Please ensure Javascript is enabled for purposes of website accessibility


AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  




Le Deal du moment : -45%
PARISOT ZOLA Lit combiné 90×200 cm
Voir le deal
174.99 €

Partagez
 

 Deux parents célibataires au parc [PV]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Charisma Kostovak
Charisma Kostovak
Ministère

Parchemins : 735
Âge : 30 ans {27.05.1986}
Actuellement : Auror


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
SORTS & ARCANES:
GALLIONS EVENT: 7
FACECLAIM: Barbara Palvin


Deux parents célibataires au parc [PV] Empty
Ξ Sujet: Deux parents célibataires au parc [PV]   Deux parents célibataires au parc [PV] EmptyMar 30 Juil - 22:17


Deux parents célibataires au parc.


"J’ai rencontré quelqu’un par accident, je ne l’avais pas prévu ça m’est tombé dessus par surprise et ça a été le coup de foudre, elle a dit un truc, j’en ai dit un autre et l’instant d’après je voulais passer le reste de ma vie dans cette conversation."



    Carry allait bientôt partir de chez Dmitri. Elle avait conscience d'être déjà restée trop longtemps, même si en réalité, elle avait aussi pas mal bougé, elle n'avait pas passé une grande partie de l'été chez lui par exemple, elle avait été chez Nicolas notamment. Bref, elle avait essayé de revoir certains de ses amis, ceux qui pouvaient, car tous n'étaient pas disponibles. Là, elle cherchait encore un appartement en dehors des heures où elle n'était pas en formation. Dorémi s'occupait de Erik quand elle n'était pas là. Cela arrivait souvent, malheureusement. Aussi, là, elle prit sa journée pour emmener Erik se balader dans Londres et ensuite faire un tour dans un parc. Son erreur première fut de faire tout ça côté moldu avec son fils. Erik avait hérité de son don et de celui de Axel, on lui avait dit qu'en vieillissant, l'un des deux disparaîtrait car un sorcier utilisant une baguette magique ne pouvait pas avoir plus d'un don à la fois. Pour l'instant cependant, Erik oscillait entre prémonitions et contrôle du feu.  

    Arrivée au parc, elle s'installa à côté d'un homme qui était lui aussi seul avec un petit garçon. Tous les autres bancs étaient envahis par les familles. Quand elle pensait qu'elle passerait le reste de sa vie à devoir trouver un banc où il n'y aurait pas un papa et une maman déjà dessus, elle se sentait triste. Puis elle se souvenait que ça ne durerait pas longtemps, Erik se lasserait vite de jouer dans des parcs, surtout si elle arrivait à trouver un appartement dans le coin. Elle avait entendu dire que bien que ce quartier soit moldu de base, il y avait pas mal de sorcier qui occupaient les immeubles de cet arrondissement. Erik pourrait alors souvent aller jouer au parc avec elle. Elle se serait bien installée dans un endroit vraiment purement sorcier, mais c'était hors de prix. Sa cavale avait dilapidé une partie de son héritage et elle n'avait pas encore terminé ses études.

    Elle pensait à tout ça en regardant Erik jouer avec l'autre petit garçon quand soudain elle sursauta. Du feu venait de sortir de ses mains. Elle bondit du banc et le prit dans ses bras. « Erik ! Arrête ça tout de suite tu entends ! » Le cœur de Charisma battait à tout rompre. Elle jeta un regard qui paraissait calme en apparence aux alentours... au fond, elle était affolée à l'idée qu'un moldu ait pu le voir utiliser sa magie. C'était strictement interdit de faire ça devant des moldus. Bien entendu, Erik avait encore un peu de mal avec cette notion, il était encore trop petit.

    L'autre petit garçon s'approcha et il y eut contact entre eux alors qu'il retrouvait son père pour lui parler des flammes (parler est un grand mot évidemment). Les autres n'avaient rien remarqué car ils étaient loin et le feu tout petit, mais l'homme à côté d'elle et l'enfant, forcément... Cependant, elle eut aussitôt une vision. Un moment le présent se mélangea avec le futur proche. Elle soupira de soulagement et se releva, Erik dans les bras. Elle n'était pas prête de le lâcher s'il lui faisait encore des coups comme celui-ci ! « Merlin merci, vous n'êtes pas moldu ! » Dit-elle en se rasseyant. « Tout va bien, votre garçon n'a pas eu peur ? Le mien a encore du mal à se souvenir qu'il ne doit pas faire n'importe quoi en public. » Elle tourna ses yeux azurés vers le jeune homme et lui adressa un sourire courtois, de rigueur en la circonstance.


La clef de la cage
Doué pour voler, l'oiseau excite ta jalousie. Ferme les volets, tu risques de te prendre pour lui. - Charisma "Carry" Kostovak-Peterson
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Anonymous




Deux parents célibataires au parc [PV] Empty
Ξ Sujet: Re: Deux parents célibataires au parc [PV]   Deux parents célibataires au parc [PV] EmptyVen 2 Aoû - 17:46



Voilà presque un an qu'Asher était célibataire, Ana, sa petite amie et mère de son fils l'ayant lâchement abandonné du jour au lendemain, sans prévenir et sans même lui dire ce qui n'allait pas. Asher avait encore du mal à ne pas penser à cette dernière, ce qui pouvait se comprendre, puisqu'elle lui avait laissé son fils. Fils qui ressemblait à sa mère bien plus qu'à son père, sauf peut-être au niveau des yeux puisque Liam avait les yeux aussi bleus que son père.  Cependant, Asher avait beau avoir vingt-cinq ans, un travail qui lui permettait de se payer ce qu'il voulait et ce que son fils exigeait, il avait toujours un peu de mal à se faire à sa nouvelle vie de père. Heureusement pour lui, il avait une famille et une belle-famille qui valait le coup, et qui l'aidait très souvent à s'occuper du jeune bambin qui donnait pas mal de fils à retordre à tout le monde. Il n'était pas spécialement insupportable, mais il était une vraie pile. Si Asher avait eut énormément de mal à se faire à son nouveau de statut de père célibataire au début, vu que tout ça lui était tombé dessus sans qu'il s'y attende (surtout niveau célibat), maintenant, il s'en était remis et assurait son travail et son statut de père correctement. Oh, les grands-mères de Liam l'aidait énormément, c'est clair, c'étaient elle qui gardaient le garçon durant les jours de travail d'Asher.

Mais Ana était toujours là, dans un coin de sa tête, sans qu'il puisse réellement y faire quelque chose. Quand il y pensait de trop, Asher fermait la boutique pour la journée et s'occupait de Liam pour ne pas sombrer dans une dépression qui l'aurait sans doute fait tomber dans l'alcool. Cela aurait été un gâchis considérable, surtout pour un luthier si talentueux. Heureusement qu'il avait Liam, en fin de compte. Aujourd'hui était un de ces jours lugubres. Il s'était réveillé le matin, avec un sentiment de vide. Ana. Il avait transplané à la boutique et avait affiché une note, pour prévenir les clients. Il ne donnait pas de cours ce jour-là, par Merlin merci.

Après s'être occupé de lui et de son fils, Asher décida d'emmener le petit au parc non loin. Liam avait commencé à marché il y plusieurs mois déjà, mais seul, il ne pouvait pas vraiment jouer comme il voulait. Les filles des jumelles Winchester étaient trop petites, sa nièce également, donc il fallait bien qu'il l'emmène quelque part pour qu'il se socialise. Heureusement pour lui, Liam ne faisait encore pas preuve de magie. Peut-être parce que ses parents étaient tous les deux des Sang-Mêlés, ou juste parce qu'il n'était pas encore prêt à faire face à ses propres pouvoirs. Il connaissait la magie, son père s'en servait tous les jours, donc de ce côté là, ça allait. Assit sur un banc, il regardait son fils avec insistance, surveillant ses moindres faits et gestes... Sait-on jamais. Une jeune femme brune, accompagnée d'un garçon du même que Liam s'approcha et s'assit à ses côtés. Puis, alors que Liam faisait connaissance du petit brun nouveau venu, un fait étrange se produisit. Les mains du petit prirent feu, et Liam le regarda avec des grands yeux, tandis que sa mère criait après lui et semblait apeuré. Etrangement, elle sut presque aussitôt qu'Asher et son fils faisaient parti du monde sorcier, ce qui fit comprendre au jeune homme qu'elle l'était aussi.

« Non, ça va. Il semble plutôt fasciné. Il n'a pas encore fait preuve de magie. »

Prenant son fils dans ses bras, il se rassit sur le banc et esquissa un sourire à la jeune femme. C'était dangereux d'emmener un petit sorcier parmi les moldus, c'est vrai, mais il fallait bien qu'ils apprennent à vivre avec eux...

« Je m'appelle Asher Peterson, je travaille sur le Chemin de Traverse, j'habite dans le quartier. Et vous ? »

Asher était loin d'être antisocial, timide oui, mais pas allergique aux autres. Et puis, un ami pour Liam, ça serait cool, non ?
Revenir en haut Aller en bas

Charisma Kostovak
Charisma Kostovak
Ministère

Parchemins : 735
Âge : 30 ans {27.05.1986}
Actuellement : Auror


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
SORTS & ARCANES:
GALLIONS EVENT: 7
FACECLAIM: Barbara Palvin


Deux parents célibataires au parc [PV] Empty
Ξ Sujet: Re: Deux parents célibataires au parc [PV]   Deux parents célibataires au parc [PV] EmptyVen 9 Aoû - 12:04

    Charisma n'avait jamais douté que son fils aurait de la magie dans le sang pas de cracmol chez les Kostovak, merci!, mais cela dit, elle savait que ce que Erik utilisait au quotidien n'était pas de la magie « normale ». C'était plutôt la manifestation de ses dons. Elle ne savait pas ce qu'il choisirait entre un pouvoir sur les éléments ou des prémonitions (si on voulait son avis à elle, la maîtrise du feu devait donner moins de migraine), mais il avait compris dès tout bébé qu'il y avait accès. Si ce n'était que c'était à petite dose et que lorsqu'il en avait usé l'utilisation journalière, il pleurait. Cela agaçait parfois Carry, peu connue pour sa patience.

    « Erik non plus, ce n'est pas de la vraie magie qu'il fait. Il a seulement hérité de dons... vous savez, ceux qui étaient développés à Taliesin à une époque ? » Charisma était à poudlard mais elle avait suivi les enseignements pour maîtriser son don dans l'école pour pouvoir spéciaux qui avait disparu lorsque son directeur avait pris la poudre d'escampette. Carry trouvait ça dommage car elle-même avait souffert de son don avant d'apprendre à le maîtriser. On la croyait même folle à une époque, parce qu'elle entendait des voix qui étaient en fait une partie de son pouvoir. Même si en réalité, elle n'était effectivement pas très équilibrée par moment, mais c'était parfois difficile de faire la différence entre ce qu'elle voyait avec ses yeux et les visions de ses prémonitions qui arrivaient n'importe quand. Cela ne l'aidait pas à être très stable, c'est pourquoi la plupart du temps elle se cachait derrière un masque d'indifférence complet. C'était plus simple ainsi de ne pas se faire remarquer. Ceci étant valable lorsque son fils ne jouait pas les troubles fêtes bien entendu !

    « Charisma Kostovak, enchantée. Je suis en formation au ministère pour devenir auror et je vis en Cornouailles mais je songe à m'installer dans le quartier. On m'a dit qu'il y avait pas mal de sorciers par ici, vous savez si c'est vrai ? » Elle repoussa une mèche de cheveux derrière son oreille tout tâchant de retenir Erik qui voulait redescendre. « Les laissons-nous jouer ? » Demanda-t-elle alors à son voisin, peu certaine de pouvoir tenir encore son fils bien longtemps sans qu'il se mette à lui filer des coups de pieds (et elle une fessée!). « Осторожно Erik ! Si je dois de nouveau intervenir, tu auras la fessée et nous rentrerons. » Elle hésita à le menacer d'être privé de sa compote préparée par les soins de Dorémi mais jugea que la menace d'une fessée devant un public devrait suffire à le maintenir calme. Parfois, il tenait un peu trop d'Axel et pas assez d'elle, ce qu'elle trouvait regrettable, car elle était une adorable enfant (pour ce qu'elle en savait).

    Rendant sa liberté à Erik, elle se tourna vers son compagnon du moment. « C'est bien que vous emmeniez votre fils au parc. Quand on regarde bien, il n'y a que des mamans ou des couples ici. » Dans son cas, c'était un peu différent, elle était toute seule après tout.


La clef de la cage
Doué pour voler, l'oiseau excite ta jalousie. Ferme les volets, tu risques de te prendre pour lui. - Charisma "Carry" Kostovak-Peterson
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Anonymous




Deux parents célibataires au parc [PV] Empty
Ξ Sujet: Re: Deux parents célibataires au parc [PV]   Deux parents célibataires au parc [PV] EmptyDim 29 Sep - 13:35



Les dons à Taliesin. Tout cela remontait assez loin pour Asher et il n’en n’avait entendu parlé que parce que certains élèves de passage à la boutique, ou certains parents en parlaient. Lui n’avait pas bénéficier d’un don particulier, mais être mélomane à son stade pouvait presque être considéré comme un don, non ? Bon, ce n’était sûrement pas aussi surprenant que certains élèves qui avaient pu y entrer, mais pour lui, ça lui suffisait amplement. Peut-être qu’il s’agissait d’une génération plus spéciale que les autres... A vrai dire, il s’en fichait pas mal.

« J’en ai entendu parlé, mais j’avais déjà quitté l’école à cette époque.»

Liam se débattant dans ses bras, Asher le posa par terre et le laissa faire quelques pas en lui tenant la main. Il n’irait certes, pas bien loin, mais au moins il ne pleurerait pas comme si être coincé dans les bras de son père était la fin du monde. Ah, les enfants, parfois il était sacrément compliqué de les comprendre !

« Et bien, je ne sais pas trop, en fait. Je suis plus souvent à la boutique qu’à mon appartement. Mais les voisins sont très sympathiques en tout cas, je n’ai jamais eu de problèmes.»

Asher habitait le quartier depuis un bon moment déjà. Il avait pris un appartement un ou deux ans après avoir quitté l’école, pour avoir son propre chez-lui, puis il y avait habité avec Ana et ils avaient décidé de former une famille quand elle était tombée enceinte. Si aucun des deux ne l’avait prévu, Liam était maintenant bien là. Et même si sa mère les avaient quittés tous les deux, Asher ne comptait pas rester un père célibataire toute sa vie. Il devait bien y avoir une demoiselle à qui il pourrait plaire et qui accepterait Liam sans poser de problèmes... Il avait juste besoin de la trouver...

«Oui, ils doivent avoir à peu près le même âge non ? Liam n’a pas tout à fait un an, mais il est très avancé, je pense que c’est un futur Serdaigle...»

Liam aurait un an en Novembre, mais il marchait et courait déjà comme un fou. Ce n’était pas facile tous les jours mais Asher aimait son fils, surexcité ou non. Et puis, les laisser jouer entre enfants de sorciers, ça ne pouvait pas être très dangereux, n’est-ce pas ? Si jamais quelque chose se passait ils pourraient déguiser cela rapidement. Quand Charisma lui dit qu’il avait raison d’emmener son fils au parc, Asher perdit son sourire. Il n’avait pas trop le choix de toute manière...

« Sa mère est partie après sa naissance, je n’ai plus une seule nouvelle d’elle... Alors il faut bien que je m’occupe de lui. C’est mon fils...»

Asher n’aimait pas vraiment parler d’Ana. Son départ était toujours très douloureux et même si Tyler lui assurait à chaque fois qu’ils se voyaient qu’il n’avait absolument rien à se reprocher et qu’il ne pouvait pas se tenir responsable pour le départ de la brune, ça n’empêchait pas le mélomane d’en être plus ou moins persuadé.
Revenir en haut Aller en bas

Charisma Kostovak
Charisma Kostovak
Ministère

Parchemins : 735
Âge : 30 ans {27.05.1986}
Actuellement : Auror


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
SORTS & ARCANES:
GALLIONS EVENT: 7
FACECLAIM: Barbara Palvin


Deux parents célibataires au parc [PV] Empty
Ξ Sujet: Re: Deux parents célibataires au parc [PV]   Deux parents célibataires au parc [PV] EmptyVen 15 Nov - 17:00


    « Hum... oui, c'est vrai que vous semblez plus âgé que moi. » Remarqua-t-elle sans trop savoir de combien d'années car elle n'était ni très physionomiste, ni très sociable. Elle avait tendance à ne pas faire attention aux autres, et lorsqu'elle était à Poudlard, elle était encore plus indifférente. Peut-être avaient-ils été à l'école en même temps ? Elle n'en savait rien, son visage ne lui parlait pas, mais elle connaissait ses défauts et se savait incapable de reconnaître quelqu'un après tant de temps. Car, quoiqu'il en soit, elle était bien certaine qu'il était plus âgé qu'elle, et s'il l'était de plus de sept ans, ils ne s'étaient jamais vraiment croisés... ce qui prouverait vu que leurs enfants avaient le même âge qu'elle-même avait été mère vraiment trop jeune.

    « Je verrais dans ce cas. Il faudra bien que je déménage de toute façon. » Alors ici ou ailleurs... Car cela faisait déjà trop longtemps qu'elle vivait chez Dmitri. Il se comportait presque de manière paternel avec elle, mais elle ne voulait pas abuser de son hospitalité maintenant qu'elle avait retrouvé toutes ses forces. Quant à l'âge de Erik et de Liam, en effet, ils semblaient avoir le même à quelques mois près. Il était encore rare que le fils de Carry rencontre d'autres enfants car elle vivait un peu recluse, mais c'était aussi pour ça qu'ils étaient sortis aujourd'hui. Ce n'était pas bon qu'elle en fasse un solitaire. Elle devait le sociabiliser comme disait les pédiatres.

    « Oui, je pense, en tout cas ils en ont l'air, quel âge a Liam ? » Elle ne se prononça pas pour la maison d'Erik, elle se disait parfois que même si Axel et elle avaient été des Serdaigle, dans sa famille, il y avait beaucoup de Serpentard, et que donc il existait une probabilité pour que son fils se retrouve dans cette maison. Non pas qu'elle eut quelque chose contre les verts et argent mais... bon, avouons-le, elle espérait secrètement que Erik irait à Serdaigle comme elle car cela signifierait qu'il était intelligent et désireux d'apprendre, tout comme elle. Axel était une erreur de répartition, c'était bien connu non, non, elle ne lui en veut pas du tout, c'est pas vrai.

    Elle resta impassible lorsque Asher lui annonça que la mère de son fils était parti. Ce n'était pas qu'elle manquait de compassion, il était seulement dans son caractère d'être extrêmement réservée. Ce n'était pas pour rien qu'on l'appelait la reine (ou la princesse, selon les âges) des glaces autrefois. Enfin, c'était surtout Nicolas et sa bande qui l'appelait comme ça, mais ça n'y changeait rien, elle avait relativement mérité son surnom.

    Un silence un peu lourd s'installa parce qu'elle ne répondait pas. Elle regardait les deux petits garçons jouer. Ce n'est finalement qu'au bout de plusieurs secondes qu'elle tourna légèrement la tête vers son camarade du moment. « Le père d'Erik est parti lui aussi, tout le monde n'est pas fait pour devenir parent. » Au demeurant, avec le temps, elle n'était plus si blessée que ça de sa rupture avec Axel. Bien entendu, elle lui en voulait, mais c'était assez sain car elle avait passé certaines étapes, faisant son deuil de cette relation. Elle ne voulait pas construire sa vie avec un homme qui n'était pas capable de faire des concessions pour son propre fils. Il n'était plus là, elle n'entendait plus parler de lui, et c'était très bien ainsi. Elle n'avait par ailleurs pas de regret car si elle n'avait pas été en couple avec Axel à un moment donné, elle n'aurait pas eu Erik, or elle aimait son fils plus que tout au monde. Charisma, positive, et oui, qui l'eût cru ?


La clef de la cage
Doué pour voler, l'oiseau excite ta jalousie. Ferme les volets, tu risques de te prendre pour lui. - Charisma "Carry" Kostovak-Peterson
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Anonymous




Deux parents célibataires au parc [PV] Empty
Ξ Sujet: Re: Deux parents célibataires au parc [PV]   Deux parents célibataires au parc [PV] EmptySam 7 Déc - 0:28



Asher était plus ou moins vieux. En tout cas, il se trouvait relativement vieux par rapport à la jeune femme à ses côtés. Ils n’avaient sûrement pas dû être à Poudlard en même temps, ou peut-être entrait-elle en première année quand il était en septième année... Mais bon, la différence d’âge était-elle vraiment importante ? Ils parlaient comme tout le monde pouvait parler dans ce parc, comme deux parents qui s’échangeaient des conseils ou quelque chose dans le genre... Et puis, son propre frère sortait avec une fille plus vieille que lui, personne ne lui avait rien dit, alors pourquoi critiquerait-on Asher, qui ne faisait que papoter ?

«J’ai vingt-cinq ans. Et vous ? Si ce n’est pas indiscret bien entendu.»

Demander son âge à une femme, ça ne se faisait normalement pas, Asher le savait. Mais dans le monde des sorciers, savoir l’âge d’un collègue permettait de savoir s’ils avaient pu se croiser ou non dans l’enceinte de Poudlard. Tout était possible dans le monde sorcier, Asher était bien placé pour le savoir. Enfin bref. La conversation tournant autour des deux garçons, Asher pensait à Ana. Ce n’était pas forcément agréable, mais il vivrait avec ça toute sa vie, alors autant qu’il s’y fasse le plus vite possible.

«Pas tout à fait un an. Pourtant, il marche déjà, j’ai été très surpris. Il est loin de parler par contre, peut-être que cela est normal, je ne sais pas... Je pense que ses grands-mères lui font faire de l’exercice...»

Asher ne se rappelait pas quand son frère s’était mis à marcher et à parler. Il était lui même trop petit pour s’en souvenir. Mais voir son fils, qui allait avoir un an d’ici quelques jours, et qui courait déjà comme un lapin -bien qu’il continuait à se trainer sur ses genoux quand il était à la maison- et bien, Asher trouvait ça un peu rapide. Son fils grandissait trop vite à son goût, et bientôt, il serait marié et Asher grand-père... Bon, pour ça, il avait encore un peu de temps... Au moins dix-sept ans, le temps qu’il aille à Poudlard et en sorte...

«Vous devez avoir raison... J’ai pourtant du mal à comprendre ce qu’il s’est passé. Mais bon, je dois continuer ma vie.»

Cela pouvait paraître un présomptueux pour Asher de dire qu’il n’avait pas vu où un problème s’était posé. Il n’était pas irréprochable, parfait en tout point, mais quand même, en tant que père, les deux semaines qu’Ana avait passé avec lui après la naissance de Liam avant de partir, il avait quand même pas mal assuré. Il se levait la nuit pour aller voir son fils, le changeait, lui donnait son bain... Il s’en occupait bien...

«Ils ont l’air de bien s’entendre... C’est un bon point. Il y a une crèche sorcière dans le quartier, je comptais l’y inscrire après ses un ans... Si ça peut vous aider à faire votre choix... Je ne croyais pas ma mère quand elle me l’a dit, pour moi, c’était impossible... Mais finalement, notre monde est bien plus présent qu’on ne peut le penser...»

Asher était à moitié moldu, à moitié sorcier. Pour de vrai. Sa mère était tout ce qu’il y avait de plus moldu au monde, et pourtant, elle était très à l’aise avec la magie. C’était elle qui avait fait les recherches, qui lui avait trouvé la crèche. Il avait été voir et sa mère ne s’était pas trompée. Elle le surprenait tous les jours. Son père lui, était la partie sorcière de sa famille. Alors forcément, quand on était comme lui, on avait forcément un pied dans chaque monde. Et niveau crèches sorcières, il fallait bien avouer qu’Asher était complètement nul. Bon, en crèches moldues également hein, il n’était pas vraiment doué niveaux enfants en fait. Mais bon, avec son fils, il se débrouillait très bien hein, il s’en occupait comme un chef ! Mais une amie dans le quartier, ça ne serait pas de refus...
Revenir en haut Aller en bas

Charisma Kostovak
Charisma Kostovak
Ministère

Parchemins : 735
Âge : 30 ans {27.05.1986}
Actuellement : Auror


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
SORTS & ARCANES:
GALLIONS EVENT: 7
FACECLAIM: Barbara Palvin


Deux parents célibataires au parc [PV] Empty
Ξ Sujet: Re: Deux parents célibataires au parc [PV]   Deux parents célibataires au parc [PV] EmptySam 4 Jan - 11:43


    « Non, pas du tout indiscret. Je viens d'avoir vingt ans. » Elle n'était pas encore en âge de se vexer lorsqu'on lui posait cette question, enfin, sauf si c'était dit pour lui montrer par A + B qu'elle était trop jeune pour avoir un enfant. Mais cela ne semblait pas être le genre de Asher. Cet homme dégageait de bonnes ondes. Bon, il restait un homme quand même et elle avait un problème avec ces gens-là. On l'avait tellement trahi après tout ! Mais elle n'était pas sans ignorer qu'il ne fallait pas faire de raccourcis trop rapides car, après tout, Nicolas, Damon et Dmitri étaient des hommes eux aussi et elle n'avait jamais eu à se plaindre d'eux. Bien au contraire !

    « Nous avons dû être à Poudlard en même temps, car vous avez été à Poudlard je suppose ? D'ailleurs... Mais oui ! Suis-je bête !!! Vous êtes le frère de Damon ? » c'est pas Carry qui est longue à la détente, c'est moi « Je ne sais pas s'il vous a parlé de moi, je suis sa meilleure amie, mais il ne m'appelle pas par mon prénom entier, il m'appelle Carry ! » Quel coup de théâtre (sans commentaire hein *keuf keuf*). Elle n'avait pas réagi lorsqu'il s'était présenté, elle était tellement loin de penser à son meilleur ami (elle ne voyait pas vraiment de ressemblance au premier abord, mais maintenant qu'elle avait fait le lien...), elle se sentait bête mais en même temps l'évocation de Damon avait fait naître sur son visage un sourire. Carry était peu souriante, pas qu'elle fasse la tête, elle était plutôt inexpressive, mais elle avait bien progressé à ce niveau. Il suffisait qu'elle pense à ceux qu'elle aime. Mais elle paraissait du coup plus énergique maintenant.

    « Parfois il n'y a rien à comprendre, mais il vaut mieux être seul que mal accompagné, même si c'est dur. » Elle en avait tant la conviction que cela s'entendait dans sa voix. Échapper à Andrew, élever son fils seul, ce n'était pas évident, mais Axel ne voulait pas être père alors il n'aurait fait que l’embarrasser. Et quand elle pensait à sa future vie amoureuse, elle avait comme premier critère quelqu'un qui saurait aimer son fils en même temps qu'elle. Ce n'était pas gagné, mais ce n'était pas comme si elle était pressée de se retrouver quelqu'un. Après tout, Enry l'avait abandonnée puis ensuite ça avait été Axel. Franchement, elle avait donné là. Elle devait avoir un truc qui faisait qu'on aimait la prendre puis la jeter, elle ne voyait pas autre chose.

    « C'est très bien ça une crèche. Il faudra que j'y pense. Pour l'instant c'est mon elfe de maison qui le garde, mais ce n'est pas très bon pour sa sociabilisation. Peut-être que Liam et lui seront de bons camarades de crèches. Ce serait amusant que plus tard ils aillent à Poudlard ensemble s'ils sont bons amis. Je n'ai pas eu d'amis d'enfance, j'aimerais que Erik ait cette chance. » Et, en option, qu'il soit un peu plus populaire qu'elle ne l'était à l'école. Encore que s'il n'apprenait pas à contrôler son don, ça risquait d'être compliqué, mais ça, ça ne dépendrait que de lui. Elle était sa mère, elle devait le guider, pas le forcer.


La clef de la cage
Doué pour voler, l'oiseau excite ta jalousie. Ferme les volets, tu risques de te prendre pour lui. - Charisma "Carry" Kostovak-Peterson
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Anonymous




Deux parents célibataires au parc [PV] Empty
Ξ Sujet: Re: Deux parents célibataires au parc [PV]   Deux parents célibataires au parc [PV] EmptyMar 7 Jan - 11:52



Vingt ans. Cela faisait cinq ans de moins qu’Asher, donc forcément, les deux sorciers avaient du se croiser une à deux fois dans les couloirs de Poudlard... Cela était logique. Mais à vrai dire, Asher ne se souvenait pas avoir croisé la demoiselle une fois seulement, alors deux... Cependant, son nom lui disait vaguement quelque chose... De là à mettre la main dessus et de trouver de quoi il s’agissait, il avait encore un bon bout de de chemin à faire mais bon. Bref. Elle avait vingt ans, un enfant et était tout aussi solitaire que l’était le mélomane. Il n’allait pas la critiquer sur le fait qu’elle soit mère. Dans le monde magique, de nombreuses jeunes filles tombaient enceintes après avoir quitté l’école, c’était normal de commencer sa vie d’adulte à ce moment là. Et si Asher lui, avait attendu si longtemps c’était surtout parce qu’il ne se sentait pas près à être père. Et à vrai dire, Ana ne se sentait pas mère non plus et avait cru que le blond la quitterait à l’annonce de sa grossesse... Maintenant qu’il y pensait, peut-être qu’elle aurait voulu qu’il la quitte. Peut-être que dire cela, c’était un appel, qu’elle voulait le prévenir. Soit il la quittait -et peut-être abandonnerait-elle seulement l’enfant- soit elle le quittait elle, une fois qu’elle eut accouché... Mais c’était assez sournois comme jeu, si elle ne voulait pas d’un enfant, Asher ne l’obligeait à rien... Enfin, il pensait cela, peut-être aurait-il été vexé et blessé par la suite, qui sait... Puis Charisma parla de Damon. Ce nom, Asher le connaissait par coeur, il s’agissait de celui de son petit frère. Mais bien sûr ! C’était Damon qui lui avait parlé à une ou deux reprises de Charisma ! Comme ça, on est à la bourre toutes les deux haha

«Oui, c’est ça. Damon est mon petit frère. On ne se ressemble pas vraiment, que se soit sur le plan physique ou mental... Quoi que des fois, on est assez idiots pour réagir de la même façon... Enfin, maintenant que vous en parlez, il m’a parlé de vous quelques fois. En bien, rassurez-vous. C’est un joli surnom Carry, il vous va bien. Sinon, j’étais à Serpentard... Je n’ai jamais trop compris pourquoi mais le Choixpeau semblait sûr de lui...»

Concernant son frère, Asher ne se souvenait pas trop ce que Damon lui avait raconté. Sûrement des choses basiques, genre «je ne sais pas quel cadeau lui offrir pour son anniversaire» ou «elle aime le thé et les petits gâteaux»... Mais jamais plus et jamais de négatif. En même temps, Damon étant Damon, il était une crème, donc difficile pour lui de dire du mal de quelqu’un... Sauf si on s’approchait un peu trop de Faith, là, il pouvait mordre ! Pour ce qui était des deux bambins, ils semblaient en effet bien s’amuser ensemble. Peut-être que savoir qu’ils étaient du même monde aidait... Enfin, au moins, Liam avait un copain de jeu, c’était déjà ça ! Parce que les enfants de ses amis, à part Aaron, étaient tous trop petits !

«Je pense qu’ils s’entendent bien, ils devraient être de bons amis plus tard... En tout cas, si vous vous installez dans la quartier, n’hésitez pas à me faire signe. Et puis, j’aurais peut-être le plaisir de vous voir à la crèche. Ma mère me l’a vendue comme une mine d’or.»

Asher s’était demandé si sa mère ne lui vendait pas la crèche pour qu’il rencontre d’autres filles. Quand elles auraient eut vent de son histoire, elle devait penser qu’elles accouraient toutes... Mais ce n’était pas ce que voulait Asher. Il pouvait tout à fait se trouver une nouvelle petite amie... Mais la disparition d’Ana était et sera toujours douloureuse au fond... Enfin, il continua de papoter avec Charisma un bon bout de temps, jusqu’à ce que les petits crient à la famine -ou presque. Ils se séparèrent avec un «au revoir», simple, loin d’être un adieu. Après tout, elle songeait à s’installer dans le quartier...

[Topic terminé, année 16]
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé





Deux parents célibataires au parc [PV] Empty
Ξ Sujet: Re: Deux parents célibataires au parc [PV]   Deux parents célibataires au parc [PV] Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Deux parents célibataires au parc [PV]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Conseils entre pères célibataires... [PV]
» Deux ames abimées, deux êtres fragilisés *pv*
» Lettre a ses parents
» Lettre à ses parents
» lettre à ses parents

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
HP-Hogwarts :: Archives :: Archives :: Les vieux grimoires :: Les années précédentes :: Sujet clos année 16-
Sauter vers: