
Ce qui était intéressant et qui n'avait aucun rapport avec Poudlard, c'est qu'il aurait des élèves de tout âge dans un seul et unique groupe. D'ailleurs...il avait apparement Elea et Nathanael. Deux anciens camarades de Poudlard. Deux anciens Serpentards. Quoi que Serpentard, on l'était à vie. Et connaissant la jolie Mayan, elle risquait fort de ne guère apprécier l'autorité.
Il lui faudrait bien se plier aux règles de toute manière.

Raphaël pour cette fois, avait décidé de faire un cours pratique et non "magistral" si on peut dire. Il n'accueillait que ceux qui avaient un don dans son domaine de prédilection. Contrairement à Sykes, il avait préféré rester dans le cercle restreint.
Lorsque les premiers élèves firent irruption dans la salle derrière l'elfe de maison qui leur servait de "guide", il se tenait debout prêt de son bureau, le visage impassible bien évidement. Serein, il voyait déjà celles et ceux qui pourraient être "intéressants". Lors du repas de bienvenue, il avait inspecté la plupart des élèves mentalement, trouvant déjà ceux qui seraient dans sa classe avant même que Sykes ne passe à la répartition officielle. Imposant de par sa stature et son expression, les élèves qui se montraient trop enthousiastes de prime abord se turent bien rapidement en se rendant compte qu'ils n'étaient pas seuls et surtout en constatant que Gibson se tenait près de son bureau, observateur, le regard perçant.
Son attention se porta sur un élève en particulier tout simplement parce que le don qu'il possédait était intéressant.
Ce qui ne pouvait pas nier, c'était qu'il y avait un mélange des genres. Légilimens, empathie, contrôle psychique...pas mal. Des pouvoirs très précis, mais qu'ils pourraient développer s'ils avaient un minimum de talent et qu'ils s'imposaient un travail ardu et régulier.


Dernière édition par Raphaël Gibson le Mar 28 Juil - 0:08, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Anonymous




[Cours pratique] La maîtrise de l'esprit Empty
MessageSujet: Re: [Cours pratique] La maîtrise de l'esprit   [Cours pratique] La maîtrise de l'esprit EmptyLun 27 Juil - 17:40

Premier cours dit "pratique"... Eh bien, il était temps ! Après celui de Sykes, soporifique au possible, place à l'entraînement à la dure, aux bonnes suées régénératrices et au travail épuisant quoique formateur.
Niki avait hâte de commencer dans sa matière de prédilection. A vrai dire, même si'l s'en sortait encore pas trop mal question empathie, il n'en demeurait pas moins curieux de connaître d'autres travers de son pouvoir. Jusqu'à présent, il lui avait permis de se mettre un certain nombre de personnes dans la poche, du moins les plus crédules et les plus faibles d'esprit... Il savait inspirer quelque chose aux gens mais était certain que ces sentiments ne s'arrêtaient guère à la sympathie ou à l'admiration et que d'autres émotions pouvaient rentrer en compte...

De ce fait, il espérait vraiment que Gibson serait un bon professeur, un mentor, un chef ! Un type capable de lui en apprendre plus sur lui-même que n'importe qui d'autre. Quelqu'un qu'il pourrait sans doute respecter, qui sait ?...
Comme à son habitude, il était en tête de peloton, le regard épiant la moindre réaction de ses camarades afin de juger et décortiquer leurs éventuelles apréhensions. S'efforçeraient-ils de se mettre en valeur ? Feraient-ils de leur mieux pour impressioner Maître Gibson ? En gros, y aurait-il de la concurrence à sa lèche perpétuelle ? Grand bien leur en face s'ils voulaient se mesurer à lui !

Il passa devant une première année tout en s'excusant de lui brûler la politesse puis pénétra dans la salle, le menton haut, la mine fière, suivant de près le petit elfe de maison qui les introduisait. Il marqua une pause.
En effet, impressionant le prof ! Si jeune et déjà... si vieux. Comment pouvait-on avoir l'air si sérieux et sûr de soi, hmmm ? Intéressant cette façon qu'il avait de les accueillir. Avaient-ils tous la fâcheuse tendance à être trop guindés à Taliesin ? Et il ne desserrait même pas les dents, quant au sourire... au moins, l'autre blondasse s'y était essayé. Sans succès...

Bien, il faudrait que Monsieur Gibson fasse preuve d'amabilité autrement le courant risquait de ne pas passer. Il ne se sentirait pas obligé de lui plaire et ainsi son charme ne pourrait opérer correctement. Un comble pour quelqu'un qui avait l'habitude qu'on lui cède tout par sympathie, sinon par respect...
Nikita resta au milieu des autres élèves les bras croisées, attendant que quelque chose se manifeste. Ses grands yeux clairs balayèrent la salle d'un air circonspect juste avant de se braquer sur Raphaël.

"Bonjour, Maître Gibson...".

Et de terminer sur un sourire candide :

"C'est ici que nous aurons cours ?".

Ses yeux restèrent accrochés aux siens l'espace d'un instant, plus angélique que jamais. Nikita gardait encore cette douceur propre à l'enfance, chose qui n'allumait en lui aucune animosité. Aussi s'empressait-il de cacher ce qu'il pouvait bien ressentir à l'égard de ce Serpentard à peine plus âgé que lui... en tant qu'ancien Lion, comment pouvait-il garder ne serait-ce qu'une seule petite trace de sympathie envers lui ?

Nikita baissa les yeux sur un curieux sourire. Peu lui importait que Gibson le déteste ou l'adore... ce qui comptait encore était qu'il soit bon dans son domaine.
Et ça, le jeune Russe n'en doutait pas plus que cela.
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Anonymous




[Cours pratique] La maîtrise de l'esprit Empty
MessageSujet: Re: [Cours pratique] La maîtrise de l'esprit   [Cours pratique] La maîtrise de l'esprit EmptyLun 27 Juil - 22:19







    Jerôme sentait déjà cette année catastrophique. Il ne doutait pas que le cours et le professeur Gibson - il faudrait bien qu'il se mette à l'appeler comme tel, Raphaël le serpentard n'était plus - seraient géniaux, très instructif, mais l'ancien Serdaigle venait de se voir enlever ses seules amies qu'il s'était vraiment fait dans la grande salle; Keira et Juliette n'étaient pas dans la même classe et mis à part Josh qui faisait partie de la même tranche de cours, le Fawcett devrait se coltiner ces Serpentards qu'il détestait tant, sans parler de Nikita qui, lui, n'entrait même plus dans la classe des gens supportables... Le brun lança un regard en coin à son condisciple pour voir que celui-ci le regardait aussi, raaah, pourquoi fallait-il toujours qu'il tombe sur les fous ? Avec une enragée qui lui en voulait de ne plus être à Poudlard, une sœur qui était devenue assistante de Rusard et un grand frère marié après seulement un an de vie commune. Le pauvre petit se sentait seul avec un tant soit peu de lucidité dans toutes ces connaissances, amis ou même sa famille; enfin, on ne comptait même plus les connaissances, parce Chad Armani n'était l'exemple type de la lucidité, et le reste de son groupe d'amis non plus - la preuve avec Morgane n_n -.

    Le jeune homme laissa son regard se perdre vers l'elfe de maison qui les accompagnait vers leur salle de cours, voilà une chose qu'il détestait; certes, pas autant qu'Hermione Granger, mais Jerôme n'aimait pas spécialement l'utilisation d'un elfe de maison, même s'ils n'avaient pas l'air spécialement mal traités, le Fawcett n'aimait pas, c'est tout. Sans doute était-ce de famille car, maintenant qu'il y pensait, le bronze et bleu se rendit compte qu'à la maison, il n'y avait jamais eu d'elfe de maison, pourtant, même s'il n'aimait pas le dire, les Fawcett étaient des sangs purs et la plupart des familles l'étant possédait un serviteur. Bref. Le dit elfe leur fit traverser tout un dédalle de couloirs et d'escaliers, Jerôme se demanda l'espace d'un instant s'il n'y en avait pas plus qu'à Poudlard, pis, ils finirent enfin à leur salle de cours. La porte étant ouverte, Jerôme jeta un regard curieux dans la salle, Raphaël se tenait là, debout, froid, Serpentard en fait, et fixait sur les élèves un regard qui faisait très bien comprendre qu'il n'était plus le possible ami qu'on pouvait avoir eu à Poudlard.

    Jerôme, lui, s'en fichait éperdument. A vrai dire, il serait sans doute plus proche de Raphaël en tant que professeur que lorsqu'il était à Serpentard ! Le jeune homme regarda avec un certain mépris bien caché Nikita lécher les bottes de leur professeur. * Lèche-c*l ouais ! * C'est fou, dire qu'il était à Gryffondor ! Le bleu et bronze doutait que le Choixpeau ne se soit trompé, ce mec avait tout d'un vert et argent ouais ! Ou alors il avait de grands talents de dissimulation n_n'; peut-être que c'était ça son pouvoir ! Vu qu'apparemment, il ne savait pas ce qu'il en étant de ce côté-là... Jerôme songea à un moment qu'il pourrait bien lui faire payer toutes ces années où il l'avait tant ennuyer après tous les cours avec Raphaël. Un petit sourire rêveur s'étira sur ses lèvres, bonheur absolu... Si seulement il n'était si pacifiste ! Il ne pouvait même pas s'amuser à imaginer, il était beaucoup trop gentil, pff, n'importe quoi n_n'. Jerôme détacha ses yeux de la silhouette de Satchev juste devant lui et les planta de ceux de son professeur. Il n'eut pas eu peur comme la plupart des premières années pouvait avoir, mais il n'eût pas non plus un sursaut de rébellion contre celui à qui il devait du respect. Ses yeux étaient simplement vide d'expression et, les détachant, lui fit un léger signe de tête et dit d'une voix éteinte :


« Bonjour professeur... »

    Il n'avait pas grand chose d'autre à dire et, même, n'avait pas envie de dire quoi que ce soit. Le manque de son jumeau se faisait déjà cruellement ressentir, pourtant, ils n'étaient pas spécialement proches, mais Jerôme ressentait un vide qui lui oppressait le cœur d'une manière horriblement douloureuse. Et cela ne faisait que quelques jours maintenant que les deux faux jumeaux étaient séparés, voilà quelque chose d'assez bizarre, à vrai dire, les deux Fawcett n'avaient jamais vraiment tenté de tester leur lien de parentés en se séparant. Et Jerôme ne le regrettait pas du tout maintenant qu'il savait ce que cela faisait; Johan ressentait-il quelque chose, lui ? Sans doute et rien que l'idée de savoir que son frère ressentait de la douleur ne faisait qu'augmenter la sienne. Pff, quelle idée de les avoir fait jumeaux n_n'. Bon, non, d'accord, cette pensée était très très méchante, mais bon, si souvent ce lien était agréable, il y en avait d'autres où il était vraiment, mais alors vraiment pénible quoi n_n'.

    Avec un léger soupir, Jerôme alla s'asseoir au deuxième rang, histoire de ne pas faire l'intello, sans faire la petite racaille qui ne fiche rien en cours. Il s'appuya légèrement contre le mur qui se trouvait à côté de lui et laissa ses yeux divaguer vers son professeur... C'était parti.
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Anonymous




[Cours pratique] La maîtrise de l'esprit Empty
MessageSujet: Re: [Cours pratique] La maîtrise de l'esprit   [Cours pratique] La maîtrise de l'esprit EmptyMar 28 Juil - 17:06

Senna poussa doucement la porte de la salle de cours qui grinça légèrement…Elle balaya la pièce de ses yeux verts d'eau et nota la présence de Nikita Satchev ,celui toujours entouré d'une meute de première année qui le fusillait de questions…au début Cassandre avait suivie…Se collant au groupe,essayant tant bien que mal de prendre ses repères dans se cadre si nouveau…Puis son aversion de la foule l'avait fait se replier,et sa nature indépendante avait reprit le dessus…Comme toujours…

La fillette s'avança légèrement,cherchant des yeux la place idéale ,Un rayon de soleil ,émergeant de l'une des grandes fenêtres vint lui caresser le visage et la fit cligner des yeux…Petit geste du menton suivit d'un minuscule" b'jour" à l'adresse du professeur. L'homme était planté sur son estrade en marbre, dominait la salle de toute sa stature,projetant une ombre sur la fillette…Les élèves entré en même temps qu'elle se turent comme impressionné par leur nouvel enseignant qui les épiaient de son regard aigu,qui semblait pouvoir transpercer les murs…La fillette alla s'installer au premier rang,collée contre le mur. Le premier rang parce que comme ça on ne lui demanderait pas de se rapprocher de ses camarades et elle éviterait ainsi de se faire remarquer comme la dernière fois…Le mur parce que c'était le coté le plus ombragé de la salle et qu'elle n'aimait pas se trouver en pleine lumière,même aussi pale que ce soleil d'octobre…La lumière attirée forcement l'œil et elle n'aimait pas se sentir observée…

Un bureau par personne…Une aubaine…Aucune Annagovia Quirm ne pouvait venir lui faire la conversation,l’obligeant à sortir une fois de plus de son mutisme…La bouche enroulée dans son écharpe,une fois de plus,les cheveux un peu emmêles qui lui donnait un air misérable et inspiré compassion ,pitié,ou dégoût,la jeune Desombre se cala contre le mur la tete légèrement rentrée dans les épaules et attendit que le cours commence…
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Anonymous




[Cours pratique] La maîtrise de l'esprit Empty
MessageSujet: Re: [Cours pratique] La maîtrise de l'esprit   [Cours pratique] La maîtrise de l'esprit EmptyDim 2 Aoû - 2:00

Premier cours pratique, Ella redoutait un peu l'épreuve, son don ne s'exprimant qu'à de rare occasion, d'ailleurs, elle s'était demandé à plusieurs reprise si il était bien réel ou non. Quoi qu'il en soit, elle ne pourrait pas rester sous sa couette éternellement, donc lorsque l'elfe arriva pour la sortir du lit, elle se laissa glisser hors de celui ci avant de se précipiter sous la douche, avant qu'une autre fille n'ai la même idée et que la queue se fasse dès le matin. Une chance, personne, elle pouvait donc se permettre de traîner un peu avant d'en sortir, laissant l'eau chaude couler sur elle pendant plusieurs minutes.

"Ella... T'es pas toute seule hein !!! Dépêche toi un peu, on va pas être en retard pour te faire plaisir..."

C'était la voix de ses camarades qui voulaient elles aussi se laver. Elle souffla alors, puis décida de leur laisser la salle de bain, elle finirait de se préparer dans sa chambre. Coiffage des cheveux, habillage, rangement des affaires sur son lit, puis hop, tirage de la couette pour que celui ci soit fait, elle pouvait aller manger avant de se rendre dans sa salle de cours. La masse d'élèves lui permit de trouver la cafétéria rapidement, ce qui lui permis aussi de manger rapidement, une pomme, un jus de fruit, et un bol de céréale, avec Ella, la logique du petit déjeuner était un peu à part, bref, il était maintenant l'heure de chercher sa salle.

Tout en promenant dans les couloirs, elle tomba enfin sur le professeur qu'elle avait vu durant le repas. Il semblait pareil que durant le repas, sa façon d'être semblait être calme, et il donnait l'impression d'être un professeur qui avait envie de faire partager ses connaissances avec les autres élèves. Ella se décida donc à entrer, ses affaires sous le bras quand elle vit que les tables étaient toutes isolées, pas cool pour discuter avec sa voisine, ou simplement demander quelque chose si elle ne comprenait pas l'exercice.


"Bonjour Professeur Gibson."

Elle se posa donc sur la première table devant le bureau, après tout, c'était encore le matin, les yeux encore endormis, bref, si elle voulait lire le tableau, elle n'aurait pas à trop se fatiguer.
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Anonymous




[Cours pratique] La maîtrise de l'esprit Empty
MessageSujet: Re: [Cours pratique] La maîtrise de l'esprit   [Cours pratique] La maîtrise de l'esprit EmptyMar 11 Aoû - 16:45

Ce matin-là, Elena ne s'était sans doute pas levée du bon pied. Elle se sentait plutôt triste, ayant encore une fois rêvé à la mort de sa mère. Mais quand allait-elle arrêter de rêver à cet événement ? La fillette n'en avait aucune idée. Voilà maintenant trois jours qu'elle faisait toujours et encore le même rêve sur cet événement terrible qu'avait été la perte de sa mère six ans plus tôt. En effet, six ans plus tôt, alors qu'Elena Maxim n'avait que cinq ans, elle et son père avaient retrouvé sa mère morte, non loin de chez eux. Pourquoi ? Personne n'en savait rien. Tout ce qu'on savait, c'était qu'elle avait été assassinée au moyen d'un sortilège de la mort, bien qu'on ne sut jamais qui avait pu faire une chose pareille. Qui ? Il vallait peut-être mieux que la jeune fille ne le sache pas. Autant pour elle que pour le meurtrier (ou la meurtrière). Sinon, la petite sorcière savait pertinamment qu'elle serait capable du pire pour venger sa mère ...

Ce matin-là, Elena Middleton se rendit donc à son cours, sans trop d'enthousiame. Au moment-même où elle s'assit dans la classe, elle se demanda si elle serait capable d'écouter ce que le professeur disait. Elle avait la vague impression qu'il en faudrait très peu au professeur pour perdre son attention, tant elle était préoccupée.
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Anonymous




[Cours pratique] La maîtrise de l'esprit Empty
MessageSujet: Re: [Cours pratique] La maîtrise de l'esprit   [Cours pratique] La maîtrise de l'esprit EmptyDim 6 Sep - 14:43


Pour tout dire, le cours de maitrise mentale était surement le plus attendu par Nathanael. C'était dans ce cours qu'il pourrait développer son don, son pouvoir... La maitrise psychique. Lorsqu'on lui avait annoncer cela, qu'il possédait un don et tout le bordel, sur le coup, il l'avouait franchement, il avait cru que c'était une blague... Puis en prenant un peu de recul, il avait réalisé ce que cela représentait... La maitrise psychique. C'était un fantastique don qu'on lui proposait de développer là. Pouvoir maitriser les esprits des uns et des autres à terme, c'était plus qu'intéressant et utile à la fois. Comme on dit, quand on peut lier l'utile à l'agréable, il saurait en faire bon usage en tout cas de ce don particulier... Mais il n'était pas sans savoir qu'un dur travaille serait à fournir pour pouvoir atteindre un niveau ne serait-ce que passable dans cette matière. Être rigoureux dans son travail, et donner encore et toujours plus, ça ne l'effrayait pas pour autant et ne le démotivait pas dans son choix, il était ravi.

S'il avait entendu parler de ce professeur? De Raphaël Gibson? Bien entendu, personne n'était sans savoir qu'il sortait tout juste de Poudlard, de Serpentard pouvait-on même préciser. Et puis... Nathanael en avait bouffer du « Raphaël » durant les vacances, du moins le peu de vacances qu'il avait passé avec sa chère nouvelle demi-sœur, Heaven. A la fois, Nathanael était très curieux de le rencontrer... a quoi pouvait-il ressembler? Il l'avait surement déjà croiser dans les couloirs de Poudlard, surement oui, mais quand on lui disait maintenant « Raphaël Gibson », il lui était impossible de mettre un nom sur ce visage. Curieux de le rencontrer, surtout quand Nathanael avait appris qu'il serait son professeur de maitrise de l'esprit, son maitre de maitrise psychique, ce serait lui qui lui permettrait de développer son don... Quel coïncidence tout de même. Il avait attendu ce cours avec impatience et il y était enfin, restait maintenant à espérer qu'il ne soit pas déçu...

Lorsqu'ils entrèrent enfin dans la classe, à la suite d'un petit elfe de maison fort bien laid, chacun s'émerveillait devant la majestueuse salle de classe. Elle était grande, on dirait même immense comparer aux salles de cours qu'ils avaient pu connaître avant. Après avoir observé longuement chaque coin de la gigantesque salle -d'ailleurs Nathanael s'était longuement attardé sur l'estrade de marbre et était fort curieux d'apprendre à quoi celle-ci pourrait leur être utile pour leur cours de pratique. Y aurait-il alors des duels?-, les élèves remarquèrent enfin la présence du professeur. Raphaël Gibson... Posté auprès de son bureau, il observait chacun des élèves d'un regard perçant, il semblait chercher à déceler quelque chose en chacun. Son regard d'ailleurs vint à se poser sur Nathanael, qu'il observait avec plus d'insistance. L'ex-Serpentard maintenait ce regard, curieux de savoir sa réaction ensuite. Cela pouvait être interpréter comme de l'insolence peut-être oui, mais Nathanael désirait voir par lui même à quoi pouvait ressembler le professeur de l'intérieur maintenant. Un chose en tout cas, il rejetait un image extérieur de lui, qui faisait éprouver beaucoup de respect pour lui. Il était peut-être jeune encore, mais malgré tout, on sentait qu'il y avait bien un fort écart entre lui et ses élèves. En l'observant que quelque minutes, Nathanael sentait déjà qu'il y avait quelque chose en lui qui était gênant, il était impossible de deviner sa pensée. Bon Nathanael n'était pas légimens, non, du tout, mais en général on pouvait un minimum lire dans les yeux, là... c'était comme bloqué... Mais lui, Raphaël semblait sans trop de problème lire dans son esprit à lui. Maitre Gibson, professeur de la maitrise de l'esprit, il avait tout à fait sa place au sein de cette école finalement...

Des « bonjours professeurs » fusèrent aussitôt, ce qui sortit Nathanael de ce contact, le brisant ainsi, il détournait la tête pour regarder les gens qui l'entourait. Dans la classe, il était peu nombreux et surtout de tout âges, ce serait surement pratique un petit effectif pour la partie pratique des cours. Reposant son regard sur le maitre, Nathanael à son tour, le sourire narquois aux lèvres, saluait son nouveau professeur d'une voix lente et profonde...

« -Professeur Gibson ».



705 mots - GUIRLANDE
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Anonymous




[Cours pratique] La maîtrise de l'esprit Empty
MessageSujet: Re: [Cours pratique] La maîtrise de l'esprit   [Cours pratique] La maîtrise de l'esprit EmptyDim 6 Sep - 16:53

La première personne qui pénétra dans la salle de classe n'était visiblement pas anglais. Il ne s'attarda pas sur lui au début, regardant les élèves qui entraient les uns après les autres. Il était étonnant de constater que ces élèves possédaient un don. A Poudlard, à par Malefoy qui avait une protection mentale et Rogue qui maîtrisait l'occlumencie, il n'avait jamais rencontré de personne qui possédait des dons. Et maintenant c'était à lui de les aider à les développer, à les maîtriser... Mouais...il sentait que ça n'allait pas être drôle tous les jours. Raphaël posait à peine le regard sur l'un ou l'autre qu'il savait quel était son pouvoir. Ils étaient si...prévisibles. On pouvait lire en eux comme dans un livre et si Gibson n'avait pas la pleine maîtrise de ses capacités, il aurait pu aller beaucoup plus loin dans son exploration sans rien contrôler.

Il salua d'un hochement de tête ceux qui lui adressait un bonjour, mais c'est l'attitude de Nikita qui attira son attention par la suite. L'intervention mentale de Fawcett ne lui échappa pas. Ainsi Nikita était un lèche-c**! Un imperceptible sourire amusé s'étira sur ses lèvres avant de disparaître aussi vite qu'il était apparu. Pas mal le gamin. Au fond, ça pouvait paraître pour une question totalement banale et sans équivoque, mais pas pour le professeur de maîtrise mentale. L'empathie! Tiens...et il s'en servait déjà. Et apparement, il en voulait. Pour le moment, Satchev était à un niveau basique mais c'était intéressant de voir qu'il s'en servait pour mettre certaines personnes dans sa poche. Enfin, personnellement, ça ne le gênait pas outre mesure puisque face à cette magie, il était totalement imperméable. Tout comme à la légilimencie, le contrôle empirique ou la maîtrise psychique. Son esprit était aussi clos qu'une pièce sans issue. Tel un mur de béton qui le protégeait de toute intrusion ou de toute manipulation extérieure.



"C'est ici que nous aurons cours?"


-Non Monsieur Satchev! Vous ça sera dans le couloir, fit-il un brin sarcastique, avant de se tourner vers les autres élèves, qui pour certains n'étaient pas tous assis. Prenez place! demanda-t-il en reportant par la suite son attention sur Satchev.

Il le dévisagea, un brin étonné (intérieurement) de découvrir que c'est un ex-Gryffondor. Arf...était-ce possible que ce garçon, qu'il trouvait sournois comme pas deux puisse être un ancien Lion? Bizarrement, il en doutait et il se demandait si le Choixpeau n'avait pas bu le jour où le jeune garçon avait été réparti. Puis prit la parole sans prévenir.


- Quant à vous, asseyez-vous et en vitesse! ordonna-t-il d'un ton qui n'impliquait aucune protestation.

Raphaël patienta quelques secondes, le temps que tout le monde soit enfin installé. Son regard gris-vert se reporta sur Nikita avant de se papillonner vers un autre élève. Lui, il le connaissait. D'ailleurs, le pouvoir de ce dernier l'intéressait. Pourquoi ne l'avait-il pas remarqué à Poudlard? Visiblement, il n'était pas le seul à le posséder dans la classe, mais il semblait être le seul à avoir un niveau un peu plus élevé que ceux qui avaient la maîtrise psychique comme don. Evidement, ça ne voulait absolument rien dire. Mesdemoiselles Lewis et Desombre pouvaient très bien le rattraper si elles y mettaient un peu du leur. Mais en matière de "mentale", tout était plutôt compliqué et on ne pouvait jamais être sûr de rien. Seul un excellent mentaliste pouvait perçevoir ce genre de chose. Parmi ceux qu'il avait sous sa responsabilité, seul un élève...voir deux grand maximum pourraient accéder à une maîtrise quelque peu correct. Assez pour l'utiliser à bon escient, sans se faire du mal ou en causer aux autres. Enfin...ça évidement, ça dépendait des intentions de l'utilisateur.

Gibson ne comptait pas faire l'appel. Il savait qui était et qui n'était pas présent. Ca ne lui servirait donc à rien de perdre du temps. Peu importe les retardataires. Il verrait sur le moment quoi en faire. Miss Middleton ne semblait pas dans son assiette. Peu importe. Ici, on oubliait ses problèmes. C'était obligatoire! Un esprit encombré ne produisait rien de bon.
Comme de par hasard
(très français tout ça), il posa son attention sur McGowan une nouvelle fois. Ce nom ne lui était déjà pas inconnu à l'époque où il était à Serpentard (à croire que ça fait des années qu'il n'est plus là-bas), il lui était encore moins inconnu depuis. En effet, avec sa protégée, il correspondait souvent, et Nathanael avait souvent été un sujet de conversation. Le demi-frère d'Heaven...intéressant. Encore plus intéressant quand on constatait quel don il possédait. Il ne le maîtrisait pas semble-t-il, mais il avait un réel potentiel.

- Je n'ai pas besoin de dire qui je suis, ça serait redondant et inutile. Vous êtes dans mon cours tout simplement parce que vous possédez des capacités psychiques. Certaines plus développées que d'autres.

Petite pause.

- Si ça ne tenait qu'à moi, je ne vous demanderai même pas de vous présenter étant donné que je connais chacun d'entre vous. Cependant, il n'en va pas peut-être pas de même pour les autres ici présent. Que chacun se présente donc et dévoile son don. Par la suite, chacun fera une démonstration, s'il le peut, de ce qu'il a dans le ventre. Je ne demande pas un exploit. Je sais que certain n'était même pas au courant de cette "capacité", mais qu'il tente quand même. Ce n'est pas en restant inerte que vous arriverez à quelque chose.

Il marqua un temps d'arrêt, songeur, avant de reprendre.

- Vous pouvez utiliser votre don sur la personne de votre choix dans cette salle. Peu importe! Ne la prévenez pas...prenez-la au dépourvu, on verra comment elle s'en sort.

Evidement, s'il demandait une telle chose, c'était pour voir comme l'utilisateur se débrouillait avec son don et comment "l'agressé" réagissait à une attaque exterieure. Il en savait pas mal sur eux, mais il voulait les voir en action. Voir les forces et les faiblesses de chacun lorsqu'ils étaient en situation. Et puis...lorsqu'on était attaqué mentalement, l'agresseur ne prévenait pas à l'avance. Ca ajoutait un plus, ce qui permettait que l'agression soit réelle et non préparée.

- Vous pouvez rester à votre place. L'estrade en marbre située au fond nous servira un peu plus tard lorsque nous passerons aux choses sérieuses, précisa-t-il d'une voix des plus neutre.

D'ailleurs, avant la fin du cours, les élèves auront la chance -ou la malchance- d'y faire un petit tour. Il s'appuya contre son bureau et croisa les bras sur son torse, observant l'ensemble d'un oeil toujours aussi perçant et impénétrable.
Allez les mômes, on donne tout ce qu'on a. La timidité, la réserve, les mijorés...tout était à exclure de cette salle. Pas de chichis en maîtrise mentale. On y allait et on avançait, soit on restait à l'arrière et on était éjecté sans autre forme de procédure. Son franc parlé avait annoncé le ton. Les élèves avaient intérêt à avoir compris le message. Raphaël n'était pas du genre à donner des joker à tout bout de champs.



[RAPPEL:

- La participation rapportera des points à chacun. Plus vous participerez, plus les points seront conséquents.

- La qualité du RP rentre aussi en compte dans l'obtention de points supplémentaires.]
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Anonymous




[Cours pratique] La maîtrise de l'esprit Empty
MessageSujet: Re: [Cours pratique] La maîtrise de l'esprit   [Cours pratique] La maîtrise de l'esprit EmptyDim 6 Sep - 21:20

La jeune fille était installée depuis quelques minutes déjà, les élèves continuaient à entrer dans la salle, les uns après les autres, et elle revit des têtes qu'elle avait déjà remarquées en cours avec le Professeur Sykes. De toute façon, cette fois ci, les élèves présents dans la salle avaient tous la même faculté, le mentale. Après, il s'exprimait différemment selon l'individu, mais pour son cas à elle, c'était le contrôle des esprits... Le professeur Gibson prit la parole, annonçant alors le début du cours.

L'enseignant ne prit pas de gants, il annonça clairement dès le début du cours qu'il n'allait pas se représenter devant toute la salle, si ils étaient avec lui, c'est qu'ils voulaient apprendre la maîtrise psychique. Ouf ! Ella était dans le bon cours... Enfin le professeur annonça également qu'il voulait que les élèves se présentent les uns à la suite des autres, et qu'après avoir présenter son don, ils en fassent une démonstration devant les autres. Pour la fillette ce n'était pas une chose simple puisqu'elle ne savait pas elle même quand il se manifestait, tout ce qu'elle avait déjà remarqué c'est que son pouvoir, son don, agissait quand elle était menacée, ou stressée, mais en aucun cas elle n'avait réussi à le maîtriser comme elle le voulait.

En regardant autour d'elle, la jeune demoiselle vit que personne ne semblait décidé à lever la main pour commencer, si le professeur Gibson était comme le directeur, alors la timidité était quelque chose qu'ils n'appréciaient guère tout les deux, et de toute façon, le ton dans la voix du professeur ne faisait que confirmer ce qu'elle pensait. Alors la jeune fille prit une profonde inspiration, essaya de rassembler toutes les pensées qu'elle devrait annoncer à son sujet, puis elle leva la main et attendit d'être interrogée.


"Alors je me lance la première, je m'appelle Ella Lewis, c'est ma première année à Taliesin. Je suis l'une des rares de ma famille à posséder un don, seul mon père sait lire les pensées des gens, ma mère et ma soeur n'ont aucunes facultés particulières. Pour ma part, quand je me sens menacée, pour le moment, je n'y arrive que dans ce cas là, j'arrive à intervenir dans les pensées de celui qui me menace. Je sais pas comment être plus précise, c'est compliqué en faite, et je pense qu'une petite démonstration sera plus simple."

La jeune fille était bien avancée maintenant, elle devait faire une démonstration sans prévenir la personne qu'elle voulait attaquer... Seulement, si elle n'était pas menacée, son pouvoir ne se manifestait pas vraiment, elle essaya donc la solution de se mettre dans une situation qui ferait en sorte que son don réagisse au danger. Elle ferma les yeux et se concentra, en essayant de visualiser celui qu'elle voulait attaquer pour la démonstration. Elle rouvrit les yeux, légèrement, pour voir qui il y avait autour d'elle, et dommage pour lui, ses yeux se posèrent sur Nathanael McGowan, aussi vite, elle referma les yeux et se concentra vraiment pour aller dans l'esprit du garçon.

"//Excuse-moi...//"

Elle ne savait rien de lui, ni son age, ni qui il était, mais pour le moment, ça lui importait peu, puisqu'elle savait pénétrer les esprits de n'importe qui sous la menace, alors un élève, c'est presque une balade de plein air... A force de se concentrer, un puissant mal de crâne allait finir par arriver, et c'est la qu'elle su qu'elle y était presque, elle se sentait la force d'y arriver, de rentrer dans sa tête, et de lui faire faire le tour de sa table sur une jambe. Comment le garçon allait il s'en sortir maintenant qu'elle était à l'intérieur de sa tête, avec la volonté de lui faire faire ce qu'elle voulait. Pourvu que le garçon réagisse vite, parce qu'elle ne garderait pas le contrôle très longtemps, après tout, il ne lui avait rien fait, donc elle ne voulait pas en faire sa marionnette trop longtemps.

[657 Mots]

705 mots - GUIRLANDE
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Anonymous




[Cours pratique] La maîtrise de l'esprit Empty
MessageSujet: Re: [Cours pratique] La maîtrise de l'esprit   [Cours pratique] La maîtrise de l'esprit EmptyMar 8 Sep - 13:54

"Non Monsieur Satchev! Vous ça sera dans le couloir", annonça abruptement son professeur, prenez place!".

Et les élèves s'exécutèrent sans trop de récalcitrance. Le jeune Russe ne s'opposa pas davantage au culot de son ainé et joignit le reste du troupeau. Il prit place à côté de Nathanael pour le coup, levant les yeux dscrètement tandis qu'il passait la main derrière sa tête pour ne pas être vu. Qu'importe ce qu'ils feraient à présent comme exercice, il était prêt à lui montrer tout ce dont il était capable ! Car si lui avait réussi à piéger autant le Choixpeau que le Directeur de cette école, alors il parviendrait facilement à convaincre un tout jeune professeur.

Ce dernier reprit la parole et leur expliqua ce qu'il faudrait bientôt faire et quelle serait la première démarche de la manoeuvre. Satchev releva ses iris bleu ciel, afficha un large sourire pour montrer qu'il était tout ouïe et faillit ajouter qu'il se portait volontaire avant qu'une petite fille d'à peine onze ans ne vienne l'interrompre en levant la main. Elle s'imposa directement comme étant la première volontaire. Et Niki de serrer les poings sous la table alors que la demoiselle faisait étalage de ses capacités.

*C'est carrément nul comme pouvoir, ruminitait-il, tout le monde peut avoir ça, c'est bidon ! Elle a qu'à me laisser la place celle-là ! Grrrrr...*.

Il se concentra, plantant son regard sur elle comme autant de poignards, reportant toute sa colère, toute sa rancoeur de n'avoir pas été interrogé le premier alors que ç'aurait dû être à lui et à lui seul que devait revenir ce privilège. Les grands d'abord !! Et en plus, il était arrivé le premier !!

*J'aimerais qu'elle se taise... j'aimerais que quelque chose l'arrête, qu'elle comprenne qu'elle doit se la boucler cette sale petite peste voleuse de tour...
Qu'elle se la... ferme !*.

Et cette révélation le frappa comme un éclair... laissant un fin sourire se dessiner sur ses lèvres et affiner les fentes de ses yeux. Il se leva d'un bond, attendant qu'Ella ait fini pour agir...

"C'est inacceptable !!! Vociféra-t-il à son attention, comment oses-tu prendre la parole sans qu'on te le demande ?! Moi je voulais participer le premier, et tu ne m'en as pas laissé l'occasion !!!".

Il se tenait raide et droit, les poings serrés et le regard tellement mauvais et plein de rage qu'on eut pu le croire prêt à la tuer. Il repporta toute son attention et sa concentration sur elle, pensant très fort qu'il voulait qu'elle ait peur, qu'il souhaitait plus que tout qu'elle finisse par en pleurer...
Car c'était là son véritable pouvoir : insufler chez une personne un quelconque sentiment par sa propre volonté. Lui faire ressentir de l'amour, de la haine, de la pitié, de la tristesse rien qu'en croisant son regard. Et il n'en faisait là qu'un étalage de plus, tâchant de devancer sa petite camarade qui s'était pourtant si courageusement "jetée à l'eau" pour cette première épreuve.

Il éructait, gonflait, suait de colère, tout son être tremblait de ce qu'il souhaitait lui faire parvenir comme émotion.
Nikita, dépassé par les événements et prit comme d'une surchauffe, se laissa retomber sur sa chaise aussi rouge qu'une tomate et aussi pantelant qu'une vieille poupée de chiffon. Sa nuque demeura baissée sur ses mains qui s'étaient entrouvertes, signe qu'il avait relâché toute tension et que ses efforts l'avait quitté. Il ne releva les yeux ni sur son professeur ni sur ce qu'il avait peut-être réussi à accomplir...
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé





[Cours pratique] La maîtrise de l'esprit Empty
MessageSujet: Re: [Cours pratique] La maîtrise de l'esprit   [Cours pratique] La maîtrise de l'esprit Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
[Cours pratique] La maîtrise de l'esprit
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» La Cerise s'efface, le Bien trépasse [hentaï, PV Vaelz]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
HP-Hogwarts :: Archives :: Archives :: Les vieux grimoires :: Les années précédentes :: Sujets clos année 8 :: Cours année 8-
Sauter vers: