AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  






Partagez | 
 

 La braise rougeoie mais ne fait pas de flammes [PV]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar
Commerce

Parchemins : 1268
Âge : 32 ans [17-07-1980]
Actuellement : Styliste/Tueuse à gage


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
Multi-compte de: Mymy

MessageSujet: La braise rougeoie mais ne fait pas de flammes [PV]   Lun 21 Sep - 11:33



    Myrielle était confortablement installée dans le fauteuil de son salon. Alexis n’était pas là ce soir, il dormait dans son manoir. Il était un peu fatigué en ce moment, la maladie… et éviter de trop long transplanage était préférable. Mais la rouquine avait l’habitude de la solitude, ça ne la dérangeait pas outre mesure. En fait, elle regardait le cahier de donneurs potentiels mais vraiment, rien ne valait ceux qu’elle avait déjà elle-même choisis parmi ses proches. Alexander avait l’intelligence, les qualités morales et de très jolis yeux… Drago avait un physique plutôt avantageux (oui, Myrielle préfère toujours les blonds… enfin, si on veut), de grandes capacités magiques et en plus il était issu d’une grande lignée de sorcier. Bonus pour ce cher Drago, si elle arrivait à le persuader, cela briserait la malédiction des Symphonies, mais ça encore… comme ça n’avait jamais été testé, elle n’était pas certaine que c’était vrai et en plus c’était secondaire. Ce qui avait décidé Myrielle pour ses deux amis si différents c’était surtout qu’ils étaient liés à elle depuis aussi longtemps qu’elle pouvait s’en souvenir… du coup, elle avait une confiance totale en eux. Elle avait traversé tant d’épreuves tant avec Drago qu’avec Alex’ que ce ne serait qu’un lien de plus. Mais si elle s’en sentait capable, les deux hommes étaient nettement moins solides de caractère… Il faudrait peut-être qu’elle se trouve une troisième possibilité.

    Elle en était là de ses réflexions tout en regardant le feu crépiter dans sa cheminée quand on sonna à sa porte. « Qui cela peut être à cette heure ? » suite à cette exclamation, elle vérifia que ses poignards étaient bien en place et s’approcha de la porte qu’elle ouvrit sans hésitation supplémentaire. La personne dans l’embrasure de sa maison était un grand jeune homme brun aux yeux bleus que Myrielle connaissait bien. Que faisait-il là ?

    « Damian… » Murmura la sulfureuse rousse. Il y eut un moment de flottement durant lequel Myrielle resta immobile, puis, réalisant que le froid pénétrait à l’intérieur et qu’il devait être gelé à attendre ainsi, elle s’effaça pour le laisser entrer. « Entre donc, tu vas attraper du mal. » Elle ferma la porte derrière lui et l’aida (façon de parler, elle ne lui avait même pas demander son avis) à enlever sa veste trempée par toute cette neige qui tombait sans discontinuer depuis une semaine recouvrant tout et tout le monde. « On va laisser ta veste dans l’entrée, et tes chaussures aussi, je tiens à la propreté des lieux. » Elle se dirigea vers le placard à chaussures et en sortit les chaussons d’Alexis, ils seraient peut-être un peu juste pour Damian mais ça devrait aller. « Tiens, mets ça, on passe au salon. » Elle ne savait pas pourquoi il était là… peut-être pour justifier sa honteuse traîtrise envers la Perfect Blonde, amie de Myrielle tout autant que Damian, Elea.

    « Assieds toi je t’en prie. N’est-il pas un peu tard Damian pour une visite de courtoisie ? » Ou alors, il avait entendu parler de son infortune du moment par Dawn et à sa manière maladroite il venait vérifier qu’elle allait bien ? Il pouvait y avoir tout un tas de raison qui amenait Damian chez elle au fond… Y compris une mission pour le ministère se déroulant dans le village sorcier. Même si elle avait du mal à lui pardonner le mal qu’il avait fait à Elea, elle savait qu’elle ne devait pas prendre parti puisqu’ils étaient tous les deux ses amis. En plus, comme elle n’allait elle-même pas très bien en ce moment, elle préférait garder tous ses proches auprès d’elle… Même si elle ne comprenait que trop bien le désespoir de Elea. N’était-elle pas dans le même état quand elle s’était retrouvé la première fois en tête à tête avec Damian il y a de cela trois ans ? Tout ça était si loin… et tant de choses s’étaient passés depuis en bien comme en mal… « Veux tu boire… ou manger ? La cuisinière est partie mais je peux te préparer un encas si tu as faim. » Toujours polie, toujours douce, toujours aussi femme d’intérieure. Car bien sûr, cette Myrielle là était aussi réelle que celle qui jouait de ses poignards. C’était peut-être même celle-ci que Damian connaissait le mieux puisqu’ils avaient passés énormément de soirées tous les deux sans se parler, le russe se contentant de regarder son amie coudre des vêtements pour sa sœur, Dawn, ou celle qui serait ensuite sa petite amie, Elea, tout en laissant son esprit aller là où personne n’avait aucun accès… Myrielle n’avait jamais réussir à comprendre Damian mais c’était sans importance. Avoir uniquement des amis qui vous connaissent par cœur, ce serait ennuyeux n’est-ce pas ?



Rose Noire & Poignard
« La victime meurt face à un assassin. L'assassin, lui, meurt face au monde entier. » (⚡) Les Milles Symphonies de Dieu
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://site.voila.fr/yusuradreams/index.html

avatar
Ministère

Parchemins : 328
Âge : 32 ans [21 Décembre 1979]
Actuellement : Employé au Département des Jeux et Sports Magiques


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
Multi-compte de:

MessageSujet: Re: La braise rougeoie mais ne fait pas de flammes [PV]   Lun 28 Sep - 21:53

    La vie de Damian Kostovak était tranquille ces derniers temps… Enfin, plus ou moins. Il avait du, pour une raison tout à fait légitime, rompre avec sa petite amie Elea Mayan, la séparation trop longue ne lui plaisant pas réellement. Non pas qu’il ne l’aimait plus, non, loin de là, mais il fallait être réaliste. A plusieurs centaines de kilomètres loin l’un de l’autre, une relation digne de ce nom était un tantinet compliquée. Dawn n’avait pas été très contente en apprenant que son frère avec rompu avec l’or de leur petit groupe de trois, et même si cela faisait du mal à Damian, puisque ce que pensait et disait sa sœur étaient des choses auxquelles il croyait énormément, il n’avait pu se résigner à changer d’avis.

    Elea l’avait mal prit. Du moins, pas devant lui, pas tout de suite… Il était parti avant même qu’elle n’ait eut le temps de verser une larme de toute manière. Il ne voulait tout simplement pas la voir pleurer, et même s’il était contradictoire, il pensait qu’il avait fait le bon choix. Certes ils formaient un couple parfait, mais la distance aurait sûrement eu, un jour ou l’autre, un effet négatif sur le couple. La blonde s’était certes calmée de son tempérament sulfureux d’autre fois, mais quand même. Damian ne pouvait pas être sûr qu’elle lui jurait fidélité à trois cent miles de là où il vivait lui.

    Ce soir là, Damian se trouvait à Londres. Sa sœur était toujours à New York, pour son école de danse, en compagnie de Chad Armani. Si Damian avait eu des soupçons sur ce duo au départ, le fait de savoir que Chad était en couple le rassura un peu. Certes, sa sœur étant avec Isaac depuis belle lurette, et totalement capable de défendre, car après tout, elle s’entrainait elle aussi à maîtriser la boxe (et elle y arrivait drôlement bien). S’ennuyant passablement, seul dans son loft anglais, Damian, comme tout homme plus ou moins normal (plus ou moins seulement, c’était Damian dont on parlait, tout de même) il décida sur un coup de tête d’aller rendre une petite visite à une vieille connaissance.

    En deux temps, même pas un mouvement (le côté pratique du transplanage), Damian se retrouva devant la résidence de Myrielle Symphonie et d’Alexis Montgomery. Myrielle était une de ses amies les plus anciennes, très proches de sa sœur, et le français s’était toujours magnifiquement entendue avec cette rousse sulfureuse. Se faisant connaître en appuyant doucement sur la sonnette, Damian attendit patiemment qu’on le fasse entrer, bien que la neige qui tombait en masse le trempait en entier...


    « Myrielle… Je suis ravi de te voir… »

    Il entra dans la demeure sans se faire prier. La neige, même s’il la connaissait (car oui, en France il neige) il ne la supportait pas trente ans non plus. Laissant manteaux et chaussures dans l’entrée, il chaussa les pantoufles que son amie lui présenta ? Il la suivit sans un mot dans le salon, ne se posant sûrement pas autant de question que sa chère amie.

    « Ce n’est là qu’une question de fuseau horaire ma chère… »

    Il prit place en face de la rousse, lui souriant paisiblement. Sa relation avec la jeune femme avait toujours été spéciale, mais jamais elle n’avait été poussée jusqu’au vice. Ils étaient restés des amis, et le resterait encore de nombreuses années, sans aucun doute. Des dizaines de choses pouvaient l’amener ici. Sa rupture avec Elea, une mission du ministère, bien que le département des Sports n’avait pas vraiment quelque chose à voir avec la boutique de vêtements que Myrielle avait créée.

    « Non merci, ne te dérange pas, restons donc ici à parler un peu, si tu le veux bien… »

    Damian n’était pas un grand bavard, on le connaissait même plutôt discret et silencieux, mais il lui arrivait d’avoir une soudaine envie de papoter… Il pouvait passer des heures avec sa jumelle à parler de tout et de rien, et n’avait pas non plus trop de mal avec la rousse… Mais voyons plutôt de quoi elle voudrait parler… Là était toute la surprise de la soirée…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Commerce

Parchemins : 1268
Âge : 32 ans [17-07-1980]
Actuellement : Styliste/Tueuse à gage


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
Multi-compte de: Mymy

MessageSujet: Re: La braise rougeoie mais ne fait pas de flammes [PV]   Mer 11 Nov - 18:54

    Il est vrai que c’était tellement stupide de s’encombrer des convenances tels que les horaires. Cette pensée fit sourire Myrielle, étirant par la même ses lèvres rouges sangs sans qu’elle réponde pour autant à Damian qu’elle guidait vers le salon. Elle le fit s’asseoir sur un fauteuil mais au lieu de prendre place en face de lui, elle s’assit sur l’accoudoir, toute proche de lui donc. Mais pourquoi agir autrement puisque l’heure ne semblait pas au respect des mondanités ?

    « Toi Damian, tu veux parler ? Voilà qui est… inédit. » Dit-elle en se penchant pour remettre correctement le col de son ami. C’était le genre de geste, qu’à sa décharge, elle faisait sans y penser. Pour ce qu’elle venait de dire en revanche, c’était la stricte vérité. Damian avait passé de nombreuses heures à écouter Myrielle bavasser mais assez peu au total à parler lui-même. Il avait toujours préférer ça, mais Myrielle savait aussi qu’il n’avait fait semblant et qu’il avait toujours été très attentif à tout ce qu’elle pouvait bien lui dire.

    En tout cas, s’il était là et qu’il voulait parler, c’est sûrement qu’il s’ennuyait. Elle se demanda si elle devait lui demander pourquoi il avait quitté Elea tout de suite mais elle trouvait ça un peu abrupt et puis… il le lui dirait peut être de lui-même.

    S’installant un peu plus confortablement sur son accoudoir, elle ramena une jambe sous elle pour être plus en équilibre dans un mouvement de tissu ample. Depuis toujours, Myrielle préférait les robes longues alors même qu’elle était d’une impudeur choquante aux yeux de certains (Drago par exemple). Mais le froufrou du tissu sur ses jambes était une sensation qu’elle adorait… Passons, Damian ne voulait sûrement pas l’écouter parler chiffon.

    « Mais peut-être souhaites-tu que je commence ? » Dit-elle d’un ton taquin au russe avant de poursuivre. « Enfin, tu tombes pas trop mal, figure toi que j’ai du lourd pour toi. » Enfin, façon de parler. « Je cherche un donneur de sperme. » Lâcha-t-elle toujours avec ce sourire amusé, mi-figue, mi-raisin. Elle n’avait pas encore décidé si elle demanderait à Damian ou non. Au début, elle avait pensé que oui puis il y avait eut la rupture avec Elea et elle s’était dit que pour le moment ce serait déplacé et avait chassé l’idée pour se concentrer sur Drago. Il faut dire que le problème à la base avec Damian c’est qu’elle se doutait que Elea aurait plutôt été contre même en étant avec, alors après s’être fait quitter, Myrielle avait comme des doutes. Mais bon, elle pouvait toujours tâter le terrain puisqu’elle était bien placée pour savoir que Damian était nettement moins coincé que Drago et Alexander… Le côté Kostovak sûrement…


Rose Noire & Poignard
« La victime meurt face à un assassin. L'assassin, lui, meurt face au monde entier. » (⚡) Les Milles Symphonies de Dieu
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://site.voila.fr/yusuradreams/index.html

avatar
Ministère

Parchemins : 328
Âge : 32 ans [21 Décembre 1979]
Actuellement : Employé au Département des Jeux et Sports Magiques


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
Multi-compte de:

MessageSujet: Re: La braise rougeoie mais ne fait pas de flammes [PV]   Ven 13 Nov - 12:01

    La remarque que lui fit Myrielle était vraie. Que Damian ait une soudaine envie de discuter, c’était rare, pas forcément une première, mais en tout cas, ce n’était pas quelque chose qui arrivait aussi souvent que d’entendre Myrielle lui parler durant des heures. Mais voilà, il y avait des circonstances atténuantes, et Damian avait envie d’en parler. Dawn n’étant jamais à Londres, il avait choisit Myrielle, son amie la plus proche afin de soulager un peu le poids qu’il portait sur les épaules. Oh , bien évidemment, il dormait tranquillement, là n’était pas le problème, mais voilà, Dawn, Myrielle et Elea étaient liées comme des sœurs, il avait donc besoin de savoir ce que la blonde avait dit à ses deux amies.

    Si Dawn elle, s’était montrée passablement déçue de cette nouvelle, puisqu’elle voyait déjà Elea et Damian mariés, avec trois bambins gambadant autour d’eux, et une immense demeure… Ses rêves étaient donc partis en fumée, mais Damian avait tant bien que mal réussit à convaincre que sa soeur qu’il n’avait pas fait cela dans le but de détruire Elea, même s’il se doutait parfaitement que la blonde n’avait pas supporter cette rupture totalement inattendue. Myrielle par contre, serait peut-être plus dure à convaincre, mais de toute façon, il n’allait pas attaquer la chose de suite. Myrielle trouvait toujours des sujets de conversations, elle lui racontait ce qu’elle vivait, ce qu’elle faisait. Et il allait sans dire que l’ouverture de sa boutique allait donner lieu à une grande discussion… Ou du moins, à un grand récit de la part de la rousse.


    « Il m’arrive de le vouloir ma chère Myrielle, je suis un homme après tout… »

    Certes, il était un Sang-Pur des plus respectables, mais il n’en était pas moins un être humain, qui avait des besoins et qui souhaite les assouvir afin de faire la place pour de nouvelles volontés. Aussi, il avait maintenant envie de parler, ou d’entendre quelqu’un lui parler. Myrielle était une championne dans cette catégorie, c’est pourquoi il savait parfaitement qu’il n’y aurait pas de blancs immenses et gênant avec cette dernière, c’était pour cela qu’il l’avait choisie. Et aussi parce qu’il avait eu envie de la voir. Après tout, cela faisait un sacré bout de temps qu’ils ne s’étaient pas retrouvés ensembles à papoter…

    Ce fut bien évidemment la rousse qui commença à parler. De toute manière, s’était toujours comme cela. Elle parlait, Damian répondait, puis, quand il le voulait, c’était à lui de dévoiler un peu de sa part d’ombre. Mais la révélation qu’elle lui fit le scotcha presque sur place. Il ne laissa rien paraître cependant, se contentant de lever un regard perplexe sur son amie. Un donneur de sperme ? Que se passait-il avec Alexis, il avait un problème ? Damian était très occupé par son travail, et il ne savait pas comment se portait le couple Montgomery/Symphonie, mais jamais il n’aurait été imaginé que Myrielle cherche un donneur de sperme…


    « Y a-t-il un problème avec Alexis ? Tu m’en vois navré de l’apprendre… Qu’a-t-il, Myrielle ? »

    Alexis avait un an de plus que Damian et Myrielle, mais cela n’avait pas empêché le brun d’apprendre à le connaitre et à le compter dans son cercle d’amis. Aussi, s’il avait un problème, il souhaitait être au courant. Mais là, disons que cela le surprenait plus qu’autre chose…


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Commerce

Parchemins : 1268
Âge : 32 ans [17-07-1980]
Actuellement : Styliste/Tueuse à gage


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
Multi-compte de: Mymy

MessageSujet: Re: La braise rougeoie mais ne fait pas de flammes [PV]   Mar 1 Déc - 12:59

    Ok, d’accord, elle avait l’esprit mal placé, mais quand Damian lui parla du fait qu’il soit un homme (et bien qu’elle sache parfaitement que ce n’était pas ce qu’il sous-entendait) elle pensa à tout à fait autre chose et en rit intérieurement. Elle préférait garder ce genre de pensée pour elle. Ce n’était pas pudeur, juste par convenance. Si Damian avait encore été avec Elea, elle se le serait permise, mais là, non. Allez savoir pourquoi, elle aurait trouvé ça incorrect vis-à-vis de la blonde Perfect. Déjà qu’elle n’avait jamais été mise au courant du court flirt entre sa rousse amie et son petit ami d’alors… Myrielle avait culpabilisé durant des mois après cette histoire, mais il faut dire qu’elle n’avait appris le béguin d’Elea pour le jumeau Kostovak que bien après les faits. Et oui, sa vie était compliquée que voulez-vous…

    « Dans ce cas, parlons. » Finit-elle par dire, son petit sourire ne s’effaçant nullement de ses lèvres carmin.

    Elle annonça ensuite la mauvaise nouvelle. Et oui, bad news chez les Symphonie ! Il n’y pouvait y avoir rien de pire que ça pour la jolie rousse qui espérait ardemment être mère depuis qu’elle avait passé l’âge de la puberté. Damian se préoccupa aussitôt de l’état de santé d’Alexis ce que Myrielle trouva très gentil de sa part car les deux hommes se parlaient peu. Il faut dire que Alexis était presque aussi avare de mots que Damian…

    « Il a une maladie très rare qu’il aurait attrapé lors d’un séjour à l’étranger… ce n’est pas très clair. » Elle se leva et soupira tout en s’approchant du feu. « Ses jours ne sont pas en danger, mais nous ne pourront sans doute pas avoir d’enfants. » Elle regarda les braises dans l’âtre avec un rien de mélancolie. Elle avait froid tout à coup et à la mention de ce malheur, son sourire s’éteignit. Elle serra un peu plus son châle sur ses épaules. C’était un peu compliqué pour elle. Elle avait tellement rêvé ces enfants avec Alexis qu’elle pouvait presque voir leur image, mais ils n’existeront jamais ailleurs que dans son esprit.

    Se reprenant vivement, elle fit volte face pour de nouveau regarder Damian de ses yeux clairs. « Mais je ne m’avoue pas vaincu. Il y a bien des méthodes pour tout de même avoir des enfants ! » Elle avait d’ailleurs envisagé d’adopter mais ça ne correspondait pas à son idéal, c’est pour cette raison qu’elle songeait en premier lieu au don de sperme. Malheureusement, ses deux donneurs en tête de liste ne semblaient pas plus motivés que ça pour lui faire ce cadeau. Dommage, ils avaient de bons gènes, surtout Drago. Alexander était sang mêlé, c’était un problème, mais le côté maternel remontait à bien longtemps et il était en pleine santé. Elle ne l’avait jamais connu malade… enfin, par des microbes tout au moins.

    Toutefois, une question persistait… Pouvait-elle demander à Damian aussi ?


Rose Noire & Poignard
« La victime meurt face à un assassin. L'assassin, lui, meurt face au monde entier. » (⚡) Les Milles Symphonies de Dieu
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://site.voila.fr/yusuradreams/index.html

avatar
Ministère

Parchemins : 328
Âge : 32 ans [21 Décembre 1979]
Actuellement : Employé au Département des Jeux et Sports Magiques


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
Multi-compte de:

MessageSujet: Re: La braise rougeoie mais ne fait pas de flammes [PV]   Jeu 10 Déc - 12:27

    Que Myrielle soit assise aussi près de lui ne le dérangeait pas. C’était presque une habitude entre eux deux. Une proximité dangereuse, mais réclamée et nécessaire. Ils étaient proches, oui, peut-être trop proches, et jouaient parfois à un jeu bien dangereux, mais chacun savait que ce n’était qu’un jeu, rien d’autre. Damian n’allait pas sauter sur Myrielle, et vis-versa ! Donc en soit, leurs compagnons, même si maintenant Damian n’avait plus personne, n’avaient pas de soucis à se faire. Ils resteraient tous les deux biens sages, et ne tromperaient pas avec le premier venu la personne de leur cœur. Sinon ils seraient sans aucun doute déjà passés à l’action. Enfin bref.

    Cependant, savoir que le compagnon de sa chère Myrielle était malade attristait Damian. Certes Alexis parlait aussi peu que le français d’adoption, mais tout de même, cela ne les empêchaient pas de se côtoyer lorsqu’ils en avaient la possibilité. C’était rare, certes, mai pas inexistant. Et lorsque Myrielle lui avoua la vérité, toute la vérité, il ne put qu’être également désolé pour la jolie rousse. Myrielle avait toujours voulu avoir des enfants, et depuis le temps qu’elle se voyait mère une fois sortie de l’école de sorcellerie de Poudlard, cela avait du la refroidir un bon coup.


    « Myrielle, j’en suis désolé. Mais je ne doute pas sur ton courage, je suis sûr que tu as déjà trouvé des solutions annexes, n’est-ce pas ? Tu ne vas pas te laisser vaincre par une maladie… »

    Il n’insinuait pas qu’elle devait laisser tomber Alexis, ça non, c’était même impensable, après tout, on ne laisse pas une personne malade seule, surtout lorsqu’on sort avec depuis… Euh, combien de temps déjà ? Bref. Mais voilà, Myrielle et les enfants, ça ne faisait presque qu’un et Damian doutait fortement qu’elle laisse tomber. Chose qu’elle lui confirma tout de suite après. Et comme il s’y attendait, elle précisa le fait que d’autres moyens existaient. Elle allait sûrement essayer plusieurs choses. Lesquelles, Damian ne le savait pas, mais il doutait fortement qu’elle adopte. Elle avait toujours voulu porter elle-même ses progénitures, alors adopter serait une chose qu’elle ne pourrait sas doute pas faire, même si elle serait capable d’être la meilleure mère du monde.

    « As-tu déjà certaines solutions en tête ? Et pour Alexis, sa maladie est-elle si incurable que cela ? »

    Après tout, s’il l’avait attrapé lors d’un séjour à l’étranger, les médecins sorciers ou moldus pourraient peut-être trouver un remède… Ce n’était pas comme si les maladies étaient toute incurables. Certes, certaines ne pouvaient être guéries, mais là, il y avait peut-être une chance pour Alexis Montgomery… Si petit soit-elle, Myrielle ne laisserait sûrement pas Alexis se faire ronger par une de ces immondes bactéries et autres virus. Non, c’était impensable, tout simplement impossible que Myrielle ne le laisse dans cet état.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Commerce

Parchemins : 1268
Âge : 32 ans [17-07-1980]
Actuellement : Styliste/Tueuse à gage


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
Multi-compte de: Mymy

MessageSujet: Re: La braise rougeoie mais ne fait pas de flammes [PV]   Sam 16 Jan - 9:55

    Myrielle regarda son ami avec un air mutin sur son visage d'ange. La jolie rousse avait toujours été pleine de contradiction jusque dans son physique. Avec son visage doux et pâle, elle ressemblait à une jolie poupée de porcelaine mais ses cheveux de flammes - plus inquiétant encore lorsqu'elle les teignaient en rouge - et ses yeux bleus pâles contrariaient cette première impression. Elle n'avait rien d'un ange, elle était peut-être même plus démoniaque que la plupart des Serpentards de sa promotion. Elle était aussi une des seules à avoir du sang sur les mains... mais il l'avait fallu. Elle n'était pas femme à reculer devant les obstacles comme le lui soulignait Damian.

    "Effectivement, ce serait trop bête !" ajouta-t-elle à la suite de son ancien camarade en souriant tout en faisant tourner une mèche rousse autour de son index. Elle hésitait encore, réfléchissait... Ce qui l'inquiétait ce n'était pas tant Damian que sa soeur Dawn, toutefois, elle n'avait essuyé jusqu'à lors que des refus et elle voyait sa solution s'évaporer au loin sous ses yeux. L'impuissance, elle détestait ça... mais il n'était pas encore temps de déclarer forfait. Elle avait d'autres amis que Drago. "Ma solution pour le moment c'est de demander à mes proches un peu d'aide... tu as envie de m'aider n'est-ce pas Damian ?" dit-elle de sa voix la plus charmeuse tout en passant les doigts sur le col de son ami. c'était un jeu moins dangereux que l'on pourrait le croire. Damian connaissait excessivement bien Myrielle. Pour l'avoir consolé après sa rupture avec Isaac et pour avoir empêché la belle rousse de s'auto-détruire et en se flagellant, il savait à quel point toute cette provocation - pour aussi tentante qu'elle soit - n'était que de la poudre aux yeux.

    Elle en revint d'ailleurs à Alexis, fronçant légèrement ses sourcils clairs dans une expression un peu triste, mais aussi résignée. "Alexis va guérir mais sa stérilité est presque certaine. Bien entendu, il n'y aura que 70 à 80% de ses spermatozoïdes qui seront touchés mais c'est déjà trop, d'autant que moi en tant que femme je ne peux avoir des enfants que jusqu'à un certain âge... je n'aime pas jouer avec le hasard. Trouver un donneur est la meilleure solution mais pour ne pas contrarié la chance, je ne prendrais plus de contraception et si je dois avoir un enfant d'Alexis un jour, crois-moi, il sera mon petit miracle personnel."

    Soupirant, elle laissa enfin tranquille sa mèche de cheveux et se re-concentra sur son ami. Tout ceci était bien triste mais elle avait confiance en l'avenir, tous les hommes ne pouvaient pas être de gros prudes imbéciles comme Drago. Vraiment, il lui rendait bien mal tous les services qu'elle lui avait rendu. Passons... et occupons nous plutôt de Damian. "Mais comme je n'ai pas confiance dans le hasard, tu m'aiderais à régler mon problème ?" Petite relance pour éclaircir ce qu'elle avait dit un peu avant, oui, elle posait une question on ne peut plus sérieuse à son ami... Le truc c'est qu'elle n'avait pas demandé la permission à Dawn avant... Mais chaque chose en son temps après tout hein !

[list][*]


Rose Noire & Poignard
« La victime meurt face à un assassin. L'assassin, lui, meurt face au monde entier. » (⚡) Les Milles Symphonies de Dieu
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://site.voila.fr/yusuradreams/index.html

avatar
Ministère

Parchemins : 328
Âge : 32 ans [21 Décembre 1979]
Actuellement : Employé au Département des Jeux et Sports Magiques


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
Multi-compte de:

MessageSujet: Re: La braise rougeoie mais ne fait pas de flammes [PV]   Sam 23 Jan - 17:45

    Un jeu s’était depuis toujours accompli entre ces deux là. Un rapprochement dangereux, mais qu’aucun des deux ne craignaient. Ils vivaient ainsi, et s’en portaient très bien. Et aucune des deux vipères ne s’y laissaient prendre. Ils jouaient, simplement, sachant pertinemment que leurs vies ne seraient jamais conjuguées ensembles. Et peut-être que cela était bien mieux de toute manière ! Ils étaient amis, de très bons amis, rien de plus, rien de moins. Peut-être des confidents lorsque les situations le permettait, mais c’était tout. Damian avait œuvré en tant qu’ami, consolant à maintes reprises la flamboyante rousse, et en lui faisant la morale à un certain moment. Quand à elle, elle l’avait écouté parlé, lors de ses rares moments de besoin. Avare en paroles, certes, mais pas en amitié.

    « Il est certain qu’on doit laisser toutes les possibilités à la chance… »

    Après tout, si en plus d’avoir des problèmes de stérilité, on ajoutait à cela des contraceptions, Myrielle pouvait toujours rêver pour avoir un enfant d’Alexis… Non pas que Damian était pessimiste, mais bon… Si elle ne faisait pas un petit effort elle aussi, elle ne l’aura jamais son chérubin !

    « Et bien, n’est-ce pas là la définition même de notre relation ? Nous sommes amis, nous devons nous aider les uns les autres… Et si cela est de mon ressort pour toi, je t’aiderais, bien entendu… »

    En soit, Damian n’avait pas imaginé le fait que Myrielle puisse éventuellement lui demandé à lui d’être le donneur. Il pensait plutôt qu’elle voudrait qu’il l’aide à persuader un donneur qu’elle avait déjà en tête, comme Drago ou bien Alexander, les personnes dont elle était très proches, chacune pour des raisons bien différentes… Oui, Damian pouvait être très innocent et lent à la détente de temps à autre… Et puis rappelons que nous étions le soir et qu’il était tard ! Donc forcément, ceci entrainant cela, il ne pouvait pas forcément se dire « Mais tiens, c’est une proposition ! ». Et puis Myrielle savait que généralement, Dawn mettait son nez dans les affaires de son frère… Alors mieux valait concerter la brune avant (qu’elle ne fasse pas une crise car n’étant pas mise au courant !).

    « Exprime-toi, je t’en prie. Tu as toujours été plus douée que moi pour parler… »

    Et il disait là toute la vérité ! La preuve, elle avait commencé la discussion, et l’alimentait constamment. Damian se contentait de répondre quand cela était nécessaire et qu’il ne pouvait passer à côté. Mais bon, avec Myrielle, tout comme avec sa sœur jumelle (même si avec Myrielle cela était moins poussé), parler ne le dérangeait pas plus que cela. Sinon, les autres pouvaient toujours attendre ne serait-ce qu’une parole de sa part ! Certes, il était très poli et accordait un bonjour à quiconque le lui disait, il ne voulait pas non plus tâcher ses origines par une attitude des plus impolies, mais des fois, il s’en passerait bien… Après tout, certains pensaient que sa simple politesse engendrait forcément une longue discussion, comme Damian les détestait… Mais il avait assez de malice pour s’en échapper sans séquelle, il n’était pas une vipère pour rien !



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Commerce

Parchemins : 1268
Âge : 32 ans [17-07-1980]
Actuellement : Styliste/Tueuse à gage


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
Multi-compte de: Mymy

MessageSujet: Re: La braise rougeoie mais ne fait pas de flammes [PV]   Mer 17 Fév - 11:00

    Myrielle entortilla machinalement une mèche rousse autour de son doigt. Elle avait envie de se refaire sa couleur dernièrement. En réalité, elle l’avait arrêté parce que d’origine c’était son frère qui la forçait à se colorer les cheveux pour qu’elle ressemble moins à leur mère… mais maintenant que Nathan n’était plus vraiment dans le paysage, elle pouvait tout à fait envisager de se la refaire. Elle aimait vraiment le rouge, c’était une couleur profonde, intense, bref, parfaite pour elle, même si elle avait été l’une des Serpentards les plus connus de son époque avec la sœur de Damian et son ex-petite amie. On ne pouvait pas le nier, le jeune homme savait avoir de bonnes fréquentations, les Perfects n’étaient pas n’importe qui !

    « Disons que comme nous sommes très proches, j’ai pensé que tu pourrais te proposer comme donneur. » Elle venait de lâcher cette bombe l’air de rien, à la Myrielle si l’on peut dire. Elle n’était pas femme à se prendre beaucoup la tête, ni à user de pincettes. C’était sûrement encore moins le cas avec Damian, pas besoin de faire dans la dentelle avec lui, il venait de prouver qu’après tout, il comprenait mieux quand on lui balançait les choses cash.

    Maintenant, il ne restait plus qu’à attendre sa réaction. Serait-il surpris ? Peut-être, même si c’était une suite logique de la conversation. En tout cas, elle ne pouvait que souhaiter qu’il ne tournerait pas de l’œil comme Alexander ou se montrerait suprêmement ironique comme Drago. Elle avait déjà ces deux modèles là, maintenant elle voulait tester plus fiable. Bien entendu, il y avait la réaction de Dawn qui pouvait poser problème, elle ne serait peut-être pas d’accord avec cette évolution particulière des relations de chacun… car si Damian acceptait, cela ne ferait que compliquer ce qui l’était déjà, mais depuis quand cela faisait peur au petit groupe d’ex-Serpentard ?

    Après, il y avait Alexis, peut-être ne serait-il pas d’accord car contrairement à Alexander ou Drago, il y avait déjà eut une réelle attirance entre le brun et la belle rousse. Mais dans le fond, chaque chose en son temps, elle faisait son affaire de son fiancé, le plus important étant déjà de trouver un donneur. Elle pensait bien qu’il aurait préféré Drago (et elle aussi car cela aurait brisé la malédiction des Symphonies) mais puisque cela ne devait pas être, autant se faire une raison. Myrielle n’était pas de ceux qui se laissent abattre, elle le prouvait une fois de plus et pas pour la dernière fois.


Rose Noire & Poignard
« La victime meurt face à un assassin. L'assassin, lui, meurt face au monde entier. » (⚡) Les Milles Symphonies de Dieu
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://site.voila.fr/yusuradreams/index.html

avatar
Ministère

Parchemins : 328
Âge : 32 ans [21 Décembre 1979]
Actuellement : Employé au Département des Jeux et Sports Magiques


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
Multi-compte de:

MessageSujet: Re: La braise rougeoie mais ne fait pas de flammes [PV]   Mar 23 Fév - 23:39

    Damian était un homme plutôt réservé, qui parlait peu et qui réfléchissait beaucoup, voir énormément, et cela était parfois mauvais pour lui… A trop se prendre la tête, il lui arrivait parfois d’avoir des maux de tête conséquents, qui duraient très longtemps et qui l’insupportait ! Alors quand la jeune femme lui annonça ce qu’elle désirait et attendait de lui, il fut plutôt, non pas choqué, puisque la chose lui était rapidement passée par la tête, mais qu’il avait vite fait l’impasse sur ça, mais il était plutôt surpris. Certes, il avait des qualités qui plaisaient à la jeune femme, et cela il le savait (après tout, il y avait ce petit jeu entre eux basé sur des attirances l’un pour l’autre) mais de là à ce qu’elle lui demande d’être donneur… Non, décidément il ne s’y était pas attendu. Il se redressa dans son fauteuil, réfléchissant rapidement. Il ne pouvait cependant pas donner une réponse à son amie…

    « Et bien… C’est là une demande conséquente Myrielle… Je… Je suis désolé cependant, je ne peux t’offrir une réponse aussi rapidement… Il me faut réfléchir, je suis sûr que tu le comprends… »

    Damian était désolé de peut-être décevoir la jolie rousse, mais réfléchit comme il l’était, il ne pouvait pas agir sans savoir ce qui lui arriverait par la suite. Sait-on jamais que Myrielle lui demande une pension ! Bien entendu, il savait que cela était impossible. Après tout, Myrielle n’avait aucun problème d’argent, donc de ce côté-là, rien n’était à craindre, mais si l’enfant était porteur d’une quelconque maladie (sait-on jamais, cela arrive si vite) elle serait peut-être totalement en rogne contre le brun… Et il ne souhaitait pas la perdre pour une telle chose…

    « Myrielle, je vais te laisser. Je te recontacte assez rapidement pour te donner ma réponse… »

    Damian se devait de partir. Il se devait de réfléchir seul avec lui-même et sa conscience à tout cela. Et il ne voulait pas précipiter la chose. Aussi était-il réellement important pour lui de réfléchir à cette demande plus que surprenante. Mais pour l’instant il devait partir. Alors il ne se fit pas prier, et commença à prendre congés de sa tendre amie.


    « Passe une bonne nuit mon amie… »


    Damian s’était levé de son fauteuil, et alors qu’il s’était retrouvé dans le hall d’une démarche lente il enfila son manteau et chaussa de nouveau ses chaussures. Il déposa deux bises sur les joues de son amie rousse, puis ouvrit la porte. Un petit sourire, et il disparut quand la porte se referma sur lui. Puis il transplana dans son loft de Londres, accrocha son manteau au porte-manteau derrière la porte et s’affala sur le canapé blanc qui faisait face à la télévision. Ce que lui demandait Myrielle était quelque chose de considérable. Elle voulait qu’il soit un donneur… Qu’il soit un père sans l’être… C’était quelque chose qu’il ne pouvait décider sur un coup de tête… Non pas pour lui, mais pour son amie. Elle désirait tellement un enfant que lui dire oui sans réfléchir pour se rétracter après était quelque chose d’horrible. Il lui fallait réfléchir… Et en parler à Dawn également…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La braise rougeoie mais ne fait pas de flammes [PV]   

Revenir en haut Aller en bas
 
La braise rougeoie mais ne fait pas de flammes [PV]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La braise rougeoie mais ne fait pas de flammes [PV]
» Chaine qui circule mais qui fait rire
» [Taverne] Mais que fait-il là ? [PV : Gabarel] [Terminé]
» N O S T R E S S girl ~ [PV Ahn Lee Hope]
» Narnak, Narny, Kanounet pour les intimes (oui ça ressemble à "Kana", mais en fait non).

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
HP-Hogwarts :: Archives :: Archives :: Les vieux grimoires :: Les années précédentes :: Sujets clos année 9-
Sauter vers: