Please ensure Javascript is enabled for purposes of website accessibility


AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  



-50%
Le deal à ne pas rater :
-50% Nike React Live – Chaussure pour Homme
57.47 € 114.99 €
Voir le deal

Partagez
 

 We are friends, aren't we ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Hermione Weasley
Hermione Weasley
Ministre de la Magie

Parchemins : 2494
Âge : 36 ans ;; 19.09.1979
Actuellement : Ministre de la Magie


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
SORTS & ARCANES:
GALLIONS EVENT: 16
FACECLAIM: Emma Watson


We are friends, aren't we ? Empty
Ξ Sujet: We are friends, aren't we ?   We are friends, aren't we ? EmptyMar 24 Aoû 2010 - 23:58


We are friends, aren't we ? Iconemmawatsonm3 We are friends, aren't we ? Harry03
[ PV Harry Potter ]

Travailler au Ministère de la Magie n’était en soit pas une chose reposante. Du moins, pas quand on s’appelait Hermione Granger, et qu’on se battait avec fureur et rage contre l’oppression de pauvres créatures sans défenses qui étaient tout simplement réduites à l’esclavage par les sorciers. Il fallait se souvenir qu’Hermione était une Née-Moldue, qu’elle avait toujours été à la façon moldue, et qu’elle avait donc toujours eut du mal avec les traditions et coutumes sorcières… Enfin surtout pour les Elfes de Maison, c’était d’ailleurs pour cela qu’elle avait créé la maintenant célèbre Société d'Aide à la Libération des Elfes, enfin, célèbre grâce à son travail au département de contrôle et de régulation des créatures magiques, pas à Poudlard, non certainement pas… Mais au moins elle s’investissait avec passion dans ce qu’elle aimait, et c’était pour cela que ça marchait. Même si Scrimgeour en prenait pour son grade –parce qu’elle ne l’aimait pas, mais alors pas du tout !- dès qu’elle parlait !

Enfin bref. Sa vie avait semblée presque idyllique quand Voldemort avait été anéanti, mais maintenant… Cela prenait une tournure différente. Oh, bien entendu, elle était toujours amoureuse de Ronald, il n’y avait pas de changement de ce côté-là, mais ce dernier était… Absent. Jamais là, ou alors des courts laps de temps, autant dire que l’ancienne Gryffondor se sentait totalement délaissée. Ce qui était positif là-dedans, c’était le fait que Ron ne travaille pas au Ministère de la Magie. Il avait décidé de remplacer Fred à la boutique des jumeaux Weasley, ce qui permettait à la brune de ne pas le voir tous les jours sans rien pouvoir faire. Oh, elle n’en n’avait parlé à personne pour le moment, et se gardait bien d’en parler à Krum, qui malgré la distance lui envoyait toujours des lettres, auxquelles elle répondait d’ailleurs de moins en moins.

Enfin bref. Ce jour là, elle n’attendait pas spécialement de nouvelles de Ron. Des fois, Ginny lui en donnait, ou même monsieur Weasley, mais elle faisait peu à peu l’indifférente. Si Ronald n’était pas capable de lui prouver qu’il l’aimait, elle n'allait pas non plus lui courir après cent sept ans, quand bien même elle était folle de lui et cela depuis bien longtemps ! Et même si ça lui brisait le cœur de penser cela (et tout le monde sait que Ron ne le lui a pas brisé qu’une fois, tout le monde se souviendra de l’épisode Lavande Brown…) il fallait quand même qu’elle se mette en tête que Ron n’était peut-être pas celui qu’il lui fallait (même si JKR le dit !) et qu’elle devrait peut-être penser à trouver quelqu’un d’autre… Et même si elle n’aimait pas vraiment parler des sentiments qu’elle éprouvait, il fallait bien avouer que de ce côté-ci, Harry était une vraie tombe. Elle avait d’ailleurs pleuré chez lui quand Ron était sortit avec Lavande, et il l’avait consolée et conseillée du mieux qu’il le pouvait. Alors c’était décidé, elle devait sonder Harry avant tout.

Il fallait donc qu’elle trouve Harry. Et ce n’était pas une chose bien compliquée puisqu’il travaillait lui aussi au Ministère de la Magie, mais en tant qu’Auror. Et puis de toute façon, elle devait le voir pour le repas du midi, puisqu’ils déjeunaient presque toujours ensemble. Une façon de perpétuer les traditions de Poudlard et de manger entre Gryffondor, bien qu’ils acceptaient à leurs tables toutes personnes venant d’une autre maison ! Quand elle le reconnut dans la file d’attente, Hermione se fraya un chemin jusqu’à lui.


« Salut Harry ! Tu vas bien aujourd’hui ?! »


Son sourire était radieux (et on remerciait Malefoy de lui avoir permis de raccourcir magiquement ses dents !) ne laissait nullement paraitre sa détresse. Elle n’allait pas commencer alors qu’ils n’avaient même pas choisis ce qu’ils désiraient manger ! Non, elle savait attendre ! Vu comment elle avait attendu Ronald Weasley, oui, elle savait attendre ! Une fois le repas choisit, les deux amis s’assirent à la même table que d’habitude, et commencèrent le repas, parlant un peu de la journée qui venait de commencer.




We'll have the days we break, and we'll have the scars to prove it, we'll have the bonds that we save, but we'll have the heart not to lose it. There's so many wars we fought, there's so many things we're not, but with what we have, I promise you that we're marching on.
Revenir en haut Aller en bas
https://themorningrose.tumblr.com/

Invité
Anonymous




We are friends, aren't we ? Empty
Ξ Sujet: Re: We are friends, aren't we ?   We are friends, aren't we ? EmptyJeu 26 Aoû 2010 - 15:13

    Les repas aux ministères de la magie étaient vraiment des plus délicieux meilleurs que ce qu'Harry pouvait manger chez lui. Ah ah, oui il a un chez lui. Ayant complètement abandonné le 12 Square Grimmaud (trop de mauvais esprit à l'intérieur) et ne voulant pas vraiment encombré les Weasley (bien que Mrs.Weasley insistait pour qu'il fasse définitivement parti de la famille en habitant avec eux), Harry avait réussi à avoir grâce à Kingsley le nouveau ministre, un appartement de fonction. Bon, contrairement à ce que c'était chez les moldus, l'appartement ne se trouvait pas forcément près du Ministère de la magie puisqu'avec la magie on pouvait transplaner mais c'était vraiment bien situé à Londres et avec sa fortune, Harry pouvait payer facilement.

    Enfin, malgré Kreattur qui s'occupait de son nouveau logement, Harry préférait manger à la cantine de l'établissement magique en plus ça lui permettait de passer du temps avec Hermione qui devait se sentir plutôt seule de son côté. Lui encore ça allait, chez les Aurors il y avait quelques têtes connues. Elle par contre, au département de la justice magique, ça devait être moins drôle. Enfin elle pouvait toujours vendre des badges de la S.A.L.E.

    Il regarda le menu proposé aujourd'hui tout en guettant l'arrivée d'Hermione. Du roti, de la salade, et des patisseries. Un repas de roi, c'était fantastique il allait se régaler. C'était sans doute moins bien que Poudlard car restreint, mais tout aussi bon. A vrai dire, les elfes de maisons excellait vraiment au même niveau en ce qui concernait la cuisine. La compagnie des autres travailleurs ne l'intéressait pas vraiment puisqu'il venait toujours lui poser des questions sur " ce soir là ", le soir où il avait vaincu "Vous savez qui" ce qu'il étonnait toujours c'est qu'après trois ans, personne n'arrivait encore à prononcer son nom pensant qu'ils auraient le droit à un retour bis.

    C'est vrai qu'après la première fausse mort de Voldemort, on pouvait quand même s'attendre à tout, mais pas autant que ça quand même. Enfin, Hermione arriva quelques minutes après qu'Harry se fut installé et elle ouvrit la conversation. Elle le rejoignit dans la fil d'attente pour aller se servir faisant légèrement râler quelques personnes et ils partirent à la recherche d'une table avant de s'assoir.

    " Très bien, longue matinée en conséquence quand on croit que le travail d'un auror n'est que dans l'action. Peut être quand Voldemort était là, ça devait vraiment bouger mais là il faut aussi s'occuper de la paperasse. Enfin, qu'as tu donc fais ce matin? "

    Oui, bon, il n'en était pas à regretté la mort du mage noir et puis son travail lui convenait très bien, il ne s'était pas vu faire autre chose lui qui avait été appelé l'élu en tout cas, il piqua sa fourchette dans la salade avant d'en manger une feuille accompagnée d'une tomate. Il prendrait bien un jus de citrouille avec ça tiens!
Revenir en haut Aller en bas

Hermione Weasley
Hermione Weasley
Ministre de la Magie

Parchemins : 2494
Âge : 36 ans ;; 19.09.1979
Actuellement : Ministre de la Magie


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
SORTS & ARCANES:
GALLIONS EVENT: 16
FACECLAIM: Emma Watson


We are friends, aren't we ? Empty
Ξ Sujet: Re: We are friends, aren't we ?   We are friends, aren't we ? EmptyVen 27 Aoû 2010 - 0:47


Coupant minutieusement son rôti, Hermione se remémora « le bon vieux temps » lorsqu’ils étaient à Poudlard, Harry, Ronald et elle… Tous les trois attablés à la table des Rouge et Or, savourant leur repas, ou pour Ron, se goinfrant comme un troll… Mais bon. Cela lui manquait. Cela faisait un nombre incalculable de temps qu’ils n’avaient pas mangé tous les trois. Bien entendu, ils auraient eut des sujets de conversations, comme leurs années à l’école n’avaient pas été sans péripéties, mais bon… Ils s’en étaient toujours bien sortis, même si ils avaient frôlés la mort des dizaines de fois…

« Oh, ca va, quelques cas d’elfes de Maisons maltraités, encore… Pourtant ce n’est pas faute de faire connaître la S.A.L.E tu sais... Il y a de plus en plus d’adhérents… »

Elle hocha vigoureusement la tête, signe positif que la S.A.L.E n’était pas qu’une petite cause passagère. Oh non, loin de là ! Elle se battait pour la S.A.L.E depuis mille neuf cent quatre ving quatorze, et elle n’était pas prête de s’arrêter ! Madame Weasley avait même adhéré à l’association, tout simplement par solidarité, mais Hermione était convaincue qu’elle comprenait que ces pauvres Elfes de Maisons ne pouvaient pas être ainsi tenu en esclavage ! Les Malefoy refusaient toujours en tout cas… Mais Hermione ne les relançaient pas, mais tout évènement concernant la S.A.L.E recevait des critiques de la part de ces derniers, et Harmione était bien contente que Lucius Malefoy n’ait plus aucune influence sur le département dans lequel elle travaillait.

« Franchement, Harry, je ne comprends pas comment on peut traiter ainsi de si adorables créatures ! Tiens, d’ailleurs, j’ai reçu une lettre de McGonagall, comme chaque trimestre, et elle m’assure que les Elfes de maisons de Poudlard sont toujours aussi correctement traités… Et elle m’invite à passer si je veux vérifier... Tu crois que je devrais leur amener des vêtements ? »

Hermione osa un regard vers Harry. Lorsqu’elle était à Poudlard, elle avait eut tendance à laisser un peu partout dans la salle commune des vêtements qu’elle avait tricotés elle-même, et elle ne les avait jamais retrouvés… Comme quoi ils les prenaient sans aucun doute ! Cependant, Harry avait peut-être une meilleure idée… Car McGonagall leur en fournissait peut-être désormais… Ou alors, d’autres élèves avaient pris sa relève… Tiens, il faudrait qu’elle le demande à la directrice quand elle irait au château ! Sortant un calepin et un stylo de son sac, elle écrivit l’idée qui venait de lui passer par la tête avant de continuer à manger. Il n’y avait pas à dire, les elfes d Ministère étaient des chefs… Et là, elle pouvait s’assurer dès qu’elle le voulait qu’ils étaient bien traités…

« Au fait, tant qu’on y est… Tu voudras peut-être des nouvelles de Kreattur ? Vu qu’il travaille là-bas maintenant…»

Bon, d’accord, Hermione rêvait peut-être un peu, elle savait qu’Harry n’appréciait pas Kreattur et que celui-ci le lui rendait bien, et qu’il l’avait envoyé travailler à Poudlard pour ne plus l’avoir dans les pattes, mais quand même… Un peu d’inquiétude ne faisait jamais de mal ! De toute manière, Hermione irait dire à Kreattur qu’Harry s’inquiète pour lui, et cela, que l’élu soit d’accord ou non ! De toute manière, elle ne lui avait rien promis… Enfin, pas pour le moment, mais elle ne comptait pas promettre grand-chose… Surtout si c’était une chose qu’elle ne pourrait vraiment respecter et tout le monde sait qu’elle refusait de faire du mal aux créatures magiques ! Et au moins, tant qu’elle parlait de cela, elle ne parlait pas de Ron !



We'll have the days we break, and we'll have the scars to prove it, we'll have the bonds that we save, but we'll have the heart not to lose it. There's so many wars we fought, there's so many things we're not, but with what we have, I promise you that we're marching on.
Revenir en haut Aller en bas
https://themorningrose.tumblr.com/

Invité
Anonymous




We are friends, aren't we ? Empty
Ξ Sujet: Re: We are friends, aren't we ?   We are friends, aren't we ? EmptySam 6 Nov 2010 - 16:12

Il est vrai qu'en ayant raté une année scolaire dans leur petite vie, leur passage à Poudlard fut quelque peu écourté. Bien évidemment, les examens ne manquaient pas forcément à Harry, mais le quidditch par exemple ou encore les balades dans l'immensité du chateau un peu voir beaucoup. C'est là bas qu'il avait quand même commencé à vraiment vivre et cela lui manquait quelque peu. Oui, une nouvelle vie qui s'arrêtait lorsqu'il rentrait l'été chez les Dursley. Ces derniers justement, il n'avait jamais été les revoir. Après la mort de Voldemort, ils étaient bien sur rentrés chez eux à ce qu'en disait Kingsley. Pour expliquer leur départ soudain à leurs voisins ils avaient sans doute dû prétexter un voyage à l'étranger pour que Dudley maitrise une autre langue histoire de ne pas perdre la face. Déjà que leur jardin avait du ressembler à la forêt interdite.

« Ah ben c'est bien s'il y en a plus! »

Il mordilla dans un petit morceau de rôti après avoir posé sa question à sa frangine de cœur. En même temps avoir plus de personnes à la S.A.L.E hors de Poudlard n'était pas vraiment compliqué puisque la réputation dans le château de l'association d'Hermione n'était pas bien grande. Avec les évènements récents, elle avait acquise une certaine notoriété qui avait sans doute pu faire mieux croire aux gens en la bonne foi de cette idée qu'est de rendre les conditions de vie des Elfes de Maison meilleures. Malheureusement, il eu la très mauvaise idée de parler de la S.A.L.E du coup, il est assez difficile d'arrêter une Hermione qui parle de la S.A.L.E. Donc, il fallait écouter cette Hermione.

« Oh oui, tu devrais, ça leur fera surement très plaisir. »

Franchement, il ne se voyait pas vraiment lui dire que le seul qui mettait les vêtements était Dobby. Mais au moins, si elle en ramenait, ce serait un bon hommage au petit elfe de maison. Après, pas vraiment sur qu'il aimerait l'accompagner cela lui rappellerait quelques mauvais moments comme l'enterrement de Dobby et puis il risquerait vite d'être entouré des élèves principalement de ceux qui ne l'avaient jamais vu en réalité. Parfois il avait vraiment du mal avec la célébrité.

« Kreattur passe de temps à autre tu sais...Ou plutôt je le fais passé. A vrai dire je n'ai jamais vraiment appris à cuisiner à part pour faire les petits déjeuner... alors son aide est vraiment la bienvenue. Donc voilà... »

Ses joues devinrent légèrement rosées pour cause, il avait un peu honte d'avouer ne pas savoir se faire lui même un truc bien consistant. Parfois la tante Petunia lui laissait user des ustensiles de cuisine pour qu'il puisse se nourrir mais la plupart du temps ça finissait cramer et elle s'en moquait bien, il finissait par faire la vaisselle lui même. Ses joues continuèrent aussi à rosir parce qu'il avait toujours montrer un air désagréable envers Kreattur mais il faut dire que l'elfe s'était vachement adoucis depuis le temps et du coup il devenait aussi agréable que Dobby. Ce dernier qui revenait aussi voir Harry.

« Tu pourrais peut être m'apprendre à cuisiner non? »

Il avait glisser ça entre deux raclements de fourchette sur l'assiette, aussi doucement que possible. Une nouvelle fois, à son âge, ne pas savoir cuisiner n'était pas terrible du coup ce serait quand même bien d'apprendre mais voilà, c'était pas quelque chose de facile à demander non plus.
Revenir en haut Aller en bas

Hermione Weasley
Hermione Weasley
Ministre de la Magie

Parchemins : 2494
Âge : 36 ans ;; 19.09.1979
Actuellement : Ministre de la Magie


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
SORTS & ARCANES:
GALLIONS EVENT: 16
FACECLAIM: Emma Watson


We are friends, aren't we ? Empty
Ξ Sujet: Re: We are friends, aren't we ?   We are friends, aren't we ? EmptySam 6 Nov 2010 - 17:56


La S.A.L.E était la plus grande fierté d’Hermione. Une fois qu’elle était lancée sur le sujet, on pouvait difficilement l’arrêter. Mais bon, elle savait voir quand les gens en avaient assez (ce qui arrivait parfois très vite, hélas) et savait quand s’arrêter, parfois. Mais là, elle était avec Harry, il faisait partie de la S.A.L.E (un peu par obligation, certes…) donc il se devait d’être au courant des dernières informations ! Quant à son passage à Poudlard, et le fait qu’elle ramène ou non des vêtements… Et bien oui, elle se demandait si elle devait le faire. Dobby était décédé en héros, mais elle était persuadée que grâce à lui, les Elfes de Maison se réveilleraient un peu. Aussi, elle hocha la tête en signe d’approbation quand Harry lui assura qu’ils seraient ravis d’avoir des vêtements… Et si elle leurs tricotaient des chaussettes et des écharpes ?!

La chose à laquelle elle s’attendait le moins cependant, ce fut qu’Harry fasse appeler à Kreattur de temps à autre… Elle ne le savait pas, et était plutôt surprise de l’apprendre, car elle savait qu le courant passait mal entre l’Elfe de Maison et son maître… Mais le fait qu’Harry ne lui demande de l’aide faisait peut-être changer les choses…


« Oh, vraiment ? J’espère que tu le traites correctement Harry, et que tu le paye… Tu sais, ça m’attristerait de devoir inspecter ton comportement en présence de Kreattur… »

Hermione avait un regard sérieux, prouvant qu’elle ne plaisantait pas. Harry avait beau être son meilleur ami, être comme un frère pour elle, s’il se comportait mal avec Kreattur, elle devrait s’en mêler. Bien sûr, elle savait parfaitement que Kreattur n’était pas vraiment amical, elle en avait eut la preuve des dizaines de fois au quartier général de l’Ordre du Phénix, ou même la fois où il les avait trahis… Mais il restait une créature dotée d’une intelligence hors norme et de pouvoirs magiques. Il méritait donc d’être traité comme n’importe quel être humain… Et même si Ronald trouvait toujours cela un peu idiot, Hermione elle campait sur ses positions, et arrivait peu à peu à faire changer d’avis les gens qui l’entouraient…

« Bien sûr, je peux… Tu préfères à la façon sorcière ou moldue ?! Dans les deux cas, c’est plutôt facile, même s’il est vrai que la façon sorcière enlève bien des difficultés ! Mais de l’huile de coude n’a jamais fait de mal à personne non ? Oh, tiens, il faudra qu’on se fasse un dîner une fois, tous les quatre… Ron, Ginny, toi et moi… Et tu pourrais faire la cuisine… Ne t’en fais pas, je t’aiderais ! »

Et ils s’amuseraient comme des petits fous ! Ou du moins, Hermione pensait que c’était une bonne idée. S’ils se retrouvaient tous les quatre, autour d’un bon repas, préparé avec amour, ça resserrerait encore un peu plus leurs liens… Même si Harry et Ginny étaient en soit les meilleurs amis d’Hermione, elle trouvait ça sympa, de faire des trucs entre amis… Et bon, entre couples aussi, puisqu’Harry sortait avec Ginny et Hermione avec le frère de cette dernière… Cela lui permettrait aussi de le voir un peu plus que les rares fois où il daignait pointer le bout de son nez au Ministère (pas souvent donc…). Avec un sourire, la brune avala une nouvelle bouchée de son repas de midi. Elle était contente que son ami ne l’ai pas abandonné, et elle savait qu’il n’était de toute façon pas comme ça. Et elle était aussi fière de pouvoir l’aider. Ils avaient toujours été là l’un pour l’autre, lors des différentes épreuves qu’ils avaient du surmonter, alors bon, s’il lui faisait assez confiance pour lui avouer un secret que lui devait penser inavouable… Elle était heureuse.



We'll have the days we break, and we'll have the scars to prove it, we'll have the bonds that we save, but we'll have the heart not to lose it. There's so many wars we fought, there's so many things we're not, but with what we have, I promise you that we're marching on.
Revenir en haut Aller en bas
https://themorningrose.tumblr.com/

Invité
Anonymous




We are friends, aren't we ? Empty
Ξ Sujet: Re: We are friends, aren't we ?   We are friends, aren't we ? EmptyJeu 18 Nov 2010 - 11:53

Inspecter le comportement d'Harry auprès de Kreattur n'était pas nécessaire, le jeune homme le traitait plutôt bien. Lorsqu'il l'appelait, le petit d'elfe de maison ravie de servir un homme qui lui avait permis de garder un grand souvenir de son premier maitre, mais aussi de le venger, n'attendait pas, il lui préparait de multiples plats. Harry quant à lui le faisait manger en même temps à table. De toute façon manger seul n'était pas vraiment des plus agréable et bien que l'elfe de maison n'apprécie pas totalement la chose, il accepte toujours.

" Je le traite très bien, quant à le payer c'est plutôt compliqué quand il ne veut pas. J'arrive cependant à toujours lui refourguer de l'argent sous forme de bien qu'il puisse décorer sa chambre à Poudlard. J'espère au moins qu'il garde ce que je lui donne ou alors qu'il en fait profiter les autres Elfes de maisons. En même temps changer comme ça une mentalité à laquelle ils sont habitués c'est dur non? "

En voyant le regard d'Hermione, Harry comprenait qu'ils étaient presque entrés dans un débat. La jeune fille avait toujours l'art et la manière de transformer toutes les discussions en quelque chose de préoccupant vraiment préoccupant. En ce qui concernait la musique, la demoiselle avait été tout de suite enthousiaste à l'idée de faire partager son savoir culinaire. Il faut dire que c'était toujours comme ça, mais cette fois ça allait être pour autre chose que l'école.

" Entre nous je préfère la manière moldus. Les Sorts et enchantement ne sont pas ma tasse de thé. Cependant tu pourras toujours me montrer deux trois sortilèges au cas où un soir j'arrive chez moi fatigué. "

Il esquissa un sourire à l'idée de le voir comme la tante Petunia lorsqu'il vivait chez les Dursley, à couper ses légumes en regard le journal de la journée à la télévision. Après quant à penser à un repas avec Ron et Ginny c'était plutôt délicat. Il n'avait pas vraiment envie de se ridiculiser devant un Ron qui n'hésiterait pas à se foutre d elui et devant sa petite amie qui lui ferait peut être des compliments mais n'en penserait pas moins. Peut être qu'il devrait demander aussi conseil à Mrs.Weasley si il voulait cuisiner pour Ginny, elle pourrait lui dire quels sont ses gouts.

" Bon eh bien on n'a qu'à commencer dès que tu peux. On fera ça chez moi vu qu'il n'y a personne. "

Il regarda l'heure qu'il était sur sa montre. Sa pause déjeuner allait bientôt être terminé, il se dépêcha de finir son assiette pour ensuite s'attaquer au dessert. Il allait après devoir retourner à ses dossiers, la journée allait être longue. Mais non, il ne regrettait pas Voldemort, loin de là.
Revenir en haut Aller en bas

Hermione Weasley
Hermione Weasley
Ministre de la Magie

Parchemins : 2494
Âge : 36 ans ;; 19.09.1979
Actuellement : Ministre de la Magie


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
SORTS & ARCANES:
GALLIONS EVENT: 16
FACECLAIM: Emma Watson


We are friends, aren't we ? Empty
Ξ Sujet: Re: We are friends, aren't we ?   We are friends, aren't we ? EmptyJeu 18 Nov 2010 - 19:24


Hermione savait qu’Harry ne serait pas assez fou pour maltraiter Kreatur, car il y avait la menace Hermione derrière, mais bon, elle savait que l’Elfe de maison n’était pas des plus faciles à vivre non plus… Donc forcément, il pouvait peut-être y avoir quelques altercations, mais au final, Harry devait sûrement être très attentif au besoin de son Elfe de maison, que celui le veuille ou non !

« Oui, je comprends… Je suis fière de toi Harry, tu ne le laisse pas s’en tirer sans rien, c’est très bien ! Il faut qu’ils se mettent en tête qu’on ne veut que les aider à avoir une meilleure condition de vie ! »

Et Dumbledore savait que Kreatur n’était pas le genre d’Elfe de maison à se laisser changer très rapidement… Si Dobby avait parfaitement compris que le changement était bon pour eux, et bien… Même si Hermione continuait à se battre pour leur faire comprendre, elle savait qu’elle avait encore un long chemin à faire… Enfin bref. Quant à parler cuisine et à apprendre à Harry à faire la cuisine, et bien Hermione trouvait l’idée plaisante. Après tout, Harry lui avait appris plein de choses quand il avait le professeur de l’Armée de Dumbledore, alors maintenant, si elle pouvait être son professeur de cuisine…

« Ce n’est pas très compliqué de toute manière… Les sortilèges sont surtout là pour tout ce qui est vaisselle ou épluchage… Mais ce n’est pas très difficile. »

Après tout, même les travaux manuels comme la vaisselle ou l’épluchage de légumes pouvaient être un peu trop prenant… Alors quand on connaissait un bon sortilège pour les faire vite fait, pourquoi s’en priver ?! Mais bon, il était vrai qu’Hermione préférait largement faire la cuisine à la façon moldue, qui était quand même la façon qu’elle connaissait depuis sa plus tendre enfance, qu’avec la méthode sorcière… Même si Mme Weasley lui donnait de nombreuses astuces pour qu’elle puisse faire à manger plus rapidement grâce à sa baguette magique ! Elle lui avait par exemple apprit à ensorceler son four de façon à ce que la viande qui cuisait à l’intérieur ne brûle pas si jamais on l’oubliait… Le four s’éteignait tout seul, et la viande ne risquait donc pas de bruler et d’enfumer toute la cuisine…

« Oh tu sais, Ronald n’est pas souvent avec moi… Il est plus souvent dans son propre appartement… En fait… Je ne le vois pas beaucoup ces derniers temps… »

La voix d’Hermione se brisa un peu sur la fin de ses paroles. Ca lui faisait mal que Ronald se comporte ainsi, sans savoir pourquoi. Mais elle ne pouvait pas non plus en parler à tout bout de champs, ni à tout le monde… Elle avait dit cela à Harry, parce qu’elle espérait qu’il était au courant de quelque chose… Après, d’ici à ce qu’il accepte de lui dire quoi que se soit (si jamais il savait la moindre petite chose, ce qui n’était pas évident, bien sûr) Hermione pouvait peut-être rêver… Mais elle avait tellement envie de comprendre pourquoi son petit ami se comportait ainsi… Et puis elle savait également que son meilleur ami ne dirait rien, qu’il ne se mêlerait pas de ce qui ne le regardait pas, ou du moins, pas plus que cela…



We'll have the days we break, and we'll have the scars to prove it, we'll have the bonds that we save, but we'll have the heart not to lose it. There's so many wars we fought, there's so many things we're not, but with what we have, I promise you that we're marching on.
Revenir en haut Aller en bas
https://themorningrose.tumblr.com/

Invité
Anonymous




We are friends, aren't we ? Empty
Ξ Sujet: Re: We are friends, aren't we ?   We are friends, aren't we ? EmptyDim 28 Nov 2010 - 21:25

Voilà plusieurs années maintenant qu'Harry connaissait Hermione et on pouvait le dire, il avait appris à la connaitre. Du coup, il est clair que ce qu'il lui disait, il y faisait bien attention. Rien ne devait la vexer sinon il pouvait finir avec un discours pas possible qui l'ennuierait plus qu'autre chose. Cependant, que serait Hermione sans discours? Surement pas Hermione justement.

" Voilà tu as tout à fait raison, c'est ce que je cherche à lui inculquer. C'est plus facile depuis qu'il est devenu agréable. "

Il esquissa un sourire et se mit à racler son assiette histoire ne rien laisser de ce qu'il avait prit à manger. Les repas ne valaient certes pas ceux de Poudlard mais leur gout était toujours un délice. Des elfes de maison devaient aussi travailler au Ministère de la magie. Harry espérait pour le ministère qui les traitait bien sinon ils risquaient d'avoir Hermione sur le dos et ça n'est pas toujours des plus agréables une Hermione sur le dos. Il écoutait en tout cas attentivement les paroles d'Hermione concernant les sortilèges pour la cuisine. Le problème c'est qu'autant il avait réussi avec une grande perfection à manier les sorts qui lui permettaient de se battre, autant ceux qu'on trouvait en cours d'enchantements et sortilèges s'avéraient difficile à maitriser.

" Eh bien tu m'apprendras ça le jour venu. "

Le dessert arriva à sa bouche en même temps que le sujet Ronald Weasley à celle d'Hermione. Il est vrai qu'avec Ron on avait plutôt l'impression qu'il baignait en pleine crise d'adolescence. Le garçon qui veut sa liberté et donc qui évite sa petite amie pour se sentir un peu plus libre. Il en avait fait part à Harry et lui avait fait promettre de ne rien dire à Hermione. En fait l'arrivée du sujet à table raidit un peu Harry qui profita de l'heure pour s'éclipser soudainement.

" Bon eh bien Hermione je suis désolé mais il va falloir que j'y aille j'ai encore du travail. Allez, bon courage et je t'enverrai un courrier pour te dire quand tu pourras m'apprendre à cuisiner d'accord? "

Il lui fit la bise en riant nerveusement avant de s'en aller . On pouvait tout simplement le dire, il était sauver par le gong. L'heure du travail sonnait c'était tant mieux pour lui. Ron devrait vraiment le rembourser pour la couverture qu'il lui offrait.


Fini pour Harry =)
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé





We are friends, aren't we ? Empty
Ξ Sujet: Re: We are friends, aren't we ?   We are friends, aren't we ? Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
We are friends, aren't we ?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» That's what friends are for [pv]
» You and I are more than friends [PV]
» [THEME - PV] Become friends again ?
» PV • when you're rivals, you can never be friends.
» [TERMINE] . breakfast between friends

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
HP-Hogwarts :: Archives :: Archives :: Les vieux grimoires :: Les années précédentes :: Sujets clos année 11-
Sauter vers: