AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  






Partagez | 
 

 Alexander - Susan

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Invité
avatar



MessageSujet: Alexander - Susan   Sam 29 Aoû - 23:01

    C’était le moment où Alexander paniquait. Parce que oui, ça lui arrivait de temps en temps. Une seule solution, se changer les idées et quoi de mieux pour ça que d’écrire à sa plus proche amie en même temps, être proche d’Alex ça tient du parcours du combattant ?

    « Chère Susan,

    Comment vas-tu ?
    Le mariage se prépare tranquillement et mon travail au ministère se déroule aussi bien que possible. Toutefois, avoir mon cousin – et ton petit ami – dans les pattes (encore !) est parfois un peu dérangeant. J’aime travailler seul quand je ne t’ai pas à mes côtés et de toute façon, tu me comprenais bien mieux que Quentin. Tu peux me traiter d’asociale si tu veux mais je n’arrive pas à avoir de conversation avec lui. Bien sûr, c’est ma faute, je suis aussi têtu que silencieux, mais quand même… Espérons que nous arriverons à progresser dans le positif durant les prochains mois car nous sommes dans la même équipe après tout. Et c’est moi l’ancien disciple de Poufsouffle. Ah mon dieu… ce que Poudlard me manque ! Je ne me sens pas dans mon élément ici, je sais que je m’y ferais et que sept ans de vie en communauté rend la solitude pesante mais tout de même…
    Ah oui, car c’est ce que tu ignores mais je vis seul. Je me suis rapproché du ministère. En fait, ce n’était pas la distance, c’était ma mère le problème. Elle ne me trouvait plus assez « japonais », j’ai eu peur d’une dispute, j’ai donc pris mon appartement il y a un mois. Que de changements, que de changements.
    Mais ce n’est pas tant pour t’informer de tout ça que pour autre chose que je t’écris. En fait, c’est à propos de Myrielle… Tu sais sans doute qu’elle habite et travaille à Pré-au-lard (avec Megan d’ailleurs)… Est-ce que tu l’as croisé ? La dernière fois que je l’ai vu… elle m’a demandé quelque chose de vraiment très très bizarre. Tellement bizarre que je préfère ne pas l’écrire pour l’instant. Toutefois, si ça se confirme, je pense qu’il faudra que je t’en parle. Je suppose que là c’est le moment où il faut que j’arrête d’écrire avant de vendre la mèche.
    Si tu les croises dans les couloirs, passe le bonjour à Elizabeth et Wendy.

    Ton toujours très dévoué ami,
    Alexander Shinku

    PS : Jade veut absolument des robes vertes pour les demoiselles d'honneur. Une idée pour l'en dissuader ? »


    Il n’avait pas été très clair, ce n’était à l’évidence pas sa meilleure prose ni celle de l’auteur. Tant pis, il allait l’envoyer, ce serait au moins le moyen de renouer un contact régulier avec Susan dont il n’avait que des nouvelles rares. Dire qu’ils avaient passé sept ans à se voir tous les jours 10 mois par an… C’était vraiment étrange de ne plus pouvoir compter sur son soutien.

    La lettre envoyé par hibou, Alex se cala dans un fauteuil… Il était vraiment paumé…

    Et oui, ça arrive même aux meilleurs.
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Directeur Poufsouffle

Parchemins : 2057
Âge : 33 printemps (21 juin 1980)
Actuellement : Professeur de sortilèges


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
Multi-compte de:

MessageSujet: Re: Alexander - Susan   Sam 29 Aoû - 23:36

Susan avait été, bien entendu, enchantée de recevoir une lettre d'Alexander, et plus qu'intriguée par son contenu. La fin de la missive la laissa d'ailleurs tellement perplexe qu'elle se montra bien peu efficace dans son travail, ce jour-là. Fort heureusement, elle finit tôt et, Flitwick n'ayant plus besoin d'elle dans l'immédiat, elle put s'empresser de répondre en ces termes :

Alexander,

J'ai été désolée d'apprendre que tu avais du mal à travailler avec Quentin, bien que la nouvelle ne me surprenne pas outre mesure. Mais je suis certaine que vous finirez, sinon par vous entendre, du moins par avoir des relations suffisamment cordiales pour que vous puissiez oeuvrer de concert. Je crois honnêtement que vous avez énormément de points communs. Courage, cher Alexander ! Connaissant ta politesse exemplaire quand tu n'es pas sous l'emprise des drogues de Symphonie, je ne doute d'ailleurs pas que tu te montres charmant avec Quentin. J'espère de tout coeur qu'il fait preuve d'autant de bonnes grâces à ton égard.
Je n'ai, pour ma part, pas tous ces problèmes d'intégration à un nouvel univers, bien au contraire ! S'il est très étrange d'être passée du côté des professeurs (j'ai bien failli gaffer en allant m'asseoir à la table des Poufsouffles, l'autre jour ! Et je pense que je n'arriverai jamais à appeler le Professeur Flitwick "Filius", c'est bien trop gênant !), je retrouve des visages connus. Savais-tu que Sydney Fawcett était également restée à Poudlard ? Il est très agréable de pouvoir bavasser avec une autre assistante, en fin de journée. Mais l'équipe professorale a, de toute façon, énormément changée, cette année. Heureusement, notre chère professeur Chourave est toujours là, bon pied, bon oeil, et veille sur les Poufsouffles avec un dévouement admirable ! Mais maintenant que je me suis vendue à Serdaigle, elle me tend des pièges dans les couloirs... Quant aux élèves... Hé bien ils me testent, ce qui est, je pense, normal, d'autant plus que j'ai été leur camarade jusqu'en juin dernier ! Certains m'ignorent, d'autres m'encouragent (Abbygaël Erwind avait même amené des pancartes de soutien, le jour de la rentrée !) et d'autres... Hé bien d'autres essaient vraiment de m'en faire voir de toutes les couleurs. Certes, c'est ennuyeux, mais j'essaie de faire de mon mieux pour imposer mon autorité (ahaha !) et, tant que ce petit groupe n'entraîne pas les autres dans son insolence, je crois que je peux dire que je m'en tire honorablement. Dans l'ensemble, donc, les choses se passent bien pour moi. Bien entendu, les rondes préfectorales me manquent et j'aimerai te voir plus souvent (à ce sujet, fais-moi signe quand tu passes à Pré-au-Lard, surtout !), mais au moins, je ne suis pas dépaysée (pour ce qui est de la vie en communauté, je suis servie !) et j'aime ce que je fais.
Mais quel est donc ce grand secret dont tu ne peux pas parler ? Monsieur-toute-la-vérité-rien-que-la-vérité-mais-pas-tout-de-suite ! Aurais-tu du sang commun avec Dumbledore ?! Pardon, j'arrête de faire ma curieuse, de toute façon, c'est l'heure de mon débriefing quotidien avec Flitwick !

Je reste bien entendu ton amie dévouée,

Susan.

PS1 : Elizabeth et Wendy te renvoient le bonjour !
PS2 : Vert ? As-tu songé à lui dire que c'était passé le mode ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité
avatar



MessageSujet: Re: Alexander - Susan   Dim 30 Aoû - 13:48

    Alex lut avec attention la lettre de son amie et il y répondit aussitôt bien qu’il l’ait reçu au bureau. Il pensait, à juste titre, que c’était très mauvais pour la santé de se prendre la tête comme ça dans son coin. Il allait partager sa migraine avec Susan. Il n’y avait vraiment que lui pour se retrouver dans ce genre de situation….

    « Susan,

    Ne sois pas désolée, mes problèmes avec Quentin tiennent essentiellement à une incompatibilité de caractère. Je suis persuadé qu’avec du temps nous progresserons, et nous sommes, comme tu le soulignes si bien, des personnes bien élevés. Nous sauront faire fi de nos trop grandes ressemblances autant que de nos différences pour ce qui est du travail. De toute façon, je crois que je n’ai pas le choix, en plus, nous sommes cousins…

    Quel chance tu as d’être restée à Poudlard ! J’aurais bien aimé faire pareil mais tu sais que j’ai toujours eut pour vocation de protéger les gens par le biais de la justice, le ministère était donc une étape obligatoire. Toutefois, je suis ulcéré d’apprendre que des élèves osent te tenir tête. N’oublie pas ce que je te disais déjà lorsque nous étions de simples préfets : il faut être ferme et ne pas oublier où est ta place. Tu leur es supérieur, tu dois leur montrer et leur prouver que tu n’as pas usurpé ta position.

    Je pense être obligé de passer à Pré-au-lard d’ici peu, je te tiendrais au courant, pour le moment j’évite Myrielle (et cette fouineuse de Megan) donc bon…
    A ce propos, ce n’est pas tant que je veuille te faire des cachotteries mais vois-tu, j’ai encore du mal à réaliser ce qui est en train de se passer. Mais bon, si je ne te le dis pas à toi, je suppose que je ne pourrais le dire à personne… Mais il faut que tu restes discrète, rien n’est fait et je n’en ai ni reparlé à la principale concernée ni à Jade. La première parce que j’ai juste l’impression qu’on me joue un mauvais tour, la seconde parce que je doute qu’elle apprécie l’idée.
    Bref, revenons-en à mon histoire. Figure toi que j’ai croisé Myrielle il y a quelques semaines, elle m’apportait le costume que je lui avais commandé pour le travail (tant qu’à faire, je fais marché les boutiques des amis) et elle m’a semblé plus soucieuse qu’à l’ordinaire. Je l’ai invité à venir à mon appartement et nous avons bu un café. Je pensais que c’était la bataille de l’an dernier qui la tracassait, mais il n’en était rien. Alexis aurait un problème, une maladie quelconque. Rien de dangereux pour sa vie mais Myrielle a fini par m’avouer qu’il ne pourrait peut-être pas avoir d’enfant. Pour le moment, rien n’est certain, il doit encore passer toute une batterie de test pour vérifier le diagnostique, cela peut prendre des mois. Et puis, Myrielle n’est même pas fiancée… Mais bon, cela la perturbe quand même parce qu’elle aime Alexis et qu’elle veut faire sa vie avec lui, sauf qu’elle a toujours désiré avoir beaucoup d’enfants (et quand je dis beaucoup, c’est beaucoup). A ce point de la conversation, je ne pouvais que sortir des banalités pour la réconforter et avancer l’option de l’adoption. Elle m’a dit y avoir songé mais qu’elle voulait aussi un (ou des) enfants bien à elle. C’est alors qu’elle s’est levée, s’est approché de moi et m’a demandé d’une toute petite voix si j’accepterais – le cas échéant – d’être le géniteur… sans l’acte bien entendu, nous n’avons pas ce genre de rapport, tout serait médicalisé. Et ensuite elle m’a dit qu’elle n’aurait pas du en parlé sans même savoir ce qu’il en serait et elle a transplané. Je n’ai aucune nouvelle depuis mais tu imagines bien le trouble dans lequel je me suis retrouvé face à cette demande.
    Pour être honnête, si elle devait me le demander pour de bon, je dois dire que mon avis est partagé. D’un côté, je trouverait cruel de le lui refuser mais d’un autre, ma relation avec Myrielle est déjà assez ambigu comme ça…
    Ton vieil ami est bien perdu. Heureusement, quoi qu’il arrive, ce n’est pas maintenant qu’on me demandera de me décider.

    Ta curiosité satisfaite et mon esprit soulagé, je te laisse sur ces quelques mots.
    Bien à toi,
    Alexander Shinku.

    PS : Pour les robes, j’ai essayé, c’est un échec, elle veut être aux couleurs de Serpentard. Et si je lui proposais du bleu turquoise ? »

Revenir en haut Aller en bas

avatar
Directeur Poufsouffle

Parchemins : 2057
Âge : 33 printemps (21 juin 1980)
Actuellement : Professeur de sortilèges


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
Multi-compte de:

MessageSujet: Re: Alexander - Susan   Dim 29 Nov - 11:24

Bien qu'Alexander manquât énormément à Susan d'autant plus qu'elle n'aimait pas le savoir sous l'influence de Myrielle la droguée, elle n'avait pas eu le temps de lui écrire depuis belle lurette trop de chaussettes à repasser lorsqu'elle reprit enfin la plume.

Cher Alexander,


Je suis vraiment navrée de ne pas avoir pris le temps de t'écrire plus régulièrement. L'année scolaire a filé comme une comète - oui, je sais,là, tu admires mon sens inné de la comparaison. Si, si - et j'ai bien du mal à réaliser qu'elle est presque finie ! Tu seras heureux d'apprendre, je pense, que, bien que certains élèves se montrent encore assez perturbateurs, la plupart semblent désormais accepter mon autorité sans rechigner. Ou, en tout cas, s'ils rechignent, c'est en-dehors des salles de cours. Je ne sais pas ce qu'il en est pour les autres maisons, mais en ce qui concerne les Poufsouffle, je dois certainement leur docilité à l'intervention d'Elizabeth et pas d'Anabelle, cette glandeuse. Non pas qu'ils se montrassent insupportables et prompts à l'insolence, loin s'en faut (ce sont des Poufsouffle !), mais voir Abbygaël arriver avec des pancartes de soutien "Go Susan" était, au final, aussi perturbant que de recevoir des boulettes d'encre.

Mais passons pour revenir à des moutons autrement plus intéressants (pardon, c'est probablement l'influence de Lavande. Mais tu sais, c'est une fille courageuse, pleine de bon sens et un excellent parti.) : est-ce que la situation avec Myrielle a évolué ? J'avoue avoir été plus que surprise par sa demande et je ne peux que m'imaginer la désagréable situation dans laquelle tu te trouves. Je t'avais dit de laisser tomber cette fille aussi ! Mais non, Monsieur s'est obstiné. Bien fait ! Mais tu as abordé le sujet avec Jade cette garce ? Je veux dire, si jamais tu acceptes de devenir le géniteur des enfants de Myrielle, il faudra bien qu'elle soit d'accord, non ? C'est tout de même très... Etrange comme situation.
Note, tant qu'on y est, je voulais savoir : tu n'as pas envie d'être le géniteur de mes enfants ? Parce que le patrimoine générique Montgomery est sympa mais... Non, je plaisante, je plaisante ! Ne répète surtout pas ça à Quentin ! Aha, maintenant, tu as un moyen de me faire chanter !

En tous les cas, je suis parfaitement d'accord toi : lui refuser serait cruel, accepter risque d'embrouiller vos relations. Vous avez sacrément intérêt à faire les choses dans les règles et à longuement peser le pour et le contre avant de prendre une décision ! Cela étant, je sais bien que tu n'es pas du genre à agir sur un coup de tête. J'ai pleinement confiance en toi, je sais que tu prendras la bonne décision.

La cloche du dîner vient de sonner. Je t'embrasse et te souhaite bien du courage !

En espérant te voir très vite,

Susan.

PS : Dear ! Le bleu turquoise ne va pas du tout avec ma couleur de cheveux... Comment cela, je fréquente trop Lavande ?!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité
avatar



MessageSujet: Re: Alexander - Susan   Lun 8 Fév - 12:18

    Alexander n’avait pas pu voir Susan de l’été plus de quelques minutes au détour de Londres. Ils manquaient un peu d’organisation tous les deux et l’Angleterre n’avait beau pas être si vaste, avec l’un à Poudlard et l’autre à Londres ça ne facilitait pas les contacts de visu. De fait, comme Alex n’avait pas pu répondre aux sujets personnelles de la lettre à cause du trop grand nombre les entourant à ce moment là, dès qu’il eût une soirée de libre et de courage pour couvrir un autre parchemin de son écriture petite et penché, il s’assit devant son bureau pour écrire à Susan.

    « Chère Susan,

    J’étai été ravi de te revoir mais si ce fut bien cours à la fin du mois d’août. Tu me vois aussi ravi que ta situation d’assistante se déroule de mieux en mieux à Poudlard. Pense à passer mon bonjour à Elizabeth, cela fait longtemps que je ne l’ai pas vu ni ne lui ai parlé.

    Pour ma part, Myrielle ne me parle plus de ce problème. Je crois qu’elle essaie de résoudre les choses petit à petit ce qui me laisse le temps à moi de préparer ce qui doit l’être. En effet, tu dois savoir que le mariage aura lieu prochainement. En tant que témoin, c’est mieux que tu le saches tu ne crois pas ? Nous faisons ça en très petit comité. Il n’y aura que toi, la meilleure amie de Jade, Myrielle avec Alexis, Daphné qui représentera Raphaël, et Roze qui viendra sans son mari. J’aurais aimé qu’Elizabeth soit présente mais nous ferons ça en période scolaire, le week-end. J’espère qu’elle ne m’en voudra pas. Jade n’aime pas beaucoup mes amis Poufsouffle même si elle les accepte alors forcément le « petit comité » exclu pas mal de os amis. Ah, j’oubliais, Rin et Ran seront là aussi. Logique puisque Rin est mon second témoin tu ne penses pas ?

    J’espère que tout se passera bien, ce mariage je l’attends depuis longtemps tu sais… Malheureusement, la famille de Jade l’accepte mal parce que je ne suis pas sang pur et je ne suis pas particulièrement riche (même si je ne suis pas pauvre non plus mais tu connais les Serpentards !).

    Je retiens pour ta proposition, on ne sait jamais, ce genre d’information peut valoir de l’or ! Je rigole bien entendu, et pour Myrielle, nous verrons bien. Je te tiendrais au courant de ce qu’il en est.

    Je t’envoie le faire part avec les dates exactes du mariage le plus rapidement possible,

    Bien à toi,
    Alexander Shinku.

    PS : Au fait ! Finalement les robes seront crèmes avec une ceinture dorée. »

Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Alexander - Susan   

Revenir en haut Aller en bas
 
Alexander - Susan
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Une voix : Susan Boyle
» [Validée]Godwrath D. Alexander [Fini]
» Signature de contrat - Alexander Frolov
» F.T. d'Alexander Blake
» Alexander Caldin.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
HP-Hogwarts :: Archives :: Archives :: Les vieux grimoires :: Les années précédentes :: Sujets clos année 9-
Sauter vers: