AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  






Partagez | 
 

 Cours n°1 : Introduction aux forces du Mal.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant
AuteurMessage

Invité
avatar



MessageSujet: Cours n°1 : Introduction aux forces du Mal.   Lun 3 Aoû - 7:33

Mordeus marchait dans les couloirs d’un pas léger, le visage encapuchonné, sans prêter la moindre attention aux regards intrigués d’un groupe de première année. Bien que le château soit immense, le sorcier le connaissait sur les bouts des doigts. Lui-même avait erré, il y a de cela bien longtemps, dans ce labyrinthe de couloir au cours de ses années d’études. Il finit par arriver vers une porte imposante et finement ouvragée. Une plaque neuve venait d’ailleurs d’y être déposé. On pouvait y lire les inscriptions suivantes :

Cour de défense contre les forces du mal
Professeur Mordeus


Le mage sortit une vielle clef usagée de sa porte avant de l’introduire dans la serrure. Il sortit ensuite sa baguette et tapota sur celle-ci. Le clef se mit aussitôt à tourner dans un cliquetis mécanique. La porte finit par s’ouvrir dans un léger grincement. Le sorcier récupéra la clef et laissa la porte grande ouverte. Ce n’était pas encore l’heure du cours, il restait encore quelques minutes. Il profita de ce cours laps de temps pour déplacer une grosse malle qui siégeait au milieu de la salle de classe, par le biais de la magie. Cette dernière avait été acheminée jusqu’ici par le concierge, lors de son arrivée. Une fois rangée à sa place, le professeur pointa sa baguette vers la boite de craie située sur le bureau. La plume de calcaire finit par s’élever et commença à rédiger, avec quelques crissements, quelques mots sur le tableau noir sous la dictée inaudible de son enchanteur. Les lettres se dessinèrent sous une ancienne calligraphie, dont les lettres courbes avaient un certain aspect moyenâgeux. Une fois sa mission terminée, le pinceau minéral finit par retrouver sa boite. Le professeur s’assit à son bureau, attendant ses premiers élèves sans avoir, pour autant, retirer sa robe sinistre qui lui donnait un air de détraqueur. Même son visage était masqué par l’ombre de sa capuche. Ses yeux jaunes se tournèrent vers la porte lorsque les premiers pas d’étudiants, précédés par le bruit de leurs incessants bavardages se firent entendre.
Revenir en haut Aller en bas

Invité
avatar



MessageSujet: Re: Cours n°1 : Introduction aux forces du Mal.   Lun 3 Aoû - 9:36

Tous les cours de défense du force du mal qu'il avait eu jusqu'à maintenant avait été impitoyable, alors, il était tout à fait naturel que notre jeune serdaigle n'ait sérieusement pas envi d'y aller. À quoi allait ressembler le nouveau professeur ? Il ne s'était pas présenté au banquet /il avait peur de se montrer, donc il avait quelque chose qui clocher ?/ et ça ne rassurer pas notre jeune Stanley qui se faisait déjà de drôle d'idée sur le nouveau professeur. Enry n'aimait pas les surprises, surtout quand celle-ci était très mauvaise. Il fallait toujours s'attendre au pire. L'aigle s'avançait dans le couloir d'un pas précipité, il avait trop peur d'être en retard alors qu'il savait pertinemment qu'il avait dix minutes d'avances. Une heure de colle dès la rentrée ? Hors de question. Il n'avait jamais eu d'heures de colle de sa vie, et il ne commencerait pas maintenant. Enry était dans un état de transe, l'idée du nouveau professeur ne lui plaisait pas. Pas du tout. Et, il n'avait jamais spécialement aimé travailler sur les sciences occultes, c'était loin d'être son domaine. Il aurait tellement aimé que la semaine commence par un cours de Botanique /ça c'était un véritable cours/ mais ce n'était pas lui qui faisait ses emploies du temps. Il y avait déjà pas mal de monde derrière lui, mais peut être pas des quatrième années, il n'en savait absolument rien et n'avait aucune envi de se retourner pour le voir. L'aigle était bien trop préoccupé par le futur cours qu'un professeur inconnu /ou connu/ allait leur donner. Allait-il être intéressant ? Allait-il leur apprendre des choses ? /cette dernière question est importante, les serdaigles savent beaucoup de chose.../ Enry arriva enfin près de la salle de cours, il inspira profondément puis expira l'air de ses poumons. Ce n'était pas un examen, même si on avait l'impression que le jeune garçon allait à un entretient très important. C'était loin d'être le cas, et si des serpentards le voyaient ainsi, ils en riraient peut être. Ils pourraient rire autant qu'ils le souhaitaient, l'aigle ne les entendrait pas. Il avait son intuition.

C'est dans cet état d'esprit qu'il entra finalement dans la salle de cours pour découvrir un... détraqueur. C'était quoi ce truc ? Non, c'était juste une salle illusion d'optique. Il avait bu quoi ce matin ?! Il ne s'en souvenait même plus, il n'avait peut être rien bu du tout. Calme toi mon vieux, ce n'est qu'un détraqueur professeur. Ils n'avaient décidément pas de chance chaque année, et celui-ci allait disparaître l'année prochaine pour laisser la place à un autre taré. Ils les recrutaient comment les professeurs de défense contre les forces du mal ? L'aigle aurait aimé savoir. D'ailleurs, il aurait peut être dû éviter d'avoir un mouvement de recule pareil. Le professeur n'allait sûrement pas aimer. Pas du tout même : Il fallait qu'il se reprenne vite. /il ne serait peut être pas le seul à se figer sur place en voyant le professeur/ Ce n'était pas un détraqueur, il ne voletait pas sur place, il avait bien les pieds encrés dans le sol. D'ailleurs, Enry espérait qu'il n'allait pas bouger vers lui pour le saluer. L'aigle finit par s'approcher de la... dernière table /c'était la première fois qu'il se mettait tout derrière, mais là c'était instinctif/ en rétorquant d'une voix presque morne : " Bonjour professeur... " Enry espérait que le professeur ne décide pas /par pure malice/ de le mettre devant...

[572 mots]

579 mots
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Commerce

Parchemins : 577
Âge : 28 pâquerettes (27 août 1983)
Actuellement : Apprentie d'Ollivander.


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
Multi-compte de: Susan

MessageSujet: Re: Cours n°1 : Introduction aux forces du Mal.   Lun 3 Aoû - 11:55

En première année, elle avait eu un ancien auror totalement cinglé qui, en fait, était un imposteur à la solde de Vous-Savez-Qui. En deuxième année, elle avait eu une vieille mégère à la vénération quasi religieuse pour tout ce qui était rose mais à la cruauté bien ancrée au fond de son esprit malade. En troisième année, elle avait eu un maître des potions reconverti pour l’occasion et fort peu sympathique envers tout ce qui ne portait pas de vert sur son uniforme. En quatrième année, elle était tombée sur un mangemort de la première heure infligeant les pires tortures à ses élèves, visiblement sans le moindre remord et même avec une certaine jouissance malsaine. On comprendra aisément qu’aux yeux d’Anabelle Montgomery, le cours de DCFM était réservé aux professeurs tordus, vicelards, méchants, mentalement instables, bref, malades. Aussi n’attendait-elle pas grand-chose du nouvel enseignant. D’ailleurs, même si elle avait eu l’espoir de tomber sur un professeur normal, pour changer, la présentation officielle Haltalis Mordeus, lors du banquet de rentrée, aurait eu de quoi anéantir tous ses rêves. Rien que l’aspect de l’individu faisait froid dans le dos et, pour être honnête, Anabelle se demandait sérieusement pourquoi MacGonagall, qui n’était pourtant pas connue pour prendre des décisions à la légère, avait jugé bon de l’embaucher. La rumeur courait que la malédiction frappant, depuis des décennies, tous les professeurs de DCFM, avait disparu avec la mort de Vous-Savez-Qui. Alors pourquoi diantre était-ce encore un type aux allures de vieux sadique qui leur servait d’enseignant cette année ? Comme l’écrivait si bien Ophélia dans sa rubrique du Hibou Bavard : «On ne nous dit pas tout !». Aussi était-ce que Poufsouffle particulièrement désabusée voire même carrément réticente qui avait pris, ce jour-là, le chemin de la salle de classe, pour suivre le tout premier cours de DCFM de l’année.

*Allez Anabelle, il ne faut pas se fier aux apparences, c’est Helga qui le dit ! Regarde, Elizabeth a l’air niaise et en fait… Ah, si, en fait, elle est niaise… Mauvais exemple Et puis c’est l’année des BUSES ! Il va falloir faire des efforts, se montrer pleine de bonnes volontés, être persévérante et… Et je crois que je ne vais pas continuer la DCFM après la cinquième année… Arg, non, reste positive, surtout, reste positive !* se morigénait-elle en avançant, d’un pas anormalement traînant pour quiconque la connaissait, dans le couloir.

Pfff ! Pourquoi est-ce que ce n’était pas Potter qui enseignait la DCFM ? Après tout, il avait clairement fait ses preuves en juin dernier ! Ou même son copain, là, celui à l’air idiot. Weasley, voilà ! Parce que franchement, cette année, elle n’était pas vernie, question professeurs. Entre son frère aîné, ce dépravé qui avait osé épouser Agapanthe, à l’étude des moldus (une honte, vraiment ! Comment avait-il pu s’approprier son option favorite ? Elle allait devenir anti moldus rien que pour le contrarier !) ; Bones, cette dépravée qui n’avait pas peur de sortir avec son autre frère aîné (un bon à rien particulièrement cruel envers les animaux) aux sortilèges (une honte, vraiment ! Comment avait-elle pu s’approprier sa matière favorite ? Elle allait devenir nulle en sortilège rien que pour la contrarier !) ; MacGonagall, cette psycho-rigide, qui assurait la métamorphose tant qu’un remplaçant ne s’était pas présenté (une honte vraiment, elle qui avait attendu son départ avec tant d’impatience !) et maintenant cet espèce de sombre créature aux allures de vampires… Ah oui, vraiment, elle était gâtée ! A croire qu’un sombre complot avait été ourdi contre elle dans l’espoir de la voir échouer aux BUSES. Elle soupçonnait Quentin. Ce pauvre imbécile devait craindre qu’elle ne batte ses propres résultats… Hé bien elle le battrait, rien que pour le plaisir de le voir couiner !Forte de cette résolution, et un peu ragaillardie, Anabelle franchit le pas de la porte d’un air déterminé, lèvres pincées et sourcils froncés.

- Bonjour Professeur, dit-elle, poliment, quoique prudemment, avant de filer s’installer au troisième rang.

Hors de question d’être en ligne de mire si jamais Mordeus avait besoin d’un cobaye pour une démonstration. Elle tenait à la vie !

(687 mots)


Dernière édition par Anabelle Montgomery le Mar 4 Aoû - 15:49, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité
avatar



MessageSujet: Re: Cours n°1 : Introduction aux forces du Mal.   Mar 4 Aoû - 14:21

Le professeur resta immobile, complètement impassible à l’entrée des élèves et aux multiples regards qu’ils lui lançaient. Seule sa capuche pivotait légèrement de temps à autre, trahissant le regard de l’enseignant. Les minutes s’écoulèrent, inlassablement dans une atmosphère pesante où les multiples bavardages étaient étouffés sous une chape de plomb. Seule la lourde aiguille du pendule rythmait l’ambiance avec une monotonie marquée. Lorsque cette dernière s’arrêta sur l’heure fatidique, la silhouette fantomatique du sorcier sembla prendre vie. Pourtant ce ne fut pas les douze coups de minuit qui l’ensorcela, mais bien l’annonce du cours.

Le sorcier finit par se lever. Il commença à marcher, d’un pas lourd sur le planché vieillissant. Sa robe, d’un noir profond semblait démesurée et cachait entièrement l’étrange personnage. Il circula lentement entre les diverses rangées, laissant entendre à quelques élèves le rythme de sa respiration. Il n’était pas étrange de constater que tous les élèves étaient amassé vers le fond de la classe, laissant les premiers rangs aux retardataires malchanceux. Le professeur sembla les dévisager un à un. Même si son visage restait couvert, son regard sembla s’appesantir sur quelques étudiants. Une voix roque finit par biser le silence glacial.


« - Je me présente : Haltalis Mordeus. Votre nouveau professeur en défense contre les forces du mal. »

Il marqua un temps d’arrêt assez marqué avant de reprendre d’une voix dure.

« Je suis chargé de vous apprendre à rester en un seul morceau et à augmenter vos chances de survies si le pire arrivait. Le ministère m’impose de vous apprendre à vous défendre contre la petite vermine, mais nous irons très certainement au-delà de ces sujets un tant soit peu… limités et puérils.
« Je ne vais pas vous embêter sur les principes académiques. Je vous laisserai libres des méthodes à employer. Tous ce que vous apprendrez avec mes collèges – il insista longuement sur ce dernier mot – pourra sans doute trouver son utilité ici. Voyez en ce cours, une chance de mettre en pratique tout ce dont vous avez apprit. Même s’il existe des méthodes, voire des incantations mieux adaptées pour certaines situations, vous devez prendre conscience que vous n’aurez pas toujours un livre ou un enseignant pour vous aider. Et si, ce jour là vous ne savez quoi faire, je peux vous assurer d’avance, que vos amis pourront ajouter votre nom à la longue liste des sorciers disparus. Ce cours n’est pas un jeu. Me suis-je bien fait comprendre ? »

Mordeus sembla dévisager son assemblée avant de sortir une longue baguette d’un noir d’ébène, des plis de sa robe.

"- Nous allons commencer simplement : Qu’entendrons-nous par « forces du Mal » ? Il est toujours bon de connaître ce que l’on affronte. "

Il pointa sa baguette vers la jeune fille au troisième rang.

"- Vous commencez."
Revenir en haut Aller en bas

Invité
avatar



MessageSujet: Re: Cours n°1 : Introduction aux forces du Mal.   Mar 4 Aoû - 14:45

Tout les élèves semblaient adorer le cours de DCFDM. Ils ne tarissaient pas d'éloge pour la matière la plus passionnante de l'école. Des sorts, du sport, des connaissances obscures... autant de choses qui rendaient plus du tiers des élèves hystériques. Ethele semblait faire partit de 5% qui haïssait cet enseignement. A tel point que cela faisait dix minutes qu'elle attendait devant la porte de la classe sans oser y entrer. Et le fait d'avoir croisé le nouvel enseignant dans les couloirs ne l'encourageait pas à faire le premier pas. L'homme semblait être un savant mélange entre la mort elle même et un détraqueur. Peut-être avait-il un lien de parenté avec les siths de la guerre des étoiles. Elle n'aurait pas été étonnée d'apprendre qu'il se nommait "black satan" ou encore "Ténébrius" ou que son passe temps préféré était de torturer des chatons. Encore moins si on lui annonçait qu'il mangeait des élèves au petit déjeuner. Malheureusement pour Ethele, elle allait très certainement finir dans son assiette.

Petite la jeune Val était terrorisée par le noir. Les ténèbres de la nuit la faisait mourir de peur. Sous son lit et dans son placard se cachaient des monstres horribles prêt à bondir si elle décidait d'aller aux toilettes sans prendre toutes les précautions requises. Soit: sauter très loin de son lit, courir allumer la lumière, s'emparer d'une lampe torche et au pire réveiller Paul afin qu'il l'accompagne. Le dit majordome avait passé des années entières à lui prouver par A+B que les monstres n'existaient pas, que sous son lit il n'y avait que de la poussière et des jouets. De même que dans son armoire il n'y avait rien de plus dangereux que des robes de petites filles et des gilets de grands couturiers offert par Mère. Mais une fois qu'il lui avait apaisé toutes ses craintes la petite fille avait enfin pu passer des nuits calmes et sereines.

Voilà qu'aujourd'hui on lui apprenait comme s'il n'y avait rien de plus naturel que de voir se balader des vampires et des loups garou dans les rues de la ville. Qu'il existait des bestioles connues sous le nom d'épouvantards qui vivaient dans les vieilles malles et les placards, prêtent à vous terrorisez. Que sous leurs airs innocents de petites bestioles bleus les lutins sont des sacrés farceurs extrêmement fourbes et mauvais. Enfin bref, on lui annonçait comme une évidence que les monstres, les dragons, les trolls et toutes autres sympathiques bêtes prêtes à vous mangez et à vous arrachez le cœur étaient bien réelles et ne vivaient pasz pas si loin que ça. Et c'était bien ça le problème. Si encore ces monstruosités vivaient à mille lieu du monde des sorciers, elle aurait peut-être pu se faire à l'idée de leur existence... Mais... il semblait que même la foret interdite en grouillait.

Alors pour une demoiselle incapable de lancer un lumos... l'idée de se retrouver devant un scrout à pétard était assez terrifiante.

Ainsi, la demoiselle n'aimait pas le cours de défense contre les forces du mal. Elle aurait voulu rester dans l'ignorance. Ne rien savoir. Mais après tout...

L'ignorance mène à la peur, la peur mène à la haine et la haine conduit à la violence.

Et c'est pour cette raison qu'Ethele poussa la porte de la salle de classe, salua son professeur comme s'il ne s'agissait pas d'un être obscur. Elle se laissa tomber sur une chaise au second rang et quand le professeur se lança dans un discours effrayant elle ne laissa rien transparaitre de sa peur. Et par Merlin, elle était morte de peur.


592 mots

595 mots
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Commerce

Parchemins : 577
Âge : 28 pâquerettes (27 août 1983)
Actuellement : Apprentie d'Ollivander.


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
Multi-compte de: Susan

MessageSujet: Re: Cours n°1 : Introduction aux forces du Mal.   Mar 4 Aoû - 20:01

Lorsque Mordeus avait commencé son petit discours, Anabelle n'avait pu s'empêcher d'écarquiller les yeux d'un air vaguement perplexe. Hé oh, coco, on a gagné, la guerre est finie, les mangemorts sont défaits, le prochain Dark Lord allait peut-être attendre un peu avant de venir leur passer le bonjour, non ? Visiblement, son nouveau professeur aimait le dramatique. Il était probablement frustré de ne pas avoir été engagé à Poudlard plus tôt, quand les forces des ténèbres étaient encore à l'oeuvre dans la communauté sorcière. En même temps, ne put-elle s'empêcher de penser, il était étonnant qu'un tel individu n'ait pas fait parler de lui, durant la guerre. Certes, Anabelle n'avait jamais été dans l'Armée de Dumbledore aussi ne connaissait-elle pas la liste des aurors par coeur et des groupes comme l'Ordre du Phénix n'étaient, pour elle, que de lointains concepts, néanmoins, elle était assez au fait pour trouver suspecte l'absence d'un Mordeus dans la liste des gens à connaître, du côté obscur de la force comme de l'autre, d'ailleurs.

*Marrant, il rappelle un peu Fol Oeil. Même si Fol Oeil n'était pas Fol Oeil. En tout cas, il a l'air aussi cinglé que lui. Note, je crois qu'il l'est moins qu'Ombrage. Déjà je ne vois pas de rose ou de chaton pelucheux sur ses parchemins, c'est un point positif...* songea-t-elle en se tortillant sur sa chaise pour mieux observer son professeur tandis qu'il parlait.

Grave erreur, Anabelle, je dirais même plus, erreur fatale ! Car - caramba encore raté - elle qui avait espéré se terrer tranquillement au troisième rang pendant que ses petits camarades des premiers rangs subiraient la dure loi des cobayes mais en même temps ce sont des Serdaigles, on n'est pas à une ou deux pertes près... voyait ses rêves secrets réduits à néant. Un bref instant, Ana hésita à se retourner d'un air comique vers la table de derrière dans la pure tradition du : "Halàlàlà, c'est pas de chance pour vous d'être interrogés... Comment ? C'est moi la volontaire désignée ? Mais pas du tout, voyons, pas du tout !", technique quelque peu éculée, certes, mais qui faisait parfois ses preuves. Cependant, un coup d'oeil en biais à la mine peu avenante de Mordeus la convainquit de se tenir tranquille et de filer doux. Pour le moment du moins.

*Zut, c'était quoi, la question, déjà ? Ah oui, les forces du mal !*

- Montgomery, professeur, Anabelle Montgomery comment cela, vous vous en foutez, de mon identité ?, commença-t-elle d'une voix flûtée mais pleine d'assurance (tant qu'à aller au casse-pipe, autant essayer de le faire aussi dignement que possible), Hé bien c'est une excellente question, je vous remercie de me l'avoir posée et... Ooooh, regardez tous, un crocodile volant ! je dirais que les forces du mal désignent toutes les activités de ceux qui utilisent la magie à des fins perverties voire qui n'hésitent pas à avoir recours à la magie noire afin de servir leurs projets.

Anabelle, ou l'art de l'enrobage pour ne rien dire. Comment cela, c'était minable, comme réponse ? Ah oui mais elle n'avait jamais demandé à être interrogée, elle, aussi, Votre Honneur ! D'ailleurs il y avait l'Encyclopédie sur Pattes juste devant elle alors franchement, c'était chercher les complications que de commencer par lui poser la question à elle. Barf, au moins, si Mordeus jugeait que sa réponse était pathétique, il cesserait peut-être de l'interroger à l'avenir. A moins qu'il ne décide de se pencher particulièrement sur son cas, tel le Rogue des temps nouveaux qui vient de trouver son petit Londubat à lui. A ceci près qu'Anabelle se moquait bien des railleries professorales et elle saurait bien faire avec. Elle avait beau être une Poufsouffle, la jeune Montgomery faisait preuve d'une grande force morale et d'une capacité de détachement étonnante. Sans compter qu'elle a un frère enseignant à Poudlard et qu'il peut aller péter les dents de Mordeus. Ou se faire péter les dents par Mordeus. Ce qui était tout aussi réjouissant.

(664 mots)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité
avatar



MessageSujet: Re: Cours n°1 : Introduction aux forces du Mal.   Mar 4 Aoû - 21:04

- Je ne serais pas en retard, JE NE SERAIS PAS EN RETARD !

Quoi ? Elle parlait toute seule la petite lionne ? Noooooon, qu’est ce que vous croyez ? Ce n’était pas son genre. Déjà qu’elle avait une drôle d’allure, sa robe flottant derrière elle alors qu’elle courrait avec toute la vitesse permise par ses petites jambes pour arriver à l’heure en Défense Contre les Forces du Mal, une matière qu’elle appréciait peu, il faut le dire. En même temps, on le serait à moins : les deux professeurs qu’elle avait eu jusqu’à présent étaient des Mangemorts, et le second était tout particulièrement féroce. Elle s’en souvenait très bien, même si elle avait généralement réussit à rester discrète et à éviter les problèmes.

Là, en revanche, c’était mal parti. Si elle arrivait en retard, sans aucun doute que le professeur ne serait pas franchement content, d’autant que la rumeur disait qu’il était aussi sombre et effrayant que les deux autres, ce qui n’était pas franchement fait pour rassurer la petite rouge et or, qui devenait un peu parano sur les bords, il faut bien l’avouer. Question de temps, sans doute, avant qu’elle se remette de l’année passée et du décès de l’un de ses plus proches amis. La vie revenait cependant en elle et la jeune fille ne comptait pas se laisser de nouveau abattre par un professeur de DCFM, aussi moche et horrible soit-il.

Enfin, elle arriva. La file des élèves qui entraient était encore là, ce qui la rassura un peu. A moins que tout ce monde soit en retard, elle avait réussit à arriver à l’heure. Tant mieux, elle n’aurait pu supporter d’être collée, voire même rabrouée des les premiers jours. Le concierge était bien assez doué pour ça sans qu’elle ne lui donne de raisons supplémentaires de lui faire récurer la salle des trophées ; non pas que ça lui fasse peur – elle faisait aussi le ménage chez elle pendant l’été – mais elle aimait passer ses nuits dans son lit plutôt qu’à faire des choses inutiles. Encore, tenter d’accéder à la réserve pouvait être une bonne chose, mais on était pas dans le même registre. Enfin bref, la petite lionne put entrer en classe sans être inquiétée. Pour le moment.


- B’jour professeur.

Voilà, le salut de rigueur était fait, elle pouvait aller s’asseoir, et avant que le cours commence, ce qui était presque un miracle : elle avait parcouru presque tout le château en un temps record, et ce malgré la petite taille de ses jambes. Comme quoi, pratiquer le Base Ball pendant l’été et le Quidditch pendant l’année scolaire lui permettait de rester en forme. Bon, elle ne devait pas non plus trop en profiter pour arriver à la limite du temps à chaque cours, sinon elle ne tiendrait pas jusqu’en juin. Fallait quand même pas rêver, pis c’était bien fatiguant quand même, sans compter que les profs préféraient les élèves un peu en avance.

La lionne regarda tout autours d’elle afin de repérer une place pas trop près du professeur, question d’éthique. Ben oui, on est Gryffondor ou on ne l’est pas. Elle l’était depuis plus de deux ans et puisqu’elle avait en une sainte horreur la plupart des cours, ça lui convenait très bien. Comme elle ne voulait pas se faire piquer la place, la petite rouge et or ne tergiversa pas plus longtemps et posa ses fesses sur une chaise à côté d’une Poufsouffle dont l’insigne jaune et noir s’ornait d’un P comme Préfète.

Le professeur sembla soudain s’animer, et effectivement, il faisait peur. Bah, un de plus ou un de moins, ça ne pouvait pas faire grand chose. En tout cas, sa préfète-voisine se fit interroger sur une question à laquelle la lionne n’aurait su répondre, comme la plupart qui étaient posées en cours. D’ailleurs, la petite Gryffondor ne comprit pas tout à la réponse qu’avait donné la petite Poufsouffle.


[652 mots]



# TOUS COMPTES # BOMBABOUSE
Revenir en haut Aller en bas

Invité
avatar



MessageSujet: Re: Cours n°1 : Introduction aux forces du Mal.   Mer 5 Aoû - 12:30

Défense Contre les Forces du Mal. Voila un cours qui, aux premiers abords, devrait laisser un sentiment mitigé à la jeune Gryffondor. Le sujet en lui même n'était pas très clair et Fiora ne savait pas si ce cours allait être théorique ou pratique. Si il était théorique, il serait plus facile à assimiler bien que Fiora ne voit pas très bien ce que pouvait apporter des connaissances dans une réelle confrontation contre des mages noirs mais si ce cours était pratique, la difficulté consisterai à bien maitriser les sorts appris en cours. Finalement, la jeune fille ne savait comment réagir face à cette matière.

Les Forces du Mal, au contraire, Fiora les voyait d'un très mauvais oeil et cela car c'étaient des Mangemorts qui lui avaient enlevé une personne très chère à ses yeux qu'était son grand père maternel. De plus, rien que le nom lui inspirait du dégout et de la haine.

La Gryffondor entra dans la salle de cours en retard et fit un discret signe de main en direction du professeur pour s'excuser. La ponctualité faisait pourtant parti de ses points forts mais Peeves s'était amusé à lui lancer une Bombabouse dessus et la première année n'avait pas eu d'autre choix que d'aller se changer pour aller en cours. Fiora alla s'asseoir au premier rang, étant donné que presque toutes les places étaient occupées par d'autres élèves. Elle sortit sa baguette et son livre, attendant que le professeur Mordeus prenne la parole.
Revenir en haut Aller en bas

Invité
avatar



MessageSujet: Re: Cours n°1 : Introduction aux forces du Mal.   Mer 5 Aoû - 13:12

Mordeus ne prêta aucune attention aux arrivants. Il ne sembla même pas entendre les quelques « bonjour professeur » qu’ils lui lançaient. Son regard semblait fixé sur la jeune fille interrogée. Il l’écouta attentivement sans l’interrompre. Lorsque cette dernière eut terminé, son regard se tourna vers le reste de la petite assemblée.

"- Bien, dit-il doucement de sa voix sinistre.
"Je vois que vous associez rapidement force du mal avec magie noire, Miss Montgomery. Certains membres du ministère vous féliciteraient sans doute pour cette réponse, mais la réalité est bien moins évidente et nécessite bien plus de… discernement."
Il insista longuement sur ce dernier mot tout en balayant la sale d’un regard. Il finit par marcher doucement entre les rangs.

"- Les forces du mal sont partout, que se soit au sein de la magie ou dans ce qui vous entoure. Elles revêtent différentes formes, divers aspects. Ce sont parfois de simples créatures répugnantes, de véritables monstres assoiffés de sang ou encore des esprits vengeurs. Ce sont des hommes aussi, des sorciers et même des moldus. La magie n’est qu’un outil, parmi tant d’autres, afin d’atteindre leur objectif : vous nuire ou alors vous détruire."

Le sorcier s’arrêta un instant, afin de bien s’assurer de l’écoute de tous.
"- Il serait idiot de s’imaginer pouvoir y réchapper. Le mal est partout, nul endroit est sur. Il se cache même au fond de votre cœur, n’attendant qu’une occasion pour sortir. Oui… regardez tout autour de vous. Des mages noirs siégeaient ici, autrefois. Ils étaient comme vous, jeunes, innocent et pleins de rêves. Ne pensez pas être à l’abri, vous êtes avant tout votre tout premier ennemi et sans doute le plus dangereux. Certains d’entre vous seront tentés à franchir la ligne afin de satisfaire ambitions, envies ou vengeances. D’autres seront pétrifiés à la vue du danger, et n’y réchapperont probablement pas. Restez maître de vous-même, en toute circonstance. Apprenez à vous maîtriser, voilà le tout premier conseil que je peux vous apprendre.

"- Vous conviendrez donc, que nous ne pouvons faire une liste complète des forces du mal et que vous y serez confronté forcément un jour ou l’autre. En ce qui concerne les créatures, la plus part ne sont pas réellement dangereuse. Elles peuvent vous blesser, vous effrayer mais ne poseront généralement que peu de problème, même pour des… amateurs."

Tous pouvaient noter le côté méprisant de sa voix. Mordeus poursuivit :

"- Bien… maintenant que nous avons fait une définition de notre sujet, sachez que le but de ce cours ne se résume pas dans les notes. Il est ici question de votre survie et de votre protection. Vous pouvez être mauvais en potion, maladroit avec une baguette ou totalement inculte en métamorphose, cela ne vous posera aucun problème dans votre vie de tous les jours, sauf peut-être lorsqu’il s’agira de vous trouver un emploie. Mais quand il s’agit de force du Mal, elles n’attendront qu’une chose : que vous vous plantiez le moment venu. Et croyez moi, ce jour là, il n’y aura aucun rattrapage. J’espère m’être bien fait comprendre…"

Le sorcier revint sur le devant de la salle et sortit sa baguette.

"- Quelqu’un peut-il me donner des exemples concrets de créatures malfaisantes ?"
Revenir en haut Aller en bas

Invité
avatar



MessageSujet: Re: Cours n°1 : Introduction aux forces du Mal.   Mer 5 Aoû - 13:46

A peine s'était-elle assise que le professeur Mordeus prit la parole d'une voix frave et sinistre. Il fit un commentaire péjoratif sur une réponse qu'une élève de Poufsouffle, pourtant en cinquième année, venait de lui donner, puis commença son cours.

*Il n'a pas l'air commode celui-là, c'est de loin le plus sinistre des professeur que j'ai eu jusqu'içi d'ailleurs, et vu la matière qu'il enseigne, ce n'est pas très surprenant*

Cependant, l'apparence pour le moins morbide du professeur la perturbait tandis que la première année prenait des notes sur les explications du professeur Mordeus concernant les différentes formes que pouvaient revêtir les Force du Mal. Ainsi elles n'existaient pas que dans le coeur des Sorciers mais aussi des Moldus, chose dont elle ne se doutait pas le moins du monde.

Le professeur insista sur le fait qu'une rencontre avec les Forces du Mal pouvait fortement être fatale, et que son cours était d'autant plus important car c'était le seul, à Poudlard, qui pourrait éventuellement les empêcher de mourir.


"- Quelqu’un peut-il me donner des exemples concrets de créatures malfaisantes ?"

La question du professeur fit sortir Fiora de ses reflexions intérieures. Il lui semblait avoir entendu parler de créatures de cette catégorie, tels que les strangulots ou les ... inferis. La jeune fille leva la main mais n'attendit pas que le professeur l'interroge pour prendre la parole

"- Oui monsieur. Il y a les strangulots, démons des profondeurs, qui entrainent leurs proies dans les eaux profondes afin de les noyer. Ils sont facilement contrables avec un sort très simple. Mais il y a aussi des créatures beaucoup plus affreuses et dangereuses comme les Inferis, nés de la magie noire, qui sont des cadavres ramenés à la vie par un mage noir."

La jeune Gryffondor se tut et leva la tête vers le professeur à la sinistre apparence, esperant ne pas se tromper.
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Cours n°1 : Introduction aux forces du Mal.   

Revenir en haut Aller en bas
 
Cours n°1 : Introduction aux forces du Mal.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 4Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant
 Sujets similaires
-
» Cours n°1 : Introduction aux forces du Mal.
» Cours n°1 : Introduction à la Magie Noire
» Cours n°1 : Introduction à la Mythologie Grecque
» Cours n°1: Introduction et chiffre nominal.
» Cours n•1 , Introduction et presentation

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
HP-Hogwarts ::  :: Archives :: Les vieux grimoires :: Les années précédentes :: Sujets clos année 8 :: Cours année 8-
Sauter vers: