Please ensure Javascript is enabled for purposes of website accessibility


AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  




-22%
Le deal à ne pas rater :
KINDERKRAFT – Draisienne Runner Galaxy Vintage
34.99 € 44.99 €
Voir le deal

Partagez
 

 [ANNEE 16] Bal de Noël

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage

Choixpeau Magique
Choixpeau Magique
Admin

Parchemins : 342



[ANNEE 16] Bal de Noël Empty
Ξ Sujet: [ANNEE 16] Bal de Noël   [ANNEE 16] Bal de Noël EmptyVen 30 Aoû - 14:17


[ANNEE 16] Bal de Noël Tumblr_mflm87jCix1s0r4jho1_500

Bal de Noël
24 décembre 2006

Comme chaque année à la veille de Noël avait lieu de bal de Noël à l'école de sorcellerie de Poudlard. Cette année, la Grande Salle avait encore été décorée avec soin par tous les professeurs du château. L'endroit était tout de blanc vêtu et une neige fine tombait du plafond. Le ciel était dégagé et on y aperçevait les étoiles. Un banquet somptueux, réalisé par les elfes de maison, était dressé et n'attendait que d'être mangé. La directrice, Minerva McGonagall, observait d'un oeil bienveillant les élèves entrer, même s'il s'agissait d'une fête, ses élèves devaient rester corrects. Elle n'avait pas mis de contraintes particulières cette année, ayant trop à faire avec l'épisode de la Vague Noire. Ce soir, ses élèves pouvaient l'oublier un peu plus et ne pas penser aux sombres heures qui pourraient se profiler lors de la nouvelle année qui arrivait à grand pas. Ce soir, il fallait faire la fête...

Que les couples s'avancent, le bal de Noël 2006 est ouvert !!








[ANNEE 16] Bal de Noël Sign_c10
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Anonymous




[ANNEE 16] Bal de Noël Empty
Ξ Sujet: Re: [ANNEE 16] Bal de Noël   [ANNEE 16] Bal de Noël EmptyVen 30 Aoû - 21:20

MAÏLIE & MOÏSHE;

I could have everything that this world has to offer but without you it wouldn't mean a thing. I could have the riches baby on a silver platter but I would trade it all for just one ring. Cause we are nothing without it. We are nothing without it. We are nothing without love. There's just something about it, we can't live without it. We are nothing without love. Nothing without love.




Voilà que Noël était arrivé. Maïlie repartirai le lendemain pour la campagne anglaise où vivait son cousin Indiana pour passer les fêtes de Noël avec lui. Sa famille d’accueil n’allait plus être sa famille dans quelques temps, Maïlie et Dwayne déménageant bientôt chez leur cousin. Cependant, même si elle allait passer Noël avec son cousin, elle comptait bien aller voir Diana et sa famille pour leur offrir les cadeaux qu’elle avait confectionnés pour eux ! Mais c’était très secondaire tout cela, pour l’instant. Maïlie devait en effet se préparer pour le bal de l’école, qui allait commencer dans quelques heures seulement. Elle serait accompagnée de Moïshe et il s’agirait de leur deuxième bal ensemble en tant que couple, troisième en tant qu’élèves de l’école de sorcellerie écossaise. Ils s’étaient mis d’accord pour dire que leur date d’anniversaire était aujourd’hui, le vingt-quatre décembre, parce que Maïlie l’avait embrassé ce jour là et que tout s’était bousculé après cela. Oh, bien sûr, Maïlie se fichait pas mal d’avoir une date, mais il était vrai que d’avoir choisi le jour de la veille de Noël la ravissait. C’était une façon d’ancrer leur couple à une tradition qui ne s’oubliait pas… Peut-être leur  couple serait-il alors aussi éternel que les fêtes de Noël.

La préfète des Serpentard avait mis pas mal de temps pour trouver une robe et tout avait été chamboulé quand, alors qu’elle était en plein essayage, Moïshe l’avait trouvée en petite tenue. Maïlie en avait été bouleversée. Non pas parce qu’il l’avait vue en sous-vêtements, elle s’en fichait, mais parce qu’elle avait sentit que quelque chose en elle réclamait que Moïshe se retrouve dans le même état qu’elle… Les hormones parait-il… Et bien ses hormones, Maïlie avait beaucoup de mal à les supporter dernièrement. Elle aurait donné n’importe quoi pour en être dépourvue… Parce qu’elle voulait ce que ces dernières voulaient et que cela était bien trop présent dans sa petite tête de violoniste hors pair ! Mais Maïlie était bien décidé à les oublier aujourd’hui, sinon, elle ne serait jamais, mais alors jamais prête pour l’heure du bal. Et elle ne pouvait pas se permettre d’être en retard, elle était préfète ! Et les préfets ouvraient le bal, c’était une tradition.

Se plantant devant le miroir de son dortoir, Maïlie se détailla. Elle portait une serviette autour d’elle, parce qu’elle sortait tout juste de la douche et se demandait comment elle allait survivre à cette soirée. Oh, elle serait sublime, elle n’en doutait pas une seule seconde, mais elle avait peur de ne pas plaire à Moïshe. Saisissant sa robe, Maïlie la passa facilement. Elle avait perdu un ou deux kilo depuis qu’elle l’avait trouvée, sûrement à cause du stress. Heureusement pour la brune, sa robe était près du corps et n’allait donc pas bailler et dévoilé tout le corps de la préfète. Juste ses jambes et son dos, ce qui était déjà pas mal. D’un blanc perle, la robe que Maïlie avait choisie était dos nu. Complètement dos nu. Elle avait des manches longues mais s’arrêtait à mi-cuisses Si Maïlie n’avait pas eut l’habitude d’avoir des shorts courts à cause de la chaleur du Texas, elle en aurait presque été gênée. Elle accrocha à ses oreilles les boucles d’oreilles que son petit lui avait offertes lors de leur premier bal, il y a deux ans de cela. Elle les adorait, elles étaient tout simplement sublimes ! Une fois habillée, Maïlie dû se coiffer et se maquiller. Elle n’était pas fan des pots de peintures, aussi opta-t-elle pour un maquillage léger. Elle laissa ses cheveux onduler dans son dos et accrocha à son cou un collier long, qu’elle avait acheté exprès pour aller avec sa robe et qui descendait le long de son dos. Admirant le résultat, l’américaine sourit. Si les lycéennes avaient droit à un bal de promo, elle avait droit à un bal de Noël. Tous les ans. Avec son petit ami… Le paradis ! Elle évita de penser au départ de ce dernier à la fin de l’année scolaire et se concentra sur sa paire de chaussures. Des sandales compensées en cuir, blanches avec deux lanières noires. Parfait. Une fois fin prête, Maïlie quitta son dortoir et sa salle commune pour se rendre dans le Hall, où Moïshe l’attendait déjà, sûrement. En effet, elle le vit, prêt de l’entrée. Il devait stresser de devoir danser devant tout le monde pour ouvrir le bal, le pauvre…

« Moïshe ! Je suis là… Tu es magnifique… Comme toujours !»

Maïlie, amoureuse ? Oui, complètement ! Et Moïshe pourrait bien être habillé d’un sac poubelle qu’elle le trouverait toujours aussi canon et magnifique ! Mais ce soir, elle aussi était à la hauteur ! Elle voulait lui plaire, car malgré ses efforts, les hormones prenaient quand même le dessus !

Revenir en haut Aller en bas

Connor Spencer
Connor Spencer
Ministère

Parchemins : 388
Âge : 23 ans [6.6.93]
Actuellement : Tireur d'Elite de Baguette Magique


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
SORTS & ARCANES:
GALLIONS EVENT: 25
FACECLAIM: Matthew Daddario & Jack Falahee


[ANNEE 16] Bal de Noël Empty
Ξ Sujet: Re: [ANNEE 16] Bal de Noël   [ANNEE 16] Bal de Noël EmptyVen 30 Aoû - 22:11

CONNOR & LINWOOD;

So la da da di we like to party. Doing whatever we want. This is our house. This is our rules.
And we can’t stop. And we won’t stop. Can’t you see it’s we who own the night. Can’t you see it we who bout’ that life.
And we can’t stop. And we won’t stop. We run things, Things don’t run we. Don’t take nothing from nobody.




Pour la première fois en trois ans à Poudlard, Connor se rendait au bal de Noël. D’habitude, il trouvait cela stupide au possible et disait non à chacune des filles qui venait le voir en espérant qu’il serait son cavalier. Mais cette année, Connor avait accepté d’accompagné une fille au bal. La fille en question, Linwood Saroyan, était préfète chez les Poufsouffle. Cela n’avait pas spécialement décidé le jeune homme, quoi qu’il était plus compliqué de dire non à une préfète qu’à une fille lambda. Cependant, Connor avait passé un deal avec son grand frère Rudy, qui lui avait alors promis de l’emmener lors de ses parties de « Chasse la Dinde » avec Riley. Connor n’avait pu dire non, il rêvait de faire partie de leur petit groupe depuis qu’il savait marcher ! Alors forcément, Connor avait accepté, sans vraiment savoir à quoi il devait s’attendre. Le deal était simple, il devait affirmé être celui qui avait protégé Linwood Saroyan, préfète des Jaune et Noir dans les serres lors de la Vague Noire. Connor avait accepté sans hésiter, avant de se dire que tout cela était stupide car la première personne présente dans les serres pourrait affirmer que Connor ne s’y trouvait pas. En effet, le volontariat, très peu pour lui ! Connor avait donc volontairement oublié la date et l’heure de l’action solidaire pour mettre en place un piège pour cette fichue chatte de malheur, Miss Teigne. Il n’était pas dans les serres mais dans le château, bien à l’abris.. Néanmoins, personne n’avait cru bon de mettre la parole de Rudy en doute, Linwood la première. Connor savait que ce n’était pas l’amour fou entre la rousse et son frère, mais de là à croire ce qu’il disait sur parole, c’était quand même gros… Enfin bref. Connor se rendait donc au bal.

Après s’être habillé relativement normalement pour un bal, comprenez par là une chemise blanche et un pantalon bleu marine, Connor était descendu dans la salle commune pour trouver Jade. Il ne savait pas faire les noeux de cravate et n’avait pas vraiment envie de mettre une veste. La blonde daigna sortir de son dortoir –où elle était en pleine préparation- mais visiblement, Jade ne comptait pas le laisser faire. Ce que les filles pouvaient être chiantes ! Retournant dans son dortoir en pestant –mais avec un nœud de cravate parfaitement exécuté, merci Jade- Connor s’allongea sur son lit. Il avait la flemme. Pas la flemme d’aller un bal ou de voir Linwood, non. Elle semblait vraiment sympa, et peut-être pourraient-ils en profiter pour devenir amis, pour de vrai. Jade ne demandait que cela pour être contente apparemment… Mais se préparer l’énervait. Et Connor s’énervant très facilement, mieux valait qu’il dorme dix minutes pour se calmer plutôt que de balancer un truc à travers la pièce. Quand il fut calmé, Connor remarqua que son collègue de dortoir quittait la pièce. Mince, il était déjà l’heure ? Il n’avait pourtant pas dormi si longtemps ! Ah, oui, mais il s’était habillé à la dernière minute, comme d’habitude. Fourrant quelques bonbons truqués dans sa poche, Connor fila en direction du hall. Linwood n’allait sûrement pas tarder non plus, elle devait ouvrir le bal… Ca n’enchantait pas spécialement Connor de danser à la vue de tous, mais pour éviter que Linwood ne se fasse insulter de tous les côtés et qu’elle soit la risée de la bande d’huîtres de Rudy, il le ferait.



je vais pas te mentir sur le marché je suis pas forcément ce qu’il y a de meilleur, tu pourras forcément trouver mieux Parce que je suis maladroit, nerveux, égoïste et coléreux. Mais si tu veux je peux être souriant et même heureux, poli, généreux. Écrire des morceaux moins teigneux uu même des chansons pour les amoureux.
Revenir en haut Aller en bas
https://themorningrose.tumblr.com/

Invité
Anonymous




[ANNEE 16] Bal de Noël Empty
Ξ Sujet: Re: [ANNEE 16] Bal de Noël   [ANNEE 16] Bal de Noël EmptyVen 30 Aoû - 23:11

DWAYNE & ALICE;

I'd rather be right here, tonight with you, than with anybody else in the world.
Best friends, you are my fucking best friends. Yo honestly, this is the best night ever.
And this song, I'm really feeling this song. Yo honestly, this is the best night ever. This is the best night ever. The fucking best night ever.




Cette année, Dwayne allait au bal et il était accompagné ! L’an passé, il n’y avait été que pour le buffet, avait mangé et était rentré très rapidement dans son dortoir. Noël n’était pas une période particulièrement heureuse, puisqu’il ne pouvait plus le fêter avec ses parents. Heureusement qu’il avait toujours Maïlie avec lui quand ça n’allait pas. Cette année, il dormirait sûrement avec elle quand ils seront de retour chez leur cousin et dans leur famille d’accueil. Il n’avait que douze ans, alors forcément, ce n’était pas facile à supporter. Mais Maïlie ne s’en formalisait pas et acceptait toujours de partager sa couette avec lui, donc Dwayne savait que ça irait. Il n’avait pas besoin de se stresser d’avantage. Il avait déjà du mal à être prêt pour être à l’heure pour le bal, si en plus sa petite tête d’hyperactif était encombrée de sombres pensées, ça n’allait pas aider !

Dwayne avait demandé à Maïlie de s’occuper de la tenue qu’il devrait mettre pour le bal de Noël –parce qu’il refusait de demander à Moïshe depuis que ce dernier avait affirmé qu’il avait de bien meilleurs goûts que le petit Texan- et le voilà donc qui se retrouvait avec une tenue qu’il découvrait à peine. Heureusement pour lui, sa sœur le connaissait bien et savait qu’il n’était pas vraiment pour ressembler à un pingouin engoncé dans un costume trois pièces –ce que serait Moïshe, à n’en pas douter ! Et dire qu’il croyait avoir de meilleurs goûts que Dwayne… Ce qu’on croit pas des fois !- Maïlie avait donc opté pour un ensemble bleu marine. Très bien, ça allait parfaitement avec la maison dans laquelle était Dwayne ! Le pantalon était tout ce qu’il y avait de plus normal, un pantalon de ville, bleu foncé donc. Elle l’avait accompagné d’une chemise blanche et d’un simple cardigan. C’était moins imposant qu’une veste ou un gilet de costume, et ça faisait moins vieux aussi ! Dwayne était plutôt content du choix de sa sœur, il lui redemanderait l’an prochain, au cas où…

Une fois ses vêtements enfilés, Dwayne dû enfiler des chaussures. Des vraies, pas des baskets. Ca allait qu’il devait également en porter lorsqu’il était en uniforme, sinon, ses pieds souffriraient le martyr –il ne comprenait d’ailleurs pas comment faisaient les filles et leurs talons d’un millimètre de diamètre et de dix mètres de haut…- Une fois prêt, il fallait maintenant se coiffer. La partie la plus compliquée vu que les cheveux du blond semblaient ne rien vouloir entendre. Grommelant et les plaquant de plus en plus fort –bien que ça ne menait à rien- Dwayne finit par jeter l’éponge et dévala les escaliers pour retrouver Alice dans la salle commune. Elle arriva quelques minutes plus tard et Dwayne esquissa un sourire.

« T’es trop belle Alice ! Tiens, j’ai un cadeau pour toi ! Joyeux Noël ! »

Dwayne préférait le lui donner alors qu’ils étaient encore dans la salle commune. Comme ça, elle pourrait aller le ranger. Il avait suivit les conseils d’Opaline et avait acheté le livre d’Alice au Pays des Merveilles. Le livre en lui-même n’avait rien de spécial, mais la couverture était colorée et bien dessinée. Maïlie l’avait fait venir des Etats-Unis, pour avoir un exemplaire que personne d’autre n’aurait à Poudlard et Dwayne avait écrit à l’encre permanente « Pour Alice, Joyeux Noël. Dwayne », comme ça, cette peste d’Elena ne pourrait pas le voler !

Revenir en haut Aller en bas

Arthur Bey
Arthur Bey
Indépendant

Parchemins : 276
Âge : 24 ans (16.04.92)
Actuellement : producteur et réalisateur


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
SORTS & ARCANES:
GALLIONS EVENT: 9
FACECLAIM: Max Thieriot


[ANNEE 16] Bal de Noël Empty
Ξ Sujet: Re: [ANNEE 16] Bal de Noël   [ANNEE 16] Bal de Noël EmptyDim 1 Sep - 19:26


Le jour du Bal de Noël était arrivé et -a tord peut être- Arthur pensait que la soirée serait plus calme, moins mouvementée disons que l'année précédente, où il y était allé avec une Gryffondor de son année principalement dans le but de surveiller sa sœur adorée et son cavalier -Arlan Hamilton qu'Arthur trouvait louche à l’époque-, ce qui n'avait abouti qu'à une dispute. Un peu avant le début de la soirée, le quatrième année était donc comme la plupart de ses camarades occupé à se préparer pour la fête, dans le brouhaha général. Tout le monde était pressé et tout le monde voulait prendre une douche au même moment, évidemment.

Vêtu d'un smoking noir, de chaussures assorties, d'une chemise blanche et d'une cravate en soie verte qui rappelait la couleur de sa maison -plus par habitude que par réel patriotisme puisque Thor fréquentait aussi des Serdaigle et des Poufsouffle, et des Gryffondor un peu moins-, le blond descendit en salle commune.

« Ally ? » interpella t'il arrivé près de l'escalier qui menait au dortoir des filles, dans le lequel il ne pouvait pas aller. C'était stupide d'ailleurs, Aélys était sa jumelle, ils vivaient ensemble le reste du temps. « T'es prête ? » Il entreprit d'ajuster correctement son nœud de cravate tout en attendant, adossé contre le mur de la salle commune. Simple question, Arthur n'était pas si pressé que ça, mais il tenait quand même à ne pas louper le début du Bal et l'ouverture par les préfets.

« Parce que tu sais, comme Max y va avec Ava McCornick, il va ouvrir le Bal. Faut pas rater ça. » lança t'il, amusé à cette idée. Pas que voir Max danser soit the événement de l'année, mais Maximilien était le meilleur ami d'Aélys et Arthur se moquait gentiment mais il trouvait ça plutot classe en réalité. Et puis vu que Max restait pour le Bal c'était aussi le cas d'Alexandra ce qui enchantait le blond si tu savais Tutur . Il se demandait d'ailleurs avec qui Alex allait y aller, et ne tarderait sans doute pas à le savoir. Simple curiosité, rien de plus.

«Alors qu'est ce que t'en dis ? Je suis élégant ? » interrogea t'il en s'écartant du mur, alors que sa jumelle descendait les escaliers pour le rejoindre. Lui-même contempla la robe de sa sœur -et sa sœur tout court- avant d'ajouter en souriant « Tu es superbe en tout cas » Ce n'était bien sur pas nouveau, sa jumelle était la plus belle.


Codage par Libella sur Graphiorum
Arthur Donovan Alexander Bey
Revenir en haut Aller en bas

Ava McCornick
Ava McCornick
Ministère

Parchemins : 571
Âge : 20 ans - 29/08/92.
Actuellement : Département de la Justice Magique / Employée au Magenmagot


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
SORTS & ARCANES:
GALLIONS EVENT: 0
FACECLAIM: Bella Thorne


[ANNEE 16] Bal de Noël Empty
Ξ Sujet: Re: [ANNEE 16] Bal de Noël   [ANNEE 16] Bal de Noël EmptyDim 1 Sep - 21:44

Ava Ҩ Maximilien
« Bal de Noël - Pretty woman, walking down the street, pretty woman, the kind I'd like to meet, pretty woman. I don't believe you, you're not the truth, no one could look as good as you. »  



Un certain jour du mois de Novembre. ~

« Arrête Malouille, tu serais même pas capable d'y aller au bal, et surtout pas avec moi! » Et voila comment tout avait commencé. Jamais la petite rouquine ne penserais que Maximilien prendrait son ton de défis comme quelque chose de sérieux, et ce qui pouvait sembler comme une taquinerie de première c'était vite transformé en demande officielle puisque que l'aigle avait justement accepté l'invitation de Ava. D'abord choquée que cette demande peu sérieuse soit devenue quelque chose de concret, la jeune fille était plutôt contente d'aller au bal avec son ami cette année. Elle devrait ouvrir le bal avec son cavalier Tu l'as oublié ça, hein, Maximilixounet?, ce qui n'était pas chose aisée, mais à part ça, elle était sûre qu'elle passerait une superbe soirée en sa compagnie. Cela rendrait Tyler jaloux en plus, que du bon donc!

Jour J. ~

Ava savait qu'elle devait être en avance ce soir. D'une part, en tant que préfète, elle ouvrait le bal, et puis, elle devait être parfaite pour Maximilien. C'était comme ça, elle s'était imposé cette condition, et elle ferait tout pour la remplir. En effet, elle prenait depuis deux semaines la situation d'aller au bal pour la première fois avec un garçon comme quelque chose de très sérieux. Elle aimait beaucoup Maximilien et ne voulait donc lui faire honte en rien. Ainsi, s'y prenant au moins deux heures à l'avance, la jeune rouquine pris soin de commencer par un soin du visage pendant qu'elle dépliait sa splendide robe de son carton d'emballage, tout aussi beau. Sa grand-mère l'avait conseillé pour choisir cette robe, et Ava n'était pas du tout déçue, étant coquette comme sa grand-mère, les deux là ne pouvaient pas se tromper. C'était donc une robe à manche longue mais plutôt courte que la préfète avait choisie. Les manches longues parce que c'était Noël, l'hiver donc, et le fait qu'elle soit courte pour le côté plus féminin. Ava avait surtout craquée radicalement pour cette robe parce que le haut était rose pâle mais aussi parce que la partie "jupe" était bleu roy, de la couleur de la maison de son cavalier. Elle pensait que c'était un joli clin d'oeil pour faire plaisir à Bowman. Ho et puis, même si c'était Noël et qu'il faisait froid, Ava n'avait pas peur d'afficher fièrement les palmiers en dentelles noirs qui trônaient sur sa robe. Elle voulait toujours être originale d'une certaine manière, et ces palmiers rappelant le soleil reflétait bien le grain de folie qu'elle possédait si bien.

Robe parée, la petite rouquine, très excitée, si repris à trois fois pour se faire un chignon, avant de laisser tomber et de laisser ses cheveux détachés. Finalement, une légère barrette du côté droit pour lui dégager le visage suffisait très bien, et puis, Ava adorait ses cheveux roux, ne se laissait pas de le répéter, alors, pourquoi les mettre en chignons? Non, vraiment, pas pour une occasion comme celle ci! Hop, elle enfila une paire de chaussures à talons noirs, attrapa une pochette de la même couleur et descendit de sa salle commune puis de arriva dans le Hall où elle vit Maximilien, décidément très ponctuel.

Reprenant un air plus détaché qui faisait moins petite fille excitée, elle rejoins son cavalier avec beaucoup d'aisance malgré la paire d'échasses qu'elle avait au pied. Néanmoins toujours petite, elle se mis un peu plus sur la pointe de ses pieds pour déposer un baiser sur la joue de son ami. « Tu es très élégant ce soir, très beau même Malouille. » En effet, la jeune fille ne pouvait pas rêver meilleur cavalier. Ils iraient très bien ensemble tous les deux pour ce soir, c'était parfait! Se rapellant soudainement du cadeau de qu'elle avait pour Maximilien dans sa pochette qui ne sert qu'à le transporte en fait, sinon cette pochette est inutile, Ava effectua un léger sursaut. « Au fait, tiens, c'est pour toi. Joyeux Noël Maximilien, j'espère que ça te plaira. » Oui, histoire faire plus solennel quand même, la jeune rouquine avait appelé l'aigle par son prénom en totalité tout de même! Pour ce qui était du cadeau, il s'agissait du petit carnet de cuir se refermant avec un lacet et d'une nouvelle plume. A vrai dire, Ava ne savait pas du tout quoi prendre au jeune homme, alors elle pensait qu'avec cela, elle ne pouvait pas tellement se planter puisque ce n'était ni trop personnel, ni trop excentrique. Quoiqu'il en soit elle lui adressa un sourire, un peu gênée puisqu'elle ne savait pas si cela allait lui plaire ou pas.

Robe de Ava: http://media.fan2.fr/pmedia-1687025-ajust_610-f67509265/le-look-de-bella-thorne-fait-debat-mais-une.jpg

fiche par century sex.


Fool for you
« Your ways are dangerous, I still follow you. You've got your walls high, I still climb them. You've got those things you hide, I still find them. I am a fool for you. You fool me into loving you.» › ©️ alaska. 

Revenir en haut Aller en bas

Roy Bradley
Roy Bradley
Ministère

Parchemins : 577
Âge : 26 ans {06/06/1990}
Actuellement : Auror


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
SORTS & ARCANES:
GALLIONS EVENT: 6
FACECLAIM: Daniel Sharman / Beau Mirchoff


[ANNEE 16] Bal de Noël Empty
Ξ Sujet: Re: [ANNEE 16] Bal de Noël   [ANNEE 16] Bal de Noël EmptyLun 2 Sep - 1:46


Joy & Roy
Tenue de Roy

So now I think that I could love you back.
And I hope it's not too late cause you're so attractive.
And the way you move... I won't close my eyes.

© Belzébuth



Roy allait au bal avec Joy, et à cette simple pensée, il sentait ses entrailles faire de joyeux sauts périlleux à l'intérieur de sa poitrine. C'était un peu le sentiment qu'il éprouvait l'année précédente, à la même époque, mais amplifié de manière alarmante. Et à ce moment là, il était bien incapable d'identifier ledit sentiment. Désormais, il savait, et c'était à la fois effrayant et très grisant. Roy n'était pas quelqu'un de très tordu, et il avait toujours été incapable de garder ses émotions pour lui. Jusqu'à maintenant, il s'était contenté de passer son temps avec sa meilleure amie à chaque occasion, ravi que leur relation soit redevenue comme avant, et peut-être même mieux ? Ils étaient plus proches que jamais désormais. Mais ce soir, il avait prévu de passer à l'action. Il avait été suffisamment long à prendre conscience de ses sentiments comme ça, et l'idée que Joy puisse choisir de sortir avec un autre garçon lui était particulièrement douloureuse. La Bulgare était plus que jolie, et elle était célibataire. Il ne savait même pas si elle avait quelqu'un en vue si tu savais, mais il n'avait rien à perdre. C'était mieux que de vivre avec ses sentiments sans jamais savoir s'ils étaient partagés. Et si ça n'était pas le cas, tant pis, il vivrait. Il avait besoin de Joy dans sa vie, et si ça ne devait qu'être en tant qu'amie, il ferait avec.

Pour preuve que ce n'était pas un bal comme les autres, Roy avait fait des efforts vestimentaires tous particuliers, cette année. Il portait une veste de smoking et une cravate. Éléments qu'il refusait catégoriquement d'arborer de manière combinée chaque année, par principe. La cravate l'étouffait, et il ne pouvait s'empêcher d'essayer de la desserrer toutes les dix minutes. Il n'avait pas eu le choix l'année précédente, étant donné qu'il lui fallait un vêtement aux couleurs d'une autre maison, et que cette laisse de qualité supérieure était ce qu'il y avait de plus simple à porter. Mais cette fois-ci, il voulait vraiment marquer le coup. Il tenait à montrer qu'il était sérieux, et aussi à côté de la plaque soit-il, il savait que ça passait par le fait de ne pas être complètement débraillé. Veste et pantalon noir, chemise blanche et cravate noire également, il avait l'impression de jouer dans un James Bond. Il était classe, et c'était plutôt agréable. Il tâta sa poche pour vérifier qu'il n'avait pas oublié le cadeau de Joy, puis posa le regard sur sa table de nuit, où il avait laissé sa baguette. L'emmener, ou pas ? Telle était la question. Logiquement, personne n'irait lancer de duel au beau milieu du bal de Noël, mais au fond, on n'était jamais trop prudent. Ce n'était pas comme s'il ne se produisait jamais rien d'hors du commun durant les bals de Poudlard. Il y avait toujours quelque chose. Serait-il concerné ou pas, telle était la question. Jetant un dernier regard à son reflet dans le miroir, Roy adressa un léger sourire à Zane avant de quitter le dortoir. Il était plutôt en avance, mais ça faisait partie du plan. Être en retard casserait tout le concept de son style Roy-modèle-évolué.

Lorsqu'il sortit de la salle commune et se retrouva dans les sous-sol, Roy se mit à avancer d'un pas léger, le sourire aux lèvres. S'il n'avait pas été dans un autre monde, trop occupé à se demander comment se passerait la soirée, il aurait remarqué que le chemin qu'il avait emprunté était bien trop calme pour une soirée de bal. Et surtout, il aurait repéré le type tapi dans une alcôve, et dont le croche-pied le projeta droit vers le sol avant qu'il n'ait pu comprendre ce qu'il lui arrivait. « T'as vu, Bradley ? Nous aussi on sait faire des farces. » lança une voix narquoise quelque part derrière lui. Hmpf. Il se redressa énergiquement, massant son coude endolori tout en ignorant superbement le responsable de sa chute. Il finit par lever la tête après quelques instants, et comprit nettement une chose: il était dans la panade. Il était clairement encerclé, et bien qu'il ne les reconnut pas immédiatement, il déduisit de leurs airs de phacochères sanguinaires qu'il avait dû les froisser d'une manière ou d'une autre. Ce n'était pourtant pas eux qu'il avait transformé en autruches, il les aurait reconnus. Une telle œuvre d'art, ça ne s'oublie pas. Une autre fois, alors. « Bien que ça me fasse extrêmement plaisir de vous revoir les gars, j'ai à faire autre part alors si vous pouviez... vous écarter... » déclara-t-il avec une confiance qu'il ne ressentait pas entièrement, faisant quelques pas à reculons en direction des escaliers. Il heurta un troisième gorille et déglutit difficilement. Belle tentative. Mais c'était un échec. Seulement, l'heure tournait et il n'avait absolument pas le temps de jouer au chat et à la souris avec ces trois charmants camarades.

Bien. Si la méthode douce ne fonctionnait pas, il faudrait donc faire appel à ses dons. Il porta la main à sa poche, et s'aperçut que sa baguette n'y était plus. Sac à gargouilles. Elle était probablement tombée quand Gorille n°1 lui avait fait sa petite 'blague' (ils étaient très mal organisés par ailleurs. Un vrai travail d'amateur. Un croche-pied ? Sérieusement ? C'était du niveau quoi, primaire, au maximum. Mais il se retînt de le leur faire remarquer. L'idée était de ressortir des sous-sol sans ressembler à un morceau de steak haché.). Il repéra sa baguette mais rata l'expression railleuse, voire vicieuse qui s'était dessinée sur le visage de Gorilles n°1 et 2. Le crochet du droit qu'il reçut droit dans la figure fut donc une entière surprise et il plissa les yeux sous le coup de la douleur, prêt à répliquer mais conscient qu'il en était incapable. Il esquiva le coup suivant, et plongea en avant pour atteindre sa baguette, glissant de tout son long sur les dalles froides des sous-sol. Ce n'était pas exactement ce qui était prévu au programme. Gorille n°3 en profita pour lui administrer un coup de pied dans les reins et il étouffa un juron alors que ses doigts se refermaient enfin sur le précieux morceau de bois. Il se retourna avec vivacité, touchant deux des armoires à glace avec des sortilèges d’entrave avant de se redresser à l'appui du mur. Il adressa un sourire en coin au dernier restant, qui avait dégainé sa baguette à son tour. Un moulinet du poignet plus tard, se retrouvait à sa place un émeu particulièrement interloqué. Et la saga des volatils se poursuit. Comme quoi, regarder des documentaires animaliers pendant les vacances avait son utilité.

Il contourna ses trois compagnons avec précaution, baguette tendue devant lui dans l'éventualité qu'ils aient d'autres copains planqués plus loin. Il finit par atteindre les derniers escaliers avant le Hall, bien plus peuplés et devant les regards qu'on lui adressa, il s'immobilisa. Il emprunta le miroir de poche d'une fille occupée à se repoudrer le nez, et put constater que non seulement sa tenue était désormais franchement froissée - sa cravate, déjà attachée de manière lâche flottait carrément -, mais en plus, le coup que lui avait mis l'autre idiot avait laissé une trace sur sa pommette gauche. Par-fait. Vraiment. Il rendit son bien à la fille mi-surprise mi-gloussante, et porta le regard à sa montre. Et en plus, il était en retard. Il soupira, essaya vainement de retrouver un aspect un peu plus présentable, puis se mit à sprinter en direction du Hall. Il n'avait que quelques minutes de retard, certes, mais ça n'était absolument pas ce qu'il avait prévu, et il s'en voulait déjà. Il était censé gérer ce soir. A la place, trois types lui étaient tombés dessus pour se venger d'une farce passée, et il avait à nouveau l'air débraillé.

Il repéra Joy et retrouva le sourire, automatiquement soulagé. Peut-être que tout n'était pas fichu. Il espérait juste que les Gorilles ne comptaient pas se pointer au bal pour la Vendetta - Deuxième édition. Il arriva à hauteur de la brune, un peu essoufflé, et lui adressa un sourire d'excuse. « D-désolé du retard, Joy. J'ai été... retenu. » expliqua-t-il d'un ton évasif. Pas besoin de s'étendre sur les détails, elle allait croire que c'était lié à l'affaire des Dindons, or il avait promis qu'il n'agirait pas. Techniquement, il n'avait rien fait de hors-la-loi. Il ne s'était pas battu avec la bande de Grayson à proprement parler. Les transformer en dindons était tout à fait différent. Et en l'occurrence, il ne s'agissait pas de Grayson, mais d'élèves plus âgés, de toute façon. Peu importait. Retour au programme. « Tu es magnifique. Je suis vraiment content qu'on aille au bal tous les deux, Joy. » Il lui adressa un sourire sincère, totalement ébloui par sa tenue, son visage, par elle dans son intégralité. Son cœur battait la chamade mais il tâcha de l'ignorer. Ce n'était que le début de soirée, il restait tant à dire, et à faire. Il ne comptait pas s'éterniser dans la Grande Salle, il voulait proposer à la brune d'aller faire un tour dans le parc, près du lac peut-être. Quelque part de calme, où il pourrait lui remettre son cadeau, et lui parler sans être assourdi par la musique. Mais pour commencer, il fallait qu'elle ne le trucide pas pour s'être pointé en retard, avec l'air d'un James Bond de seconde classe qui vient de se faire malmener par le méchant.




roy; — I've got time, I've got love. Got confidence you'll rise above. Give me a minute to hold my girl. ;;

Revenir en haut Aller en bas

Invité
Anonymous




[ANNEE 16] Bal de Noël Empty
Ξ Sujet: Re: [ANNEE 16] Bal de Noël   [ANNEE 16] Bal de Noël EmptyLun 2 Sep - 12:11

Moïshe Ҩ Maïlie
« Yes you're lovely, with your smile so warm and your cheeks so soft, there is nothing for me but to love you, and the way you look tonight. Lovely, never, ever change. Keep that breathless charm. Won't you please arrange it ? 'cause I love you, just the way you look tonight.»  



Ce bal s'annonçait comme étant le dernier pour Moïshe. Il était en effet en septième et dernière année d'étude à l'école de Poudlard. Malheureusement, il se rendait très bien compte que cela signifiait que c'était la dernière fois qu'il pouvait profiter de la soirée qui avait vu naître son couple avec Maïlie, il y avait deux ans déjà. Le temps passait définitivement très vite et le mexicain aurait n'importe quoi à n'importe qui pour que cette soirée dure le plus longtemps possible, éternellement même. Il ne voulait pas quitter sa Lili, partir faire des études qui ne l’intéresseraient sans doute pas, pour la laisser une année de plus ici. Mais bon, c'était comme ça, et le brun savait qu'il devait faire avec, pour son plus grand déplaisir.

Néanmoins, il avait décidé de ne pas faire la tête ce soir et de tout faire pour qu'il passe certainement la plus belle soirée de sa vie en compagnie de sa petite amie. Ayant aidé sa cavalière à choisir sa robe, le mexicain savait laquelle elle avait choisit. Une robe blanc perle ouverte dans le dos qui lui allait tout simplement à ravir. Et même si ce qui s'était passé dans la Salle sur Demande chamboula les deux amoureux, Moïshe savait pertinemment ce qu'il pouvait mettre ce soir là pour aller parfaitement avec la robe de sa meilleure amie. D'une, elle était désormais préfète et le septième année n'avait aucune envie de paraître ridicule au côté de celle qui serait objectivement la plus belle de toutes et de deux, mettre un costume rouge aurait complètement juré avec la robe de Maïlie. Aussi opta-il pour un costume gris très clair avec, sa marque de fabrique bien évidemment, une chemise à carreaux noirs et blancs en dessous. Ses chaussures étaient classiquement noires mais le tout donnait quelque chose de très joli et original. Le couple, habillé ainsi, serait indéniablement le plus beau et le mieux assorti.

Le mexicain descendit en avance dans le Hall et attendit sa bien aimée. Quand il la vit, il afficha un de ses plus beaux sourires charmeurs, asseyant de cacher son anxiété quant à danser en premier avec la préfète qui s'approchait devant lui pour ouvrir le bal. Elle était rayonnante dans sa robe blanche. Ses cheveux ressortait parfaitement dans toute cette blancheur et le cœur de Moïshe se mit à battre encore un peu plus quand il l'embrassa doucement. Elle lui dit qu'il était magnifique, il lui sourit de plus belle. « Si moi je suis magnifique, toi tu es encore au dessus de cela Ma Belle. Parfaite sans le moindre doute. » Il dégagea une des mèches de cheveux devant le visage rougissant de sa petite amie et remarqua avec joie qu'elle portait les boucles d'oreilles qu'il lui avaient offertes deux ans plus tôt. Il sourit faiblement, appréciant cette attention.

« Si tu es prête, je pense que nous devrions y aller. Je ne voudrais surtout pas faire arriver en retard la préfète des vipères à force de trop l'embrasser. » Il rit faiblement et en profitant pour, en effet, déposer un baiser de plus sur les lèvres de Maïlie. Mettant ses appréhensions de côté il laissa la Texane prendre son bras et avancer vers la Grand Salle, superbe comme toujours. Son dernier bal devait être splendide, et ce n'était pas négociable.

Tenue de Moïshe: http://cdn.idolator.com/wp-content/uploads/2013/01/11/zayn-malik-brit-awards-2012.jpg


fiche par century sex.
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Anonymous




[ANNEE 16] Bal de Noël Empty
Ξ Sujet: Re: [ANNEE 16] Bal de Noël   [ANNEE 16] Bal de Noël EmptyLun 2 Sep - 18:15

Il fallait peut-être croire que Tamarah n'avait pas vraiment de contrôle sur ce qu'il se passait dans sa vie ou que quelque chose la poussait à prendre des décisions pour le moins étranges. Nous passerons sur le fait qu'elle était devenue préfète, c'était sa dernière idée de génie: inviter Rudy Spencer à être son cavalier pour le bal de Noël. Enfin, le terme de cavalier était peut-être un peu exagéré étant donné qu'elle n'avait demandé sa présence que pour la première danse, celle où elle était obligée de participer.

Qu'est-ce qui avait bien pu se passer ce jour-là? Elle s'était repassé leur discussion plusieurs fois dans sa tête et elle ne comprenait vraiment pas comment son intention d'intimider Rudy et de marcher sur les pieds de la bande de Grayson avait réussi à tourner à l'invitation de la brute du groupe. Elle avait même rigolé un peu avec lui entre deux expositions de leurs blessures de guerre. Elle avait bien souvenir que ça n'avait pas été totalement désintéressé mais plus la soirée approchait, plus elle doutait d'avoir bien fait.

Durant l'après-midi, Tamarah s'était tout de même bien poilée à regarder tous les autres filles se préparer… avant de se lasser d'assister au concours du "c'est moi la plus belle" ou encore "mon cavalier, c'est le meilleur". Ou la question existentielle "Est-ce que je ne gagnerais pas du temps en ne mettant pas du culotte?". Elle partit donc vaquer à ses mauvaises affaires jusqu'à devoir aller se réparer. Sous la douche, la chaleur de l'eau sur son corps lui donnait l'impression de passer du froid glacial de la pierre à la cuisson d'un four industriel.  

Enfin récurée, elle s'habille pour ce formidable événement qu'est le bal. Elle avait annoncé à Rudy qu'elle viendrait en uniforme mais il allait être surpris. Elle sauta dans le jean qu'elle avait pris. Argh, elle en avait pris un petit, du genre à bien lui mouler les fesses. L'horreur, ce que c'est chiant, niveau garde robe, de grandir. Elle retira le pantalon et enfila un t-shirt noir, tout con. Etant donné qu'elle n'avait rien à se mettre sur les fesses, il fallait aller rejoindre son armoire. Pas de pudeur pour la miss qui ne prend même pas le temps de mettre sa serviette autour de la taille, elle se déplace en culotte sans se préoccuper des regards de ceux qu'elle croise. Enfin vêtue correctement, elle patienta car elle n'avait rien de plus passionnant à faire.

L'heure venue, elle se rend d'un pas nonchalant à l'un des endroits phares de ce bal, le grand escalier de l'école, le lieu de tous les rendez-vous des couples, ou du moins duos, intermaisons. Ponctuelle, elle se posa sur l'une des marches en haut de l'escalier de manière à pouvoir observer les lieux et l'approche de Spencer. Elle avait le droit d'assister en direct à la rencontre entre la marche des pingouins et la marche des gourdasses.  Ceci dit, il faut avouer qu'il y avait quelques filles qui étaient  particulièrement belles. Pendant un instant, elle s'imagina porter aussi une robe bustier. Yeurk, parfois, le manque d'imagination est une bénédiction. En plus, elle se rendait à l'évidence pendant que ses mains se portaient à sa poitrine, avant de faire tenir un bustier en place, elle devrait en utiliser des paires de chaussettes.

Lorsqu'elle aperçut enfin Spencer, elle se leva de sa place pour aller le rejoindre. Pas de descente majestueuse des marches, avec sa paire de basket, elle alignait les marches deux par deux.
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Anonymous




[ANNEE 16] Bal de Noël Empty
Ξ Sujet: Re: [ANNEE 16] Bal de Noël   [ANNEE 16] Bal de Noël EmptyLun 2 Sep - 19:19

Jules Ҩ Arlan
« Well Im not dumb but I cant understand why she walked like a woman and talked like a man. Girls will be boys and boys will be girls, it's a mixed up muddled up shook up world except for her. »  



Cette année, Jules retournait au Bal de Noël. Oui parce qu'elle n'y était pas allé l'an dernier, elle n'avait pas voulu. Non pas qu'elle n'avait pas eu de demande, non, mais elle était simplement très occupée le dernier mois de l'année sur une composition qui lui tenait particulièrement à coeur. Et elle n'avait rien regretté en fait, puisque le soir du réveillon, quand tout le monde était descendu danser, elle avait eu toute sa salle commune pour s'exercer sur ce morceau, et même, à son plus grand bonheur, le terminer. Il s'agissait d'une partition de violon, et elle qui n'était pas très créatrice, était plutôt fière de cette composition. C'est vrai quoi, normalement c'est Moïshe le compositeur!

Enfin, là, elle y retournait, mais ce n'était pas plus mal. Arlan l'avait invité une nouvelle fois et comme elle était proche du jeune homme, il ne lui était pas venu à l'idée de refuser. Pour avoir déjà été au Bal avec lui deux ans auparavant, la grande brune savait qu'elle passerait une bonne soirée en sa compagnie. Néanmoins, cette année, Jules ne voulait pas porter de robe, non. Elle avait fait un énorme effort pour son cavalier il y avait de cela deux ans, alors cette année qu'ils se connaissaient de mieux en mieux, la vipère savait qu'il ne lui en voudrait pas si elle ne venait en robe. Pour tout dire, elle s'était aussi eng*eulé avec sa mère quelques semaines plus tôt sur le choix de la robe. Elles s'étaient toutes les deux prise le chignon par beuglantes mais le fort caractère l'avait emporté et elle avait décidé de ne carrément plus répondre à celles de sa mère. Elle pouvait bien envoyer un nombre considérable de beuglantes, la mexicaine s'en fichait et ne portait aucune attention à ces lettres désormais. En effet, la mère de la brune avait essayé de lui faire porter une robe violette qui ressemblait à une meringue géante. Non mais sérieusement, comment avait-elle pu même oser penser que sa fille de quatorze ans mettrait un truc pareil? Ha ça non, certainement pas!

Alors, Jules choisit de se faire livrer un tailleur pour l'occasion. Et ils pouvaient tous s'estimer heureux tous autant qu'ils étaient parce que ce tailleur était rose pâle! Déjà, elle avait réussi à se trouver jolie et énormément féminine dans du rose, c'était énorme pour elle. Cependant, cela ne voulait pas dire que la mexicaine ne mit pas de temps à se préparer. Pour sans doute la première fois de sa vie, elle essaya de se maquiller. Bien évidemment, elle demanda quelques conseils à son amie Jade, qui s'était empressé de l'aider et de lui faire les yeux. Contente du résultat et remerciant son amie, Jules lui avait aussi emprunter son gloss et s'en appliqua une légère couche Ok, elle dû s'y reprendre à deux fois, et alors? sur les lèvres. En fait, quand elle se regarda dans le miroir, elle se trouva même plutôt carrément jolie. Même si elle n'avait pas de robe, ce tailleur était parfait et le maquillage, simple mais efficace, correspondant tout à fait à la grande brune.

Mettant une dernière fois ses cheveux détachés devant ses épaules et vérifiant si son vernis était sec, Jules attrapa sa paire de chaussures à talons ouverts et verts, les enfila rapidement et descendit dans sa salle commune. Cette année, les deux vipères s'étaient donné rendez-vous en bas des escaliers de la Grande Salle et ne voyant pas son cavalier dans la salle commune, Jules décida donc de sortir de terre remonter les cachots et alla s'asseoir négligemment sur les marches de l'escalier principal. Elle ne fut pas longue à attendre puisque quelques minutes plus tard, elle aperçu Arlan émerger des cachots. Se redressant légèrement, elle attendit qu'il arrive à sa hauteur pour se lever. Avec ses talons, nettement moins grands que ceux de l'autre bal, la brune arrivait pile à la hauteur du cinquième année. Elle ne se gêna bien sûr pas pour lui faire la bise. « Salut Arlan! Comment vas-tu? Tu es décidément très élégant, une fois de plus. » Il était quand même de mise qu'elle le complimente non? De plus, elle ne mentait pas, alors bon, comme ce soir elle se sentait plutôt bavarde, fait extraordinaire, autant dire ce qu'elle pensait.

« Ca te dérange pas que je sois comme ça? ... Mon tailleur je veux dire. » Dans le fond, il dirait que ça le dérangeait que ce serait pareil. Et puis, elle doutait franchement qu'Arlan préfère être vu avec un énorme bonbon violet plutôt qu'avec Jules vêtu ainsi. Quoiqu'il en soit, elle attrapa le bras de son cavalier avec aisance, désormais, elle s'en servirait nettement moins comme appui, elle maîtrisait en effet beaucoup plus ce qu'elle avait au pied. « On y va? Y'a Eli' et Maïlie qui ouvrent la Bal comme elle est devenue notre préfète, je veux pas louper ça. » La jeune fille affichait une sourire narquois à la suite de ces paroles, elle souhaitait intérieurement que son frère marche sur les pieds de sa Belle, ça pourrait être tellement drôle! Gênant pour lui, mais irrésistible pour la mexicaine. D'ailleurs, elle ne comptait pas partager ce moment seule, pourvu qu'elle puisse lancer un clin d’œil à Dwayne et rigoler de loin avec lui. Les deux là se comprendraienr, c'était certain!

Tenue de Jules: http://fashionbombdaily.com/wp-content/uploads/2013/05/zendaya-coleman-dancing-with-the-stars-300th-episode-red-carpet-event-los-angeles-charlotte-olympia-eve-leaf-booties-3.jpg

fiche par century sex.
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé





[ANNEE 16] Bal de Noël Empty
Ξ Sujet: Re: [ANNEE 16] Bal de Noël   [ANNEE 16] Bal de Noël Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
[ANNEE 16] Bal de Noël
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» [Année 20] Bal de Noël
» Bal de Noël année 18 - Qui va avec qui ?
» [Bal de Noël] Un Noël sans magie... mais magique quand même!
» Inscription Cours n°1 - [1ère année ; 5ème année]
» Inscription Cours n°1 - [6ème année ; 7ème année]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
HP-Hogwarts :: Archives :: Archives :: Les vieux grimoires :: Les années précédentes :: Sujet clos année 16-
Sauter vers: