Please ensure Javascript is enabled for purposes of website accessibility


AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  




Le deal à ne pas rater :
Cartes Pokémon – coffret ETB Astres Radieux EB10
Voir le deal

Partagez
 

 Grande nouvelle, chamboulement et complications [PV]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Abell Crowford
Abell Crowford
Sport & Culture

Parchemins : 647
Âge : 37 ans ○ 21 février 1980
Actuellement : Photographe


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
SORTS & ARCANES:
GALLIONS EVENT: 5
FACECLAIM: Sebastian Stan/James Marsden


Grande nouvelle, chamboulement et complications [PV] Empty
Ξ Sujet: Grande nouvelle, chamboulement et complications [PV]   Grande nouvelle, chamboulement et complications [PV] EmptyJeu 1 Aoû 2013 - 14:22

    Lena & Abell



    Alors qu’octobre commençait tout juste, que les feuilles des arbres tombaient tout juste colorant le Londres habituellement sombre et gris de douces couleurs orangées, Abell était chez lui à trier divers papiers. Il avait prévu, cet après midi là de se rendre à l’exposition qu’il avait organisé et qui battait son plein. Le thème principal  était, cette fois ci, les îles afin de donner du plaisir aux gens en voyant des paysages somptueux, des belles plages et du soleil, afin de les sortir de la grisaille quotidienne. Il se rendait souvent à ses expos déjà pour entendre ce que les visiteurs pouvaient dire sur son travail –toutes les critiques étaient les bienvenues- et puis sa présence était fortement appréciée. Il pouvait discuter photographie avec toutes les personnes venues voir son travail et c’était toujours très bien. En entendant les divers compliments, cela lui prouvait qu’il avait décidément bien fait de choisir cette voie et cela l’encourageait à faire encore plus de photos, cela lui donnait une motivation supplémentaire, voir les sourires des gens lorsqu’ils ressortaient de son expo…Oui, ça lui faisait drôlement plaisir…Abell avait un vrai don pour la photographie et si cela pouvait faire sourire des personnes que d’admirer ses travaux alors c’était tant mieux. Il avait beau être égoïste, c’était agréable que de savoir que vous, votre travail, êtes la raison du sourire qui fleurissait sur le visage d’une personne. D’ailleurs, le jeune homme avait prévu de faire une longue balade dans Londres et de faire d’autres photos. Il adorait la saison de l’automne, les paysages devenaient encore plus beaux.

    Enfin, pour l’instant il était encore coincé dans son appartement londonien, à trier des papiers. La journée commençait tout juste et une tasse de café bien noir fumante reposait sur la table à manger devant la tonne de paperasse qu’examinait Abell. Il avait l’impression qu’il y en avait toujours plus de ces fichus papiers…C’était exaspérant, à chaque fois, de voir que la pile était toujours aussi haute…Mais bon, même s’il détestait ça, il devait bien faire le tri un peu…Alors qu’il examinait froidement une invitation à une réunion de famille chez Abraham auquel, malheureusement, il serait bien obligé de venir s’il ne voulait pas être renié/ déshérité par les différents membres de la famille de son père (puisque évidemment son géniteur n’avait pas vraiment gardé contact avec la famille de sa défunte femme…) qui voulaient absolument voir leur petit fils/ petit neveu/ petit cousin d’amour. Cette réunion était ennuyante –quoique il y aurait bien son oncle Thomas qui mettait toujours l’ambiance et qui l’adorait, il l’avait même aidé au tout début de ses études- mais il devait s’y rendre…De toute façon, ce genre de réunion n’arrivaient pas très souvent alors ça allait…En tout cas cela amusait fortement Abell car ce n’était pas la seule invitation venant d’Abraham qu’il recevait. Effectivement, son père lui envoyait tout un tas de convocations à des dîners avec des personnes importantes. Comme quoi maintenant qu’il avait un nom –enfin il était relatif hein, il n’était pas non plus connu par tout le monde non plus, il avait un nom dans le milieu de la mode et de la photographie c'était tout- son géniteur se souvenait de son existence c’était tellement drôle…Lorsque le jeune homme y allait, son père paraissait tellement fier d’annoncer ‘voici Abell, c’est mon fils unique, il est photographe vous savez et il est vraiment connu dans son métier !’ oui c’était vraiment hilarant sachant combien il avait galéré, vainement, avant pour que son père daigne poser son regard sur lui et maintenant il s’en fichait mais alors complètement qu’il soit fier de lui.

    Il fut chassé de ses pensées lorsqu’il entendit sonner. « Entrez ! » dit-il. La porte d’entrée donnait directement sur le salon-salle à manger si bien qu’Abell n’avait pas besoin de crier pour se faire entendre.

    Un immense sourire vint éclairer son sourire lorsqu’il vit arriver sa meilleure amie. « Voilà la plus belle ! » Il s’avança vers elle et déposa ses lèvres sur les siennes un petit moment avant de la lâcher et de lui proposer : « Tu veux un café ou quelque chose d’autre ? » Il l’invita à s’installer d’un signe. « Eh ça te dit pas de venir avec moi à une réunion de famille auquel Abraham a eu la gentillesse de me convier ? Ce sera mortellement ennuyant mais encore plus si tu n’es pas là…Et puis bon il y a certains spécimens de ma famille qui valent le coup ! » Il lui fit un clin d’œil avant de ranger sa paperasse dans la pochette qui la contenait habituellement. Tant pis pour le rangement, sa meilleure amie était venue lui rendre une visite et c’était plus important que tout le reste.


Say you won't let go
Je te promets des jours tout bleus comme tes veines. Je te promets des nuits rouges comme tes rêves. Des heures incandescentes et des minutes blanches, des secondes insouciantes au rythme de tes hanches. Je te promets mes bras pour porter tes angoisses. Je te promets mes mains pour que tu les embrasses. Je te promets mes yeux si tu ne peux plus voir. J'te promets d'être heureux si tu n'as plus d'espoir. Half light
Revenir en haut Aller en bas
http://yoshisavatars.tumblr.com/

Lena Marks
Lena Marks
Indépendant

Parchemins : 547
Âge : 28 ans
Actuellement : Gérante de 4Dreams


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
SORTS & ARCANES:
GALLIONS EVENT: 0
FACECLAIM:


Grande nouvelle, chamboulement et complications [PV] Empty
Ξ Sujet: Re: Grande nouvelle, chamboulement et complications [PV]   Grande nouvelle, chamboulement et complications [PV] EmptyVen 20 Sep 2013 - 11:24

    Le mois d’octobre arrivait vite et Léna sentait bien le froid arriver au fur et à mesure que les jours s’écoulaient. Bien sur, elle n’était pas non plus en préparation pour son hibernation habituelle, à savoir, squatter son appartement, chauffage allumé et des films pour la journée. Durant cette période, elle était surtout habituée à transplaner, ça lui évité d’avoir froid pour passer d’un endroit à l’autre. Seulement, depuis quelques temps maintenant, Léna était en couple avec un charmant jeune homme. Son chasseur de tête, Dmitri, il avait fait le premier pas en lui proposant de sortir diner suite à la déception qu’elle avait reçu de sa part au sujet de Léo. De fil en aiguille, les deux jeunes gens s’étaient rapprochés, et si pourtant ils avaient eu un départ très compliqué, à présent Léna appréciait vraiment les moments à ses cotés.

    Elle savait bien que tout n’allait pas être tout beau tout rose, Dmitri était le papa d’une jeune ado, et Léna, et bien, les enfants ce n’était pas vraiment son truc. A la limite, le fait qu’elle soit déjà presque adulte, ça l’arrangeait très bien. Dmitri avait préféré ne pas la présenter encore pour le moment, elle ne s’était pas fait prier pour attendre encore un peu. Pourquoi gâcher tant de bon moment ? Assise dans son canapé, la jeune femme se leva d’un bon, décidant de rendre visite à son meilleur ami et confident. Après tout, elle ne lui avait pas encore parlé de son nouveau petit ami, qui n’était pas juste une passade pour le moment, alors oui, elle devait lui en toucher deux mots. Abell comptait énormément pour elle et c’était normal qu’il donne son avis sur cette nouvelle relation.

    Léna se leva donc d’un bond et se dirigea vers sa chambre pour enfiler autre chose que sa veste de survêt et un short –oui son appartement est très bien chauffé- Elle releva ses cheveux en une queue haute puis un tour de maquillage et elle pouvait filer chez Abell. Elle pensa à prendre un truc à manger chez lui, et hop, transplanage direction l’appartement du beau brun. Devant sa porte, elle sonna et attendit qu’on lui réponde, chose qui fut rapide et elle entra alors chez lui.

    « Tu fais semblant de travailler ou tu caches le corps d’une jeune fille ? »

    Un large sourire aux lèvres, la jeune femme entra dans le salon et fut aussitôt rejointe par le garçon qui l’embrassa en la prenant dans ses bras. Il avait le don d’accueillir les gens, c’était un vrai plaisir d’aller chez lui. Elle se dirigea vers le fauteuil pour s’installer avant de prendre les nouvelles. Il lui demanda ce qu’elle voulait boire, et le café serait peut-être trop fort pour elle…

    « Un thé si tu as, fruit rouge ça serait le top, mais après je ne suis pas difficile… Comment tu vas ? »

    Sa réponse ne se fit pas attendre, il lui annonça qu’il avait un repas de famille et qu’il apprécierait beaucoup de l’avoir à ses cotés. Voila qui lui faisait bien plaisir, mais elle ne voulait pas non plus faire faux bond à Dmitri si jamais ils avaient un truc de prévue.

    « Avec plaisir, en plus je commence à connaître un peu ta famille… Par contre, faut que je vois avec Dmitri s’il n’a rien de prévu ce jour la, parce que oui, ta meilleure amie a enfin rencontré quelqu’un !!! »

    Elle était toute contente de lui apprendre ! Il s’inquiétait pour elle depuis un certain temps, à toujours la voir seule, même si Léna se rendait bien compte qu’il était content de l’avoir pour elle. Seulement, Keira s’inquiétait aussi, et voir ses amis se faire du souci pour elle, bah ce n’était pas super. Donc à présent que la jolie brune était remontée en selle, elle devait annoncer la chose à tout le monde !
Revenir en haut Aller en bas

Abell Crowford
Abell Crowford
Sport & Culture

Parchemins : 647
Âge : 37 ans ○ 21 février 1980
Actuellement : Photographe


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
SORTS & ARCANES:
GALLIONS EVENT: 5
FACECLAIM: Sebastian Stan/James Marsden


Grande nouvelle, chamboulement et complications [PV] Empty
Ξ Sujet: Re: Grande nouvelle, chamboulement et complications [PV]   Grande nouvelle, chamboulement et complications [PV] EmptyVen 4 Oct 2013 - 20:43

    Le temps passait excessivement vite lorsque l’on était occupé et Abell était un homme très occupé. Il n’avait pas vu les mois passaient et voilà qu’octobre débutait déjà. Le jeune brun, en temps que photographe de mode accompli, avait énormément de choses à régler avant le début de la fashion week où l’on présenterait la nouvelle collection printemps/ été. Et beaucoup de choses à régler signifiait un tas de paperasse à lire et à signer. Le calvaire en gros. Le truc, c’était qu’il fallait bien faire tout cela à un moment donné ou à un autre et il s’y était collé en ce début de matinée.

    Il avait un petit peu avancé –mais n’en avait pas l’impression, la pile des papiers lus par Abell semblait tellement dérisoire par rapport à celle des papiers qui lui restait à lire- lorsqu’il entendit sonner et il fut débarrassé de sa corvée par l‘arrivée de sa meilleure amie en personne. Aussitôt, un sourire joyeux, et sans vraiment que le jeune homme ne s’en aperçoive, vint orner son visage d’ange. Il était toujours content de voir sa Lena adorée il va être moins content lorsqu’il apprendra la grande nouvelle. C’était sa meilleure amie, sa confidente, la personne qui le connaissait le plus, celle à qui il disait tout, même ses plus profonds secrets, celle devant laquelle il en se cachait plus et au fond de lui, même s’il ne se l’avouait pas, il savait que la vie serait bien plus morne sans la présence de la brune à ses côtés.

    Il l’accueillit de façon normale, pour eux, comme il avait l’habitude de le faire lorsqu’aucun des deux n’était pris, en l’embrassant longuement. Il lui offrit un sourire charmeur puis s’esclaffa à sa remarque (comme si c'était son genre de faire semblant de travailler... kof kof). C’était l’effet que son amie avait sur lui, le détendre et le faire rire en l’espace d’une seule seconde. « Comme si je gardais les filles le matin chez moi… » Abell et j’ai failli écrire Abeille eut un rire goguenard. Avec ses conquêtes, c’était une nuit, voire deux maximum et bye bye. « Tu sais que tu es la seule privilégiée qui ait le droit de rester dans mes draps sans que je ne la vire ! » Il lui adressa un clin d’œil. Lena et lui avaient eu beau couchés ensembles plus d’une fois, elle n’avait absolument rien à voir avec les filles faciles que le jeune photographe ramenait habituellement même si l’on pouvait facilement le penser en voyant son physique de bombe. C’était l’une des caractéristiques communes que la belle brune partageait avec Abell, ils étaient loin d’être comme ils le laissaient penser.

    Le brun demanda naturellement à Lena ce qu’elle souhaitait à boire et elle lui demanda un thé. Heureusement qu’il était prévoyant comme garçon et qu’il avait toujours du thé en réserve pour lorsqu’il avait des invités. En effet, lui-même ne buvait que très peu de thé, et seulement du thé vert, à la menthe ou au citron, il préférait de loin le café bien noir. « Je vais aller regarder ça de suite ! » Il lui adressa un sourire, un vrai sourire, un de ceux qu’il réservait uniquement aux personnes dont il était le plus proche. Comme toujours avec Len’, il avait lâché son masque du crétin arrogant et il était tout simplement lui-même. « Alooors j’ai citron, gingembre, menthe et…fraise…Tu veux celui à la fraise princesse ? » lui demanda-t-il une fois avoir vérifié les thés dans l’un des placards de la cuisine. La cuisine était faite au modèle américain si bien qu’il n’avait pas eu à aller dans une autre pièce pour chercher le thé pour son amie. Ab’ se prépara pour lui un autre café, celui qu’il venait d’entamer ne serait certainement pas assez pour le dépendant à la caféine qu’il était.

    Il revint ensuite dans la salle à manger. « Oh ça roule, j’étais actuellement en train de faire mon activité favorite comme tu peux le constater… » répondit-il, ironique, tout en désignant les papiers qui traînait sur la table. « Et alors toi, quoi de neuf ? » Les deux bruns avaient beau se parler quotidiennement, ils avaient toujours quelque chose à se dire. Abell proposa d’ailleurs à Lena de l’accompagner à l’une de ses réunions de famille à laquelle il était convié et qui serait encore plus ennuyante sans sa meilleure amie. Ce n’était pas la première fois que la brune était son accompagnatrice à un de ces dîners d’ailleurs… « Et d’ailleurs, tu sais que la dernière fois que j’ai vu l’une de mes vieilles tantes, elle m’a demandé ou tu étais puis quand on allait se décider à se marier et à avoir des gosses tous les deux… » Apparemment, et sans qu’Abell ne dise quoique ce soit aux membres de sa famille ou même qu’avec Lena ils jouent la comédie, tout le monde était persuadé qu’ils étaient ensembles. Ridicule. Kof kof. « Ils nous voient tous en couple, c’est vraiment drôle non ? Et pire, tu m’imagines moi avec des enfants ? » C’état vraiment du n’importe quoi total. Il ne pouvait même pas approcher le fils d’Astoria et de Drago ! Alors avoir des gamins lui même non merci...Surtout que cela impliquait qu'il tombe amoureux et ça, il en était hors de question.

    C’est là que la situation se dégrada pour Abell. « Dmitri ? » Qui c’était que ce Dmitri ? Et depuis quand Lena devait voir avec quelqu’un avant de pouvoir lui dire si oui ou non elle était disponible ? Elle n’en avait rien à faire normalement de ses mecs habituels ! Mais la situation n’avait rien d’habituel pour une fois et Abell sentit comme si une enclume lui tombait sur la tête, comme si on lui tordait ses boyaux, une rage sourde enflait dans son cœur et dans tout son être, il avait brusquement envie d’écraser quelque chose, là, maintenant, tout de suite mais il repoussa tout cela, toute cette colère qui était totalement stupide et infondée parce qu’il refusait d’admettre que cette situation, que Lena ait rencontré quelqu’un, le dérangeait énormément. Parce que cela voudrait dire alors qu’il s’était attaché à elle bien plus qu’il ne se l’était jamais imaginé et cela, c’était désastreux. Il avait toujours fui les sentiments alors s’admettre à soi même qu’il en éprouvait probablement pour la jolie brune, c’était impossible. Lena était sa meilleure amie, rien de plus.

    Il y avait eu un subtile changement en Abell, un orage obscur soufflant dans ses yeux bleus, les rendant plus sombres, plus électriques encore. Il se força à sourire, essayant d’oublier que bizarrement, il n’aimait pas que l’idée que Lena soit en couple. « Et bien c’est cool pour toi ma belle, même si tu sais ce que je pense du couple, de la monogamie et de tout ce tintouin hein…Mais bon, c’est bien, je suis content que tu aies trouvé quelqu’un, moi qui désespérais à l’idée de me coltiner ta présence encore longtemps… » Il eut un sourire taquin. Il avait finit sa phrase par un trait d’humour, pour cacher sa détresse, son désarroi face aux sentiments qu’ils sentaient éclore en lui et qu’il tentait d’oublier. Il se répétait qu’il devait être content pour son amie, car il ne voulait pas qu’elle soit seule, et il s’y connaissait en matière de solitude, et que c’était vraiment chouette pour elle si elle avait trouvé un type bien, ça la changerait de cet espèce d’abruti de Leo Armani –qu’Abell ne manquerait pas de tabasser la prochaine fois qu’il le croiserait, on ne faisait pas souffrir impunément sa Lena pardi- mais étrangement, le jeune homme ne parvenait pas à se faire à l’idée de sa meilleure amie en couple. « Et sinon je le connais ton mec ? » Autant se renseigner le plus possible sur lui, il voulait être sur que le mec en question était quelqu’un de respectable mais si c’était un sociopathe, c’était mieux, comme ça Lena serait de nouveau célibataire et tout irait pour le mieux.


Say you won't let go
Je te promets des jours tout bleus comme tes veines. Je te promets des nuits rouges comme tes rêves. Des heures incandescentes et des minutes blanches, des secondes insouciantes au rythme de tes hanches. Je te promets mes bras pour porter tes angoisses. Je te promets mes mains pour que tu les embrasses. Je te promets mes yeux si tu ne peux plus voir. J'te promets d'être heureux si tu n'as plus d'espoir. Half light
Revenir en haut Aller en bas
http://yoshisavatars.tumblr.com/

Contenu sponsorisé





Grande nouvelle, chamboulement et complications [PV] Empty
Ξ Sujet: Re: Grande nouvelle, chamboulement et complications [PV]   Grande nouvelle, chamboulement et complications [PV] Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Grande nouvelle, chamboulement et complications [PV]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Petite Nouvelle Grande Nouvelle [Pv Elizabeth]
» [THEME] Grande nouvelle !
» Chéri, j'ai une grande nouvelle à t'annoncer ! [PV]
» De petits chaussons pour une grande nouvelle [PV]
» Une Grande Inquisitrice, quelle BONNE NOUVELLE ! [Libre]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
HP-Hogwarts :: Archives :: Archives :: Les vieux grimoires :: Les années précédentes :: Sujet clos année 16-
Sauter vers: